AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Walking on the docks [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Dim 22 Mar - 18:43

Engoncée dans une veste épaisse, les poings fermés enfoncés dans ses poches, Sasha faisait les 100 pas, le visage fermé et le corps entier sous tension.

Elle essayait pourtant de se détendre alors qu'elle observait les lumières d'Edimbourg se refléter sur les eaux du port. Il faisait étonnamment beau et, si elle avait pris la peine de lever les yeux vers le ciel, elle aurait pu voir toutes ces étoiles dont elle connaissait le nom depuis sa plus tendre enfance. Mais l'heure n'était pas à la rêverie et encore moins à la nostalgie. La jeune femme se devait de rester concentrée sur ce qu'elle était venue faire ici, même si, à mesure que passaient les minutes, elle commençait sérieusement à se demander pourquoi elle avait accepté.

Elle qui avait généralement une mine affable devait en avoir une toute autre ce soir-là, les quelques dealers et autres rebuts locaux qui l'avaient approchée avaient préféré s'éloigner sans même demander leur reste. L'espace d'un instant, Sasha avait même songé à aller se regarder dans un miroir pour voir comment elle pouvait être effrayante alors qu'autour d'elle, il devait y avoir largement pire.

L'espace d'un instant, Sasha regretta même de ne pas fumer. Ca aurait pu calmer cette nervosité qui grandissait alors que ce n'était pas dans ses habitudes du tout. Elle qui se targuait d'être une enquêtrice aguerrie avait l'impression d'être une bleusaille lancée sur sa première piste. Son corps de sportive refusant même l'idée d'inhaler une cigarette, la jeune femme s'était contentée d'essayer de prendre son mal en patience, essayant de se remémorer les récents évènements.

Depuis qu'elle avait commencé à mener son enquête sur la mort de la lupa les informations avaient fusé dans tous les sens. Bien évidemment, le plus fastidieux avait été de faire un tri dans tous ça, la plupart des tuyaux étant totalement faux ou, quand ce n'était pas le cas, complètement inutiles. Alors pourquoi avait-elle décidé de donner suite à cet appel plutôt qu'un autre ? Honnêtement, si elle avait expliquer par A + B le pourquoi du comment, elle en aurait été bien incapable.

C'était son instinct qui avait parlé. Celui qui lui avait permis plus d'une fois de suivre des voies détournées et de trouver des solutions là où plus d'un s'était cassé les dents.

C'est comme ça qu'elle s'était retrouvée sur les quais de le ville d'Edimbourg, à une heure plus que tardive, essayant tant bien que mal de trouver des excuses rationnelles à ce qu'elle avait fait, suivre un appel anonyme qui comptait lui donner des informations de première main. A bien y réfléchir, peut-être allait-elle tomber dans le plus classique des traquenards et se retrouver à devoir tirer sur tout ce qui bouge pour s'en sortir.
Au moins, elle aurait droit à un peu d'action, ce serait toujours ça de pris.

Alors que ses pensées commençaient à s'égarer, un nouvel individu on ne peut plus louche s'approcha d'elle en titubant.

"Et bah ma jolie ! C'est pas une heure pour trimballer tes jolies petites fesses dans le coin ! Tu veux un peu de compagnie peut-être ? Autre chose ? J'ai de la bonne si tu veux."

Levant un regard dans sa direction, Sasha poussa un profond soupir avant de lâcher, d'un ton las, se demandant encore combien de fois elle allait devoir répondre à ce genre de propos.

"Sérieusement ? Vous devriez vraiment vous éloigner avant que ça ne tourne mal pour vous."

Si l'idée de se rencontrer ici avait le mérite d'être suffisamment inhabituelle pour ne pas risquer d'attirer les oreilles indiscrètes, Sasha commençait à se demander si elle n'allait pas fini par attirer tous les tarés du monde et devoir casser quelques dents avant même l'arrivée de son indic. En supposant qu'elle pourrait l'appeler comme ça, ce dont elle n'était pas du tout persuadée.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Dim 22 Mar - 19:15

J'avais demandé à Esther de m'aider à localiser Maryana. Pour le moment, cette demande était restée sans suites ; la jeune femme avait visiblement eu quelques soucis à accomplir cette mission, pourtant assez simple. Quand elle le voulait vraiment, ma sœur pouvait être assez vicieuse et douée pour se cacher. Elle était du genre tenace, à anticiper les mouvements de ses ennemis. Elle devait déjà être en train de se douter des suites que j'allais donner aux événements, mon absence totale d'immobilité. Maryana me connaissait. Elle savait ce que j'avais au fond de mon cœur, les mêmes ténèbres que celles qui lui serraient son propre cœur. Je savais aussi que je devais l'éliminer pour être la seule bénéficiaire des faveurs de nos sombres maîtres. Ce n'était pas bien compliqué, je devais agir pour lui éviter de me voler toute la gloire et tout le mérite qui me revenait. J'avais tourné et retourné le problème en tous sens, essayant d'en savoir plus sur ses projets. Sans succès. Maryana avait déserté les rues. Je ne savais rien du tout de ce qu'elle pouvait être en train de préparer. C'était angoissant. Je devais prendre les devants. Par dépit plus que par une idée particulièrement lumineuse, je m'étais retrouvée à faire les cent pas, cherchant une solution. Et là encore, je cherchais une certaine originalité dans mon action... Et avais lancé un appel anonyme à la PES, ayant fui avec tout mon carnet d'adresses. Téléphone prépayé que j'avais cassé ensuite, le manipulant qu'avezc des gants. Autant éviter de prendre le plus petit risque. En sus, j'avais contacté directement Sasha Oppenheimer, qui avait longtemps enquêté sur Maryana. Je savais qu'elle pouvait être une alliée. Je m'étais présentée de manière anonyme, disant que je voulais rencontrer l'enquêtrice pour lui donner des informations sur Maryana Watheerey.


Je lui avais donné rendez vous dans un endroit glauque de la ville, un endroit dont je savais qu'il serait très difficile à surveiller et où je pouvais moi même m'y rendre en esquivant tous les dispositifs de sécurité à l'oeuvre en centre ville. Je prenais néanmoins mon temps pour m'y rendre, et étais venue avec Perséphone en back up. L'ancienne Reine des Vampires, presque millénaire, dans l'ombre pour me protéger... Et j'avais mis un capuchon, baissé sur ma tête et cachant donc mes cheveux, en plus d'emprunter un masque à ma partenaire vampire. On ne me reconnaîtrait pas. Arrivée sur place, Perséphone en retrait, dans le noir le plus total pour ne pas dévoiler sa présence, je me rendais compte que notre petite policière avait quelques soucis.



| J'ai bien peur, mon bon monsieur, que la personne que vous importunez soit de la Brigade, aussi... Cassez vous. |


Le type prend peur. Les PES ne sont pas perçus comme des rigolos, et sous couvert de la loi peuvent très bien vous faire subir tout un tas d'expériences plus ou moins salaces. J'attends qu'il se tire,


| Bonsoir, Agent Oppenheimer. Ravie de voir que vous êtes bien venue. J'ai, comme je vous l'ai promis, des informations à vous donner sur Maryana Watheerey. Je ne sais pas elle est actuellement, mais je saurais où elle se trouvera d'ici deux semaines. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Lun 30 Mar - 22:37

Sasha n'eut même pas le temps d'envoyer proprement balader l'idiot qui se permettait de lui faire des propositions totalement malvenues qu'une personne charitable se décida à intervenir. Charitable pour Sasha ou pour ce pauvre type, allez savoir, mais probablement plus pour le second que pour la première qui en aurait probablement profité pour se défouler un peu si le besoin s'en était fait sentir.
Mais, comme toujours, le nom de la Brigade faisait son petit effet. La jeune femme n'avait pas voulu au départ évoquer pour qui elle bossait, histoire de ne pas risquer que des oreilles indiscrètes l'entendent, même si, dans ce coin, la chose était hautement improbable.

Elle réprima un sourire amusé à la réaction du type qui ne se fit pas prier pour prendre le large en un clin d'œil. Reportant son attention sur la nouvelle venue, ses yeux se plissant pour arriver à discerner quelque chose dans cette obscurité.

D'autant qu'elle n'aidait pas à porter un capuchon. Au bout de quelques secondes, Sasha réalisa que c'était peine perdue. L'inconnue portait un masque. C'était plutôt malin à bien y réfléchir mais l'enquêtrice se demanda instantanément si elle ne se travestissait pas ainsi parce qu'elles se connaissaient. Impossible à savoir bien évidemment et elle réprima à grand peine un claquement de langue agacé.

Sa voix sembla vaguement familière à l'enquêtrice mais ça ne voulait rien dire. Une part d'elle pouvait juste essayer de se convaincre qu'elle l'avait déjà entendue et ça, c'était un paramètre à ne pas négliger alors qu'elle réalisait qu'elle nageait en eaux troubles sans savoir dans quelle direction elle allait se diriger.

"La première question qui me vient c'est pourquoi ? Qu'avez-vous à y gagner dans cette histoire ? J'imagine que je n'aurais pas le privilège de connaitre votre nom… mais je peux vous appeler comment ?"

Les bras croisés, Sasha s'appuya avec une nonchalance calculée sur la balustrade qui les séparaient des eaux noires du port. A mesure que passaient les secondes, elle réalisait qu'elle ne ressentait aucune inquiétude, plutôt une curiosité de plus en plus importante, ce qui n'était peut-être pas particulièrement judicieux en cet instant. Allez savoir ce qui pourrait lui tomber sur le nez si elle ne faisait pas plus attention à son environnement.

Après avoir laissé filer quelques secondes, elle reprit, d'un ton toujours aussi calme.

"Et il se passera quoi dans deux semaines alors ?"
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Lun 6 Avr - 22:41

Honnêtement, je ne saurais dire si la flic en face de moi était la meilleure dont j'avais pu lire le dossier lorsque je travaillais à la brigade PES ou si elle était la pire... Brillant parcours à tous points de vue et elle avait été de toutes les enquêtes majeures de ces dix dernières années, que ce soit au sein d'Interpol ou de la police, et enfin de la PES. Maryana Watheerey. Sans jamais avoir su l'attraper, l'agent Oppenheimer était la seule à avoir rendu la semi-démone un tant soit peu prévisible par un minitieux travail de collecte de preuves, d'histoire de vie et de socio-psychologie. Elle avait aussi enquêté sur Badenov, la Mort. Je me souvenais travailler à la Brigade encore à ce moment là. J'avais connu Badenov via son lien avec sa Reine Vampire, que j'avais cherché à posséder. Et je savais aussi que son dossier avait mystérieusement disparu de tous les fichiers existants. Sur lui, on n'avait absolument plus rien. Je ne savais même pas si la PES savait si Badenov était son nom d'origine ou pas. Bref, là encore, choux blanc. Mais Oppenheimer n'y était pour rien. Et Maryana, à nouveau... Je voulais éveiller son appétit à ce sujet. Après des années à l'avoir pourchassée, Oppenheimer se montrerait probablement avide. J'effleure mes protecteurs du bout de ma pensée, qu'ils se tiennent prêts à intervenir. Quoiqu'il en soit, l'agent claqua la langue, agacée de mon anonymat. Je souris à ses paroles.


| Vous pouvez m'appeler Perséphone. Ce que je gagne me paraît évident. Ce que je gagne est ce que tout le monde peut gagner de la disparition ou de l'emprisonnement de Maryana Watheerey... Et pour mon plus grand malheur, j'ai été approchée par elle quelques temps plus tôt. |


Ne rien ajouter pour rester crédible, mais ne pas être trop frontale non plus. Cette femme est suffisamment intelligente et habile pour éventer les mensonges.


| Dans deux semaines, elle va tenter un rituel démoniaque en plein Glasgow. Quelque chose que vous ne voulez surtout pas voir se passer, je me trompe? |


Bon, d'accord... Maryana n'allait probablement pas tenter un rituel de sitôt, mais elle se trouverait à Galsgow. Pour m'empêcher d'accomplir mon plan ou pour précipiter le sien. Désormais dans le conflit qui nous sépare, ce sera tout l'un ou tout l'autre.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Sam 11 Avr - 15:28

Sasha n'aimait pas les incertitudes. Pour son métier d'enquêtrice c'était à la fois une qualité et un handicap, surtout lorsqu'elle n'arrivait pas à ses fins.

Et, en cet instant précis, ne pas savoir qui elle avait en face avait une forte tendance à la frustrer, d'autant qu'elle n'avait aucun moyen de deviner l'identité de son interlocutrice. Allez savoir pourquoi, elle se doutait que lui arracher son masque serait une très mauvaise idée et peut-être même la dernière chose qu'elle aurait l'occasion de faire avant longtemps. Ou tout court d'ailleurs. Il se dégageait de l'inconnue une impression de maitrise et d'assurance qui, sans bien qu'elle comprenne pourquoi, n'étaient pas pour déplaire à Sasha.

Se focalisant sur ses propos, elle laissa échapper une moue amusée.

"Perséphone… un choix… intéressant. Dans l'immédiat j'espère que c'est juste pour sa sonorité que vous l'avez choisi et non pas pour me laisser entendre ce qui va m'arriver après notre petite entrevue."

Au reste de ses paroles, elle leva les yeux vers son interlocuteur, pestant encore une fois intérieurement de n'avoir rien sur quoi accrocher, poser son regard et essayer de savoir si ce qu'elle lui racontait était vrai ou non. Elle devrait se contenter de son ton de voix et des mots choisis ce qui était déjà mieux que rien à bien y regarder.

"Il est vrai que le monde ne pourrait que mieux se porter si Maryana ne pouvait pas agir à sa guise. Mais je suis curieuse de savoir ce qu'elle a pu vous faire lorsqu'elle vous a approchée pour que vous ayez tellement envie de la voir hors d'état de nuire."

La jeune femme ne put alors s'empêcher d'avoir un mouvement de surprise en apprenant le scoop que la dite Perséphone venait de lui offrir sur un plateau. L'espace d'un instant, les propos habituellement serinés par son patron lui revinrent en tête. Ne pas croire les informations qu'on lui fournirait trop facilement. Dans certains milieux, il était de notoriété publique que l'enquêtrice avait une dent contre Maryana, surtout après tout ce qui s'était passé.

Bien décidée à ne pas s'emballer pour rien, elle décroisa les bras et pris une inspiration, répondant de façon aussi calme et posée que possible.

"C'est effectivement quelque chose qu'aucune personne sensée ne voudrait voir arriver. Mais il va me falloir des détails ou au moins des informations supplémentaires. Vous comprendrez que je ne peux pas vous croire comme ça aussi facilement."

Quand bien même, l'idée d'arrêter Maryana en train de faire quelque chose comme ça, était quelque chose qui ne pouvait empêcher Sasha d'exulter intérieurement. Comme quoi, la patience pourrait peut-être enfin porter ses fruits.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Lun 13 Avr - 22:13

Manipuler les gens n'était pas un jeu aisé, ni même une partie enviable de quelque manière que ce soit. Oh bien sûr, on pouvait en retirer du plaisir. Et pas qu'un peu. Mais c'était dangereux, instable, et potentiellement destructeur. J'essayais d'amener ma sœur Maryana à souscrire à sa propre ruine, mais c'était peut être bien ma propre tombe que j'étais en train de creuser. Il ne pouvait y avoir de demie mesure, dans bien des cas. Dans celui-ci comme quand aucun autre. La femme en face de moi est tout à fait capable de dégainer et de me coller une bastos entre les deux yeux. Je ne savais même pas si elle se doutait de ma propre identité. Je ne savais pas si elle aurait le cran ou l'inconscience, de me retirer mon masque. C'était comme si nous étions piégés. L'une en face de l'autre. Elle avait un badge, une morale, une éthique, mais besoin d'informations venant de moi. Et moi bloquée par ma nature, qui avait besoin d'elle. Qu'elle le veuille ou non, Sasha Oppenheimer devait écouter ce que j'avais à dire. Pour le meilleur et pour le pire, elle ne pouvait pas ignorer tout ce que je pourrais avoir à lui dire. Parce que ça pouvait aussi bien sauver le monde que le précipiter dans les abîmes. Qui de nous deux pensait avoir le plus de contrôle sur la situation ?


Je lui envoie un sourire amusé.



| Cela éveillerait-il plus votre intérêt? |


J'essaie d'éveiller l'intérêt et la curiosité de l'agent de la PES, pour faire en sorte qu'elle soit ma meilleure alliée et non ma plus grande ennemie comme je pourrais le redouter. Mon sourire se dévoile, une fois de plus.


| Maryana Watheerey a contribué à faire de moi ce que je suis aujourd'hui. Et je sais que c'est aussi votre cas. Ais-je tord ? Elle risque de bientôt... Transformer... Des tas de gens aussi bien que nous autres. Cela n'éveille t'il pas en vous le désir de vous en prémunir? |


Je savais qu'elle mordait à l'hameçon. L'information était tout simplement trop grande, trop importante, pour qu'elle soit autrement négligée.


| Que vous faut-il de plus ? Le nom de ses complices ? Ils sont tous de la partie. Tous ceux sur lesquels vous avez des fichiers. Et sur quelques autres, aussi. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Jeu 16 Avr - 11:31

Au ton de voix de l’inconnue, il était impossible de ne pas deviner qu’elle souriait. L’espace d’un instant, Sasha se demanda si elle n’était pas tout simplement en train de se moquer d’elle et de la mener totalement en bateau. Difficile de savoir si l’agacement était en train de prendre le pas sur la curiosité ou non mais, dans tous les cas, la femme en face d’elle pouvait se vanter d’avoir toute son attention.

L’espace d’un instant, Sasha fut tentée de lui ôter le masque qui lui cachait si bien le visage mais, à bien y réfléchir, elle n’avait, pour le moment, pas la moindre envie de devoir en gérer les conséquences avant d’en apprendre un maximum sur Maryana et ce qu’elle avait visiblement prévu de faire.

"Bien sûr que cela éveille mon intérêt. Vous dire le contraire ne serait qu’un mensonge et pas des plus crédibles."

Clamer qu’elle se moquait d’obtenir ce genre d’informations sur la semi-démone, au vu de leur passif, était idiot alors, autant assumer et aller jusqu’au bout. Et puis, c’était beaucoup trop tentant pour qu’elle n’essaie pas de voir ce qu’il en était réellement. Ou au moins, ce que la personne en face avait envie de lui révéler ou non.

"Nous aurions donc un ennemi commun ? J’en prends note. Et c’est donc pour ça que vous voulez absolument qu’elle soit arrêtée ? Par vengeance ? Pour qu’elle paie pour ce qu’elle vous a fait ? Je ne sais pas pourquoi mais j’ai comme l’impression que vous ne feriez pas ça par pur altruisme et amour de votre prochain. Je me trompe ?"

Difficile de ne pas se montrer sarcastique mais l’ambiance se prêtait trop facilement à ce genre d’exercice même si Sasha guettait le moindre des propos de l’inconnue avec une avidité qu’elle contrôlait de son mieux.

"Et bien, pour les complices potentiels j’ai effectivement une petite idée de qui pourrait se tenir à ses cotés. C’était plutôt le pourquoi qui m’intéressait à dire vrai. Transformer des gens est une chose mais il y a forcément quelque chose derrière non ?"

Ce quelque chose qu’elle ne voulait surtout pas entendre était un rituel qui permettrait de réveiller certains êtres que son instinct de survie ne souhaitait pas du tout revenir sur terre. Mais, connaissant Maryana, ce serait forcément quelque chose du genre, voire nettement pire. Elle était capable de tout.

Sasha se doutait bien qu’elle n’obtiendrait ni adresse exacte ni quoi que ce soit du même acabit, il était inutile d'essayer d'avoir ce genre de détails et puis, elle se saurait se débrouiller de toute façon. Il lui faudrait tout bonnement redoubler de surveillance et poster encore plus de gens que d’habitude aux endroits qui pourraient lui paraitre suspects en espérant que, pour une fois, la chance serait de leur coté. Et ça, c’était vraiment pas gagné.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Mar 21 Avr - 18:21

Je savais que je ne pouvais pas m’attarder ici, je n’avais tout simplement pas la possibilité de me mettre en danger aussi longtemps. Je ne pouvais pas risquer de devoir déclencher tout mon plan de manière aussi prématurée juste pour pouvoir passer un peu plus de temps encore à m’amuser de la situation. C’est fou comment les gens souhaitent toujours limiter le chaos et l’incertitude, ce qui ne m’arrangeait absolument pas vous l’aurez très bien deviné. Il fallait toujours faire vite, et cette fois je devais bien me plier à cette obligation. Laisser le temps filer accroissait les risques auxquels j’étais moi-même soumise et si en règle générale le danger me convenait plutôt bien, je devais avouer qu’être un peu plus prudente et précautionneuse était une obligation pour que ma situation ne soit pas totalement hors de contrôle. Je savais aussi que plus le temps passait et plus la femme que j’avais sous les yeux se montrerait curieuse, aussi bien de mon identité que de la validité de mes informations. Je devais conserver un peu de mystère pour qu’elle puisse se triturer les méninges à propos de tout ce que je venais de lui dire, de sorte à la forcer à prendre mes paroles en considération par défaut d’autre choix. Mon sourire s’accentue.


| Ouf. J’avais peur qu’à la PES, peu d’agents se sentent encore concernés par leur mission, vue les failles de sécurité par chez vous. |


Petite pique gratuite qui n’avait pour seul objectif que de brouiller les cartes. Quant au reste, c’était toujours la même chose. Si je voulais être crue, je devais être franche au moins un minimum. Sinon, tout ce que je pourrais dire ne serait jamais pris pour argent comptant, pas même un tout petit peu ! Or, tout ce que je disais devait être pris en considération, ce soir. Pas tant pour que mon plan puisse fonctionner mais surtout pour que Maryana ne puisse pas se l’approprier en m’évinçant le jour même du déchaînement des enfers.


| Oui, par vengeance. Ne me dites pas que Maryana Watheerey peut être jugée comme tout le monde. Pas avec ce qu’elle a fait. Pas avec son pouvoir qui est impossible à neutraliser. |


Quelle blague cela serait d’assister au procès équitable de ma sœur ! En un instant, elle aurait sans aucun doute tué des tas de gens et personne ne pourrait plus clamer que nous avions encore quelque chose à voir avec le commun des mortels. Je fronce ensuite les sourcils.


| SI vider des gens de leur sang est les transformer, alors Maryana est une grande transformatrice. Mais je pense que vous pensiez plutôt à Pandore Lasalle, non ? Elle, je ne sais pas où elle est. Mais elle ne perd rien pour attendre. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Mer 22 Avr - 10:03

Si la curiosité était le sentiment dominant pour l'inspectrice en cet instant, elle ne pouvait tout de même pas ignorer cette tension latente. A mesure que passaient les secondes, elle se rendait compte qu'il fallait qu'elle soit nettement plus sur ses gardes et qu'elle arrête de se focaliser sur la carotte agitée par celle qui lui faisait face, au risque de se prendre un méchant coup de bâton en retour.

Elle laissa alors échapper un sourire désabusé aux propos de l'inconnue.

"Que voulez-vous, il nous reste encore un brin de conscience professionnelle malgré tout. Ou de l'inconscience, allez savoir."

Elle ne put néanmoins s'empêcher d'arquer un sourcil interrogateur dans sa direction, se demandant jusqu'à quel point elle se devait d'analyser sa pique concernant les failles au sein de la PES. Mais, encore une fois, les informations que lui distillaient la jeune femme étaient trop intéressante pour qu'elle puisse se permettre de s'attarder là-dessus, même si elle aurait largement préféré avoir le temps de lui demander si c'était une simple figure de style ou si elle parlait de quelques chose en particulier.

A son interrogation quant aux motifs que pouvait bien avoir cette femme, la réponse particulièrement franche lui arracha un sourire alors qu'elle secouait légèrement la tête.

"Ce n'est ni à moi ni à vous de savoir comment pourra être traitée Maryana une fois arrêtée. Je me contenterais de faire mon travail et de tout faire pour empêcher qu'il n'y ait trop de victimes."

Inutile de préciser que si elle pouvait avoir la semie-démone dans son viseur, elle n'hésiterait pas. Même pas une seconde. Et pourtant, cette part d'elle, toujours professionnelle, essayait tant bien que mal de lui rappeler qu'elle se devait de rester impartiale et objective, même lorsqu'elle avait des griefs personnels tout sauf anodins la concernant. Mais elle n'était pas une exécutrice. Elle représentait l'ordre et ça, elle se devait de ne pas l'oublier, quelle que soit la tentation.

Au reste des propos de l'inconnue, Sasha haussa les sourcils, non sans masquer une certaine perplexité.

"Je vous rappelle que c'est vous qui aviez parlé de transformation. Et vider les gens peut s'apparenter à une certaine transformation, surtout avec ce qui peut suivre derrière. Bref, peu importe, inutile de jouer sur les mots, je ne suis pas persuadée que ce soit le bon moment. Je préfère éviter de me pencher sur le cas de Pandore, il vaut mieux éviter de courir deux gros lièvres à la fois sous peine de se retrouver sans aucun gibier au final, vous ne croyez pas ? Et, à moins qu'elle n'ait aussi prévu une petite sauterie toute aussi excitante d'ici deux semaines, je vais me focaliser sur l'urgence du moment."

Elle ajouta alors, avec une ironie qu'elle n'essaya même pas de masquer.

"Enfin… j'imagine que vous souhaitez garder l'anonymat le plus total dans cette affaire et ne plus vous en mêler du tout ?"

L'espace d'une seconde, Sasha se demanda vaguement si, dans une quinzaine de jours, elle ne recroiserait pas celle qui lui faisait face dans des circonstances nettement moins calmes. Une part d'elle espérait tout de même qu'il ne se passerait rien, quand bien même celui lui ferait rater l'occasion de stopper Maryana.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Mer 22 Avr - 17:59

Il va bientôt être temps de partir, avant que je ne me dévoile par erreur ou que je ne prenne trop de risques. Pour ce que j’en savais, elle enregistrait tout ce que je disais et avait appelé des renforts ; je voyais assez mal ses mains. Cela dit, je m’amusais comme une folle et il m’était assez difficile de renoncer à mon plaisir alors que l’agent Oppenheimer entrait totalement dans mon jeu, sans sembler se poser la plus petite question.


| Je parierai sans doute sur un mélange des deux. Mais ravie de voir qu’il reste quelques personnes encore un peu concernées à la Brigade. |


Je ne me sentais pas forcément plus en sécurité ou plus encore en danger. En fait, ce qu’elle me disait était assez neutre du point de vue de la qualité des informations. Intelligente, je savais qu’elle l’était. Mais j’en avais désormais la preuve, et cela n’avait rien de particulièrement agréable comme constatation. Je me demandais maintenant à quel point l’agent allait croire mon histoire et agir en conséquence. Je me demandais aussi quelles répercussions sa méfiance pourrait avoir pour le déroulé de mon plan dans son intégralité. Je me demandais si je pouvais avoir confiance en son jugement, alors qu’elle névoquait absolument pas les rouages internes de la Brigade.


| Ne charriez pas. On sait toutes les deux ce que fera votre directeur. Le mieux qui puisse arriver à tout le monde, elle inclue, c’est une balle dans la tête. |





En fait, pas vraiment. Je savais que d’ordinaire, la PES escamotait ses prisonniers d’une manière ou d’une autre du regard des autorités, et leur faisait subir toute une batterie de tests. Je le savais, car beaucoup de ces tests étaient effectués post-mortem et j’avais dû me charger, lorsque j’étais légiste, de beaucoup d’entre eux. Mais Mc Borough serait-il assez fou pour risquer ce genre de choses sur quelqu’un d’aussi fort et puissant que Maryana ? Je n’avais absolument aucune certitude, et c’était assez dérangeant. Je ferais tout pour que ma sœur soit abattue plutôt que capturée. Je n’osais imaginer le cruel revers que serait son emprisonnement, puisque celui-ci ne serait en aucun cas amené à durer. Quoiqu’il en soit, je sentais que notre entrevue approchait nécessairement de son terme, tout en entamant une nouvelle phase de son évolution. Je me demandais si les paroles de la femme flic voulaient dire qu’elle se méfiait et qu’elle essayait d’obtenir des informations supplémentaires. C’était d’ailleurs très probablement le cas, aussi entrais-je dans son jeu.


| Je compte bien vous donner d’autres noms, si jamais je venais à en connaître. Mais effectivement, j’aimerai rester anonyme. La PES n’a jamais brillé en matière de protection des gens. |

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Jeu 7 Mai - 19:40

Même si elle avait abandonné toute idée de deviner l'identité de la personne qui lui faisait face, Sasha continuait tout de même de se focaliser sur la moindre intonation, sur sa posture, se raccrochant au moindre indice qui lui permettrait de la reconnaitre le jour où elle croiserait à nouveau son chemin.
Car, à mesure que leur discussion continuait, l'enquêtrice était sûre que cela ne manquerait pas d'arriver. Elle ne l'avait pas contactée par hasard ou simplement parce que Sasha était réputée pour ses enquêtes sur Maryana. C'était sciemment que la femme qui lui faisait face continuait de lui agiter ses informations sans vergogne, encore pire qu'une sucrerie devant un diabétique.

Son sourire se fit plus large face à l'inconnue qui ne manquait pas de répartie, c'était le moins que l'on puisse dire.

"Vous seriez étonnée de voir quel point nombre de gens se sentent encore concernés, et pas uniquement au sein de la PES. Méfiez-vous, vous pourriez être surprise. "

Sasha n'avait pas envie de s'attarder sur la façon dont elle irait gérer les informations qu'elle venait d'obtenir. Elle commençait déjà mentalement à essayer de s'organiser pour rester aussi discrète que possible sans pour autant rater le coche s'il s'avérait que tout ça était vrai.

A la réaction de son informatrice quant à ce qu'il serait fait de Maryana s'ils arrivaient à l'arrêter, Sasha étouffa un rire tandis qu'elle secouait légèrement la tête. Bien évidemment, si Mc Borough avait la semie-démone dans son viseur, il était peu probable qu'il irait lui faire une bise et lui demander calmement de s'expliquer sur le pourquoi du comment de tous les méfaits qu'elle avait bien pu commettre. Mais ça, inutile de le dire à haute voix.

"Ma foi, je prends note de votre suggestion. Mais une balle dans la tête a quelque chose d'assez radical, même pour quelqu'un de la nature de Maryana."

Et bien entendu, Maryana ne leur serait plus d'aucune utilité morte mais ça, Sasha se garderait bien de le préciser, surtout à cette femme qui semblait en savoir tellement.

La jeune femme laissa alors échapper, avec un sourire en coin après avoir longuement fixé le masque, comme si elle arrivait à voir au travers.

"C'est toujours agréable de voir qu'il y a des citoyens consciencieux et prêt à venir en aide aux autorités sans rien demander en retour. Quant à votre sécurité…"

Elle se pencha légèrement en avant, sans toutefois se rapprocher de son interlocutrice et ajouta, avec une mine conspiratrice.

"Sans vouloir vous offenser, vous ne m'avez pas l'air de quelqu'une qui a besoin de qui que ce soit pour veiller sur elle. Mais après, je peux parfaitement me tromper."
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 16
Coups du Destin: 8
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Messages : 1221
Membre du mois : 42
Je crédite ! : (c) Kanala pour l'avtar - Mal' pour la sign'
Caractère : Sérieuse - Perfectionniste - Obsessionnelle - Réfléchie - Cynique - Fidèle
Vos Liens : Liens - Téléphone - RP

Autres comptes : Noah
Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   Ven 8 Mai - 16:06

Cette dernière petite pique, totalement gratuite, n'en était pas moins véridique. Il semblait évident que la Brigade avait toujours eu un problème pour protéger les gens, qu'ils soient adhérents ou simples citoyens. Ils avaient déjà un problème pour se protéger eux mêmes, quand on se rendait compte qu'ils se faisaient continuellement trucider à tour de bras. Bon, ok, on ne peut pas perdre son temps à sauver tout le monde mais quand même. Quand leurs équipes de choc se sont fait tailler un short lors de l'attaque du centre commercial, ou quand j'ai massacré une large partie des gens qui se trouvaient dans les locaux de la PES lorsque j'y fus découverte.... Ca leur a fait une mauvaise pub. D'ailleurs, je comprenais toujours pas comment cet incompétent de Philipp Mc Borough avait réussi à s'en tirer, et à se faire élire qui plus est. Ces britanniques étaient vraiment bêtes à manger du foin, ils élisaient les gens qui leur avaient déjà prouvé qu'ils étaient incapables de les protéger, vous parlez d'un choix et de la valeur de la démocratie ! Je haussais les épaules.


| Franchement, ça fait un bon moment que je ne suis plus surprise de rien. |


C'était assez évident pour moi, en tous cas. J'avais vu et fait quantité de choses dans ma vie, exploré les recoins les plus sombres de mon âme et de celle des gens qui m'entouraient. C'était ainsi. Je levais ensuite les yeux au ciel. Voilà pourquoi l'agent Oppenheimer n'avait jamais su en finir de la corruption ambiante, ou pour attraper les pires cancrelats qui gangrénaient l'humanité dans son ensemble. Elle était naïve. Même aujourd'hui.


| Si vous ne la butez pas, nous sommes tous perdus. |


L'agent essaie de me faire parler, j'en ai bien conscience. Mais elle n'y arrivera pas. Je commence à être assez expérimentée pour savoir quand on cherche à me manoeuvrer et c'était maintenant le cas, sans nul doute. Elle était une profileuse de renom au sein de la PES et faire parler les gens était pour elle plus qu'un métier, c'était naturel, comme une seconde peau.


| Je ne serais pas venue à vous, si c'était le cas. Rappelez vous mes paroles. |


Je me détourne, sans plus de cérémonie. Je me retourne après quelques pas, et lance comme une référence.


| La tempête approche, Agent Oppenheimer. Bonne nuit. |


Puis je m'avançais dans la nuit pour y disparaître. Quoiqu'il arrive maintenant, je savais que j'avais accompli ma mission au moins pour partie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Walking on the docks [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Walking on the docks [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Port de Leith :: Quais
-
Sauter vers: