AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]
MessageSujet: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mer 10 Juin - 13:59

09 Avril 2018 – PUB de Jack Rivers

    Mes talons claquent avec empressement sur le trottoir. Ma démarche rapide n’a rien à voir avec du retard à un rendez-vous. Je n’aime pas trainer dans les rues de Glasgow depuis ce jour où le chaos à bousculé nos vies. Il y a du monde pourtant, mais ça ne change rien à ce sentiment qui ne me quitte plus. L’insécurité. Je traverse la route pour rejoindre le pub où devait m’attendre un homme. Ma vie a quelques peu changée depuis quelques semaines. J’ai tellement de dettes que j’ai du prendre un second boulot. Escorte girls. Ce n’est pas très glorieux mais ça paye une partie de mes factures. Mes clients me connaissent sous le pseudo de Natacha, une femme rousse aux yeux verts. J’ai du investir dans une perruque (on s’en rend pas compte mais de belle qualité, sa coûte la peau du cul) et des lentilles de contact de couleur (un élément indispensable pour éviter de me faire hypnotiser par un éventuelle vampire). Je ne couche pas avec mes clients, et la plupart d’entre eux sont des hommes en mal d’attention ou qui souhaite simplement se faire mousser en société. J’ai eu quelques déboires mais ce soir, je zappe cette partie de ma vie d’un revers de la main.

    Ce soir, j’ai un rencard avec un homme que j’ai rencontré dans une librairie. Il s’appel Finn, et il est dentiste. Cet un homme charmant, avec un beau sourire (ce serait un comble qu’il n’est pas de belles dents), plutôt grand, pas très musclé, les cheveux courts blond foncé. Il est plutôt mignon, avec des lunettes qui lui donnent un genre intello sexy. J’ai pris la décision de prendre en main ma vie, à commencer par les hommes. Finn est juste un rancard. Une façon de remettre le pied dans l’étrillé. Je choisis mes partenaires avec beaucoup de soin et je couche rarement dés le premier soir. Je suis prudente en la matière et j’aime prendre mon temps. Il m’a invité à aller voir un concert de Rock. Le nom du groupe m’échappe complément. On avait décidé de ce retrouvé dans le pub de Jack, avant de partir pour le concert.

    J’entre dans le pub. Il y avait foule ce soir. Le chaos n’a pas eu raison de certains Ecossais qui continueront à faire la fête. C'était réconfortant de voir tout ce petit monde rire, boire et flirter comme si la fin du monde était derrière nous. J’enlève mon manteau et dévoile ma tenue pour le concert. Ce qui est sûr, c'est que je faisais de l’effet. Des têtes se sont retournées, me scrutant avec des regards gourmands. J’avais enfilé un haut noir à manche longue, cache cœur qui dévoilait mon nombril et mettait ma poitrine en valeur. Le tissu était légèrement transparent, ne dévoilant qu’un soutien gorge noir. Mon pantalon était de la même couleur que mon haut, noir. Je portais des bottes à talons, où j’avais glissé quelques billets pour la soirée. Mes cheveux était remontés vers le haut, laissant des mèches rebelles encadrées mon visage. Quant à mon maquillage, il était léger, un trait noir pour accentuer un regard de chat et un peu de baume pour rehausser mes lèvres roses et pulpeuses. Il y avait rien de vulgaire.

    Laissant mon manteau accroché à l’entrée, je m’avance vers le comptoir. Finn ne semblait pas encore être arrivé. Ce n’est pas grave, j’aurais peut-être le temps de parler avec Jack. Apparemment mon tenancier préféré était très occupé. Lorsqu’il m’aperçu, il me fit un sourire et un clin œil de bienvenu. Je lui fis signe de la main et lui rendit son sourire. Les clients se bousculaient au comptoir et le salarié de Jack semblait tout aussi débordé. J’allais devoir attendre si je voulais parler avec Jack ou consommer quelque chose. Je me retourne peut-être un peu vite, et mon bras emporte un verre de gin qui tombe sur le torse d’un homme. Sur coup, je ne m’aperçois pas de qui il s’agit. Je suis trop confuse et le rouge me monte aux joues – Je suis terriblement désolé … - Lorsque je relève mon regard et me plonge dans des iris azur. Le choc. Malcom, ce salaud. - … où pas ! – Dis-je d’une voix sèche.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Dim 14 Juin - 20:20

Comme une impression de déjà-vu...
Malcom rattrapa le verre dont la moitié du contenu s'était déjà renversé sur sa veste. Trop tard, le mal était fait. C'était à se demander si elle ne faisait pas exprès, à chaque fois, pour attirer son attention. Impossible d'être aussi maladroite naturellement. La belle Alice... Et bien apprêtée ce soir-là. Oh il avait déjà largement eu le temps de la détailler, à son entrée au bar, mais il ne se lassait pas de le faire. On voyait un peu trop de peau sous filigrane pour que sa tenue ne soit pas provocante. Pour lui, elle l'était clairement en tout cas. Comme son ton sec, qui lui arracha un large sourire. Il s'était autant amusé de sa surprise que de sa colère couvant sous la surface.

- Ma chère Alice... Comment vas-tu, depuis la dernière fois ?


Enjoué, Malcom parlait comme si tout deux s'étaient vus dans des circonstances parfaitement normales... Bien au-delà de la vision de fin du monde dont ils avaient eu le droit. Bien entendu, il se souvenait parfaitement des derniers événements et de l'état dans lequel elle avait laissé sa bagnole. D'ailleurs, elle avait rendu l'âme après les avoir ramené à bon port, à Wolfheaven. Impossible de la redémarrer ensuite... En même temps, vu son état, et surtout l'odeur, il n'en aurait rien fait de plus.
Quant à Alice ? Elle s'était retrouvée le cul sur le béton. Le loup n'avait pas mordu fort, juste de quoi l'éjecter du siège conducteur... C'était certainement l'humiliation qu'elle goûtait peu. Ou peut-être plutôt qu'il l'ait mis en danger en privilégiant les siens... Un peu des deux, certainement.

- Tu me dois un verre et un pressing maintenant. Mais je te rassure... C'est trois fois rien en comparaison du coût de ma bagnole. Celle que tu as utilisé comme bulldozer anti-démons plutôt que de laisser les pro' faire... Tu comptes me la rembourser comment au juste ?

Il laissa échapper un fin rire avant de boire le fond de verre restant. Il fit signe à l'employé de Jack qui venait de se libérer, ne comptant pas rester sur sa soif. Qu'on parle d'alcool ou... D'autre chose même. Il ne comptait pas la laisser partir sans avoir rien obtenu d'elle, maintenant qu'elle était là.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mar 16 Juin - 13:31

    Je n’étais pas désolé. Au contraire, si j’avais eu plusieurs verres en mains, je lui aurais balancé à la figure un par un. Qu’il est mal, autant que j’ai souffert sous la colère d’une semi-démone frappa dingue. Qu’il est délicat de sa part de se demander comment je vais. – Tu t’en soucis ? – demandais-je fronçant les sourcils d’un air suspect. Bien sûr que non, il n’en avait rien à faire de mon bien-être. Il n’était qu’un homme arrogant et égoïste. J’avais envie de lui arracher ses beaux yeux et de les lui faire bouffer. Je ressens tant de colère à son encontre. Je pose mes coudes sur le comptoir, ce qui inexorablement fit gonfler ma poitrine. Ça m’était égal d’être provocante. Je sentais le regard des hommes alentour se poser sur moi, et cela ne me fit rien. Quoique celui de Malcom est un peu flippant. Un seul homme allait profiter de ce que j’allais lui montrer ce soir et c'était mon rancard. Ou pas. Vu que mon karma amoureux était un flop, il y avait des chances pour que rien ne se passe. Du coup, il fallait que je me débarrasse de Malcom avant que Finn arrive, ce qui réduirait mes chances de passer une bonne soirée et de me trouver un mec sympas.

    Bagnole ? Quelle Bagnole ? Lorsque mes souvenirs se mettent en place, j’intègre vite que la voiture que j’ai empruntée était celle de Malcom. Merde. Merde. Merde. Je reste un moment la bouche ouverte, ne sachant quoi répondre sur le coup. Et puis merde, je m’en foutais de sa voiture. D’ailleurs, elle ne m’avait pas portée chance. Je n’avais pas réussit à atteindre la semi-démone ; juste l’égratigné et encore. – Je ne te dois rien du tout ! – répliquais-je. Je ne pouvais pas me permettre de lui rembourser sa voiture. J’avais trop de dette. Il fallait que je trouve un plan. Et vite. Je fis ce que toute personne normalement constituais devait faire dans ces cas là. Etre de mauvaise-foi ! – Ton remboursement, tu peux te le mettre là où je pense … - mon agressivité se lisait sur mon visage. Je devais être ferme sur ce coup. – Tu parles de professionnels .. - Je me mis à rire. – Sérieux … tout ce que j’ai vu c'est des loups se battant entre eux, alors que des vampires s’amusaient à tuer tout ce qui leur passait sous la main… et toi … - Dis-je le regard plus sombre - … tu m’as laissé là-bas me faire attaqué par une semi-démone folle furieuse. Tu n’es pas un pro Malcom, juste un loup qui s’en enfuit la queue entre les jambes … - ma voix était cinglante. – ta voiture de toute manière n’était pas très performante … certainement comme toi – Je ne sais pas si c'était une bonne idée de le provoquer mais j’arrivais plus à m’arrêter.

    Le barman s’était avancé vers nous, attendant notre commande. Je me retourne et demanda - Un scotch pour moi sans glace s’il te plaît … donne lui ce qu’il voudra … - En refaisant face à Malcom, j’aperçois Finn au fon du pub. Il semble me chercher. Je plonge mon regard dans les iris azur du changeur. –Tu as ton verre … quant à ta chemise c'est du gin, ça tache pas. On est quitte – concluais-je sèchement.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Ven 26 Juin - 19:36

- Je serais le premier navré si ce joli corps venait à être abimé, tu sais.

Il la détailla de haut en bas, sans la moindre once de pudeur. Alice n'en avait visiblement pas plus, vu comment elle gonfla sa poitrine dans une pose encore plus sensuelle et provocatrice. Il fallait croire qu'elle avait envie de jouer. Elle pouvait s'estimer heureuse, il savait encore se tenir en public. Dans d'autres circonstances, elle aurait vraiment pris cher...

Il ne put s'empêcher de sourire devant ses grands yeux de merlan frit. Elle devrait vraiment apprendre à fermer la bouche. De toute évidence, la brune n'avait pas percuté que cette voiture lui appartenait, et la principale raison de son éjection. Il était passé d'un simple remplacement de la carrosserie à une mise à la casse immédiate. En plus, elle avait pué le cadavre brûlé ou en décomposition sur tout le trajet du retour. Malcom se doutait bien qu'elle serait incapable de le rembourser, son agressivité soudaine ne faisait que lui prouver à quel point elle était au bout du rouleau. Sauf qu'elle allait beaucoup trop loin. Un rire explosa, qui n'avait rien d'amical.

- Tu te fous de ma gueule, Alice ? Tu t'es cru dans une feuilleton télévisé et pris pour une héroïne aux grands pouvoirs, sauvant le monde de la destruction ? T'as eu vraiment beaucoup de chances de t'en sortir en vie, et tu le dois uniquement à ceux qui se sont battus sur place, qui ont donné leur vie pour sauver ta peau. T'en mérites clairement pas autant.

Il se figea et la fixa un temps, à sa dernière remarque. Alice cherchait clairement la merde. Une chose était sûre, il ne la laisserait pas s'en tirer à si bon compte. Fort heureusement pour elle, le barman se décida à ce moment-là à venir. Il se contenta de dire qu'il prenait la même chose, bien plus intéressé par celle qui lui faisait face que par le contenu de son verre. Il suivit son regard quand elle s'attarda sur un gringalet aux allures de scientifique. Le métamorphe lui saisit le poignet en secouant la tête. S'il s'attendait à ça...

- C'est ton mec ? C'est ça ton mec ? Et tu me parles de performances après. Sérieusement... Dis-lui de partir, s'il veut éviter les ennuis.


Elle avait réussi à lui prendre la tête. Il ne se gênerait pas pour le casser en deux s'il tentait de s'interposer. Alice ne pouvait pas partir avant qu'il l'ait décidé. Elle pouvait bien essayer, il ne ferait rien pour la retenir avant qu'elle ne se retrouve sur le parking. Et là, ça risquait de faire mal. Lui gâcher sa soirée lui ferait le plus grand plaisir.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Ven 26 Juin - 22:08

    Qu’est ce qu’il m’énerve.
    Mes coudes lâchent le comptoir, et je l’écoute me dire que j’avais eu chaud. J’étais loin de me prendre pour une héroïne aux grands pouvoirs mais je n’étais pas de celle qui restait en arrière et laisser les autres prendre des risques. Ce n’est pas dans mon tempérament, et ne le sera jamais. Je sens mon sang bouillonner lorsqu’il parle de personnes qui ont données leurs vies. J’ai été prête à donner ma vie pour en sauver d’autre, j’ai vu d’autres faires de même, pendant que les loups de la meute s’attaquaient entre eux. Je ris et reprends moqueuse – Oh ! J’en mérite pas autant, alors que tu seras si triste que mon petit corps soit abimé. – J’en avais rien à faire de qu’il me racontait. Il m’énervait, et tout ce que j’avais envie c’était de l’égorger sur place, ou juste lui balancer mon verre sur la tête. Ça variait selon l’humeur. – Et pour ta gouverne, ma vie je la dois seulement à quelqu’un qui n’était pas en train de se battre avec ses semblables, donc certainement pas à toi et ta meute de … - de dégénéré. J’étais tellement en colère contre lui que j’allais dire des choses qui dépassent mes pensées. Quoique ! Je souffle pour me calmer. Je dois ma vie à Dafné. Elle sera la seule qui aura droit à mon respect.

    J’apprécie que moyennement qu’il me prenne le poignet et je me mets à grogner de mécontentement. –– Voilà que Malcom me parle de Finn. Merde. Il disait ça comme si c'était une insulte. – Quoi, il est gentil et mignon ! – m’exclamais-je sans comprendre ce qu’il le choquait. – Ce n’est pas mon mec, c'est mon rancard ! – Je ne sais pas pourquoi je devais me justifier. Finn était un homme très bien sur tout rapport. – Lâche-moi – ordonnais-je en récupérant mon poignet. Il avait de la poigne le bougre. Il fallait que je prenne une décision et vite. Vu le regard de Malcom, il était prés à mettre sa menace à exécution. C'était un loup, alors que Finn est un simple humain. Je ne pouvais pas prendre le risque de le défier et de mettre la vie de Finn en jeu. Bordel. Je détestais céder. J’avais envie de l’étrangler. – Bien … - fis-je avec un rictus mécontent. Je bois d’une traite mon verre. – Recommande-moi un autre verre ! Enfin si ce n’est pas trop compliqué pour toi … - J’étais arrogante, bouillonnant de l’intérieur. Qu’il le fasse ou pas, ça n’avait pas d’importance. Je devais éloigner Finn de ce pub. Je ne savais pas du tout comment j’allais mis prendre.

    Je m’approche de Finn et lui tape sur l’épaule. Lorsqu’il se retourne, j’avais l’impression d’un homme qui avait gagné à la loterie. Il avait les yeux écarquillés sur la tenue, sur l’ensemble mon corps – Tu es vraiment … - Je lui souris timidement devant son enthousiasme. Il avait du mal à prononcer autre chose, du coup j’enchaine. – Oui, écoute Finn … - Alors que j’allais lui expliquer qu’il fallait partir, il me coupa dans mon élan. – J’ai trop hâte qu’on aille à ce concert. Tu es tellement belle, j’ai hâte de te faire découvrir le concert … de danser prés de toi – dit-il mielleusement en s’approchant de moi, déposant ses mains gigantesque sur mes hanches. J’étais mal à l’aise. Finn continue à me parler, et j’essaye d’en placer une. – Après on ira manger un truc … - blablabla. Je jette un regard sur Malcom. Je n’aime pas son regard, au point de faire en sorte de lui tourner le dos. – Finn écoute ! – lui ordonnais-je. – J’ai un souci … ce soir ce ne va pas être possible. Je vais devoir annuler ! Mon ex est là … - Finn fronce les sourcils, surprit. – ce n’est pas grave … - je le coupe - … si c'est grave. Il ne va pas bien, c'est le genre de type violent qui sniffe de la colle … enfin il sniffe plein truc … du coup ce qu’on va faire, c'est qu’on remet ça. – Je lui fis un sourire et le regarde d’un air espiègle. – Tu rigoles, j’attends que tu règles ton problème et je t’attends … - son enthousiasme aurait pu être vraiment très mignon, mais là j’avais besoin qu’il parte. Il n’était pas de taille contre Malcom. – Non … tu ne comprends pas … - Il pose son doigt sur mes lèvres et me rapproche de lui, qui me fit lâcher un cri de surprise – Chut ! Je comprends … - Non, il ne comprend pas. Il veut se faire tuer où quoi. – Ecoute, il faut que tu me laisse régler cette soirée - Il me coupe à nouveau la parole. Ça commence à m’énerver. – Non, tu es trop bonn … jolie, je suis prés à attendre … - mais qu’est ce que j’ai fais au bon dieu. Il n’allait pas partir. Je suis sûr qu’il n’était pas très courageux, et qu’il essayait de faire bonne figure devant moi, … mais tout de même. Je soupire alors que les doigts de Finn me caressent le dos et le bas du dos.


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mer 1 Juil - 9:50

Il s'était penché un peu plus vers elle. Face au ton moqueur de la brune, sa voix s'était résumée à un simple murmure, pareil à un grondement de prédateur.

- Ouais. Je parle bien uniquement de ton petit corps...

Son sourire s'étira, mauvais. Aucune contradiction dans ses paroles, ce n'était qu'un amas de chair appétissant à ses yeux. Sa mort ne lui aurait pas fait verser une larme. Par contre, tout comme lorsqu'il avait aperçu le corps sans vie d'Ash, ne lui aurait resté qu'un goût de gâchis aux lèvres. Plus d'une fois, il avait donné la mort bien trop vite pour savourer pleinement les derniers instants de souffrance de sa victime. Etait-ce différent à ses yeux que de convoiter la beauté éphémère d'un corps ? Pas tellement.
Il devait avoir un regard de fou en cet instant précis, ses yeux de glace fixes sur la brune. Malcom ne cachait pas l'envie qu'elle lui inspirait. Qu'elle le fuit, rien de mieux pour attiser ce feu et le rendre dévorant.

- On ne se battait pas entre nous, cette louve était un cabot dont on cherchait à maîtriser les élans de folie. Elle s'en était prise à une autre louve. La même qui a pu venir à ton secours ensuite, il me semble ? Mais vas-y, dis-le. Ma Meute de...?

Il fut le premier étonné de relever l'insulte qui lui brûlait de formuler, non sur lui mais sur la Meute. Qu'elle dise un mot de travers sur la Meute et il lui éclaterait la tête contre le comptoir, histoire de lui passer de l'envie de recommencer. Il paraît que le respect, ça s'apprend.
Le métamorphe s'était contenté d'emprisonner son poignet, relâchant rapidement la pression pour la laisser s'enquérir de son mec... Et surtout parce que son verre était arrivé. Il en prit une gorgée, arqua un sourcil sceptique vers Alice à la mention du "gentil et mignon". Il toussa un rire moqueur avant de secouer la tête. Et pourtant, la brune fit ce qu'il lui avait demandé. Malcom la regarda partir du coin de l'oeil, avec une énième pique qui n'était rien d'autres qu'un aveu de faiblesse.

Il aurait parié cher pour entendre ce que les deux tourtereaux se disaient, mais il n'était pas un Loup malgré ce qu'en pensait Alice. Son ouïe n'était pas si développé pour percer le tumulte ambiant. Alors le tueur à gages se contenta de boire tranquillement son verre et, ne la voyant toujours pas revenir, en fit de même avec le sien. Avec deux verres de whisky en plus, il se sentait bien plus dans l'ambiance... Et bien moins patient. Le métamorphe se leva pour les rejoindre, surprenant quelques phrases éparses de leur discussion. Oh non, Alice n'allait rien réussir à régler du tout ce soir.
Malcom la tira par le bras pour la détacher de l'étreinte du maigrelet et la ramener à lui. Tout en fixant ce dernier avec un air provocateur, ses mains se refermèrent sur la taille de la brune. Il l'enlaçait de dos, se répandant en des caresses appuyées sur son ventre que le tissu fin laissait à nu. Il le vit s'empourprer avant de lui réclamer en bafouillant de la lâcher. C'était tordant.

- Tu aurais dû te tirer quand elle te l'a gentiment demandé, mon gars.

Il la relâcha, comme il l'avait demandé, pour s'approcher de lui en deux pas rapides. Sa main agrippa sa veste. Le blondinet se recroquevilla sur lui-même, les mains levées devant sa tête en une défense misérable. Si Malcom lui laissait l'occasion, nul doute qu'il s'enfuirait sans tarder maintenant. Il n'avait pas besoin de frapper, mais il en avait envie. Lui refaire le portrait le tentait. Son poing partit sans attendre. Un craquement sonore retentit quand son nez accusa le coup avant de saigner abondamment, l'homme projeté à terre.

- C'est cassé, on dirait.

Un léger rire le prit, tandis qu'il se retournait vers Alice en haussant les épaules. Sa victime profita de l'occasion pour se volatiliser, courant à toute vitesse vers la sortie, la main devant son nez. Malcom le suivit du regard sans bouger.

- Toujours aussi séduisant ton rencard là ?

Certains avaient remarqué la scène mais personne ne jugea bon d'intervenir, de l'arrêter dans sa lancée. Il s'amusait bien ce soir, et ça allait continuer.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Jeu 2 Juil - 14:33

    Je trouvais gentil de la part de Finn de se montrer aussi attentionné et prévenant. Il voulait se positionner comme le chevalier servant de sa belle. Pour toutes les filles dont l’enfance à été bercée par les niaiseries de Disney, cette attitude serait passée pour un acte héroïque. Le problème avec les princes charmants, c'est qu’il devienne rapidement chiant. Je m’étais offusqué devant l’incompréhension de Malcom quant à mon choix d’homme. Au fond de moi je savais qu’il avait raison. C'était rageant qu’il puisse avoir raison. Finn était bien sur tout rapport. Ses doigts me caressaient toujours autant le bas de mon dos. Je voyais dans ses yeux lubriques que je l’intéressais, ainsi que mon décolleté plongeant. C'était l’effet escompté de ma tenue ! Rendre un homme suffisamment dingue pour me faire passer une bonne soirée, m’éclater, sans pourtant passer par la casse coucherie. Allumeuse ? Oui. Cette soirée devait juste me permettre de remettre le pied à l’étriller. Me faire draguer et draguer à mon tour, pour voir si j’étais toujours au point à ce niveau là. Je ne demande pas la lune !

    Finn continue son monologue en prétendant qu’il n’avait pas peur de mon ex, et que rien en ce monde ne pourrait gâcher cette soirée. Elle était déjà gâchée : par son monologue et surtout par Malcom. Finn ne m’écoutait pas, désirant ardemment m’impressionnant par une assurance si masculine. Cela pouvait paraître adorable, et j’aurais été sous le charme s’il n’y avait pas cette menace qui plane à quelques mètres de nous. Une menace que je sens m’enlacer par derrière. Je tourne mon visage vers Malcom, qui serre son étreinte, alors que je me tortille pour me dégager. Ses mains puissantes me caressent lourdement mon ventre. Bon ben, si Finn souhaitais devenir mon preux chevalier, c'était le moment de le prouver. Finn bafouille des menaces peu convaincantes. Je fronce les sourcils. On repassera pour le preux chevalier. Comme d’hab’ la princesse va se débrouiller seule !

    Le loup se décide enfin de me lâcher mais c'est pour mieux mettre son poing dans la figure de mon rencard. Ma main sur ma bouche, je regarde Finn pisser du sang. Merde. Il se lève maladroitement et sort du pub sans plus de cérémonie. Finalité de tout ça : soirée de merde ! Merci Malcom. Il n’avait pas besoin d’être violent. Je regarde Malcom satisfait de sa connerie. Apparemment, ça lui avait fait du bien. Je fais tomber mollement ma main, et lui lance un regard sombre.

    Je retire ce que j’ai dis, ce n’est pas la meute qui a un problème, mais toi … - dis-je en m’approchant de lui. – Un jour tu trouveras quelqu’un de bien plus coriace que toi Malcom, ce jour là tu ferras moins le fier … - lui lançai-je en me plongeant dans son regard azur. Il y a toujours un juste retour des choses. Je savais très bien qu’il n’en avait rien à faire. En ce qui concerne la fin du monde, nous ne serons jamais d’accord sur les responsabilités et les actes de chacun. Je resterais sur mes positions et lui également.

    Dans ce monde, il y a une catégorie de type qu’on appelle communément « les mauvais garçons ». Le genre de gars dont le comportement violent fait vibrer les petites culottes des jeunes filles. Malcom rentre dans cette catégorie, avec un écriteau qui clignote au-dessus de sa tête : « pas toucher, animal dangereux ! » Comment je le sais ? En voyant certaines filles du pub regarder Malcom comme s’ils s’agissaient d’un bonbon qu’elles n’hésiteraient pas à sucer. Malcom n’avait plus qu’à se baisser pour ramener une gonzesse chez lui. Elles étaient toutes chaudes et leurs regards nias me dégoutait. Je suis un peu hypocrite sur ce coup. Est-ce que le fait qu’il est pêté le nez de Finn ne m’avait pas fait vibrer ? Juste un peu. J’aime les hommes virils et je connais suffisamment ce genre de type pour ne pas me laisser harponner aussi facilement. Est-ce que j’ai peur de Malcom ? Oui. Je sais qu’il est dangereux et malsain. Face au danger, je n’ai jamais été très raisonnable.

    Tu viens de me gâcher la soirée … – dis-je en prenant une bouteille de tequila sur le plateau d’une serveuse. Celle-ci n’avait rien vu, passant entre les clients d’un air distrait. J’étais furax et blasé. J’ouvre la bouteille, buvant une bonne gorgée qui me brûle l’œsophage. Autant que je me soûle pour oublier le désastre de cette soirée. De toute manière, demain est un autre jour. - Alors qu’est ce qu’on fait maintenant ? – demandai-je en reprenant une bonne gorgée de tequila, qui me fit plisser les yeux et serrer les dents. Ce serait meilleur avec du citron et du sel ce truc. Il y avait peu de chance que Malcom me laisse là seule. Quoique ! Du coup, j’aurais la soirée pour me trouver un Finn de substitution.



avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Dim 5 Juil - 14:22

Malcom haussa les épaules, dans un geste des plus nonchalants. Que pouvait-il répondre d'autres devant pareille évidence ? Bien sûr, qu'il avait un problème. Disons plutôt qu'il aimait en avoir un certain nombre. Le danger était une nécessité, l'adrénaline une drogue. S'il n'avait pas sa dose, il devait bien se défouler autrement. L'alcool, le sexe et surtout foutre la merde... Etaient des bons palliatifs. On ne s'amusait jamais mieux qu'aux dépends des autres.
La petite Alice s'était rapprochée du grand méchant loup, sans craindre de se faire mordre. Il pouvait au moins lui accorder ce point, elle avait du cran. Enfin quand on ne possédait aucun moyen de pression pour éviter de se faire écraser, c'était bien vite de la folie. Elle l'affrontait du regard. Un sourire carnassier étira ses lèvres, irrémédiablement. Malcom inclina la tête, au plus proche d'elle. Son ton était bas, semblable à un poison mortel.

- J'attends de le voir avec impatience, celui qui me détrônera. La nature, c'est ça, ma belle... Un défi constant à relever où uniquement les forts survivent. Tuer ou être tué. Dominé ou être dominé... Tu saisis ? C'est toi, la proie...


Il lui avait attrapé le menton, son souffle se mêlant au sien. Ils empestaient tout deux l'alcool. Combien de verres avait-il bu déjà... Quatre ou cinq ? Il avait déjà perdu le compte. Mauvais signe. Il la relâcha dans un rire, lui rendant sa liberté. Elle tentait encore de lui offrir une maigre résistance, mais il sentait sa peur... Pourtant, elle ne le contrôlait pas. Il suspectait qu'une toute autre raison la poussait à rester et le défier. Elle aimait ça. Même si elle se le cachait bien, elle était aussi fascinée que face à un tigre en cage. Il attendait le moment où ce regard allait se muer en terreur sourde et qu'elle détalerait comme un lapin.
Mais non, elle prenait davantage de risques. Elle buvait, pour perdre encore davantage le contrôle. Elle était imprudente et ça allait lui jouer des tours. Il lâcha un nouveau rire, satisfait.

- C'était justement ce que je cherchais à faire...

Il s'empara des deux verres délaissés sur le comptoir avant de revenir à elle. Il ne répondit pas immédiatement à son interrogation, lui subtilisant la bouteille pour les remplir. L'un d'eux atterrit entre les mains d'Alice. Il trinqua avec elle, avant de boire cul sec. Il posa une main sur son postérieur avant de la ramener brusquement contre lui et de l'y maintenir contre son gré. Son rire était chaud contre sa peau. Il avait déjà oublié où il était.

- On boit. On baise. On s'éclate !
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Ven 28 Aoû - 12:03

    La tequila n’était pas l’alcool que j’appréciais le plus. Je suis plus du genre un bon whisky de seize ans d’âge, ou plus. Je bois avec une mine d’échec. Pas le bon alcool, pas le bon mec ? Malcom me parle de nature, et de la loi du plus fort. Je suis humaine, fragile physiquement à l’inverse d’un être surnaturel mais j’arrive tout de même à survivre dans ce monde. A mon niveau, on peut me considérer comme forte, non ? Là il me balance en m’attrapant le menton que je suis la proie. Je plonge mon regard dans le sien en fronçant les sourcils. J’ai cette impression de déjà vu. Où du moins de m’être déjà senti comme une proie. J’avais envie de lui dire qu’il n’était pas le seul à me faire ce genre d’allusion. Je soupire en sentant son haleine alcoolisé s’entremêler avec le mien. Il était content de me gâcher la soirée. Qu’il en profite ! S’il avait l’avantage à cet instant, pendant cette nuit, il ne l’aura pas un autre soir. La roue tourne pour tout le monde. Je le regarde s’éloigner de moi, et se diriger vers le comptoir. Je ne suis pas déçu qu’il me lâche un peu la grappe. Sauf que sur le coup, mes lèvres firent une moue lorsqu’il me rendit ma liberté. Je jette un œil sur la salle, et aperçoit à quelques mètres de moi la cible caractéristiques qu’on n’utilise aux jeux des fléchettes. J’avais envie de jouer. Je me balance sur mes pieds, la bouteille dans ma main.

    Malcom était de retour, avec des verres. Il me prit la téquila et en verse dans mon verre qui s’était retrouvé dans ma main je ne sais comment. Je commence déjà à avoir des troues de mémoires. Ce n’est pas bon ça ! Je le regarde boire d’une seule traite son verre et m’attraper par la taille. Sa main glisse sur mon postérieur. Il se sent tellement en confiance le loup. J’essaye d’enlever sa main de mes fesses et de me dégager de son étreinte, mais rien n’y fait. Monsieur Hastings avait décidé de me garder dans ses bras. Bon, lorsqu’on est dans les sables mouvants pour sans dégager, il ne faut surtout pas trop bouger. Je soupire une nouvelle fois, bois mon verre d’une seule traite. Je me rapproche de Malcom, me mordant la lèvre inférieur. Je cogite, cherche comme à mon habitude à me délivrer de ce que j’estime dangereux pour ma santé.

    Je souris à Malcom, décidé à changer de stratégie. – Ok pour boire, quant à baiser, ça reste à voir … - lui dis-je simplement en plongeant mon regard dans ses iris bleu. J’aime beaucoup ses yeux. Ils sont magnifiques, intense et cette lueur de folie me plaît. Bien évidemment, il est hors de question de lui confier mes impressions. Je penche la tête légèrement sur le côté. Je le dévisage, souriante, me laissant bercer dans ses bras. De ma main, je lui caresse le bras, constatant que ce que j’avais vu lors de la fin du monde, qu’il était bel et bien musclé. – Par contre on va s’éclater … que dirais-tu d’un petit jeu ? – Je lui caresse le visage, désignant le jeu de fléchette. – On fait une partie en trois manches chacun, celui qui met au plus prés ses trois fléchettes prés de la cible, gagne ! - Je regarde Malcom d’un air malicieux, passant mon doigt sous ses lèvres. – Si je gagne, tu me donnes ta parole que tu m’oublieras moi et mon petit cul. Tu ne viendras plus me faire chier pour la destruction de ta bagnole. Par contre, si tu gagnes … - Je rapproche mes lèvres tentatrices des siennes, les effleurant doucement - … je te laisserai me dire comment et où tu veux qu’on finisse la soirée. – Je prenais un risque, mais d’ici là je trouverais bien un autre moyen de m’éloigner de Malcom. Si je gagnais, il me laisserait tranquille. S’il gagne, au pire je passerai une nuit avec un prédateur sexy, au mieux je trouverais le moyen de m’enfuir. – Tu n’as rien à perdre ! – C'est vrai quoi ! Il pouvait avoir n’importe quelle autre fille. Il ne prenait aucun risque. Je lui prends la bouteille et verse une bonne dose dans chacun de nos verres.

    Faite que mon karma soit avec moi ce soir !
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Sam 29 Aoû - 20:51

La belle cherchait à se soustraire des attentions de la bête, en vain. Un rire le secoua, sans qu'il ne daigne relâcher son étreinte. C'était encore plus hilarant de la voir se débattre, comme si elle se pensait capable de donner le change. En lui écrasant la bouteille sur le crâne peut-être... Mais il surprenait cette lueur farouche dans son regard, la laissant entre deux eaux. Alice se demandait si elle devait fuir le prédateur qu'il était ou céder à ses envies sans tarder. Elle se mordillait toujours la lèvre ainsi, quand elle réfléchissait ? Il lui rendit un large sourire, attendant avec impatience l'excuse qu'elle comptait lui servir. Car elle en trouverait bien une pour dire "non" même si elle brûlait de dire "oui". S'ils n'étaient pas dans un lieu public, il n'aurait certainement pas hésité. Il aurait pris la décision pour elle et lui aurait imposer sa présence.

Mais le jeu était là. Et la brune s'y prêtait. Elle peinait à détourner le regard, comme si elle n'attendait que de se noyer dans l'eau glacée du sien. Elle se laissait désirer, éveillant ses sens par des caresses légères. Il restait calme malgré tout, suivant des yeux ce qu'elle lui désignait. Elle lui lançait un défi aux fléchettes, vraiment ? Il secoua lentement la tête, amusé. Si elle continuait de promener ses doigts ainsi sur son visage, il allait les mordre et prendre ce qui l'intéressait sans traîner davantage.

- T'as vraiment envie de voir si je vise juste ?


Ses lèvres étaient si proches qu'il les goûterait presque déjà. Le tueur allait se laisser tenter quand elle lui annonça la mise. Il fronça les sourcils, dubitatif. La garce voulait négocier sa reddition ? Elle était bien sûre d'elle, et encore plus de sa valeur. Il toussa un rire, amusé.

- Ton petit cul est sous mes mains. Je vais avoir du mal à l'oublier... Et tu crois vraiment que je le relâcherais pour une partie de fléchettes ? Quant à ma bagnole... Je connais pas une pute qui exige un tel prix pour coucher.

Elle pensait vraiment l'avoir avec des termes de contrat aussi déséquilibrés ? Il les négociait toujours, ses contrats. C'en était un peu un. Son ton s'était fait plus déterminé, moins séducteur.

- J'ai un peu trop à perdre et toi à gagner, au contraire. Evite-moi ton numéro de la vierge effarouchée... T'es gagnante dans les deux cas. Tu peux pas le nier. Mais c'est d'accord, jouons. On verra pour la bagnole plus tard. Si tu gagnes, je te laisserais tranquille et tu auras tout le temps de regretter l'occasion passée.


Il la relâcha enfin, lui laissant la bouteille et son verre pour chercher trois fléchettes. Il avait un peu trop bu pour viser si juste que ça, mais elle n'était pas mieux lotie. Il avait déjà eu à aligner des tirs malgré quelques verres en trop, mais les fléchettes... C'était différent. Savoir viser et lancer des projectiles était totalement différent. Il haussa les épaules, nonchalant. Dans le pire des cas, il irait voir ailleurs et...? La minette repartirait seule, sa soirée gâchée. C'était pas plus mal.

Il lui fit un signe de tête pour qu'elle se ramène. Malcom se posta derrière la ligne blanche avant de viser la cible. La première fléchette partit se planter dans le cercle du milieu. Au moins, il n'avait pas perdu la main. La deuxième effleura le centre. Il lui offrit son plus beau sourire avant de lancer la dernière, qui se ficha dans le bois à côté. Ok. Il n'aurait pas dû tourner la tête vers elle... Histoire que ça tangue un peu moins.

- Tsss ... Allez, à toi minette. Montre moi si t'es douée avec les objets pointus un peu.


Dernière édition par Malcom Hastings le Sam 29 Aoû - 21:02, édité 4 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Sam 29 Aoû - 20:51

Le membre 'Malcom Hastings' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 6, 8, 2
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Sam 29 Aoû - 22:13

    Mon cul était sous ses mains parce que je n’arrivais pas à me défaire de lui. Non mais ! Effectivement, aucune prostituée ne coucherait pour la poubelle qui lui servait de voiture. Elle avait de sérieux problèmes de levier vitesse (et ça n’avait rien n’avoir avec le fait que j’avais forcé dessus comme une furie). Il fallait qu’il accepte ce petit jeu. J’avais une chance de me sortir de ce merdier. Il fallait que mon karma et que la déesse soit avec moi. Sa voix me fit frissonner. Malcom semble plus déterminé que jamais. Moi ! Gagné sur tous les tableaux ? Je fis la mine de la fille qui ne comprenait absolument pas de quoi il parlait. Apparemment, il avait compris que j’étais attiré par lui. Ok, je voulais bien l’avouer. Mais ce ne veux pas dire que je devais coucher avec lui. Je n’étais pas de ces filles qui couchaient avec tout ce qui bouge. Je ne suis pas une nymphomane. Je préfère jouer les vierges effarouchées et coucher avec des mecs que j’ai sélectionnés scrupuleusement, selon des critères bien définis.

    Si je gagnais, il était d’accord de me laisser tranquille. Peut-être que je regretterais de perdre mais d’un autre côté j’aurais gagné une partie de fléchette. Je suis une compétitrice et je déteste perdre. Ça me rend toujours de mauvaise humeur. Je m’installe prés de lui, assise sur une table. La bouteille et mon verre son posé à mes côtés. Je vide mon verre d’une traite. Ce n’est pas la première fois que je joue à ce jeu avec de l’alcool dans le sang. Je peux y arriver. Je regarde Malcom se préparer, et lancer ses fléchettes. La première se plante dans le centre. Merde. Mon cœur s’affole dans ma poitrine. Il fallait que je reste calme. Je ne devais montrer aucune émotion. S’il se rendait compte qu’il me faisait peur s’en était fini de moi, et je perdrais ma concentration. La seconde, effleure le centre. Merde !

    Je croise les jambes, et lui souris lorsque j’aperçois son visage se tourner vers moi. Il était tellement fier de lui. La troisième fléchette se plante dans le bois. Je reste concentrer sur mon objectif. Gagner. Il me parle mais je ne relève pas. Suis-je douée avec les choses pointues ? On va vite voir si j’ai perdu la main. Je décroise mes jambes, le visage fermé et récupère les trois fléchettes que j’installe sur une table. Alignée l’une à côté de l’autre, la pointe dans la même direction. Je commence par échauffer mes poignés puis mes épaules. Je fais abstraction du bruit du pub, des regards qui se posent sur moi. Je suis en compétition. Je fais craquer mes doigts et prend les fléchettes. L’alcool embrunit l’esprit, j’en avais conscience mais ce n’est pas la première fois que je me prêtais à cet exercice. J’installe mon pied devant la ligne blanche, relève mon visage en inspirant l’air. Il fallait que je gagne !

    Ma première flèche se plante très prés du centre mais ce n’était pas terrible. Ma seconde fait mouche, et se plante dans le centre, et me fait sourire. Quant à la troisième, mon excès de confiance me fit rater mon lancé qui se plante au abord du cercle. Trop loin du centre. Je fais néanmoins mieux que Malcom. Ça pourrait être pire ! Je me tourne sur lui, et lui fais signe que la place est libre. A son tour ! Alors qu’il se place, je me rassoie sur la table, me serre un verre et avale le liquide. – Alors dit moi Malcom, si tu gagnes, tu voudrais qu’on aille où ? – demandais-je en me demandant ce que je raterais réellement si je gagnais. L’alcool me fit imaginer Malcom nu (vision que j’avais déjà eu droit en février). Je le passais littéralement au rayon X, le regard gourmand.



Dernière édition par Alice M. Keane le Dim 30 Aoû - 16:47, édité 2 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Sam 29 Aoû - 22:13

Le membre 'Alice M. Keane' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 6, 9, 3
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Lun 31 Aoû - 15:09

Les places s'échangèrent. Malcom se plaça en arrière pour lui laisser de l'espace, reprenant son verre sans pour autant boire davantage. Il se contentait de faire tournoyer le liquide au fond pour s'occuper les mains, le regard rivé à la cible. Un léger sourire en coin ourla ses lèvres devant le manège de la brune. Elle rangeait rigoureusement les fléchettes sur la table avant d'entamer un petit exercice d'échauffement, comme si tous ces gestes étaient étudiés et feraient la différence. Au moins, elle prenait ce petit jeu au sérieux. On pouvait dire que tout deux avaient l'esprit de compétition... Le métamorphe ne voulait gagner plus que pour gagner. La mise était forte intéressante, évidemment. Mais il ne voyait plus que la cible en cet instant, où se fichait chaque trait avec précision. Son expression était restée de marbre, alors qu'elle alignait deux de ses tirs mieux que lui. Raté... Pour cette manche.

- Bien joué. A croire que tu avais un verre de moins que moi... Ou de plus, remarque. Il ne me reste plus qu'à gagner les deux autres manches.

Il lui rendit un bref sourire et un regard entendu avant de partir récupérer les fléchettes. Alice avait fait exactement la même erreur que lui, à estimer que c'était gagné d'avance... Ce qui avait valu que le dernier tir soit aussi déplorable. Elle ne se vantait pas de sa performance ceci dit, restant très... Professionnelle ? Il n'avait bien que ce terme pour lui venir en tête. A croire qu'il était conditionné dès qu'il s'agissait de planter une cible...

Le métamorphe reposa son verre et se posta au niveau de la ligne blanche. Il marqua un temps d'arrêt, la fléchette encore en main. Son regard s'attarda sur sa silhouette fine, la détaillant de haut en bas avant de revenir à ce joli minois. Il se fendit d'un sourire plus prononcé, un rien narquois.

- Tu me fais quoi, là ? C'est une nouvelle technique pour me déconcentrer ?

Elle ne le lâchait pas du regard, ce qui ne manqua pas de le faire rire. Quel cruel manque de sincérité avec soi...

- Tu le sauras quand j'aurais gagné, minette... Sinon, tu n'auras plus que tes beaux yeux pour pleurer cette chance envolée. Allez... Tu peux le dire. T'en meurs d'envie. Tu veux seulement une excuse pour t'avouer vaincue et justifier que tu n'as pas cédé sans te battre un peu.

Il avait tenté son coup et ne s'était pas trompé. Sa question était révélatrice de sa pensée profonde : Elle voulait savoir ce dont elle risquait de se priver par orgueil. Il en était presque sûr maintenant. Mais dans l'immédiat... Cette cible.

La première fléchette se ficha en plein centre, dans un trait si précis qu'il en fut lui-même étonné. Il lâcha un bref rire, appréciateur. Le deuxième n'atteignit que le premier cercle, et le dernier se rapprocha bien plus du centre. C'était mieux que la première manche. Il devait commencer à dégriser, avec ce petit pari.

- L'échauffement est terminé maintenant. A toi.


Dernière édition par Malcom Hastings le Lun 31 Aoû - 20:33, édité 4 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Lun 31 Aoû - 15:09

Le membre 'Malcom Hastings' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 10, 3, 7
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Lun 31 Aoû - 19:00

    Je fis mine d’être outré devant son accusation. Moi, essayé de le déconcentrer ! Jamais, je n’oserais ! Je continue à l’imaginer nu, ses bras musclés m’encadrant dans un coin sombre. J’ai le droit d’être une fille qui préfère les types sages et fantasmer sur un mec comme Malcom. Il y a pas de mal à ça ! De plus, si ma façon de le détailler le déconcentre, ça m’arrange !

    Puis vient une vérité. Je tords mes lèvres contrariées et passe l’une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille. Je n’aime pas être démasqué. Du coup, je vais tout faire pour lui prouver qu’il a tord. – Crois ce que tu veux ! – Ma voix se fit sèche et je hausse les épaules. Il ne fallait surtout qu’il croit m’avoir cerné. – Comme si j’allais pleurer parce que j’ai eu de la chance de ne pas coucher avec toi. – Je ris et lui fit un sourire compatissant – Tu crois vraiment que j’ai envie de toi … tu rêve ! – Je suis orgueilleuse, c'est un fait ! Le pire est à venir, car si je perds, Malcom va découvrir que je suis également une très mauvaise joueuse. Ce qui bien sûr va inévitablement me mettre dans une merde noire.

    Il était tellement confiant que je sens mon sang bouillonner dans mes veines. Son excès confiance en lui, m’énerve au plus au point. J’avais envie de lui flanquer une raclé autant que de lui arracher ses vêtements. Oh nom de dieu ! Il faut que j’arrête de boire. Aussitôt pensé, aussitôt je laisse mon verre sur le côté. Je devais garder la tête froide si je voulais avoir une chance de gagner contre Malcom. – Dés que j’aurais gagné, j’aurais la satisfaction de plus te devoir quoique ce soit ! – Concluais-je en regardant ses fléchettes se planter dans le cercle. Fait chier ! Le rire de Malcom me rendait nerveuse. Il avait fait mieux que la dernière fois. Ça craint un max ! Je passe devant lui, avec le sourire et récupère les fléchettes.

    Je me place, inspire et expire puis lance ma première fléchette. J’esquisse un beau sourire lorsque je la vois en plein milieu de la cible. Je tourne mon regard vers Malcom. Erreur, son regard bleu glacial et ses lèvres me déconcentre complément. Je lance ma deuxième et ma troisième fléchette. L’une se plante dans la main d’un type placé trop prés de la cible et l’autre dans le bois. Je regarde l’inconnu grimacer de douleur – J’uis vraiment désolé … - lui dis-je confuse, la main sur la bouche. En vrai mec, l’homme fit mine que ce n’était rien, et ravale sa douleur derrière un sourire. Il s’enlève la fléchette, et me la rend. Je la récupère et la donne à Malcom gêné et en colère contre moi-même. Je m’installe sur la table, avec beaucoup d’appréhension sur la suite de notre pari.



Dernière édition par Alice M. Keane le Lun 31 Aoû - 19:12, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Lun 31 Aoû - 19:00

Le membre 'Alice M. Keane' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 10, 2, 3
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mar 1 Sep - 23:44

Elle avait cette petite moue caractéristique qui faisait penser au tueur qu'il avait encore visé dans le mille... C'était le cas de le dire. Elle essayait de donner le change, mécontente d'avoir été percée à jour. Si elle voulait vraiment éviter qu'il le remarque, elle aurait pu se montrer plus discrète. Quoique, l'alcool devait commencé à lui monter à la tête, alors que lui se sentait plus lucide le temps de ce petit défi. Gagner, c'était une question de fierté.
Le métamorphe rigola un peu devant les faux-airs qu'elle se donnait.

- Ben voyons... Je ne connais pas beaucoup de filles qui mettraient en jeu une partie de jambe en l'air si elles n'en ont pas l'envie. Non, elles s'abstiendraient plutôt de jouer. Ok... J'admets.


Il marqua un temps d'arrêt, un sourire en coin venant ourler ses lèvres.

- Peut-être que t'es juste en manque et tu te cherches un coup d'un soir. C'est pour ça, le petit jeu.

Il secoua lentement la tête, amusé. Qui croyait-elle bernée là ? Il la suivit du regard quand la brune lui passa devant, récupérant les fléchettes. Elle cherchait à se montrer confiante, mais elle commençait à douter de sa performance. Un petit sourire crispé, encore pour donner le change. Elle se positionna et tira sur le panneau.
Il haussa un sourcil appréciateur tandis que la première fléchette se fichait, elle aussi, en plein centre. Un bref rire le prit quand Alice se retourna vers lui, fière de son coup... Un rire qui s'accentua subitement en suivant le résultat des deux tirs suivants. Elle n'avait même pas été capable d'atteindre la cible ! Si facile à déconcentrer...

- Tu veux me laisser gagner, c'est ça ? Je te rappelle que c'est la cible, qu'il faut viser. Sauf si t'as décidé de changer de jeu entre temps...

Malcom récupéra les fléchettes et se positionna à son tour pour l'ultime manche. Il tira la première fléchette, qui finit à nouveau dans le bois. Une grimace lui échappa. Ca commençait mal pour lui, il était temps qu'il se concentre un peu mieux. Le regard rivé à la cible, subitement sérieux et rendu silencieux, il fit davantage abstraction de son environnement pour les deux derniers tirs. Un effort qui fut largement récompensé, la seconde se plantant dans le premier cercle et la dernière en plein centre.

Il lui rendit un bref sourire, satisfait, et retourna s'attabler. Il pouvait finir son verre en paix maintenant.

- Essaie de faire mieux maintenant. T'as la pression ?


Dernière édition par Malcom Hastings le Mar 1 Sep - 23:49, édité 1 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mar 1 Sep - 23:44

Le membre 'Malcom Hastings' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 2, 6, 9
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mer 2 Sep - 9:57

    Le type à la main blessé, ainsi que le monde autour se sont vite écartés de la cible. J’entends les ricanements de Malcom, et lui lance un regard sombre. – Aha très drôle ! – Petit con ! Qu’est ce qu’il avait à être là ce type d’abord ? Je commence à sentir les prémices de ma mauvaise foi pointer le bout de son nez. Je sais, je l’ai déjà dit mais je n’aime pas perdre. Une question fierté.

    Le problème avec l’alcool c'est que je fini par faire n’importe quoi. J’enrage d’être aussi nul. Pourtant ce n’est pas la première fois que je joue alcoolisé. J’aurais peut-être du réfléchir à deux fois avant de proposer ce pari à Malcom. Il fallait vraiment que je sois folle ou masochiste pour avoir eu cette idée. Je veux de Malcom mais pas vraiment. Je veux d’une relation sérieuse, mais pas vraiment. Autant de contradiction étrange qui me fait tourner la tête. Note à moi-même : en parler au docteur MacDuff. Je n’étais pas au meilleur de ma forme et soupire devant ma performance. Effectivement, il n’y a pas beaucoup de fille qui aurait proposé ce petit jeu pour avoir une chance sur deux de s’envoyer en l’air. A y réfléchir, je n’étais pas en manque. Malcom me plaît réellement. Aussi stupide que ça puisse paraître. Mon esprit est trop embrumé pour m’attarder sur les raisons de mon attirance pour lui. Je ne veux pas ressentir quoique ce soit pour un homme aussi dangereux, frappa-dingue et arrogant.

    Tellement sûr de lui le loup. A preuve du contraire, rien n’est encore gagné. Je regarde Malcom se placer, et se planter lamentablement au premier lancer. Je me retiens pas et lâche un rire narquois. Un rire de courte durée, lorsque les deux autres se plantent dans les cibles dont une en plein centre, j’ai du mal à respirer. Je reste un moment la bouche ouverte, avant de comprendre que j’allais perdre. Je lâche en me levant de la table un – Fait chier ! – sifflant et contrariant.
    Essayé de faire mieux ? Non, je vais faire mieux. On se bat jusqu’au bon, même si c'est mal engagé. Je récupère les fléchettes, me place devant la ligne blanche. J’étais bourré (ma vision m’indique un voile étrange devant mes yeux), contrarié (en grande partie à cause de Malcom) mais pas vaincu. Je pouvais y arriver.

    Tu as raison Malcom, j’ai terriblement envie de toi … - dis-je en mettant la première fléchette dans le centre. - … mais je ne veux pas d’un homme qui me voit comme un bout de viande. – ajoutais-je en mettant la seconde dans le centre. – ... je mérite mieux ! – concluais-je en mettant le dernier et clôturant cette partie par ma victoire. Je regarde Malcom avec sérénité. En fin compte, je n’avais pas perdu la main. – Je t’ai vu te battre pour sauver les tiens, … ce qui indique qu’en fin compte, … - ma main faisait des cercles au niveau de sa poitrine - … tu as un bon fond ! – je me reprends rapidement – ce n’est pas très visible mais ça dois être là quelque part ! – je me rapproche de lui. - c'est pour ça que je crois que tu me plais beaucoup, mais ce n’est pas suffisant pour que je laisse tes mains se poser sur moi. Sinon, j’ai passé une bonne soirée. Avant que je parte, tu veux que je te commande un nouveau verre ? C’est la moindre des choses que je puisse faire … - J’avais le sourire. J’avais gagné ! Si je ne me retenais pas je ferrais la danse de la victoire, me tortillant dans tout les sens.


Dernière édition par Alice M. Keane le Mer 2 Sep - 10:20, édité 2 fois
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Mer 2 Sep - 9:57

Le membre 'Alice M. Keane' a effectué l'action suivante : Lancer les dés

'D10' : 9, 8, 8
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Jeu 3 Sep - 12:27

Alice ne goûtait pas à la plaisanterie autant que lui, mais elle avait beau le fusiller du regard, il n'en démordait pas. C'était pire même, car son sourire s'étirait, charmeur. Sa colère ne la rendait que plus désirable encore et le métamorphe ne se lassait pas de la provoquer. Elle était tellement sûre d'elle... Et cette couche de certitudes s'étiolait plus la soirée avançait, plus les fléchettes se plantaient avec précision dans la cible. Il était plutôt bien parti pour remporter la dernière manche, même s'il commençait sérieusement à douter qu'elle respecterait sa parole. Enfin, ce n'est pas comme s'il comptait lui laisser le choix n'est-ce pas ? Elle aurait tôt fait de changer d'avis. La brune avait bien besoin de lâcher prise, et lui aussi.
Elle ne prit même pas la peine de le démentir cette fois, commençant à céder du terrain. Elle lâcha un rire moqueur, de bonne guerre, avant de la fermer aussitôt dans un juron bien senti. Ca rigolait moins d'un coup, en constatant le résultat final. Difficile de faire mieux avec autant de verres en trop. Malcom revint s'accouder à la table, toujours avec ce même sourire, ne se permettant plus le moindre commentaire. A ce stade de la soirée, Alice s'enfonçait très bien toute seule.

Enfin ça, c'était ce qu'il croyait... Avant de la voir mettre en plein centre trois fois de suite. Il siffla, d'un air appréciateur. A retenir que sous le coup de la colère, elle avait les nerfs plus solides et le bras sûr. Pas mal... Il venait vraiment de perdre là ?

- Putain, sérieusement...

Malcom s'était bien défendu malgré tout, mais ça le faisait royalement chier. Si certain de remporter la mise... Il avait joué, il avait perdu. Il aurait peut-être pu se remettre de sa débâcle si elle ne lui avait pas déballé tout son speech moralisateur. Comme s'il avait besoin de ça... Il grogna, d'un air peu amène.

- Epargne-moi ça, Alice...

Lui, bon fond ? Allez... Assez de sermons. Il n'était pas venu boire un verre pour entendre pareilles conneries. Il éclata d'un rire violent, qui se stoppa aussitôt. Instable. Le métamorphe attrapa subitement sa main pour stopper son geste, son regard polaire ancré en le sien. Il serrait sans contrôler sa force, sans se préoccuper de lui faire mal.

- Ce que tu as vu, c'est quelqu'un qui n'en a rien à foutre de toi, ma belle. J'ai pas eu à réfléchir longtemps avant de décider de te jeter dehors, le cul sur le béton, malgré les semi-démons tout proche. Ouais, tu n'étais qu'un bout de viande à leur balancer pour couvrir notre fuite, comme tu n'es qu'un bout de viande qui devait apaiser ma faim ce soir. Retiens ça.

Son ton était froid, implacable. Il était nécessaire de remettre les choses en place, même s'il ne pensait pas totalement ce qu'il disait. Le métamorphe avait fait peu de cas d'elle ce soir, car elle passait après les siens et sa mission de protection. Il n'avait seulement pas besoin de sa considération et de s'entendre dire des choses pareilles. Ce qu'elle recherchait en lui, il ne l'avait pas et surtout, ne voulait pas l'avoir. Sa faiblesse, qu'elle se la garde !
Le métamorphe relâcha finalement sa main et la repoussa dans la même lancée. Il se leva de table, posant un billet à côté de la bouteille quasiment vide qu'Alice avait dérobé plutôt dans la soirée.

- T'as gagné, et je tiens toujours parole. Maintenant, trouve-toi un mignon agneau inoffensif pétri de bonnes intentions pour te tenir compagnie dans une morne vie bien méritée. Bon courage. Ils sont tous morts en Février ou presque.

Il n'aimait pas perdre et ne se priverait pas de doucher son enthousiasme. Pourtant, Malcom s'en tenait à ce qu'il avait dit. Il récupéra sa veste, sur le départ. Il se fendit d'un mince sourire, jetant un regard par-dessus son épaule vers la brune qu'il laissait derrière lui.

- J'ai assez bu pour ce soir. J'ai besoin d'autre chose, que je ne trouverais pas ici. Rentre chez toi Alice. Un conseil... Evite de recroiser la route de type comme moi et de jouer à nouveau avec le feu. La plupart t'auraient respecté aussi peu que leur propre parole.

Il lui rendit un signe de la main avant de passer le seuil de la porte.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   Jeu 3 Sep - 15:11

    Malcom avait perdu son sourire, ses traits étaient tirés et peu avenant. En bonne joueuse (oui, j’ai tout de même gagné), je ne souris pas trop laissant mon adversaire digérer ma victoire. Il semblait contrarié et me prit la main. Je sentis une douleur envahir mes phalanges. Aie. Je ne dis rien, grimaçant. Apparemment, je l’avais vexé. Son regard bleu fixait le mien. Une façon que je prenne en compte ses paroles avec sérieux. Tout mon corps se crispe sous la froideur de ses propos. Ainsi, il me confirme que je n’étais qu’un bout de viande, et que si je m’étais fait tué par un semi-démon, ça lui aurait fait ni chaud, ni froid. Je m’en serais douté, et pourtant. Pourquoi s’énerver pour des propos d’un bout de viande ? Il ne me contredit pas concernant sa volonté de protéger les siens, préférant mettre l’accent sur le fait qu’il m’a balancé sur le bitume. Ce qui me réconforte d’une certaine manière était que j’avais raison. Il est attaché à sa meute. Ils sont importants pour lui. Quelqu’un aussi sombre que Malcom aurait-il un cœur ? Le loup me lâche enfin la main et me repousse. Je masse ma main douloureuse, le regardant laissé un billet pour la bouteille. Il part vexé me balançant encore quelques piques acerbes.

    Une vie morne ? Elle n’était pas des plus réjouissante, mais morne ? J’ai envie de sourire mais j’évite. J’avais envie de rire aussi, mais là il s’agit plus d’un effet second du à l’alcool. Je n’avais pas envie de l’énerver encore plus, et qu’il décide de revenir sur notre accord. J’en suis sûr il ne reviendra pas sur sa parole, et pourtant je ne prends pas le risque en lui balançant une pique. Je ne voulais plus qu’il me reparle de sa fichu bagnole, de ses chemises que j’ai malencontreusement tâchées. Quant au fait de me mettre dans son lit ? J’ai plus qu’à me convaincre que c'est pour le mieux. Je n’ai pas besoin d’un homme comme Malcom. Non ? Ce qui est sûr c'est que je n’ai pas besoin d’un agneau non plus.

    Il me fait signe de la main et dés qu’il passe la porte, je lève les bras en l’air et me tortille dans tous les sens. Joyeuse. Victorieuse. Je n’allais pas rentrer ce soir. J’allais fêter ça ! Ma soirée avait peut-être mal commencé mais j’allais finir en beauté. Calme et sereine, je tourne mon regard vers le comptoir. Jack se tenait là, remplissant des chopes. Ma victoire j’allais la fêter avec un ami, et c'était loin d’être un agneau.
FIN
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée bénéfique ou pas ? [Livre III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une soirée faite de premières.[Livre I - Terminé]
» Petite soirée au bar ? [Livre 1 - Terminé]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End
-
Sauter vers: