AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren
MessageSujet: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Mar 10 Mai - 14:28

Allez Eilih, tu peux le faire...

Sauf que je restais assise au volant de ma voiture et que je n'osais pas en sortir. C'était stupide, j'étais venue jusqu'ici, ce n'était pas pour rester bêtement dans la voiture. Mon regard ne cessait d'aller se poser sur la maison de mon oncle et de ma tante. Je voulais en savoir plus. Je savais que Darren était vivant, qu'il était devenu un vampire... Mais je voulais des précisions, des... des informations plus personnelles. Est-ce qu'il allait bien ? Comment était-il ? Est-ce que qu'ils avaient pu le revoir, après l'annonce officielle de sa survie ? Mon cousin, mon adorable cousin, transformé en vampire... En ennemi donc. Oui, c'était très réducteur, mais il était si jeune qu'il devait avoir faim souvent et donc, considérer tous les humains comme un grand buffet. Même les membres de sa famille. C'était terrible... Est-ce qu'il pouvait me faire du mal si je me retrouvais en se compagnie ? Et lui, comment vivait-il d'avoir envie de boire le sang des humains ? Cela me rendrait folle. Cela me dégoûterait. Je crois que je préférerais être morte que de devoir faire du mal aux autres pour survivre. Bien sûr, il y avait le Tru Blood, mais c'était comme proposer une galette de soja à un amateur de cheese burgers quoi... Au bout d'un moment, on craquait.

Finalement, je pris une ample inspiration et sortis de la voiture. Je claquais la porte et me dirigeais résolument vers la maison si familière. Et pourtant, tout avait changé. Comment les parents de Darren prenaient-ils ça ? Comme une nouvelle épreuve ? Comme un soulagement de savoir leur fils en vie quand on ignorait ce qui était arrivé au premier ? Probablement... L'amour parental était plus puissant que ces bêtes considérations de races, non ?

Je frappais alors à la porte. J'entendais des voix à l'intérieur. Ma tante vint finalement ouvrir, l'air un peu perdu. Et le regard humide. Oula, je débarquais mal peut être ?

« Hey, salut... je... Je voulais prendre des nouvelles, mais je tombe peut-être mal et... »

« Oh Eilih ma chérie, non, cela me fait plaisir, entre donc ! »

Ma tante me prit dans ses bras et m'embrassa, avant de me faire entrer, me poussant vers le salon. Et là... Je me figeais en voyant Darren. Mon regard se braqua directement sur lui, ne remarquant que plus tard qu'il n'était pas seul. Il y avait une jolie brune avec lui. Et mon oncle. Il y avait une distance respectable entre eux. Il était un tout jeune vampire, il ne fallait pas trop lui en demander. Je jetais un regard de reproche à ma tante qui ne m'avait pas prévenue de la présence de Darren. Sans doute parce qu'elle savait que j'aurais pris la fuite si elle me l'avait dit. Ou peut-être que non. Peut-être que je serais rentrée quand même, lui accordant une chance et luttant contre ma peur viscérale des vampires. Ils avaient tué mon père, ça, je ne pouvais pas l'oublier. Mais c'était Darren. Qui avait le même air innocent qu'avant. Il était plus pâle simplement.

Je m'étais figée. La peur devait émaner de moi alors que je ne lâchais pas Darren du regard. Et lui non plus. Comme je sentais le regard de la brune sur moi. Je me dirigeais à pas lents vers mon oncle, l'embrassant mécaniquement.

« Je... je suis désolée, je tombe mal, je voulais pas vous déranger, je venais juste aux nouvelles et... »

Merde, je faisais quoi là ? Mon cousin, que j'avais pleuré en le croyant mort, était bien envie. Je le considérais comme mon petit frère et voilà que je le snobais totalement, que je ne m'adressais même pas à lui... Bon, ce n'était pas comme si il ignorait mon aversion pour les vampires, mais quand même... Finalement, je fermais les yeux et me tournais vers lui, n'osant pourtant pas approcher.

« Darren... »

Je me tordais les mains, ne sachant plus comment me comporter. J'avais autant envie de lui faire un câlin que de m'enfuir à toutes jambes. Je ne savais pas quoi faire. Je sentais les larmes me monter aux yeux. Le choc passé, j'avais mon cœur qui explosait dans ma poitrine de le voir se tenir devant moi. Pas mort. Pas tout à fait vivant non plus. Je me tordais les mains, lui lançant un regard de détresse et suppliant. Finalement, je lui soufflais :

« Je sais pas quoi dire ou faire... je sais même pas si je peux te prendre dans mes bras... »

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Dim 19 Juin - 22:48


Ce n’était pas la première fois que je rentrais à la maison. Enfin à la maison, façon de parler. Ce n’était plus vraiment chez moi, mais plutôt chez mes parents. La première fois avait été très difficile émotionnellement. J’avais dû affronter leur colère d’avoir été laissés dans l’inquiétude tout ce temps, leur dégoût et leur peur face à ma nouvelle nature, mais aussi leur soulagement que je sois toujours là, malgré tout. On avait discuté assez longuement, tous ensemble. Mon père, ma mère, Lucy et moi. Ils avaient eu du mal à accepter que Lucy m’ait transformé pour me sauver, mais ils avaient finalement compris. Evidemment j’avais laissé échapper quelques larmes, qui avaient provoqué un regard de dégoût sur le visage de mon père, mêlé à un peu de pitié dans celui de ma mère. J’avais pris soin de les éviter en leur présence depuis. Pas envie de revoir ça dans leurs yeux.

J’avais revu ma chambre, qu’ils avaient laissé telle quelle. Tout était là, comme avant. Il ne manquait que moi. Ma mère avait demandé si je pourrais rester. Si je rentrais à la maison. J’avais dû lui expliquer que non. Que ce n’était pas possible. Ce serait trop dangereux pour le moment de vivre avec des humains. Qu’on ne pouvait pas prendre le risque. Elle avait été déçue, évidemment, et avait demandé quand ça serait possible. J’avais lancé un regard à Lucy qui avait pris le relais, expliquant qu’on ne pouvait pas savoir, mais que ça pouvait prendre beaucoup de temps. J’avais pris quelques affaires. Ma guitare, mon portable. Je ne sais pas combien de fois depuis je l’avais pris. Combien de fois j’avais parcouru le répertoire, m’arrêtant longuement sur les numéros de Savannah et d’Alexis. Il fallait que je leur dise. Mais je n’avais vraiment aucune idée de comment faire. J’avais tellement peur de leur réaction.

Depuis cette première visite j’étais revenu trois fois. A chaque fois ça avait été difficile pour eux et pour moi, mais c’était important que j’y aille. Ca nous faisait aussi du bien, je crois. Lucy était toujours avec moi lorsque j’y allais, pour leur sécurité mais aussi pour me soutenir moi. Elle ne restait pas toujours avec nous, nous laissant un semblant d’intimité parfois en sortant, même si elle était capable d’entendre ce qu’il se passait et qu’elle se tenait prête à intervenir si le moindre indice lui parvenait à travers notre lien que je risquais de faire quelque chose que je regretterais pour le reste de ma très longue non-vie.

Je venais d’arriver, et nous parlions dans le salon lorsque quelqu’un frappa. Ma mère essuya les larmes d’émotions qui s’étaient créé un chemin et partit ouvrir, nous laissant mon père et moi, lui dans le fauteuil et moi dans le canapé, à côté de Lucy. Mon père avait été très énervé la première fois que j’étais venu, et depuis il ne parlait pas beaucoup lors de mes visites. J’espérais qu’il s’habituerait, avec le temps. Qu’il me verrait de nouveau comme son fils. La voix d’Eilih se fit entendre à la porte, alors que Murron ouvrait. Eilih. Ma cousine. Que je n’avais pas contacté depuis mon coming out. Est-ce qu’elle m’en voulait ? J’imaginais que mes parents l’avaient mise au courant. Toute la famille devait l’être. Je me crispais légèrement alors qu’elles revenaient toutes les deux dans le salon. Je ne savais pas trop comment réagir, et apparemment elle non plus. Elle se figea lorsque son regard se posa sur moi. Je ne savais pas trop quoi lire dans ce regard. Elle semblait perdue. Autant que moi, je crois.

Je la voyais là, devant moi. J’avais envie de la prendre dans mes bras, comme on le faisait avant. Elle n’avait pas changé, elle. Mais moi si. Et à cause de ça rien ne serait comme avant. Je me sentais mal, sous son regard. A travers le lien Lucy tentait de me rassurer, mais ce n’était pas très efficace. Eilih se remit finalement à marcher, ne me quittant toujours pas des yeux, allant embrasser mon père, sans me lâcher du regard comme si j’étais un prédateur qui lui sauterait dessus si elle me tournait le dos. Ca me faisait un peu mal, mais je m’y attendais. Un peu. Et puis finalement elle se décida à m’adresser la parole, un peu hésitante. Je me forçais à lui sourire, légèrement. Je me rendais compte que mon immobilisme pouvait l’effrayer. Je sentais la panique et la détresse qui l’agitait. Je pris une courte seconde pour réfléchir, mesurant ma soif et mon self-control. Je m’en pensais capable, et je vis du coin de l’œil le léger signe de tête de Lucy. Je m’étais levé lorsqu’elle était entrée, et je fis un pas dans sa direction, n’osant pas en faire plus.

« Si tu en as envie, tu peux. »

Ca me ferait même plaisir de la sentir contre moi, comme avant, pour quelques secondes.

« Je suis désolé pour tout ce que tu as du traverser ces derniers mois. Et pour aujourd’hui. Et pour les prochains jours. »

Je ne savais pas trop quoi ajouter. Est-ce que ce serait aussi difficile avec tous ceux qui avaient fait partie de ma vie ? Tous ceux qui m’avaient cru mort, qui m’en voudraient de ne pas leur avoir dit que je ne l’étais pas ? Tous ceux qui détestaient les vampires, et qui me détesteraient, moi, parce que j’en étais désormais un. J’espérais que je pourrai tous les retrouver. Mais et si ce n’était pas le cas. Si ils me repoussaient, me traitaient de monstre ? J’avais peur. Peur d’être seul. Sans réfléchir je franchissais la distance qui nous séparaient, un peu plus vite que je ne l’aurai fait lorsque je n’étais qu’un humain, et je refermais mes bras autour d’elle.

« Je suis désolé, Eilih. »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Mar 28 Juin - 18:47

C'était tellement étrange de ne pas pouvoir me serrer contre Darren. De le prendre dans mes bras pour un câlin, comme avant. Une pensée s'imposa brutalement à moi. Il n'avait pas changé ou très peu. Mais surtout... il ne changerait plus jamais. Il allait rester cet éternel adolescent, pas encore totalement un adulte, du moins physiquement. Il allait conserver sa petite bouille d'ange à qui on donnerait le bon dieu sans confessions. Quelle ironie que cette apparence angélique soit désormais l'apanage d'une créature de la nuit, qui avait besoin de sang pour survivre... J'étais tellement partagée entre la joie de revoir l'ancien Darren et la peur de celui qui se tenait devant moi et abritait de sombres appétits contre lesquels il ne pouvait rien. Je ne le blâmait pas d'être ce qu'il était, naturellement, comme il ne pouvait pas m'en vouloir de le craindre. Après tout, il savait pertinemment ce que j'avais vécu, ce que les vampires m'avaient prit et mon opinion à ce sujet, même si j'étais un peu moins radicale désormais.

Malgré tout, je tentais un pas vers lui, au sens figuré, demandant à voix haute ce que je pouvais finalement faire. Si cela n'allait pas causer un drame. Non seulement, je n'étais pas très à l'aise avec mon cousin, que je considérais pourtant comme un petit frère, mais surtout je n'avais que trop conscience de la présence de cette femme inconnue. Une vampire, sans aucun doute. Mais qui était-elle pour lui ? Malgré ma peur, j'étais pétrie de questions que je souhaitais lui poser, mais avant, je devais savoir si j'étais... en sécurité avec lui. Darren fit un pas vers moi et je refoulais l'envie de reculer. Par instinct. Je me forçais à ne pas bouger. Je détestais cette sensation d'être une biche piégée dans les phares d'une voiture. Et c'était entièrement ma faute en plus...

Finalement, Darren me répondit que je pouvais lui faire un câlin si j'en avais envie. Je sentis une boule se former dans ma gorge et une irrésistible envie de pleurer. Les larmes montèrent à mes yeux et je battis furieusement des paupières pour les refouler. Sauf que ses excuses ne m'aidèrent pas et les larmes traîtresses finirent par s'échapper sans que je ne puisse les retenir. Et là, Darren fondit sur moi. A une vitesse qui n'était pas humaine. Je me raidis malgré moi, et fermais les yeux alors que je sentais ses bras m'envelopper et qu'il renouvelait ses excuses. Les digues lâchèrent totalement. C'était lui qui était censé être une statue, pas moi. Son corps était frais contre le mien. Un sanglot m'échappa et je nichais ma tête contre son épaule alors que je glissais mes mains contre son torse, sans pour autant chercher à m'échapper. Mon instinct de survie s'affolait d'être si proche d'un prédateur, mais il était moins puissant que le réconfort tiré de sa présence, de son étreinte. Son odeur était sensiblement la même pour mon odorat atrophié. Sans doute qu'un vampire, un loup, ou un métamorphe ne s'y tromperait pas... Mais moi, cela me suffisait.

« C'est pas ta faute... »

Mon regard se porta alors sur la vampire qui l'accompagnait, brutalement plus dur. Non, ce n'était pas sa faute. C'était celle du vampire qui l'avait transformé, de celui qui l'avait tué. Lui, il était une victime. Je le repoussais doucement, le regardant droit dans les yeux, avant de porter des mains tremblantes à son visage, étudiant ses traits du bout des doigts, avec timidité. J'attirais son visage vers le mien, posant mon front contre le sien, avant d'inspirer profondément.

« Est-ce que... on peut se retrouver seuls tous les deux ? J'ai tellement de choses à te dire... Toi et moi, comme avant ? »

Ce n'était sans doute pas prudent. Mais j'avais besoin de lui parler, de lui poser des questions, de savoir et comprendre. De le réapprivoiser aussi. Pouvait-il être seul avec moi, sans chaperon ? Il me suffisait de regarder ses yeux pour sentir le Darren que je connaissais et balayer le vampire. Douce illusion.

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Ven 8 Juil - 23:12


J’étais visiblement aussi nul qu’avant pour communiquer avec les gens que j’aimais. On restait là à se regarder, on se balançait d’un pied sur l’autre. Mes parents et ma sœur, ça avait été difficile. Mais je me rendais compte que ça n’avait en fait été que le début. Que j’allais devoir affronter les autres aussi, et que ce serait loin d’être facile. Je ne savais pas trop quoi lui dire. Je sentais la peur, la colère, et la peine, dans son regard. Je voyais son désarroi alors qu’elle refoulait des larmes qui finirent par percer. Je finis par la prendre dans mes bras, espérant qu’elle ne se mettrait pas à hurler. Je la comprendrai si elle le faisait. Je lui pardonnerai sans doute. Mais ça me ferait mal.

Elle ne cria pas, mais je sentais la tension dans ses muscles. Elle était tétanisée. Etait-ce de peur que je l’attaque ? Je m’excusais de nouveau, retenant mes larmes moi aussi alors que les siennes coulaient le long de ses joues et roulaient dans mon cou. Des larmes transparentes, à l’odeur salée. Des larmes humaines, contrairement aux miennes. J’avais déjà vu la réaction que mes larmes avaient provoquée chez ma mère. Le regard de dégoût qu’elle m’avait lancé. Je ne voulais pas revivre ça. Je me retenais donc et essayais de me protéger de ces émotions dont je ne voulais pas. Je la serrais dans mes bras, pas trop fort. Pour ne pas lui faire mal et pour ne pas qu’elle ait l’impression d’être prise au piège. J’avais bloqué ma respiration lorsqu’elle s’était mise à pleurer, pour ne pas sentir son odeur, ne pas être tenté. Elle finit par me répondre d’une voix rendue chevrotante par les larmes qui encombraient sa gorge, me disant que ce n’était pas de ma faute. Je sentis une certaine rancœur malgré tout dans sa voix, ainsi qu’une petite vague de quelque chose que je n’identifiais pas qui me parvins de Lucy. Je ne lui posais pas de question, ne voulant pas la mettre mal à l’aise. Je devinais qu’elle en voulait à Lucy. C’était injuste, mais elle ne pouvait pas savoir, alors c’était finalement logique.

Eilih finit par me repousser, doucement, et je la laissais se libérer de mon étreinte. Les larmes avaient laissé des sillons humide sur sa peau, et je les essuyais doucement avec mes doigts, faisant bien attention à la lenteur de mes gestes pour ne pas l’effrayer. Elle leva la main, lentement aussi, et la posa sur ma joue, caressant mon visage comme si elle voulait en apprendre la forme. Je la laissais faire, sans rien dire. Mes parents étaient eux aussi silencieux. Je m’étais remis à respirer lorsqu’elle avait approché ses doigts, car je me doutais que l’absence de mouvement la stresserait. J’essayais de faire abstraction de son odeur. Je m’étais nourri juste avant de venir, comme toujours. Afin de limiter les risques. Mais son odeur n’en était pas moins forte, lorsqu’elle était proche comme elle l’était. Retenir ma respiration aidait mais ne manquerait pas de l’inquiéter. Elle le remarquerait forcément, son visage à quelques centimètres du mien. Je m’appliquais donc à inspirer et expirer calmement, ignorant son haleine et ses larmes qui semblaient sentir si fort, ainsi soumise à mon odorat désormais sur-développé.

Elle me demanda finalement, ses mots entre-coupés de sanglots légers, si il était possible d’avoir un peu d’intimité. Je me doutais que sa question n’était pas de savoir si j’en avais envie, mais plutôt si c’était dangereux. Je jetais un œil à Lucy qui m’adressa l’un de ses sourires réconfortants, accompagné d’un signe de tête. Je savais qu’elle ne serait pas loin, et que l’intimité que nous aurions ne serait qu’illusoire. Elle nous entendrait et serait prête à débarquer au moindre signe que je risquais de faire quelque chose que je regretterais. Et c’était tant mieux. Ca me rassurait, de la savoir là.

« Oui bien sûr. On peut aller dans ma chambre si tu veux. »

Lucy se leva et expliqua qu’elle ne voulait pas s’imposer et attendrait dehors, avant de disparaitre. Murron ne la pria pas de rester. Elle n’était toujours pas vraiment à l’aise avec Lucy, même si elle ne la haïssait plus autant que lorsqu’elle était venue lui expliquer que son fils n’était plus vraiment le même.

« Je vous vois plus tard ? »

Je leur adressais un petit sourire et m’engageais vers l’escalier qui menait à ma chambre, laissant Eilih me suivre, un pied devant l’autre, doucement, à allure humaine. Je me concentrais pour avoir l’air aussi normal que possible, pour ne pas l’effrayer par des habitudes étranges ou des pas trop rapides. J’ouvrais la porte et la laissais entrer. J’entrais à mon tour et laissait la porte ouverte. Encore une fois je ne voulais pas qu’elle se sente enfermée. Alors qu’elle observait la chambre je lui demandais doucement.

« Est-ce que ça va ? »

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Ven 29 Juil - 22:56

Quelque part, je m'en voulais. De ne pas être plus forte, de ne pas être capable d'oublier ce qu'il était devenu pour simplement me concentrer sur ce qu'il avait toujours été. Darren, mon cousin, comme mon petit frère. Je savais qu'un rejet de ma part le blesserait. Mais comment lutter contre l'instinct ? Contre des années de peur et de méfiance ? Contre les souvenirs, si violents, si douloureux ? Je fis un effort. Vraiment. J'essayais d'enterrer ma peur pour me concentrer sur ce que je ressentais de positif. Le fait de le revoir. L'envie violente de le serrer dans mes bras. Et je le fis, me laissant aller dans son étreinte après quelques secondes douloureuses de panique. Il dut sans doute le ressentir... Mais j'espérais qu'il comprendrait. Qu'il saurait ce que ce simple geste me coûtait et surtout que cela signifiait mon amour pour lui. Les liens du sang étaient plus forts que ce qu'on avait pu lui faire n'est-ce pas ? Je l'espérais... Sincèrement. Mais pendant quelques instants, je me lovais contre lui. C'était étrange de constater comme il avait grandi ces derniers temps. Pendant longtemps, il avait été plus petit que moi et puis, comme beaucoup de garçons, il avait grandi d'un coup en quelques mois, prenant plusieurs semaines et devenant tranquillement un homme. Ou presque. La transformation l'avait fauché avant qu'il ne soit totalement passé à l'âge adulte. Il conserverait son charmant minois d'adolescent, sa silhouette élancée. Il y avait quelque chose de candide dans son visage, dans son regard... Un ange... Né dans les ténèbres... Il avait l'air si innocent. Et il était un prédateur. Mortel pour les humains qui se fieraient à son charmant et juvénile visage. Alors oui, j'en voulais terriblement à cette vampire tranquillement assise dans le salon, qui lui avait volé sa vie...

Je tentais de me reprendre, frissonnant quand il essuya mes larmes avec des gestes doux, mesurés. Il y avait une certaine réserve chez lui. Il devait se contrôler pour paraître normal à mes yeux... Et ses mains aux doigts fins et à la caresse légères pouvaient tout aussi bien me briser la nuque sans aucun effort. Non, stop. Je devais cesser de penser à cela. Darren ne me ferait jamais aucun mal... Et je supposais que s'il était ici, avec cette femme, c'était parce qu'il s'était nourri et ne représentait donc pas un danger pour les siens. Et elle serait là pour intervenir si besoin, même si cette idée me répugnait. J'espérais ne jamais voir Darren en action. Ne jamais voir la réalité coller à mon imagination. Ou quelque chose risquait de se fissurer en moi. Je pris alors la décision de m'isoler avec lui. Pour parler. Tous ces regards braqués sur nous me mettaient mal à l'aise. Et si j'adorais mon oncle et ma tante, je n'étais pas vraiment disposée à ce qu'ils épient mes moindres gestes et paroles. Mais avant, je devais m'assurer que c'était sans risques, qu'il en était capable et que cela ne lui serait pas trop pénible.

Son regard avec cette vampire ne m'échappa pas et cela me hérissa. Elle était belle. Vraiment. Et sereine alors qu'elle avait fait voler nos vies en éclats. Je la détestais d'office. Mais je ne pouvais rien y redire. Elle avait prit Darren en charge... Elle sembla comprendre et se leva pour dire qu'elle attendrait dehors et je me sentis mieux quand elle quitta la pièce. J'avais hoché la tête à la proposition d'aller dans sa chambre. J’emboîtais le pas du jeune vampire, mon regard fixé sur son dos, alors que je l'observais marcher. Franchement, c'était à s'y méprendre. Il semblait tellement humain, tellement lui. Cela me serra le cœur. Je ravalais un violent sentiment de tristesse. Finis les pleurs. Je rentrais dans la chambre tandis qu'il m'ouvrait la porte, souriant légèrement alors que cela pouvait s'apparenter à de la galanterie. Il entra à son tour, mais sans fermer la porte. Surprise, je l'observais, avant de comprendre qu'il me laissait une porte de sortie... par prévenance ou parce qu'il n'était pas sûr de lui ? Je l'ignorais mais... Je pris une inspiration, me dirigeant vers la porte et la repoussant doucement alors qu'il me demandait si ça allait. Je voulais lui montrer que j'étais prête à lui faire confiance. Une confiance fragile, mais j'étais prête à apprendre à passer outre mes mauvaises expériences et mes peurs. Je balayais la chambre du regard, rien n'avait changé. Mais Darren n'y habitait plus.

« Je ne sais pas. »

Cela avait le mérite d'être franc. Je soupirais, avant de m'asseoir sur le lit, repliant une jambe sous moi. Je tapotais la place à côté de moi. Que cette situation semble normale. Qu'il reste debout et immobile me rendait un brin nerveuse.

« Je suppose que oui, puisque je suis ici, avec toi... Pardonne moi mes réactions... J'essaie vraiment de faire des efforts pour passer outre mes préjugés... j'apprends doucement à me montrer moins extrémiste. Tous les humains ne sont pas de pauvres victimes, tous les loups garous ne sont pas des bêtes et tous les vampires ne sont pas des créatures sanguinaires... »

Et je devais à Savannah, Lexie et Caël d'ouvrir un peu mon esprit aux autres et revoir mes opinions. Lexie et Caël, des métamorphes... Dont le sang était quasiment irrésistible pour les vampires, alors un jeune vampire. Je me mordis la lèvre. Jamais il ne pourrait se retrouver avec eux. Ce serait trop dangereux. Alexis l'avait compris et cela lui avait brisé le cœur.

« Raconte-moi... Ce qu'il s'est passé. Comment tu vis ça. Qu'est-ce que cela fait d'être... un vampire ? Comment, toi, tu le vis. Parle moi. »
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Lun 8 Aoû - 22:41


Je remarquais le soulagement d’Eilih lorsque Lucy sortit, et ça me rendit un peu triste. Mes parents aussi étaient stressés en sa présence. Pourtant sans elle je serai mort à l’heure qu’il était. Et si elle n’était pas si compréhensive, si bienveillante, je serai peut-être devenu un tout autre vampire que celui que j’étais. Mais je comprenais, un peu. Leurs peurs, leur colère. Je les acceptais du mieux que je pouvais, parce que je les avais ressenties aussi. J’avais appris à vivre avec tout ça. Les nouveaux besoins, les nouvelles capacités. Lorsque nous arrivions dans mon ancienne chambre, je me blindais légèrement. Revoir cet endroit qui avait été mon refuge me faisait bizarre. Ce n’était pas la première fois que j’y remettais les pieds depuis ma transformation, mais ça restait étrange. Je m’y sentais comme un étranger alors que rien dans la pièce n’avait changé, à part les quelques objets que j’avais emmené chez Lucy, comme ma guitare. C’était moi qui avait changé, et revenir ici me le rappelait plus encore que les regards des autres.

J’avais délibérément laissé la porte ouverte derrière nous pour ne pas qu’elle se sente prise au piège avec moi. Je savais que même si elle essayait de ne pas me le montrer, elle avait peur de moi. Elle me voyait comme un ennemi. Je la regardais refermer la porte, un peu surpris qu’elle ait le courage de s’enfermer avec moi, et aussi content qu’elle l’ait fait. Ca montrait qu’elle me faisait confiance, ou du moins qu’elle voulait me faire confiance. Lorsque je lui demandais si elle allait bien, elle me répondit qu’elle ne savait pas. Je la regardais sans trop savoir quoi dire alors qu’elle s’asseyait sur le lit. Je ne voyais pas quoi lui dire, à part que j’étais désolé. Mais ça elle le savait déjà. Je m’asseyais à côté d’elle, sur mon lit. Elle poursuivit alors, essayant de m’expliquer son ressenti.

« Je sais, Eilih, que tu fais des efforts. »

Je sentais sa peur, mais je me doutais que ce n’était pas quelque chose qu’elle apprécierait entendre. Après tout ce sont les prédateurs qui sentent la peur de leur proie. Je ne voulais pas qu’elle me voit comme un prédateur.

« Merci, vraiment. De me faire confiance. »

Je jetais un regard vers la porte de ma chambre, et revenais vers elle.

« Je ne suis pas un monstre. Je sais que c’est difficile de me croire, mais… J’ai tué personne. Je pourrai pas, tu sais. Je suis toujours moi, au fond. J’essaie de combiner les deux. C’est pas facile mais je me débrouille bien. »

Eilih me demandait de lui raconter. Ce qu’il s’était passé. Comment je vivais tout ça. J’en avais envie, de lui raconter tout ça. Mais c’était plus compliqué que quand je lui racontais mes problèmes à l’école, ou mes journées chez Thomas avec les chevaux. Je ne pouvais pas être complètement honnête avec elle, car en faisant ça je risquerai de l’effrayer et de la perdre pour de vrai. Mais je pouvais essayer, lui raconter ce que je pouvais raconter. Je pris donc la parole, tout en guettant ses réactions.

« J’ai été attaqué pendant le chaos provoqué par les semi-démons. Enfin ça tu le sais j’imagine. Je me suis réveillé avec Lucy, dans un cimetière… Elle avait amené des humains, pour que je me nourrisse. Ils étaient volontaires. Enfin je crois… »

Je sais pas pourquoi j’hésitais. Peut-être l’expression que j’avais aperçue sur son visage. Je poursuivais avant que cette hésitation ne lui fasse peur.

« Non, je veux dire je suis sûr. Elle m’a expliqué ce qu’il s’était passé. Qu’elle m’avait transformé pour me donner une seconde chance. Que si elle ne l’avait pas fait je serai mort cette nuit-là. Elle m’a donné le choix, entre me nourrir et devenir un vampire, ou ne pas le faire et mourir. Elle s’est assuré que je ne perde pas le contrôle cette nuit-là. Que je ne blesse pas les humains. Elle est vraiment gentille… Je sais que tu l’aimes pas trop… Mais tu verras, c’est vraiment une chouette vampire. Elle prend soin de moi, elle m’apprend à gérer mes émotions, ma faim. A pas être un danger pour les autres. Et même à apprécier ma nouvelle vie malgré les inconvénients. »

Je savais pas trop ce qu’elle voulait entendre, mais j’avais l’impression d’avoir répondu à ses questions. Et c’était à moi de lui en poser. Ma conversation avec Lucy était encore assez récente. Je n’avais pas revu ma sœur depuis. Et me retrouver avec Eilih me fit réaliser qu’elle pouvait peut-être m’aider.

« J’ai un truc à te demander… Tu peux me dire non si tu veux pas… C’est juste que… J’ai pas contacté mes amies depuis. Je pouvais pas au début, parce que c’était risqué, vu que j’étais tout jeune. Et puis maintenant j’ai peur de leur réaction. Je sais pas comment le leur annoncer. »

Je tournais autour du pot, mais je savais pas trop comment lui demander, ni vraiment quoi lui demander.

« Je… Tu crois que tu pourrais leur donner rendez-vous pour moi, quelque part ? Que je puisse leur annoncer. Sans leur dire que c’est pour moi. Je veux pas leur dire par texto, ce serait horrible pour elles. Mais si j’attends trop j’ai peur qu’elles l’apprennent autrement, et qu’elles m’en veuillent encore plus. Je peux te donner le numéro d’Alexis et de Savannah. »

Il y avait quelqu’un d’autre qu’il faudrait que je contacte, mais c’était différent. Leah savait ce que j’étais. Et vu ce qu’elle était, ça allait être plus compliqué. Il fallait qu’on en discute, mais je préférais ne pas y penser pour l’instant. J’espérais qu’elle n’en avait parlé à personne. Je comptais sur le fait qu’elle pouvait pas vraiment aller raconter qu’elle m’avait croisé dans la forêt. Ca voudrait dire expliquer ce qu’elle y faisait, et vu qu’avant ça je ne savais pas que c’était une louve, je doutais qu’elle aille le crier sur tous les toits.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Ven 12 Aoû - 16:02

Je hochais la tête, contente qu'il comprenne et ne prenne pas ombrage de mes réactions. Cela allait nous permettre d'avoir une relation à peu prêt... normale ? Je ne pouvais pas rayer Darren de ma vie. Comme je n'avais pas pu sortir Caël non plus. Évidemment, le fait que mon petit ami ne soit pas assoiffé de sang aidait quand même pas mal à lui faire plus facilement confiance. Mais Darren était Darren et je retrouvais la même douceur qu'avant dans ses yeux clairs, la même innocence malgré tout. C'était douloureux de nous retrouver là, si proches et pourtant empruntés, comme si nous étions deux inconnus. Mais c'était normal, nous n'étions pas à l'aise ensemble. Pas encore. Cela viendrait. En tous les cas, je ferais tout pour. Et quelque chose me disait que Darren aussi. Il était revenu vers les siens. Après plusieurs semaines de disparition, le temps d'apprendre à maîtriser sa nature, il avait fait le mort, puis il était revenu subitement dans nos vies. Signe qu'il ne voulait pas en sortir n'est-ce pas ?

« Merci d'être revenu. »

Il ajouta alors qu'il n'était pas un monstre et je ressentis une bouffée de tendresse pour lui à cet aveu. Il devait penser que je le considérais ainsi pour entamer la discussion par cette déclaration. Et je ne pouvais pas lui en vouloir de penser ainsi, parce qu'effectivement, j'avais peur qu'il n'ai du tuer déjà. Par faim. On disait que quand elle était forte, elle était incontrôlable, même pour quelqu'un de... gentil. On ne pouvait pas lutter contre sa nature.

« Non, je te crois. Je sais que tu es quelqu'un de bien, Darren. Ce n'est pas trop difficile de... résister à la soif ? »

Je me lançais sur un terrain glissant. Les réponses n'allaient peut-être pas me plaire mais je ne pouvais pas continuer à vivre dans l’obscurantisme. Pour cesser d'avoir peur, je devais apprendre et comprendre. Et c'était le moment ou jamais de... démystifier les vampires. Je ne serais jamais assez sotte pour être copine avec et ne pas m'en méfier, mais au moins savoir que certains pouvaient être civilisés. Je lui demandais donc comment cela se passait pour lui. Comment il le vivait. Ce devait être difficile. Je hochais la tête à ses paroles, me frictionnant inconsciemment les bras au souvenir de cette terrible nuit où j'avais été blessée, où j'avais perdu Caël de vue, où j'avais fait équipe avec un homme étrange pour abattre une semi-démone. Comment oublier...

« J'y étais... C'était la folie... »

Ma voix était un simple murmure alors que mon regard se perdait dans le vague. Je faillis ajouter que c'était un miracle que nous soyons vivants, avant de prendre conscience de la bêtise de cette affirmation. Darren n'en avait pas réchappé finalement. Je frissonnais quand il me parla de son réveil, souriant faiblement :

« Un cimetière... C'est tellement cliché. »

Mais j'étais glacée à l'intérieur en imaginant la scène, en imaginant ces humains prêts à se faire mordre. Il fallait être taré pour accepter ça, pour être volontaire. Cela m'horrifiait... Pourtant... Pour aider Darren... peut-être. Mais pas des inconnus, je n'étais pas masochiste. Je me renfrognais quand il essaya de me convaincre que Lucy était quelqu'un de bien, pas vraiment décidée à lui accorder une chance malgré tout.

« Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'elle a décidé de te sauver toi ? Il y avait beaucoup de mourants... »

Et beaucoup méritaient une seconde chance.

« La lumière du jour ne te manque pas ? »

Moi, je savais que vivre dans les ténèbres pour le reste de ma vie me ferait plonger dans une sacrée dépression. Comme l'idée de boire du sang. Ou d'être immortelle... Ce n'était pas un rêve que je poursuivais contrairement à beaucoup. C'était trop douloureux de perdre ceux qu'on aimait, de leur survivre pendant... une éternité. Mais la demande de Darren me sortit de mes pensées. Merde... Il n'avait pas tort... Comment Sav et Lexie allaient prendre ça ? Elles allaient être heureuses de le savoir vivant, après l'avoir pleuré et lui en vouloir de ne rien avoir dit aussi...

« J'ai déjà leurs numéros... Darren, on a pleuré ta mort toutes les trois... On s'est consolées ensemble. Et puis... Savannah a perdu ses parents. Tu es au courant de l'attentat à la Lune Bleue et à Wolfheaven ? Isadora, Hayden et les jumeaux y étaient... ils sont tous morts... »

Peut-être le savait-il. J'ignorais l'étendue de son isolement des dernières semaines, mais autant qu'il sache que Savannah traversait une période terrible. Je me mordis la lèvre, me demandant si cette surprise était une bonne idée. Un peu violent quand même.

« Je peux faire en sorte qu'on soit toutes les trois et que tu nous rejoignes... Que je puisse les gérer. Cela va leur faire un sacré choc, je préfère être prudente, tu comprends. »

J'hésitais une fraction de seconde, avant de l'avertir :

« Lexie... Elle va flipper grave tu sais. Son odeur risque de méchamment t'attirer et elle le sait. Tu pourrais perdre le contrôle avec elle et ça pourrait dégénérer... je ne sais pas si leur faire ce genre de surprise est une bonne idée... En même temps, par téléphone, c'est effectivement pas terrible... Je pourrais leur dire et les préparer à te voir, mais ce ne serait pas pareil, c'est vrai. »

Darren ne devait pas savoir que Lexie était une métamorphe, que son sang était un délicieux nectar pour les vampires et que pour cela, elle avait peur d'eux. Et pour d'autres raisons. J'avais peur pour elle.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   Dim 21 Aoû - 0:41


Ca me faisait du bien finalement d’être là, sur mon lit, avec Eilih. C’était bizarre, évidemment. On était plus tout à fait les mêmes, on se redécouvrait. Enfin elle c’était toujours la même, avec seulement quelques mois de plus par rapport à la dernière fois que je l’avais vue. Moi par contre j’avais changé. J’étais passé de son cousin innocent à un ennemi assoiffé de sang prêt à se jeter à son cou si j’avais le malheur de perdre le contrôle. La conversation était compliquée, entre nous, désormais. On se regardait sans trop oser. Elle avait sans doute des milliards de question et moi j’avais peur de l’effrayer presqu’autant que de lui mentir. J’avais envie d’être honnête avec elle. Ca me semblait vraiment important, encore plus qu’avant, d’être honnête. Que les gens sachent qui j’étais. Même si c’était dur à entendre.

Eilih me posa quelques questions. Elle voulait tout savoir sur la nouvelle personne que j’étais. Je comprenais sa curiosité. Je ne me sentais pas comme une bête de foire, je voyais bien qu’elle voulait juste comprendre. On avait moins peur de ce qu’on comprenait après tout. Cependant sa question au sujet de la soif était délicate. Bien sûr que c’était difficile, mais ce serait tellement facile de simplement lui dire que je gérais. C’était vrai, en partie. Je gérais plutôt bien. Surtout avec l’entraînement forcé que j’avais subi pendant l’enfermement de Lucy. La soif permanente que je recevais par le lien, et que même les poches de sang que j’avais vidées les unes après les autres n’étanchaient pas. Depuis ça je gérais ma soif plutôt bien. Et peut-être que justement avoir subi ça, cette soif que je ne pouvais pas étancher, m’avait appris à me contrôler. A me dire que rien ne servait de lui céder, et de me jeter sur la première gorge qui se présentait.

« Si bien sûr c’est difficile. Mais j’ai fait le plus dur je pense. Si je me nourris avant d’être en contact avec des humains ça va. C’est moins difficile. »

Je lui racontais un peu la nuit où j’avais été transformé, et la nuit où je m’étais réveillé et nourri pour la première fois. Je ne savais pas vraiment quoi dire lorsqu’elle me dit qu’elle était elle aussi à Glasgow cette nuit-là. Je ne savais pas ce qu’elle avait vécu, mais ça avait été sans doute très difficile. Sans oublier qu’elle m’avait cru mort pendant si longtemps. Je m’en voulais d’avoir disparu ainsi. Même si je n’avais pas vraiment eu le choix. Si j’avais débarqué directement pour voir ma famille alors que j’étais encore perturbé par toutes ces sensations nouvelles, et cette faim. Ca aurait été une catastrophe. Lucy avait bien agi en m’empêchant de le faire. Je ris malgré moi lorsqu’elle fit une petite remarque sur le lieu dans lequel je m’étais réveillé.

« C’est vrai que c’est un peu cliché. Je crois qu’elle n’a pas vraiment eu le temps de réfléchir. Elle devait agir vite. »

Lorsqu’elle me demanda pourquoi elle m’avait sauvé, j’hésitais, la regardant. Je savais que ce que j’allais lui dire ne jouerait pas en la faveur de Lucy auprès d’Eilih. Mais j’avais décidé d’être honnête.

« C’est elle qui m’a mordu. »

J’enchainais sans lui laisser le temps de comprendre ni de réagir.

« Mais elle n’était pas elle-même lorsqu’elle l’a fait. Beaucoup ont perdu le contrôle cette nuit-là. A cause du chaos. Lorsqu’elle est revenue à la raison et qu’elle a vu ce qu’elle avait fait, elle a voulu me donner une seconde chance. Se racheter… Elle a eu des ennuis pour l’avoir fait, tu sais. Pour m’avoir ramené. C’est interdit de transformer quelqu’un sans autorisation. Mais elle pouvait pas me laisser mourir. C’est quelqu’un de bien je te l’ai dit. C’est pas sa faute, elle était pas vraiment elle-même. »

Je me faisais l’avocat du diable. J’aimais Lucy. Je voulais vraiment que ma famille et mes amis le comprennent, qu’ils ne lui en veuillent pas. Après tout moi je lui avais pardonné d’avoir troqué ma vie contre une éternité d’obscurité et de soif de sang. Ils seraient capable de lui pardonner aussi. Il leur faudrait juste du temps pour voir qui elle était vraiment. Il m’était plus facile de lui faire confiance. Je ressentais ses émotions à travers le lien. Eux ne voyaient que les faits. Et le fait qu’elle m’ait attaqué ne jouait pas en sa faveur. Je souriais doucement lorsque ma cousine me demanda si la lumière du jour me manquait.

« Pour l’instant pas trop. On verra dans quelques années, j’aurai peut-être changé d’avis… Mais la nuit, c’est joli aussi. Je n’avais jamais autant pris le temps de regarder la lune et les étoiles. C’est magnifique quand on s’éloigne un peu de la lumière de la ville. »

J’ajoutais, un peu hésitant. Je me doutais que ce serait sans doute pas pour maintenant, ce genre de sorties.

« Je t’emmènerai voir les étoiles un jour si tu veux. Plus tard… »

Sous-entendu lorsque tu n’auras plus peur que je me jette sur toi et te vide de ton sang, et quand je n’aurai plus peur de la même chose. J’évoquais Savannah et Alexis, essayant de cacher combien je stressais à ce sujet. Je fus surpris de découvrir qu’elles se connaissaient maintenant. Mais finalement ça ne m’étonnait pas qu’elles s’entendent bien. Les imaginer toutes les trois ensemble me fit du bien mais le reste de la phrase me rappela à mes inquiétudes.

« Oui, je suis au courant. Je sais que c’est pas le meilleur moment pour revenir comme une fleur dans leur vie. Mais je me dis que ça lui fera peut-être du bien de savoir que je l’ai pas oublié. Et que je ne suis pas mort… Ou peut-être pas… Je… Si tu crois qu’il vaut mieux que j’attende encore avant de lui dire… Qu’elle aille mieux… Je… Je peux. C’est juste que j’aimerai pas qu’elle l’apprenne par quelqu’un et qu’elle m’en veuille encore plus. J’ai peur pour elles, tu sais. J’ai surveillé les journaux tous les jours depuis, en espérant ne pas voir leur nom quelque part, à Sav et à Lexie. »

Je fus soulagé lorsqu’elle proposa de leur fixer un rendez-vous. J’avais eu peur qu’elle me dise non. Que c’était une mauvaise idée, qu’elle avait peur que je leur fasse trop peur. Elle prouvait encore une fois qu’elle me faisait confiance. J’avais vraiment envie de la serrer dans mes bras, et j’hésitais vraiment à le faire lorsqu’elle poursuivit, me parlant de Lexie. Je ne comprenais pas tout ce qu’elle me disait. Son odeur ? Pourquoi son odeur m’attirerait ? Je la regardais, interrogatif, alors qu’elle réfléchissait à haute voix sur la meilleure solution pour faire passer la pilule de ma transformation.

« Pourquoi l’odeur de Lexie m’attirerait ? »

Je me demandais l’espace d’un instant si c’était lié à ce que mon amie m’avait révélé juste avant que je ne disparaisse de la circulation. Le fait qu’elle était capable de se changer en animal. Un peu comme un loup, mais pas vraiment. Mais si c’était ça, pourquoi Eilih serait au courant ? Et je n’avais jamais entendu parler de ça dans aucun cours au BACA. Cette histoire d’odeur. Ca m’intriguait.

_________________

Awards:
 


RP - Fiche - Liens
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I'll soon be a man...
Messages : 320
Membre du mois : 25
Je crédite ! : (c)Roxie (c)Roxie
Autres comptes : Roxane Emerson
Double compte de Roxane - Modératrice
I'll soon be a man...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Que va-t-il se passer maintenant ? | Darren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Haiti a maintenant un premier ministre ...
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End :: Knightswood
-
Sauter vers: