AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
On a moonless night ! [Livre II - Terminé]
MessageSujet: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Lun 16 Mar - 13:50

    L’Ecosse semble étrangement sombre ses derniers temps. Mon regard s’était arrêté un instant sur le ciel sombre et sans étoile. Il y a bien longtemps que je n’avais vue une nuit claire. Les plus superstitieux d’entre nous pourrait croire qu’il s’agit là d’un mauvais présage. Pour moi, les problèmes ont déjà commencés. La semaine avait été particulièrement pénible. Après avoir épluché mes livres de compte, j’ai pu constater que j’étais en déficit. Je ne faisais pas assez de vente, et mes bénéfices étaient maigre, voir inexistant. Je ne tiendrais pas longtemps à ce rythme. Avec ses problèmes de trésorerie, je viens de quitter Ian. Je n’en étais pas amoureuse mais tout de même une rupture c'est chiant. Je déambule entre les stands du marché de nuit, installé dans les rues prés du port. Une idée de la ville de Glasgow pour faire venir les touristes et relancer l’économie du coin. Il y avait un peu de monde, et cela ne semblait pas être un franc succès. Les gens ont encore peur de sortir à la tombée de la nuit. Pourtant, un service de sécurité avait été mis en place. Les créatures surnaturelles ont changées la donne. Nous sommes, nous pauvre humain, dans l’obligation de survivre et de garder un œil ouvert. Je n’ai pas peur d’eux. En fait, je ne souhaite pas leurs montrer que j’ai peur d’eux. Une question de fierté, je suppose.

    Je m’arrête devant un stand avec des foulards accrochés. Les stands étaient tous disposés dans le sens de la longueur, éclairés par des ampoules, dont certaines étaient de couleurs. Je repris ma marche essayant de ne penser à rien. Chaque stand faisait face à un autre. A chaque début et fin du marché, il y avait des agents de sécurités. Ils y avaient pas mal d’artisans : créateurs de bijoux, vendeurs de froufrous, peintres, vendeurs de friandises et même un stand pour boire et manger sur le pouce. Si l’Ecosse n’avait pas été autant ravagé par les années sanglantes, j’étais sûr que ce genre d’évènements auraient marché. J’aurais peut-être moi aussi participé et installé un stand pour promouvoir mes herbes et produits. Un kiosque en bois avait été installé, où des gens dansaient sur le rythme d’une musique celte. Je m’arrêtai une nouvelle fois, devant un stand où des bijoux étaient disposés sur la table. Un bracelet en argent attira mon attention. Il était plutôt gros avec une gravure d’animaux. Une tête de cerf et une tête de loup, le tout entrelacé de feuilles et de fleures. Le vendeur ne semblait pas faire attention à moi, trop occupé à discuter avec une cliente. Je n’avais pas l’intention de l’acheter, pour cela il faudrait que j’aie les moyens. Je ressenti comme des picotements dans mon cou. Une impression de malaise, comme si on m’observait. En me retournant, il n’y avait personne. Le vendeur me demanda si je voulais un renseignement, je lui fis que non et décida de reprendre ma marche après avoir déposé le bracelet.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Lun 16 Mar - 23:28

Je suis l'ombre de Glasgow. Je suis la fantôme qui hante ses nuits. J'ai faim. Je les regarde en contrebas, tous ces humains si pâles, si fragiles. Si éphémères. J'ai envie de les tuer, de les massacrer tous et de me gorger de leur sang. La pulsion du meurtre fait battre plus rapidement mon cœur. Je suis Elle, je ressens, j'entends tout. Je redescend, mais pas à la vitesse qui fut la sienne. Je claudique, loupe une ou deux marches des escaliers en fer. J'ai repéré ma proie. Je ne suis pas si mauvais, en fait. C'est même plutôt tout le contraire. Je suis ce que j'ai toujours été. Je m'infiltre dans l'obscurité, j'épouse la pénombre. Je le vois. Jeune et insouciant. Il fume des herbes illicites, savourant ce petit instant de tranquillité. J'ai faim. La Soif Rouge me tenaille. J'ai envie de baiser, aussi. Je me suis éveillé d'un long sommeil plein de rêves étranges, de mises en garde. Serait ce mon Roi qui m'appelle à lui dans l'autre monde ? Je ne mets jamais un pied dans la lumière projetée par les lampes à sodium de la ville. Je reste dans le noir, épouse la forme des murs, des parois de cette ruelle que le commerçant utilise pour s'adonner à son petit vice, faut de clients en quantité. Il inspire profondément. Je sens la fumée, hume sa qualité. Je dois tout connaître, pour être efficace. Et efficace je suis. Il ne m'entend pas. Je me jette sur lui. Il se débat, mais c'est trop tard. Je suis plus fort. Je suis un vampire. Son sang coule alors qu'il tient son cou, chutant lourdement au sol. Je l'agrippe par le cuir chevelu et lui tire la tête en arrière, buvant à même sa gorge ravagée par le coup fatal que je lui ai porté. J'avale à grosses gorgées le liquide épais, extrêmement salé. Je le rejette sur le côté et m'éloigne.


Je suis Torben et je suis Elle, je la sens en moi comme jadis, en plus fort encore.


Je ne me demande même pas comment cela est possible ; je m'en fiche. Je m'essuie en trouvant quelques blocs plus loin un petit robinet sur le bord d'une borne à incendie ; je m'asperge et me frotte le visage jusqu'à en faire disparaître toute trace d'hémoglobine, sauf l'odeur. Mais je ne croiserais pas de vampires, ou alors peut être que si mais je m'en fiche. Je suis leur Mort et je suis la Reine. Je m'enfonce dans le petit marché, humant les odeurs. Je suis toujours tiraillé par une faim abominable ; je ne me sustente pas à ma faim.


Je reviens à moi un instant, comme si ma conscience était parasitée. Qui ais je tué ? Pourquoi est ce que je ressens ces besoins, ces pulsions de sang et de sexe de manière aussi violentes ? Pourquoi cela se renforce t'il avec le temps ? Elle veut me faire passer un message. Je me fiche de qui j'ai tué. Ce n'est pas l'important. Ce qui compte, c'est que j'ai encore cette Soif Rouge qui me travaille. Je ne regarde pas où je vais, et manque de percuter quelqu'un mais me stoppe. Je me rends compte seulement maintenant que ma jambe droite me fait toujours mal,et que dans mon escapade incontrôlée je n'ai pas pris ma canne. Que m'arrive t'il ? J'ai l'impression de devenir fou. Comme avant Elle, mais après Elle. Je n'y comprends rien. Je dévisage la victime évitée de peu par mon avance trop rapide.



| Alice Keane. Désolé pour ce bonjour un peu cavalier. Comment vas tu? |


Mon indic, qui m'a tiré d'un mauvais pas pendant les Années Sanglantes. Je pense qu'elle en pince un peu pour moi. Et maintenant que je sens son sang battre si fort dans sa jugulaire, j'en pince pour elle aussi. Qu'est ce que ça veut dire ? Je me perds dans la contemplation de sa gorge sans même m'en rendre compte.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mar 17 Mar - 11:37

    Je contourne le kiosque, regardant un couple d’un certain âge danser. Le temps passe tellement vite pour nous les humains que je me demande par moment si j’arriverais à vivre ce genre d’instant. Je veux dire, vivre suffisamment longtemps pour vieillir auprès d’un homme. Je suis complément contradictoire avec moi-même, je veux une vie couple mais sans avoir les contraintes d’une vie couple. J’uis un cas désespéré. Un vent frais me fit frissonner. J’avais mis une jupe en laine beige, un pull blanc, des collants et des bottes à talons. Mon manteau court avait une capuche en fausse fourrure. Alors que, je prends la direction du stand où l’on sert des bières, je sens une présence arriver sur moi. Je me retourne et me retrouve face à face avec Torben. Il y a un moment que je ne l’avais pas vu trainer dans ma boutique.

    Ce n’est rien … - Je croise mes bras et lui sourit. Torben ne vient à ma rencontre que pour me demander quelque chose, du coup je reste sur la défensive. Pas que j’ai pas envie de l’aider mais il m’a pas donné de nouvelle depuis longtemps. D’un certaine manière, je lui en veux un peu. – Je vais bien …

    Bien … et un bien grand mot. Ma vie était sur le déclin mais j’étais en bonne santé. On prend ce qu’on peu pour rester positive. Par contre, Torben me semblait étrange et il fixait quelque chose sur moi. Ça façon de me regarder me perturbait. J’avais toujours perçu Torben comme quelqu’un de sûr de lui, d’imperturbable, et là je le trouve bizarre. Un très bel homme bizarre.

    Torben … est-ce que quelque chose ne va pas ? – Je lui touche le bras et essaye de capter son regard. – Est-ce que tu veux qu’on aille boire une bière ? – Je lui indiquais le stand où l’on servait des bières. – Où préfères-tu qu’on marche ? Tu sembles ailleurs.

    Je me souviens encore de lui, torse nu dans mon salon pendant que je le soignais. Et pourtant j’avais eu des opportunités, mais je n’avais rien tenté. J’étais resté à distance malgré une envie folle de toucher chaque parcelle de son corps. Je l’aidais malgré le fait que je n’appréciais pas du tout ses employeurs. Des vampires. Au nom de quoi ? L’amitié, je suppose.


avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mar 17 Mar - 13:47

Je me sens fébrile ; mon cœur bat de manière totalement erratique ce qui m'épuise en plus de me faire ressentir une certaine angoisse. Je me torture l'esprit à essayer de comprendre ce qu'il se passe, sans pourtant vraiment y arriver. Dans l'absolu, je sais que je suis toujours lié à Krystel. Comment ? Je n'en sais rien. Elle m'appelle, je dois sans cesse la rejoindre. Je commence à penser qu'en mourant, une partie de son âme vit désormais en moi, que nous sommes deux à habiter ce corps. On ne peut pas vraiment dire que ce soit une surprise ; je m'attendais à peu près à tout lorsque ma Reine m'a expliqué quel était véritablement notre lien. Je suis condamné à vivre ainsi, mais je m'en fiche. Chaque part de Krystel que je peux appeler à moi me contente, me satisfait. Tout plutôt que de vivre cette existence seul, sans elle. La jeune femme que j'ai en face de moi est l'un de mes indics. Je crois qu'elle en pince pour moi. Elle me croit son ami.


La Mort n'a pas d'amis.


Les fantômes hantent les vivants et c'est ce que je fais ; j'entre et sors de sa vie pour n'y laisser qu'une impression mêlée de désirs et d'attentes éphémères. Peu importe. La veine sur le côté de son cou bat, elle pulse avec force et elle m'attire. Je veux la mordre. Je veux son sang chaud dans ma bouche.



| Content que tu ailles bien... | répondis je distraitement


La jeune femme savait que j'étais un tueur ; pendant les Années Sanglantes en pleine fusillade je m'étais réfugié dans sa boutique, en uniforme et armé jusqu'aux dents. Elle savait qui j'étais. Et pourtant, elle me considérait comme un ami. Folle, insensée. Je voyais la lueur dans ses yeux, et cela ne fit qu'accroître ma faim. J'avais la bouche sèche.


| Oui, ça va... Je... j'ai été un peu blessé y'a un mois de ça. Je m'en remets pas très bien. |


Pas bien du tout, même.


| Mais oui, va pour une bière. Tu pourras me dire ce que tu deviens, comme ça. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mar 17 Mar - 17:23

    Mon dieu, je me rends compte qu’il me faisait carrément flippé. En fait, il était attirant et flippant. C'est possible de mêler ce genre de sentiments ? Torben est un tueur au service de cadavres. Je sais très bien qu’il est dangereux, pour autant jamais je me suis senti en danger. C'était bien la première fois que je ressentais comme un malaise. Un signale d’alarme qui me disait « Fuit Alice, Fuit … ». J’étais de celle qui donnait son amitié facilement, sans demander forcément un retour. Je prends les gens comme ils sont, du moment que ceux-ci n’essaye pas de me nuire. Si c'était le cas ma douceur risque fort bien de laisser place à quelque chose de plus sombre. Pourquoi, il me regarde de cette manière ? J’ai l’impression d’être une petite sourie bloquée dans la cage d’un serpent. Il est content que j’aille bien. Cool. Et maintenant du coup, il va arrêter de me regarder comme s’il allait se jeter sur moi. D’un côté, ça ne me dérangerais pas si je savais ce qu’il avait dans la tête.

    Je vois ça … - lui dis-je en gardant ma main sur son bras. Il avait été « un peu » blessé et il avait du mal à s’en remettre. C'est peut-être à cause de ça, qu’il se comporte étrangement ? Il avait du avoir un choc à la tête ou je ne sais quoi.

    Vu ses activités, cela ne m’étonnais pas du tout. J’avais enlevé ma main, et resserra mon manteau avec mes bras. J’étais désolé pour lui mais d’un côté c'était les risques de son métier. Et ce n’était pas la première fois que je le voyais en mauvais état. J’avais l’impression de faire un bon en arrière dans le passé. Le temps des années sanglantes. Je chasse cette idée de voyage dans le temps et décide de prendre notre échange avec légèreté. De mettre de côté ce malaise qui s’est installé en moi et de lui faire mon plus beau sourire.

    Bah … je n’ai pas grand-chose à dire ! Ma boutique prend l’eau … - pour ne pas dire sombrer - … ma relation avec Ian est terminée … - Torben avait du le voir au moins une fois dans ma boutique. Je me souviens d’une poignée de main. Tomas ne l’aimait pas. Quant à Torben, je ne pense pas qu’il le connaisse suffisamment pour avoir une opinion sur mon ex. - … sinon je vais bien. – On avance vers le stand qui sert de buvette et je m’installe à une table. – J’arrive, je vais nous chercher nos bières … - je me relève et me dirige vers un comptoir pour commander. Je me tourne sur Torben pour l’observer de loin. Je ne savais pas quoi penser de sa façon d’être. J’avais beau revêtir mon masque de la douce Alice, j’ai cette sensation de danger qui me serre le ventre. je reviens avec nos deux bières et m’installe en face de lui. Je lui glisse la bouteille. – Alors dit moi comment tu t’es blessé … en protégeant un vampire ? – j’avais envie dire cadavres ambulants.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mer 18 Mar - 15:39

Et comme ça, je pourrais te manger. Boire une bière ne m'intéressait pas ; la boisson ne m'attirait jamais que pour un seul résultat. L'ivresse éphémère. Autrement ce n'était que poison et danger, cela étouffait la peur salvatrice quand vous vous mettiez en danger, émoussait vos réflexes, perturbait votre conscience de votre environnement tout entier. Autant dire que c'était quelque chose d'assez dérangeant pour quelqu'un qui essayait de se borner à une discipline stricte et professionnelle. Tout cela était derrière moi maintenant, au moins pour partie. Mais il restait malgré tout que l'alcool n'était ni une solution ni une faim en soit, de cela vous pouvez être certains. Je détournais l'attention de ma prochaine victime. Comme Elle, je jouais avec ma nourriture, ce qui me ressemblait si peu que je n'essayais même pas pour autant de combattre ces sombres désirs. Je les ressentais et les épousais, ils étaient miens désormais. Miens et siens. Nôtres. Alice acquiesce à mes paroles et me détaille du regard, comme si elle essayait de jauger un peu mieux de l'état réel de mes blessures. Elle sourit, pas totalement dupe, pas offerte non plus. Je suis prudent, je la regarde comme je le faisais auparavant. J'ai faim ; n'importe qui autour de nous pourrait me satisfaire aussi bien.


La jeune femme me dit que son magasin va mal, et que Ian n'est plus avec elle. Qui est Ian ? J'en déduis bien sûr que c'est son petit copain, ou ex petit copain. Mais je n'ai aucun souvenir de lui, ni de beaucoup de choses datant d'avant ma chute. Peu importe.



| Oh je suis vraiment désolé d'apprendre ces deux nouvelles. Le commerce est assez aléatoire. Comme les hommes, j'imagine. |


Elle me laisse un instant, et qu'elle me tourne le dos fait surgir en moi le serpent qui voudrait la mordre, me repaître d'elle. Ce serait si délicieux...


| Non. Enfin, pas directement. J'ai péché par excès d'orgueil et par zèle. Cette erreur m'a coûté extrêmement cher... | dis je en portant ma bière à mes lèvres


La douleur dans ma jambe se fait lancinante, mais mon estomac semble se rebeller à l'idée d'avoir de la bière plutôt que du sang plein la panse.


| On dirait que je suis bon pour une petite retraite anticipée... Et toi, que compte tu faire ? Pour ta boutique, je veux dire. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mer 18 Mar - 17:21

    Je pose mon coude sur la table et bois ma bière. Certains commerçants du coin prétendaient que l’économie repartait. De mon point vu, cela n’allait pas assez vite. J’y avais investi mes économies, ma vie. Fini les compétitions, les entraînements acharnés pour rester la meilleure. Je n’avais pas envie de reprendre. Mon niveau était excellent … enfin c'est ce que je suppose parce que je ne rate toujours pas ma cible. J’aimais ma tranquillité. Je n’avais pas envie de me retrouver à nouveau avec les sponsors, les soirées, et les spots publicités. J’en n’avais fini avec cette époque. Le commerce est aléatoire ? Oui. Concernant les hommes, pas autant que ça. J’étais resté avec Ian pendant deux ans, sans aucun travers de ma part. J’étais plutôt fidèle comme fille, malgré quelques tentations. Après tout, ce n’est pas parce qu’on est en couple, qu’on n’a plus le droit de regarder le menu.

    Une retraite anticipée. Je souris devant cette idée. Ce ne serait peut-être pas plus mal pour lui. Travailler pour les vampires, sérieux. Je me demande comment un type comme Torben, s’est retrouvé à travailler pour eux. L’hypnose ? Les vampires, pour en avoir déjà vu, et pas forcément sur le meilleur jour, sont plutôt attirant. Néanmoins, ce n’est pas ça qui m’aurait donné envie de bosser pour eux. Il faut être sacrément motivé ou fou ?

    Ma boutique, c'est ma vie … va bien falloir que je trouve une solution … - Je bois ma bière et lâche avec un sourire en coin - … me prostituer peut-être ! … - Bien évidemment, c'était de l’humour. Je préférais encore mourir que de me faire payer pour me faire sauter. Je laissais cela à d’autre. - … qu'en penses-tu ? Tu serais intéressé ?… - Je lui fis un clin œil. Bien que mon ton était à la rigolade, je préférais enchaîner - … Non, je ne sais pas ce que je vais faire. – Sur le coup, je me sentais un peu triste. Je chassais mes idées noires d’un revers de la main – Et toi ? Que vas-tu faire à ta retraite … anticipée ! Du jardinage ?

    Je souriais en pensant à Torben, le torse nu plantant des fleures dans un jardin. L’image était assez drôle.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mer 18 Mar - 17:42

Alice boit de la bière, ce qui lui donne un air jeune. Les femmes que je connais, que je fréquente... Aucune ne boit d'alcool. Erin, c'est excessivement rare, et souvent des alcools plutôt forts. Krystel à l'occasion, buvait un whisky avec moi, mais elle aimait trop le sang. En fait, je ne connaissais presque plus que des vampires... Lucy était l'exception qui confirmait la règle, cette petite nymphette affectionnait tout particulièrement le whisky et contrairement à quantité de nocturnes rouges que j'avais pu rencontrer dans mon existence, elle était du genre à ne pas être malade par ces boissons humaines. Etait ce parce qu'elle était jeune, ou était ce une aptitude particulière ? Je n'en savais rien. Alice continue de boire, en me regardant. Elle sourit. Elle me donne faim. Krystel la veut, je le sens. Elle aimerait plonger ses crocs dans ce cou délicat, la baiser et la déchiqueter. Ma Reine avait des goûts et des plaisirs simples, son grand âge lui rendait tout tellement plus fort à ses yeux. Le commerce va mal pour Alice. En même temps, je n'ai jamais cru à ce type de commerce. Les plantes et autres trucs naturels ne sont pas inutiles, mais ils ne valent pas les autres remèdes que j'ai pu rencontrer et tester dans ma vie d'adulte. Je souris à ce qu'elle dit. Continue de parler. Je me faisséducteur, large sourire.


| Bien sûr que je serais intéressé ; tu réhausserai un peu la moyenne de la profession. |


je parlais en connaissance de cause et j'en avais cure qu'Alice ne le remarque. Je n'avais jamais joué au gentil garçon avec elle, même si je continuais malgré tout de jouer un rôle. Elle s'amuse des perspectives de mon avenir. Tout ce que je veux, et à court terme, c'est l'entendre gémir et m'implorer alors que je me gorgerais de son sang sans la moindre retenue. La faim m'entête, m'obsède.


| Si je m'y connaissais en plantes, pourquoi pas. Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire ; je ne sais pas faire grand chose de mes mains et mes compétences sont inutiles dans le civil. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mer 18 Mar - 18:27

    Je prends sa remarque comme d’un compliment. Lorsqu’un type pense que vous pourriez être plus balaise qu’une professionnelle du sexe, autant le prendre avec le sourire. Au lit, je ne me défendais pas trop mal. J’étais souple, ce qui avait toujours été un sacré avantage pour certaine position délicate. J’étais loin d’être une fille prude. Je n’avais pas peur du sexe et je me donnais toujours à fond pour trouver mon plaisir ainsi que celui de mon partenaire. Bien que, j’étais porté sur le cul, je ne baiser pas à tout va. Peut-être que je devrais m’y mettre ça me détendrais un peu ? Je souris devant celui de Torben. Il était très beau, lorsqu’il souriait. Ses traits le rendaient plus doux … pour un tueur. Il est vrai que se mettre à la retraite alors qu’on ne sait que tuer, se battre, cela ne présage pas beaucoup de perspective de boulot dans le civil.

    Oh … prends mon idée dans ce cas … la prostitution … - lui dis-je avec un grand sourire – je suis persuader que dans ce domaine, tu devrais t’en sortir. Tes mains te seront très utile … - Voilà, je lui avais trouvé sa reconversion. C'était de l’humour encore et toujours. Je bois ma bière, lorsque je sens mon portable vibrer dans ma poche. Un message de Lydia, une amie. – J’uis à toi dans une seconde – je tape rapidement un message à mon amie. Elle se sentait pas très bien et elle avait besoin d ‘une amie. Eh oui, je n’avais pas que des loups et des tueurs dans mon entourage. J’avais aussi des amis humains, avec des problèmes bien humains. Je lève mon regard vers Torben.

    Il faut que j’y aille … une petite urgence …- je me lève. Ça m’embêtait de laisser Torben de cette manière. – est-ce que ça te dérange de me raccompagner à ma voiture ? – Elle était en dehors du marché, garée tranquillement dans une rue parallèle, éloigné du service d’ordre. Je serais plus rassuré si Torben m’accompagnais à mon véhicule. Même si je savais me défendre, je préférais ne pas me mettre dans une situation dangereuse.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Mer 18 Mar - 22:00

J'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim j'ai faim.


Paradoxalement, je n'ai jamais eu autant de contrôle sur moi même ; alors que je suis soumis à tout un tas de pulsions d'une force inédite, je suis toujours là, meurtrier dans son costume, ne me laissant pas démonter. Mon ventre gargouille bruyamment. Moins de bière, plus de sang putain, me crie t'il de toutes les forces dont il est capable. La fille en face de moi ne prends pas du tout comme une insulte quand je lui dis qu'elle pourrait être putain. Cette discussion me semble surréaliste alors que je viens de liquider quelqu'un et que la Soif Rouge bat à mes tempes avec une force incroyable. Et voilà qu'elle me souffle à moi aussi, de me prostituer. Je la dévisage sans rien dire, conservant ce sourire que j'arbore. Sait elle seulement que j'ai couché la moitié de ma vie sans chercher de plaisir ? Il fallait souvent coucher, pour accomplir des missions. Même encore aujourd'hui, cela continuait. Je ne me prostituais pas dans le sens où je ne gagnais pas d'argent, mais j'avais infiniment moins fait l'amour dans toute mon existence que je n'avais baisé à dessein. C'était comme ça. Je regardais mes mains, que je serrerais volontiers autour du cou de la jeune femme. Des paluches de tueur, pas de fermier ou de gratte papier.


Je regardais mes mains. J'avais couché avec des Reines, des Princesses, des vampires, des métamorphes, des humaines, agents de presse ou secrétaires, guerrières ou artistes.



| Me prostituer ? Qui voudrait donc d'un vieux schnock ? J'ai besoin d'une canne pour bien marcher, maintenant. Les papys, ça tente personne. |


Sauf toi. Isoles nous. J'ai faim. Je bois ma bière quand elle est interrompue, et je sors de ma contemplation de son cou quand elle me demande de la raccompagner à sa voiture. Mon visage s'illumine.


| Bien sûr, je te suis... |


Enfin, je la suis... Je ne pourrais pas la devancer ; je grimace en traînant la patte.


| Tu as eu raison de me demander. La nuit est dangereuse, y'a tout un tas de saletés qui traînent, des trucs qui seraient bien ravis de croiser la route d'une fille comme toi... |



_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Mar - 0:54

    Je suis sûr qu’une maison de retraite serait prés à t’embaucher pour le plaisir de ses dames. – Je lui lance des piques. Toujours avec une pointe d’humour. C'est la seule manière pour moi de me détendre, surtout que la sensation de malaise ne m’a toujours pas quitté. Torben me semblait différent mais je n’arrivais pas à savoir en quoi. Je suppose que certaines blessures vous marquent à jamais. Je gardais en tête qu’il s’agissait de Torben. Il aurait pu me tuer à l’époque, et pourtant il n’a jamais tenté de me faire du mal. Je garde ce moment en tête. Je suis débout, attendant la réponse de Torben. Il accepta de m’accompagner, avec un certain enthousiasme. Disons plutôt qu’il avait l’air content. Je suis contente de rendre quelqu’un content même si ce quelqu’un me fout les chocottes.

    Je te remercie … – Lui dis-je en rangeant mon portable dans ma poche. Alors qu’ont marchaient, il me parle de toutes ses saletés qui trainent dans les rues. J’avais été élevé par un beau-père militaire et une mère hippie, autant dire que mon éducation était une contraction à moi seule. Je pouvais faire preuve de douceur, de fragilité et lorsque je me sentais en danger d’une rage et de ténacité qu’on me connaît peu. Les créatures surnaturelles qui peuplaient notre monde ne me faisaient pas peur. Enfin si … mais au grand jamais je ne montrerais que j’avais peur d’eux. Si un jour, je devais mourir à cause de l’un d’eux, je me battrais comme une lionne. Une question de fierté, je suppose.

    Tu crois vraiment qu’ils ont envie de croiser mon chemin ? … - J’en doute. Ils lâcheraient l’affaire avec mes insultes et mes cris de diablesse. Je ne me sens pas en sécurité, loin de là. Et notre passage dans une ruelle avant d’atteindre la rue où était garé ma voiture, me rendait nerveuse. Je m’arrête et me retourne sur Torben. Une idée me traverse l’esprit. Quelque chose d’irréaliste. Mon imagination a toujours tendance à vagabonder dans mon esprit, au moment où je me sens en danger. L’étais-je vraiment ? Je plonge mon regard dans celui de Torben.

    Dit-moi Torben ! … J’ai toujours voulu savoir … comment es-tu arrivé à leurs services ? – Je voulais savoir pour être sûr que jamais je ne serais comme lui, dépendant d’eux. Pour moi, les vampires sont une espèce contre nature. On était dans la pénombre d’une ruelle. Ce n’était pas le lieu et pourtant je lui posais la question. Par curiosité.

avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Mar - 11:45

Nous marchions dans les rues de la ville, encore bien éclairées et fréquentées. La jeune femme me balance une pique, qui ne m'égratigne pas vraiment au passage. Sans doute que je pourrais en satisfaire plus d'une, ces vieilles dames qui seraient peut être bien aisées de voir débarquer un homme endurci pour leur plus grand plaisir... Mais je n'étais pas homme à brader pour de l'argent mon corps ou mes attentions. Je suis un soldat, pas un mignon. Je suis né pour me battre, pas pour donner du plaisir. Et le mien m'importe asse zpeu, finalement.


| Je ferais ce qu'il faudra pour survivre... |


Oui, comme toujours. Je suis un soldat mais aussi un survivant. Combien de fois aurais je dû mourir, combien de fois ais je arraché ma survie des griffes même de la mort alors que tout me donnait perdant ? Pour mon plus grand malheur, même, à plusieurs reprises ! Quand je repensais à toutes les situations inextricables que j'avais vécues, à cette folie de ma jeunesse... Cette fusillade que j'avais déclenchée en 2010, juste avant le carnage de Watheerey, tous ces défis lancés aux vampires, ces bains de sang où seul, j'en réchappais de peu. Quoiqu'il en soit, la jeune femme pense être à même de repousser, voire carrément de combattre, ceux qui hantent la nuit. Intérieurement, je souris d'un air affamé mais extérieurement, j'arbore un air affable.


| Oh oui, toutes leurs proies ne sont pas aussi appétissantes que toi, crois moi. |


La jeune femme s'arrête finalement, me dévisage et me pose une question lourde de conséquences. Pouvais je raconter la vérité ? Alice Keane n'était qu'une alliée, un pion sur un échiquier complexe. Que pouvais je gagner à lui dire la vérité ? Une ouverture, son sang, un repas...


| Je crois qu'assez paradoxalement, j'y suis entré par amour. Mais c'était une autre vie. Et toi, pourquoi les détestes tu? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Ven 20 Mar - 8:03

    Je me tiens devant lui, attendant une explication qui pourrait … quoi me faire changer d’avis sûr eux ? Je ne pense pas. Je suis tellement sûr de mes capacités, de moi, que je me rends pas compte combien tout ceux-ci est dangereux. La ruelle est sombre et je pose des questions à un homme qui a du tué pas mal de monde dans sa vie. Inconsciente. Folie. Curiosité malsaine. Le mot qui me fait tiquer, « amour ». Peut-on réellement tombé amoureux d’un vampire ? Ils avaient du l’hypnotiser. C'est ce que je ferrais si j’étais un vampire sanguinaire qui aurait besoin d’aide, d’une sécurité. Je suppose que je prendrais un homme tel que Torben pour me défendre le jour, … ou nuit ? Va savoir. Côté détail, je pouvais apparemment me brosser. Puis vient sa question. Après tout c'est légitime. Les détester ! Je me rapproche de Torben et croise mes bras en signe de défense. Il s’agit là d’un vaste sujet.

    Parce qu’ils se sont permis de me prendre quelqu’un de cher … - Je les déteste pas, je les haïe. Mon cœur s’emballe devant la douleur que me procurent ses mots - … Qu’elle lui a déchiquetés la gorge simplement parce qu’elle avait faim. J’aurais pu accepter plus facilement la mort de mon beau-père, si ça avait été un humain ou même un animal, mais ce fut un vampire … Une créature morte qui est venu le tuer. Ce sont des cadavres, contre-nature, qui hypnotisent, et embrigade des gens dans leurs mondes sans se soucier des conséquences. Ils pensent qu’ils sont au-dessus de la chaîne alimentaire … - Je ris à cette idée et perd vite mon sourire - … Il y aura toujours des humains pour les combattre et les remettre à leur vrai place … sous terre. Rien n’est éternelle, pas même un putain de vampire… - Je ferme les yeux un instant, reprenant ma respiration. Je sens de la colère monter en moi. Une colère latente que j’avais enfoui – Je me demande comment ils ont fait pour que tu deviennes leur larbin ? … Par amour, hein ! Je crois qu’ils ton surtout manipuler … comme tous prédateurs… Ils ne sont intéressés que par le pouvoir, l’immortalité. – Je m’écarte de Torben et pose ma main sur mon front. J’étais fatigué de cette conversation. - … je te remercie de m’avoir raccompagné … et vu que tu es à la retraite, je te demanderais de ne plus venir me demander un quelconque service. – Plus d’info. Plus plaque. Plus rien. La question avait fait resurgir ma douleur. Je lui tourne le dos et marche en direction de la rue. Loin de cet homme qui battre auprès des morts, plutôt qu’auprès des vivants.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 3
Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Messages : 766
Membre du mois : 0
Je crédite ! : (c) Aelou
Localisation : Boutique Herboristerie
Caractère : Douce - Imprévisible - Souriante - Tenace - Compétitrice - Audacieuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Spoiler:
 


Humeur : Rester Zen !!
Autres comptes : Samuel / John

Douce et fragile, ne veux pas dire faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   Dim 22 Mar - 18:30

L'humaine se tient devant moi, droite et fière, convaincue de la légitimité de la posture qu'elle a adoptée en ce qui concernait les vampires. Elle croit tout savoir, ou en tous cas en savoir suffisamment sur eux, comme sur moi. Sa question finalement n'est que rhétorique, elle n'attend pas vraiment de moi que je parvienne à la convaincre. C'est même plutôt l'inverse, en fait. La jeune femme prend une posture défensive, je me rends compte que son caractère entier va bientôt faire des siennes. Oh, oui, battons nous donc s'il le faut... De toute manière, jamais elle ne pourrait comprendre réellement comment j'avais fait pour attérir chez les vampires, entre les mains expertes de Krystel. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle comprenne, ni ne l'espérait. Comme j'aurais très bien pu deviner seul qu'Alice avait perdu quelqu'un. Une vampire visiblement, avait tué son beau père.


Dévoré, vidé de son sang. Mort difficile à accepter ; c'était précisément pour ça que j'avais commencé à tuer des vampires à l'époque. J'écoutais le venin et la rancoeur des paroles de la jeune femme. Je comprenais bien plus qu'elle ne le pensait, mais parlant de massacre ne faisait qu'accentuer encore plus les pulsions que je ressentais. Et la voilà qui s'enflamme, par colère pure. Je lui jette un regard noir, essayant de me dominer.



| Bien, comme tu veux, Alice. Quand tu auras ouvert les yeux sur la réalité de ce monde, fais moi donc signe. |


J'en tremblais presque en me détournant à mon tour. Torben 1, folie 0. Mais ça ne durerait pas. Je retrouvais finalement la route qui me ramènerait à proximité du circuit emprunté par des taxis, pour rentrer au plus vite au manoir. J'y serais en sécurité, et les autres aussi. Ce soir, j'avais failli tuer un de mes indic' sans aucune raison valable. Rien n'allait comme il fallait.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: On a moonless night ! [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
On a moonless night ! [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black bird singing in the dead of night [Livre 1 - Terminé]
» So Take This Night [Livre I - Terminé]
» Strangers in the night [Livre 1 - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Port sur la Clyde :: Ruelles
-
Sauter vers: