AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
New Beginning
MessageSujet: New Beginning   Mer 21 Oct - 17:00

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




Il était tard et la nuit était déjà tombée depuis bien longtemps déjà. Cela ne faisait que quelques jours que j’étais Lupa, et pourtant mes journées me semblaient déjà interminables. Je jonglais entre mes nouvelles obligations et ma famille, et aujourd’hui n’avait pas fait figure d’exception. Après avoir passé ma matinée et mon après-midi à Wolfheaven, j’étais rentrée chez nous vers dix-sept heures trente, en même temps que ma fille humaine. Je l’avais aidé pour ses leçons, avant de la conduire à ses cours de violon. Ensuite, j’avais fait un brin de ménage, tout en surveillant la cuisson du repas que j’avais préparé. Hayden était rentré, récupérant au passage Savy, puis nous avions mangés avant de nous vautrer devant le canapé, devant un film que notre humaine avait choisi, et qui, pour le coup, avait été plutôt bon. A la fin du générique de fin, je m’étais rapidement changée pour aller courir dehors. J’avais besoin de décompresser totalement et le jogging était le meilleur exutoire que je pouvais avoir sous forme humaine. Les jumeaux étant chez Johan cette nuit, mon époux n’avait donc besoin que de veiller sur Savannah, durant les deux heures que durèrent ma course. Je ne fus pas étonnée qu’il soit encore debout, alors qu’il était près d’une heure du matin lorsque je regagnais notre maison. Il aurait été incapable de dormir paisiblement en me sachant dehors, en proie à je ne sais quel danger.

Ma douche poste course fut plus longue que prévu, mon rugbyman adoré m’ayant rejoint lors de cette dernière. Nous passâmes plus de temps d’ailleurs à transpirer qu’à nous laver, insatiable de l’autre comme nous l’étions. J’adorais sentir ses mains sur ma peau et ses lèvres me dévorer. J’adorais que nos corps ne finissent par ne faire plus qu’un, dans une danse sensuelle et exquise. Jamais je ne pourrais me lasser de tout ce désir charnel qui nous animait. Malgré les années, il y avait toujours cette tension luxurieuse entre nous, et la passion ne s’était pas éteinte, bien au contraire.

Allongée contre Hayden dans notre lit, ma tête reposant sur son torse nu – nous avions fini par migrer de la salle de bain à notre chambre, pour aller y froisser les draps – je caressais légèrement sa peau du bout des doigts. Mes jambes étaient entortillées dans les siennes. Nous n’avions pas pris la peine de nous habiller. Savannah ne viendrait pas dans notre chambre, et les jumeaux n’étaient pas là, alors nous pouvions dormir dans le plus simple appareil. Mon époux était un prédateur très patient me concernant. Il avait bien compris que, si j’avais ressenti le besoin de courir, c’était le signe que quelque chose me tracassait. La meilleure façon qu’il avait que je m’ouvre à lui était de s’armer de patience, ce qu’il avait fait. Notre réveil affichait trois heures du matin, et pourtant, ni lui ni moi n’avions encore trouvé refuge dans les bras de Morphée. Je finis par pousser un soupir qui ne ressemblait en rien à tous ceux qu’il avait provoqué en moi sous la douche, puis dans notre lit. Mon amour… Il faut que je te parle de quelque chose. finis-je par lui dire. Je n’avais pas relevé la tête, ma joue toujours appuyé sur son torse, se soulevant au fil de sa respiration. Ca va faire des semaines que j’y pense, sans arriver à sortir cette idée de ma tête. J’ai vraiment pesé le pour et le contre, et le contre est assez conséquent... Seulement… Seulement si la mort de Mary m’a bien appris une chose, c’est que la vie est courte, et qu’elle peut nous quitter d’un moment à l’autre Ce n’était pas très réjouissant et pourtant, c’était bien la triste vérité. Aussi forte soit-elle, notre ancienne Lupa était morte et cette perte, quand bien même elle ne m’avait nullement attristée, m’avait fait prendre conscience de bien des choses. Je ne voulais pas mourir en ayant des regrets. Je voulais profiter pleinement de la vie et la mener comme je l’entendais. Nous n’avions qu’une seule vie bon sang, et je ne voulais pas mourir avec la sensation de ne pas l’avoir vécu pleinement. Mon réaménagement dans notre maison avait été la première étape, suivi de près par mon ascension au poste de Lupa. Je ne veux pas, lorsque la mort viendra frapper à ma porte, me dire que je n’ai pas fait tout ce que j’aurais voulu faire. Hayden Je relevais la tête pour croiser le regard de mon époux. Je t’aime Hayden. Nous avons une merveilleuse famille qui me comble seulement…Il y a une seule chose qu’il manque dans ma vie pour que mon bonheur soit total… Et je sais qu’au fond de toi, tu ressens la même chose que moi. Je pris mon courage à deux mains, puis lui dit, non sans appréhension. Je veux avoir un enfant avec toi. Non. Je veux un enfant de toi. Je veux que nous ayons un enfant qui te ressemblera, et que tu pourras élever depuis sa naissance. Tu es un père formidable Hayden. J’en ai chaque jour la preuve. Savannah, Niamh et Kean ne sont pas tes enfants biologiques, et pourtant, tu les aimes comme si tu étais leur véritable père. C’est égoïste je sais. Notre vie est compliquée et que nous avons déjà trois merveilleux enfants seulement… Je veux pouvoir retrouver des bouts de toi dans un autre être. Je veux qu’on puisse voir grandir et s’épanouir un enfant qui tiendrait autant de toi que de de moi, et pas seulement de moi. Je m’étais redressée, ne craignant pas le froid ambiant de la pièce, pour m’asseoir en tailleur face à lui. Je ne quittais pas son regard du mien, guettant le moindre signe, la moindre réaction. J’avais conscience que je venais de lâcher une bombe et pourtant, j’étais sûre de moi, aussi sûre que lorsque j’avais réclamé la place de Lupa. Comme je venais de lui dire, j’avais vraiment pesé le pour et le contre, et je m’étais longuement renseignée. Nous avions beau être deux loups et donc condamner techniquement à ne pas pouvoir enfanter, j’avais trouvé de nombreuses solutions, ne nécessitant pas obligatoirement l’usage de pouvoirs démoniaques. Et si finalement cela ne fonctionnerait pas alors j’étais prête à prendre le risque et à recommencer. J’avais déjà menée, aussi difficile que cela fut, une grossesse lupine à terme. J’avais manqué de mourir à l’accouchement qui avait été d’une douleur comme jamais je n’en avais connu, mais qu’importe. J’étais décidée.

_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Jeu 29 Oct - 16:31

Et voilà, nous y sommes. Une nouvelle journée de finie. Je termine de laver et d'essuyer les casseroles utilisées pour préparer le repas, alors que ma femme est sortie courir et que Savannah est finalement montée se coucher. Je me sens toujours autant épuisé, vous pouvez me croire. Finalement, avoir une Lupa ne protège pas du surmenage, mais cela permet de lancer plus de projets et d'être globalement moins seul dans mon entreprise. Ce n'est pas quelque chose de facile à avouer quand on a eu l'éducation dont j'ai "bénéficié", mais je dois pourtant être honnête et avouer que je ne peux pas tout gérer tout seul, y compris le poids de la charge de leader. Pourtant, j'avais pas mal d'idées. Maintenant que je n'étais plus seul et avec le fait que la situation politique restait tendue mais sous contrôle, il était temps d'avancer plutôt que de simplement combattre et se défendre des principales avancées adverses. La situation était donc restée sous contrôle avec les vampires, contre toute attente. Bref. Il fallait avancer. Tout allait pour le mieux mais je savais très bien que ce n'était que provisoire. J'attendais qu'Isadora ait enfin terminé sa petite course. PLus que moi, elle avait besoin de courir. Avant, j'avais le rugby. Mais c'était avant. J'avais dû mettre fin à ma carrière quand il avait été connu que je sois un loup-garou. Adieu le sport, depuis. Je ne pouvais plus me défouler comme avant et la course en elle-même avait toujours été infiniment moins efficace que la chasse. J'étais un traqueur et un tueur, comme mon père l'avait désiré.


Lorsqu'elle rentra, je laissais pourtant le loup s'exprimer, prendre sa part de ce que j'échangeais avec Isa. il grondait en mon for intérieur, en train de se rassasier progressivement comme seul ce monstre peut le faire. L'étreinte dure longtemps. Elle se fait tantôt douce, tantôt brutale, presque violente. Nous malmenons nos chairs et flattons nos sens un long moment, tout en prenant garde à ne pas faire trop de bruit. Un moment après, nous terminons notre violente et sensuelle empoignade par dessus nos draps. Je la serre doucement contre moi alors que je suis allongé sur le dos, nu comme au premier jour. Je réfléchis, regarde le plafond depuis un bon moment alors que je récupère même sans m'endormir. La beauté brune à mes côtés finit par soupire à côté de moi, et je sens une certaine lassitude dans ce soupir. Je fronce les sourcils en me disant qu'elle doit me parler.



| Est-ce que je vais avoir des problèmes? | soufflais-je, faussement taquin mais surtout vaguement inquiet.


Je l'écoute donc me parler et je sens presque immédiatement qu'elle a quelque chose à m'annoncer, c'est indéniable. Au son de sa voix, à son timbre, je sais qu'elle parle sérieusement et que le sujet nous concerne tous les deux. Je la laisse parler, longuement. Elle est visiblement sur le point de me lâcher une véritable bombe mais qu'importe, je l'écoute. Je suis touché par sa réflexion, par sa considération de mes efforts pour ses enfants, pour elle, de mon implication à tous ces différents échelons. Mon coeur bat plus vite, je souris bien malgré moi. Je me redresse et vais embrasser avec passion mon épouse.


| Bien sûr que je le veux. |


Je l'embrasse, je l'embrasse encore. Mais je finis par me décrocher, inquiet.


| Tu es quand même certaine, devant les extrêmités auxquelles on va devoir se livrer pour y arriver? |


Le bonheur intense que je ressens me pousse à sourire à nouveau et à poser mes mains sur le bassin d'Isadora.


| Je sens que je vais adorer la période "on essaie", en tous cas. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Mer 4 Nov - 11:11

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




Je craignais vraiment que mon époux me dise non et ne partage pas les mêmes envies que moi. J’avais tourné et retourné le sujet dans tous les sens possibles et imaginables. J’avais même établi une liste de pour et de contre et même si les contre étaient nombreux et importants, je n’avais pas pu me résoudre à renoncer à cette idée. J’étais persuadée que nous devions le faire. J’en avais la certitude au fond de mes tripes. Mais cela ne se ferait pas si Hayden n’était pas d’accord. Ce sujet le concernait tout autant que moi et je craignais vraiment que ce rêve ne s’envole aussi sec lorsque je lui en parlerais. S’il disait non… Je n’osais pas imaginer la douleur et la déception que ce serait pour moi. Pourtant, cela serait plus sage, vraiment plus sage mais… Putain, on devait le faire, sinon on le regretterait. Et je voulais pas mourir avec des regrets. La vie pouvait nous emporter à chaque instant et je préférais accueillir la mort comme une vieille amie que je serais heureuse de retrouver, plutôt que de me battre contre elle avec la certitude de n’avoir pas fait tout ce que j’aurais dû faire.

Je pris mon courage à deux mains et annonça à Hayden mes idées. Je le noyais sous un flot de paroles qui trahissait ma peur et mon inquiétude. Son cœur s’emballe et je crains que ce ne soit de colère. De toute manière, je n’avais pas de regret. Il fallait que cela sorte et que je puisse en parler avec lui. Je me relève pour m’asseoir sur le lit, me faisant violence pour ne pas faire les cents pas dans la pièce. Je finis ma tirade en lui disant clairement ce que je voulais, stressée et angoissée. Mon cœur se soulage en le voyant sourire. Il se redresse rapidement pour venir m’embrasser avec amour et passion. Je passais mes bras autour de son cou pour le rapprocher de moi. J’avais constamment soif de lui. Cette passion qui nous avait animés au début de notre relation n’avait fait que se renforcer à mesure des années. Ma louve adorait l’avoir contre elle constamment. Il était à nous, seulement à nous. Nous adorions qu’il nous couvre de baisers et d’attention. Et nous avions beau partager des étreintes charnelles un peu plus tôt avec lui, nous en revoulions. Plus tard. Pour l’instant, nous devions parler et mon époux en était conscience lui aussi. Il se détache de moi, un peu inquiet. J’y avais pensé à tout cela et j’avais peut-être la solution à nos problèmes. Je trouvais d’ailleurs dingue que personne n’y ait pensé avant moi tant ça me paraissait logique et simple en fait. Je posais ma tête contre son épaule, caressant légèrement son dos. J’y ai longuement réfléchi mon amour. Si le reste ne fonctionne pas, nous ferons tout ce qui est nécessaire. Mais… J’ai peut-être une autre solution, même si je ne suis pas certaine que tu vas aimer. Je déposais un baiser sur son épaule, avant de le regarder droit dans les yeux. Nous pourrions faire appel à une mère porteuse humaine. Attend écoute moi jusqu’au bout. lui dis-je aussitôt avant qu’il m’omette une objection. En tant que louve, nous ne sommes pas infertiles. Simplement notre corps de louve ne peut pas porter un enfant viable, et dès que nous nous transformons, le fœtus meurt. Alors que cela n’arrive pas avec les humaines, car elles n’ont pas besoin de répondre à l’appel de la lune. Faire appel à une mère porteuse humaine serait peut-être la solution. On me prélèvera des ovules, et toi des spermatozoïdes. Le tout serait implanté dans le ventre d’une humaine qui porterait notre enfant pendant six mois. Elle n’aurait aucun droit dessus et nous serions véritablement les parents de cette enfant. C’est une pratique courante aux Etats-Unis et je pense que ça pourrait marcher…


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Lun 9 Nov - 14:56


Ce qui m'étonnait le plus dans cette discussion, dans cet échange, était que mon épouse semblait anticiper ma réaction... Alors que c'était elle-même qui m'avait jeté il y a quelques mois quand je lui avais fait part de ce même désir que je nourrissais. Je ne savais pas trop quoi en penser. Comme Isadora l'avait dit, elle s'imaginait fort mal vieillir dans un monde comme celui-ci sans goûter au bonheur de la manière la plus complète possible. Je comprenais tout à fait ce point de vue, bien sûr. Mais ce qui me dérangeait un peu plus dans cette histoire, c'était avant tout que maintenant, j'étais moins sûr qu'à l'époque. Ca devait se sentir, ça devait être pour cela qu'elle hésitait. Cela me semblait moins pertinent qu'à l'époque. Peut-être parce que j'étais trop occupé par ailleurs. parce que je m'étais rendu compte que le temps n'apportait pas beaucoup plus d'espoir. Moins enthousiaste, oui je l'étais sans doute. Moins partant, je ne l'étais pas. Je voulais des enfants, les miens. C'était égoïste, mais c'était comme ça. Qu'elle m'en reparle comme ça ne faisait que réveiller cette envie, ce véritable besoin. Je ne voulais pas que les choses puissent mal se passer, d'une manière ou d'une autre. Pourtant je savais que cette voie, si nous l'empruntions, allait fournir autant de joies que de larmes. J'en étais persuadé. Déjà par ce que nous serions forcés de faire, ensuite par les conséquences de nos actes. Rien ne restait jamais sans conséquence, dans ce monde. Le danger était partout. Je la sens se lover contre moi quand je la tire de mon côté pour l'embrasser passionnément. Je sentais sa flamme s'aviver et cela ne fit pas grand chose pour me calmer. Mais elle avait envie de parler, et moi aussi maintenant, alors je la laisse se reposer contre moi.


Isadora semble y avoir vraiment réfléchi en fait, avant de me poser la question. j'écoute sa solution. J'allais presque tout de suite contrer son idée tant elle me semblait révoltante, mais d'un autre côté... Elle avait des arguments. Je fronçais les sourcils. Elle oubliait un détail, un détail de taille.



| C'est le meilleur moyen pour transformer une humaine en louve ou plus véritablement, de la tuer. Nous sommes un virus, chérie. Nous nous reproduisons par échange de fluides. Même si le foetus venait à se former, les éléments lupins de notre enfant infecteraient fatalement la mort, et la tueraient. C'est certain. Si tu tiens à cet essai, je peux contacter des gens pour voir si l'option est viable. Mais sincèrement, j'en doute. J'ai bien peur qu'il n'y a qu'une solution, qui te rebute autant qu'à moi... |


Les semi-démons, bien sûr. La dernière fois, nous en avions capturé une mais impossible de la garder sous notre contrôle. Pas dit non plus qu'un nouvel essai de la sorte ne fonctionne. Je soupirais.


| Il faut aussi qu'on pense aux humains. Il faut être prudent. S'ils apprennent qu'on cherche à enfanter par nos propres moyens, les choses pourraient dégénérer avec eux. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Sam 28 Nov - 16:10

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




J’espérais qu’Hayden serait convaincu par mes arguments. J’avais énormément réfléchi à ce projet et j’étais certaine que cela pouvait aboutir. Il le fallait. Je voulais donner à mon époux un enfant qui serait autant le sien que le mien. Nous avions largement les moyens de nous en occuper et de le choyer. S’il n’avait plus de travail, il avait mis un beau pactole de côté. Ajoutons à cela l’héritage que lui a légué son père… Je n’étais pas non plus en reste de mon côté. Certes je n’avais pas autant d’économie avec lui et mes affaires fonctionnaient moins bien depuis qu’on connaissait mon statut de louve, pour autant j’avais aussi des économies. L’aspect financier ne me faisait pas peur. Ni même l’aspect émotionnel. Nous aimerons cet enfant de tout notre cœur, sans laisser pour autant les autres de côté. Nous agrandirions notre famille et cet enfant désiré serait entouré d’amour, ça ne faisait pas de doute.

Je m’étais lovée dans les bras de mon loup, tout en lui exposant mes idées. J’avais relevé la tête vers lui et le vis froncer des sourcils. Je m’écartais légèrement, sans quitter des yeux son visage. Je poussais un soupir à ses propos. Ils avaient du sens, énormément même seulement… Je ne voulais pas renoncer aussi facilement. Je n’avais pas pensé à cela. Je ne répondais pas tout de suite, réfléchissant à une alternative. Hayden soupira avant de poursuive, et je sentais que cela était tout aussi compliqué pour lui que pour moi. Je pris ses mains dans les miennes, les serrant fortement. J’en avais besoin et… Lui aussi en aurait besoin. Je gardais encore quelques minutes le silence, avant de trouver une voie potentielle à lui soumettre. Je n’y avais pas pensé… Il faudrait alors une mère qui possèderait elle aussi un virus, qui ne l’empêcherait pas pour autant d’enfanter… Je suis bête, j’aurais dû y penser avant ! Une métamorphe Hayden. Une métamorphe pourrait porter notre enfant, sans aucun risque de contamination, ni de rejet. Nous sommes proches génétiquement d’eux, ça pourrait marcher ! Je me levais du lit, avant de faire les cents pas dans la chambre, tout en réfléchissant rapidement Je ne connais pas de grand généticien, mais la meute américaine si. Quand je suis allée récupérer Savannah, je l’ai rencontré. Il était mon contact là bas, le temps de mon séjour. Je pourrais lui demander son avis sur le sujet ! Nous pourrions faire un partenariat avec cette meute. Ils ont autant à y gagner que nous si cela fonctionne. Nous ne devons pas être les seuls à souffrir de ça. Bien entendu, il leur faudrait arrêter de se battre avec les métamorphes et travailler avec eux. Mais ça pourrait marcher. On pourrait d’ailleurs proposer à l’une de nos membres métamorphes de se porter volontaire et envoyer un loup avec elle, pour la protéger et veiller sur ses intérêts. Je m’arrêtais de marcher au bout du lit, attendant la réponse d’Hayden.


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Mer 2 Déc - 22:10

Et la situation ne pourrait pas dégénérer qu'un peu. Les humains étaient très à cheval sur leurs nouvelles politiques de contrôle des espèces surnaturelles. Il s'agissait bien entendu de lois totalitaires et totalement injustes, mais j'avais bon espoir que la diversification du recrutement de la Brigade PES permettrait d'obtenir un peu plus de bonne volonté de la part des politiques. J'espérais bien que cet étau qui nous étouffait finirait bientôt par disparaître, mais j'avais conscience que j'étais toujours un petit peu présomptueux à ce sujet. Il fallait regarder la vérité en face ; ça allait continuer d'être la merde un bon moment en Ecosse, et ça n'avait pas forcément à voir avec ce que nous étions, vous pouvez me croire. Les êtres humains étaient assez bas-du-front en matière de sécurité. Ils se sentaient menacés dès qu'il se passait un truc, et ils tapaient du poing sur la table. Assez fort pour en faire trembler les murs. Quoiqu'il en soit, j'avais battu en brèche quelques arguments d'Isadora. Pas pour le simple plaisir de la foutre en l'air, mais parce qu'il fallait que nous restions cohérents avec la protection de la Meute et de notre famille. Nous ne pouvions pas tous nous mettre en danger comme ça, sans rien dire, sans prendre le temps de se poser et de réfléchir à notre condition, et à tout ce qu'il risquait de découler de celle-ci.


Isadora est donc déçue, mais elle comprend mes arguments. Nous sommes sur la même longueur d'ondes en matière de sécurité. On ne peut pas faire n'importe quoi avec les nôtres, c'est un fait. Je sens les mains de ma femme serrer les miennes. Son idée est bonne, pourtant elle oubliait quelque chose.



| Les métamorphes n'ont pas le virus, ma chérie. Mais ça peut marcher. Ils survivent à l'accouplement, mais ils n'arrivent pas à mettre à terme. Je ne vois pas ce qu'on peut faire contre ça. Ca n'a pas l'air d'être une question de génétique. Le virus qui nous rend uniques nous sépare tout simplement des autres espèces. On n'y peut pas grand chose. Et nous savons l'un comme l'autre, ce qu'est la seule chose qui pourrait vaincre la lycanthropie, ou tu du moins la contourner. |


Nous avions bien entendu déjà essayé cette solution avec des volontaires, mais il y avait des aspects pratiques à l'expérience qui échappaient complètement à toute forme de contrôle. Cela n'avait rien de facile de capturer et de retenir un semi-démon contre son gré. Il était bien plus aisé de les tuer, en fait. Je soupirais à nouveau.


| Sinon, je peux en parler à Mc Borough. Il serait plus simple de contrôler des naissances que des transformations. Je peux jouer là-dessus. Et puis, je peux utiliser l'argument que si les loups passent leur temps à tenter de faire des bébés, ils foutront la paix au reste du monde. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Mer 9 Déc - 18:38

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




Je ne voulais pas baisser les bras. Je ne pouvais pas baisser les bras tout simplement. Nous y arriverions d’une manière ou d’une autre. Si je ne mettrais jamais aucun être en danger, je me battrais toujours pour que nous arrivions à contrer la nature si mal faite. Il était juste hors de question que je ne puisse pas donner à Hayden des enfants. C’était inconcevable. Je n’en avais pas le droit. Si j’étais arrivée à avoir deux adorables enfants avec Johan, alors pourquoi n’y arriverais-je pas avec mon époux ? Les démons avaient joué un role dans le premier cas, rendant ce que nous pension tous impossible, possible. Personne ne s’était posé la question de contourner la nature avant. Ou du moins pas à ma connaissance. Les louves faisaient toute leur deuil et les loups se reproduisaient avec des humaines. Nos lois avaient été ainsi faites et appliquées et elles n’avaient jamais été remises en question.

Mais les temps ont changé. La médecine avait fait des progrès monstre, ainsi que la génétique. Si la nature ne nous autorisait pas à nous reproduire naturellement, nous nous tournerions vers la technologie et les progrès. Et les métamorphes pouvaient peut-être en être la clef. Les femmes pouvaient se transformer sans mettre leur enfant en danger. Et leur code génétique était semblable au notre, bien que différent comme le mis en avant mon époux. Pour autant, si un loup pouvait se reproduire naturellement avec une humaine, j’étais persuadée que cette dernière pouvait devenir mère porteuse, ou alors une métamorphe, plus proche de nous. Cela valait le coup d’essayer. Ma grossesse a durer six mois et non neuf. Ils peuvent se transformer sans abimer l’embryon. Je pense que ça vaudrait le coup d’essayer. Nous ne mélangerions pas un métamorphe et un loup non. Nous insérerions l’une de mes ovules fécondée en labo dans l’utérus d’une métamorphe, comme des humains le font avec des mères porteuses. Le corps d’une louve n’est pas adaptée pour mettre au monde un être viable. Mais celui des métamorphes si, tout comme celui des humaines. Ca vaut le coup d’essayer. Je peux en parler avec Thomas dans un premier temps et avoir son avis sur la question. finis-je par lui dire. Thomas, comme le savait Hayden, avant été le loup qui avait été mon contact aux Etats-Unis… Enfin celui qui avait été chargé de vérifier que je ne venais pas pour conquérir le territoire de son Ulfric. Il est l’exécuteur de la meute, ou du moins, il l’était. Je n’avais pas vraiment gardé contact avec lui, même si nous nous étions bien entendus. Disons que j’avais eu autre chose à penser que de tisser une amitié. Surtout que Jonathan, s’il était ouvert à notre meute, n’avait pas voulu le faire vers les autres, préférant se replier sur lui-même. J’imaginais sans mal qu’il pensait ensuite conquérir toutes les autres et devenir un Ulfric suprême, à l’instar de la chef des nocturnes rouges.

Quand Hayden évoqua l’ancien chef de la PES, je ne pus m’empêcher d’être stupéfaite. Je n’aurais pas une seule fois penser à cela et… Je ne lui faisais pas confiance. Johan m’avait révélé ses intimidations pour en apprendre plus sur nous et cela me restait en travers de la gorge. Il avait cherché qui était la mère de mes enfants, et il cherchait toujours d’ailleurs à la dernière nouvelle. Pas McBorough. Il est retord, du genre à s’arranger pour créer des loups complètement garous et s’en faire une armée. Pour l’instant, il vaut mieux laisser les grands de ce monde en dehors de tout ça. C’est trop risqué


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Mar 15 Déc - 13:17

La situation était compliquée. Il y avait tant de choses qui s'opposaient aux unions entre lycanthropes que j'avais l'impression que je ne verrais jamais le bout de ces difficultés. Ce n'était pas en soi une catastrophe, il y avait peut-être une logique à caractère mystique ou génétique, qui nous échappait encore, que je ne savais expliquer pour le moment. Nous pouvions toujours travailler à des solutions, je pouvais aussi accepter de me mettre en danger. Ca ne me posait pas plus de problèmes que cela. Mais je ne voulais pas que d'autres personnes que les volontaires de cette expérience puissent souffrir de la situation. Je ne voulais pas que plus de sang soit encore versé par ma faute de la part d'innocents. Il y en avait déjà eu beaucoup trop.


Isadora et moi réfléchissions donc à une solution, à quelque chose qui puisse finalement nous permettre d'avancer. Autant dire que dans les circonstances présentes, cela n'avait absolument rien de facile. Je ne tenais pas à donner une quelconque mauvaise impression à ma femme; je ne voulais pas qu'elle imagine que maintenant qu'elle avance, c'était mon tour de reculer. Rien ne saurait être plus inexact, plus imprécis, mais surtout plus faux. J'avais été à l'origine de cette idée, de ce désir. Ce n'était certainement pas pour me dédire ensuite. Ne comptez pas sur moi pour retourner ma veste de cette manière.Je comprenais bien évidemment les réticences de mon épouse.


Je me rapprochais d'elle et l'embrassais sur l'épaule, y déposant un doux et tendre baiser, pour partager, autant que pour la rassurer.



| D'accord, je comprends ce que tu veux dire. Si tu ne veux pas des humains, ne passons pas par eux. Mais j'ai peur que les complications soient bien trop incertaines avec les métamorphes. Si on avait une volontaire, on pourrait tenter le coup. Mais c'est peut-être la mort qu'elle risque, si la fausse couche est plus violente qu'en enfantant directement avec un loup-garou. |


Je me couche sur le dos, mains derrière la tête. Je réfléchis un moment, puis lance, taquin, à ma femme:


| Tu voudrais pas qu'on réessaie une fois ou deux, juste pour être sûrs? |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Mar 29 Déc - 22:59

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




Dès qu’Hayden fut de nouveau proche de moi, je me blotti contre son corps. J’adorais sentir ses lèvres sur ma peau nue. Ce baiser était loin d’être sauvage et passionné comme ceux que nous partagions si souvent. Non, il était tendre, doux et amoureux. Et… j’adorais qu’il puisse aussi m’embrasser ainsi. Je n’avais plus aucun doute quant à son amour pour moi. J’en avais autant conscience que la passion qui le dévorait quand il me voyait, et m’avait à ces côtés. Simplement, j’appréciais ses marques d’affections si humaines. J’en avais besoin et il le savait fort bien. Personne ne me connaissait autant que mon époux, pas même Johan. Les années m’avaient changé et si j’avais toujours de l’affection pour le père de mes deux enfants, cela ne pouvait pas égaler ce que je ressentais pour Hayden. J’avais pris le temps d’y réfléchir longuement quand il était revenu dans la meute, apportant avec lui mes deux crapules, et la réponse m’était apparue de manière on ne peut plus évidente. C’était avec mon ulfric que je voulais finir ma vie, et lui seul était capable de me combler entièrement.

J’étais heureuse, sincèrement heureuse avec lui. Et je voulais qu’il trouve dans notre mariage le même épanouissement que moi. C’était pour cela que je tenais tant à ce que nous puissions avoir un enfant ensembles, si ce n’est plus. J’étais déjà une mère comblée oui, et lui un père comblé également. Mais j’avais conscience qu’il désirait malgré tout avoir des enfants, des enfants de moi, fruit de notre amour et passion dévorante. Je le désirais aussi. Je vais contacter le généticien américain que j’ai rencontré il y a des années. Peut-être pourrait-il nous en dire plus ? Surtout que cela ne nous concernera pas seulement, mais tous les loups du monde entier. Ne t’inquiète pas, je ne ferais prendre aucun risque inutile à personne. Mais je reste certaine que la meilleure solution qui s’offre à nous n’est, non pas les semi-démons, mais la science Je le regarde avec conviction, avant de poser ma tête sur son torse une fois qu’il fut rallongé sur notre lit. Je passais mes doigts sur sa peau lentement, caressant les contours de ses muscles, et les cicatrices qu’il avait. Je ne pu m’empêcher de rire à la suite de son ton taquin. En guise de réponse je relevais le buste et m’installais à califourchon sur son bassin. Je posais ma bouche dans son cou, le léchant légèrement avant de le mordre férocement. J’aimais le marquer, même si cela n’était, malheureusement, que temporaire. Notre métabolisme se régénérait bien trop vite pour que mes morsures, même sanguinolentes, puissent perdurer. Une ou deux fois dis-tu ? Es-tu certain que cela te suffira ? Non parce que, ça ferait déjà trois fois en quoi ? Deux heures et demi, et tu n’es toujours pas rassasié. Je dois vraiment mal m’y prendre. lui lâchais non sans sourire, avant de déposer un baiser furieux sur ses lèvres, tout en maintenant ses mains au dessus de nos têtes. Que c’est dommage… lui dis-je avant de l’embrasser de plus belle, tout en me mouvant légèrement sur lui Que c’est dommage que je sois repue pour ma part… ajoutais-je toujours avec un grand sourire taquin sur le visage. Il va falloir que je trouve un moyen pour te soulager… Tu es si… Tendu mon Loup. Je descendais mes lèvres sur le haut de torse, le mordillant, tout en le léchant Une suggestion peut-être ?


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Dim 3 Jan - 16:01


Je me rendais bien compte du problème qui était le nôtre, de la puissance de ses implications, de tout ce que cela signifiait pour elle, pour moi, pour notre espèce toute entière. Cette croisade là n'était plus passée au premier plan depuis un petit moment, quand les métamorphes avaient intégré la Meute. Nous avions connu une occasion manquée avec les semi-démons. Chercher une autre solution n'était pas en soi une mauvaise chose, c'était même plutôt tout le contraire. Il n'en restait pas moins que je n'étais pas convaincu par les idées que nous avions, Isadora et moi. Elles impliquaient d'autres formes de risques, de dangers. Je n'étais pas totalement sûr que nous puissions les contrôler, ceux là. Un semi-démon isolé m'avait paru plus facilement controlable, mais nous en avions une télékinésiste, ce qui ne pouvait pas aider à la maintenir enfermée. Manque de chance plus qu'un plan mauvais, mais l'événement nous avait tout de même montré les limites de ce genre de manœuvre.Je sentais le désir d'avoir des enfants d'Isadora. Il était puissant, plus que je ne l'avais jamais senti chez elle. Il y avait peut être de quoi faire, finalement. Pendant longtemps elle n'avait pas voulu. Je la laisse me parler de son généticien américain.


| D'accord. Prends contact avec lui si tu le juges utile. Mais il ne faut pas oublier quand même que nous sommes surveillés. McBorough n'est pas Hood, mais il est clairement tout aussi méticuleux et emmerdant. Nous devons être sur écoute, ou en tous cas nos contacts connus doivent l'être. Donc prudence. Si on choisit cette voie, ce ne sera pas pour reproduire les erreurs que j'ai commises avec les semi démons. |


La louve se pose à nouveau contre moi, elle se love, caresse ma peau. La voilà qui finalement me grimpe dessus, joueuse et taquine. Ce genre de mouvement par dessus un loup, c'est forcément quelque chose d'un peu dangereux pour la suite des événements. Je me crispe en la sentant me mordre, excité mais tout aussi en colère ; le dominant ici, c'était moi. Pas question que je me laisse faire, ni par ma Lupa, ni par ma femme. Je la laisse me taquiner et venir chercher mes lèvres avec passion.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Mer 20 Jan - 18:51

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017




Je fis un signe affirmatif à mon époux, soulagée par sa réponse. Ou du moins en partie. Je n’aimais pas l’idée de mêler les politiques à ce qui, à mon avis, ne concernait que la meute et uniquement la meute. Je n’avais clairement plus confiance dans les grandes instances humaines. Elles avaient prouvé qu’elles étaient pas capables de nous comprendre et qu’elles voulaient nous contrôler. Je craignais qu’elles ne s’emparent de ce sujet pour essayer de nous contraindre ou pire, pour se construire une meute de loup complètement à leurs bottes, en leur ôtant toutes leurs libertés et en les formatant depuis la plus tendre enfance. J’étais peut-être un peu parano, mais c’est justement en craignant le pire que j’étais restée en vie aussi longtemps. J’envisageais toujours les pires situations pour ne jamais me laisser suspendre si elles venaient à se réaliser. Nous serons prudents. Tu me connais tu sais que je le suis plus que nécessaire parfois. Savannah pourrait le confirmait d’ailleurs. J’avais bien du mal à la laisser faire ses propres erreurs et à ne pas la surprotéger à chaque instant. C’était plus fort que moi. J’avais tellement peur qu’il lui arrive un malheur, à elle plus qu’à quiconque d’ailleurs. Hayden savait se défendre. Les crapules étaient des loups, et plus forts que des enfants de leur âge. Elle… Elle était vulnérable. C’était d’ailleurs pour cela que j’avais accepté qu’elle prenne des cours de défense avec Malcom. Je détestais l’idée qu’il doive la frapper et la faire chuter pour lui enseigner cela, mais c’était nécessaire.

Je chassais ces pensées pour me concentrer sur mon époux. J’aimais me blottir contre lui, sentir sous mes doigts la chaleur de sa peau, et m’en délecter. Je n’étais jamais rassasiée de lui, jamais assez fatiguée pour profiter d’une étreinte en sa compagnie. Je devais remercier mon métabolisme de louve pour cela. Il me maintenait plus en forme. Si j’avais été humaine, je serais déjà en train de roupiller dans notre lit. Là… J’aguichais mon époux, sachant parfaitement quelles seraient ses réactions. Je jouais avec lui, consciente qu’il ne résisterait pas bien longtemps. Il prend rapidement les choses en main, ne pouvant pas patienter plus de temps.



_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Ven 29 Jan - 15:36

La prudence. Le secret. La discrétion. Tout cela voulait dire la même chose, mais il s'agissait de traits universellement partagés par tous les loups-garous, jadis conditions inaltérables de notre survie. Mais dans ce domaine plus que tout autre, il nous fallait prendre la mesure de ce qui était effectivement réalisable, et de ce qui ne saurait être envisagé. Les humains avaient bien trop peur de nous pour s'abandonner à l'idée que nous pourrions nous passer de leur consentement pour nous reproduire, ainsi que nous passer de violence. Car dans les deux cas, ils étaient tout à fait capables de contrôler notre reproduction; d'un côté en nous refusant les accès à une science génétique de pointe, ensuite ils pouvaient tout aussi bien se protéger de nous derrière leur surveillance accrue, leurs soldats, leur police et tous les dispositifs que l'Humanité avait mis en branle pour se garder des lycanthropes. Si nous étions découverts en train de chercher une solution à notre infertilité, nous signerons probablement le début d'un nouveau conflit destructeur. Inutile de chercher plus loin, c'était ce qui nous pendait au nez. Bref. J'acquiesçais d'un signe de tête à mon épouse, avant de me laisser entraîner tout à la passion et la chaleur de notre étreinte, de notre lien.


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   Mer 10 Fév - 22:46

Hayden & Isadora
Le 07 avril 2017






_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: New Beginning   Sam 13 Fév - 16:04

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: New Beginning   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
New Beginning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville :: Immeubles :: Maison des Valentyne
-
Sauter vers: