AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Investigations [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Sam 3 Déc - 15:17

William Raybrandt a écrit:
Citation :
Message vocal du 5 août 2010 :

Bonjour Monsieur Raybrandt, j'ai bien reçu votre message. Je suis disponible pour un rendez-vous dès demain, au lieu et à l'heure que vous m'indiquerez. A bientôt je l'espère.

Message vocal du 5 août 2010 (rép):

Merci bien de cette réponse rapide Madame. Pour le lieux et l'heure, j'aimerais le 7 août vers 21 h : 00 au Mitchel Library dans le West End. Je serai à l'accueil.

7 août 2010, 21 heures, Mitchell Library.

A cette heure-là, la population de la bibliothèque était surtout composée de lecteurs avides. De culture ? Ou bien de sang ? La plupart des établissements, magasins et boutiques, avaient engagé une équipe de nuit, pour accueillir la clientèle vampire. Cela leur profitait bien sûr, engrangeant ainsi un bénéfice certain. Les vampires aiment dépenser, c'est bien connu, et les plus vieux aiment ces havres de paix que sont les bibliothèques, là où tout le savoir humain est entreposé. Sasha se demanda s'il existait aussi des bibliothèques "vampiresques", contenant l'histoire de cette race, les grands guerres, un manuel de survie, quoi d'autre ? Des éditeurs surfaient sur cette vague prolifique en publiant aussi ce genre de livres, mais n'étaient-ce pas que le point de vue minable d'un spectateur, bien loin de la réalité ?
Les vampires étaient les seuls en droit d'écrire sur leur histoire, leur vie, leurs combats, leurs désirs et leurs craintes. Sasha croisa des membres de la ligue de défense des droits des vampires, adorateurs inconscients, et songea que l'attitude des humains à l'égard des vampires était bien celle habituelle, dédaigneuse et supérieure. Vous nous fascinez, je m'approprie votre culture et en fait un objectif commercial, ou religieux.

Elle chassa ses pensées. Ce soir, en présence du shérif des vampires, elle ne devait pas montrer son désaccord. Elle devait montrer qu'elle était pour une réconciliation entre les vampires et les humains, et surtout pour un travail collaboratif sur l'enquête sur le massacre. Elle se demanda si c'était lui qui lui avait envoyé ce message anonyme sur Maryana, en lui recommandant de se méfier d'elle, que c'était elle la responsable. Devait-elle lui en parler, par sous-entendus ?

La dernière chose à faire était de dévoiler tout ce qu'ils savaient. Car il se rendrait compte alors qu'ils ne savaient pas grand chose. Les pistes étaient faibles, et surtout elles relevaient du surnaturel ! Un domaine qui n'était pas évident pour les humains ! Par contre, comme il semblait très intéressé par le sujet, cela voulait peut être dire qu'il avait lui-même fait des recherches de son côté, et donc qu'ils pourraient mettre en commun leurs découvertes. Elle songea qu'ils pourraient peut être le compter dans leurs informateurs.

Jack était au courant et lui avait demandé de ne rien décider sans lui en parler avant. Elle était même autorisée à l'appeler ce soir-même, s'il s'avérait que les intentions de Raybrandt étaient honorables. Sasha ravala son opinion sur ce que pouvaient être les intentions honorables d'un tel personnage, ayant une femme et une maîtresse. Bien qu'elle soit restée dehors, elle avait entendu les conversations de ses collègues. C'était très flou et cela ne la regardait pas. Cela n'avait rien à voir avec leur entretien professionnel de ce soir. Elle sortit de son sac sa carte de visite, et laissa le dossier contenant les quelques éléments de l'affaire qu'elle pourrait montrer à Raybrandt si besoin.

Elle le reconnut quand il entra. Elle l'avait déjà rencontré très rapidement à la cathédrale. Quand il lui avait ordonné d'aller se rasseoir après qu'elle ait pris à partie Torben Badenov. Il allait la reconnaître ! Tant pis, c'était un risque à prendre ! Et puis ce qu'elle faisait dans le cadre de son boulot ne le regardait pas.
Elle alla vers lui directement et lui serra la main.

"Bonsoir Shérif Raybrandt. Je suis Sasha Oppenheimer."
Elle marqua un temps.
"Je vous ai déjà rencontré, il me semble, lors de votre mariage, à la Cathédrale St Mungo. Non, vous ne m'avez pas invitée, mais je faisais partie des gardes humains.

Autant ne pas mentir, et montrer par là-même qu'elle n'avait rien à cacher, rien à dissimuler. S'il demandait pourquoi elle parlait à Torben, elle lui répondrait que les recherches avaient été interrompues certes, mais qu'il constituait toujours un élément perturbateur, et qu'elle avait voulu l'entraîner au dehors pour qu'il ne dérange pas le mariage. Il ne pourrait être que d'accord avec elle. Cela sautait aux yeux qu'il détestait l'homme. Pour quelle raison ? Ça, c'était le plus intéressant.


Dernière édition par Sasha Oppenheimer le Sam 7 Avr - 13:16, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Dim 4 Déc - 5:40

Un homme d’affaires. Peut-être, car c’était précisément le style que désirait arborer et faire ressentir à son interlocutrice William Raybrandt. Un costume noir soit pantalons, chaussures chiques, veston et cravate où ressortait une chemise blanche dessous. Rien de bien flamboyant, mais le Vampire ne souhaitait pas faire de vagues. En cette jeune nuit du 7 août 2010, notre cher Sheriff de Glasgow avait réussi à laisser de côté ses problèmes, ses erreurs de son mariage pour se concentrer sur les vraies choses. Puis, il n’était pas le genre d’homme à ressasser longtemps après être tombé si bas. Il savait pouvoir remonter aux yeux du Roi et de la Reine. Il travaillerait énormément et ferait profil bas pour un moment. Profil bas ? C’était vite dit. Tous observaient ce bel homme marcher élégamment dans les rues du Quartier du West End. Légèrement intimidant, mais William Raybrandt les laissait faire continuant de se diriger vers le lieu de rendez-vous les mains dans les poches nonchalamment. Il fallait vivre avec cette célébrité dorénavant … Les Humains ne savaient absolument pas pour ses «problèmes» et, en ce qui les concernait, il restait le Prince des Vampires. Innocents, admirateurs, obsessifs : il y avait de tout à Glasgow.

- Non merci, j’ai à faire.

Soupira-t-il après avoir élevé le ton pour atteindre ce ténor mélodieux tout en restant fort et puissant. La jeune femme avait désiré son autographe et quoi d’autres ? Probablement une entrevue, des questions puis, se faire mordre. Arf. Combien y-a-t-il de ces fous dans cette ville pensa le Sheriff poussant finalement la porte du Mitchell Library lieu de son rendez-vous : calme, loin des oreilles indiscrètes tout en étant publique soit innocent. Parfait pour parler criminologie. William ne s’était point retourné une seule fois sur ses arrières. Il continua à avancer lentement, la tête haute pour s’arrêter au final en plein centre de l’accueil de la bibliothèque. Quelques personnes le dévisagèrent probablement tous prêts à lui demander quels livres, romans sur les Vampires il préférait. Aucun, cela vous va-t-il mes chers ? Oui, sans laisser paraître une seule émotion, restant stoïque et grand William rigola, toutefois, intérieurement. Son menton était dénué de poils et sur le haut de son front ses cheveux ressortaient légèrement débraillés. Il aimait ce style plus que les cheveux longs portés en son humanité. Que c’était bon de vivre avec la technologie.

- Elle … ?

Murmura-t-il voyant enfin sa prochaine interlocutrice et cela pour une bonne partie de la nuit. Il ne cacha point sa surprise faisant exprès même pour la laisser passer outre les mailles de sa neutralité exquise. Oui, c’était bien cette femme, Sasha Oppenheimer nommée avec professionnalisme comme il s’y attendait, avec qui il conversa au téléphone deux jours plus tôt. Serrant la main qu’elle lui tendait, il écouta cette jeune femme simple … Quoiqu’elle fût plutôt téméraire. Un sourire en coin surgit d’entre les lèvres du Sheriff vampire alors que cette petite exclamation de rire fit de même.

- Je me rappelle effectivement de vous et comment vous avez attiré mon regard. Certes, ne vous inquiétez aucunement; c’est tout oublié. J’espère ne pas vous avoir trop brusqué cependant. Vous voyez, je désirais que le mariage de ma mère soit une totale réussite.

Un sourire polie et sincère, mais qui se trouvait totalement faux. William Raybrandt pouvait très facilement indiquer à son cœur des réactions parfaites. En sommes, il trouvait cette mademoiselle Oppenheimer téméraire et totalement irrespectueuse voir effrontée et curieuse. Certes, il était ici en professionnel ce soir. Puis, peut-être cette témérité, cette curiosité avaient permit à la jeune femme d’en découvrir beaucoup sur le cas du 1er mai. On pouvait se servir d'absolument tout.

- Peu importe, on a beaucoup à s’entretenir et seulement une nuit pour le faire. Allons nous asseoir voulez-vous.

Redevenant neutre et totalement respectueux, William Raybrandt pouvait en paraître même diaboliquement «sexy». Il marcha côte à côte en compagnie de Sasha lentement et presque royalement alors que le peu de gens présents s’écartaient sur leur passage. Certaines femmes semblaient même entretenir un visage de jalousie envers l’humaine … «Cela aurait put être moi» devaient-elles penser alors que William se faisait un plaisir d’enregistrer toutes ces visions. Ah, ces Humains : êtres si inférieurs et faibles. Entre l’allée géographique et celle de l’histoire, William s’assit finalement dans un fauteuil plutôt confortable de couleur marron. Il fit un signe de la main droite à Sasha d’en faire autant. Le Sheriff garda le silence encore plusieurs secondes voir quinze en tout. La même main sur la bouche, il réfléchissait à sa première phrase remarquant ce que transportait Sasha.

- Y a-t-il quelque chose en rapport avec votre enquête dans ce sac mademoiselle Oppenheimer … ?

S’enquit-il de manière toujours aussi respectueuse. Il arrêta là ne désirant pas brusquer trop la jeune femme en demandant à voir les probables papiers. Chaque chose en son temps et il fallait commencer à se mettre à l’aise. Quoique lui l’était presque totalement … William ne souhaitait seulement plus commettre sa bourde du mariage. Bravo pour gagner la confiance d’une personne après cela. C’était uniquement pour le bien des siens et elle pourrait croire en autre chose de plus personnel … Ou si ?

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Sam 17 Déc - 16:40

Je me rappelle effectivement de vous et comment vous avez attiré mon regard. Certes, ne vous inquiétez aucunement; c’est tout oublié. J’espère ne pas vous avoir trop brusqué cependant. Vous voyez, je désirais que le mariage de ma mère soit une totale réussite.

Tout en conservant son sourire, le shérif des vampires fit passer beaucoup de sentiments dans cette déclaration. Bien plus qu'il n'en laissait paraître avec son air détaché et affecté. C'était un prince, doublé d'un détective : habitué à jouer sur les mots et les attitudes, et apte à déceler les mensonges sous une pseudo-vérité. Sasha se recommanda de ne pas trop en dire, avant de comprendre ce qu'il voulait obtenir de cette entrevue.

"Tel était aussi notre but" renchérit-elle, "même si le résultat a été plutôt mitigé" ajouta t-elle avec une moue compatissante. "J'ai entendu dire que les fauteurs de trouble avaient été neutralisés."
Il ne releva pas. Il ne voulait pas en parler, de peur de trop en dire ? Elle le suivit entre les rangées de livres, pour chercher un coin tranquille pour discuter. Sasha l'observa discrètement alors qu'ils marchaient.

Le shérif avançait d'un pas conquérant, sûr de lui. Les femmes se retournaient vers eux sur son passage et Sasha nota, presque amusée, qu'elle ne semblaient pas apprécier qu'elle se trouve avec lui. Elles pouvaient penser ce qu'elles voulaient : Sasha n'était absolument pas attirée par lui. Trop de suffisance. Et puis c'était un vampire. Elle ne faisait pas partie de ces humaines passionnées par les créatures de la nuit : pour elle, ils étaient plus une sorte de nuisance qu'autre chose.
Ele s'assit en face de lui dans un large fauteuil et posa sa mallette à côté d'elle. Il ne manqua pas de la remarquer, presque aussitôt :

"En effet, Monsieur Raybrandt, cette mallette contient certains éléments de cette intrigue. Mais avant que je ne vous en dévoile quelques uns, j'aimerais savoir quels sont vos pistes. Quels soupçons souhaiteriez partager avec moi ?"
Elle acheva sa phrase et le regarda droit dans les yeux, pour lui montrer que d'un, son petit tour de séducteur ne l'impressionnait pas, et que de deux, elle n'allait pas lâcher ses infos de première importance aussi vite. Elle pensait même l'inviter à se rendre dans une des salles de la bibliothèque, où ils seraient plus au calme.

hj: c'était court désolée mais je me remets dedans peu à peu
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Dim 18 Déc - 5:09

«Fauteurs de troubles … »

«Fauteurs de … »

Trois mots. Ces seuls trois petits mots de mademoiselle Oppenheimer, stagnaient dans l’esprit de William Raybrandt en ce moment. Il ne les laissait pas prendre de place évidemment. Toutefois, ils étaient bien présents. Au début de cette soirée si importante pour toute la communauté vampirique mondiale, William n’aurait jamais pensé faire partit de ces «fauteurs de troubles» justement. Mais voilà … Il avait commis une bévue, une bévue punie. Il se sentait si horrible, d’un nullissime incroyable. Belle pensait le contraire. L’homme tenta de se forger cette idée. Quoique sa mère … Krystel Raybrandt avait toujours raison. Il avait mal agi en ne provoquant aucun geste. Il méritait tout cela. Si vous pensiez que les Vampires étaient des démons, des monstres sans émotions ni humanité vous vous trompez. Oui, William vous approuverait certainement ces dires. En ce moment, cependant, une mélancolie s’empara de son cœur. Elle le haïssait, il en était certain. Pourquoi ? Pourquoi n’avait-il pas agit ? Parce qu’il croyait suivre ses ordres.

- Euh … Oui, bien sûr.

Dit-il comme sortant d’une transe. Il venait tout juste de remarquer les yeux de Sasha plongés sur son propre regard. Elle refusait de lui montrer ses papiers quant à l’enquête. William Raybrandt avait tout entendu malgré qu’ayant été dans un autre monde, celui de ses pensées … Son monde auquel personne n’avait accès hormis lui. Peut-être elle aussi. Il la laissait entrevoir tout ou presque, car son amour se trouvait grand. Passant la main droite sur son visage, le Sheriff de Glasgow se redressa ensuite dans le fauteuil. Il croisa les mains entre ses jambes observant machinalement le plancher tentant de se remémorer les événements du 1er mai. Ce n’était pas difficile en temps normal et étant un Vampire de surcroît. Toutefois, il devait faire abstraction de son complexe … Argh ! Tu vas mettre cela de côté veux-tu ? pensa-t-il tout en s’insultant.

- Cela fait … trois mois déjà. J’espère que l’enquête à tout de même avancé. Je crois … Enfin, j’imagine que les toilettes publiques présentes sur le site ont été prises en compte dans l’enquête. Il y avait une odeur … Animale là-dedans. Non, détrompez-vous ce n’était pas de Vampires ni d’humains de surcroît. Cela sentait le sexe et on a voulu tout éliminer en inondant les toilettes. Il restait, cependant, assez de cette odeur pour que je la respirer lorsque je suis entré ...

Il avait parlé d’une voix neutre, toujours la même relevant son regard peu à peu sur son interlocutrice. Ses yeux étaient profonds intimidants même. William ne souriait pas, restait concentré. Il n’était pas ici pour s’amuser ce soir. Puis, il ressentait la non-volonté de la jeune femme pour s’amuser. Elle était toute professionnelle. Peut-être détestait-elle les Vampires même. La raison pour laquelle, William devait écarter son clan des suspects potentiels. Ce ne pouvait pas être un Vampire, mais cette femme enflammée pouvait être de mèche avec l’odeur de sexe …

- ... Ce n’est pas naturel ni même normal. Quoique si je suis ici à vous parlez actuellement, me nourrissant de sang je crois que l’on peut croire en d’autres espèces non humaines.

Il avait encore parlé légèrement, mais son cœur s’alourdissait. Quelqu’un, quelque part en voulait aux Vampires. Cette personne voir ces personnes – au vu de cette odeur sexuelle – pourrait les détruire. Désiraient-ils une guerre ? Possible. Il fallait absolument connaître cet ennemi pour mieux l’annihiler et surtout : arrêter de se battre entre nous songea-t-il. Les idioties du mariage, cette punition les divisaient tandis que ces gens s’unissaient de jour en jour peut-être. On put, avec une observation forcée, voir la mâchoire de William se serrer. Il le repensait une fois de plus en quelques jours : quelle piètre espèce nous faisons.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Ven 23 Déc - 18:22

A mesure qu'il parlait, Sasha regardait autour d'elle, anxieuse. Cette sombre histoire n'avait pas sa place entre les rayonnages de Mitchell Library, même s'il était déjà bien tard. Elle n'avait pas voulu dévoiler ses informations mais apparemement cela ne dérangeait pas Monsieur Raybrandt de parler de tels événements au vu et au su de tous !
Elle dut l'interrompre après sa deuxième tirade :

- Monsieur Raybrandt, je crois que nous serons plus à l'aise pour parler de tout ça dans une des salles d'études.
Sans attendre sa réponse, elle se leva en le fixant sévèrement. Elle était fâchée qu'il ait évoqué ces sujets en public. Elle encourait peut être la colère d'un puissant vampire mais elle n'y pensait pas. Seule comptait la discrétion et le prince en manquait singulièrement ! Tout ce qu'il avait dit était vrai et très intéressant : qu'il en ait déduit autant, tout comme elle, indiquait qu'ils étaient sûrement sur la bonne piste. Sasha vit dans ses yeux furibonds qu'il n'avait pas apprécié sa sortie, alors elle ajouta plus poliment :

- Si vous voulez bien me suivre Shérif, j'ai des choses à vous raconter moi aussi.
Il finit par lui emboîter le pas. Ils pénétrèrent dans une des salles, et Sasha ferma soigneusement la porte derrière elle. Il y avait là une table circulaire, quatre chaises et un tableau blanc avec des "velledas" posés sur le rebord.
Elle ne s'assit pas, mais s'approcha du tableau. Il était posé dos à la porte. Aucune fenêtre dans cette petite salle. Sasha sut que personne ne les écoutait. Elle prit une inspiration et traça ces lettres :

Je sais qui est derrière tout ça. Puis-je vous faire confiance ?
Et elle ajouta deux mots après :
Maryana Watheerey
Puis elle ajouta, d'une petite voix soudain devenue timide :
- La connaissez-vous ?

hj: c'est court et médiocre !!! bouh mais pas d'inspi en ce moment
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Dim 25 Déc - 22:23

Il avait faillit éclater de rire. Oh ! L’avait-il oublié ? Apparemment oui. Effectivement, les humains travaillant dans le domaine de la police détestaient dire au grand jour – ou à la grande nuit, hrm – les plus infimes secrets provenant des enquêtes en cours, terminées et plus encore même. Toutefois, William Raybrandt n’était pas un imbécile à l’inverse de ce que pensait fort probablement Sasha. Un lieu totalement innocent ou le magnifique Prince des Vampires discutait tranquillement avec une jeune femme. Personne n’allait faire attention à leur conversation. Tous allaient se river sur les personnes … Les mouvements des lèvres se trouvaient simplement facultatif. À l’évidence, Mlle Oppenheimer penserait peut-être le rendre colérique. C’était mal le connaître. Toujours dans la même position, William avait simplement levé un sourcil fort surpris de l’agitation trouvée chez son interlocutrice. Son dos fut revenu sur le dossier du fauteuil alors que son corps se cala plus confortablement à l’intérieur. Il défia d’un regard espiègle Sasha d’en faire autant.

Rien à faire … Les femmes humaines pouvaient être si têtues. Au moins, malgré un ton un peu emporté, elle reste polie pensa-il un autre petit sourire aux lèvres. Oh ! Elle commençait à l’intéressait subitement … Et ce parfum : du O +. Ok, William au travail se fustigea-t-il intérieurement. Soupirant désespérément pour ce peu de confiance apportée envers lui, lui qui avait des centaines d’années de plus, une agilité et une vitesse géniales. Peu importe, il suivit docilement, obéissant à chaque mots de Mlle Oppenheimer jusqu’à la salle d’étude sans fenêtre en plus. Un regard circulaire dans la pièce l’avertit qu’il ne s’y trouvait que le strict minimum pour ce genre de salle. Aussitôt, il prit place sur le rebord de la table croisant les bras. Son regard restait neutre … L’inspiration de Sasha lui indiquait encore cette colère. Oh ! Mais il ne fallait pas en faire tout un plat non ? Sans compter qu’elle écrivait pour un aveugle. Il voyait parfaitement clair … Tellement qu’un autre rire l’emporta légèrement lors des paroles chuchotées par la jeune femme. William détourna un peu le visage tentant de ne pas paraître impolie : peine perdue évidemment.

Il décroisa lentement ses bras pour marcher en direction du tableau, élégamment comme son habitude l’en imposait. Oui, on vous l’avait dit précédemment : personne ne peut pas l’apercevoir. William Raybrandt était trop spectaculaire pour passer discrètement. Doucement, il prit le crayon de la main de Sasha et, tout en observant cette dernière, traça trois lettres sur le bas du tableau : NON. Non, il ne connaissait pas cette personne et aimerait grandement connaître ce qu’elle aurait à voir avec les événements du premier mai.

- Donc, je peux parler ? Ou c’est aussi défendu par le code de sécurité de Scotland Yard ?

Dit-il murmurant, agissant comme Sasha, peut-être tentant de l’agacer. Oh ! Il avait un sourire et un amusement aux lèvres. Il n’était pas fâché ni agacé ni sur le point de commettre un meurtre. Les Vampires étaient peut-être connus comme tueur, mais c’était pour se nourrir. Commettre un véritable meurtre n’était pas accessible à tous. Il déposa doucement le crayon au tableau. Il mit, nonchalamment, les mains dans ses poches. Son dos alla s’appuyer sur le mur tout aussi blanc que son tableau. Ses yeux marron ne quittèrent pas pour autant Sasha Oppenheimer. William n’avait pas vraiment l’intention d’aller à l’encontre de la volonté de l’humaine. Il était comme cela, il travaillait à sa manière. Alors que n’importe quel autre Vampire aurait déjà puni ce crime, William s’en fichait totalement. Ainsi, toujours sur le même ton et cette humeur devenant probablement un peu trop agréable, William fit part de ses pensées et désirs.

- N’ayez pas peur. Vous pouvez me dire de me taire, de ne plus recommencer mon petit numéro de tout à l’heure. C’est vous qui commandez ici … Au mariage, c’était différent. Là, c’était moi qui commandais. Non, en fait, c’était ma mère.

Termina-t-il levant machinalement le cou et observant ce plafond non important à ses yeux. Oui, c’était Krystel Raybrandt ayant le pouvoir au mariage. Sa grande et magnifique reine.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Ven 20 Jan - 19:53

Sasha y était peut être allée un peu fort dans ses précautions, mais elle désirait avant tout éviter les bourdes. Ses supérieurs lui avait reproché sérieusement sa conduite à la Cathédrale, quand elle avait littéralement attrapé Torben Badenov et emmené au dehors. Un, elle s'était faite remarquer parmi les vampires - dont l'un d'eux se trouvait en ce moment-même tout près d'elle - de deux, son rôle n'était pas de poser des questions mais d'observer et de noter tout détail suspect, et enfin de trois, elle n'était pas chargée du dossier "Badenov". Riley Bergson, son insupportable collègue, par exemple, aurait été mieux à même d'appréhender l'individu. C'était en tout cas ce qu'avait répliqué Jack Fowler face à ses tentatives d'explication. Il n'avait rien voulu entendre. En y repensant, lui revint la rage qu'elle avait éprouvé devant sa réaction. Elle avait pensé bien faire et voilà que tout lui retombait dessus !

En plus, elle se sentait mal à l'aise en présence de ce vampire. Il n'était pas n'importe qui d'accord, c'était le prince Raybrandt, un des plus importants shérifs vampires, mais elle se croyait mieux armée face à la répulsion, la peur, qu'elle se mettait à éprouver pour les créatures de la nuit. C'était tout récent, ce changement d'attitude, depuis les derniers évènements en fait. Et aussi sa rencontre avec un libraire, dans cette même bibliothèque, un libraire appelé Johan O'More. Il l'avait convaincue que d'autres créatures que les vampires existaient. Il n'avait utilisé aucune preuve, commencé aucune démonstration empirique, donné aucun exemples ! Pourtant, elle qui avait étudié la criminologie, avait senti qu'il était sincère. C'était un autre aspect bizarre qui l'avait refroidi vis à vis des nocturnes rouges.

Pourtant, elle devait compter avec William Raybrandt. Il semblait vouloir l'aider dans ses recherches, pour confondre les responsables du massacre.
Si elle avait tourné les talons aussi rapidement tout à l'heure, si elle avait cherché un endroit tranquille, c'est parce que le prince avait parlé "d'autres créatures."
*C'est donc vrai...* Et ça lui donnait froid dans le dos !
Elle resta le plus calme possible, ne montrant pas que les remarques de William l'énervaient un peu.
*Je ne fais pas partie de Scotland Yard, mais d'Interpol !* pensa t-elle très fort. Mais elle n'avait pas le droit de révéler son véritable rôle.
Elle ignora sa dernière remarque, mais repensa à ses autres déclarations, dans le hall de la bibliothèque.
A côté de son "NON", elle inscrivit trois mots :
"Animal. Sexe. Autre race."
Puis elle ajouta à haute voix :

"Nous savons parler à Scotland Yard, Monsieur Raybrandt. Mais nous aimons exposer nos idées sur un tableau. Pour recouper les ressemblances. Cela nous aide à trouver la solution."

Elle pointa du doigt les trois mots :
"A quoi cela vous fait-il penser, Monsieur Raybrandt ? Moi, je n'ai pas d'expérience vis à vis des "autres espèces non humaines" dont vous parlez."

Elle s'adossa elle aussi de l'autre côté et le regarda droit dans les yeux.
"Qu'est cette femme ? Une autre espèce non humaine ? Mais laquelle ?"
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Dim 22 Jan - 5:34

Il ressentait son sang. Elle semblait mal à l’aise. Quoiqu’il comprenait parfaitement la raison. Il n’avait pas été tendre avec cette jeune femme à la Cathédrale St-Mungo. Ouais, mais elle allait tout faire rater le mariage … Qui fut raté de toute manière en ce qui le concernait lui. Lui qui avait tant voulu une parfaite réussite. Lui qui essaya, tant bien que mal, de ne pas faire de vagues avec Belle et Jana. Toutefois, cette dernière ne put pas se retenir évidemment. Pff ! Il semblait sur le point de s’effondrer par tant de problèmes pesant sur ses épaules. Ah oui … On discutait des événements du premier mai. Le sexe, les animaux et une autre race. Son regard porta au bas du tableau pour ensuite remonter et observer de manière intriguée Sasha. Tiens, on n’a pas encore le droit de parler songea-il levant les yeux au ciel.

- Désolé. J’ai eu tord.

Dit-il retourna son regard sur ses devants les mains toujours dans ses poches. Ouais, il avait eu l’air idiot. Évidemment, William Raybrandt savait parfaitement comment se nommait cette technique soit le «brainstorming». Une technique pouvant être utilisée dans toutes sortes de situations et n’étant certainement pas récente. Une grimace se fit à sa bouche … Oui, mais bon. Il avait eu l’air idiot et alors. Mlle Oppenheimer l’était encore plus ayant peur de lui. N’avait-il pas dit ne lui faire aucun mal ? Voyons. Les Vampires ne tuaient pas n’importe quand, à n’importe quelle heure pour aucune raison tangible. Ce sang … Il semblait bouillonner, attiser son odorat. William toucha de sa langue ses canines non sorties. Il ne regardait pas plus en direction de sa nouvelle collègue de travail. Une question … Sur des races non humaines. Et cette femme.

- J’en déduis que Maryana Watheerey est la femme qui s’est immolé et à causé autant de panique et de grabuge.

Dit-il plus pour mettre ses propres idées au clair qu’avoir la confirmation des dires de Sasha. Après tout, elle avait annoncé le nom puis, maintenant, parlait de cette femme. Soit elle parlait de Krystel Raybrandt la seule autre femme représentative le premier mai soit cette femme inconnue à son esprit qui l’avait très vite fait ressentir comme un poulet rôti dans un four. La réponse vous arrivait tout cuite dans le bec – qui avait un magnifique lien avec le poulet au passage. Il repoussa le mur de ses bras, d’une manière machinale. Face au tableau blanc, William observa les quatre mots déjà présents puis, Sasha.

- Au départ, je croyais que c’était une Vampire si puissante que je ne pouvais pas la ressentir. Quelque chose que seul le Roi connaissait. Mais, je n’en suis plus aussi certain. Je crois qu’on n’est pas seuls sur la Terre. Toutefois …

Terminant sur un ton léger, mais sérieux. Un ton de travail en fin de compte, William s’avança vers le tableau blanc et prit le crayon dans sa main droite. Enlevant le capuchon, il fit une ligne entre les mots Maryana Watheerey et sexe pour ensuite y passer un X. Déposant le crayon à nouveau, il se tourna vers Sasha Oppenheimer. Un air extrêmement neutre, très opaque, sérieux à souhait bloquait toute émotion sur le visage de William.

- Toutefois, Mlle Oppenheimer je doute que ceux qui copulaient joyeusement dans les toilettes publiques soient en lien avec Maryana. Bien au contraire, ils l’auraient aidé. Bref, nous avons deux nouveaux venus soit une race qui a à cœur sa reproduction et cela discrètement et une autre qui a tendance à détruire ce qui l’entoure …

Et les Vampires en premier lieu termina-t-il en ses pensées. Baissant la tête un peu, il remonta pour fixer Sasha. William ne savait pas réellement qui étaient ces gens. Que voulaient-ils ? Toutefois, de plus en plus, il songeait que les Vampires étaient plus visés que les humains. Maryana – apparemment, c’était son nom – l’avait appelé lui-même. Elle avait désiré l’attirer à elle pour avoir lamentablement échoué. Pourquoi lui ? Parce qu’il était un Vampire ? Ces gens désiraient les détruire ? Autant de questions et si peu de réponses pour le moment.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Lun 20 Fév - 21:02

Leur rencontre discrète dans cette bibliothèque prenait des allures de rendez-vous empli de révélations : tant sur la perspicacité du vampire que sur les découvertes de Sasha, enfouies dans son inconscient. La jeune femme se doutait déjà que l'affaire "Maryana Watheerey" n'était pas nette : mais la fameuse rencontre avec cette femme l'avait déboussolée et détournée de son but initial, la confondre.
*Elle m'a bien eue. Je l'ai crue, quand elle m'a raconté sa petite fille et son chagrin. Je ne pouvais imaginer qu'elle était une grande comédienne.*
Elles avaient fait les boutiques ensemble, comme deux amies, alors que Maryana appartenait clairement à une autre espèce, selon les dires de William !
Sasha ne comptait aucun vampire parmi ses amis : et si le nocturne qu'elle cotôyait en cez moment disait vrai, il existait aussi d'autres espèces surnaturelles.
De quoi faire frissonner ! Elle eut chaud aux tempes, et vit dans le regard de William une lueur d'envie. *Il ressent mon sang !*
Mal à l'aise, elle s'écarta du tableau et chercha à mettre le plus de distance entre elle et lui. Même s'il avait dit ne pas vouloir lui faire du mal, elle n'arrivait pas à faire confiance aux vampires.
Oui c'était paradoxal comme réaction, puisqu'elle acceptait une entrevue avec un vampire, dans le but de chercher à définir d'autres espèces nocturnes, dans un but final de neutralisation de leurs agissements !
*C'est encore trop tôt pour cela. En tout cas pour moi. Ce prince a l'air déterminé à les empêcher de nuire...* Sasha, elle était en phase d'observation et d'analyse. Elle n'avait pas reçu d'ordres en ce sens. Personne ne lui avait dit de chercher plus d'infos sur Maryana. Personne ne savait qu'elle rencontrait Will. Elle était devenue une sorte d'électron libre dans le groupe. De toute façon, elle ne faisait pas vraiment partie d'eux. Elle intervenait en aide extérieure quand on avait besoin de son expertise, mais la plupart du temps, elle restait seule. Elle était d'un naturel solitaire.

Elle avait hoché la tête aux différentes remarques de William : il s'agissait plus de constatations pour lui que de nouveautés, mais elle consignait en quelques mots ces déclarations : "Une vampire puissante que le roi connaîtrait", "copulation", "immolation".

"J'aimerais que vous revenions à Maryana dans un premier temps. Dans ce dossier" dit-elle en le sortant de son attaché case, "se trouvent tous les résultats de la première enquête que nous avons mené auprès d'elle. Sans succès. Aucune preuve n'a pu être établie."


Elle ouvrit le dossier sur la table, et en dévoila le contenu. Il y avait des photos, acte de naissance, de baptême, de mariage, différentes copies de contrats d'assurance, d'achat de maison, bref tout ce qui avait constitué et qui constituait toujours la vie de Maryana. Copie du permis de conduire, quelques brochures illustrant ces expos de photos...
Elle vit avec satisfaction William se pencher d'un air qu'elle jugea intéressé sur le dossier. Elle prit encore plus de plaisir à déclarer :

"Ce qu'il y a dans ce dossier ne contient aucune vérité. Oui, il retrace la vie de cette femme, et en le lisant, on peut se faire une vague idée sur elle. Mais la meilleure façon de connaître une personne, c'est la rencontrer. Puis, ensuite, de la confronter à la vérité."

Sasha inspira. Elle allait lui dire la vérité elle aussi.
"J'ai déjà fait la rencontre de Maryana, ailleurs que dans une salle d'interrogatoire. Au Subway, pour être plus précise. Je sais maintenant pourquoi elle agit ainsi, et d'où lui vient toute cette rage de destruction. Ces connaissances, je ne les ai communiquées à personne. Plus personne ne travaille sur ce sujet ; c'est une affaire classée."

"Si je n'ai pas lâché le sujet, c'est parce que j'ai reçu un message anonyme, m'annonçant que Maryana n'était pas celle que je croyais, qu'elle était dangereuse. Cette personne a aussi dit qu'elle me recontacterait. J'ai donc besoin de votre aide, Monsieur Raybrandt, de votre réseau d'informateurs discrets : il nous faut reprendre les recherches sur Maryana et sur cette personne mystérieuse."

Sasha sortit de la mallette son portefeuille. D'une des poches, elle en tira un petit papier plié. Elle l'ouvrit et le tendit au prince :
"Voici le message. Il date un peu, mais je l'ai conservé soigneusement. J'espère que votre odorat surdéveloppé pourra nous aider."

hj: dsl pour le long post j'avais des choses à dire !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Mar 21 Fév - 0:02

Cela l’agaçait. Ne lui avait-il pas assuré ne pas l’attaquer ? Un Vampire restait un être civilisé malgré tout. Malgré sa définition de «créature» nocturne, les Vampires gardaient une part d’humanité en eux. En fait, seul le manque terrible de sang pouvait les rendre totalement fou. La faim les rendaient de véritables prédateurs, des machines à tuer. Quoique aujourd’hui, le Vampire manquant de sang à un point tel était rare voir impossible. Bon, cela restait une possibilité. Évidemment, il ne fallait pas croire à ce que cela pourrait être totalement impossible. Mais un Vampire allant jusqu’à ce stade pouvait mourir … William Raybrandt ne voyait pas là une sage idée à moins que la créature se ferait blesser. Peu importe, il soupira gardant néanmoins son calme lorsque Sasha Oppenheimer s’éloignait de lui. Il commença à marcher, mais arrêta fort rapidement pour s’asseoir sur la table soit sa première position en cette petite pièce au départ. Ses bras se croisèrent sur son torse alors que Sasha élevait enfin la voix.

Elle avait du cran. C’était une jeune femme fortement courageuse et téméraire. Déterminée de surcroît, car William ne ressentait guère la peur voir pas du tout depuis les premiers mots de Sasha. Cette dernière s’affairait à bien déblatérer ses connaissances sur l’enquête. Elle évitait d’aborder le sujet difficile. Une véritable professionnelle … Un peu trop même. Une grimace qui fit baisser momentanément le regard de William vers le sol passa sur le bas de son visage. Trop professionnelle la menait vers des erreurs comme poser des questions à un homme à la première rangée d’un mariage royal. Certes, l’on n’en était plus là. William avait posé un regard intrigué en les nombreuses photos de cette Maryana Wathereey s’intéressant tout particulièrement à celle d’une petite fille … Il l’a prit entre ses doigts écoutant qu’à moitié les dires de Sasha. Rien de particulier, uniquement sa vie. Mais en connaissant la vie d’une personne, on pouvait la repérer, repérer ses habitudes, ses intérêts, ses occupations et ses complices.

- Classée ? Déjà ?

Fort surpris de cette réponse concernant l’enquête relevant un regard en direction de Sasha continuant de déblatérer sur le sujet soit sur un message téléphonique anonyme : «un ami» qui semblait aussi travailler sur l’enquête. Un policier ? Ce serait fort étrange. Cette personne aurait put se confier directement à Sasha. William déposa doucement la photo de la petite fille l’intriguant pour prendre le petit papier dans ses mains. Il n’avait plus aucune sensation de son premier propriétaire là-dessus. Cela faisait bien trop longtemps qu’il fut entre les mains de Mlle Oppenheimer tout comme de la police. Le Sheriff tourna et retourna le morceau de papier, il jouait avec ce dernier, sans réellement le vouloir totalement. Son esprit réfléchissait. Une autre personne les aidait … Mais qui ? Et pouvait-elle être de confiance ? Un ami … Dans ce monde troublé, il en doutait fort. Puis, si cette personne voulait cacher sa vraie identité, elle aurait utilisé un téléphone public. Ainsi, il leur sera impossible de la retracer.

- L’odeur est trop ancienne et s’est mélangé avec trop de choses et de gens. Je ne peux rien faire avec ce morceau de papier.

Dit-il de manière lasse tout en déposant la pièce à conviction sur la table. Ses yeux se reposèrent sur la photo de la petite fille. Était-ce la fille de Maryana ? Comment une mère pouvait être aussi cruelle ? Hm … Si elle n’était pas humaine, il en serait fort possible alors que l’image de sa magnifique reine apparut en son esprit : un doux sourire ne put pas s’empêcher d’y apparaître. La personne recontacterait Sasha ? À moins que ce soit Maryana elle-même désirant tendre un piège à sa détracteuse ? Après tout, elles se furent rencontrées. Il lui fallait découvrir cette personne et ils leur faillaient la rencontrer.

- Je crois que la meilleure façon de procéder serait d’attendre que cet «ami» vous recontacte. Ensuite, j’aimerais que vous me contactiez moi immédiatement, mais ne le dites pas à cette personne que vous m’avez rencontré. Il serait bien aussi de décrypter la voix de cette personne. Peut-être pourrais-je moi-même la reconnaître. Vous pouvez le faire à la police non ? Enfin ... Il faudrait demander un lieu de rendez-vous si cette personne ne le fait pas. Je viendrais alors avec vous, mais resterais caché. De cette manière, si c’est Maryana qui vous tend elle-même un piège, on en saura plus sur elle et vous serez en sécurité grâce à moi.

Il resta neutre sans sourire pendant toute sa tirade. Ses yeux étaient rivés en Sasha Oppenheimer. Ses mains s’apposaient sur ses hanches. Excepté Maryana, qui cela peut-il bien être ? Soit un policier désirant garder l’anonymat … Peut-être l’un de ces deux créatures des toilettes publiques voir, un Vampire. Fronçant les sourcils, William se demandait si cette dernière possibilité pouvait être crédible. Le Roi aurait-t-il bougé : pour une fois ? Après tout, ses supérieurs ne lui disaient jamais rien. Il devait garder cette piste pour lui et ne pas effrayer Sasha. C’était son problème après tout et non le sien. Son regard pointait vers le mur, mais ne le voyait pas. William se trouvait en ses pensées. Il tentait de se mémoriser les gens présents à la célébration du premier mai … Le tireur ? Pas impossible, mais le devenant lorsqu’on se rappelait que c’était cet idiot de Badenov.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Lun 12 Mar - 20:08

Sasha devait bien reconnaître, à contrecoeur, que tout ce que disait William Raybrandt faisait sens. Dans sa voix, dans ses yeux, perçaient des accents de sincérité. Ses mains, posées calmement sur ses hanches, démontraient une attitude sérieuse. Il n'essayait pas de la rouler. Sasha faisait marcher ses méninges et développait son empathie pour déceler s'il mentait ou non. Pas facile à dire, car c'était un vampire, et en plus un puissant, et les plus forts de ces créatures étaient capables de dissimuler bien des choses derrière leurs visages d'anges... Lui faisait partie de ces hommes tout à fait à son goût : le genre de gars mystérieux, cachant un sombre passé... Comme Tolin. *Mais enfin Sasha, Tolin n'a rien à voir avec William ! Il est, certes, un peu mystérieux, mais ce n'est pas un vampire ! Bon, ok, ils sont tous les deux bruns, mais là s'arrête la ressemblance !*

Sasha se recentra sur leur conversation. Les pensées un peu ailleurs à cause de son attirance pour les bruns mystérieux, elle ne vit pas que la photo de la petite fille de Maryana avait intéressé William. Elle se pencha pour attraper la photo sur la table, et la reposa précipitamment devant elle, sur le dossier ouvert. Elle avait eu un peu peur en tendant son cou près de lui, *une peur de fillette*. Elle se ressaisit dès que possible, et se concentra sur William, pour voir ce qu'il pouvait dénicher sur le papier. Mais il ne put rien trouver ; l'odeur était trop ancienne. Sasha s'en doutait, mais elle avait espéré qu'il ait des pouvoirs surnaturels, autres que ceux qu'on leur connaissait déjà. En son for intérieur, elle pensait que peut-être - je dis bien peut-être - les vampires plus puissants, plus vieux sur Terre, possédaient des avantages sur les "jeunes" vampires - *les fraîchement tués quoi*.

"Je suis désolée si ce papier ne vous parle pas plus. Cette personne m'a seulement laissé ce papier, tapé à la machine. Elle n'a pas laissé de message vocal, malheureusement, sinon cela aurait été facile de la ou le retrouver." soupira Sasha. Elle ne savait pas bien ce qu'ils pourraient faire maintenant que la pièce à conviction ne s'était montrée d'aucune utilité. Mais William paraissait avoir des idées.

"Je ne crois pas que Maryana sache que j'ai des doutes sur elle. Nous... Je l'ai approchée avant de recevoir ce message. J'ai pu la sonder de très près, et j'ai réussi à lui faire croire que je voulais être son amie."
Mieux valait présenter la chose ainsi. Et ne pas parler du fait que Sasha avait mordu à l'hameçon de cette femme manipulatrice et séductrice.

"Mais vous avez raison. Il faudrait que cette personne me recontacte pour que je puisse en savoir plus sur ses intentions. Après tout, elle pourrait tout à fait mentir et nous attirer dans un piège elle aussi."
Oui, Sasha parlait maintenant à la première personne du pluriel. Elle incluait ouvertement le vampire dans son "équipe", composé pour l'instant... d'elle seule. Et oui ses supérieurs ignoraient tout de cette enquête qu'elle menait en cachette. Pourquoi ça ? Une partie d'elle ne voulait pas qu'ils voient cette obsession qu'elle éprouvait pour Maryana. Une obsession dérangeante, à laquelle elle ne voulait pas apposer de nom.

"Il y a donc deux pistes à explorer, chacun de notre côté : Maryana et les deux... personnes des toilettes."
Sasha répugnait à parler de bêtes ou d'animaux. Tant qu'elle ne connaîtrait pas la vérité sur leur identité, elle préférait laisser des zones floues.
"Pensez-vous qu'une personne de votre entourage, quelqu'un en qui vous avez confiance, pourrait se charger d'une des deux pistes ? Je me porte volontaire pour chercher du côté des... autres espèces. Je pense connaître quelqu'un qui pourait m'aider."
Elle pensait à Johan O'More, le libraire. C'était avec lui, dans cette même bibliothèque, qu'elle avait parlé pour la première fois des autres créatures que les vampires. Plus elle y pensait, plus cela paraissait une bonne idée.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Mer 14 Mar - 22:52

Tout en l’écoutant exposer les faits tout comme les idées, William Raybrandt s’assit sur l’une des quatre chaises entourant la table. Il allongea les jambes terminant par poser deux doigts sur sa tempe. Les faits tournoyèrent rapidement dans son esprit. Ils n’avaient pas beaucoup d’indices outre le fait du morceau de papier. Cet unique morceau de papier sans rien alentour. Ils possédaient aussi ces photos tout comme la description de Maryana. Enfin, cette femme avait une belle couverture de jeune mère pour une tueuse. Une parfaite couverture humaine au final. Levant la tête vers Sasha qui amenait une rencontre avec cette femme tout comme un recontacte possible avec la personne. Il baissa la tête tout en souriant, un minuscule rire perça ses lèvres. Encore, Sasha semblait intimidée. Il ressentait son cœur parfois battre plus vite … Pour quelle raison. Il jugerait que ce n’était pas de la peur toutefois. Oh, mais il n’était strictement pas là pour s’amuser en cette soirée. Faisant fi des émotions de la jeune femme tout comme cette magnifique odeur, William se posa à nouveau sur le sujet du jour.

- J’aimerais que vous attendiez ce contact alors que moi j’irai à la rencontre de Maryana.

Termina-t-il à la suite des deux pistes exposées par Sasha. Mais elle parlait beaucoup cette jeune femme. Ok, c’était une professionnelle et elle expliquait la situation, ses hypothèses. Certes, William commençait à ne plus savoir à quel saint ce vouer. Il balança la tête vers l’arrière soupirant de manière lasse. Pourquoi Sasha lui proposait cette idée de faire confiance à une personne de son entourage. Ok, la jeune femme le ferait. Mais William n’avait nullement l’intention d’agir de la sorte. Il toqua ses ongles à un rythme régulier en la table. Notre Sheriff tentait de trouver une solution à toute cette embrouille. Quoiqu’après la rencontre entre Sasha et Maryana, il ne désirait aucunement que ceci se reproduise.

- Pour commencer, j’irai à la rencontre de cette démone ou peu importe ce qu’elle est. Elle a pu vous berner durant votre rencontre sans que vous vous en rendiez compte et, après les actes commis le 1er mai, ceci est parfaitement clair même.

Termina-t-il relevant la tête. Son ton était un peu plus sérieux qu’auparavant. Son regard neutre, mais restant charmeur néanmoins se tint dans celui de sa coéquipière. William était très clair sur ce sujet. L’humaine n’avait aucun moyen de se défendre si les choses tournaient mal. Puis, si ceci arrivait Maryana saura pour le plan. Elle devait avoir quelques pouvoirs tout comme les Vampires. Des compatriotes même. Si j’y vais seul, cela équivaudrait en une sorte de simple vengeance de son attaque. Il se leva finalement tout en approchant un peu plus Sasha Oppenheimer.

- Je dois avouer que de l’aide ne serait pas de refus aussi. Certes, je préférerais que celle-ci ne complique pas notre alliance. J’espère que votre connaissance est de totale confiance … Je suis seul de mon côté sur ce projet. Si besoin est, je prendrais un ou deux Vampires de basse classe avec moi. J’aimerais que vous ne disiez rien de moi à cette connaissance et que chaque mot dit durant cette conversation me soit rapporté.

Soupirant, il fit presque dos à Sasha portant maintenant son regard en le tableau blanc. Oui, celui où ils écrivirent leurs mots clés. Il ne porta aucune attention à Sasha. Seul son regard, toujours aussi déterminé, devrait suffire à cette dernière pour comprendre l’importance de cette tâche. Déjà, il n’était plus certain si le Roi n’était pas non plus sur cette piste. Oui, il pourrait en faire part à Jana et Belle … Alors que la première lui faisait la tête, non. William aimait mieux travailler seul. Les équipes ne faisaient que le servir, l’aider si grand besoin était. Plus petites, mieux il se portait. En tout cas, concernant les têtes pensantes.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Mar 3 Avr - 21:04

Un plan, une stratégie se mettait progressivement en place entre le vampire et l'humaine. Une alliance... Sasha n'arrivait pas à croire ce qu'elle était en train de faire. C'était une réussite des plus improbables, si elle réussissait à se faire un allié du côté des vampires. Elle n'était pas dupe : si le prince dénichait la moindre faille ou faute de son côté, il cesserait tout contact avec elle, ou pire, chercherait à la faire éliminer. Malgré ses apparentes "bonnes" manières, il restait un prédateur et de la plus dangereuse espèce. Elle savait aussi qu'il engagerait sûrement des hommes de confiance pour la faire surveiller, pour qu'au moindre faux pas, sa réputation ne soit pas entachée.

Elle sentait bien que si elle s'engageait vraiment sur cette piste, sur cette "alliance" avec le vampire, elle ne pourrait pas faire machine arrière. De toute façon, elle lui en avait déjà trop dit. Les informations qu'elle lui avait données lui permettaient sans conteste d'avance sur le but qu'il s'était fixé, quel qu'il soit. Elle avait vu l'intérêt s'allumer dans ses yeux quand elle lui avait parlé de Maryana.

"D'accord pour que vous la rencontriez. Par contre, j'aimerais qu'elle ne sache pas d'où vous viennent toutes ces informations. Elle ne doit pas pouvoir remonter jusqu'à moi. Pouvez-vous en assurer ?"

Pourquoi lui demander cela ? Parce que d'une certaine manière, elle avait peur de Maryana ? Peur du pouvoir que cette "femme" avait sur elle-même ? Sûrement. Sûrement aussi qu'elle se sentira coupable de l'avoir dénoncée aux vampires.
*Ne t'inquiète pas : je suis certaine que Maryana saura se débrouiller toute seule, comme une grande.*

"Ne vous inquiétez pas pour moi : je saurai me débrouiller." assura t-elle, bien que ce ne soit pas aussi vrai que pour Maryana.
"J'aimerais que vous me fassiez aussi un compte-rendu de votre rencontre avec elle, Monsieur Raybrandt" ajouta t-elle. Elle aussi avait le droit de lui demander cela, pour assurer la confiance entre eux deux. Puis considérant que leur conversation était terminée, elle conclut :

"Vous pouvez me joindre à n'importe quel moment, au numéro que vous connaissez déjà. Dans combien de temps et comment nous recontacterons-nous pour confronter les résultats ?"

FIN POUR SASHA.

hrp: tu peux encore poster une réponse pour clore si tu veux Very Happy On peut voir les détails des prochaines rencontres par mp

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   Mer 4 Avr - 3:54

Il avait hoché lentement, mais d’une manière on ne peut plus affirmative la tête. Notre cher Vampire retourna s’asseoir. Cette fois, cela fut sur la table alors qu’évidemment sa conspiratrice commençait à ranger ses choses sorties au préalable. C’était franchement clair. Il ne fallait en aucun cas que Sasha se fasse découvrir. Que ce soit par l’ennemie numéro 1 de cette enquête voir par des alliés potentiels provenant de lui-même. Cela les mettrait en danger. Toute erreur de leur part pourrait faire utiliser Sasha comme otage et l’a tué. Non que William tenait à la jeune femme hormis peut-être ce sang magnifiquement bon. Seulement, il n’aurait plus de renseignements et … Les rumeurs roulaient vite à Glasgow. Dans la sphère vampirique surtout. Les mains appuyées tout contre la table, William fut toujours assis.

- D’accord Mlle Oppenheimer, je vous ferai ce rapport. Après tout, je vous dois bien cela.

Un sourire en coin s’aperçut aux lèvres de William Raybrandt à ses derniers propos. Comme une petite phrase presque aguicheuse. Une phrase laissant planer une espièglerie dans cette atmosphère trop sérieuse. Un peu plus et notre cher Prince allait s’emparer du menton de la jeune femme et l’embrasser … Ok, William. Ce n’est fichtrement pas le moment songea-t-il. Il baissa le regard souriant plus pour lui-même en direction du sol. Toujours assis, il eut subitement l’envie de se relever. C’était bien plus que cela. En fait, il désirait mettre en garde Sasha Oppenheimer contre tout problème pouvant dégénérer avec son propre contact. Oui, il l’a ferait surveiller par quelques Vampires de sa propre garde personnelle. Il ne fallait aucunement une faiblesse quelque part. Si cette personne ne s’avérait pas de confiance alors les Vampires se chargeraient de cette dernière.

- Mlle Oppenheimer. Je voulais juste vous dire avant que vous partiez. Si problème il y a avec votre contact, faites-moi en part le plus tôt possible. On n’a pas droit à l’erreur, j’espère que vous comprenez.

Finit-il n’ayant aucunement le temps d’entendre la jeune femme rétorquer quoique ce soit qu’elle passa déjà la porte. Un soupir et William se sentit mieux. Ce fut sa meilleure nuit depuis une semaine. Celle où il réussit quelque chose de grand. Il allait détruire les gens en voulant aux Vampires. Cela semblait si loin le moment où il désespérait sur son sort entre les bras de Belle Angeline Renard. Là, il se tenait fier et droit. Un sourire en coin s’offrit à ses lèvres alors qu’il passa aussi la porte. On ne l’arrêta pas. William Raybrandt se trouvait un homme trop intimidant telle fut sa beauté. Nos deux compères auraient du demander une salle l’ayant fait illégalement, mais rien … William ne s’en rendit même pas compte. Il ne voyait pas les tentatives de l’engager des employés du Mitchell’s Library.

Hochant la tête à quelques femmes le valant bien comme un homme galant, élégant. Un véritable gentleman en somme, il ressortit au final en l’extérieur. Il pleuvait un peu. Certes, William s’en fichait. Il aimait cette pluie, car sans compter son bon coup en cette soirée, elle lui fit oublier ses erreurs tout comme sa punition … Ses deux punitions et surtout Leslie. Pourquoi ne pas marcher pendant un moment seulement observant les passants. S’il avait un problème, notre magnifique Vampire s’en chargerait sans tarder après tout les crocs tout droit sortis.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Investigations [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Investigations [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Investigations [Livre 1 - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End :: Mitchell Library
-
Sauter vers: