AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Do not go gentle into that good night.
MessageSujet: Do not go gentle into that good night.   Ven 18 Mar - 18:13






Le 20 mai 2018


« NN’oubliez pas que lundi, vous avez un DS ! Allez mauvaises graines, vous pouvez y aller. Bon week-end à tous ! » Je venais tout juste de finir ma phrase que la sonnerie retentissait. Pile à l’heure comme d’habitude. Je fis un sourire à mes élèves avant de rappeler à John qu’il devait nettoyer le tableau devant lequel je me trouvais puis mettre toutes les chaises sur les tables. C’était un rituel dans ma classe. L’élève qui se tenait le moins bien se retrouvait avec ses deux tâches là à accomplir… Ou se retrouvait dans le bureau de la principale au choix. J’aimais déjà pas l’autre bonne femme, et pourtant j’suis plutôt cool, alors imaginez un peu ce que les gosses pensent d’elle. En règle général mes cours se passent toujours très bien, même s’il y a toujours des bavardages. Ce sont des ados, on peut pas attendre qu’ils soient parfaits après tout.

Je sortais du bahut avec mon sac sur le dos, contenant des copies d’élèves, et mon casque sous le bras. Je rejoignais rapidement le parking des professeurs, pour enfourcher ma bécane et démarrer en trombe. J’adorais rouler en deux roues. Cette sensation d’adrénaline qu’on ressent est unique à ce type de véhicule. Je dépassais allégrement les limitations de vitesse, me fichant complètement de me faire arrêter. Ma plaque était fausse et il me suffisait de toucher le flic pour le mettre chaos et me tirer avant qu’il ne puisse me demander mon nom ou qu’il puisse voir mon visage. Ca faisait des années que j’agissais ainsi que je m’étais jamais fait pincer alors c’était pas aujourd’hui que j’allais arrêter.

Je fis un détour, profitant du beau temps pour rouler un max. Je me garais deux heures plus tard devant le bar de Peter, sans faire un crochet chez moi. Ma frangine devait me rejoindre pour boire un verre plus tard, et mon pote créchant à l’étage de son commerce je pouvais laisser mes affaires sans problème et y prendre une bonne douche. Je venais tout juste d’enlever mon casque quand mon regard se posa sur elle. Je ne l’avais pas rappelé, même si elle m’avait laissé son numéro. J’étais pas le genre de mec à courir après les meufs, aussi hot soit-elle, et celle là, croyez moi elle l’est énormément. Je la matais quelques minutes avant de l’interpeller pour qu’elle tourne la tête vers moi. J’avais posé mon casque sur ma moto tout aussi noire que ce premier et croisais mes bras sur mon torse faisant ressortir – bien évidement – mes muscles. Alors beauté ?! Tu me cherchais Avoues je t’ai manqué. Je lui fis mon plus beau sourire séducteur, la reluquant sans m’en cacher. Elle savait très bien qu’elle me plaisait, donc j’avais pas besoin de faire genre le mec pas intéressé. Si ma mère ne m’avait pas appelé à ce moment là, elle et moi on se serait retrouvé chez elle, ou dans une ruelle, ou dans une cabine de Wc. Elle aurait hurlé mon nom et en aurait redemandé.


_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Dim 20 Mar - 17:11

Ça fait du bien de se retrouver avec des moments rien qu'à elle. Sans devoir jongler entre son travail et ses ambitions démoniaques. Le fait est qu'avant le 15 mai, elle n'avait guère le temps de s'amuser pour son plaisir personnel. Un temps qu'elle a bien vite rattrapé depuis sa sortie de l'hôpital. Laissant derrière elle une bonne dizaine de cadavre supplémentaire, la police devra faire face à une vague de suicide et ils mettront cela sur le compte des derniers événements.

Elle est bras dessus bras dessous avec sa prochaine victime qu'elle s'amuse à torturer psychologiquement en lui faisant croire que son mari la trompe avec toutes les putes qu'il croise, qu'elle pourrait s'être choppé une MST et tout ce qui s'ensuit... Quand elle entend qu'on l'interpelle. Qui ose donc l'interpeller de la sorte d'ailleurs ? La voix ne lui est pas inconnue et voilà qu'elle croise le regard de Milo. Ce beau gosse aux paroles charmeuses qui l'avait quasiment abandonné dans un bar après l'avoir draguée et ouvertement signifié qu'il était temps qu'ils aillent ailleurs. C'est ce qu'ils auraient fait s'il n'avait pas répondu à un coup de téléphone.

« Milo. » Le salut-elle en s'en approchant. Un haussement de sourcil pour signifier qu'elle l'a bien vu sortir ses biceps. Le genre de bras qu'une femme apprécie autour d'elle, ou bien capable de supporter leur poids pendant que l'homme les prend de toutes les manières inimaginables. « Attends-moi là. » Suggère-t-elle à sa victime en cours, une femme dans la trentaine, assez quelconque physiquement, qui n'intéressera personne pendant que Mia se retourne vers le motard.

« Si je te cherchais ? » Son sourire en dit long, qu'il ne se fasse pas trop d'idées, elle lui a déjà laissé son numéro, alors qu'il l'avait délaissé dans ce bar. Quant à lui manquer... « Je te sais charmeur, pas prétentieux. » Ironise-t-elle. Il aurait pu la rappeler, et en même temps, elle n'aurait pu lui donner suite avec les derniers événements et son hospitalisation. Elle ne peut lui en vouloir de ne pas l'avoir fait dans tous les cas et n'y avait guère prêter attention depuis.

Son regard glisse de lui à la moto, dont elle caresse du bout d'un doigt la selle, belle machine. « Que fais-tu dans ce coin ? Tu as l'intention d'abandonner à nouveau une femme au bar, où vas-tu venir t'amuser avec nous ? » Mia n'a rien contre l'idée de partager sa victime avec Milo, ils savent tous les deux ce qu'ils sont et ainsi ça lui permettra de pouvoir juger de quoi il retourne avec ce semi-démon.

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Lun 21 Mar - 23:29






Le 20 mai 2018


La belle donzelle se rappelait de mon prénom. Je ne pus m’empêcher de lui lancer un sourire séducteur lorsqu’elle m’appela par mon patronyme. Elle était en charmante compagnie, je devais bien m’avouer, même si la seconde femme n’égalait pas celle que j’avais sous les yeux. Elle lui dit quelques mots, avant de s’approcher un peu plus de moi. Je lâchais un rire lorsqu’elle me qualifia de prétentieux. L’étais-je ? Oui, un peu. Juste ce qu’il fallait quoi. Un mec qui ne l’est pas un minimum ne l’est pas. Et puis n’avais-je pas toutes les raisons de penser qu’elle était venue parce qu’elle cherchait après moi ? Juste réaliste ma Belle… De tous les bars dont regorge cette ville, tu viens, justement, dans celui que je fréquente. Je trouve que cela est assez parlant… Pas toi ? Je lui glissais ces deux mots à l’oreille, m’étant avancé jusqu’à ce que son corps frôle le mien. Puis, comme si de rien n’était, j’avais repris ma place initiale devant ma moto qu’elle se mit, justement à caresser du bout des doigts. Oh putain de merde. C’était un geste hyper méga érotique. Surtout qu’elle semblait apprécier ce qu’elle caressait. Je lâchais un rire à ses mots, plaquant sa main sur ma machine, caressant légèrement le dos de sa main. Magnifique tu ne trouves pas ? Je soufflais contre son oreille, puis lui glissais d’un ton séducteur. Et encore, tu ne vois que son apparence. Cette cylindré cache bien son jeu. Son moteur est puissant et c’est un délice de la chevaucher. Peut-être te proposerais-je un tour sur elle… Pour me faire pardonner de la dernière fois. Je m’écartais d’elle, et récupérais mon casque avant de m’approcher de sa compagne pour la soirée. Je m’inclinais devant elle, avant de prendre sa main et d’y déposer un baiser dessus. Cliché ouais, mais ça marche très souvent avec les femmes. D’ailleurs, cela fit mouche. Je suis Milo… Et vous êtes ? Carie s’empressa t’elle de me répondre. Je lui fis un de mes sourires les plus charmeurs et ajoutais Enchantée Carie. Que diriez-vous d’aller vous installer au bar, avec notre amie Mia, et de commander un verre ? Indiquez donc au barman que c’est Milo qui vous invite. Je vous rejoindrais rapidement. Je me tournais vers Mia puis après lui l’avoir reluqué de haut en bas, et fis un clin d’œil charmeur, je montais deux à deux les marches menant à l’appartement au-dessus bar. Je sortais le double de clefs de Pet’ que je possédais et entrais chez lui. Je déposais mon casque sur le bar avant de m’engouffrer dans sa salle de bain, larguant mes affaires au passage. Je rangerais plus tard, et puis ce n’était pas comme s’il ne faisait pas de même dans mon appart’, au grand dam de Lena quand elle rentrait avant moi.

Je redescendais au bar une quinzaine de minute plus tard, propre comme un sous neuf et après avoir garé plus loin ma bécane. Je n’avais pas pris le temps de sécher mes cheveux, qui goutait légèrement sur la chemise blanche que je portais au dessus de mon jean. Tout comme Pet’ avait des fringues chez moi, j’en avais chez lui. C’était toujours utile. Même si je repérais tout de suite Mia au bar, ce ne fut pas vers elle que je vins en premier. Je passais justement derrière le comptoir pour aller saluer Pet comme on avait l’habitude de le faire. Je servais quelques commandes qu’on lui réclamait, avant de m’accouder juste devant Carie. Dis moi Carie, tu ne vas tout de même pas te contenter de boire une limonade. Que dirais-tu de quelque chose d’un peu plus fort pour te faire oublier ce chagrin d’amour qui semble vouloir nous rejoindre ? Je m’écartais d’elle pour récupérer quelques bouteilles d’alcool, que je lançais pour la frime. Pet’ leva les yeux au ciel, mais me laissa faire le pitre. Il savait très bien que si je cassais, je le rembourserais. Je versais un peu de rhum dans un verre avant d’ajouter un max de glaçons, deux rondelles de citron, du sucre de canne et des feuilles de menthe. Je répétais l’opération, confectionnant deux mojitos aux deux belles femmes, que je posais ensuite juste devant elle. Je me versais ensuite un verre de bon vieil ami ami Jack, avant de triquer avec elle. C’est pour moi naturellement. A notre rencontrer Carie, et à nos retrouvailles douce Mia. Je bus une gorgée du liquide ambrée, avant de m’attarder sur le décolleté de la semi-démone, pour revenir jusqu’à ses yeux. Pourtant, si je la regardais elle, ce fut vers Carie dont je m’approchais de nouveau, testant la réaction de Mia. Je n’étais jamais contre des parties à plusieurs au contraire. Et son humaine me paraissait être la candidate parfaite. Je pris l’une de ses mèches de cheveux, pour jouer avec, tout en lui demandant. Dis moi belle Carie, que fais-tu donc dans la vie ? Laisses-moi deviner... Une femme aussi belle que toi doit être mannequin, je me trompe? Non elle était pas si belle que ça, et elle avait clairement pas le physiquement d'un mannequin, trop voluptueuse pour cela. Mais c'était le genre de drague qui marchait du tonnerre avec les femmes, alors...


_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Lun 2 Mai - 12:53

Quoi qu'il en dise, elle ne s'attendait absolument pas à croiser ce bellâtre ce soir, elle le cherchait encore moins. Va-t-elle s'en plaindre ou chercher à le détromper ? Non. Ce serait une perte de temps, alors qu'elle envisage bien d'autres choses désormais en sa compagnie. Elle lui sourit suite à son bref rapprochement pour lui murmurer à l'oreille. « Si cela te fait plaisir de le croire mon beau, prend le pour acquis. » Minaude-t-elle sans honte. Il se trouve être extrêmement séducteur et masculin, lorsqu'il bloque sa main contre la dite moto. Il propose d'y faire un tour un de ces quatre, elle, c'est plutôt sur lui qu'elle ferait bien un tour, mais elle se garde bien de tout commentaire. Bien que son regard l'exprime assez clairement.

Une fois que Milo les a invités au bar, Mia y rentre bras dessus, bras dessous avec sa petite victime. Oui, ce soir, elle va bien s'amuser, mieux qu'elle l'avait présagé. Une bonne surprise. En attendant qu'il revienne, Mia discute de choses totalement anodines avec sa nouvelle amie. Carrie sait exactement a qui elle a affaire, elle lui annonce que son frère avait encore un poster de Mia dans sa chambre avant qu'il ne quitte le domicile familial. Passionnant ! Tellement, que Mia se préoccupe bien plus de ne pas laisser tomber son escarpin, tandis qu'elle joue à le faire pendre au bout de ses orteils.

La semi démone revient sur un sujet qui l'intéresse d'avantage qu'un adolescent qui devait probablement s'astiquer le manche devant son poster. Elle mitonne une petite histoire personnelle et totalement fausse sur les déboires amoureuses de l'actrice, relatant qu'une fois, elle a été allègrement trompée par un ex amoureux et comment elle s'était montré tout autant infidèle sous ses yeux. Il va sans dire qu'aucun homme ayant osé se détourner d'elle n'est encore là pour témoigner de leurs infidélités. La jeune femme est tellement crédule qu'elle gobe tout ce qu'elle raconte et se sent bien naïve d'avoir cru à la fidélité de son fiancé, tandis que Mia jubile de voir cette frimousse si attristée.

Milo revient sur ces entrefaites et la semi démone le dévore des yeux, de la tête au pied, elle le reluque sous toutes les coutures, pressée d'en arriver aux festivités qui arriveront au cours de la soirée. Comme il passe directement derrière le bar, elle en conclut que, soit il travaille ici, soit il connaît le patron. Quoi qu'il en soit, elle ne rate rien de son petit spectacle, sans être admirative, elle se demande s'il était aussi doué de son corps qu'il l'est de ses mains. Ainsi, il leur sert deux mojitos, elle a bien l'intention de boire le sien avec modération. Elle n'est pas de ceux qui pensent qu'avec l'alcool, la fête est plus folle.

« Bois, tu mérites bien de t'amuser. » Dit-elle à sa voisine de bar qui semble réfractaire à l'idée de s'enivrer. Plus elle s'enivrera, plus ils pourront s'amuser par la suite et la semi-démone n'aura peut-être pas besoin de la contraindre. Mia s'interroge sur le comportement du semi-démon, cherche-t-il à la rendre jalouse en se préoccupant plus de l'humaine que d'elle ? La jalousie ne fait pas partie des émotions qu'elle ressent, par contre, elle peut se montrer possessive. Mais elle ne connaît pas suffisamment Milo pour ressentir le besoin de le posséder. Impassible, elle observe le jeu du séducteur. Carrie rougit avec un sourire candide à son compliment. « Oh ! Je ne suis qu'une modeste secrétaire, c'est Mia la... » « Tu es jolie Carrie, n'en doute jamais. » L’interromps la semi-démone. Elle sourit à l'humaine et remet une mèche rebelle derrière son oreille, son geste s'apparente bien plus à des caresses qu'à un geste anodin, Mia laisse ensuite ses doigts descendre le long de sa nuque et s'arrête à son épaule. Un sourire satisfait apparaît sur ses lèvres quand elle constate que Carrie frissonne, mais ne fait rien pour se dérober aux caresses de Mia. Exactement le genre de personne qu'elle cherche à pervertir, timide à première vue, mais passionnée une fois dans l'intimité.

Mia pose ensuite toute son attention sur Milo, guettant sa réaction, comme il semblait guetter la sienne. Au jeu de la séduction, elle est douée aussi et elle n'a rien contre l'idée de jouer encore jusqu'à ce que l'humaine finisse nue et tremblante de désir entre leurs mains. « Tu travailles ici Milo ? J'ai une folle envie de danser, tu peux monter le son ? »

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Mar 10 Mai - 20:59






Le 20 mai 2018


Je ne me laissais jamais démonter par une femelle, et la belle en face de moi ne me ferait pas déroger à cette règle là. J’adorais la vivacité de son esprit et sa répartie, c’était indéniable. Lutter un peu était saint, même si à la fin, elle finirait par se livrer à moi. C’était toujours ainsi que cela se passait après tout. Je souriais à sa réponse, un sourire qui lui signifiait que je ne le croyais pas lorsqu’elle m’indiquait venir uniquement ici par hasard. Au fond, elle m’avait cherché, et nous le savions tous les deux. Je la narguais avec ma moto, mes paroles pleines de sous-entendus. Je parlais de ma bécane ouais, mais également de mon corps et je la savais assez futée pour le comprendre et intéressée pour être sensible à mon discours.

Je laissais les deux femmes le temps d’aller me charger et prendre une douche dont j’avais besoin. Cela donnerait le temps à la belle Mia de redescendre et, je l’espérais, de mettre sa compagne un peu plus en condition. J’adorais corrompre avec ma luxure des âmes innocentes et putain, l’humaine l’était. Ca se voyait comme le nez au milieu de la bouche. D’ailleurs cette envie, je la partageais encore une fois avec la belle blonde. Ce n’était pas bien difficile à deviner. En revenant, je m’infiltrais côté bar pour leur servir deux préparations que je leur fis, en en faisant des tonnes bien entendu. Je savais que cela plaisait aux femmes par expérience et que Peter me laisserait faire mon numéro de clown. J’étais toujours réglo quand il y avait de la casse et il le savait. De plus je ne me permettais cela que quand il était lui aussi derrière le bar, et pas avec ses employés, histoire de pas leur donner de mauvaises idées. Je poussais l’humaine à boire, la draguant ouvertement et ignorant quelque peu Mia, même si je n’avais pas manqué l’occasion de la reluquer. Je jouais avec l’une des mèches de cheveux de Carrie – c’était le prénom de l’humaine -, la flattant alors que je lui demandais son métier. Un sourire candide s’épanouit sur son visage, signe qu’elle avait été on ne peut plus réceptive à mon compliment. Elle m’indiqua être une modeste secrétaire, avant d’évoquer Mia qui la coupa aussitôt pour l’empêcher de plus se dénigrer. J’ouvrais la bouche pour appuyer la blonde, mais son geste m’arrêta. C’était… Erotiquement érotique. Putain, j’adorais ça, regarder deux femmes ensembles. Je ne loupais rien de la caresse de Mia et sortais de ma fascination uniquement grâce à l’intervention de Pet’ qui fit exprès de me bousculer discrètement, me ramenant ainsi les pieds sur terre. Je lui fis un léger signe de tête en guise de remerciement, me reprenant avant que l’une des deux femmes qui se regardaient ne s’en aperçoit. Quand la semi-démone tourna la tête vers moi, elle ne pu que me voir en train de siroter mon alcool, comme si de rien n’était, et heureusement le bar cachant le bas de mon corps, elle ne pouvait pas voir la réaction typiquement masculine qu’avait provoqué son geste.

Je m’approchais de nouveau de Carrie, pour lui glisser à l’oreille, sans que la belle femme à ses côtés ne l’entende. Modeste… Ce n’est pas ce que j’aurais utilisé pour te qualifier. Voluptueuse… Désirable… Belle… Il doit être dur pour ton patron de garder son sang-froid avec une secrétaire tel que toi…. Je laissais courir mes doigts sur les siens, m’amusant un peu avec, avant de tourner la tête vers la semi-démon qui me demandait si je travaillais ici. Je lui souriais malicieusement avant de lui répondre. Peut-être… A-t-on avis ? Je contournais le bar, pour aller rejoindre le dj et lui demander de pousser un peu plus le son et de passer quelques chansons, disons un peu plus sensuelles. Je retournais rapidement vers les deux jeunes femmes pour tendre ma main, non pas vers Mia, mais vers Carrie Allons danser ma belle. Je ne sais pas… Tutu… lui dis-je en posant un doigt sur ses lèvres, le laissant légèrement trainer sur sa bouche pour qu’elle ne cherche plus à chercher une quelconque aide en la personne de Mia, mais qu’elle se concentre sur moi. Je passais ma main sur sa joue, puis la descendais doucement le long de son bras jusqu’à me saisir de sa main. Elle hésita un instant, mais fini par hocher la tête et se lever, non sans jeter plusieurs coups d’œil à Mia que je prenais bien soin de ne pas regarder même si j’en crevais d’envie. C’était le corps de la semi-démone que je préférais sentir contre le mien et non celui de l’humaine maladroite, que j’avais plaqué contre mon torse, et verrouillais avec mes deux mains sur ses hanches, les guidant pour qu’elles impriment le rythme de la musique. Elle était si gauche, que c’en était ridicule. Je jouais doucement avec le bas de son haut, le soulevant légèrement pour effleurer sa peau du bout des doigts. Je vais t’embrasser douce Carrie… A moins que tu ne préfères que Mia ne le fasse… Ou du moins en premier... Car j'ai bien l'impression de t'embrasser... Tout de suite... Ou plus tard. lui glissais-je à l’oreille alors que je sentais l’énergie de la semi-démone nous rejoindre. J’espérais que l’humaine choisirait d’abord Mia. Elle me désirait, cela se voyait, mais elle était plus discrète avec la blonde. Hors j’avais bien l’intention de les mettre tous les deux dans mon pieu… Ou du moins dans le pieu de Pet’, bien plus proche que le mien.



_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Jeu 9 Juin - 11:57

A son avis ? Mia l'observe, ou plutôt le reluque sans honte, le temps de juger s'il est bien barman ou s'il occupe un autre métier. Peut-être même est-il qu'un simple chômeur, mais il se mouvoit avec trop d'aisance dans ce bar pour ne pas y travailler. En revenant, elle sait que le son ne va pas tarder à augmenter, elle observe la main tendue du semi-démon, mais ce n'est pas vers elle qu'il la tend pour l'emmener danser.

Soit, elle n'a besoin de personne pour s'amuser, mais il persiste encore à l'ignorer. Seulement, il semble oublier que la petite Carrie est à elle avant tout. Mia consent à la partager, pas à être évincé. D'humeur fâchée, bien que toujours maîtresse d'elle-même, la semi-démone se rapproche du couple. Elle plisse des yeux quand elle voit son visage se rapprocher de son humaine, il va l'embrasser, certainement pas !

Mia s'empare de l'humaine et les mains autour de son visage la garde face à elle en approchant son visage du sien. Le premier baiser est brutal, trop, elle le comprend quand elle sursaute. Mia adoucit ses lèvres et picore la bouche de Carrie, jusqu'à ce qu'elle finisse par entrouvrir les siennes. Alors la semi-démone lui offre un baiser tendre et langoureux, digne d'un baiser de cinéma dont raffolent les romantiques. Indéniablement, l'humaine est fleur bleue.

Carrie commence à trembler, elle n'hésite plus concernant leur baiser, mais elle se demande probablement où cela va la mener. La semi-démone le sait, l'humaine le saura le moment venu. Mia la trouve encore trop hésitante, elle aurait bien besoin d'un coup de pouce. Elle fait descendre ses mains de son visage, effleure ses épaules et se posent sur ses hanches qu'elle rapproche de son corps. La semi-démone s'accapare totalement le corps et l'attention de Carrie.

La musique s'est faite moins vive, plus langoureuse, plus propice au corps à corps. En cessant d'embrasser l'humaine, elle avise le visage empourpré de cette dernière, Mia lui retourne un sourire qui se veut rassurant et satisfait. « Dansons. J'ai envie de toi Carrie, et tu as envie de moi. » Un coup de pouce, Mia fait usage de son pouvoir. Le résultat est immédiat, l'humaine referme ses bras autour d'elle et elles commencent à danser.

Et c'est au tour de Carrie de l'embrasser. Mia croise le regard de Milo, elle jubile, ce n'est pas de la triche si elle a utilisé son pouvoir dans ce jeu de séduction. Carrie ressentait du désir, pour Mia et pour Milo, mais la semi-démone sait qu'elle aurait eu plus de réticence envers une autre femme. La semi-démone n'a fait que lui faire oublier cette futile résistance, rééquilibrer la balance.

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Mer 22 Juin - 19:04






Le 20 mai 2018


Mia jouait un jeu dangereux… Et j’adorais qu’elle le fasse. C’était plaisant de trouver une jeune femme aussi libertine et qui n’avait pas du tout froid aux yeux. Elle me plaisait de plus en plus la semi-démone, et j’en étais certain, elle serait une amante avec qui j’allais prendre énormément de plaisir. Parce que nous étions là, à nous chercher à travers la petite humaine, juste pour cela. Elle autant que moi désirions l’autre même si nous ne comptons pas lâcher prise et laisser l’autre gagner… Ou du moins pas gagner facilement, puisqu’au final l’un de nous finira par perdre et adorera ça d’ailleurs.

J’avais entrainé l’humaine sur la piste de danse cachant avec brio l’agacement qu’elle fit monter en moi lorsqu’elle s’emmêla les pieds. Je reprenais rapidement les choses en main pour la guider et faire monter en elle le désir que je désirais qu’elle éprouve pour moi. La lueur dans son regard alors que je penchais vers elle pour l’embrasser ne pouvait pas tromper. Et pourtant ce ne fut pas mes lèvres que sa bouche rejoignit mais celle de la semi-démone. Mia n’avait pas supporté être mise de côté de la sorte – ce que je comprenais parfaitement - et récupéra l’objet entre mes mains pour l’accaparer. Elle l’embrasse et putain, que c’était sexy et existant deux femmes s’embrassant. Je reste là, à les regarder, à saliver en imaginant la suite des évènements. Car la belle blonde a bel et bien repris les choses en main. Et non contente d’avoir volé les lèvres du jouet, elle se met à la caresser, à coller son corps contre le sein, avant de danser avec elle...

Et je sens. Il est léger, très subtile, mais je le sens tout de même, comme un courant d’énergie qui vint frapper l’humaine, un courant provenant de Mia et de son pouvoir, un pouvoir dont j’ignore la nature mais que je commence à deviner… Parce que Carrie est passée d’hésitante à entreprenante. Je souriais malicieusement… C’était on ne peut plus intéressant, oh oui, on ne peut plus intéressant. Le regard de Mia jubile alors que l’humaine s’embrasse désormais sans aucune retenu. Elle jouait avec les armes qu’elle possédait et elle commençait à l’emporter… Quoi que, je n’avais pas dit mon dernier mot. Je vins me coller dans le dos de Carrie alors même qu’elle se laissait aller avec Mia. Elle sursaute en sentant ma virilité se coller entre ses fesses, et se détache de la belle blonde. Je passe aussitôt une main dans sa jupe et une autre sous son tee-shirt pour venir la caresser intimement à travers sa culotte et son soutient gorge alors que j’embrasse son cou. Elle soupire, frisonne, ferme les yeux et oublie un instant où elle se trouve et que quelques instant auparavant c’était Mia qu’elle désirait. Je lui susurre de se laisser aller, et combien je la trouve désirable, belle et bandante, lui indiquant que j’en avais mal tant que la voulais. Elle frisonne de plus belle et sers de ses doigts mon tee-shirt qu’elle a agrippé comme une noyée avec sa bouée de sauvetage…

Un corps nous bouscule et j’enrage, même si je le cache. Je lâche un léger rire faux, avant de glisser à l’oreille de l’humaine. Ce n’est que partie remise…. Je dépose un dernier baiser dans son cou, avant d’annoncer aux deux femmes. Allons ailleurs.. Sans attendre leur réponse, je traverse la foule, doucement pour les laisser me suivre, ce qu’elles feraient j’en étais certain. Je sors du bar, et les attends mois d’une minute. Je leur indique de la tête la direction de l’escalier menant à l’appartement de Pet’. Et alors que l’humaine commence à monter les escaliers, j’arrête Mia. Elle avait gagné le premier round, mais je remporterais le second. En attendant je désire bien trop sentir sa bouche contre la mienne pour attendre encore plus. Je suis féroce, et force l’entrée de ses lèvres sans douceur. Je revendique sa bouche, et sa langue, collant mon corps contre mon bassin avec violence, jusqu’à ce que son dos tape contre le mur. Je m’étais contrôlé avec l’humaine, mais pas avec la semi-démone qui encaisserait et qui en tirerait un certain plaisir d’ailleurs. Je ne lui laisse aucun répit, l’empêche de s’écarter, nous essoufflant l’un comme l’autre. Mes mains remontent le long de sa jupe, la retroussant alors que je continue de dompter sa bouche.



_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Mer 27 Juil - 17:35

Milo ne reste pas sur le banc de touche bien longtemps et Carrie ne semble pas se préoccuper du fait qu'il la caresse aussi intimement dans un lieu public. L'humaine est totalement sous le charme, à l'instant présent, que ce soit Mia ou Milo qui lui demanderait n'importe quoi, elle s'exécuterait probablement. La soirée n'était pas partie pour finir de la sorte, mais la semi-démone n'est pas déçue du résultat, si ce n'est sa frustration qu'il veuille s’accaparer la jeune femme. Elle pourrait se fâcher d'avantage, mais à voir la réaction de l'humaine aux caresses qu'il lui procure, elle a surtout envie de jouer les voyeuses avec un sourire qui en dit long sur son état d'excitation. Il est plus que temps de passer aux choses sérieuses et plus intimes.

Milo doit avoir la même idée puisqu'après une bousculade, il les invite ailleurs. Sans se faire prier la semi-démone le suit, main dans la main avec son humaine assez hagarde. Il leur montre d'un mouvement de tête un étage, qui doit certainement mener à un appartement. Ou pas. Peu importe tant qu'ils ont toute l'intimité qu'ils souhaitent pour s'amuser sans être dérangés. Elle commence à suivre Carrie quand elle est interrompue, en tournant le visage, elle comprend une nano seconde avant qu'il passe à l'acte ce qu'il a en tête. Ça lui plaît. Un homme qui sait ce qu'il veut, certes un peu bourrin, mais ce n'est pas elle qui l'arrêtera. Mia entrouvre ses lèvres et laisse ce semi-démon l'envahir sans une once de douceur. Elle referme ses bras sur ses épaules tandis qu'il la repousse en arrière, son dos heurte durement le mur, un râle mi gémissement mi douleur lui échappe. Son corps n'a pas encore récupéré des attaques de la semaine dernière. Ça n'empêche pas son corps et ses hormones d'apprécier plus que de raison la revendication de ce semi-démon.

Son bassin épouse le sien, il ne lui laisse que peu de liberté de mouvement, juste assez pour lui permettre de se frotter contre la turgescence dans son pantalon, tandis que leurs langues entament une danse fougueuse et possessive. Une main remonte le long de sa jambe, sa cuisse et elle voit parfaitement où il veut en venir. Elle ne demande d'ailleurs que cela, mais elle n'a pas encore pleinement perdu la tête, elle n'oublie pas qu'ils sont encore dans une rue sordide et qu'elle n'est pas une simple pute de bas étage. Lui ne fait toujours pas mine de la libérer, elle utilise la seule arme qu'elle a sa disposition, ses dents. Mia mord cette langue invasive, sa main agrippe violemment les cheveux du semi-démon et tire brusquement sa tête en arrière. « Tu m'auras beau gosse, mais avant, je veux l'humaine. Elle est à moi avant d'être à toi. » Murmure-t-elle d'une voix rauque et essoufflée.

Elle veut la femme d'abord, parce que ça fait bien longtemps qu'elle n'a pas pervertie une hétérosexuelle, bien longtemps qu'elle n'a pas eu de femme dans son lit. Elle veut la douceur d'une femme, avant d'être prise par un homme. Mia sait ce qu'elle veut également. Il la veut, elle le veut et tous deux veulent la petite humaine. Par l'enfer, la soirée se terminera merveilleusement bien. Dans cette expectative, la semi-démone se dégage de cette étreinte et se dépêche de rejoindre Carrie qui n'a pas raté une miette depuis l'étage. Mia lui sourit et l'embrasse tendrement sur les lèvres, avant d'intensifier ce baiser, par simple désir de sentir ses lèvres chaudes sur les siennes. « Vous...Vous voulez qu'on fasse...Ca à trois ? » S'enquit-elle prudemment. Une ingénue, c'est bien la première fois qu'elle ose faire part de son appréhension. « Tout va bien se passer. » Répond Mia, sans lui demander son accord. Ce que l'humaine ignore ou refuse de le comprendre, c'est qu'elle n'a guère le choix. Son corps et sa vie sont entre ses mains.

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Ven 29 Juil - 18:19






Le 20 mai 2018


La salope… Elle venait de me mordre la langue pour se dégager de cette étreinte que je lui avais imposé… Et putain, elle en était que plus bandante. J’aimais sauter tout type de nénette, mais je préférais celles qui avaient du caractère. Elle n’était pas une putain au rabais demandait à se faire prendre dans une ruelle non loin d’un bar. Non. Elle était d’un autre genre, à la fois plus classe et plus sauvage. Je sourie férocement, tout en passant ma langue sur mes lèvres, y étalant un peu de sang, avant de venir le recueillir. J’effleure sa peau alors qu’elle me murmure qu’elle veut d’abord l’humaine, qu’elle revendique comme étant à elle. Je lâche un rire franc, avant de lui indiquer du regard la porte se trouvant en haut des escaliers, puis en lui faisant la révérence.

Je la laisse passer d’abord devant, avant de monter les marches deux à deux et les rejoindre sur le palier. J’écoute discrètement ce que Mia et l’humaine se disent, ne manquant pas de noter qu’une fois de plus la semi-démon était aller cueillir les lèvres de son amie pour la rassurer. Je sortais les clefs de ma poche arrière et ouvrais la porte. J’allumais l’interrupteur, laissant la lumière baignait les lieux. L’entrée donnait directement dans un grand salon assez classe. Un peu plus loin, Pet’ avait fait abattre un mur pour que la cuisine s’y trouve, attention que j’avais assez apprécié vu que lorsqu’on faisait des soirées, j’étais toujours désigné comme le chef cuistot. Dans le fond, il y avait un couloir menant à deux chambres, la salle de bain immense de mon poto, et des toilettes.

Je m’écartais pour les laisser passer leur glissant un Après vous Je profitais au passage pour venir caresser les fesses de l’humaine et me glissais dans son dos. Mia la voulait ? Moi aussi. Car, comme elle l’avait souligné, j’étais un putain de beau gosse. Et si j’étais open à jouer les putains de voyeurs, je voulais aussi en profiter avant. Le salon ou la chambre ma belle ? demandais-je à l’humaine, tout en passant mes mains sur son ventre légèrement en rondeur, comme je pouvais les aimer, avant de les remonter en soulevant peu à peu son haut. Je ne lui laissais pas le temps de réfléchir avant de lui ôter complètement d’un geste expert. Je posais aussitôt mes doigts sur ses seins généreux, pour venir les malaxer alors que je dévorais son cou de ma bouche, mon corps toujours pressé contre son dos. Je m’écartais légèrement pour détacher son sous-vêtement et libérer sa poitrine et les englober totalement dans mes paumes de main. Elle frissonnait de nouveau en soupirant d’aise, tout en me répondant avec difficulté Ch…cha…Chambre…. C’était simple, si simple de la faire succomber. Trop peut-être. Ouais trop simple. Ainsi lui glissais-je à l’oreille Vas-tu laisser Mia seule ? Vois comment elle te désire elle aussi... Pourquoi n’irais-tu pas t’occuper d’elle le temps que j’aille nous chercher quelques jouets ?... Je la poussais vers la semi-démon à qui j’indiquais Deuxième à droite avant d’aller dans la cuisine. Je récupérais dans le frigo quelques fruits, du miel, mais également un couteau affuté, de la ficelle, et quelques torchons. Je ramenais le tout dans la chambre, les posant sur le lit occupée par deux corps. Je balançais par terre mon tee-shirt, et d’observais les deux femmes quelques instants avant d’allumer quelques bougies… Non pas pour l’atmosphère, mais avec la ferme intention de faire couler la cire chaude sur le corps de l’une ou de l’autre… Ou des deux d’ailleurs. Je me léchais avec avidité les lèvres tout en les regardant dans cette danse luxurieuse et passionnelle. Je laissais Mia en profiter avant de leur rappeler ma présence en me glissant à mon tour sur ce lit assez grand pour nous contenir sans problème. Pet’ était comme moi sur ce point : il kiffait les plans à plusieurs et on avait plus d’une fois partager des femmes d’ailleurs dans ce même lit. Il allait m’en vouloir de pas l’avoir invité, mais putain, j’avais trop envie de posséder la semi-démone pour le convier à venir s’amuser avec nous. Une autre fois ouais. Mais pas ce soir. Ce soir, elle serait à moi et uniquement à moi.



_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Ven 29 Juil - 22:07


_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Sam 30 Juil - 0:17






Le 20 mai 2018





_________________


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Messages : 79
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar©Faith
Caractère : ♦ Egoïste ♦ Pédagogue ♦ Obsédé ♦ Patient ♦ Arrogant ♦ Séducteur ♦ Misogyne ♦ Drôle ♦ Charismatique ♦ Sans pitié ♦
Autres comptes : Cassiopeia Johnson

La première nuit on s'emboite puis transpirant on se décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5004-milo-reichenbach http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5061-milo-reichenbach-and-now-you-read http://strange-scotland.forums-actifs.com/t5060-milo-reichenbach-and-now-you-ask
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   Jeu 25 Aoû - 12:08


_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Do not go gentle into that good night.   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Do not go gentle into that good night.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» [with Mike] That tonight’s gonna be a good night ♫
» 1.01 Good Night and Bad Luck
» N°2 ; Tonight gonna be a good night [Dora]
» « Good Night, Daddy. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville
-
Sauter vers: