AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Jeu 4 Déc - 13:16



« Tell me what’s worth fighting for »


04 Janvier 2018

Tout était en ordre. J'avais expliqué à Jay mes intentions de changer d'emploi, non pas pour une augmentation au contraire car il s'avérait que si j'étais effectivement embauchée je verrais mon salaire sensiblement diminuer mais pour le protéger. J'avais fait toutes mes recherches, donné mes recommandations à mon fils pour qu'il ne mette jamais les pieds sur ce lieu de travail (heureusement il semblait trouver ça normal et comprenait pourquoi). Maintenant il ne restait plus que le plus compliqué : réellement intégrer la PES.

Avec mes références et mes motivations je doutais sincèrement d'échapper au poste mais j'avais tout de même un soupçon d’appréhension. C'est pourquoi pour la énième fois depuis que j'étais levée aujourd'hui j'inspectais mon dressing. Je ne devais pas faire dans l'extravagant il ne me restait donc que les tenues aux teintes plutôt mornes : noir, gris... Et c'est finalement une jupe crayon haute noire style salopette qui l'emporta sur le reste. Pour la chemise une simple chemise grise anthracite. Avant de partir, dossier sous le bras j'enfilais un trench noir et une paire d'escarpins avec des talons relativement bas.

Il ne me restait plus beaucoup de temps avant d'être en retard je devais donc me dépêcher. Je filais sans trop respecter les limitations de vitesse jusqu'au centre ville d'Edimbourg. Trouver une place fut relativement facile et une fois que tout ça était bon je pouvais enfin me lancer dans cette nouvelle tentative pour protéger l'unique être qui le mérite à mes yeux : mon fils.

« Bonjour, j'avais déposé une candidature et je devais avoir un entretien aujourd'hui. Brady, Halley pour le nom. » commençais-je d'une assurée, calme et aimable.

Le type me regardait sans grand intérêt et je le voyais fouiller dans différentes piles de paperasses immenses. Il me fit signe d'attendre en face de l'accueil et après un sourire qu'il ne me rendit pas je le fis. Étrangement tout d'un coup je me sentais plus sereine, ou presque. Discrètement j'essayais de remarquer les traces de l'attaque du nouvel an mais il n'y avait rien. Tout avait été réparé, rangé... A moins qu'ils ne soient pas passé du tout par ce secteur là. J'en savais rien dans le fond. Mais pour l'heure c'était une occupation beaucoup moins stressante que de relire mes notes et tout ce genre de trucs.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Jeu 4 Déc - 17:03


L’attaque dont le QG de la Brigade avait été une nouvelle fois victime était d’après moi le signe qu’il fallait accélérer le pas en matière de traque aux semi-démons. Pour cela il fallait accroître nos effectifs, avec les précautions d’usage, mais aussi promulguer de nouvelles directives concernant cette espèce démoniaque. Différentes idées m’étaient venues à l’esprit, certaines plus originales que d’autres comme diffuser des textes sacrés de toutes religions de manière massive dans les rues des villes. Pour guetter les réactions des semi-démons, et fondre sur ceux qui ne seraient pas en mesure de se contrôler, il faudrait le soutien de l’armée mais pas seulement. Lycans et vampires. Le téléphone sur mon bureau me sortit de mes réflexions.

Oui ?... Bien, faites-là entrer.

Bref échange pour me rappeler que j’avais un entretien d’embauche à faire passer aujourd’hui. En attendant que la postulante ne me soit présentée je cherchai son dossier dans mon ordi avant de l’afficher sur mon écran. L’orientation de ce dernier faisait qu’elle ne pourrait voir ce qui était affiché. Halley Brady. Mère de famille. Enquête préliminaire non concluante, rien n’était ressorti si ce n’était quelques conneries d’ado de son fils.

Bonjour, Philipp Mc Borough. lui dis-je en lui serrant la main après qu’elle fut amené dans mon bureau. Prenez place. lui dis-je en désignant le siège devant mon bureau avant de rejoindre le mien.

On s’est croisé il y a quelques jours si je me souviens bien non ? C’était pas à cette soirée de merde du nouvelle an ? lui demandai-je de but en blanc, ne démarrant pas cet entretien comme l’exigeait les règles de l’art du monde des DRH. Ce ne serait ni la première ni la dernière fois que je ne ferais pas quelque chose comme le couillon lambda.

Sinon pour votre candidature, votre dossier semble clean en dehors de quelques bricoles. Vous cherchez quoi comme poste exactement ? Plutôt administratif ou sur le terrain ? Je ne vous cache pas que de voir débarquer une mère de famille célibataire est plutôt surprenant. En général c’est avec l’ancienneté que la vie de famille fout le camp. Remarquez moi j’ai pas ce problème, ni femme ni enfant. dis-je en terminant par une pointe de sarcasme cynique.

Sur le principe ça ne pose pas de problème en soit, seulement savez-vous à quoi vous vous exposez ? Pour l’exemple nos locaux en ont fait récemment les frais. Il n’est pas à exclure que vous puissiez vous faire tuer, derrière un bureau ou dehors. Etes-vous prête à cela ?

Pas très bandant comme taf, surtout dit ainsi. Seulement je ne pouvais recruter des bouseux trop sensibles. Je préférais être cash mais au moins mettre les choses au clair dès le début. C’était un taf de merde et risqué, pour une paye qui était tout aussi merdique, alors autant le dire d’office.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Sam 6 Déc - 15:21



« Tell me what’s worth fighting for »


04 Janvier 2018

Un agent me fit signe de le suivre après quelques minutes d'attentes qui m'avaient paru durer une éternité. Même quand j'avais postulé à des offres dont j'avais besoin pour pouvoir subvenir à mes besoins je n'avais pas autant stressé. Peut-être parce que je n'étais pas en train de commettre un délit voir un crime contre l'humanité selon les lois en vigueur. Qu'importe j'étais maintenant lancée dans un truc qui risquerait de me coûter cher si cela foirait.

En suivant l'agent qui me laissa entrer dans le bureau avant de refermer derrière moi je fus plutôt surprise de me retrouver face à Mc Borough, j'ignorais qu'il s'occupait du recrutement. Enfin bon je laissais de côté mes pensées pour me concentrer sur ce qui allait venir. Je serais la main qu'il me tendait de manière sûre et affirmée, je ne devais pas laisser filtrer mon léger malaise. Avec un sourire qui ne gagnait pas mes yeux je pris place alors qu'il m'y invitait.

« Brady Halley, monsieur. » dis-je inutilement.

Cette fois-ci je souriais pour de vrai alors qu'il évoquait la soirée du nouvel an. Je ne m'attendais pas à ça non plus. Au moins ça promettait d'être intéressant.

« Oui, le fameux cluedo que nous n'avons pas été fichu de percer à jour. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur pour ma candidature. » dis-je avec une petite grimace faussement gênée.

Si ça ne devait pas être un entretien lambda autant jouer le jeu. Et puis dans le fond c'était mieux en général qu'une ambiance plutôt lourde. Et puis bon je ne postulais pas pour devenir enquêtrice ou quelque chose dans le genre. Ce que je visais c'était le poste d'employée standard donc autant éviter de passer pour une vieille pimbêche avant même d'avoir été engagée.

Je haussais un sourcil alors qu'il parlait de mon dossier et de quelques petits détails qui pourraient entacher mon dossier. Il ne s'étala pas sur les détails en question et préféra se pencher sur le type de poste que j'envisageais. Et avant même que je ne puisse répondre il mit en lumière le fait que j'avais déjà une vie de famille pourrie. J'essayais de ne pas réagir à sa propre situation.

Puis vint la mise en garde. Ce job n'était pas fait pour les chochottes si je voulais prendre des vacances et me trouver un boulot pépère c'est certain que je ne viendrais pas ici mais plutôt que de m'énerver alors qu'on semblait me prendre pour un potentiel cornichon sans courage je décidais d'avancer tous mes arguments que j'avais soigneusement préparé.

« Monsieur, avec tout le respect que je vous dois tout le monde sait qu'entrer dans la PES c'est se dessiner une cible dans le dos pour cette vermine des enfers. Alors oui je suis au courant que c'est dangereux et je l'accepte. Au vu de mon CV je pense qu'il serait plus sage de me laisser derrière un bureau à gérer la paperasse. Je suis plutôt efficace et je coûte pas cher en donuts. » finis-je avec une pointe d'humour toujours décidée à ne pas laisser planer une ambiance d'entretien formel s'installer.

« Monsieur, j'ai grandi dans un quartier malfamé où même la police refuse d'entrer donc je peux vous assurer que les fortes têtes ne m'impressionnent pas. »

Je ne cherchais pas à jouer les fortes têtes, juste mettre les choses au point. Je postulais pour un job administratif mais c'était uniquement parce que c'est là que mes compétences étaient les plus importantes.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Mer 14 Jan - 11:26


J’observais la postulante alors qu’elle parlait, s’autorisant même un trait d’humour. Cela n’était pas dérangeant il fallait bien cela pour vivre avec la merde qui parfois se montrait trop présente. Pour ma part j’optais plutôt pour un cynisme parfois acerbe.

Vous apprendrez vite que j’ai beau avoir un caractère de merde et dire tout haut ce que je pense, je ne suis pas hypocrite. Je n’ai pas été foutu de découvrir qu’il s’agissait d’un jeu, alors comment vous le reprocher ?

Cette soirée du nouvel an n’avait été qu’une mascarade, pourtant je n’avais pas été foutu de m’en rendre compte. J’avais foncé sans chercher à déceler la faille de l’histoire et au final j’étais passé pour un gland prompt à s’emporter. Avec le recul j’en avais tiré une leçon, il était impératif que j’apprenne la nuance et à temporiser. Toutefois à bien y réfléchir, ce n’était pas la première fois que je faisais cette constatation. Si d’ordinaire je reléguais ce genre de constatation au fin fond de mon esprit, il fallait bien que je commence à l’appliquer étant donné mes plans d’avenir.

Très bien. J’aime les discours francs et sans niaiseries. Quoi que vous ayez à dire à partir de maintenant, dites-le. Vous ne serez jamais virée pour avoir dit le fond de votre pensée, en revanche aucun espoir de seconde chance en cas de connerie. dis-je avant d’apporter une précision.

En premier lieu vous serez agent administratif de premier niveau. C’est-à-dire que vous n’aurez entre les mains que des informations publiques sans aucun niveau d’accréditation, les données publiques si vous préférez. Votre période d’essai est de un an reconductible. Au moindre doute quant à votre intégrité vous serez interrogée et détenue au même titre que n’importe lequel des criminels dépendant de la Brigade PES.

Avez-vous compris ce qu’implique désormais votre emploi et ce que vous encourez en cas de manquement à la moindre de nos règles ?


L’histoire avec Mc Lensfield avait été une autre leçon. Tout le monde pouvait être un infiltré envoyé par tous nos ennemis, espèce surnaturelle ou même humain. Peu importait son histoire, son dossier, je ne pouvais endormir ma méfiance, plus maintenant.

Hj : dsl pour le délai fifille
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Mar 10 Fév - 11:07

 
 
« Tell me what’s worth fighting for »
 
 
04 Janvier 2018
 
 
Les policiers ? J'en ai connu pas mal dont un certain nombre qui avait le tempérament du commandant. Le genre grande gueule, fait ce que je dis et pas ce que je fais, fier de représenter la loi... Et encore au moins il avait pour lui un certain humour et une franchise à propos de sa personne. Ce n'était pas donné à tout le monde d'avouer à un futur subordonné qu'on avait merdé comme une quiche. Mais je ne devais pas perdre de vue la raison pour laquelle j'étais là. Je ne cherchais pas un travail pour la gloire de mon pays (ce n'était même pas mon pays l’Écosse). Non j'étais là afin de me positionner pour avoir quelques atouts dans ma manche pour protéger Jay, foutre une branlée à Paul et tout le reste de ces congénères qui prenaient ma maison pour un moulin sous prétexte que mon fils avait des talents particuliers comme eux.  
 
Je me contente d'un sourire alors que les choses sérieuses commencent. Franchise ? Je ne suis pas vraiment du genre à cacher ce que je pense, enfin vous m'avez comprise, si je dois dire une chose je la dis. Que ça plaise ou non mais que ce soit dit ainsi ça me rassurait. Avec un peu de chance il n'y avait pas que des culs serrés dans cette administration. Pas de seconde chance, l'information claque à mes oreilles comme s'il savait que j'étais pas nette. Mais c'était impossible, il ne pouvait pas savoir. Je devais respirer et garder un air décontracté. Au pire mon air légèrement crispé pourrait facilement s'expliquer par sa présence imposante, l'importance du moment et ce genre de chose.  
 
Puis vient l'explication du poste, rien de bien méchant. C'est dans mes cordes mais il insiste drôlement sur le fait que je n'aurais pas d'informations importantes entre les mains. Comme si j'espérais devenir le messager le plus important de la brigade dès mon arrivée. Bref passons, je saurais trouver les informations dont j'ai besoin et tout le reste, ce n'est pas un problème. Un an de période d'essai ? De toute façon il y a de fortes chances que si on ait quelque chose à me reprocher cela fera partie des erreurs qui m'enverront dans une salle d'interrogatoire que je sois ou non encore à l'essai. D'ailleurs retour de l'avertissement sur ce que je risque si je me fous de leur gueule. Ma tension monte d'un cran, une petite voix chuchote qu'il sait mais je la fais taire c'est simplement le stress qui me fait devenir paranoïaque.

« Parfaitement Monsieur. » répondis-je du tac au tac lorsqu'il me demanda si j'avais compris.
« Cela dit j'aurais quelques questions au sujet de l'évolution ce genre de choses. Non pas que je veuille brûler les étapes mais je sais comment ça se passe derrière un bureau, dès que vous émettez le souhait de viser plus haut tout le monde s'affole et je veux juste savoir si c'est possible dans un avenir prochain. Parce qu'entre nous l'administratif c'est bien mais si je postule ici c'est surtout parce que je veux me rendre utile pour de vrai. »

Déterminée, j'avais déjà préparé l'explication d'une telle motivation. Outre la paie qui serait plus intéressante c'est aussi une fausse lutte contre ceux qui avaient ravagé notre monde, qui m'avaient forcé à fuir ma patrie qui serait le soi-disant moteur de mes actes ici. Et si j'étais vraiment sadique, chose que je ne suis que très rarement mais le jeu en valait la chandelle, je pouvais même mettre en avant le fait qu'un semi-démon avait décidé de nous tourner autour. Mais avouer une telle chose pouvait être risqué pour le moment. Je voulais jouer la carte de la sécurité et attendre de connaître un peu mieux les différents éléments de la brigade avant de risquer un tel jeu.

« Et sinon, je commence quand ? » demandais-je d'une voix innocente.
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Ven 20 Fév - 17:03


La jeune femme semblait sûre d’elle et prête à travailler au sein de la brigade mais en dépit de toute ma méfiance à l’encontre des nouvelles recrues mais nous manquions cruellement d’effectifs notamment depuis la dernière attaque que notre QG avait subis. Pour autant même si son profil pouvait convenir pour un rôle administratif cela ne semblait pas lui suffire à l’instar de ses mots qui firent suite.

Ainsi donc elle voulait en faire plus, elle voulait viser plus haut, charmante attention mais il allait falloir lui apprendre l’humilité et la patience. Ce que j’avais moi-même appris un jour après en avoir payé le prix. Sa motivation jouait pour elle mais son assurance et sa désinvolture ne me plaisait pas, je ne voulais pas de tête brulée dans mes services.


Votre détermination est une bonne chose mais la patience peut faire gagner bien des batailles. Accomplissez donc ce travail administratif, je vous assure que nul ne vous en voudra de vouloir évoluer. Montrez-donc votre dévouement en faisant le travail qui est le vôtre désormais. Si vous vous montrez à la hauteur alors je me pencherai sur vos perspectives d’évolution. dis-je en la regardant le plus sérieusement du monde.

Vous commencez dès demain. Profitez du reste de votre journée car cela sera votre dernier congé avant un bon moment. lui dis-je encore avant d’aborder un point de son profil, plus par curiosité personnelle que par intérêt professionnel.

Votre fils… Jay, dis-je en vérifiant le prénom de son gosse en posant mes yeux rapidement sur son dossier avant de poursuivre. Qu’est devenu son père ? Je veux dire, qu’est-il arrivé à votre foyer pour qu’il ne soit désormais élevé plus que par sa mère ?

Elle pouvait m’envoyer chier plutôt que de répondre à mes questions et au final ce n’était pas dramatique. Mais d’un point de vue purement pragmatique si elle était seule pour élever son gamin elle allait devoir songer à se trouver une nounou car nous n’avions pas d’emploi du temps malléables ni de RTT.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Ven 27 Fév - 10:37



« Tell me what’s worth fighting for »


04 Janvier 2018


Ma détermination passait mal, soit j'écoutais attentivement ce qu'il me disait et prenait note pour savoir comment me positionner à l'avenir face à lui. Patience... Je lui paraissais trop ambitieuse ou arrogante ? Bon ok c'était noté je devais faire preuve de prudence avec lui et me contenter de faire mon travail correctement. Je hochais la tête tout simplement en guise de réponse. Inutile d'en rajouter, le sujet était clos : fait bien ton taff et je te récompenserai. A voir quand il s'y pencherait parce que ce genre de discours c'était le rituel pour un responsable. Mais qu'importe je n'étais pas là pour prendre sa place, même si ce serait fun et franchement plus simple pour moi, non je devais simplement prévenir les problèmes avec Jay.

Demain ? Heureusement que j'avais prévenu Damon de mon changement imminent et qu'il était d'accord. Je dois donc vraiment tenir Jay dans les rangs et son changement doit être effectif. Je dois aussi faire le nécessaire pour tenir Paul tranquille. En bref il ne sait pas à quel point il a raison quand il parle de ne pas avoir de repos avant un bail.

« Ca tombe plutôt bien je n'avais pas prévu de vacances prochainement donc ça ne pose aucun problème. » dis-je avec un petit sourire.

Je levais les yeux vers lui avec un peu de surprise dans le regard lorsqu'il prononça le nom de Jay. Qu'est-ce qu'il allait dire ? Finalement ils avaient quelque chose à son sujet ? Puis le sujet tomba. Son père... Je me raclais la gorge avant d'envisager une réponse. Est-ce que je pouvais simplement lui dire de se mêler de ses oignons ? Est-ce que ça ne ferait pas suspect ? Dieu merci je n'avais jamais porté plainte, il n'avait donc aucune trace du viol et donc aucune possibilité de se douter de la véritable nature de mon fils. Je sentais déjà que je rougissais mais il fallait que je trouve un truc à dire.

« J'avais 17 ans, le père 19, il est parti en comprenant ce qui c'était passé. Une histoire d'une banalité affligeante et je vois pas l'intérêt de connaître ce détail. » dis-je avec un petit air totalement innocent.

Oui après tout en quoi ma vie privée pouvait l'intéresser ? Après tout c'était courant, ils devaient avoir l'âge de Jay sur sa fiche et un calcul rapide lui permettait de se faire une idée de l'histoire. Enfin j'avais quand même évité de dire que son père était potentiellement de retour dans la vie de Jay parce que ça ne le regardait pas et je ne voulais pas que si cet enfoiré se faisait griller qu'il entraîne mon fils dans sa chute.

« Vous avez d'autres questions ? »

Mon ton était aimable, s'il avait d'autres choses à demander qu'il le fasse maintenant, j'étais disposée à lui répondre et lui prouver que je n'avais rien à cacher et qu'il pouvait parler en toute franchise sans que je ne m'en offusque. Après tout si je devais faire de vieux os ici autant jouer le jeu à fond.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   Lun 16 Mar - 13:42


J’écoutais les différentes réponses de mon interlocutrice en notant dans mon esprit les quelques détails qui pouvaient s’avérer utiles par la suite. Quoi qu’il en soit cet entretien arrivait à son terme et j’en arrivais à la conclusion qu’elle pouvait bosser dans l’administratif au sein de la Brigade. Pour autant le chemin avant qu’elle ne puisse accéder à des données sensibles, j’avais fortement travaillé en ce sens depuis l’audit et ma suspension temporaire à la tête de la PES.

Plus de question, avant de partir passez par l’accueil pour récupérer votre badge. Votre niveau d’accréditation vous permettra de faire votre travail sans encombre mais il est possible que certains protocoles soient contraignants mais il a bien fallu prendre des mesures pour éviter de nouvelles fuites.

Je préférais prendre les devants et minimiser tout désir de sa part de vouloir en faire plus que son travail ou de fouiner. Bref elle semblait correspondre pour le poste et comme les autres agents elle serait surveillée.

Je vous remercie d’être venue. lui dis-je en me levant et en tendant ma main pour lui indiquer que notre entretien était terminé désormais. Je l’accompagnai jusqu’au rez-de-chaussée avant de l’y laisser puis de m’allumer une clope en retournant dans mon bureau. Il me fallait y récupérer ma veste avant de partir pour un rendez-vous avez mon « cabinet » de campagne dont Lillo et Tommy. Ils géraient mon agenda et je devais donner les dernières lignes de conduite notamment sur ce que j’avais déjà commencé à entreprendre avec les dirigeants lycans et vampires.

Tom’ je me mets en route, préparez les dossiers. dis-je brièvement avant de raccrocher et de prendre le volant de ma caisse. La situation actuelle n’était pas encore rose, les semi-démons étaient loin d’être tous neutralisés et tout le monde redoutait qu’ils agissent une nouvelle fois notamment lors des élections. Quel meilleur moment pour eux que de faire un coup d’éclat alors que toute l’attention médiatique du pays sera à son comble ?

Hrp : On peut conclure là si tu le souhaites, sinon à toi de rép je te laisse demander la clôture dans tous les cas
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Tell me what’s worth fighting for [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Les démons de minuit [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Le Centre-Ville :: Commissariat et QG de la Brigade PES
-
Sauter vers: