AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Turn your magic on [Livre III - Terminé]
MessageSujet: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 10 Jan - 21:37




Turn your magic on


Première quinzaine de Mai 2018

Ne pas savoir était le pire dans cette histoire mais Aleks avait réussi à se faire une raison. S’il avait voulu lui faire du mal il l’aurait fait depuis longtemps, elle n’était pas une cible si compliquée à abattre. Mais cette constatation avait pris du temps, elle était restée enfermée chez elle, refusant de dormir une fois la nuit tombée, demandant à la seule personne qu’elle avait vu pendant tout ce temps : John de passer par la fenêtre. Bref c’était un épisode douloureux qui était derrière elle à présent.

Enfin peut-être pas lorsqu’elle fut à quelques rues de sa destination pour la nuit elle sentit la peur se faire sentir de nouveau. Elle avait déjà fait le trajet plusieurs fois avant aujourd’hui mais elle n’avait jamais sauté le cap. Encore aujourd’hui elle hésitait à faire demi-tour. Le Vampire n’avait pas donné de numéro d’appartement juste une adresse, ça allait être pratique sachant qu’elle ne savait pas qui elle venait voir exactement mais peut-être qu’il y avait un concierge à l’entrée qui pourrait l’aider… Mais c’était pas gagné quand même et si elle tombait nez à nez avec un autre résident vampire. Bref elle s’imaginait tous les scénarios catastrophes possibles à chaque fois qu’elle venait ici.

Elle ne pourrait pas éternellement repousser l’échéance pourtant, il l’avait prévenu et elle n’avait pas vraiment envie qu’il vienne mettre en pratique toutes les options qu’il n’avait pas exploité la dernière fois. Alors aujourd’hui elle avait décidé d’aller jusqu’à bout cette fois. Ne pouvant se pointer complètement nue elle était obligée d’y aller sous sa forme humaine même si l’envie de se cacher derrière l’apparence du chat bleu russe qu’elle avait l’habitude de revêtir elle avait dû opter pour un jean tout simple avec un T-shirt noir et une veste Teddy traditionnellement rouge.

Finalement avec un soupire elle se hasarda à avancer plus près du lieu que ce qu’elle avait jamais fait. Il ne semblait pas y avoir de sécurité au premier abord, elle avait bien fait de prendre une lame en argent pour le cas où un Vampire tenterait de l’approcher de trop près.

« Si tu n’y vas pas c’est lui qui viendra te chercher et ça se fera sans doute pas en douceur. » murmura-t-elle pour elle-même.

Elle aurait besoin de courage ce soir parce que si elle avait échappé à la morsure l’autre nuit là elle allait devoir passer à la casserole c’était le deal après tout. Elle parvient à s’avancer jusqu’à l’entrée où immédiatement un homme s’approcha d’elle comme pour lui demander ce qu’elle venait faire ici.

« Bonsoir, je… » commença-t-elle avant qu’il n’ouvre la bouche et avant qu’elle ne se rappelle qu’elle ne savait pas qui elle venait voir. « En théorie on doit m’attendre, Aleksandra… »

Elle espérait sérieusement que ça dise quelque chose à l’armoire à glace devant elle sinon elle passerait pour une cruche. Mais son visage de marbre ne l’aidait pas à deviner ce qui allait bien pouvoir advenir d’elle.

« Suivez-moi. »

Elle leva un regard hésitant vers lui. Elle ignorait si c’était bon ou pas, s’il allait mettre en pratique les différentes idées du Vampire qu’elle avait rencontré la dernière fois. Son poing était fermé sur la lame qu’elle cachait dans sa poche. Elle devait en avoir les jointures blanches mais qu’importe elle n’avait pas vraiment le choix que de suivre son guide.

Il devait l’entendre, son cœur qui battait à tout rompre dans sa poitrine mais il ne fit pas le moindre commentaire. Il se contenta de l’escorter au dernier étage faisant parfois barrage entre elle et un Vampire qui passait et qui ne manquait pas de se retourner vers son passage. Il adressa un mot au garde présent et ils la laissèrent entrer dans un immense loft où un Majordome la salua.

Où est-ce qu’elle avait mis les pieds ? Nul doute qu’elle n’aurait pas du se donner la peine d’enfiler une paire de basket, sa seule option de fuite c’était la fenêtre. Le seul soucis c’est qu’elle ne maîtrisait aucune transformation qui puisse survivre à un tel saut. Elle se rendait doucement compte qu’elle était prise au piège. Mais en attendant Alfred (ok, Aleks n’avait pas entendu sa présentation et avait décidé de lui donner ce surnom) lui demandait si elle désirait manger ou boire quelque chose. Il lui fit même signe de la suivre dans la cuisine. La jeune femme n’avait pas l’intention de lâcher son tout petit poignard mais elle tentait tout de même de se détendre un petit peu.

« Je prendrais juste un verre d’eau c’est gentil. » dit-elle en songeant au nœud qu’elle avait dans l’estomac. « Vous savez dans combien de temps il sera là ? »

Alfred lui adressa un sourire avant de hausser les épaules et de lui tendre le verre d’eau demandé. Sur ce il la laissa dans ses pensées en lui disant que si elle avait besoin de quoi que ce soit il était à sa disposition. Elle s’approcha d’une vitre pour commencer à évaluer les risques d’une fuite pareille en priant fortement pour voir un escalier de secours ou quelque chose lui permettant de ne pas tenter le diable avec une transformation qu’elle ne maîtrisait pas mais elle devrait commencer à s’y faire, elle n’aurait d’autres choix que de se faufiler dans le bâtiment qui semblait sous très bonne garde. Elle soupira en songeant à ce que John avait pu exprimer directement ou pas au sujet de cette mission, elle aurait dû arrêter avant que les choses ne tournent mal mais c’était déjà trop tard. Elle resta donc figée face au paysage d’Edimbourg le cœur au bord des lèvres, il pouvait arriver à tout moment et prendre un malin plaisir à tenter de la surprendre en silence. Et encore, elle était bien loin du compte en ce qui concerne l’étendue de ses possibilités en ce qui la concerne.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 10 Jan - 23:20

    Enfin... Je remis mon téléphone dans ma poche avec un petit sourire au coin des lèvres. Enfin, je recevais la nouvelle que j'attendais depuis plusieurs semaines. Elle s'était enfin présentée chez moi, après mûres réflexions étant donné le délai depuis notre première, et unique d'ailleurs, rencontre. J'avais eu le loisir de recevoir la visite d'un autre membre de son espèce. Une odeur tout aussi alléchante. Et un goût... Mais j'avais réussi à m'arrêter de boire avant de le tuer. Et la situation était bien différente. Il était venu me surprendre au réveil, totalement drogué au sang de vampire. Je n'étais pas préparé à sa visite. Et j'avais faim, n'ayant rien consommé pendant des heures. De plus, la jalousie avait joué un rôle important, l'envie d'effacer toute trace d'elle sur lui et en lui. J'y étais parvenu. Pour Aleksandra, la situation était moins complexe. Et j'avais désormais davantage confiance en ma capacité de la laisser en vie. Sans oublier que ce sang si savoureux n'était aucune toxique, l'une de mes craintes. J'espérais vivement obtenir davantage d'informations de la part de la jeune femme... Ma foi, je savais me montrer charmant. Je pouvais calmer sa peur, l'apprivoiser peut être. Mon personnel était serein en ma présence. J'étais quelqu'un de juste. Comme je le lui avais dit, j'étais généreux avec ceux qui me servaient fidèlement. Sévère avec les autres. Comme la plupart des gens normaux, non ?

    Je terminais le plus rapidement possible ce que j'étais en train de faire et pris congé pour le restant de la nuit. Je n'avais pas beaucoup de temps pour moi, malheureusement. Et ma vie était compliquée... Scylla n'était plus à mes côtés et cela me pesait. J'essayais d'y penser le moins possible, en me noyant sous le travail, mais je n'arrivais pas à la sortir totalement de mon esprit. Nous étions liés et si j'avais pu occulter ce lien pendant des siècles, notre rapprochement l'avait renforcé et il était bien plus difficile de l'ignorer. Je craignais pour elle, bien qu'elle soit âgée, puissante, rusée et intelligente. Je ne pouvais m'en empêcher. Et en même temps, je craignais également ce qu'elle pouvait faire. Elle était imprévisible et incontrôlable. La preuve avec son petit familier qu'elle avait drogué à son sang, avant de l'enfermer, puis de l'abandonner dans la nature.

    Je cessais de penser à Scylla. Cela m'embrouillait l'esprit.

    Chaque chose en son temps. Je montais dans ma voiture, prenant le chemin de chez moi. Aleksandra m'y attendait, je ne voulais pas la faire languir. Oh, j'avais été patient pendant un mois. Elle pouvait attendre quelques heures, mais je craignais qu'elle ne finisse par se rétracter et je n'avais pas envie d'obtenir de force ce qu'elle pouvait m'offrir librement. Sans compter qu'il était interdit de prendre une pomme de sang par la force. Et je n'aimais pas contrevenir à nos lois. Ma place me l'interdisait. Je me devais de montrer l'exemple, puisque je faisais partie de ceux qui punissaient les hors la loi...

    Je me garais, avant de pénétrer dans l'immeuble. Je pouvais sentir flotter l'odeur unique de la jeune femme et je sentis la faim se réveiller... Avant de pénétrer chez moi, je pris une minute pour faire le vide. Bien. Il était temps. Je pénétrais à l'intérieur à pas feutrés, naturellement. Sortant du travail, j'étais en costume, gris. L'immeuble était entièrement à moi, ceux qui y logeaient étaient des membres du personnel, de la garde, tout était surveillé. Et pourtant, je n'avais pu voir comment le petit jouet de Scylla avait pu rentrer chez moi. Aucune caméra ne l'avait détecté dans les étages ou aux alentours. C'était un mystère. Je la vis, tournée vers la baie vitrée, sans doute songeuse. Volontairement, je marchais plus pesamment, afin qu'elle m'entende, dénouant en même temps ma cravate, que je posais sur un meuble.

    « Bienvenue Aleksandra. T'a-t-on bien accueilli ? »

    Je souris très légèrement, n'approchant pas trop près pour ne pas l'envahir et l'effrayer. Elle était dans mon antre, cela devait être suffisamment stressant.

    « Je mentirais en disant que je n'ai pas attendu ce moment chaque nuit depuis notre première rencontre. On dirait que tu as enfin trouvé le courage de passer à l'acte. Asseyons-nous si tu le veux bien, nous avons quelques points à éclaircir. J'attends tes questions. J'y répondrais sincèrement. »
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Mar 12 Jan - 19:06




Turn your magic on


Première quinzaine de Mai 2018

Elle avait mis un mois à venir. Est-il en colère ? Si oui, que lui ferait-il ? Pour dire toute la vérité elle avait peur même s’il n’était pas en colère. Mais il était trop tard, particulièrement lorsqu’elle entendit des pas derrière elle avant qu’il ne l’accueille. Elle n’avait pas oublié le timbre de sa voix qui traversait les âges. Elle n’avait pas oublié non plus qu’il était plutôt séduisant si on mettait de côté les crocs et la possibilité qu’il avait de lui ôter la vie en quelques secondes s’il le voulait.

« Vous avez un personnel très compétent même si je dois m’excuser auprès d’Alfred de ne pas avoir été une hôte très joyeuse. »

C’était décidé, il s’appellerait Alfred. Il était trop tard maintenant pour qu’elle retienne un autre nom. Elle se fichait pas mal que le Vampire comprenne ou non la référence ou de qui elle parlait. Après tout il connaissait Paris Hilton, il devait connaître Batman. Si c’était pas le cas ça ne fonctionnerait jamais entre eux.

Mais pour dire la vérité elle se fichait pas mal de leur compatibilité culturelle pour l’heure, ce qui la préoccupait le plus c’était le moindre de ses gestes. Elle notait comme il prenait soin de ne pas s’approcher de trop près. Elle accepta donc silencieusement son invitation à s’assoir et comme pour le banc lors de leur première rencontre elle pris bien soin de se placer tout au bout du canapé, s’il venait la coller de suite elle ne donnait pas cher de la petite lueur de courage qui n’animait encore. Des questions elle en avait des tas et elle ne se gênerait pas pour les poser. On n’a moins peur de ce que l’on connait pas vrai ? Et pour l’instant cette sangsue représentait un gros point d’interrogation obscure et dangereux.

« Je suis surprise que vous m’ayez laissée autant de temps pour dire la vérité. » finit-elle par dire en se demandant pourquoi il lui avait laissé un mois entier d’ailleurs.

Elle avait toujours les mains dans les poches et elle était tournée vers lui, refusant de le lâcher une seule seconde des yeux. Mais le plus important maintenant c’était de poser toutes les questions qu’elle avait en tête. Elle ne pouvait pas lui demander cash s’il était important, il avait l’air de l’être ou au moins il était riche vu le bâtiment, l’appartement et tous ces gens qui faisaient ce qu’il leur demandait.

« Déjà, comment vous vous appelez ? Quel âge vous avez ? Qu’est-ce qui me dit que vous parviendrez à vous contrôler ? Vous faites quoi dans la vie ? Ca fait mal ? Je veux dire vous allez quand même me faire un trou dans la peau. Vous voulez que je fasse quoi exactement pour vous, outre le fait que je vous donne mon sang ? Et euh… »

Elle avait tout débité de façon un peu rapide par peur d’oublier une question et elle se rendait compte qu’elle avait peut-être l’air un peu tarée à l’instant. Elle se racla la gorge et attendit les réponses en baissant légèrement les yeux, honteuse de se presser autant mais elle ne savait combien de temps exactement elle aurait le courage de rester assise ainsi. Mais une petite voix lui soufflait que plus cet interrogatoire été court plus ça lui laissait le temps de passer à la suite.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Jeu 14 Jan - 12:20

    « Alfred ? »

    Après la surprise, l'amusement.

    « Oh, j'aimerais dire que Duncan est aussi dévoué... Et je n'ai malheureusement pas d'identité secrète. »

    Et oui, pour traverser les âges, il fallait bien s'intéresser à tout ce qui en faisait la culture. Et les super-héros étaient un pur produit du 20e siècle, qui se poursuivait au 21e. Il n'était pas permis de rester ancré dans l'époque qui avait vu sa naissance, sans chercher à évoluer. C'était le désastre assuré et heureusement, je n'avais jamais souffert de problèmes pour m'adapter et m'ouvrir à de nouvelles connaissances, mœurs et technologies. Après ce petit préambule, je l'invitais à s'asseoir. Il était temps de parler de la raison de sa venue. J'avais longuement réfléchi à sa proposition. Devenir Pomme de Sang était un sacré engagement. De sa part. Mais surtout de la mienne. Les conditions étaient très strictes et étroitement surveillées. Cela ne se faisait pas à la va vite. Je l'autorisais à me poser les questions qu'elle souhaitait. Sa première phrase me fit sourire.

    « Qu'est-ce qu'un mois dans la vie d'un vampire ? L'équivalent d'une heure dans la tienne. Même si je t'accorde qu'une heure peut paraître interminable... Je n'ai aucun intérêt à venir te chercher, effrayée et rancunière à mon égard. Et je gage que tu n'es pas très au courant de tout ce qui entoure les pommes de sang, mais nous y reviendrons. »

    Sinon, elle aurait su qu'elle devait être consentante. Et que cela me demandait un énorme investissement. Pécunier et personnel. Et je fus soudainement assailli d'une avalanche de questions, pas forcément toutes réfléchies. Elles semblaient lui venir comme cela et elle les posait, comme pour ne pas les oublier, même si cela demeurait très brouillon.

    « Nicolas. »

    Je lâchais cela le plus simplement du monde, avec indulgence devant sa nervosité, avant d'ajouter, reprenant dans l'ordre :

    « De Valombre. Je suis né au XVe siècle. Concernant le contrôle... »

    J'avais goûté au sang de Malcolm et j'y avais résisté, tout en étant dans un état de colère et de confusion avancé. Alors avec elle, ce serait plus simple... Quoique... Cela pouvait être une torture également, de devoir m'arrêter alors que c'était si bon. Quelques gouttes à chaque fois, comme on le ferait d'un millésime qu'il ne faudrait surtout pas terminer trop rapidement, se contentant de la piquette entre chaque verre, soigneusement dosé. La perspective d'avoir ce sang unique, rien que pour moi et de façon assurée avait de quoi me pousser à modérer mes appétits... Le fait d'être exécuté si je la tuais également.

    « Un vampire est responsable de la vie de sa pomme. Si je te tue, je serais tué à mon tour. C'est assez efficace comme contrainte, tu ne crois pas ? »

    Je lui cachais le fait que j'avais savouré le sang d'une autre personne à la même odeur. Elle n'avait pas besoin de le savoir et je n'en étais pas spécialement fier non plus.

    « Je suis le Général des Armées de la reine, Aleksandra. »

    Et proche ami de celle-ci. Et conseiller. Un général dont la vie privée était quelque peu chaotique ces derniers temps, d'ailleurs.

    « C'est un peu douloureux oui, mais cela ne dure pas. Concernant ce que tu auras à faire pour moi... Rien. Hormis me donner ton sang régulièrement et ne le faire que pour moi, tu ne me devras rien. Tu dois être consentante, être majeure, être clean et sans casier judiciaire. Être une citoyenne exemplaire en résumé. Crois-moi, dans ce contrat, ce n'est pas toi qui as le plus de contraintes, Aleksandra. »

    Je connaissais par cœur les engagements que moi, je devrais tenir. Et cela donnait vraiment à réfléchir pour m'engager avec elle. Toute la partie financière n'était pas un problème. Pas davantage que de ne pas user de torture sur elle. Non c'était le reste... Et le fait de m'attacher à une seule personne. Je n'aimais pas ce genre de lien, contraignant. Et il était si aisé de faire un faux pas...

    « Cependant, tu seras testée, régulièrement, afin de s'assurer de ton état de santé et ton état psychologique et que j'honore mes engagements envers toi. »

    Je me tus, la laissant assimiler ces informations et attendant d'autres questions de sa part. Notamment ce qui concernant ma partie du contrat.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 17 Jan - 17:31




Turn your magic on


Première quinzaine de Mai 2018

Aleks tente de masquer la gêne qui l’envahit lorsque le Vampire s’interroge sur « Alfred ». Mais au moins il semble comprendre la référence et lui apprend au passage le véritable nom d’Alfred. Peut-être bien qu’elle le retiendra finalement. Pourquoi s’appelait-il ainsi lui d’abord ?! Ce n’était pas assez pénible de se dire qu’elle risquait sa peau – enfin son sang – il fallait que le destin en rajoute une couche avec ce coup du sort. Elle esquissa un sourire en coin lorsqu’il parla d’identité secrète. Si elle n’était pas aussi préoccupée elle lui aurait probablement signalé qu’il en avait eu une avant que les Vampires ne se décident à se dévoiler au grand jour – enfin vous avez compris.

Elle s’installa comme il le proposait et l’interrogea sur l’attente. Après tout il avait avoué que cela avait été long et préoccupant. Une heure de sa vie… Ah ça oui elle voyait de quoi il voulait parler quand il disait qu’une heure pouvait être interminable, un peu comme la première fois qu’elle l’avait croisé. Elle ignorait combien de temps s’était déroulé mais c’était trop long à son goût. Elle dû se mordre la langue pour ne pas répondre de manière effrontée que pas mal de Vampires enfreignaient les règles en place et qu’il lui avait lui-même citée ces options de séquestration et de mort. Visiblement il se voulait droit dans ses bottes et ne faisait que bluffer. Si elle avait su… Mais il avait raison sur le point qu’elle lui était beaucoup plus utile si elle s’offrait librement à lui.

Elle lui posa alors toutes les questions qu’elle avait en tête pour n’en oublier aucune et ne pas se laisser aspirer dans un flot de réflexion qui pourrait la conduire à omettre un détail. Elle fut presque surprise par son temps de réponse et la franchise dont il semblait faire preuve. Elle notait donc mentalement toutes les informations : Nicolas de Valombre, 500 ans au compteur…

Elle retint son souffle quand il aborda le sujet du contrôle. Après ce qui semblait être une réflexion interne il lui parla de la règle en vigueur concernant la protection d’une Pomme de Sang. Enfin ça c’était s’il la déclarait officiellement comme sienne. Pour l’instant ce n’était pas fait et elle était toujours en position dangereuse. Mais elle hocha la tête pour approuver, si les choses se déroulaient vraiment comme ça c’était plutôt rassurant mais pour l’heure elle gardait son poing fermé sur le manche de sa lame d’argent. Elle avait déjà pris beaucoup trop de risques jusqu’à présent.

Il lui avoua alors sa position, Général des Armées de la Reine. Ca claquait comme nom mais surtout pour Aleksandra ça sonnait comme un chant religieux du genre « Alléluia ». Mais sa réponse au sujet de la morsure mis fin à cette victoire fêtée en silence de manière un peu trop prématurée. Elle avait dû perdre un peu de couleur lorsqu’il avoua que oui c’était douloureux au départ mais selon lui ça ne durait pas. Peut-être qu’elle s’y ferait… Elle l’entendit alors réciter les impératifs qu’elle devait respecter pour prétendre pouvoir être une Pomme de Sang.

Mais tout ça c’était bon, quant à ses engagements à lui elle ne voulait pas de son argent ou de quoi que ce soit. Même si elle n’était pas vraiment volontaire dans cette expérience elle avait l’impression d’être considérée un peu comme une professionnelle du sexe. Après tout elles vendent leurs charmes et leurs corps, les Pommes de Sang vendent leur sang. Testée… Ils feraient des analyses de son sang ? Ou est-ce qu’il s’agissait juste d’un examen médical standard ? Parce que s’ils cherchaient dans son sang ils tomberaient probablement sur la manipulation qui avait été faite quelques années plus tôt pour donner comme résultat : Loup-Garou à tout Métamorphe testé. Et si ce résultat sortait ils mettraient le doigt sur quelque chose de pas net.


« En ce qui concerne vos obligations… Je demande juste à bénéficier de votre protection. »

Pas d’argent et s’il était vraiment aussi clean qu’il voulait le faire croire se nourrir à un seul cou ne devrait pas le déranger vu que sans Pomme de Sang il devait se contenter de sang synthétique. Parce qu’elle n’allait pas lui demander de la tenir informée du moindre de ses gestes façon femme jalouse qui suspecte une tromperie. A la limite elle n’irait pas le dénoncer s’il mordait quelqu’un d’autre. Mais bon avouer ce genre de choses la rendrait peut-être suspecte donc elle gardait ça pour plus tard. Elle devait surtout se renseigner sur cette histoire de test. Alors elle fronça à nouveau les sourcils en cherchant comment tourner ça.

« Quand vous parlez de test… Il s’agit de quoi ? Un test physique ? » demanda-t-elle avec toute l’innocence dont elle était capable, merci à ses élèves qui lui apprenaient tous les jours comment le faire.

« Au final il ne s’agit même plus de savoir si je suis d’accord parce que je suis venue. C’est plutôt de savoir ce que vous vous voulez. »

Oui après tout il parlait pas mal de ses contraintes à lui comme s’il voulait se donner une porte de sortie pour refuser l’offre qu’elle lui avait faite. Maintenant la balle était dans son camp à lui de voir ce qu’il voulait faire.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 24 Jan - 19:44

    Je la scrutais attentivement à mesure que je répondais à ses questions. C'était fascinant de lire ses émotions sur son charmant visage. Même si je ne savais pas les interpréter. Elle n'avait pas cherché à se renseigner sur moi avant de venir ici. Elle ne savait pas qu'elle s'était proposée comme Pomme de Sang auprès d'un Général, d'un membre du Conseil, d'un proche de la Reine Rouge. Tout cela pour obtenir ma... protection. Ce point demeurait à éclaircir d'ailleurs. Contre qui ? Quelle menace ? Je refusais de m'engager sans savoir dans quoi je mettais exactement les pieds... Cherchait-elle à dissuader les autres vampires de s'en prendre à elle en affichant son appartenance ? Aleksandra demeurait tendue tout du long. Crispée. Je reconnus cependant une lueur d'angoisse dans son regard quand j'évoquais la morsure. Cela semblait vraiment avoir de l'importance pour elle. Je nuançais avec un sourire :

    « Il m'appartient de rendre cela douloureux ou agréable tu sais. Et il t'appartient de me donner envie de le faire. Si tu es mal disposée à mon égard, il se peut que cela te fasse mal. Si tu me fais confiance à ce niveau, je peux t'assurer que tu en redemanderas. »

    Encore fallait-il qu'elle se détende à mon contact et je sentais que ce n'était pas gagné d'avance. Elle avait peur de moi. Je me devais de la charmer pour balayer ses appréhensions. Ou du moins à l'amener à se détendre et à s'offrir à moi sans craintes. Un travail titanesque. Je lui énonçais alors brièvement les conditions pour qu'elle soit Pomme de Sang. C'était extrêmement encadré désormais. Contraignant, sans aucun doute. Les jeunes vampires devaient avoir un mal fou à en avoir. Qui pouvait ainsi entretenir une autre personne et sa famille, hormis les riches et les vieux vampires prévoyants et avisés ?

    « Ce n'est pas moi qui ai édité les règles Aleksandra. Je ferais ce qui est stipulé, tant pis si cela te déplaît. Tu seras payée. Dis-toi que tu es une de mes employées si cela te dérange trop. Je paye ta disponibilité. En dehors de cela, tu continueras à mener ta vie, à travailler comme tu le faisais avant. Tu es libre de fréquenter qui tu veux, de fonder une famille. Ma protection s'étendra à eux. Tu auras un appartement à disposition ici. »

    Je lui jetais un regard acéré quand elle revint sur les tests. Cela semblait la préoccuper.

    « Psychologique. Sanguins. N'importe qui ne devient pas Pomme de Sang. Les temps ont changé, nous devons faire avec. »

    Elle reprit alors la parole pour me demander ce que moi, je désirais.

    « Toi. Ta discrétion. J'aimerais éviter que tu ne m'attires des ennuis vois-tu... S'il t'arrive malheur, je le paierai de ma vie et étrangement, j'y tiens. Même si on peut pinailler en disant que je suis déjà mort. Ton odeur m'enivre Aleksandra. Si jamais je te tue, je mourrais en représailles. Tu comprendras que j'ai mûrement réfléchi à tout cela... Je n'ai aucun mal à me contrôler en temps normal. Mais toi, tu es différente. Je dirais que tu représentes un défi... Et une tentation constante. Une subtile torture, un supplice de Tantale que je vais moi-même m'infliger, à chaque fois que je boirais ton sang. Mais je suppose que je ne t'apprend rien concernant l'attrait de ton odeur sur les vampires. Alors de quoi veux-tu que je te protège exactement ? »

    Je m'étais montré honnête avec elle. Je n'aimais pas lui livrer des clés pour me mettre à mal, mais je n'avais pas vraiment le choix. L'ignorance était dangereuse. Mais pour me mettre en difficultés, il faudrait qu'elle se sacrifie. Pas vraiment envisageable.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 24 Jan - 23:19




Turn your magic on


Première quinzaine de Mai 2018

Il faut qu'elle se détende, elle le sait mais pourtant l'idée de toujours être en présence d'un ennemi naturel lui serre les tripes au point qu'elle ait l'air constipée. Faut dire qu'il n'aide pas vraiment à la mettre à l'aise. Seulement voilà elle doit s'en remettre à lui. Si elle lui concède sa confiance les choses se passeront mieux que si elle lutte contre lui. C'est un peu comme pour ces dresseurs qui mettent leurs têtes entre les crocs du félin tueur qu'ils ont dressé. Elle ne peut pas lui accorder une confiance aveugle, elle ne fait pas ça pour elle, elle le fait pour la Meute, avoir des informations mais en même temps c'est un lien particulier qui se crée entre les deux protagonistes.

Alors elle respire et tente vraiment de se convaincre que tout va bien se passer. Seulement le manque de confiance que lui porte son entourage ne cesse de revenir la harceler. Elle se raidit en entendant que les conditions n'étaient pas négociables. Elle devrait accepter de se faire payer, cette idée la répugnait mais pourtant ce n'était pas ce qui était le plus dérangeant dans toute cette idée folle qu'elle avait eu. Fréquenter qui elle voulait... Fonder une famille... Mais oui, elle s'imaginait très bien regarder le visage de petits bambins innocents et leur expliquer que Maman va se faire sucer le sang mais revient pour les accompagner à l'école le lendemain matin. Elle devait se retirer cette idée de la tête immédiatement avant d'avoir la nausée.

« Ok ok, admettons... » dit-elle en songeant au reste.

Des tests psychologiques et sanguins. Bien sûr ils prenaient leurs précautions mais qu'est-ce que ça donnerait avec son sang à elle ? S'il y avait une alerte : « Loup » qui sortait de nul part ? Il y aurait des questions, non ? Elle commençait déjà à se monter un plan pour modifier les résultats mais c'était encore plus tordu que son plan d'origine : se jeter dans la gueule d'un Vampire. Il avait parlé de confiance... Peut-être que si elle lui expliquait les raisons de son inquiétude il pourrait comprendre. Bon bien entendu elle allait pas lui dire toute la vérité mais une grande partie.

« Et s'ils trouvent que mon sang a une certaine singularité, ils feront des recherches et finiront par trouver des gens comme moi. Qu'est-ce qui me dit que des vampires mal avisés ne se lanceront pas dans une traque au sang si particulier pour vous ? Je préfère refuser si c'est pour mettre en péril la vie d'innocents. »

Parce que c'est pour cette raison que tout ce peuple traversait les âges dans l'ombre. Et elle est sincère sur tout ce qu'elle lui dit. Elle connait bien trop d'histoires de familles décimées par un seul Vampire. Les Métamorphes peuvent se défendre et sont dangereux mais face à ces créatures ils sont si vulnérables.

Elle l'écoute tout de même expliquer ses attentes avec le plus grand sérieux. Elle se tourne vers lui et à mesure que le temps s'écoule elle sent sa peur s'égrainer, elle se refuse à une confiance aveugle, c'est impossible vu leurs natures respectives. Quelque part elle a un semblant de respect pour ce Vampire qui s'oblige à respecter les règles en vigueur. Il aurait pu lui faire tellement de choses s'il n'était pas ainsi bridé. La vie est précieuse pour tout le monde y compris pour ceux qui l'ont déjà perdu une fois.

Certains disent que c'est sa grande faiblesse, d'autre trouve ça admirable cette empathie dont elle est capable envers n'importe qui. Elle retient son souffle alors qu'il lui détaille le supplice qu'elle représente pour lui avant qu'il ne lui demande plus d'explications au sujet de ce dont elle voudrait être protégée. Elle se rapproche de lui, non sans une petite pointe de peur qui la submerge mais qu'elle parvient à calmer en quelques secondes.

« Cinq siècles et vous doutez de vos capacités de contrôle. Imaginez ce que ressent un Vampire beaucoup moins expérimenté ou sans morale comme vous. Contrairement aux Loups et aux Vampires je ne suis pas plus forte que la normale, plus rapide ou plus habile. »

Elle se sentait honteuse d'avouer ainsi ses faiblesses mais il voulait savoir et il avait raison sur le fait qu'ils devaient accepter de se faire confiance. Quelque part peut-être qu'elle finirait par le faire naturellement, même si elle regrettait ce jour.

« Les ennemis ne manquent pas ces derniers temps. Les êtres faibles sont les premières victimes des guerres. Je veux juste cesser d'avoir peur pour ma vie, une éventuelle famille à venir. Qu'est-ce qu'une vie si on la passe dans l'ombre à redouter le pire à chaque seconde Monsieur de Valombre ? »

Gênée mais aussi inquiète de la suite. Pourtant elle est déjà un peu plus rassurée qu'un peu plus tôt. Il pourrait facilement la briser depuis tout ce temps pourtant il attend son approbation complètement volontaire. Il lui a dit, c'est une des précieuses règles pour devenir une Pomme de Sang.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Mar 16 Fév - 15:10

    Je la fixais un long moment alors qu'elle me faisait remarquer que son sang pouvait contenir des anomalies qui mèneraient ceux de mon espèce à traquer ceux de la sienne. Elle se posait en défenseur des siens, et c'était sans doute tout à son honneur et totalement logique. Cependant, je ne pouvais pas vraiment outrepasser mes droits et lui éviter ce genre de tests. A vrai dire, je ne savais même pas ce qu'ils cherchaient. Une anémie démontrant que le vampire ne respectait pas les termes du contrat et se montrait trop gourmand ? Des anomalies qui pouvaient altérer la qualité du sang ? Il faudrait que je me renseigne à ce sujet.

    « Tu n'as jamais fait de prise de sang ? Ni toi, ni les tiens ? »

    C'était plus qu'étonnant qu'un tel secret ai été gardé aussi longtemps. Il devait forcément y avoir eu des fuites, des erreurs.

    « Quant à la traque des tiens... Ma chérie, rien que ton odeur te désigne comme une cible pour tous ceux qui l'ont déjà flairé. Davantage encore pour quiconque a goûté au sang de l'un des tiens. Je sais que vous évoluez parmi nous et que vous êtes plusieurs en Écosse. Il ne me serait pas bien difficile de vous traquer, tu sais ? Pas besoin de tests pour se faire. »

    Ce qui était la vérité. Elle, Kyle... Déjà deux. Je m'interrogeais encore sur la façon dont ces êtres nous avaient échappé au cours des siècles. L'un des plus grands secrets qui ai existé, sans aucun doute. Mais qui commençait malheureusement à s'étioler. Aleksandra était bien naïve de penser que leur existence était encore un secret. Il était éventé. Même si je ne savais pas de quelle race elle était issue, ni de quoi elle était capable, je savais aussi ce qu'elle n'était pas. Ni humaine, ni louve, ni semi démon. Autre chose, qui m'était encore inconnu. Pour le moment. Je comprenais cependant qu'ils aient voulu se cacher. Ils n'existeraient plus à l'heure qu'il est si nous avions eu conscience qu'ils existaient et étaient une race à part entière. De véritables calices.

    « Je me demande d'ailleurs comment vous avez pu échapper à notre vigilance... Je suis admiratif. Mais je me renseignerais concernant ces tests. »

    Je ne pouvais pas lui promettre davantage. Je pouvais éviter que son existence ne soit dévoilée au grand jour de cette manière, mais je ne truquerais pas des tests pour elle. Quitte à refuser ce nectar qui s'offrait ainsi à moi... Une décision difficile, réellement. Et douloureuse. Je ne pourrais pas garder l'existence de cette race secrète. Mon devoir envers les vampires et surtout envers Morgane me l'interdisait. Mais je pouvais en apprendre davantage avant. Je doutais que ma reine décide de se lancer dans une chasse au sang précieux. Ce serait mauvais pour notre image. Mais nous allions devoir jouer selon de nouvelles règles.

    Je décidais de lui parler sans fards, de lui décrire ce qu'elle représentait pour moi, quels risques je prenais personnellement si j'en faisais ma Pomme de Sang. Le risque de perdre tout contrôle et de la tuer, dans un excès de gourmandise. Rien de moins. Étrangement, cela sembla l'inciter à davantage de confiance à mon égard, alors qu'elle se rapprochait légèrement, m'expliquant la tentation qu'elle était pour des vampires poins jeunes, qui eux, ne se contrôlaient pas. J'appris ainsi qu'elle n'avait pas la force des loups ou des vampires, ni leur agilité ou leur vélocité... Et bien... Elle était bien mal lotie d'être un tel attrait et de ne pouvoir se défendre ou s'enfuir comme il se devait.

    « Beaucoup des tiens ont du périr sous les crocs de vampires enivrés alors. »

    Elle m'avoua alors simplement désirer vivre sans craindre sans cesse pour cette vie si chère.

    « Tu sais que tu risques de t''attirer des ennuis avec les loups en étant Pomme de Sang d'un vampire... Même si nous ne sommes plus en guerre, ils risquent de te mépriser pour te vendre ainsi à une créature comme moi. J'espère que tu n'as pas d'amis lycans. Je doute qu'ils comprennent. Il en va de même pour certains humains. Certains se défoncent au V, d'autres rêvent du jour où ils deviendront immortels, certains s'offrent à nous, totalement fascinés... Et il y a ceux qui nous voient comme le mal incarné, une menace qu'il faut éradiquer. Tu pourrais avoir des ennuis suite à ton choix de te lier à moi. Y as-tu pensé ? »

    Évidemment, je ne laisserais rien lui arriver et défierais quiconque s'en prendrait à elle, parce que c'était ainsi que cela marchait, mais il fallait qu'elle ai toutes les informations en main pour se décider... Et malgré moi, mon regard se porta sur son cou. Elle s'était rapprochée, son odeur envahissait mon espace et me donnait la furieuse envie de goûter ce qu'elle était prête à m'offrir. Si mon attitude demeurait soigneusement contrôlée, ma voix était légèrement plus tendue.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Sam 12 Mar - 16:17

Le sang... C'était toujours le même problème. Pourquoi ils se montraient tout d'un coup aussi soucieux du bien être de leurs Pomme de Sang ?! Maintenant elle était dans une impasse alors qu'elle répondait négativement d'un signe de la tête quand il lui demanda étonné si personne n'avait jamais fait de prise de sang. Puis il en vient à la faille dans son argumentation pour refuser ces tests. Elle fronce légèrement les sourcils alors qu'il affirme savoir qu'ils sont plusieurs en Ecosse. La première fois qu'ils s'étaient vus il avait affirmé qu'elle était la première avec qui il parlait. Les autres n'avaient été que des parfums humés au hasard dans une foule. Pourtant il semblait bel et bien convaincu que son sang été excellent. Il n'avait plus la même retenue que lorsqu'elle l'avait rencontré.

« C'est tellement facile que la plupart d'entre vous ignorez notre existence et ce dont on est véritablement fait. »

Simple constatation destinée à lui rappeler que les Vampires ne sont pas si bons traqueurs qu'ils pourraient le penser. Mais il y vient lui aussi en disant que c'est étonnant que le secret ait pu exister aussi longtemps avant de lui promettre de se renseigner sur les tests sanguins. S'il savait tout ce qui a du être fait pour se protéger.

« Ces tests... Ils vont forcément comprendre que quelque chose n'est pas normal. »

C'était plus pour elle-même que pour lui qu'elle parlait. Elle devrait trouver une solution avec les autres pour les passer sans que ça n'éveille les soupçons. Elle ne souleva pas l'évidence qu'il annonçait. Tellement de Métamorphes disparaissaient sous les crocs des siens. Tellement parvenaient à s'en sortir et restaient traumatisés. Elle repensait vaguement à Malcom et sa colère quand elle avait refusé de renoncer à sa mission suicide.

Elle l'écouta quand même quand il parla des autres problèmes qui pourraient se poser. Les Loups... C'était pas vraiment le problème. Enfin ça il n'était pas censé être au courant mais dans le fond il n'avait pas tort. Ils ne seraient pas nombreux à voir ça du bon œil. Les humains... De toute façon ils haïssaient tout et tout le monde qui ne leur correspondait pas. Le seul ennui qu'elle voyait pour l'instant c'était ces foutus tests qui lui mettaient les nerfs à rude épreuve.

« Ça fait pas mal de gens qui n'apprécieront pas. Mais je doute que ces gens là m'aideraient vraiment à survivre. On n'a rien sans rien comme disent certains. La survie est plus importante que quelques querelles bidons. » dit-elle en retirant une peluche invisible de son costume à lui.

Elle a l'impression de jouer à la balle avec un tigre mais on n'a rien sans rien comme elle l'a dit. Mais alors qu'elle réfléchit à toutes ces embuches qui se posent sur son chemin elle sourit avant de relever les yeux vers lui, surprenant son regard qui n'est ni dirigé vers son visage ou son décolté mais pile entre les deux. Une petite voix lui souffle d'arrêter de l'aguicher comme ça, lui faisant perdre un peu de son assurance.

« Mais peu importe ceux qui m'embêtent j'aurais un super protecteur rien que pour moi, non ? » demanda-t-elle en chassant toutes les peurs qui l'assaillent. Pas évident mais quand même elle trouve son sourire et son ton plutôt convainquant.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   Dim 20 Mar - 15:07

    « Jusqu'à maintenant, Aleksandra. Jusqu'à maintenant. »

    Parce que les choses avaient changé. Désormais, ceux de sa race ne nous échapperaient plus. Leur existence commençait à être connue et dés qu'elle serait éventée à tous les vampires, ils seraient sans doute traqués et tués, vidés de leur sang si délicieux. N'était-ce pas en prévision de ce jour qui viendrait bien assez tôt qu'elle se présentait à moi et demandait ma... protection. Aucune de nos lois ne s'appliquait à ceux qui étaient comme Aleksandra... C'était une faille dans notre système. Il faudrait y remédier, prendre une décision à ce sujet, mais pour le moment, cela m'arrangeait bien. A priori, il n'était pas possible de la prendre comme Pomme de Sang selon nos règles. Et elle ne s'était pas attendue à cela. Sérieusement, avait-elle pensé qu'il suffisait de venir comme une fleur et de m'offrir son sang pour que le tour soit joué ? C'était tellement innocent et naïf... Il existait un temps où cela était possible et qui fleurait bon la nostalgie. J'aurais été menteur envers moi-même si j'avais assuré que ce temps là ne me manquait pas... Il fallait des règles pour cohabiter avec les autres espèces et avoir le droit d'exister sans être chassés, mais cela n'empêchait pas la plupart d'entre nous de les trouver bien trop lourdes et contraignantes.

    Aleksandra s'enhardit alors jusqu'à me toucher, affectant un petit air désinvolte comme si les risques qu'elle prenait en se mettant sous la coupe d'un vampire n'étaient que quantité négligeable et qu'elle faisait simplement ce qu'il fallait pour assurer sa survie. Je n'étais pas dupe de son petit manège, mais je ne le lui fis pas remarquer. Ses raisons tenaient la route, même si j'avais l'impression qu'elle ne jouait pas totalement franc jeu avec moi. En attendant, je me retrouvais avec une demoiselle prête à m'offrir son sang si divin sur un plateau et dans l'impossibilité d'en faire officiellement ma Pomme selon les règles établies. Qui a dit frustrant ? Mon regard se braqua sur son cou... Et je mourrais d'envie de la goûter.

    « On peut dire ça comme ça... Mais je crois qu'il va nous falloir contourner un peu les règles si tu veux ma protection en échange de ton sang... »

    C'était là un jeu dangereux. Et tellement tentant... Il existait des moyens. Restait à savoir jusqu'où elle était prête à aller.

    « As-tu conscience que votre existence ne demeurera plus secrète longtemps ? Il va nous falloir prendre des mesures vis à vis des tiens... Pour le moment, vous n'existez pas légalement et toutes les dérives sont possibles. Aucune de nos lois ne vous protègent... Contrairement aux humains. Et quand on saura quel délice vous représentez, la chasse sera probablement ouverte. »

    Oui, il allait falloir statuer concernant leur existence. Un ordre du jour à inscrire à la liste. Ne résistant pas à l'envie de la tester et de jouer avec le feu, je l'attirais doucement à moi, ma main dégageant sa nuque, tandis que je lui murmurais :

    « As-tu peur que je te goûte, Aleksandra ? »

    J'ajoutais avec une pointe d'amusement :

    « Tu envoies des signaux tellement contradictoires... Tu as naturellement peur de moi mais pourtant tu luttes contre et essaies de te montrer assurée... Et si on testait la morsure d'un vampire sur toi ? »

    Et pourtant, même encore maintenant, je ne la contraignais pas. Mon étreinte était douce et ferme, mais pas emprisonnante et elle était libre de s'échapper si le défi était trop difficile pour elle. Je sentais sa peur. Je soupirais, la relâchant et ajoutais d'un ton plus dur :

    « Tu peux t'en aller. Nous reparlerons de cela plus tard. Tu as atteint tes limites et moi les miennes. »

    La jeune femme sembla réfléchir, avant de se résoudre à hocher la tête et à partir à pas feutrés, me laissant seul avec ma frustration, ma soif et mes questions.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Turn your magic on [Livre III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Turn your magic on [Livre III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Turn your magic on [Livre III - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Nightown
-
Sauter vers: