AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Ecoute seulement |Jack
MessageSujet: Ecoute seulement |Jack   Mer 10 Juin - 13:45

Le monde se meurt.

La nuit se fait reine.

La violence s'abreuve à la bêtise.

Je ne suis qu'une ombre qui s'avance avec la lenteur de l'absence. Le denim et le cachemire remplacent pour un temps la richesse d'une soie plus remarquable. Partout où mon regard se pose, il n'y a que gravats. Un chaos délicieusement ouvragé qui ravit l'âme perfide que je cache, que je dompte avec pour seul compagnon un soleil noir et son rire en seuls rênes de la bestialité. Il y a sur ma langue quelque chose d'amer et de miel. Goûter encore et encore au carnage. Laisser l'étincelle colérique traverser le bleu glace qui gouverne l'espace. L'onde noire qui couronne mon visage s'anime sous le souffle de la nuit. Il ne règne qu'un silence de marbre. Il n'y a que mon rire qui scintille durant un instant alors que je me détourne. Parfaite enfant au milieu de l'enfance. La mort chevauchant les morts. Etrange image mais si véridique.

Mon errance n'aura de fin que lorsque je le déciderais. Et lorsque la musique de ma marche s'arrête, le bleu est teinté d'un rouge délicat. Quelque chose d'attirant, comme plonger dans un monde encore vif, stigmatisé mais vif. Il y a toujours quelque chose de délicat dans mes gestes, d'aérien dans ma démarche. Quelque chose d'insondable nageant au cœur de mes iris de glace. Durant un instant l'ombre de mes cils recouvrent d'un voile sombre l'azur avant que je ne pénètre la chaleur étouffante. Les murmures qui s'élèvent en une musique sans harmonie. Cela ne me gêne pas tandis que je louvoie avec agilité jusqu'au bar. La patine est ancienne. Le temps s'est inscrit dans ses creux. La pulpe de mes doigts en caresse les rainures avant que je ne me hisse sur un tabouret.

L'azur survole un instant et se pose avec quelque chose d’irréel sur l'homme qui œuvre derrière le bar. Je regarde ses gestes assurés, ploie un peu la nuque et fini par sourire avec un rien d'étrangeté dans les yeux.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ecoute seulement |Jack   Jeu 18 Juin - 1:51

Le chaos avait frappé la ville, le pays, la Grande-Bretagne et même le monde. L'humanité mettrait sans aucun doutes du temps à se relever après tout cela. Voir les villes dans des états si pittoresque ne pouvait que vous nouer le cœur. Devant chaque battisse en ruine, l'on ne pouvait que s'imaginer les horreurs qui s'y étaient produites, sans pour autant toujours, ne serait-ce qu'effleurer la réalité. L'on ne pouvait qu'imaginer les morts liés à de pareils dégâts, remerciant le ciel ou … Qui vous voulez d'être encore en vie. Cela devait certainement être difficile de croire en une quelconque existence divine après pareil carnage. Certains ne voyaient là que la désolation, ne pouvant s'imaginer qu'un Dieu que l'on disait miséricordieux pouvait autoriser pareille chose à ses enfants. D'autres voyaient en ce cataclysme l'apocalypse, le jugement dernier. D'autres encore, ne voyaient là qu'une mise à l'épreuve, que l'humanité devait surmonter, d'une façon ou d'une autre. C'était le cas de notre cher Jack, qui, même s'il n'avait jamais été le plus fervent des pratiquants, avait toujours cru en l'existence de ce vieil homme fait de lumière. Il s'était d'ailleurs récemment surpris à prier quelque fois, plus particulièrement pour le bien de sa chère fille adoptive. Sa survie à lui, sa santé, il n'en avait que faire. Tout ce qui lui importait désormais était que Leah s'en sorte, de fait, il était bel et bien forcé d'aspirer à vivre encore quelques temps afin de veiller sur elle et, la protéger de tous ces être malfaisants. Le paradis, l'enfer, avec la vie qu'il mena durant les Années Sanglantes, sa destination était déjà toute tracée. Il ne rechignerait pas, au plus profond de lui, le quarantenaire savait pertinemment que de tels pêchés ne pourraient être rachetés. Leah était son chemin vers la Rédemption, tout comme celui de la vie et de la joie. Rien sur cette terre ne pourrait les séparer, rien.

Ainsi, une fois les affrontements titanesques enfin terminés, notre ami put se dire chanceux de voir son établissement encore debout, contrairement à de nombreuses maisons aux alentours. Sa clientèle s'était démultipliée après ses événements, nombreux étaient ceux à chercher un certain réconfort dans l'alcool. Un commerçant avec peu de scrupules aurait vu là une occasion en or pour s'en mettre plein les fouilles en augmentant les prix, mais, ce n'était pas le cas de notre homme. Lui au contraire, les baissa, sachant que dans tous les cas, vu l'afflux, il ne perdrait pas un pence. Mieux encore, il n'hésitait pas à offrir quelques verres. Cela finit d'ailleurs par lui faire une bonne publicité et de nouvelles personnes se montraient régulièrement. Avec le temps, l'ancien soldat put trouver quelques musiciens pour tourner dans son Pub, principalement du rock anglais ou des dérivés de musique celtique, ce que notre ami adorait tout particulièrement.

Par une belle soirée, une inconnue fit son apparition dans l'échoppe. Une femme d'une beauté rare, enivrante et subjuguante. Une de celles qui faisait tourner les tête et rendait jalouse. Une femme dont on ne pouvait oublier ne serait-ce que le regard et encore moins le sourire. Sourire que Jack eut la chance d'apercevoir lorsque la sylphide vint prendre un tabouret à son comptoir. Sourire que l'homme mûr tenta de lui rendre, malheureusement bien moins rayonnant. Finissant de rincer une des chopes, il s'essuya les mains sur son chiffon avant de s'approcher de la belle.

« Bonsoir, qu'est-ce que je vous sers ? »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecoute seulement |Jack   Jeu 25 Juin - 15:07

La lippe délicatement ourlée de rouge profond s'incline encore. Je laisse le silence devenir mien tandis que je parcours ses traits d'un regard presque trop scrutateur. L'âge le marque avec noblesse. Sa voix vogue sur des timbres velouté et rocailleux dans le même temps. Une valse plaisante et apaisante.

« Votre plus vieux cognac, merci. »

Ce breuvage ne passera pas mes lèvres. Mais il l'ignore. Cependant, j'en aime le parfum. Entre rudesse et douceur. Le bois en fragrance musquée. J'apprécie ce parfum à nul autre pareil. Il devinera à mon ton que je ne veux que le paradis et non la lie. Mes mains glissent un instant sur le bois. Ma paume s'en abreuve tandis que le denim qui couvre mes jambes se croise lentement. Je suis un ange de mort, cela est certain. Mes malédictions se nourrissant de mes désirs.Mes désirs prenant leur source d'un rire encore bien trop absent à mes lèvres. L'orbe bleutée s'égare un instant sur ce qui m'entoure.

« Qu'un endroit tel que celui ci ai échappé aux événements derniers est presque un miracle. »

Mes iris scrutent un instant les rires et les sourires. Il reste encore des stigmates, des blessures qui ont déchirés les âmes et les cœurs.

« On dirait presque un refuge dorénavant. »

Juste un murmure qui s'échappe avec une langueur indéfinissable d'entre mes lèvres. Et l'iris le poignarde encore, au plus profond de ce qu'il m'oppose alors que le verre apparaît. L'arôme qui s'en dégage amène un soupir satisfait et doux. Mes gestes sont toujours savamment calculés alors que je porte ce nectar à mes narines et sur ma bouche se glisse un sourire rêveur :

« Absolument parfait... »

Son goût me restera étranger hélas. Mais les effluves restent un plaisir en soi. Un plaisir délicat et savoureux dont je ne me prive pas.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ecoute seulement |Jack   Jeu 9 Juil - 2:06

L'inconnue semble bien étrange et bien mystérieuse, semblant venir d'un autre monde. Non pas que Jack ait pensé à une louve, un vampire ou quoi que ce soit d'autre non. Il aurait plus imaginé une sorte d'ange, ou une sylphe peut-être. Une créature énigmatique, enivrante à la grâce infinie. Une telle personne n'avait guère sa place en de tels lieux et ça, notre ami ne pouvait se l'enlever de l'esprit. La jeune femme le regarda un bref instant suite à sa question. Le scrutant même. Cela faisait longtemps qu'une femme ne l'avait pas regardé ainsi. Cela ne put que le faire sourire en coin. Non pas qu'il s'imaginait des choses non, mais cela ne pouvait que faire plaisir. Dans tous les cas, la belle semblait savoir ce qu'elle voulait. Du cognac. Du vieux cognac. Le plus vieux possible même. La scrutant à son tour quelques instants, voulant s'assurer que ce choix était bel et bien définitif, le tenancier se baissa sous le comptoir pour attraper une bouteille dont l'étiquette s'était presque effritée avec l'âge. Tirant deux verres qu'il remplit convenablement, la sublime reprit la parole. Celle-ci s'étonnait de l'état des lieux, parlant même de miracle. Cela fit rire Jack. Lui pensait la même chose. Que ce soit le destin ou Dieu lui-même, quelle que soit l'entité derrière cela, elle semblait avoir l'anglais à la bonne, pour son plus grand bonheur. Rapidement, après voir jeté un œil dans la salle, elle rajouta que cet endroit lui faisait penser à une sorte de refuge. La chose ne put que rendre heureux et fier le propriétaire.

« C'est … Ce que j'espère. J'ai été chanceux au cours des derniers événements, il ne doit pas rester beaucoup de bâtiments intacts dans la ville, peut-être même dans le pays. Alors, je fais comme je peux pour aider. L'alcool n'est peut-être pas la meilleure des solutions, mais, à court terme, cela aide de nombreuses personnes. Nombreux sont ceux à avoir tout perdu, ici, ils ne sont pas seuls à déprimer. Ils peuvent discuter, avec n'importe qui. Certains retrouvent même des amis. Je pense que l'union et la solidarité est pratiquement la seule chose qui reste à l'humanité pour remonter la pente. Enfin … Humanité. Je … Je n'ai pas vraiment de mot pour englober les … Autres. Je n'ai jamais vraiment pensé à de terme correct pour les nommer. »

Riant légèrement, le barman tendit le verre à la jeune femme avant de lever le sien, semblant vouloir dire 'santé' avant de le vider d'un coup, laissant enfin s'échapper un grand soupir d'extase. Un pur délice.

« Je ne refuse personne. Tant que cette personne sait se tenir, je ne vois pas le problème. Nous avons tous étés touchés par les récents drames, il faut nous serrer les coudes. Cela peut parfois mal se passer, nombreux sont ceux à avoir des mauvais souvenirs de vampires ou de loups mais … C'est la loi ici et, je suis le seul juge. »

Son sourire se teinta peu à peu de tristesse et de nostalgie. Son passé à lui fut amer et terrible avec ces fameux vampires. Ceux qui avait décimés sa famille, n'épargnant même pas le nourrisson. Pour cela, Jack les haït grandement durant un très long moment, partant même en croisade contre eux. Par chance, une louve lui fit retrouver la raison, le faisant même prendre un chemin vers la rédemption. Quoi qu'il puisse faire à l'avenir, le soldat n'effacerait jamais les carnages qu'il a pu engendrer, mais il ferait tout pour faire amende honorable. Malgré tout, dans les batailles qu'il mena, certaines étaient nécessaires pour le bien de tous. Son regard finit par se perdre une fois de plus dans les yeux ravageurs de cette inconnue qui ne semblait vouloir goûter l'alcool commandé, préférant en profiter que grâce à ses narines. Intrigué, notre ami continua quand même sur sa lancée.

« Certains auraient pu profiter de la situation. Le seul Pub a des kilomètres, des gens mal intentionnés auraient pu gonfler les prix. Moi … Héhéhé … Certains disent que je suis idiot et trop gentil. Trop bon trop con même mais … Je vend le moins cher possible, pour que tous puissent profiter de l'endroit, de la musique et de la communauté. Juste de quoi vivre, je ne veux en aucun cas pénaliser ma fille pour cela. Mais … Je change de sujet mais … Je suis désolé, cela m'intrigue. Vous ne comptez pas boire votre verre ? Ne le prennez pas mal mais … Je n'ai jamais vu ça. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecoute seulement |Jack   Sam 11 Juil - 15:18

L'azur ondoie le temps d'un souffle. Il est difficile de deviner ce qui hante mes songes alors que je le regarde. Je me laisse un instant bercé par le son de sa voix. Mais je n'en oublie pas les mots, loin de là. Alors mes lèvres s'incurvent doucement, comme un rêve qui s'éveille doucement.

« Nocturnes. C'est ainsi que l'on dit. Pourquoi d'ailleurs, il n'y a guère que les vampires pour errer dans la nuit. »

Les bêtes pouvaient aimer le soleil sans en mourir. L'ombre de mes cils embrasse l'azur et le parfum délicat de l'alcool enivre mon odorat avec la langueur d'un miel précieux. D'un nectar qui ravit l'âme et le cœur. Je ne suis que noirceur. Plus sombre que la nuit elle même. Mais il me plaît de versé un rien d'éclat de lune dans ce que je peux être. La grâce est divinement aérienne alors que je caresse doucement les bords de mon verre. Mes iris n'ont jamais quitté les siennes. J'aime ce qu'ils reflètent. L'azur ne frémira pas alors que se déversent les mots injuriant.

« Et quel juge êtes vous ? »

La nuque ploie un peu et l'azur devient plus aiguë. Se noyant dans les vagues insondables de ma psyché. L'horreur s'était déversé. La raison c'était assombrie de folie. Je lis les émotions se peindre en valse su son visage. Les masque voltent et se confondent. Il y a tant et tant. L'iris se mêle de rire sombre alors qu'il se berce de question. Le dos de ma main deviendra un trône pour mon menton. Un index suave s'envole doucement jusqu'à mes lèvres. Chut...Ne pose pas tant de question...Et pourtant, derrière cette colonne de marbre, les lèvres s'étirent. Peu à peu. Avec lenteur et langueur. La perle de mes crocs ne tardera pas a se dévoiler. Ma voix s'éprend de velours et de roc. Une avalanche délicieuse de sonates perlées.

« Vous ne pourrez plus le dire dans ce cas. Il se trouve que j'apprécie particulièrement l'arôme de ce nectar. Ce breuvage n'était pas né lorsque je vis le jour, j'ignore sa saveur et je l'ignorerais toujours. Néanmoins, son parfum reste un plaisir à mes sens. »

La rose rouge de mes lèvres se referme. Comme privée de soleil. L'amusement demeure dans mes iris et aussi quelque chose de bien plus dangereux. L'hydre ne se laisse abattre et montre les crocs si la violence se fait maîtresse.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ecoute seulement |Jack   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ecoute seulement |Jack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Le Centre-Ville
-
Sauter vers: