AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Je sauve la peau de l'ours avant de l'avoir tuer [Livre III - Terminé]
MessageSujet: Je sauve la peau de l'ours avant de l'avoir tuer [Livre III - Terminé]   Mer 8 Avr - 11:36

Malcom & Isadora
Le 15 Février 2017




Adossée à la belle voiture de Malcom, j’attendais le métamorphe. Il n’était pas en retard, pas encore en tout cas. J’étais juste en avance, comme à mon habitude. Aujourd’hui, nous étions de corvées de courses. Si nous ne remplissions pas bientôt les placards et le frigo de Wolfheaven, il risquait d’y avoir du grabuge parmi les loups. Rien n’était pire pour nous que de ne pas pouvoir manger à notre faim, quand on le désirait. Et un loup, ça mange beaucoup et souvent. J’avais déjà préparé un billet de course, si bien que cela ne devait pas nous prendre trop de temps. Le plus long sera le trajet d’allé et de retour, Wolfheaven étant plutôt isolé de la ville.
Je m’étais arrangée, en faisant les plannings de qui faisait quoi et quand, de me retrouver avec le changeur de peau. Reconnaissons-le, l’homme était du genre très discret, peut-être quelque fois un peu trop. J’avais du mal à le cerner, je devais bien l’avouer et cela ne me plaisait pas. Quelque chose me dérangeait chez lui, mais je n’arrivais pas à mettre la main dessus. Les apparences sont trompeuses et ma louve me criait qu’il n’était pas aussi inoffensif qu’il en avait l’air. Je l’avais surpris plusieurs fois à suivre de loin mon époux, et à l’observer quand personne ne s’en rendait compte. C’était arrivé vraiment par hasard, quand je débarquais à l’improviste, sans un bruit. Cela faisait des années et des années maintenant que je me déplaçais sans un bruit. Déformation professionnel dû à mon ancien statut d’exécutrice. Je ne le faisais pas exprès, c’était tout simplement ancré en moi. Et cela semblait être aussi le cas du métamorphe.
Je l’avoue, il m’était arrivé d’essayer de le suivre. Seulement… Seulement, à chaque fois, sa piste finissait par disparaitre. Il se transformait en je ne sais pas quoi, stoppant ma filature alors même qu’elle commençait. Oui vraiment, Malcom m’intriguait.
Ok, je l’avoue aussi, j’étais vraiment devenue parano ces derniers temps. J’avais conscience de voir le mal partout, là où quelques fois, il n’existait pas. C’était plus fort que moi. Avec tout ce qui se passait, je ne pouvais pas m’empêcher d’être méfiante et de voir des signes de dangers partout. J’avais besoin de savoir à qui je pouvais me fier et envers qui je ne devais pas du tout avoir confiance. Malcom était un mystère, je m’étais fait un devoir de le résoudre au plus tôt. Aujourd’hui me semblait être la journée parfaite pour ça.
Je tournais la tête en entendant des bruits de pas sur le gravier. Pas facile de passer inaperçu sur un sol pareil. Je fis un léger sourire poli au métamorphe pour le saluer, et me redressa. Malcom. Tu conduis ou je le fais ?. Je n’aimais pas vraiment être simple passger. Seulement il s’agissait de sa voiture et je ne pouvais pas m’imposer comme conductrice. J’étais bien trop polie pour ça.




_________________