AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]
MessageSujet: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Mar 10 Nov - 20:56




It was a beautiful dream


feat Eilih & Caël

Elle l'avait eu ! Elle l'avait décroché ce contrat et elle était folle de joie ! C'était une pression supplémentaire bien sûr, mais elle était trop heureuse d'enfin pouvoir exercer ce métier qu'elle adorait tant mais qui était bien trop irrégulier à son goût et ne lui assurait pas suffisamment de revenus pour ne vivre que de ça. Elle ne pouvait pas laisser tomber son job de serveuse, ni de danseuse à côté. Cela lui permettait de vivre décemment. Mais là, elle avait décroché un contrat avec une maison d'édition pour illustrer tout un conte audio pour enfant, un conte original et elle avait été emballée par l'histoire. Elle avait été contactée, l'auteur étant séduit par le style de la jeune fille.

Son rendez-vous s'était terminé plus tôt que prévu. Elle jeta un regard à sa montre. Hum... Sa première impulsion était d'appeler Caël pour lui faire part de sa joie, mais elle se ravisa, se disant que ce serait encore mieux de lui annoncer en direct. Il devait avoir terminé ses cours à l'heure qu'il était, ou pas loin alors... Et bien, tout naturellement, elle se rendit chez le jeune homme. Leur relation se passait à merveille, il n'y avait pas de nuage depuis le début de leur idylle. Ils étaient à l'aise l'un avec l'autre et se disaient tout... Ou presque. Eilih n'avait pas trouvé comment expliquer au jeune homme qu'elle apprenait à se servir d'une arme et à se défendre. Elle ignorait ce qu'il en penserait en fait. Peut-être qu'il trouverait cela judicieux bien que pas très moral, ou peut-être qu'il serait horrifié qu'elle cède aussi à la violence... Mais dans ce monde où elle était reine, les moutons se faisaient dévorer. Et Eilih ne voulait pas être dévorée sans combattre.

On ne pouvait pas dire qu'elle avait aimé tirer sur la démone, la voir s'écrouler dans une flaque de sang, non, elle en avait rêvé maintes fois et en rêvait encore mais en parallèle de l'horreur que cela lui inspirait, elle avait aussi exulté d'être... puissante. Ou quelque chose dans ce goût là. De pouvoir se défendre. C'était contradictoire mais depuis qu'elle apprenait avec son mentor, elle se sentait plus rassurée. Elle n'était pas sotte au point de penser qu'elle était plus forte que les nuisibles de cette ville, loin de là, mais... elle n'était pas démunie.

Elle se retrouva ainsi devant la porte de son petit ami, frappant doucement. Ce fut Mr Mitchell qui vint lui ouvrir.

« Oh Eilih, bonsoir. »

« Bonsoir Monsieur Mitchell. Caël est là ? »

« Oui, il révise sur le toit. »

Eilih le regarda un peu bizarrement et il haussa les épaules, comme s'il ne faisait plus attention aux bizarreries de son fils. Il avait sans doute raison et elle aussi s'y faisait. Même s'il faisait encore frais en ce mois d'avril.

« Très bien, merci beaucoup ! »

La jeune fille monta pour le rejoindre, commençant à bien connaître la maison. Elle grimpa à son tour sur le toit, avisant Caël sur le bord, concentré sur ses livres.

« Hey ! »

Mais elle commit une erreur. Elle oublia que c'était Caël et que Caël avait tendance à être maladroit, beaucoup trop pour pouvoir se retrouvé perché si près du bord sans risquer un accident. Et comme dans un cauchemar, elle le vit basculer, pétrifiée, avant de se mettre à courir, de toutes ses forces, consciente qu'elle arriverait trop tard de toutes façons, qu'elle ne pourrait que le voir s'écraser en bas, mais voulant malgré tout y croire. Son cerveau ne fonctionnait plus, c'était l'instinct qui la poussait en avant... Et quand elle arriva au bord, elle ne vit pas un humain qui chutait... Elle ne vit personne au sol... Juste un oiseau... Un rapace, un rapace qu'elle avait déjà vu lors de ce fameux soir de février, sans y prêter davantage attention mais... Il était grand, et peu commun en écosse.Voire même impossible à trouver. Elle ne comprenait pas...

« Caël ! »

Elle aurait voulu crier, mais sa voix n'était qu'un filet. Ses jambes lâchèrent et elle se retrouva sur les genoux prêt du bord, pâle comme une morte.

made by guerlain

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Mar 10 Nov - 21:40

Ouais ouais ouais, j'me la jouait spiderman a être à moitié assis sur un rebord de toit, bon lui c'était une fenêtre, je faisais mieux là voilà ! Un bouquin de science sur mon genoux replié, je profitais du grand air....Frais notons le, de ce début d'avril dans ce pays chaleureux et ensoleillé qu'est l'Ecosse tout en révisant. Enfin réviser était un bien grand mot, j'avais déjà intégré le bordel mais bon, on savait jamais et puis ça me donnait un air normal de réviser, le truc que font tous les étudiants voyez. Mouais, ils le faisaient p'tete pas à 15 mètres du sol c'est sûr, mais bon, j'avais jamais eu le vertige, ça aurait été un combo-comble quand même de l'avoir en étant un aigle hein ! Donc j'étais tranquillement assis, mes affaires de cours étalées un peu partout autour de moi. Jusque là, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Sauf que même dans le meilleur des mondes, Cendrillon a des problèmes de poils sur les gambettes et en l'occurrence mon problème à moi était que je tournais le dos à la porte menant au toit et que j'étais concentré. Autrement dis, en mode autiste comme quelqu'un dont je tairais le nom pour sa propre sécurité, mais bref ! Ce mélange de petits grains de sable à fait que j'ai pas entendu Eilih arriver, que sa voix m'a fait sursauter, que, comme un bon petit soldat, j'ai voulu me mettre au garde à vous. Jusque là on suit ? Alors on continue, que mon habitude de m'étaler a fait que ma trousse traînait sur le sol, que mon karma, il ricane ce con, m'y a fait poser le pied entraînant une perte d'équilibre...Forcément la loi de Murphy veut que la perte ne se fasse pas du bon côté de la barrière. CQFD. Nan le pire c'est que j'ai basculé avec un joyeux sourire aux lèvres un peu idiot parce qu'Eilih venait me voir...

Et là en tombant mon instinct de survie se mit en branle et il ne me fallut qu'une fraction de seconde pour me métamorphoser en aigle, laissant mes fringues finir sur le trottoir. Content le volatile poussa un superbe cri...Ouais alors t'es gentil le piaf mais si tu pouvais prendre conscience de la situation et éviter les cris de joie ce serait le top parce que tu la vois la blonde en dessous ? Oui ? Ben maintenant va falloir lui expliquer des trucs..Et le faire à poil. Remarquez que j'étais bien tenter de foutre le camp à tir d'aile mais bon, prenons donc nos corones a deux mains et amorçons une descente maîtrisée...Enfin presque parce qu'atterrir a poil, même devant sa copine, c'est...euh...Humiliant ? C'est pour ça que je cachais mon cucurbitacée derrière mon bouquin de science et là...Et ben on rame sévère.

« On a eu chaud hein.... »

Ahum...Je sens que ça va être tendu....
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I can fly and you ?
Messages : 122
Membre du mois : 8
Je crédite ! : (c)Her Sunshine (c) Créateur de votre signature
Caractère : Surdoué - Discret - Maladroit - Caustique -Sociable -Secret
Autres comptes : Scylla Van Heland
Double compte
I can fly and you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Dim 15 Nov - 20:44




It was a beautiful dream


feat Eilih & Caël

C'était un cauchemar... Elle était en train de rêver en fait. Oui,c 'était la seule explication possible, parce que son cerveau ne pouvait simplement pas accepter le fait que son petit ami, que le jeune homme dont elle était amoureuse, avec lequel elle avait partagé nombre de choses, avec qui elle avait fait l'amour, plusieurs fois, qu'elle pensait connaître intimement, était cet oiseau qui avait poussé un cri et qui venait de se poser et de se changer de nouveau en un américain tout nu... Ce n'était PAS POSSIBLE. Elle connaissait les vampires, elle connaissait les loups-garous, les semi-démons... Il était quoi alors ? Un aigle garou ? Elle eut un petit rire nerveux. En fait, son esprit n'était pas loin de lâcher là alors qu'elle n'arrivait pas à en croire ses yeux. Caël, si doux, si attentionné, si drôle, si maladroit... était capable de duplicité... il ne lui vint pas à l'esprit que son jugement sévère à l'égard des créatures surnaturelles avait pu empêcher le jeune homme de se confier à elle, qu'il n'avait pas pu trouver le bon moment, que cela pouvait même être un secret qu'il devait garder... Et bien, parce qu'elle n'avait jamais entendu d'humains pouvant se transformer en autre chose que des loups alors... Non, tout ce qu'elle ressentait, c'était la trahison. Terrifiante. La déception. Énorme.

Son monde s'écroulait.

Et elle pouvait entendre son cœur se briser dans sa poitrine.

Elle leva le regard vers Caël, qui ne devait pas trop savoir comment gérer cette situation. Et qui essayait désespérément de se trouver un contenance, avant de lancer une phrase d'un air badin. Les larmes coulaient silencieusement sur les joues d'Eilih. Elle n'arrivait pas à parler alors que la tristesse lui serrait la gorge. Elle hésitait entre fondre en larmes une bonne fois pour toutes, ou se raccrocher à la colère... La colère serait salvatrice pour le moment, l'empêcherait de s'écrouler... De pardonner sa traîtrise à cette bouille d'ange qui avait su la faire chavirer...

« Qu'est-ce que tu es au juste ? »

Sa voix tremblait. Elle avait été inaudible, mais avait prit un peu de force et s'était raffermie. Elle se releva, ses joues baignées de larmes, mais son regard durci alors qu'elle se retranchait derrière une armure pour ne pas se briser.

« Et tu comptais me le dire un jour ? Tu comptais me dire que t'étais pas humain, que... que t'étais comme eux ?! »

Mon dieu, pourquoi cela faisait-il si mal... Elle lui avait dit combien elle avait souffert, combien elle avait pleuré son père, son petit ami, son cousin, arrachés à elle à cause des vampires et des loups garous, de ces monstres qui avaient décidé de mener leur petite guerre sans se soucier des humains, qui n'étaient qu'accessoires, quantité négligeable pour eux.

« Oh mais que j'ai été bête... je me suis confiée à toi, j'avais... j'avais confiance en toi et toi, tu me cachais ça ! Comment as-tu pu ?! Comment as-tu pu me faire ça ! J'ai failli mourir de peur en te voyant tomber, j'ai cru que tu allais mourir ! Et en fait, non, monsieur peut voler ! Tu m'as menti concernant ce vampire ! Tu as fait pareil, tu avais disparu, j'étais morte de peur, mais tu t'étais changé... je... »

Sa voix se brisa. Elle s'était relevé, reculait, la dévisageant comme s'il était un étranger, accusatrice, incapable de l'écouter plaider sa chance... C'était fini. Tout était fini.

made by guerlain

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Jeu 19 Nov - 19:44

Elle était en larme. Et merde, je supporte pas de la voir pleurer, sauf que là, je sais absolument pas quoi faire. Nan parce que dans mes rares instants de lucidité hein, j'avais imaginé la façon de lui avouer ma nature...Déjà que je savais que j'aurais du mal hein, la réalité était encore pire. Même mes cauchemars m'ont pas fait cette blague de daube. Je suis à poil devant ma copine en larme et je me dis que si j'ai le malheur de m'approcher, j'me prendrais un pain dans les parties...Au mieux...Au pire, et ben elle me fuirait à l'autre bout du toit. Résultat, j'me dandine sur mes pieds comme un loser.

Je tique légèrement sur l'emploi du qu'est ce que t'es...Non parce que je suis encore une personne hein, pas un...truc...

« Euh...Difficile à dire... »

Parce qu'on sait même pas nous même en fait. Enfin si on avait des mots pour parler de nous mais sinon, d'où on sortait ça, c'était pas la même. Par contre, je grimace franchement quand elle en rajoute une couche. Malgré moi je pinçais légèrement les lèvres, je ne pouvais pas lui en vouloir de me gueuler dessus hein, mais quand même, j'étais pas au niveau des vampires et compagnie. Moi j'étais né comme ça.

« Techniquement je suis humain Eilih, je suis né comme ça. Je vieillis, je peux mourir comme une vieille chaussette, j'ai pas booste de guérison, j'ai juste un brin d'ADN en plus, j'le sais parc....ouais enfin je suppose que tu t'en fous. »

Bon si je partais dans des explications génétiques, j'étais sûr de la perdre totalement. Quoique, je me demande si c'était pas mieux que ce que je me pris dans la tronche. C'était mérité mais quand même ! J'étais pas un monstre non plus fallait pas déconner !

« Difficile de t'en parler, surtout quand j'entendais a longueur de temps à quel point tu pouvais haïr ce que tu considère comme des monstres tu crois pas ? »

Oups, j'étais un poil railleur sur le coup et je savais que ça servirait à rien, elle n'était absolument pas en état de m'écouter. Je me passais une main lasse sur le visage, en fait, j'étais sûr que quoique je dise, ça ne servirait qu'à m'enfoncer d'avantage.

« J'aurais fini par te le dire, tu sais...Je pensais pas que ça se passerait comme ça. »

Je me mordillais la lèvre, en fait, je savais pas vraiment comment rattraper le coup.

« Tu comprends pas Eilih, notre survie dépend de notre discrétion, je peux pas me permettre de le hurler sur tout les toits, on vit caché depuis des années, voir plus j'en sais trop rien. »

Et là j'allais me reprendre un « ET LA CONFIANCE ! » ouais mais je suis pas sûr que ce soit une raison en soi, non pas que je ne lui faisais pas confiance loin de là, mais il ne s'agissait pas que de moi...Ah...c'était pas des rames qu'il me fallait mais toute une armée de galériens, je le sentais.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I can fly and you ?
Messages : 122
Membre du mois : 8
Je crédite ! : (c)Her Sunshine (c) Créateur de votre signature
Caractère : Surdoué - Discret - Maladroit - Caustique -Sociable -Secret
Autres comptes : Scylla Van Heland
Double compte
I can fly and you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Mar 24 Nov - 20:59




It was a beautiful dream


feat Eilih & Caël

Est-ce qu'elle voulait vraiment avoir des réponses ? Est-ce qu'elle voulait vraiment savoir ce qu'il pouvait être ? Elle savait juste qu'il n'était pas aussi humain qu'il en avait l'air et qu'il l'avait laissé penser... Il l'avait trompée. Ils avaient couché ensemble, ri ensemble, affronté le danger ensemble. Elle pensait enfin avoir trouvé un équilibre... Et tout volait en éclat, elle vacillait au bord de l’abîme. Il tenta alors de se défendre, en lui rétorquant qu'il était humain, qu'il pouvait mourir, être blessé, tout comme elle, sauf qu'il avait un petit truc en plus et là... Le regard qu'elle lui lança était suffisamment éloquent. Évidemment, il était un scientifique et voilà qu'il était prêt à lui déballer tout son génome.

« Juste un brin d'ADN en plus. Tu te fous de moi ? Tu te transformes en oiseau ! »

Sa voix était montée dans les aigus malgré elle alors que sa voix s'étranglait. Le dire à haute voix, c'était encore plus énorme. Bizarre. Merde, son copain pouvait se changer en aigle, il pouvait voler... Alors qu'il ne lui lance pas qu'il était humain. Il ne l'était pas totalement. Il aurait du lui dire, rapidement. Ce qu'elle lui reprocha. Et malheureusement, il n'avait pas tout à fait tort quand il lui répondait d'un ton railleur que c'était difficile au vu de son étroitesse d'esprit à ce sujet. Ce n'était pas totalement faux.

« Et donc ? Tu aurais attendu combien de temps ? Finalement, c'est aussi bien que je te sois tombé dessus comme ça, au moins, c'est fait. »

Son ton aussi était sarcastique. Oui, voilà une bonne chose de faite, un secret qui venait de voler en éclat... Avec son cœur. Il assura pourtant qu'il lui en aurait parlé, ne pensant pas que cela se passerait ainsi.

« Ah bon ? Tu ne t'étais pas dit : tiens, si je faisais mourir de peur ma copine en tombant dans le vide et là.. surprise ! Tadam, regarde, même pas mal, je vole ! »

Attaquer, faire preuve d'une ironie mordante, c'était une façon de ne pas sombrer. La situation était trop irréelle... Quand elle rentrerait chez elle, elle s'effondrerait et pleurerait, encore et encore, jusqu'à s'endormir d'épuisement. Et quand elle se réveillerait, elle croirait à un cauchemar, elle se ruerait sur son portable, avant de se souvenir brutalement des événements... Et souffrir encore. Cela durerait plusieurs jours... Plusieurs semaines. Et puis elle guérirait. On n'était pas dans un film où l'héroïne se laissait mourir de chagrin sans son grand amour, n'est-ce pas ? On finissait par guérir d'un cœur brisé... Elle l'avait déjà fait, quand Robbie lui avait été brutalement arraché. Qu'est-ce qui était le pire finalement ? Que son amant soit tué, ou qu'il soit ce que vous détestez ? Difficile à dire... Mais si elle ne pouvait pas en vouloir à Robbie d'être mort, elle pouvait en vouloir à Caël de lui avoir dissimulé la vérité.

Il ajouta cependant qu'elle ne comprenait pas, que sa survie dépend de sa discrétion... Elle pinça les lèvres, furieuse.

« Tu peux pas te permettre de le hurler sur tous les toits, mais te transformer comme ça, en pleine ville, ce n'est pas un souci, hein ? Ou quand on avait ce vampire aux trousses ? T'es trop maladroit et cette ville est trop dangereuse pour que tu puisses garder ton secret, Caël ! Et tu sais quoi ? Et bien, je n'en dirais rien. Même maintenant, je ne dirais rien. Même si tu ne le mérites sûrement pas. Ne t'en fais pas, ton secret ne sera pas divulgué à cause de moi va. Mais... »

Elle avait du mal à se résoudre à dire ces mots... Vraiment du mal. Parce que cela scellerait définitivement la fin de leur histoire. Elle pouvait encore décider qu'il en soit autrement... Mais elle n'était pas en état de réfléchir, de prendre du recul. Elle termina dans un filet de voix :

« Je ne veux plus te voir. Il n'y a plus rien à se dire. J'ai été naïve de croire que tu étais le genre de garçon que je pouvais aimer, parce que tu ne me ferais jamais de mal...»

made by guerlain

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Lun 11 Jan - 15:58

Bien, bien, bien, stratégie de merde Caël, stratégie-de-merde ! Bon j'étais surdoué pas forcément doué pour la tactique guerrière ou, et c'était pire, la tactique amoureuse ! Tout simplement parce que j'avais autant d'expérience qu'une moule sur un rocher perdue au fin fond du détroit de Gibraltar. En plus se justifier en étant totalement à poil, c'était pas le truc le plus facile à faire merde quoi !

"Pas que en fait..."

Je me mordis la langue en me traitant de bulot décérébré, je creusais déjà ma tombe mais là, je trouvais le moyen d'y ajouter une pierre tombale ! A ma décharge, je ne savais pas comment rattraper la boulette, je ne savais pas comment faire pour qu'elle arrête de pleurer...Je savais pas grand chose quoi. La lose. Bouche bée, je l'entendis sous entendre que j'avais fait exprès ! Non mais je veux bien mais je suis pas le diable quoi !

"Tu as raison et si tu veux tout savoir, je suis aussi responsable du réchauffement climatique ! J'ai pas fais exprès de glisser Eilih ! Je suis pas totalement con."

Enfin ce n'était pas tellement flagrant vu a quelle vitesse je m'enfonçais en fait. Je devais être totalement con, ou avoir encore le cerveau de la taille d'un zozio. J'arrivais pas vraiment à savoir quoi dire ou faire et l'impression de marcher sur un champ de bouse me tenaillait sévèrement, surtout quand la bouse en question pouvait vous exploser en plein visage et crépir vos lunettes.

"J'suis un bonbon à vampire Eilih ! Tu crois franchement que j'avais le choix ?! On vit normalement depuis des siècles au cas où tu te poserais la question alors oui, on brise pas un mantra martelé depuis la naissance comme ça !"

Et puis c'était devenu comme une seconde nature bien évidemment. J'avais déjà commencé à songer a la manière qui serait la meilleure pour lui en parler, preuve si il en fallait que je nous visualisais plutôt loin dans l'avenir. Ah ! Attends...On avait plus d'avenir apparemment. Éberlué, je l'écoutais donc gentiment me plaquer après m'avoir promis qu'elle ne dirait rien. Ouais alors sur ce dernier point j'en avais jamais vraiment douté, c'était plutôt son allergie au surnaturel qui m'avait retenu...Et je m'attendais pas à me faire remercier tout nu sur un toit par 10 degrés a l'ombre. A croire que je savais rien faire normalement.

"Attends...Quoi ?"

Non je ne me torturais pas sciemment hein, je voulais juste être sûr d'avoir bien compris ce qu'elle venait de me balancer.

"Comme ça ? Première difficulté et pouf ? Tu fuis telle la vraie ?"

Euh...Tourner sept fois sa langue dans sa poche serait pas mal à apprendre comme mantra en parlant de ça. Non parce que là, faut dire que la surprise me clouait sur place, je sentais même plus le froid.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
I can fly and you ?
Messages : 122
Membre du mois : 8
Je crédite ! : (c)Her Sunshine (c) Créateur de votre signature
Caractère : Surdoué - Discret - Maladroit - Caustique -Sociable -Secret
Autres comptes : Scylla Van Heland
Double compte
I can fly and you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   Ven 15 Jan - 14:33




It was a beautiful dream


feat Eilih & Caël

Elle allait devenir folle... Le garçon à qui elle avait donné son cœur n'était pas humain et voilà qu'il lui expliquait, à poil, qu'il pouvait se transformer en oiseau parce qu'il avait un petit truc en plus que les humains, mais qu'il l'était aussi. Mais attention, ce n'était pas fini, il pouvait aussi se transformer en autre chose, évidemment ! Un oiseau, ce n'était pas suffisant... Elle eut un petit rire, qui n'était pas très loin de l'hystérie en réalité. C'était trop d'un coup. Son cœur était brisé et il y avait trop d'informations à assimiler. Cependant, elle n'aimait pas la façon dont il lui parlait. La colère, c'était salvateur.

« Te fous pas de moi, tu l'as déjà assez fait comme ça ! Je n'ai pas dit que tu l'avais fait exprès mais le hasard fait bien les choses, au moins, tu n'auras pas eu à attendre encore une ouverture pour le me dire. »

Parce que sans ça, combien de temps encore aurait-il joué la comédie du petit matheux sans histoires, sans particularités, hormis son QI plus élevé que les autres ? Il cachait bien son jeu. Et voilà qu'il lui disait qu'il était un bonbon à vampires, qu'il n'avait pas le choix, qu'on lui avait bourré le crâne pour s'assurer qu'il ne le dirait pas à n'importe qui.

« Pourtant, le vampire t'avait repéré apparemment. »

C'était à lui qu'il s'en était prit, pas à elle. Et il lui avait échappé en se transformant en oiseau. Et ça, ce n'était pas une façon de se griller, plus certaine que de dire à sa copine qu'il avait certaines facultés ? Surtout quand sa copine haïssait les vampires et les loups ? Il n'était pas un lycan, ça, c'était assuré. Et sa vie était encore plus en danger face à un vampire que celle d'un humain. Mais qu'importe, c'était la dissimulation qu'elle condamnait aussi sévèrement. Davantage encore que le fait qu'il ne soit pas tout à fait humain. Parce que finalement... Elle ne ressentait pas de dégoût en apprenant cela. Elle n'était pas horrifiée d'avoir couchée avec lui. Malgré tout, il y avait quelque chose d'innocent en lui, de profondément bon et d'aucunement bestial. Pour autant, elle était trop choquée pour y faire attention. Et elle n'aimait pas le mensonge. Elle ne pouvait pas lui faire confiance. Elle ne savait même pas au juste ce qu'il était. Elle avait besoin de temps, de réflexion, de panser son cœur blessé. Elle ne le trahirait pas malgré tout. Elle ne mettrait pas son secret ou sa vie en danger. Mais elle avait besoin d'un break. Ce qui le laissa éberlué. Mais surtout, il se permit de la traiter de... lâche ? Oui, c'était un peu ça en fait. Elle le foudroya du regard.

« Ce n'est pas exactement une difficulté classique. Je ne fuis pas. Je pars. Avant de te haïr. J'ai besoin de temps pour digérer tout cela... Que tu es... autre chose, que personne ne connaît. Que tu n'a pas réussi à trouver le courage ou le moment pour m'en parler... Qu'il aura fallu un bête accident où j'ai cru mourir de peur et voir celui que j'aimais mourir sous mes yeux, encore, pour découvrir sa vraie nature. »

Je serrais mes bras croisés sur ma poitrine, comme pour me protéger du froid. Mais le froid était intérieur alors que toutes trace de colère avait disparu, ne laissant place qu'à la lassitude et la tristesse.

« Je sais pas. Je sais plus. J'ai trop mal pour réfléchir. Au revoir Caël. »

Je me détournais alors de lui, rentrant à l'intérieur. Je passais devant son père sans dire un mot, avant de claquer la porte, le cœur en miettes. Ce n'est qu'une fois chez moi que je fondis en larmes, me réfugiant dans les bras réconfortants de ma mère. Je n'avais pas besoin de parler, elle connaissait les peines de cœur. Sans en deviner la raison pourtant. Et jamais elle ne saurait.

made by guerlain

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
An angel lost in hell
Messages : 583
Membre du mois : 35
Je crédite ! : (c) Eternal Lust (c) Solosand
Localisation : Edimbourg
Caractère : Enjouée, impulsive, méfiante, sociable, fantasque, imaginative, peu concentrée, ayant du mal à accorder sa confiance, artiste, optimiste
Autres comptes : Nico & Dante

An angel lost in hell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
It was a beautiful dream | Caël [Livre III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Newtown :: Immeubles
-
Sauter vers: