AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Lun 25 Avr - 22:35

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 

Alice et moi sur un ring… Il faudrait que j’y aille doucement alors car j’étais une sacrée brute dans ce sport. Mais que voulez-vous ! Je me rendais là-bas pour me défouler, m’épuiser et surtout, je détestais perdre. Sur un ring j’utilisais mes poings comme j’utilisais mon esprit dans un tribunal… pour gagner ! J’avais toujours été comme ça et rien ne m’avait changé. Cependant je n’arrivais pas à m’imaginer face à face avec la belle demoiselle avec qui j’étais en ce moment. Non ! J’avais beau essayer je n’arrivais pas à me l’imaginer car je ne voulais pas la blesser. Je me souvenais d’ailleurs les paroles que j’avais eues à l’attention d’Alice dans le cas où je lui ferais du mal… Elle avait le droit de me tuer ! Fallait vraiment être con pour sortir ce genre de truc. Quoique là c’était différent… un match amical ! 
Il n’y aura plus rien d’amical et plus si affinités quand elle saura ce que tu es mon bel apollon ! Je tentais de chasser mes pensées et la voix de la garce qui s’était insinuée dans ma tête. A croire qu’elle débarquait dès que je pensais à ma véritable nature. Garce ? Surveille tes pensées ou… Ou rien ! Alice était beaucoup plus intéressante et surtout beaucoup plus réelle que celle qui n’était qu’une voix ou une hallucination.


Je faisais donc preuve d’une grande maîtrise de moi pour passer une commande assez rapidement… Ses caresses et le bruit derrière le type qui prenait la commande n’étaient pas pour aider mais je ne me plaignais pas ! Me mordant légèrement la lèvre inférieure quand l’autre répétait ce que je venais de lui dire j’appréciais chaque baiser, chaque caresse offerts par la jeune femme. Alice ne pouvait pas s’en rendre compte mais chacune de ses paroles et chacun de ses gestes à mon égard me sauvaient d’une folie dans laquelle j’avais commencé à plonger après février. Elle me faisait me sentir humain !
Habillement, elle me fit ôter mon t-shirt et je la laissais faire pour terminer la discussion téléphonique quelques secondes plus tard. Abandonnant mon portable, je la délestais de quelques uns de ses vêtements avant de lui offrir plusieurs baisers auxquels elle s’échappa. Sa main posée sur ma clavicule droite m’indiqua sa question avant qu’elle ne la pose. Je soupirais légèrement en me remémorant cette soirée…


- J’avais 25 ans… C’était juste avant l’application du couvre feu de 2011 ! expliquais-je pensif. Je venais de gagner une grosse affaire. On a fêté ça… un peu trop ! Je me suis rendu compte trop tard que la jeune femme qui me draguait était… était une vampire !


Quelle salope ! Je ne l’avais pas tué ce soir là mais j’avais eu l’occasion de le faire plus tard. Oui, j’avais obtenu vengeance grâce au chantage qu’elle avait voulu me faire ! Mais trêve de pensées désagréables.
Les agissements d’Alice à mon égard étaient bien plus agréables que la noirceur de mon passé. Cependant, alors que j’appréciais dans un râle de contentement le baiser échangé, Alice vient me murmurer que mon téléphone n’était pas raccroché. Je vérifiais pour constater qu’elle avait raison… L’autre n’aurait-il pas pu couper de lui-même ? Apparemment non, donc tant pis s’il avait loupé des appels.


- Une demi-heure ! répondis-je alors qu’Alice venait de me débarrasser de mon pantalon. Et il n’est pas question que tu lui ouvre dans cette tenue, dis-je avec un sourire amusé.


Bien qu’il aurait été tordant de voir la réaction du type. Étonnant ? Non ! J’étais sûrement jaloux, du moins c’est ce que je pensais en théorie. Mais du moment qu’il n’y avait pas de contact je pensais que cela ne serait pas un problème. Être avec une femme qui attise le désire n’est-il pas un privilège ? Je ne comprenais pas ces hommes jaloux au point de choisir la façon de s’habiller de leur compagne ! Jamais je ne deviendrais aussi con. J’avais déjà quelques défauts et celui-là, je n’en voulais pas.
Mais en attendant, je comptais bien profiter des vingt-cinq prochaines minutes de façon plaisante. Mes mains remontèrent donc le long des cuisses d’Alice tandis que ma langue effleurait ses lèvres jusqu’à aller, sensuellement, taquiner la sienne.



.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Mar 26 Avr - 18:57



Ce n’est pas comme si je ne connaissais pas déjà la réponse mais autant le lui demander. Au moins, il n’était pas du genre à se laisser mordre par pure plaisir. J’ai du mal avec cette pratique. Celle qui consiste à se laisser sucer le sang par un vampire pendant qu’il baise. Ou tout simplement se laisser sucer le sang. J’ai déjà du mal avec une piqûre alors des crocs ! Autant dire que cela ne m’arrivera jamais, sauf contre ma volonté. Il on bien de la chance de pouvoir pratiquer l’hypnose. Je doute qu’ils puissent avoir autant de victime s’ils n’avaient pas cette pratique pour mieux appâter l’humain. ET il y avait leurs beautés. Comme si ils sélectionnaient leurs progénitures dans un catalogue de mode. Damon s’était fait avoir, je m’étais fais avoir même si ma cicatrice dans mon cou semble bien moins visible que la sienne. Je crois qu’on pourrait y passer la nuit si je lui demandais de me raconter chaque histoire de chaque cicatrice. Idem pour moi. J’avais encore une marque de brûlure autour des poignets, une légère brûlure sur la côté de mon flan, quelques cicatrices qui se sont estompés avec le temps et visibles seulement à la lumière. Oh est le bleu sur ma joue qui a du disparaître depuis … enfin je crois je n’ai pas eu le temps de me regarder dans un miroir.

Tout comme Damon, les années sanglantes et les évènements de févriers ne m’avaient pas épargnés. De toutes les créatures surnaturelles, ce sont les vampires dont je me méfie le plus ; Surtout parce que Samaël avait finis par totalement me traumatiser. Mais dans peu de temps, ce sera de l’histoire ancienne. Dés que Torben m’aurait appelé, je ne craindrais plus ses suceurs de sangs. Où en tout cas, je pourrais me défendre contre eux. C'est du moins ce que j’espère ! Les semi-démons sont également sur ma liste, tout juste après les nocturnes. J’uis tolérante mais faut pas abuser. Je balaye mes idées noires assez facilement. Damon m’y aidant. Je me laisse bercer par ses baisers et ses caresses. Il me fait un commentaire assez surprenant, et ce qui me fait rire.

Je n’ai pas l’intention d’aller lui ouvrir complément nue … - Le rassurais-je. - … J’irai en petite culotte – ajoutais-je amusé pour provoquer mon amant.

Je n’étais pas pudique mais pas au point de montrer ma nudité aux autres. J’avais encore un minimum de décence. Ça me plaît que Damon se montre possessif, c'est même très excitant. Du moment qu’il contrôle sa jalousie tout va bien. Est-ce que j’en serais également capable ? Ne pas être jalouse. Avec ses nombreuses anciennes conquêtes, je risque également de me montrer possessive, ou au moins montrer que je ne suis pas de passage dans sa vie. Je frissonne en sentant ses mains se déplacer sur mes cuisses. Mon cœur ne cesse de battre dans ma poitrine à un rythme rapide. Il avait le don de susciter mon désir, de me donner envie d’aller toujours plus loin. Nous nous embrassons passionnément, collé l’un à l’autre. Cet échange sensuel dur un moment avant que ma main se décide à explorer de plus près ce qui se trouve sous le dernier tissu que porte Damon.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Mer 27 Avr - 0:13

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 

Je n’avais pas cherché à éviter la question concernant la cicatrice que m’avait laissée l’autre sangsue. En même temps, la marque restante était une signature vampirique ! Il était évident que je m’étais fait mordre et que j’avais eu de la chance de survivre à l’attaque. Cependant, je réalisais qu’Alice avait pu croire une toute autre chose en voyant la cicatrice. Certaines personnes se faisaient mordre uniquement par plaisir ! Personnellement je n’avais rien ressenti en dehors de la douleur et je n’avais pas eu envie de réitérer cette expérience. Il fallait être sacrément dérangé pour aimer se faire vider de son sang… Rien que d’y penser cela me dégoûtait.
Je me concentrais donc sur le merveilleux corps dénudé de ma sublime herboriste… Je constatais qu’elle aussi portait des marques que je n'avais pas remarqué avant et sans aucune question mes doigts effleurèrent une trace autour de son poignet. Des liens auraient-ils pu faire cela ? Je n’en savais rien et son autre main vaquait à une occupation que je ne voulais pas interrompre. De plus, nous avions le temps pour les questions… beaucoup de temps devant nous.


Cependant, cette marque m’intriguait et j’allais tout de même l’interroger. Du moins c’était mon intention avant qu’elle ne me déleste de mon pantalon pour me demander dans combien de temps était censé arriver le livreur. J’esquissais un sourire face à cette question qui pouvait prédire un moment fort agréable. Cependant, je précisais à la jeune femme qu’elle n’aurait pas le droit d’aller récupérer le dîner dans cette tenue…
Si dans un premier temps elle me rassurait, elle finit sa phrase de manière provocante. Je m’écartais légèrement pour l’observer uniquement vêtue d’un ultime bout de tissu et j’hésitais finalement. Je n’étais pas contre le fait qu’elle attise le regard des hommes mais peut-être pas dans cette tenue. Cependant je ne disais rien et je me contentais de la caresser tout en l’embrassant avec passion.









.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 28 Avr - 20:20








avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 28 Avr - 22:50

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 








.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Ven 29 Avr - 20:22





Soudain le plaisir se fit plus doux, me laissant juste une sensation de bien-être. Mes mains libérées, j’encadre son visage et l’embrasse tendrement. Damon faisait l’amour comme un dieu. Mes lèvres quittent les siennes, et mon cœur reprend un rythme plus calme. Mon regard brillant se pose sur le corps de mon amant. Il était beau, sexy et j’étais une femme satisfaite. Je me déplace pour laisser Damon prendre ma place, et je m’étale sur lui. Plus légère, je ne risque pas de l’écraser. Pendant ce moment de calme, je pose mon menton sur mes mains, le regard fixé sur le visage de Damon. J’étais bien posé là, et sous mes mains je pouvais sentir son cœur battre. Une chanson agréable.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Sam 30 Avr - 1:04

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 







Reprenant mon souffle je me redressais pour observer Alice qui encadra mon visage de ses mains pour m’offrir un délicieux baiser. Avec un léger sourire je laissais ma respiration et mon cœur reprendre un rythme normal alors que je m’installais à la place qu’Alice me cédait pour venir s’allonger sur moi… Les mains posées sur mon torse, elle me fixait alors que je faisais de même.
J’avais l’impression que le monde s’était arrêté et durant un instant j’aurais presque craint que ce soit le cas ! Mais avant que je ne me fasse des films sur une éventuelle et accidentelle utilisation de mon don j’entendais le tic tac rassurant d’une horloge. Cela me tranquillisa et pensif je passais tendrement ma main sur la joue de la jeune femme avant de jouer avec une de ses mèches de cheveux. C’était sa manie mais à force de la voir faire… Cette pensée me fit sourire alors que je fermais brièvement les yeux.


Brièvement car une sonnerie me tira de cette douce torpeur que j’aurais aimé voir se prolonger. Je rouvrais les yeux avec un grognement de mécontentement et je fixais Alice après avoir déposé un baiser amusé sur son nez. J’avais déjà complètement oublié la commande, le livreur et tout le reste… J’avais vraiment été déconnecté mais la réalité faisait un retour bruyant dans notre bulle puisque la sonnerie retentit une deuxième fois…


- Je crois qu’aucun de nous n’est en tenue pour lui ouvrir ! déclarais-je avec un sourire. C’est à contre cœur que je te le demande mais peux-tu me libérer de ta merveilleuse présence ?


Pourtant, après avoir prononcé ces quelques mots, je posais mes mains sur ses hanches avant de l'enlacer. Je me rendais compte que je n'avais pas envie qu'elle se lève... mais il le fallait non ?





.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Sam 30 Avr - 15:25



Un moment unique entre nous. J’étais allongée sur lui, le laissant jouer avec une mèche de mes cheveux. J’étais bercé par le rythme de son cœur. On s’observe un instant avant qu’il ferme les yeux. En plongeant mon regard dans le sien, je repense à ce que je ressentais pour lui. De l’amour ? Trop tôt, et malgré avoir vécu plusieurs relations amoureuses longues, je n’étais jamais tombée amoureuse. J’y voyais le meilleur moyen de perdre de cette liberté qui m’était si précieuse. Damon ne semblait pas comme les autres hommes. Tout semblait se faire naturellement entre nous. Je m’attache à lui, appréciant chaque moment qu’on passe ensemble. Il y a bien longtemps que je n’ai pas vécue un tel moment. Rien que pour ça je lui étais reconnaissante. Mes sentiments pour lui étaient sincères. Le temps me dira si je fais bien. Je ferme également mes yeux et posa mon oreille sur son torse.

J’étais prête à rester ainsi pendant des heures, mais le portable de Damon vient me rappeler qu’on n’était pas seul dans l’univers. Qu’il y avait un monde derrière cette porte d’entrée. Fait chier ! Il dépose un baiser chaste sur le bout de mon nez et me prends dans ses bras. Ses mains sur mes hanches, et je sens à nouveau mon désir se réveiller ; Bon sang, j’étais accros à ses mains, sa façon de me regarder. Il m’enlace, et je n’avais pas envie de me lever. Je dépose un baiser sur son torse, puis remonte sous son cou. Je ronronne doucement.

Je te laisse après ça …
Mes lèvres capturent les siennes, remontant mes jambes, mon bassin contre le sien. Son portable sonne. Mon estomac me tiraille. J’avais faim en fin compte. Ce n’est pas une mauvaise idée de reprendre des forces. Je me redresse, posant ma main sur son torse. Le portable sonne à nouveau. C'est avec une moue que je me déplace pour le laisser se relever.

Allez beau gosse ramène-moi à manger !
Lui ordonnais-je sur le ton de l’amusement, en lui faisait une petite tape sur les fesses. Je le regarde enfiler des vêtements décent, et me lève à mon tour pour prendre mon plaide. J’entour mon corps avec et passe dans ma cuisine pour prendre des serviettes et des couverts. Je ramène le tout dans le salon le temps que Damon revient avec notre commande. En m’installant sur mon canapé, j’ai cette impression abandon. Damon me manquait déjà. Son verre était presque vide et j’en profite pour reverser du vin. En attendant son retour, je bois. Ma cheminée diffusait une douce chaleur et J’imaginais déjà mes prochaines soirées en sa compagnie. Lorsque la porte claque derrière moi, je tourne la tête, et lui souris.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Sam 30 Avr - 20:56

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 




J’étais serein… Du moins je l’étais après entendu le tic tac d’une pendule qui me prouvait que je n’avais pas figer le temps. Certes, je ne perdais plus le contrôle de mon don depuis quelques années mais ce doux isolement m’avait fait croire le contraire. Une fois rassuré, je savourais pleinement l’instant au point de fermer les yeux pour me contenter d’apprécier en silence la présence de la jeune femme allongée sur mon corps. Pas à un seul moment depuis hier soir j’avais eu le désir de m’isoler ou ne serait-ce de m’éloigner d’elle ! Contrairement à mes habitudes j’avais tout fait pour rester près d’Alice et cela était le cas depuis presque vingt-quatre heures maintenant. Un miracle quand on me connaissait !
J’esquissais un sourire à cette pensée avant que notre bulle n’éclate à cause d’une foutue sonnerie. Je ne m’en rendais pas compte mais je poussais un soupir d’agacement en constatant que cela insistait. En même temps quoi de plus normal si le livreur poireautait devant la porte ?!


Je demandais donc à Alice de me libérer de sa présence avant de l’enlacer. Contradictoire ? Moi ? Oui, c’était tout fait cela. Une chance pour l’employé du traiteur grec Alice sembla plus raisonnable que moi. Après un baiser des plus délicieux elle se redressa non sans une moue indignée qui me fit presque rire…
J’avais faim et ce devait sûrement être le cas de la demoiselle mais visiblement notre attraction mutuelle prenait le pas sur l’envie de manger. Malgré tout je me levais pour aller ouvrir… L’ordre amusé d’Alice et sa tape me firent rire ! Un rire franc et sincère alors que j’enfilais rapidement le strict minimum, caleçon et pantalon ! Je récupérais mon portefeuille et filais ouvrir.


Lorsque j’entrouvrais la porte d’entrée j’apercevais… une jeune femme. Elle semblait en avoir marre d’attendre mais sourit tout de même en me saluant. Je prenais soin de ne pas trop ouvrir la porte pour qu’elle ne puisse pas voir mon bandage et mon manque de vêtement alors que je récupérais le sac. Lorsqu’elle énonça le prix je lui tendais presque le double sans m’en rendre compte. Je m’apprêtais à refermer la porte, pressé de rejoindre Alice, lorsque la blonde déclara qu’il y avait trop…


- C’est pour le pourboire !dis-je sans réfléchir. Merci et au revoir.


Je lui laissais à peine le temps de me remercier que je refermais la porte avant d’humer la délicieuse odeur qui s’échappait du sac. Finalement j’avais vraiment faim ! Je retournais vers Alice en souriant et m’installais à ses côtés. Je sortais les différentes boites du sac et installais le tout sur la table ce qui n’était pas peu dire…


- Et bien j’espère que tu as faim ma Merveille,dis-je avec un clin d’œil en saisissant mon verre de vin pour en boire une gorgée tout en admirant Alice.


J’avais de la chance d’être à ses côtés et je ferais en sorte que cela continue encore même si l’arrivée du début de semaine nous ramènerait à notre train-train quotidien.






.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Dim 1 Mai - 14:15



Entouré de mon plaide, j’étais assise sur mon canapé attendant Damon. Il lui fallut pas plus de quelques minutes pour revenir, avec la commande. Je reluque son torse musclé avec un air de gourmandise. Il n’était pas le premier homme bien foutu qui passait dans mon lit mais je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer notre prochaine étreinte. Pour le peu qu’il s’était éloigné j’avais ressenti comme un manque. Peut-être parce que ma peau garde encore l’empreinte de son corps contre le mien ? Mon estomac me ramène sur terre, en émettant un grognement mécontent. J’avais faim. Vive les plats livrés à domicile. C'est une chance que j’avais une activité aussi dense que Damon. J’avais une pile de prospectus pour pouvoir me nourrir lorsque je n’avais pas le temps de me faire à manger.

Ça sent bon !
J’avais déjà l’eau à la bouche en sentant l’odeur m’arriver aux narines. Je me mords la lèvre inférieure pendant que Damon étale les boites sur la table basse. J’attends qu’il finisse de boire son verre pour le remerciant en déposant un baiser chaste sur sa joue. Oui, j’avais faim pour preuve je commence à goûter aux plats. Le caviar d’aubergine était délicieux, ainsi que le riz. Je mange rarement grec. Dommage que je n’y pense pas plus parce que tout était bon. Où peut-être que je trouve ça bon, parce que j’étais affamé ? Va savoir.

Par la déesse … c'est trop bon. –lâchais-je avec un petit gémissement de plaisir après avoir englouti ce qui avait sur ma fourchette - Je suis contente que tu ne saches pas cuisiner. Ça aurait été dommage de passer à côté de tous ses plats. - Je bois une bonne gorgée de vin avant de continuer à déguster chaque chose avec entrain.

Quand je passerai te voir au bureau, est-ce que tu veux qu’on sorte quelque part ? On pourrait aller dans un endroit que t’apprécie ?
Demandais-je en resserrant mon plaide autour de ma poitrine. J’avais envie de connaitre les lieux qu’il fréquentait. Savoir où il aimait passer ses soirées. Je m’arrête de manger et m’installe avec mon verre au fond de mon canapé. Je me demande bien dans quel genre d’endroit un avocat sexy et séducteur pouvait bien passer ses soirées. En boite ? Je le voyais bien entouré de belles créatures, et juste en désigner une pour la ramener chez lui. Mes doigts lui caressent doucement le dos, et je lâche sans m’en rendre compte une question qui je sais gênante. Plus pour lui que pour moi.

Tu as eu combien de conquêtes ?
J’étais curieuse. Peut-être de trop ! Il avait le choix de ne pas me répondre. Je bois mon verre continuant mes caresses, observant ses réactions.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Dim 1 Mai - 17:08

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Sans prêter la moindre attention à la livreuse j’avais payé et récupéré la commande pour retourner auprès de la déesse qui m’attendait tranquillement installée sur le canapé. Je ne manquais pas son regard sur moi et cela me fit sourire. Mon esprit aurait pu s’égarer mais la délicieuse odeur qui s’échappait du sac me rappela à quel point j’avais faim. Si la qualité des mets livrés était égale au parfum j’étais sûr que nous allions nous régaler. C’était plutôt une bonne chose quand on voyait de la façon plaisante dont Alice et moi-même dépensions notre énergie.
Je hochais la tête aux paroles de la belle en finissant d’installer les boites livrées puis je terminais mon verre de vin avant de recevoir un baiser d’Alice. Cette douce attention me fit légèrement frissonner et je me surprenais à observer la jeune femme avec tendresse ! Sentiment que je me pensais incapable de pouvoir réellement ressentir.


Je fus ensuite amusé en entendant les propos de la brune accentué par un gémissement ! Ravi que cela lui plaise je goutais à mon tour les mets divers pour constater qu’elle avait raison. Je ne connaissais pas ce traiteur mais il était excellent et je regardais le nom de ce dernier alors qu’Alice reprenait la parole.
Finissant ma bouchée de caviar, je buvais une gorgée d’eau avant de répondre…


- Par la déesse ? répétais-je. Original comme formulation, dis-je concernant les premiers mots d’Alice. Et oui, il aurait été dommage qu’on passe à côté de ça et qu’on se retrouve à l’hôpital ! déclarais-je avec sérieux avant de sourire. Je plaisante hein ! Je sais quand même faire des pâtes ou réchauffer des plats préparés.


Je riais avant de goûter au papoutsakia de légumes qui était une véritable tuerie. J’en fermais les yeux et soupirais de satisfaction avant que mon attention ne soit attirée par les paroles d’Alice. Sans hésiter, j’acquiesçais à sa demande en réfléchissant déjà à un lieu. Il m’arrivait souvent d’aller boire un verre dans un pub assez classe de Livingston mais je n’étais pas sûr que la jeune femme apprécie l’endroit. Il était surtout fréquenté par des avocats, banquiers et autres hommes d’affaires ! Je m’y rendais souvent pour élargir mes contacts.


- Y’a pas de souci pour une sortie, répondis-je sans hésiter. Je me rends souvent dans un pub mais je ne suis pas certain qu’il te plaise, avouais-je. C’est surtout pour les affaires que je m’y vais, expliquais-je en réfléchissant. Après il y a l’EQHQ ! Je n’y suis pas allé depuis un petit moment mais c’est pas mal… si t’es prête à attendre jusqu’à 23h, dis-je en me rappelant l’heure d’ouverture. Ah ! Je sais, repris-je en souriant. Le Yolo ! C’est un super bar à cocktails à Bathgate… A moins que tu ne préfère danser ! précisais-je avec un clin d’œil.


Finalement, en réfléchissant bien, plusieurs endroits pas mal me venaient à l’esprit. Satisfait je prenais une nouvelle bouchée de papoutsakia tandis que les doigts d’Alice effleuraient agréablement mon dos. J’étais vraiment bien et je ne m’attendais pas à une question de ce genre de la part de la jeune femme.
Je manquais de m’étouffer et toussais légèrement après avoir avalé ma bouchée. Je délaissais l’eau pour me servir un verre de vin et j’en buvais une gorgée avant de fixer Alice. Pris au dépourvu, je me massais la nuque. Le nombre de mes conquêtes ? C’était une chose dont je me vantais habituellement mais pour la première fois de ma vie j’étais gêné par le nombre qui m’était inconnu à vrai dire. Pourquoi ? Parce qu’il y en avait eu trop…


- Je … T’es sûre que tu veux savoir ? demandais-je alors que je me doutais que c’était un oui. Je ne peux pas te répondre Alice, déclarais-je d’un ton légèrement désolé. Cependant, je me rappelais notre deal et je ne voulais pas qu’elle pense que je reportais la question. Je peux pas parce que… je soupirais… parce que je ne sais pas le nombre, avouais-je avec une moue dépitée sans quitter le regard de la jeune femme.


Je guettais ensuite la moindre réaction de la jeune femme ! J’espérais qu’elle se souviendrait mon désir de changer de vie sinon j’étais dans de sales draps.
Comme pour me rassurer, je prenais la main d'Alice dans la mienne...



.


Dernière édition par Damon Black le Dim 1 Mai - 22:47, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Dim 1 Mai - 20:22



Ma mère croit en la déesse Gaïa. Elle m’a apprit à respecter la nature, les animaux et lorsque je tue un animal pendant la chasse, il est important de le remercier pour son sacrifice… enfin ce genre de chose ! Elle m’a éduquée dans ce sens, … c'est pour ça que par moment, tu vas m’entendre dire des trucs très bizarres.
J’avais parlé spontanément sans trop savoir si cela allait choquer Damon. Peut-être est-il catholique ? Avec la grande révélation des vampires, et le faits que d’autres créatures foulent notre terre, beaucoup d’Ecossais se sont radicalisés. J’avais de sacré spécimen parmi ma famille. Mes grands-parents étaient modérés, mais certains oncles et tantes ne l’étaient pas du tout. Tobias lui était catholique mais n’a jamais tenté de faire changer ma mère. Ils étaient très différents l’un de l’autre, et pourtant ils étaient un couple unis. Ils s’aimaient comme jamais. Je balaye ce sujet bien trop sérieux à mon goût pour rire aux propos de Damon. Heureuse d’apprendre qu’il savait au moins faire des pâtes.

L’hôpital carrément … on a évité le pire dans ce cas. – Dis-je en lui adressant un clin œil amusé.
Lorsque je lui demande si nous allions passer la soirée quelque part, il mentionna quelques endroits. Inconnu au bataillon. J’étais plutôt petit bar de quartier, comme celui de Jack. D’ailleurs il faudrait que je songe à l’y emmener un jour. Par contre, c'était également un endroit que fréquentait Malcom. D’un seul coup allait dans le bar de Jack accompagné de Damon ne me semblait plus une si belle idée. Je pourrais appeler Leah avant pour savoir si le loup était dans les parages ?! Voilà la solution. Il manquerait plus que Malcom balance à Damon qui est avocat, que je l’ai aidé à dissimuler un cadavre.

Il y a pas de soucis pour attendre, j’ai deux, trois idées qui devrais nous faire passer le temps …
- Pour accentuer mon sous-entendu ma main dans son dos glisse délibérément sur sa cuisse intérieur. Après quelques caresses et un sourire coquin, je le laisse tranquille. Je garde ma main baladeuse dans son dos. – Non … va pour le Yolo … - un bar à cocktail ça me semble bien. – … et moi je t’emmènerai chez Jack, le bar d’un ami. – lui annonçais-je.

Je hoche la tête. Oui, j’avais envie de savoir. Pure curiosité de savoir combien un homme comme Damon avait pu avoir de conquête. J’avoue que le prendre au dépourvu est plutôt amusant, et son air gêné attachant. Lorsqu’il me prit la main mon cœur se mis à battre plus rapidement. Je dépose mon verre, et me rapproche de lui.

Tu n’as pas à être gêné. Je sais très bien quel genre d’homme tu as été, et je sais combien tu souhaites vivre autre chose. – Je dépose un baiser sur le coin de ses lèvres, ma main toujours dans la sienne. – Si je t’ai posé cette question c'était juste de la curiosité … - Un nouveau baiser sur ses lèvres. – Ce qui est important c'est ce qui se passe maintenant. – Je l’embrasse langoureusement. Le rassurer. Lui montrer combien son passé de séducteur ne me fais pas peur.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Dim 1 Mai - 22:46

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Je fus très intéressé par la réponse qu’Alice me donna pour expliquer sa formulation originale… Ainsi sa mère lui avait appris à respecter Gaia ! J’en fus légèrement surpris mais je me remémorais ce que j’avais appris de cette divinité… Car oui, j’avais fait des recherches diverses et variées lorsque j’avais découvert mon don et que les semi-démons étaient encore inconnus du grand public. Je ne savais pas ce que j’étais et j’avais voulu savoir ! La vérité ne m’avait pas gênée outre mesure contrairement à la déclaration qui avait fait de tous les semi-démons des ennemis publics N°1. A cette époque je n’avais pas encore rejoint le groupe de Pandore et c’est d’ailleurs ce qui m’y avait poussé ! J’avais été mis dans le même panier que ceux qui voulaient détruire ce monde alors que j’étais innocent.
C’est avec nostalgie que je pensais à cela… Ma nature aurait été plus facilement pardonnable en cas de découverte si je n’avais pas participé à certaines des dernières attaques. Mais je ne me perdais pas plus longtemps dans mes pensées et répondais à Alice.


- C’est noté alors… Si tu dis des choses bizarres c’est normal et ça ne veut pas dire que tu es folle, déclarais-je en souriant. Je restais pensif quelques secondes. C’est la première fois que je rencontre une personne qui me parle de la Déesse mère. On dit qu’elle est l'ancêtre maternelle des races divines, mais qu’elle a aussi enfanté de nombreuses créatures. Tu y crois ? Je veux dire, tu pense que ce genre d'écrit faisait allusion aux lycaons et semi-démons ? demandais-je avec curiosité.


Ma question pouvait paraître anodine mais elle ne l’était pas… Selon certains, la Déesse primordiale voulait que soit respecté toute forme de vie. Ce n’était pas de chance pour les vampires mais pour les semi-démons c’était peut-être un bon point ! Cependant, je désenchantais vite en me remémorant certaines paroles qu’avait eues Alice la veille et qui m’avaient fait penser qu’elle faisait allusion aux enfants du Chaos. Ce souvenir ne me rassura pas !


Une chance pour moi, le sujet de conversation changea et concernait mes piètres talents en cuisine. Il était évident que nous n’aurions jamais finis à l’hôpital si j’avais préparé le dîner mais il n’aurait rien eu à voir avec ce que j’avais installé sur la table.
Je souriais donc à la taquinerie de la belle sans rien ajouter. Je me disais même qu’il faudrait peut-être que je me mette aux fourneaux un de ces quatre ! Oui, il faudrait… c’est ce que je me disais pour la millième fois ! A vrai dire, ce n’était pas mon truc mais je pourrais peut-être tenter l’expérience pour impressionner l’herboriste. Ou alors je pourrais me contenter de l’amener dans des endroits sympas ! Je lui citais d’ailleurs quelques noms puisqu’elle venait de me proposer de sortir. Je souris à sa première réponse et frissonnais de nouveau à ses caresses… Cependant, je restais sage car nous savions parfaitement ce qui se passait quand nous nous cherchions mutuellement. Je hochais la tête avec le sourire pour ne pas laisser voir que je tiquais à l’évocation du nom de ce Jack. Pis c’était un ami après tout…


- Ok pour le Yolo… Et si tu apprécie on pourrait tenter « l’expérience cocktail ». Ce sont plusieurs formules où tu apprends à créer des cocktails… j’ai encore jamais eu l’occasion de le faire, expliquais-je avant d’ajouter. Et je ne suis pas contre ton invitation.


Je me retenais de lui demander si cet ami avait été plus que ça et je n’aurais pas du. Cela m’aurait peut-être évité la question gênante que me posa Alice ! Je n’avais pas envie d’y répondre mais elle ne semblait pas l’entendre de cette oreille…
Le truc c’est qu’il m’était impossible de savoir combien j’avais eu de relations. Beaucoup était un euphémisme quand on savait qu’il m’arrivait de cumuler deux conquêtes dans un week-end… En bref, plus de la moitié des pouffes des environs me connaissaient personnellement ou de nom. Mais je n’avouais pas cela à Alice de cette façon. J’étais déjà bien assez mal à l’aise de lui dire que je ne pouvais pas lui donner de réponse.


La réaction, les paroles et les baisers d’Alice me touchèrent autant que cela me fit culpabiliser. Elle pensait savoir quel homme j’avais été mais je restais persuadé qu’elle devait être loin du compte ! Cependant, elle avait raison pour une chose. Je n’étais plus ce type là et ce changement avait commencé lors de mon intégration au groupe ! Forcément puisque j’étais trop occupé par mes actions annexes… Puis le changement avait continué car je n’avais pas envie de recommencer à sortir tous les soirs et week-ends. Je m’étais fait discret, me concentrant sur mes affaires et nouveaux projets.
D’ailleurs, mes recherches pour aider Alice n’avaient pas été étrangères à la diminution de mes sorties… La jeune femme me fit d’ailleurs oublier ces pensées en m’offrant un baiser langoureux auquel je participais avec plaisir. Une de mes mains se posa sur sa nuque tandis que l’autre glissait dans son dos pour la rapprocher de moi menaçant de faire tomber le plaid. Je me fis alors violence pour m’écarter en me mordant la lèvre avec un sourire.


- Je pense qu’on devrait continuer, dis-je en la regardant dans les yeux mais en indiquant le dîner de la main qui avait délaissé sa nuque.




.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Lun 2 Mai - 22:01



Je réponds à Damon, assez surprise qu’il puisse être intéressé par la Déesse. Cet homme est surprenant.

Oui, j’y crois. Les lycans, les semi-démons font partis de l’équilibre de la vie, même si pour ces derniers je trouve qu’ils sont très dangereux. Je ne connais pas beaucoup de semi-démon, et ceux que j’ai rencontré on essayé de me tuer. En tout cas, je n’aurais aucune confiance en eux … surtout envers ceux qui côtoie la démone Maryana et … l’autre cinglé … - Je cherche le nom. Je l’ai sur le bout de la langue. Une brune qui était recherché par la PES un moment - … Humm Pandore … sérieux si un semi-démon à des liens avec ces deux là, c'est qu’à la base, son côté démoniaque doit être bien plus présent que chez d’autre.

Autant éviter tout contact avec un semi-démon, ça engendrerait que des problèmes. Il est certain que certains d’entres eux devaient être de braves gens. Je ne ressens pas de haine, sauf envers ceux qui était présent lors des évènements de févier. J’en avais carrément des frissons en me remémorant le jour où cette blonde psychopathe jouait avec des câbles électriques, et avec une bombonne de gaz. Je porte mon verre à mes lèvres, évitant de parler des métamorphes. Dafné et Ania m’ont expliquée combien il est important de garder secret leur nature. Elles étaient mes amies, et lorsque je donnais ma parole à une amie, je m’y tiens. Pour moi, les métamorphes étaient bien plus liés à la Déesse que toutes les autres créatures, mais bien sûr je ne pouvais pas le dire à Damon. Je regarde un moment mon verre, laissant mes pensées sur les créatures de côtés.

Je suis toujours partante pour les nouveautés … - dis je avec une certain enthousiasme.

On parle de notre soirée à venir. Une sortie dans un bar à cocktail. J’avais hâte d’y être, de passer du temps avec Damon. J’espère qu’il nous ne demanderons pas de faire comme Tom Cruise. J’étais tellement maladroite que je risquais de blesser quelqu’un avec les shakers. Ma question sur ses conquêtes l’avait gêné mais je fis passer ce moment avec un baiser langoureux. Il y répond sans se faire prier. Je ferme les yeux jusqu’à se qu’il arrête notre baiser. Je le regarde avec stupeur, pourquoi tant de cruauté ! Continuer ? J’étais pourtant d’accord. Il me désigne la table basse où il y avait encore pas mal à manger. Ça sentait toujours aussi bon. Je m’écarte de lui, ma main relâche la sienne et prend ma fourchette. Je mange. Silencieuse, laissant mon plaide doucement glisser de mon dos. Je retiens mon plaide avec mon bras, couvrant ainsi ma poitrine.

Je n’ai pas envie d’être à demain
Laissant mes pensées s’exprimer. Je dépose ma fourchette sur la table et prends mon verre. Non, j’étais bien auprès de l’avocat. Je ne voulais pas que ce weekend s’arrête.
Si nous ne devions pas aller bosser demain. Tu voudrais faire quoi ?
Demandais-je en terminant mon verre. Je le dépose sur la table basse et tourne mon visage vers l’homme, qui par un simple geste, pouvait augmenter mon désir.




avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Mar 3 Mai - 10:02

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Je ne passais pas à côté de la surprise d’Alice lorsque j’évoquais la déesse primordiale. Cela m’amusa mais m’inquiéta dans le même temps. J’aimais surprendre la jeune femme mais je ne voulais pas qu’elle me pose trop de questions sur mes recherches et sur leur pourquoi. Bien entendu je pourrais évoquer la curiosité puisque c’était en partie vrai.
Cependant je n’eus pas le droit à des interrogations mais à une réponse plus que complète. Si les paroles commencèrent par me rassurer la suite ne fut pas le cas. Et autant dire que la fin me fit l’effet d’un coup de poing dans l’estomac. Je faisais passer cette mauvaise nouvelle en buvant une gorgée puis deux de mon vin. Car oui, ce n’était pas bon pour moi ! La vérité éclate toujours quand on se rapproche des gens… Et que dirait Alice, quelle serait sa réaction quand elle apprendrait que j’avais eu une relation avec Pandore et qu’elle portait peut-être mon enfant lorsqu’elle était morte ? Toutes les réponses qui me venaient à l’esprit ne me semblaient pas réjouissantes, bien au contraire ! Et toutes signifiaient la fin de l’histoire qui était en train de naître entre nous. Devais-je alors mettre un frein à ce qui nous partagions ? Oui, la logique l’aurait voulu…


Je frôlais la joue de la jeune femme du bout des doigts avec un sourire tendre. Elle avait aussi fait allusion aux attaques de février et je me demandais qui du groupe s’en était pris à elle. Bien sûr je ne pouvais pas lui demander et je ne pouvais pas non plus lui dire que des alliés de Maryana ou Pandore pouvaient avoir fait marche arrière quant à leurs choix de vie.


- Une chance pour toi et pour moi… tu es encore en vie, dis-je en ne la lâchant pas une seule seconde du regard. Je suis désolé que tu aies eu à croiser leur route, ajoutais-je en toute sincérité.


Ok, j’étais l’un d’eux ! Mais j’avais changé… et cette fois-ci je ne comptais pas faire marche arrière. Peu importe ce qui arriverait, je ne voulais plus m’associer à cette bande de tarés. Tous leurs projets ressemblaient plus à des missions suicide qu’à autre chose.
Mais je ne pouvais pas penser plus longtemps à ça, à eux car cela avait le don de me contrarier et je ne voulais pas qu’Alice se rende compte qu’il y avait un problème. Le sujet de nos sorties futures était plus intéressant. Je souris à la brune qui disait aimer la nouveauté et je lui répondais…


- Et bien dans ce cas nous sommes deux à aimer la nouveauté, déclarais-je en ne faisant absolument pas allusion à la préparation de cocktails.


J’aimais ce que je découvrais à ses côtés et qui me faisait m’éloigner un peu plus à chaque minute de celui que j’avais été. Je ne m’étais pas trompé concernant Alice ! Je ne savais pas comment cela était possible mais sa présence semblait atténuer la partie chaotique de ma personne. En ce moment précis j’étais bien, détendu et cela m’arrivait rarement. Du moins avant notre rencontre pour que cela soit le cas il fallait que j’utilise mon pouvoir ou que je fasse du mal !


Après une question gênante et quelques délicieux baisers je choisissais de rester sage… Le temps que le dîner se termine ! Cependant, mes bonnes intentions étaient mises à mal au fur et à mesure que le plaid glissait sur la peau d’Alice. J’esquissais un sourire séduisant en voyant la jeune femme retenir la petite couverture qui continuait ainsi de dissimuler sa poitrine…


- Moi non plus, répondis-je à Alice en revenant à la réalité qui annonçait le retour du lundi.


Et encore demain je serais occupé ! Je n’avais surtout pas envie de reprendre la route pour retourner chez moi ce soir… Pourtant il le faudrait d’ici peu car le temps filait.
Alors que je réfléchissais à la question d’Alice je me rendais compte que je me serais volontiers fait porté pâle pour m’évader encore un peu en sa compagnie. Je la fixais…


- J’aurais aimé qu’on s’éloigne des villes et de leur brouhaha.


Oui, j’avais parlé pour nous deux… Je n’avais pas envie que ce week-end se termine car depuis la réponse qu’Alice m’avait donné concernant les semi-démons j’avais pris conscience qu’un compte à rebours était en route concernant ce que nous vivions.  
Si mon regard dévia rapidement sur l’horloge dont les aiguilles avançaient trop vite à mon goût il se reposa très vite sur la belle que je prenais dans mes bras plus tendrement que je ne l’aurais pensé. Mes lèvres vinrent se poser dans son cou avant de remonter jusqu’aux siennes pour lui offrir un baiser tendre qui devint de plus en plus passionné. J’avais renoncé à l’idée de mettre un frein à notre histoire tout en espérant qu’un éventuel échec de celle-ci ne serait pas trop destructeur… pour Alice !




.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Mer 4 Mai - 12:51



Les gestes tendres de Damon avaient le pouvoir de me m’apaiser. De la chance, j’en ai eu. Plus que le gamin que j’ai vu mort et emporté par une vampire. Plus que le corps calciné d’un homme qui s’était jeté de sa fenêtre. Je reste silencieuse alors qu’il s’excuse. Pourquoi devrait-il s’excuser ? Ce sont les semi-démons qui sont responsables du carnage. La compassion de Damon me touche mais elle n’est pas nécessaire. Il n’y ai pour rien dans tout ça ! Qui pourrait croire que la fillette blonde qui avait tentée de me tuer était un rejeton de l’enfer. Il est difficile de savoir. J’en savais si peu sûr eux. On n’avait tous un côté sombre, et celui de ces êtres était bien présent. Je balaye toutes ses pensées négatives en posant mon regard sur l’avocat. J’étais bien assise à ses côtés, à manger et parler du lendemain. J’avais envie que le temps s’arrête.

Nous faisions des projets pour notre sortie, et tout semblait comme toujours se faire naturellement. Je termine mon repas ; Mon estomac était au supplice. Il répond à ma question. S’il n’avait rien à faire demain, où est-ce qu’il voudrait aller ? Loin des villes. Une idée qui fait échos à mes propres désirs. Je vis dans une grande ville parce qu’il plus simple de trouver des clients qu’en campagne ; Mon herboristerie se serait cassée la figure depuis longtemps si j’avais opté pour une boutique loin d’Edimbourg. Je n’ai pas le temps de lui dire que j’étais d’accord avec lui qu’il m’enlace et m’embrasse tendrement. Mon corps se colle aux siens, je lâche un gémissement de plaisir entre ses lèvres. Mon corps réagit à nouveau au contact de ses mains. Mon plaide se détache, et ma poitrine se plaque contre son torse. La sensation de chaleur qui émane de son corps, électrise le mien. Mon bas-ventre est saisit d’une flamme délicieuse.

Ma main se glisse derrière sa nuque, ma langue joue avec la sienne et je ferme les yeux. Profitant du temps qu’il me reste pour gouter à ses lèvres, et à ses caresses. Ma main posée sur son dos se crispe, et mes ongles s’enfoncent doucement dans sa chair. Il attise mon désir. C'est si bon, si primaire qu’il m’est impossible de résister. J’écarte mes lèvres des siennes, posant mon front contre le sien.

Reste cette nuit …
Murmurais-je d’une voix suave. Il devra prendre la route tôt demain, pourtant je lui demande de rester. Egoïstement, je voulais qu’il reste pour moi. Qu’on profite de ce moment jusqu’au bout. Je m’écarte de lui et me lève. Mon plaide tombe au sol, et je me retrouve nue devant Damon. Je lui souris. Je comprends qu’il décline mon invitation de rester cette nuit, mais pour le reste …


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Mer 4 Mai - 20:04

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Avais-je pris des risques en me disant désolé de ce qu’Alice avait subi de la part des semi-démons ? Oui et non ! Je n’avais pas été là où la jeune femme se trouvait mais je savais parfaitement ce que cette nuit avait donné. Nous avions semé le chaos et cette force infernale avait fait dérailler bon nombre de loups et de vampires. En bref, cela avait été un carnage sans nom ! La destruction de l’humanité… C’est à ce moment que je m’étais remis en question. J’aimais mon don et dominer mais cela était-ce au point de vouloir anéantir le monde ? Je n’avais trouvé la réponse que lorsque j’avais appris de la propre bouche de Maryana qu’elle avait elle-même tuée Pandore. J’avais donc commencé à limiter mes contacts avec le groupe sans trop le montrer… C’était encore d’actualité.
Je devais être d’autant plus vigilent à présent ! Cette évidence me vint à l’esprit alors que ma Merveille me regardait. Sa tendresse me fit alors comprendre pourquoi je n’étais excusé ! Une partie de moi voulait qu’elle sache qui j’étais… Je n’aimais pas lui mentir ! Même si cela tenait plus de l’omission que du mensonge. Je me demandais alors ce que je répondrais si elle me posait la question avant de me dire qu’elle n’avait aucune raison de le faire.


Je me concentrais donc de nouveau sur notre dîner fort plaisant tout en organisant avec mon hôtesse une future soirée. Je me surprenais à déjà être impatient ! J’avais toujours voulu apprendre à réaliser des cocktails et j’étais d’autant plus ravi car cela allait se faire avec ma… avec ma petite-amie ! La considérer comme telle me fut agréablement bizarre ce qui me fit sourire alors que je répondais à sa question.
Oui, j’aurais aimé m’évader en pleine nature avec elle ! Être loin de toute personne et faire comme si le temps s’était arrêté… Chose que j’aurais parfaitement pu faire ici même mais que je n’envisageais même pas ! Je continuais de m’entraîner mais uniquement pour me défendre. Je ne prévoyais aucune attaque !


Non, ce que je voulais tout de suite c’était Alice et uniquement elle. Mes mains à peine posées sur elle, le désir naquit ! Sa main sur ma nuque me fit frissonner tout autant que sa réponse à mon baiser. La chaleur de sa peau contre la mienne me fit fermer les yeux jusqu’à ce que la belle pose son front contre le mien. J’eus envie de répondre de suite à se demande mais j’avais une affaire importante demain… Mon regard plongé dans le sien, je lui adressais un sourire pensif.
Je devais me présenter au Palais de justice de Glasgow à 9:45 am. Le trajet me prendrait environ une heure et quart mais il fallait que je passe à mon cabinet prendre le dossier et une nouvelle chemise. Cependant, ma réflexion n’alla pas plus loin car se trouvait face à moi une vénusté totalement dévêtue. Sans tarder je me levais pour la rejoindre et ce fut sans mal que je la soulevais du sol à la façon des mariés.


- Je ne savais pas que tu avais décidé de changer de dessert, dis-je avec un clin d’œil tout en prenant la direction de la chambre.


Je l’allongeais sur le lit avant de prendre place à ses cotés en me positionnant sur le flanc droit. Mon regard vagabonda avec désir sur ce corps dénudé si attirant ce qui me fit me décider à répondre.


- Je t’aiderai à finir le sachet de viennoiseries alors, dis-je en m’allongeant sur le dos avec un sourire, et il faudra que je file à 8:00 am dernier délai.


J’aurais simplement pu lui dire que je restais mais j’aimais faire durer le plaisir… D’ailleurs, concernant le plaisir, je me souvenais de l’envie que j’avais eue un peu plus tôt. Contrairement à ce qui c’était passé j’avais voulu laisser la main à Alice mais l’arrivée de notre repas était trop imminente pour que nous ayons fini à temps… ma jouissance étant plus longue à venir lorsque je n’avais pas le contrôle ! Mais là, j’avais envie de tenter l’expérience car tout était différent avec la brune et j’étais persuadé que j’aimerais réellement…
Le simple fait de penser à cela attisa davantage mon désir et j’attirais Alice avec un sourire charmeur emplit de désir pour qu’elle vienne sur moi. Lorsqu’elle fut assise à califourchon sur moi je laissais mes mains remonter de ses cuisses à ses hanches pour finalement s’attarder sur sa poitrine.



.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 5 Mai - 18:55



Je lui propose de rester cette nuit alors que moi-même je dois me lever tôt demain. Je me tiens nue devant lui, sans une once de pudeur. Pourquoi devrais-je en avoir ? Il avait déjà vu, et toucher chaque partie de mon corps. Où presque ! J’attends qu’il prenne sa décision qui ne devrait pas tarder. Nous avions du mal à résister l’un à l’autre, suscitant chez l’un comme chez l’autre l’envie, le désir. Il se lève à son tour, et me soulève du sol. Je me retrouve dans ses bras. Le dessert du Grec n’est rien en comparaison de ce qu’il va se passer d’ici peu. Mes lèvres s’étirent en un sourire amusé, alors qu’il m’emmène dans ma chambre.

Il me dépose dans les draps frais, et mon corps est pris d’un frisson. L’avocat me dévore des yeux, faisant augmenter encore plus la température de mon corps déjà chaud. J’attends impatiente qu’il me dise oui, qu’il me dise qu’il allait rester cette nuit. Je ne lui demande pas de passer chaque soirée avec moi, mais juste de rester plus longtemps ce weekend. Je voulais profiter de ce corps musclés, de l’entendre encore me parler, de me caresser. Mon sourire s’élargit …

J’espère bien … vu tout ce qu’il reste. – Il en avait pris pour un régiment. Je mange bien mais pas à ce point. Il s’allonge sur le dos, et je me positionne sur le côté pour observer ses abdominaux dessinés. – Bien … étant donné que je me lève à 7 heures … ça devrait aller. – Mon réveil était déjà programmé. – … enfin si on se montre raisonnable et qu’on évite de se jeter l’un sur l’autre demain matin.

La tentation est grande. Je me lève souvent tôt le matin ; Prendre le temps d’aller courir avant d’ouvrir ma boutique. Je devrais faire ça demain. Mettre mes baskets et partir courir pour ne pas sauter sur Damon. Ainsi il pourra partir à l’heure et éviter de rouler comme un dingue avec son bolide pollueur. Il me tire vers lui, et je me retrouve assise, les jambes autour de sa taille. Mon bassin frottant contre le sien. Je discerne son envie sous le tissu de son pantalon ; C'est une sensation merveilleuse que de sentir son désir s’accroitre. Ses mains s’attardent sur ma poitrine. Je le regarde souriante, avide de pouvoir le combler une nouvelle fois. Redresser, je pose ma main sur la sienne toujours occupé avec mon sein. Je me penche pour l’embrasser doucement, descendant sur la ligne de sa mâchoire, son cou. Je descends encore, ma bouche capture l’un de ses mamelons, et le mordille. Mes mains glissent pour ouvrir son pantalon. Ce simple vêtement était agaçant. Mes lèvres étaient remontées dans son cou, alors qu’enfin je sens son pantalon céder. Aider par Damon celui-ci ainsi que son caleçon ne faisait plus obstacle. Nous étions enfin à égalité. L’homme ne semblait pas vouloir dominer la situation.

Tu prends goût à ce que je prenne les choses en main. – ronronnais-je à son oreille. Il était prêt comme jamais mais je prends mon temps. Savourant le contact de son entrejambe contre le mien. Je lui mordille le cou, et ma main se glisse dans ses cheveux. – Si tu aimes ça … je pourrais te proposer de t’attacher à mon lit, mais dans ce cas tu peux oublier ton rendez-vous de demain. Parce que je te garderai ici pour abuser de toi dés que j’en aurais l’envie. – expliquais-je alors que mes dents lui mordent la lèvre. Prise dans l’élan, je le blesse légèrement. – Oups désolé chéri ! –m’excusais-je en faisant une grimace. Je le regarde, en espérant qu’il ne me repousse pas. Certains hommes n’apprécient pas la douleur même minime. Je le regarde inquiète, et du sang s’échappe doucement. On repassera pour la douceur.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 5 Mai - 21:22

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Comment aurais-je pu refuser la proposition d’Alice alors que je pensais justement que je n’avais pas envie de reprendre la route et de me retrouver tout seul cette nuit. Bien sûr je ne me voyais pas rester toutes mes soirées ici mais je n’étais par contre le rallongement de ce qui n’était, à la base, qu’une simple invitation professionnelle au restaurant. Cette pensée me fit sourire mais mon esprit ne vagabondait pas plus longtemps. Le corps dénudé d’Alice réchauffa le mien et je ne traînais pas pour la soulever du sol et la porter jusqu’à la chambre.
Ma réponse fut plus longue à venir mais que voulez-vous ? J’aime me faire désirer ! Voilà pourquoi j’acceptais sans clairement prononcer un oui. Je fus amusé en repensant à toutes les viennoiseries que j’avais achetées ! Mais comment aurais-je pu faire autrement sans connaître les goûts de la belle ? La suite des paroles d’Alice finit de me convaincre. Elle se levait à 7:00 am ce qui était parfait ! Je plongeais ensuite mon regard dans le sien lorsqu’elle déclara qu’il n’y aurait pas de problème si nous étions raisonnables. Immédiatement mon regard vagabonda sur son corps si attirant avant de revenir sur son visage pour lui offrir un sourire séducteur.


- 7 ? C’est parfait, commençais-je par répondre avant d’ajouter en caressant son corps. Il faudra qu’on le soit… raisonnable ! L’affaire que je suis sur le point de remporter va me rapporter en une seule journée mon salaire mensuel. Il serait dommage de passer à côté de ça !


Je m’abstenais de lui préciser que mon salaire tournait autour des ‎£5 500 ! C’était une chose dont je me vantais habituellement auprès des femmes mais pas auprès d’Alice. J’étais le premier à savoir qu’elle avait des soucis financiers ! Certes, ils étaient en train de se résoudre mais ce n’était pas la peine que je lui fasse part du contenu des mes comptes bancaires.
De toute façon nous avions des projets d’autant plus agréables que la finance et c’est pourquoi j’attirais la jeune femme sur moi. Je caressais son corps tandis que je constatais que mes vêtements étaient de trop… Je souris à la belle lorsqu’elle posa sa main sur la mienne avant de venir m’offrir un baiser. Elle ne s’attarda pas et je fermais les yeux en poussant un léger râle de plaisir lorsqu’elle me mordilla. Tout mon corps frissonna ! Comment cela aurait-il pu en être autrement ? J’aimais ce genre de rapport et ma nature démoniaque ni était sûrement pas pour rien.


Ma respiration s’accéléra lorsque mon dernier vêtement s’égara sur le lit et qu’Alice me dit que je commençais à prendre goût à la voir me dominer. Un sourire apparu sur mon visage !


- Je te laisse terminer ce que tu t’apprêtais à faire cette nuit, dis-je malicieux.









.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Ven 6 Mai - 22:19



Voilà que la personnalité de l’avocat émerge un instant … un peu de vantardise. Rien de bien méchant. S’il gagnait son affaire, il pourra gagner un mois salaire. Cool ! Du coup, il aura le temps de passer à la boutique. Une pensée bien agréable jusqu’à ce que je me souvienne qu’il travaille également pour la PES. Je préfère éviter de penser à la possibilité de gagner un mois salaire seulement en une journée, parce que de toute manière ça ne me permettrait pas de payer toutes mes charges. Depuis quelques temps j’arrive à sortir la tête de l’eau, et c'est en grande partie grâce à Damon. Il ne m’avait pas prêté de l’argent. Je n’aurais jamais accepté. Par contre me permettre de fournir un client riche, ça oui. Son aide précieuse m’avait évité de tout perdre.

Je ne couchais pas avec lui, juste parce que j’étais reconnaissante. Non. J’étais assise sur Damon, et le délestait de son pantalon seulement parce qu’il me plaisait. Il ne ressemblait pas aux hommes avec lequel j’avais l’habitude de sortir. Il était différent de ce que je pensais de lui. Et j’avais envie d’en découvrir d’avantage. Il me confirme qu’il me laisse la main … enfin la main et tout ce que je voulais. Je n’étais pas une dominatrice. Ce n’était pas mon genre, mais je pourrais apprécier à la longue ; Ou pas. Pour l’instant ça me convenait parfaitement. Je domine Damon, me délectant de son plaisir. Mon corps entier était envahi par un flot énergie nouvelle. Je l’embrasse fougueusement. Trop peut-être parce que je lui mords la lèvre.



avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Sam 7 Mai - 20:04

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Est-ce que je pouvais me permettre de rester cette nuit encore ? Oui, je le pouvais et je le faisais avec plaisir ! Cependant, il me faudrait partir tôt car l’affaire que j’étais en train de gagner était l’une des plus importantes depuis le début de l’année. Je le disais clairement à Alice ! Aussi étrange que cela puisse paraître je me sentais obligé de me justifier, preuve que la jeune femme comptait beaucoup. Pourtant, si j’avais réfléchi, je me serais rappeler qu’elle avait une boutique à ouvrir et qu’elle ne devait sûrement pas faire de grasse mat’ en semaine. J’en étais même sûr puisque j’étais venu plusieurs fois très tôt mais à l’époque c’était pour me comporter avec elle comme un vrai connard. Ce n’était pas un euphémisme ! Et pourtant… J’étais en ce moment à ses côtés. C’était fou. 
Ok ! Je lui avais filé un coup de main et même si à la base ce n’était pas désintéressé comme agissement ce n'était pas non plus pour la mettre dans mon lit. Je voulais me faire de ma bonne pub auprès du commun des mortels ! Mais tout avait changé au fur et à mesure que je m’investissais auprès de la jolie herboriste. Elle m’avait fait changer et cela continuait… Je me comportais gentiment avec la jeune femme et je ne me forçais pas !

Qu’est-ce qui rendait Alice différente des autres ? Je n’en savais rien et à vrai dire je m’en fichais. Tout ce qui comptait c’est que nous étions bien ensemble. S’ajoutait à ça le fait que nos désirs nous rapprochaient davantage et je ne voyais pas pourquoi m’interroger. Pourquoi me demander les raisons qui faisaient que je ne me comportais pas comme le dernier des salauds alors que je pouvais profiter du moment présent et mêmes tester de nouvelles expériences.







.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 12 Mai - 18:33




Je reste quelques instants assis sur lui, ma respiration se calmant doucement. Je me penche et mes lèvres effleurent les siennes. Je me passe la main dans mes cheveux pour remettre l’une de mes mèches derrières mes oreilles ; Il n’avait pas bronché lorsque je l’avais mordu, griffer. Sa lèvre légèrement meurtrie ne saigne plus. J’y dépose un baiser. Il m’avait laissé le contrôle, et m’avait laissé faire ce que je voulais. Il avait montré un certain intérêt aux rapports plus sauvage. J’étais intrigué. Je me demande ce que ça donnerai si je le laissais faire ce qu’il voulait en retour. Pour l’heure, j’étais trop épuisé, et m’allonge sur lui. Je reste ainsi à écouter son cœur. Une musique douce qui m’apaise et me rassure sur un avenir probable entre nous. Après quelques minutes, je me lève. Avant que Morphée se décide à venir, j’ai envie de me laver.

Je vais aller me prendre une douche. Tu es le bienvenu …
Signalais-je à mon amant avec un petit sourire espiègle. Non, j’en avais eu assez côté sex mais prendre une douche avec un homme sexy au diable était toujours très agréable. Avant de me mettre au lit, je ne pouvais pas passer à côté d’une bonne douche chaude. Je me dirige vers ma salle de bain attenante à ma chambre. J’ouvre le robinet est l’eau jaillit comme une pluie salvatrice. Mes pensées sont toutes dirigées vers Damon, et à ce weekend des plus agréables. Bien qu’il ne s’agisse pas de la fin, j’appréhende le lendemain. Etrange. C'est un sentiment que je n’ai pas ressenti depuis longtemps pour un homme. Je commence à me frictionner la peau avec mon gel douche. L’odeur de noix de coco est enivrante, et me rappelle combien j’aimerai prendre des vacances.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   Jeu 26 Mai - 22:37

Le temps d’une soirée en compagnie du diable

 


Le sourire aux lèvres j’observais Alice qui reprenait son souffle, toujours en position dominante. Je fermais brièvement les yeux lorsque les lèvres de la belle effleuraient les miennes et je me rendais compte qu’une légère fatigue se faisait sentir. Il était certain que j’allais bien dormir après cette journée ainsi que cette soirée et j’avais plutôt intérêt à ne pas louper le réveil ! Enfin, si c’était le cas j’aurais une complice de réveil demain…
D’ailleurs un baiser d’Alice me rappela sa délicieuse présence mais aussi le goût métallique dans ma bouche même si le saignement avait cessé. Je passais mon indexe sur ma lèvre légèrement meurtrie et constatais que cela ne devrait pas être visible au tribunal demain. Une chance me direz-vous ! Mais je ne regrettais nullement ce petit moment de sauvagerie. Bizarrement, je l’avais apprécié tout autant que cet instant et je fermais les yeux, ma main caressant légèrement le dos de la vénusté allongée sur moi. Sa douce respiration avait l’effet d’une berceuse et je me serais presque endormi si Alice ne s’était pas levée pour me dire qu’elle filait prendre une douche. Je souris à sa remarque et la regardais filer avant de la suivre dans la salle de bain.


Je vérifiais mon reflet dans le miroir pour constater que la petite entaille serait, effectivement à peine visible demain. J’ôtais ensuite le bandage de mon avant-bras gauche ainsi que celui que je portais au flanc avant de rejoindre Alice sous la douche. Je passais mes mains autour de sa taille, me collant plus que de raison contre elle avec un sourire aguicheur et je me contentais de récupérer le gel douche…


- Noix de coco ? Hmmm… J’ai connu plus viril comme parfum ! déclarais-je en souriant et en lui adressant un clin d’œil.


Notre douche fut prise très sagement et je tardais un peu plus longtemps qu’Alice dans la salle de bains afin de terminer mon bandage de la blessure par balle. Ma jolie herboriste avait du m’aider pour celui du bras.
Lorsque je retournais dans la chambre je me stoppais quelques secondes pour observer la jeune femme avec un sourire. Puis, sans attendre, je me glissais dans le lit… Si j’avais commencé à m’allonger sur le dos il ne me fallut que quelques secondes pour me positionner sur le côté afin de passer mon bras autour de la taille de la belle. Ce contact, la douceur de sa peau, tout comme sa respiration calme et son parfum eurent raison de mes dernières forces. Je m’endormais en à peine quelques minutes sans qu’aucun cauchemar ne vienne perturber mon sommeil.







.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 14
Coups du Destin: 1
Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Messages : 798
Membre du mois : 11
Je crédite ! : (c) John (c) LBG
Localisation : Livingston ou en vadrouille !
Caractère : Impulsif, violent, têtu, séduisant, travailleur et organisé
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indéterminée !
Autres comptes : Aaron Caron

Chaque seconde est comptée... Sauf si le temps est un allié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d’une soirée en compagnie du diable / Damon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Un "nous" le temps d'une soirée llElisa/Alaric
» [Flashforward] Le temps d'une soirée ☼ Kenneth
» FlashBack Junel.♥. ♦ Le temps d'une soirée d'été
» Soirée à l'opéra Garnier...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Le Centre-Ville
-
Sauter vers: