AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Such a stupid night ... [PV Torben]
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Jeu 6 Aoû - 21:46

Je me rends bien compte de la complexité de la situation. Je me rends compte de tout, en fait. Je sais que je ne suis pas à ma place. Je sais que je n'ai rien à foutre ici. Que j'aurais dû me tirer depuis longtemps, comme me l'aurait soufflé un instinct de conservation plutôt étouffé par des années d'ignorance mutuelle. Pourtant je restais là, à côté de cette femme que j'avais contribué à abîmer et qui m'avait moi-même foutu en vrac. J'avais mal partout. Au crâne. Aux lèvres, là où j'avais été cogné, mordu. Je sais déjà que de superbes ecchymoses m'attendent dès demain. Ca et une formidable gueule de bois. Je me perds, ici et maintenant. Plus rien n'a de sens. Je me suis battu pour des chimères toute ma vie, pour masquer quelle était ma véritable nature, pour camoufler l'horreur qui m'habitait depuis toujours. J'étais lâche, d'une certaine manière. Courir sous les balles n'a jamais été signe de bravoure mais plutôt d'imbécilité certaine. J'avais toujours été comme ça. Un peu crétin. Inconscient. Tout ça pour me fuir moi-même. Et maintenant, voilà que je joue avec une fille qui, il n'y a pas si longtemps, était ma pire ennemie. Elle et toute sa bande d'amateurs n'avaient jamais su m'attraper. Ils voulaient me neutraliser, me juger, pour le retentissement médiatique que ce serait et cette si belle victoire de la justice. Grand bien leur fasse, à cet énorme tas de cons. Je ne me rendrais pas comme ça. Par simple esprit de contradiction. Tout serait calme, tranquille, si tout devait se terminer en prison ou même, soyons fou, au bout d'une corde. Mais je me connaissais pour savoir parfaitement que je ne pourrais pas m'y résoudre.


Allez, arrêtez moi, qu'on en finisse.


La jeune femme est furaxe mais cela ne change rien. Toussotant et crachotant, elle reprend contenance. Je ricane à ses paroles. Alors là, c'est la meilleure. Elle parle de mort comme si ce n'était rien, mais quand on ne peut pas grand chose, et bien c'est déjà beaucoup, vous pouvez me croire. Sans réussite aucune, l'agent se laisse retomber à côté de moi.



| Oh, alors maintenant, vous relâchez les gens quand ils disent arrêter de tuer tout le monde ? Ah, quand je pense à toutes ces années d'enquêtes et de moyens attribués à la capture d'individus comme moi... C'est le contribuable qui sera content si ça se sait un jour, que tu m'as laissé filer. Alors quoi, quelques petits bisous et t'oublies ce que t'es sensée faire? |


Clope vissée au bec que je m'allume, je grimace lorsque je range le briquet, bien conscient que mon corps me tirait de partout. Je lui jette à côté de moi un regard de haut en bas.


| Ou tu m'arrêtes, ou tu me laisses rentrer chez moi. Si ce mot a encore un sens, quel qu'il soit. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Sam 8 Aoû - 19:28

Sasha avait tellement mal au crâne qu'elle avait l'impression qu'il était sur le point d'exploser. Elle n'osait même pas se demander ce qu'il en serait le lendemain, une fois que tout ça serait enfin terminé. Si ça arrivait bien un jour. Là, dans l'immédiat, elle ne savait plus rien du tout et elle n'était toujours pas en mesure de réfléchir à quoi que ce soit de cohérent. Si ça avait été le cas, elle aurait déjà été horrifiée parce qu'elle avait pu dire ou faire, surtout au cours des dernières minutes.

Pourtant, elle restait là, fixant cet homme tant détesté sans être capable d'être autre chose qu'une hystérique dont les actes dépassaient de loin le seuil de cohérence qu'elle s'était fixé depuis longtemps. Mais elle y repenserait, plus tard, si un jour elle osait jamais se remémorer ce qui était en train de se passer. Allez savoir si c'était le fait de se faire étrangler ou les paroles de Badenov mais Sasha réussit à retrouver un semblant de calme, arrêtant d'essayer de lui arracher la peau à coup de bec et ongles.

Se relevant alors tant bien que mal et restant cette fois-ci en appui sur ses coudes, Sasha le fixa longuement avant de lâcher, dans un curieux mélange de colère et d'ironie.

"Tu crois vraiment que c'est ça qui me ferait hésiter ? Une roulade dans les poubelles et hop, j'oublie ce pourquoi je me bats depuis des années ? Tu te surestimes vachement quand même. Je suis peut-être cinglée mais t'es pas mieux, je confirme."

Elle se laissa retomber, grimaçant, essayant d'occulter une réalité encore plus stupide. Les choses ne se faisaient pas dans les règles, tout avait beaucoup trop dérapé pour qu'elle ait l'impression que l'arrêter était la bonne façon de conclure cette soirée. Mais il n'y avait aucune bonne façon à bien y réfléchir, vu qu'elle n'était pas capable de le tuer. L'espace d'un instant, Sasha regretta tout de même de ne pas avoir une arme sur elle, les choses auraient été bien plus simples, surtout maintenant que son cerveau donnait l'impression de vouloir coopérer de nouveau, en tout cas, de faire le minimum syndical.

A sa nouvelle répartie, elle chuchota, plus pour elle-même qu'autre chose.

"C'est vraiment n'importe quoi…"

Puis, d'un ton plus haut, alors qu'elle fixait la cigarette sans vraiment la voir.

"Tu sais que je te peux pas te laisser rentrer comme ça chez toi ou ailleurs, peu m'importe. Mais va falloir me laisser une minute."

Prenant une profonde inspiration, elle ferma les yeux quelques instants, essayant d'occulter les élancements qu'elle ressentait partout dans le corps. Sans bien savoir comment, elle réussit à se redresser puis à s'assoir en tailleur, ses jambes craquant à chaque mouvement qu'elle faisait. La tête lui tourna un peu mais elle cilla à plusieurs reprises, se débarrassant des points noirs qui voletaient devant ses yeux. Redressant le menton, elle ancra son regard dans celui de l'homme à ses cotés avant de souffler, d'un étonnamment calme.

"Torben Badenov, vous êtes en état d'arrestation."

Ridicule, c'était tout simplement ridicule. Il n'y avait pas d'autre mot à mettre sur ce qu'elle était en train de faire. Comme s'il allait venir, comme si elle allait réussir dans son état à le mettre sous les verrous. Il ne valait guère mieux c'était certain, mais Sasha le savait maintenant bien assez vicieux pour être capable de tout, encore plus maintenant.

Enfin, à tout prendre, elle aurait enfin au moins réussi à prononcer ces quelques mots, même si ça ne rimait plus du tout à rien.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Dim 9 Aoû - 23:02

La fille, finalement, n'aura pas ma peau semble-t-il. En tous cas pas dans l'immédiat. Si j'ai perdu assez rapidement toute impulsion bestiale qui me poussait à la prendre, ici et maintenant, comme un objet, un exutoire, elle semblait de son côté avoir arrêté de vouloir ma mort à tout prix. Grave erreur,n mais je n'allais pas la contredire sur ce point. Comment cela pouvait il être à ce point paradoxal, que je désire tant la mort, lassé de la vie, alors que quand elle se présente à moi je me défends de manière acharnée ? C'est incompréhensible, tout bonnement. Je ne sais pas pourquoi. Quelque chose cloche chez moi, c'est devenu depuis longtemps évident. Mais quoi exactement ? Qu'est ce qui peut expliquer cette situation ? Rien, j'en ai bien peur. Je hausse les épaules aux paroles de la jeune femme. Que dire de plus à ce sujet là?Cela me semblait tout aussi évident qu'elle était paumée. Peut être pas autant que moi, c'était certain. Peut être qu'elle ne le serait jamais au point que j'avais atteint. Qu'importe. Cet univers est rempli de paumés et de tueurs. De personnes qui ont des choses à perdre mais qui sont trop cons pour le voir avant qu'il ne soit trop tard. Les choses ne vont pas mieux en Ecosse. Ce pays est maintenant trop gravement atteint pour que les événements puissent changer favorablement. Ses habitants, c'est pareil. Ils vont tous se consumer dans la ruine nationale.


| J'en sais rien, et je m'en fiche. C'est juste que c'est pas trop sérieux de se battre à mains nues contre un criminel, si ? Et de se laisser embrasser et tripoter non plus, d'ailleurs. |


Lui laisser une minute. Très bien.Elle inspire. Elle bouge à côté de moi mais je m'en fiche, je ne m'en soucie pas et m'occupe principalement de fumer ma cigarette tranquille, savourant presque la courbature et la rigidité de mes membres, de chacun d'entre eux. Et la voilà qui me regarde à nouveau, me disant que j'étais en état d'arrestation. J'inspire une bouffée de nicotine et de toutes les saloperies qui traînent dans la clope que j'ai au bec, la dévisageant pour voir si elle était sérieuse. Il semblait bien oui. Bordel de merde. Puis, j'éclate de rire et fait voleter mon mégot d'une pichenette.


| Quelle force de persuasion. Allez, on va dire qu'il y a que deux choix possibles. Ou bien tu laisses tomber ton badge pour ce soir, histoire de pas aller à rebours du massacre que t'en as fait, et tu viens chez moi. On se fait un câlin, tranquille, on siffle ma dernière bouteille et demain, on aura oublié la majorité de ce qui se sera passé. Ou alors, tu persévères et on va encore devoir se bastonner. Franchement, je me sens pas la force ni de l'un ni de l'autre, alors si t'as une troisième idée, je prends. Sinon, ça va saigner. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Jeu 13 Aoû - 18:49

Si Sasha avait une vague idée de ce qui l'avait poussée à vouloir arracher les yeux de Badenov et à se comporter comme si tous les serments qu'elle avait pu prêter lorsqu'elle avait commencé à servir son pays avaient à peu près autant d'importance qu'un vieux rouleau de papier toilette, il lui était impossible d'arriver à avoir ne serait qu'un début d'explication sur l'attitude de cet homme. Dire qu'il était cinglé était le plus simple mais c'était tout sauf suffisant. Mais elle y réfléchirait plus tard, si jamais elle avait un jour envie de repenser à cette soirée, ce qui était peu probable.

A sa répartie, Sasha soupira profondément, secouant la tête avant de s'arrêter aussi sec, la nuée de points noirs refaisant leur apparition sans crier gare.

"Y a rien de sérieux là-dedans. Rien du tout. Mais ça défoule."

Et pourtant, elle se redressa tant bien que mal, nullement convaincue par ce qu'elle faisait mais aussi sérieuse que possible et, à son éclat de rire, elle se contenta de lever les yeux au ciel, alors qu'elle avait de plus en plus la sensation d'être en train de tanguer sur places sans même avoir besoin de faire le moindre mouvement. Si ça continuait comme ça, elle allait vraiment finir par rendre son diner. Après, elle ne sentait pas plus offusquée que ça, sa prestation était pitoyable et, de toute façon, elle l'aurait probablement regardé avec les yeux ronds s'il avait accepté de coopérer.

Mais, à ses propositions, elle plissa des yeux, le fixant longuement avant de souffler, d'un ton dépité.

"Tu peux aussi aller te faire foutre."

Portant la main à son visage, elle grimaça en voyant qu'elle était écarlate. Son nez recommençait visiblement à saigner, s'il avait vraiment arrêté à un moment.

"Même si je tuerais pour un verre. Ou plusieurs. Ca anesthésierait peut-être tout ça."

Sans bien savoir pourquoi, elle laissa filer, laissant échapper un nouveau rire nerveux alors qu'elle repensait au reste de ses propos.

"De toute façon je sais même pas ce que j'ai fait de mon badge."

Le pire c'est que ce n'était pas complètement faux. L'agent de la PES qu'elle était, non la nouvelle directrice, elle l'avait presque oublié tiens, était on ne sait où ce soir. En tout cas, Sasha n'en avait quant à elle pas la moindre idée. Elle fronça les sourcils, essayant de rebrancher son cerveau avec une difficulté qu'elle n'essayait même pas de cacher. Et brusquement, une illumination. Oh pas bien grande, il ne fallait pas trop en demander non plus et, surtout, il ne fallait pas lui demander de songer à autre chose qu'aux prochaines minutes, mais elle se rappelait enfin de son badge. Et d'où il pouvait être. Pas bien loin en fait. Mais, pour le coup, ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus.

Elle souffla alors, après avoir pris une profonde inspiration.

"J'ai une trousse de premiers soins dans le coffre de ma voiture à deux rues d'ici. Quand j'aurais un peu moins l'impression que ma tête va exploser, j'irais là-bas pour essayer de me rendre un peu présentable et pas me faire arrêter par la première patrouille qui passe. Parce que si j'ai la même sale gueule que toi, j'irais pas loin. Et toi non plus."

Elle ferma les yeux une nouvelle fois, se faisant la remarque qu'en fait s'étaler là, dans les ordures, serait finalement une option tout aussi viable au train où allaient les choses. Même si le réveil serait encore plus glauque que ce qu'elle oserait jamais imaginer.

"Sinon tu peux aussi mourir dans la rue."

Ce serait pas mal ça. Apprendre demain, dans le journal qu'on avait retrouvé son cadavre à coté de la boite de strip-tease. Enfin, on pouvait toujours rêver.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Jeu 13 Aoû - 21:48

Pouah, je suis fatigué. Depuis que j'ai pris la liberté d'imposer ma retraite en désertant, ben je tourne pas du tout sur le même rythme qu'avant. Avant, avec elle, je vivais la nuit et dormais le jour. On peut pas dire que ce soit encore vachement le cas ces derniers temps. Je dormais tout le temps, ou plutôt je comatais tout le temps. L'alcool aidait à obtenir ce résultat, bien sûr. C'était même le truc qui était devenu le plus central dans le reliquat de mon existence. Mais là, j'étais en vrac. J'avais trop bu, pas assez mangé, et franchement, j'en avais ma claque de tout ce merdier. Je voulais mon lit, même sans passer d'abord par la case d'une pute pas loin de chez moi. Rien du tout. Dodo. Dodo pour la vie, si possible. Je soupire doucement, presque tout mon corps me fait mal maintenant, bordel.


| Eh ben, ravi d'avoir été un exutoire potable à ta frustration. |


Je la soulais. D'un côté, j'étais un bon palliatif à l'alcool, hein ? Ah ah ! C'était juste fendard, cette situation toute pourrie où il se passait rien correctement. Mais au bout d'un moment, c'est comme tout. Faut se flinguer ou se rentrer. Elle me dit d'aller me faire foutre. Franchement, si j'en avais encore la force, ce serait sans aucun doute avec plaisir. Je grogne alors que j'allais me marrer, mais la douleur que je ressens aux côtes est trop forte. Je ricane pour de bon même si ça se termine en quinte de toux, quand la beauté me dit qu'elle boirait bien encore. Ah vraiment, les meilleurs sont les plus timbrés, de ça au moins on tomberait tous d'accord.


| Ah ben bravo. Soiffarde qui perd son badge. On aura tout vu chez la Brigade. |


Franchement, ces gens là étaient déglingués. Notez, il faut sûrement l'être pour travailler dans ces conditions. Franchement, traquer les pires cinglés parmi les surnat' ça ne me tente absolument pas. Si j'avais pu m'adonner moi même à certaines chasses du genre, qui se terminaient invariablement par du sang versé, je sentais que ça tournait autour de moi et j'avais super froid, ce qui n'était jamais bon signe pour quelqu'un qui avait ingurgité beaucoup d'alcool. J'allais pas tarder à m'écrouler pour ronfler dans un coin si ça continuait. Je haussais les épaules et même ça s'avérait douloureux lorsqu'elle me dit qu'il fallait que j'arrange ma gueule.


| J'm'en branle de mon look. J'vais rentrer, moi. Pendant que je peux encore mettre un pas après l'autre. On se reverra très bientôt je pense. J'espère que la prochaine fois, on pourra aller jusqu'au bout. |


Je me détourne et titube dans l'obscurité, les tempes affreusement douloureuses. Pour ne pas se faire prendre, plusieurs solutions. La plus simple est déjà, de ne pas rentrer en bus ou en métro mais à pied, et de se frotter le visage au passage. Ok, j'étais couvert d'ecchymoses... Mais ça devrait le faire pour rentrer, oui, ça devrait le faire. En sueur car fièvreux, je dois m'arrêter pour vomir à deux blocs de mon antre, et titube en boitillant jusque mon lit quelques minutes plus tard. Si elle m'a suivi, je suis cuit, mais je suis de toute façon bien trop alcoolisé et bien trop engourdi pour tenter quoi que ce soit pour me défendre, ou pour quoi que ce soit d'ailleurs.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   Ven 14 Aoû - 14:09

Elle était épuisée. Chaque parcelle de son corps commençait à se réveiller douloureusement et elle commençait à se demander si demain elle pourrait même lever le bras. Il ne l'avait vraiment pas ratée et, l'espace d'un instant, elle se demanda comment elle pourrait justifier ça au bureau. Une agression comme ça, dans la rue ? Peu probable. Enfin, elle y penserait plus tard, comme tout le reste. A sa réponse, elle se contenta de lui jeter un regard mauvais avant de soupirer à son tour. Un exutoire, c'est vraiment tout ce qu'il avait été ? Lui aussi était l'une des cibles de sa frustration après tout. Enfin, ce n'était pas le moment de réfléchir à tout ça, une fois de plus. Elle souffla alors, d'un ton sarcastique.

"Ouais on recommence quand tu veux. C'est à peut près ce que je dois répondre non ?"

Sans vraiment attendre de réponse, elle continua, se demandant tout haut où était son badge. Une fois de plus, la réponse de Badenov lui fit grincer des dents et, elle en aurait eu la force, elle lui en aurait probablement collé une. A défaut, elle se contenta de grogner, la mine dépitée.

"Soiffarde ? Venant de toi, c'est l'hôpital qui se fout de la poutre qu'il a dans l'œil… ah non, c'est pas ça… et merde…"

Avec son badge, il y avait aussi son flingue. Et, à bien y réfléchir, c'était peut-être pas plus mal qu'il ne soit pas à proximité lorsqu'elle retrouverait les deux. S'il considérait qu'elle ne savait pas viser quand elle était sobre, allez savoir ce que ça donnerait avec un verre ou deux - ou bien plus - dans le nez. Nez qui commençait à gonfler soit dit en passant.

"Très bientôt ? C'est ça ouais. Fais bien comme tu veux. T'auras qu'à passer boire un coup à la maison tant que t'y es. Et on fera tout ce que tu dis."

Elle se demanda quand même l'espace d'un instant s'il parlait de la tuer ou d'autre chose. Dans les deux cas, c'était tout aussi flippant, surtout vu la façon dont il en parlait. Le regardant s'éloigner, elle fronça les sourcils, hésitante. Une part d'elle voulait le suivre, savoir où il se planquait mais cette part était noyée par l'alcool, la douleur et cette lassitude croissante. Plus tard, elle regretterait amèrement sa décision, si on pouvait appeler ça une décision, mais, pour l'heure, elle n'était pas capable de réfléchir à autre chose.

Au bout de quelques minutes, elle finit par se relever tant bien que mal, s'appuyant sur le mur pour ne pas tomber. Elle aurait été incapable de dire combien de temps elle mit pour arriver à sa voiture et elle dut s'y reprendre à trois fois pour réussir à ouvrir le coffre… tout ça pour vomir dedans.

Laissant échapper un soupir dépité, elle le referma et se traina sur la banquette arrière, s'écroulant à peine la portière refermée, incapable de faire quoi que ce soit d'autre.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Such a stupid night ... [PV Torben]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Such a stupid night ... [PV Torben]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Port sur la Clyde :: CrazyFish
-
Sauter vers: