AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]
MessageSujet: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Mer 17 Juin - 12:44




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril 2018

Les choses n'avaient pas été simples pour sortir de Glasgow après le bordel qu'avait causé les Semis-Démons. Aleksandra aurait du rentrer à WolfHeaven directement mais sur le chemin elle avait vu un Métamorphe échouer inconscient sur le bitume. La décision avait été facile à prendre, la Meute n'aurait pas besoin d'elle immédiatement, elle ne leur était pas vitale et Roxane savait qu'elle était toujours en vie. Elle avait donc monté l'homme dans sa voiture et l'avait conduit hors de la ville. Elle avait pris soin de lui jusqu'à ce qu'il se réveille. Légèrement effrayé elle l'avait simplement rassurée en lui assurant que malgré son odeur de Louve elle était bien une Métamorphe comme lui.

Depuis il avait repris sa vie et elle aussi. Elle était plongée dans sa mission d'approche des vampires mais elle ne l'oubliait pas pour autant. C'était un Métamorphe isolé, sans doute un peu perdu dans tout ce grand bordel. Alors aujourd'hui qu'elle n'avait pas grand chose à faire elle lui avait donné rendez-vous dans un café pour prendre de ses nouvelles, évaluer ses perspectives d'avenir et éventuellement lui proposer de rejoindre la Meute même si elle doutait franchement qu'il accepte mais au moins il saurait que c'est possible.

Elle se prépara tranquillement alors que le rendez-vous était fixé à 16h au centre ville d’Édimbourg. La Meute... Ça faisait un moment qu'elle ne les avait pas vu car elle ne pouvait pas prendre le risque de s'imprégner de son odeur à nouveau. Elle avait passé bien trop de temps dans un bain avec différents parfum de mousses de bain pour s'en débarrasser pour prendre le risque de devoir recommencer.

Lorsqu'elle quitte son appartement, une petite veste en cuir sur le dos, un T-shirt noir en dessous et un simple jean usé elle se dirige à pied vers le centre ville. Ce n'est pas forcément à côté mais elle a besoin de réfléchir. Réfléchir à tout ce qu'elle s'engage à faire et surtout pour Thane, doit-elle réellement lui parler de la Meute ? Il semble si fragile que ce serait probablement pas une bonne idée de le lancer là-dedans. Surtout que parmi les Métamorphes là-bas on ne peut pas dire qu'ils soient des enfants de cœur. Roxane est Roxane... (Ne rentrons pas dans ce débat.) Malcom est... Pas très intégré auprès de ses frères et sœurs Métamorphes pas contre il semble bien s'adapter au mode de vie Lupin. Reste Alexis qui est encore jeune et innocente mais sous la coupe de Roxane. Ethan est bien trop occupé pour aider un autre à s'adapter.

Elle arriva au centre commercial et pris la direction du café qu'elle avait indiqué dans son message au Métamorphe. Elle observa les personnes présentes et ne le vit pas elle s'installa donc à une table libre et commanda un café latté tout en restant plongée dans ses pensées. Elle devait aussi appeler Fanny pour savoir si elle n'avait pas eu de problème avec ce qu'il s'était à Glasgow. Après tout elle était dans l'armée et elle avait probablement été appelée pour aider la population. Ou pas, qui sait ?

Elle releva la tête en sentant quelqu'un approcher et sentit un sourire germer sur ses lèvres en voyant que son rendez-vous était arrivé. En parlant de rendez-vous elle devrait peut-être appeler Duncan pour prendre des nouvelles et le voir. Maintenant qu'elle n'avait plus vraiment l'obligation de s'allier aux actions de la Meute, elle avait un peu plus de temps. Enfin s'il apprenait pourquoi elle s'éloignait de la Meute il serait probablement en colère...

« Hey salut ! Comment ça va ? » finit-elle par demander après qu'il se soit installé.

Elle devait chasser tout ça de ses pensées. Ce n'était pas le moment d'avoir la tête ailleurs ou de tirer une tronche d'enterrement parce que l'idée de mentir à son amant de Métamorphe l'attristait. Et Thane n'avait rien à voir avec tout ça donc inutile de le mêler de près ou de loin à ce sac de nœud.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Ven 26 Juin - 0:03

Les évènements s'étant déroulé il y a quelques mois avait marqué Thane. C'était ce qu'on pourrait appeler une belle entrée en matière en ce qui concerne la guerre qui oppose les différentes espèces. De même, c'était un aperçu de ce qui avait pu se dérouler pendant ce qu'il avait nommé les "années sanglantes". Cette période devait être cent fois pire, mais l'unique nuit de folie et de terreur qu'il avait vécu avait été assez effroyable. Malgré tout, il s'en était sortis... Enfin... Un loup l'avait mis à l'abri, la panique, son récent réveille... ceci ne lui avait pas permis de reconnaitre l'homme qu'il avait déjà croisé une fois. Caché dans une petite ruelle, il avait décidé de partir. Voulant fuir même bien plus rapidement, il avait tenté de se changer en corbeau, son animal favori. Hélas, il n'y était pas parvenu, à la place Thane s'était transformé en Casoar, un oiseau pas très commode, violent et surtout qui ne vole pas... utile pour prendre la fuite n'est-ce pas. Ses sens de metamorphe étaient toujours sans dessus-dessous. Impossible de réussir une transformation et d'en garder le contrôle. Un effet secondaire de sa décennie de coma ou tout simplement un problème psychologique ? L'un dans l'autre ça fait de lui un humain presque normal. Cette nuit là, il se souvient avoir failli tuer un humain. Le pauvre garçon devait être autant effrayé que Thane, mais l'instinct animal ayant pris le pas sur lui, il avait attaqué. Par chance, l'homme n'est pas mort, mais ça aurait put arriver. Bon sang, qu'est-ce qu'il aurait fait si sa griffe lui aurait lacéré le ventre et tué ? Jamais il ne s'en serait remis.

Cette longue nuit avait terminé par ce calmer. C'est à peine s'il se souvient de tout, juste d'une énorme fatigue, de son corps reprenant forme humaine avant de tomber peut-être ? Ce n'est que plus tard qu'il a ré-ouvert les yeux dans un endroit qui n'était ni chez lui, ni l'hôpital. Une femme l'avait secouru, une meta comme lui, sauf que ça il ne l'avait pas senti au début. Son odorat n'est plus le même qu'avant. De toute manière, avec la peur panique qu'il avait eu en la voyant, ses sens avaient décidé de ne pas lui obéir. Heureusement, elle ne lui avait voulu aucun mal, elle était juste sa sauveuse. Sans elle, il serait peut-être mort ou gravement blessé. Jaeger l'a remercié de son aide et lui est même redevable pour ça. Cette femme, Aleksandra est devenue une amie ou du moins ce qui peut s'en approcher. Elle prend des nouvelles de lui de temps en temps et il n'hésite pas à faire la même chose.

A présent, cette nuit n'est plus qu'un souvenir, pas si lointain, certes, mais il préfère ne plus trop y penser. Disons qu'il est déjà bien assez hanté par la nuit de son accident qui a causé la mort de sa femme et de son futur nouveau né. Son corps va de mieux en mieux, les béquilles sont de moins en moins nécessaire, il en garde juste une seule pour garder un certain appui et ne pas se fatiguer trop vite. Le fauteuil roulant ne lui est plus nécessaire, Williams son kiné a été obligé de le faire disparaitre. Encore quelques mois et il pourra espérer courir de nouveau. C'est pour ça qu'il peut se permettre comme aujourd'hui d'aller seul à Edimbourg pour voir sa sauveuse.

C'est à bord d'un taxi qu'il prit la route du centre-ville, hors de question pour lui de conduire. Prendre un volant lui donne l'impression de revivre son accident. Peut-être même qu'il ne sera plus jamais capable de conduire. Tant pis, il existe les transports en commun. Après avoir payé le taxi, il se dirigea vers le point de rendez-vous en espérant ne pas être trop en retard. En entrant dans le bas, il constata que son amie était déjà là. Son regard se riva sur sa montre, cinq minutes de retard... c'est bon, ça aurait pu être pire. Se faufilant entre les tables et les gens, il parvint à la table d'Aleksandra et y prit place tout en s'excusant pour son léger retard. La jeune femme le salua, son sourire indiquait qu'elle ne lui en voulait pas de ne pas être à l'heure, elle semblait juste contente de le voir. Rassuré, il se sentit moins stressé et rassuré. "Ça va, je te remercie. Et toi ?" demanda-t-il en calant sa béquille sur le bord de la table. Un serveur remarqua le nouvel arrivant et vint prendre sa commande. Thane demanda une bière, ça ne devrait pas lui faire de mal de toute manière. Regardant son amie, il espéra qu'elle remarque qu'il n'avait à présent besoin que d'une seule béquille et non deux. Ceci marquait une grosse amélioration dans son état et sa ré-éducation. Ses muscles reprenaient petit à petit leur forme d’antan, à son réveille du coma, il était tout maigrichon. "Qu'est-ce que tu racontes de beau ?" voulu-t-il savoir histoire de débuter la conversation.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Dim 28 Juin - 16:46




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril 2018

Aleksandra a beau être institutrice elle n'est pas du genre très stricte sur les horaires. Plongée qu'elle est dans ses pensées en fait elle n'y pense même pas et lorsque finalement son rendez-vous arrive elle n'a pas le culot de regarder sa montre ou son téléphone pour vérifier l'heure qu'il est exactement. Après tout ce n'est pas quelque chose de formel elle veut simplement prendre des nouvelles d'une personne qu'elle a eu l'occasion, un de ses cousins.

Oui, pour elle tous les métamorphes sont des cousins, sa famille. Quand on grandit sans véritable famille on se contente de ce qu'on a et les similitudes génétiques sont suffisantes pour parler de famille. Elle observa doucement la progression de Thane, il semblait aller déjà mieux par rapport à leur précédente rencontre et lorsqu'il s'installa elle ne put s'empêcher de poser la question malgré tout de façon un peu générique avec un sourire encourageant.

Ça va... La réponse était-elle réellement sincère ? Avait-il encore des problèmes de santé ? Les métamorphes n'avaient pas les capacités de guérison de certaines espèces de ce monde. Sur ce point là ils sont semblables aux humains. Elle ? Elle était complètement paumée entre sa vie personnelle qui devenait doucement mais sûrement chaotique et ce qu'elle devait faire pour la Meute.

« Ça va on essaye tous de se remettre. » dit-elle simplement d'une voix douce.

Elle le laisse alors passer sa commande alors qu'elle se contente d'un café. Une bière ? Qu'importe elle n'est pas du genre à juger même si elle songe vaguement à la possibilité qu'il soit sous traitement, qu'il prenne des médicaments quelconques. Une voix quelque part lui souffle qu'il est assez grand pour prendre ses responsabilités et que ce n'est pas à elle de lui faire la moindre remarque.

« Il n'y a pas grand chose à raconter, les choses sont toujours un peu tendues après ce qui s'est passé. J'ai bien peur d'être déprimante. »

Et c'est la vérité il n'y a pas grand chose de notable qu'elle peut évoquer à part peut-être qu'elle va probablement réussir à mener à bien sa mission si elle se met un petit peu plus en danger. Mais elle ne va clairement pas lui parler de ça. A la place elle préfère reporter la conversation sur le trentenaire.

« Parlons plutôt de toi. Ça semble aller mieux. J'ai l'impression que bientôt on te verra courir un marathon. »

Manquerait plus qu'il lui dise que non il resterait un peu handicapé suite à tout ce que son corps avait du supporter et elle prouverait qu'elle est bel et bien la reine des gaffeuses. Enfin plus que son état de santé physique, non pas qu'elle s'en fiche mais elle n'était pas médecin et il devait déjà en parler avec d'autres personnes, elle voulait savoir ce que le métamorphe ressentait. Avait-il essayé de reprendre forme animale ? Ils n'avaient pas vraiment évoqué le sujet mais elle sentait une certaine retenue sur le sujet de sa part. Elle se doutait qu'il y avait quelque chose qui clochait mais elle avait peur de le brusquer en abordant le sujet la première. Alors elle attendait, patiemment qu'il décide de s'ouvrir à elle.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Mar 7 Juil - 0:06

Le jeune homme était arrivé et venait de rejoindre son amie à sa table. Bien qu'il ne la connaisse pas très bien, il était content de la voir. Après tout, elle lui avait sauvé la vie et il ne lui sera surement jamais assez reconnaissant pour ça. Il a une dette envers elle à présent et il ne sait absolument pas comment il pourra la rembourser. Oh, elle ne voudra surement rien, c'est bien pour ça qu'il ne propose rien. Tôt ou tard, il espère pouvoir lui rendre la pareille, faire quelque chose d'assez fort pour la "rembourser". Vous imaginez bien qu'il n'est pas question d'argent. D'une certaine manière, cela voudrait dire qu'il faudra qu'il lui sauve la vie ou la sorte d'une situation périlleuse, autant dire qu'il n'a pas envie de la voir se mettre en danger. S'il n'a pas à le faire, ça veut dire que tout va bien pour elle et finalement c'est ce qu'il peut lui souhaiter de mieux. Hélas, vu le monde actuel et leur espèce, un jour où l'autre, ils finiront bien par se retrouver dans une nouvelle situation peu commune où leur vie sera de nouveau en danger. Il faut jute que ce jour là, il soit présent pour l'aider, là encore, ça risque d'être compliqué vu qu'il ne le voit pas souvent.

Ils débutèrent par les civilités habituelles, voulant savoir si l'un et l'autre vont bien. Au final, est-ce que cette question est nécessaire dans une conversation ? C'est presque devenu un automatisme de dire "ça va" même quand c'est faux. Mais qu'importe, ça ne sert à rien de jouer avec les mots n'est-ce pas. Thane enchaina pour savoir ce qu'elle pouvait avoir de beau à raconter. Hormis les derniers évènements qui ont grandement perturbés la vie de tout le monde, elle n'avait rien de plus. Il pouvait la comprendre, lui même n'avait rien fait de palpitant, à part se remettre de cette nuit horrible et continuer sa ré-éducation pour pouvoir une bonne fois pour toute se débarrasser de ses béquilles du diable. La question se retourna contre lui, elle espérait pouvoir le voir courir bientôt. Ceci l'amusa et un bref sourire passa sur son visage. Oh, il serait bien content de pouvoir envisager ça bientôt, hélas, il va surement falloir attendre encore plusieurs mois avant de pouvoir espérer s'inscrire à une marathon. "Je pense qu'on va attendre un peu avant le marathon !" répliqua-t-il avec un air amusé."Mais, il y a du mieux ! Regarde, je n'ai besoin que d'une seule béquille à présent. Bon du coup je passe de handicapé à vieux quand on me regarde, mais c'est toujours mieux que rien !" plaisanta-il en regardant l'unique béquille qui était là pour l'aider. C'est marrant, mais il ne s'était pas imaginé pouvoir de nouveau rire et plaisanter de la sorte il n'y a pas si longtemps que ça. Finalement, il commence vraiment à aller mieux, même si ce n'est pas encore vraiment ça. Les gens doivent avoir raison, avec le temps la douleur s'estompe et on oublie... "D'après mon kiné, mes muscles on regagnés plus de la moitié de leurs forces. Soit disant que la moitié restante et la plus difficile à retrouver. Mais j'y arriverai !" D'ailleurs, il n'y a pas que la force qu'il doit retrouver. Le pauvre doit aussi réapprendre à utiliser ses sens de métamorphe et à se transformer, chose qu'il ne maitrise plus depuis son réveil. Sauf que là, ce n'est pas un kiné qui peut lui apprendre ça. Quelqu'un comme lui pourra surement l'aider, mais il a presque honte de demander de l'aide. Sur terre, se doit bien être le premier métamorphe qui a tout perdu. En même temps, c'est assez rare de sortir d'un coma après onze années. Le serveur fit une petite apparition à leur table pour servir à Thane la bière qu'il avait commandé avant de repartir servir un verre deux tables plus loin. "Hum... Dis moi... Est-ce que tu as déjà eu vent d'un métamorphe qui aurait pu avoir des problèmes avec son pouvoir ?" demanda-t-il de manière hésitante. En une décennie, il peut très bien y avoir eu un cas sans qu'il le sache, autant demander. Pour le moment, il ne parlait pas de lui, il ne savait même pas si elle savait qu'il ne contrôlait plus rien lorsqu'il devenait un animal.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Sam 11 Juil - 2:16




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril 2018

Aleks l'écouta un peu amusée de voir qu'il reprenait assez de force pour pouvoir plaisanter de sa condition physique. Ça ressemblait peut-être à rien quand on l'observait de l'extérieur mais pour la jeune femme cela voulait dire qu'il voulait au moins aller mieux et ça c'était quelque chose que lui seul pouvait décider. Elle pouvait tenter de lui remonter le moral autant de fois qu'elle le voudrait il restait maître de ses décisions. Et puis un esprit positif laisse son corps récupérer plus facilement que quelqu'un qui se morfond dans ses problèmes. Enfin c'était l'avis de la jeune femme pour ce qu'elle en savait car elle n'avait jamais eu à déplorer de grandes blessures au cours de sa vie.

« Allez je suis sûre qu'il y a des avantages, on te laisse la place dans les transports et les jeunes femmes doivent rêver d'entendre comment un si bel homme a pu être blessé. » dit-elle avec un sourire malicieux.

Elle l'écoute alors qu'il rentre dans des détails beaucoup plus médicaux et sérieux. Les muscles se sont réduits à cause de son immobilisation. Il a au moins réussi à récupérer une bonne partie. Aleksandra prend quelques secondes pour réfléchir à ce qu'elle va pouvoir dire. Il n'est pas question de plaisanter sur le sujet. Du peu de fois qu'elle a croisé Thane il ne semble pas être un grand plaisantin et elle n'a aucune envie qu'il la prenne pour une petite rigolote sans cervelle. Elle veut qu'il lui ait confiance en elle qu'il sache qu'il peut lui parler de tout, des sujets sérieux comme plus légers.

« Alors il y a des exercices prévus pour aider ces muscles à récupérer ? C'est vraiment dommage que nous n'ayons pas certaines capacités de récupération comme d'autres peuvent en avoir... Mais il ne faut pas se décourager, le corps est quelque chose de surprenant si on lui fait confiance. »

Un sourire compatissant s'étala sur ses lèvres finement dessinées. Pour cette partie-là elle ne pouvait pas faire grand chose pour l'aider. Enfin elle pouvait l'encourager, l'aider dans la vie de tous les jours s'il le demandait mais il semblait relativement fier et trop solitaire pour accepter ce genre d'aide. Elle ne ferait pas intrusion dans sa vie contre son gré, jamais.

Le serveur fait irruption pour servir Thane et Aleks en profite pour prendre une gorgée de son café. L'alcool n'est pas son fort, pour avoir vu l'effet que cela pouvait avoir sur certaines personnes elle n'a jamais cherché à apprécier ce genre de choses. Elle s'attendait à reprendre la conversation sur le même ton que la conversation précédente avant l'interruption du serveur mais lorsqu'il s'éloigne Thane reprend sur un sujet totalement différent. La jeune femme fronce les sourcils en réfléchissant. Des Loups avec des problèmes elle en a vu mais des Métamorphes... Certes ça doit exister mais elle n'a jamais eu l'occasion d'en voir un ou d'en entendre parler.

« De mémoire non. Mais j'ai déjà vu ça avec les Loups, il s'agit d'un problème de symbiose entre les deux entités. Les Loups n'ont pas le choix de l'animal contrairement à nous mais c'est un peu pareil. Pourquoi cette question ? Tu connais quelqu'un à qui ça arrive ? »

Tout en prononçant sa question elle voit peut-être la véritable raison de cette question. Aurait-il des problèmes de transformation ? Pourtant lorsqu'elle l'a récupéré sur le bitume à Glasgow il était nu comme un ver donc il venait de reprendre forme humaine. Ou avait-il vraiment un ami dans ce cas-là ? Aleks ne fait aucune tentative pour essayer de le pousser à la confidence elle pose simplement les questions nécessaires pour avoir toutes les informations nécessaires afin de résoudre ce problème. Si une personne rencontre des problèmes avec sa transformation elle imagine la douleur que doit représenter chaque pleine lune.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Sam 25 Juil - 23:22

Des avantages à être à moitié handicapé... il fit mine de réfléchir mais n'en trouva pas vraiment. Oui, on peut lui laisser plus facilement la place dans les transports en commun et encore ce n'est pas toujours le cas. En logique, les jeunes devraient céder leur place, mais ce qui arrive le plus souvent c'est que les vieilles femmes offrent gentiment leur place que Thane refuse poliment. Certes, il a du mal à marcher, mais il peut bien tenir debout dans un bus un certain temps. Quand à attirer les femmes... non, visiblement l'effet Dr HouseHouse ne les séduits pas plus que ça. Jaeger à beau avoir une belle gueule, la canne à l'air de les faire fuir ou de les rendre totalement indifférentes. Du coup, un sourire amusé naquit sur son visage en pensant à tout ça. "Tu es loin du compte, je crois bien que rien de tout n'est encore arrivé !" Ce n'est pas grave, lui ça ne le dérange pas. Au contraire, il préfère qu'on l'ignore et qu'on le laisse tranquille, la discrétion a toujours été quelque chose qu'il privilégiait.

Un peu après, il expliqua qu'il allait mieux, que ses muscles avaient retrouvés un peu de leurs forces bien que ce soit loin d'être encore parfait. Mais en l'espace de quelques mois à peine, il y avait du changement, une évolution plus importante que pour un humain lambda. C'est sûrement là le privilège de ne pas être un humain normal, mais un métamorphe bien qu'il n'ait pas les avantages d'autres espèces. "J'ai beaucoup de séance de kiné et à coté je fais quelques séances de sport, plus de la muscu histoire de re-muscler mon corps. C'est pas évident, mais je commence à voir que mon travail fini par aboutir. A mon sortit du coma, je ressemblais à une crevette, je me faisais peur quand je me voyais dans un miroir. Bien que je sois loin d'être celui que j'étais avant, je suis quand même un peu plus en forme." Ce qu'elle ne sait pas c'est qu'il a de nombreuse fois craqués, eu l'envie d'arrêter et de se laisser mourir. Mais Will son ami qui est également son kiné ne l'a pas laissé tomber. Il a toujours été là pour le relever, pour lui donner la force de continuer et d'avancer.

Son corps n'était pas la seule et unique chose qui déraillait en ce moment. Son pouvoir, ce qu'il est, c'est à dire un métamorphe déconnait au plus au point. Impossible de prendre la forme qu'il veut ou de se contrôler sous une forme. C'est comme s'il était redevenu un enfant devant tout réapprendre, quoi que ça lui semble pire. C'est un peu comme s'il y avait un blocage, une sorte de barrière psychologique était tombée, l'empêchant d'être ce qu'il est. Alors, il posa la question, peut-être que c'est déjà arrivé à un autre comme lui ? Son amie lui répondit que non, du moins pas chez un meta. Par contre, elle disait avoir déjà vu cela chez des loups, un problème de symbiose entre la partie humaine et la partie animal. Est-ce que c'est ce qui arrive à Thane ? Peut-être ! Il ne serait pas vraiment le déterminer. Tout ce qu'il sait c'est qu'il n'arrive plus à prendre la forme qu'il veut et une fois sous sa forme animal, il perd le contrôle. C'est bien pour ça qu'il évite de se transformer. Vous imaginez si part erreur son corps le fait se transformer en un Lion sanguinaire ? Ça risque de créer la panique un peu partout. Le jeune homme se tortilla un instant sur sa chaise en ce demanda s'il devait parler de son cas ou pas. Après tout c'est une métamorphe, elle pourra peut-être l'aider. "En fait... C'est moi qui ai ce genre de problème..." répondit-il en baissant les yeux et en parlant doucement pour que personne ne puisse entendre la conversation. "Depuis ma sortit du coma, j'ai constaté que je n'arrivais plus à me transformer comme avant. Quand j'ai un animal en tête, même mon animal fétiche, ça foire et je deviens autre chose. C'est à peine si j'arrive à garder le contrôle. J'ai... j'ai l'impression d'être comme un enfant, sauf que moi je n'arrive pas à ré-apprendre. C'est sûrement à cause de mon accident. Pour moi c'est encore récent, ça doit être une sorte d'état de choc, un problème psychologique, mais je ne peux clairement pas voir un psy pour parler de ça." Qu'est-ce qu'un humain pourra faire pour lui ? C'est à peine s'ils comprennent leur transformation, alors inutile de penser que l'un d'entre eux pour l'aider. Les seuls qui pourront l'aider, ce sont les siens, des métamorphes.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Lun 10 Aoû - 10:05




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril 2018

Aleksandra était du genre à plaisanter légèrement des choses un peu chiantes de la vie. Parce que s'en plaindre n'allait pas aider à les surmonter, au contraire. Mais Thane ne devait pas avoir cette vision des choses ou peut-être était-il trop cartésien pour le faire. Enfin s'il ne parvenait pas à obtenir une place dans un bus bondé elle pouvait comprendre qu'il ne soit pas aussi enjoué que ça. Et puis dans le fond Aleks avait remarqué qu'il semblait plus à l'aise seul et loin de toute l'attention.

Il expliqua ensuite les différents processus pour retrouver la forme. Elle garda le silence lorsqu'il évoqua son coma. Il ne parlait pas de l'épisode suite au drame de Glasgow. Elle pouvait comprendre qu'il ne parvienne pas à plaisanter de son handicap. Depuis combien de temps devait-il se battre contre un corps trop faible avec pour seule motivation de retrouver une vie normale. Et quelle vie !? Le monde s'écroulait petit à petit, n'importe qui se découragerait.

« Il ne faut pas penser à la personne que l'on pouvait être avant. On change tous avec le temps et les épreuves. L'essentiel est de retrouver une forme suffisante pour affronter les défis quotidiens. » dit-elle avec un sourire encourageant.

Pourrait-il seulement retrouver sa forme avant que le sort ne s'acharne sur lui ? Aleksandra ne voulait pas paraître défaitiste pourtant il faudrait probablement se préparer à ce que le chemin soit long et de trop grands objectifs risquaient de le décourager. La suite de la conversation pris un tournant qu'elle n'avait pas prévu du tout. Buvant doucement son café elle réfléchissait à ce qu'il lui avait dit. Des problèmes de métamorphose... Elle cherchait aussi loin qu'elle le pouvait pour trouver une histoire similaire. Peut-être devrait-elle contacter la Meute pour leur demander de chercher dans leurs archives. De mémoire il n'y avait que l'histoire lupine de recenser mais avec Alexis dans les archives peut-être avait-elle orienté certaines recherches sur les changeurs. Ça valait le coup d'essayer de demander. Surtout que la suite rendit les choses plus importantes. Elle aurait du le voir venir le coup mais qu'importe c'était lui qui était concerné par ces troubles de la métamorphose.

« Non un psy n'aiderait pas, cela dit je connais une Louve qui est psy, je peux lui en parler sans dire ton nom ou si tu préfères tu peux la rencontrer. Elle n'est pas hostile aux changeurs et même si nos transformations ne sont pas totalement les mêmes elle pourrait comprendre d'où le blocage vient. »

Aleksandra pensait à Sarah, une jeune femme brillante au caractère relativement doux pour une Louve. Si Thane acceptait de la rencontrer nul doute qu'elle pourrait l'aider au moins dans la vie de tous les jours dans son combat contre le temps et la vie qu'il a perdu.

« Tu as essayé plusieurs fois et à chaque fois les choses tournent mal ? Peut-être que c'est le fait d'être seul qui est angoissant. Il faut vraiment que tu sois en paix avec toi-même. La forme que l'on prend et souvent intimement lié à nos émotions les plus fortes et à notre caractère. »

Elle n'osait pas encore le prononcer mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Comme les premières années d'un Métamorphe lorsqu'il apprend à dominer sa forme favorite. Thane a peut-être raison sur un point il est comme un enfant, il doit ré-apprendre mais sa peur lui joue probablement des tours. Enfant nous savons maîtriser facilement ce qui est inné même quand cela fait fait peur. Adulte nous sommes un peu plus lent parce que notre réflexion est plus profonde là où celle d'un enfant est spontanée. Sauter d'un toit à l'autre, certains enfants n'y réfléchissent même pas alors qu'un adulte prendrait le temps d'évaluer la distance, la force, la vitesse... etc Si on veut savoir si on est capable de le faire il suffit de sauter tout simplement du plus fort que l'on peut. Aleks n'a pas l'intention d'en faire un Yamakasi mais l'idée est là : arrêter de réfléchir et se laisser porter par l'instinct primaire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Lun 17 Aoû - 23:53

Changer ? Oui, tout le monde change avec le temps et le vécu, mais pour Thane, c'est énorme. En l'espace de quelques jours, il a dû encaisser la mort de sa femme, de son futur bébé, le fait qu'il avait perdu bien plus d'une dizaine d'années dans le coma et essayer de comprendre ce que le monde est devenu... Vous imaginez un peu la brutalité d'un tel changement ? Sans oublier qu'après ce long coma, son corps a perdu une très grande partie de sa masse musculaire. On pourrait dire qu'il y a changement et changement ! A présent, il doit juste s'y faire et réapprendre à vivre d'une manière normal, sans sa femme, dans un monde bien hostile. "J'imagine... Mais en général, les changements se font en douceur pour les gens. Moi, j'ai tout pris d'un coup comme ça, c'est ça qui est le plus difficile !" expliqua-t-il. Elle connaissait déjà son histoire, donc elle pouvait comprendre de quoi il parlait.

Parlant de son problème au niveau de ses pouvoirs de changeur, il avoua que c'était lui qui souffrait de ce type de "trouble". C'est qu'il aurait presque eu un peu honte de l'admettre, c'était même embêtant de devoir le dire, mais il s'était rendu à l'évidence, il a besoin d'aide. Jaeger ne peut pas se permettre de se transformer de nouveau et de perdre le contrôle et risquer de tuer un innocent. Aleksandra lui dit clairement qu'un psy était inutile. Étant lui-même docteur il en doutait. Par le passé, il a vu des gens se rendre malade à cause de problème psychologique. C'est peut-être ce qui lui arrive ?! Enfin, elle confia connaitre une louve qui est justement psy, vu son espèce, il est vrai qu'elle est plus à même de pouvoir l'aider. D'après ce qu'elle lui disait, elle pourra peut-être l'aider, ensuite, libre à lui de la rencontrer ou de laisser son amie parler de lui. Pour ça, elle va devoir lui laisser un peu de temps de réflexion, histoire de savoir s'il est prêt à rencontrer quelqu'un pour parler franchement de ses problèmes. "Tu peux évoquer mon cas pour le moment. J'ai besoin d'un peu de réflexion. Si ça se trouve, mon cas ne l'intéressera même pas..." C'est fou, mais en disant cela, il ne se croyait même pas. D'un point de vue médical, il serait à la place de cette psy, il aurait grandement envie de rencontrer ce patient-là. Certes, lui n'est pas psy, mais les mystères médicales ont toujours plus de saveur que les cas normaux.

Continuant de discuter, Aleks voulut en savoir un peu plus part à rapport à ce qu'il avait raconté. Après ses questions, il réfléchit un instant, histoire de se remémorer ce qui lui était arrivé. Autant commencer par le dernier événement qui est beaucoup plus clair dans sa tête. "Pas exemple, quand tu m'as trouvés, j'étais quelque peu perdu dans les rues, paniqués par tout ce qu'il se passait. J'ai tenté de me transformer en corbeau pour fuir plus rapidement les lieux. A savoir que ma transformation de base est le corbeau... sauf que je me suis retrouvé sous la forme d'un Casoar, un oiseau qui ne vole même pas et qui en plus est dangereux... J'ai failli tuer un innocent ! Je comprends pas pourquoi ça a autant dérapé..." expliqua-t-il en repensant à cette sordide soirée où il aurait bien pu mourir. "Il y a plus longtemps, la première fois que je suis allé sur la tombe de ma femme, je me suis changé en Ocelot, c'était l'animal dont elle prenait la forme. Et les rares fois où j'ai réessayé de me transformer, soit ça a échoué, soit j'ai perdu le contrôle, soit je suis devenu autre chose qu'un corbeau... Ce n'est pas très brillant tout ça !" Il fit une grimace confuse et gêné. Un metamorphe qui ne peut plus se transformer... c'est bien utile ! "J'ai l'impression que je n'arriverai jamais à retrouver le contrôle, c'est comme si j'avais perdu la main ou tout oublié !"

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Ven 6 Nov - 1:54




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril 2018

Aleksandra avait l'habitude d'entendre différentes confessions, son caractère aidait les gens à se confier naturellement à elle. Mais elle devait avouer que pour le cas de Thane elle avançait à l'aveugle. Elle n'avait jamais rencontré d'autres personnes dans son cas mais elle pouvait imaginer combien cela devait être dur de traverser une telle épreuve. Et encore elle ne devait pas être en mesure d'appréhender la totalité de la complexité de la situation.

« Dire que je comprends serait probablement un mensonge parce que tant qu'on n'a pas vécu cette situation on ne peut pas saisir l'intégralité des difficultés qui se présentent à toi. Mais en tout cas sache que tu n'es pas tout seul, c'est ce qui est important. Il n'y a pas de honte à avoir à parler de ses problèmes ou de ses peurs. L'obscurité est un peu moins effrayante lorsqu'on sait que des amis sont là pour nous épauler ou nous retenir si l'on trébuche. »

C'était peut-être de la psychologie de bas étage mais elle savait que seul les difficultés sont toujours plus compliquées à surmonter. Elle pouvait le voir avec les enfants de ses classes au fil des années. Les enfants livrés à eux-mêmes avaient souvent plus de mal à faire face que ceux qui étaient entourés et écoutés par leur entourage. Elle appuya son discours par un sourire apaisant. Elle n'avait pas la prétention de se dire son amie mais elle avait la ferme intention de le devenir quitte à devoir l'aider à traverser des moments compliqués.

Elle évoqua la possibilité d'en parler à Sarah. C'était une femme patiente et elle avait l'avantage d'être une Louve. Elle pouvait comprendre mieux que n'importe quel psy la situation. Elle en parlerait également à Alexis qui travaillait aux archives de l'histoire de la Meute pour voir si un événement de la sorte avait déjà été évoqué par le passé.

« Je lui en parlerais mais je suis prête à parier qu'elle sera intéressée parce que c'est dans sa nature de vouloir venir en aide aux autres particulièrement s'il s'agit d'un changeur. Je pense vraiment que tu devrais la rencontrer, si elle ne trouve pas de réelles solutions elle pourra t'écouter de l'oreille d'un spécialiste sans que tu n'ai à te retenir. Tu pourras vraiment être ce que tu es si tu vas la voir, pas besoin de chercher à cacher des choses. »

Elle n'évoquerait pas le possible problème lié au fait qu'il n'appartienne pas à la Meute mais qui sait si on résolvait son problème de transformation les rejoindrait-il ne serait-ce qu'en remerciement de ce qui a été fait pour lui.

Il finit par lui expliquer le problème en détail. Elle cherchait à comprendre en même temps que lui. Il évoqua le problème de Glasgow ainsi que sa visite sur la tombe de sa défunte femme. Son cœur se serra à cette pensée mais ce n'était pas le moment de le prendre en pitié ou d'avoir de la peine pour lui. Il fallait comprendre d'où venait le problème. Elle jouait distraitement avec sa cuillère tout en réfléchissant à 200 à l'heure. Pourquoi ne pouvait-il pas retrouver sa forme favorite d'antan ? Pourquoi ne pouvait-il plus prendre la forme d'un corbeau ?

« Nos formes favorites sont liées à notre véritable nature, notre caractère. Tu l'as dis... Tu as changé. Peut-être que la transformation en elle-même n'est pas le véritable problème. Peut-être que tu t'obstines à vouloir prendre une forme qui n'est plus celle qui te correspond. Les fois où tu as réussi à te transformer c'était des choses complètement différentes. » avança-t-elle en guise de possible explication. « Tu te souviens de la première transformation ? Elle correspond à un besoin urgent... »

Elle releva les yeux vers lui avec un petit sourire. Elle venait d'avoir une idée qui pouvait ne pas lui plaire mais elle devait au moins la proposer en espérant qu'il accepte.

« Et si on provoquait la transformation comme pour Glasgow, te mettre en position de danger pour forcer ton système à faire les choses tout seul. A force ça peut marcher, tu peux voir ce qui fonctionne dans ces cas là et qui ne fonctionne pas lorsque tu essayes de ton propre chef. »

Elle devrait probablement user de la forme de Louve et se montrer convaincante niveau attaque. Ou carrément demander à de vrais Loups de leur tomber dessus pour forcer les choses. Elle ne pouvait clairement pas les embarquer dans un quartier vampire et attendre que l'un d'eux morde à l'hameçon c'était beaucoup trop dangereux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Jeu 19 Nov - 0:06

Thane ne savait pas trop encore si avoir une oreille attentive pour écouter ses problèmes étaient bien ou mal. Il faut dire qu'il n'est pas le genre de personne à aller se plaindre aux autres en général. Par le passé, les fois où il a eu des ennuis, il a toujours fini par régler ça de son propre chef. Peut-être qu'il refuse de voir la pitié des autres ou simplement que les autres puissent ressentir ce genre de choses à son sujet. Hélas, quand on a son histoire, on ne peut ressentir que de la pitié, de la compassion et de la tristesse pour lui. C'est embêtant surtout quand on n'est pas habitué à ça. Sauf qu'il doit voir la vérité en face, seul, il ne parviendra jamais à s'en sortir. Il refuse de se transformer, car il est certain qu'il perdra tout contrôle. Le mieux c'est de voir si d'autre changeur ont déjà eu ce type de problème. Ce n'est pas comme si ceci allait être consigné dans des livres d'histoire...

Aleksandra l'écoutait attentivement, il faut dire que son passé est loin d'être beau. Sa vie n'est plus qu'un véritable gâchis depuis son accident. Est-ce sa peine qui l'empêche de se transformer ou est-ce son long coma ? Scientifiquement, le coma pourrait être un problème. Plus de dix ans sans se transformer, son cerveau à peut-être subit des dommages qu’on n’imagine pas. Entre un humain lambda et un changeur, il y a surement des différences, des parties de cerveaux utilisés chez l'un et pas chez l'autre. Et si le cerveau de Thane avait subi des dégâts à un endroit qui fait de lui un métamorphe ? Mais qui pourra prouver ça ? Personne ! La science n'est pas encore assez poussée quand il s'agit des créatures différentes de l'humain. La jeune femme lui proposa de parler de tout ça à des personnes de la meute. Il hocha la tête pour dire qu'il était d'accord, mais pour le moment, ils se contenteront d'entendre Aleksandra relater son histoire. Il verra si plus tard, il trouve la motivation de les rencontrer. "Pour le moment, contente toi de parler de mon cas et de m'informer de leur retour. J'ai besoin de réfléchir, si j'ai vraiment envie de voir quelqu'un d'autre pour parler de tout ça." A chaque fois qu'il doit parler de son accident ou du fait qu'il n'a plus le contrôle de ses transformations, c'est toujours douloureux. Depuis son réveil, il devrait être habitué à cette douleur, mais il ne l'est pas. Personne ne peut l'être !

Continuant de parler, la jeune femme pensa que Jaeger ne pouvait plus se changer en corbeau à cause d'un changement. Un changement de caractère ou simplement sa vie qui a été bouleversé. Vous imaginez bien qu'en dix ans la face du monde à beaucoup évoluée. Lui est encore dans le passé, au temps où l'électronique n'avait pas autant d'importance, ou les voitures n'étaient pas aussi arrondies et belle. Tout a changé, tout ! Et sa vie a basculé dans la solitude. Pourtant, il ne veut pas la croire, sa forme de corbeau, il l'a depuis presque toujours, il devrait toujours pouvoir la prendre. En fait, il pense plus avoir une sorte de blocage psychologique ou quelque chose du genre. Ça peut être un état de choc. Quant à sa première transformation, il était au zoo et d'un coup il s'est métamorphosé en Once, mais il n'y avait pas de danger, c'est juste venu d'un coup sans même prévenir. "Je suis presque sûr que ma forme habituelle et toujours celle qui me convient ! C'est juste que je n'y arrive plus. J'ai subi un traumatisme surement plus énorme que je ne l'imagine. Apprendre que j'ai eu un accident ça été un choc. Apprendre en suite, que j'ai été dans le coma pendant dix ans s'en est un autre et quand en plus on m'apprend que j'ai perdu ma femme et mon enfant dans ce même accident c'est encore pire. Je ne suis pas sûr qu'un être humain soit capable d'encaisser autant de choc en même temps. On ne sort jamais vraiment indemne de ce type d'accident. Il faut du temps, beaucoup de temps, je pense que c'est ce dont j'ai besoin."

Juste après, la jeune femme eue une sorte d'idée, celle de provoquer la transformation de Thane. Son regard se porta sur elle avec de grands yeux presque incrédules et stupéfait. C'est quoi cette idée ? Il est hors de question que ça se passe comme ça. Est-ce qu'elle a bien entendu ce qu'il disait ? Il n'a pas le contrôle sur la forme qu'il prend et il n'a plus le contrôle de lui-même quand il est sous forme animal. Est-ce qu'elle veut courir le risque ? Lui-même est incapable de prédire en quoi il va se transformer. Et si c'est un animal féroce ou quelque chose de dangereux qu'elle ne pourra pas contrôler ? Oh, il ne pense pas qu'à un simple lion, mais pourquoi pas un rhinocéros ou un éléphant, le genre d'animal qu'on ne contrôle pas aussi facilement qu'un tigre. "Tu oublies tout de suite ! C'est hors de question ! Je ne prendrai pas le risque de perdre le contrôle et de faire du mal à quelqu'un. C'est stupide comme idée !" assure-t-il de manière très catégorique. "Je ne le ferai pas !"


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Lun 23 Nov - 23:25




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril

Aleks hocha la tête en signe d'approbation alors que Thane lui demandait d'en parler sans toutefois s'impliquer personnellement. Elle pouvait comprendre combien la situation pouvait être stressante pour lui. Surtout que ça ne concernait pas seulement son blocage au niveau de la transformation il se présenterait à quelqu'un de la Meute.

« Pas de problème, je t’appellerais pour te dire ce que j'ai pu trouver. Promis je ne dirais rien sur toi. » dit-elle d'un ton doux.

Puis vint le moment où ils échafaudaient des théories sur les raisons de ce blocage. Aleks devait se l'avouer c'était un cas passionnant du point de vue psychologique et pourtant elle n'était pas dans le métier. Elle ne doutait pas un seul instant que Sarah serait plus que motivée à résoudre ce grand mystère. En attendant c'était Aleks qui essayait de comprendre ce qui bloquait.

« Je sais que ce genre de réponse n'est pas facile à accepter ; laisser faire le temps. Mais tout ce qui est arrivé ne peut pas être changé alors il faut que tu trouves quelque chose pour t'occuper, pour que le temps passe sans que tu ne t'en rendes compte. Et puis penser à autre chose ne te ferait peut-être pas de mal. »

Elle n'était pas psychologue, loin de là mais tout le monde savait qu'attendre à broyer du noir n'aidait jamais vraiment. Mais Aleks allait de mauvaises idées en mauvaises idées. Le forcer à se transformer, c'était stupide et dangereux mais depuis qu'elle côtoyait les Loups la notion de danger était plutôt vague. Peut-être devrait-elle songer à prendre ses distances avant de se faire tuer pour de bon ?

« Je suis désolée, j'aurais pas du parler de ça. C'est pas mon idée la plus brillante. Cela dit ça aurait pu donner des réponses. » dit-elle un peu déçue mais surtout penaude d'avoir proposé une chose pareille.

« Comment se passe les pleines lunes ? » demanda-t-elle, curieuse.

La pleine lune n'était pas aussi pesante que pour les Loups mais tout de même ça devait lui peser ces soirs-là. Aleks pour sa part n'avait jamais tenté le diable, quand elle le pouvait elle le faisait même si ce n'était pas une volonté impérative qui la rongeait. Elle faisait ça avec plaisir, car elle aimait profondément sa forme féline alors elle ne comprenait pas comment il pouvait s'en passer et préférait souffrir de ce problème plutôt que de tout tenter pour le résoudre quitte à ce que ça devienne dangereux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Mer 2 Déc - 23:28

C'est sympa de voir autant de personnes voulant l'aider à résoudre son problème. Pourtant, toutes ces personnes, il ne les connait pas, ou presque pas. Le jeune homme a dû mal à leur faire confiance à tous, ou à se livrer. Aleksandra à l'avantage de l'avoir sauvé, c'est peut-être pour ça qu'il lui accorde plus de crédit qu'aux autres. Mais il n'en reste pas moins qu'il peut-être encore méfiant. Si elle veut parler de son cas, très bien, mais il ne veut pas qu'elle dise son nom. Il doit juste rester un patient inconnu pour les personnes à qui elle en parlera.

Thane écouta les conseils qu'elle pouvait lui donner pour l'aider à s'en sortir. Comme beaucoup de personnes, elle disait que le temps aura un impact sur sa peine, qu'elle finira par s'alléger pour ne plus être un poids. Oui, surement ! Étant docteur, il le sait mieux que personne pour l'avoir dit de nombreuse fois. Mais c'est tellement récent, ce n'est pas quelques mois qui suffirons à lui faire oublier sa peine. Pour l'heure, il est toujours dans une période de deuil et ça risque de durer encore un moment. "Je fais ce que je peux, mais ce n'est pas facile. Tout un tas de choses me rappelle ma femme. Du temps, c'est ce qu'il faut... Et je pense qu'il va m'en falloir d'autant plus, surtout que j'ai été dans le coma pendant une bonne dizaine d'année. En plus de mon deuil, je dois m'adapter à ce nouveau monde." On ne croit pas comme ça, mais c'est fou ce que tout peut changer et évoluer en dix ans.

Pour ce qui est de se transformer, c'est hors de question, il refuse et la jeune femme comprit qu'il ne fallait pas insister. Heureusement, car sinon il n'est pas sûr qu'il serait resté calme et assit à la table. Ensuite, elle posa une question qu'il aurait préféré qu'elle évite : la pleine lune... Son regard prit la fuite, préférant observer la table plutôt que de la regarder. Voilà quelque chose dont il n'a pas vraiment envie de parler et dont il préférait éviter le sujet. "Disons que j'ai trouvé un moyen pour que ça se passe bien..." Rester vague c'est ce qui lui semble encore le mieux. Ce n'est pas une bonne idée de raconter qu'il prend ses jours-là de fort somnifère ou même des produits servant aux anesthésies. On risquerait de l'engueuler, de lui dire que c'est mal et c'est le cas. Si jamais il en prend trop, ça pourrait être une overdose et s'ensuivra la mort. "T'inquiète pas pour moi ! J'arrive à gérer un minimum ces jours-là." C'est le bon moment pour changer de sujet et lui faire oublier sa question, non ? Encore faut-il trouver une idée savante pour que ça marche. "Je me sens totalement dépassé dans cette époque. La technologie a tellement évoluée... Les téléphones par exemple... je n'y comprends plus rien, plus aucune touche... J'ai l'impression d'être devenu un vieillard !" Et hop, voilà un petit changement de sujet, il espère bien que ça passera sinon, il se voit mal expliquer la manière qu'il a pour ne pas se transformer pendant les pleines lunes.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Mer 30 Déc - 2:51




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril

Ce n’est pas évident de dire à quelqu’un qu’il faut laisser le temps au temps de faire son effet. Surtout à une personne qui a perdu une bonne partie de sa vie dans un lit d’hôpital. Alors Aleks ne va pas insister d’avantage avant de devenir trop envahissante dans sa vie personnelle. Il ne lui doit rien, quoi qu’il puisse en penser vis-à-vis de cette nuit à Glasgow. Alors elle finit sa tasse de café en songeant à sa réponse.

« Une chose à la fois, le plus important c’est que tu sentes serein. Pour ce qui est de la mise à niveau… Du moment que tu n’essayes pas le minitel ou le fax les autres trucs marchent encore. » essaya-t-elle de plaisanter d’une voix douce.

Le monde continuait de tourner mais plus important que de savoir utiliser un mac c’était de se sentir bien dans sa tête. Parce que son problème de transformation est probablement lié à ce deuil qui était toujours en cours.

Aleks n’avait pas l’intention de revenir sur sa proposition loufoque de forcer les choses mais elle était curieuse de savoir comment il procédait pour éviter à tout prix la transformation quand on savait qu’un Métamorphe ne peut pas rester éternellement humain. La lune a ses exigences vis-à-vis de cette espèce. La réponse est… Troublante. Elle fronce les sourcils alors qu’il lui affirme qu’il gère la situation. Elle n’a pas confiance en cette affirmation mais pourtant elle ne va rien dire parce que ce n’est pas son rôle.

« Tu sais que si tu en as besoin je peux t’aider en cas de besoin. Je peux me transformer en Louve. »

C’était la seule chose qu’elle pouvait lui dire pour ces jours-là. Parce que ce genre de choses finissent rarement bien c’est contre nature. Mais elle ne va pas lui faire la morale, il est médecin et c’est son choix, elle ne peut pas réellement le forcer à faire quoi que ce soit.

Elle sourit alors qu’il parle de la technologie et en particulier des téléphones. Ca ne doit pas être évident de se mettre à la page. Pour ceux qui ont suivis les choses au fur et à mesure le changement ne semble pas si énorme mais il y a dix ans c’était des téléphones à touches qui ne servaient qu’à téléphoner maintenant on fait tout sauf téléphoner alors passer de l’un à l’autre du jour au lendemain.

« Les téléphones sont devenus tellement plus que des téléphones. Tant fait pas on est tous dépassé. L’autre jour c’est un petit garçon de ma classe qui m’a aidé à débloquer le mien, ils ont cinq ans et me traitent déjà comme un dinosaure. Mais si tu as besoin je te donne des cours pour pouvoir commander une pizza sans avoir à décrocher ton téléphone. » dit-elle en plaisantant.

Sommes nous tous condamnés à être comme ces petits vieux qui ne savent pas utiliser un ordinateur ? Il semblerait que ce soit malheureusement vrai, les choses allaient tellement vite qu’il était impossible de tout pouvoir suivre en détail. Tous les six mois on parlait de révolution au niveau du téléphone, de l’ordinateur, de la voiture, du frigo ou de la lampe !

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Lun 4 Jan - 23:31

Le jeune homme n'a pas vraiment le choix, il est bien obligé d'apprendre tout ce qu'il y a dans ce nouveau monde. Certes, il ne se lance pas sur chaque nouveau gadget. Disons que pour le moment, tout ceci le dépasse et qu'il ne comprend pas tout. En ce moment, son esprit est plus occupé à penser à son chagrin qu'à devenir un expert avec un ordinateur. Quant à son problème de transformation, il gère comme il peut. Il a trouvé un moyen pour ne pas vraiment être obligé de prendre une forme animal. C'est loin d'être une bonne idée, mais c'est la sienne et il se sent mieux ainsi. Bien sûr, il préfère ne rien dire pour n'être jugé par les autres. C'est déjà assez pénible de voir la pitié et la peine de certaines personnes quand ils apprennent qu'il a tout perdu. Autant ne pas en ajouter en parlant de choses plus personnelle. C'est tout de même très sympathique de la part d'Aleksandra de vouloir l'aider. "Je t'assure, je m'en sors pour le moment. J'attaquerai ce problème là quand je serai prêt. Pour le moment, c'est pas le cas, alors, je préfère le mettre de côté." Pas sûr que ce soit la meilleure des solutions de faire ça, mais tant pis, c'est comme ça !

Histoire de changer de sujet, il parla de toutes ses nouvelles technologies. C'est totalement fou l'évolution de tout ça en l'espace d'une simple décennie. Les téléphones qui étaient imposants à son époque, son devenu léger, plus petit, surtout très plat et avec l'absence de touche... Juste un écran à toucher... C'est dingue ! Qui a imaginé un truc pareil ? ET maintenant, en prime, ça prend des photos, ça va sur internet. D'ailleurs en parlant d'internet, c'est devenu impressionnant, on trouve tout et n'importe quoi. Il trouva presque rassurant d'apprendre que son amie était également dépassé alors qu'elle a vu l'évolution de tout ça. "Tu peux imaginer dans quel état je suis quand je dois passer un coup de fil. L'autre jour, je ne sais pas ce qu'il s'est passé et mon téléphone c'est mis à me parler, il m'a même répondu... Et comme j'ai dit un gros mot, il était mécontent... je crois même qu'il a boudé... Qui est le fou qui a eu l'idée de faire parler un téléphone à la manière de K2000 !" Là, il parle de l'application SIRI sur Iphone. En même temps, lui refiler ce type de téléphone c'est surement trop High Tech pour commencer. Au moins, la télé ça n'a pas trop changé, une télécommande et un écran ! C'est bien l'un des rares trucs avec lequel je ne galère pas !" En parlant de téléphone, il reçut un message, Will voulait savoir quand il rentrait. Combien de fois, lui a-t-il dit de ne pas s'inquiéter ? La ville a peut-être changé, il est encore éclopé, mais il veut sa liberté et faire ce qu'il veut. "Ça te dit de manger avec Will et moi ce soir ? Je connais pas grand monde, je suis sûr qu'il serait content de voir que son patient préféré à une amie."



avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Dim 17 Jan - 17:32




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril

Elle ne pourrait pas le forcer alors elle lui répéta qu’elle était là pour lui s’il en avait besoin. Il tentait de la rassurer en lui disant qu’il gérait ça à sa manière. Elle devait reconnaître qu’elle était impuissance face à autant d’assurance même si elle se doutait quelque part qu’il devait y avoir une part de doute.

Thane changea de sujet pour en venir aux nouveaux gadgets que l’on utilisait. L’avancée technologique se faisait très rapidement dernièrement, tous les six mois un nouveau téléphone arrivait avec de nouvelles fonctions et c’était la même chose avec internet, les ordinateurs et tout un tas d’autres choses. Elle ne put retenir un rire en entendant ses déboires avec cette nouvelle application qui était dotée d’une intelligence artificielle. Ah oui la télé une utilisation basique était possible mais si jamais on traficotait un peu trop la télécommande on se retrouvait avec des sous-titres en néerlandais et une image toute étirée.

« T’as pas idée de ce que certains peuvent faire avec un simple téléphone : mettre en route leur cafetière sans avoir à toucher à quoi que ce soit, surveiller son activité physique… Je te passe les exploits possibles mais je comprends que ça puisse être compliqué de débarquer avec tout ça. »

Elle fit une fausse grimace pour appuyer l’importance que prenait ces nouvelles technologies au détriment d’eux, pauvres petites choses qui n’avaient pas le temps ou l’énergie de se mettre à la page. Il y a quelques jours un enfant lui avait dit qu’elle n’était pas douée parce qu’elle n’était qu’au niveau 120 de Candy Crush. Visiblement ses petits élèves de cinq ans maximum étaient déjà bien loin devant elle à ce jeu stupide.

Elle haussa les sourcils légèrement surprise de la tournure que prenait les choses. Une invitation à diner, non rien de romantique ou quoi sinon ça aurait carrément été bizarre et gênant, juste quelque chose entre amis parce que visiblement c'est comme ça qu'il la considérait et qui comptait la présenter à Will. Elle se para d'un sourire avant de hocher la tête.

« T'as du bol mon planning de ministre m'indique que je suis libre ! Il pense que je suis imaginaire pour que tu veuilles me présenter ? » plaisa-t-elle.

L'humour toujours, parce qu'on ne rigolait jamais assez et qu'Aleks avait appris ça avec ses élèves quand on peut rire de ses tracas en toute sincérité c'est qu'on est sur la bonne voie. Parce que les adultes se refusent à rire des choses graves et c'est qui fait que ces choses deviennent barbantes et pesantes. Bon bien entendu on ne pouvait pas tout traiter de la sorte mais une grande partie quand même. Et pour l'heure c'était important que Thane puisse penser à autre chose que ses problèmes. La réussite dans une relation amicale pouvait lui redonner confiance en lui et l'aider à prendre ses problèmes d'une manière totalement différente.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Sam 23 Jan - 0:10

C'est fou de voir à quelle vitesse la technologie a pu avancer d'un grand bond en une décennie. A son époque, le téléphone qui à la taille d'un frigo c'était un exploit, mais maintenant, ils sont tous beaucoup plus fin, toujours plus performant et sans touche. C'est juste hallucinant ! Comment l'humanité a-t-elle pu autant évoluer ? Est-ce que par hasard il y aurait une Sarah Connor quelque part dans le mode qui se serait fait attaquer par un Terminator ? Et Cyberdyne aurait trouvé les restes de la machine pour l'étudier et devenir plus performant ? Quand on sait que des créatures censées être fantastique existent, ça ne serait peut-être pas étonnant de s'attendre un de ses jours au jugement dernier... Ah... trop de science-fiction en ce moment ! C'est bien beau de revoir des vieux classiques Thane, mais c'est un film, pas la réalité. Aleks lui expliqua deux ou trois utilisations possibles d'un téléphone, encore une fois c'était étonnant. A quoi ça sert ? A rendre les gens encore plus paresseux ? Et après, qu'est-ce que ça sera ? Des clones qui vivront notre vie, comme dans le film éponymes ! La technologie c'est bien, mais des fois c'est vraiment ridicule. "Et je dois rattraper dix ans d'évolutions... ça va pas être de la tarte ! Entre les objets qui ont évolués et les nouveaux... J'ai l'impression de me faire vieux !" observe-t-il en pensant aux différentes tablettes tactiles disponibles sur le marché ou d'autres objets du même genre qui font sensations.

Le message de Will le fit proposer à son amie de venir diner à la maison. Bon, ce n'est pas sa maison, mais celle de son kiné, quoi qu'il en soit, il est comme qui dirait locataire chez cet homme. De toute manière, sans lui, il n'aurait eu nul part où aller. Will ne dira jamais non à la venue d'une amie, encore plus si elle est mignonne. Au moins, il pourra être rassuré et voir que Thane reprend une vie sociale. La jeune femme était disponible ce qui rendit notre changeur content, et encore plus quand elle plaisanta. Il se mit à rire doucement, au moins elle a le sens de l'humour. "A mon avis, il serait capable de penser que je t'ai inventé... Mais, je vais surtout lui montrer que je ne suis pas toujours seul et que j'arrive à me faire de nouveaux amis même si ça prend plus de temps avec moi que pour lui. Will est un véritable moulin à parole. Tu verras, il risque de te saouler, mais il a un bon fond." Jaeger mit sa veste, laissa également de quoi payer leur consommation sur la table et se leva sans oublier la béquille qui l'aide à marcher. "Si tu es prête, on peut y aller !"


[On peut clore ce sujet ici, ça me semble bien comme final. Et on peut s'en refaire un plus tard ?]
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Soigneur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Messages : 543
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Nono (c) Créateur de votre signature
Caractère : Généreux, souriant, triste, compréhensif, paumé, sensible, têtu, compliqué et à fleur de peau/violent/coléreux depuis son réveil du coma
Autres comptes : Aucun :D
Le progrès c'est de moins percevoir la douleur de l'existence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   Dim 24 Jan - 13:29




Just close your eyes and breathe


Première quinzaine d'Avril

La technologie… On finissait tous par décrocher à un moment donné. Aleks pour sa part s’accrochait au minimum vital, elle s’était rendue à l’évidence qu’elle ne pourrait jamais suivre toutes les nouveautés. Elle n’avait donc aucun mal à imaginer le désarroi de Thane face à toutes ces nouveautés, il s’en était passé des choses en dix ans.

« On est vieux pour la nouvelle génération ! Mais t’en fais pas 99% des nouveautés ne servent pas à grand-chose si ce n’est que d’avoir l’air cool. » dit-elle, amusée.

Puis vient la proposition d’un diner informel avec son kiné. Ils plaisantent tous les deux sur ce qu’il pouvait s’imaginer lorsque Thane devait lui parler d’Aleks. Une amie rencontrée un peu par hasard et qui était prête à l’écouter lorsqu’il en avait besoin. Le café et la bière terminés, ils se levèrent. Aleks était un peu déçue d’avoir été devancée pour payer mais ne fit aucun commentaire. Elle trouverait bien un moyen de l’inviter une prochaine fois, après tout c’est normal.

Elle enfila son manteau et attendit calmement qu’il récupère sa béquille. En toute amitié elle lui prit le bras, non pas pour le soutenir mais juste comme ça. La vie auprès des Loups lui avait appris à être plus proche physiquement des gens.

« Les amis ne poussent pas sur les arbres et sachant que tu ne bosses pas c’est pas facile de rencontrer de nouvelles personnes. Je suis sûre qu’il sera impressionné de voir à quelle vitesse t’as pu élargir ton cercle d’amis. » le rassura-t-elle pendant qu’ils quittaient le café.


[HJ : Yup après l'intrigue ce sera plus simple]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Just close your eyes and breathe [Livre III - terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Le Centre-Ville :: St James Centre
-
Sauter vers: