AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
We all want to change the world
MessageSujet: We all want to change the world   Jeu 14 Jan - 16:16

Icon100x100Icon100x100Icon100x100Icon100x100






Devant son miroir, Morgane s'applique à effacer toute trace de pli soucieux entre ses sourcils. Auparavant, elle n'avait pas à se soucier des émotions qui transparaissent sur son visage, on pouvait y lire les émotions comme un livre ouvert. Depuis qu'elle est devenue Reine, elle doit sans cesse faire attention à ses expressions qui pourraient la trahir. Ce n'est pas évident de changer du jour au lendemain des habitudes qui durent depuis 8 siècles.

Ce soir, elle va devoir faire d'avantage attention. Cette nuit, elle rencontre l'Ulfric et sa Lupa. Nouvelle lupa, qui doit sûrement être sa femme, Isadora. Morgane la connaît très peu, mais elle l'imagine assez mal laisser une autre femme devenir la Lupa de son époux. De surcroît, ils viennent avec des reproches en tête. Elle en ignore encore la nature exacte, mais elle ne tardera pas à le savoir.

Ce soir, Morgane va devoir faire tout son possible pour que les loups acceptent l'alliance qu'elle compte leur proposer. Devoir mettre de côté ses doutes, se montrer plus forte qu'elle ne l'est réellement. Hayden avait enfin accepté qu'ils se donnent rendez-vous, c'est elle qui avait insisté pour qu'ils soient chacun accompagné. Elle se méfie trop de cette rencontre, sait-on jamais qu'il soit encore persuadé que les nocturnes sont responsables de l'assassinat de Mary.

Elle a demandé à Freyja de l'accompagner. Parce qu'elle ne lui a donné aucune raison de douter de sa sincérité depuis l'assassinat de Jana. Elle ne lui accorde pas encore totalement sa confiance, elle n'est pas aveugle pour autant, et voit bien que la nocturne fournit des efforts pour la légitimer. La Reine pousse un soupir et observe sa tenue, elle a opté pour le pratique. Jean et chemise, elle doute que l'Ulfric vienne lui-même en costume cravate, il ne s'offusquera donc pas de leurs habits.

Freyja est déjà dans le hall quand Morgane quitte ses appartements, elle donne ses ordres. Elle sera la seule à assurer la protection de la Reine durant l'entretien, tout en assurant l'aspect diplomatique de la rencontre. Générale et Conseillère. Il est important que personne ne soit présent, encore moins qu'ils leur prennent l'envie d'intervenir.

« Il va falloir mettre les bouchées double, l'un des leur aurait été agressé par un nocturne, sans aucun doute, ils vont réclamer réparation. » Prévient-elle lorsqu'elles se trouvent dans la voiture les menant à la Cathédrale. Il avait désiré un lieu public, la Cathédrale lui était venue en tête, publique et sans trop de témoins. Elle a trouvé nécessaire de prévenir le religieux en tête du monument, qui n'était pas spécialement ravi d'accueillir deux leaders sans qu'il appréhende un conflit, mais au moins ne serait-il pas étonné de les voir arriver. Il incarnera la neutralité et avait accepté d'être le témoin silencieux des pourparlers.

La voiture s'arrête devant l'immense bâtiment. « Pourvu que tout se passe bien. » Murmure-t-elle devant les portes de la Cathédrale. Ce ne sera pas sa première mission diplomatique, mais comme toujours, elle appréhende. C'est aussi douloureux de se trouver là, devant la Cathédrale qui avait unis sa mère à Augustus et son frère à Jana, elle-même à Léopold, tous morts. Sauf Krystel, mais c'est encore un secret de polichinelle au sein des Nocturnes.

Accompagnée de Freyja, elles entrent et sont accueillies brièvement par le prêtre. Les loups ne sont pas encore arrivés, ils ne seront pas en retard pour autant puisqu'elles sont légèrement en avance. Le prêtre les installe à une table qu'il a pris la liberté de mettre en place avec 4 chaises.


HRP:
 

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Mer 20 Jan - 15:55

Icon100x100Icon100x100Icon100x100Icon100x100





Je n’aimais pas l’idée de me retrouver à une table avec des vampires. Je savais que diplomatiquement, cela était important, pour autant je n’étais pas enthousiaste à cette idée. Encore moins en sachant qui m’accompagnait. J’avais longuement débattu avec Hayden et nous nous étions plus d’une fois disputés à ce sujet sans qu’aucun ne revienne sur ses idées. Cela avait été explosif et même nos moments câlins n’avaient pas permis de nous mettre d’accord. Je faisais clairement la tête dans la voiture, ne décrochant pas le moindre mot à mon époux qui conduisait la voiture. J’avais accepté que nous y allions à deux, à condition que des loups se tiennent non loin du lieu pour venir nous prêter main forte si nécessaire. J’avais demandé quinze membres de notre meute, il avait diminué ce nombre à sept. Il n’y avait que des lycanthropes le sang de métamorphes étant trop savoureux pour les nocturnes rouges.

Je descendais de la voiture comme j’y étais montée, sans un mot. Je n’attendais pas Hayden pour entrer dans la cathédrale, découvrant non sans ironie le choix du lieu fait par les vampires. La maison de dieu. Ouais c’était de très mauvais goût si vous voulez mon avis. Je remontais l’allée, sachant que mon loup était juste derrière moi et qu’il n’aurait aucun mal à me rattraper. Mes talons firent un bruit du tonnerre à chaque fois qu’ils se posaient sur le sol. Dans le genre discret on pouvait repasser. Je saluais vaguement d’un signe de tête les vampires présents avant d’ôter ma veste pour l’accrocher sur le dossier d’une chaise que j’avais éloignée de la table. Je lisais ma robe bleu nuit sous mes fesses avant de m’asseoir sur la chaise, en croisant ma jambe droite sur ma cuisse gauche. Je croisais mes bras sous ma poitrine, le visage neutre attendant que tous s’installent et commencent à parler. Ne comptait pas sur moi pour engager la conversation. Ouais on faisait plus polie et alors ? J’étais contre cette rencontre et je ne m’en cachais pas. J’y étais venue uniquement pour être un secours en cas de problème à mon époux.


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Lun 25 Jan - 20:55

Un tête à tête avec des loups. On avait vu mieux, comme double rancard. Surtout pour la Conseillère de la dernière monarque vampirique vivante, qui avait contribué à la mort de la précédente. Si une deuxième Reine vampire trouvait la mort sous ma surveillance… Je ne donnais pas cher de ma peau. Mourir intoxiquée par le venin qu’était le sang des loups serait surement moins douloureux que la torture que l’on me ferait alors subir. Car, évidemment, si je m’en étais bien sorti la première fois étant donné la frénésie et les pulsions qui avaient habité nombre de vampires, je n’aurai aucune excuse, cette fois-ci. C’était pourtant mon rôle, et je protègerai la Reine, tout en veillant à ce que les négociations se passent bien.

La voix de Morgane pèserait bien plus que la mienne, évidemment, mais je n’aurai aucun intérêt à rester un pion inactif. Peut-être aurions-nous du amener un scribe, pour consigner tout ce qui serait dit. Un troisième parti, neutre. L’une des nonnes ou l’un des prêtres ferait l’affaire. À moins que ça ne soit des tarés, qui appartenaient à la PES, durant ses années dorées. On n’était jamais à l’abri d’un lunatique, qui pourrait vouloir nuire aussi bien aux loups qu’à nous. Et il serait de mauvais augure pour les uns et les autres, pour cette paix indispensable pour lutter contre les semi-démons, qu’il arrive malheur à un seul des intervenants de cette petite sauterie. Je ne pensais pas les loups capables de surpasser leur rancœur envers nous, si un malheur arrivait. Pas plus que l’on ne pourrait laisser une atteinte à notre reine impunie. Mais cela n’était pas encore arrivé. Inutile d’imaginer les scénarios catastrophe les pires possibles, nous saurions nous en sortir, si nécessaire.

Je portais une combinaison qui me laissait libre de mes mouvements, et libre d’utiliser les armes que je portais. Armes non dissimulées, non pas dans l’optique de montrer que j’étais prête à toute évidence, mais plutôt que je ne faillirai pas à la protection de la Reine. Dague en argent, que je pourrais saisir sans mal avec les gants que je portais et n’ôterais pas, flingue rempli de balles en argent, lui aussi. Je souffrirai, si on le retournait contre moi, mais j’étais prête à toute éventualité. J’acquiesçais à ses propos, alors que nous nous rendions sur place dans sa voiture.

« Ils vont demander gros, pour obtenir plus que ce qu’ils escomptent obtenir, ou au moins autant. Nous ne pouvons refuser de faire quoi que ce soit, mais nous pouvons arguer que n’importe quel démon peut créer un carnage avec les loups comme les vampires, comme en février, et qu’il est difficile de blâmer quelqu’un qui ne possède pas le moindre libre arbitre. À moins qu’ils ne veulent qu’on demande réparation pour tous nos morts en février, qu’eux fassent de même, et que tout ça ne serve à rien. Il ne faut pas leur dire ça, évidemment, mais les diriger vers le problème le plus pressant que sont ces démons, Majesté. »

Le trajet fut assez rapide, et je m’asseyais aux côtés de ma Reine, légèrement en retrait pour ne pas être gênée par la table, attendant l’arrivée des autres convives. Signalant au prêtre qu’il pourrait consigner l’intégralité de la discussion, sans réellement demander son opinion.

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 


Dernière édition par Freyja Swayne le Jeu 11 Fév - 12:11, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Mer 27 Jan - 11:40

Il avait fallu beaucoup de temps pour en arriver là, pour pouvoir enfin avoir un rendez-vous en face-à-face qui se déroule selon des termes que j'aurais pu choisir et pas seulement subir. La discussion avait été longue, parfois vaine même. Mais nous y étions arrivés. La grande vampirette en chef, suceuse de sang devant l'éternelle, avait accepté mes conditions et moi les siennes. J'avais encore dû en parler auparavant à Isadora, qui bien entendu, n'entendait pas tout à fait de cette oreille de se laisser bêtement faire. Elle n'aimait pas les vampires et je ne pouvais que comprendre. Notre espèce était décimée depuis le début de l'Histoire par la leur et nous avions subi de tous temps grands carnages et viles trahisons de leur part. Je ne leur jetais pas la pierre, pas qu'à eux en tous cas, car c'était dans notre sang de nous combattre. Comme beaucoup d'autres créatures terrestres, nous étions totalement incapables de nous piffrer. C'était comme ça. Cela ne voulait pas dire que nous avions quelques efforts à fournir, et surtout une justice à obtenir. C'était ça de mon côté, le but premier de toute cette affaire.


Décider Isadora n'avait pas été une sinécure et j'avais dû me disputer avec elle un bon moment pour qu'elle accepte de rencontrer ceux qui avaient contribué au massacre de tant des jeunes loups qu'elle avait aidé à éduquer, à entraîner. Je comprenais ses réticences et les partageais, mais il n'en restait pas moins que nous devions apprendre à les supplanter. L'évolution demandait une adaptation, un point c'est tout. Sans cela on risquait de tous se retrouver à claquer la gueule ouverte, sans espoir de rien du tout. Durant tout le trajet, mon épouse ne souffla mot et je réfléchissais en silence, sans rompre la glace. Je savais que quand elle avait cette tête-là, malgré la protection à distance qu'elle nous avait organisé, il valait mieux ne pas la tancer. Je la laissais donc à ses propres pensées. Nous nous avancions finalement vers la cathédrale pour y rencontrer nos plénipotentiaires à crocs. Je souris vaguement en entendant le boucan des talons d'Isa, qui devait prendre un malin plaisir à troubler le calme ambiant.


Je m'avance et avant de prendre place, salue les deux vampires d'un signe de tête.



| Bonsoir. Je suis venu avec ma Lupa, Isadora Valentyne. Pouvons-nous commencer, l'endroit est-il bien sécurisé? |


A la vampirette de commencer...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Mer 27 Jan - 13:11

Icon100x100Icon100x100Icon100x100Icon100x100




L'animosité de la louve est flagrante, elle ne semble même pas s'en cacher d'ailleurs. Il ne fallait pas s'attendre à un accueil en fanfare, les bras ouverts où tout le monde se ferait un câlin pour enterrer la hache de guerre. Son instinct lui souffle de vraiment se méfier de cette louve, elle n'est pas sans savoir qu'elle était l'exécutrice de la meute, aujourd'hui devenue Lupa.

« Bienvenue, Mr et Mme Valentyne... » Elle retient ses félicitations de justesse, ce serait probablement mal vu étant donné qu'ils sont ulfric et lupa suite à l'assassinat de Mary, comme elle est devenue Reine suite au sacrifice de Krystel. Morgane n'a pas choisi d'être reine, ne l'a jamais souhaité, ce n'est pas pour autant qu'elle ne prend pas son rôle à cœur. Ce serait stupide d'éveiller l'animosité par des paroles qu'elle n'aurait pas su retenir.

« Voici Freyja, ma conseillère. » La Reine ne fait aucune mention des armes que cette dernière détient, les loups doivent parfaitement sentir l'odeur de l'argent leur piquer les narines. S'ils n'en font aucune remarque, Morgane n'en fera pas d'avantage. « Le prêtre ici présent a accepté d'être témoin de notre rencontre. » Ça lui semble important d'avoir un œil neutre, il témoignera en toute objectivité si la situation venait à dégénérer.

Quant à la sécurité de l'endroit, il est évident qu'elle a pris toutes les précautions utiles pour contrer les attaques extérieures. Sans parler de leurs loups qu'ils ont probablement placés à l'extérieur en plus des soldats vampires que Freyja a placé également. Ils se montrent tous précautionneux.

« Je vous remercie d'avoir accepté de nous rencontrer, je souhaite tout d'abord vous assurez que nous n'avons nullement orchestré l'assassinat de Mary, nous avons eu affaire à deux de vos ''louves'', j'ignore si elles vous ont passé le message. » Morgane insiste bien sur le mot Louves, parce que l'une d'entre elles n'en était pas une. Comme sa mère, elle n'est pas sans savoir que les métamorphes sont parmi eux. Recueillis et protéger par la meute.

« Je vous offre mon entière coopération pour retrouver l'assassin, vous l'auriez su si vous étiez venu me trouver. » Au lieu d'accuser son peuple dans l'ombre, elle veut bien croire qu'un vampire soit le coupable, mais être accusé d'avoir commandité l'assassinat alors qu'elle faisait le deuil de sa mère, en plus d'être submergé par des responsabilités, c'est dur à avaler.

« Je vais vous dire les choses, une bonne fois pour toute, je n'ai aucun intérêt à déclarer la guerre à votre meute. » Pas pour l'instant, pas s'ils cherchent le contraire. « Nous sommes naturellement des ennemis séculaires, c'est un fait, mais je pense que si nous nous en donnons la peine, nous pourrions cohabiter, sans nous déclarer la guerre pour savoir qui puisse le plus loin. »

Ce n'est pas dans son habitude d'être aussi peu conventionnel dans ses propos, mais elle tient à leur faire comprendre qu'elle n'est pas ses prédécesseurs. Qu'elle pourrait avoir mieux à offrir que des cadavres à tous les coins de rue.

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Mar 2 Fév - 21:19

Icon100x100Icon100x100Icon100x100Icon100x100





Nous n’avions rien à faire ici. Je comprenais la nécessité de traiter avec ses suppôts de Satan, pour autant, je ne voyais pas l’intérêt de venir tous deux dans cet endroit. Hayden prenait bien trop de risques. Ces vampires ne m’inspireraient jamais confiance. Cette espèce n’est que fourberie. Mon instinct me hurlait de me transformer et de déchiqueter leur chair, résolvant ainsi plus d’un problème. Mais je ne le pouvais pas. Mon époux ne me le pardonnerait pas et si j’étais capable de vivre en marge d’une meute ou d’une société, je serais incapable d’être exclus de sa vie à lui. Si j’étais présente ce soir, c’était uniquement pour lui. Je me foutais complètement de faire la paix avec ceux qui, à mes yeux, étaient et resteraient des ennemis.

Je ne pus m’empêcher de lâcher un ricanement mauvais à la suite des paroles de la Rejeton de la Reine Rouge. Ce n’était pas politiquement correcte, mais peu importe. De qui se fichait-elle donc ? Je me relevais légèrement et ancrais mes yeux dans les siens. Je n’avais pas peur d’elle, et ma louve irradiait d’une colère noire que je lui laissais voir. Arrêtez par pitié de nous prendre pour des imbéciles. Nous sommes des loups, des prédateurs. On ne dirige pas une meute de lycanthropes en étant des enfants de cœur. J’ai tué plus d’un vampire, plus d’un loup, plus d’un semi-démon. Je suis Lupa, mais j’étais exécutrice. Pensez-vous pouvoir nous berner aussi facilement ? Vous indiquez ne pas vouloir nous déclarer la guerre, or vous ramenez en ces lieux des armes en argent, qui, vous le savez très bien, peuvent nous être mortelles. Pardonnez-moi mais je trouve cela on peut plus ironique. Je ne porte, pour ma part, aucune arme sur moi, et il en est de même avec Hayden, alors que nous en possédons également pouvant vous êtres des plus mortelles. Vous voulez parler de paix ? Commencez donc par vous désarmer, vous et votre conseillère. Je n’étais vraiment pas diplomate, mais qu’importe. Je trouvais son attitude hypocrite au possible et reflétant parfaitement ce qu’Elle et son espèce était réellement. Si elle voulait avoir un minimum de politesse de ma part, elle allait devoir se montrer plus honnête et faire tomber les masques. Je fis un vague signe de la main, avant de croiser les bras sur ma poitrine et de m’avachir de nouveau dans mon siège, tout en continuant. J'ai eu tout le loisir de sentir l'odeur d'un vampire sur le corps de Mary Wellesley. On ne s’est pas simplement contenté de la tué, non. On a joué avec avant de la traquer sur notre propre territoire pour la mettre à mort ensuite. Et dernièrement, l’un des miens a encore été attaqué par l’une des vôtre. Elle l’a séquestré chez elle, et s’est amusée à le torturer. Comment expliquez-vous donc cela Majesté ? Que devons-nous donc comprendre ? Comment parler de paix avec nous alors que vous n’êtes pas capable de contrôler les vôtres ? Une fois lancé, il n’était pas évident de m’arrêter. Hayden n’allait vraiment pas être content, vraiment pas content. Tant pis. Pour une fois, il jouerait le gentil flic et moi le méchant. Je mettrais les pieds dans le plat et lui chercherait à arrondir les angles.


Hj : Désolée Isa est du genre... A mordre x'D

_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Jeu 11 Fév - 12:31

Les festivités s’annonçaient sympathiques. Si l’Ulfric s’était montré froid mais sans offenser qui que ce soit, l’accueil de la louve donnait le ton. Son côté irrévérencieux, surtout. Elle dirigeait peut-être sa meute, mais si elle se comportait elle-même ainsi envers les vampires, comment voulait-elle que ses chiens se tiennent face à nos vampires ? Ferait-elle l’effort de les punir, s’ils s’attaquaient seulement aux nôtres, alors qu’elle se montrait si peu conciliante ? Je ne pouvais qu’en douter. Plus vite cet échange se terminait, mieux ce serait en tout cas. Je laissais un sourire ironique orner mes lèvres, alors même que la louve nous accusait de malhonnêteté. Comme si nos armes changeaient quoi que ce soit. Nous étions mutuellement des ennemis mortels les uns envers les autres, quelques armes n’y changeraient pas grand chose. Je les enlèverai, si ma Reine me l’ordonnait. Mais cette décision avait été prise par Morgane, et seule elle pouvait revenir dessus.

« Je les enlèverais si ma Reine le décide. Et ne prétendez pas que vous ne nous êtes pas nocifs sans arme. J’aurai d’ailleurs pu dissimuler les miennes, je ne vous fais pas cet affront. Si je comptais les utiliser, l’effet de surprise serait un atout sans faille, il me semble. »

Qu’elle réagisse comme elle le voulait, qu’elle estime que l’on se joue d’eux, peu me chaut. Indépendamment d’eux, je ne serai pas sortie sans arme. J’acquiesçais silencieusement, imperceptiblement, cependant, aux propos de ma Reine. Qui n’allaient visiblement rien donner, si l’on en croyait la Lupa. L’Ulfric serait-il plus mesuré ? Croyaient-ils nous avoir, en se la jouant tantôt copains comme cochon, tantôt froids comme la glace ? Peut-être leur haine incommensurable les rendait-elle aveugles, et stupides. Ce que n’était pas Morgane, loin de là.

Je fixais la louve, alors qu’elle continue dans son attitude de gamine rebelle qui cherche à provoquer et à faire exploser ses interlocuteurs. Croit-elle réellement que ses loups se tiennent beaucoup mieux ? Je regarde brièvement Morgane, qui ne semble pas surprise par cette accusation. Qu’aurait-elle à y répondre ? Certainement rien qui n’apaiserait la louve.

|HJ| Désolée de l'attente, et du message qui ne sert carrément à rien... -_-

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Sam 13 Fév - 16:32

Isadora, je l'aime comme un fou. Mais parfois elle est quand même vachement pisse-vinaigre. Je sais bien que ses efforts et ses a priori servent uniquement les buts de la Meute, mais parfois ceux-ci impliquent une dose d'efforts supplémentaires. Je sais qu'elle se modère déjà, mais elle doit faire plus. Bon, notre dispute n'a pas dû forcément beaucoup aider dans le sens d'un peu plus de diplomatie, mais j'espérais bien que nous n'aurons pas à nous expliquer en direct devant les deux sangsues, ce serait sans doute ça le vrai drame. La souveraine des vampires nous souhaite la bienvenue et je sens un léger malaise s'installer. Sans doute plus à cause de l'attitude d'Isadora que de quoi que ce soit d'autre, mais il y a aussi le fait que je ne suis pas certain de la sécurité de l'endroit. Je hausse d'ailleurs un sourcil quand elle dit que le prêtre qui était dans le coin allait être le témoin de notre rencontre. Les vampires et l'Eglise, main dans la main, sérieusement ? Je trouvais ça un peu dangereux, mais surtout je trouvais ça déplacé.


| C'est bien beau d'avoir un témoin neutre, mais l'Eglise a trempé dans les Années Sanglantes, ne l'oublions pas. Je n'ai pas oublié les appels aux croisades, au meurtre et de manière générale à la destruction de tout ce qui n'est pas humain. Je préférerais que ce type nous laisse discuter tranquillement. Qu'il appelle la PES si jamais les choses devaient dégénérer, mais je ne pense pas que nous en arriverons là, n'est ce pas? |


Je promène mon regard sur la souveraine, sa conseillère, et Isadora. Pourtant les choses commençaient assez mal. Je laisse la souveraine discourir sur le meurtre de Mary et sur sa bonne volonté à retrouver les coupables. Elle nous garantit de la paix, de ses aspirations à une coexistence en bonne intelligence entre nos deux espèces. Je comprends ce qu'elle dit et suis tenté de la croire, car je sais qu'elle est infiniment plus modérée que sa salope de mère. Bien sûr, Isadora n'entend pas tout ça de cette oreille. Elle parle d'argent et je me hérisse. Tiens, oui. Maintenant qu'elle le dit et que je me concentre sur mon odorat, je sens bien de quelles « protections » les vampires peuvent se targuer. Tout ce qu'elle dit ensuite est bien peu diplomatique mais elle a raison sur toute la ligne, qu'il s'agisse du meurtre de Mary aussi bien que de l'agression de Malcom. Nous avions été largement bousculés par ces deux affaires et aucune lumière n'avait été faite sur ces sujets, ce qui commençait à peser sur l'ambiance au sein de la Meute ; on attendait de nous des résultats.


| Vous vous êtes réservées malgré tout un avantage déterminant, en contradiction totale avec la bonne conduite de négociations. Vous savez pertinemment que vous pourriez nous tirer dessus avant que nous n'ayons le temps de nous transformer. Alors oui, vous auriez pu mieux les cacher, et vous auriez pu nous abattre directement. Il n'empêche que votre équipement va à l'encontre des intentions de la rencontre. |


Je rebondis sur les paroles d'Isadora, qui sur le fond, avait raison sur toute la ligne.


| Il n'y a aucun doute à avoir sur le fait que le tueur est un vampire, toute la Meute a bien senti votre odeur si caractéristique |


Et si dégoûtante.


| Isadora a raison. Si vous ne déposez pas vos armes, nous partons. Mary Wellesley n'a reçu aucun intérêt de la part des enquêteurs de la PES pas plus que de vos services, paraît-il. En sus, je suis également venu ce soir pour discuter de cette dernière agression. Un de nos loups a été kidnappé en pleine rue, torturé et séquestré. Je veux les responsables de ces deux agressions, ou bien la paix risque fort d'être déjà dans le domaine du souvenir, qu'on le veuille ou non. Je ne suis Ulfric que parce que j'ai la confiance des miens pour régler les problèmes, mais je ne resterais pas Ulfric si je suis incapable de protéger les miens. Et qui me remplacerait ne manquerait pas de toquer à votre porte de manière moins pacifique. Que comptez-vous mettre en place pour empêcher les vôtres d'attaquer les nôtres ? |


J'étais offensif, mais c'était la vérité ; aucun lycanthrope n'avait assassiné ou agressé l'un des leurs ces derniers mois, n'est ce pas?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We all want to change the world   Sam 13 Fév - 17:42

Icon100x100Icon100x100Icon100x100Icon100x100





Les accusations fusent déjà, de la part de la louve, puis du loup. Freyja fait valoir très justement qu'elles auraient pu leur cacher ses armes, si elles avaient eu de mauvaises intentions. Avant de se laisser emporter par la colère de la Lupa, Morgane s'exhorte au calme. Il est inutile de répondre en élevant la voix, cela ne ferait qu’aggraver la situation. A aucun moment, elle ne détourne les yeux de la louve, il n'est pas question de se laisser intimider.

Hayden refuse la présence du prêtre, un point de vue qu'elle peut comprendre. Elle ne souhaitait pas impliquer la PES à cette rencontre, mais elle fait signe au religieux de s'éloigner, ce qu'il accepte, non sans bouder. Il pose un ultimatum, soit elles déposent les armes, soient ils partent. Ils attendent toujours qu'elle dépose les armes trop facilement, hors, ils se trompent lourdement sur la personne s'ils pensent qu'elle leur laissera passer tous leurs caprices sans contrepartie. Il n'est pas le seul dont on attend beaucoup.

« N'oublions pas que vous nous accusez d'avoir assassiné votre Lupa, vous nous accusez à nouveau d'avoir torturé l'un des vôtres, comment être certaine que cette rencontre ne soit pas un guet-apens de votre part ? C'est une mesure que j'ai jugée nécessaire pour notre sécurité propre, en rien cette mesure est offensive. Si vous m'assurez que cet entretien se passera sans plus...D'incidents... D'autant plus face à l'ancienne exécutrice, coupable d'avoir décimé plusieurs des miens, comme vous le dites si bien... » Dit-elle en lorgnant la louve. « Freyja se désarmera. Quant à moi, je ne possède aucune arme, fouillez-moi si vous le souhaitez. »

Les loups ont le sang chaud, là où les vampires ont le sang froid. Ils agiront toujours dans la démesure, bien que l'ulfric semble plus modéré que sa femme. Morgane fait donc signe à Freyja de se débarrasser de ses armes, uniquement s'ils leur assurent que cette rencontre se passera sans incident physique.

« Je suis ici pour vous assurer que ni ma mère, trop occupé à se sacrifier, ni ma sœur, ni moi-même n'avons fomenté l'assassinat de votre lupa, croyez-moi nous avions beaucoup plus important à gérer ces derniers mois que de nous préoccuper de votre meute. Si un vampire est bel et bien impliqué, cela signifie que quelqu'un, ou quelques uns cherchent à nous porter préjudice et je tiens à nous éviter une nouvelle guerre, à soulever également que ce ne serait pas la première fois que l'on utilise nos différents pour des desseins autre que les nôtres. » Ils ont été manipulés par les semi-démons, ce sont bien eux qui les ont lancés dans les années sanglantes. C'est pourquoi Morgane a absolument tenu à organiser cette rencontre afin de dissiper les malentendus.

« Vous assurez qu'un vampire a assassiné votre Lupa, avec la seule preuve d'avoir relevé son odeur, tandis que de mon côté je n'en ai aucune. C'est facile d'accuser les autres quand on ne détient aucun coupable...Je suis ici en toute bonne foi, prête à me fier à votre parole, à défaut d'avoir pu nous-même relever nos preuves. Ne m'accusez donc pas de mauvaise foi. Je comprends que vous deviez réclamer justice, vous comprendrez sûrement que je n'agirai pas tant que je n'ai aucune preuve. Fournissez-moi des témoignages, permettez-moi de recueillir celui de votre ''loup'' afin de retrouver le coupable et j'agirai en conséquence des sévices qu'il a reçus. »

« Mettre en place ? » Morgane fait la moue, ne se rendent-ils pas comptent de la précarité de leur demande ? « Je souhaite la paix entre nos espèces, vous pouvez d'ores et déjà partir avec l'assurance que je ferais en sorte que cela ne se reproduise plus, s'il en va de même de votre côté. Quelques Nocturnes ont disparu dernièrement, je ne suis pourtant pas ici à crier à tort ou à travers que vous êtes les coupables ou à vous demander dédommagement, je vais d'abord vous demandez si vous avez quelque chose à voir dans ces disparitions ? » Depuis 2 mois ses officiers ont relevé 5 disparitions. Elle en a déjà discuté avec la directrice de la PES.

« Maintenant, laissez-moi appuyer sur un élément qui me semble important. Nous, mes conseillers et moi, connaissons parfaitement l'existence des autres, parmi vos loups. Ils ont d'avantage l'odeur d'un humain au sang plus qu'irrésistible, que de vos loups et tant que leur existence restera secrète, ils apparaîtront comme des humains et relèveront de la juridiction humaine, pour peu qu'ils portent plainte. Je ne peux prémunir mes sujets sur quelque chose qu'ils ignorent en grande majorité. »

HRP:
 

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: We all want to change the world   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
We all want to change the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DELINDAH ϟ i want to change the world, instead i sleep
» i'd love to change the world (noam)
» Nevaeh ¤ What if we keep change this world to die?
» CNN: Food prices rising across the world
» On ne change pas une equipe qui gagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville :: Cathédrale St Mungo
-
Sauter vers: