AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMar 13 Mar - 15:41

Début de nuit au bar de Nightown, le quartier où sont censés se cantonner les vampires. Ce soir je m'étais longuement penché sur ce qu'il s'était passé dernièrement au sein de mon espèce. La mort de Nikos ne m'avait guère affecté sentimentalement, en effet nous n'avions aucun lien lui et moi si ce n'est notre statut dans la hiérarchie des vampires. Aussi sa mort ne me causa aucun souci pour dormir. Ce qui en revanche était plus important, c'était la raison de son exécution. Comme nous l'avions constaté avec William, les shérifs n'avaient pas été mis au courant de tout cela. Peut-être que le roi et la reine ont jugé nécessaire de nous rappeler la précarité de nos privilèges? Il est clair en tout cas que l'ensemble de mes congénères a compris le message. Songez à trahir le couple royal revenait à mourir. J’essayais de retrouver les signes avant-coureurs qui auraient dû me mettre la puce à l'oreille. A force de me creuser les méninges, j'avais envie de sortir. C'est dans ce but que je quittai ma demeure de Satanas' Runway une fois le soleil couché.

Après avoir chassé une victime humaine et m'être repais de son sang, je décidai d'aller au Damned Angel voir un peu ce qu'il s'y passait cette nuit. Normalement je ne devrai pas y croiser la fille Carmichael et pourrais donc me changer un peu les idées. Lorsque j'entrai dans les lieux quelques vampires croisèrent mon regard et me saluèrent d'un bref signe de la tête, quant aux autres ils le feraient en me voyant. Bien que je sois shérif, cela ne m'enjouait pas particulièrement. Mon objectif me poussant à viser plus loin que d'être apprécier de ceux-là. Je ne souhaitais qu'une chose. Servir au mieux mon roi, et la reine. Bon j'avoues que je deviendrai bien maître vampire, mais cela n'était pas encore pour tout de suite. Je devais avant tout m'acquitter de ma mission. Mais ce soir je ne pouvais rien faire de plus dans ce but. C'est pourquoi j'étais venu m'amuser un peu en ce terrain de jeu entre vampires et humains. En y repensant je trouvais étrange qu'encore aucun humain de HCV ne soit venu mettre le boxon ici. Il ne serait pas bien compliquer pour eux de venir ici sans trop de mal, par contre s'ils ne faisaient pas tout sauter en tuant tout le monde, il n'aurait pas la possibilité de survivre. Les vampires survivants les trucidant avec violence. Au final cette réflexion me poussa à augmenter la sécurité des vampires dans le coin. J'envoyai donc un sms à Angela afin qu'elle transmette mes instructions à qui de droit. J'avais suffisamment confiance en elle pour pouvoir ainsi lui déléguer certaines tâches, ne m'occupant que des tâches importantes.

Alors que je buvais un verre de Tru-Blood, toujours pour les apparences auprès des vampires de base, je posai mon regard sur une jeune femme. Ses cheveux blonds semblaient lumineux sous les lumières de la piste de danse. Sans un mot, je me contentai de la surveiller de mes yeux de séducteur.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyDim 18 Mar - 12:05

Une nouvelle journée s’achevait. J’avais été prise dans les derniers préparatifs concernant la maison communautaire humaine/vampires qui devait ouvrir ses portes d’ici une petite semaine.

Bien que les travaux fussent aujourd’hui terminés, il restait encore à aménager tout l’intérieur. Cela avait été un véritable casse-tête chinois pour choisir la décoration. En effet, le maire de la ville, soucieux de plaire aux deux communautés, avait souhaité participer à cette dernière, et faire avec ce dernier s’était avéré bien plus compliqué que ce que j’avais pu imaginer. Il n’y connaissait absolument rien, et ce qu’il choisissait nous amenait tout droit à la catastrophe. Après des heures de négociation, et de brossage dans le sens du poil, j’étais parvenue à lui faire accepter mes propositions. Bref, ces dernières semaines n’avaient pas été de tout repos, et aujourd’hui nous avions pratiquement terminé l’aménagement, à mon plus grand soulagement.

Alors qu’avec Ava, une de mes collègues, nous quittions le site, cette dernière me proposa d’aller boire un verre dans un endroit qu’elle qualifia de « branché ». Ce fut avec un enthousiasme non dissimulé qu’elle me supplia presque de l’accompagner dans ce lieu où se côtoyer humains et vampires. Je commençai par refuser gentiment, lui affirmant que tout ce que je souhaitais, c’était prendre une longue douche bien chaude et me réfugier sous la couette pour regarder l’un de ces films où tout se termine bien. Elle insista, et je me demandai alors ce qu’une jeune femme sublime, drôle et intelligente comme elle pouvait bien trouver à ce genre d’endroit. Elle méritait bien mieux, et n’avait qui plus est aucun mal à trouver son bonheur parmi les êtres humains. Il fallait croire qu’elle comptait parmi les adorateurs de ces créatures… Je soupirai et me surpris alors à accepter la proposition.

J’aimais bien Ava, et je n’avais pas très envie de la voir aller seule dans ce genre d’endroit.
Résignée, j’étais rentrée chez moi, le temps de prendre une douche et de me changer. La perspective de cette soirée ne m’enchantait pas vraiment ; alors que je réfléchissais, assise dans mon peignoir bordeaux au bord de mon lit, aux raisons qui m’avaient poussé à accepter, je réalisais que je n’étais pas sortie depuis un bon moment. Il fallait dire que ce genre de virée n’était pas vraiment mon truc. Je passais les ¾ de mes soirées devant ma télé ou mon ordinateur, ayant plutôt tendance à fuir les festivités, surtout quand elles concernaient les vampires.

Enfilant un pantalon noir et un débardeur rouge, j’attachais mes cheveux en une queue de cheval, et me contentais niveau maquillage de souligner mon regard d’un trait d’eye-liner. Autant ne pas trop se faire remarquer dans cet endroit malfamé. Je priais pour ne pas attirer l’attention de l’un d’entre eux sur moi, bien que je savais que toute personne gorgée de sang intéressait ces créatures ; autant dire que ma cause était perdue. Enfilant des bottines noires, je sortis à regret de mon appartement, pour retrouver Ava devant le lieu qu’elle avait choisi.

Pas très à l’aise dès notre entrée, je m’efforçais tout de même de faire bonne figure, et de refouler la furieuse envie d’évasion qui émanait du plus profond de mon être. Cela aurait été quelque peur problématique de me transformer en pareil lieu..

Alors que j’observais, une vodka orange à la main, Ava danser avec l’un des vampires hantant les lieux, je sentis un regard insistant sur moi ; n’osant pas me retourner, je fis comme si je n’avais rien remarqué. Ce fut alors qu’un autre vampire m’aborda, me prenant par la main pour m’emmener à sa table. Refusant, je m’écartais de son emprise, mais je ne pouvais pas faire grand-chose face à cette force surhumaine qui semblait avoir envie de jouer un peu avec moi.


*Et voilà, toi qui voulais passer inaperçue..* pensais-je, alors que je sentais une autre présence qui se rapprochait..
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMer 21 Mar - 0:38

Tandis que j'observais donc la jeune femme, je vis un nocturne qui draguait une humaine jusque là tourner à son tour son regard vers la même cible que moi. Impassible je restai sur mon siège, à siroter ce liquide infâme qu'est le Tru-Blood. Le vampire se leva, délaissant l'idiote qu'il embobinait quelques minutes plus tôt, pour s'adresser à la blonde que j'avais repéré tantôt. Malgré le refus de cette-dernière, le nocturne la força tout de même à le suivre à sa table. Manque de pot pour lui j'avais jeté mon dévolu sur cette humaine, aussi après avoir posé mon verre sur le bar, je me levai et suivait la jeune femme quelques pas derrière elle pour enfin arriver devant la table où le vampire s'était assis après avoir répudié la première femme et avoir forcé la blonde à s’asseoir. Je me plantai donc devant la table, les bras croisés et plantant mon regard dans celui de ma cible, sans prêter attention au vampire.

Sans prononcer un mot je me contentais de la regarder. Jusqu'au moment où l'insignifiant nocturne fut agacé par ma présence dans son espace. Il tenta bien de m'envoyer balader jusqu'à ce que je le fusille du regard et m'adresse à lui d'un ton des plus ferme.


Qui penses-tu être pour oser me menacer? Oublierais-tu qui tu as en face de toi? Approche un peu et regarde mon visage, tant que tu le peux. Il se leva, prenant mes paroles comme une simple provocation, et voulut me lancer son poing à la figure. Avant que celui-ci ne m'atteigne je levai la main et lui bloquai le poing. Le maintenant ainsi j'approchai mon visage du sien pour reprendre la parole. Tu as commis une erreur grave. Si tu avais fais attention, tu m'aurais reconnu. Ce disant je lui cassai le poignet d'un mouvement sec et puissant de la main, lui laissant celui-ci pendre tandis qu'il criait de douleur. Toutefois il cessa rapidement de crier, puis se confondit en excuses. Enfin, il m'avait reconnu. D'ordinaire je l'aurai exécuté sur le champ, seulement il y avait des humains autour de moi, aussi me contentais-je de le prendre en photo avec mon smartphone et de l'envoyer à Angela ainsi qu'un ordre bref et des plus clair. Tue-le. Ma fidèle bras droit, jamais loin de moi l'aurait éliminé dans 5min maximum dans la plus grande discrétion et sans laisser la moindre trace. Mais avant cela je lui lâchai le poignet avant de lui adresser une dernière fois la parole.

Va t'en. Si jamais je te revois dans ma ville, je m'occuperai de ton cas. Le nocturne ne se le fit pas dire deux fois et détala tel un rat apeuré par le feu. Si seulement il savait l'inutilité de sa fuite. Tout ceci m'avait permis de libérer la place auprès de la blonde, à qui je m'adressai poliment. Bien plus qu'un vampire de ma condition ne le devait face à une humaine, mais bon la séduction est un bon moyen d'arriver à ses fins.

Bonsoir mademoiselle, accepteriez-vous que je vous offre un verre pour vous faire oublier cet importun? Tout en lui parlant, j'avais de nouveau planté mes yeux dans les siens, usant de mon charme fou hypnotisme de vampire.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 22 Mar - 12:02

Un sentiment d’impuissance m’avait envahi, alors que ce vampire m’entraînait de force jusqu’à sa table. Ava, de son côté, grisée par l’alcool, semblait ne s’être aperçue de rien ; elle continuait de se déhancher sur la piste de danse, entourée par deux autres vampire. Je dus lutter contre mon instinct, qui m’ordonnait de me transformer pour échapper à cette situation quelque peu problématique. Je ne pouvais afficher mon pouvoir, car il aurait alors été certain que ma vie se serait trouvée davantage menacée. Je me contentais alors de me débattre du mieux que je le pouvais, alors que le vampire me jetait presque sur l’un des chaises entourant sa table.

Ce fut alors qu’un autre vampire arriva ; son regard se plongea directement dans le mien. Il semblait ne pas s’intéresser le moins du monde à son « collègue », qui s’interposait déjà entre nous. De mon côté, je ne parvenais pas à détourner les yeux de ceux de ceux vampires. Il fallait dire que ces derniers étaient plutôt doués quand il s’agissait de charmer leurs victimes. Me faisant violence, je détournais finalement le regard ; j’aurais pu profiter de la situation pour m’enfuir, mais étrangement je n’en fis rien. J’étais comme pétrifiée, mon corps refusant apparemment d’obéir. J’avais du mal à réfléchir, comme si mon cerveau s’était vidé de tout son contenu.

Visiblement, le vampire qui s’était interposé était un membre important de cette communauté, même si mon « nouvel ami » ne semblait pas le remettre. Je ne pus m’empêcher de sursauter lorsque j’entendis le poignet de mon « ami » se casser, et que ce dernier hurla de douleur. Je pensai alors que cette douleur était plus que mérité, et qu’il était bon que ces créatures connaissent elles aussi la souffrance. Après s’être confondu en excuses, le vampire mal élevé quitta les lieux, et je me retrouvai alors seule face à mon « sauveur ». J’avais cependant du mal à me réjouir de la situation, me demandant si ce n’était pas un mal en remplaçant un autre. Qu’attendrait-il de moi ? Et surtout, comment allais-je pouvoir me sortir de cette situation ?

Je maudissais Ava, me jurant de ne plus jamais remettre les pieds dans un endroit pareil, si bien sûr j’en sortais indemne ce soir…


« Bonsoir, et merci pour le coup de main, arrivais-je finalement à articuler. Même si je n’étais pas rassurée par cette nouvelle situation, j’avais semblait-il retrouvé l’ensemble de mes capacités. Oui, je crois qu’un gin tonic serait plus que bienvenu. L’autre vampire avait renversé la vodka orange que je tenais précédemment, et j’avais plus que jamais besoin d’un verre, histoire de me calmer les nerfs. Il semblerait que certains de vos compatriotes aient du mal à cohabiter avec nous. Ce n’est pas très rassurant…Jusqu’à présent j’avais toujours évité ce genre d’endroit, pour ne pas rencontrer pareilles situations. Je crois que j’avais raisonNe souhaitant pas m’attirer les foudres de mon interlocuteur, je changeais rapidement de conversation : Alors apparemment vous êtes un membre important de votre communauté ? »
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 22 Mar - 15:07

Une fois seul avec la jeune femme, du moins autant que l'on puisse l'être dans un endroit aussi bondé, je levai la main pour signaler à un des employés de venir à nous pour que nous commandions à boire. Je lui demandai deux gin tonic puis une fois qu'il s'éloignait j'écoutai la demoiselle avant de lui répondre.

Ne vous méprenez pas mademoiselle, ce type d'individus à son égal chez vous, en effet nos deux espèces comportent des mâles qui se pensent supérieur aux femmes. Je pense que la bêtise n'a pas de frontière. lui dis-je en souriant avant de reprendre la parole. Pour autant il ne faut pas que vous pensiez que nous autres vampires sommes tous ainsi. Pour ma part j'espère ne pas vous avoir choqué quant au traitement que je lui ai fais subir, mais il y a certaines choses que je ne saurai tolérer. De plus je ne souhaite pas que les relations entre nos espèces ne souffrent des agissements de quelques membres inconscients. Le serveur arriva et déposa nos verres sur la table devant nous avant de repartir vers d'autres clients. Je le remerciai puis en tendis un à la blonde avant de prendre le mien. Le levant pour trinquer avant d'en boire une gorgée, je répondis à sa question.

Disons que j'ai un rôle qui lui est important. Je suis en charge de justement surveiller mes congénères à Edimbourg, justement pour éviter que de sombres idiots ne commettent ce genre d'actes. Nos dirigeants n'en toléreraient aucun, c'est pourquoi je me dois de veiller à ce que vous puissiez nous côtoyer sans risque. Humains et vampires doivent pouvoir vivre en paix, et c'est le cas, seulement nous ne pouvons laisser arriver quoi que ce soit qui puisse mettre en danger les relations de nos espèces. Ayant terminé ma phrase, je regardai l'humaine dont j'ignorai encore le nom avant de le lui demander. Je me présente, Julien Guillemaud, si jamais d'aventure un autre vampire vous ennuierait dite lui simplement mon nom et il vous laissera tranquille. Quant à vous, comment vous appelez-vous? Car j'ignore encore tout de vous. Accepteriez-vous de m'en dire un peu plus?
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyVen 23 Mar - 11:14

J’écoutais calmement mon « bienfaiteur », alors que je remerciais le serveur venu nous apporter nos boissons. Saisissant le verre que me tendait le vampire, je le saisis, le levant tout comme lui pour trinquer. Bien que mon bel ami avait raison quand il disait que côté humain aussi il y avait de beaux salopards, j’avais du mal à accepter la comparaison. En fait, j’avais du mal à accepter l’idée que ces créatures, dont l’un des buts de leurs existences consistait à s’abreuver de notre sang, pouvaient se montrer courtoises, sincère, et totalement désintéressées lorsqu’elles se tournaient vers un humain. Plus j’y réfléchissais, et plus j’avais des doutes quant à leurs réelles intentions à notre encontre. Qu’attendent-ils tous de nous ?

Ne souhaitant pas pour autant affirmer tout haut mon point de vue, je me contentais dans un premier temps d’hocher la tête d’un air entendu, alors que le vampire poursuivait son monologue, m’expliquant que son rôle consistait à surveiller ses congénères, afin de veiller à « notre » sécurité apparemment. Sur ce dernier point, je ne pouvais pas le contredire, puisqu’il venait de me sortir d’un bien mauvais pas. Certes il se devait d’intervenir, surtout en ce lieu connut de toute l’opinion publique, afin d’éviter toute mauvaise publicité contre son « peuple ». Cependant, la méfiance qui m’habitait me poussait à ne pas me laisser aller de trop avec cet « personne »
.

« Vous avez raison sur un point : les humaines peuvent aussi être capables des pires horreurs. Quand au comportement de certains de vos congénères…Pour être tout à fait honnête si je suis venue ici c’est uniquement pour faire plaisir à mon amie
. Je désignais Ava, toujours en train de se déhancher sur la piste de danse. Personnellement, je ne suis pas très friande de ce genre d’endroit, je préfère lire un bon bouquin tranquillement sur mon canapé, avec un bon verre de vin. »

J’avalais une gorgée de gin tonic ; c’était fou comme une simple gorgée pouvait me faire le plus grand bien. Il fallait que la vodka orange bue précédemment du moins ce que j’avais pu en boire, avait déjà commencé à faire un peu effet. Profitant de l’effet apaisant qu’avait l’alcool sur moi, j’écoutais le vampire se présenter, et me conseiller d’utiliser son nom comme bouclier de protection, au cas où une situation comme celle-ci se renouvellerait. J’espérais bien que ce ne serait pas le cas, et c’était en partie pour ça que je préférais largement les soirées cocooning. Pour protéger mon petit secret, je me devais d’être on ne peut plus rigoureuse quant à ma sécurité, et je pouvais dire que j’avais fait une belle boulette en suivant Ava jusqu’ici.

«Je m’appelle Victoria, je travaille comme architecte pour une grande société de la ville. Je suis quelqu’un d’assez discret, qui aime sa tranquillité. Je n’étais pas venue dans ce genre d’endroit depuis des années. Beaucoup disent de moi que je suis secrète ! Mais après tout, une femme se doit de conserver quelques secrets si elle veut garder tout son charme ! »


Ok j’avais du mal à cacher ma méfiance, mais c’était vrai : de tous j’étais vue comme quelqu’un d’à part, voir d’étrange, s’attachant peu et ne confiant pas grand-chose. Cette attitude faisait de moi quelqu’un d’assez solitaire, et bien que la situation puisse parfois me peser, je me disais que c’était probablement mieux ainsi, pour ma propre sécurité.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptySam 24 Mar - 1:34

Je jetai un œil à son amie d'un bref regard pour voir celle-ci se trémousser aux milieux de quelques nocturnes en manque de contact, au moins autant qu'elle. Ne m'attardant guère sur elle je reportai mon attention sur mon interlocutrice. Elle me racontait ne pas être friande des lieux tels que le bar où nous nous trouvions et y préférer son canapé, une casanière donc. Ensuite elle se présenta brièvement comme une femme secrète et conclue sur une banalité. Mouais. Je pouvais sentir sa méfiance à mon égard. Non plutôt envers l'ensemble de mon espèce. Quelle pouvait donc être la raison de cette méfiance? J'allai tenter d'en savoir davantage. Je bus une gorgée de l'alcool que j'avais commandé. Pour moi ces boissons humaines étaient comme le Tru-Blood: une boisson fade et sans saveur que je ne buvais que pour les apparences.

Veuillez m'excuser si je me trompe mais je sens une méfiance de votre part, est-ce envers moi? Je ne pense pas avoir fais quoi que ce soit d'offensant, pour autant si c'est le cas pardonnez moi je vous prie. Il me serait déplaisant de vous déplaire. A moins que ce ne soit ma nature de vampire qui vous dérange? dis-je en lui souriant. Bon je ne voulais pas user de mon don d'hypnotisme de suite, je souhaitais avant cela étudier davantage la jeune femme, voire jouer un peu avec elle. Vicieux? Non! Juste vampire...Je me contentais donc pour l'heure de poursuivre la discussion. Je voulais en savoir plus quant à ses secrets, peut-être pourrais-je apprendre quelque chose de croustillant à son sujet.

Quels terribles secrets pourrait donc bien cacher une aussi jolie femme que vous? demandais-je d'un air faussement innocent et non dissimulé. Bon ok niveau technique de drague il y avait mieux, mais j'aime bien commencer comme ça. Êtes-vous certaine d'avoir besoin d'un secret à cacher pour être charmante? Ce n'est que mon avis bien entendu mais je vous assure que votre charme ne saurait souffrir d'aucune condition.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMar 27 Mar - 12:19

Il existait un vrai paradoxe chez ces créatures : d’apparence, ils étaient on ne peut plus beaux, leurs manières étaient, du moins pour la plupart, plus correctes que celles certains êtres humains. Force, intelligence, beauté, charisme…En apparence ils avaient tout pour eux… Cependant, chacun sait que tout médaille à un revers, et pour moi le leur était sans nul doute leur addiction au sang humain. Même si le True Blood avait été crée, leur permettant de se fondre parmi nous, en prônant leur rattachement à ce mode de nutrition, je ne pouvais m’empêcher de faire la comparaison avec les humains décidant de ce contenter de tofu au lieu de viandes. Au bout d’un moment, le manque se faisait sentir, et il devenait difficile de se contenter de si peu. Je savais de quoi je parlais, pour la simple et bonne raison que j’avais tenté le tofu à une période de ma vie, et que je n’avais pas tenu très longtemps ce régime là. Je pensais ainsi qu’il devait en être ainsi pour les vampires, que certains devaient bien moins, si ce n’est pas du tout, se faire au true blood.

Lorsque Julien me demanda si j’étais méfiante à son égard, je lui offris un maigre sourire, avalant une nouvelle gorgée de ma boisson avant de lui répondre, sur le ton le plus détaché possible :


« Pour être totalement honnête, j’éprouve en effet, une certaine méfiance à l’égard des vôtres. Vous, personnellement, n’avez rien fait d’offensant. Je dirais seulement que je préfère rester sur mes gardes. Vous avez-vous-même assisté à l’incident. Je sais que face à un vampire un peu trop vigoureux, voire brutal, je ne ferai jamais le poids, contrairement à ce qui pourrait se produire face à un homme. Votre nature fait de vous un prédateur, même si vous faites en sorte de vous tenir. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas quelqu’un de déplaisant, en apparence du moins »

Nouveau sourire contenu, avant de jeter un nouveau coup d’œil à Ava qui se faisait examiner les amygdales par l’un des « compatriotes » de Julien. Je soupirais, me demandant si je connaissais réellement cette jeune femme. Qu’est ce qui pouvait bien l’amener à s’embrigader dans de telles situations ?

« Les femmes gardent toujours de petits secrets, comme leur poids, la taille de leur pantalon, le nom de leur parfum…Ce genre de petites choses futiles, rien de bien sérieux… »

Je rattrapais le coup comme je pouvais, persuadée pour autant que mon interlocuteur était loin d’être naïf. Cependant, je restais assez rassurée quant à mon véritable secret ; jusqu’à présent, personne n’avait pu percer à jour les méta, et j’espérais que cela perdurerait le plus longtemps possible.


« Ce n’est pas trop dur de vivre parmi les humains sans goûter à leur sang ?" lui demandais-je, rattraper par la curiosité, et l’envie de le pousser un peu dans ses retranchements..
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMer 28 Mar - 13:00

Notre nature ne définie pas ce que nous sommes, mais bien nos actes. Avant que notre existence ne vous soit révélée, vous vous trouviez en haut de l'échelle alimentaire. C'était donc vous les prédateurs à ce moment là. lui dis-je en souriant pour répondre à sa première tirade. Quant à la seconde partie de ses paroles, je ne savais pas pourquoi mais je sentais que la jeune femme me cachait quelque chose. Sa réponse quant aux petits secrets d'une femme ne m'avait pas du tout convaincu. Y avait-il une piste à creuser? Je pouvais toujours essayer ça n'engage à rien.

Bien que n'étant pas le plus âgé de mes congénères j'ai pu observer pendant plusieurs décennies bon nombre de vos semblables, et bien souvent de simples secrets peuvent en cacher d'autres plus importants. dis-je sérieusement en la regardant, avant de reprendre un visage souriant et de poursuivre en lui répondant. La-dite question m'intriguait. Ignorait-elle l’existence des Pommes de sang ou alors voulait-elle me tester? A voir par la suite.

Cela ne s'est pas fait sans difficulté, mais comme tout bouleversement. Toutefois soyez assurée que notre Roi a de solides arguments pour limiter les comportements digressifs. Quant aux rares énergumènes qui braveraient les ordres royaux, ils subiraient la peine capitale. Pour ma part, passer du sang humain au substitut synthétique n'a pas été surmontable, ma loyauté envers nos dirigeant m'ayant suffit à ne pas revenir au sang humain. Je ne vous cache pas l'hémoglobine est certes plus savoureuse, mais la paix entre nos deux espèces est à ce prix.

Maître de mes sentiments et de ce que peut exprimer mon corps, je masquai magistralement mon hilarité. Comme si nous nous contentions de ce liquide sans saveur qu'était le Tru-Blood. Bon il est vrai que les nocturnes de bases étaient tenu à ce régime strict sous peine de mourir le cas échéant, mais rares étaient les dirigeants de notre espèce qui en buvait. Dans mon cas je n'en buvais que pour les apparences en public mais ne m'en accommoderai jamais. Quel crédit allait-elle porter à mes dires? Je ne sais mais pour autant je suis confiant. La demoiselle m'intriguait quand même, je sentais quelque chose chez elle, comme une particularité enfouie. Qu'avait-elle donc à cacher?
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 29 Mar - 11:06

J’écoutais avec attention mon interlocuteur ; il fallait dire que je n’avais encore jamais eu de « discussions » avec un vampire. Depuis leur révélation, je m’étais toujours débrouillée pour les éviter, ne les fréquentant que lorsque j’y étais obligée, c’est-à-dire pour le travail. Car, à mon plus regret, mon patron vouait une admiration sans bornes à ces créatures, et je devais donc faire avec leurs présences ponctuelles dans nos locaux. J’avais pensé plusieurs fois changer de boulot, mais j’appréciais le travail que je faisais ici, et je m’entendais assez bien avec l’ensemble de mes collègues. Je savais que je prenais des risques en restant dans cette situation, mais étrangement cela ne me faisait pas peur.

Et c’était exactement la même chose qui se passait ici, en ce lieu maudit où j’avais décidé d’aller, bravant toute logique : face à ce vampire se montrant sous son meilleur jour, je n’avais pas peur, même si je n’étais pas complètement à l’aise non plus, il ne fallait pas se leurrer. J’avais du mal à adhérer à son discours comme quoi « la nature ne définit pas ce que nous sommes », et que c’était nous, les humains, qui étions en haut de la chaîne alimentaire avant qu’ils ne révèlent officiellement leur existence. Après tout, officiellement justement ils avaient toujours existé, et Dieu seul sait combien de mes semblables ils avaient pu éliminer de la surface de la Terre avant que le True Blood ne soit crée, et même depuis d’ailleurs…

Il semblait évident qu’il n’avait pas cru un seul instant à mon petit discours sur les secrets. Je savais qu’il allait sûrement essayer d’en savoir plus à mon sujet, car il avait sans aucun doute dû sentir la différence. Sachant ça, j’aurais dû trouver un prétexte à la noix et filer d’ici, retrouver mon petit confort, mon cocon sécurisé. Mais je restais là, les yeux plongés dans les siens, comme si je cherchais à démasquer la vérité derrière son regard.

Alors qu’il évoquait son sentiment quant au True Blood, je pensais à ce phénomène dont j’avais entendu parler à maintes reprises : les humains les plus fascinés par les vampires, ceux qui voulaient même pour certains en devenir, se laissaient volontairement « déguster » par les vampires. Ainsi, il était certain que le True Blood n’était pour ces derniers qu’un moyen de substitution temporaire, comme la méthadone l’était pour les drogués. Je décidais cependant de jouer un peu les naïves :


« J’ai été végétarienne pendant un temps, mais j’ai réalisé au final que j’aimais bien plus la viande que je ne le pensais. Je suppose que, dans une certaine mesure, les choses sont similaires. Pardonnez mon indiscrétion, mais comment nous voyez-vous ? Je veux dire…. Est-ce que pour vous nous ne sommes que des créatures inférieures avec lesquelles il vous faut vivre, ou bien est-ce que les humains vous attirent, vous intéressent, autrement que sur le plan alimentaire j’entends ?"

Quitte à jouer au chat et à la souris avec ce vampire, je décidais d’essayer d’en apprendre plus sur cet être qui pourrait bien se révéler pour moi être un prédateur des plus dangereux…
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 29 Mar - 17:55

Vous n'êtes que du bétail, rien de plus. J'ai pour vous autant de considération que vous pour vos salades ou vos poulets. Vous n'êtes que des réserves de sang, vous n'existez que pour satisfaire nos désirs, nutritif ou sexuel. L'humanité n'est rien qu'un ramassis d'animaux prompts à mourir sous nos assauts. Nous sommes les prédateurs et vous les proies sans valeurs. La seule chose qui me fait penser que mon espèce ne doit pas vous éradiquer c'est qu'au contraire il faut que nous vous contrôlions, de la même manière que vous élevez votre bétail.

Non je ne pouvais pas lui dire ça, mais à chaque fois qu'un humain me posait cette question c'est cela que j'avais envie de lui répondre. Mais bon, couverture oblige je ne pouvais me le permettre à moins de la tuer immédiatement après. Je lui répondis donc ce que le Julien Guillemaud gentil avec les humains disait en pareil situation.

Et bien tout est une question de volonté dirais-je, bien que parfois certains de vos semblables nous offrent spontanément leur sang. Vous n'êtes pas sans ignorez que quelques humains travaillent même pour nous, mais c'est un privilège réservé à quelques élites de l'espèce et nous nous en contentons. En effet ce n'était un secret pour personne que des humains étaient à notre service et que d'autres s'offraient à nous. J'avais préféré prendre les devants en le lui disant plutôt qu'elle pense avoir un ascendant sur moi en abordant ce thème la première, puis je repris la parole. Là encore je ne pouvais répondre comme je le voulais mais bon, depuis le temps j'y étais habitué.

L'Homme dans son ensemble est fort intéressant. Etre vampire m'a permis de pouvoir explorer les méandres de son esprit. Car ce que beaucoup ont tendance à oublier c'est qu'avant de devenir vampire nous étions humains. Etre un nocturne permet de prendre du recul sur certains tracas qui à présent semble bien futiles. Ne plus à avoir peur de la mort est un luxe non négligeable. On vit bien mieux sans craindre l'écoulement inexorable du temps. Cela me permet donc de tenter de comprendre la nature humaine et de faire nombre de rencontres dès plus intéressantes ou encore de mener des quêtes longues et difficiles. Et puis je suis certain qu'il existe d'autres espèces que les nôtres. Pourquoi n'y aurait-il que les vampires et les humains? dis-je en souriant. J'évoquais là une expérience vécue il y a plusieurs années de cela. A l'époque, pensant chasser une proie humaine, j'avais alors découvert en goûtant son sang qu'elle était différente, je veux dire que sa nature même était différente. J'avais alors usé de mon don hypnotique pour qu'elle me dévoile son être. J'avais alors appris l'existence des métamorphes. Ces humains capables de prendre forme animale et que dès lors je cherchais à trouver à nouveau. C'est cette quête que j'ai évoqué dans mes paroles, mais bon n'étant qu'une simple humaine elle ne comprendrait sûrement pas cela.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyLun 2 Avr - 11:12

Julien aborda spontanément l’existence de ces humains qui donnaient volontairement leur sang aux vampires. Plus je pensais à la question, et plus je me demandais si ma très chère collègue Ava, qui m’avait semblait-il mise dans de beaux draps, ne comptaient pas parmi ces victimes consentantes. Il paraît qu’on peut trouver un certain plaisir dans la douleur, du moins lorsque cette dernière est consentie. Etait-ce le cas lorsqu’on se laissait mordre par ces créatures ? J’avais personnellement du mal à m’envisager dans cette position…

Ces pensées me rappelèrent cette période sombre de mon existence où j’avais été plongée dans une profonde dépression. Ne voyant alors aucune issue positive dans cette existence morne et sans but que je menais alors, j’avais pensé à la mort. J’avais erré plusieurs soirs seule dans des coins réputés dangereux, attendant d’être agressée, en arrivant parfois à prier pour que quelqu’un vienne achever cette vie déprimante. Je pensai soudain que, si la vie m’avait mise alors face à l’une de ces créatures, j’aurais en ce temps sûrement laissé cette dernière faire tout ce qu’elle aurait voulu de moi. Je me demandais pourquoi j’étais passée à travers les mailles du filet, alors que tant d’autres avaient subi un sort funeste dans ces lieux où je me rendais alors. Avec le temps, et le moral revenant progressivement, j’avais fini par me dire que si rien ne m’était arrivé, c’était peut-être parce que j’avais des choses à accomplir, en partie grâce à mon don. J’avais toujours aimé cette idée, elle me réconfortait.

Les paroles de mon interlocuteur étaient posées, affichant un ton neutre et totalement maîtrisé. Je ne pus m’empêcher de penser qu’il avait dû sortir ce speech à bon nombre d’humains, et je m’efforçais de rester la plus détachée possible face à son regard pénétrant, presque inquisiteur qui restait en permanence braqué sur moi. Faire des rencontres, mener des quêtes, telles étaient donc ses principales préoccupations. Je me demandai si je pouvais compter parmi ces dernières ; indubitablement, il avait senti ma différence. Cherchait-il à démasquer ma vraie nature ? Et si c’était le cas, que pourrais-je donc faire pour qu’il se détourne de cet objectif ?


« Et bien je suppose que si vous existez, il est en effet fort probable que d’autres espèces hantent nos rues, ça se tient. Après, je préfère ne pas imaginer à ces éventuelles autres espèces. Pour le moment, je crois que vous connaître vous me suffit amplement, sans vouloir vous offenser. »

Je savais que je prenais des risques en jouant (presque) cartes sur tables concernant mes sentiments vis-à-vis des vampires. Cependant, j’espérais que cela lui montrerait également que je ne suis terrorisée non plus par leur présence parmi nous.


« Je me demande quel genre d’humain vous étiez autrefois…. » lui lançai-je alors, essayant d’en savoir un peu plus sur l’homme qui jadis se trouvait dans ce corps aujourd’hui sans vie.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 1:30

Pourquoi refuser d'imaginer? Au contraire il ne faut pas la brider car parfois la réalité n'est pas si loin. Parfois le hasard s'en mêle et l'on découvre une vérité des plus surprenante. Humains, vampires, nous ne sommes pas les seuls à peupler cette planète. D'autres espèces, semblables à nous, vivent au milieu de nous. J'ai d'ailleurs pu en croiser un membre autrefois... dis-je laissant planer le mystère. Je voulais persévérer dans ce sens, je sentais une différence chez la jeune femme. Peut-être que le fait de savoir que je connaissais une autre espèce pouvait l'amener à m'en dévoiler davantage à son sujet. A voir. Puis elle me demanda quel humain j'étais autrefois. Ses mots me firent sourirent lorsque je commençai à lui répondre.

Disons qu'à l'époque la vie n'était pas aussi facile qu'actuellement et survivre nécessitait d'avoir ses propres lois. A l'époque déjà je dirigeais une organisation d'une main de fer, mais le gant de velours n'était pas de mise en ces temps là. A cette époque tout élément séditieux ne se voyait pas offrir de seconde chance. Mais bon, les années ont passé, les mœurs ont évolué et la vie s'est améliorée. dis-je en souriant avant de poursuivre. Je n'étais alors guère quelqu'un de fréquentable et jamais une demoiselle comme vous ne m'aurait abordé. Je fis une nouvelle pause buvant une nouvelle fois une gorgée de sang synthétique. Je plantai alors mes yeux dans ceux de la jeune femme, usant de mon don hypnotique. J'allais lui demander de m'en dire davantage quant à son secret et mon pouvoir allait me permettre de passer outre ses défenses.

Détendez-vous et répondez à ma question. De quoi avez-vous peur? Pourquoi ne souhaitez-vous pas me dire quel lourd secret vous voulez cacher?

Vous vous demandez sûrement pourquoi je ne pose pas de questions directes à cette humaine alors que j'use de ma capacité? Et bien sachez que pour optimiser les résultats, il ne faut pas être trop directe lors du premier contact, surtout dans un endroit de ce type. C'est pourquoi je procédais par étape. Je comptais alterner les questions avec ma capacité d'hypnotisme et d'autres sans. Je mettrai peut-être plus de temps à avoir un début de réponse, mais au moins celle-ci serait plus précise.


Dernière édition par Julien Guillemaud le Jeu 5 Avr - 16:47, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 11:12

Je fus quelque peu surprise par la révélation du vampire ; ce dernier affirma avoir croisé un membre d’une toute autre espèce par le passé. Je me demandais s’il s’agissait d’un être comme moi, ou de quelqu’un appartenant à une autre race. Combien étions-nous à être différents, et encore inconnus du grand public ? Je ne pus m’empêcher de me demander ce que Julien avait bien pu faire de cet être rencontré dans le passé. L’avait-il simplement croisé au hasard d’une rencontre ? Ou, appâté par l’odeur inhabituelle, l’a-t-il traqué comme un chasseur l’aurait fait avec sa proie ?

Je brûlais d’envie d’en apprendre davantage ; cependant, il me fallait être on ne peut plus prudente, car il était hors de question de risquer d’être mise à nue par celui qui restait à mes yeux un prédateur des plus dangereux. Préoccupée par ce qu’il venait de m’apprendre, je n’écoutai que d’une oreille distraite ses confidences concernant ce qu’il était autrefois, le Julien humain. Je ne pus retenir un sourire quand il confia ne pas avoir été en ce temps là quelqu’un de « fréquentable ». Si déjà en tant qu’être humain il représentait une menace, je n’osais même pas imaginer ce qu’il valait aujourd’hui en tant que buveur de sang. Pas étonnant qu’il tienne une place importante de sa nouvelle « organisation ».


« En fait, pour être totalement exacte, je ne vous ai pas abordé. Je dirai que la conversation s’est engagée lorsque vous avez décidé de venir me porter main forte. Personnellement, si je n’avais pas été importuné par ce vampire je crois que j’aurais quitté les lieux ! »

Bon ok, j’y allais un peu fort, mais que pouvait-il bien me faire ? Son regard se fit plus intrusif encore ; soudain, je sentis mes défenses s’évanouir peu à peu, alors que mon interlocuteur me demandait de me détendre et de répondre à sa question. Etais-je en train d’expérimenter l’un des dons dont étaient affublés ces êtres nocturnes ?

Même si ma volonté de lui résister se faisait de moins en moins forte, je sentais néanmoins une résistance, aussi infime soit-elle. C’était une sorte d’instinct de conservation, de protection, qui semblait s’animer peu à peu. Je ne pus m’empêcher de penser que c’était le côté animal qui se mettait en route, m’offrant une ultime protection contre cette menace des plus persuasive.


« J’ai la même peur que tous les humains : être réduite à néant par les êtres comme vous, me retrouver en danger. Je ne me confierai jamais à quelqu’un comme vous, je ne peux pas avoir confiance. »

Je me sentais presque à bout de forces, comme si les mots que je venais de sortir m’avaient coûté autant d’efforts que si j’avais fait un marathon. Je savais que sans le don qui était le mien, je me retrouverai à l’entière merci de cet être diabolique. Comment allais-je pouvoir me sortir de cet interrogatoire sans m’attirer ses soupçons ?
Intérieurement, je maudissais encore Ava, mais aussi ma propre personne, pour avoir accepté de mettre les pieds dans un bouge pareil…

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 17:14

Sa première réponse me fit sourire, il est amusant de voir combien les humains ont tant besoin de précision dans leur monde si millimétré, à la manière d'un enfant qui vous dira avoir quatre ans et demi après qu'on lui ai demandé s'il avait quatre ans. Il était clair que la jeune femme n'était pas à l'aise en ce lieux et que si son amie ne l'y avait pas traînée elle ne serait pas venu d'elle même ici. Comme pour confirmer ma théorie qu'elle cachait un secret plus important que ce que cache la plupart des humains. Les paroles suivantes furent un tantinet plus agressives mais je ne m'en offusquai pas le moins du monde car cela était normal en définitive.

Permettez-moi de vous éclairer un peu sur l'hypnotisme dont les nocturnes pouvaient se servir sur les humains. Si face au commun des mortels il suffit d'un battement des paupières, ou deux, pour en faire des marionnettes, ceux qui ont une volonté suffisamment puissante pourront contrer cette capacité, plus ou moins consciemment. Sans pour autant savoir forcément ce contre quoi ils sont alors en train de lutter, ce qui est ici le cas selon moi. Et ceci créé une tension corporelle, comme si le corps signalait au cerveau de la cible qu'un agresseur l'assaillait. Le cerveau mettant alors l'humain sur la défensive, d'où l'agressivité de ses paroles. Pour en revenir à l'humaine assise en face de moi, je comptais bien la cuisiner encore un peu avant de la laisser partir. La difficulté d'une telle discussion m'imposait toutefois d'agir prudemment, davantage pour ne pas rompre le lien plutôt que par peur que la demoiselle fasse une esclandre. D'ailleurs je doutai qu'elle puisse en faire une étant donné le lieu et sa faune actuelle, aussi je décidai de l'apaiser, pour le moment.


Et vous avez bien raison Victoria, il est tout à fait normal que vous souhaitiez vous protéger de ce dont vous ne connaissez pas. Seulement cette prudence devrait-elle dû à ma nature de vampire ou simplement du fait que nous ne nous connaissons pas? Vous méfiez vous ainsi de tout le monde? dis-je en souriant faisant une pause, le temps de boire une gorgée de Tru-Blood avant de reprendre. D'autant que je pourrais aussi avoir cette prudence à votre égard, en effet bien que vous puissiez voir ici plusieurs humains s'amusant avec certains de mes semblables, d'autres de votre espèce nourrissent des sentiments opposés envers ceux de mon peuple. Bref, nous nous méfions tout deux l'un de l'autre, mais quoi de plus normal au vue de notre époque. En cela je comprends parfaitement que vous ne puissiez partager avec moi la nature de ce que vous protégez, mais cela empêche-t-il que nous passions un moment ensemble? Puis-je faire quelque chose pour vous rendre cette soirée plus agréable? dis-je en souriant d'un ton chaleureux à l'attention de l'humaine.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyDim 8 Avr - 11:35

Les nouvelles questions du vampire me sortirent de ma torpeur ; je reprenais une gorgée de ma boisson, espérant que cette dernière viendrait me redonner des forces. J’écoutais attentivement Julien m’approuver en ce qui concernait ma retenue, sans toutefois trop y croire. Il fallait dire que les vampires étaient on ne peut plus doué lorsqu’il s’agissait « d’endormir » les humains, de les caresser dans le sens du poil. Cela signifiait-il pour autant qu’ils nous portaient un intérêt pur et sincère ? Ca, je me refusais à le croire. Je réfléchis quelques instants à sa question : me méfiais-je de tous, ou seulement de « personnes » comme lui ?

Plus j’y pensais, et plus je réalisais que je me méfiais d’à peu près tout le monde, humains comme vampires. En fait, concernant les humains je me tenais plus particulièrement à bonne distance de la gente masculine ; il fallait dire que mon expérience avec Franck m’avait tellement déçue et bouleversée, dans tout ce qu’elle avait entraîné, qu’à l’heure d’aujourd’hui j’avais de plus en plus de mal à croire que je pouvais entretenir une relation sincère, honnête, et épanouissante avec un homme. Je ne croyais plus vraiment en la réciprocité des sentiments, tant le revirement de Franck m’avait blessé. Comment pouvait-on rester avec une personne pendant plus de deux ans, et l’abandonner quand elle avait le plus besoin de vous ? Cela m’échappait, et dans mon esprit les hommes représentaient désormais des prédateurs dont il valait mieux se méfier, presque autant que des vampires.


« Je dirai que le fait que vous soyez un suceur de sang n’aide pas c’est certain… Après, je n’ai pas non plus comme habitude de me livrer, même avec des personnes qui me sont proches. Alors, avec des inconnus, vous pensez bien que c’est encore moins évident »


Ma réponse était sincère, et il allait devoir s’en satisfaire. Je sentais bien qu’il cherchait à me tirer les vers du nez, et cette situation me donnait de plus en plus envie de prendre la poudre d’escampette. Je sentis mes poils se hérisser lorsqu’il parla de ce que je protégeais ; décidément, il ne semblait pas prêt à lâcher le morceau, mais moi non plus. J’eus un sourire crispé, à moitié agacé, avant de reprendre, après qu’il m’eut demandé ce qu’il pouvait faire pour que les choses soient plus agréables.


*Peut-être disparaître ?* pensais-je, avant de finir d’une traite mon verre.

« Et bien, à moins que vous puissiez redevenir pleinement humain, je ne pense pas que vous puissiez faire grand-chose pour ôter le léger malaise que je ressens en votre présence. Mais peut-être pourriez-vous commencer par laisser mes petits secrets de femme là où ils sont, ce serait un bon début je pense » lui dis-je en toute honnêteté, espérant que cela suffirait à apaiser sa curiosité malsaine.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyMar 10 Avr - 17:33

Je sentais que la jeune femme se tendait et n'aspirait qu'à partir aussi décidai-je de changer de sujet pour le moment. Ce n'est pas aujourd'hui que je découvrirai son secret, en même temps je n'étais pas pressé j'avais l'éternité devant moi contrairement à elle. J'écoutai donc la jeune femme et ses réponses sincères quoi qu'un tantinet agacées. Il était clair qu'elle ne m'appréciait pas du fait de ma nature de vampire, et puis mon insistance quant à découvrir son secret n'avait pas aidé mais cela ne me contrariait pas, bien au contraire. C'est alors en souriant que je repris la parole pour répondre à ses mots.

Malheureusement cela n'est pas possible, la transformation ne peut se faire que dans un sens, pas dans l'autre. Et puis je ne souhaite pas du tout redevenir un simple humain. Etre vampire est ce qui m'est arrivé de meilleur, je ne désire pas gâcher cette chance qui m'a été donnée. Par contre je peux accéder à votre requête et laisser votre secret. Qui sait, peut-être un jour est-ce vous qui voudrez m'en parler, on a le droit de rêver. dis-je en souriant et en finissant mon verre de sang synthétique avant de reprendre la parole. Pour me faire pardonner de vous avoir importuné, je tiens à vous offrir un autre verre, il me se serait déplaisant que vous conserviez une mauvaise image de moi. Vous m'avez dis que vous étiez architecte de profession, serait-il possible de faire appel à vos services ou bien ai-je été trop impoli à votre égard? Je fis une nouvelle pause, le temps de réfléchir quelques secondes. J'avais besoin de faire quelques travaux dans les locaux de la Reds suite à ce qu'il s'était passé lors de mon entrevue avec la photographe en reportage et si je pouvais compter sur les conseils de cette humaine quant aux modifications que je souhaitai faire cela ne pourrait qu'être le mieux. Bien entendu je ne vous demande pas de faire du bénévolat, aussi votre prix sera le mien, plus un bonus pour ce moment désagréable que je vous ai fais subir. J'aurai besoin d'effectuer quelques travaux dans les locaux de mon entreprises et je souhaiterai faire appel à vos compétences pour savoir si cela est faisable et pour m'assurer que tout ceci soit bien fait. Et puis je pourrai toujours vous faire de la publicité par le biais de mon entreprise. A moins que vous n'en ayez pas besoin bien entendu auquel cas je ne vous en tiendrai pas rigueur. Je peux aisément comprendre que vous ne souhaitiez pas travailler avec moi. dis-je poliment.


Dernière édition par Julien Guillemaud le Ven 13 Avr - 14:02, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 19:47

Je ne fus pas étonnée en entendant mon interlocuteur me dire que pour rien au monde il ne retrouverait sa vie d’avant. Dans une certaine mesure bien évidemment, je le comprenais : aujourd’hui il avait la jeunesse éternelle, le charme, le pouvoir. Je devais avouer que le statut de vampire avait ses avantages ; cependant, il fallait faire avec la soif permanente, le côté tueur, et puis le changement indéniable de personnalité. Même si je devais bien avouer que ma vie d’aujourd’hui n’était pas aussi heureuse que celle que je m’étais forgée en imagination durant mon enfance, je préférais vivre un nombre d’années limitées mais rester moi-même jusqu’au bout, avec mes forces et mes faiblesses. J’avais toujours eu du mal à comprendre les fanatiques qui espéraient plus que tout rejoindre les rangs des créatures de la nuit. Moi j’aimais la Victoria humaine, méta, même si j’avais bon nombre de défauts et de névroses.

Je lui offris un sourire poli lorsqu’il évoqua l’éventualité de connaître un jour prochain mes petits secrets.


*Dans tes rêves mon pote* pensais-je, alors qu’il me proposait de me payer un autre verre. J’acceptais d’un signe de tête sa proposition, l’observant faire signe au serveur de nous resservir la même chose. Tout en demandant une autre tournée, il enchaîna, évoquant mon métier et me demandant s’il lui serait possible de faire appel à mes services.

« Je travaille pour « Pierce &Jamison », la plus grande entreprise d’architecture de la ville. Je serai ravie (oué c’est ça ! pensais-je) de pouvoir obtenir un nouveau contrat. A part la maison communautaire humains/vampires, ces derniers temps je n’ai pas beaucoup de grands projets, et je dois bien avouer que cela me manque. Je suis d’accord pour venir jeter un coup d’œil à vos locaux un de ces prochains jours, nous n’aurons qu’à prendre rendez-vous. Bien entendu, je devrais parler du projet à mon supérieur, mais je pense que cela pourrait se faire. Et puis si votre entreprise peut faire un peu de publicité pour la mienne, cela représenterait un point positif supplémentaire pour une collaboration, c’est indéniable »

La Victoria architecte avait repris le pouvoir. Il fallait dire que mon métier me fascinait, était une véritable passion, et j’étais toujours enthousiasmé par un nouveau projet, même s’il impliquait des vampires.


« Parlez-moi un peu de votre entreprise, cela me permettra de me faire déjà une petite idée »
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyVen 13 Avr - 14:41

Bien, l'humaine acceptait l'éventualité que je fasse appel à ses compétences même si elle voulu marquer une certaine distance en spécifiant qu'elle travaillait pour un cabinet qui ne lui appartenait pas. Manque de talent ou d'ambition? Il était encore trop tôt pour le dire mais je comptais bien voir ce dont elle était capable dans les prochains temps. J'espérai réellement qu'elle possède un tant soit peu de de talent et que son cabinet soit en mesure de répondre à mes attentes. Par souci de sécurité je leur ferai inclure une clause de confidentialité dans le cas où je ferai bien appel à ce cabinet d'architectes et je souhaitai aussi être le seul à avoir les plans en ma possession. Pour ce que je prévoyais j'avais besoin que personne ne puisse connaitre les plans exactes et définitifs des locaux de l'entreprise, mais j'en dirais plus à l'avenir. Pour le moment j’accédai donc à sa requête et me mit à lui parler un peu de la Reds.

Ma société, la Redsecurity, se charge de la sécurité d'évènements de toutes sortes ou encore de la surveillance de bâtiments de tout type pour le compte de nos clients. Vu la variabilité des horaires que doivent suivre mes agents de terrain les locaux actuels comptent notamment une salle de sport, une partie détente pour faire simple ainsi que des bureaux pour les différents services administratifs. Je souhaite effectuer une réorganisation complète des locaux et certaines améliorations comme mettre du verre blindé ou l'ignifugation des murs aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment. De plus nous avons quelques étages en sous-sol où il nous faudrait avoir une sortie de secours car ils ne sont actuellement accessibles uniquement par l'intermédiaire d'un ascenseur. Pour en revenir au verre blindé, il faudrait aussi qu'il soit fumé à 75% minimum afin de bloquer la majorité des rayons solaires sans pour autant faire le noir total dans les pièces de façade. Une fois les portes de ces pièces closes, il ne faut pas qu'il y ait de lumière solaire à l'intérieure qui puisse entrer, cependant il faudra tout de même que l'intégralité du bâtiment soit suffisamment éclairé pour que mes employés n'aient pas le sentiment d'être enfermés. dis-je en souriant.

Je fis une courte pause le temps de boire une gorgée après que le serveur nous ait resservit puis aborda le dernier point, qui pourrait éventuellement bloquer le cabinet mais qui était primordial pour moi.

Une dernière chose, si votre cabinet accepte ce contrat je souhaite y mettre deux conditions, en échange de quoi je suis prêt à ajouté 15% du devis initial pour votre cabinet et 5% pour vous. Voici quelles sont-elles. Tout d'abord je veux traiter uniquement avec vous et que vous soyez la seule personne qui verra les nouveaux plans. Ensuite je veux que vous travailliez sur ces-dits plans dans nos locaux de la Reds et que ceux-ci ne quittent pas l'établissement, aucune copie ne devra être faite. De plus votre cabinet et vous devrez inclure une clause de confidentialité vous obligeant à conserver la globalité de ce travail secret. dis-je d'un air des plus sérieux. Veuillez m'excuser de telles conditions mais disons que parfois nous sommes amenés à surveiller des endroits sensibles et je souhaite assurer la sécurité et le confort de mes employés. Votre prix sera le mien. dis-je d'un ton qui ne laissait aucune ambiguïté quant au sérieux de mes paroles. Pourquoi un si grand besoin de sécurité? Disons qu'étant donné le fait que je suis amené à travaillé régulièrement en plein jour dans les locaux de la Reds, je souhaite pouvoir réagir à toute éventuelle attaque diurne.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 11:19

J’écoutais patiemment celui qui pourrait s’avérer être mon futur client ; j’enregistrais ce qu’il avait envie de faire au sein de son entreprise, réalisant, au fur et à mesure que sa liste s’allongeait, que la charge de travail s’annonçait plutôt importante. Je restais silencieuse, le laissant ensuite évoquer ses différentes conditions. Je ne fus pas le moins du monde étonnée par ces dernières ; la moitié de nos clients appartenaient à ses sociétés « sensibles », la prudence était donc de mise. J’étais déjà tombée sur des clients réclamant des conditions bien plus farfelues, voire carrément indécentes, donc ce que demandait Julien me semblait à côté totalement normal, voir banal, aussi je me contentais dans un premier temps d’acquiescer à ce qu’il disait.

Je sirotais mon verre, m’apercevant soudain, alors que mon regard divaguait vers la piste de danse, qu’Ava n’était plus là. On avait-elle bien pu passer ? Je passais en revue la salle rapidement, et la vis à la table de trois hommes, ou plutôt devrais-je dire vampires. Étrangement tout le monde était plutôt calme, discutant autour de quelques verres. Cela me rassura, et je reportai mon attention sur mon interlocuteur. Attendant que ce dernier ait fini de parler, je terminai par reposer mon verre à moitié vide sur la table.


« Je comprends tout à fait que vous souhaitiez mettre en place différentes conditions, pour la sécurité de votre entreprise. La majorité de nos clients agissent de la sorte, donc ne vous en faites pas, je suis loin de m’en formaliser. Votre projet semble assez important, aussi je pense que j’aurais besoin de l’aide d’au moins un collègue pour faire les plans.
Je sortis une carte professionnelle de mon portefeuille pour la lui donner. Voici mes coordonnées professionnelles ; vous n’aurez qu’à me faxer votre projet, ainsi que l’ensemble de vos conditions, et je transmettrai tout ça à mon supérieur. Comme ce dernier apprécie tout particulièrement la collaboration avec les gens de votre espèce, je pense qu’il acceptera que l’entreprise travaille pour vous. Nos comptables fixeront le prix estimé pour l’ensemble des travaux, et je vous transmettrai tout ça au plus vite. »

J’étais toujours très à l’aise quand il s’agissait de boulot ; dans ce domaine j’avais une impression de maîtrise parfaite, et j’aurais aimé qu’il en soit de même pour la sphère privée de mon existence.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 15:05

Un nouveau trait de caractère de la jeune femme m'apparut à mesure que notre discussion progressait. Contrairement au début de notre rencontre où je la mettais à l'épreuve en m'attachant à la questionner à propos de son secret, à présent que nous parlions de son travail, elle semblait bien plus détendue et sûre d'elle. Elle avait repris le contrôle d'elle-même et la faille qui semblait s'ouvrir en elle s'était à présent refermée. Parfait. Elle devait donc aimé, sinon être passionnée par son métier d'architecte, qui plus est habituée à travailler avec des conditions bien spécifiques. Ce qui me fut confirmé par ses paroles qui firent suite à mes demandes de discrétions. Ainsi dont plusieurs entreprises dites sensibles pour la citer avaient déjà fait appel aux services de son cabinet, ou plutôt de celui qui l'employait, information qui pourrait éventuellement s'avérer cruciale à l'avenir. Autres précisions spontanées de sa part, le bureau d'architecte où elle officiait était donc à l'origine des locaux de la fameuse maison communautaire vampire / humain et travaillait aussi avec d'autres vampires. Si d'aventure j'avais besoin des plans de certains bâtiments je savais auprès de qui chercher. En plus de mes intérêts personnels, les plans d'un bâtiment étaient nécessaires à mes employés lorsqu'ils avaient la charge d'un endroit. Notant toutes ces informations bien utiles quelque part dans mon esprit je fis une dernière constatation avant de reprendre la parole. L'humaine laissait transpirer bien plus d'informations lorsqu'elle parlait d'elle-même, contrairement à quand je l'interrogeais. Un point à retenir lorsque je souhaiterai en apprendre davantage quant à son secret à l'avenir. Mais pour l'heure je voulus lui poser d'autres questions à propos de notre éventuelle collaboration à venir.

Une dernière question à propos de ce projet de travaux. A ce stade pourriez-vous faire une première estimation quant à la durée des travaux? Ensuite pensez-vous qu'il faille fermé l'intégralité du bâtiment lors de ces travaux, où sera-t-il possible de faire par étage ou pas partie afin de ne pas mettre tous mes employés en congé? De plus si je vous fax le projet disons dans deux jours, quel est le délai pour obtenir un devis? Il est important à mes yeux que ceci se fasse rapidement. Enfin dernière question qui me vient à l'esprit: est-ce votre cabinet qui se charge de contacter les différentes entreprises de construction ou ne se charge-t-il uniquement que des plans? lui-dis d'un air soucieux, comme si ces questions m'importaient réellement. En réalité ce que je souhaitai, c'était simplement être avec elle régulièrement dans les prochains temps. Non pas qu'elle m'attire, mais disons simplement pour répondre à ma curiosité. Si je passai un peu de temps avec elle, je pourrai en apprendre davantage à son sujet, et la cuisiner à propos de son secret. Oui je sais, pas très correcte vis à vis d'elle, mais bon que voulez-vous, je ne suis qu'un vampire.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyJeu 19 Avr - 11:30

Mon interlocuteur ne manquait pas de questions. Il me bombardait de ces dernières, tant est si bien que, l’alcool aidant, j’avais un peu de mal à suivre. Après tout, contrairement à lui je n’étais qu’une humaine, et il me fallait plus de temps pour réfléchir à tout ce qu’il me demandait. Toujours est-il qu’il semblait plus que motivé à entreprendre ses travaux avec mon cabinet, ou devrais-je dire avec moi. Son empressement me faisait cependant tiquer ; comme il ne savait rien sur mes compétences, je ne pouvais m’empêcher de penser que mes réticences à lui confier mes « petits secrets » avaient probablement attisé sa curiosité. Cherchait-il à passer plus de temps en ma compagnie pour en apprendre plus sur ce qui faisait ma différence ?

La question me taraudait, cependant je pensai à mon cabinet, et au plus que ce projet pourrait lui rapporter. Sans aucun doute mon patron serait on ne peut plus ravi de cette collaboration, et peut-être cela pourrait enfin me permettre de gravir des échelons dans la société, et d’y avoir une place plus importante. A long terme, mon but avait toujours été de me faire un nom dans ce métier, afin de pouvoir ouvrir mon propre cabinet d’architecture. Je savais que via mon père j’aurais pu il y a bien des années déjà concrétiser ce projet, cependant ma fierté exigeait de moi de réussir par mes propres moyens, et peut-être le projet de Julien allait-il m’apporter le coup de pouce nécessaire.


« Alors, commençais-je avant de m’éclaircir la gorge, je vais essayer de répondre à ce flot de questions, en espérant me souvenir de toutes ! Pour l’estimation de la durée des travaux, il faut, c’est incontestable, que je me rende sur place pour pouvoir l’évaluer. Je ne peux pas vous dire là tout de suite maintenant ce qu’il en sera, comme je n’ai aucune idée de ce à quoi ressemble l’intérieur de votre entreprise. En ce qui concerne les travaux même, je pense qu’il devrait être possible de faire étage par étage, ce qui permettra un roulement de votre personnel. Pour le délai pour le devis, je dirai entre 3 et 5 jours, le temps que le projet soit vu par mon patron, et que l’un des comptables de l’entreprise évalue les coûts. Quant aux entreprises de construction, nous pouvons vous en fournir une liste, mais ce sera à vous de les contacter. J’avalais une nouvelle gorgée de ma boisson, histoire d’adoucir un peu la sécheresse que je sentais au fond de ma gorge. Voilà, je pense avoir répondu à toutes vos questions. Je comprends que vous soyez pressé d’entreprendre ces travaux, toutefois il faut prendre le temps de tout planifier, tout mettre en place. Avant de commencer il vous faudra venir dans nos bureaux signer le contrat qui aura été établi, et après seulement nous pourrons commencer. Chaque chose en son temps Mr Guillemaud »
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] EmptyVen 20 Avr - 11:13

Bien que mon visage n'afficha qu'un léger sourire lors de la réponse de l'humaine, je riais dans ma tête. Une vulgaire femelle qui me faisait la leçon en me disant d'être patient. Si je n'avais pas été autant intéressé par son secret, je l'aurai envoyé valser d'un coup de poing sur son visage arrogant. Mais bon, le Julien Guillemaud de façade ne saurait se permettre un tel acte. Bref, si l'humaine n'avait pas cette odeur animale si familière mais en même temps qu'il n'arrivait pas à identifier, elle n'aurait pas d'intérêt pour lui car très agaçante. En fait très... humaine. Que les humains sont lents et procéduriers, c'est ce qu'elle me rappela à cet instant. Toujours de longues et fastidieuses démarches pour simplement se mettre d'accord sur quelques travaux à faire et sur la somme qu'allait me réclamer son cabinet d'architecte. Mais bon, si l'éternité est un calvaire pour certains, pour ma part elle m'aura au moins appris à être patient. Malgré ce que je pouvais ressentir à son égard, je demeurai poli et jovial, sachant parfaitement maîtriser mes émotions et les masques à montrer à mes interlocuteurs, autre legs de ces deux siècles de vie.

Très bien mademoiselle, je faxerai donc le projet d'ici quelques jours et prendrait rendez-vous avec votre cabinet pour la signature du contrat. Gageons que vous pourrez être aussi efficace qu'avec la maison communautaire. lui dis-je cordialement avec un sourire en finissant mon verre avant de me lever et de poursuivre. Sur ce je vais vous laisser vous et votre amie et vous souhaite une bonne fin de soirée. Si l'un de mes congénères venait à vous ennuyer encore une fois, voici ma carte, n'hésitez pas. ajoutai-je en affichant un sourire de façade. C'est donc sur ces paroles que je laissai seule l'humaine avant de quitter l'établissement. A l'extérieur la lune était dissimulée derrière de sombres nuages, la pluie pourrait bien tomber même s'il n'en était rien pour le moment. Je décidai de marcher un peu pour me détendre, l'architecte n'ayant pas dévoilé son secret. Toutefois j'avais sentie cette odeur caractéristique. Une odeur bien particulière donc que je savais avoir déjà eu dans les narines sans me rappeler à quel moment. Alors que je réfléchissais à ceci la pluie commença à tomber, je pressai alors mon allure afin de rentrer au plus vite chez moi. Je mis un petit quart d'heure à atteindre ma demeure alors que la pluie s'était arrêté. J'entrai donc chez moi alors que la lune perça un instant les nuages de ses rayons. Après avoir jeté mon manteau au porte-manteau j'ouvris mon frigo et en sortis deux poches de sang. Si la fille Raybrandt ne pouvait concevoir de s'approvisionner dans les banques de sang, pour ma part je n'avais aucun scrupule à priver quelques humains de celles-ci. Cela me permettait d'avoir toujours du sang de qualité sous la main sans devoir aller chasser. Après avoir vidé la première directement au goulot si je puis dire, je me remplis une petite carafe et la pris ainsi qu'un verre et amena le tout sur le guéridon proche d'un de mes fauteuils, car chacun d'eux en avait un juste à côté de sorte que leur occupant n'avait pas à se baisser jusqu'à la table basse. J'y posai mon smartphone après avoir envoyé un message à Softov, mon supérieur afin de lui rendre compte des dernières exécutions puis bu une gorgée de sang en allumant à l'aide de la télécommande ma chaîne hi-fi afin de lancer un disque de Pink Floyd. Suite à quoi je m'enfonçai dans mon fauteuil en fermant les yeux afin de profiter de ce moment de quiétude.



HJ:
Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]   Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» METTRE DE LA PROPRETÉ DANS LEUR "LÒBEY LAVALAS"
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» 2 espoirs exceptionnels qui seront dans leur repêchage respectifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Nightown :: Damned Angel
-
Sauter vers: