AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Ven 25 Sep - 19:15

Je joue un peu nerveusement avec le verre entre mes mains. J'ai juste envie de les envoyer bouler, de leur dire à tous de dégager et de me laisser seule. Je remonterai le corps de Jack, et puis j'irai m'allonger sur mon propre lit pour dormir. Ou au moins me reposer. Penser à rien. Me dire que c'est fini, qu'on s'en est débarrassés, même si au fond de moi... la pensée la plus tenace est que ça ne finira jamais. C'est terminé pour aujourd'hui, en tout cas. Qui sait combien de temps de répit j'aurai, avant qu'on me rappelle que j'étais pas normale, et encore moins dans la loi. Que j'étais la championne pour m'attirer des ennuis. Je me sentais vide, plus d'énergie, plus rien. Je venais de tuer un autre comme moi, un loup. Ca ne me faisait rien, ou presque. Ca avait été jouissif sur le coup, si jouissif... Toujours cet attrait morbide qui me révulse mais dont je ne peux me défaire. Et en plus de ne pouvoir m'en défaire, je ne peux strictement rien faire, en l'instant. M'éclipser ne ferait qu'augmenter les ennuis que je m'attirais déjà. La PES... Bordel, on pouvait pas trouver mieux. Bon, je reconnais que Sasha a bien été utile, mais si elle avait pu éviter d'être à la tête de la brigade s'occupant du surnaturel, ça aurait été un peu plus commode. Et si elle avait pas ramené tous ses petits camarades, surtout. Tout le monde m'a vu, maintenant... Où est-ce que ça va me mener ? J'ai plus qu'à attendre pour le savoir. Attendre, encore et toujours.

Je finis mon verre d'eau rapidement, tout en écoutant les deux régler leurs comptes et m'apporter certaines réponses. Je l'ouvre toujours pas. J'aime pas forcément me faire remarquer, après ce qu'il vient de se passer... Je retrousse les lèvres. Elle dit pouvoir nous sortir de ce merdier. Peut être... La PES a les moyens. C'est bien ça le problème, aussi. Si elle fouille trop, elle devrait pas aimer ce qu'elle devrait trouver... Encore moins pour Malcom, d'après ce que j'ai pu comprendre. IL a tout intérêt à nous couvrir, sur le coup. Je sais pas si je peux vraiment lui faire confiance, mais ai-je réellement le choix ? Jack est encore à terre, et il m'a tout de même sauvé la mise, et pas que cette fois là. Ok, il l'a peut être fait pour le fric ou pour je ne sais quelle dette envers Jack, mais quand même. Ca compte un peu. IL propose à la nana de la PES un service, en échange de son aide. OK... Je vois pas trop quoi dire. Je laisse faire. Il s'y connait sûrement mieux que moi. Tout ce que j'ai appris à faire, c'est fuir quand il le fallait, être discrète et me battre au cas où. Pas négocier.

Je relève la tête alors qu'elle évoque la meute. Ah oui... J'oubliais presque ce détail. Je réponds simplement :

« En effet, oui, ça serait mieux qu'elle reste en dehors de tout ça. »

Les cabots, c'est pas très courant, et mieux vaut ne pas en parler. Non, j'ai pas envie que la meute soit au courant, parce qu'elle n'a pas à l'être, et même si j'en faisais partie, je suppose que je ne le voudrais pas non plus. Si on était d'accord sur ce point là, pas la peine de fouiller plus loin et de lui expliquer de quoi il en retourner réellement. Alors oui, ok, on a un accord. Du moment que je suis tranquille... Je n'ai jamais rien demandé. Tout m'est tombé dessus, et puis j'ai subi, j'ai fait avec, j'ai continué d'avancer. Et je ne demande toujours rien. Juste vivre en paix... Mais rien que ça, ça semble devenir une utopie dans ce beau monde de chaos ambiant. Le métamorphe se tourne vers moi, et j'acquiesce d'un signe de tête avant d'ouvrir la bouche :

« Ca peut aller, ouais. Pour Jack, vous pouvez le remonter pendant que je vais chercher la trousse ? On verra vite ce qu'on peut faire, je m'y connais pas trop mais j'espère que ça devrait suffire... Je pense pas qu'il prenne trois ans à reprendre conscience, quand même... »

Enfin, j'espère. Mais comme l'espoir fait vivre, et comme dire ses espoirs à haute voix aide à y croire, bah j'le fais. Et plus vite on en aura fini, mieux je me sentirai. Ca, c'était clair. Je pose mon verre, descends du bar et m'approche de Jack, alors qu'il nous sort une petite remarque sur le joli chaos qui imprègne l'air depuis février. Je soupire doucement.

« Ouais, c'est sûrement le cas. Qui sait ce qui peut encore arriver, et vers où on va... »

_________________
Do you cry to the heaven's high when you're confined in here ? Do you not ever wonder why these leaden tears will never dry ? They'll leave behind so many shadows in my mind. High in the sky, all of the clouds are passing by. Wait for this storm, wait for the rain, and wait for the tears to fall down on me
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 15/20
Coups du Destin: 0
Searching for what she can find, for her own piece of mind
Messages : 233
Membre du mois : 10
Je crédite ! : (c) Swan // (c) Hedgekey
Localisation : Avec Jack
Caractère : Loyale - Triste - Mature - Téméraire - Imprudente
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Mélancolique
Autres comptes : Erin Danvers & Eva Raederer
DC d'Erin Danvers - Modératrice
Searching for what she can find, for her own piece of mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Lun 28 Sep - 21:42

Elle esquissa un bref hochement de tête en direction de la jeune louve qui prononçait enfin quelques mots. La transformation n'était pas quelque chose de facile, on le lui avait répété à plusieurs reprises mais elle semblait particulièrement calme, ce qui semblait quelque peu étonnant après la scène à laquelle Sasha venait d'assister. Personne ne voulait prévenir la meute, c'était plutôt une bonne chose et, si elle n'était pas obligée de le faire, Sasha n'avait pas la moindre envie d'aller d'elle-même en parler avec qui que ce soit de Wolf-Heaven.

Reportant son attention sur le méta, elle haussa les épaules à sa remarque alors qu'elle secouait la tête en réponse à son large sourire. Elle ne savait pas trop s'il cherchait à la provoquer ou pas, de toute façon, il verrait vite qu'il n'arriverait à rien avec elle. Sasha sortait rarement de ses gonds, ce n'était pas arrivé depuis un bail d'ailleurs et certains lui reprochaient parfois de tout garder pour elle, de garder constamment cette mine impassible au lieu de péter un plomb pour de bon. Ca finirait peut-être par arriver un jour, certainement même, restait juste à savoir comment et surtout, avec qui. Secouant légèrement la tête, elle reprit, non sans sarcasme.

"A votre avis, vous pensez qu'avec mon grade ne viennent pas les emmerdes qui viennent avec ? Quant au reste…"

Elle laissa filer un instant de silence avant de souffler, avec un ton si sérieux qu'il était impossible de savoir si elle plaisantait ou non.

"J'adore me retrouver dans les bars et de devoir tuer de parfaits inconnus sans même savoir pourquoi. Ca illumine mes mornes soirées. Faudra penser à m'appeler pour la prochaine, ça me défoulera."

Elle laissa filer un silence avant d'arquer un sourcil alors qu'elle le fixait avec la plus grande attention, son regard s'arrêtant quelques instants sur sa blessure. Elle finit par souffler, d'un ton un peu sec.

"Nous verrons si vous tenez toujours vos engagements. Je m'en voudrais de devoir remettre les pieds ici pour autre chose que me faire offrir un verre par le patron quand il aura repris ses esprits."

Il serra la main tendue et elle esquissa un sourire avant de hocher la tête au reste de ses propos.

"La cheftaine laissera faire et peut même filer un coup de main. Je ne suis pas totalement handicapée, j'ai même eu des formations et je sui capable de soigner quelqu'un sans le tuer, promis."

Encore une fois elle avait gardé un ton des plus sérieux alors qu'elle se rapprochait de Jack, toujours dans les vapes. Il avait vaguement remué quelques instants plus tôt mais il était de nouveau immobile. Il avait pris une sacré claque mine de rien et n'importe qui resterait probablement KO un bon moment, quelle que soit sa carrure. Levant un regard en direction de la jeune louve, elle resta immobile quelques instants avant de reprendre, tranquillement.

"Je peux regarder dans quel état il est ?"

Oui, elle était redevenue humaine et, au vu de sa carrure, Sasha n'aurait pas eu grand-chose à craindre. Mais sa transformation était trop fraiche pour qu'elle soit totalement assurée que l'humaine avait totalement repris le dessus et elle n'avait pas particulièrement envie de courir le risque. Elle s'agenouilla près du barman et fixa un instant le méta, laissant filer un sourire.

"Et votre épaule alors ? Même pas mal ?"

A l'évocation du chaos, elle garda le silence quelques instants, ses mâchoires se contractant légèrement alors qu'elle répondait, se parlant presque autant pour elle-même que pour les deux autres.

"Ce n'est pas qu'une impression. Le chaos ne fait que gagner du terrain à mesure que les jours passent. Ca ne fera qu'empirer si on trouve pas un moyen de l'arrêter. Et ce n'est pas avec des soirées comme celles-là que ça va s'arranger."

Se frottant légèrement la nuque, elle soupira longuement. Ce soir le chaos s'était effectivement régalé c'était une certitude. Le pire c'est qu'elle avait effectivement aimé ça, comme l'avait si bien souligné le méta. Et c'était pas bon, pas bon du tout.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Mar 29 Sep - 11:14

Je laisse la Louve répondre à ma place quand il s’agit de la Meute, parce qu’il paraît plus naturel à l’agent de la PES de lui demander ce qu’il en est. Dans son intérêt ou le mien, il ne vaut mieux pas qu’elle en soit avisée. Je peux donc lui faire pleinement confiance pour renvoyer la même version que moi. Espérons que ça suffise à calmer cette curiosité maladive dont Sasha semble faire preuve, et qu’elle n’aille pas pousser l’enquête plus loin. Si elle connaissait notre réalité à tout deux… Je serais dans la merde jusqu’au cou au lieu de simplement sauter à pied joint dedans.
Je suis presque étonné qu’elle n’insiste pas. Peut-être qu’elle compte bien tenir ses engagements et n’en parler à personne finalement… Elle doute que je respecte les miens, mais je ne peux pas l’en blâmer. Dans le métier, mes employeurs savent que je suis parfaitement fiable. Sauf que je vais éviter de lui mentionner comment je gagne ma vie, n’est-ce pas ?

- Vous avez même signé pour avoir des emmerdes, c’est bien. Je tiens toujours mes engagements. Je peux aussi signer pour en avoir, si vous voulez une preuve écrite. Je parle… Pour ses 24 heures. Je ne risque pas de m’engager à la PES.

C’est toujours bon de préciser, même si ça m’étonnerait qu’elle le propose après une boucherie pareille. Je l’observe un temps, sans rien dire de plus, quand elle emploie un ton incroyablement sérieux pour lâcher quelques sarcasmes bien sentis. Je ne sais pas si c’est le moment où on est censé rire là. J’ouvre les bras pour désigner la scène du massacre avec un léger sourire.

- La prochaine fois, c’est toi qui organise la soirée je te rappelle. T’as intérêt à être à la hauteur.


J’avise Jack, du coin de l’œil. Je sens que ça va m’achever, de le monter à l’étage… Mais je ne bronche pas et me rapproche de lui. Je lui dois bien ça. Je m’arrête quand Sasha me devance, souhaitant vérifier son état. Je ne dis rien, parce que c’est le problème de la petite et pas le mien. Je les laisse s’affairer autour de lui, convenir du mieux pour lui. Quand Sasha relève la tête pour m’adresser un léger sourire, je lui rends.

- Même pas mal.

Qu’espérait-elle que je lui réponde d’autres ? Je devais être à peine crédible, et bien blanc comme un linge. Je sentais le sang, la sueur. J’avais chaud, le pouls un peu trop rapide, comme si un poison continuait de se distiller dans mes vaines. L’argent fait un mal de chien, mais la blessure est bénigne et la balle n'a fait que passer. Non, je ne vais pas tourner de l’œil pour si peu. Je sais endurer. Je l’apprivoise, cette douleur. J’ai envie qu’elle cesse au plus vite, mais je ne me fais pas d’illusions. Ce genre de blessures est partie pour durer.

- Quand je parlais de nettoyer… Je parlais de tout ce bordel, pas de ma blessure. Mais si tu veux t’improviser infirmière, je ne vais pas cracher dessus. Ça sera toujours moins douloureux que si je dois m’en charger moi-même.

Parce que vu la position de la plaie… J’ai déjà une douleur fulgurante qui me traverse quand j’essaie de tourner la tête pour vérifier son état. J’aurais besoin de mes deux bras, alors que j’en ai un que je parviens à peine à lever correctement. Je peux le faire, sans doute, mais la flic doit avoir autant de notions que moi en premier secours. Autant la laisser faire… Elle a tout intérêt à ce que je sois opérationnel au plus vite non ?

Je me passe une main sur la nuque et soupire profondément.

- Ouais… Je ne préfère pas réfléchir à où on va, justement. Je me prépare seulement à ce qui va arriver, et tu devrais en faire autant.


Je quitte du regard Leah pour revenir à Sasha.

- Le moyen de l’arrêter, vous le connaissez. Simplement, vous vous refusez encore à des méthodes aussi drastiques.

Ses collègues doivent être loin à présent. Je profite que Leah cherche une trousse de soins pour faire demi-tour et récupérer mes affaires dans la ruelle à l’arrière du bar. Mes fringues ne sont pas restées assez longtemps dans la benne pour conserver une odeur persistante de son contenu. J’ai encore mon portefeuille, mes clefs, et surtout ma lame. Pour une fois que je suis sorti sans être armé d’un flingue, j’en aurais eu bien besoin. J’aurais vraiment pu me faire tuer dans l’embuscade qu’ils m’ont tendue. Le sniper n’était simplement pas si bon que ça… Ou ces types, pas assez entraînés. Ils ne connaissent pas les métamorphes. Ils n’ont pas dû prendre ce paramètre en compte, que je pouvais être aussi rapide pour leur filer entre les doigts. Je pense avec amertume que c’est un avantage que je n’aurais plus face à la PES. Je referme la benne et revient dans le bar. Je n’ai plus qu’à limiter les dégâts.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Ven 9 Oct - 18:48

J'ai encore le cœur qui bouscule ma poitrine, la sueur, le goût du sang, et tout ce qui va avec. Je maîtrise. Je fais genre que tout va bien. Tout va pas bien, non, mais j'ai l'habitude de faire semblant et de feindre, juste pour ne pas attirer l'attention. C'était nécessaire pour survivre. Maintenant c'était plus le cas, mais on ne changeait pas ses habitudes du jour au lendemain, et ça pouvait toujours m'être utile. Pour autant, j'étais toujours loin d'être maîtresse de mes pulsions... Mais ça y est, je venais de les libérer, maintenant c'était bon. Restait juste l'après coup. Je les écoute d'une oreille, mais je les écoute quand même. J'essaye juste de penser à autre chose... Parce que je pourrai pas revenir sur ce que j'ai fait, sur ce loup que j'ai tué. Et même si je pouvais, je le ferai pas. Parce que Jack... Jack, c'est tout. Sans lui, je suis rien. Et il a fait tellement pour moi... Je lui dois bien ça, non ? J'espère juste que c'est pas trop tard... Non, ça peut pas être trop tard. Il est solide, et puis grâce à Malcom et moi, ils ont pas non plus eu trop le temps de l'amocher. Il lui faut juste un peu de temps pour récupérer, et puis il sera vite sur pied. Faudra s'occuper de l'état du bar aussi, et pleins d'autres choses à régler... C'est pas fini les emmerdes, ça non. C'est un cercle vicieux éternel... Quoi qu'il en soit, on est vivants. Pour cette fois, certes, mais c'est déjà ça. Je profite de la vie comme je peux, en me comportant en monstre quand je le dois, en me haïssant parfois quand je me regarde dans la glace, en me souvenant de toutes ces nuits de cauchemars lorsque je ferme les yeux. C'est pas grave.

Les deux là ont l'air de se taquiner gentiment. Malcom fait ce qu'il vaut ; si je comprends bien, il s'engage à se mettre au service de la PES pendant 24h... Si ça l'amuse, moi ça me concerne pas, Jack non plus. Je lève cependant le nez quand il s'adresse à moi. Ouais, il serait temps de faire quelque chose pour Jack, les gars... Enfin, mieux vaut ne pas contrarier la PES non plus, j'en ai conscience. Si elle veut régler quelques petites affaires avant et nous demander des comptes, c'est malheureusement son droit. Elle le fait pas, et j'en suis soulagée. Je descends du comptoir, m'approche de mon « père », alors que Sasha me demande si elle peut regarder mon état. Je mets un temps à réagir, mon regard allant d'elle à Jack, de Jack à elle. Je finis subitement par acquiescer et ajouter :

« Oui oui, bien sûr... Allez y. »

je me pince les lèvres alors qu'elle parle du chaos et de cette soirée. Non, c'est sûr... La paix et le calme, c'est un vieux rêve auquel on m'a très tôt empêché de croire. Je ne pipe mot, les regarde de loin, à quelque pas de jack. Je me sens un peu... assommée, finalement. C'est étrange. Je regarde dans le vague, je regarde Jack. J'ai envie de le secouer, qu'il se réveille, qu'il me dise qu'il va bien, qu'on va continuer notre vie comme si de rien n'était.... Non. Je suis juste en compagnie d'un tueur à gage d'une espèce pas vraiment reconnue et de la cheftaine de la police aux enquêtes surnaturelles. Je hausse les épaules, et lâche rapidement :

« Bon, je vais chercher cette trousse. »

Je m'éloigne rapidement, monte les escaliers et chope ladite trousse dans la salle de bain. J'ai pas envie de redescendre. J'ai presque envie de fuir, tout à coup. Disparaître à nouveau dans la nature, ne dépendre de personne, ne pas attendre qu'ils me coincent parce que je suis pas recensée ou parce que je fais pas partie de la meute. Non. Je peux pas. IL y a Jack. Il y a ma famille, ma meute à moi, et ça, ça n'a pas de prix. Ca ne s'abandonne pas après lui avoir sauvé la vie.

Je reviens donc assez vite, et m'approche de Sasha :

« Alors, il va comment ? »

_________________
Do you cry to the heaven's high when you're confined in here ? Do you not ever wonder why these leaden tears will never dry ? They'll leave behind so many shadows in my mind. High in the sky, all of the clouds are passing by. Wait for this storm, wait for the rain, and wait for the tears to fall down on me
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Esquive
Points de vie : 15/20
Coups du Destin: 0
Searching for what she can find, for her own piece of mind
Messages : 233
Membre du mois : 10
Je crédite ! : (c) Swan // (c) Hedgekey
Localisation : Avec Jack
Caractère : Loyale - Triste - Mature - Téméraire - Imprudente
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Mélancolique
Autres comptes : Erin Danvers & Eva Raederer
DC d'Erin Danvers - Modératrice
Searching for what she can find, for her own piece of mind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Mar 20 Oct - 21:31

La situation semblait enfin s'apaiser pour de bon. Sasha préférait ne pas trop s'attarder sur l'état du bar pour se focaliser sur ses compagnons d'infortune. Mis à part Jack totalement K.O. ils avaient l'air de tenir à peu près debout. Malcom était blessé mais il faisait mine de rien, le contraire l'aurait étonnée du peu que la soirée lui avait fait entrevoir quant à sa façon de faire. Et la louve avait l'air un rien secouée mais elle tenait bon, au grand étonnement de la jeune femme.

A la remarque du méta sur son boulot à la PES et surtout le fait qu'il respectait ses engagements, Sasha haussa les épaules avant de secouer la tête.

"Un papier ça n'engage que si on a envie de le faire. Pas la peine de vous prendre la tête avec ça, ce serait ridicule. Surtout que bon, on marquerait quoi dessus ?"

L'idée avait quelque chose de tellement saugrenu qu'elle esquissa une ombre de sourire avant d'ajouter, visiblement amusée par la situation.

"Et puis, sait-on jamais, peut-être qu'après ces 24 heures vous ne pourrez plus vous passer de moi et vous en redemanderez."

Ou peut-être qu'ils seraient morts tous les deux vu les idées qui lui venaient à l'esprit sur l'utilité qu'un méta pourrait avoir dans les différentes enquête qu'elle menait de front ces derniers temps. Elles étaient toutes aussi dangereuses les unes que les autres et il était peu probable que quoi que ce soit de bon en sorte. Mais Sasha ne comptait pas laisser passer cette chance, ne serait-ce que pour voir un méta un peu plus longuement.

"Enfin, ne vous en faites pas, vous ne serez pas déçu de la façon dont je vous occuperais, soyez-en sûr."

Surtout s'il était toujours aussi friand d'action comme il avait pu l'être ce soir. Elle leva les yeux au ciel à sa répartie sur le fait qu'il n'avait même pas mal, s'abstenant de tout commentaire qui aurait de toute façon été inutile. Parfois le silence valait mieux qu'une répartie maladroite ou peu appropriée. Si elle manquait de diplomatie, Sasha avait tout de même retenu cette leçon il y avait déjà bien longtemps.

"Je peux m'improviser infirmière mais surtout, je peux faire appel à une équipe pour faire disparaitre toutes les traces du méfait. Me suffit d'un simple coup de fil. Et toujours sans questions."

Et puis, ils trouveraient certainement des indices qui lui donneraient une idée de ce qui s'était passé ici. Plus les minutes passaient, plus Sasha se doutait qu'elle n'obtiendrait rien de plus de la part du méta ou de la jeune fille. Peu importait à dire vrai, elle se savait suffisamment obstinée pour chercher des informations si elle le voulait réellement.

Elle interrogea alors la jeune louve, lui demandant si elle pouvait jeter un œil à Jack. Elle hésita, c'était légitime après tout, mais finit par donner son feu vert avant que Sasha ne puisse s'agenouiller devant le barman en soufflant dans la direction de Leah, d'un ton aussi doux que possible.

"Merci."

Parler du chaos, avec ce qui venait de se passer était d'un naturel presque effrayant. Il était partout maintenant et pas un jour ne passait sans qu'on n'ait une preuve de son existence. Elle fronça les sourcils aux propos du méta, se contentant de hocher la tête en silence quand Leah proposa d'aller chercher la trousse de secours et elle commença à examiner Jack, la mine soucieuse. Après s'être mordillé la lèvre quelques secondes, elle lâcha, presque à contrecœur.

"Et c'est quoi ce fameux moyen si drastique ?"

Elle aurait prétendre le contraire, Sasha ne savait pas si elle avait vraiment envie d'entendre la réponse, si elle lui plairait ou non et, surtout, ce qu'elle en ferait. Le retour de Leah la tira heureusement de ses tergiversations et elle souffla, d'un ton tranquille, espérant la rassurer.

"Il respire correctement, il réagit aux stimuli habituels. Ca devrait aller. Il faudra pas trop le secouer les prochains jours et t'attends pas à ce qu'il aille courir un marathon tout de suite par contre."

Attrapant la trousse de secours, elle jeta un regard à l'intérieur avant de fixer Malcom avec une moue.

"C'est le moment où je vous dis un truc du genre, bougez-pas, ça va piquer un peu."

Puis, après un regard à la jeune louve, elle ajouta, avec un sourire en coin.

"Leah, tu te sens de le calmer s'il n'est pas sage ?"
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   Lun 2 Nov - 0:15

Mon sourire s'étire, amusé, quand la directrice m'annonce clairement qu'elle ne saurait pas quoi marquer sur un bout de papier pour notre accord commun. Je sais précisément ce que l'on peut écrire concernant ce type d'embauche, mais je vais éviter de lui signaler... Autant le tourner en dérision et ne pas en soucier, c'est certainement mieux ainsi. J'hausse un sourcil, presque étonné, à la suite de ses propos. Je me demande si elle se rend bien compte des sous-entendus qu'elle peut faire... Difficile à dire sans la connaître davantage, mais nous allons être rapidement amené à le faire.

- Je suis sûr qu'on en redemande toujours avec toi... Et je ne doute pas d'être déçu du voyage.

J'aurais pu être plus subtil sur mes sous-entendus, surtout avec la gamine dans les environs... Enfin ce n'est quand même pas ma faute si Sasha tend des perches pareilles. J'aurais eu toutes les peines du monde à l'ignorer. La suite risquait de bien moins me plaire, si elle s'amusait vraiment à jouer aux infirmières... Je grimace un peu, puis hoche brièvement de la tête.

- D'un simple coup de fil...

Je siffle, admirateur.

- Il y a de sacrés avantages à travailler pour la PES. Je m'en souviendrais. Le moyen drastique ? J'ai trouvé que l'armée était très efficace pour remettre de l'ordre en Février... Blague à part : Les traquer et tous les tuer, bien entendu. Peut-être trop réducteur pour vos services, mais ça a le mérite d'être efficace.

Le temps de mon passage rapide aux bennes à ordures, la blonde a eu le temps d'ausculter Jack qui semblait avoir pris un bien plus mauvais coup que je ne l'ai cru initialement. Ca commençait à devenir inquiétant, mais je préférais donner l'air de rien au retour de Leah. Finalement, le diagnostic de Sasha s'avéra bien moins catastrophique que prévu. Tant mieux, au moins une bonne nouvelle.

- Je te le monte à l'étage, Leah. Dès qu'elle en a fini avec mon épaule...

Je me resserre rapidement un verre puis retire la veste pour exposer la blessure. Je m'assois en poussant un soupir profond. Ca va piquer un peu, qu'elle disait... Quand la blonde s'approche avec tout son attirail pour nettoyer la plaie, j'ai immédiatement le réflexe de frapper ou de me dérober. Je pose une main contre le bar et serre jusqu'à m'en faire blanchir les phalanges. Difficile de faire comme si tout allait bien alors qu'elle presse une plaie provoquée par l'argent... Ca pique, en effet. Je lâche une série de jurons jusqu'à ce que la douleur s'amenuise un peu, plus supportable qu'auparavant. Je ne peux pas lui retirer le fait que de nettoyer aussi rapidement la plaie est extrêmement bénéfique. J'arrête de bouger et retrouve mon calme que lorsqu'elle finit de me bander le bras.

- Merci.

C'était sans doute lâché sur un ton plus crispé que voulu, mais l'intention est là. Je me lève et m'écarte assez vite des deux femmes. Je remets enfin ma chemise, puis ma veste, satisfait de retrouver mes affaires avant de m'avancer vers Jack. Je secoue la tête pour reprendre mes esprits et le soulève, bras dessous, sans parvenir à supporter son poids sur mes deux épaules. Je me retourne vers elles et appelle naturellement :

- Leah ?

Quand on la voit si petite et chétive, elle ne paie pas de mine ... Avant de la voir arracher le cou à un lycanthrope bien plus large qu'elle. Elle peut m'aider sans problème, et d'autant plus m'indiquer où l'allonger ensuite. Quand ce sera fait, plus rien ne me retiendra ici. Si la soirée fut excellente, j'ai quand même envie de me rentrer pour me poser... Surtout que je parie que la gamine n'a qu'une hâte, c'est de me voir dégager le planché. Elle doit accuser le contrecoup elle aussi, même si elle n'en montre rien. Brave petite.
Je lui décoche un sourire bref.

- Tout est bien qui finit bien, non ?

Elle ne me répond pas, ou à peine un sourire, alors que nous aidons Jack à monter l'escalier et le posons tranquillement dans sa chambre. Il lui faudra du temps pour retrouver ses esprits, mais tout deux s'en sortent très bien, encore une fois. J'observe la petite au chevet de son père avec un sourire qui me vient naturellement. Je les laisse se remettre de leurs émotions et me détourne. Tout n'est pas terminé pour tout le monde... Et je risque d'entendre encore parler longtemps de la PES.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 14
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Messages : 1931
Membre du mois : 69
Je crédite ! : (c) Shiya
Localisation : Glasgow
Caractère : Sadique – Violent – Séducteur – Imbu de lui-même – Fidèle – Entier – Homme de parole – Débrouillard – Méticuleux – Cynique - Protecteur - Instable
Autres comptes : Astrid Lehtinen
« L'estime, pour être bien trempée, doit l’être dans le sang des autres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4057-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4099-malcom-hastings http://strange-scotland.forums-actifs.com/t4089-malcom-hastings
MessageSujet: Re: Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Just a drink or two ? [PV Leah Rivers & Malcom Hastings & Jack Rivers] Livre III - terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» Leah A. Miller [Terminée]
» Leah Clearwater - Ça ne sert à rien, de s'attacher aux gens, ils finissent tous par partir! - Lili's liens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End
-
Sauter vers: