AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
"Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."
MessageSujet: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   Ven 13 Fév - 19:09




"Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."


Je sais. Me balader la nuit dans les rues de Glasgow n'étaient pas très prudent de ma part. Il y a 10-15 ans de cela ça ne n'aurait posé aucun problème, mais au vu de la situation actuelle ce n'était peut-être pas le choix le plus intelligent à faire. Je m'étais déjà aventuré de nuit dans les rues de Frederiksberg durant les Années Sanglantes, il ne m'était certes rien arrivé de grave mais j'avais toujours en tête les hurlements de peur et de souffrance qui résonnaient dans les rues...

Désormais j'étais en un autre lieu et en un autre temps. J'avais appris qu'un marché nocturne avait lieu ce soir-là et ma curiosité avait pris le pas sur ma prudence. C'était l'occasion de connaître un peu mieux la ville et ses habitants. Ainsi donc je me promenais entre les différents stands. Quelques-uns vendaient des objets artisanaux, mais la plupart consistaient surtout en nourriture. Je m'arrêtais çà et là, goûtant les différents produits mis en dégustation, découvrant la gastronomie écossaise. D'ailleurs je doute qu'un bon nombre de ces produits étaient réellement proposés en dégustation à la base : quelque chose me disait que ma soutane avait peut-être incitée les commerçants à me proposer de goûter leurs produits.

La soirée se déroulait à merveille, la nourriture était excellente et le temps était sec et froid mais supportable. Bref. Tout se passait bien... jusqu'à ce que je rentre malencontreusement dans quelqu'un. Il avait évidemment fallu que je regarde ailleurs que devant moi. Je me retrouvais à me confondre en excuse envers la personne que j'avais bousculée :


"Je suis sincèrement désolé. Je ne regardais pas où j'allais. J'espère que je ne vous ai pas fait mal."

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   Lun 16 Fév - 17:48

"Mal ?"

La roche tendre roule sur une mer de soie. Le rire la suit, doucement, presque follement. L'azur voit, devine, s'éprend de douleur et la bête s'éveille et grogne. La caverne irréelle de ma psyché résonne de son venin déversé. La glace qui hante mes iris s'anime d'amusement alors que devant elles s'étends la toile de bure. Du moins, c'était ainsi qu'on la nommait voici des siècles.

Enfant de Dieu. Porteur de ses mots mensongers vomissant l'illusion d'une paix de l'âme si chimérique.

"Non, vous ne m'avez pas fait mal...Mon père."

La voix n'est qu'un miel qui se répand dans l'air, comme une caresse qui semble sans fin, sans volonté. Mais la prunelle, elle...Elle est un poison qui s'éveille, qui ricane doucement dans l'ombre, ignorée, invisible...Affaires terrestres qui emmène l'ondine ténébreuse et étrange rencontre qu'elle trouve sur son chemin. Le temps est mort depuis longtemps mais parfois se réveille les cicatrices purulentes infligées par le chapelet tant aimé. Valse duel qui s'enchante de l'azur nageant dans mes iris.

"Ce siècle est celui des pécheurs, l'ombre de Dieu se fait si rare qu'il est surprenant de la croiser là où on ne l'y attend pas."

La lèvre s'incurve doucement et la glace se perd d'ombres mouvantes. Avidité et destruction. Curiosité, ignorance. L'azur devient un reflet mouvant qui ne sait refléter avec exactitude. Arracher chaque lambeaux de foi pour en faire un chemin martelé de sabots infernaux. Il est des désirs qui s'étranglent de leur propre ferveur, de leur propres parjures.

"Sans doute quelques agneaux errant dans une perdition qu'ils ont eux même cherchée, a moins que je ne me trompe, de nos jours tous est illusion."


Spoiler:
 
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   Lun 16 Fév - 20:32




"Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."


"Mal ? Non, vous ne m'avez pas fait mal...Mon père."

Cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille. J'aurais dû profiter de cette occasion pour poursuivre mon chemin mais... ses yeux. Ils avaient quelque chose de fascinant, d'envoûtant, je ne pouvais pas détourner les miens. Ce regard était ancré en moi et par en croire les paroles de cette femme, il sondait mon âme :

"Ce siècle est celui des pécheurs, l'ombre de Dieu se fait si rare qu'il est surprenant de la croiser là où on ne l'y attend pas. Sans doute quelques agneaux errant dans une perdition qu'ils ont eux même cherchée, a moins que je ne me trompe, de nos jours tous est illusion."

Je buvais littéralement les paroles de cette femme. Bon sang! Qu'est ce qui n'allait pas chez moi ? Ce pourrait-il que... Non. Ce n'était pas de l'hypnose vampirique. J'en avais déjà fait les frais lorsque j'avais demandé à un de mes protégés vampires de l'essayer sur moi, ça ne fait pas cet effet là. Pourtant, le regard de cette (peut-être pas si) jeune femme m'envoûtait, je ne pouvais pas le nier.

Par la Sainte Vierge! Reprend-toi Joakim! Ne te laisse pas manipuler! Cette femme essai de toute évidence de jouer avec ton esprit et elle a l'air d'y prendre beaucoup de plaisir. Ne la laisse pas gagner. S'il s'agit en effet d'un vampire, tu dois faire bonne impression auprès d'elle et de sa communauté : montre leur que tu es venu en paix, mais que tu ne te laisses pas faire non plus. Pourtant, je sentais l'influence de la femme dans mes paroles :


"Non pas un agneau, non... Un berger. Un berger sans troupeau, cherchant ses ouailles, mais qui ne sait pas faire la différence entre ses moutons et les loups. L'apparence est en effet trompeuse : comment différencier les agneaux habillés en loups des loups habillés en agneaux ?"

Qu'est-ce que je racontais ? Moi qui contais simplement faire une promenade au marché nocturne, je me retrouvais au prise avec une femme mystérieuse et qui, de toute évidence, essayait de mettre ma foi en doute. Je n'avais vraiment pas besoin de ça, être seul suffisait à me faire douter ces derniers temps alors quand quelqu'un en rajoutait une couche...

"Mais ce berger en est-il réellement un ? Ou bien a-t-il revêtu les habits d'un autre ? Dites-moi qu'est ce qui est le plus dangereux : le loup habillé en agneau ou le faux berger ?"
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   Sam 21 Fév - 19:50

Le rire est rocailleux. Etrangement lourd alors qu'il erre sur des notes proprement envoutantes. Les restes d'une blessure qui n'eut jamais de fin et qui n'en aura jamais. L'azur valse un instant alors que la main s'éprend d'un coude bien trop croyant. L'ombre est légère lorsque la puissance demeure endormie aux creux de mes propres enfers.

"Question fort pertinente...Le doute vous empoisonne, ne savez vous donc plus quel chemin prendre ? Ceci est pathétique."

Les mots sont marbres. Froids. Comme un souffle léger, givré, versé au creux d'une oreille.

"Un loup. Un agneau. Noir ou blanc. Calme ou tempête. Amour ou haine. Désir...Répulsion. Ce qui fait d'un berger, juste un homme."

Les murmures des voix tonitruantes des vendeurs. Cette femme au teint si pâle, aux mains rougies qui s'égosille. Celui là qui quémande, la pitié en voile.

"Un homme abandonné de Dieu comme ce monde. Ou un homme si faible qu'il ne peut se vêtir de ses propres croyances. Toutes chimériques soient-elles. Vous cherchez le loup ? Il est déjà en vous et il dévore vos entrailles...."

La senteur illusoire d'un encens disparu dans le temps.

"Vous cherchez un agneau qui se laisse dévorer...Ce que vous cherchez se trouve ici...."

Le sourire se pare d'immondices alors que s'arrêtent les pas. Qu'un mouvement lent et impérieux dévoile sans faiblir le reflet de ce couple improbable. Pauvre petit être sans volonté. Sans fierté. J'affronte ce reflet et en souris avec langueur.

"Qu'en pensez vous ?"

Juste un reflet sur une vitre oubliée. Vertu en paravent, vice en socle branlant. Une existence qui se meurt et s'en réjouit. Humain. Monstre. Ange. Rien n'est aussi strict, rien n'est aussi flou...Image biaisée d'un monde en perdition, gangrené de ses propres désirs. Lentement, je l'enveloppe de ma présence. Azur ondoyant, murmure envoûtant.

"Dites moi....Que voyez vous ?..."

Les mots, aériens, coupant comme une lame divine, s'éprennent de l'oreille mortelle....La pulpe de ma lèvre effleurant le velours de sa chair.
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 18
Coups du Destin: 0
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Messages : 402
Membre du mois : 4
Je crédite ! : (c) Stilkstocking (c) Créateur de votre signature
Localisation : Edimbourg
Caractère : Nébuleuse - Imprévisible - Stratège - Passionnée - Refléchie - Sournoise - Loyale
Il arrive que des crocs se referment sur une gorge adorée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   Mar 3 Mar - 20:37




"Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."


"Question fort pertinente...Le doute vous empoisonne, ne savez vous donc plus quel chemin prendre ? Ceci est pathétique."

Pathétique, non. Humain tout simplement. Je suis peut-être un homme d'Eglise mais je suis aussi un être humain, un être mortel et faillible, perdant aisément son chemin au milieu des nombreux doutes qui l'assaillent.

"Un loup. Un agneau. Noir ou blanc. Calme ou tempête. Amour ou haine. Désir...Répulsion. Ce qui fait d'un berger, juste un homme."

L'homme peut-être un berger mais aussi un loup, un faux berger, un faux prophète... "Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." Mathieu, 7:15-20

"Un homme abandonné de Dieu comme ce monde. Ou un homme si faible qu'il ne peut se vêtir de ses propres croyances. Toutes chimériques soient-elles. Vous cherchez le loup ? Il est déjà en vous et il dévore vos entrailles...."

Le loup... N'est-il pas présent en chacun de nous ? Ce qui importe n'est pas d'en avoir peur ou de le nier mais d'en avoir conscience, de l'accepter afin de mieux le maîtriser.

"Vous cherchez un agneau qui se laisse dévorer...Ce que vous cherchez se trouve ici...."

Je cherche l'agneau oui, mais pour le sauver, pour le guider. L'agneau qui attend de se faire dévorer par le loup, le loup déguisé en agneau...

"Qu'en pensez vous ?"

Le doute s'est depuis longtemps infiltré dans mon esprit, me murmurant des mensonges déguisés en vérités et des vérités déguisées en mensonges. Je lutte contre cette obscurité, aidé de cette lanterne que j'appelle Foi...

"Dites moi....Que voyez vous ?..."

Sa voix m’ensorcelle, son odeur brouille mes sens, ses lèvres effleurant mon oreille me désarçonne... Lentement, je sens les files de la toile se referme autour de moi, la Veuve Noir vient chercher son repas, le pauvre moucheron qui se débat inutilement, mais...

"Je vois le doute et la tentation tentant de m'aveugler avec une brume de mensonges et de vérités où je ne peux différencier les deux. Je vois le Serpent venir siffler dans mon oreille, me murmurant les plus belles tentation...

Respire. Inspire.

"L'Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie."

Se méfier du Serpent. Toujours. Le plus rusé de nous tous et le plus dangereux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
"Cessez de juger sur l'apparence, jugez avec équité."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Centre-ville
-
Sauter vers: