AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Running To The Rain [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Lun 5 Jan - 21:22

Une nouvelle nuit tombe. Cela fait plus d'une semaine que je suis ici. Tom est en train de s'arranger pour que demain je puisse sortir, me promener incognito. Prendre l'air et la mesure de ce monde qui continue à tourner sans moi. Je ne peux pas lui en vouloir, non pas du tout. Je reste pragmatique. Un objet cassé ne sert plus à rien, et la société ne peut cesser de tourner sous ce seul prétexte. Cette escapade me laisse songeur. Ais je vraiment envie de m'aventurer dehors ? La réponse la plus rapide serait non. Franchement, je n'avais pas envie de boiter comme un petit vieux avec une canne d'apparat, dont la finition sans défaut masquait le besoin cruel que j'en avais pour marcher. Je ne voulais pas non plus risquer de tomber sur quelque chose qui me La rappellerait, mais franchement je doutais clairement que ce soit vraiment pire de me la rappeler à l'improviste que de continuer à vivre ici sans elle. Oh, je ne suis pas coutumier de cette chambre. Je vivais au manoir royal, et non à la Demeure Raybrandt. J'avais déjà séjourné dans cet endroit, autrefois, lorsque j'étais encore totalement humain et que Krystel n'était pas encore Reine. J'y avais des souvenirs, quantité de choses qui me revenaient sans cesse. Les endroits où elle venait me donner mon sang avant de m'envoyer dans des missions suicides, autant comme acte de pénitence que pour favoriser ses desseins. Les autres, où elle s'amusait de ma résistance obstinée, où elle se jouait de moi pour mieux me faire craquer. Ces étreintes brutales, et ces punitions cruelles et justifiées. Ces marques de confiance. Nous n'en étions qu'au début de notre si étrange relation... Et tout ici me rappelait elle.


Oui, je devais peut être sortir.


Le téléphone sonna, me faisant sursauter.


Je me maudis intérieurement, d'une humeur qui ne tarda pas à s'assombrir pour devenir exécrable. Pitoyable, c'était pitoyable. Je décrochais d'un geste vif qui eut pour conséquence de réveiller une douleur sourde dans mon épaule, et raccrochais au bout d'un instant. Un visiteur ? Qui ça ? On m'indiquait une femme, qui s'était présentée comme une « amie ». Van Heland, m'avait on précisé. Je connaissais et raccrochais, confus. Que venait faire ici cette vampire, alors que le soleil venait de se coucher que peu de temps auparavant ? Je savais fort bien qu'il n'y avait pas trente six raisons qui expliquaient sa présence ici. Je n'ai pas d'amis, aucune autre personne proche qu'Erin et je serai bien en mal d'expliquer la nature de notre relation. Je n'ai plus rien depuis que je l'ai perdue. Cette pensée me serre le cœur, me fait vaciller.


Non. Je n'ai pasle droit. Elle a voulu de moi ici, dans cette position. Je me redresse, me rapproche du feu pour me réchauffer et éviter de trembler devant la vampire qui arrive. Je m'appuie sur la canne, et fixe la porte. Lorsqu'on toque pour l'introduire, je lâche un « entrez » déterminé, d'un ton bien plus sûr que je ne l'étais à l'intérieur. Je me sentais complétement perdu. Et sacré nom, que faisait elle ici?



| Madame Van Heland... Bonsoir. |


Non, pas de « ravi de vous revoir ». L'affinité particulière avec la mort et le statut qui est désormais le sien n'a pas à s'embarasser de fioritures. Je suis même plutôt abrupt, à l'image d'une apparence plus rude. Cheveux gris, barbe blanchie, joues creusées et cernes bien dessinés. Amaigri. Peu sûr, sur mes appuis.


| Vous êtes venue voir si c'était vrai ? La Mort a suivi la Reine Rouge dans sa chute. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Dim 11 Jan - 16:10

L'éclat d'un rire presque insouciant fragmente le silence lourd.

"Vous prévalez vous d'être la Mort ? Quel excès d'arrogance, monsieur Personne. Ce n'est là qu'un nom que l'on vous a donné, un nom donné par des ignorants car la Mort véritable est bien plus terrifiante, ne vous en déplaise."

L'acide des mots s'enivre d'amusement certain. Craint et haït, tel furent ses apanages. Furent...Car la condition d'homme ratrappe toujours l'inconscient.

"Vous n'êtes qu'un mortel aimé d'une reine, condition prestigieuse pour certain, fragile en vérité..."

L'azir glisse sur la canne de bois. La force diminuée, avalie, recroquevillée. La perdition.

"Comprenez vous la perdition dorénavant ?"

L'endroit est chaud. Muet. Tranquille. Personne n'a vu le danger lorsqu'ils m'ont vu. Raison leur sera donné. Mais je ne suis pas dédaigneuse lorsque je parais devant cet humain. D'autre lieu, d'autre temps...Il aurait été un enfant précieux. Mais nul ne contrôle le destin en marche, de cela j'ai appris la douleur et la haine. Le sang et la chair sous mes crocs.

Le bleu voit, aime et déteste les griffures de la souffrance, de la fatigue, de la...vieillesse. Pourtant la force du regard ne peut être brisée et étrangement, j'aime cette force. Reine en un royaume qui ne peut être mien, je prend possession de l'espace parce que tel est mon désir...

Le sourire qui est le mien est saupoudré de cruauté, d'envie aussi, cachée au creux de mes ombres. De mes ténèbres.

"Vos yeux n'ont pas changés, monsieur Personne. Je ne suis donc pas déçue."

Mais qu'importait ma voix en vérité ? Sans doute s'en moque-t-il alors que la force change doucement de maitre. Il ne sait ma place, ne la connait, car il est une chose qui est, je n'en ai aucune.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Dim 11 Jan - 17:59

Certains, insupportables, parlent à voix basse dans cette chambre. Comme s'ils étaient en présence d'un mourant, qu'ils se trouvent à veiller quelqu'un dans ses derniers instants. D'autres, hypocrites, s'imaginent que leur regard chargé de pitié et leur voix dégoulinante compassion vont me toucher. Scylla Van Heland ne fait partie d'aucun de ces deux groupes. Lorsque je lui parle, elle rit. Elle se moque, même. Au diable le bon esprit, la brune s'amuse et profite comme toujours. Je soutiens son regard, vaguement amusé à mon tour par les propos qu'elle me tient.


| Ah, vous autres vampires... Le cadeau d'immortalité qui vous a été fait n'a pour seule conséquence que vous effrayer un peu plus de la mort. C'est pourquoi ce que j'incarnais était si terrifiant pour les gens comme vous. Et c'est pourquoi je ne vous intimide ni ne vous inspire plus la moindre retenue, aujourd'hui. |


Simple constatation des faits. Mon temps est passé. Je ne suis plus le même, ni pour moi ni pour les autres. Je ne pourrais plus incarner la justice royale, brutale et sans concession, comme je le faisais autrefois pour Krystel. Je ne suis plus qu'un symbole déchu de l'absolutisme d'une Reine aux idéaux pour lesquels je ne pouvais plus me battre directement. Je souris d'un air ironique à ses paroles suivantes. Bien, je préfère la confrontation à la mièvrerie hypocrite et aux fausses politesses ; je me sens moins faible. Je me forge encore aujourd'hui dans la confrontation, même si je ne peux plus espérer la remporter de quelque manière que ce soit.


| Aimé d'une Reine ? La seule qui me considérait a disparu. La perdition ? J'en sais plus que vous ne pourriez jamais apprendre là dessus. J'ai déjà vécu deux vies, Mrs Van Heland. Et elles semblent se terminer à chaque fois de la même manière. |


Cet aplomb qu'elle faisait preuve laissait transparaître une intense confiance en elle même, plus exacerbée encore que d'ordinaire. Je me force à raisonner comme autrefois. Elle n'est pas vampire à s'embarrasser de faux semblants, pas plus qu'elle ne prendra de gants. Mais cet aplomb... Elle vient avec des atouts, des atouts nouveaux. Autrefois plus sur la défensive, ou elle me considère comme fini, et ne prête plus aucun pouvoir ni à mes capacités ni à ma voix, ou alors elle est sûre de la valeur des cartes qu'elle possède. Dans les deux cas, c'est mauvais signe.


| Un compliment complétant les insultes. Je n'ai jamais su que penser de vous, Mrs Van Heland. Maintenant moins que jamais. Que me voulez vous, réellement ? Devenu aussi insignifiant que vous le dites, j'ai encore la valeur qui explique votre visite. Expliquez moi. Vous attendez quelque chose de moi. Oh, je ne doute pas que le spectacle vous réjouisse, mais vous êtes une femme de manoeuvres et d'intelligence. Vous n'aviez pas besoin de venir jusqu'ici pour me savoir dans cet état. Guillemaud et Bellanger étant encore vivants, j'étais forcément court circuité au moins provisoirement. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Jeu 15 Jan - 18:29

"En vérité, beaucoup d'entre nous désire cette mort. Ils ne le disent tout simplement pas...A force de vivre dans son sillage, elle en devient même une amie. C'est pourquoi vous ne serez jamais terrifiant pour les gens comme moi. Cela dit, je ne pleurerais pas sur vous Monsieur Personne, voyez cela comme un cadeau."

La ligne de mes lèvres s'incurve d'étrange amusement complice. Diminué, le lion n'en est que plus dangereux. C'est une loi universelle qui est née des enfers. La voracité qui est la nôtre en est la soeur jumelle. Tous n'est que ténèbres sauvages.

"Deux vies similaires ? N'avez vous donc rien appris ? Votre arrogance face à moi est rafraîchissante, Monsieur Personne. Les leçons données par un enfant sont toujours étonnantes."

Deux vies face à la contemplation éternelle des ombres sanguinaires. Il n'est qu'une souris se prenant pour un lion. Attaquant aveuglément ce qu'il ne peut prétendre totalement saisir. Ceci est amusant. Ma nuque ploie légèrement tandis que je ris de ses paroles.

"Vil flatteur..."

Juste un murmure vipérin, susurré sur des notes de miel envahissant les murs, comme rampant tel des milliers d'araignées. J'entends l'insulte et en ris. Tellement délicieux. Et bien ma foi, le lit sera mon trône, telle une maitresse imprévue qui ne sera qu'un fantasme.

"Mais il est amusant de prétendre mes sentiments et avouer ne savoir ce que je pense, un jour, il vous faudra vous décider...Mais soit... Cela dit, je ne vous pense pas fini, monsieur Personne et je m'en réjouis d'une certaine façon. Amusant n'est ce pas ?"

Le rire venimeux s'infiltre dans le son de ma voix. Modulant les notes à mon gré, juste ce qu'il me plaira, juste ce qu'il saura.

"Dites moi, Monsieur Personne...Qui à part votre propre âme savait que la Reine allait mourir ?"

Mesquin est le regard dont je le couve. Étrange question posée cependant avec précision. Les rebellions immatures sont souvent enfants de la précipitation...Cela dit, le premier pas fait devant moi le fut bien avant...Je n'aime être le pion que l'on tente de bouger.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Ven 16 Jan - 18:48

Je n'ai guère de patience ni plus d'endurance pour ce genre d'entrevue. Scylla van Heland est venue dans un but bien précis, mais pour l'instant à part me renvoyer au visage ma faiblesse d'être humain et pire, celle d'être humain blessé, je ne vois pas encore où elle veut en venir. Oh, j'imagine bien qu'elle veut des informations, sinon elle se serait adressée à quelqu'un d'autre. Et voilà qu'elle me fait la leçon sur ce que sont les vampires, et leur rapport à la mort. Sans doute avait elle raison pour les individus anciens comme elle. Mais statistiquement, l'immense majorité avait moins de deux siècles. Suffisamment longtemps pour avoir eu le temps de se dire que l'immortalité était surfaite, mais assez pour y avoir totalement pris goût malgré tout. Créatures paradoxales, les vampires le sont assurémment. Je ne peux qu'opiner à ses paroles. Qu'ajouter? Je suis fatigué.


| Eh bien, il était donc plus que temps que je raccroche alors, n'est ce pas ? Autant s'épargner tous ces efforts. |


Ce qu'elle dit ensuite me fait poursuivre sur le front qui est le mien. Je la dévisage sérieusement. Je ne suis pas d'humeur à jouer ni à lui donner ce qu'elle est venue me demander. La seule chose qu'il me reste finalement est ma vie, et un peu de temps qui va avec. Je n'ai pas envie de le perdre à me faire prendre pour quantité négligeable ; cela fait bien trop cruellement écho à ce que je ressens déjà depuis la mort de Krystel. Qu'elle continue donc de s'amuser de la situation ; elle serait bien la seule et cela lui gâtait ses chances d'obtenir quoi que ce soit de moi.


| Je ne vous flattais pas. |


Je retourne m'asseoir après avoir tiré le fauteuil sur le côté pour lui faire face. Je ne comptais pas me fatiguer à rester debout une minute de plus alors que mes jambes me semblaient déjà cotonneuses. Et elle continue de tourner en ridicule mes propos, en glissant un compliment que je ne comprends ni n'intègre. Je la fixe toujours du même regard.


| Absolument pas. Mais tant mieux si quelqu'un apprécie quelque chose dans la situation présente. |


Nous y voilà. Les informations. Je ne vois pas ce qu'elle compte retirer de cela. Autant rester le plus vague possible ; je n'allais pas la laisser me prendre le peu de choses qu'il me restait et quoi que j'en dise, des personnes continuaint de compter. Une seule, en fait. Je tiendrais ma langue ; j'avais déjà subi jadis les tortures de Krystel, j'étais prêt à essayer de me faire manoeuvrer par Van Heland.


| Celui qui l'a tuée et ses complices, était ce une question piège? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Ven 23 Jan - 16:55

Le lent écoulement aérien de mon rire répond a sa propre mise au point. Soit, si cela peut le faire sourire, qu'importe en réalité.

"Je l'apprécie...Vous êtes toujours un combattant. Il y a longtemps que j'aurais fait de vous un immortel, mais se serait trahir mon voeu."

L'ironie se glisse dans chaque syllabe et pourtant le mensonge ne les étreint pas. Mais qui est il pour le savoir ? L'idée est un sucre acide dont se gorge la bête. Je le regarde se mouvoir, un fauve blessé qui se donne le droit de défier. Quel humain intriguant...Et désespérant.

"Non. Juste une...Comment dire...Confirmation."

La soie s'émeut de la musique de mon corps lorsque je me lève.

"Ainsi le défunt roi a confié son pouvoir à un enfant immature...C'est pathétique venant de lui...Quoique...Julien aurait été plus patient que la couronne serait entre ses mains ou en passe de l'être. Il est venu me voir, voici des lunes... J'ai vu un serpent malhabile mais sournois...Dites moi, Torben, qu'auriez vous fait si il avait réussit ?"

La ligne écarlate s'incurve doucement. Comme un piège que l'ont tend alors que rien ne prouve sa vie.

"Parce que vous le savez...Le pouvoir des Reines est fragile. Leur mère le savait elle ?"

L'azur se perd un instant...Voguant entre rêve et cauchemar. Un étrange ballet enchantant son éclat. Les flammes de l'âtre s'enlacent sans cesse et qu'importe la marche de la haine, elles continueront à le faire. Les traîtres ne s'avouent jamais au sol. Quelque soit leur prix, quelque soit leur ambition, ils seront toujours. Nul besoin n'est de dormir entre les bras d'Apollon pour le savoir. Prévisible être qui darde déjà sa langue vipérine au delà même des regards.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Ven 23 Jan - 19:36

Elle rit, encore. Cette vampire n'arrête jamais de rire. Je ne sais pas ce que je dois en penser. Je me doute bien qu'elle est vivement amusée par la situation tout comme je sais qu'elle en feint probablement une certaine partie. Peu importe au fond, je suis las et ne veux en aucune manière rentrer dans son jeu. Elle me compliment à nouveau, d'un ton emprunt d'une certaine ironie. Je la pense honnête même si cela ne l'empêche pas de s'amuser beaucoup de la situation. Un immortel ? Pourquoi faire ? Trahir son vœu ? Faisait elle donc partie de ces vampires qui ne pensaient pas devoir enfanter pour tout un tas de raisons ? Apparemment oui,mais comme d'ordinaire, je ne lui accorde aucun crédit, à aucun de ses mots. Parce que je sais très bien de quoi il en retourne, et je sais aussi que le jour où je pourrais lui faire confiance, les poules auront des dents. Je ne peux pas m'empêcher de montrer les dents, quand bien même je n'appartiens plus en théorie à aucun vampire.


| Faire de moi un immortel ? Ne vous gaussez pas de ce dont vous auriez été incapable, Scylla. Au temps où j'aurais pu être source d'intérêt pour vous, vous n'en auriez pas été capable. En tous cas, pas sans y laisser des plumes. |


Gorgé du sang et de la puissance de Krystel en plus de mes compétences de près de vingt années passées à me battre sur tous les fronts face à tous les ennemis, j'aurais été un morceau de choix mais dangereux à atteindre pour quelqu'un comme Scylla Van Heland. Peut être aurait elle été capable de m'en remontrer. Peut être pas. La vampie se relève, alors qu'elle insulte augustus et Julien. Et voilà qu'elle amorce le vrai but de sa venue, en me parlant à demis mots de la faiblesse des deux Reines. Et j'apprends par la même occasion que la nocturne rouge a été approchée par Guillemaud. Bien entendu, elle ne l'a pas rejoint, car il n'a tout simplement pas dû lui fournir assez de garanties sur sa réussite. Mais je note aussi qu'elle ne nous avait pas informé de la manœuvre...


| Vous vous rendez compte à qui vous faites la confidence de votre sédition ? Vous avez été approchée par Guillemaud et vous n'en avez rien dit. Inutile de vous demander pourquoi, j'ai déjà compris la raison de ce retrait. |


Je soupire alors qu'elle me demande ce que j'aurais fait, si Guillemaud avait réussi.


| S'il avait réussi, il n'y aurait plus eu de loyaliste pour m'accueillir avec mes agents après l'embuscade sanglante que nous avons subie. Je serais donc mort. |


Mort, je l'étais déjà, plus que jamais. Pour le reste, je me rendais compte qu'elle était venue prendre la température du règne des nouvelles Reines Rouges.


| Ma Maîtresse savait ce qu'elle faisait. L'une est aguerrie bien qu'autrefois discrète, l'autre est jeune mais pleine de capacités. Tout ne s'est pas écroulé, n'est ce pas? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Sam 24 Jan - 2:26

"Sans doute oui, mais là est le défi n'est ce pas ? Qu'importe, cette question ne se posera plus jamais."

Je penche légèrement la tête. Un enfant qui écoute. Une maitresse qui délaisse la parole. Un sourire qui se noit d'ombres...

"Je sais très bien a qui je rend compte, monsieur Personne..."

Un murmure qui dérive sur une mer tranquille. L'éclat de l'ivoire entre l'écarlate fardée.

"Vraiment ? Vous avez compris ? Il me plairait d'entendre votre avis sur la question."

L'azur s'amuse lentement de la question. De la situation. Sédition ? Vraiment ? Pour cela, encore aurait il fallut que je jure allégeance. Mais ces mots n'ont jamais franchit mes canines. La bête se moque de la couronne ou de qui la possède. Elle n'a qu'une ancre, qu'une haine, qu'un amour.

"Mais il est un fait que je l'ai écouté distiller son venin...Ce fut...Amusant d'une certaine façon..."

Mais le cobra ne peut en remontrer à une veuve noire. Les tourments de la politique, ce jeu incessant, je le connais par coeur.

"Je n'ai pas choisit le plus fort. Je n'ai pas choisit le plus sournois. Parce qu'aucun ne l'est..."

Vient l'éloge des reines. Des mots que j'ai déjà entendu. Je regarde un instant ce ciel qui se dérobe face à une masse de béton.

"Pas encore."

Mes doigts s'aimantent de l'ébène de ma chevelure. Ils y glissent comme attirés malgré eux...

"Vous êtes le dernier dépositaire des désirs de leur mère. Vous seul aviez accès à son coeur...Vos remplaçants sont forts, aguerri mais ils ne sont pas vous."

Je me penche doucement, amie, ennemie, je peux porter tous ces noms.

"Julien séduit les plus vieux en leur faisant miroiter une ère morte. Il enchante les plus jeunes en leur promettant un pouvoir illusoire...La Jeune passe pour une maîtresse trompée. La Vieille pour une souris sans éclat."


Le sourire s'accentue, comme une promesse qui n'aura jamais de fin...

"Je ne suis qu'une garde...Vous....Vous êtes celui qui accompagna la reine rouge dans son trépas...Il est temps de sortir de votre chambre et de cesser de pleurer sur ce que vous êtes, ce que vous avez vu ou vécu...Vous n'êtes plus rien...Sauf les restes d'un avenir royal. L'un s'est servir des mots d'Augustus, l'autre peut se faire voix de Krystel. Car si j'étais le traître, je rallierais d'autre peuple à ma fête..."

Et la noirceur de ce monde est faible. Bien trop faible.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Sam 24 Jan - 13:46

La vampire acquiesce, ce qui m'étonne. Je n'en montre rien, mais je m'étais déjà préparé à ce qu'elle me dise que je n'étais qu'un misérable humain dont elle n'aurait jamais rien à craindre. Dans le fond, elle aurait totalement raison dans les circonstances présentes. J'étais déjà à peine capable de me tenir tranquillement debout, ce n'était pas pour m'engager dans un corps à corps mortel avec une suceuse de sang. Le défi... Cela semblait toujours autant la motiver. Depuis que je l'avais rencontrée, elle me semblait être une accro au challenge. Mais je me gardais bien d'émettre tout jugement ; avec quelqu'un comme Scylla Van Heland cela pouvait tout vouloir dire ainsi que son inverse. Quoiqu'il en soit, elle ne me transformera pas. De toute manière, ce n'est pas comme si elle avait le choix. Si elle l'aurait fait de force, sans doute aurait elle été exécutée par le pouvoir royal. Toujours la même question de ma position vis à vis des nouvelles Reines et de l'ancienne... Mais peu importe. Comme elle le disait, la question ne se poserait plus jamais. Je ne répondais pas à cela, avant qu'elle ne reprenne sur une boutade, qui me laissa indifférent. Je ne me laissais pas prendre dans le jeu de Van Heland.


| Vous n'alliez tout simplement pas prendre parti si vous n'étiez pas sûre de votre victoire. Et que Guillemaud vainc ou perde, vous vous en fichiez, car dans les deux cas vous n'hésiteriez pas à vous ménager de nouvelles opportunités. |


Logique de base. Quelle autre raison pourrait il y avoir ? J'étais sûr qu'en plus, elle ne prendrait pas parti contre De Valombre, mais cela je me gardais bien de le dire dans le sens où elle allait encore se faufiler au travers de mes questions avec ses habituelles pirouettes rhétoriques. Scylla continue de me parler de Guillemaud et de l'amusement qu'elle a tiré de la situation. Et encore une fois, elle envoie ses habituels missiles de langage, quand elle évoque aussi bien le pouvoir royal que la dissidence. Pourquoi la reprendre là dessus ? Au moins je sais ce qu'il en est, et l'empêcher d'évoquer la situation en ces termes ne l'empêcherait pas de parler dessus. Elle doute, à visage découvert. Ce que je suis ni ce que j'incarne ne semblent la ralentir, la ramener à la tempérance. Je ne sais pas quel est le but de tout ceci, mais je sais désormais que Scylla Van Heland ne pourra jamais être une alliée. Je la laisse continuer de me faire part de son ressenti. Je me demande plus encore quel est le véritable but de cette entrevue. Elle me manœuvre oui, mais pourquoi ? Elle ne cherche ni mon aval ni mon soutien, et elle se doute que mon premier réflexe sera de rapporter sa position à mes responsables, ou ce qu'il en reste. Et elle m'insulte à nouveau, avant de me pousser de manière totalement incompréhensible vers un rôle que je ne désire plus.


| Alors quoi, vous voulez que je me fasse le prophète d'une ère voulue par une Reine presque millénaire aujourd'hui disparue ? Moi, un humain parmi les vampires ? Du bétail, et pis encore, du bétail malade ? Ce serait une bien drôle de manière de servir les intérêts royaux. J'ai du mal à voir ce qui vous pousse à m'inciter à me montrer de la sorte. Vous ne faites rien pour rien. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Mar 27 Jan - 19:39

"Ma victoire ? Ce n'était certainement pas moi qui était en cause, monsieur Personne. Je ne gagne rien, je ne perds rien, quelque soit la tête qui porte la couronne. Je n'ai ni titre, ni poids politique et je n'en veux pas. Je déteste porter une laisse."

Ma paume acceuille mon menton, tandis que nul sourire ne meurt. Il voit au travers d'un prisme égoïste, tellement sûr de ce qu'il croit savoir. C'est amusant.

"Je ne l'ai pas soutenu parce que je connais les dangers de ce qu'il prônait. De plus la menace ne m'a jamais fait marcher aux pas. Mais je suis consciente des faiblesses que la situation actuelle mets en avant...Dire tout haut ce que certains pensent tout bas est un signe de trahison future selon vous ? C'est très manichéen mais soit c'est vos songes."

L'intelligence ne sera jamais absente de cet homme. Je le sais pertinnement. Le perdre dans mes propres toiles est facile parce qu'il se leurre mais sans doute ne serait il pas le dernier à briser les fils de soie. Méfiance, attention. Il provoque un peu de tout ceci chez moi. Le rire aussi, bien souvent. Il ne le comprend pas et je ne le lui explique pas.

"Vous avez une image de vous assez étrange...Dites moi, lorsque vous rapporterez mes paroles, parce que vous le ferez, aux oreilles royales...Vous croira-t-on ou n'y entendront on qu'un vagissement de bétail ?"

La moquerie n'est pas une façade dissimulée, elle existe dans chacun de mes mots. Conscient ou non de son poids, il choisit le dénigrement. Stratégie ? Sans aucun doute. Mais le plateau damé demeure bien secret. Le sourire se teinte d'ombres étranges, un voile qui n'a pas encore trouvé sa saveur.

"Je suis assez vieille pour connaitre la valeur d'un Serviteur, monsieur Personne...Pour celui qui risque son immortalité. Les plus âgés ne peuvent l'ignorer. Comprenez vous un peu plus ma manœuvre ou pas encore ? Allons c'est votre corps qui est atteint pas votre tête aux dernières nouvelles."
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Jeu 29 Jan - 16:37

La colère se réveille, en même temps que les autres sentiments. Je les ai tenus si longtemps à l'écart. Krystel m'y aidait, elle y parvenait toujours même avant que nous partagions notre âme. Un regard. Une pensée. La promesse subtile d'une douleur infinie et d'un plaisir indicible. Quelque chose de plus grand que ce que j'étais ; l'impossible perspective de lui offrir le monde. Et maintenant... Maintenant j'étais faible. J'essayais de calculer, d'objectiver les choses. Cela n'avait rien de facile. En mon cœur, j'étais toujours un tueur. C'était tout ce que j'avais toujours été. Conseiller ? Je n'étais pas fait pour ça. Je suis moins talentueux pour compulser des données et prendre des responsabilités, que pour attendre dans le noir, sûr de mes mouvements, de mes compétences. Sentir le moindre de mes muscles, la plus petite odeur, voir le plus infime détail. Frapper au moment opportun. Il y avait cette tentation de l'abîme dans le fait d'exercer l'art du meurtre, et l'abime m'engloutissait aujourd'hui que je n'avais plus la force de me tenir hors de sa portée. Je lance un regard torve à Scylla Van Heland, qui ne peut en aucun cas s'empêcher de jouer. J'allais lui répliquer qu'en toutes circonstances, on gagne ou on perd. Mais je ne voulais pas me laisser embarquer sur ce terrain là. La vampire n'appréciait pas que je la juge, mais elle n'avait toujours pas réellement compris à qui -ou quoi- elle s'adressait. Cela me fit presque sourire.


| Pas future. De trahison tout court. L'innocence ne prouve jamais rien. |


Je suis manichéen, parce que c'est ce que je suis, ce que j'ai été formé à être. Il n'y a d'amour qu'en ma Reine et de confiance que dans ma foi. Le reste n'est que leurres et mensonges. Ce que je vis maintenant n'est qu'une illusion, je ne suis pas à ma vraie place. Je dois me ressaisir. Souffrir tout de même, c'est vivre. Et ma vie est à son service. Maintenant comme avant. Rien ne doit changer ; seule la mort met fin au devoir. La faucheuse n'a pas encore voulu de moi. Elle me laisse errer ici. Ce n'est pas pour rien. Je m'en rends compte alors que Van Heland continue ses explications. C'est par ce genre de personnes que mon existence importe. Je soupire, je me concentre. Je n'ai pas le droit de me laisser aller. Van Heland est dangereuse et elle n'est pas la seule. Que dois je faire ? Comment dois agir ? Je laisse partir un éclat de rire.


| Bonne question ; on ne tiendra aucunement compte de ce que je dirais pour tout un tas de raisons. |


La première était que j'étais instable, totalement paranoïaque et démoli. Je n'avais plus aucun équilibre psychique, même précaire. En sus de ça, la vampire était proche du général. Et personne ne ferait rien contre lui, car il était l'un des pivots actuels de la monarchie, au même titre que les Reines. Je fronce les sourcils à ses paroles suivantes.


| Dites moi ce que vous voulez sans détours. Je suis las et fatigué, et je n'ai ni votre intelligence ni votre éducation. Prenez bien soin des prochains mots qui vont sortir de votre bouche; mieux vaut un corps brisé qu'un esprit corrompu. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Sam 31 Jan - 19:49

"Aurais je voulu trahir, monsieur Personne, que vous n'auriez rien vu venir."

Le sourire se pare d'atroces poisons, comme un miel qui s'embrase de venin. Qu'il me pense bravache, qu'il me pense innocente ou coupable, la bête sait les litres de sang qui coule sur ses griffes.

J'accueille son rire d'un regard affable, presque ennuyé, mais je ne lui cache pas la lueur qui anime mes iris.

"Menteur..."

Juste un souffle qui s'éprend de ténèbre. Il ne le sait pas encore ou se leurre lui même. Il est perdu, n'existe plus. Il n'est plus rien sans Elle. Il peut être ce qu'il veut sans Elle.

"On en tiendra compte, même sans le vouloir...De plus, vous avez survécu à la reine."

Ce qui prouvait sa force. Quel magnifique complexe d'infériorité. Il n'est plus rien et s'y complet. Il se vautre dans la médiocrité, cela devrait me ravir, étrangement, il n'en est rien. L'agacement remplace facilement la satisfaction lorsqu'il survient sans prévenir.

"Ce que je veux de vous, monsieur Personne, c'est que vous repreniez votre place. Est ce assez clair ?"

Le coin de ma bouche se relève lentement.

" La lamentation ne vous va pas. Vous êtes un homme d'action, certes trop entêté et empêtré dans vos erreurs mais d'une grande valeur...Je suis un mensonge et une vérité, que vous croyez l'un ou l'autre m'importe peu ...Relevez vous et voyez en moi un ennemi ou un ami, ce que vous voulez mais dans un cas comme dans l'autre...Donnez moi de quoi vous regarder...Parce qu'après tout, il parait que je suis assez dangereuse pour menacer ce que vous chérissez...Un héritage laissé par ce que vous aviez de plus précieux..."

Ma silhouette se déplie, aérienne et gracile alors même que la puissance de mon sang n'est pas niée...

"Après tout...Qu'est ce qu'un guerrier sans affrontement digne de son rang...je me le demande...Portez vous bien, monsieur Personne, il me plaira de vous revoir."

Il est un rire. Compagnon de mes propres pas et témoin de mon absence entre les murs.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   Lun 2 Fév - 19:10

Je me rends compte que je veux toujours protéger le souvenir de Krystel, et je me rends compte aussi que je me fiche éperdumment des deux nouvelles Reines Rouges en tant que telles. Je ne nourris aucune proximité avec Morgane, et Jana a un comportement et des sentiments que je ne comprendrais jamais et vice versa. Mais je suis à jamais Sien, elle m'a marqué de son sceau et c'est à moi d'assumer ce que j'ai voulu être toutes ces années. Je ne comprends pas le jeu auquel veut jouer Scylla Van Heland mais qu'elle soit amie ou ennemie j'ai néanmoins saisi l'essentiel, soit le danger qu'elle fait peser sur la stabilité de l'oeuvre de celle pour laquelle je me suis battu. J'ai aussi l'assurance qu'elle ne joura autrement que par sa propre équipe. Si elle peut être d'un grand secours, je la soupçonne. L'hérésie est toujours dans l'individualisme, le diable dans les détails. Il me faut agir. Comment, je ne le sais pas. Je ne serais plus jamais un agent de terrain. Et je ne peux pas être proche d'une Reine qui ne me désire pas et de l'autre qui me désire trop. Je ne sais pas comment je dois procéder, mais une seule chose est certaine, une seule chose doit me réchauffer l'âme. La vengeance, et son souvenir. Elle a voulu que je vive. Elle ne voudrait en aucun cas que je reste là à attendre la mort.


La Mort ici, c'est moi. Ou du moins je l'étais.


Il est temps de le rappeler à qui de droit.


Je laisse l'estimation de Van Heland couler sur moi, tout comme son accusation de mensonges. Elle a raison au moins autant qu'elle a tord. Je soutiens son regard alors qu'elle se fourvoie sur ce que je suis.



| Et c'est là ma plus grande faute, mon plus grand déshonneur. |


Etrangement, la vampire semble perdre patience, agacée visiblement par mon attitude. C'est la première fois que je la vois ainsi, et je ne comprends absolument pas la raison de son état. Je note que je marque un point, je l'amène à être déçue par ma bêtise, ce qui ne peut que gâter son jugement à mon endroit, d'une manière ou d'une autre. Elle me laisse stupéfait, lorsqu'elle me dit de manière abrupte qu'elle veut me revoir à mon ancienne place. Pour quelle raison me manœuvre t'elle de la sorte ? Et la revoilà qui sourit, de manière bien ténue. Elle m'incite à continuer comme avant, de manière plus sûre, plus affirmée. Elle ne veut plus de moi dans cet état. Bluff, contre bluff et demies vérités, que devais je voir là dedans ?


| Nous nous reverrons sûrement ; que nous le voulions ou non, la mort ne semble pas vouloir m'étreindre. Mais je ne ferais pas l'erreur de vous considérer comme une amie ou comme une ennemie, nous savons tous les deux que vous n'êtes ni l'un ni l'autre. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Running To The Rain [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Running To The Rain [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: