AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Baby did a bad bad thing...
MessageSujet: Baby did a bad bad thing...   Lun 11 Juil - 11:41






Le ?? mai 2018


Erin dans les bras, j’arrivais dans ce manoir que j’avais acheté il y a si longtemps, dans cette ancienne vie qu’était la mienne jadis, et qui ne l’était plus désormais. Nous n’avions guère mis énormément de temps. Une dizaine de minutes tout au plus. Je passais la sécurité sans aucun problème, même s’ils ne manquèrent pas de s’étonner de voir l’humaine accrochée à moi comme un koala à sa mère. Ils eurent l’intelligence de ne pas poser de question, ni même de m’arrêter. Ma colère était encore palpable et certains plus sensibles que d’autres eurent un léger frisson le long de la colonne vertébrale. Bien. Soutenant d’une main le corps de la jeune femme, je poussais les portes d’entrée avec l’autre et me dirigeais sans hésiter dans l’un des salons de la demeure. Je n’avais aucun mal à situer celle qui avait enfreint les lois du sang, toujours au côté de mon servant. Il aurait été stupide de sa part de toute façon de le laisser seul après avoir agi comme elle l’avait fait.

J’entrais dans la pièce un pas colérique, sans avoir ordonné à Erin de me lâcher. Je me dirigeais vers Morgane et ma main s’écrasa violemment sur sa joue avant qu’elle ne parle. Je ne lui laissais pas le temps de parler que déjà je lui ordonnais Tais-toi. d’un ton acide, colérique et violent. Je m’éloignais d’elle et glissais à l’oreille d’Erin de me relâcher sa prise. Je la laissais sur ses deux pieds non loin d’un fauteuil sur lequel elle pouvait s’asseoir, ses jambes surement endoloris d’avoir gardé une même position. Toi. dis-je à Morgane Va lui chercher quelques vêtements.. Je la traitais comme une vulgaire domestique, sans aucune considération mais ne l’avait-elle pas cherché ? Je la mettais au défi de me désobéir et de se rebeller. Je me faisais violence pour ne pas la rouer de coups et lui arracher le cœur. Qu’elle ne me tente pas plus qu’elle ne l’avait déjà fait. Je me détournais tout aussi rapidement d’elle que je l’avais regardé d’un air méprisant pour embrasser légèrement le front d’Erin avant de déposer sur ses jambes nue la légère veste que je portais. Elle avait sur le dos un simple tee-shirt d’homme trop grand pour elle et un caleçon. Je me tournais alors vers mon servant humain, me glissant jusqu’à lui. Je lui fis signe de ne pas ouvrir la bouche. J’examinais son corps en faisant un tour autour de lui avant de grogner en sentant l’odeur de Morgane si présente sur lui et en lui. J’enfonçais légèrement mes crocs dans sa gorge, remontant dans sa mémoire pour voir ce qui s’était exactement passé, avant de soigner sa plaie avec mon sang. Je comprenais désormais… Mais je ne l’acceptais pas. Je fis signe à Torben de me suivre et le fis s’asseoir à mes pieds, entre mes deux jambes alors que je prenais place sur le canapé. Je mordais mon poignet avant de lui tendre. Il n’avait pas nécessairement besoin de sang, mais je voulais chasser l’odeur et l’emprise de Morgane et cela irait plus vite s’il s’abreuvait à ma veine. Ce n’était pas le plus prudent non plus. J’avais partagé ma puissance avec Erin, et j’étais ainsi affaiblie, mais peu importe.

Ma fille revint rapidement et je lui dis avant qu’elle ne soit tentée de le faire Ne t’approches pas d’elle et tais-toi. Ce serait terrible pour elle, mais si elle ne voulait pas me contrarier plus qu’elle ne l’avait déjà fait, elle obéirait. Je fermais quelques instants les yeux alors que Torben buvait à mon poignet. Je le laissais faire quelques minutes avant d’écarter sa bouche de ma peau. Je commençais déjà à me sentir faible et c’était quelque chose que je ne pouvais me permettre d’être. Mon sang finirait par se régénérer, mais je devais pour cela lui laissait le temps de le faire. Mon teint devait d’ailleurs être bien trop livide, signe que je n’avais pas assez d’hémoglobine dans mes veines. Je me levais tout de même, alors même que mon corps souffrait du moindre mouvement. Je me plantais devant ma fille et mon regard dans le sien, je lui dis Tu n’es qu’une sombre idiote. J’attendais mieux de ta part Morgane. Tu me fais non seulement honte, mais également à notre nom et à toute l’espèce des nocturnes. Soit soulagée qu’Erin soit avant tout mon enfant avant d’être ta servante sinon elle ne serait plus de ce monde. Et tu ne serais ma chair, je t'aurais arraché le cœur.







Points de vie total ▪▪ 26
Pouvoir ▪▪ Contrôle des oiseaux
Personnage lié au vampire ▪▪ Torben Badenov, Servant humain
Equipement possédé ▪▪ Ses crocs et ses mains… Et Erin vous dira que c’est déjà de trop ! *pan*
Seuil et Malus ▪▪ A 17 points de vie : -1 dé d'attaque ; A 13 points de vie : -1 dé d'attaque, +1 blessure ; A 9 points de vie : -1 dé d'attaque +2 blessures
Bonus de l'espèce ▪▪ +1 point de vie / Morsure régénératrice / Venin pour les loups garous
Spécialisation ▪▪ Attaquant
Compagnie ▪▪ Erin, Torben et Morgane

Points de vie perdus dans ce post ▪▪ 8 à Torben
Points de vie sauvés dans ce post ▪▪ +1 bonus de l'espèce
Points de vie restants ▪▪ 6/26
Nombre de coups de destin utilisé au total ▪▪ 0


_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Baby did a bad bad thing...   Ven 22 Juil - 14:41

J'avais récupéré rapidement, grâce au sang de vampire. J'étais maintenant pleinement opérationnel, mais le revers de la médaille était que j'étais maintenant shooté au V, et pas n'importe lequel. Au V presque millénaire de la nouvelle Reine Rouge. J'avais l'esprit enflé de pensées perverses et malsaines, de fantasmes à demi éveillés avec la jolie blonde. C'était ça, le plus puissant effet de cette drogue. Et je perdais les pédales. Je n'avais plus tant que ça l'habitude. Ce genre de partage, avec Krystel, n'était pas du tout habituel. Il fallait donc que je rationnalise ce qui était en train de m'arriver, et plus encore, que je prenne garde à ne pas faire n'importe quoi. C'était difficile. Le sang de vampires jeunes était déjà puissant, avait déjà des effets assez irrepressibles, mais là c'était vraiment quelque chose de compliqué à gérer, un sang aussi riche qu'ancien et et puissant. Je voyais des choses qui n'avaient jamais été, et qui jamais ne seraient. Je savais fort bien aussi quelles étaient les autres réactions physiques engendrées par la prise de cette drogue. Ma virilité m'en faisait mal. Mon cœur battait à tout rompre, envoyant mon sang dans toutes les parties de mon corps, gonflant mes veines et mes muscles.


Qu'est ce que c'était bon, putain. Maintenant, j'avais envie de baiser ou de tuer quelqu'un. Ou les deux.


Ah oui...


Je continuais de délirer en avançant dans le manoir. Je sentais Krystel arriver. Je savais la Reine Rouge déjà partie, mais elle aussi devait sentir sa mère venir. J'arrivais dans un endroit déjà sous tension. La mère et la fille s'opposaient et Erin était inconsciente. Etrange, dans cet état, j'avais envie de lui retirer son t-shirt et son caleçon pour faire ce que je faisais le mieux en dehors de me battre ; faire n'importe quoi.


Mais je me contins. J'avais déjà été sous ce genre d'influence. J'avais toujours tenu bon, comme je le pouvais, ne cédant qu'avec raison à mes pulsions. Je laisse Krystel venir, frémissant d'un désir tout juste contenu lorsque je la sens me froler. Sa colère tient à l'écart la luxure, mais je vais bientôt être contaminé par son humeur, et elle par la mienne. Le danger sera alors le plus grand. Je me laisse conduire par Krystel, ad patres par les puissants effets du V. Et lorsqu'elle m'offre son poignet, je claque la langue contre le palais comme un enfant impatient, et me gorge ensuite de son précieux liquide, qui dilate totalement ou presque mes pupilles et me pousse à tout jeter aux orties pour la baiser là où elle se trouve. Seigneur. Comment avait-on pu se laisser aller à créer un narcotique aussi puissant ? J'entends Krystel s'en prendre à sa fille, mais tout est terriblement loin. Distant. Je suis dans un autre monde, de violence, de sexe, de rêves et de cauchemars mêlés, mutés par le miroir troublant.



| Il faut que je tue ou que je baise, ou je vais exploser, putain. Vous êtes dans ma tête. Vous êtes dans mon corps. |


Je serre les dents. Mon front se couvre d'un voile de sueur glacée. J'ai trop ingéré de sang. Mon cœur bat trop vite. Il faut que j'évacue ça au plus vite. Il faut que je bouge.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Baby did a bad bad thing...   Lun 25 Juil - 20:46

Tandis qu'elle rejoint le manoir, qu'elle suit la présence de sa servante qui se rapprochait, Morgane ne s'est pas sentie aussi épuisée physiquement et émotionnellement depuis que sa mère a fait d'elle une vampire. Elle n'a jamais été aussi peu digne qu'en cet instant, certes, elle a toujours été le vilain petit canard des Raybrandt depuis qu'elle est vampire. Krystel ne l'aurait probablement jamais transformé, si elle avait su à quel point sa fille ne serait jamais ce qu'elle souhaitait qu'elle soit, comme eux. Pourtant, elle n'avait pas mis un terme à sa vie non plus, Krystel avait pourtant la vie de sa fille entre ses mains. Aujourd'hui encore.

La Reine ne souhaite qu'une chose, rejoindre Erin et s'assurer qu'elle aille bien, s'en assurer de ses propres yeux et non à travers leur lien. Mais Krystel l'arrête dans son initiative, la gifle, si fort que sa mâchoire manque de peu se disloquer et sa nuque se briser. La souffrance physique est bien peu de chose comparé à son irrésistible envie de rejoindre sa servante. Elle a beau la voir, dans ce tee-shirt trop grand, d'entendre son cœur battre, ce n'est pas assez. Morgane veut la toucher, l'avoir contre elle, renforcer leur lien qui a été brisé pendant quelques minutes et qui l'a profondément chamboulée, presque tuer.

Sa mère lui ordonne d'aller chercher de quoi vêtir plus décemment Erin et la vampire ne cherche pas à lui rappeler qui est la Reine désormais, dans cette demeure. Elle s'exécute sans mot dire, même si cela ne lui plaît pas d'être traité de la sorte. Elle doit obéissance et respect à sa mère, les années n'ont jamais effrité l'éducation qu'elle a reçue de cette femme qui lui a donné la vie. Morgane connaît également sa mère, elle sait qu'il vaut mieux ne pas la contrarier d'avantage lorsqu'elle est aussi furieuse. Une fureur que Morgane a elle-même éveillé. Alors oui, il vaut mieux pas lui désobéir.

La vampire se dépêche, empressée de retrouver sa servante et sans même réfléchir, elle ne se contente pas de prendre les premiers vêtements qui lui tombent sous la main dans les appartements d'Erin. Elle prend ce qu'elle porte le plus souvent, ceux dans lesquels Erin est le plus à l'aise, sobres, noirs, rien de coquet là-dedans, juste pratique et confortable aux yeux de sa servante. Ses mains tremblent, Morgane n'a pas fière allure, il n'a pas dû s'écouler plus d'une heure depuis qu'elle a commis l'erreur de mordre Torben, elle a l'impression que des heures sont passées, des heures durant lesquelles elle ressasse cette soirée chaotique.

En revenant, elle découvre sa mère donné sa veine à son servant. Cette dernière lui ordonne encore de ne pas s'approcher d'Erin. Elle pourrait le faire, sa mère l'a libéré du lien créateur infant avant sa confrontation avec Augustus, Morgane est libre et elle meurt d'envie de s'approcher d'Erin. Mais elle se contint et se sent coupable de ressentir de la fascination face à la scène qui se joue devant elle. Non pas qu'elle soit affamée, bien au contraire, elle observe cette femme qui a su s'attacher la fidélité indéfectible de cet homme malgré ses tortures passé.

Elle a déjà eu l'occasion d'être témoin de la sauvagerie de sa mère et de son frère, jamais d'en ressentir les effets. A travers Torben, elle était à sa place, elle ressentait sa haine, son désir, ses hallucinations dû à sa dénutrition, sa déshydratation, ses tortures. Ce désir, qui la frappe encore, autant envers sa mère que lui. C'est aussi fascinant que perturbant, ce qui lui affirme le fait qu'elle a des difficultés à reprendre le contrôle sur elle, ou elle ne ressentirait pas ces émotions. Morgane prend son mal en patience jusqu'à ce que sa mère daigne s'occuper d'elle.

Son regard se durcit tandis que sa mère l'accuse d'être une honte, ce n'est pas la première fois qu'elle l'entend, ça la blesse toujours autant, mais elle ne s'excusera jamais d'être ce qu'elle est. Plus humaine que vampire, une situation qui s'est retournée contre elle cette nuit. A trop contrôler, la chute est d'autant plus lourde.

« Je n'en doute pas. Je vous dois des excuses, à toi, à Torben et à Erin, mais je ne m'excuserai jamais assez de mon comportement, de l'affront que je t'ai fait. » Elle-même ne se le pardonnera jamais, quelles sont les chances pour que sa mère le fasse ? Morgane ne souhaite pas se trouver d'excuses, peu importe les circonstances qui l'ont emmené à perdre le contrôle, ce qu'elle a fait est impardonnable. « Pas plus que je ne peux revenir en arrière. Si tu dois encore me punir pour mon comportement innommable, punis-moi, ne t'en prend plus à ma servante. »

Sa servante et non l'enfant de Krystel, Erin ne l'est plus, elle est à Morgane désormais. La vampire tiendra tête à sa mère en ce qui concerne l'humaine, elle a déjà trop subi alors qu'elle était innocente. La vampire a un sens aigu de la justice, on punis le coupable, pas son entourage.

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Baby did a bad bad thing...   Lun 8 Aoû - 22:30

[HJ] Désolée, mais je voyais pas trop quoi faire faire à Erin pour le moment :p

Il bat. Il bat bien. Je ne rêve pas. Je vis. Je respire. Peu à peu, le sang qui tombait goutte à goutte dans ma bouche a remis la machine en marche. J'ai été morte, je suis vivante. Je ne comprends pas, presque pas, et pour l'une des premières fois de ma vie je ne cherche pas d'autre réponse. Je suis vivante. Et elle est là, elle est toujours là, quelque part au fond. Morgane. Sa présence est la première chose que j'ai cherché. Un phare, un repère, un quelque chose, qui donne sens à une existence si creuse. Krystel ne répond pas à ma question, mais ai-je besoin d'une réponse ? Je suis vivante. Je m'abreuve de son sang, autant que je peux, pour m'accrocher définitivement à cette vie qu'elle m'a rendue. Pour ne pas que le trou noir dans lequel j'ai failli disparaître à jamais ne m'engloutisse. Je n'ai que peu de temps ; bientôt la vampire retire son poignet, me laisse pour revenir quelques secondes plus tard avec des habits. Ils ne sont pas à moi, de toute évidence, et ils sont bien trop grands... Peu importe. Je fais ce qu'elle m'ordonne de faire, automate, pantin, dépendante d'elle comme jamais. C'est elle qui me fait vivre. C'est grâce à son sang que mon cœur bat. Morgane est toujours là mais bien trop loin... Je n'ai pas la force de faire autre chose qu'exécuter ses ordres. Je me retrouve collée à elle, la tête sur son épaule, comme à peine consciente. Pourtant... Pourtant je sens cette force qui pulse dans mes veines, cette puissance incroyable, si dévastatrice... Je me sens bien, dans un sens. Pleine d'une vigueur surnaturelle qui m'emplit toute entière, mais que je sais totalement iréelle. Mon corps est encore faible, sûrement. Et j'ai l'esprit embrouillé, si embrouillé... J'y vois flou. Je la vois Elle, Krystel. Je sens qu'elle m'attire, qu'elle m'appelle... Un désir qui n'est pas mien. Je sens aussi, de manière plus rationnelle, tout ce que je lui dois. Le fait d'être en vie, d'être là à cet instant. Mon existence est liée à Morgane, mais au fond, elle ne dépend toujours que d'Elle. Je retiens ces appels factices, nés du pouvoir de cette drogue qui m'a rendu la vie aujourd'hui, après me l'avoir brisée dans la cage en verre il y a bien des années. Je serre la mâchoire comme les paupières, fermées, pendant le trajet. Je ne crois jamais avoir testé les voyages en vitesse vampiriques, et je ne suis pas très sûre d'être dans la meilleure condition pour cela aujourd'hui.

Bref. Passons. Ca ne m'aide pas à y voir plus clair. Je suis perdue. Je la laisse me déposer sur le sol, fais quelques pas en arrière avant de me laisser tomber sur le fauteuil. Mon regard passe sur Torben, ne le voyant qu'à peine, se fixe sur Morgane. Pas Krystel. Il faut que je me concentre sur Morgane. Je sais que le lien existe toujours, mais j'ai besoin de le sentir. De le sentir au plus profond de moi, ce cordon, ce repère. J'ai envie de chasser le sang de Krystel et de le remplacer par le sien. C'est le sien que je veux. C'est le sien qu'il me faut. Pourtant, l'autre est omniprésent et me ramène toujours vers l'ancienne Reine Rouge. Mon ancienne Reine. A laquelle pourtant, je suis soumise plus que jamais. Pathétique Erin, tu es pathétique, vraiment. Je me hais. Je me hais, là, avachie sur ce fauteuil, ces habits bien trop grands et totalement ridicules, ce regard vague, cet esprit embué, cette attitude totalement passive... Comme si j'étais encore entre la vie et la mort. Mais Elle m'a dit de ne pas parler. Alors je ne parle pas. Pourtant, j'ai envie, là, de bouger, de faire quelque chose, de me débarrasser de ces foutus habits, d'aller chercher les miens, de me battre aussi, de frapper fort, extérioriser... Surtout lorsque Morgane revient dans la pièce avec mes habits. J'esquisse un vague sourire, et les fixe, comme si mon regard en lui même pouvait les amener à moi. Mais non, il reste entre ses bras, loin, et elle aussi. Elle m'appelle. Je sens qu'elle veut que je sois près d'elle, elle en a besoin, comme moi... Il y a Krystel. Il y a toujours Krystel, entre nous. Je sens la douleur de la gifle. Je sens la blessure des mots de sa mère. J'ai envie de bouger. J'ai envie de faire quelque chose. Mais quoi ? Aurais-je seulement la force, ou bien cette énergie surpuissante nait du sang s'évaporera t'elle dès les premiers pas ? Je serre la mâchoire, enfonce mes doigts au bout des accoudoirs du fauteuil.

« Il faut que je bouge »

Un murmure seulement, à peine audible même pour moi, qui file entre mes dents, alors que mon regard est fixé sur Morgane et Krystel, guettant enfin le moment où nous pourrions nous rapprocher. Et où je pourrais avoir mes habits. Je prends la veste de Krystel entre les mains, me lève doucement, fais un ou deux pas autour du fauteuil, juste histoire de voir comment je vais. Bien, apparemment. Physiquement. Le reste...

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Baby did a bad bad thing...   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Baby did a bad bad thing...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: