AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]
MessageSujet: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Dim 14 Juin - 13:39

Danvers voulait me voir. Pourquoi ? Je n’avais toujours pas arrêté mon opinion, concernant la protection qu’elle m’avait accordée, au sujet de la mort de la Reine. Elle l’avait aussi attaquée, sa blessure avait été déterminante dans sa mort, mais n’aurait-il pas été plus simple pour elle de me vendre, et de me conduire à la mort véritable moi-même ? Après tout, elle était au courant de ma traîtrise, et sa voix aurait sans le moindre doute eu plus de poids que moi, si elle avait décidé de le dévoiler. Voulait-elle me tenir sous sa coupe ? Faire peser cette épée de Damoclès sur moi, pour mieux me contrôler ? Si tel était le cas, elle se leurrait. De ma trahison, elle pouvait aussi en tirer le fait que comme les chats, je retombais toujours sur mes pattes. Mais peut-être que ses motivations étaient entièrement différentes, et qu’elle me surprendrait. Ça n’était pas jeune femme facile à cerner, après tout. Pas du tout, même. Ça n’était que question de chance, pour moi, d’avoir pu la connaître davantage, par le biais de Cora. Délicieuse mais idiote, pour une humaine au service de la Reine.

Peu importait. Je m’étais donc rendue dans les appartements d’Erin, mis à sa disposition par Morgane. Deviendrait-elle sa nouvelle servante humaine ? Cela m’indifférait, pour le moins. Serait-ce seulement possible, avec ce que McBorough souhaitait mettre en place, et qui nous causait bien des problèmes à Valombre et moi, et de nombreuses nuits à ne consacrer qu’à ça ? Soupirant, je m’annonçais auprès d’un garde – le sien ? aucune idée - et m’asseyais sur un fauteuil non loin de la porte. Elle me ferait entrer quand elle le souhaiterait. Espérons que l’attente ne soit pas trop longue. Ma patience n’était guère, d’autant que je ne m’étais pas nourrie de réel sang depuis quelques jours, et que consommer du Tru Blood n’améliorait pas mon humeur.

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Lun 15 Juin - 9:51

J'avais demandé à Swayne de venir. Peut être un peu sur un coup de tête. Peut être sans trop de raisons valables. Je n'avais pas non plus d'ordre à lui donner, en aucun cas je n'avais ce droit, même si j'étais la seule encore, à savoir pour les sanguinistes. Elle était général, et membre du conseil sanglant à présent, que cela me plaise ou non... Je n'avais pas vraiment mon mot à dire dans ces décisions là. Oh, je pourrais dévoiler au grand jour à quel point elle était impliquée dans l'ancienne secte terroriste, ou je ne sais trop comment les appeler, mais j'étais pragmatique... Morgane avait besoin de soutiens, et elle en avait déjà si peu. Et j'avais tué Jana, avec elle. Tué... Je ne sais laquelle de nous deux avait la plus grande part de culpabilité dans cet acte, mais nous y étions impliqués toutes les deux. J'enterrais ces images douloureuses tout au fond de moi. Elles ressortaient aussitôt, dès que je n'étais occupée à plus rien d'autre. Ca, et Torben. Où était il ? Il fallait que je le retrouve. Que je sache ce qu'il était advenu de lui. J'avais fauté une fois, je l'avais abandonné une fois. Il était temps de voir sur quoi avaient abouti mes erreurs... J'avais essayé de fermer l'oeil. J'avais revu Jana. J'avais revu tout ce que je n'avais pas envie de voir. Je n'avais pas plus essayé de dormir. Je savais bien tenir la longueur, au niveau de la fatigue. Mieux valait ça, que me miner définitivement le moral... Je suis rentrée en fin de journée, je comptais dormir deux heures, j'en ai fait moins de la moitié. J'ai pris une douche. Je suis restée dans ces appartements quelques temps. Chauds, étouffants de luxe, de superficiel, de tout. Je pensais que je m'y habituerai, je ne m'y suis toujours pas faite.

Je pense à sortir, quand on m'avertit que Swayne est arrivée. Je n'avais pas surveillé l'heure... Ce qui est une première. Où vais-je, ainsi ? Passons. Je n'aime pas non plus l'idée d'avoir des gardes devant ma porte. Comme si j'en avais besoin. Ou comme si on me détenait prisonnière, ou je ne sais quoi. Passons aussi. Je ne peux rien y faire pour le moment... J'ouvre la porte à Swayne, lui fait signe d'entrer.

« Bonsoir. J'espère ne pas vous déranger dans votre nuit, je ne veux pas vous faire perdre votre temps. »

Non, sûrement pas. Au pire, je ferai vite, j'imaginais qu'elle devait avoir beaucoup à faire. Je m'asseyais, lui proposais un siège. Allons-y, attaquons les formalités.

« Comment allez vous ? Je vous aurai bien proposé quelque chose à boire, mais je ne sais pas si ce que j'ai vous conviendra... »

Je poussais un léger soupir, croisais les jambes. J'avais peut être une bouteille de True Blood, mais ce n'était pas vraiment la tasse de thé de beaucoup de vampires. Encore moins de vampires centenaires faisant partie du conseil.

« Je voulais vous voir par rapport à l'évolution de la situation depuis cette fin février. Et également à propos de Torben Badenov. Il a purement et simplement disparu de la circulation, et il va falloir que je le retrouve. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Mer 17 Juin - 21:50

Je n’attendis pas réellement longtemps, sans grande surprise. L’ombre de la Mort devait être ponctuelle en toute occasion. Du moins le pensais-je ainsi. Ne sert pas Krystel Raybrandt qui veut, et encore moins quelqu’un qui l’aurait faite attendre. J’observe les lieux, presque trop meublés et remplis, pour la jeune femme que j’imagine détachée de tous biens matériels. Trop lumineux, aussi. Pas que je l’imagine vivre dans une ombre constante, mais simplement dans des couleurs plus tamisées, pas éclatantes comme le blanc qui m’agresse les yeux. Je ne contemple pas longtemps l’appartement. Il n’y a que peu à voir : Danvers ne semble pas portée sur la décoration. Ou semble avoir d’autres chats à fouetter, si j’en crois son air tendu et épuisé. Elle doit être habituée, mais sa combativité et ses capacités vont s’émousser, si elle continue ainsi. Cela ne me regarde pour autant pas. À moins que nous soyons amenées à collaborer. Ma vie dépendrait alors de la sienne. Mais chaque chose en son temps. S’il s’avère nécessaire de la forcer à dormir, quitte à la charmer pour cela, alors peut-être le ferais-je.

« Bonsoir. J’ai dégagé toutes mes obligations, pour que je ne sois pas dérangée, cette nuit. Je suis donc toute à cette conversation. »

Si elle s’écourtait, ce serait parfait, car je pourrais alors retourner aux obligations dépendant de ma nouvelle position – et elles étaient définitivement nombreuses. Régler le problème des nouveaux nés incontrôlables ou corrompus, dont celui capturé par Valombre – ou même le semi démon captif lui aussi. De grands atouts, si nous tirions quelque chose d’eux. On pourrait obtenir beaucoup d’Anderson, si nous trouvions la corde sensible que Guillemaud avait activée. Et j’osais croire que nous en étions capables. Oui, nous allons trouver ce qui le motive. Nous le devions. Je m’asseyais, ainsi qu’elle me le proposait, sur un fauteuil relativement inconfortable.

« Aussi bien que possible, compte tenu des circonstances. Je ne vous retourne pas la question, vous allez fini par suivre le chemin de feu votre Reine, Erin. Sans vouloir vous offenser, vous ne rendrez pas service à Sa Majesté, dans un tel état. Vous n’êtes pas insensible à l’hypnose vampirique, je suppose ? Vous devriez y recourir. Pas de ma part, évidemment, je doute que vous me fassiez confiance pour cela, mais cela vous permettrait de récupérer, quelle que soit la raison pour laquelle vous ne dormez pas. Quant à ce que je pourrai boire… A moins que la Reine n’ait à sa disposition quelque humain consentant… Je patienterai tant que faire se peut. Merci, toutefois. »

Je croisais les jambes, la dévisageant, curieuse de savoir si elle allait s’irriter. J’aurai parié que non, mais nous ne nous connaissions, en définitive, pas. Ou peu.

« Je suis à votre disposition pour des comptes rendu réguliers, si vous le souhaitez. Valombre et moi travaillons à améliorer notre image, notamment en préparant des interventions télévisées. Nous ne pensons pas que Son Altesse soit la mieux placée, actuellement, à ce sujet. Paraître fraiche et dispose, alors qu’elle doit porter le deuil de sa Mère et de sa Sœur, serait contraire à ce qu’elle essayait de faire passer durant ses précédentes interventions : sa douceur, et sa nature proche d’un humain. Nul ne resterait de marbre en essuyant deux pertes telles. Quant au reste… Nous essayons de négocier avec McBorough, pour qu’il revienne sur son choix de nous donner ses criminels. Et nous devons retrouver Guillemaud ainsi que Bellanger, évidemment.

Où en êtes-vous, de votre armée ?
»

Je m’arrêtais, à l’entendre parler de Badenov. Évidemment. Ce serait complexe, que de le retrouver. Cela affectait-il la jeune femme, d’avoir perdu son partenaire ?

« Avez-vous des contacts, des agents, qui pourraient vous renseigner ? Vous le connaissez mieux que quiconque, voulez-vous vous consacrer à cette tâche ? »

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Dim 21 Juin - 21:38

[HJ] : j'ai pas les yeux en face, j'espère que ça ira

La dernière fois que j'avais vu Swayne, nous avions tué une Reine. Nous étions parties en voiture, alors que j'essayais de rassembler les forces humaines que j'avais entrainées. Nous n'avons pas parlé. A quoi bon ? Je ne sais pas si nous en reparlerons sérieusement cette fois, autrement que par allusion. Je n'en n'avais pas spécialement envie, elle non plus sûrement. Cela aurait peut être pu nous faire perdre notre place, après tout... Mais au vu du nombre très réduit de soutiens direct de la couronne, on ne pouvait se permettre de perdre encore quelqu'un. C'était pour cela aussi que j'avais accueilli la nouvelle de sa montée en grade sans broncher. Je n'avais pas confiance en elle, non, mais nous avions besoin d'elle. Comme on avait besoin de moi, d'une toute autre manière. Et je ne pouvais me permettre de fauter une fois de plus. Il y avait trop à faire, désormais. Cette terrible nuit avait fait tomber la monarchie au fond du gouffre, et la pente à remonter était glissante... Je sais que la fatigue nuit à l'efficacité, mais prendre son temps pour dormir empiète sur le temps pour avancer. Et je savais que je pouvais tenir, car je l'avais déjà fait. Je ne savais comment Swayne accueillait les derniers évènements et leurs conséquences, mais justement, elle était là pour que je le sache...

« Je vous remercie. »

Tant mieux, si elle s'était libérée pour ce soir. Mais ce n'était pas pour autant que je comptais m'éterniser en paroles inutiles. Je n'étais pas ainsi, et nous n'étions pas là pour prendre le thé entre amies et discuter de la pluie et du beau temps. Plutôt de la pluie, d'ailleurs, parce que le beau temps, essayez toujours de le trouver. La vampire s'assoit et j'en fais de même. L'étiquette, le protocole ou je ne sais comment appeler toutes ces formalités, n'ont jamais été mon fort. Je m'y adapte. Mais je ne suis pas là pour dire des politesses et tourner autour du pot. Je la fixe, alors qu'elle prend la parole, et ne la lâche pas. Je comprends où elle veut en venir, mais me proposer de l'hypnose m'arrache l'ombre d'un sourire amusé. La fin aussi.

« Non, en effet, je n'ai pas à ma disposition d'humain répondant à vos critères. Je n'ai pas véritablement envie de vous servir de rafraichissement. Je vous remercie de vous inquiéter de mon état de santé, mais ne vous inquiétez pas trop pour moi... Je sais ce que je fais, et où sont mes limites. Je veille à ne pas les atteindre, encore moins à les dépasser. »

Certes, je pouvais lui sembler d'autant plus jeune qu'elle avait un voire plusieurs siècles derrière elle, mais je connaissais mon travail mieux que beaucoup. Je me connaissais moi, très bien, assez pour jauger où j'en étais par rapport à mes limites. La suite m'intéresse plus. J'écoute attentivement son exposé. Je suis peu au courant des actions du pouvoir, j'ai peu de contact. Trop peu. Que ce soit avec Morgane, ou avec les conseillers. Je fais ce que je peux, ce que je pense être le mieux, mais je ne peux conjuguer mes efforts avec ceux des autres si personne ne m'en entretient. J'aurai aimé voir plus la Reine, ce n'est pas possible. Alors je me reporte là où je le peux.

« Elle avance. J'ai dû perdre la moitié des hommes que j'avais recruté avant le 28 février, mais ceux qui ont survécu ont au moins une bonne expérience de ce qu'ils auront potentiellement à affronter. Il me reste tout de même beaucoup à faire, pour remonter au niveau où j'étais, et plus. Mais j'avance. »

Je marque une courte pause.

« J'aimerai, en effet, que nous restions en contact et que nous puissions nous tenir au courant. Ce n'est pas en restant chacun de notre côté que nous serons efficaces. »


Elle ne répond pas à mes interrogations muettes, concernant Torben. Bien sûr que c'est à moi de le retrouver. Je ne sais si je suis encore réellement l'Ombre de la Mort. Mais si quelqu'un a porté ce surnom un jour, c'était moi.

« Oui, je compte bien sûr m'en occuper moi même, mais ce ne sera pas aisé. J'ai eu de moins en moins de ses nouvelles, avant qu'il ne disparaisse entièrement. Je sais que vous avez été en contact avec lui, à quand remonte les dernières nouvelles que vous avez pu avoir de lui ? »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Lun 29 Juin - 10:39

Danvers ne perdait pas son temps en babillages, ce dont je lui étais reconnaissante. Elle comme moi savions que nous n’étions pas là pour discuter aimablement comme deux amies qui rattrapent le temps perdu, mais bien pour faire un point sur les choses, un état des lieux, somme toute.

« Je ne comptais pas profiter de vous comme d’un rafraichissement, rassurez-vous. J’ai encore la tête sur les épaules, et compte l’y garder bien longtemps. Quel que soit votre attrait, jamais je ne tenterai de vous soumettre pour assouvir une simple soif que je peux gérer sans problème. Je prendrais malgré tout bien un tru blood, finalement. »

Je la dévisageais, sombre, en l’entendant me dire qu’elle connaissait ses limites. Évidemment. Mais était-ce ses limites avant la mort de Ses Reines ? De Celles sous sa protection ? Une femme comme elle devait vouer une grande loyauté à Sa Majesté Krystel, pour être restée à ses côtés, puis aux côtés de ses filles après sa mort, je doutais qu’elle ait réellement conscience du moment où cela la rattraperait de plein fouet.

« En êtes vous bien sûre ? On n’affronte rarement la mort de deux personnes qui nous étaient chères, par affection ou par obligation, peu importe, en restant la même. Encore plus avec la disparition de Badenov, qui doit aussi vous affecter. Faites donc à votre guise, mais veillez à ne pas vous croire plus forte que vous ne l’êtes, Erin. Appelez ça un conseil si vous le voulez, mais c’est surtout une constatation. Je ne suis pas dupe, de votre état, quand nous nous sommes extirpées des lieux du carnage. De l’impact qu’a eu sur vous la mort de Jana. Ça n’était pas le contrecoup de ce qu’il venait de se passer – vous ne me ferez pas croire que c’était la première fois que vous participiez à un massacre sans nom. »

Il était même impensable que ce soit le cas, et j’étais certaine qu’elle était plus atteinte qu’elle ne le montrait, ou même le reconnaissait. Elle était encore nécessaire, indispensable même, au règne de Morgane, mais elle restait l’Ombre régicide. En elle-même, du moins. Combien de gens étaient au courant ? La Reine, évidemment. Qui au Conseil Sanglant ? C’était à voir.

« Parfait. Avez-vous de l’aide, pour la constituer ? Un humain de confiance, peut-être ? Dans la mesure du possible. »

J’acquiesçais brièvement.

« Très bien, dans ce cas, nous pouvons convenir d’un rendez-vous à intervalles réguliers, à notre convenance à vous et moi, dépendamment de nos obligations, évidemment. »

Cela me permettrait aussi de garder un œil sur elle : il était hors de question que nous perdions un de nos plus grands atouts.

« Je ne l’ai revu que début janvier, peu après la sédition de Guillemaud. Il était encore fort mal en point, sous la surveillance de son… chaperon. Je ne l’ai guère revu depuis. Qu’en est-il pour vous ? Combien de temps cela fait-il, que le contact s’est entièrement arrêté ? Que puis-je faire pour vous aider dans votre investigation ? »

Peu importait, le manque de confiance. L’une comme l’autre, nous savions devoir collaborer et nous entraider.

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Mar 30 Juin - 21:04

Vraiment, servir de boisson à Swayne, non merci. Cela allait de soi. Si elle essayait ne serait-ce que de lorgner sur ma gorge, elle en aurait assumé les conséquences. Qu'elle y plante ses crocs, et elle aurait beaucoup de mal à garder sa tête vissée sur ses épaules. Parce qu'on s'en mêlerait, plus haut dans la hiérarchie, forcément. Je n'étais véritablement plus la Pomme de Sang de qui que ce soit, mais en théorie, j'étais censée servir la dernière reine en vie, et donc d'un certain point de vue, lui appartenir... Mais Swayne tenait à sa vie et surtout à la place qu'elle avait grappillée et qu'on avait fini par lui donner. Elle n'était pas non plus l'un de ces jeunes vampires encore incapables de se montrer maîtres d'eux même et des pulsions allant avec leur nature. Non. Swayne tenait à ce qu'elle avait, et elle savait comment le conserver. Elle était à surveiller mais demeurait essentielle parmi les soutiens proches de Morgane.

« Comme vous voudrez. »


Je me lève, sors deux verres et deux bouteilles d'un placard. Une de True Blood pour elle, whisky pour moi. Je me serre la moitié du verre. Je n'aime pas ce qu'on me dise ce que j'ai à faire quand je le sais moi même. La vampire ne me connait pas, pas vraiment. Elle sait ce que je suis, ce que je fais, globalement. Mais c'est tout et cela ne suffit pas pour lui permettre de me corriger sur ma conduite. Je sais qu'elle me surveillera, tout comme je le fais moi même depuis la destruction de la secte qu'elle menait. Sous les ordres de son créateur, certes, mais elle n'en restait pas moins une ancienne traitresse qui avait retourné sa veste pour sa survie. Peut être aussi par ambition, parce que se ranger et aider à la destruction de ce qu'elle avait elle même construit lui apporterait des perspectives intéressantes pour l'avenir. Qu'elle avait saisies aujourd'hui, devenue général et conseillère. Elle n'a pas totalement tord, pourtant, dans ses paroles. Je sais que tout cela m'impacte. La mort de Krystel. Elle était tout. Ma Reine, une sorte de Divinité qui avait su me détruite, me briser, pour m'ouvrir les yeux. Jana, aujourd'hui. J'avais échoué dans ma mission, lamentablement. Et Torben, cela restait à voir. Mais je n'étais pas vaincue. Je ne voulais pas m'avouer vaincue. Je savais ce qu'il y avait à faire, c'est à dire beaucoup, et rapidement. Et tant que je ne verrai pas le bout de mes forces, je continuerai ainsi.

« Non, vous avez raison sur ce point. Je sais que tout cela m'impacte, d'une manière ou d'une autre. Je ne suis pas aveugle sur moi même. Mais j'ai appris à gérer tout cela, et je ne compte pas devenir un poids mort pour la monarchie dès demain. »

J'avais tué une Reine. Nous avions tué une Reine, elle et moi. Nous pouvions nous donner toutes les bonnes excuses du monde, le fait était et resterait là. Peu le savaient, heureusement, mais ceux qui étaient dans ce cas là pouvaient se méfier de nous. Ou même. Je dois me regarder dans la glace et me rappeler ce que j'ai fait. Ce n'est pas aisé. Ce n'est pas un poids facile à porter, c'est peut être même le plus lourd que j'ai. Tant pis. Je ne croule pas encore.

« J'ai encore quelques humains qui étaient sous le commandement de Torben durant les années sanglantes et qui ont survécu. C'est sur eux que je m'appuie en priorité pour le moment. J'ai toujours ce qu'il faut pour les entrainer et pour les armer, c'est recruter qu'il faut, surtout. »

Le plus gros morceau du travail, disons. Je savais comment nous y prendre. IL faudrait seulement du temps, même si nous devions faire au plus vite possible... Le problème reste toujours le même. Faire au mieux en peu de temps. On ne sait pas quand les semis démons frapperont à nouveau, et il y a toujours des points stratégiques à protéger la journée.

« Cela me convient. Toutes les deux semaines, peut être ? Nous pouvons toujours communiquer par téléphone, si le votre est sécurisé. »

Le mien l'était. En tant qu'espionne, c'était le strict minimum que d'avoir un téléphone avec toutes les sécurités possibles contre les potentiels intercepteurs de messages. J'écoute avec intention ce qu'elle me dit sur Torben. Rien de très éclairant. Je pouvais me débrouiller sans rien, sans personne, mais si elle avait eu quelque chose à me dire, cela aurait peut être été plus rapide. Mais je connaissais Torben. J'étais son Ombre. Peut être plus vraiment, mais je le restais quelque part au fond de moi. Je hausse les épaules.

« Pas grand chose. Je pourrai le retrouver moi même en une semaine environ je pense, mais cela serait allé plus vite si vous l'aviez revu, ou aviez eu contact avec lieu depuis février. Pour répondre à vos questions, je dirai que ça s'est fait progressivement, alors que je m'occupais de cette armée, mais j'ai perdu tout contact quelques jours avant la mort de la Reine Jana. Simplement prévenez moi si d'aventure vous pensez apercevoir une trace qu'il aurait laissé. »

Oh, ça n'arriverait sûrement pas. Je connaissais Torben. Quoi qu'il ait pu arriver, il était sûrement resté vigilent. Je reste vague en lui donnant pourtant l'essentiel, parce que cela n'a aucune importance qu'elle sache cela.

« Et vous donc ? Je suppose que vous devez avoir beaucoup à gérer, en tant que Général. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Mer 8 Juil - 1:22

Il s’agissait plus d’une politesse que d’une réelle envie de boire. Du Tru Blood, du moins. Peut-être une façon de rassurer Erin sur mes intentions, si tant est qu’on pouvait parler de rassurer une femme comme elle. Plutôt de l’informer que je ne comptais pas assouvir mon envie de sang humain dans les heures qui suivraient. Pas alors que je n’étais qu’en sa compagnie. Elle ne sera jamais une réserve de sang pour moi, et ça n’avait jamais été ni un souhait, ni une possibilité. Elle savait, de toute façon, que j’étais en mesure de me contrôler. Sans quoi, je serai déjà morte. Je l’aurai été, quand j’ai vendu les Sanguinistes, et ai contribué à leur assassinat. Je garde le silence, en l’entendant défendre ses capacités. Fort bien. Tant qu’elle y croit, et est déterminée à agir dans ce sens. Elle n’a pas perdu l’envie de servir les Vampires, en même temps qu’elle a perdu Ses Reines. Tant que les motivations qui la poussaient à permettre la survie de nos semblables perduraient, alors tout irait bien.

« Très bien. Avez-vous besoin d’aide ? Ces hommes eux-même ont-ils des pistes, sur des gens susceptibles de défendre la cause vampirique ? Qu’ils soient prudents, toutefois. Notre équilibre est précaire, il n’en est que plus fragile et instable, depuis les évènements récents. Il serait regrettable que l’un de vos agents se retrouvent invalidé, pris à parti par une foule haineuse, et donc très puissante. Mais ils doivent pouvoir anticiper, je suppose, auquel cas ils ne seraient pas à votre service depuis tout ce temps. »

Inutile de lui préciser qu’elle pouvait tout aussi bien être touchée, elle ne ferait pas davantage que se braquer, à nouveau, et me rabrouer. Peu importait, au final.

« Parfait. Je veillerai à ce que nulle autre que vous, et de Valombre, ayez ce numéro. Je lui transmettrai le vôtre, s’il ne l’a pas déjà. Peut-être serait-il bon que nous mettions une dynamique d’entraide mutuelle, pour servir au mieux Sa Majesté. Elle a besoin de tout le soutien que l’on est prêts à lui apporter. »

Et davantage encore. Tout cela était bien complexe, et nécessiterait un long travail – une confiance aussi, que de Valombre et moi ne partagions pas. Pas encore, peut-être. J’acquiesçais à nouveau aux propos d’Erin.

« Je vous en informerai sans délai. Je compte sur vous pour faire de même, et nous tenir avertis de ses faits et gestes, dès que vous mettrez la main dessus. De le ramener ici, éventuellement. »

Je soupirais, à sa question. « En effet. Tant les tâches que je vous ai signalés, que les craintes des plus jeunes vampires, dont nous avons à nous soucier, et la haine croissante à notre égard. Nous devons mettre une fin à tout ça, et vite. Redorer notre image, tranquilliser la communauté. Cela sera complexe. »

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Sam 11 Juil - 22:07

Collaborer avec Swayne n'est pas forcément ce qui me plait le plus au monde. Mais je n'ai pas à aimer ou non ce que j'ai à faire. Je n'ai aucune confiance en elle, et je sais qu'elle me garde à l'oeil autant que je le fais moi même. Disons que n ous savons à quoi nous en tenir l'une avec l'autre. Du moins, je le pense. Elle est un soutien non négligeable de Morgane, peu importe pourquoi elle la soutient. Du moment qu'elle tient son rôle, je n'ai aucune raison de vouloir lui nuire. Certains auraient sûrement déjà utilisé le moyen de pression que je peux avoir sur elle si je le désire, mais je n'en vois pas pour le moment l'intérêt. Destituer pour destituer, alors que la monarchie a besoin de bras, qu'elle est général et conseillère. J'ai sûrement plus confiance en De Valombre, mais si l'on veut faire du travail efficace il faut bien évidemment accepter de coopérer avec tous les hauts dignitaires du régime. Je n'aime guère qu'elle me donne ses « conseils », mais je les écoute, et tente de ne pas me montrer trop sèche avec elle. Je sais que je suis fatiguée par ces dernières semaines, mais je sais où j'en sais, et jusqu'où je peux aller. Même en portant ce poids nouveau sur les épaules, depuis la mort de Jana. Je lui sers son True Blood et moi mon wisky, car il ne serait pas très poli de la laisser boire seule. Elle me propose son aide, me questionne sur les hommes sous mes ordres et me met en garde.

« Je les forme du mieux que je peux, certains étant là depuis les années sanglantes pouvant m'épauler dans cette tâche. Ils ont aussi des réseaux, pour recruter encore de nouveaux bras. Il faut simplement s'assurer de la loyauté de nos nouvelles recrues. Nous avons peu de temps devant nous, nous avons déjà été pris de court en février. Il faut faire vite et bien. Ils seront répartis pour la plus grosse partie autour du BACA et de ce manoir, surtout en journée. Notre position est délicate »

Très délicate, après que le coup qu'a pris l'image des vampires lors de l'attentat démoniaque sur Glasgow. Des petites vendettas, aussi bien d'humains contre vampires que l'inverse, en découlent. Et peut être plus. Si ces foules haineuses dont parle Swayne doivent se former contre nous, il faut que mes hommes soient prêts à parer. Qu'ils ne flanchent pas. Surtout mentalement. Je ne peux pas le permettre. Je dois être sûre de chaque élément sous mon commandement. Et moi, de même... Je n'étais pas intouchable. Je ne l'avais jamais été. J'avais toujours vécu sur le fil, prête à tomber, prête à me rattraper jusqu'au dernier moment. Je devais être prudente. J'acquiesce d'un signe de tête.

« Oui, il faudrait que nous puissions être en relation et nous épauler. L'image publique des vampires en a pris un coup, et Sa Majesté compte sur nous pour tenter d'améliorer les choses. Je connais peu De Valombre, mais je l'ai rencontré une fois, après la mort de la Reine Krystel. Il m'a fait bonne impression. »

IL avait été direct et professionnel avec moi, qualités que j'appréciais bien sûr en toutes circonstances. Il ne faisait pas non plus partie de ces vampires qui me sous estimaient de part mon humanité, alors que je tuais aussi bien. Ni de ces hommes qui jugent les femmes bonnes à faire la lessive et cuisiner. Oh, j'exagérais peut être un peu, mais l'idée était là. De Valombre avait de l'expérience, et semblait savoir ce qu'il faisait. Swayne aussi, savait ce qu'elle faisait, mais...

Je me contenais d'acquiescer, à propos de Torben. C'était mon affaire, disons. J'étais son Ombre. Ou je l'avais été, pendant plusieurs mois, plusieurs nuits de veille et de traque. A quel point les choses avaient changées, je ne le savais pas encore exactement.

« Oui. Il faudra également faire attention à la ligne que décide d'adopter McBorough suite à tout cela. Et éviter à tout prix la mauvaise publicité, comme vous l'avez dit... Il y a déjà eu assez de dégâts ainsi. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Dim 26 Juil - 22:08

« Parfait. » Je ne rajoute rien. Elle semble consciente des difficultés auxquelles elle est confrontée, et elle est très certainement la plus apte à les surmonter. Et à demander de l’aide, si elle en ressent le besoin. J’ose croire que rien ne l’empêcherait de faire appel à nous, si cette nécessité se présentait en effet. Elle n’est pas idiote, loin de là, et je croyais en elle pour que cette collaboration se passe bien. Pour que l’on serve, ensemble et avec de Valombre, cette monarchie vacillante, instable, et victime de l’opprobre de beaucoup. Il n’en tenait qu’à nous, de la redorer et de faire comprendre que Morgane était digne de succéder à sa mère, quand bien même son règne se trouvait entaché par la mort pour le moment.

« Valombre me connaît depuis ma création, à peu de choses près, et la réciproque est donc vrai. Nous ne sommes pas proches, mais il m’a semblé fiable à l’époque, et me semble encore fiable. Et à même de faire remonter la pente à la Monarchie que nous essayons de légitimer et de valoriser. Concernant son image, par ailleurs… Auriez-vous des humains, adhérant à la cause vampirique, avec une bonne image ? Je devrais en discuter avec de Valombre, mais il peut être bon de montrer aussi que nous ne traitons qu’avec la plus grande dignité et attention les humains qui nous soutiennent. Que nous ne sommes pas les bêtes sanguinaires pour lesquelles on veut nous faire passer, à laisser un cadavre vidé de son sang dans une ruelle. »

Oh, nous l’étions, très certainement, mais nous dissimulions mieux nos traces que ça. Quand nous le décidions, du moins. Il serait tellement aisé pour les nôtres de véhiculer exactement cette image de nous, cette image que nous voulions enterrer, s’ils décidaient de s’opposer à nous. Il m’avait été tellement facile d’en faire de même, quand je m’opposais à ces restrictions que l’on nous imposait. Nous allions devoir jongler habilement, pour les satisfaire, et satisfaire les humains.

« Bien, je vous fais confiance pour Badenov. Y a-t-il autre chose dont nous devons discuter ? Soyez assurée que nous nous chargeons de McBorough, et des répercussions que ses décisions peuvent avoir. »

|HJ| Je pense qu’on peut clôturer avec ta réponse, à moins qu’Erin ait autre chose à évoquer avec Freyja ?

_________________
“There are people in this world who deal only in extreme. It's naive to think that anything less than extreme measures will stop them.” (Arrow)


Rewards & stuff:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 11
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Messages : 5725
Membre du mois : 8
Je crédite ! : Avatar : Ash | Nao (signature) | Kanala (rewards)
Localisation : Le cimetière
Humeur : Sanguine
Autres comptes : Alexis Prudence Lindon
Modératrice
A la valse des masques, c'est moi qui mène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   Mer 29 Juil - 11:08

[HJ] : Voilà ^^Désolé, c'est pas terrible

Je n'avais plus le choix de la considérer comme une alliée ou une ennemie, désormais. Elle devait être une alliée. Il était préférable, d'ailleurs, de l'avoir comme soutien de Morgane plutôt que le contraire... Car Swayne était douée, très douée, nous avions pu le remarquer avec Torben, lorsque nous nous occupions des sanguinistes. Epoque révolue. Les problèmes auxquels nous devions faire face aujourd'hui étaient d'une toute autre envergure. C'était potentiellement plus de la moitié de l'angleterre qui ne portait pas cette monarchie dans son cœur, vampires comme humains. Redorer l'image des vampires, agir sur le devant de la scène n'était pas vraiment mon travail. J'étais une ombre qui suivait, qui tuait, cachée dans la nuit. Qui faisait un boulot peut être sale, mais non moins des plus nécessaires. Peu importe. Il fallait s'entendre et coordonner les actions à tous les niveaux... Ne pouvant accaparer trop le temps de la nouvelle Reine, il nous fallait du moins m'entendre avec les généraux, et savoir à quoi m'en tenir avec eux. Peu importe s'ils étaient vampires et moi humaine, nous travaillons en principe pour la même cause. J'écoute avec attention ce que me confie Swayne sur son homologue. Ils se connaissent donc depuis longtemps, si cela date de sa création... Je ne peux qu'émettre des estimations de son âge, et cela m'intéresse peu d'ailleurs. J'ai juste un ordre d'idée qui me suffit amplement. J'esquisse l'ombre d'un sourire, alors que je l'entends conclure en affirmant qu'ils n'étaient pas des bêtes sanguinaires. Oh si, ils en étaient. Mais les humains pouvaient en être aussi. Je m'étais battue pour Krystel parce que je croyais en elle, car elle était la plus forte. Non parce que je croyais au bon cœur de son espèce. Enfin. Encore une fois, peu importe. Elle sait tout comme moi que ce qu'elle dit n'est pas tout à fait vrai.

« D'accord. Merci pour ces précisions. Concernant des humains adhérant à notre cause, ayant une bonne image... »

Je réfléchis un instant. J'avais pu côtoyer du monde. Avant. Avant de « mourir », et de passer définitivement dans l'ombre. Ils me pensaient tous morte, et cela remontait désormais à plusieurs années, et rien n'était sûr.

« Je ne pense pas pouvoir vous aider pour l'instant là dessus. Disons que j'ai peu de contact avec des personnes pouvant avoir une bonne image. Ou une image tout court, d'ailleurs. Je ne recrute pas dans ce milieu là pour constituer mes unités. Mais cela ne doit pas être très dur à trouver. »

Les hommes que j'ai sont au moins déjà des tueurs dans l'âme. Ou pas spécialement des gens respectables selon l'opinion générale. J'acquiesce, à ses dernières paroles. Je m'occupe de Torben.

« Il me semble que nous avons vu l'essentiel... Merci d'être venue. Nous restons en contact, de toute façon, j'essaierai de revenir vers vous ou De Valombre rapidement. »

_________________

Awards & co:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireuse
Points de vie : 17
Coups du Destin: 16
« Ne reste que l'odeur du sang »
Messages : 3191
Membre du mois : 26
Je crédite ! : Ava (c)SWAN // Signa (c) Hotmess / Gif : tumblr / Spoiler : Kanala
Localisation : Dans l'Ombre
Caractère : Fiable - Patiente - Acharnée -Pragmatique - Manipulatrice - Cinyque - Ne fait pas dans la dentelle - Caméléon - blessée
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Concentrée
Autres comptes : Leah Rivers & Eva Raederer

« Ne reste que l'odeur du sang »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2536-erin-danvers-born-to-kill-dispo http://strange-scotland.forums-actifs.com/t2537-erin-danvers-born-to-kill
MessageSujet: Re: Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Lançons les dés d'une nouvelle ère [Livre III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: