AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Unexpected meeting [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Sam 5 Oct - 1:57


Cela faisait maintenant plus d’une heure que j’étais au téléphone et cette discussion me semblait interminable ! Mon frère avait gaffé en parlant de ma rencontre avec Yaâqov à mes parents et ma mère était en mode furie car j’avais osé sortir la nuit pour faire de stupides photos. « Merci maman ! C’est juste mon boulot ». Voilà ce que j’en pensais mais je ne préférais rien lui répondre car cela n’aurait fait que rallonger ces réprimandes mêlées de conseils. Et je n’avais pas de temps à perdre ce soir car j’avais été contacté par un nouveau client. Bien sûr je n’allais pas l’avouer car cela aurait voulu dire que je devais annoncer à ma mère que j’allais sortir après le couché du soleil ! Cette pensée me fit lever les yeux au plafond… On aurait dit que j’avais dix ans à l’entendre !
Alors que je m’étirais en baillant, j’aperçus mon kit main libre et tout en offrant quelques brèves réponses à ma mère je branchais ce dernier. J’allais enfin pouvoir commencer à réunir mes affaires pour ma séance photos nocturne. Je ne savais pas vraiment ce que cette dernière allait donner car je n’avais jamais été à l’endroit que mon client voulait voir capturer sur papier glacé… Mes pensées furent interrompues en entendant le prénom de ma jolie rouquine ! Je confirmais à ma mère que son prénom était bien Elecktra et retournais à mes occupations. Je fus libérer de toute discussion familiale juste dix minutes avant de quitter mon appartement. J’en profitais donc pour vérifier une dernière fois tout mon matériel et descendais au garage pour prendre ma voiture. Holyrood Park n’était pas très loin mais je ne savais pas à quelle heure j’allais terminer ! Je n’aurais peut-être pas forcément envie de marcher après avoir bossé.

Arrivé sur place j’envoyais un sms à Makayla et regardais la demande assez simpliste de mon client. Maintenant, il ne me restait plus qu’à faire les clichés demandés. Mais dans un premier temps, je laissais mes affaires dans la voiture et partais observer les lieux. Holyrood Park était un des plus vastes espace vert bordant Edimbourg. Constitué de nombreuses collines, vallées et monts en tout genre, il était l’endroit rêvé pour faire des photos. Je n’avais pas encore eu l’occasion de revenir faire quelques clichés mais je savais déjà que je reviendrais. Tout en marchant, je me répétais le nom de mon client… Julien Guillemaud ! Je l’avais déjà entendu quelque part mais où ? J’avais beau chercher, je ne trouvais pas ! Enfin bref, je n’allais pas me torturer l’esprit. Je verrais ça plus tard… ou au pire, lorsque je rencontrerai le gars.
Je retournais donc à ma voiture et me saisissais d’une cigarette que j’allumais. Je venais de repérer quelques coins pas mal pour faire mes clichés et c’est pourquoi je me laissais aller à ce mauvais penchant. J’étais en train de fermer ma veste lorsque j’entendis alors un bruit sur ma gauche… je tendais alors l’oreille pour vérifier. Observant dans cette direction, je ne vis rien et cela me stressa quelque peu ! Mais quoi de plus normal ? Ma dernière sortie nocturne datait d’il y avait une dizaine de jours en elle n’était pas le genre de soirée que j’oublierais.

Je jetais un coup d’œil à ma montre qui affichait la date du 4 septembre 2017 ainsi que 10:35 PM. Sans savoir pourquoi, j’eus la soudaine envie de rentrer chez moi ! Je jetais de nouveau un regard en direction de l’endroit où j’avais entendu du bruit. En temps normal je serais allé voir mais après ce que j’avais vécu avec Yaâqov, je n’étais guère motivé. C’est alors que je me demandais ce que j’allais faire que je failli frôler la crise cardiaque ! Un chat passa en courant devant moi et était sorti de l’endroit que j’observais.



- P’tain de merde ! jurais-je en écrasant ma clope.


J’ouvris alors la portière de ma voiture en pestant contre moi-même tout en me saisissant de mes affaires. Lorsque ce fut chose faite, je n’attendais pas une minute de plus et filais en direction de l’entrée du parc jusqu’à une petite colline qui surplombait cette dernière. Ni une, ni deux, je commençais à faire quelques clichés !
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Jeu 10 Oct - 17:42


Holyrood Park. Ce lieux a été une des zones de conflit les plus importantes avec nos ennemis au cours des Années Sanglantes. Nombre des nôtres sont tombés au combat pour mettre un terme à la vie de plusieurs de ces animaux. Si j’avais demandé un photographe de venir prendre des clichés du lieu ce n’était nullement pour remplir un album ou toute autre futilité. Ce photographe n’était pas n’importe qui, enfin si mais disons qu’il avait fait quelque chose qui n’était pas particulièrement à mon goût.

Aaron Caron, tel était son nom, avait rencontré Yaâqov par deux fois. La première fois au cours de l’exposition meurtrière lorsque mon exécuteur a voulu se servir de lui pour sauver Leslie comme je le lui en avais donné l’ordre, rencontre rapportée par Leslie lui-même dans le cadre de ses fonctions à mes ordres. Quant à leur seconde rencontre ce n’était ni Leslie ni Yaâqov qui m’en avait informé mais une autre de mes sources qui ce soir-là était chargée de surveiller le nocturne blond. Malgré sa personnalité et sa fonction Yaâqov n’échappait pas à la surveillance aléatoire mais active de l’ensemble de mes subordonnés, d’autant plus lorsque ces personnes à mes ordres peuvent potentiellement représenter un risque pour moi.

Ce que j’ai appris de cette surveillance effective lors de leur seconde rencontre m’a… intrigué. Non pas le comportement de Yaâqov qui n’a pas commis d’impaire à proprement parler mais bien celui de l’humain qui s’est alors senti l’âme d’un défenseur de la liberté de mon exécuteur. La naïveté de l’humanité est décidément bien ridicule. Néanmoins j’avais le désir de rencontrer ce petit être qui pensait savoir ce qui était le mieux pour mon exécuteur en me servant pour prétexte une commande de clichés. J’avais donc choisi ce lieu pour la symbolique qu’il pouvait représenter pour nous aux yeux des humains, eux qui sont friands de monuments aux morts et autres lieu de commémoration. Mon objectif derrière cela était en réalité de déterminer s’i ce photographe risquait de représenter un problème ou bien si ses intentions à propos de Yaâqov allaient en rester à de belles paroles enflammées.


La cible est sur place Général.

Lorsque je lus ce sms sur mon smartphone un sourire naquit sur mes lèvres avant de disparaître. Le guetteur que j’avais envoyé surveiller le parc depuis que j’avais passé ma commande auprès du photographe venait ainsi de me signaler la présence de l’humain en question. D’un message je lui indiquai mon arrivée puis une fois sur place je le congédiais. Cela ne m’avait pris un petit moment de faire le trajet depuis chez moi mais heureusement ma vitesse vampirique me permettait d’être bien plus rapide à pied que voiture.

Une fois sur place je décidai de me fondre dans les ombres, me rendant ainsi totalement invisible pour ma cible. Je choisi de l’observer quelques instants avant de me présenter à lui et me révélai à lui après qu’il fut effrayé par un chat errant, une idée en tête.


Bonsoir Monsieur Caron, dis-je en sortant de l’ombre à quelques mètres seulement de l’humain, le visage neutre.

Mon maître m’envoie vers vous pour discuter d’une rencontre entre vous et l’un de ses agents.

J’avais décidé de me faire passer pour un autre devant lui, du moins tant qu’il ne me reconnaitrait pas. Bien que n’étant pas membre de la famille royale mon nom en tant que vampire haut placé ou que PDG de la Reds était entendu de temps à autre au sein de la société humaine. A voir si l’humain allait ou non déjouer mon petit jeu.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Ven 11 Oct - 15:37


Lorsque j'eus fait quelques pas dans Holyrood Park, je trouvais dommage de faire des photos de nuit de ce lieu. Bien sûr, les clichés nocturnes seraient superbes mais je restais persuadé que des photographies de jour seraient encore plus resplendissantes ! Mais bon... Le client était roi et ses désirs étaient des ordres. Je commençais à me faire connaître tout doucement et je ne voulais donc pas contrarier un client, surtout si c'était mon premier boulot pour lui ! J'avais donc repérer plusieurs coins pas mal pour des prises de vue de nuit et était revenu à la voiture. N'étant pas pressé par le temps, j'avais fumé une clope et c'est à force de ''traîner'' que j'avais flipper... à cause d'un chat ! Oui, la honte, je sais.
Mais depuis la soirée du 15 je n'étais sorti qu'une seule fois de nuit et j'étais tombé sur le vampire Yaâqov... Enfin, c'est lui qui m'était tombé dessus pour être exact et qui m'avait fait flipper. Bref ! C'est pour cela que j'avais hésité à prendre cette nouvelle commande puis à me motiver à venir ici. Mais visiblement j'étais seul ! Enfin, je savais dorénavant qu'un chat rôdait par là et j'essaierais de ne pas me refaire surprendre par l'animal. Une fois ma cigarette écrasée, je me saisissais de mes affaires de photographie et claquais la porte. Au moment où le bip sonore de la centralisation des portes se fit entendre, une voix m'interpella et me surprit. Je me retournais brusquement pour me retrouver face à un gars.
« P'tain ! Il sort d'où celui-là ? Tout le monde s'est passé le mot pour me faire flipper ou quoi ?! ».

Les battements de mon cœur avaient connus une accélération lorsque j'avais entendu parler mais ce fut pire lorsque l'homme sortit complètement de l'ombre. C'était un vampire... Encore ! C'était pas possible. Je ne pouvais plus faire un pas la nuit sans en croiser un. Est-ce que je croyais voir des nocturnes partout ? Non, car j'étais persuadé que s'en était un pour la simple et bonne raison que je l'avais photographié en compagnie de la célèbre princesse Jana Raybrandt.
Je me remémorais alors les conseils que Makayla m'avait donné concernant les rencontres surprises avec les vampires. Je le fixais et acquiesçais d'un signe de tête avant de confirmer oralement les dires de l'homme.



- Oui, c'est bien moi ! Et vous êtes ?


Je ne pus rien rajouter d'autre car le nocturne reprit très vie la parole et ses propos me perturbèrent. Il était soit disant envoyé par son maître pour discuter avec moi d'une rencontre que j'aurais fait avec l'un des agents de ce dernier. Je pensais immédiatement à Yaâqov ! Avait-il eu des problèmes ou avait-il parlé lui même de notre rencontre hasardeuse ? Pourtant il m'avait fait jurer de ne rien dire à personne. Alors est-ce que c'était un piège de la part de son tyran ?
J'étais complètement déboussolé et je devais trouver un moyen de détourner la conversation pour me laisser le temps de réfléchir. Je faisais mon possible pour rester serein mais j'avais l'impression que quelque chose clochait. Le type me faisant face ne semblait pas être de ceux qui avaient un maître. Il paraissait si hautain, si sûr de lui que cela me rappelait tout ce que je détestais chez la plupart des vampires.



- Alors je suppose que le demande de photos de monsieur Guillemaud était une excuse ! déclarais-je en fixant le vampire.


Je savais que cette simple déclaration ne satisferait pas le nocturne tout comme je savais de source sûre qu'il ne fallait pas énerver un vampire. Je me décidais donc à reprendre la parole sans pour autant oublier la promesse que j'avais fait au juif immortel.


- Votre maître est bien renseigné car j'ai effectivement rencontré un vampire mi-août mais je ne vois pas ce que je pourrais raconter à ce sujet... Tout est allé très vite ! La seule chose dont je suis sûr c'est qu'il voulait sauver l'autre vampire qui était blessé !


Et voilà, j'avais bel et bien répondu à la question mais en faisant allusion à la soirée au musée de Glasgow. Après tout, c'était la réponse la plus logique à donner non ? Mon entrevue datant du 25 août avec Yaâqov était censée être inconnue de tous à l'exception de Makayla !
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Mer 16 Oct - 13:39


… quelqu’un que vous n’aurez pas souvent l’occasion de rencontrer personnellement. dis-je en affichant un léger sourire pour répondre à sa question quant à mon identité.

Non, elle est effective et vous serez rémunéré comme convenu pour votre travail. Monsieur Guillemaud ne manque jamais à sa parole. dis-je encore en réaction à sa remarque. Quelle étrangeté que de parler de moi à la troisième personne. Du moins si elles sont à la hauteur de votre réputation monsieur Caron.

Lorsqu’il parla de sa rencontre avec Yaâqov lors de l’exposition sanglante en pensant peut-être que j’allai tombé dans le panneau, mon visage resta de marbre tandis qu’intérieurement je souriais.

L’ignorance peut causer bien des ravages, aussi être bien renseigné est capital. Monsieur Guillemaud garde toujours un œil sur ceux à son service, peut-être même sommes-nous actuellement sous son regard.

Quoi qu’il en soit ce n’est pas de cette rencontre dont je suis chargé de vous entretenir, mais bien de la seconde.
dis-je avant de faire une brève pause, histoire de laisser le silence faire son œuvre avant de poursuivre.

Comme je vous l’ai indiqué, Monsieur Guillemaud aime à garder un œil sur ses agents et Yaâqov Kaufman n’échappe pas à cette constante. Que pensez-vous savoir à son sujet monsieur Caron ?

Yaâqov n’était pas un vampire comme les autres et au-delà du simple fait qu’un humain lui porte trop d’attention, je redoutais que ce misérable ne lui mette des idées parasites dans le crâne m’obligeant à lui refaire subir un conditionnement déjà employé par mes soins par le passé. Mon exécuteur était plus qu’instable du fait de son vécu dans les camps de concentrations nazis. Certaines de ces structures avaient dissimulé bien des actions vampires à grande échelle et il s’en était fallu de peu pour que notre espèce ne soit dévoilée par quelques vampires dégénérés à la fin de cette guerre.

Yaâqov lui ne savait pas vraiment ce qu’il en était mais ce qu’il y a subit l’a profondément marqué et changé, en profondeur. Lorsque je l’ai vu en action il y a de cela plusieurs années et que j’ai pu observer ses aptitudes en dépit de sa folie, j’ai décidé au lieu de l’exécuter d’en faire un soldat cadré par de solides et strictes règles, ayant dû composer avec son instabilité, m’arrangeant quelque peu avec la réalité de la situation géopolitique de notre monde. Je devais m’assurer que cet humain ne brise pas liens ténus qui rattachaient Yaâqov à notre monde, l’empêchant de sombrer complètement.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Ven 18 Oct - 22:55

Spoiler:
 



La réponse que me donna le vampire quant à son identité eut le don de m’agacer… Quelqu’un que je n’aurais pas souvent l’occasion de rencontrer… Quelle réponse merdique franchement ! Cela n’eut pour effet que de me confirmer que les nocturnes étaient des prétentieux se prenant pour je ne savais quoi ! Et puis bavard en ce qui concernait celui qui me faisait face. Car je n’avais même pas eu le temps de répondre quoique que ce soit qu’il se remit à parler. Ainsi donc ma commande de photos des alentours était toujours d’actualité car Monsieur Guillemaud était un homme, enfin un vampire de parole… Grand bien lui fasse ! Et pour ce qui était de mes compétences, je n’en doutais pas mais j’eus presque envie de répliquer que les clichés seraient beaucoup plus beaux de jour ! Cependant, est-ce que cela l’intéresserait ? Je n’en savais rien et je n’avais pas envie de lui demander. Aussi, j’en ferais tout de même car il n’aurait rien à me reprocher !


- Je fais toujours mon possible pour satisfaire mes clients et pour le moment tous semblent avoir été satisfaits par mes services ! répondis-je simplement. Sa commande sera prête d’ici trois ou quatre jours.


Le sans identité m’avait ensuite demandé de lui parler de ma rencontre avec Yaâqov et je priais intérieurement pour qu’il fasse allusion à celle de la soirée de l’exposition ! Après tout, plusieurs personnes avaient vu que le vampire m’avait empêché de sortir… mais je n’y croyais pas ! J’étais presque certain que la créature qui se tenait face à moi évoquait l’entrevue qui avait eu lieu à la cathédrale.
Je réfléchis alors rapidement et ayant toujours ma promesse à l’esprit je choisis de parler de la soirée de l’exposition au musée. Mais j’avais vu juste car lorsque le vampire reprit la parole ce fut pour me dire que Monsieur Guillemaud était très renseigné et qu’il gardait toujours un œil sur les personnes à son service ! Je jetais inutilement un coup d’œil aux alentours tandis que le nocturne me dévoila qu’il parlait de ma deuxième rencontre avec Yaâqov. Je reportais immédiatement toute mon attention sur ce dernier !
« J’suis dans la merde là ! Va falloir que je n’en dise pas trop… » Yaâqov Kaufman ! C’était donc son nom… Je pourrais donc tenter de faire des recherches sur sa famille sans le lui dire !

Cependant, je n’eus pas le loisir de réfléchir davantage à cette question car le sbire du maître de Yaâqov me demanda ce que je pensais savoir au sujet de ce dernier. J’en savais pas mal selon moi ! Je savais surtout qu’on lui avait caché la vérité et qu’il était en quelque sorte prisonnier d’un tyran ! Mais je ne pouvais pas dire ça. Il me vint à l’esprit que mon interlocuteur devait savoir que le vampire juif ne parlait pas très bien anglais et je pouvais donc raconter qu’on avait eu du mal à se comprendre ! Mais j’ignorais ce qu’il savait de ma dernière entrevue… Du coup, je ne savais pas trop quoi répondre ! Je ne voulais pas causer de tort à Yaâqov…
Il fallait donc que je gagne du temps et j’allais donc répondre à sa question sans pour autant divulguer trop de détails. J’observais une nouvelle fois les alentours comme pour voir s’il y avait quelqu’un d’autre dans les environs mais ce n’était pas le cas !



- Je ne pense pas savoir grand-chose ! D’ailleurs, j’ignorais que Yaâqov était au service de Monsieur Guillemaud, déclarais-je sincèrement. Oui Yaâqov n’avait jamais voulu mentionner le nom de son maître. Je sais aussi qu’il n’aime pas les appareils photos puisque c’est ce qu’il l’a amené à se planter devant moi alors que je prenais la cathédrale Saint-Gilles… Il pensait que je l’attaquais ! C’est ce qu’il a essayé de me faire comprendre car son anglais n’est que très approximatif à vrai dire !


Je me taisais ensuite. Je verrais bien assez vite si cette réponse convenait mais je doutais de nouveau ! Le truc qui m’inquiétait vraiment c’était que le maître de Yaâqov avait prit l’initiative de m’envoyer quelqu’un au sujet de ma rencontre avec ce dernier ! Mais pourquoi ? Je n’en savais rien ! Le vampire juif avait-il tenté d’obtenir des informations sur ce qui lui avait été caché ? Avait-il tenté de se dérober à l’autorité de son maître ?
Et avant même que je ne m’en rende compte, je repris la parole pour interroger le nocturne.



- Yaâqov a-t-il fait quelque chose qu’il n’aurait pas dû faire ? Ou bien a-t-il des ennuis ? demandais-je en fixant le sbire.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Mar 22 Oct - 17:49


Cet humain n’était semble-t-il pas dénué d’intelligence, du moins par rapport à la moyenne de son espèce. C’était l’image que me renvoyaient ses premières déductions exprimées par ses paroles. Peut-être était-ce justement là le danger de son entrée dans le monde de Yaâqov, et ce à quoi je devais remédier, d’une manière ou d’une autre. Mais tout le temps durant lequel le photographe avait parlé à ma suite j’étais demeuré silencieux et attentif à ses mots.

Yaâqov n’a pas manqué à son devoir ni à son engagement envers son Maître. Quant à d’éventuels ennuis et bien… Cela dépendra de ce que vous lui avez dit.

Les humains étaient trop idéalistes pour comprendre la nature réelle d’un vampire tel que mon exécuteur et encore moins que le cadre stricte que j’avais imposé par la force au blond était une nécessité. Il était aisé de deviné quelles seraient leur idée quant au traitement que je lui ai fait subir. Torture. Esclavagisme. Barbarie. En réalité je lui avais sauvé la vie alors que j’aurais dû l’exécuter, et pour cela Yaâqov pouvait m’être reconnaissant. A ses yeux je n’étais probablement qu’un maître parmi d’autres, peut-être même me prenait-il pour un des nazis des camps de sa vie passée. Sa misérable vie d’humain empêcherait mon interlocuteur de comprendre que Yaâqov ne vivait pas dans notre monde. Mais peut-être que cette ignorance pouvait être utile…

Yaâqov a vécu bien plus que tout ce qu’a pu connaitre l’ensemble de vos semblables sous les bottes nazis. Son corps et son esprit ont été brisés par des méthodes dont vous n’avez pas idée et que vous ne souhaitez pas connaître. dis-je d’un ton neutre.

Ce qu’il a subi l’a profondément métamorphosé monsieur Caron et depuis il est resté à cette époque, il est resté figé dans ces années de la seconde guerre mondiale.

Pour que mes paroles aient un réel impact aux oreilles de l’humain je devais modifier notre rapport, m’ouvrir à lui en quelque sorte. Ainsi elles n’apparaitront plus comme un discours récité par un homme de main mais par le récit d’une décision nécessaire.

Vous étiez présent lors de l’exposition monsieur Caron, et votre métier vous a probablement amené à photographier nombre de personnes présentes dont les invités d’honneurs tels que les Princesses Morgane et Jana. De ce fait vous m’y avez forcément aperçu en présence de cette dernière.

Je suis Julien Guillemaud, et Yaâqov est à mon service.
lui dis-je avant de me taire, mon sens du spectacle et ma manière d’attiser la curiosité de l’humain. Me révéler lui donnerait peut-être envie d’en savoir davantage, autant au sujet de Yaâqov qu’à propos de notre lien de Maître à serviteur.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Mer 23 Oct - 0:31


Aussi bizarre que cela aurait pu paraître aux yeux du commun des mortels ou de ma famille, je m’inquiétais pour le vampire qui avait tenté de nourrir son pote de mon sang lors de notre première rencontre ! Cela aurait pu me surprendre moi-même si on m’avait dit ça quelques jours après la fameuse exposition. D’ailleurs, je ne l’aurais jamais cru ! Mais j’avais revu le vampire et nous avions discuté ce qui m’avait permis d’en apprendre plus sur sa triste vie et ses conditions de vampire ! Alors que j’avais eu l’occasion de fuir à plusieurs reprises, j’étais toujours resté et l’avais interrogé pour savoir pourquoi ses semblables lui avaient menti ou juste cacher la vérité, pourquoi il ne se libérait de son maître et qui était ce dernier ? J’avais obtenu très peu de réponses à ses interrogations… Voir même aucune !
Voilà pourquoi je m’inquiétais pour le blondinet et pour moi ! Son maître avait pris l’initiative de m’envoyer quelqu’un pour que je lui parle de cette deuxième rencontre. Mais pourquoi ? Je voulais le savoir ! Le sans-identité me répondit alors que Yaâqov n’avait pas manqué à son devoir auprès de son tyran mais concernant les ennuis cela dépendrait de ce que je lui aurais dit. Je me remémorais alors la conversation que j’avais eue avec l’éternel juif.
« J’suis dans la merde ! » Je lui avais parlé de la fin de la guerre mais aussi du fait qu’il n’était pas obligé d’être sous les ordres d’un maître, peut importait les raisons !


- Je ne comprends pas comment ce que j’aurais dit moi pourrait lui attirer des ennuis à lui, dis-je en observant le vampire avant de porter mon attention sur mon jean’s.


Je fouillais dans ce dernier pour en sortir mon paquet de clopes et mon briquet. Je me rendais compte que ce que je venais de répondre aurait pu s’apparenter à du suicide ! « Je ne comprends pas comment ce que j’aurais dit moi pourrait lui attirer des ennuis à lui ... Mouais, on pourrait presque croire que ça sous-entend que ça devrait m’attirer des problèmes à moi ! » Y’a vraiment des fois où je ferais mieux de tourner sept fois la langue dans ma bouche avant de l’ouvrir… Je m’allumais une cigarette et observait l’horizon derrière le vampire en me disant que j’aurais préféré être à mille lieux d’ici ! Je ne la sentais pas vraiment cette rencontre surprise !
Je reportais mon attention sur mon interlocuteur et c’est à ce moment là que le nocturne sans nom reprit la parole pour me parler de ce qu’avait vécu Yaâqov. Je regardais alors ma cigarette comme si elle était devenue des plus intéressantes ! Je savais déjà tout ça ou du moins je l’avais deviné… Pour ce qui était des horreurs qu’avaient vécues les juifs, je ne connaissais pas tout mais j’en savais déjà pas mal ! Plus qu’il ne semblait le dire… Je tiquais ensuite sur la phrase qu’il prononça concernant le fait que Yaâqov était resté à l’époque de la seconde guerre mondiale.



- Sans oublier que personne n’a pris la peine de lui dire que cette guerre était finie depuis des années, répliquais-je en le regardant l’espace d’un instant.


Y’avait rien à faire… Ce vampire reflétait ce que je détestais ! Comme ses semblables il donnait l’impression de se prendre pour le roi du monde et ce, juste dans son attitude hautaine.  C’est alors qu’il me parla de l’exposition où j’avais eu l’occasion de le photographier ! Il fit d’ailleurs allusion à mon métier en me disant que j’avais sûrement eu l’occasion de faire des clichés mais aussi de le voir en présence de Jana. « Euh… Oui et alors ?! » Je me retins de lui balancer ça et je fis bien car il me donna enfin son identité… Cela eut pour effet d’attirer mon attention sur lui… Le Maître de Yaâqov ! Le fameux Monsieur Guillemaud ! C’était lui ! « Cette fois c’est clair, j’suis dans la merde ! » Sinon, pourquoi le maître se serait-il déplacé ? Je poussais un léger soupir en me rendant compte à quels points les ennuis me suivaient en ce moment.


- En effet, je me souvenais parfaitement de vous puisque je vous ai photographié en compagnie de Jana Raybrandt, mais j’ignorais votre nom ! Mon arrivée ici est trop récente pour je connaisse les célébrités vampires, dis-je avant de reporter mon attention sur ma clope que je terminais et jetais au loin. Je regardais ensuite le vampire et repris avec une sincérité non-feinte. J’ai beau savoir qui vous êtes, je ne comprends pas toujours pas le but de cette rencontre programmée par vos soins !


Bah oui ! Il avait fait en sorte de venir ici en même temps que moi et je ne savais pas pourquoi ! C’était au sujet de ma rencontre avec son esclave, ok ! Mais que savait-il au sujet de cette dernière ? Nous avions parlé allemand… Aussi l’espion n’avait peut-être rien compris à notre échange et c’est pourquoi le maître s’était déplacé en personne ! Dans un tel cas il fallait que je fasse en sorte de tenir ma promesse…
Un mouvement attira mon attention sur la gauche et je constatais qu’il s’agissait d’une chouette que je suivis du regard…


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Dim 10 Nov - 1:23


L’Humanité m’exaspérait parfois, enfin plutôt souvent, voire presque tout le temps et cet humain n’échappait pas à cette règle. Quel était ce besoin chez les humains de vouloir jouer aux héros et de sauver les pauvres âmes ? Qu’ils s’occupent de leurs affaires et ne viennent pas déranger les nôtres.

Il y a bien des choses qui vous échappent monsieur Carron et tout ce qui concerne Yaâqov en fait partie. lui dis-je d’un ton neutre avant de poursuire. Votre ignorance pourrait lui causer énormément d’ennuis car il n’est pas au fait de certaines choses, pour sa sécurité.

Ses paroles suivantes firent naître un sentiment d’inquiétude en moi. S’était-il chargé de lui dire que la guerre était terminée ? J’espérais que non car ceci pourrait briser les derniers liens de Yaâqovévec notre monde et le rendre à ses vieux démons qui lui avaient valu de se retrouver enfermer dans un cercueil plein d’argent comme moi autrefois.

Avez-vous pris cette peine monsieur Carron? lui demandai-je d’un ton sec, presque assassin.Avez-vous dit à Yaâqov que la guerre était finie et les nazis vaincus ? Car il est clair que si c’est bien le cas, il risque de succomber…

Je décidai de ne pas en dire plus pour le moment, préférant attendre de voir ce qu’il allait me répondre. Mais au lieu de ça il exprima son incompréhension, encore une fois, et notamment quant à la raison de notre entrevue actuelle.

Cette visite doit me permettre de déterminer si votre discussion avec lui ne va pas le ramener quelques années en arrière et briser la barrière qui contenait ses pulsions envers vos congénères.

Je vous l’ai dit monsieur Carron, vous ignorez bien des choses au sujet de Yaâqov.
lui dis-je pour conclure ma réponse et de reprendre le silence. A présent que j’entrapercevais ce qu’il avait dit à mon exécuteur en allemand, mon espion n’ayant rien entendu de tel dans leurs paroles dans notre langue, il me fallait m’adapter à cette situation et trouver une manière de rendre cet humain conciliant et qu’il se tienne loin de mon subordonné. Aussi plongeai-je mon regard dans le sien et commençai-je à user de mon don hypnotique sur lui.

Dites-moi tout ce que vous lui avez dit monsieur Carron…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Sam 16 Nov - 0:02



Je devais reconnaître que j’avais beaucoup de mal à me concentrer sur les paroles du vampire qui m’avait dévoilé son identité puisque je pensais à Makayla… Non ! Ne vous faites pas de fausses idées. Je tentais de me rappeler ses conseils au sujet de rencontres ‘‘surprises’’ avec un vampire potentiellement dangereux ! Dans le cas présent, j’avais le pressentiment que Julien était loin d’être aussi pacifiste que Yaâqov qui ne l’avait pas été à 100 % lors de notre dernière rencontre. Bref, de nouveau j’étais en mauvaise posture et je tentais donc de trouver une issue de secours.
Mais la situation devenait de plus en plus compliquée puisque le maitre du vampire juif voulait absolument savoir ce que j’avais dit à son serviteur concernant la fin de la guerre. Bizarrement, je ne le regardais plus ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne savais pas mentir et que n’importe quel imbécile, mort ou non, pourrait s’en rendre compte !
« Il me faudrait aussi un mentor pour l’art du mensonge ». Je cherchais donc une réponse potable entre deux pensées folles lorsque le nocturne me tendit une perche pour éviter les questions.


- Succomber à quoi ? répétais-je sans vraiment m’en rendre compte. S’il apprenait que les juifs ne sont plus massacrer en quoi ça pourrait être mauvais ?


Parce que cela le perturberait énormément ! Je connaissais déjà la réponse mais qu’est-ce que je n’aurais pas fait pour gagner du temps… D’ailleurs, je fis même mine de ne pas comprendre pourquoi Julien avait tenté de me voir et réussi d’ailleurs ! Je savais pourquoi il était là mais je ne pouvais pas et ne voulais pas répondre à ses questions. J’en avais fait la promesse à Yaâqov et je comptais bien la tenir coûte que coûte.
Ce que m’expliqua le nocturne en face de moi me surprit et donna naissance à de nouvelles interrogations ! Le maitre du vampire blond voulait savoir si notre discussion l’avait ramené dans le passé ce qui aurait pu briser la barrière qui contenait ses pulsions envers mes congénères. La voilà ! Oui, c’était une porte de sortie ça… Non ? Pour moi, cela en était une. Ma présence répondait à la question du buveur de sang et c’est ce que j’allais lui dire en confirmant cependant ses dires.



- C’est vrai qu’il y a beaucoup de choses que j’ignore au sujet de Yaâqov, je le reconnais, déclarais-je. Mais ma présence répond à votre question il me semble. Je suis en vie et il n’a fait preuve d’aucune agressivité à mon égard… sauf concernant l’appareil photo qu’il a pris pour une arme. Mais il n’a rien tenté contre moi cependant…


Bon, d’accord ! Ce n’était pas tout à fait vrai et Yaâqov n’avait pas toujours été des plus calmes… On dira que j’avais menti par omission et ça, j’arrivais à peu près à le faire ! Toutes mes pensées m’avaient ensuite rendu moins vigilent puisque j’avais regardé le danger en face…
Soudainement, je me sentis bizarre… Comme si j’étais abandonné de toute volonté ! J’avais l’impression que tout était distant mais j’entendis parfaitement la question de Julien…
« Je lui fais la promesse de ne pas dire… » mais mon attention avait été attirée ailleurs par un animal. Je ressentis un étrange sentiment et secouais la tête pour chasser cette impression. Je me frottais la tempe en observant les alentours et surtout en me rendant compte d’une chose prioritaire ! Il fallait que je parte d’ici. En regardant un point invisible sur la droite du vampire je déclarais…


- Je pense qu’il faudrait que j’y aille ! On m’attend et le fait que je sois en vie vous prouve que mes congénères ne risquent rien de la part de Yaâqov.


Quelqu’un m’attend ! ça aurait presque pu être vrai si je vivais avec Elecktra mais ce n’était pas le cas… Nous n’en étions pas encore là même si notre histoire avait bien avancée pour mon plus grand plaisir.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Jeu 12 Déc - 15:34


L’humain ne pouvait percevoir chez Yaâqov les méandres complexes de son esprit et de sa raison dérangée. Je ne pouvais lui en expliquer les détails et n’en avais d’ailleurs pas envie cependant je devais lui fournir quelques informations afin qu’il lâche un peu prise.

Il est constamment susceptible de succomber à ses vieux démons, qu’il est parvenu jusqu’à présent à contenir grâce à moi. lui dis-je en restant évasif, un humain ne pourrait comprendre qu’un vampire soit enfermé pendant plusieurs années dans un cercueil plein d’argent, quand bien même il avait fauté. Apprendre que les siens ne sont plus exterminés en masse n’est pas le problème. Les victimes ne sont pas son véritable problème.

Les paroles suivantes du photographe étaient sans intérêt hormis celles qu’il commença à me donner sous l’effet de l’hypnose. Je pestai intérieurement lorsque celle-ci fut rompue par un bruit qui le tira de la torpeur inhérente à son utilisation. Au moins j’avais pu comprendre qu’il devait lui avoir fait la promesse de ne rien dire, c’était déjà ça, mais ne rien dire à propos de quoi ?

Ne partez pas monsieur Carron. Cela ne prouve rien en dehors du fait que vous semblez vouloir jouer les bons cœurs avec lui. Faites attention à vos paroles en sa présence car le contrôle que Yaâqov exerce sur lui-même ne tient qu’à un fil. Il s’est déjà attaqué à vos semblables par le passé et j’ai dû agir pour le ramener à la raison. Néanmoins le prix à payer pour lui a été élevé et je n’aimerai pas devoir le lui imposer à nouveau. lui expliquai-je brièvement avant de poursuivre. Il ne tient qu’à vous qu’il ne succombe pas à nouveau monsieur Carron. Dans le cas contraire je vous en tiendrai pour responsable, et les autorités aussi si jamais cela s’avère nécessaire.

Cela suffirait-il à le convaincre ? Pas sûr. Mais au moins il serait prévenu que de poursuivre dans cette voie ne lui apporterait rien de bon. Je ne l’avais pas menacé d’une quelconque violence de ma part, oh non. Mais Yaâqov pourrait s’en charger, comme un juste retour des choses. Il pourrait blesser l’humain, pour cela il ne suffisait de pas grand-chose pour que mon exécuteur se charge de lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Dim 15 Déc - 0:11



Il n’y a pas à dire… Plus cette sangsue tentait de m’expliquer et moins je comprenais ! J’essayais et arrivais à peu près à imaginer à quoi pouvaient correspondre les vieux démons d’un vampire. Cela n’avait rien de très positif dans ma position de simple humain… Mais en quoi lui mentir sur cette guerre était quelque chose de bien ? La guerre pousse les gens dans leurs derniers retranchements, parfois même aux limites de la folie… Apprendre que tout ça est terminé ne peut être qu’une bonne chose. Non ?
Apparemment non selon mon interlocuteur ! Je levais les yeux au ciel… Je n’y comprenais rien mais ce n’était pas en observant les étoiles que j’aurais une réponse plus logique que celles que je recevais en ce moment… J’eus un léger soupir. Le raisonnement de ce type était illogique à souhait…



- La vérité finie toujours par se savoir… surtout lorsque l’on est éternel, non ?! répliquais-je. Il était logique qu’il apprenne un jour où l’autre ce qui en était vraiment au sujet de cette guerre.


Il s’était ensuite passé une chose étrange… J’avais eu le sentiment d’avoir l’esprit, le cerveau, comme engourdis ! Je n’avais même pas eu conscience du fait que j’avouais au vampire que j’avais fait une promesse à son serviteur. Puis mon attention avait été attirée ailleurs et je m’étais senti encore plus… bizarre ! Je n’y cru pas pendant un premier temps mais il était évident que ce Julien tentait de m’hypnotiser… Cela me fit flipper, je l’avoue. Mon rythme cardiaque s’était donc légèrement accéléré lorsque j’annonçais que je ferais mieux de partir… en priant pour que le nocturne me laisse faire.
Puis, je failli presque le regarder de nouveau en face lorsqu’il me dit de ne pas partir. Ce n’était pas bon pour moi ça… Cependant, je souris lorsqu’il me dit que je semblais vouloir jouer les bons samaritains… La vérité, à la base, c’est que j’avais raconté la vérité pour sauver ma peau ! J’avais bien cru que Yaâqov allait m’arracher la tête lorsqu’il avait vu l’étoile de David en pendentif. Bijou qu’il avait cru que j’avais dérobé à un juif ! Automatiquement, ma main de se porta sur cette dernière. Je la relâchais pour écouter le vampire me donner de nouvelles explications qui laissaient entendre qu’il ne voulait que le bien de son serviteur. Je le regardais brièvement et reportais mon attention sur un point invisible. La suite des propos ne me rassura pas et c’est sûrement pour cela que je ne saisissais pas l’ultime partie de sa dernière phrase…



- Les autorités aussi ? Aussi quoi ? répondis-je spontanément, oubliant l’espace d’une seconde à qui j’avais à faire. Et il ne tient qu’à moi rien du tout… Je n’ai fait que discuter et rien n’interdit cela aux dernières nouvelles ! Et maintenant que vous m’avez fait part de vos recommandations… qui ressemblent légèrement à des menaces, je peux partir je suppose ?


Est-ce que je lui demandais l’autorisation ? Oui, en quelques sorte puisque je n’avais pas le choix ! Je n’étais pas naïf et je savais pertinemment que si le vampire ne voulait pas me laisser partir, je n’aurais pas les capacités physiques pour le fuir.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Ven 20 Déc - 16:26


Ah la vermine et son côté fleur bleue. Le bien triomphe toujours du mal, la vérité l’emporte sur le mensonge. Quelle mascarade ! La capacité de l’Humanité à se bercer d’illusions pour garder espoir était si ridicule. Ils devaient se persuader eux-mêmes que leur monde n’allait pas s’écrouler en dépit de leur existence misérable.

Dévoiler la vérité de but en blanc peut parfois se révéler destructeur et c’est le risque que vous faites courir à Yaâqov. Il l’aurait appris en effet mais pas de cette manière des plus risquées, autant pour lui que pour vos semblables. Mais vous vous en rendrez compte si jamais il succombe à ses démons par votre faute.

Sa réaction à mes paroles fut plutôt virulente de la part d’un misérable humain vivant dans un monde édulcoré. Allai-je décider de jouer avec lui ou de retenter de l’hypnotiser ? Peut-être, ou pas. Jouer avec lui pourrait me divertir et satisfaire mon agacement mais je ne connaissais pour l’heure rien de lui ni de son entourage. Il fallait avant tout que j’effectue quelques recherches sur lui afin de voir s’il ne comptait pas dans ses proches quelques personnes aux relations pouvant devenir un problème.

Comme vous venez de le dire il ne s’agit que de simples recommandations, voire même d’une requête mais nullement d’une menace. Ceci étant dit oui s’il se met à tuer des humains du fait de votre révélation, il ne sera pas bien difficile de montrer votre responsabilité dans cette situation. Ce n’est pas ce que je recherche mais je ne tiens pas à ce qu’il soit exécuté par votre faute.

Cet humain à l’allure de chevalier blanc allait-il culpabiliser ou au contraire se dédouaner de toute responsabilité ? J’étais curieux de voir ça d’autant que ce que je lui disais n’était pas totalement un bluff éventé. J’avais suffisamment de contacts dans la haute bourgeoisie humaine via mes clients de la Reds, et certains me devaient une faveur après que je leur ai rendu quelques « services » qu’ils ne voulaient pas voir révélés. Il serait toujours temps de me rappeler à leur bon souvenir pour que la PES ou les autorités s’intéressent à un humain qui protègent quelques criminels surnaturels, quand bien même il s’agissait d’un mensonge. Des preuves pourraient être créées sans mal.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Dim 19 Jan - 1:50



Si l’espèce de c#n qui me faisait face n’avait pas été un vampire je lui aurais déjà foutu mon poing dans la gu#ule ! Il parlait pour m’accuser, me menacer alors qu’il ignorait quasiment tout de ce qui s’était passé durant ma deuxième rencontre avec Yaâqov. A entendre déblatérer ce Monsieur Guillemaud on aurait presque pu croire que je m’étais mis à raconter la conclusion de la seconde guerre mondiale comme ça, sans raison ! Mais ce n’était absolument pas ce qui c’était passé… Je soupirais d’agacement. « J’aurais mieux fait de me pendre en acceptant ce contrat ! ».


- Vous m’accusez d’avoir dévoilé la vérité à Yaâqov mais qui de normal aurait pu penser qu’il ignorait que cette fichue guerre était finie ? Personne… Je marquais une pause. Et je n’aie commis aucune faute de mon point de vue. Avant de parler de la sorte est-ce que vous vous êtes posé la question de savoir comment j’en suis arrivé à parler de ça ? Non, je ne pense pas. Car l’histoire ce n’est pas vraiment ma tasse de thé à la base…


« Et tiens ! Prends ça dans tes crocs ! ». Car je ne mentais pas en sous-entendant que le sujet de la libération des juifs et la fin de la guerre n’avait pas été programmée. Pour le reste, le fait que Yaâqov aurait mieux fait de se tirer loin de son maître, je ne niais pas mais le vampire n’avait rien dit à ce sujet. Bref, j’avais avouer la vérité au nocturne blond uniquement pour sauver ma vie et n’importe quel autre humain dans ma situation aurait fait de même non ? Oui, j’en étais certain.
Lorsque le vampire reprit la parole ce ne fut que pour me faire enrager davantage ! Il pouvait me dire ce qu’il voulait, ses recommandations sonnaient comme des menaces. J’ouvrais la bouche sans rien dire lorsqu’il parla de la facilité à prouver ma responsabilité. Il se foutait vraiment de ma gu#ule. Et moi non plus je ne voulais pas que Yaâqov soit exécuté… à cause de son c#nnard de maître qui lui avait menti pendant je ne sais combien de décennies !



- Ce n’est pas ma responsabilité qui sera prouvée à mon avis, répondis-je simplement. Ce n’est pas moi qui lui ai caché la vérité pour des raisons indéfinissables. Et je pourrais quant à moi facilement expliqué que j’ai agit ainsi dans le simple but de sauver ma vie puisque votre mensonge à amener Yaâqov à me prendre pour ce que je n’étais pas…


Oui ! Jamais je n’aurais eu à me justifier et a raconter tout le dénouement de la seconde guerre mondiale si le serviteur de Guillemaud ne m’avait pas pris pour un bourreau de juifs. Car ne m’avait-il pas menacé de me tuer en voyant mon étoile de David ? Si. J’avais donc fait ce qu’il fallait pour sauver ma vie sans savoir à quel point le vampire survivais dans une réalité bien différente de la mienne, dans une sorte de monde parallèle.



avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Mer 22 Jan - 15:51


A mesure que je « discutais » avec cette humain je me mis à penser qu’il ne pouvait pas être raisonné. Il s’entêtait à camper sur ses positions en s’imaginant être un bon samaritain n’ayant rien fait de mal sinon sauver sa misérable vie. Quelle vermine ! Il m’obligeait par son comportement et son attitude à agir, tant pis pour lui. Je l’écoutais néanmoins me débiter tout son ramassis de conneries, désireux de l’écouter en dépit de l’agacement qu’il faisait naître en mon esprit.

Et quelle est cette raison qui vous a mené à lui faire cette révélation ? lui demandai-je tandis que je pouvais entendre les battements de son cœur qui adoptaient peu à peu un rythme croissant, signe de son énervement progressif.

Néanmoins il ne me répondit pas dans l’immédiat et se défendit face à mes menaces de le confondre face aux autorités humaines pour sa responsabilité dans une éventuelle attaque meurtrière de la part de Yaâqov à l’encontre d’humains. Etait-ce volontaire ou non, quoi qu’il en soit l’humain m’apprit que Yaâqov avait failli en attenter à sa vie en le prenant pour quelqu’un, ou quelque chose, d’autre. Ainsi ses paroles n’auraient été qu’un mécanisme de défense ?


Il vous a pris prit pour un nazi si je comprends bien. Je comprends mieux… dis-je comme si cela changeait quoi que ce soit. Enfin si, cela pouvait changer quelque chose. Au lieu de décider de tuer l’humain, décision évoquée plus tôt, j’allais changer de méthode, plus douce.

Très bien monsieur Carron, vous m’avez convaincu. lui dis-je après m’être assuré autant par la vision que par l’ouïe que nous étions seuls lui et moi. Il est donc temps de mettre fin à cette discussion houleuse. lui dis-je encore en plongeant mon regard dans le sien, ne lui laissant sans doute rien présager de bon le concernant.

J’usai ensuite de toute ma vitesse vampirique pour arriver face à lui et bloquai son visage face au mien de sorte à ce qu’il ne puisse détourner le regard. Je repris alors immédiatement la parole afin de débuter une hypnose immédiate et efficace à long terme. Je ne pouvais pas le laisser partir tel quel sans prendre de précautions au vue de notre discussion.


Dès lors que je cesserai de parler, vous oublierez la teneur de notre discussion de ce soir. Vous n’en retiendrez qu’un sentiment dérangeant, comme si cela ne s’était pas aussi bien passé que vous l’auriez souhaité, toutefois pour vous il ne sera question que d’une séance de photo nocturne où je vous ai effrayé par ma présence. Vous oublierez tout ce que nous avons pu échanger au sujet de Yaâqov, vous oublierez tout lien entre lui et moi. Bien entendu cette séance d’hypnose s’effacera à tout jamais de votre esprit, quand bien même vous viendriez à être à nouveau hypnotisé par un tiers, vampire ou non. dis-je en me taisant, laissant le mécanisme hypnotique faire son œuvre.

Il n’aurait plus aucun souvenir de cette soirée autre que le fait qu’il était là pour répondre à une commande de photos et que je l’aurais surpris de ma présence afin d’être certain qu’il ne se plante pas dans son travail. Je passerais alors pour un client chiant et qui l’empêchait de bosser en paix. J’espérais qu’il finirait par me congédier en me demandant de lui foutre la paix et qu’il savait faire son travail en professionnel qu’il était.


Essayez de ne pas commettre d’impair au niveau de la luminosité de vos clichés monsieur Carron, j’ai besoin que ces photos soient impeccables. lui dis-je pour conforter les effets de l’hypnose sur lui. Si vous faites correctement votre boulot je ferais appel à vous pour mes prochaines commandes pour mes campagnes de communication à venir, mais dans le cas contraire je ne vous ferais pas de bonne publicité je vous l’assure. lui dis-je peu agréable mais pas pour autant agressif. Comme la moyenne des clients qui n’avaient que peu de respect pour le professionnel qui leur vendait le service dont ils avaient besoin.

Hrp :
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   Sam 1 Fév - 1:24



Je ne savais pas pourquoi ni comment mais j'avais le don de me retrouver dans des situations peu enviables ces derniers temps. Je ne voulais pas balancer Yaâqov mais au fur et à mesure de la conversation avec son maître je m'étais retrouvé dos au mur et j'avais dû lâcher quelques informations. Je ne l'avais pas vraiment voulu, je ne m'étais en quelques sortes que défendu face aux propos de ce Guillemaud.
Je gardais donc le silence lorsque ce dernier reformula à voix haute mon semblant de réponse. Il avait bien compris ce que j'avais sous-entendu et je ne prendrais pas la peine de le lui confirmer. Non ! J'attendais de voir ce qu'il allait à présent me sortir. Et ses propos me surprirent ! Je le regardais étonné lorsqu'il déclara que je l'avais convaincu. Je hochais donc la tête en signe d'accord lorsqu'il me dit qu'il était temps de mettre un terme à cette discussion houleuse. Pour le coup j'étais carrément soulagé... Mon énervement diminua avec une partie de ma méfiance.



– Oui, je pense que continuer cette conversation ne mènerait nulle part...


J'allais ajouter que cela me permettrait de continuer mon boulot même si en réalité j'avais l'intention de rentrer mais je n'en eus pas le temps. En effet, avant que je n'ai eu le temps de réagir je me trouvais forcé à faire face au vampire. J'eus seulement le temps de brièvement comprendre qu'il allait m'hypnotiser sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Mon regard ne quittait pas celui du nocturne tandis que toute volonté semblait m'abandonner, comme si tout m'était égal.

C'est alors que j'entendis sa voix comme si je sortais d'un rêve... Je me massais la tempe tandis que le vampire qui venait de s'incruster essayait de m'apprendre mon métier ! Je poussais un soupir mais mentalement uniquement et l'observais en l'écoutant me dire qu'il pourrait me faire une bonne publicité si je bossais bien et inversement. Pour ma part, je n'étais pas sûr que travailler pour des vampires m'enchante mais je ne l'avouais pas à voix haute...



– Je suis toujours très soigneux dans mon travail et je n'ai encore eu aucun mauvais retour, déclarais-je simplement. Par contre, ce n'est pas contre vous mais je préfère travailler seul ! Cela me permet d'être plus concentré dans ce que je fais, expliquais-je de manière très professionnelle.


En bref, je voulais qu'il foute le camp et j'étais persuadé qu'il devait avoir mieux à faire ailleurs. Bien entendu, je ne m'éterniserais pas non plus et reviendrais un autre soir. Je sortis donc mon appareil photo de ma sacoche et attendis que le buveur de sang s'en aille avant de partir une petite vingtaine de minutes après lui.




Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Unexpected meeting [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Unexpected meeting [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Alentours :: Holyrood Park
-
Sauter vers: