AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Mar 8 Juil - 13:49

Bon il y a un moment où j’en ai marre qu’on m’ignore. Entre Savannah et Alexis, j’ai l’impression d’avoir la peste, ou de puer je sais pas. Mais quoi qu’il en soit elles passent l’intégralité de leur temps à m’éviter. Et ça commence à me faire chier. On se voyait tout le temps avant, Lexie et moi. J’ai même hésité à lui demander de sortir avec moi. Mais moi et ma timidité maladive quand il s’agit des filles, on a préféré pas se prendre un rateau. Mais elle est chouette, et j’aimerai bien continuer à la voir, même si on n’est plus dans la même classe. Ca n’empêche pas de se voir en dehors des cours, si ?

Bref, je me suis démerdée pour chopper son emploi du temps par un pote qui est dans sa classe, et là je suis devant la B42, et je l’attends. Je n’accepterai aucune excuse. Les deux dernières fois que j’ai essayé de lui parler, elle s’est dérobée. Pas cette fois. Je l’inviterai à boire un chocolat chaud avec moi, et elle a intérêt à accepter.

La sonnerie interrompt mes stratégies de kidnapping, et je vois des élèves commencer à sortir. Graham me fait un clin d’œil, se doutant que j’attends Alexis. Il m’avait poussé à l’époque à dire à Alexis que je voulais qu’elle soit plus qu’une amie, mais j’avais jamais osé. Il pensait sans doute que c’était pour ça que je voulais lui parler. Alors que je voulais juste prendre de ses nouvelles. C’était fini, notre petit flirt. Et puis maintenant il y avait Sav, et même si mon cœur fait un petit bond dans ma poitrine quand je vois la longue chevelure blonde faire son apparition, ça n’a plus rien à voir avec ce que je ressentais à l’époque, et rien à voir non plus avec ce que je ressens envers Savannah. Alexis, c’est une amie, c’est tout.

« Lexie ! »

Je m’approche d’elle avant qu’elle ait le temps de se barrer.

« Tu viens prendre un chocolat chaud avec moi. Et c’est pas une question. »

Un peu brutal en fin de compte comme approche. Je m’en rends compte d’ailleurs, et je rougis un peu avant de balbutier.

« Enfin … je vais pas non plus t’emmener de force… C’est juste que j’aimerai avoir un peu de tes nouvelles… »

Et voilà, j’avais réussi à rater mon entrée. Comme d’hab en fait. Y a des fois je me foutrais bien des baffes.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Mer 9 Juil - 10:59

Je m’ennuyais sévère, en classe d’histoire. Heureusement, on finissait tôt, cet après-midi. D’habitude, je devais rentrer très vite à Wolfheaven pour être sure que je me faisais pas recapturer par Constance, si la nuit était déjà tombé. C’était pas super. Là, j’allais peut-être pouvoir… je sais pas, ‘acheter’ un jeu vidéo ? Un livre ? J’aurai voulu flâner sans m’inquiéter de la tombée de la nuit. Aller au cinéma, peut-être. Faire tout ce que je ne pouvais pas faire, au final. Mais j’avais pas vraiment le choix. J’avais trop peur de ce que la vampire me ferait, si elle parvenait à remettre la main sur moi. Ca ne m’empêchait pas de rêver à tout ce que j’aurai voulu faire, que je ne pouvais faire, au lieu d’écouter le cours. Je n’entendis même pas les questions que l’on me posait. Pas plus que la sonnerie. Si je n’avais pas vu les autres sortir, j’aurai probablement pas percuté. Je sortais de mes rêveries, oubliais mon envie de pas rentrer directement à Wolfheaven, et je jetais mes affaires dans mon sac avant de sortir.

Sauf que les gens bloquaient le couloir, en sortant, et que je ne pus ignorer la personne qui m’appelait. J’avais reconnu sa voix tout de suite. Je pouvais pas le voir. Je le voulais, il me manquait, il me manquait même beaucoup, mais je pouvais pas. Et si Constance arrivait, le voyait, et me menaçait en le prenant en otage ? Si elle avait une taupe, qui allait le lui répéter ? Et puis, comment il pouvait savoir que j’avais cours là, d’abord ? Je ne voyais qu’une personne pour le lui avoir dit, Graham. Je m’entendais bien avec lui aussi, avant. Mais j’avais arrêté de lui parler, comme à tout le monde de notre groupe d’ami… Il m’aurait balancée à Darren ? J’étais énervée, et contente à la fois. J’étais forcée de plus le fuir, pas vrai ? Mais c’était pas bien. C’était dangereux. Je regardais mon ami, m’empêchant de sourire. Comment lui dire ?

Il ne m’en laissa pas le temps, se rapprochant et m’invitant à boire un chocolat chaud, en voulant me forcer. Est-ce que je devais lui obéir ? Je ne pus m’empêcher de sourire en le voyant rougir, et balbutier, avant de rougir à mon tour. Oui, c’était vraiment un bon ami… Mais c’était dangereux. Je grimaçais, parlant avec hésitation moi-même. « Je… J’ai pas le droit. Je dois rentrer avant que la nuit tombe. Et puis… C’est dangereux. Je peux pas. Je… Je suis désolée. J’aimerai, mais je peux pas. » J’avais involontairement les larmes aux yeux. Je pouvais pas lui expliquer, mais je savais que je lui ferai mal à refuser. Alors pourquoi je restais, pourquoi je partais pas en courant ?

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Jeu 10 Juil - 15:08

Je stresse un peu de sa réaction, et visiblement j’ai raison. J’arrive pas à interpréter autrement la tête qu’elle tire en me voyant. On dirait que je la fais chier. Ca me rend triste, vraiment, mais j’essaie de pas trop le montrer. Je me ressaisis et essaie maladroitement de l’inviter à venir boire un chocolat chaud avec moi. Je me foire, un peu perturbé par mon amie qui semble ne plus vouloir de moi. Mais mes balbutiements et ma maladresse lui arrachent un sourire qui me redonne espoir. Peut-être qu’elle a juste essayer de faire croire qu’elle voulait pas de moi ? Peut-être qu’en vrai, ça lui fait plaisir que je m’occupe d’elle. Je lui rend son sourire, espérant qu’elle dira oui.

Elle grimace, et se balance un peu d’un pied sur l’autre. Je vois bien qu’elle hésite. Mais pourquoi ? Soit elle en a envie et elle dit oui. Soit elle veut plus de moi comme ami, et elle me dit non. Je comprendrai, même si ça me rendra triste. J’aime pas perdre des amis, surtout des amis comme elle. Finalement elle me dit non, mais pas un non que j’arrive à accepter. Je sens bien qu’elle meurt d’envie de me dire oui, mais qu’elle a peur de quelque chose. Je vois des larmes envahir les beaux yeux de Lexie, et soudainement je n’ai qu’une seule envie, la prendre dans mes bras, comme avant. La réconforter, et être là pour elle. D’ailleurs je résiste pas longtemps. Je m’avance, et je la prends dans mes bras.

« Faut pas t’en faire, Lexie. J’aime pas te voir toute triste comme ça. T’as peur de quoi au juste ? Puis j’suis là, tu sais. »

Je la regarde, et ne résiste pas à essayer de dérider son joli minois.

« Et puis le danger ? Quel danger ? Je me ris du danger ! »

Ouais mon imitation de ce vieux dessin animé qu’on avait regardé ensemble est toujours aussi mauvaise, mais avant ça la faisait rire.

« Si tu veux je peux te raccompagner sur un bout de chemin, comme ça tu rentres pas tard. »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Sam 12 Juil - 14:50

Je me sens mal. Parce que je vois bien que Darren est triste. Que je suis méchante avec lui. Alors que lui, il a toujours été gentil avec moi. Même quand je parlais pas, même pas pour dire bonjour, quand je suis arrivée. Même quand tout le monde se moquait de moi, parce que j’étais trop maigre, ton mal habillée, trop pâle, trop bête, trop timide, trop tout. Alors j’aime pas le voir triste, et j’aime pas savoir qu’il veut me voir et que je peux pas. Il est… normal. Et je vais lui faire du mal, enfin pas directement et volontairement mais quand même, si je reste amie avec lui. Et si… Si Constance le transformait ? Je m’en voudrais, toujours. Mais je peux pas partir, les gens me bloquent, et puis il est là. Je peux pas juste l’ignorer et m’en aller, alors que je le vois. Et je veux pas. Mais… Non, je peux pas ignorer son sourire, et son envie de prendre un chocolat chaud avec moi.

Il m’a manqué. Vraiment. Beaucoup trop. Alors pourquoi j’ai envie de partir, pourquoi je pense que je lui ferai que du mal ? Pourquoi je m’en veux, alors qu’il a une tête bizarre, comme s’il essayait de lire dans mes pensées ? Enfin, peut-être qu’il essaye pas du tout, mais moi je le comprends comme ça. Mais j’ai peut-être tort. Je voudrais lui dire que je l’aime plus, que je veux plus le voir. Je grimace. Je peux pas. Je peux juste pas. C’était plus facile d’ignorer ses textos… Mais je peux pas juste le pousser loin de moi comme si c’était qu’une machine. C’est pas qu’une machine. C’est mon ami, et il est là, et il est anxieux je crois, et il attend une réponse. Et il me regarde. Alors je parle, comme ça, d’un coup. Je dis non, mais j’en dis trop. J’aurai pas du lui dire que c’était dangereux. Je m’étais promis de rien lui dire. Pourquoi je savais pas me taire ?

Je fus prise par surprise, de me retrouver dans ses bras. Combien de temps ça faisait, qu’il m’avait pas réconfortée ? Depuis quand je l’ignorais ? Comment j’avais pu me passer de ses bras ? Et de sa gentillesse ? Je me laissais aller à l’entourer de mes bras, à me blottir contre lui pour essayer de sécher mes larmes qui coulaient réellement, sans même me rendre compte que j’allais inonder ses affaires. J’étais trop nulle. J’aurai du partir, juste lui dire non. Que c’était mon ami que parce que je connaissais personne, que j’avais personne, que personne voulait de moi. Maintenant, j’avais une famille, et plus besoin de lui. Mais je savais pas mentir avant, un peu mieux maintenant mais à peine, et il m’aurait jamais crue. De toute façon, je m’étais trahie en disant que je voulais mais que je voulais pas.

« Je suis désolée… Je voulais pas t’éviter, mais j’avais pas le choix, tu sais ? Et je peux pas te dire de quoi j’ai peur. C’est vraiment dangereux. Promets moi que tu chercheras pas. S’il te plait. »

Il pourrait pas comprendre, surtout si je refusais de lui dire. Mais Constance était dangereuse. Enfin, elle avait été gentille avec moi, mais… J’avais fuit, maintenant. Elle avait dit qu’elle blesserait Charlie. Elle pourrait blesser n’importe qui, non ? Je voulais pas qu’il le soit. Je repartais dans mes pensées, mais j’en fus sortie en l’entendant. Je ne pus retenir un rire. Il se souvenait ? Je sais même pas pourquoi on avait regardé ce vieux dessin animé ensemble, avant… Mais mon visage se voila à nouveau, en l’entendant. Me raccompagner ? Pour pas rentrer tard ? Je le serrais un peu plus fort. Il était adorable. Il avait le cœur sur la main. Mais je pouvais pas. Et si quelqu’un nous voyait ensemble ? Nous dénonçait ? Je voulais pas qu’il soit blessé à cause de moi. Et puis, je pouvais pas le mener à Wolfheaven, si ? Je grimaçais, en espérant qu’il le verrait pas parce que ma tête était pressée contre son t-shirt. « On peut pas nous voir ensemble, il pourrait… Quelqu’un pourrait te faire du mal. » J’avais pris une toute petit voix, avais baissé la tête.

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Dim 13 Juil - 16:28

Ca me fait un bien fou de la sentir dans mes bras, et je suis sûr qu’à elle aussi, ça lui fait du bien. Je sens ses petits bras frêles qui m’entourent, me serrent.

« Promis je chercherai pas. »

Je profite un peu de son étreinte qui m’avait bien manqué, mais je remarque rapidement les larmes qui commencent à mouiller mon T-shirt. Elle pleure ? Vraiment ? Je commence un peu à paniquer, je sais pas quoi faire. Je comprends pas pourquoi ces larmes. J’ai rien fait pourtant, j’voulais pas la faire pleurer. Je voulais juste prendre des nouvelles, moi. Pas la rendre malheureuse. Je cherche désespérément un moyen pour lui faire sécher ces larmes, la dérider. C’est pour ça que je sors cette imitation du Roi Lion, en souvenir du bon vieux temps, de nos petites soirées films. Ca marche, un peu. Elle rit, et j’essaie d’en profiter pour la convaincre de me laisser l’accompagner. Je sens ses bras qui me serrent encore un peu plus fort, et je sais d’avance qu’elle va encore me dire non, et que ça la fait chier de devoir le faire. Mais merde ! Pourquoi elle peut pas faire ce qu’elle veut ? Ca se voit qu’elle a envie que je l’accompagne, alors pourquoi elle dit non.

« Bon, je vois bien que tu peux vraiment pas. Je suis désolé d’avoir essayé. Je voulais pas t’ennuyer, vraiment. »


Je me recule un peu, desserrant mon étreinte, et je passe ma main sur sa joue, pour essuyer le reste des larmes qui ne se sont pas épongées sur mes fringues.

« Mais chacun son tour de promettre, Lex. J’ai promis que je chercherai pas qui te veut du mal. Mais promets-moi de plus m’ignorer. S’il te plait. Ca me rend vraiment triste de pas avoir de nouvelles, et avec ce que tu m’as dit, je vais m’inquiéter si tu continues à pas répondre à mes textos. Et si je m’inquiète, je sais pas si j’arriverai à tenir ma promesse. »


C’est pas cool, de lui faire du chantage, mais j’ai que ce moyen pour avoir des nouvelles, alors tant pis pour le fairplay.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Lun 14 Juil - 15:29

Je suis soulagée, de l’entendre dire qu’il cherchera pas. C’est bien. C’est mieux. Même si je voudrais pouvoir tout lui dire, en vrai. Mais je peux pas, n’est-ce pas ? C’est injuste, il mérite mieux que ça. Je suis une mauvaise amie, mais j’ai pas le choix, si ? Je voudrais juste avoir des problèmes normaux, et pouvoir en parler, et pouvoir passer une soirée avec lui comme avant, devant un film, et dormir chez lui, et aller boire un chocolat avec lui, et tout ça. Peut-être que… Un jour où on aura pas école ? Peut-être que si je sors pas de chez lui, un soir, je pourrai le voir ? Il faudra que je demande à Roxane. Parce que je sais qu’il me manque, et que je tiens à lui. Et que j’ai besoin de lui. Mais… Est-ce que je pourrais, et lui cacher ce que je suis ? Je réfléchis trop, alors que je suis là contre lui, que je le sens m’entourer un peu plus de ses bras. J’entends même pas la remarque d’un idiot de la classe qui lui dit que « c’est pas en faisant pleurer les filles qu’il va les pécho ». J’entends juste qu’il s’excuse, qu’il veut pas m’ennuyer. Et je me sens encore plus mal. Parce qu’il m’ennuie pas, et qu’il a rien dont il doive s’excuser. Je le laisse se reculer, et réfléchis à ce que je peux dire. Sans trahir ce que je dois pas trahir.

« T’as pas à t’excuser, c’est ma faute. C’est juste ma faute. C’est moi qui doit te demander pardon… Et tu m’ennuies pas, Darren. T’es mon ami, et tu m’ennuies jamais. Même si… Même si j’ai été méchante parce que je t’ai abandonné. Mais tu m’ennuies pas. D’accord ? »

Je soupire un peu, comme pour me donner du courage, alors que ça en fait rien. Mais je veux pas le laisser croire qu’il m’ennuie. « Je veux que tu me raccompagnes. Mais tu pourras pas aller jusqu’à ma maison. C’est compliqué. Mais il faudrait pas chercher à comprendre non plus, promis ? Juste aller un petit peu jusqu’à là-bas. Et y’aura beaucoup à faire à pieds… Enfin, j’ai pas mon permis, et j’ai pas de voiture, donc je fais un peu en bus, et beaucoup en marchant… »

Est-ce que lui il avait son permis ? Ou une voiture ? J’en savais rien, rien du tout. Je baissais la tête. Si je l’avais pas repoussé, j’aurai su ça… C’était mon meilleur ami, et je connaissais rien, ou plus rien. C’était pas bien, de ma part. Je m’en voulais déjà avant, mais le voir là, si embarrassé et soucieux… Je m’en voulais encore plus. Et ça n’allait pas s’arranger. Je l’écoutais, sans rien dire. Promettre ? Est-ce que je pouvais vraiment lui promettre quelque chose ? Je disais rien, attendais de tout entendre. Ne plus l’ignorer ? L’inquiéter ? Le rendre triste ? Je voulais pas le rendre triste, surtout pas.

« Je… Promis. Je voulais pas te rendre triste, tu sais. Je veux pas. Alors promets moi de pas être triste. Pas à cause de moi. Et je… Ca va mieux. Pas besoin de t’inquiéter, d’accord ? Mais je te répondrais, je te jure. Et euh… On pourra aller au cinéma, ou boire un chocolat, un samedi ? Tôt, en journée ? Si tu veux, bien sûr… »

J’avais peur, mais je voulais plus le repousser, de toute façon. Même si j’en disais trop. Est-ce qu’il allait comprendre que c’était un vampire que je fuyais, si je pouvais pas sortir en soirée et la nuit ? Peut-être. J’espérais pas, mais peut-être. Mais en tout cas, il m’avait promis de pas chercher. Alors il le ferait pas, je le croyais. Et puis… Je lui avais dit qu’on se verrait. Et là, il allait me ramener, un peu, déjà, non ? Ca serait déjà ça. Je savais qu’il m’avait manqué, mais je savais pas à quel point. Avant maintenant.

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Mer 16 Juil - 14:13

Elle m’attendrit, à ramener la faute sur elle. Je la contredis pas, même si j’en pense pas moins. Sinon on va passer 5 minutes en mode « mais non c’est ma faute » « mais non c’est la mienne ». Visiblement elle a pas beaucoup de temps devant elle, alors autant pas le gâcher. On a du temps à rattraper.

« Faut pas dire ce genre de choses, c’est un truc à m’avoir sur le dos toute la journée »

Je lui lance un petit sourire en coin, alors qu’elle m’explique tant bien que mal que je peux la raccompagner, mais pas sur tout le chemin. Que de mystères autour d’elle en ce moment. Elle a toujours été un peu comme ça, mais elle le faisait plus trop avec moi, à une époque. Enfin j’suis soulagé qu’elle veuille bien que je la raccompagne. On aura le temps de discuter un peu comme ça. Et peut-être que quand on sera plus au milieu du lycée, elle sera un peu moins mystérieuse.

« Ben moi j’en ai une de voiture. Bon elle roule pas super bien, et niveau écologie, c’est pas trop ça. Mais je peux te conduire où tu veux. Enfin si t’as pas peur de monter avec moi. »

Une petite boutade en l’air. J’me doutais bien qu’elle aurait pas peur. Elle a peur de plein de trucs, mais pour ce qui est de faire des conneries avec ses amis, en général elle fonce. Ca serait marrant de l’emmener faire un tour un voiture. Puis si ça peut lui éviter de la marche en plus. J’pourrai même la ramener régulièrement, si elle voulait bien ? Je lui proposerai, au cas où.

Mais avant de la ramener, je voulais être sûr qu’elle m’éviterait plus comme elle l’avait fait. J’en avais marre de recevoir que des silences de sa part, de jamais avoir de réponse aux SMS que je lui envoyais. Je lui faisais un peu du chantage, mais tant pis. J’voulais juste qu’elle me promette qu’elle m’ignorerait plus. Après tout, elle m’avait dit elle-même qu’elle voulait pas me faire du mal en m’ignorant.

Sa proposition pour un ciné ou un chocolat me réjouit. Apparemment elle est vraiment décidée à plus me laisser de côté, et ça c’est vraiment chouette. J’ai du mal à retenir mes pensées en l’entendant insister sur les horaires. Elle tient vraiment à ce que ce soit en journée, et pas le soir. Automatiquement mon cerveau fait le lien. Elle a des problèmes avec des vampires ou quoi ? C’est dur, mais j’enfouis tout ça dans un coin. J’ai promis il y a même pas 5 minutes que je chercherai pas, alors je vais pas commencer maintenant.

« Oui carrément ! Ce serait super de pouvoir te voir un peu. En plus je pourrai passer te prendre et te ramener en voiture. On y va du coup ? Moi j’m’en fous, hein. J’suis bien à discuter. Mais c’est toi qui voulait rentrer pas trop tard. Ma voiture est sur le parking. »

Je commence à bouger un peu, bousculant sans faire exprès un lycéen qui passait juste derrière.

« Désolé, j’t’avais pas vu. »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Mer 16 Juil - 17:26

« Ca me gênerait pas. »

C’était vrai. Je le savais pas avant de le dire, mais Darren était tellement gentil que l’avoir toute la journée sur mon dos me gênerait pas. C’était plutôt lui que ça aurait fini par gêner. Enfin, surement. Enfin, je savais pas. Peut-être que oui, peut-être que non. Peu importait. Là, on était ensemble, et on se gênait pas. Et puis, c’était cool de lui reparler. Même si j’avais peur de lui attirer des tas d’ennuis. Peut-être que j’étais parano ? Peut-être que Constance me faisait pas suivre par des gens ? Et peut-être que si, mais qu’ils le faisaient qu’en dehors du lycée ? Sincèrement, j’en savais rien. Darren me sortit de mes pensées, en parlant de sa voiture. Sa voiture ? Depuis quand il en avait ? Il en avait pas, quand j’avais arrêté de lui parler, si ? Je me souvenais pas.

« Oh, je… Depuis quand tu as une voiture ? Je baissais un peu la tête – j’aurai du le savoir, non ? Si je l’avais pas ignoré… Je grimaçais, avant de le regarder à nouveau. Je tremble déjà ! D’ailleurs, je vais aller me cacher dans un casier et plus en sortir, pour pas avoir à subir ça. » J’hésitais un petit peu, et lui tirais la langue. Il savait que je plaisantais, de toute façon. Et puis, il croirait jamais que je tiendrais dans un casier. Bon, si je me transformais en luciole si, mais… Ca, il pouvait pas le savoir.

« Ca te gêne pas, t’es sûr ? Tu… Tu veux que je t’aide à payer l’essence ? Enfin, si ça t’embête pas la façon dont, euh… dont j’ai de l’argent. Je rougissais d’un coup, et réalisais… Il savait pas. Il savait pas ! Je venais de trahir que j’avais bizarrement de l’argent, mais il savait pas ! Merde ! Putain mais. Zut ! Euh… J’ai rien dit. Je, euh… J’ai un petit boulot au black. » Bon, c’était pas vrai. Et je savais pas mentir. Et il le saurait. Il savait toujours quand je mentais. Euh. Bah. Ca serait peut-être vrai plus tard. J’aurai qu’à lui dire ça, s’il demandait.

« Ca te dérangerait pas, de venir me chercher ? Sinon je viens en bus, c’est pas grave hein. Tu vas pas faire un détour. Et puis, on peut y aller, et quand je serai à côté, bah… On pourra rester dans la voiture, si c’est pas trop tard. Parler. Savoir comment tu vas. Ce que… tu fais, à part aller au lycée. Et conduire ta voiture. Ca fait longtemps… »

J’avais envie de le reprendre dans mes bras, mais j’étais un peu gênée. Tant pis. Il reculait, de toute façon. Et bousculait quelqu’un, qui s’énervait et l’insultait. Et m’énervait. Je m’approchais. « Va t’en, et laisse le tranquille ! » Je savais même pas pourquoi il s’énervait comme ça, alors que c’était lui qui avait bousculé Darren. C’est lui qui voyait, il avait qu’à faire attention, après tout !

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Jeu 17 Juil - 14:08

« Ok je note. »

J’ai le sourire, et c’est sincère. Elle m’avait manqué mine de rien. Ca me manquait nos délires.

« Ben … 3 mois je crois. »
Je réfléchis un peu, recalcule.

« Oui 2 mois et demi plutôt. C’est tout récent. J’ai eu mon permis le 5 Septembre. Et mes parents m’ont offert un vieux tacot un peu en avance pour mon anniv. »

Je ris à la petite blague qu’elle lance suite à ma boutade sur le fait qu’elle puisse avoir peur de monter avec moi. Les larmes sont oubliées, et ça me soulage.

La façon dont elle a de l’argent ? Mais de quoi elle parle ? Elle gagne comment de l’argent ?

« Comment ça « la façon dont j’ai de l’argent ? » De quoi tu parles ? »

C’est pas que je veux l’ennuyer à lui poser des questions, mais je suis curieux, et là elle a piqué ma curiosité. Et puis j’ai pas promis de pas lui poser de questions, j’ai juste promis de pas chercher qui la mettait en danger. Un petit boulot au black ? C’est bizarre je jurerais qu’elle ment. Elle hésite toujours quand elle ment. Et on voit ses yeux qui cherchent l’inspiration loin derrière. Je la regarde, un peu sceptique, mais je vois bien qu’elle veut pas me dire. Tant pis. Je viens juste de la retrouver, j’vais pas me fâcher juste parce qu’elle me cache des choses, elle m’en a toujours caché des choses de toute façon. Elle est comme ça elle est comme ça.

« Tu sais si je te propose c’est que ça me dérange pas. Et t’en fais pas pour l’essence. J’ai assez d’argent de poche. »

Alors qu’on se recule pour se retourner et se diriger vers le parking, mon sac heure le bras d’un gars qui passait. Un énervé qui commence à m’insulter. J’allais le rembarrer quand Alexis me devance et lui dit de se casser. Ca m’amuse, même si le fait qu’une fille me défende va sans doute pas améliorer ma réputation au lycée. Je lance un dernier regard méprisant au type, qui commence à fulminer de l’intérieur, et prend Alexis par le bras gentiment.

« Allez laisse tomber on se casse de toute façon. On s’en fout de lui. C’est qu’un c*n. »

On arrive au parking, et je lui ouvre la portière en lui faisant un geste de la main pour l’inviter à monter, façon gentleman. Bon j’ai le smile jusqu’aux oreilles en mode gamin, du coup je fais pas un gentleman très crédible. Je vais de mon côté pendant qu’elle s’installe, et commence à prier pour que la voiture fasse pas trop de caprices.

Je tourne la clé, et miracle ! Elle démarre, non sans avoir fait quelques bruits suspects quand même. Mais au moins elle a démarré. J’essaie de cacher mon soulagement. Après tout c’est sensé être normal qu’une voiture démarre, non ?

« Alors je t’emmène où ? »

Je commence doucement à rouler vers la sortie du parking, attendant qu’elle me dise où je dois aller.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Dim 20 Juil - 23:32

Je m’étais déshabituée de son sourire. C’était dommage, il avait l’air… tellement heureux. Juste heureux, là. Ca faisait du bien. Peut-être que je devrais me laisser contaminer par sa joie, juste un peu, oublier le reste ? Me libérer pour une seconde, une minute, une heure de ce qui me pesait ? Profiter de mon ami, et rien que ça. Mais ça n’allait pas durer. C’était trop beau… Je m’apprêtais à le féliciter, avant de l’entendre continuer sa phrase. Son anniversaire. J’y avais pensé, bien sûr. J’avais même hésité avant de lui envoyer un message, et puis je l’avais pas fait, finalement. J’avais trop honte, et je voulais pas briser mon silence et lui redonner espoir comme ça, alors que… Alors que je savais pas s’il allait pas insister encore plus, et si j’allais pas le blesser encore davantage. Je baissais la tête, et rougissais légèrement, avant de balbutier.

« Je… D’ailleurs… Euh… Désolée de pas t’avoir souhaité ton anniversaire. Cette année, et celles d’avant. J’y ai pensé, tu sais, je te jure. Mais… J’avais peur. Peur que tu insistes encore, et que je te fasse mal. Mais j’y ai pensé. Tout le temps. Tu m’en veux pas, dis ? J’avais une toute petite voix, ayant vraiment honte. C’était mon ami, mon seul ami presque, et le plus proche, et… Et j’étais méchante avec lui, et je faisais que des faux pas. Bon anniversaire. Tu… Je pourrais me rattraper ? Tu voudras bien ? On… pourra le fêter ensemble, même si j’ai un peu de retard ? »

Je pourrais peut-être lui donner les cartes que je lui ai faites… Pourquoi j’avais fait des cartes, d’abord ? C’était idiot, alors que je croyais pas lui reparler. Mais… C’était parce que je voulais être une moins mauvaise amie ? J’étais égoïste, au fond, non ? C’était pour moi, pas pour lui, que je voulais me rattraper, et lui fêter son anniversaire.

« Je… C’est une mauvaise idée, je… C’est égoïste, je suis sûre que tu l’as bien souhaité avec ta famille, et tes amis, et j’ai pas le droit de te demander de le refaire avec moi, parce que j’ai pas voulu te le souhaiter avant. Désolée. »

Heureusement pour moi, il me donnait l’occasion de changer de sujet, en parlant de sa voiture. J’étais soulagée de le faire rire en lui disant que j’allais me planquer dans un casier, mais j’osais pas espérer qu’il oublie ce que j’avais dit. Il était pas comme ça. Mais j’avais mérité qu’il réagisse, et me dise combien j’étais méchante. Combien j’avais été méchante. Que c’était trop tard, que j’avais qu’à le lui souhaiter quand il fallait. Il était pas comme ça, mais je l’aurai mérité. Alors il avait qu’à dire la vérité. Je pouvais l’encaisser. Je devais, même si c’était dur. Je grimaçais, quand il releva ce que j’avais laissé échappé sans le vouloir. Qu’est-ce que je pouvais lui répondre ? Est-ce… Est-ce que je pouvais lui dire la vérité ? Je… Je savais pas.

Je regardais autour de moi. On était pas seuls, même si on était assez éloignés des gens, et je pouvais pas savoir si quelqu’un écoutait. Je pouvais pas parler au milieu de tout le monde. C’était trop dangereux. Y’avait plein de gens qui m’aimaient pas, pour de vrai, pas parce que j’étais parano et que j’avais du mal à croire qu’on puisse m’aimer, là je savais que c’était vrai. Je soupirais, en me mordant la lèvre. « Je… Pas ici, d’accord ? Plus tard… Je disais pas que je voulais pas lui dire, j’avais bien compris qu’il avait compris que je mentais, mais j’avais peur de qui pouvait entendre. Je me promettais à moi-même de pas faire semblant que j’allais lui dire, et de pas le faire. Dans la voiture, je lui dirai. Je te jure que je te dirai, d’accord ? »

Il savait que je disais pas des promesses à la légère, jamais. Je préférais me taire plutôt que de dire que je faisais quelque chose, et le faisais pas. Alors il saurait, mais pas là tout de suite. Peut-être dans quelques minutes, si j’y arrivais. Et si c’était pas dans quelques minutes… Est-ce qu’il serait aussi patient qu’avant ? J’espérais. Il m’avait fallu longtemps, pour lui parler de mon enfance, même si j’avais dit que je pouvais pas lui dire pourquoi mes grands-parents avaient peur de moi, mais qu’en gros ils croyaient que j’étais folle comme ma mère, et une abomination, et qu’ils me cachaient, et tout ce qu’ils me faisaient, même si je lui avais dit… Mais je pouvais pas lui dire, pour mes parents qui seraient devenus des loups, et pour Alois, et pour… Pour moi. Pour ce que j’étais. J’en avais envie, mais j’avais peur. Peut-être que si j’en parlais à Roxie, elle me dirait, elle, ce qu’elle ferait ? Elle me conseillerait ? Peut-être qu’elle avait déjà dit la vérité à un humain, non ? Et Charlie… Je pourrais lui demander ? Si elle voulait me parler…

Je soupirais, ayant entendu sa remarque sur l’essence, mais ayant oublié de répondre, et ne sortant de mes pensées que pour entendre le gars insulter Darren. Bouffon. Il se prenait pour qui ? Si mon… ami ne m’avait pas pris par le bras, je crois que je l’aurai frappé. Et ça aurait pas été bien, parce qu’ils auraient appelé ma famille d’accueil. Et ils m’auraient gardé dans le bureau du proviseur. Et… Ca, je pouvais pas. Alors je suivais Darren, et riais légèrement en le voyant m’ouvrir la portière comme un Prince à sa Princesse. Il était pas crédible, mais c’était mignon. « Merci, très cher. »

Je ne disais rien, me contentant de le regarder, alors qu’il essayait de démarrer la voiture – qui le fait presqu’aussitôt. Je souriais, en le voyant visiblement… content ? sans trop comprendre pourquoi. Bah, c’était pas grave, il était content, alors moi aussi. Je réfléchissais un instant, alors qu’il me demandait où m’amener. Je savais pas trop. Jusqu’où ils pouvaient m’amener ? Peut-être que je pouvais l’amener voir un mont, se poser quelque part là-bas, pour parler encore un peu ? Pas trop loin de Wolfheaven, mais pas trop près non plus ? Oui, ça pouvait être bien. Il ferait pas nuit avant au moins une heure, ou une heure et demie, je savais pas trop, j’avais un peu de temps. Et ça ferait du bien, de parler… Non ? Je voulais savoir ce qui s’était passé, pendant… Combien ? Un an et demi ? Je savais plus exactement.

« Je… Vers les monts, au nord ? On pourra se poser un petit peu là-bas, avant. Le jour va pas tomber de suite, la nuit arrivera pas directement. On pourra… parler un peu. Si tu veux ? »

Je le laissais avancer doucement, et profitais qu’il laisse passer une voiture pour lui faire un câlin maladroit, par dessus tous les obstacles, juste parce que… Je sais pas, j’avais envie, voilà tout. J’avais le droit, non ? « Je suis contente. Vraiment. Tu… Tu m’as manqué, beaucoup. Je prenais une grande inspiration. Et si… Si je t’ai pas dit tout à l’heure pour l’argent… Je… C’est pas bien, je sais, mais… Je, je prends des objets aux gens, et je les revends… Aux gens riches, c’est tout. Promis. Je sais, c’est pas bien, mais… Je reprenais une inspiration. Fallait que je dise tout, sinon je pourrais plus. Et ça ferait pas trop mal, s’il m’aimait plus. Parce qu’on venait à peine de se reparler. Je savais que je me mentais et que ça ferait très mal, mais, voilà… Tu sais, mon papa et ma maman, qui m’ont adoptée, que t’as vus… Bah, tu as du entendre qu’ils avaient disparu. Et qu’on les croit morts. Ils ont peut-être été transformés en loups, mais tu dois pas le dire, promis ? Mais je les ai pas vus… J’ai été mise chez d’autres gens… Mais ils sont méchants, et… ils frappaient l’autre fille. Et elle a essayé de me frapper. Et de m’embrasser, et… d’autres choses. Alors je suis partie. Et… Je me suis cachée. Chez des gens, en leur absence. Et je leur prenais des trucs, qu’ils verraient plus qu’ils avaient… Et… Je suis désolée, c’est mal et je suis mauvaise. Mais… J’avais peur. J’ai peur… Je veux pas que les services sociaux me retrouvent, je veux pas y retourner. Je suis désolée de te dire ça. Je peux sortir, et prendre le bus, et toi oublier si tu veux… Je suis désolée, Darren. J’aurai pas du te reparler, et pas du te dire ça. Je veux pas que tu aies des ennuis. » J’étais presque prête à ouvrir la portière, et partir en courant. J’avais mis la main dessus inconsciemment, sans me souvenir que je devrais détacher ma ceinture pour partir.

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Ven 25 Juil - 15:09

Je me sens un peu con quand Lexie se met à s’excuser. C’était pas du tout pour la faire se sentir coupable que j’ai parlé de mon anniv. Je voulais pas lui faire remarquer qu’elle avait oublié ou quoi que ce soit. Je me doutais bien qu’elle avait pas fait exprès. Et que si elle avait pu elle me l’aurait souhaité. Même si c’est vrai que sur le moment ça m’avait rendu un peu triste, de pas avoir de signe d’elle ni de Sav ce jour-là. Inconsciemment j’avais espéré qu’elles profiteraient de l’occasion pour me reparler.

« Non bien sûr je t’en veux pas. »

J’ai du mal à mettre toute la conviction que je voudrai dans ces mots. Je lui en veux pas vraiment, mais ça m’avait rendu triste, et j’avais du mal à l’oublier. Je lui faisais quand même un petit sourire, espérant qu’elle comprendrait que je lui en voulais pas, même si j’avais pas l’air de lui avoir pardonné. Je la remercie quand elle me le souhaite, et je réfléchis un peu à sa proposition. Le refêter avec elle ? Pourquoi pas. En vrai je m’en fiche un peu. C’est passé, mais si ça peut me permettre d’obtenir un peu de temps avec elle, j’vais quand même pas dire non. Alors que j’y réfléchis, elle change d’avis, sans doute de peur que je lui dise non.

« Non mais c’est pas une mauvaise idée, vraiment. De le refêter avec toi. C’est toujours une occasion de te voir, et ça c’est cool. Puis si en plus je peux remanger du gâteau moi j’suis pas contre. »

Je regrette un peu ma curiosité en voyant la tête qu’elle fait suite à ma question. Elle grimace un peu, et regarde un peu partout autour, comme si elle avait peur que quelqu’un nous espionne.

« C’est pas grave, tu sais si tu peux pas me dire. »

Encore des secrets. En vrai j’aurai bien aimé qu’elle s’ouvre un peu. Qu’elle me raconte un peu. Mais si elle voulait pas, je voulais pas la forcer. Je lui lançais un petit sourire sincère quand elle insista pour que je la croie. Elle me dirait ce truc qu’elle voulait pas me dire là, mais plus tard, quand on serait tous seuls.

« D’accord, tu me diras dans la voiture alors. »

Mes imitations princières d’ouverture de portière fonctionnent, et j’obtiens le doux son du rire d’Alexis, tandis qu’elle me remercie avec une fausse politesse coincée de princesse.

« Vers les monts ce sera alors. »

Je commence à avancer vers la sortie du parking, regardant bien partout dans mes rétros pour pas rouler sur quelqu’un. Soudain je sens les bras d’Alexis qui se faufilent autour de moi pour m’enlacer, m’empêchant quelques instants d’atteindre le levier de vitesse. Heureusement qu’on est à l’arrêt, et qu’il y a personne derrière. Je rigole un peu et lui caresse le dos par réflexe.

« Fais pas ça quand on roule, ce serait dangereux. »

Ca fait du bien, les câlins. Même si c’est pas très confortable dans la voiture.

« Toi aussi tu m’as manqué. »

Je la sens se tendre un peu, en s’éloignant, tandis que je reprends le volant. Elle finit par me dire ce qu’elle a sur le cœur. Ce qu’elle avait promis de me dire tout à l’heure. Comment elle gagne de l’argent.

« Comme Robin des bois ? C’est trop classe. »

Ouais c’est sûr c’est pas cool, de voler. Mais après tout les riches ils s’en foutent non ? Par contre ça doit être dangereux, parfois.

« C’est pas trop dangereux ? J’veux dire, ils doivent avoir des systèmes de sécurité, des alarmes ou des trucs comme ça. Pour protéger leur maison. T’as jamais eu de problèmes ? Moi j’aurai trop peur, j’pense. Fin j’sais pas, j’ai jamais volé. »

D’un côté je suis soulagé et content qu’elle me parle un peu de ses problèmes, mais en même temps j’ai l’impression de remuer des trucs pas cools, et de la rendre triste.

« Oui j’me souviens bien. Ils étaient gentils… »

La suite me perturbe un peu. Je savais qu’ils avaient disparus, mais transformés en loups ? Vraiment ? Je sais pas quoi dire, alors je garde le silence pendant qu’Alexis déballe de plus en plus de trucs, me laissant pas le temps de digérer. Ils frappaient leur fille ? Mais c’est qui ces gens ? Et elle a essayé de l’embrasser ? D’autres choses ? Elle l’a violée ? Mes mains se serrent sur le volant pendant que j’encaisse. J’essaie de réfléchir, de comprendre. Surtout de comprendre pourquoi elle m’a rien dit. J’aurai pu l’aider. Elle aurait pu venir chez moi. Il y a une chambre en trop depuis que mon frère a disparu. Je garde le silence, pendant qu’Alexis commence à regretter de m’avoir dit tout ça. Je sors de mes pensées en la voyant mettre la main sur la poignée de la porte.

« Non mais t’as eu raison de m’en parler… Je sais juste pas quoi dire… Je… T’aurais dû m’en parler plus tôt… T’aurais pu venir chez moi. Tu peux toujours, si tu veux. Je … Je savais pas… pour les gens chez qui tu étais… Tu… Ils vont pas te renvoyer là-bas, si ? J’veux dire, si ils sont méchants, ils peuvent pas te mettre là-bas ? »

Je regarde le compteur et me rend compte que je roule un peu vite. Je remonte un peu mon pied de l’accélérateur, réduisant un peu le bruit du moteur qui commençait à être assourdissant. Je tourne à droite, pour continuer vers les montagnes.

« Je… Je sais pas quoi te dire, Alexis. Ca a dû être horrible. T’aurais dû m’en parler, vraiment. J’aurai peut-être pas pu faire grand-chose, mais au moins t’aurais pu partager ça avec quelqu’un. »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Jeu 31 Juil - 21:06

Je me sentais un petit peu soulagée en l’entendant dire qu’il m’en voulait pas, mais pas beaucoup. Même s’il m’en voulait pas, il était quand même un peu vexé. Ou j’avais l’impression, en tout cas, mais peut-être que je croyais que ça comptait pour lui alors que non. Je savais pas vraiment… Mais je lui dirai, l’an prochain, c’était promis. Même s’il savait pas que je lui promettais. Et si je lui disais pas… Eh ben, c’est que j’étais méchante, et qu’il devrait souhaiter de plus jamais me voir. Mais c’était triste, trop triste, même si je méritais pas mieux de l’avoir ignoré. D’ailleurs, je ne pouvais m’empêcher de craindre son silence, alors que je lui proposais de refêter son anniversaire avec moi. Ca se trouve, il voulait pas, c’était tant pis pour moi, j’avais qu’à pas louper le coche. J’espérais pas, mais on savait jamais. Je le regardais un peu anxieusement, presque pendue à ses lèvres. Enfin, pas vraiment et pas trop, parce que ça aurait été franchement bizarre, même pour moi. Je soupirais de soulagement, quand il dit oui. J’espérais qu’il disait la vérité, et qu’il se sentirait pas obligée. Je fis un petit signe de la tête, sans rien dire de plus. Je notais qu’il faudrait que je fasse un gâteau. Ou que je l’achète, pour pas l’intoxiquer. Je ferai peut-être les deux. Et si le mien était franchement mauvais, y’aurait l’autre, au moins…

C’est bizarre, de l’entendre rire et de sentir sa main dans mon dos. Un peu gênant, je suis pas ou plus habituée. Mais il est content, alors ça me suffit à être contente. Je ris aussi, alors qu’il me dit de pas faire ça en roulant. Beh je suis pas bête, il croit quoi ? Je sais que ça se fait pas en conduisant. Je lui tirai la langue, m’éloignant parce que j’avais le levier de vitesse qui me rentrait dans le ventre et que c’était pas cool. « T’es trop nul, t’as rien compris ! Je voulais le faire quand tu conduisais, juste pour arrêter la voiture quand elle t’échappera, et te montrer la super héroïne que je suis ! »

Je plaisantais, mais c’est parce qu’on aimait bien ça, les super héros. Enfin, moi d’abord, et lui aussi après. Enfin, sauf s’il avait fait semblant, mais je croyais pas. Mais peut-être que si. Je haussais les épaules en réaction à mes pensées, ne faisant même pas attention au fait qu’il trouverait ça bizarre. Ca l’était peut-être un peu, mais c’était pas grave. Je souris et rougis un peu, en l’entendant dire que je lui avais manqué. Ca me touchait et me faisait plaisir, même si je le savais déjà. Et me faisais encore plus culpabiliser, aussi.

Les larmes me montèrent aux yeux, de l’entendre dire que c’était classe de faire Robin des bois. Parce qu’il pensait pas que j’étais folle ou pas bien, qu’il me mettait pas dehors, qu’il me disait pas qu’il voulait jamais plus me voir. Il aurait pu, je savais que c’était pas bien, ce que je faisais, et que c’était dangereux… Mais c’était pas le plus qui pouvait lui attirer des ennuis. Je secouais la tête, me remettant à écouter pour de vrai. « Si un peu, mais je sors vite si c’est le cas. Une fois, une famille est rentrée alors que je croyais qu’ils partaient en vacances longtemps, j’ai eu super peur. Mais je me suis cachée dans un placard, jusqu’à ce qu’ils partent. J’ai eu de la chance qu’ils l’ouvrent pas. » C’était à moitié vrai… Ils auraient trouvé des habits déplacés, mais moi j’étais en luciole. Mais je pouvais pas lui dire.

Je pouvais pas lui dire plein de choses, voulais pas, mais je le faisais sans faire exprès. Je lui faisais confiance, et j’aimais pas lui mentir. C’était pour ça, que je parlais sans pouvoir m’arrêter, sans le vouloir ? Je savais pas. Mais c’était trop tard. Je l’avais choqué, et je voulais pas. Et il culpabilisait. « Je… J’avais peur, et je pouvais pas. Et je voulais pas qu’on me retrouve, si j’allais chez quelqu’un. Et ils m’auraient pas crue, si j’avais dit ce que la famille faisait… J’étais bizarre et ma mère, ma mère biologique, pas Maman, elle est folle, on aurait dit que moi aussi… J’aurai pas du fuir, pour Alois, mais elle était aussi tordue qu’eux… Mais t’en veux pas, d’accord ? C’est moi qui ai choisi, tu n’y es pour rien. Et j’étais pas trop, en partant. »

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Ven 15 Aoû - 12:18

Nos rires résonnent un peu dans la voiture, et j’essaie d’imaginer Alexis en super-héroïne, arrêtant la voiture d’une main en sautant en route. Non c’est juste comique. Ou pas remarque. Elle se ferait écraser par le poids de la voiture.

« Mouais je serai toi je tenterai pas. J’suis pas sûr que tu gagnes contre une voiture. A moins que tu aies vraiment des super-pouvoirs et que je suis pas au courant. »

Je la regarde un peu du coin de l’œil avant de reporter mon attention sur la route. Pas envie qu’on ait un accident, ça gâcherait nos retrouvailles, puis ce serait la honte. Je veux lui montrer comment je conduis bien.

« T’avais peur que je sois jaloux que t’aies des super-pouvoirs et pas moi, c’est ça ? Je comprends, c’est pour ça que je t’ai pas dit que j’étais capable d’arrêter le temps. »

Une petite blague, rien de plus. Bien sûr que je sais pas faire ça. Si je pouvais je l’arrêterai là, pour qu’on puisse rester un peu plus longtemps. Le soleil commence doucement à passer au niveau de l’horizon. Encore une demie-heure même pas et il fera nuit. Va falloir que je la laisse partir, et ça me fait chier.

Je l’écoute avec une petite pointe de jalousie et d’admiration quand elle me raconte ses petites frayeurs de robine des bois modernes. N’empêche même si c’est pas cool de devoir vivre comme ça, et que j’aimerai bien qu’elle ait enfin une vraie famille pour pouvoir leur faire confiance et vivre tranquille, c’est quand même vachement impressionnant, ce qu’elle fait. J’aimerai bien vivre des aventures comme ça, ça me changerait de mon quotidien.

« Tu m’emmèneras un jour avec toi ? Pour voir si je suis aussi courageux que toi. »

Je sais pas quoi lui dire quand elle me raconte les horreurs qu’elle a vécues avec sa famille d’adoption. Pourquoi ça lui arrive à elle ? Elle est si adorable, c’est pas juste.

« Ok. C’est pas grave. Je comprends que tu aies pas voulu que ça se sache. Mais tu peux tout me dire. Même si ça me mets dans la merde. Si ça te fait du bien d’en parler, je serai toujours là pour t’écouter. Fin j’vais essayer. Mais faut que tu m’aides aussi un peu. Je peux pas être là pour toi si tu veux pas et que tu me fuis. Mais tu me fuiras plus de toute façon, tu m’as promis tout à l’heure. »

La lumière commence un peu à diminuer. Je m’arrête sur le bord d’un chemin, où elle m’a dit de la laisser.

« Il va bientôt faire nuit. Je crois que tu voulais être rentrée avant la nuit. Tu es sûre que tu veux pas que je te dépose plus prêt ? On est au milieu de nulle part là. T’as encore longtemps à marcher ? »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Ven 29 Aoû - 12:01

Je blêmis légèrement, en l’entendant parler de superpouvoirs et du fait qu’il soit pas au courant. C’était plutôt ça, oui. J’espérais qu’il était concentré sur la route, et n’avais pas vu. J’essayais de me ressaisir. Je pouvais pas lui dire, de toute façon. Si je lui disais, Constance voudrait mettre le grappin dessus. Ca se trouve, il y avait dans les voitures autour de nous des sbires de la vampire, qui voulaient… qui voulaient quoi ? Me capturer ? Provoquer un accident, pour que Darren soit étourdi et ne voit pas ceux qui voulaient me faire du mal ? Involontairement, je me mettais à trembler, espérant, priant, pour qu’il regarde la route, encore. J’inspirais, pour essayer de me calmer.

Je riais, d’une manière un peu forcée, en l’entendant me dire qu’il pouvait arrêter le temps. Ca serait tellement bien… « Est-ce que tu le ferais juste pour nous, sans nous arrêter nous ? Je savais que t’étais super fort, t’es le meilleur. » Bien sûr, c’était impossible qu’il fasse ça. Il pouvait pas. Ou alors, s’il pouvait, ça voulait dire qu’il était dangereux, très très dangereux. Mauvais. Et j’aurai peur de lui. Et ça, je voulais pas. Lui, il devrait avoir peur de moi, mais je voulais pas avoir peur de lui. C’était mon ami, et pas quelqu’un d’effrayant ou de dangereux, certainement pas.

Je secoue la tête, éberluée, quand il me demande de l’amener avec moi. Je sais qu’il pense pas à mal. Vraiment. Mais je sais aussi qu’il peut pas comprendre. Et que je peux pas l’amener. Parce que je suis pas douée, si je me transforme pas. Pas douée du tout. Absolument pas. Ou alors je pourrai dire que j’ai réussi à trouver une fenêtre ouverte, en lui faussant deux secondes compagnies, en me transformant. Mais c’était risqué, très, trop risqué. C’était pas une bonne idée, j’en étais presque sûre. Je grimaçais.

« Je… J’aimerai bien, mais, je… C’est dangereux, et puis à deux c’est pire… Et puis je le fais plus… Et puis, je veux pas te pousser à faire quelque chose comme ça, c’est… C’est mal. C’est pas… Bien. Si tu te fais attraper… Si on se fait attraper… Je m’en voudrais trop. »

C’était vrai, en plus. Je pourrais pas lui fausser compagnie, et essayer de le sauver en me faisant capturer, je savais pas si je pourrais le faire. Si j’avais été sûre qu’il ne lui arrive rien… Mais là, je pouvais pas être sûre. Pas du tout. Alors tant pis, j’espérais qu’il serait pas déçu. Qu’il serait pas… vexé ? « Tu m’en veux pas, dis ? C’est pas contre toi, je te jure. »

Je baissais la tête, osant à peine le regarder. J’aurai voulu tout lui dire, j’aimerai. Mais je ne peux pas. Mais je peux pas lui dire, encore, que je peux pas tout lui dire. Je soupire, et me mords la lèvre. « Je… Je te promets qu’on se verra. Mais, si je peux pas parler, je… Faudra pas. C’est tout. Mais je t’aime Darren, je te jure, je t’éviterai plus. Même si je pourrai pas trop te voir tout le temps. Ok ? »

C’était pas facile. J’aurai tellement voulu me blottir dans ses bras, me confier, dire à quelqu’un tout me tracassait sans craindre les conséquences. Il irait pas s’opposer aux vampires, lui, il saurait pas. Ni où les trouver, ni quoi faire. Mais il serait trop en danger.

« Je dois y aller, oui, mais je te jure, on se voit demain à l’école. Et je suis pas loin. Je te regarde partir, et j’y vais, d’accord. Je m’arrête, un instant. Merci, Darren. D’être encore mon ami. »

|HJ| On est pas obligées de clôturer là, hein ^^ Ils peuvent très bien encore parler, ou Darren batailler pour qu'elle rentre avant qu'il ne parte... Enfin, tu vois comme tu le sens

_________________
“Notre voie ressemble à ce qui se passe quand on reste dans le noir. Ceux qui sont à la lumière n'y voient rien dans le noir, tandis que ceux qui sont dans le noir voient tout à la lumière.”


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Défense
Points de vie : 13
Coups du Destin: 12
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Messages : 4409
Membre du mois : 195
Je crédite ! : Nao (avatar & signature) | Kanala (rewards)
Vos Liens :

Liens:
 


Autres comptes : Freyja Swayne
Double compte de Freyja - Modératrice
You did not break me, I'm still fighting for peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2771-alexis-lindon-il http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2788-alexis http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2787-alexis
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   Dim 14 Sep - 18:24

« Allez c’est bien parce que c’est toi … »

Je fais un geste genre chef d’orchestre avec la main gauche, celle qui tient le levier de vitesse. J’en ai pas besoin là je suis en 5ème et il y a pas de raison que je rétrograde. Je tiens le volant avec une main, genre pilote de course. Je finis mon geste de la main en prononçant une espèce de formule magique mystérieuse à 2 pence qui veut rien dire. C’est con, je sais très bien que c’est juste pour blaguer, mais pendant quelques instants j’ai envie que ça marche pour de vrai. Je toussote un peu, et je repose la main sur le levier de vitesse.

« Bon ben apparemment mes pouvoirs sont un peu capricieux. Ca marchera mieux la prochaine fois si ça se trouve »


Je lui souris en la regardant du coin de l’œil. Après qu’on se soit arrêté je lui propose de la raccompagner un peu plus loin. C’est vrai quoi on est au milieu de nulle part là. Ca la met complètement mal à l’aise, et elle se tortille sur son siège, gênée. Je regrette de lui avoir dit ça du coup. Si elle m’a dit de la laisser là, c’est sans doute que je peux pas la ramener. Je sais pas pourquoi, mais après tout c’est son problème, et j’ai juré de pas chercher à savoir des trucs qu’elle veut pas que je sache.

« Non bien sûr que non je t’en veux pas. Y a pas de soucis. J’voulais juste être gentil, pas t’embêter. Si je peux pas te raccompagner plus, je vais te laisser là. Tant que tu promets de m’envoyer un message une fois que tu seras arrivée à destination. »

Je sais pas si j’ai le droit de lui demander ça. Après tout je suis pas sa mère. Elle me regarde avec ses grands yeux qui me font fondre, l’air perdue de quand elle a envie de dire des trucs, mais qu’en même temps elle veut pas le dire. Elle me promet qu’on va se revoir. Ca me colle un sourire aux lèvres. Je bute un peu sur l’un de ses mots. « je t’aime » Elle a dit « je t’aime ». Je sais pas pourquoi mais je pense à Sav une micro-seconde. Je m’en rends à peine compte. Je suis complètement paumé, et je sais pas trop quoi lui dire. Je crois pas qu’elle ait dit « je t’aime » vraiment, juste un « je t’aime » d’ami à ami. Mais j’sais pas. Personne me l’a jamais dit je crois bien. A part ma mère, mais c’est pas pareil. Ca me donne une espèce de bouffée de chaleur, et ça me colle un sourire encore plus grand. Je dois avoir l’air hyper niais, mais je m’en rends pas vraiment compte.

« OK. »

Ouais c’est tout ce que j’arrive à lui répondre, mais j’suis perdu aussi. C’est pas ma faute, c’est elle là avec ses confidences, et puis ça fait tellement plaisir de la voir de nouveau.

« D’accord, je vais y aller. Mais tu me promets de me dire quand t’es arrivée. Ca m’inquiète de te savoir toute seule au milieu de nulle part. »

J’attends qu’elle descende de la voiture. J’ai envie de la retenir, mais je veux pas la mettre de nouveau mal à l’aise. Je suis presque sur que si elle pouvait, elle resterait. Ca me suffit. Je tourne la clé pour redémarrer, et je me penche pour ouvrir la fenêtre côté passager.

« Rentre bien Lexie. On se voit bientôt. »

Je m’éloigne non sans la regarder toutes les 3 secondes dans le rétroviseur. J’agite la main, avant que le virage ne me la cache. J’espère qu’il ne lui arrivera rien sur le chemin. Je voudrai vraiment pas la perdre. Vraiment pas.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Somebody that I used to know [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Les démons de minuit [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville
-
Sauter vers: