AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Sam 19 Fév - 23:54

    Jana faisait preuve d'une retenue hors du commun pour une vampire, je le savais. Cela devrait il m'amener à me poser d'autres questions? Je n'en savais rien. Je ne savais toujours pas à quel point elle pouvait être dangereuse, et son sang qui battait au niveau de mes tempes ne faisait rien pour m'aider à faire preuve d'un tant soit peu de prudence... Je me sentais prêt à m'abandonner à cette prédatrice; j'avais baissé les armes et ne comptaient pas m'enfuir. L'attraction terrible qu'elle exerçait sur moi était quelque chose contre lequel je ne pouvais absolument rien faire. Je n'étais pas armé contre cela. Je n'avais jamais pu résister à Jana quand elle avait été humaine. Son vampirisme ne faisait que renforcer sa sensualité... Sans pour autant la dénaturer. Elle avait changé, c'était certain. Son amnésie ou ce qui y ressemblait et qui l'affectait l'avait profondément altérée. Elle ne se rappelait plus de notre passé, et s'éveiller à ma conscience lui avait demandé du temps et des efforts. Pourtant, j'étais là, avec elle. Autant guidé par le sang de vampire que par mes propres pulsions et les sentiments profonds que je continuais de nourrir à son égard, je m'abandonnais. Je ne regrettais rien. Tout sentiment de honte ou de culpabilité avait fuit, pour ne plus laisser place qu'à un désir irrésistible à lier mon corps et mon âme à celle qui avait ravit mon coeur depuis tant d'années.




_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Dim 20 Fév - 16:00

Je faisais attention à ne pas lui faire de mal, je m’en serai voulu et je ne voulais pas avoir ça sur la conscience pendant toute une éternité. J’avais vu que ma perte avait beaucoup atteint Torben. Je ne voulais pas devenir comme lui … Surtout que je ne pourrais pas noyer mon chagrin dans l’alcool, moi. Je me souvenais de quelques brides de notre mariage, je compris que nous étions toujours mariés le jour de ma disparition dont je n’avais aucuns souvenirs. Je me souvenais de quelques fragments de notre vie en commun … Tout restait très vague, et tout était dans le désordre. Il faudrait que je reconstruise le puzzle de ma vie, pièce par pièce et pas à pas. Je devrais revoir Torben après cette soirée, là je n’en ressentais pas le besoin mais quand je me retrouverai seule dans ma chambre au manoir à ressasser tout cela : je voudrais en savoir plus. Si j’avais encore ma place au manoir Raybrandt… J’ignorais comment Torben allait réagir une fois l’effet du V dissipé, s’il voudrait de nouveau me tuer et mettre fin à ses jours ou autre chose… J’espérais qu’il oublierait bien vite l’idée de me tuer et que cette nuit servirait à autre chose plutôt qu’à nous damnaient tous les deux.


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Dim 20 Fév - 23:04


_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Lun 21 Fév - 22:40



J’étais comme Cendrillon, si elle devait rentrer avant minuit moi c’était avant le levée du soleil. Je ne rentrerai peut-être pas d’ailleurs, c’était risqué avec l’odeur de Torben sur moi. J’irai me terrer quelque part en attendant que tout mon corps en ébullition se calme et se remette de tant d’émotions ressentis. Je pensais à la prochaine rencontre que j’aurai avec Torben serait-elle aussi explosive que la première ?


Dernière édition par Jana Pfeiffer le Mar 22 Fév - 17:51, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Lun 21 Fév - 23:47


_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Dim 6 Mar - 16:53



Je n’avais pas vraiment de vie privée alors une photo je devrai la cacher… Je la pris quand même, je fixai mes yeux sur la photo. Nous étions beaux tous les deux, nous étions heureux je le voyais sur la photo. Il caressa ma joue, et déposa un baiser sur mes lèvres. Je le retins par le bas, je ne voulais pas le quitter pas maintenant, pas tout de suite. Nous avions encore un petit peu de temps avant le levé du soleil.


    Attends. Attends. Reste avec moi jusqu’au levé du soleil ! Enfin sauf si tu es attendu quelque part... Ne t’inquiète pas pour moi, normalement j’ai un peu de temps. Encore, je veux dire. L’occasion d’être ensemble ne se représentera peut-être plus. Plus jamais. C’est comme tu veux, si tu préfères que je parte j’y retournerai sans rien dire. Je ne veux pas t’importuner plus longtemps.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Dim 6 Mar - 20:19

    Son sourire. Il m'aurait presque fait pleurer, tant il était beau, tant j'avais cru ne jamais le revoir sur ces traits délicats. Je ne pus me retenir de lui caresser la joue, le coin des lèvres. Elle était tout ce dont j'avais jamais rêvé. Elle était tout. Et je n'étais plus rien. La situation avait ce côté magique que je ne pouvais plus voir, maintenant qu'il était amené nécéssairement à son terme. Je ne pouvais plus rien me permettre. Le ciel m'avait fait déjà procuré trop de bienfaits pour ce soir. J'oscillais constamment entre le bonheur et le désespoir. Mais comment aurait il pu en être autrement? Je ne serais probablement pas tiré de si tôt de toutes ces violentes émotions contradictoires. Je n'avais jamais aimé me retrouver dans des impasses. J'étais un homme de terrain, qui contournait les problèmes pour mieux les résoudre, ou pour limiter un maximum leur impact. Et là, dans le cas présent, je savais quelle conduite je devais adopter. L'ignorance. Je devais ignorer le fait que ma femme était toujours en vie. Je devais l'ignorer, pour ne pas lui nuire. La nature même de ce que j'étais devenu était antinomique de sa propre nature. Nous ne pouvions plus être ensembles. Mais je pouvais faire en sorte de continuer à l'aimer, dans l'ombre, et de continuer à faire mon boulot. Rien n'était simple. Pourtant, c'était ce que je devais faire. Ne pas hésiter. M'en tenir à mon devoir, puisque c'était tout ce qu'il me restait. Merci Seigneur, pour ce cadeau que tu m'as fait ce soir. Il provoquera sans doute ma perte, mais j'en suis heureux. Je l'accepte, même.


    Jana retrouve des morceaux de notre passé alors que je le lui raconte. Je sais que je ne devrais pas. Mais si je dois abandonner toute espérance de vie avec celle que j'aimais, je pouvais au moins faire en sorte qu'elle n'oublie pas l'homme qui, jusqu'au bout, aura été à ses pieds? Alors, elle me dit qu'elle était à Prague. Je la regardais d'un regard triste. Assurément, nous nous étions presque croisés. Ce salaud de vampire m'avait mentit. En mourrant, il l'avait abandonnée, mais en se vengeant de moi une dernière fois, en me privant de retrouvailles autrement possible avec mon épouse. L'enfoiré m'avait vraiment tout volé. Je me demandais alors ce qui avait conduit ma douce jusqu'ici, jusqu'en Ecosse. Quels évènements l'avaient rendue amnésique? Et qu'est ce qui avait bien pu l'amener jusqu'ici? Pire, je me demandais ce qui avait bien pu la conduire à devenir strip teaseuse. Mon coeur se serra à l'idée de ce que j'avais déjà constaté, dans l'arrière salle. Se prostituait elle aussi, pour une obscure raison? Je n'avais décidément plus la moindre emprise sur son existence, je ne savais plus rien d'elle. Nous étions deux amants, deux êtres fous l'un de l'autre, pris dans une tempête qui les avait éloignés plus qu'il n'en était d'ordinaire possible.



    | Prague? Nous étions pourtant si près, l'un de l'autre. Si seulement j'avais pu savoir... |


    Qu'aurais je fait? Même si j'avais pu torturer quelques minutes de plus son bourreau, m'aurait il dit la vérité? Cela aurait changé quelque chose? Comment aurais je réagit en apprenant que ma douce Jana était devenue vampire, à ce moment là? Tant de questions, qui resteront à jamais en suspens. Je ne pouvais plus... Jana se fit plus vive dans ses propos, elle me dit que c'était à elle de me protéger. Le fait qu'elle soit gardée par un protecteur m'interpella, mais je ne relevais pas plus que ça, alors que je sentais sa voix chargée d'émotions. Elle aussi me fit en quelque sorte ses adieux. Elle ne voulait pas que je revienne. Elle me dit qu'elle n'était ici que provisoirement. Elle voulait me protéger... Cela ne rendait pas les choses plus faciles, qu'elle soit tout comme moi capable de couper tous liens entre nous. J'opinais du chef, mais j'avais un petit sourire désabusé. Je gardais le silence, alors que je tentais de digérer tant bien que mal cette séparation qui se profilait. Je ne pouvais plus retourner en arrière, plus maintenant. Nous nous rhabillions en silence. Elle m'aidait, et je profitais de ce contact, aussi ténu fut il. Je ne pouvais me résoudre à couper si brutalement tout lien entre nous. Elle ne voulait pas prendre la photo, mais elle le fit tout de même. La façon qu'elle avait de la regarder me fendait le coeur. Elle ne se souvenait vraiment de rien, entre nous. Alors que je m'apprétais à laisser ma femme derrière moi, elle me retint par le bras, de sa poigne si froide et si solide. Elle m'implora de rester. Je restais devant elle, ne soufflant mot. La regardant, comme si c'était la dernière fois. Puis, je l'attirais à moi, d'un coup sec. Mon corps épousa naturellement le sien, tandis que je serrais son corps contre le mien. J'en vins à l'embrasser, doucement, chastement. Puis, je reculais mes lèvres des siennes, plongeant le regard dans ses pupilles de prédateur.


    | tu ne m'importunes pas. Je donnerais tout pour être avec toi. Tout, tu comprends? Mais on ne peut pas. Ma soeur est détenue par tes congénères, ils la saignent, ils la forcent à coucher avec eux. Je dois la retrouver, je dois la libérer. Et toi, tu dois vivre. Tu me promets que tu feras tout pour survivre? Je ne serais jamais tranquille, tant que je ne te saurais pas en sécurité. Je t'aime tellement, si seulement tu pouvais t'imaginer. |


    Je la prends par la main, et la fais s'asseoir. Je prends sa main, et l'embrasse doucement.


    | Je vais rester avec toi. Je ne peux pas partir, pas maintenant. Je n'ai jamais pu te résister. Même quand nous étions de jeunes gamins aventureux. Et puis, je veux garder ce moment en mémoire, si c'est le dernier que je dois avoir de toi. Si tu savais comme j'ai rêvé le moment de nos retrouvailles... Je donnerais tout pour que tout redevienne comme avant. Qu'on soit toujours chez nous, en Russie. Qu'en rentrant du travail, on se regarde un film ensemble, en mangeant. Ou qu'on se promène dans le parc, en rentrant du cinéma... Tu ne peux pas savoir combien tu m'as manqué. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Jeu 10 Mar - 21:05

Quand je lui dis que je me trouvais à Prague je vu en lui un regard triste. J’avais peu de souvenirs de cette période, c’était à partir de là que mes souvenirs cessaient d’être flous mais Prague n’était encore que des brides même si je savais ce qu’il s’était passé là-bas. Dire que nous aurions pu nous croiser, lui qui chasser les vampires à ce moment-là. Visiblement, ce n’était pas l’heure de nos retrouvailles… Je ne voulais pas le quitter, pas déjà … Nous venions à peine de nous retrouver. J’aurai tant aimé que cette nuit dure l’éternité. Je rangeais la photo dans la poche de mon pantalon, réfléchissant déjà à où je pourrai bien la mettre pour la cacher.

Torben attira mon corps contre le sien, épousant nos formes. J’étais contre lui, j’étais blottie contre lui. Il m’embrassa doucement, puis se recula. J’aimais sceller mes lèvres aux siennes, je devais aimer ça aussi dans le passé. Il plongea son regard dans le mien, comment avions-nous pu devenir deux parfaits opposés ? Moi, vampire – lui, un chasseur de vampire ? La situation aurait pu être pire mais quand même, j’aurai pu rester humaine cela aurait grandement facilité la chose. Je me doutais bien que nous ne pouvions pas rester plus longtemps ensemble. Mon chaperon en aurait bientôt finis avec sa partenaire, et il se demanderait où j’avais bien pu passer avec tout ça je n’avais recueillis aucune informations.

    « Non, on ne peut pas... »


Sa sœur était détenue par des vampires, Torben avait de nombreuses raisons d’en vouloir à mon espèce. Que faire ? Je ne pouvais pas la libérer et puis à quoi ressemblait-elle ? J’ignorais tout d’elle. D’un côté, aider Torben me ferait plaisir. Peut-être était ce un vampire que je connaissais qui la retenait prisonnière ?

    « Je peux peut-être faire quelque chose pour ta sœur, tu as une idée d’où elle peut se trouver ? Je peux peut-être lui faire passer un message quelque chose ? La libérer met impossible malheureusement, surtout si tu veux que je survive. Libérée un humain signerai à coup sur mon arrêt de mort mais j’aimerai faire quelque chose pour toi. Je la connais peut-être… Je suis en sécurité Torben, je t’assure tu n’as pas à t’en faire pour ça. Je te retrouverai si j’ai un jour besoin d’aide, promis. »


Il prit ma main, et me fis m’asseoir par terre, il m’embrasse doucement. Ses lèvres sont tellement chaudes et douces, j’essayais de profiter des moindres instants. Je savais que Torben serait une difficulté et un terrible point faible pour moi. Même si mon plus grand souhait était de le revoir, juste un instant, histoire de le voir et de profiter l’un de l’autre. Pour son bien et pour mon bien, il valait mieux que nous ne croisions plus. Ce serait surement plus fort que moi et puis si tel était notre destin nous nous re verrions. Se sentir aimer faisait tellement de bien, je m’étais voilée la face pendant plusieurs années comme quoi toute ma famille devait être morte et que je n’avais pas de mari, d’enfants. Je m’étais rentrée ça dans le crâne pour ne pas souffrir. Nous nous connaissions depuis qu’on était enfants ? Nous vivions en Russie ? Chez nous… Rester dans l’ignorance aurait torturé mon esprit durant un très long moment. Connaitre des morceaux du passé me ferait réfléchir et laisserait libre court à mon imagination. Car j’ignorais totalement ce que cela faisait de vivre en couple…

Je voulais partager ce dernier moment en sa compagnie, sentir une dernière fois sa chaleur contre moi, j’avais son odeur sur moi – c’était agréable Alors que je m’apprêtais à répondre à Torben car j’avais une multitude de questions à lui poser sur nous, sur la vie. Un « Jana » retentit dans la nuit, je me retournai et je vis une silhouette et son ombre à côté de la porte que j’avais violemment ouvert tout à l’heure. Sans un mot je fis lever Torben et le poussa doucement dans l’ombre tout en surveillant derrière. Je lui murmurai doucement à l’oreille, tout en me collant contre lui :

    « Il faut vraiment que je parte, je suis désolée…Fais très attention à toi, j’espère te revoir bientôt. N’essaie pas de me chercher tu y laisserais ta vie, crois moi. Si on doit se revoir, on se reverra je te le promets. Je t’aime Torben, prend soin de toi et ne t’inquiète pas pour moi. Comme tu vois je suis protégée. Je t’aime Torben, je t’aime… »


Ma voix était brisée. Mes paroles me déchiraient complètement, mais là il fallait vraiment que je parte. Mon accompagnateur sentirait mon odeur et saurait que j’étais là donc ça n’arrangerait rien. Je déposai à nouveau un baiser fougueux et passionné sur les lèvres de Torben avant de m’éclipser et de réapparaitre juste à côté de la porte en disant un bref « oui ». Mon chaperon regarda dans la direction où était Torben mais ne s’attarda pas. Il me scruta également de son regard examinant ma tenue, je fis un regard des plus innocents, je lui lançai un bref « Je t’expliquerai » et il entra à l’intérieur du CrazyFish. Je me débrouillerai pour trouver une excuse, je pouvais manipuler mes chaperons assez facilement j’avais pris l’habitude de jouer avec ça. Je jetai un dernier coup d’œil dans l’ombre, je baissai la tête et rentrai à l’intérieur. Nous allions retourner au manoir, je reprendrai une vie « normale » mais ces retrouvailles changeraient beaucoup de choses…

Un amour impossible Qui devient possible, C'est tout un monde qui s'écroule.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   Ven 11 Mar - 14:38

    Cruelle et lancinante vérité. Connaître la personne à laquelle on tenait le plus au monde, et savoir qu'on ne pouvait pas vivre avec elle, ni même la côtoyer. J'avais l'impression que le destin me rajoutait un fardeau supplémentaire, mais je comptais bien supporter celui ci. Jana était sans doute la seule personne qui à mes yeux pouvaient mériter pareil sacrifice de ma part. Je l'aimais plus que de raison et ne serait jamais avec elle. Mais cela ne m'empêcherait pas de lui rester loyal jusqu'au bout. Je pourrais connaître les caresses d'autres femmes, je pourrais aussi sans doute vivre une autre vie. Je ne le souhaitais pas, mais tout restait de l'ordre du possible. Pourtant, malgré toutes ces opportunités que le destin placerait devant moi et que je saisirais ou non, je savais que mes pensées seront toujours tournées avant tout vers ma première épouse. Elle, devait continuer son chemin, sans moi. C'était un déchirement que de m'y résoudre, mais je ne voyais aucune alternative. La prendre avec moi et m'enfuir était envisageable, mais pour aller où? Hors de question de revenir en Russie. Eglise et vampires nous y retrouveraient. De mes mains, je ne savais rien faire d'autre que la guerre; je n'avais talent ni pour l'agriculture, ni pour l'artisanat, et je n'avais aucune compétence dans l'industrie. De ce fait, je n'avais aucune perspective susceptible d'offrir une alternative à l'existence actuelle de Jana. J'étais son époux, et incapable de pouvoir faire vivre ma femme. Quelle dérision.


    Jana me questionna sur ma soeur. Elle ne devait pas se souvenir, mais elles avaient été plutôt proches à une époque, quand nous étions ensemble en Russie. Elles avaient fait de petites sorties toutes les deux, ou passées la soirée à la maison. Hannah avait dû être beaucoup touchée également par la disparition de mon épouse, mais elle ne devait maintenant avoir d'autres problèmes en tête. Je secouais la tête lorsque Jana me demanda des informations sur ma soeur. Que pouvait elle faire? J'avais déjà les informations nécéssaires à sa libération, et je n'avais plus qu'à mettre en branle tous mes plans et à trouver l'opportunité. L'opportunité... tout le génie d'une opération musclée est là; savoir saisir le bon moment. Et j'étais persuadé que le bon moment, c'était demain. Jana argumenta qu'elle voulait faire en sorte de m'aider sans pour autant se mettre en danger, pour respecter mes volontés. Mais je niais son implication d'un signe de tête négatif à son intention. Je ne voulais pas qu'elle s'implique, et j'avais de toute façon déjà tout préparé. Et il était hors de question de mettre en danger cette femme que je prenais dans mes bras et que je chérissais plus que quiconque.



    | Je sais déjà où Hannah se trouve. Je sais aussi comment m'y prendre pour la libérer. Ne t'inquiètes pas de tout ça. Contentes toi juste de faire attention à toi, et de couvrir tes propres arrières. Ne t'impliques pas pour Hannah, c'est prendre trop de risques. Je t'assure que tout ira bien. J'ai déjà tout préparé pour la sortir de là. |


    Nous étions tous deux assis par terre, blottis l'un contre l'autre. Je ne voulais pas la laisser partir; j'avais déjà ressentit avec force cette terrible sensation d'abandon à la solitude et je ne voulais pas que tout ce que j'avais vécu ne recommence. Savoir que je n'avais pas le choix ne rendait pas les choses plus faciles, loin de là. J'étais surtout de plus en plus convaincu que je ne pourrais pas jeter éternellement l'éponge sur le destin que m'infligeait la vie. Je savais tout autant que mon impatience et ma témérité habituelles feront rapidement que je serais incapable d'ignorer complètement qu'à chaque instant, loin de moi, vit celle dont je suis à jamais lié et pour laquelle tout mon amour est voué. Un jour ou l'autre, je le savais, et plutôt tôt que tard, je partirais à la recherche de Jana, faisant fi de toutes mes belles résolutions et de mes appels à la prudence et la sécurité. Mais le moment n'était pas venu. Trop de paramètres à prendre en compte pour le moment. Il me faudrait attendre pour laisser parler autant mon coeur que mon corps, ainsi que mon âme et ma conscience. Un bruit se fit entendre dans la nuit alors que j'étais plongé dans mes pensées. Je suspectais qu'il s'agissait de quelqu'un que Jana connaissait, et qu'elle ne voulait pas que cette personne nous voie ensemble, elle et moi.


    Jana me dit qu'elle était protégée, qu'elle devait me laisser. Mon coeur saigna un peu plus. La réalité qui m'avait été dérobée lors du début de nous retrouvailles revenait en moi avec la lourdeur d'une livre de plomb, et je sentais la folie refluer. La retrouver avait oblitéré mes sens et mon esprit, mais je me sentais maintenant plus lucide et d'une certaine façon plus maître de moi même que depuis des mois. Tout sentiment confus était parti. Je ne savais pas où j'allais, mais j'irais avec toute ma tête. Et sans mon coeur, car en partant, Jana était en train de l'emporter avec elle. Elle me dit qu'elle m'aimait, je la sentais sincère, mais si je sentais un certain vide entre nous, comme un léger fossé. Cette inconscience qu'elle avait d'une histoire passé en commun était sans doute un obstacle de plus entre nous, mais je la sentais pourtant sincère dans ce qu'elle me disait. Alors que j'avais été levé et poussé dans l'ombre, je murmurais quelques mots à Jana, qu'elle sache tout ce qu'il y avait à savoir sur ce nouveau lien qui était apparu entre nous, ce soir. Je la retenais un instant avant qu'elle ne parte.



    | Maintenant que j'ai bu ton sang et toi le mien, je sais qu'on aura un sorte de lien, désormais. Tu sentiras toujours ma présence, et tu seras capable de me localiser. Et moi, je rêverais toujours un peu plus de toi, désormais... Saches que nous nous reverrons, mais ne lies pas ton existence à la mienne. Vis comme tu dois vivre, et profites de cette chance de tout recommencer qui t'es offerte. Je t'aime aussi, Jana. Tu ne sauras jamais à quel point. |


    Elle coupe court à mes paroles dans l'urgence, posant ses lèvres contre les miennes, dansant un instant et sa langue caressant la mienne. Il s'agit d'un baiser d'amant, d'un baiser profond et sincère. Il me redonne la force dont j'ai si longtemps manqué. Je me sens fort, je me sens jeune, je me sens apte à continuer le combat. Les effets du sang de Jana sont toujours là, mais la flamme dans mon âme a été ravivée. Je ne pourrais sans doute pas plus combattre mes travers qu'avant, mais mes ennemis pâtiront de cette raison retrouvée. Jana alla rapidement auprès de son espèce de garde du corps; cette présence soulevait beaucoup de questions qui devraient avoir une réponse un jour ou l'autre. Je vis ma femme tourner un dernir regard dans ma direction, puis elle partir. Elle ne semblait pas aller si bien que ça, désormais, mais il en allait de même pour moi. Je termine de me rhabiller tout à fait, et ne retourne pas dans le Crazy Fish. Trop de dangers et d'imprudences pour ce soir. Je tourne les talons, et m'allume une cigarette. La bouffée d'air vicié que je respire gonfle mes poumons, et je sens chaque sensation comme jamais. L'amour me donne des ailes, et me donne envie de revanche.


    Demain, je tuerais des vampires. Et plus tard, je pourrais aimer ma femme comme il se doit. Dieu n'en a apparemment pas encore fini avec moi...

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Paradise Circus [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Port sur la Clyde :: CrazyFish
-
Sauter vers: