AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
MessageSujet: Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »   Jeu 12 Mai - 10:45





Chapitre III-I : Anges et Démons



Les chaussures de frère Arthur martelaient le sol de marbre du palais papal. Il fallait de toute urgence se concerter. Arrivant au bout du couloir, il salua d'un signe de tête les deux gardes suisses, qui n'eurent pas à lui réclamer son identité. Sa Sainteté avait pour habitude ces derniers temps, de réclamer son conseil. Et ce soir, il était question de faire renaître un ancien ordre religieux, après tout ce qui avait pu se passer dans le monde ces dernières années. On murmurait qu'il y aurait dans le bureau du Saint Père un représentant de chacune des grandes religions monothéistes de ce monde. Frère Arthur se dit qu'en effet, il était temps d'agir de concert. Pourtant, le religieux ne savait pas vraiment à quoi s'attendre de cette entrevue. La missive qu'on lui avait apporté très tard dans la nuit indiquait qu'un haut responsable de l'armée britannique serait présent aussi. Le sujet de conversation était certain; le conclave allait parler des évènements d'Edimbourg. Rien qu'à y penser, le frère eut un frisson. Les gardes suisses lui ouvrirent la porte. Tous se levèrent, et le jeune homme en fut fort gêné de voir Sa Sainteté se lever également. Tous le dévisagèrent. Le Saint Père commença à parler. † Frère Arthur. Ravi de vous voir parmi nous ce soir. Vous l'aurez compris, cette réunion se fait à huis clos, sous le sceau du secret. C'est pourquoi elle se déroule dans mon bureau, et non dans une des salles prévues à cet effet. Messieurs, je vous présente frère Arthur. Notre préposé aux questions surnaturelles, du département des archives papales. Je vous présente le Général Barnsworth, de l'armée de Sa Majesté. Voici le Mollah Mul-Hadin... †

Frère Arthur fut perdu devant tout ce monde. Il y avait là la fine fleur du clergé mondial. Et un militaire anglais. Celui ci leur exposa la situation d'Edimbourg et du reste de l'Ecosse en long, en large et en travers. Beaucoup des vieux hommes de la petite pièce s'accrochaient à leurs sièges du mieux qu'ils le pouvaient. Barnsworth leur fit le récit détaillé -et passé sous silence dans la presse-, des évènements récents dans les îles britanniques. Il commença par énoncer tout d'abord les conflits observés entre humains et vampires, comme l'incendie d'une boîte de nuit, ou encore de nombreux cadavres humains exsangues ou vampires en morceaux un peu partout, à la faveur de l'obscurité. Frère Arthur hocha la tête, il savait déjà tout cela, pour être l'agent de liaison du pape avec l'Eglise Humains Contre Vampires. Ensuite, Barnsworth en vint à la fameuse nuit de la fête de la victoire électorale des vampires. Bien renseigné par ses services secrets que la HCV était directement subordonnée à l'Eglise elle même. † Nous avons pu récupérer les images des caméras de sécurité. Les hommes de la HCV ont attaqué les vampires, cela ne fait pas l'ombre d'un doute -vous avez déjà reçu une plainte officieuse du gouvernement de Sa Majesté pour pareille ingérence-, puis se sont enfuis. Seulement, tout ce carnage n'est pas dû à vos hommes. † Il alluma un rétroprojecteur, et l'on vit une photo d'une magnifique jeune femme à la peau cuivrée, blonde, merveilleuse. Et couverte de sang. † Maryana Watheerey, nous la cherchons actuellement. Voyez son oeuvre, tout a été filmé.† Il changea le mode du rétroprojecteur, qui fit tourner une séquence vidéo avec un son qui faisait preuve d'un fracas indescriptible, entre coups de feux et hurlements. La vidéo avait zoomé sur cette Watheerey. Une lueur rouge dans les yeux, de l'électricité qui crépitait autour d'elle. Et les gens qui s'effondraient partout autour d'elle, le sang leur coulant de tous les orifices visibles. Vampires également. L'image s'assombrit, et Barnsworth expliqua que c'était dû à une chape de ténèbres tombée sur la ville, et on voyait clairement sur l'image les vents surnaturels. Le carnage était indescriptible. Quand l'image s'arrêta sur le visage de Watheerey en plein massacre, un murmure de stupéfaction parcourut la petite assemblée. Le pape se leva. † Diablerie, j'en conviens. Qu'en pensez vous, Frère Arthur?†† L'oeuvre des démons. C'est certain. Je crois que nous avons là un de leurs rejetons. † † Blasphème! Ces choses n'existent pas! † cria quelqu'un. † Et l'on disait avant trois ans que les vampires n'étaient pas de ce monde. Les archives du Vatican regorgent de récits, d'annales. Nous avons les mémoires d'un homme de jadis revenu des limbes, et qui a rapporté ce qu'il a vu. Même la torture n'a pu le faire revenir sur ses paroles. Nous avons là confirmation de nos pires craintes. Les démons sont parmi nous. Ils profitent de la guerre secrète contre les vampires pour nous précipiter dans le chaos. † répliqua froidement Arthur.

Les propos étaient surréalistes, mais un long silence de mort accueillit ces paroles, qui sonnèrent comme la vérité. Le général se remit debout. † C'est la raison de ma présence ici. Nous savons que ce qu'il s'est passé à Edimbourg ne peut être expliqué par nos scientifiques et nos experts militaires. Nous nous en remettons à vos connaissances pour gérer la situation. Le soir même de cette incursion démoniaque, ou peu importe comment vous appellerez ce phénomène, toutes les femmes enceinte des hopitaux de la ville ont fait fausse couche. Et les fous de l'hopital psychiatrique du centre ville ont tous hurlé des propos incohérents des heures durant, avant de se suicider en avalant leurs langues aux premières lueurs de l'aurore. J'ai amené les extraits vidéos pour vos experts. En réaction, l'Etat Major a fait passer un communiqué attribuant le drame à un attentat d'un groupouscule étranger. Et nous avons déployé deux divisions de plus en Ecosse, le tout, sous couvert de la loi martiale, décrétée désormais. L'Etat Major ne sait trop quoi faire... Plus troublant, nous avons trouvé ceci, sur les lieux du drame. † l'homme tenait une petite fiole de sang entre ses doigts. †Un sang au code génétique non identifié. Nous n'avons pas pu établir de qui il s'agissait. Mais on dirait, que le code génétique est altéré... par des séquences types d'un ADN de loup. † Les révélations du général emplirent de désarroi le reste du conclave, figé d'horreur devant les photos qui défilaient, montrant les suicides des fous et les fausses couches en masse à la clinique de Glasgow. † Messieurs, l'heure est grave. L'enfer est à nos portes. Nous devons reforger les ordres saints et agir comme suit... † Alors que le Pape exposait la ligne à suivre, et que les autres dignitaires des différentes religions émettaient leurs idées et leur appui, Frère Arthur eut une vision d'un monde en ruines, et entendit un rire froid et cruel au fond de sa tête. Les Seigneurs de la Fin des Temps étaient venus réclamer le monde des hommes.


© Crédit tumblr


avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »
» Anges et Démons
» Mission Chapitre trois : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» ▬ Idées de noms anges, déchus & démons
» •• IN NOMINE MENS •• « Les Anges.. Les Démons.. Et Nous ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: Se lancer sur Sc :: Le background du forum :: Histoire & Intrigues :: Livre 1-
Sauter vers: