AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Quand une louve prend en chasse un cerf
MessageSujet: Quand une louve prend en chasse un cerf   Sam 25 Avr - 16:19

Un doux parfum boisé venait emplir mes narines, je sentais le vent souffler entre mes pattes et j’écoutais ce silence si agréable qui régnait en ce lieu. Une nouvelle bourrasque fit vibrer légèrement mes bois au-dessus de ma tête. Je fermai les yeux un instant et humai l’air. Jamais je me sentais aussi libre que sous ma forme animale. Dans ces moments là plus rien ne comptait, j’étais juste un cerf, rien d’autre. Je rouvris les yeux et je me mis à courir entre les arbres. Je n’avais pas de destination précise, je courais un peu au hasard, là où j’en avais envie. A chaque fois, je prenais un plaisir immense à parcourir cette forêt, ma forêt. En vérité, ce n’était pas vraiment la mienne, il n’y avait pas mon nom écrit sur un acte de propriété. Mais la sensation de ne faire plus qu’un avec elle lorsque je me transformais et le fait de travailler chaque jour en tant qu’humain à la préserver, me pousser à m’autoproclamer maître et même roi de cette forêt. C’était assez prétentieux de ma part mais je n’en avais rien à foutre. Ici, il n’y avait personne pour m’en empêcher.

Au bout d’une bonne dizaine de minute, je m’arrêtai enfin de courir et je regardai tout autour de moi. Je m’étais bien éloigné de l’entrée de la forêt, là où j’avais laissé mon vieux pickup. Le bois était immense mais à force de le parcourir de part en part, je le connaissais par cœur et retrouver mon chemin ne me posait aucun problème. Je m’avançai vers une flaque d’eau et me penchai pour en boire une gorgée. Puis soudain, j’entendis un craquement, plusieurs oiseaux s’envolèrent, je m’immobilisai alors, restant à l’écoute. Le silence était revenu mais je ne bougeais toujours pas d’un cil. Il y avait quelque chose qui clochait, je me sentais comme observé. Le vent transporta jusqu’à moi une odeur que je connaissais bien, celle d’un prédateur, d’un loup. Ma respiration devint un peu plus intense. Etait-ce un véritable loup ou bien un garou ? Je n’allais pas tarder à le savoir. Dans tout les cas, je me tenais prêt à m’enfuir le plus vite possible.

L’ennui quand on a choisi un cerf pour animal de prédilection c’est qu’on devient très vite le gibier d’un autre.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand une louve prend en chasse un cerf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crépuscule, Quand ta vie prend maintes chemins...
» Quand la femme prend la fuite....[Libre]
» Quand le fils prend soin de la mère [Pv Nunured]
» Quand on "prend le ruban"...
» Quand l'art prend vie [PV Makoto]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Forêts
-
Sauter vers: