AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]
MessageSujet: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Mar 23 Juin - 19:21

L'on pouvait entendre le piano pleurer dans tout le loft. Cela faisait déjà un bon quart d'heure que le vampire jouait de cet instrument qu'il connaissait par cœur. Il jouait pour tuer le temps, il attendait qu'il soit l'heure de quitter sa demeure - Il avait été convié à un vernissage. Son invitation prônait sur la table basse du salon, à proximité des traînées de coke qu'Alekseï se préparait. Sans cesser de jouer, Samaël lança un regard à l'humain qui s’apprêtait a réduire un peu plus son quota santé. Celui-ci s'empara d'un tube puis s'enfila un rail. Peu à peu l'expression de son faciès se détendit ; il planait. Il s'adossa contre le dossier du canapé dans lequel il se trouvait, ferma les yeux et mit la tête en arrière, mettant ainsi en évidence sa gorge fragile...Laquelle Wildshire lorgna momentanément.

L'immortel cessa de jouer, referma lentement le capot du piano et se leva. Il vînt se poster à proximité du mortel, le jaugea un instant. Il l'aurait bien mordu, là. Il se serait bien nourri à sa gorge. Mais ce n'était pas dans son intention d'aller à cette réception repu. Il comptait se nourrir sur d'autres. Et puis... Le sang d'Alekseï, il le connaissait depuis longtemps.

*****

Le costume trois pièces était de rigueur pour ce genre d’événement. C'est ce que portait Samaël. Avec la discrétion qui lui était habituelle, il se mêla à la foule présente dans la salle d'exposition. Il put y distinguer toutes les odeurs qui se dégageaient de la multitude humaine ; Parfums suaves, sucrés ou épicés, odeurs corporelles et odeurs chimiques... Autant d'exhalaisons qui envahissaient l'odorat exacerbé du caïnite. C'était alléchant, mais aussi écœurant.

Les œuvres d'art exposées étaient somme toutes lugubres. Il fallait avoir un goût particulier pour apprécier ce genre de tableaux. Humains écorchés, scènes sanglantes, monstres difformes... Samaël préférait cependant cela à l'art contemporain. Il visita le lieu, s’arrêta quelques instants devant certaines peintures afin de les contempler.. Puis fini par reporter son attention sur les êtres qui se mouvaient autour de lui. Il n'était pas le seul vampire présent ici-bas, il en distingua quelques-uns. Il repéra aussi quelques proies potentielles, des femmes isolées au regard aguicheur. Elles étaient là pour l’exposition, mais secrètement en attendait plus. Il suffisait d'observer leur attitude pour capter leurs désirs.


Et puis il La reconnut... Sûrement l'expression de son visage changea-t-elle quand il distingua un peu plus loin, cette chère Natacha. Natacha, cette sale garce qui s'était refusée à lui. Alors qu'il avait employé l'hypnose pour la soumettre, sa tentative capota à cause des lentilles qu'elle portait. Et non seulement il avait échoué, mais pour pouvoir fuir sans risques, elle lui avait imposé le contact de l'argent, cette putain de matière qu'il ne supportait pas - comme tout autre vampire. Elle avait osé le défier, la pauvre folle... Et il s'était promis de la traquer et de lui en faire voir de toutes les couleurs. Qu'il la retrouve à cette soirée était inespéré. Il s'en félicita ; Il allait pouvoir lui offrir un 'aperçu' de ce qu'allait être sa 'vengeance'.


Il attendit qu'elle se retrouve seule, se faufila parmi la foule, jusqu'à arriver derrière son dos. Sa voix de miel s'éleva, sans hausser le ton ; « « Natacha. » La call girl la plus frigide du Royaume-Uni... Quel plaisir de te retrouver ici. » Ses yeux luisaient d'une lueur malsaine - Il jubilait de la rabaisser de la sorte. « Il me tardait de te revoir. Notre dernière entrevue m'a laissé comme un goût amer... » Salope. Il l'aurait bien prise ou écorché sur place. Il l'aurait bien mordue pour la vider jusqu'à la lie... Ce n'était pas l'envie qui lui manquait, seulement, ils n'étaient pas seuls. L'homme qui avait sans doute loué les services de la jeune femme arriva à cet instant. Samaël lui lança un regard froid.. Le client interrogea sa « compagne » ; « Natacha ? » Quoi Natacha ? Attendait-il des présentations, ou cette autre présence masculine auprès de celle qui lui coûterait ce soir, était gênante ? Le vampire évalua l'homme qui l'observait avec curiosité. Il plissa légèrement les yeux ; quelques idées macabres traversèrent son esprit tordu... Et s'il se vengeait de la Call girl indirectement ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Mer 24 Juin - 12:41

    Je me regarde dans le miroir de ma chambre, qui me montre dans ma robe noire. Une robe avec des bretelles fines, très prés du corps, asymétrique sur le devant. Le genre de robe où il faut faire très attention lorsqu’on s’assoie. A l’arrière, elle semble longue jusqu’au genou mais le devant le tissu est fendu. Mes longues jambes seront dévoilées et si je ne fais pas attention lorsque je m’assoie, ma petite culotte noire en dentelle. Les hommes n’auront jamais à se préoccuper de ce genre de détail. Mon décolleté est plongeant et met en valeur la naissance de mes seins. Je n’ai pas besoin de soutien avec ce genre de vêtement. Mes seins fermes sont bien maintenus sous le tissu moulant. Je n’ai plus qu’à faire attention de ne pas avoir trop froid. C'est le genre de robe que je me suis acheté depuis que je travaille pour l’agence d’escorte girl. Je suis celle qu’on envoie lorsque l’homme a juste besoin d’être accompagné dans une soirée. Je fais plus office de potiche, et quelque fois certains clients me voient comme une amie, une écoute. Ceux là, je les aime bien. Mes clients sont souvent des hommes d’un certain âgé, quelques jeunes hommes boutonneux. Tous ont tentés de me faire changer d’avis quant à la règle que j’impose. Pas d’extras. Je ne suis pas là pour assouvir leurs envies. La potiche ok ! La pute non ! Sinon, je ne m’en sortais pas trop mal, malgré quelques mésaventures.

    Ce soir j’étais invité à un vernissage. Enfin, Natacha accompagne son client Monsieur Fox, à un vernissage. Pour devenir Natacha, il me faut encore mettre ma perruque rousse. De longs cheveux soyeux flamboyant qui me tombe dans le dos. Mes lentilles de couleurs verts pour cacher mes yeux noisette et me permettre de me protéger de l’hypnose des vampires. Je savais que prendre ce boulot allait me mettre dans des situations dangereuses, mais avec des nocturnes … sérieux ! Par moment, j’avais l’impression que j’étais un aimant à emmerde. J’étais presque prête, je devais juste mettre mes escarpins avec des lacets et faire glisser quelques gouttes de parfum délicat au monoï prés derrière mon oreille. L’odeur me faisait toujours penser aux vacances. A ceux qui je n’avais pas pris depuis plus de cinq ans.
    Monter sur mes talons aiguilles de dix centimètres, je me regarde une dernière fois dans le miroir, satisfaite et déçu de devoir l’utiliser pour ce soir. Le genre de robe qui aurait fait tourner la tête d’un éventuel petit copain.

    ***

    Monsieur Fox avait sa main posée au-dessus de mes fesses. Il me présenta comme sa petite-copine du moment. Il changeait souvent d’escorte. Une façon de faire croire à ses amis fortunés qu’il est véritable tombeur. Monsieur Fox est un homme d’une quarantaine d’année, le visage bouffi, les cheveux grisonnant, du ventre qu’il tente maladroitement de caché sous un corset. Il est plus petit que moi, ce qui n’est évidemment pas difficile, vu la hauteur de mes talons. Son costume trois pièces est aussi sombre que ma robe. D’un point vu extérieur, on pourrait croire qu’il s’agissait de mon père. Ce qui me gêne, outre ses mains baladeuses, c'est le son de son rire qui est une agression constante pour mes tympans. A part ça, je n’avais pas trop à me plaindre de lui. Il n’était pas méchant.

    Nous déambulions dans la pièce, regardant les œuvres de l’artiste torturé. Je regardais un tableau de plusieurs carcasses de viandes ; Deux peintes l’une à côté de l’autre dans une pièce sombre. Une horreur. Je ne vois pas le concept de peintre ce genre de chose. Monsieur Fox se tourne vers moi, me sortant de ma contemplation. – Ma chère, je reviens. – Me dit-il simplement en s’éloignant. Je l’observe un instant. Il se rapproche d’un couple et les salua. Monsieur Fox était un homme qui avait beaucoup d’amis. A savoir, s’ils étaient vraiment ses amis ? Je ne le pense pas. Tout n’est qu’artifice dans ce milieu. Je suis contente qu’il me laisse un peu seul. Je me touche doucement une mèche de mes cheveux roux en lisant sous le tableau : « Une mère et son fils ». Bon sang ! Le peintre doit avoir de sacré problème psy.

    Alors que je pensais plus entendre cette voix, je sens le souffle du vampire dans mon cou. Mon corps se fige, mes doigts se crispent sur ma mèche de cheveux. Je ferme les yeux pendant une seconde. Il fallait que je me reprenne. Si je lui montrais de la peur, Samaël serait satisfait. Cette ordure avait essayée de m’hypnotiser, et de me forcer à me donner à lui. Je n’avais rien à crainte, il y a avait du monde. Il ne pouvait rien contre moi. Monsieur Fox arriva à notre rencontre et m’interpella. Je me retourne doucement, me retrouvant très proche du vampire. Je lève doucement mon regard pleine assurance vers lui. Je n’avais pas l’intention de me laisser faire, malgré la peur qui me donne des frissons. Où est-ce cette proximité ? Certains doivent penser que j’aime me mettre en danger. Peut-être qu’inconsciemment j’aime ça. Samaël pouvait très bien exciter mes sens, il reste aussi un être dangereux qui pouvait très bien me tuer. Une option qui n’était pas dans mes projets.

    Je suis à vous dans une minute monsieur Fox. – Lui dis-je sans un regard. Toute mon attention était fixée sur le vampire. J’avais l’impression d’être dans une arène ne quittant pas le lion qui n’attendait qu’un moment d’inattention de ma part pour me sauter dessus. Je sens l’homme s’éloigner et me laisser seul avec Samaël. Le monde autour de nous déambulait avec insouciance. – Frigide ! – Je ris gentiment, laissant mes lèvres s’étirer à un sourire espiègle – Voyons Monsieur Wildshire. Nous savons tous deux que vous me voyez comme une femme frigide seulement parce que vous n’avez pas obtenu ce que vous désirez. – Bien que l’opinion de Samaël m’importe peu, j’avoue qu’il puisse croire que je suis frigide ne me plaît guère. J’uis loin d’être frigide. J’uis une vrai bombe. Chose qu’il ne sera jamais. Je me rapproche de lui, approchant mes lèvres de son oreille. Le son de ma voix se fit envoutant. – ma vie est peut-être éphémère mais je serais toujours de celle que vous n’aurez jamais. Vous garderez toujours ce goût amer … - Je baisse doucement mon visage, aux point que mes lèvres ne sont qu’à quelques centimètres des siennes. Je me fais tentatrice du diable et prend beaucoup de risque. Je sais … ce n’est pas bien. – Je ne suis pas pour vous Samaël, vous perdez votre temps. – J’avais les mains le long de mon corps, le cœur battant à la chamade. La peur stimule mon courage. Une idiotie. Je m’éloigne de lui perdant mon sourire. – je vous laisse à votre contemplation. Je suis sûr que ses œuvres doivent beaucoup vous inspirer … - concluais-je en m’éloigner du vampire et rejoignant Monsieur Fox qui me regardait d’un air étrange.

    Bon dieu Natacha … vous savez que votre ami est un vampire ! – me dit-il en me prenant la main. Apparemment très inquiet. – oui, je sais … mais ce n’est pas mon ami. – Je soupire. Je savais que j’avais provoqué Samaël, mais peut-être verra-t-il qu’il est plus raisonnable de me laisser tranquille. Je sens son regard sur moi. Je frisonne. – Vous avez froid ma beauté ! – me demanda mon client, les yeux rivés sur ma poitrine. – Non ça ira ! On devrait continuer notre visite… - Je glisse ma main dans son bras, l’incitant à poursuivre notre marche à travers la pièce. Je jetais un œil derrière moi. Samaël était absent. Il a peut-être décidé de partir. Enfin. Je me sentais plus détendu à la perspective de plus le rencontrer ce soir. On s’éloigna un peu du monde pour continuer notre visite dans une autre pièce.

    L’artiste avait accroché des carcasses de viandes en polyester, et des voiles blanches dans toute la pièce. Un panneau indiquait qu’il fallait marcher à travers l’œuvre. Elle représentait les limbes. Je devrais vraiment parler à cet artiste et lui expliquer qu’il y a avait des traitements pour ce genre de problème. Monsieur Fox haussa les épaules. – Allons-y … il faut tout expérimenter ! – Je ris et avance également dans les limbes, m’éloignant de l’homme, me laissant à caresser la douceur des voiles. C'est assez agréable en fin compte. Sauf peut-être ses carcasses que je ne touche pas. Ils ont beau être faux, je les trouve répugnant.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Mer 1 Juil - 21:51

Elle avait de la répartie, à n'en point douter. Mais son assurance reposait surtout sur la présence de tous les autres autour d'eux. Elle osait lui parler de la sorte, parce qu'elle savait pertinemment qu'il ne ferait rien. Ils auraient été en tête à tête, cela aurait été une toute autre histoire...

Elle était de celles qu'il n'aurait jamais... Vraiment ? Elle était comique. En général, il arrivait toujours à obtenir ce qu'il voulait, d'une manière ou d'une autre. Elle réduit leur proximité pour murmurer quelques mots à son oreille ; Il se pinça les lèvres avec les dents, se retenant d'agir là, tout de suite. Wildshire prenait cela pour de la provocation et il lui était extrêmement difficile de ne pas réagir à ce genre d'attitude. Elle l'envoya tout simplement promener avant de rejoindre son fameux client, un homme qui ne ressemblait à rien. Sur le coup, il ne dit rien, mais n'en pensa pas moins. Elle voulait jouer ? Ils allaient jouer. Samaël se mit en quête de suivre le couple à distance, mijotant mentalement un coup foireux. Il les vit changer de pièce, s'éloigner un peu plus de la foule. Bien, très bien...


Tout en restant dans l'ombre, il les traqua dans leur progression. Il éprouva un certaine satisfaction lorsqu'il les vit se perdre dans l’enchevêtrement de draps et de pseudo-carcasses. C'était le moment d'agir. Il attendit que ce Fox soit assez éloigné de Natacha pour entrer en scène. Alors que le pauvre homme tentait de retrouver le droit chemin, se tournant et se retournant plusieurs fois sur lui-même, Samaël surgit d'entre deux pans de tissus. Sa proie sursauta en le voyant, l'interrogea du regard... Et commit une erreur monumentale. Yeux dans les yeux, l'échange visuel était parfait. Samaël concentré, capta l'attention de l'humain rapidement. Il s’immisça dans sa conscience, en prit les commandes. Il n'y avait pas à dire, l'hypnose était une capacité extraordinaire. Le vampire posa son index devant sa bouche, faisant comprendre au mortel qu'il ne devait en aucun cas piper mot. Dans un murmure il dit à celui qui lui faisait face ; « Suivez-moi. » L'autre s'exécuta comme un petit toutou bien apprivoisé et tout deux disparurent de l'oeuvre.

[...]

Il agit très rapidement, car il savait pertinemment que Natacha chercherait à savoir où était passé son compagnon. Le vampire et ce cher Fox étaient tout deux dans une pièce annexe, située non loin de la représentation artistique qu'ils venaient de quitter. L'entrepôt en question contenait des œuvres oubliés, non utilisées. Elles étaient stockées là et prenaient la poussière - Samaël allait leur redonner un nouveau souffle de vie.

Il fouilla l'endroit très vaguement tout en s'évertuant à maintenir ce Fox sous contrôle. Il trouva des gants, destinés à la base à la manipulation des tableaux. Il les enfila. Il était assez malin pour savoir qu'il ne devait jamais laisser de traces. L'évolution avait rendue les empruntes digitales dangereuses et dénonciatrices. Elles trahissaient leur propriétaire. Il trouva également une vieille mallette d'artiste, contenant des spatules. Elles serviraient aussi. C'est un Christ métallique en barbelés - De taille humaine – qui servit de support au corps de Fox. Toujours à la verticale car riveté au mur, Samaël déplia quelques-unes des tiges de fer pour attacher les bras et le corps de l'humain. Une fois cela fait il admira le travail, s'approcha de Fox et dit doucement sans ciller du regard un seul instant; «  Maintenant Monsieur Fox, répétez après moi et à voix haute ; "Natacha ! Natacha, venez par ici !" » Il s’exécuta ; « Natacha ! Natacha, venez par ici ! » Samaël attendit un bref instant, avant de reprendre ; « "J'ai fait une découverte extraordinaire !" » Les yeux de l’homme étaient grands ouverts, fixes. Il n'y avait que ses lèvres qui bougeaient. «  J'ai fait une découverte extraordinaire ! »

Le caïnite éteignit la veilleuse, rompit l'hypnose imposée. D'ici peu et si Natacha ne se dépêchait pas d'arriver, Fox recouvrirait ses esprits et se mettrait à brailler. Le caïnite recula, alla se caler dos au mur, derrière la porte qu'il entrouvrit un peu plus.... Il n'y avait plus qu'à attendre que la mouche vienne se perdre dans la toile de l'araignée.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Ven 3 Juil - 17:21

    Je me promène dans l’immense pièce dédiée aux limbes. Je me demande ce qu’à voulu exprimer l’artiste dans cette œuvre. Un peu étrange. Effectivement, on se sentait comme une âme perdue entre les voiles blanches et les carcasses. Je laisse ma main caresser doucement les tissus, me laissant à penser à mes amis. A mes plus proches amis, dont j’avais des nouvelles par intermittence. Je savais qu’ils allaient bien, c'était l’essentiel. Avec ce nouveau boulot, mon emploi du temps ne me permettait plus de sortir avec mes potes autant qu’avant. Je me faisais plus rare. Il y a aussi le fait que je n’avais pas envie qu’il sache pour ce second boulot. *Oh, je vais bien ! Je suis devenu escorte. Mais ce n’est pas si grave que ça, je ne suce pas, ni ne couche avec mes clients* Si je leur annonce ça avec le sourire, je pense que ça passera. Je vois déjà la tête d’Ania et je ne préfère pas imaginer celle de Tomas et Jake. Le pire, c'est que ma mère soit au courant. La tempête Keane arrivant de Londres furibonde. Que la déesse me préserve de cette éventualité !

    Perdu dans mes réflexions, je commence à me demander où était passé Monsieur Fox. Où est-ce qu’il est celui-là ? J’entends mes talons claquer sur le sol mais aucun autre bruit. Juste mes pas. – Monsieur Fox ! – l’interpellais-je. Il va bien me répondre un moment où un autre. Il fallait qu’il me réponde. C'est alors qu’une idée plutôt lugubre me vient en tête. Samaël. J’avais délibérément provoqué un vampire. Est-ce que je croyais vraiment qu’il allait me laisser tranquille ? Sincèrement non, mais avec le monde qu’il y avait, je le voyais mal me prendre à partie. Dans cette pièce, il devait bien avoir d’autres personnes qui déambulaient. On n’était pas seul ! Putain. Je commence à me sentir mal, et avance dans tous les sens pour retrouver mon client. Perdu dans les tissus blancs, je rappel Monsieur Fox. Mon cœur commence à s’affoler, en imaginant déjà le pire. Je m’arrête brusquement lorsque je l’entends m’appeler. Je me laisse guider par sa voix, lointaine et de plus en plus proche. J’étais rassuré de l’entendre. Il était vivant.

    J’accélère le pas, suivant la voix de Monsieur Fox. J’entre dans une pièce sombre, où je n’y voyais pas grand-chose. Encore une saloperie d’œuvre à la con. J’avance prudemment cherchant un interrupteur. Lorsque je trouve enfin la lumière, mon cœur se serra. J’aperçois Monsieur Fox accroché à une croix contre un mur. Fait chier. Je me précipite vers lui, le cœur battant.
    Monsieur Fox, vous m’entendez ?
    L’homme cligne des yeux comme s’il émergeait d’un rêve. – Mais qu’est ce qui m’arrive ? - me demanda-t-il.
    Je ne pouvais pas répondre à sa question, parce que je n’en avais aucune idée. Il essayait de se dégager de la croix mais les fils barbelés lui piquaient le corps, le faisant saigner.
    Ne bougez pas, je vais vous aider ! – Lui dis-je en essayant de dégager l’un de ses bras. Moi-même, je me blessais les doigts. Brusquement, j’entends la porte se refermer. Je me retourne, balayant l’endroit. Il y avait personne. J’entends le souffle rapide de Monsieur Fox ; le vieux bonhomme était en panique. J’allais bientôt le rejoindre dans son affolement si on ne trouvait pas le moyen de sortir de ce merdier.
    Je reviens, je vais aller chercher de l’aide !
    Natacha restez avec moi … - me supplia-t-il la voix tremblante.

    Je m’éloigne tout en restant sur mes gardes. Les lieux restent plutôt sombres malgré la lumière. Il y avait des œuvres, dont certaines étaient cachées sous des draps. Des caisses entassés l’une sur l’autre, ce qui permet à un éventuel agresseur de se cacher. En arrivant devant la porte, j’enclenche la maudite poignée mais elle ne s’ouvre pas. Je tire sur la porte qui reste close. Maintenant, je panique. Il fallait que je réfléchisse vite. J’étais en train de mettre du sang partout. La porte, la poignée. Je respire profondément pour reprendre mon calme. Ce n’est pas la première fois que je me retrouve dans le pétrin. Il fallait que je réfléchisse. Il s’agit certainement d’un coup tordu de Samaël. Qui d’autre ? Il devait certainement m’observe, et bien se marrer. Je me retourne et revient vers Monsieur Fox. Premièrement, l’aider. Deuxièmement, trouver une solution sortir d’ici. Mes mains tremblent alors que j’essaye de dégager le fils de fer qui entrave son bras.
    Faites vite Natacha !
    Je fais ce que je peux ! – m’énervais-je en enlevant déjà une partir du fil de son avant bras.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Mer 8 Juil - 21:22

Il ne fallut guère longtemps à Natacha pour venir se fourrer dans le piège tendu par Samaël. Lorsqu'elle entra dans la pièce, elle alluma la lumière et découvrit un « tableau » particulièrement original. L'oeuvre de Samaël...

L'humaine alla auprès de Fox, essaya de défaire les liens qui le retenait prisonnier. Ce dernier gigotait désespérément, s’abîmant les chairs à chaque mouvement. L'odeur du sang qui se dégageait de ses blessures naissantes, émoustillait le vampire qui attendait dans l'ombre. Pendant que la call-girl était occupée avec son client, Samaël en profita pour fermer la porte à clef. Il usa de sa célérité pour ne pas être vu, regagna aussitôt les ténèbres de la pièce, se cachant derrière une pile de caisses.

La peur suintait par tous les pores des deux humains. Wildshire aimait cela – Sentir l'appréhension croître chez les autres, en être l'instigateur. Et percevoir leur cœur battant trop fort dans leur poitrine. Ça amusait le vampire de regarder Natacha tenter de détacher ce pauvre type, en vain. Son heure à lui était comptée, mais les deux petits êtres fragiles l'ignoraient encore. Le client qui commençait à perdre patience, pressa sa compagne d'un soir. « Je fais ce que je peux ! » Lui répondit-elle.

« Je fais ce que je peux ! » Répéta Samaël, faisant varier le ton de sa voix dans les aiguës, afin d'imiter une femme en détresse. Il choisit cet instant pour faire son apparition. Il sortit de l'ombre - sa silhouette progressivement se dévoila à la vue des humains. Un sourire démoniaque déformait son visage, ses yeux brillaient d'une lueur démentielle. L'on aurait dit un ogre qui s’apprêtait à dévorer des enfants.

« Aaah Natacha.... » Fit-il, comme désolé. « Dans quel pétrin t'es tu mise ce soir. » Il fit quelques pas en direction des mortels. « Me parleras-tu avec autant d'aplomb, maintenant que nous sommes en huis-clos ? » Il avança encore un peu, planta son regard dans celui de l'humaine ; « Je pourrais te tuer ici et maintenant, te vider de ton sang et te laisser pour morte... Ou encore te prendre de force, comme une chienne. Mais non... J'ai trouvé mieux. » Il hocha la tête en direction de la loque attachée, avant de se rendre auprès de lui, lui adressant la parole ; « Monsieur Fox ! Remerciez donc Natacha, c'est grâce à elle que vous vous trouvez dans cette position actuelle. Mais ne vous inquiétez pas ; Votre calvaire ne va pas durer longtemps. Quoique. En fait... Je ne sais pas. Tout dépendra du bon vouloir de la call-girl dont vous avez loué les services ce soir. »

Fox lança un regard désemparé à la jeune femme. Le pauvre ne comprenait rien à ce qu'il se passait. « Que... Qu'est ce que cela signifie ?! » Samaël se détourna de l'homme pour darder de nouveau la jeune femme de ses orbes céruléennes. L'expression qu'il affichait était fortement inquiétante. « Dis moi Natacha... As-tu déjà tué un homme ? Sais-tu comment procéder ou... » Il réajusta l'un de ses gants. « Faut-il que je t'apprenne à le faire ? »

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Jeu 10 Sep - 21:57

    J’avais beau essayé d’éviter les problèmes, ceux-ci semblaient ne jamais vouloir me quitter. Autant dire que ce soir j’étais dans une merde noire. J’essaye tant bien que mal d’aider mon client à sortir de ce merdier que j’avais (d’une certaine manière) provoquer. J’entends une voix familière malgré la variation de son ton. Mon sang se glace en sachant pertinemment que Samaël était là quelque part. J’essaye de détacher Monsieur Fox plus rapidement, quitte à me blesser encore plus. Je m’arrête lorsque je sens la présence du vampire derrière mon dos, et tourne mon visage dans sa direction. J’arrête mon activité pour faire face au vampire. Il semblait tellement satisfait de lui, si confiant que ça ne présageait rien de bon. Je me plaçais devant Monsieur Fox qui s’agite comme un damné. J’avais réussis à lui délivrer un bras, ce qui lui laissait la possibilité pour le moment de se dégager seul. Enfin, je l’espérais pour lui. Je ne pouvais pas l’aider, et m’occuper du nocturne. Toute mon attention était fixée sur Samaël qui se rapprochait dangereusement. Chaque mots qu’il me lance me fait vibrer, et pas de la meilleur façon. Je reste silencieuse, alors que le vampire me menace de me tuer ou de me violer. Les deux options ne semblent pas lui convenir. Sur coup, je me dis que c'est une bonne chose, et pourtant. Il a autre chose en tête.

    Je suis dans la merde ! Je serre les mains pour éviter qu’elles ne tremblent de trop. Mon sang perle sur le sol. J’essaye de rester calme, mais mon cœur s’affole à chaque parole du vampire ; Difficile de s’arrêter dans ces conditions. Je reste concentrer sur Samaël alors que celui-ci parle à Fox. Il n’y a pas de doute, le nocturne va le tuer, et je ne pourrais rien faire pour l’arrêter. La suite me laissa perplexe. – A quoi jouez-vous Samaël ? – Lui demandais-je la voix prise d’une panique douce. Il y avait peu de chance que je puisse sauver notre cul ce soir mais je tenterais tout. – Je ne sais pas tuer un homme … - Je n’étais pas une tueuse. - … Par contre, s’il faut tuer un nocturne, je suis prête à essayer. – lançais-je sans trop réfléchir aux conséquences de mes propos. Je n’ai jamais été très raisonnable lorsque je suis sous pression. Préférant ne pas attendre qu’il s’énerve encore, je décide de sortir les griffes.

    Action : Attaque en griffant le visage de Samaël


    Ma main balaye du vent. Il bouge trop rapidement pour que je puisse le toucher. Je n’avais aucune chance contre lui, et pourtant je suis prête à retenter ma chance. Je tourne sur moi-même, paniqué, combative. Monsieur Fox cherche également le vampire du regard. On était tous les deux dans une cage avec un félin féroce. - Ramène tes fesses Samaël … - criais-je dans le vide. Je n’aimais pas le silence.

    Points de vie total : 15
    Points de vie perdus dans ce post : 0
    Points de vie sauvés dans ce post : 0
    Points de vie restants : 15


Dernière édition par Alice M. Keane le Jeu 10 Sep - 22:07, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Jeu 10 Sep - 21:57

Le membre 'Alice M. Keane' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'HattaqueMN' :
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Sam 24 Oct - 22:36

Il se laissa aller à la gausserie lorsqu'elle le menaça. La bonne blague ! Elle essaya de le baffer – Tentative veine. Sa célérité accrue lui permettait de se mouvoir bien plus rapidement qu'un humain lambda. Éviter les coups était par conséquent beaucoup plus facile.

Il fallait qu'il agisse vite ; Fox, dont l'un des bras était maintenant délié, commençait à défaire ses autres attaches. Natacha lui intima de « ramener ses fesses »... Petite sotte. Parler de cette façon au vampire était à proscrire – ça l'encourageait à être d'autant plus mauvais. Il attendit le bon moment pour agir et rapide comme un éclair, il se jeta sur elle. Il attaqua en traître, par derrière ; il se colla dans son dos et sans lui laisser le temps de réagir, sa main gauche vînt prendre place sur sa gorge. «Pourquoi t'obstines-tu à faire preuve d'audace... Puisque la partie est perdue d'avance. » Ses serres se resserrèrent sur sa trachée, il l'asphyxiait et lorsque l'oxygène viendrait à manquer, elle disposerait de beaucoup moins de vigueur.

Elle suffoquait, il aimait cela. Il aimait avoir le pouvoir de vie ou de mort au bout des doigts, s'en était presque bandant. Il déposa un baiser innocent sur son épaule. « Lâchez la, espèce de .. Connard ! » Samaël releva les yeux vers Fox - Les blasphèmes ne lui sied guère. « Patience... Votre tour arrive. »

Lorsqu'il sentit la résistance de Natacha mollir, il lâcha prise. Affaiblit, elle manqua de choir au sol, il la retînt, supportant sa carcasse contre son propre corps. Natacha ressemblait à un pantin désarticulé. Alors qu'elle se trouvait encore dans le brouillard de l'asphyxie, il glissa tant bien que mal le scalpel d'artiste dans sa main droite. Il referma sa propre paluche sur la sienne, écrasant ses doigts contre le manche de l'outil.

Son bras gauche autour de la taille féminine, il fit quelques pas avec son fardeau, jusqu'à gagner Fox. « Natacha? ... Natacha ! » Il la stimula, souhaitant avoir toute son attention. Fox interrogea le vampire du regard, alors même que sa respiration commençait à devenir chaotique. Il aurait été inconvenant que celui-ci trépasse d'un infarctus avant qu'il ne leur serve de cobaye. Samaël leva le bras armé d'Alice au niveau du torse de l'homme. La lame de l'outil tranchant rencontra la chemise de l'humain tremblant de peur. « Tuer un homme, ce n'est pas compliqué. » Il commença l'ignominie. La main de la jeune femme, guidée par le vampire entama son mouvement ; Le scalpel traversa tissus et chair et commença la lente descente, tailladant en diagonale et avec une lenteur mesurée, le torse et le buste de Fox. Celui-ci se mit à brailler comme un porc que l'on égorge. Son sang se mit à couler en abondance, la victime pâlit à cette vue. « Le plus dur dans ce genre de pratique, c'est d'éviter l'inconscience de la victime » Car pour éviter la douleur provoquée, le cerveau se déconnectait – Simple mécanisme de protection psychique. C'est ce qui se produisit pour Fox, dont la tête soudainement, tomba en avant. Il perdit connaissance.

Samaël relâcha la call-girl, prit soin au préalable de récupérer le scalpel. « Maintenant, le choix Cornelien. On le laisse agoniser, attendant qu'il se vide de son sang... Ou on abrège ses souffrances ? »


Citation :
Points de vie total : 14
Points de vie perdus dans ce post : 0
Points de vie sauvés dans ce post : 0
Points de vie restants : 14


Dernière édition par Samaël Wildshire le Sam 24 Oct - 23:05, édité 9 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Sam 24 Oct - 22:36

Le membre 'Samaël Wildshire' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'Vattaquer' :
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Jeu 12 Nov - 15:24

    Je sais au fond que je n’ai aucune chance contre Samaël. Il est plus rapide, plus fort. Je vois encore mon bras frapper dans le vide, et ne brasser que du vent. En plus, je me permets de lui demander de ramener son cul. La peur me galvanise, mais pas forcément dans le bon sens. Du courage j’en avais, au point de flirter avec la connerie. D’un autre côté foutue, pour foutue. Brusquement, je sens Samaël dans mon dos, sa main sur ma gorge. J’ai l’impression que mon cœur va s’arrêter. J’essaye de me dégager, griffant sa main qui me comprime de plus en plus la trachée. J’ai de plus en plus du mal à respirer, gémissant de douleur

    L’air me manque au point que ma tête me tourne. J’entends la voix de monsieur Fox. Non, Samaël ne me lâchera pas. Il veut jouer. Il ne me lâchera pas tant qu’il n’aura pas obtenu ce qu’il souhaite. Ce qui me fait peur, c’est la suite qu’à concocté le nocturne. Je me débats mais mon corps tout entier semble à bout de force. J’étais vulnérable, et je détestais ça. Samaël me tenait fermement dans ses bras. Il n’avait pas l’intention de relâcher sa prise au contraire. Je sens quelque chose se glisser dans ma main. Un scapel. Alors que je pensais ma panique au plus haut, mes muscles trembles devant l’outil que Samaël maintient avec force dans ma main. je gémis de douleur. Là suite ne fut qu’horreur. J’étais loin d’imaginer la suite. – Arrête ça … espèce d’enfoiré ! – crachais-je alors que ma lame se rapproche de Monsieur Fox. Tuer un homme ? La lame tranche la chair de l’homme, déclenchant mes larmes. Elles coulent sur ma joue, me chatouillant la peau. Montrant à la face de ce monde mon impuissance. – Faites pas ça ! – le suppliais-je, la voix enroué. Rien n’y fait La lame continue sa traversé sous les cris de Fox. Pour la première fois, je priais intérieurement pour que sa s’arrête.

    Ma prière fut entendue. En partie.

    Monsieur Fox semblait endormi. Il avait arrêté d’hurler sa détresse. Le nocturne me lâcha. Mes genoux percutent le sol froid. Je ne ressens que du désespoir devant le corps de cet homme que Samaël venait de me faire tuer. Je n’étais pas un assassin. Mes larmes continuent à couler en même temps que le sang coule sur le torse de la victime. La voix résonne dans ma tête. Un choix cornélien. Il continue à vouloir me donner ma leçon. Ne jamais contrarier un vampire. Les conséquences sont désastreuses. Samaël est puissant aujourd’hui mais demain ? Je sens la colère, une rage sourde s’insinuer dans mes veines. Je me lève avec difficulté. Mes jambes tremblent, mais je suis débout. Je passe mes mains sur le visage essuyant mes larmes, mon désespoir. – Fait comme tu le sens ! – lui dis-je arrogante, furieuse ; je ne serais pas celle qui jouera à son petit jeu. – Tue-nous ! – parce que s’il ne le faisait pas, je trouverais le moyen de lui faire payer. Je le traquerai et l’éradiquerai de cette terre une bonne fois pour toute. Je me reproche de Samaël. Je ne ressentais que du mépris pour ce mort-vivant. - Où laisse-nous vivre ! Peu importe … Ton petit jeu ne m’intéresse pas ! – lui dis-je simplement en m’arrêtant prés de lui. Si je devais mourir, ce sera la tête haute. Enfin si je garde encore ma tête. Je n’aimais pas sa façon de me regarder, de me parler. J’avais qu’une envie c'était d’être très loin d’ici.
HJ : désolé pour le retard et c'est pas top en prime !

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Dim 29 Nov - 19:32

Elle chuta au sol, mais se releva, montrant ainsi sa volonté et sa force de caractère - Elle voulait rester forte face à cette épreuve imposée par le vampire. Au lieu de lui répondre sagement, elle lui cracha sa hargne au visage, lui laissant libre arbitre quant à la suite. Elle lui ordonna même de les tuer... Ooh non, non. Trop facile, trop léger. L'un des deux humains allait mourir certes, mais pas « Natacha ». Son calvaire durait encore.

Elle fit quelques pas vers lui et il afficha un sourire suffisant lorsqu'elle se remit à causer. « Vous laisser vivre ? Vous laisser vivre.... » Il porta ses doigts à son menton, arborant l'ombre d'un instant un air songeur, un peu à l'image du penseur de Rodin. Il leva les yeux au plafond, fit une moue dubitative avant de reprendre, franchement décidé ; « Mmmh... Toi oui, mais l'autre... Non. Pas envie. »

D'un geste brusque, il poussa la call-girl sur le côté, dégageant le passage qui menait jusqu'à Fox. Le vampire se posta devant lui, l'observa profiter de ses dernières secondes de vie. Le visage en sueur, la bouche pâteuse et le teint blafard... La mort rôdait déjà autour de lui. Samaël allait lui donner le coup de grâce et abréger ses souffrances.

Le sang odoriférant qui dégoulinait du mortel excitait le vampire. S'il s'était écouté, il aurait lapé à même l'entaille béante le liquide carmin qui se répandait sur le buste du malheureux. Maintenant , plusieurs possibilités s'offraient à lui - Il alla au plus simple.

[ Propos sous Hide ]



Satisfait Samaël recula, apprécia son œuvre avant de se retourner vers son interlocutrice. « As-tu saisis la simplicité du geste, Natacha ? Vous êtes tellement fragiles, petits humains de pacotille... »

Il inspira, empli ses poumons de l'odeur ferreuse qui viciait l'air. Ce détail devait paraître insupportable pour l'humaine ; Pour Samaël, c'était divin. Il abandonna le scalpel, fouilla dans sa poche et en ressorti une clé. Celle de la pièce. « Tout cela m'a mit en appétit. » Il fit claquer sa langue contre son palais, lança un regard étincelant à l'humaine. « Mais je vais aller me sustenter ailleurs. » Il se dirigea vers la porte. « J'aurais pu jeter mon dévolu sur toi Natacha, mais cela contrecarrait mon plan. Une autre fois. »

La vider de son sang dénoncerait la nature du responsable du meurtre. Tandis que s'il s'abstenait de la toucher, automatiquement les soupçons se porteraient sur elle. Elle avait touché le scalpel, avait laissé ses traces un peu partout. Évidemment on prendrait sa déposition, mais les doutes quant à la véracité de ses propos seraient tout de même présents.

« Je te laisse pour compagnie ce cher « Monsieur Fox », ou du moins ce qu'il en reste.» Soit un cadavre sanguinolent. « Mais soit certaine que nous nous retrouverons. » Il clôtura ses paroles par un ricanement sardonique, avant d'ouvrir la lourde et disparaître dans l'obscurité […]


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   Lun 30 Nov - 16:24

    Le calvaire ne fait que continuer pour moi et Monsieur Fox. Je tenais tête au nocturne, décidé à ne montrer aucune autre forme d’émotion à part de la haine. Samaël me réconfortait dans l’idée que je me faisais des vampires. Monstre cruel aux crocs acérés. Pour un vampire doué de compassion, il y avait dix comme Samaël. Autant les brûler tous ! Sans exception ! Alors qu’il se décide enfin, sur notre sort, il m’écarte violemment. Me laisser vivre, pour mieux tuer Monsieur Fox. Je trébuche, le cul à terre, faible et sans pouvoir faire quoique ce soit contre lui. L’homme ne bougeait pas, certainement dans les vapes. Je priais pour qu’il reste dans cet état alors que je regarde Samaël lui planté le scalpel. Mes larmes coulent sur mes joues, et à aucun moment je n’arrivais à bouger. Monsieur Fox était mort par ma faute. J’avais provoqué ce vampire, et il me le faisait payer avec un malin plaisir.

    Je ne détournais pas les yeux du spectacle morbide. J’enregistrais tout, pour qu’un jour je puisse offrir à Samaël la même mort. Je ne pouvais plus rien faire pour sauver Monsieur Fox. Quant à ma vie, elle ne tenait plus qu’à un fil. Je me relève avec difficulté, déglutinant en l’entendant me dire qu’il avait faim. Je pensais réellement que c'était mon tour, mais il n’en fit rien. Il avait des plans, et à coup sûr ça n’allait pas me plaire. Je reste silencieuse, le regard noir. Je l’écoute me balancer ses menaces qui me font frissonner d’horreur, et disparaît dans l’obscurité. Je reste ainsi pendant quelques secondes à regarder le néant, avant de me retourner. L’homme gisait ensanglanté, sans vie. Je voulais poser ma main sur lui, lui demander pardon de l’avoir mis dans cette situation. J’aurais aimé revenir en arrière, et éviter de sortir mes provocations à Samaël. C'était trop tard !

    J’entends des pas dans l’autre pièce, et la panique commence à me saisir. J’étais au côté d’un cadavre. C'est moi et mes empreintes sur le scalpel. Personne ne me connait réellement. J’étais Natacha, à la robe noire et aux cheveux roux. Si je restais ici, je serais accusé de ce meurtre. Il n’y a pas de trace du vampire. Ils sont doués pour ça. Pour disparaître après avoir volé une vie. Je réfléchissais à toute vitesse, commençant à tourner sur moi-même. Un drap était étendu sur plusieurs casses. Je ramasse l’instrument de torture, et commence à le frotter de mes mains tremblantes. Puis le dépose à terre avec le drap, sans que mes doigts le touche. Les pas se rapprochent dangereusement. Je me précipite prés de la porte, et j’attends derrière qu’on l’ouvre. Un couple entre en ce bécotant, les yeux fermés, savourant leurs étreintes. Alors qu’ils avancent dans la pièce tamisée, je m’éclipse discrètement derrière eux ;

    Les cris de la femme s’étendent dans tout le bâtiment. Je sors tranquillement en récupérant mon manteau dans les vestiaires, gardant toujours la tête basse. Personne ne fait véritablement attention à moi. Ils se sont précipités vers les hurlements. Je repense à mon cassier judiciaire pour des délits mineurs. On m’avait pris mes empreintes mais jamais mon sang. J’avais laissé du sang sur les fils barbelés, ce serait suffisant pour la police de m’inculpé de meurtre mais pour ça il faut mon ADN. J’ai juste ce petit espoir de m’en sortir. Je n’avais aucun moyen de prouver que Samaël était avec moi ce soir. J’étais dans une merde noire. C'est avec angoisse que je disparais à mon tour, décidé à laisser Natacha derrière moi.
FIN
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Your name on the lips of the death ❧ Alice [Livre III - terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angels of death [Livre II - Terminé]
» We will fight to the death [Livre I - Terminé]
» Ukime ~ Sometime only death can bring you peace. [Terminé]
» Commande Death at Koten
» Cities of Death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours
-
Sauter vers: