AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Mer 2 Juil - 15:53

Nicolas & Krystel
Le 20 décembre 2017




J’avais demandé à mon nouveau général de me rejoindre ce soir. Minuit, moment symbolique au possible. Cela faisait déjà plusieurs heures que j’étais là. J’avais fait un grand tour de l’entrepôt, vérifiant la plupart des cargaisons, discutant avec l’ensemble du personnel, qu’ils soient en bas de la hiérarchie ou tout en haut, passant du livreur vampire à l’humain dirigeant. Ce n’était pas une simple visite formelle. Non loin de là. Je m’étais déplacée en personne particulièrement intéressée par un produit en passe de développement dont j’avais eu l’idée. J’avais demandé une commande très spéciale, un nouveau type de sang synthétique, que j’étais venue récupérer moi-même. J’étais soucieuse qu’ils ne tombent pas dans d’autres mains ou qu’il y ait des fuites. Pas tant que je n’étais pas décidée totalement à le commercialiser et d’en faire la promotion. Assise derrière l’un des bureaux que j’avais réquisitionné, je buvais l’un des nouveaux produits. Ce n’était pas aussi bon que du sang prélevé à la veine, mais c’était tout de même meilleur que le sang en bouteille qu’ils pouvaient distribuer en temps normal. Les frais de production étaient plus importants, et il me faudrait soumettre à un échantillon ces nouveautés, mais je pensais vraiment investir dedans.

Je jetais un coup d’elle à l’horloge. Minuit moins dix. Le vampire que j’avais convoqué ne devrait pas tarder à arriver. Je ne l’avais pas fait venir ici vis-à-vis d’un quelconque rapport avec l’usine. C’était mon seul créneau de libre et surtout, nous jouirons ici d’une discrétion totale. Ce rendez-vous n’était pas formel, et je ne voulais que l’on soit au courant de cette rencontre. Je l’avais déjà convoqué plusieurs fois dans mon bureau au BACA, mais ce soir, le sujet serait complètement différent. Je versais deux verres du nouveau sang, et en posa un devant moi. Il n’aurait pas le temps de s’éventer. Je connaissais assez bien mon « invité » pour savoir qu’il sera bien à l’heure. Cela faisait plusieurs décennies maintenant que je le connaissais. Il était fiable et c’était d’ailleurs pour cela que j’avais fait de lui mon nouveau général. Si pour l’instant, il assurait la transition, je lui avais fait comprendre que cette place pourrait être permanente s’il se montrait à la hauteur. Les temps étaient troublés et il devra redoubler d’effort. Mais entre nous ? Il en était parfaitement capable. Il était dévoué à la couronne et à ma personne. Contrairement à Julien, il n’essayait pas constamment de m’impressionner et de s’embourber dans ces combines. Il ferait ce qu’il doit faire, ni plus ni moins, sauf contrordre de ma part. J’avais besoin de vampire stable et fort, et Nicolas en était un à mes yeux…


_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Ven 4 Juil - 13:45

    Je m'arrêtais quelques instants pour regarder l'immense entrepôt qui se profilait devant moi. Ici existait une énorme filière qui permettait de fabriquer le Tru Blood, ce sang de synthèse qui devait nous retreindre en proies humaines. Un sang nutritif, sans aucun doute, mais sans aucune saveur et qui ne convenait pas vraiment à bien des vampires. Dont moi. J'avais toujours préféré boire au cou de mes victimes, plutôt que de boire ça. Néanmoins, ça avait son utilité, je ne pouvais le nier. Je supposais que c'était un peu comme les personnes qui devaient faire un régime. Ils mangeaient des choses qui leur apportaient à peu prêt les nutriments importants pour leur survie, mais n'éprouvaient pas de plaisir à manger du tofu ou du soja... Et auraient mille fois préféré une bonne pizza ou je ne savais quel aliment du même acabit. En plus de cela, nous étions des prédateurs... traquer, chasser, c'était notre essence et se gaver de ce sang ne comblait absolument pas cette envie, ce besoin viscéral.

    A l'intérieur, je savais que Krystel m'attendait. Ma reine m'avait fait mander. Il s'était passé énormément de choses en peu de temps. Je m'étais vu propulsé général des armées suite à la destitution de Julien. Un honneur et une charge. Je savais être dans les bonnes grâces de la reine, mais je savais aussi que les faveurs royales pouvaient être aussi flamboyantes qu'éphémères et versatiles. Autant dire que ma tête pouvait tomber si je dérapais. Heureusement, je n'avais pas l'intention de faillir. Je n'étais pas particulièrement ambitieux, mais je ne pouvais pas m'empêcher de ressentir une certaine fierté à être arrivé à cette place, sans conspirer ou comploter, en me montrant simplement fidèle à celle que j'avais décidé de servir il y a des siècles de cela et que je n'avais jamais quitté depuis. La patience était une vertu, davantage encore quand on avait l'éternité devant soi. A priori. Au vu des guerres qui avaient eu lieu, c'était une gageure d'être encore en vie. Un signe de bravoure et de valeur. Ou de lâcheté pour certains.

    Humain, j'avais gravité autour du roi de Navarre et futur roi de France. Je m'étais toujours senti à l'aide dans une Cour Royale, parmi les intrigues, quand bien même j'évitais soigneusement de m'y trouver mêlé. Malheureusement, on ne m'avait pas toujours laissé le choix. Que je sois humain ou vampire... Un fin sourire se dessina sur mes lèvres. Ce n'était que la continuité logique de mon existence finalement.

    Je jetai un regard à ma montre. Il était presque minuit. Bien décidé à ne pas faire preuve d'impolitesse en faisant attendre ma reine, je pénétrai à l'intérieur du hangar. Je m'étais assuré de venir en toute discrétion, sans prévenir personne et sans que personne ne me voie. Krystel m'avait bien fait comprendre que cette entrevue serait informelle et discrète. Sans grande surprise, Krystel était seule, deux verres de sang devant elle. J'arrivais à sa hauteur, m'arrêtant et m'inclinant légèrement pour la saluer.

    « Ma reine. »

    Début formel. Je préférais attendre qu'elle me donne le ton de cette entrevue. Etais-je là en tant que général ? Ou bien pouvions-nous faire preuve d'un peu de familiarité alors que nous n'étions pas des étrangers. J'avais toujours été son ombre. Du moins depuis plusieurs siècles. Ombre discrète, efficace. La reine avait mon entière loyauté. Cette nomination me prouvait bien que, même si Krystel n'était pas du genre à accorder sa confiance aveuglément, elle comptait sur moi pour succéder à Julien qui avait failli.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Jeu 10 Juil - 15:04

Nicolas & Krystel
Le 20 décembre 2017




Nicolas arriva à l’heure. Ni une minute de plus, ni une minute de moins. Il était ponctuel, comme il l’avait toujours été. Je ne l’avais pas désigné pour rien au rang de général. J’avais murement réfléchie ce choix et si cela ne faisait que quelques jours qu’il occupait cette position, il s’en sortait bien. Il suivait les directives que je lui donnais, sans s’égarer dans des labyrinthes de magouilles ou complots. Si je n’avais jamais douté de la fidélité de Guillemaud, je doutais de la qualité de ses actions, qui souvent, s’étaient retournées contre lui. A trop vouloir en faire, il avait perdu le fil et s’était égaré. Il avait été jusqu’à mettre en péril la paix que j’avais instauré avec les humains, juste pour servir ces intérêts. Non, je ne pouvais pas tolérer cela. Il avait mis en danger mon pouvoir, et il avait été puni en conséquence. Il était à présent l’exemple de ce qui attendait tous vampires, tout comme Nicolas d’ailleurs. L’un avait été sévèrement puni et ne devait sa vie qu’à ses actions passées. Le second avait été récompensé de sa fidélité et de son dévouement sans faille.

En arrivant dans le bureau, il s’arrêta pour s’incliner légèrement. Je lui fis signe de prendre place en face de moi, sur une chaise. J’avais de nombreuses choses à voir avec lui, certaines plus formelles que d’autres. Pour l’heure, je me décidais d’abord à parler à mon général, et ensuite au vampire de confiance qu’il pouvait être. Je séparais bien les deux, et je savais qu’il en ferait de même me concernant. Il aurait ainsi d’abord devant lui sa Reine, et ensuite son ancienne maitresse vampire et protectrice. Je t’en prie, prend place. Je pris le verre dans ma main et fis légèrement bouger le liquide à l’intérieur. J’en bus une gorgée, avant d’ajouter, en gardant le récipient entre mes doigts. Un tout nouveau produit. Je pense qu’il va faire fureur. Je te laisse me dire ce que tu en penses Je lui désignais le verre en face de lui, rempli à moitié d’un liquide aussi rouge que le sang. S’il était synthétique, j’avais fait développer aux chercheurs des nouveautés. Les vampires ne pouvaient plus manger d’aliments solides. Selon la qualité de vie de ces pommes de sang, ils pouvaient prendre plus ou moins de plaisir à ses repas. Plus ce principe, j’avais demandé à mes scientifiques de rajouter quelques arômes au Tru blood. Ainsi Nicolas avait dans son verre du sang aromatisé à la vanille. C’était assez agréable, même si cela ne valait pas une morsure à la veine bien entendu. Rien n’était meilleur que de boire directement un humain. Bien commençons. Tu es désormais général et il apparait essentiel de te faire part de quelques projets que je poursuis. Mais d’abord, dis-moi donc ce que tu penses de cette paix que j’ai instauré avec les humains. Contrairement à Julien, je le pensais assez lucide pour avoir déduit que les apparences étaient trompeuses. Je n’avais pas instauré une paix pour les humains et les vampires. Je gagnais du temps pour mon peuple, pour mieux asservir les premiers. S’il ne pouvait pas deviner tous mes projets, j’avais assez foi en lui pour qu’il se doute que j’avais de nombreuses choses en tête, des choses qui n’étaient visibles que par moi.


_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Mer 6 Aoû - 21:31

    Je m'exécutais quand Krystel me pria de m'asseoir en face d'elle, le visage neutre de toute émotion. Pour le moment, je demeurais dans mes fonctions et j'étais son subalterne. J'étais sous ses ordres, tout simplement, et j'évitais toute familiarité. Pas tant qu'elle ne m'indiquait pas qu'il pouvait en être autrement. J'observais la reine des vampires, d'une beauté étourdissante. Je la connaissais bien pourtant, après tout ce temps, mais elle était ce genre de beauté qui vous foudroyait à chaque fois que vous la croisiez. Dans ses mains délicates, mais puissantes, un verre contenant un liquide carmin, que je n'avais même pas besoin d'analyser pour deviner la nature. Du sang. Mais pas exactement du sang humain, du moins, pas prélevé à même les veines encore palpitantes d'un mortel. Elle m'indiqua alors que c'était un nouveau produit, en lequel elle plaçait de grands espoirs. C'était un substitut de sang humain, un moyen de limer un peu nos crocs et de nous faire paraître plus inoffensifs que nous ne l'étions vraiment. Mais cela rassurait la population de savoir que nous avions du sang synthétique pour nous nourrir, non ? Dés lors, plus besoin de tuer, les humains se pensaient sauvés de nos attaques et nous pouvions nous intégrer dans cette société, comme Krystel l'avait voulu depuis des années.

    Un leurre.

    Je me saisis du verre, regardant pensivement le sang à l'intérieur, avant de le porter à mes lèvres, goûtant ainsi ce nouvel arôme, plus savoureux que l'ancien, mais toujours bien piètre comparé à la source. Pour ma part, cela ne me satisfaisait pas... j'avais besoin de chasser. Boire au cou d'une victime apportait une saveur au sang, absolument impossible à reproduire. Mais autant faire semblant, n'est-ce pas ? Ce n'était pas si mal. Cela devait plaire aux vampires qui n'acceptaient pas leur condition de tueurs. Et servait à la survie quand il n'y avait pas d'autre choix. Il y avait une saveur que je n'avais plus goûté depuis longtemps. Vanille ? Je reconnaissais le parfum pour l'avoir senti à maintes reprises, mais en bouche... Je ne me souvenais plus de la dernière fois. Mais c'était très reconnaissable.

    « Meilleur que l'original, c'est indéniable... Et tu comptes varier les parfums ? »

    Cependant, Krystel ne devait pas ignorer mon peu d'engouement pour ce genre de boisson.

    « Je pourrais presque en boire sans me sentir frustré. »

    Presque. Mais déjà plus facilement que l'ancienne version. Après ce préambule, Krystel entra dans le vif du sujet, désirant me faire part d'une part de ses plans. Normal au vu de mon nouveau rang. Je jouais avec le verre, réfléchissant à sa question.

    « Je pense que cela permet de préparer d'autres plans sans avoir une guerre sur le dos qui nous distrairait. Nous éparpiller ne nous réussit pas.»

    Krystel, fervente adepte de la paix ? Je n'y croyais pas. Elle était intelligente, elle agissait dans l'intérêt des siens, mais pas au point de renier ce qui faisait de nous des prédateurs. On ne pouvait demander aux loups de vivre en harmonie avec les moutons. Il existait un cycle naturel. C'était la même chose pour les vampires et les humains. Il n'était pas question de les anéantir, ils étaient notre réserve de nourriture et il ne fallait pas les braquer... Les dernières années avaient été assez délicates, remettre de l'ordre dans ce foutoir avait demandé beaucoup de doigté et d'intox. Nous jouions un jeu... Mais tous ne le comprenaient pas.

    « Je pense que cela permet de poster ses pions sans éveiller des soupçons. Je pense que je peux me targuer de te connaître, du moins mieux que la plupart de tes sujets. Et je ne te vois pas limer nos crocs. »

    Je n'étais pas un impulsif. J'observais beaucoup avant d'agir. J'avais tendance à agir avec précaution et en toute discrétion. Et à ne pas me fier aux apparences.
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Dim 17 Aoû - 18:07

Nicolas & Krystel
Le 20 décembre 2017




Nicolas prit le verre devant lui et le gouta. Je tenais à avoir son avis sur ce nouveau type de sang, dont j’étais plutôt fière. S’il ne pouvait pas égaler le sang humain, il apportait une nouvelle touche qui pourrait limiter les attaques des nôtres sur les humains. Et, avouons le, il passait dans la catégorie gourmandise. En buvant les différentes déclinaisons que je comptais impulser, ils pourraient redécouvrir des saveurs dont nous avions été privés depuis que nous étions vampires. C’était toujours bien de retrouver des éléments de notre passé, de notre jeunesse finalement. Un peu de nostalgie ne pouvait pas faire de mal. Et puis cela détournerait encore plus l’attention des humains et des vampires dans une autre direction. Pour les premiers, ce serait le signe qu’ils ne sont pas du bétail et que nous étions vraiment pour une intégration des vampires, en développant des produits sanguins. Pour les seconds, et bien ils se concentreront sur cette nouveauté et ne prendraient pas gare aux subtils changements à venir. Je sortais de mes pensées à la réponse de Nicola, qui me fit sourire. Oui presque est important. Cela sera un substitut plus intéressant au sang humain, même s’il reste moins nutritif et rassasiant. Et en effet, tu as bien deviné, je compte varier les parfums. Vanille était le premier test. Les autres à venir sont des saveurs sucrées comme salées. A présent que nos généticiens ont trouvé comment combiner les deux, le développement sera plus rapide. Ils planchent actuellement sur Fruits rouges, piments, et cannelle. Ils sembleraient que ces produits soient les plus compatibles. Nous verrons bien ce que cela donnera. J’haussais les épaules, avant de me lever et de me diriger vers l’une des étagères remplies de documents à la droite du bureau. J’enlevais l’une des caisses métalliques, intitulé « TB » et posa ma main dessus. Le scanneur s’activa et vérifia mes empreintes avant de s’ouvrir. Je l’envoyais sur le bureau en face de Nicolas. Tous les détails sont là. Je te laisse les lire et en prendre conscience. Tes empreintes ont été enregistrées. Nous sommes les deux seuls à pouvoir lire ces rapports. Il relèvera de ta responsabilité de reprendre cette tâche si je ne suis plus apte à le faire.. Il était le général de mes armés, et il était là pour réguler et entrainer notre peuple. Il était donc le mieux placé pour s’en occuper lorsqu’Augustus et moi en aurions finis. Je me réinstallais en face de lui, puis lui demanda son avis sur les apparences que j’avais construites. Je sourirais à pleines dents à mesure qu’il me livrait son analyse de la situation. Je buvais une gorgée du sang synthétique, laissant le goût vanillé s’imprimait sur mon palet avant de l’avaler. Je posais mon verre pour applaudir trois fois mon général. Bien. Tu serais mon élève, tu aurais eu un 20/20. Au moins ais-je fais le meilleur choix possible en te nommant co-général à mes côtés. Vois-tu, Julien manquait cruellement de discernement. Il a tué des humains et à proposer à l’un des notre de lui en fournir pour étancher sa soif de tuerie et de sang. Et il a envoyé la tête de sa pomme de sang à Jana. Ce sont des faits impardonnables et intolérables. Il a mis en péril tous mes projets par simple ambition et égoïste. J’en attends beaucoup plus de toi Nicolas. Je vais te mettre au courant de tous mes projets ce soir. Montres-toi digne de ma confiance mon cher enfant et tu en seras récompensé. Trahis moi, et tu n’arpenteras plus ce monde très longtemps, quand même bien je viendrais à disparaitre. Te sens-tu les épaules assez solides pour cela ? Ou dois-je me tourner vers quelqu’un d’autre ? Je me doutais de la réponse. Je la connaissais même. Mais je lui laissais le choix, de reculer ou de plonger totalement. C’était à lui de prendre sa décision.




_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Dim 31 Aoû - 13:49

    « Voilà qui est intéressant. La science ne cessera jamais de m'étonner. »

    Je fis tourner le liquide carmin dans le verre, songeur. Je ne pouvais pas dire que ce n'était pas bon. Cela sentait moins le chimique que le Tru Blood. Ça l'était tout autant, surtout avec l'ajout des parfums, mais cela ravissait davantage mon palais. Nous savions tous les deux que ça n'égalerait jamais le sang humain, directement prélevé à la source. Parce qu'à ce sang s'ajoutait le plaisir de la chasse. Nous étions des prédateurs. Pour ma part, j'étais un prédateur patient, je choisissais soigneusement mes proies. J'avais embrassé il y a bien longtemps cette nature offerte par Scylla. Je m'étais lamenté au départ. Rien ne m'avait préparé à embrasser la nuit, à devenir chasseur pour la race qui m'avait vu naître. A devenir meurtrier. Et puis, je m'étais adapté, parce qu'il le fallait. Et parce que c'était plus aisé de vivre avec sa conscience quand on cessait de réfléchir comme un humain. Je me doutais que la présentation de ce nouveau sang qui allait sûrement faire fureur et tromper les humains quant à nos intentions n'était que le prélude d'une discussion bien plus vaste. Je demeurais donc silencieux, attendant de ma reine qu'elle me fasse part de ses attentes à mon endroit.

    J'étudiais sa fine silhouette qui se mouvait avec grâce tandis qu'elle se levait et se dirigeait vers une armoire, sortant une caisse métallique qu'elle toucha de sa paume, avant de me la faire parvenir. Je baissais les yeux dessus alors qu'elle me révélais que tous les détails étaient à l'intérieur. De la lecture en perspective. Lentement, mes yeux sombres se relevèrent vers elle alors qu'elle venait de m'annoncer que nous étions les deux seules personnes à avoir accès à ce dossier. Une marque de confiance que je savais reconnaître à sa juste valeur. Tout comme je savais quel serait le châtiment en cas de trahison. J'opinais simplement du chef quand elle m'en confia la responsabilité au cas où elle serait en incapacité de poursuivre. L'avenir s'annonçait tumultueux et sombre pour notre peuple. Et Krystel n'hésiterait pas à donner de sa personne s'il le fallait. Elle avait sans doute des défauts, mais elle se battait pour ses idées et ne manquait pas de courage.

    Je savais aussi que cette entrevue était une sorte de test. Restait à le réussir. Mon avis était requis, de même que mon analyse de la situation. J'ignorais si c'était parce que je fréquentais Krystel depuis longtemps que j'avais idée de ce qu'elle avait en tête, ou si c'était parce que nous avions sensiblement la même vision des choses que nous étions liés depuis des siècles, mais en tous les cas, je ne commis pas l'erreur de ne m'attarder que sur la forme. Notre reine était une femme intelligente et retorse, qui jouait un double jeu afin de parvenir à ses fins. La figure sympathique offerte en pâture aux humains n'était qu'un leurre. Dommage que beaucoup de ses sujets s'y laissent tromper également. La politique était un jeu dangereux. Pour le moment, elle y excellait. Bien qu'il faille toujours évoluer sur un fil tendu au dessus du vide. Une erreur et c'était le précipice.

    Je souris quand elle me félicita en m'accordant un 20/20 quant à mon analyse. Un sourire de complicité où la distance due à nos rangs s'effaça l'espace de quelques instants. Elle évoqua les erreurs de mon prédécesseur, Julien. Je n'avais personnellement rien contre Guillemaud, mais je ne le portais pas spécialement dans mon cœur. Il était l'artisan de sa propre chute. Je comprenais aussi qu'il était un avertissement concernant mon propre sort si je venais à la décevoir. Je ne répondis pas de suite à ses questions, même si la réponse était toute trouvée.

    « Je t'ai toujours servi fidèlement. Désormais, tu m'as confié des responsabilités qui font de moi un homme important et me projettent en pleine lumière. Je te servirais tout aussi loyalement qu'auparavant, avec davantage de pouvoir, tout simplement. Il n'est nul besoin de récompense pour accomplir mon devoir. Et j'accepterais mon châtiment si je faillis. Mais cela n'arrivera pas.»

    J'esquissais un sourire amusé.

    « J'ai toujours évolué autour des têtes couronnées. Si j'ai les épaules assez solides ? Indubitablement. Tu as fait le bon choix et tu le sais. Ma loyauté t'est totalement acquise, depuis le premier jour où je me suis mis à ton service. »

    Je marquais une pause, mon sourire disparaissant pour révéler une expression grave.

    « Je protégerais tes intérêts et tes arrières. »

    De nouveau, je me fis plus nonchalant.

    « Alors, dis-moi tout. »
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Mar 16 Sep - 17:40

Nicolas & Krystel
Le 20 décembre 2017




J’étais rassurée de voir que Nicolas, même si resté encore un peu dubitatif, ne rejetait pas entièrement le sang qu’il avait dans son verre. J’avais investi énormément de fond dans cette entreprise et ce projet et je ne voulais pas qu’il soit abandonné lorsque Cela arrivera. Il était important qu’il s’investisse et voit l’intérêt de la chose pour continuer à la rendre viable. En effet. La science est prodigieuse, mais elle a besoin d’être stimulée Nicolas. Ne l’oublie jamais. Je compte sur toi pour suivre ce projet, t’y investir et le mener à son terme. Tu es général, tu veilles sur tes troupes, mais aussi sur leur bienêtre. Et il passe par ce sang. Je lui faisais comprendre quelles étaient ses responsabilités de ce côté-là. Je ne serais plus là très longtemps pour m’en occuper. Si pour l’instant, il gérait l’organisation, il allait bientôt devoir gérer tout le quotidien des vampires. C’était sa tâche tant que mes filles ne nommeront pas un second général pour l’épauler. D’ailleurs, peut-être que Nicolas n’aura pas besoin d’aider, allez savoir. Seul l’avenir vous le dira. Je ne serais plus là pour le voir de toute façon.

Après lui avait montré où trouver les documents importants, je passais à d’autres sujets, tout aussi importants, si ce n’est plus même. Je lui laissais une dernière porte de secours qu’il devait prendre tout de suite. Aucune marche arrière ne serait possible après. J’avais besoin de savoir s’il était avec moi jusqu’au bout ou si ce n’était pas le cas. Je ne laisserais pas un royaume faible derrière moi, comme celui que j’avais hérité d’Augustus. Je livrerais une unité fiable et solide à mes filles et je ne partirais pas, tant que cela ne sera pas le cas. Un grand sourire s’étira sur mes lèvres lorsqu’il me répondit. Je me glissais jusqu’à lui, et posa mes lèvres sur les siennes. Je l’embrassais passionnément, avant de m’écarter et de lui murmurer à l’oreille. En souvenir du bon vieux temps Nicolas. Ne l’oublie jamais, cette sensation grisante et de passion et remémores-toi là à chaque fois que tu penseras à moi. Je caressais sa joue, puis repris ma placer derrière le bureau. Je posais mes coudes dessus et croisa mes mains. Il n’y avait plus aucune émotion sur mon visage, si ce n’était de la gravité.




_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Ven 26 Sep - 16:15

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Sam 4 Oct - 17:25

Nicolas & Krystel
Le 20 décembre 2017







_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   Ven 17 Oct - 16:08



RP TERMINE
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 17
Coups du Destin: 6
If it be your will
Messages : 1181
Membre du mois : 107
Je crédite ! : (c)Moi (c) Tennesse
Localisation : Edimbourg
Caractère : Sensible - Loyal - Mélancolique - Cynique - Artiste - Rancunier - Colérique - Ténébreux - Avisé - Charmeur
Vos Liens :
Spoiler:
 


Autres comptes : Eilih & Dante
If it be your will
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3213-nicolas-de-valom http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3231-nicolas-de-valombre#79737 http://strange-scotland.forums-actifs.com/t3230-nicolas-de-valombre#79736
MessageSujet: Re: Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Souviens toi comme nous étions libres [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» J'suis tombée sur une bombe, une bombe comme on en voit rarement... [Livre II - Terminé]
» Viktoria « Dans notre jeunesse, nous vivons comme si nous étions immortels. »
» « Le meilleur moment de solitude serait d'être seul comme si nous étions deux. »
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Port de Leith :: Entrepot de Tru Blood
-
Sauter vers: