AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)
MessageSujet: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Sam 5 Déc - 23:12

Ce n’est pas vraiment que l’argent lui manque. Elle n’a pas énormément de dépenses après tout. Mais elle a parfois besoin de renflouer un peu ses poches. Elle ne peut pas puiser éternellement dans les réserves de la Meute sans y apporter quoi que ce soit. Elle aurait pu se contenter de faire les poches de quelques alcooliques dans un bar, mais elle n’en avait pas vraiment envie ce soir. Elle n’avait pas envie de se mêler à la société ce soir. Elle avait plutôt envie de calme. Elle avait donc décidé donc de se tourner vers un cambriolage. A une époque elle en faisait souvent. C’était très rentable, et assez facile lorsqu’on était capable de se changer en animal. Après avoir quitté sa chambre elle cache la clé à proximité, derrière un tableau du couloir. Elle n’emporte jamais rien avec elle lorsqu’elle fait un cambriolage. Pas de clés, pas de papiers, pas de portable. Rien qui ne puisse l’identifier et rien de précieux, au cas où elle devrait laisser tout sur place et fuir. Elle a attaché ses cheveux en un chignon serré, afin d’éviter de perdre des cheveux. Même sans tests ADN, ils restent très reconnaissable. C’est toujours mieux d’éviter d’en laisser sur place. Respectant ses vieilles habitudes, elle range pantalon, débardeur et sweat à capuche noirs et confortables dans un sac, qu’elle transportera sous sa forme animale favorite sur les lieux. D’une part éviter les véhicules la rend moins traçable en cas d’enquête, de l’autre le trajet réveille ses instincts de survie. L’excitation de la traque, la recherche d’une cible, ces émotions se mariaient à la perfection avec ses instincts primaires. La renarde était en route pour le poulailler.

Arrivée dans un quartier résidentiel de Glasgow elle pose le sac au sol et redevient humaine. La rouquine s’habille rapidement et observe les environs avant de faire son choix. L’un des immeubles semble particulièrement sécurisé. Portes à reconnaissance digitale, et visiblement blindées. Plus de chances d’y trouver quelque chose d’intéressant. Entrer ne sera pas un problème, il suffira d’une fenêtre ouverte. Si elle ne trouve rien qui l’intéresse elle ressortira par là où elle est entrée. Ni vue ni connue. Et si elle trouve quelque chose, elle le fera passer par là aussi. L’une des fenêtres du dernier appartement, au 5ème étage, est ouverte. Roxane fait rouler les conteneurs à poubelle sous la fenêtre, parfaitement alignés afin qu’elle puisse y balancer des choses sans réveiller le quartier. Elle planque le sac derrière la poubelle et se prépare à se transformer. Elle aurait préféré une fenêtre plus accessible, mais elle fera avec ce qu’elle a. C’est la seule ouverte sans lumière à l’intérieur. Le long du bâtiment un papillon de nuit s’élève, jusqu’à passer dans l’ouverture de la fenêtre visée. Quelques battements d’ailes plus tard, une femme rousse reprenait forme. La transformation l’avait désorientée. Cette forme était pratique, mais elle n’avait pas le temps de la travailler suffisamment pour qu’elle lui soit familière. Garder son attention lui était très difficile, et elle devait lutter pour ne pas se diriger droit vers les lampadaires et les autres fenêtres. Elle s’était d’ailleurs prit deux vitres en s’élevant vers sa cible. Sa tête bourdonnait légèrement. Elle jeta un oeil rapide à la pièce dans laquelle elle se trouvait pour s’assurer qu’elle était seule, puis elle s’assit sur le sofa afin d’essayer de reprendre ses esprits.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Mar 8 Déc - 13:09

Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu

avatar1 avatar2

Elle est à peine descendue de l'avion qui la ramène de Paris, qu'elle passe déjà des coups de téléphone, à Joan notamment, pour savoir comment avance l'organisation du prochain combat illégal. Elle s'était bien débrouillé la première fois, c'est pourquoi Mia lui a laissé les rênes de la seconde fois. Tant qu'elle se montre bonne dans cette entreprise, la semi-démone la laissera gérer toute l'organisation, Mia veut savoir si elles aussi douée dans les choses qu'elle entreprend qu'au combat.

Sa petite humaine ignore encore que la semi-démone a de grands projets pour elle depuis qu'elle a eu sa conversation avec Samuel la semaine passée. Mais elle doit savoir un minimum ce qu'elle vaut en tactique avant de l'envoyer dans la gueule du loup. La conversation ne dure pas longtemps, tout est en ordre, Mia raccroche et rejoint la voiture qui doit la déposer chez elle.

Le réceptionniste de l'immeuble lui demande si elle a fait bon voyage, Mia lui répond laconiquement que oui et perçoit bien qu'il est curieux d'en apprendre d'avantage sur la ville des romantiques, mais elle ne lui fera pas le plaisir de lui faire le topo de son voyage de 4 jours. Il est habitué à ses sautes d'humeur, un jour elle peut être la plus adorable du monde, le prochain elle se dévoile sous son véritable visage qui n'a rien d'enjouée. Il sait que le lendemain il aura de meilleurs résultats et lui donne tout simplement son courrier.

Dans l’ascenseur, elle étudie rapidement les scénarios et les notes que son agent lui a fait parvenir. Elle avait reçu un message un peu plus tôt de sa part, pour lui dire qu'un magasine américain souhaitait une interviewe doublée d'une séance photo. En somme, Mia n'a pas de quoi chômer en plus d'assister à ses combats illégaux qu'elle ne raterait pour rien au monde, participé activement auprès de Maryana et ses acolytes, tout en recherchant des informations sur les démons.

Rien que d'y penser, elle est déjà exténuée. C'est son choix, elle doit l'assumer et elle sait pertinemment que ça ne se fera pas du jour au lendemain. Le plus difficile, c'est devoir faire équipe, devoir exécuter des ordres qui ne sont pas d'elle, collaborer avec des quasi-inconnus. Jusqu'ici, elle œuvrait seule et ça lui allait aussi bien, mais il a fallu que Maryana se montre trop entreprenante et attire son attention, Mia ne pouvait pas laisser passer cela.

Les mains encombrées de son courrier et son bagage, Mia recherche maladroitement ses clés dans le fouillis de son sac. Elle se dit toujours qu'elle doit faire le tri là-dedans sans jamais passer à l'acte. Clé en main, elle ouvre sa porte, mais tout son courrier, dans un équilibre précaire, s'étale à l'entrée. Dans un soupir exaspéré, elle pousse tout du pied et referme la porte en la verrouillant. La femme de ménage a encore oublié de fermer la fenêtre, il fait un froid de canard, les nuits sont fraîches, même si le beau temps est revenu.

La semi-démone allume la lumière et referme la fenêtre de sa baie vitrée en promettant silencieusement que sa femme de ménage entendra parler d'elle le lendemain. Elle se retourne subitement quand elle entend du bruit dans son loft.

HRP:
 

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Ven 11 Déc - 21:37

La rouquine est encore en train de reprendre ses esprits sur le canapé lorsqu'elle entend un bruit. Des clés, dans une serrure. Proches, bien trop proches. Quelqu'un s'apprête à entrer dans l'appartement. Roxane panique. Les réflexes de sa précédente forme sont encore là. Son regard parcourt la pièce, de manière désordonnée. L'appartement est sombre et les yeux de Roxane ne sont pas encore habitués. Elle se lève et se précipite vers un placard. Fermé à clés. Merde. La porte s'ouvre, et se referme. Quelque chose tombe au sol. Roxane n'a plus le temps de se cacher. Dans un dernier élan provoqué par la panique, elle reprend la forme qui lui a permis d'entrer, et s'envole vers la fenêtre. Jusqu'à ce que la lumière ne s'allume.

Au milieu de la pièce, un papillon de nuit agite ses ailes, se dirigeant droit vers l'un des spots au plafond. Quelques battements l'en éloignent, lorsque la conscience humaine à l'intérieur se débat. Le courant d'air qu'elle essaie désespérément de rejoindre s'évanouit. Les chances de sortir de cet appartement viennent de se réduire grandement. L'humaine lâche prise quelques secondes, juste assez pour que le bout d'une aile vienne effleurer la lampe, heureusement pas encore très chaude, mais assez pour qu'une douleur vienne réveiller les instants de survie enfouis de la Renarde. Dans un dernier élan elle s'élance vers une porte ouverte vers une autre pièce, et se change en une petite boule de poils roux, heurtant au passage un meuble, dans son élan. Elle court jusque sous le lit et se roule en boule en haletant. Elle lèche le bout de sa patte, tout en réfléchissant à comment se sortir de là.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Jeu 7 Jan - 12:47

Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu

avatar1 avatar2

Du bruit, dans son loft ? Il est certain que ça ne vient pas de l'extérieur, Mia a parfaitement bien entendu que ça vient de chez elle. C'est pourtant improbable. Premièrement, la sécurité est au top dans cet immeuble et elle le paie assez cher pour que ça le reste. Deuxièmement, le réceptionniste n'aurait jamais laissé quiconque entrer chez elle sans avoir demandé son autorisation. Troisièmement, elle vit à plus de 10 étages du sol, impossible d'y pénétrer en dehors de la porte d'entrer.

Mais si elle sait bien une chose, c'est que rien n'est impossible. La jeune femme examine très attentivement son loft, rien n'a changé, la femme de ménage prend toujours soin de tout laisser à sa place depuis que Mia s'était emportée une fois. Elle avait appris depuis, à tout remettre en place, au millimètre prêt. Ce qui amusait beaucoup la semi-démone, étant donné le peu d'affaires personnel chez elle.

Il n'y a nulle part où se cacher, à moins de passer à l'étage du duplex où se trouvent les chambres. Mia monte les marches, ouvre grand la porte entrouverte de sa chambre et allume la lumière. Le bruit est venu d'ici, c'est certain. Déterminée, Mia fouille chaque recoin de la pièce, si un cambrioleur est venu s'inviter chez elle, il ne s'en sortira pas si facilement. Mais c'est un CHAT qu'elle trouve, planqué sous son lit.

Un animal ? Chez elle ? Qui a osé l'introduire ? « T'as pas choisi le bon refuge boule de poil. » Elle a horreur des animaux, trop dépendants de leurs maîtres. C'est peut-être celui de sa femme de ménage ? Et alors même, elle n'aurait jamais dû l'emporter, ça laisse des poils partout. Le chat n'aura que ce qu'il mérite, il est hors de question qu'elle le garde ou prévienne qui que ce soit. Mia quitte la pièce en refermant la porte.

Et se rend dans la salle de bain, le chat en pénétrant son appartement a signé son arrêt de mort. Elle ouvre le robinet de sa baignoire et laisse l'eau l'emplir. En attendant, elle retourne chercher le chat, mais ce dernier ne se laisse pas attraper si facilement. Vif, il se faufile partout avant que la semi-démone ait eu le temps de l'attraper. Elle perd patience, sa colère se fait furieuse. « Cesse de t'enfuir. » Ordonne-t-elle, en insufflant son pouvoir dans sa voix. Elle n'a jamais eu l'occasion de tester son pouvoir sur les animaux, les vrais, pas les loups-garous qu'elle sait sensible à son pouvoir.
Action ;; Utilise son pouvoir de suggestion sur la boule de poil


HRP:
 

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Jeu 7 Jan - 12:47

Le membre 'Mia Mc Lasha' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 6


Roxane se fait influencer, mais peut résister (ça me fait bizarre de parler de force mentale chez une femme)
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Ven 15 Jan - 3:16

Tu halètes, et ton petit cœur bat la chamade. Tu restes immobile sous le lit, dans l’obscurité. Portes et fenêtres sont fermées. Il ne te reste qu’une solution, te faire oublier. Attendre que la propriétaire de l’appartement ne rouvre une des issues, ou qu’elle ne te laisse suffisamment de temps pour te retransformer en humaine et le faire toi-même. Mais il ne faut pas qu’elle te voit te transformer. Le papillon de nuit serait plus discret, mais tu ne veux pas prendre cette forme, et tu repousses cette idée au loin lorsqu’elle se forme. Tu te sens bien mieux en Renard. La lumière s’allume dans la pièce où tu te caches. Tu restes parfaitement immobile, pas un poil ne bouge. L’obscurité qui règne sous le lit suffira peut-être.

Mais bientôt une tête apparait, et te parle. Tu es repérée. Heureusement tu es hors de portée, le lit étant assez large. Mais tu sais qu’elle ne va pas lâcher l’affaire aussi facilement. Elle va sans doute aller chercher un balais ou quelque chose pour la pousser hors de sa cachette. L’humaine sort de la pièce et referme la porte, te laissant seule. Tu attends quelques minutes avant de bouger, et tu te diriges à pas de velours vers l’extrémité du lit. Tu entends de l’eau couler. Est-ce qu’elle aurait décidé de prendre une douche avant de s’occuper de toi ? Voilà qui serait pratique, ça te laisserait le temps de te changer, et de sortir de là avant qu’elle ne te voit. Mais non, tu entends ses pas qui reviennent dans ta direction alors que l’eau coule encore. Tu te faufiles entre les jambes pour tenter de franchir la porte mais l’humaine la referme avant que tu n’y parviennes. Tu fais demi-tour et repart sous le lit. Elle t’en chasse et tente de t’attraper. Tu te caches sous la commode, sous le lit, tu te faufiles entre les jambes, jusqu’à ce que soudain sa voix ne se fasse entendre. Forte, et puissante. Tu te figes, quelques secondes, sans comprendre. Ses mains se rapprochent, et tu restes là, à les regarder, mais avant qu’elles ne te touchent tu bondis, claquant des dents à quelques centimètres de la peau de l’humaine. Tu ne comprends pas ce qu’il s’est passé. Tu t’arrêtes une nouvelle fois, poussée par quelque chose. C’est comme si une partie de toi refusait de bouger. Tu forces tes pattes à se lever, à te diriger encore une fois vers le lit et son obscurité rassurante. Tu as peur.

HRP:
 

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Jeu 4 Fév - 12:00

Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu

avatar1 avatar2

Le chat ne bouge plus, c'est à ce moment-là que Mia prend conscience de sa méprise sur l'animal. C'est bien une boule de poil, mais ce n'est pas un chat, c'est un foutu renard. Un renard ! Chez elle, à plus de 10 étages de hauteur ! Mia doute sincèrement qu'un de ses voisins s'amuse à domestiquer un renard, ça se saurait avec les mégères de l'immeuble. Un chat aurait pu se faufiler entre la porte entrouverte quand la femme de ménage est venue, pas un renard ou du moins pas sans se faire remarquer.

« C'est quoi ce bordel ! » S'exclame-t-elle tandis que l'animal retourne se terrer sous le lit. Comment a-t-il bien pu arriver jusqu'ici ? Un chat, elle veut bien le chopper pour aller le noyer et tant pis s'il est à un de ses voisins, mais un renard, certainement pas. Elle ignore où l'animal a été traîné, s'il n'a pas une quelconque maladie transmissible à l'homme, Mia se méfie trop de ces bêtes là.

Elle sort à nouveau de la chambre, referme rapidement la porte après elle, pour que l'animal ne s'échappe pas dans le reste de son appartement. Elle n'a aucune envie d'être attaquée par un animal sauvage. Qu'est-ce qu'elle est censée faire ? Contacter la fourrière ? Elle n'a pas envie que des inconnus viennent chez elle, c'est déjà assez compliqué de tenir les journalistes éloignés sans ajouter d'éventuels fans.

C'est le réceptionniste qu'elle contacte en fin de compte, histoire de leur faire comprendre les failles de l'immeuble et faire part de son mécontentement. Il arrive immédiatement, elle raccroche et remonte jusqu'à la chambre d'ami qui ne reçoit jamais quiconque a dormir. Mia ouvre à peine la porte que la bête se faufile entre la porte, manque de lui bousculer les jambes et disparaît de sa vue. Elle se précipite vers sa chambre pour s'assurer que le renard ne s'y est pas faufilé et cherche partout. Sans le trouver, il a dû se planquer dans son salon.

Elle sent un courant d'air lui soulever une mèche de cheveux en descendant les marches de son duplex et trouve la baie vitrée ouverte. Elle est persuadée de l'avoir refermé en rentrant. Les sourcils froncés, elle entend frapper à sa porte, sans doute le réceptionniste. Le doute dans son esprit, elle observe, sans y prêter une grande attention, le papillon qui s'envole jusqu'à l'extérieur.

Un nouveau coup frappé à sa porte, son nom est prononcé, le réceptionniste s'inquiète qu'elle ne lui ouvre pas immédiatement. Mia a l'impression de s'être fait enfler, quelque chose vient de se produire, quelque chose qui lui échappe, mais dont elle est certaine. Et aucun signe du renard, elle peut déjà voir qu'il n'est pas sur sa terrasse.

D'un coup d’œil, entre deux étages, elle peut également affirmer qu'il ne s'est pas planqué dans le reste de son loft/duplex. Mia descend pour ouvrir au réceptionniste, ils cherchent ensemble la bête, en vain, ils ont même regardé par-dessus la rambarde de sa terrasse que l'animal n'avait pas sauté. 10 minutes plus tard, il est parti avec la confirmation que la bête a disparu. Le sentiment de s'être fait avoir par ce quelque chose qui lui échappe se confirme également. La semi-démone est trop fatiguée pour chercher plus loin, elle réfléchira demain à ce qu'il vient de se passer chez elle. Pour l'heure, elle ferme tous les accès et monte se coucher.


HRP:
 

_________________


Dies or Survives.
Sois le genre de femme que quand les pieds frôlent le sol le matin, le diable se dise : ''et merde, elle est debout.''
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Chaotique
Points de vie : 15
Coups du Destin: 17
Look his eyes and you can die.
Messages : 2012
Membre du mois : 123
Je crédite ! : (c) beating heart (c) Beylin
Localisation : Glasgow
Caractère : Manipulatrice - Sadique - Actrice - Sociale - Déterminée - Intelligente - Solitaire - Croqueuse d'hommes - Ambitieuse
Vos Liens : Présentation - Liens - Rp's - Téléphone


Humeur : Pernicieuse
Autres comptes : Morgane Raybrandt & Lyra Belikovs

Look his eyes and you can die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4302-mia-du-chaos-nai http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4353-mia-mc-lasha-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4354-mia-mc-lasha
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   Jeu 25 Fév - 0:22

Tu restes immobile, tremblante, sous le lit. Tu cherches à comprendre ce qui vient de se passer. Ton esprit et ton corps t’obéissent à nouveau, maintenant qu’elle est sortie. Tu fais un tour sur toi-même, pour t’assurer que tous tes muscles répondent correctement. Puis tu entends ses pas, et en quelques instants tu t’es décidée. Tes instincts de survie sont parfaitement éveillés, exacerbés par cette immobilité forcée que tu as ressentie. La panique te rend plus rapide, plus efficace, et plus audacieuse. Il faut que tu sortes, maintenant. Avant qu’elle ne t’immobilise de nouveau. Tu te places contre le battant, et lorsque la porte s’entrouvre, tu files, à toute vitesse, vers les escaliers que tu descends en trombes, sans qu’un seul bruit ne s’échappe sous tes pattes délicates. Tu cours aussi vite que tu le peux, vers la porte fenêtre, et sans même prendre le temps d’arrêter ta course tu laisses tes pattes avant se relever, et les pattes arrière s’allonger pour se changer en jambes. Le bout de tes pattes deviennent des mains, qui se saisissent de la poignée de la porte et la font coulisser légèrement. La chevelure rousse s’envole, emportée par une bourrasque mais déjà elle n’est plus là. Remplacée par les traits fins d’un papillon de nuit qui s’envole vers l’extérieur, tournant le dos aux lumières de l’appartement.

Le cœur palpite mais l’insecte vole sans s’arrêter, jusqu’au bas de l’immeuble. Une fois au sol le papillon te laisse de nouveau la place. Il récupère le sac dissimulé derrière les poubelles et s’enfuit sans demander son reste, à travers les ruelles. Lorsque tu rejoins enfin la forêt, tu ralentis ta course, et trotines vers Wolfheaven. Tu as l’impression d’avoir déjà vu ce visage. Ce visage qui t’a immobilisé sans que tu ne puisses rien y faire, l’espace de quelques secondes. Pourtant tu n’arrives pas à mettre un nom dessus. Ca te reviendra, peut-être, plus tard.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvre la fenêtre qu'on respire un peu (Livre III - terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « La moindre joie ouvre sur un infini. » [Livre II - Terminé]
» Evasion (par la fenêtre ouverte)
» SOS pour le fleurissement de mes fenêtres !
» Nouvelle fenêtre de saisie de message annulée.
» Nuage de Douceur respire l'air pur [ PV Poil de Fougère. ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville :: Immeubles :: Duplex de Mia McLasha
-
Sauter vers: