AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Till the End of Night
MessageSujet: Till the End of Night   Mar 21 Juin - 22:23





Till the end of night



Eva a eu des visions apocalyptiques. Le monde va être dévasté dans un Maelstrom de destructions. L'épicentre est la brigade PES, et son QG de Glasgow. Qui et comment? Eva a eu la vision d'un livre. Elle a eu la vision de démons parcourant les couloirs de la Brigade, répandant leur douce corruption. Comment est-ce possible? La Brigade est sensée avoir mis des stratagèmes élaborés pour les démasquer...

Eva bénéficie du soutien de son groupe et de son organisation, qui lui fournit une fausse identité pour investiger les lieux. Quelle est la source du mal? Elle a l'impression qu'il s'agit d'un objet, de quelque chose d'ancien, de puissant. Elle se fait passer pour une attachée ministérielle, venue échanger avec un inspecteur complice, acheté par ses supérieurs. Elle passe dans le champ de vision de Damon Black, qui n'est pas sans être intrigué par cette femme séduisante qu'il ne connaît pas.


==> Vous êtes totalement libres pour ce rp. Je vous laisse gérer, mais vous pouvez utiliser des dés pour certaines actions, notamment la prescience. Vous pouvez demander un édit de dé ou un passage de la destinée dans le sujet approprié, coin démarches :p


Bon jeu !

© Crédit dywie
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Till the End of Night   Dim 7 Aoû - 19:48

La PES... Si je pensais un jour devoir me retrouver à fouiller dans ces locaux, alors qu'Astrid s'y était déjà infiltrée... Mais quelque chose n'allait pas. Quelque chose clochait. C'était depuis cette vision l'autre jour, à travers toutes les autres. Au milieu du Chaos inifini qui régnait dans en moi, au milieu de ces flammes, de ce capharnaüm de cris d'agonie et d'explosions, il y avait eu quelque chose de clair, de compréhensible. Un indice. Une piste. Peu importe ce que c'était, du moment que ça se détachait du fond. Il y avait un livre, ou un objet y ressemblant, en tout cas. Les pages brûlantes, certaines noires de sang, des cris en émanant, comme de tout ce qui se trouvait autour... Destruction totale. L'apocalypse. J'y étais habituée, maintenant. C'était devenu mon quotidien, mon monde intérieur. C'était tout les jours la fin du monde, constamment. Et ces humains continuaient de vivre tranquillement leur petit train-train quotidien en croisant les doigts pour que rien ne vienne jamais troubler leur paix si utopique... S'ils savaient. Si seulement le monde savait qu'il était déjà condamné. Prêt à brûler et à se noyer sous les hectolitres de sang versé. Rouge, or, un spectacle flamboyant de Mort et d'Agonie. Cela venait, bientôt. J'en étais persuadée, je m'y étais faite. J'y vivais constamment, quelle différence entre le vivre en moi, sentir les flammes brûler ma poitrine de l'intérieur, et m'y retrouver plongée dans la réalité, le feu consumant réellement mon pauvre corps ? J'avais presque abandonné. Je cherchais, par bonne conscience, pour faire plaisir à l'Ordre... Comme s'ils représentaient encore quelque chose pour moi. Et puis, il y avait eu cette vision. Après le livre, il y avait eu ces couloirs. Ceux de la PES. Je n'avais pas voulu y croire ; il existait tant de bâtiments semblables, tout autour du monde... Mais après avoir dessiné, après m'être remémorée les images, après que la vision soit revenue plusieurs fois, me permettant de voir les détails... C'était ici. Le QG de la PES. Tout se passait ici. Ces gens qui croyaient lutter contre la menace démoniaque seraient leur tremplin.

Ca n'allait pas. Ca ne tournait pas rond. Avec tant de sécurité... Il ne pouvait pas en être ainsi. J'avais contacté mes supérieurs, j'en avais parlé à Astrid aussi, qui m'avait donné les petits détails qui paraissaient infimes, mais qui étaient finalement la clef parfaite pour agir en toute sécurité. On m'avait fourni tout ce dont j'avais besoin, je n'en revenais presque pas. L'Ordre me donnait les moyens... Ils se réveillaient peut être, enfin. Si aveuglés par leur corruption et leur soif de pouvoir, tous ces vieux Archontes... Mais ils étaient censés être les plus puissants. Si moi je les avais ces visions, eux aussi devaient les avoir. En tout cas, je ne cherchais pas plus loin : j'avais de quoi enquêter, remonter la piste... J'avais à nouveau de l'espoir. Un infime espoir, mais qui versait tout de même un peu d'eau sur le feu noir qui hurlait la fin du monde en moi. Fébrile, j'attendais dans la voiture qui m'amenait jusqu'à l'endroit. Tailleur noir, jupe courte et serrée sur des collants noirs, talons aiguilles. Bref, look de l'attachée ministérielle. Cheveux lâchés, parce que je me sentais toujours plus détendue la nuque couverte. Allez savoir pourquoi. Un mince sourire s'étira sur mes lèvres, alors que je pénétrais dans les locaux. C'était ça. C'était ici. Je l'avais vu, je reconnaissais, j'en étais persuadée. Restait à trouver quoi et où, ce qui était une toute autre affaire. Je passe à l'accueil, devant toutes leurs pseudo sécurités anti démoniaques, qui sont donc totalement inoffensives. Je souffle, une fois que je suis enfin dans les couloirs. Je les arpente le plus discrètement possible avant d'en trouver un où je suis seule. Oh, ce n'est pas vraiment une nécessité, juste une précaution au cas où la tentative de prescience tournerait mal... Mais j'entends des pas. Concentre toi, ma grande.

Action▪▪Eva tente de se concentrer sur ses visions pour repérer l'objet, ou en tout cas une présence démoniaque


Je m'enfonce dans ma propre conscience, mes yeux se révulsent, et pendant quelques instants, le monde extérieur n'existe plus. Il est si réduit... Celui qui se trouve enfermé en moi est bien plus immense, il est même infini. J'y vois ce que je veux voir. Je descends au plus profond, telle une flèche... Quelque chose qui s'agite. Retenu. Sous sols. Je sens plus que ce que je ne vois, mais ça me suffit pour le moment. je reviens brutalement à moi dans un petit tressautement... Pour remarquer que les pas que j'entendais arrivent à ma hauteur. Pile au bon moment. Un homme qui me regarde. J'esquisse un sourire poli, il ne va quand même pas se mettre sur ma route, celui là !


_________________

And the world was gone...
MADE BY HOTMESS

Les plus beauuux !:
 


Dernière édition par Eva Raederer le Dim 7 Aoû - 20:00, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: visionnaire
Points de vie : 13
Coups du Destin: 1
"Le pouvoir tend à corrompre, et le pouvoir absolu corrompt absolument."
Messages : 234
Membre du mois : 12
Je crédite ! : (c) freckless sloth // (c) hotmess
Caractère : Secrète - Peu bavarde - Méfiante - Remet souvent tout en cause - Indomptable - Tolérante - Sociable - Fidèle
Autres comptes : Erin & Leah
Triple compte de Erin Danvers - Modératrice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Till the End of Night   Dim 7 Aoû - 19:48

Le membre 'Eva Raederer' a effectué l'action suivante : Lancer les dés


'Illuminati Action' :



C'est ténu, ça vient des sous sols, comme si quelque chose y était retenu, enfermé.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Till the End of Night   Jeu 25 Aoû - 23:38

Till the End of Night

 


Malgré l’endroit dans lequel je me trouvais j’étais serein. Mais rien d’étonnant à cela car j’avais tout fait pour que cela soit le cas ! La veille je m’étais défoulé comme un malade à la salle d’entrainement et ce, à un tel point que j’avais détruit un sac de frappe. Bien entendu, j’avais eu le droit à des remontrances mais ces dernières m’étaient passées au-dessus de la tête tellement j’étais vidé. La course et la boxe étaient des exutoires assez efficaces contre le chaos qui grondait parfois en moi. Cela me permettait de ne pas céder à la tenter mais plutôt de le contrôler ! Je faisais en quelque sorte l’inverse de ce que m’avait conseillé ma défunte Pandore. A présent, il était hors de question que le Chaos me domine. Je faisais en sorte que l’inverse soit de mise et je m’y appliquais davantage lorsque je devais me rendre dans les locaux de la PES comme aujourd’hui.
Mes rencontres avec les clients que j’avais choisi d’aider n’étaient pas de tout repos pour moi puisqu’ils s’agissaient souvent de loups ou de vampires en colère qui demandaient justice pour telles ou telles raisons. Je ressentais parfaitement leur fureur, leur nature et cela attisait le chaos qui faisait parti de mon être. Mais en ce lieu, aucun débordement ne m’était permis si je ne voulais pas en finir avec mon anonymat… ou ma vie !

Je sortis de ma rêverie lorsque je fus appelé pour rencontre la victime. Mentalement, ce mot me fit sourire car je n’avais jamais été du genre à secourir les opprimés. Au contraire ! Bien sûr, je n’avais pas laissé tomber mes anciens clients fortunés car le bénévolat à la PES ne m’apportait rien si ce n’était qu’une meilleure image. Je me fichais de ce que l’on pensait de moi avant février et j’étais persuadé que si je n’avais été qu’un simple humain je n’aurais jamais fait ce genre d’action. Cependant, si je n’avais été qu’un humain je n’aurais pas gagné autant de procès, ce qui avait fait ma renommée !
Bref, je laissais toutes ces pensées de cotés car je savais pertinemment qu’avec des ‘‘si’’ on mettrait Paris en bouteille comme le disaient si bien les français. Une fois dans le bureau où j’avais été convoqué, je me concentrais sur l’affaire qui m’était proposée. Elle me semblait assez simple mais m’avait l’air d’avoir des liens avec d’autres semi-démons et cela ne me plaisait pas vraiment. Je quittais donc ce rendez-vous en promettant de faire des recherches et de faire mon possible pour aider cette famille.
J’avais beau être serein, cela ne m’empêchait pas d’être pensif !

Ce fut sans doute à cause de mes diverses pensées que mes pas me conduisirent au hasard des différents couloirs de la PES. Il faut dire qu’il n’y avait pas que mes affaires et le bénévolat qui occupaient mon esprit ! Alice en occupait une bonne partie mais c’était positif… voir plus. Par contre, le double jeu auquel je jouais était dangereux car ses limites étaient floues et je ne savais pas vraiment où je me positionnais. J’avais pris du recul vis-à-vis du groupe mais je ne m’étais pas complètement détaché d’eux. Ils étaient trop dangereux pour que je le fasse et il était nécessaire que je les ai à l’œil… même de loin !
En parlant d’avoir l’œil, une séduisante jeune femme vint à passer près de moi et attira mon attention. Ok ! J’étais peut-être casé mais rien ne m’empêchait de regarder. Je remarquais de suite de je ne l’avais jamais vu ici… Je m’en serais souvenu si cela avait été le cas. Ma contemplation aurait pu s’arrêter là si je n’avais pas été aussi curieux qu’à mon habitude. La belle blonde semblait errer et sans savoir pourquoi je la suivais de loin. Il me sembla l’avoir perdu de vue lorsque je la retrouvais seule au milieu d’un couloir. Peut-être était-elle perdue ! Je m’avançais donc d’elle avec un sourire sur les lèvres et une tenue qui n'était en rien en rapport avec celle d'un avocat friqué.



- Bonjour ! Vous cherchez quelqu’un ? demandais-je simplement avant d’ajouter. Vous m’avez l’air quelque peu égarée.


En même temps je me rendais compte que je ne connaissais absolument pas ce couloir et donc que j’étais presque perdu… J’ai bien dit presque ! Bien sûr je n’en disais pas un mot et continuais comme si je connaissais les lieux…


- Ses locaux sont un vrai dédale de couloirs, bureaux et salles d’archives…






.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Till the End of Night   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Till the End of Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Le Centre-Ville :: Commissariat et QG de la Brigade PES
-
Sauter vers: