AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
L'entraînement est la clef du succès
MessageSujet: L'entraînement est la clef du succès   Ven 6 Mai - 18:57

[Hj ; et voilà, c'est court mais c'est lancé]


Je lui avais donné rendez-vous dans un endroit isolé, loin de toute civilisation et en pleine nuit, pour lui apprendre à se battre. J'avais pris toutes mes précautions ; l'endroit était suffisamment reculé, bien après un endroit où bouffer au bord d'une route paumée, et il fallait s'enfoncer assez longtemps dans la forêt, via un ancien chemin forestier, pour enfin arriver à l'endroit. Néanmoins, j'étais un peu à la bourre sur l'horaire et je n'avais pas pu aller chercher la jeune femme comme convenu, elle qui voulait jouer au padawan. Je lui avais pourtant laissé un message, histoire d'être bien clair. J'avais déplié ma valisette d'équipements dans le coffre de ma voiture, que j'avais laissé ouvert. Le contenu, rempli d'armes de toutes sortes, était étalé dans le fond, mais je n'avais encore approvisionné aucune arme. J'attendais donc son arrivée maintenant, ayant reçu sa confirmation quelques minutes plus tôt. Je m'équipais de pied en cape pour pouvoir m'entraîner, ou plutôt l'entraîner elle. Treillis noir, veste noire, tout comme la tenue de base de jadis des fantômes, cette unité que j'avais constituée pour défendre le pouvoir vampirique en place, et qui s'était finalement fait dissoudre à la fin de la guerre. J'attendais en envoyant des messages à Krystel, qui me demandait mon avis sur quantité de sujets différents. Je n'étais pas un pro des technologies de communication, et je textotais beaucoup plus lentement qu'elle. Qu'importe. Pour le moment, je n'avais rien d'autre à faire, les phares de ma voiture éclairant l'immobilité de mannequins qui pourraient servir au maniement des armes à feu. J'avais presque fini de raconter le dispositif de sécurité que j'avais prévu quand finalement, quand j'entendis le bruit d'une voiture qui avançait bon gré mal gré sur le chemin de terre, illuminant le sous bois de ses phares. Je plissais les yeux pour la reconnaître, la main posée sur un flingue, prête à dégainer au besoin. Je reconnais Alice, que je salue d'un signe de la main. Elle gare sa voiture à côté de la mienne dans la petite clairière et je l'accueille.


| Salut fillette. Ca a été pour trouver? |


Je la jauge du regard.


| Tu es prête à commencer? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Jeu 12 Mai - 18:39


J’ai souris lorsque le message de Torben c'était inscrit sur mon portable ; Les entrainements, la disciplines, même si je n’écoutais que d’une oreille, me manque. Tobias avait été dur, et exigent. Ancien militaire, il m’avait apprit à aller au bout de mes limites. Bien sûr cela n’avait rien à voir avec un entrainement au combat. Il m’a appris à donner des coups mais c'était surtout pour que je puisse répliquer où cas où un mec se montre trop empressé. Ici, j’allais apprendre à me défendre contre un vampire. J’avais hâte. Je ne supporte pas de ne pas savoir me défendre. De me retrouver démunie face au danger. Je range deux, trois bricoles dans mon appartement avant d’aller me changer. J’enfile mes vêtements de chasse, un pantalon noir, une veste noire, et des chaussures hautes sombres pratiques pour marcher dans la forêt. Avant de prendre la route, j’emmène avec moi le cadeau de Tobias : un 9mm que je laisse dans son étui, et hésite un moment à prendre mon arc. Ça peut toujours servir.

J’embarque mes armes, si on peut dire et prend la direction pour arriver au lieu de rendez-vous. J’avais regardé préalablement les environs sur mon ordinateur. Bon sang, j’allais m’enfoncer dans une forêt au trou du cul du monde avec Torben. Arrivé sur l’air d’autoroute, et après un moment d’attente, je constate le retard évident de mon maître Jedi. Après quelques indications de la part d’une dame du coin, je prends un chemin de terre. Ma petite coccinelle n’était pas faite pour s’engager dans ce genre de piste. Je faisais des bonds à chaque passage sur un trou. La nuit était tombée, et j’arrive enfin … j’aperçois Torben et me gara sur le bas-côté. Avant de sortir de ma voiture, j’attache mon arme à l’arrière de ma ceinture. En claquant ma portière, une jante s’échappe du pneu. Ce n’est pas comme si je n’avais pas l’habitude. Après avoir ramassé le cylindre en acier et l’avoir balancé sur ma banquette arrière, je reviens sur mes pas, et arrive au côté de Torben.

Ça été … par contre ma voiture n’a pas apprécier la balade – Sans faire de commentaire sur le bout de métal qui était tombé de ma petite citadine. Je souris à Torben. - J’uis prête … - dis-je en regardant les mannequins. – On commence par quoi ? – demandais-je en m’avançant vers son coffre ouvert. Il y avait pas mal d’arme. Et moi je viens juste avec mon 9mm et mon arc. Une vraie petite joueuse à côté de lui ! Ce n’est pas difficile non plus ! – Dis-moi j’avais une question sur les vampires … non en faite j’en ai plusieurs …- mais commençons par la première - est-ce qu’on peut se délivrer d’une hypnose d’un vampire ?


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Sam 14 Mai - 14:27

Je me demande ce que la jeune femme sera susceptible d'apprendre avec moi. On ne s'improvise pas tueur et il faut commencer tôt si on veut maîtriser cet art difficile qu'est celui de la mort. Pour apprendre à manier les armes, pour développer son corps. Je savais que de ce côté là, Alice Keane était quelqu'un de plutôt souple. Je l'avais déjà vue dans sa boutique ; elle n'était pas de ces personnes qui s'empâtent avec le temps. Son corps était mince et svelte, un corps de danseuse ou de sportive. C'était déjà ça de pris, en espérant qu'elle avait bien les réflexes qui allaient avec ça. Quoiqu'il en soit, je sentais que ça n'allait pas être de la tarte. J'y étais arrivé assez facilement moi, à tuer des vampires. Parce qu'à l'époque où je commençais ils se prenaient pour les prédateurs ultimes sur cette Terre et en sus de ça, j'avais déjà passé un sacré paquet d'années à flinguer des tchétchénes. Ce qui m'avait beaucoup aidé à comprendre que mon ennemi, quel qu'il soit, serait toujours sans pitié.


Je note que la jeune femme s'est habillée de couleurs sombres. Ouf, elle ne s'est pas pointée avec ses habituels décolletés et autres joyeusetées qui, si elles étaient très agréables à l'oeil, étaient d'une efficacité plus douteuse quand on essayait d'apprendre clandestinement à tuer. Je note que le tacot de la jeune femme est en vrac à cause de sa route dans la forêt, un enjoliveur se tire, et elle se baisse pour le ramasser avant de le jeter sur la banquette arrière. La jeune femme me dit que sa voiture n'est pas faite pour ce genre d'endroit. Je lui jette un regard éloquent.



| En effet, c'est ce que je vois. Les voitures de ville sont rarement faites pour quoi que ce soit, d'ailleurs. |


Sans parler de 4x4 excessivement gourmands en carburant ou très voyants, je préférais les bagnoles solides et endurantes, capables de se faufiler discrètement dans tous types de terrains. Ensuite, Alice me fait part de son enthousiasme, avant de me poser ses questions. Je la regardais droit dans les yeux.


| Pas vraiment, mieux vaut se forcer à toujours les regarder à hauteur de poitrine. Si tu te fais accrocher le regard, il pourra te demander de tout faire. De lui polir l'entrejambe avec ta langue à t'arracher toi-même les yeux avant de les manger. Donc autant éviter. |


Je lui présente les mannequins un peu plus loin.


| Je vois que tu as ramené ta propre arme. Parfait. Montre-moi comment tu tires un coup avec des munitions classiques. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Mar 31 Mai - 21:44


Ma voiture n’était pas faite pour ce genre de chemin, et elle me fait part de son mécontentement en laissant une partie d’elle à terre. Je laisse ma citadine pour me préoccuper de Torben et de son coffre plein. L’homme avait une véritable armurerie à disposition. Peut-être que pour d’autre ce n’était rien, mais pour moi c’était beaucoup. Il était plus expérimenté et bien plus armé que je le serais jamais. Je me demande combien ça peut coûter tout ce matériel ? Ce dont je savais c'est que je n’avais pas les finances pour m’acheter un tel matériel comme des lentilles anti-hypnose.

Torben me répond avec son aplomb et sa grossièreté habituelle. Il n’y a pas à dire, il pourrait choquer tout un attroupement de bonnes sœurs et de mères de famille mal baissées. J’avoue m’en foutre royalement de son langage, du moment que cela ne l’empêche pas de m’apprendre à me battre. Enfin, à me défendre contre les morts-vivants aux dents acérées. Bref ! Ne pas regarder un vampire dans les yeux. D’une certaine manière, je m’en serais douté mais du coup ça veux dire qu’on n’a aucun moyen de s’en dépêtré. C'est nul !

Aucun humain avec un esprit assez fort ne peut se libérer de l’emprise d’une saloperie de vampire sous hypnose ?
J’aimerai bien tenter l’expérience mais je ne connais aucun vampire. Si, j’en connais un qui m’a sauvé la vie. Rhys. Je doute qu’il accepte de se prêter à ce petit jeu. Je déconne à plein tube !

Je marche aux côtés de Torben, et regarde les mannequins au loin. Il veut voir ce dont j’étais capable avec une arme. Discipliné, je sors mon 9mm de son étui. Je me place à quelques mètres des hommes inertes et aux visages lisses. Je suis habitué à « junior » (c'est son petit nom). Il était chargé de balles ordinaires. J’enlève la sécurité, et pointe mon arme vers les mannequins. Mes entrainements de tires avec Erin m’avaient beaucoup apportée. Je tire, et le bruit tranche avec le silence de la forêt. Une horde d’oiseaux s’envolent dans les airs, criant leurs mécontentent. Mes balles se figent sur un mannequin. Je baisse mon arme et attends le verdict de Torben. Pourtant, je n’attends pas pour lui poser une question qui me taraude l’esprit.

Dit-moi … qu’est ce que tu ressens quand tu bois du sang vampire ? Est-ce que c'est pour ça que tu travail pour eux, parce que tu ne peux pas t’en passer ?
Demandais-je. Je n’en ai jamais bu et franchement j’espère que ça ne m’arrivera jamais. Je ne comprenais pas ce qui plaisait à Torben chez les vampires. Et peut-être que je ne comprendrais jamais mais j’avais envie au moins d’essayer. Enfin de comprendre se qui le faisait tripper à zoner avec des morts-vivants.



Spoiler:
 

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Mer 1 Juin - 20:02

Je n’étais pas du genre à y aller par quatre chemins, vous pouvez me croire. Mon style à moi, c’était direct et sans concession, à grands coups de lattes dans la gueule. Vous pouvez compter sur le fait que la violence résolvait toujours beaucoup de problèmes, pourvu qu’on soit celui qui la dispensait au plus haut niveau, sans aucune concurrence. A partir de là, tout était joué. Je devais apprendre cet aspect implacable à la jeune femme, je devais lui montrer qu’on ne remportait pas les guerres en acceptant des concessions, ni sur la brutalité, ni sur la finalité intrinsèque de nos actions. Quoiqu’il en soit, j’étais du genre à être plutôt frontal. Un mal pour un bien. La jeune femme a en tous cas eut la présence d’esprit de venir avec son propre équipement et s’il est dérisoire et d’une parfaite inutilité militaire, il devrait suffire avec un bon entraînement pour liquider un vampire isolé. Difficile de faire mieux vues les circonstances, mais la ruse était sans aucun doute une des meilleures alliées de l’Humanité. Alice ne semble pas offusquée par ma verve habituelle. Elle y est quelque peu accoutumée à cause du temps que j’avais jadis passé chez elle, au plus fort des Années Sanglantes, quand le monde entier semblait s’écrouler dehors.


La jeune femme comprend les dangers propres aux vampires, en particulier au niveau de leur vision. Celle ci est suffisamment terrible pour être crainte comme une arme à part entière. L’arsenal de tout mort vivant est aussi ésotérique que physique. On l’apprend souvent à la dure, et parfois même aux plus cruels dépends. La jeune femme me questionne sur la « force » d’un esprit humain contre la paralysie et pire, l’acceptation volontaire de la servitude pour tous ceux qui se risquent à lutter contre l’hypnose. Je secoue la tête en signe de dénégation.



| J’ai déjà vu ça se produire en de rares cas, toujours dépendant de conditions extérieures, de l’environnement. Autant ne pas compter dessus. |





Alice me suit jusqu’à une bonne distance des mannequins et sort son flingue. Propre, pas forcément entretenu dans le détail mais c’est difficile à dire dans l’obscurité. En tous cas, fonctionnel. Elle a une bonne posture ; je fais le tour de sa personne en arc de cercle dans son dos pour juger de sa position. Pas trop mal. Ferme sur ses appuis, relâché au niveau des épaules. On n’est pas très loin du compte. Pourtant, quand le coup de feu part, ça ne touche que de la végétation et des piafs endormis se tirent à toute vitesse. Quelques tirs portent, et je m’approche du mannequin pour juger exactement des impacts. J’entends sa voix dans mon dos.


| Quoi, tu me prends pour un connard de camé ? |


Oui et non, la vérité est bien souvent plus complexe qu’une simple affirmation.


| Ton coeur bat si fort qu’il pourrait éclater. Ca arrive, parfois. Tes veines s’emplissent d’un sang bouillonnant, tu hallucines sur ton passé, sur tes cauchemars, sur tes plus intimes pulsions. |


Je me rappelais les tortures de Krystel, huit ans plus tôt. La cage en verre, les hallucinations.


| Tu vois des choses qui n’existent pas, tu les ressens. Tu as une conscience à la fois plus éteinte et plus aigue que ton environnement... Et tu as faim. Faim de tout ce qui te taraude, mais en cent fois pire. Si t’aimes le cul, tu vas avoir envie de te défoncer avec le premier venu, sans même prendre la peine de trouver un coin tranquille. |


Je revois ma partenaire, Andréa Donwood, à la merci d’un vampire que je détruis entre nous, ingurgitant tous deux malencontreusement du sang qui, dès qu’il entre dans notre organisme, nous fait forniquer comme des bêtes sauvages sur les restes encore fumantes de nos ennemis.


| C’est une drogue aphrodisiaque et surtout hallucinogène, qui te mettra totalement à la merci de ton ennemi. Alors il ne faut en avaler, même par mégarde, sous aucun prétexte. Pour la première fois de ma vie, je vais conseiller à une fille de ne surtout pas avaler. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Ven 17 Juin - 22:27



Ok … ne pas compter sur mon esprit d’insolente chieuse pour me sortir d’une hypnose vampirique. Pourtant, certains ont déjà réussis à se soustraire de leurs influences. Du coup, on peut suppose que j’aie une chance sur … mile d’y arriver. Restons positif, c'est mieux que rien. Autant éviter de me mettre dans une situation où mes jolis yeux captent ceux d’un vilain suceur de sang. Je tire sur les mannequins, et baisse mon arme, le canon vers le sol. je sens Torben se mouvoir derrière moi, m’observer avec attention. J’avais l’impression de faire un bond dans le passé. Tobias m’observait de la même manière. Au début, j’ai trouvait cela très désagréable d’être ainsi observé, puis on fini par s’habituer. Je le regarde s’éloigner pour se diriger vers les corps inertes. J’hausse les épaules et lui réponds sans détour.

Un peu quand même !

C'est vrai quoi. Il semble s’offusquer alors que oui, je pense qu’il est tout de même quelqu’un d’accros au sang de vampire. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est un connard de camé. Non juste un camé ! Il commence à m’expliquer ce qu’on ressent quant on en boit. Putain ! Soyons ça craint un max ! Des hallucinations, les palpitations au point que le cœur semble vouloir éclater, les pulsions, … . On est complément à la merci de ces créatures. Génial ! Il continue dans ses explications, et je souris lorsqu’il déclare que c'est la première fois qu’il conseil à une fille de pas avaler. J’hésite à lui dire que ça ne me dérange pas. La conversation bien quelle semble légère, ce n’est pas vraiment le cas. En réalité c'est assez sérieux. J’attends de Torben qu’il me donne des conseils, qu’il me forme aux mieux pour que je puisse me défendre et tuer un vampire. Surtout un.

Alors est-ce que j’ai atteint mes cibles ?

Demandais-je furtivement en réfléchissant à ma prochaine question. Je garde mon arme dans ma main, et dégage l’un de mes mèches rebelles de mon visage en soufflant dessus.

Qu’est-ce qui te fait rester avec eux ? Pourquoi tu continues à vivre parmi eux ?

En y réfléchissant à part me décrire ce qu’on ressent à boire du sang de vampire, il m’a toujours pas expliqué pourquoi il était à leurs services. Il élude l’essentiel. Pourquoi un homme qui semble être entier caractériellement parlant reste à servir ces créatures ?

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   Mer 6 Juil - 20:01

J'étais clair et sans détour. Impossible de faire autrement, de toute manière. Prendre des gants était dangereux, car cela faisait courir le risque de devoir ensuite re-préciser les choses. Ou bien les apprendre à la dure, sur le terrain. Et si je ne m'embarrassais pas de quantité de principes et de moralité, il n'empêchait que tout ce temps passé à entraîner la jeune femme ne servirait à rien si elle se faisait croquer à sa première sortie. Ca c'était certain. Tout plutôt que l'inutilité. Que j'avais combattue toute ma vie avec ardeur, pour ne pas me retrouver propulsé dans les limbes de l'Histoire de la foule des anonymes qui façonnait ce monde. Quoiqu'il en soit, la jeune femme semble comprendre le risque qu'il y a à zieuter un nocturne rouge dans le blanc des yeux, et ce n'est pas plus mal. Je pourrais lui raconter des choses sur l'hypnose vampirique qui ne pourraient que lui dresser les cheveux sur la tête, vous pouvez me croire. Et elle me confirme qu'elle me prend pour un drogué. Je pars d'un petit rire. Courageuse, ou idiote, ou un peu des deux. Je serais elle, je ne brusquerais pas quelqu'un comme moi.


On retrouvait régulièrement des corps en plus ou moins bon état dans ces bois, depuis la fin des Années Sanglantes.


Je retrouve bien vite mon sérieux.



| Bien. T'es donc sur tes gardes. Parfait. |


S'attendre à tout, tout le temps, et surtout à l'improbable, était sans doute l'un des moyens les plus sûrs pour survivre sur le long terme. Cela demandait le plus souvent une imagination assez morbide mais qu'importe au final. On se fiche des images qu'on se met soi-même en tête, tant qu'on maîtrise ce qu'il se passe après. Mes explications semblent la calmer en tous cas. Un peu de bon sens. J'ai déjà expliqué ces choses à des gens qui ont trouvé ça cool. Et qui ont par la suite finis en apéritifs à vampires. Elle continue de prendre mes plaisanteries pour ce qu'elles sont en réalité ; des avertissements assez morbides sur ce qui est susceptible de lui arriver si elle ne prend pas garde. Je me rapproche des cibles.


| Ouais. Au moins un pied, un socle de mannequin et un auriculaire. Pas facile de nuit, hein ? Va falloir recommencer. |


En vérité, une balle avait touché l'équivalent de l'estomac mais même en argent, ce ne serait jamais suffisant pour arrêter une bête à crocs. Et voilà qu'elle me questionne, me demande pourquoi je reste avec les vampires.


| Réveilles-toi, je suis un civil maintenant. Je vais même ouvrir un bar. Avec des filles et plein de bouteilles. Et même que ça sera classe. Un peu, en tous cas. |


Pas trop de détails, point trop n'en faut.


| Remets toi en position et montres moi comment tu tires un coup. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: L'entraînement est la clef du succès   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
L'entraînement est la clef du succès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Forêts
-
Sauter vers: