AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Taste of blood [Livre III - Terminé]
MessageSujet: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Sam 7 Nov - 15:44

Mon épaule me lance douloureusement, mais je n'y prête pas attention. Je frappe, esquive, un coup de poignard me frôle et déchire une partie de mon t-shirt. Je bouge vite, le plus vite possible. L'humain commence à s'essouffler. Je le sens. Il m'a bien résisté, mais je commence à prendre le dessus. J'esquive plus facilement ses coups. Mon pied rencontre un tibia, mon coude une mâchoire. Je l'envoie au sol, mais il essaye déjà de se relever. Je saisis son poignet, le lui tord sans vergogne, attrape de l'autre main ma propre lame, rangée à ma ceinture. Je plante, rate mon coup, manque de trébucher à cause du croche pied qu'il tente de me faire. Lui à moitié au sol, moi le maintenant, nous nous battons un moment comme ça, à savoir qui arrivera le premier à plonger son arme dans le sang de l'autre. Je le lâche soudain, et tente le tout pour le tout : et ça marche. Il pousse un cri, essaye de me contrer, mais il n'a plus de quoi bien viser, et me rate. De peu, je sens clairement que j'aurai pu y passer aussi, mais il me rate. Il hoquète. Je retire ma lame de son ventre, l'égorge d'un coup sec. Comme un automate. Comme une machine. C'est ce que je suis. C'est ce que je dois être, si je ne veux pas finir folle. Je donne un coup dans son corps. J'avais envie de jouer plus avec lui, de le regarder souffrir, espérer, tenter, crier, avant de l'achever. J'en ai envie. Pourquoi je ne le fais pas ? Je ne sais pas. Ce n'est pourtant pas le genre de choses que je me refuse, quand j'en ai l'envie. Ce qui est rare et récent, avouons le. J'ai toujours tué sans état d'âme. Sans compassion, sans humanité, sans rien, mais sans plaisir non plus. Je hausse les épaules, me relève, et nettoie rapidement l'entrepôt où je l'ai attiré pour l'éliminer. Seule. Je suis seule. Son souffle éteint, il n'y a plus aucun bruit. Le noir et le silence. C'est bien. Je suis bien. Presque. Je serais bien, s'il n'y avait pas tout ce foutoir dans ma tête.

Je vais devenir folle. Ou peut être le suis-je depuis le début.

Je m'enferme sur moi même. J'ai essayé, autant que je savais le faire, c'est à dire peu, de me fermer à Morgane. Elle n'a pas à subir les effets collatéraux de mon état actuel. Je suis sensée lui apporter une force, pas la troubler encore plus que ce qu'elle doit l'être. Plus ou moins que moi, je n'en sais rien. Moins, j'espère... Sinon, je n'ose imaginer. Je ne sais pas, je ne sais pas. Ce que je suis, qui je suis, ce que je fais là, pourquoi je le fais. J'ai agi un peu par résignation, par sens du devoir, celui que j'essayais de m'inventer, en tout cas. Elle m'a sauvé la vie. Elle n'aurait pas dû. Elle aurait dû me laisser mourir. Je le méritais, après tout. Et quand je dis Elle, je ne sais même plus qui Elle est. Et qui je suis, par extension. J'ai été à Elle. Je le suis toujours, au fond de moi. Mais est-ce que cela a vraiment un sens ? Elle a voulu me tuer, Elle m'a sauvé la vie. Je ne comprends même plus où je suis ni pourquoi j'y suis, ni quelle est ma place. Si j'en ai encore une. Alors je me referme. Depuis hier, certes, mais c'est encore trop frais. IL me faut du temps. Combien ? Aucune idée. Peut être que mon état ne changera pas. Tant pis. Mais j'ai traqué, cette nuit. Seule, comme l'Ombre que je suis, que je suis encore sûre d'être, j'ai suivi la piste de quelques humains que j'avais déjà repérés. Ceux qui se sont réveillés à la suite de l'attaque de février, et qui se sont acharnés contre les vampires. On ne peut pas les en blâmer, compte tenu la situation, mais je dois faire ce que j'ai à faire, même si cela ne rime plus à grand chose dans ma tête. Il faut que je fasse quelque chose. Seule. Quelque chose que je sais faire. Traquer, me battre, tuer. J'ai toujours été une arme, rien de plus. Une arme qui ne sait plus pourquoi elle frappe, aujourd'hui, mais une arme tout de même.

J'ai profité de la violence, j'ai profité du sang, j'ai frappé un peu plus fort que d'habitude mais qu'importe ; le résultat est le même. Maintenant... Il faut que je rentre. Je ramène tout mon matos dans la petite voiture noire planquée à quelques mètres, et m'installe au volant. Personne dans les rues, personne nulle part. Je prends la route du manoir. Est-ce que j'en ai envie, de rentrer ? Je ne sais pas. Pas vraiment. Je pense à Krystel. Enfin à Elle. A la vampire. Derrière des barreaux. J'ai tiqué, quand Morgane m'a demandé de l'amené là bas, mais j'ai fait. Ce n'est pas ce qu'elle mérite. Elle, en prison. Dans sa propre prison. Ca n'a plus de sens. Ca n'a plus aucun sens. Et moi, je tente encore d'en trouver un... Pauvre imbécile.

J'arrive rapidement, me gare, et rentre d'un pas rapide et déterminé. Pourtant, je ne le suis pas. Je monte, passe quelques minutes dans mes appartements pour mettre des habits propres et panser sommairement les quelques plaies. Je suis rapidement ressortie. Morgane doit m'attendre... Ca fait un peu moins de quinze minutes que je devrais être avec elle, pour nos rendez vous habituels. A mesure que j'approche, je tente de faire le vide dans ma tête. J'essaye vraiment. Ca marche encore moins que d'habitude. Tant pis. J'arrive trop rapidement, alors que je ne me sens pas prête du tout, encore trop embrouillée, trop perdue, trop... Trop tout. Mais je n'ai plus le temps. On m'introduit et j'entre, la salue respectueusement, avant de m'excuser pour le quart d'heure.

« Je suis désolée pour le retard... Ca ne se reproduira plus. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Jeu 19 Nov - 15:27

Taste of blood


Elle sent que leur lien est chaotique, Erin parvient parfois à le couper, si net et fort que ça surprend Morgane de se retrouver tout à coup seule. D'autrefois, elle surgit et ce qu'elle ressent frappe violemment la vampire. C'est le yoyo et tellement déstabilisant que Morgane tente également de fermer leur lien de son côté.

La reine attend sa servante. « Je suis désolée pour le retard... Ca ne se reproduira plus. » Propre, bien apprêté, il en est tout autre à l'intérieur de cette jeune femme qui se présente à elle. Morgane ne fait aucune remarque sur son retard, même avec toute la meilleure volonté du monde les retards se produisent. La reine a anticipé, elle a demandé à ce qu'un repas chaud soit apporté à Erin et ce dernier l'attend sur une petite table du bureau.

« Assieds-toi Erin, mange, prend des forces et écoute-moi. » Il est plus que temps qu'elles parlent, qu'elles brisent les sujets tabous qu'elles se sont elles-mêmes crées depuis leur union. Morgane et Erin sont censées être unies, hors elles s'éloignent au fur et à mesure que le temps passe. Elles s'affaiblissent. Elles doivent trouver leur place, autant Morgane qu'Erin.

« Cela fait presque 2 mois que nous sommes liés et nous perdons du temps, un temps précieux que nous pourrions, aussi bien l'une que l'autre, accorder ailleurs. J'ai été trop laxiste, nous avions besoin d'un temps d'adaptation, mais nous ne nous comprenons pas et je ne rejette pas toute la faute sur toi, j'ai aussi ma part de responsabilité. » Et c'est bien le mat du problème, elles sont si différentes, si opposée en tout, il faut que ça change. Elles sont destinées à évoluer à deux, Erin est reine au même titre que Morgane.

« Tu penses que Torben aurait dû être à ta place, tu penses ne pas mériter ta place, parce que tu es la cause première du décès de Jana. Ce n'est pas parce qu'il est devenue quasi-fou que je t'ai choisie pour être ma servante Erin, comprend-le bien, je ne peux pas te laisser croire que tu n'es qu'un second choix et si tu veux connaître la raison de mon choix, je te le dirai. »

Là ou Morgane a du mal à pardonner la deuxième cause du décès de Jana, Freyja, elle a pardonné Erin. Probablement parce qu'elle sait, ressent à travers leur lien, comment la jeune femme se sent coupable. C'est moins sûr pour la générale.

« Nous ne pouvons pas revenir en arrière, nous sommes unis, je ne te demande pas d'être ma meilleure amie, nous devons être mieux que ça. Ce soir, nous allons tout mettre à plat. Tu n'es pas mon bras armé, tu n'es pas ma servante, tu n'es pas un second choix, tu es Erin, tu es mon égal. Lorsque tu as des reproches à me faire, fait le, lorsque tu n'es pas d'accord avec moi, dit le, mais ne t'enferme pas dans ton mutisme. Tout ce que je te demande, c'est de le faire en priver. »

Il faut avouer que lorsqu'elle tente de se retrancher sur elle-même en coupant leur lien, ça perturbe Morgane qui s'est habituée à cette sorte de seconde présence dans son esprit. La reine comprend très bien la raison du comportement de l'humaine cette nuit, elle ne peut pas lui en vouloir, mais le problème ne peut pas venir s'ajouter à sa liste de choses à régler.


_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Mar 24 Nov - 18:18

Je ne pouvais, ne devais pas être un poids pour elle. C'était l'évidence même. Et pourtant... Que lui apportais-je en ce moment ? Rien de très positif. Alors je préférais couper du mieux que je pouvais pour ne pas l'handicaper, plutôt que de rajouter sur ses épaules déjà bien chargées le poids du chaos auquel ressemblait mon esprit. Si je ne lui apportais pas la force que j'aurai dû être, au moins pouvais-je faire cela pour elle. Il aurait été égoïste de m'appuyer sur elle. Elle ne le méritait pas. Pourtant, me couper d'elle me procurait une étrange sensation. Nous étions si différentes, mais liées bien au delà de tout cela. Tant pis. Je n'étais pas ce que j'aurai dû être, alors je m'adaptais pour être le moins handicapante possible. Je m'étais acharnée un peu plus que nécessaire sur ma cible ce soir ; autant défouler mes nerfs sur une personne dont le décès serait un peu utile. J'étais propre, et je me débrouillais pour avoir une mine convenable, neutre, comme à mon habitude. Mais que valaient les apparences face à elle ? Plus grand chose. Je n'avais pas l'habitude que l'on puisse voir à travers le masque.

Elle ne me répond pas directement, ne fait rien des politesses habituelles. Je ne relève même pas. Tout ça, c'est futile, surtout lorsqu'elle peut en savoir autant sans même demander. Je m'assois donc, commence à manger le repas prêt et servi avant même que j'arrive. Mais mes préoccupations sont bien peu tournées vers ce qui passe dans mon tube digestif. Je sens déjà la teneur du discours qu'el'e va me faire. C'était prévisible, finalement. Tellement prévisible. Et nécessaire, sûrement. Mais ces situations ne m'étaient toujours pas familières, et non, je ne m'y sentais toujours pas spécialement à l'aise. L'échappatoire ne m'étais pas permis, et l'une face à l'autre... Il n'y avait plus aucun moyen de se cacher, de se mentir, ou quoi que ce soit. Certaines choses n'avaient pas même besoin d'être dites. Nous n'étions pas fortes, non. Nous ne partagions que très peu de choses, et nos personnalités, si différentes, contribuaient sûrement à la distance. Plus le temps avançait, plus nous nous éloignions. J'y avais mes responsabilités. Qu'y pouvais-je ? Je ne savais pas où j'en étais, et je ne pouvais laisser mon était l'impacter.

Mais peut être fuyais-je aussi. Peut être, oui.

Qu'elle en sache autant sur ce qui me taraude est perturbant, à première vue, oui. Mais ça ne me dérange plus tant que cela. Les choses sont comme elles sont. Je me suis arrêtée de manger pour l'écouter, finalement. Je n'ai pas tant faim que cela. Je la laisse aller jusqu'au bout, vider son sac à elle. Pas assez de force pour l'interrompre. Torben, Jana, Krystel... Tout est si pénible, compliqué, douloureux. J'acquiesce, une fois qu'elle a fini. En privé. Cela va de soi.

"Bien sûr. Mais si je peux vous contredire sur un point... Je suis un bras armé. C'est ce que j'ai toujours été, et je crains de ne pas être faite pour grand chose d'autre."

Je lâche un léger soupir, croise les jambes.

"Ce n'est pas votre faute. Je ne sais plus où j'en suis. Enfin, vous devez vous en être aperçue... Je ne suis sûrement pas aussi forte que ce que je le pensais, et je ne veux pas être un poids pour vous, deuxième choix ou non. Or, c'est ce que je suis. Mais comme vous l'avez dit, on ne peut revenir en arrière. Il me faut un peu de temps, que je remette tout en place. Je ne suis pas sûre que vous puissiez m'aider à grand chose, et vous avez sûrement déjà beaucoup à faire. La revoir, c'était... Étrange."

Elle savais bien de qui je parlais. Ce n'était peut être pas la bonne solution, mais je ne pouvais pas me résoudre à m'apitoyer. Je n'étais pas comme ça, et on n'avait pas encore réussi à changer cette facette de moi. Mais... On ne peut pas non plus tout taire. Encore moins lorsque l'autre peut voir en vous de manière aussi claire.

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Mar 24 Nov - 21:22

Taste of blood


Morgane l'observe, il y a des choses qu'elle n'a fait qu'entre-apercevoir depuis peu dans l'esprit d'Erin et qu'aujourd'hui, en additionnant tout cela, elle est certaine de pouvoir comprendre un peu mieux l'état d'esprit de sa servante. La sagesse fait le reste. "Bien sûr. Mais si je peux vous contredire sur un point... Je suis un bras armé. C'est ce que j'ai toujours été, et je crains de ne pas être faite pour grand chose d'autre." C'est ce qu'on lui a toujours demandé d'être. Une arme, a telle point qu'elle en a certainement oublié d'être une personne avant tout. Peut-être est-ce son propre choix, peut-être parce qu'on lui en a trop demandé par le passé.

"Ce n'est pas votre faute. Je ne sais plus où j'en suis. Enfin, vous devez vous en être aperçue... Je ne suis sûrement pas aussi forte que ce que je le pensais, et je ne veux pas être un poids pour vous, deuxième choix ou non. Or, c'est ce que je suis. Mais comme vous l'avez dit, on ne peut revenir en arrière. Il me faut un peu de temps, que je remette tout en place. Je ne suis pas sûre que vous puissiez m'aider à grand chose, et vous avez sûrement déjà beaucoup à faire. La revoir, c'était... Étrange."

Et la jeter dans les cachots plus étrange encore. Le retour de Krystel est un choc pour tout le monde, Erin était prévenue, elles ont regardé la vidéo ensemble, pourtant cela semble l'affecté d'avantage sans qu'elle ose faire la moindre remarque à Morgane. Elle a besoin de temps pour s'y adapter, hors c'est justement ce qui leur manque, même si Morgane souhaiterait pouvoir lui offrir.

« Ta façon de voir les choses n'est pas la mienne, je ne suis pas celle qui t'a recruté pour être le garde du corps de Torben. Pour moi, tu n'es pas qu'une arme Erin, une arme ne s'envoie pas en l'air, une arme n'est pas dotée de sentiment, une arme n'est qu'un objet et un objet n'est pas pourvu de bonnes intentions. Toi, si, tu nous protèges, pour cela tu fais constamment des sacrifices pour une espèce qui n'est pas la tienne. »

Elle ne se pense pas aussi forte, elle ne réalise pas. Comme Morgane ne réalise pas encore un bon nombre de choses dans leur union. Elle n'a rien d'une psychanalyste, pourtant, elle arrive à s'auto-psychanaliser, elle arrivera peut-être à aider la jeune femme.

« Ça fait des jours que tu portes le poids de mon deuil, j'ai perdu beaucoup trop de personnes qui m'étaient chers ce n'est un secret pour personne, le fait est que tu partages ma souffrance, que le poids de mes responsabilités est trop lourd à porter et que je dois probablement puiser dans ta force pour ne pas flancher. Ça doit avoir des conséquences sur toi, si je me doutais de cela, je ne me le serais pas permis, je m'en excuse. » Morgane s'avance vers elle, placer dans son dos, elle pose ses mains sur les épaules, d'apparence frêle, mais assurément puissante, de la jeune femme.

« Erin. J'ai accepté de prendre un servant humain sous les exigences de ma mère certes, mais pas uniquement par obligation, je l'ai fait parce qu'avant tout je le voulais bien. Et je comprendrais que tu ai accepté ma demande tout en ignorant exactement dans quoi tu t'engageais, des regrets, tu peux en avoir, des doutes, des peurs, des souffrances, c'est ton droit et je peux encaisser, mais je n'encaisserais pas de te perdre en l’occurrence. Ne te soucie pas du poids que tu peux représenter pour moi, car j'en suis un pour toi en retour. 

Jusqu'ici, nous nous sommes plus axés sur nos entraînements, à comprendre comment notre lien fonctionne, je pense que nous devrions aussi discuter toi et moi, apprendre à se connaître. La communication est la clé de toute bonne relation et la nôtre sera longue. J'aimerais que tu me parles de Krystel, la relation que tu entretenais avec elle, ce que tu ressentais pour elle. »


La reine pourra ainsi mieux cerner le mal-être d'Erin. Morgane n'est pas heureuse de savoir sa mère sous la fondation de la demeure, enfermée dans un cachot, sa propre prison. Elle regrette de l'y avoir enfermé, mais elle n'a pas eu d'autre choix. Tout laisse à penser qu'elle s'était jetée dans une mission suicide, sinon pourquoi une arme déchargée, avoir laissé l'humaine simplement inconsciente, s'être sacrifié pour Erin ? D'autant, qu'il est indéniable qu'elle n'est plus elle-même, mais quelque part, elle est toujours là, elle a reconnu Erin. Il existe un espoir qu'elle revienne à elle.


_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Dim 29 Nov - 18:13

Une Arme. Une Ombre. C'est ce que j'étais, ce que j'avais toujours été, oui. On m'avait faite pour cela, et pour rien d'autre. Mon existence dans les rues, puis la CIA, qui m'avait donné un cadre. Et Krystel. Krystel... C'était encore plus compliqué. Mais fondamentalement, elle avait fait de moi le même usage que mes anciens employeurs. Je suis ce qu'on a fait de moi, et jamais je ne pourrai être autre chose. C'était clair et limpide, dans mon esprit. Traquer, tuer. C'était si simple, si enfantin. Naturel et instinctif. Je n'existais qu'à travers cela, et je continuerai jusqu'à ce que la mort vienne me prendre. Certainement. Comment pouvait il en être autrement ? Je ne savais rien faire d'autre. Je n'avais jamais eu de vie comme les humains la définissait, et je ne l'avais jamais recherchée. Parce qu'on ne m'avait sûrement jamais vanté ses atouts... Peu de gens pouvaient comprendre mon état d'esprit, j'en convenais. Morgane y compris, apparemment. Je ne l'en blâmais pas. Elle aussi, je ne la comprenais pas toujours. Ce détachement émotionnel total avait pu être une de mes plus grandes forces, mais en l'instant, j'avais plutôt l'impression qu'il était le pire handicap que je puisse avoir. Je ne savais pas comment me placer. Comment réagir, comment j'étais censée le faire. Tout était si confus, dans ma tête... Si seulement je pensais qu'un jour j'aurai pu en arriver là. La professionnelle gardait le dessus, néanmoins. Morgane ne pouvait payer le prix de mes troubles, et porter un double fardeau. Moi... On s'en fichait. On s'en fichait totalement. Je n'avais pas d'importance, je n'en n'avais jamais eu. Juste cette ombre assassine errant dans la nuit. Je n'étais pas faite pour prendre des décisions à un plus haut niveau que mes propres missions, je n'étais pas faite pour tenir des discours, être sur le devant de la scène ou quoi que ce soit. Je m'étais rendue compte que depuis quelques mois à peine, à quel point je restais humaine. A quel point j'avais échoué à tuer entièrement cette part vivante en moi, pour n'être que cette machine qu'on avait toujours voulu que je sois. Qu'elle ne me demandait plus d'être, aujourd'hui.

Comment faire ? Je ne concevais même pas que cette éventualité puisse être possible. Ce n'était pas... moi. Moi, pourvue de sentiments ? C'était bien le problème. J'avais réussi à les éradiquer jusque là. Jusqu'à la pseudo mort de Krystel. Aujourd'hui, je ne savais pas les appréhender, les contrôler. Je fais des sacrifices, oui. Je fais ce pour quoi je suis faite.

« Je fais tout cela parce qu'on m'a demandé de le faire. Parce que je ne sais rien faire d'autre. C'est tout... Ce n'est pas bien compliqué. »

C'était étrange. J'avais l'impression de passer au scanneur, ou qu'elle était en train de me faire une psychanalyse. Ca ne me dérangeait pas tant que cela, finalement. Parce que c'était elle, et pas un total étranger. Même si je ne la connaissais pas vraiment... Elle restait comme une partie de moi. Une partie aussi inconnue et inhabituelle que ma partie humaine, mais nous devions bien cohabiter. Je ne trouvais à rien à répondre, par la suite. Que lui dire ? Que j'avais sûrement bien plus ma part de responsabilité qu'elle ? Que justement, je ne pouvais l'accabler avec mon propre fardeau ? C'était difficile à formuler. Et sûrement pouvait elle le comprendre sans que je le lui dise avec des mots.

Je l'écoute, me forçant à la regarder, à ne pas fuir par mon regard. J'avais accepté, sans vraiment réfléchir, oui. Parce que j'étais énervée, perdue, après ma petite altercation avec Torben. Et parce que je me souvenais des volontés de Krystel, et que par dessus tout, je ne pouvais que lui obéir. Même morte. Plus si morte que cela, finalement, mais plus vraiment elle. J'acquiesce, doucement, à la fin de ses paroles. Elle avait sûrement raison. Krystel... C'était tellement dur d'en parler. Je ne savais pas quoi en dire, comment le dire. Je me calais dans le dossier du fauteuil où j'étais assise, ignorant maintenant totalement le repas. Je soupirais, avant de me lancer.

« Le mieux est sûrement de reprendre du début... J'espionnais les autorités vampiriques, depuis des années, pour le compte de la CIA. Tout commençait à dégénérer. Je n'avais presque plus de contacts avec mes supérieurs, là bas. Je me suis mise à tuer, de plus en plus, en prenant sûrement de moins en moins de précautions. Vampires et humains que je jugeais dangereux. Cela a fini par se voir, et Elle s'est chargée elle même de moi. Elle m'a attrapée, j'ai tenté de lui résister. Alors, elle m'a enfermée dans une cage en verre. On ne me nourrissait qu'avec son sang. J'ai cru que je devenais folle. Je l'étais sûrement, ainsi droguée... Ca a dû durer quelques semaines, avant que je ne me rende. Elle était trop puissante. Ce que je ressentais pour elle, à ce moment là... Je ne sais pas. De la haine, encore un peu. Mais surtout... J'avais compris à quel point elle était puissante. J'étais complètement droguée à son sang, et Elle m'apparaissait comme une sorte de puissance supérieure. On m'a sevrée, et je l'ai servie sans hésitation. J'avais foi en elle. Elle aimait jouer avec moi ; je cherchais toujours à lui résister, à ne pas lui donner mon sang et mon corps. Cela l'amusait, je crois. J'ai fini par me laisser aller... Ses morsures, je n'avais rien connu d'aussi délicieux. Et bien sûr, en parrallèle, j'étais chargée de protéger Torben. Lorsqu'elle est morte... Ca a été un choc. Elle était tout pour moi. J'ai fait ce qu'elle voulait que je fasse, j'ai servi Jana, et tenté de continuer de protéger Torben. Je crois que ça a été un échec retentissant, sur ce plan là... Et Elle, je ne pensais pas la revoir. Enfin. »

Je haussais les épaules. Mon regard avait dérivé, comme si je parlais seule. Qu'y pouvais-je ? Je devais continuer à vivre, par obligation, par résignation, pour Morgane, pour Krystel aussi, peut être. Je ne savais pas. Je ne savais plus.

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Jeu 3 Déc - 21:23

Taste of blood


« Je fais tout cela parce qu'on m'a demandé de le faire. Parce que je ne sais rien faire d'autre. C'est tout... Ce n'est pas bien compliqué. » On ne lui a pas appris à être humaine, on l'a privé de son enfance, de son innocence, de sa vie, son libre-arbitre. Erin ne lui a jamais parlé de son passé, pourtant Morgane en sait plus qu'elle ne devrait, bien qu'il y ait pas mal de trou.

Chaque fois qu'elle se nourrit d'Erin ses souvenirs s'imposent à l'esprit de la vampire. Elle ne sait l'expliquer, elle sait que les souvenirs peuvent être partagés entre maître et servant, mais ça ne semble pas être un choix de la part de sa servante et surtout Erin s'en rendrait compte. En fait, Morgane croit même qu'elle n'en ferait jamais rien, ni aujourd'hui, ni dans l'avenir. Elle peut se tromper, en attendant la vampire n'en parle pas, elle respecte la vie privée de sa servante.

Il est étrange de constater qu'Erin aurait plus l'étoffe d'être une vampire avec son détachement émotionnel et Morgane d'une humaine, les rôles ont été inversés. C'est bien ce que Morgane a du mal à concevoir dans leur relation.

« ... Enfin. » Comme à son habitude, sa mère s'était une nouvelle fois imposée à la volonté des autres. Morgane savait pour Torben, elle ignorait pour Erin. Et franchement, apprendre que sa mère avait brisé l'esprit de sa servante ne l'enchante pas. Ça ne l'étonne pas, c'est tout à fait le genre de jeu malsain auquel elle s'adonnait, mais Erin étant désormais sa servante, ça la dérange.

Ce qui n'est pas logique puisque c'était bien avant qu'elles soient liées et ce n'est pas pour autant qu'elle irait accuser sa mère, elle ne l'a jamais fait. Mais elle est dérangée par cette nouvelle. L'asservissement de Torben par sa mère, était justement l'une des raisons qui lui avait choisir Erin, savoir qu'elle en a été victime à son tour change la donne. Morgane pensait que la jeune femme était volontaire depuis le début.

L'esclavage existait à l'époque où elle était humaine, et déjà, elle observait ses hommes maltraitaient leurs esclaves, on la regardait avec de gros yeux lorsqu'elle osait discuter avec l'un d'eux tandis qu'elle ne faisait aucune distinction entre eux. Si elle avait pu, elle aurait participé à la guerre de sécession aux États-Unis, au côté d'Abraham Lincoln, un grand homme ce président.

Quoi qu'il en soit, c'était plus subtil qu'une simple question d'esclavage puisque désormais Torben et Erin agissent de leur plein gré. Elle n'a pas accepté d'être la servante de Morgane parce qu'elle le voulait ou se portait volontaire, elle l'a fait parce que c'est ce qu'aurait voulu Krystel. Elle s'était privée de son libre-arbitre et il était trop tard pour revenir en arrière.

Morgane regrette presque de s'être montré trop curieuse, elle aurait fini par l'apprendre, le comprendre, mais pour l'instant elle ne sait pas comment gérer les informations, comment gérer la situation qui prend plus de sens. « Eh bien...Je t'avoue que je ne sais pas trop quoi penser de tout cela. » La franchise, envers Erin elle peut se le permettre, ce n'est pas comme si elle pouvait lui cacher quoi que ce soit, un jour ou l'autre, elles sauront tout l'une de l'autre.

« La relation que tu avais avec Krystel est complexe, je n'y comprenais déjà pas grand chose entre elle et Torben, la façon qu'elle avait de s'attacher les humains de son choix...Je pensais que tu n'étais pas de ceux-là. » Morgane croise le regard d'Erin, pour ne plus la quitter pendant que le silence s'éternise entre elles. La vampire assimile, analyse et tente de trouver une solution avec sagesse.

« Je suis heureuse de la savoir toujours en vie, je suis heureuse, même si elle n'est plus totalement elle-même, il existe un espoir qu'elle redevienne Krystel. Je n'aurai jamais pu la laisser libre, agir en liberté, avant tout, cette femme est ma mère, elle m'a mise au monde, rien que pour cela je lui dois tout mon respect... » Elle ne sait pas trop où elle va dans ses paroles, peut-être démontrer à Erin qu'elles ont un point communs, elles tiennent à Krystel. Même si Morgane n'est pas en accord avec la manière dont sa mère s'est imposée à la jeune femme, mais ce n'est pas le plus important.

« On peut l'aider, je donnerais tout pour qu'elle redevienne elle-même. C'est pour cela que je l'ai fait enfermer, je ne veux pas prendre le risque qu'elle m'échappe, je veux qu'elle revienne entièrement. Je serai prête à commettre l'irréparable pour elle... » Ou essai-t-elle de se mettre à la place d'Erin ? De comprendre son point de vue, une relation différente, mais qui mènerait à la même fidélité envers une personne.

Morgane ne peut simplement pas se permettre de rejeter la jeune femme parce que son volontariat est remis en cause, elles ne peuvent pas revenir en arrière et annuler l'irréparable. Ça n'a beau faire que deux semaines, elle est devenue une présence, dans l'esprit de Morgane, à laquelle elle s'y est habitué, à défaut de tout comprendre.

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Sam 5 Déc - 21:24

Je ne correspondais pas à ce à quoi elle s'attendait. Je n'étais pas ce qu'elle pensait que j'étais. Je m'en rendais compte, en l'instant. Elle n'avait pas compris... Et la faute ne pouvait être rejetée sur elle. Sûrement aurions nous dû apprendre à nous connaître avant de nous lancer, ou du moins avoir discuté plus tôt de nos personnalités. Car certes, elle avait senti que nous étions loin d'être semblables, mais à ce point, elle ne s'en était apparemment pas doutée. On ne pouvait pas dire que j'étais réellement humaine. Je le restais bien sûr, sur le plan purement pragmatique et scientifique, au sens strict du terme. Quoi qu'avec ce lien m'unissant à jamais à un être surnaturel avec lequel je partageais tant... Même ce statut de simple mortel pouvait être remis en cause. Etre perdue au point de ne même plus savoir à quelle espèce appartenir... Mais quelle importance, finalement ? Ce monde était un tel bordel, qu'un peu plus ou peu moins humain, ça ne changeait pas grand chose. Je restais la même personne. Je restais ce rien, cette arme, cet objet à qui on ordonnait et qui obéissait. Je n'étais rien. Je n'avais jamais été quelqu'un. On avait fait croire à la petite qui était entrée à Columbia qu'il pouvait en être autrement, mais ça n'avait pas été le cas. Et je ne blâmais personne, ni ne regrettais quoi que ce soit. Les regrets ne servent à rien. Je suis ce que je suis, et je fais ce que pourquoi je suis. Point, à la ligne. Ce n'est pas bien compliqué... Pourtant, j'arrive à concevoir que ce soit dur pour elle. Et pour une fois, ça ne m'est pas indifférent.

Je ne sais même pas comment je devrais réagir. Comment je devrai lui parler, lui expliquer les choses. Je ne suis pas faite pour gérer ce genre de situation. On ne m'a pas appris à y faire face. On m'a appris à survivre et à prendre moi même mon pain, dans les rues crasseuses d'une grande ville d'alabama. Puis cette petite fille a grandi, a pris son envol en allant à new york. Elle a tenté une nouvelle vie... Et en a eu une, oui, peut être. Un nouveau départ, pas si nouveau que cela, finalement. La violence, toujours. On avait tué la jeune fille, on lui avait donné un nouveau nom, un nouveau passé, un nouvel avenir, surtout. On lui avait appris beaucoup de choses, en plus de ce qu'elle avait déjà appris durant son enfance. Mais jamais on ne lui a montré comment faire face à quelque chose qui la touchait bien plus profondément que par des conséquences diplomatiques, ou simplement sur sa vie. Sa vie, ce n'est rien. Survivre, ce n'est rien. Mais faire face à l'inconnu, c'est autrement plus complexe. Elle ne savait pas tout cela... Comment pouvait elle le savoir ? Je ne lui avais pas parlé de tout. Pas en détail. Et j'avais tellement enterré ces souvenirs, depuis tellement de temps, qu'il me semblait impensable de les ressortir maintenant. Non. Il y avait plus important que ces vieilles traces de poussière.

J'essayais de raconter posément, dans l'ordre où les choses étaient arrivées. Pour m'y retrouver, popur continuer à y voir clair et à lui présenter quelque chose de compréhensible. Je pourrais simplement tout lui faire passer, en vrac, par l'espèce de cordon fictif qui nous reliait. Ca serait plus fort. Mais moins clair. Je ne pouvais pas. IL fallait que je fasse le ménage aussi, que je pose les choses à plat. Je parle. Je parle. Sans même me soucier de si elle m'écoute. Elle a demandé, je réponds. IL faut qu'elle sache tout cela, de toute façon. Il ne peut plus en être autrement. Liés pour liés, il m'est impossible de lui mentir. OU de lui cacher quelque chose qui m'impacte encore autant aujourd'hui.

Et ce silence, ce silence lourd, lancinant et plus qu’éloquent, qui prolonge mes réflexions, mentalement. Aucun mot ne sort, mais j'y pense toujours. A ses crocs, à mon sang, au sien. A son corps, à mon désir et mon dégout mêlé. Et maintenant... ? Maintenant, elle a voulu me tuer, avant de me sauver la vie, ce qu'elle n'aurait pas dû faire. Elle se retrouve dans des cachots. Elle, ou la nouvelle Elle. Je ne sais pas. Mais je sens que Morgane, elle, digère difficilement. A quoi s'attendait elle ? Je la déçois, oui, sûrement. Mais tant pis. Je ne peux changer. J'esquisse un pâle sourire, alors qu'elle m'annonce qu'elle ne pensait pas que je faisais partie de ces humains que sa mère s'était ainsi appropriée.

« Navrée de vous décevoir, alors. Je ne suis pas sûre non plus de tout comprendre de la relation qui existe entre eux. Mais si elle a voulu que nous travaillons ensemble, c'est qu'elle nous voyait pareils. Qu'elle nous avait fait sur le même modèle, sûrement, même si aujourd'hui je suis bien loin de lui. »

Ou pas. Il était perdu, de ce que j'avais vu. Je l'étais aussi. Moins, je ne le nierai pas. Je comprenais, maintenant, un peu mieux qu'avant. Je sentais que Morgane faisait quelque part partie de moi, et que si l'on brisait ce lien... C'était comme me briser, moi, en deux. Alors pour eux, qui étaient bien plus proches que nous l'étions, cela avait dû être dur à accuser. Oui. J'acquiesce simplement, à ses paroles suivantes. Elle est sa mère, oui. Je n'ai rien à y ajouter. Je ne connais pas leur rapports, et cela les regarde. Des siècles... Je tentais de rester calme. Refouler la vague qui manquait de me submerger, et qui grossissait à chaque instant. Je me mords la lèvre, soufflais

« Moi aussi... »

Elle avait dû commencer à le comprendre. Je me redresse un peu, avant de reprendre.

« Que peut on faire, concrètement ? On ne sait rien d'Elle désormais, réellement. De ce qu'elle est devenue. A part qu'elle a changé. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Lun 4 Jan - 22:01

Taste of blood


« Tu te méprends sur ce que je ressens, tu ne me déçois pas Erin, j'aurai dû me montrer d'avantage curieuse sur ton passé aussi. Ce n'est en rien un obstacle entre nous. Quant à Torben...Nous l'avons abandonné, nous n'avons pas su l'aider, il s'est perdu dans sa souffrance. Je veux absolument éviter d'en faire de même avec toi. »

C'est pourquoi, Morgane attend beaucoup de leurs conversations, d'aujourd'hui et à venir. Elles pourront peut-être jamais se comprendre l'une et l'autre, mais au moins elles discuteront, au lieu de se voiler la face, elles essaieront de vivre en harmonie au fil des années qui passeront. Elles n'ont plus le choix, Erin vivra aussi longtemps que Morgane et inversement.

« Oui. Nous ne savons rien d'Elle. » C'est ce qui est le plus douloureux, Morgane préférait encore quand sa mère lui faisait comprendre qu'elle lui faisait honte. Aujourd'hui, sa mère ne veut rien d'autre que sa mort, c'est douloureux. Pour autant, la vampire ne se laisse pas abattre, quel genre de Reine serait-elle sinon ? Si elle baissait les bras face à l'adversité...

« J'ignore si son combat contre Augustus lui a laissé des séquelles psychologique, ou si l'on doit tout ceci à un semi-démon particulièrement doué, peut-être qu'il faudrait que l'on en sache plus sur cette nouvelle Elle ? Elle t'a reconnu, elle t'as sauvé, quelque part, il reste toujours une part de Krystel. Si l'on tente de démêler le faux du vrai on arrivera peut-être à la rendre elle-même. »

Ça fait trop de peut-être, pas assez de certitude. Pour être franche, elle n'a pas plus d'idées qu'Erin. Rien de concret du moins. Elle est réfléchie, ne prend pas de décisions à la légère ou sur un coup de tête. Contrairement aux apparences, elle réfléchit plus vite que la normale, les siècles au compteur y aidant, les vampires développent de meilleures capacités mentales. Suivre deux conversations à la fois, ne poserait aucun problème à Morgane.

« Je suis passé la voir à l'aube... Elle était extrêmement agitée et refusait catégoriquement de m'adresser la parole, j'ai peur qu'elle se mette en danger, mais où aurais-je pu la mettre sans qu'elle ne s'en prenne aux gardes. Les barreaux ne lui résisteront pas longtemps si nous ne parvenons pas à la ramener à la raison. » Elle peut se prendre, croire, sincèrement au fait qu'elle n'est pas celle que tout le monde prétend, elle garde la force d'une vampire de plus de 8siècles. Elle s'en rendra peut-être compte au bout d'un moment et parviendra à forcer tous les barrages.

« Je ne comprends pas ce qu'elle est venue faire avec cette prise d'otage, son arme ne possédait aucune balle. » Ou plutôt elle préfère ne pas croire à l'évidence, se le refuse. « Elle t'a reconnu, vous aviez un lien assez fort pour que son inconscient le lui rappel. Si seulement on pouvait mettre la main sur Torben, on pourrait utiliser leur lien pour la ramener à la réalité. »

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Sam 9 Jan - 19:04

C'était dur. Compliqué. Beaucoup plus que ça ne l'avait jamais été, que tout ce qu'on m'avait toujours demandé de faire, finalement. Je n'étais qu'un robot, et on me demandait des rapports humains. J'essayais. Je faisais ce que je pouvais, mais je ne savais pas trop comment j'étais censée le faire. Et elle ne pouvait comprendre cela aisément, je m'en doutais. Personne n'avait jamais eu à me comprendre ; moi, ça n'avait jamais compté. Ce moi n'avait jamais réellement existé, tout simplement, et je m'en fichais complètement. Seulement, Morgane n'était pas comme cela. Elle était si différente, si opposée, et pourtant si proche, par la force des choses. La réalité me frappait de plein fouet ; nous étions liés, profondément, surtout éternellement. Le dire, le savoir, est une chose. Le comprendre, l'assimiler, en est une autre. Oui, il allait falloir que nous apprenions à nous connaître, à nous comprendre, aussi ardu que cela puisse être. Plus de huit cents ans, et elle était finalement bien plus humaine, bien plus vivante, que ce que je ne l'avais jamais été. Ce constat, outre qu'il était paradoxal, ne me provoquait pas grand chose. Je ne regrettais fondamentalement rien, je n'avais l'impression de n'être passé à côté de rien. Sauf de ces missions auxquelles j'avais lamentablement échoué. Morgane ne méritait pas une machine à tuer comme servante humaine, elle méritait encore moins une incapable. Et pourtant, voilà où nous en sommes. Sans possibilité de retour. Tant pis. Il allait falloir que je tente d'être un peu moins manchote, à l'avenir.

« Je devais le protéger, j'ai échoué. »

Je hausse les épaules. C'est aussi simple que cela.

« Ce qui est fait est fait. Vous avez raison, l'important est de ne pas commettre les mêmes erreurs entre nous. Je ferai de mon mieux. »

Non, je ne pouvais pas être un poids. Je devais être une force. Pour elle. Tant pis si je n'en n'avais plus pour moi même. Je ne devais finalement rien faire d'autre que ce que j'avais toujours fait. Avancer, faire ce que l'on me demandait de faire. Avec une présence dans ma tête, une présence inhabituelle, mais peu importe. J'ai commencé à m'y habituer. Un peu. Au niveau des rapports humains, pas trop. Et ça ne viendra pas, à mon avis, on ne se change pas comme ça. On n'avait plus le choix maintenant, ni elle ni moi. Enfin bref. Passons. Me tracasser sur moi même ou sur ce lien ne mènerait à rien, de toute façon. Je faisais ce que j'avais toujours fait, je faisais tout ce que je savais faire. Plus ou moins bien, mais peu importe.

Je l'écoute, me parler de Krystel. Sans vraiment savoir quoi en penser moi même. Oh oui, il y a peut être un espoir, mais j'ai l'impression d'avoir totalement oublié le sens de ce mot. Si je l'ai un jour connu. Morgane ne semblait pas plus avancée que moi, et de toute façon, à discuter, nous n'arriverons à rien. Peut être aurais-je le courage de descendre et d'aller la voir. Sûrement pas. Je me dirais que j'avais plus constructif à faire, et que ce n'était pas moi qui arriverait à quoi que ce soit avec elle, alors autant faire ce que j'avais à faire. Je reprends la parole, une fois son exposé terminé.

« Je pourrais sûrement retrouver Torben, mais je sais qu'il ne me suivrait pas, pas plus que la dernière fois. Peut être qu'il reviendra de lui même... »

Et s'il le faisait, je crois que ça me serait presque indifférent. Ou que je préfèrerais l'éviter, pour ne pas me prendre les mêmes phrases que celles qu'il m'avait déjà jeté à la gueule au début du mois.

« De toute façon, nous n'avancerons pas plus là dessus ce soir, je pense... En dehors de ça, y a t-il quelque chose qu eje puisse faire ? »


Histoire de m'occuper. Histoire de me dire que je vais quelque part.

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Mer 3 Fév - 10:37

Taste of blood


Elles ont échoué, parce qu'elles avaient d'autres priorités. Morgane prend place dans son fauteuil et observe sa servante. Elles ne se comprendront pas du jour au lendemain, Erin est ce qu'elle est, Morgane est ce qu'elle est, et le but n'est pas de modifier leurs personnalités. Elles ont clairement un problème, qui se résoudra petit à petit. C'est une certitude, Morgane s'engage à la tenir.

« Ne t'embête pas avec Torben, il nous a suffisamment prouvé qu'il n'en fera qu'à sa tête. » Quelque chose lui dit qu'il ne restera pas longtemps éloigné de Krystel et qu'elles auront de ses nouvelles. Quant à Krystel, ce n'est pas dans l'immédiat qu'elles pourront l'aider ou découvrir ce qui lui est arrivé. Elle refuse déjà obstinément d'adresser la parole à Morgane. Préfère se jeter contre l'argent qui entoure sa cellule.

Erin a besoin d'être occupée, de penser à autre chose, ça Morgane le comprend parfaitement. Si elle le souhaitait, la Reine lui confierait aisément quelques-unes de ses responsabilités qui l'empêche tout au contraire de trop penser à ce qu'il se passe. Mais Erin est une femme d'action, loin d'être une bureaucrate.

« J'ai d'avantage besoin de tes talents d'espionne, vois tout ce que tu peux trouver sur Guillemaud et Bellanger et les noms de ceux qui ont rejoint leur rébellion. Ne les approche pas, contente-toi seulement de glaner le plus d'informations possible, nous aviserons le moment venu de ce que nous en ferons. » Puisque ses chevaliers sont incapables de mettre la main sur les têtes pensantes de la rébellion, Morgane en appel aux services de sa servante. Non pour les retrouver, mais pouvoir anticiper le moment où ils passeront à l'offensive.

« Comment se passe l'infiltration de ton agent au sein de la PES ? J'ai rendez-vous avec la directrice demain, elle souhaite une collaboration entre ses agents et les nocturnes, une lutte commune contre les semi-démons. J'ai bien l'intention d'accepter, s'il pouvait tâter le terrain, recevoir les avis de ses collègues quant à ce partenariat, je saurais d'avantage si je peux accorder ma confiance ou plutôt me méfier. »

Il est plus que temps que les vampires prennent parti contre les semi-démons, qui ne leur apportent que des ennuis depuis des années. Elle n'entre pas seulement dans cette lutte pour faire bien voir son peuple aux yeux des humains, Morgane n'a pas l'intention de les laisser les manipuler comme de vulgaires pantins.

« Je compte faire transférer tous les livres de mes propriétés, ici, et les étudier à la recherche de la moindre information sur les créatures, le moindre détail peut être capital. J'aimerais que tu t'assures que les convois se passent sans accrocs. » Même les légendes ont une part de vérité, Morgane compte bien exploiter chaque menu détail qu'elle pourrait en retirer. « J'aurai également besoin que tu recherches d'autres livres, fais le tour des antiquaires, bibliothécaires, même les musées doivent en posséder...Je sais que tu ne vas pas particulièrement apprécier cette mission, mais je veux confier cette tâche qu'a toi. »

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Mar 9 Fév - 19:53

Je ne pourrais changer. Parce que je ne connaissais rien d'autre que ce que j'étais, je ne savais être autre chose. J'étais vide, creuse, dénuée de personnalité, d'humanité, de tout ce que l'on considérerait comme normal. Elle ne pouvait pas tout comprendre ; pas comprendre grand chose, même. Je ne pouvais l'en blâmer. Quelqu'un avait il déjà vraiment compris ce que j'étais, finalement ? Torben, peut être. Quoi qu'il en soit, ce sera compliqué, pour elle. Et pour moi aussi, de saisir une personnalité comme la sienne. Elle ne s'attendait pas à cela, moi non plus, et pourtant il allait falloir faire avec. Que nous prenions sur nous, certainement, toutes les deux. J'allais devoir accepter certaines choses... Mais restaient d'autres qu'elle devait comprendre, elle. Que j'avais échoué sur beaucoup de points, que oui, j'étais perdue, que je me remettais en question. Cela serait un poids pour elle, un poids que je devrais lui épargner, quoi qu'elle en dise. Je hausse les épaules. Bien entendu, qu'il n'en fera qu'à sa tête. Il n'y avait jamais eu que Krystel qui avait été capable de le tenir, et elle n'était plus là. Plus vraiment. Et je commençais moi même à comprendre son état, de manière très minime. Parce que je sentais la force de ce lien qui m'unissait à Morgane, et je savais très bien qu'il restait très faible par rapport à celui qui les avait unis, eux.

Je change de sujet, préférant revenir sur des éléments plus concrets. Elle devait forcément avoir besoin de moi pour quelque chose... Je ne pouvais passer mon temps à des tâches fastidieuses, à la réflexion, à quoi que ce soit. Et l'écosse était d'ailleurs beaucoup trop bordélique pour que j'en ai le temps. Je me redresse, alors que le discours qu'elle me tient semble tout de suite beaucoup plus habituel à mes oreilles. Quelque chose de moins complexe... Enfin, pas vraiment, la tâche ne serait pas aisée. Mais elle faisait appel à mes capacités, celles que j'avais exploitées depuis toujours et non des sujets personnels, dérangeants, déroutants.

« D'accord. Je vais m'y mettre le plus tôt possible. Informations, pas plus. Mais si l'occasion se présente pour que nous puissions les attraper, puis-je tout de même tenter le coup ?

Parce que oui, si je voyais une opportunité, soit pour les abattre, soit pour les lui ramener, il me semblerait tout de même judicieux de sauter dessus... Mais je préférais lui demander. Si elle me disait non, je rongerais mon frein et me concentrerais sur les informations. Par la suite, de toute manière, il faudrait agir. Elle évoque ensuite l'humain que nous avions récemment envoyé à la PES.

« J'ai assez régulièrement de ses nouvelles. Tout se passe correctement, pour le moment, mais il n'a aucune information sensationnelle à nous communiquer. Il essaye de fureter, et apparemment, la PES est dans de sales draps. Pas trop une révélation, mais ils ont besoin de nouvelles recrues, et la directrice envoie directement ses nouveaux agents sur le terrain, car ils manqueraient de bras. Les semis démons semblent mener une guerre d'usure contre eux... »

J'avais rencontré McBorough, à l'époque où il était à la tête de la PES. Oppenheimer, c'était une autre histoire, et si je pouvais me tenir loin d'elle, cela m'arrangerait. Morgane semble gérer pour le moment, en tout cas, et ne pas avoir besoin de moi. Il est mieux, en effet, que les choses passent par elle. Elle a besoin d'affirmer sa position, non seulement aux yeux de son peuple, mais également aux yeux des autorités humaines. Et tous ont besoin de faire bloc contre les semis démons, si encore il était possible d'être vraiment efficace face à eux....

Le dernier point qu'elle évoque, cependant, me fait hausser les sourcils, alors que je ne vois pas bien pourquoi elle évoque cela avec moi. Pour les convois, c'est dans mes cordes, en effet. La suite, par contre, je me vois difficilement aller faire les boutiques avec un grand sourire pour lui trouver des bouquins. Elle ne se méprend pas.

« En effet, ce n'est pas le genre de tâches que j'ai l'habitude d'effectuer. Pour les convois, je m'occuperai de la sécurité sans problème. Vous êtes sûre que vous ne pouvez confier cela à personne d'autre ? Je peux le faire, mais je doute d'être aussi efficace pour fouiller les rayons d'une librairie que pour tuer. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   Jeu 11 Fév - 14:46

Taste of blood


Pourra-t-elle intervenir ? Morgane y réfléchit. Théoriquement, ils ignorent que l'humaine est devenue sa servante, en pratique et s'ils l'apprennent, ils chercheront sûrement à la tuer pour atteindre Morgane. « J'aimerai autant les avoir vivants, si ta vie est en danger ne réfléchis pas, tue-les. » Tuer. Ce mot est si peu commun dans ses propos. A choisir, elle préfère que sa servante revienne en un seul morceau et bien vivante plutôt que morte si Morgane décidait de les avoir à tout prix vivants. « Pour l'instant je souhaite d'avantage pouvoir anticiper. »

La brigade a besoin de nouvelles recrues, est-ce pour cela que la directrice espère pouvoir s'allier les vampires et peut-être même les loups ? Trop de pertes humaines dans ses rangs, trop de mauvaises nouvelles à annoncer aux familles des agents perdus. Elle se dit peut-être que des pertes ailleurs ne serait que des dommages collatéraux.

« Ils ont bien besoin de bras supplémentaires donc. » Morgane va devoir se montrer prudente, elle sait d'ors et déjà qu'elle acceptera, mais pas sans certaines conditions pour assurer un minimum de sécurité aux siens. La lutte contre les semi-démons lui semble autant primordiale que la paix avec les loups. Il va bien falloir que leurs manigances cessent un jour et la négociation n'est pas une option envisageable avec eux.

La brigade a autant mauvaise presse que les vampires, à commencer par le drame lors de l'exposition sur l'art des vampires, cette nuit où son époux a été tué, sans parler de leurs interrogatoires musclées qui ont fuité. Et encore en février, où ils n'ont pas su anticiper le chaos, personne n'a su le faire, les répercussions sont tombées sur tout le monde. Personne n'est épargné. Personne ne le saura tant que c'est maudites créatures des enfers seront de ce monde.

Erin est peu enchantée de la tâche que lui confie Morgane, pas la sécurité du convoi, mais bien la recherche dans des librairies en tout genre. La Reine grimace un sourire, elle savait pertinemment que ça n'allait pas plaire à sa servante. « J'imagine assez bien que ce soit ingrat pour toi. Tu sais comme moi que la confiance n'est pas aisée à donner ces derniers temps, je confierais ce travail à quelqu'un d'autre, si j'avais ce quelqu'un sous le coude. »

Hors, il n'y a qu'à deux personnes qu'elle confierait cette tâche et Nicolas est tout autant occupé que Morgane. Ou plutôt le temps est contre eux, Erin dort peu et surtout elle peut agir en journée, quand les boutiques sont ouvertes. « Avec tout ce qui va être convoyé ici, tu auras le temps de faire des recherches quand tu le souhaites. Ta priorité reste la surveillance des faits et gestes de la rébellion et ta brigade de volontaires. »

Le téléphone de son bureau sonne, elle se penche pour voir le numéro et lâche un unique soupir. McBorough. Il va lui tenir la jambe jusqu'à l'aube et ce ne sera pas la première fois. « Je dois prendre l'appel. Tu sais que tu peux aller voir Krystel si l'envie te prend. » Avec de la chance, ça réveillera une partie de ses souvenirs passés.

_________________

Red Queen
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 26
Coups du Destin: 16
En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Messages : 378
Membre du mois : 18
Je crédite ! : (c) shiya (c) Beylin
Localisation : Au sein de la BACA
Caractère : Juste – Loyale – Déterminée – Calme – Doute d'elle même – Solitaire – Méfiante – Renfermée
Vos Liens : Présentation - Liens - RP's - Téléphone

Autres comptes : Mia Mc Lasha & Lyra Belikovs

En dépit de ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4431-morgane-raybrand http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4451-morgane-raybrandt-full-0-4 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4452-morgane-raybrandt-red-queen
MessageSujet: Re: Taste of blood [Livre III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Taste of blood [Livre III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: