AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]
MessageSujet: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Dim 2 Aoû - 11:47

Evy balança sa pochette Balanciaga sur le canapé luxueux de sa maison secondaire, furieuse, elle arracha ses bijoux hors de prix et ils s'envolèrent au travers de la pièce sans qu'elle n'y prête attention.

« Cette salope de Taylor Swift ! Comment ils ont pu donner ce trophée a cette pute ?! »

Evy était vulgaire, particulièrement lorsqu'elle était en colère. Fort heureusement, elle savait se contenir pour un peu qu'elle ne soit pas seule, mais là, il n'y avait que Dante pour l'entendre et il avait trop l'habitude de ses crises de rage pour y prêter attention. Bon, il tiquerait peut être sur le collier de diamant rose qu'elle envoya sous la table basse. Après tout, c'était le prêt d'une grande enseigne de bijouterie, ils devaient le rendre. Furieuse, elle allait vers le bar et se servit un verre de cognac qu'elle avala d'un trait. Ils avaient quittés la soirée de remise des prix très tôt comparé a certain et Evy se fichait comme de sa première culotte de ce que l'on en penserait. Dante saurait assez facilement manipuler les médias pour que cela n'apparaisse pas comme une fuite. Elle se resservit d'un mouvement sec.

Finalement, elle alla s'installer sur le canapé et croisa ses jambes gainées de soie, un air contrarié sur le visage et un pli cruel sur les lèvres, tenant son verre du bout des doigts, elle le fit danser dans l'air avant d'en avaler une gorgé qui laissa une trainée de feu sur sa langue.

« C'est a quelle heure déjà la séance photo de demain ? Tu sais que j'aime pas me retrouver étalée sur la devanture de ton foutu casino. »

Mais bon, après tout, elle était, parmi tant d'autre, le visage publicitaire de l'affaire qu'il avait. Ca faisait partit du marché, même si en toute honnêteté, elle l'aurait fait sans rien. Si elle était capable de faire preuve de générosité, c'était uniquement envers Dante, les autres devaient rembourser ses faveurs. Enfin bref, elle était bonne pour faire la potiche avec son plus beau sourire durant quelques heures. Puis, elle leva les yeux vers son amant, son complice depuis tellement d'années maintenant :

« J'ai quelqu'un ici qui pourrait nous renseigner sur cette Maryanna. Je comptais lui demander d'enquêter pour moi, ça te va ? Ou tu préfère faire ça à ta manière ? »

Evy esquissa un léger sourire amusé. Des deux, c'était lui le plus discret et subtil, elle ne pouvait pas le nier, cela étant, elle n'était pas mauvaise non plus, après tout, elle avait eu un bon professeur n'est ce pas ? Depuis qu'ils étaient ensemble, Evy pouvait dire sans vraiment l'avouer qu'elle avait grandit. Oh elle était toujours aussi capricieuse et colérique c'était un fait, mais elle avait appris à agir avec plus de vice qu'avant. Le seul qui n'avait vraiment rien à craindre d'elle, c'était ce démon là, tout comme la réciproque d'ailleurs. Une lueur viciée traversa les iris de la diva.

« Tu sais que tu es diablement excitant la dedans ? Quoique, parfois je regrette tes jeans déchirés. »

Qu'elle avait achevé plus d'une fois d'ailleurs. On ne pouvait pas dire qu'ils faisaient l'amour avec douceur et tendresse c'était certain.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mar 4 Aoû - 20:46

    Dante retira sa veste, puis défit sa cravate, alors qu'Evy explosait. Après tant d'années, elle s'emportait toujours aussi facilement. Il aurait pu penser qu'en prenait de l'âge, elle deviendrait moins capricieuse et apprendrait la pondération, mais non. Elle avait juste apprit à se contenir légèrement. Elle faisait confiance à Dante pour gérer les dommages collatéraux. Et oui, qui disait star, disait grosses crises et gris dommages collatéraux. Enfin, Evy passait déjà pour une diva, alors c'était forcément normal qu'elle pique des colères quand quelque chose n'allait pas. Quand il entendit cependant le bruit caractéristique de pierres sur le sol, il quitta son air blasé pour voir le collier prêté devenu immettable. Ah non, ça non... Merde, il coûtait une fortune ce collier et si jamais les grandes maisons apprenaient que Miss Winter maltraitait ainsi les affaires qu'on lui prêtait, elle risquait de ne plus avoir la confiance de personne. En soupirant, il alla récupérer le précieux collier aux millions de livres, alors qu'Evy pestait encore et toujours. Elle était mauvaise perdante hélas.

    Pas lui. C'était un joueur dans l'âme et quand il perdait, il en prenait son parti et se lançait le défi de prendre la revanche la prochaine fois. Evy alla s'installer avec un verre et il décida que c'était une bonne idée, l'imitant, avant de venir s'asseoir près d'elle.

    « Chérie, ceux qui votent n'ont pas forcément bon goût. Et puis, cela ne va que te pousser à te dépasser pour l'écraser la prochaine fois. »

    Même si Evy était déjà au sommet de son art. Mais Dante n'était pas forcément des plus objectifs. Elle était bien la seule femme qui ai son respect et son estime. On aurait pu penser qu'elle l'avait envoûté grâce au pouvoir de sa voix de sirène, mais non, il n'avait même pas cette excuse. Elle était souvent invivable, trop capricieuse, râleuse, petite fille trop gâtée... et pourtant, elle le fascinait, lui tenait tête comme personne. Elle était brillante, intelligente. Il se rapprocha alors, lui intimant un mouvement de rotation, le dos de la belle se retrouvant contre l'accoudoir et ses jambes en travers des cuisses de Dante, tandis qu'il les caressait nonchalamment.

    « 9h30. Je sais, pourtant, tu aimes qu'on te voit, non ? Et tu sais pertinemment que c'est le cas dans mon foutu casino comme tu dis. »

    Et c'était de bonne guerre. Elle lui devait bien ça. Elle changea alors totalement de sujet. Heureusement qu'il avait l'habitude, cela pouvait surprendre quand même. Maryana donc... Cette pute démoniaque qui se revendiquait comme leur maîtresse à tous, rien que cela... Une démone à part entière maintenant. Redoutable et dangereuse. Mais une femelle quand même. Après Pandore, Maryana... Pas de place pour les hommes.

    « Quelqu'un ? Qui donc ? »

    Il but une gorgée, avant de remarquer la petite lueur dans les yeux de sa partenaire. De sa maîtresse. De sa complice. Une lueur qu'il connaissait bien. Elle était en colère suite à sa défaite. Cela promettait une séance de sexe des plus jouissive. Il sourit en coin quand elle le complimenta sur ses vêtements, non sans regretter sa dégaine plus cool d'avant.

    « Chérie, je suis excitant tout le temps, en costard, jeans déchirés ou... nu. Non ? »

    Il écarta les bras du corps, comme pour l'inviter à vérifier ses dires. Quoiqu'il serait contrit qu'elle déchire ces vêtements là, son costume de chez Armani coûtait une fortune.

    « Mais je dois bien avoir encore quelques vieux jeans usés jusqu'à la corde quelque part, si cela peut te faire plaisir. »
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Sam 15 Aoû - 18:09

Evy crucifia Dante d'un coup d'oeil royal. Outrée.

« Je peux aussi la faire assassiner non ? Oui bon tu as raison ça en ferait une putain de martyr ! Tu me fais chier Dante ! »

Et il l'excitait aussi. Il la faisait chier, l'emmerdait, disait trop souvent ce qu'il fallait et avait raison les trois quart du temps. En prime, il lui faisait mouiller la petite culotte d'un coup d'oeil et savait comme personne l'envoyer dans le septième cercle de l'enfer. Merde quoi ! Elle se réfugia sur le canapé, pestant contre une foutue campagne publicitaire mais se laissa manipuler, renversant la tête en arrière sur l'accoudoir. Il la calma d'une caresse sur ses jambes, enfoiré de démon de merde ! Mais elle ne pouvait pas rester en colère longtemps devant Dante. Ca avait toujours été et pourtant, ils étaient capables d'affrontement dévastateur. Mais elle ne pouvait pas se passer de lui, elle n'en avait même pas envie. Pathétique ! Elle redressa la tête, buvant une gorgée de son verre tout en s'arrangeant pour que les caresses de Dante passe la limite de ses bas, elle répondit :

« Tu me prends pour une Narcisse des temps modernes ou quoi ?! »

Et il avait encore raison. Enculé ! Cela dit, elle lui coupa l'herbe sous le pied en parlant de son indic. Enfin quand elle l'aurait vu et payé bien sûr. Elle sourit, mesquine. Dante n'aimait pas Maryanna. Il n'aimait pas l'idée qu'une femelle, comme il le disait si bien soit à la tête des démons. Evy s'en contre foutait, une femme, un homme, pour elle c'était kifkif. Mais pour son amant, c'était tout autre chose. Joueuse, elle posa son talon sur l'aine de sa cuisse. Une légère pression amusée.

« Juste un type qui a déjà tué pour moi, si tant est qu'on y mette le prix, chéri. Mais je ne suis pas idiote, mieux vaut s'en méfier, je compte sur sa curiosité et, qui sait, il peut peut être nous offrir une ouverture quelconque non ? »

Oui, il serait parfait, le tout était de savoir jouer selon ses règles. Mais les règles, ils s'en fichaient, l'un comme l'autre. Mais si ils pouvaient se servir de ce type, pourquoi pas ? Elle accentua la pression de son talon, manipulant les limites de son amant sans vergogne. Elle le ferait jusqu'à ce qu'il atteigne le point de non retour qui la ferait jouir dans ses bras.

« Tu déchireras ce foutu smoking pour moi et tu le sais chéri. Tout comme je serais capable de détruire cette foutue robe pour toi...Et tu sais a quel point j'adore Dior non ? »

Cette fois, elle enfonça un peu plus son talon dans la chair de sa cuisse. Il n'aimerait pas, elle le savait pertinemment et il le lui ferait savoir...Et elle adorerait ça.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mar 18 Aoû - 11:39

    Cela faisait belle lurette que le regard hautain d'Evy ne le touchait plus. En fait, cela ne l'avait jamais touché. Il ne s'était jamais senti inférieur à elle et n'avait eu de cesse de se moquer d'elle quand elle se la jouait petite princesse capricieuse qui pense pouvoir tout obtenir simplement parce qu'elle le désire. Ils avaient eu une enfance et une éducation singulièrement différentes. Dante avait été rejeté par les siens, trahi même, quand Evy avait été adorée et chouchoutée. Il avait tué sa famille par colère et en représailles de ce qu'on lui avait infligé, quand elle s'était contenté de détruire ses adorateurs simplement parce qu'elle en avait envie. Ils n'avaient pas le même sens des priorités, pas la même histoire et pourtant, leur partenariat fonctionnait à merveille. Cela demeurait d'ailleurs encore un mystère pour Dante qui n'aurait pas parié sur une relation aussi longue avec Evy. Elle était un concentré de tout ce qu'il exécrait chez une femme. Mais elle avait aussi quantité de qualités qui l'attiraient davantage que ses défauts le répugnaient. Heureusement, il était plus posé et détaché qu'elle, la laissant tempêter dans le vide et attendant que cela passe sans perdre de son flegme. La plupart du temps. Parce que des fois, il explosait lui aussi et là... Cela faisait des étincelles.

    « Ce qui est merveilleux avec toi, c'est que je n'ai même plus besoin de parler, tu fais les questions et les réponses toute seule. Et tu sais que te faire chier est mon passe temps favori. Je ne vis que pour ça ma douce. »

    Il l’accueillit sur le canapé alors qu'elle passait à un autre sujet, pestait contre sa campagne publicitaire, en vain puisque de toutes façons elle le ferait quand même. C'était juste pour le principe, pour le plaisir de râler. Incapable de résister à la tentation de la toucher, il caressa ses longues jambes fines, étendues sur lui, conscient de l'effet qu'il pouvait lui faire. Cela aussi était un jeu entre eux. Se tenter. S'exciter l'un l'autre. Elle était dans un tel état de colère qu'une union maintenant promettait d'être explosive et jouissive. Il ne pouvait nier commencer à ressentir le désir lui chatouiller les reins. Sa main monta plus haut alors qu'elle lui demandait si il la prenait pour une Narcisse... Inutile de répondre, le regard qu'il lui lança fut éloquent.

    Et une nouvelle fois, elle changea totalement de sujet, le prenant au dépourvu tandis qu'elle abordait le sujet d'un indic auprès de Maryanna pour savoir quelle position ils pouvaient adopter. Dante n'en avait rien à faire de cette catin démoniaque qui s'auto-proclamait ainsi cheffe de toutes les démons, mais il était curieux d'en apprendre davantage avant de se décider à la suivre. Si cela pouvait servir ses intérêts personnels et lui assurer davantage de pouvoir et de richesse. Un train de vie royal. Cela dit, il n'était pas pour s'exposer en tant que semi-démon. Il y avait trop à perdre en cas d'échec. Il préférait l'ombre dans ces cas là, afin de s'assurer une solution de repli et ne pas tout perdre. Il était joueur, certes, mais pas inconsidérément. Parier sur Maryanna ? Peut-être... mais pas sans quelques cartes en main. Quand il demanda des précisions sur cet indic, elle lui répondit que c'était juste... un tueur à gage. Un mercenaire. Bref, le genre motivé par l'argent. Ma foi, cela valait bien certaines loyautés.

    « Possible. Si sa motivation est l'argent, on peut toujours en tirer quelque chose et s'assurer d'être les meilleurs payeurs. Je préfère ce genre de type à ceux qui ont de l'honneur ou des idéaux. »

    Moins susceptible de trahir ou d'avoir des remords soudainement. Le talon d'Evy commençait à s'enfoncer de façon insistante dans son aine, provoquant une réaction incontrôlée et quasiment immédiate, qu'il tenta bien d'ignorer en affectant un air détaché... Même si elle le connaissait trop pour se laisser abuser. Malgré lui, ses doigts se crispèrent sur l'accoudoir alors qu'Evy jouait toujours et qu'il lui assurait qu'il était sexy en toutes circonstances. Dommage que là, ce soit elle qui ai prit la main à le titiller comme ça. Ça allait finir comme elle le disait. Maudite femelle. Il s'empara brutalement du pied de la démone, l'empêchant de continuer sa torture, et l'attira vers lui d'un geste sec en la tenant toujours par la cheville, lui faisant renverser son verre dans la foulée. Mais il s'en moquait totalement. Comme de foutre en l'air des fringues hors de prix dans un moment de passion. Et de chaos.

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Jeu 27 Aoû - 16:56

La démone ne prit même pas la peine de lui répondre alors qu'il fanfaronnait. Ce con avait raison, on pourrait presque dire qu'il était né pour l'emmerder mais en même temps, elle le lui rendait bien. Leur début avait vu nombre de ravages parce qu'ils s'affrontaient sans remords. Mais rien de ce qu'il pouvait dire ne pouvait alléger la colère qu'elle ressentait à cause de cette salope de Taylor. Cette petite pute, elle devait baiser plein pot pour arriver à ça. Evidemment qu'Evy mettrait un point d'honneur la surpasser, elle l'écraserait sous son talon avec un sourire cruel. Mais passons, il y avait quelque chose de plus important dont elle voulait lui parler et sa réponse lui plut.

Evy lui jeta un coup d'oeil amusé :

« L'argent, c'est pas ce qui nous manque tu sais. »

Du moins plus maintenant, mais en grandissant, ils avaient peaufiné leur technique, ils avaient eu envie d'autre chose, de plus grand, de plus puissant. Ils avaient grandit et leur appétit avec eux. C'était ainsi. Ils prenaient sans s'occuper de rien, bien que ce soit plus souvent à Dante qu'a elle de réparer les dégâts si il y en avait. Elle n'était pas douée pour ça. Lui, l'était infiniment plus, c'était ça aussi qui l'excitait chez lui. Ah en fait, il y avait beaucoup de chose qui l'excitait. En ça, elle correspondait à beaucoup de femelles comme il le disait si bien. Enfonçant sans vergogne son talon dans la chair du démon, elle savait déjà d'avance qu'elle aurait ce qu'elle voulait. Elle le connaissait par cœur, tout comme le contraire était aussi vrai. Mais elle s'en fichait. Là, elle avait envie de lui, sa colère se transformant en désir aussi sûrement que cette pétasse de Swift l'avait gonflée.

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Dim 20 Sep - 16:39

    Non en effet, l'argent ne leur manquait pas. Ils avaient amassé leur butin pendant des années à monter des arnaques, à voler. Ils s'étaient forgés tout seuls, ils avaient tâtonné, fait des erreurs, manqué de se faire attraper. Mais leurs dons leur avait permis de s'en sortir quand ils étaient jeunes adultes. Et maintenant, ils étaient rodés. Des professionnels. Ils montaient toujours des coups fourrés, mais avaient une couverture respectable. Ils passaient pour des humains. Elle, pour une diva capricieuse et colérique, lui pour un manager patient et un patron de casino. Il avait sans doute une réputation plus sulfureuse qu'Ivy, mais rien de prouvé ni d'inquiétant. Il n'était pas dans son intérêt d'attirer l'attention des autorités. Donc, effectivement, l'argent n'était pas un problème pour eux. Cela dit, il était sans doute moins dépensier et plus pingre qu'elle, alors qu'il nuançait :

    « Ce n'est pas une raison pour le gaspiller à tort et à travers. »

    C'était lui qui tenait les cordons de la bourse. Evy était une dépensière. Une gamine pourrie gâtée qui avait eu l'habitude de toujours avoir tout ce qu'elle voulait sans produire le moindre effort. Dante était beaucoup plus économe et pragmatique et ce n'était pas parce qu'ils avaient de l'argent qu'il fallait piocher allègrement dedans. Sans doute un reste de son éducation plus que modeste qui le poussait à mettre de côté et a ne pas brûler la chandelle par les deux bouts. Il tempérait Evy. Mais bon, en l'occurrence, il serait dépensé de façon assez intelligente... pas comme le fait de rembourser un collier hors de prix. Ah rien que d'y penser, il avait le cœur brisé.

    Mais difficile de parler business alors qu'elle le stimulait sexuellement. Il n'était qu'un homme... Doublé d'un démon. Comment penser qu'il puisse résister à ce genre d'appel alors qu'il se nourrissait en partie de l'énergie sexuelle. Des étreintes à la va vite, parfois non consenties par des humaines, il en avait eu. Il s'était calmé en vieillissant, surtout pour éviter les ennuis. Il ne pouvait pas se permettre d'être accusé de viol par une de ses proies. Heureusement pour lui, il était suffisamment séduisant et sexy pour ne pas avoir trop de mal à dénicher une fille afin de le contenter. Mais aucune ne le contentait autant qu'Evy. Ils se complétaient totalement. Il se nourrissait d'elle et elle de lui. Ils rechargeaient leurs batteries ensemble.

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mar 27 Oct - 18:27

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Dim 15 Nov - 18:08

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mer 6 Jan - 9:03

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Dim 10 Jan - 20:59

    Évidemment qu'il était facilement déconcentré quand il se retrouvait en présence d'une nana aussi bien roulée et capable de lui fouetter aussi les sangs ! Et encore, avec le temps, il était un peu moins... hum... obsédé ? Ce n'était pas vraiment le bon terme, mais Dante réfléchissait un peu moins avec son sexe et davantage avec son cerveau, ce qui l'empêchait de faire des conneries monumentales en était simplement guidé par sa libido, qui n'était pas, il fallait le reconnaître, toujours très bonne conseillère. Cela dit, avec Evy, il avait moins besoin d'être sur ses gardes et de réfléchir aux conséquences sauf quand il voulait quelque chose d'elle ou elle quelque chose de lui. Là, mieux valait ne pas trop se laisser amadouer. En attendant, elle était venue se coller contre lui comme une petite chatte en quête de câlins. Il s'y était habitué avec elle. Elle devait savoir qu'elle était une privilégiée de pouvoir partager ce genre de moments avec lui. Parce que ce n'était clairement pas son truc, la tendresse. Il la laissait venir en chercher, mais il lui en donnait très rarement spontanément, simplement parce que cela ne lui venait pas. Il ne parvenait pas à se souvenir d'avoir seulement été câliné par sa camée et pute de mère ou par sa charogne de grand-mère. Cela était peut-être arrivé, mais si c'était le cas, il avait tout soigneusement occulté.

    « Il me faut bien un défaut. »

    Ahah, la bonne blague. Il avait sans doute plus de défauts que de qualités, mais cela tombait bien, Evy les aimait, ses défauts. Enfin, la plupart du moins. Il baissa les yeux sur les doigts de la jeune femme qui s'amusaient à tracer des cercles sur sa poitrine, non sans hausser un sourcil, mais ne dit rien, la laissant faire à sa guise. Ils avaient débuté une conversation avant de se laisser aller à quelques effusions, non ? Ah oui, voilà, Evy le remit dans le bain. Se renseigner un peu sur cette Maryana.

    « Et c'est quoi le nom de ton guguss ? »

    Evy avait des contacts que Dante n'avait pas forcément et vice versa. Mais oui, c'était une bonne idée. Ils étaient en roue libre, mais c'était toujours bien de connaître les puissants de ce monde et de voir si leurs intérêts correspondaient... ou pas du tout. Cette catin était puissante. Mais Pandore l'avait été aussi et elle avait disparu alors... Evy l'agrippa alors, lui demandant s'il n'était pas curieux à ce sujet.

    « Tu sais bien que si. »

    Il ne put retenir un large sourire en coin quand Evy avoua ne pas être fan à l'idée qu'une pétasse démoniaque vienne les emmerder.

    « Il ne faudrait pas qu'elle marche sur tes plates bandes n'est-ce pas ? »

    Ce n'était pas vraiment une insulte. Evy, dans le genre pétasse, en tenait une bonne couche et elle était sans doute la première à l'admettre d'ailleurs.

    « Mais tu as raison. Mieux vaut connaître les forces qui sont à l’œuvre. Voir si cela peut nous profiter. »

    Il ne parlait pas de la rejoindre, juste d'en profiter. Et si ce n'était pas le cas, ils aviserait, tout simplement, comme ils l'avaient toujours fait, comme ils l'avaient fait lors des Années Sanglantes.

    « Il faudrait savoir ce qu'elle mijote. J'aimerais bien être au courant si une autre nuit des morts vivants doit avoir lieu, ou un truc dans le genre. »
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mer 3 Fév - 16:02

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Messages : 64
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c)Nymphi (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Cael le plus cruel

Vous ne le savez pas encore, mais vous adorez le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   Mar 16 Fév - 17:19

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Messages : 330
Membre du mois : 31
Je crédite ! : (c) Swan (c) Créateur de votre signature
Autres comptes : Nico & Eilih

Le vice n'abandonne sa proie qu'après avoir consommé sa ruine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le sceau du Pentacle | Dante [Livre III - terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - la sous fiftre et le shérif [Livre 1 - Terminé]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Un horizon si lointain [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Alentours
-
Sauter vers: