AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Toi et moi
MessageSujet: Toi et moi   Sam 23 Avr - 23:21

J’avais beaucoup repensé à la nuit où ma relation avec Lucy avait changé. Celle où nous avions cédé l’un et l’autre à ce lien qui nous poussait l’un vers l’autre, qui nous unissait et rendait plus difficile encore de se mentir, de se faire croire que nous n’en avions pas envie. J’avais fais l’amour avec elle. J’avais encore du mal à réaliser complètement, à comprendre ce que ça avait changé en moi. Au final bien moins de choses que ma transformation en vampire. J’avais juste découvert un nouveau plaisir dans ma vie. Des sensations que je ne connaissais pas il y a quelques jours et dont j’avais maintenant l’impression que je ne pourrai plus me passer.

En dehors de ces moments, notre relation avait beaucoup changé. J’étais moins gêné par sa proximité ou ses petites réflexions. En tous cas en privé, ça ne me gênait plus. En public c’était autre chose… D’ailleurs j’avais beaucoup stressé lorsqu’on était allés voir mes parents. J’avais eu super peur que ma mère comprenne ce qu’il y avait entre nous. Mais au final avec tous les autres changements liés au fait que je suis plus vraiment vivant, elle a rien grillé. Et j’allais clairement pas lui raconter ça. J’avais récupéré quelques affaires chez mes parents. Ils avaient pas touché à ma chambre depuis ma disparition, et ça m’avait fait tout drôle de rentrer dedans. Ma mère avait espéré que je rentre à la maison, mais elle avait vite compris que ce ne serait pas possible. En tous cas pas maintenant. J’avais récupéré ma guitare, entre autre, et depuis je m’y étais remis. C’était différent, maintenant que j’étais vampire. J’arrivais à entendre chaque note des accords, presque individuellement, à les distinguer les unes des autres. Et mes doigts bougeaient bien plus vite. Des trucs sur lesquels je galérais me venaient assez facilement. Et encore sans m’être entraîné pendant quasiment quatre mois. Ca m’avait donné envie de m’y remettre.

En attendant que Lucy revienne de son boulot à la PES je m’étais attelé à essayer de faire une compo. Un truc un peu Rock. Bon certes à la guitare acoustique seule ça rendait un peu vide, mais j’imaginais les autres instruments dans ma tête. J’étais posé sur le lit tranquille, en train de chanter, et je n’entendis pas la porte de l’appartement s’ouvrir, concentré pour passer les accords et caler les paroles que j’avais griffonnées sur un bout de papier en place avec la rythmique de guitare.

Tes yeux m'admirent
L'odeur m'enivre
Ma bouche salive
Et je sens le désir ...

Les mots m'ennuient
L'amour j'le fuis
Ton corps m'attire
Et je sens le désir ...

Et je sens le désir ...

Toi et Moi, pulsions animales
Toi et Moi, réactions bestiales
Toi et Moi, au-delà du scandale
Toi et Moi ...

L'amour j'm'en fous
Ranges tes mots doux
Tes chansons d'amour
J'veux ton corps et c'est tout ...

Le reste j'm'en fous
Want you, Just you
Sans tu, Sans vous
J'veux ton corps et c'est tout ...

J'veux ton corps et c'est tout ...

Toi et Moi, pulsions animales
Toi et Moi, réactions bestiales
Toi et Moi, au-delà du scandale
Toi et Moi ...


Je me rendis compte en laissant sonner le dernier accord que Lucy était dans l'appart, sans avoir aucune idée de depuis combien de temps. Est-ce qu'elle venait d'arriver ? Est-ce qu'elle avait entendu toute la chanson ? D'un coup je me sentis complètement ridicule. Elle allait se foutre de moi c'était certain.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Ven 29 Avr - 22:39

Je fais un dernier signe d’au revoir avant de quitter les locaux. Je saurais même pas dire si ça se passe bien ou mal en vérité. Pas trop mal je suppose, sinon je le saurais ouais. Je n’avais eu ni remarques désobligeantes, ni trop de regards appuyés, qu’ils soient effrayés ou clairement hostiles. Oh, il y en avait un peu, mais c’était pas insupportable. Quoique dans le fond, si Sasha et Keith me supportaient, le reste je m’en foutais royal en vérité. Mais bon, j’étais pas là non plus pour créer des tensions. Enfin, je suppose que la directrice avait quand même fait passer un ordre comme quoi, il fallait être un minimum gentil et aimable avec la pauvre créature que j’étais.
Et comme je m’étais dit le premier jour, je mettais plus souvent jupe et robe que pantalon. Et j’étais quand même habillée sagement. Pas de jupe trop courte, pas de décolleté trop grand. Contrairement aux bars, ça me rapporterait rien de plus, au contraire. Une jupe blanche, un chemisier crème, j’avais fait soft aujourd’hui.

Je prends un taxi, oui, j’ai la flemme, et me perds dans mes pensées sur la route de retour. Comme toujours, presque malgré moi, je titille le lien et esquisse un sourire. Ça non plus, je ne saurais trop quoi en penser en vérité. Enfin si. Ça me convient parfaitement, c’est plutôt cool. Mais je crains toujours un peu le retour de flamme venant de Darren, je sais pas trop pourquoi. Pourtant, je sens bien qu’il ne m’en veut pas, ne regrette pas, au contraire, et qu’il va plutôt bien, surtout depuis qu’on était allés voir ses parents. Je grimace en y repensant. Non, ça c’était bien passé… dans l’ensemble… au final… ça avait été légèrement très tendu, mais une fois le tout expliqué et argumenté et tout et tout, j’avais laissé Darren et m’étais éclipsée discrètement, sans aller très loin. Je lui avais promis d’être là, même si contrairement à ses craintes, il se contrôlait plus que bien.

Et depuis… bah depuis ça se passait bien. Même si j’étais frustrée, parce que du coup, il était vachement plus difficile à emmerder et à gêner. Non, c’est pas super gentil, mais c’était amusant. Pour moi. Et là, c’était forcément devenu plus compliqué. Mais bon, on peut pas tout avoir hein ?
Je fronce les sourcils et tends l’oreille quand j’arrive sur le palier. J’ouvre la porte et entre, sans l’appeler comme d’habitude. Un sourire apparait sur mon visage, retroussant doucement mes lèvres. Je pose mon sac dans l’entrée et retire mes chaussures que je garde à la main. Je fais les quelques pas jusqu’à la chambre de Darren, où il semble être enfermé. Je fronce les sourcils, amusée, en écoutant les paroles. Oh, la mélodie est plutôt jolie, et il chante pas si mal.
Je retourne au salon, rangeant ses affaires qui traine… Non mais sérieusement, il va pas se la jouer ado emmerdeur qui fout rien pour l’éternité rassuez-moi ? Bon, j’exagère. Et c’est pas que je sois maniaque. Mais j’aime bien quand c’est rangé, c’est tout. C’est quand même pas tant demandé… Je me fige alors qu’il finit de chanter et je sais qu’il s’est enfin aperçu de ma présence. Je souris et fais quelques pas, pousse doucement la porte de sa chambre et m’appuie contre le chambranle, l’air plus sérieux.

« Alors que mon amour ne t’intéresse pas, je suis déjà profondément déçue. Mais apprendre qu’en plus, tout ce qui t’intéresse c’est mon corps, j’avoue que je suis choquée. Vraiment.
Je pensais que tu tenais à moi et tout et tout. Mais au final, tu es avec moi juste pour le cul, c’est extrêmement blessant. »

Bon, j’aurais pas rajouté la dernière phrase, j’aurais pu être crédible. Peut-être… ou peut-être pas...
Je retrouve mon sourire et vais m’installer sur le lit, à côté de lui. Je le pousse de l’épaule, lui souriant doucement.

« Tu m’avais pas dit que tu jouais aussi bien que ça. J’étais pas censée l’apprendre ?.. Et c’était une chouette chanson. »

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Sam 7 Mai - 14:20

Chanter et jouer m’avait fait du bien, sur le coup. Je m’étais même beaucoup amusé en composant une chanson. Mais j’avais pas du tout prévu de la jouer à quelqu’un. Enfin pas tout de suite. C’était plus un truc genre pour moi. De moi à moi quoi. Bref, Lucy était là, et je m’en rendais compte qu’une fois la chanson terminée. J’étais tellement pris dans mon truc que je l’avais pas entendue rentrer. Maintenant que la guitare était silencieuse, je l’entendais s’approcher de la chambre. Et une demie-seconde plus tard la porte s’entrouvrait et Lucy apparaissait, un air à moitié sévère sur le visage qui eut pour effet de me stresser. Je pensais qu’elle se foutrait de ma gueule, pas qu’elle serait fâchée. Merde. Qu’est-ce que j’avais dit dans cette chanson déjà ? Alors que j’essayais de comprendre ce qu’elle avait pu mal prendre, elle m’expliqua qu’elle était blessée que je ne pense qu’à son cul. Elle se foutait de moi ? Je la regardais sans comprendre et sans savoir quoi dire. Elle était vraiment vexée ? Merde, je voulais pas la vexer. Fin j’avais pas vraiment fait attention. Je paniquais un peu à l’idée de lui avoir fait du mal, mais réalisais soudain qu’il y avait quelque chose qui clochait. Je ne sentais pas du tout de tristesse me parvenir, et pourtant le lien était ouvert. Ok. Elle se fiche de moi en fait. Et pour le coup c’était moi qui était vexé d’être tombé dans le panneau.

« Tu sais bien que c’est pas le cas. C’est qu’une chanson. Y a des trucs qui sont pas forcément vrai dedans mais qui sonnaient bien, c’est tout. Puis bon tu penses vraiment que tu es si douée que ça pour que je veuille être avec toi juste pour le cul ? »

J’accompagnais ma dernière phrase d’un petit sourire en coin accompagné d’un haussement de sourcil. Ok je la provoquais un peu. Mais c’est elle qui avait commencé. Bon peut-être pas. J’aurai peut-être pas dû écrire ces paroles, à la base. C’est juste que j’avais pas vraiment réfléchi. Ca m’était venu comme ça. Elle vient s’installer à côté de moi, un sourire aux lèvres, et me poussa un peu pour se faire une place.

« Ca a été ta journée ? »

Ses compliments me prirent par surprise et j’eus quelques secondes un air un peu gêné, que je dissimulais en fixant ma guitare des yeux. Ca me faisait plaisir qu’elle pense que je joue bien.

« Ben je… Je joue pas si bien que ça. C’est juste que c’est plus facile maintenant. Et je voulais pas spécialement te le cacher ou quoi. Mais j’avais plus ma guitare, et je savais pas si je saurai toujours jouer. C’est vrai qu’elle te plaît la chanson ? »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Mar 10 Mai - 16:56

Je l’observe, l’épaule calée contre l’embrasure, alors que les dernières notes résonnent encore dans l’air. Et je sens direct son stress qui monte. Non, sérieux ? J’ai l’air si fâchée et mécontente que ça ? Cool ! Non, je ne laisse pas filtrer mon amusement, ça romprait le charme. Oh, il faut bien que je trouve de nouveaux trucs pour m’amuser et l’embêter sérieux. Si je peux plus le faire en me baladant à poil ou en l’embrassant, me faut des nouveaux trucs. Ouais, j’avoue, j’y ai peut-être gagné dans l’histoire… Enfin, autant que lui quoi. Mais du coup, faut bien trouver des idées pour pouvoir l’emmerder. Gentiment ouais.
Il finit quand même par tilter que non, je suis pas colère. Ni triste. Ni vexée. Sérieux, je serais morte si je m’offensais pour si peu depuis le temps…
Je souris avant de le dévisager en haussant les sourcils.

« Oui trésor, je suis aussi douée que ça. » J’ai un sourire taquin alors que je penche la tête sur le côté, les yeux légèrement plissés. « Et si tu ne l’as pas encore remarqué, c’est que tu es bien trop innocent encore. J’ai eu des séjours à Paris, Prague, Milan, parce que certains ne pouvaient se passer de moi. Donc oui, tu pourrais être avec moi uniquement pour mes talents… »

Et je me suis fait une vraie fortune aussi, et j’ai des tas de robes de couturiers et de chaussures de marques grâce à ça…. Enfin non, j’avais… J’en ai perdu la plupart en étant mordue… Enfin, je les ai pas toutes retrouvées ces fringues, après, quand je suis revenue… Mais je les ai eues… Je ris un peu avant de le rejoindre sur le lit en le poussant.

« Et oui, je sais bien que ce n’est qu’une chanson. » J’acquiesce d’un signe de tête. « Ouais, ça se passe plutôt bien. Je crois. Enfin, je fais en sorte d’être adorable. Tu sais comme je peux l'être... » Je lui souris. « Et toi ? T’as glandé tout du long en écrivant une chanson pour me traumatiser ? »

Mon sourire s’agrandit quand je le vois se pencher sur sa guitare. Ah vous voyez, sans même le vouloir, j’arrive à l’embarrasser.

« Je trouve que tu te débrouilles bien… Tu prenais des cours ? Non, plus important, tu veux en prendre à nouveau ? Si toi, tu penses que tu peux faire mieux… »
Je l’embrasse sur la joue. « Et ouais, vu qu’en plus tu parles pas de moi, elle est encore plus cool… Tu en as d’autres ? » Je grimace un sourire. « Pas forcément que tu aurais écrite. Mais que tu sais jouer ? »

Je me recule un peu et m’installe en tailleur sur le lit, tournée vers lui. Non, je partirais pas tant que j’en aurais pas une autre.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Jeu 23 Juin - 23:05


Dès que je compris qu’elle ne s’est pas vexée en entendant la chanson, on enchaîna l’un et l’autre quelques taquineries. Je me sentais vraiment bien avec elle. Il y avait une complicité qui s’était créée entre nous. Je ne sais pas quelle part de cette complicité je devrai attribuer au lien qui nous unit, et quelle part serait présente même si elle n’était pas celle qui m’avait transformé. Et je ne sais pas si j’ai vraiment envie de le savoir d’ailleurs. On s’entend bien, on se comprend, et on tient l’un à l’autre. C’est amusant d’ailleurs car je me sens presqu’autant responsable d’elle et de son bien-être qu’elle doit l’être envers moi. C’est peut-être parce qu’elle a été punie à cause de moi. Enfin à cause du fait qu’elle m’ait transformé. Pas à cause de moi directement.

Son regard alors qu’elle m’évoquait sa vie passée se planta dans le mien. Je n’étais pourtant pas tellement dans ce genre d’humeur, mais en cet instant, ses mots me donnèrent envie de voir par moi-même quels étaient les talents en question. Est-ce qu’elle avait été vraiment elle-même lorsqu’on avait couché ensemble ? Ou est-ce qu’elle s’était retenue parce qu’elle savait que je n’étais pas expérimenté ? Quoi qu’il en soit je me surprenais à des pensées qui quelques jours auparavant ne me seraient pas venues à l’esprit. Mais ce n’était pas vraiment le moment pour laisser ces pulsions s’exprimer.

« Il faudra me les montrer, ces fameux talents. »

La conversation dériva sur ma chanson, qu’elle disait apprécier, ce qui mine de rien me faisait plaisir. Ca se voyait probablement sur mon visage d’ailleurs, vu mon incapacité à masquer mes sentiments. Je me demandais si ça s’apprenait, ce genre de choses. Peut-être que Lucy pourrait m’apprendre. Le lien la trahissait vite lorsqu’elle essayait de me mentir, mais sans ça, je la croirais sans doute sans une hésitation. Ce n’était d’ailleurs pas la seule vampire douée pour les mensonges. Mais je n’avais pas envie de penser à Anna maintenant. Je ne l’avais pas vue dernièrement, et c’était tant mieux. Je reportais donc le fil de mes pensées sur Lucy, qui me racontais un peu sa nuit, finissant par me demander non sans me taquiner de nouveau ce que j’avais fait.

« Je n’ai pas fait grand-chose, en effet. Mais de là à dire que j’ai glandé, quand même pas. J’ai quand même écrit une chanson. C’est pas si facile que tu crois. »

Sa proposition de prendre des cours me fit me rendre compte que oui, ça me ferait plaisir. Même si ce serait pas vraiment comme avant, ça pourrait être sympa. J’avais apparemment pas tout perdu après ces quelques mois de pause et tous ces changements dans mon corps et dans ma vie. Et ça me changerait un peu des cours et des entrainements à la BACA, que j’appréciais car ça me divertissait et me permettait de mieux comprendre mon nouveau corps et d’en saisir les limites et les capacités, mais ce n’était pas non plus mon but dans la vie de devenir un soldat. J’étais bien conscient que je n’avais pas vraiment le choix, et je m’efforçais de tout faire du mieux que je le pouvais. Mais si je pouvais avoir quelque chose à côté qui me plaise et me corresponde un peu plus, ça serait vachement chouette. Aussi répondis-je positivement et avec enthousiasme à sa proposition.

« Ben ouais carrément ! Tu crois que ce serait possible ? Enfin je veux dire, il y a des profs vampires ? »

Son bisou sur la joue fit s’envoler mon cœur, et je ne pouvais faire autrement que de continuer à jouer pour elle. Demandé ainsi, il serait bien impossible de dire non. Je ne pouvais de toute façon jamais dire non à ses yeux. Je remis donc ma guitare en place et fit sonner les premiers accords. Je la regardai alors qu’elle s’installait sur le lit pour m’écoutait, et commençai à chanter. J’avais instinctivement choisi Everybody’s hurt, parce que je la connaissais bien. Mais arrivé à la fin du premier couplet, je sentis une tristesse m’envahir. Lorsqu’on la jouait au lycée, Sav jouait elle aussi. La jouer sans elle, ça me faisait bizarre. Et ça me rappelait combien mes amis me manquaient. Il fallait que j’arrive à leur dire, que je leur explique ce qui m’était arrivé, et qu’elles me pardonnent. Je continuait à chanter malgré la tristesse qui m’envahissait, mais avant la fin je sentis une larme couler sur ma joue. Le visage fixé sur les draps, évitant le sien, je lui expliquais, à mi-voix.

« Je sais pas comment l’annoncer à mes amis. Que je ne suis pas mort. J’ai peur. Qu’elles veuillent plus me voir. Qu’elles aient peur de moi. Qu’elles m’en veuillent que j’ai attendu si longtemps pour leur dire. Et plus j’attends pire ce sera. Il faut que je fasse quelque chose. Mais je sais pas quoi. Je sais pas comment faire. Et j’ai peur qu’elles l’apprennent par quelqu’un d’autre, et que ce soit pire encore. Mais c’est pas un truc que je peux annoncer par texto, si ? »

J’étais perdu. L’annoncer à mes parents avait été difficile, mais je me rendais compte que ça risquait d’être encore pire maintenant.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Sam 2 Juil - 14:54

Je pourrais presque suivre le cheminement de ses pensées sur son visage, sans doute en grande partie grâce au lien oui. Et puis, sans même parler dudit lien, il ne cherche pas vraiment à me cacher ses sentiments, peut-être parce qu’il ne sait pas trop le faire encore. Et j’aime bien, qu’il soit spontané et naturel. Il faudrait qu’il s’entraine à ne plus l’être en vérité, avec les autres du moins, avec moi, c’est cool. Et c’est amusant de voir l’inquiétude et les doutes céder la place à la curiosité et l’envie. Ce n’était pas non plus le but premier de mes paroles, même si ça reste sans doute en arrière-plan, et j’avoue trouver ça bêtement drôle de parvenir à lui faire se poser de telles questions. J’acquiesce d’un signe de tête en souriant, avant d’aller m’installer à ses côtés.

Mon sourire se fait plus doux alors que l’on parle de lui et de sa musique. Je ris un peu à sa réplique.

« Oh, je n’ai jamais dit que c’était facile. Je serais incapable d’écrire quoique ce soit tu sais, alors je suis plutôt impressionnée en vérité. Et puis même si c’était le cas, si tu n’as pas de cours ou d’autres trucs de prévus, tu peux bien rester de temps à autre à ne rien faire aussi. »

C’est pas comme s’il avait tout le temps possible et inimaginable devant lui pour faire tout et n’importe quoi. En théorie. Enfin bref, c’est pas le sujet, donc on s’en fout un peu là. Je le regarde, un mince sourire aux lèvres, quand je lui parle de possibles cours de guitare. Et j’ai même pas besoin du lien pour voir que ça lui plairait vraiment. Que ce soit uniquement pour s’améliorer ou pour, peut-être, retrouver un truc qu’il faisait dans sa vie d’avant. Un truc normal qui l’aide un peu à s’accrocher et à avancer plus facilement. Mon sourire s’agrandit en l’entendant et je hausse les épaules.

« J’en sais rien. Ça vaut le coup de se renseigner non ? Et puis, même si c’est un humain, c’est pareil non ? Il t’enseignera la technique, et au bout de quelques séances, tu deviendras meilleur que lui c’est tout. On pourra se renseigner… au BACA ou je ne sais où. On trouvera bien va. »

Je m’installe mieux pour pouvoir l’écouter alors que je lui demande s’il sait en jouer une autre. Evidemment qu’il sait. Enfin, je veux dire, tu apprends d’abord des chansons déjà connues non ? Quant à savoir s’il voudrait ou non jouer encore, j’ai ma réponse quand il reprend sa guitare et que les premières notes s’envolent. Mon sourire se fane avant de disparaître quand je sens bien plus de tristesse qu’autre chose émaner de lui. Et mon cœur se serre. Sisi, c’est possible, promis juré. Il continue pourtant de chanter, et j’ose même pas l’interrompre. Alors je me tais et l’écoute quand il prend doucement la parole. Je soupire et ma main vole jusqu’à sa joue pour lentement y essuyer sa larme.

« Non, pas par texto. C’est… Non. Ecoute… » Je lui souris doucement, relevant son menton vers moi.
« Elles ne t’en voudront pas, que tu ne sois pas venu avant, elles comprendront qu’il ait fallu du temps… Après… Tes parents, ta famille a accepté parce qu’ils t’aiment non ? Je ne dis pas que ce sera facile et peut-être que oui, elles pourraient… avoir peur. Ça reste malheureusement un possibilité… Je suis désolée Darren, vraiment, je n’ai jamais voulu… »

Je soupire et secoue la tête. Ma main se pose sur sa joue.

« Il faut que tu leur dise. Tu sais parfois, la meilleure solution reste le plus simple. Tu pourrais peut-être juste essayer d’aller les voir chez elle, ou si tu veux pas risquer de croiser leurs parents, avant qu’elles ne rentrent. Si tu veux que je sois dans le coin, je pourrais d’accord ? Ce sera à toi de me dire… Je suis pas d’une grande aide, j’ai pas vraiment eu à le faire, alors…
Mais je serais là. Et ça c’est bien passé, dans l’ensemble, avec tes parents… Sois juste toi-même, tu es toujours Darren, tu n’as pas changé, si elles t’appréciaient, alors…
Dans le pire des cas, il leur faudra peut-être juste du temps. »


Bon, certes, ça pourrait très mal se passer, mais je vais pas en rajouter alors qu’il se sent déjà si mal. Et je cache ça bien loin de notre lien. J’aime pas le voir si triste et déboussolé, sans que je puisse rien faire ou dire pour l’aider vraiment. non, parce que moi, j’ai eu à l’annoncer à personne, donc je suis pas vraiment la bonne personne pour le conseiller en vrai. Encore une fois, je peux juste essayer de le rassurer, de lui rappeler que je serais là, et pourquoi pas de lui changer les idées… Je hausse un sourcil avant de le regarder.

« Une petite question : tes amis… ce ne sont que des elles ? »

Innocence incarnée. Moi, jalouse ? Absolument pas. Mais si ça peut le faire sourire, même juste un peu.
… Bon, oui, peut-être un peu aussi…

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Dim 10 Juil - 15:12


L’idée de reprendre des cours de guitare était bonne. Je me demandais d’ailleurs pourquoi je n’y avais pas pensé avant. Bon il faut dire que je n’en avais pas vraiment eu l’occasion. Le premier mois avait été un peu spécial. J’étais cloitré chez ma créatrice jusqu’à ce qu’elle estime que je sois prêt à affronter la Reine. Ensuite il y avait eu son enfermement, pendant lequel j’avais dû gérer la soif qu’elle me transmettait malgré elle en parallèle des entraînements pour jeune vampire. Je n’avais pas vraiment eu le temps de penser à faire des choses qui me plaisaient. Et ma vie humaine me semblait si loin que je n’avais même pas envisagé de reprendre les activités que je faisais avant. La perspective de rejouer de la musique m’enchantait, et c’est avec plaisir que je m’exécutais lorsque Lucy me demanda de jouer un autre morceau.

Je retrouvais les accords facilement. C’était un morceau que je jouais souvent avant, en cours de musique. Je ne me rendis compte qu’au milieu de la chanson du mauvais choix que j’avais fait. Rejouer ce morceau, seul, alors que je n’avais pas encore réussi à reprendre contact avec mes anciens camarades de classe, alors que je ne savais pas si ils me détesteraient, ou si ils accepteraient même de me revoir, maintenant que je n’étais plus humain. J’étais un vampire. Comment Savannah pourrait envisager de me revoir ? Ses parents étaient des loups-garous. Les vampires n’étaient peut-être pas responsables de leur mort, je n’en savais rien, mais ils étaient leurs ennemis, depuis toujours. Sav devait forcément leur en vouloir quelque part. Et maintenant elle m’en voudrait à moi. Elle aurait peut-être même peur de moi. J’exprimais mes angoisses, les yeux fixés sur les draps du lit, n’osant pas regarder Lucy en face. C’était la seule qui était là pour moi, qui pouvait comprendre tout ça. Pourtant je m’en voulais d’avoir à lui faire subir ça. Elle devait se sentir coupable de m’avoir transformé, quand elle me voyait comme ça. Pourtant je préférais être là, avec toutes les souffrances et les questions que m’apportait ma nouvelle vie, que d’être mort sur les pavés gelés cette nuit-là. Je lui en voulais pas de l’avoir fait.

Sa main vint essuyer la larme rouge qui roulait le long de ma joue avant qu’elle ne s’écrase sur mon torse, et elle commença à me parler avec douceur, me prenant le menton pour m’obliger à la regarder. Elle avait raison. J’espérais qu’elle avait raison. Que personne ne m’en voudrait vraiment. Je l’écoutais sans rien dire, essayant de refouler mes angoisses. Du temps… J’en avais maintenant du temps. Ca ne valait plus grand-chose. Mais combien de temps il leur faudrait pour me pardonner, pour ne plus avoir peur ? Et est-ce qu’elles voudraient seulement encore passer du temps avec moi, lorsqu’elles deviendraient adultes, et que moi, ben je serai toujours moi, toujours le même, malgré les années qui passent ? J’essayais de chasser ces idées et de me concentrer sur les paroles de Lucy. Aller les voir chez elles… C’est sûr que ce serait plus simple. Mais comment faire, quand je n’avais aucune idée de l’endroit où elles vivaient ? Je connaissais la maison de Sav, bien sûr. Mais je doutais qu’elle y vive encore, maintenant qu’elle était orpheline. Et Lexie avait toujours soigneusement évité de m’inviter chez elle. Je savais pas où elle habitait. Elle m’avait révélé avant que je ne disparaisse qu’elle pouvait se changer en animal, un peu comme les loups. Est-ce que ça voulait dire qu’elle vivait avec eux ? J’espérais que si c’était le cas elle ne s’y trouvait pas lorsque leur repère avait été pulvérisé par les bombes. J’avais épluché les journaux des jours qui avaient suivis l’attentat, quand Lucy n’était pas à l’appart, espérant ne pas voir son nom parmi ceux qui avaient été retrouvés morts, ou portés disparus.

« C’est pas si simple… Je sais même pas vraiment où elles habitent maintenant, avec ce qu’il s’est passé. Je peux même pas les attendre à la sortie des cours, il fait nuit trop tard maintenant. Je pourrai peut-être demander à ma sœur. Elle les connaissait pas trop, mais elle peut peut-être appeler le lycée pour savoir… »

Lucy finit par me poser une question, avec son petit air mêlé de contrariété et d’innoncence qui d’ordinaire m’amuse.

« Pourquoi t’es jalouse ? »

Je la regardais avec un petit sourire encore un peu teinté de tristesse.

« T’as pas vraiment de quoi tu sais. Faudrait déjà qu’elles me pardonnent de leur avoir fait croire que j’étais mort. Et puis elles vont devenir vieilles et tout, alors que toi tu resteras toujours jolie. Et en plus t’auras jamais peur que je te croque. »

J’ajoutais finalement, après avoir un peu réfléchi.

« Et pour répondre à ta question. Ouais c’est surtout des filles. Je m’entends pas trop avec les garçons je crois. »

Sa remarque un peu jalouse m’avait finalement un peu changé les idées, et je me sentais un peu moins triste. J’avais cependant reposé la guitare pour le moment. A l’avenir il faudrait que j’évite les morceaux qui me rappelaient Sav. C’était pas bon pour mon moral.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Sam 23 Juil - 21:17

Est-ce que ça aurait changé quelque chose que j’anticipe tout ça ? Est-ce j’aurais agi différemment si j’avais su que ça le torturerait autant ? Non. En étant franche, non, parce que ce n’était pas si important. Enfin, si, pour lui, ça l’était. Mais il dépasserait tout ça, quelle que soit la façon dont ça se passait. Je ne l’aurais pas laissé mourir, même en sachant qu’il serait dans cet état. Même si à l’instant présent, je me sentais terriblement désolée pour lui. Et que je me sentais coupable oui. D’autant plus que je ne savais pas vraiment comment réagir. Ça fait ça aux parents ? À ceux qui ont le temps de s’habituer à l’idée de devoir gérer une vie ? Non, parce que perso, déjà, j’avais pas trop pu non plus, même après quelques mois, contrairement à lui. Enfin j’aurais pas eu grand monde à prévenir de toute manière quand j’avais été changé moi… Et puis, j’avais jamais été responsable de quiconque, comment je pourrais savoir ce qu’il faut lui dire pour le faire aller mieux ? Ce que lui doit dire à ses amis ? C’est chiant en vrai de se sentir aussi démunie et incapable d’aider. C’est quoi ces putains de mots justes et magiques qui peuvent l’aider hein ?

Alors j’essaie. Je sais pas trop si je raconte vraiment des conneries ou pas, parce qu’après tout, ça avait déjà été pas super évident avec ses parents, j’osais même pas imaginer avec des amis. Mais après, je sais pas non plus quel genre de relations ils avaient, je sais pas grand-chose en fait de sa vie d’avant, avec ses amis et tout ça. Et je sens toutes ses peurs à la lisière du lien, tous ces questionnements auxquels je n’ai pas vraiment de réponse à lui apporter. Parce que j’en sais rien. Parce que ça dépend pas de moi. Parce qu’en vrai, là-dessus, je peux pas vraiment l’aider. Oh bien sûr, je peux être là et le soutenir, lui promettre que je le laisserais jamais, mais en dehors de ça…
Je grimace quand il répond, avant de hocher la tête.

« Avec ce qu’il s’est passé ? Tu veux parler de février ? » Non, il ne parlait pas de ça je sais bien, mais quoi alors ? Qu’est-ce qui a pu les toucher ? « …Des explosions ? » Si c’est ça et que c’est des louves, ouais, ça craint un peu… Merde, comme si y avait besoin de ça.
« Mais oui, demande à ta sœur, c’est une bonne idée. Et puis… peut-être qu’elle pourrait leur donner rendez-vous quelque part sinon. Si elle veut bien. »

Il fallait bien qu’il leur dise de toute façon. Sinon elles l’apprendraient autrement, et ce serait bien pire. Là, elles lui en voudraient sans doute, même si c’était pas forcément logique. Enfin, perso, j’aurais préféré qu’on me dise directement si un truc comme ça était arrivé.
Je le fixe une seconde et hausse les sourcils quand il me questionne à son tour. Je fais la moue, fronçant légèrement les sourcils.

« Jalouse ? Je suis pas du tout jalouse, quelle idée… »

Ouais, je suis crédible, je sais. Mais faut dire que même si ce qu’il raconte est pas franchement plus gai, il sourit un minimum, y a du mieux.

« Elles te pardonneront. Laisses leur du temps si ça bloque un peu…
Et vieillir, ça peut être cool… »


Je l’observe une seconde. Ouais, ou comment lui rappeler que je lui ai enlevé cette possibilité et tout ce qui va bien avec. Super. Y a pas à dire, t’es vraiment douée… On va tenter de revenir sur des trucs plus faciles et moins douloureux hein. Les trucs à la con, ça je sais gérer.
J’esquisse un sourire.

« Jolie ? C’est tout ? Je m’attendais à mieux… » Mon sourire s’agrandit. « Non, ça, j’aurais jamais peur, c’est même plutôt cool en fait. »

Je hoche la tête quand il reprend.

« Ou t’as juste trop de succès avec les filles pour te poser la question. C’est pas plus mal. Tu joues de la guitare, tu chantes bien, t’es mignon, t’es gentil, plutôt normal quoi... et puis, le truc vampire te rajoute un côté dangereux maintenant…
Et il se demande pourquoi je pourrais être jalouse. Ce que je ne suis pas. Je veux juste… te protéger. C’est ça. Prendre soin de toi. »


Non, en vrai, je le suis même pas vraiment. Parce que quoi qu’il fasse, y aura toujours le lien non ? Et puis, il a bien le droit… de faire sa vie ouais. Non, je ne suis pas jalouse, ni possessive. Je l’ai jamais été, je vais pas commencer maintenant… Et y pas de raison, pas vrai ?

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Dim 31 Juil - 23:22


Je me rendais compte en entendant les questions de Lucy qu’elle ne savait pas qui étaient mes amies. D’un autre côté c’est vrai qu’on en avait jamais parlé. Je voulais pas l’embêter avec ma vie d’avant, et avec mes inquiétudes. Et puis pour Alexis, je savais pas si je pouvais lui dire. Je faisais confiance à Lucy, bien sûr. Mais c’était son secret, pas le mien. Elle m’en voudrait déjà d’avoir fait le mort, je pouvais pas trahir son secret.

« Des explosions, oui… J’étais ami avec Savannah. C’était la fille de l’Ulfric et de la Lupa. Et j’ai une autre amie qui était souvent avec eux. Avec les loups. Elles vont sans doute me détester maintenant que je suis un vampire… J’en parlerai à ma sœur la prochaine fois que je passe chez mes parents. »

Chez mes parents. C’était déjà plus vraiment chez moi. Et ça le serait plus. J’avais une nouvelle vie maintenant. C’était comme si j’étais devenu adulte d’un coup. Sauf que physiquement je le serai jamais, adulte. Je resterai un adolescent pour l’éternité. Entre deux moments de tristesse et d’inquiétude, elle arrivait à m’arracher quelques sourires. Heureusement que je l’avais. Ce serait impossible sans elle. Je pourrai pas tout gérer. Elle me rassurait. Quand elle me parlait j’avais l’impression que rien n’était grave. Que tout irait bien. Et elle est tout aussi douée pour me rassurer que pour me mettre mal à l’aise. Sa petite description de moi-même me fait monter le rouge aux joues, et je ne sais plus ou me mettre. Mignon, gentil… Je suis pas habitué à entendre autant de compliments, et je sais pas quoi lui répondre.

« J’ai pas vraiment de succès… »

Elle me voit pas vraiment comme je suis je crois. Je suis pas un dragueur ou un tombeur. J’ai jamais vraiment su comment m’y prendre avec les filles. Je veux dire… Je sais être ami, mais je sais pas comment on fait pour passer le cap. Pour sortir avec une fille. J’ai jamais su dire vraiment à Savannah qu’elle me plaisait. Avec Lucy c’était pas pareil. Parce que j’avais pas vraiment de parler. On se comprenait sans en avoir besoin. Je savais que je lui plaisais, alors j’avais pas peur qu’elle me dise non. Je soupirais, reprenant ma guitare sur mes genoux.

« Bon allez ça sert à rien de continuer à m’inquiéter. J’en parlerai à ma sœur quand je la verrai. J’espère qu’elles m’en voudront pas trop longtemps… Tu veux que je te joue quelque chose ? »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Mar 9 Aoû - 19:08

Bon, ok, on aurait dû en parler depuis longtemps. Et dire que tout avait été un peu vite et qu’on avait pas eu le temps n’était qu’à moitié vrai. Parce que bon, si besoin, le temps, on trouve toujours… enfin, non, mais on aurait pu.
Et je me fige quand il parle de la fille des Loups, bloquant presque inconsciemment certaines pensées. D’accord, donc il était ami avec Savannah Valentyne, la fille de l’Ulfric et de la Lupa, tous les deux morts dans l’explosion sur laquelle je bossais à la PES, et avec au moins une autre louve visiblement. Chouette. D’accord, ça allait pas simplifier le truc. Et une grande partie de moi pensait que c’était une très mauvaise idée que de vouloir prendre contact avec elles. Même si elle peut avoir des infos ? Bon, ok, cette petite voix toute nouvelle, on la fait taire, parce que sérieux, je vais pas commencer à me la jouer flic pour de bon. et puis c’est pas le moment. Tout ce qui importe, c’est Darren. Et lui, il veut les voir, et j’ai dit que c’était possible. Ne gâchons pas tout.

« C’est vrai que ça risque d’être compliqué… Les Loups et les vampires n’ont jamais été trop amis… et après cet échec, après les morts de… Mais tu n’y es pour rien. Et moi non plus, au cas où tu te demanderais. Donc, ça devrait pouvoir se faire. Même si comme dit, il leur faudrait peut-être du temps.
Et elle doit avoir besoin d’amis, vu qu’elle vient de perdre un peu toute sa famille. »


Ouais, ouais, pauvre gamine. Même si je m’en fous, je la connais pas. Mais lui oui. Donc, c’est important. Enfin, un peu quoi. Et même si je n’avais pas du tout envie de le laisser y aller seul. Et pour le coup, ça n’avait rien d’une jalousie déplacée. Mais s’il s’apercevait que je le surveillais, il n’aimerait pas. d’un autre côté, je le préférais en train de faire la gueule que mort, donc le choix était vite fait.
Je verrais bien. Et si voir ses amis lui faisait du bien, au final, pour le moment, c’est tout ce qui comptait, même s’il angoissait déjà à ce sujet. Alors je fais ce que je fais de mieux avec lui, l’emmerder et le mettre mal à l’aise, parce que au moins, il pense à rien d’autres dans ce cas. Et ça reste amusant oui. Comme là, de le voir embarrassé et gêné. J’hausse un sourcil et penche la tête sur le côté alors que j’ai quelques traces à travers le lien.

« Pas de succès ? Pourquoi ? Pas de filles qui te plaisent ? Ou tu restes dans ton coin en faisant le bon copain ? Si c’est ça… Ça s’apprend et ça se travaille. C’est facile même. Je te donnerais des cours. »

Je lui souris, amusée. Aborder les gens, c’est hyper facile. Bon, d’accord, il est vachement plus timide que moi et c’est pas trop son truc. Mais c’est pas grave, on pourra quand même bosser dessus. Quand même, je suis super cool je trouve, parce que ça veut dire que je vais le laisser aller draguer et tout…. Ouais, bon, j’ai dit que j’étais ni jalouse, ni possessive ouais…
Je hoche la tête.

« Ouais, arrête de te prendre la tête pour rien gamin. » Je souris de plus belle, parce que oui, je sais qu’il n’aime pas. « Une chanson qui te fasse pas déprimer ? Un peu que je veux !... Hé, tu m’apprendrais à jouer ? »



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Ven 19 Aoû - 22:07


Je sentis quelque chose à travers le lien, une tension que je n’identifiais pas vraiment et qui disparut rapidement, alors que j’évoquais Savannah. Je soupirais, un peu déprimé lorsqu’elle me confirma que ça serait compliqué. Elle avait raison, c’est sûr. Qu’elle me rappelle qu’on y était pour rien me fit du bien. Et j’espérais que Sav le savait aussi. Ou qu’elle me croirait quand je lui dirai que c’était pas moi. Je ferai quoi si elle me croyait pas ? Si elle m’accusait, ou accusait Lucy, ou mettait tous les vampires dans le même panier ? Après tout elle aurait le droit de le faire. Elle avait perdu ses parents, et ses frères et sœurs. Et les vampires étaient les ennemis des loups, depuis toujours. Elle aurait le droit de me détester. Et faudrait que je l’accepte. Que je lui laisse le temps. Même si c’était dur.

Sans que je comprenne vraiment comment la conversation dériva sur mon succès avec les filles, provoquant aussitôt chez moi un genre de malaise qui amusait toujours autant Lucy. Elle était vraiment douée pour me foutre mal à l’aise.

« Euh… Je sais pas c’est juste que… J’ai jamais vraiment su comment faire, avec les filles. Enfin je sais être un bon ami, mais il y a qu’avec toi que j’ai jamais vraiment… Fais quelque chose. »

Je faisais pas vraiment un portrait très flatteur de moi, pourtant c’était la vérité. C’est comme ça que j'étais. J’avais des amies super. Mais je savais pas si je saurai jamais être autre chose qu’un ami pour elles. Je savais même pas vraiment si elles en auraient envie, ou si moi j’en aurai envie. Et de toute façon c’était sans doute mort maintenant. Si elles me détestaient pas ou qu’elles mourraient pas de peur à chaque fois qu’elles me verraient c’était déjà bien. Sans compter que j’aurai trop peur de perdre le contrôle si je faisais ce que j’avais fait avec Lucy avec une humaine. Je la regardais hyper gêné lorsqu’elle me proposa de me donner des cours.

« T’es sérieuse ? Genre tu me donnerais des cours pour être un tombeur ? Alors qu’il y a deux minutes tu faisais ta jalouse en me demandant l’air de rien si j’avais que des amies filles… J’aimerai bien voir ça tiens. »

Je lui proposais de lui jouer un autre morceau, clôturant la conversation un peu déprimante pour de bon. Je la regardais d’un air faussement vexé quand elle me demandait de lui apprendre de jouer.

« Je t’apprendrais à jouer quand t’arrêteras de m’appeler gamin. »

Je posais ma guitare tout en gardant la main sur le manche et me hissais sur mes genoux pour m’approcher d’elle. Je posais un baiser dans son cou, prenant soin de respirer au passage pour qu’elle sente mon souffle sur sa peau, et je chuchotais dans le creux de son oreille.

« Je suis plus vraiment un gamin je te rappelle. »

Je me rasseyais avant qu’elle ne réagisse et remettais ma guitare en place sur mes genoux, faisant vibrer les premiers accords de Creep, que je connaissais bien et que j’avais joué un peu plus tôt pendant qu’elle était encore au travail, lui lançant un clin d'oeil avant de commencer à chanter.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   Sam 27 Aoû - 19:24

Y a des trucs, Je suis douée. Et y en a d’autres, je le suis moins. Comme tout le monde ouais. Et autant je sais faire quand il était question de séduction ou de jeu de pouvoir, autant je sèche là à devoir remonter le moral d’un ado… adulte… bref…
J’essaie et au final, je me débrouille pas trop mal même si le lien doit jouer et qu’il y met du sien, sans doute parce qu’il a vraiment besoin d’y croire et de s’y raccrocher. Même si ça craint et que j’aurais peut-être réfléchi avant de parler pour le coup, si j’avais su qu’il s’agissait de loups, ou tout comme… Mais tant pis, c’est fait, et au final, ça a l’air d’aller un peu mieux.
Donc on embraye et me voilà à papoter filles et drague avec lui… Normal, surtout que je me montre pas du tout possessive. Mais ça l’embarrasse et c’est amusant. Je hausse un sourcil et penche la tête sur le côté. Qu’il n’était pas expérimenté ou super doué, j’avais bien capté ça, mais il est jeune, c’est normal non ? Mais quand même, même un baiser ? Tu m’étonnes que j’arrive à le faire rougir en moins de deux. Enfin, rougir, si on veut quoi…

« Même un baiser ?… Je suis la première partout ? Mais ouais, c’est pas évident les premières fois… C’est pas toi en particulier, c’est tous les jeunes. »

Ahem. Non, on va éviter de parler de mes première fois parce que soit il serait trop choqué, soit il serait désolé, soit il trouverait ça scandaleux. Et aucune de ces solutions ne me convient ni ne m’intéresse. J’avais fait ce qu’il fallait, me servant de ce que j’avais à disposition. C’est tout. Et on se concentre à nouveau sur lui. Lui qui se fait encore plus gêné, comme quoi tout est possible.
Je grimace quand il reprend la parole. Il a pas tort.

« Pas forcément pour être un tombeur… Mais déjà pour être plus à l’aise, ce sera un bon début…
Et je fais pas ma jalouse. Ça n’a rien à voir. C’est juste que… D’accord ! Je me montre peut-être un peu, un tout petit peu, possessive… et jalouse… Mais j’ai pas à l’être, alors tu vois, je fais des efforts. Tu fais bien ce que tu veux, et si je peux aider, je le ferais. »


Surtout que c’est pas comme si j’allais arrêter d’avoir des amants hein. Bon, d’accord, de mon côté, j’avais bien appris à fermer le lien, mais quand même… ça se fait pas de faire la gueule alors que je vais continuer de m’amuser… Et puis, comme dit, j’ai pas à l’être. A moins que ce soit dans le package lien, mais j’ai pas vraiment de référence pour ça, parce que bon, Nikos n’était pas un modèle en quoi que ce soit. Mais on s’en fout de toute façon, je fais des efforts, point barre.
Je souris encore plus en voyant son air offensé, avant d’ouvrir la bouche pour répondre. Et je me fige quand il se penche vers moi.
Je le dévisage, un sourcil levé, quand il se rassoit mine de rien, avant de sourire lentement.

« Tant que ça t’embêtera tu sais très bien que je continuerais de t’appeler comme ça.
Et ça c’était pas mal. Le bisou dans le cou. Ça marche bien en général. »


Et je me tais alors qu’il entame une nouvelle chanson. Oh, Radiohead. J’aime bien aussi. Je l’observe quelques instants, un sourire aux lèvres, avant de me déplacer à genoux pour aller me placer derrière lui. Je me penche vers lui et souffle doucement dans son cou, avant d’effleurer sa peau de mes lèvres. Mes mains passent sous son t-shirt et remontent lentement en frôlant son dos.

« Mais tu n’es pas encore de tailler pour jouer avec moi… gamin. »

Je murmure contre son oreille, que je mordille, mes mains passant sur son ventre et je pose ma tête sur son épaule. Sage. Je souris, frottant ma joue contre son cou.

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Messages : 1393
Membre du mois : 73
Je crédite ! : (c) Shereen (c) crackle bones
Localisation : Avec Darren, ou à la PES, ou dans les magasins
Caractère : Obstinée - Impulsive - Impatiente - imprudente - Solitaire - Curieuse – Attentive – Ambitieuse – Sarcatisque – Charmeuse - Directe
Vos Liens :
Darren, mon bébé *.*:
 



Autres comptes : Savannah et Ania
Deuxième Compte de Savannah Livingston
 Le reste, ce sont des ombres. Le reste, c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi et moi   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Toi et moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Nightown :: Immeubles
-
Sauter vers: