AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
- les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]
MessageSujet: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Mer 25 Déc - 17:23

La nuit au musée qui s’était fini en attentat était passée depuis quelques jours et pourtant j’étais restée cloitrée dans mon manoir, ne voulant voir personne sauf ma mère et ma sœur. Personne n’était permis de rentrer pour le moment. Je me demandais encore comment ça aurait pu tourner cette histoire, si la balle avait tourné contre moi.  Je me sentais particulièrement seule dans mon manoir, même si on ne pouvait pas dire que Léopold était un homme très présent pour moi. Pour autant j’essayais de me remettre de cette image de mon mari qui explosait alors que je lui tenais sa main à ce moment-là. Affectée ? Je l’étais, j’avais appris à vivre avec lui, bien que je savais parfaitement que ce n’était pas l’amour qui nous liait, c’était une autre histoire, un arrangement qui nous arrangeait tous les deux. Moi aux yeux de ma mère je me rachetais une image, et lui avait accès à la monarchie, mais tout de même il y avait quelque chose de plus entre nous, enfin je songeais à ça. Je réfléchissais depuis plusieurs jours. Ca me travaillait de manière à ce que j’avais du mal à penser aux affaires de la famille. Et pourtant il y en avait encore du boulot. Soudain, une servante vint jusqu’à ma chambre m’annoncer la visite de ma sœur.

Je descendais rapidement vêtue d’une robe longue noire, en signe de deuil ? Au-delà du fait que je n’étais pas non plus en mode veuve éplorée, je devais quand même marquée le fait que je portais le deuil. Je ne sortais pas, non pas pour une cause de deuil, mais plus de peur. Oui, j’avais encore un peu de mal à comprendre comment la sécurité avait pu avoir une telle faille. Et pourtant. Je vis ma sœur dans le grand salon, je descendais les escaliers et je m’approchais donc d’elle pour la serrer dans mes bras. « Ma sœur. Comment vas-tu ? » demandais-je avec un sourire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Ven 27 Déc - 22:22

    Je sortais de mon appartement, passant par mes gardes pour leur affirmer que je ne serais guère là pendant quelques heures. Il fallait que je trouve du temps libre et je me le faisais, oubliant pendant un instant tout ce que j’avais en tête concernant cette fusillade qui accaparait encore mes pensées, tout comme beaucoup de choses que j’avais sur les épaules. Non, mes pas seront tournés vers la demeure Raybrandt, la demeure de ma sœur et de son défunt mari. Il fallait que je la vois car je m’inquiétais à son propos. Je ne l’avais plus vu depuis la soirée au musée, en même temps je comprenais bien pourquoi, le deuil très certainement et peut-être la peur d’être elle-même touché. Car il n’avait fallu un rien pour qu’elle soit finalement la victime. Egalement mon corps avait été touché. J’avais été touché et c’était à ce moment-là que j’avais goûté le sang précieux du servant de ma mère. A ce moment-là aussi que je l’avais trouvé aussi goûteux, et tout aussi dangereux car cela avait réveillé certaine chose en moi. Des émotions que j’aurai préférées éviter de ressentir, surtout lorsque j’avais divulgué le mariage avec Julien. Je me demandais s’il vivait juste pour être dans mes pattes finalement…

    Mes gardes suivaient mes pas à quelques mètres, ils savaient très bien que je n’aimais pas qu’ils soient trop proches. J’aimais avoir un périmètre personnel, quand bien même j’aimais la chair et le sang et le plaisir charnel. Je choisissais qui avait le droit de m’approcher et pour moi les gardes restaient de simple garde, assurant ma protection, n’ayant que ça en tête. Je ne voulais qu’il n’y ait de place pour aucune autre chose, que ce soit plaisir ou privé. J’étais assez intransigeante les concernant, et pour le moment ils ne m’avaient pas déçu. Je m’engageais dans la demeure en profitant de ma rapidité vampirique pour arriver jusqu’au seuil de la maison avant de frapper à la porte. Là, une servante m’ouvrit la porte et je n’eue besoin de me présenter. Elle m’invita à entrer alors qu’elle me demandait de patienter le temps qu’elle aille m’annoncer à ma très chère sœur. J’avançais dans le salon et restait debout le temps d’apercevoir enfin Morgane dans cette pièce. Ce ne fut pas très long, je me retournais alors que je l’avais entendu déjà depuis plusieurs secondes et lui fit un sourire sincère en lui rendant son étreinte. Elle était habillée de noire, preuve du deuil qu’elle vivait. J’étais également vêtue d’une robe sombre, mais couleur bleu nuit. Je ne me voyais guère arriver chez elle avec une couleur chaude.

    « Bien dans la mesure du possible. Je me suis bien remise et m’excuse de n’être venue te voir plus tôt. J’ai été assez prise… mais ne parlons pas de ça, parlons plutôt de toi. Comment vas-tu ? » Je fixais ses yeux, plongeant mon regard dans le sien avec sincérité. Je voulais qu’elle me réponde très honnêtement. Elle pourrait aussi m’en vouloir pour la sécurité, j’étais entièrement en tort là-dessus et assumais pleinement mes responsabilités ; même si, je devais l’avouer, j’étais pleine de rage au fond de moi.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Sam 28 Déc - 23:27

Ma sœur avait aussi failli être touchée au moment de la nuit au Musée. Même si elle était responsable de la sécurité, ce n’était pas non plus sa faute.  Il y avait eu un défaut au niveau de la sécurité on ne pouvait pas le nier, mais je ne pouvais pas blâmer ma sœur non plus. Après tout, ça aurait pu arriver n’importe où, disons qu’on ne s’y attendait pas. Ce n’était pas prévisible, c’était une situation qui ne pouvait en rien être prévue. Et puis elle restait ma sœur, elle aurait pu être une cible. C’était tout à ce que je pensais quand on m’annonçait sa venue, cela faisait une semaine que l’on ne s’était pas vu depuis l’incident. Ce n’était pas sa faute, il ne fallait pas que je la blâme c’était tout à ce que je pensais en descendant l’escalier avant d’aller à sa rencontre. Notre relation avait grandement changé depuis mon mariage et les Années Sanglantes, j’avais appris à la connaitre, et puis toutes les épreuves qu’on avait vues nous permettaient aujourd’hui de savoir que l’on pouvait compter l’une sur l’autre. Du moins c’était comme ça que je voyais les choses désormais.

Je descendais à sa rencontre, vêtue d’une robe de couleur sombre. Un peu de couleur quand même contrairement à ma tenue noire que je portais depuis une semaine et quelques. J’avais comme perdue un peu les notions du temps, comme si les jours se succédaient. Il fallait sérieusement que je me remette à sortir sans quoi je finirai par tourner rapidement en rond. Je pensais aller voir Julien, il était quand même celui qui avait le mieux géré cette situation de crise, j’avais encore l’impression d’avoir été minable à ce moment-là. Je ne savais plus quoi faire, juste suivre le mouvement de foule sans rien dire. Après tout je ne pouvais pas entrer dans une discussion, et puis j’étais toujours au moment où la balle avait atteint Léopold, mon corps répondait comme un instinct de survie pourtant mon esprit était bien loin de l’instinct de survie. Il était encore dans la compréhension de l’action, alors dans le feu de l’action c’était vraiment impossible de pouvoir comprendre la moindre chose qui s’était passé. Je n’avais pas pu agir plus rapidement, j’avais juste fait en sorte de protéger un maximum ma peau en suivant les conseils avisés de ceux qui étaient en charge de notre protection à Jana et moi désormais. « Tu m’étonnes, j’aurai du venir te voir également. C’est de ma faute aussi. Je vais… disons que je fais aller, ce n’est pas très facile, mais pour le moment je fais en sorte que j’aille bien. Et notre mère ne me laisserait pas tomber dans une dépression post traumatique de deuil tu penses. J’ai juste besoin de temps c’est tout, ça ira mieux d’ici quelques jours je pense. Je m’habitue dirons-nous. » J’essayais de donner un sourire à ma sœur ce qui fut une tentative ratée. Je fis signe à une servante : « Deux verres de B+ Emilie s’il vous plait, viens donc t’asseoir et raconte-moi un peu ce qui se passe dehors depuis que je m’enferme dans ce manoir. » Pourquoi m’enfermais-je ? Aussi parce que je savais que si je sortais c’était l’occasion ou jamais pour les journalistes que l’on m’interroge sur le meurtre de mon mari, et très sincèrement je pouvais bien être l’image des vampires pour n’importe quoi, je n’avais aucune envie à commencer à répondre à ce genre de questions, aussi tôt. Même si je savais pertinemment qu’il faudrait bien un jour que je dise des mots pour taire toutes rumeurs faussées ou que sais-je. Une fois assisse, Emilie nous ramena rapidement le sang chaud sur la table et j'attendais rapidement les derniers potins du monde extérieur. Même si je me doutais qu'ils n'en auraient pas des masses non plus.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Lun 30 Déc - 15:01

    Si j’avais eu peur pendant les quelques minutes d’attente dans son salon ? Peut-être. Je n’avouais jamais à moi-même ce qui ne pourrait jamais être. La peur était en chacun d’entre nous, tout comme beaucoup d’autre sentiment. J’en avais eu la preuve tout au long de mon existence, aussi infime soit-elle. Car avouons-le, neuf ans vampirique n’était absolument rien. J’avais presque tout connu, tout reconnu et ressenti surtout lorsque j’avais goûté le sang du servant de la Reine. Lorsqu’il était venu me voir dans mon appartement et comment cela s’était passé. Au final, nous n’avions pas du tout parlé professionnellement parlant. Il avait le don de mettre à rude épreuve mes émotions, surtout envers lui. J’avais eu une volonté d’acier pour arriver à le maintenir proche de moi sans le posséder de nouveau. Un très fort sentiment qui, je le savais pertinemment, serait toujours présent en moi. Il fallait que je m’en méfie, et que je le contrôle surtout. A la vue de ma sœur tout vêtue de noir, j’eu un soulagement en l’observant. Elle avait l’air d’aller, car même si leur union n’était guère par pur amour, perdre quelqu’un qui était à nos côtés était plus dur que jamais. Ce n’était pas parce que nous étions vampire que nous ne ressentions rien. Justement… ça m’aurait bien arrangé pour une certaine personne.

    Je lui souris alors qu’elle me répondait. Venir me voir ? C’était très certainement à moi de venir et non à elle. Sur ce point j’étais très clair, mes blessures n’avaient pas été mortelles, quand bien même la douleur était terrible. Et puis le sang de Torben avait bien aidé… physiquement parlant ; car dans un autre sens, il m’avait provoqué que des problèmes, ou du moins le commencement certain de gros problème à l’avenir. Déjà avec ma Mère, qui m’avait bien réprimandé pour avoir bu le sang de son servant. Dans le futur, si cette situation était la même, je préférerais peut-être crever. Je souris intérieurement à cette pensée, alors que j’étais incapable de prévoir quoi que ce soit. Lorsque nous étions blessés mortellement, qui sait si notre instinct premier n’était pas le plus éveillé et le plus dangereux.

    « Ne t’en fais pas pour ça, c’était surtout à moi d’aller à ta rencontre. » Je fs une pause alors que je souriais en entendant ses mots. « Oui c’est sur, notre Mère ne le permettrait pas, tout comme moi à dire vrai. »

    Je marchais un peu dans le salon, avant de reprendre.

    « Tu as toujours été un soutien pour moi quand il le fallait, j’espère que je pourrais apaiser ta peine en faisant n’importe quoi. C’est vrai. Demande-moi ce que tu veux, appelle-moi quand tu veux et je viendrais. » Je m’approche d’elle et lui prend les deux mains alors que je plonge un regard des plus sincères dans le sien. « Tu sais combien tu m’es cher. »

    Je lâche ses mains alors qu’elle appelle une servante pour nous servir à boire. Elle m’invite à m’assoir et je la suis alors qu’elle me demande des nouvelles du « monde extérieur ». Quelle nouvelle pouvais-je bien lui parler ? Je m’installais confortablement et pris le verre que me tendait la servante, avant de reporter mon regard sur Morgane.

    « Il n’y a rien de nouveau. Les médias se sont emparés de l’affaire du musée comme on devait s’y attendre. Bientôt ils passeront à autre chose. Je n’ai pas réussi à avancer franchement sur cette affaire, ce qui ne désamplifie absolument pas la rage qui gronde en moi. » Je m’arrête et bois une gorgée alors que le tru blood m’est presque détestable. « Sinon pas grand-chose. J’ai été rendre visite à Julien dernièrement pour parler un peu de notre futur commun. Si du moins notre mère nous le permet. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Mer 1 Jan - 12:40

Je souriais quand elle m’assurait qu’elle ne me laissait pas tomber dans une dépression post-traumatique de deuil. Que nenni. Je faisais confiance aux femmes (et deux seules qui restaient) de ma famille pour me relancer sur le devant de la scène avec plus ou moins de douceur. Jana était quelqu’un d’adorable, je n’avais appris qu’à la connaitre trop tard, en même temps, au début quand elle avait débarqué au sein des Raybrandt, je la voyais comme celle qui allait me voler ma mère et mon frère, au tout début. Bien avant les Années Sanglantes, elle avait été adoptée par ma mère, sauvée des griffes d'un vampire pervers. Et aujourd’hui il était vrai qu’après les épreuves que nous avions vécues, nous nous étions soudées réellement en tant que sœurs et pas seulement en tant que demi-sœurs. Contrairement à Jana, ma mère était à la fois celle de ma vie humaine et de ma vie vampire, j’avais toujours vécu avec elle depuis ma vie vampire. Je souriais à ma sœur, quand elle me dit que je lui étais chère. Ca me touchait réellement autant que de savoir qu’elle serait toujours pour là pour moi, tout comme je serai toujours présente pour elle. « J’apprécie ton geste. Réellement » dis-je avec un sourire. La servante déposait nos verres sur la table, je m’installais sur le canapé l’invitant à me rejoindre pour continuer. « Mais je t’assure ça ira mieux. J’ai juste besoin de temps pour m’habituer à l’absence et passer la période du deuil. Même s’il n’était pas toujours présent, c’est juste de savoir que maintenant mise à part les servantes, je suis vraiment seule au manoir. »
Elle avait été très sincère en plongeant son regard dans le mien quand elle me tenait les propos sur le fait que je lui étais chère. Elle arrivait à m’arracher autant de sourire que je n’en avais pas donné depuis plusieurs jours. « Tu m’es chère aussi Jana. Et je serai toujours présente pour toi comme j’ai pu l’être dans le passé » Puis le sujet tournait autour de la presse. Je m’en désintéressais totalement, je n’avais aucune envie de les entendre parler de la mort de Léopold en lançant des trucs sur moi. Il en faudrait beaucoup plus pour me descendre mais je n’étais pas prête à les entendre tout de suite pour autant. « De même au niveau de la rage. Et je m’inquiète pour l’évolution de la situation s’ils ont été capable de s’attaquer à la famille royale une fois, ils recommenceront. » J’étais peut être pessimiste sur l’idée mais bon, je n’avais pas envie de me leurrer. « Elle finira par accepter je pense. En tout cas je plaide pour votre cause. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Jeu 2 Jan - 12:57

    Chaque mot prononcé était sincère. Encore plus lorsqu’il s’agissait de ma sœur. Je ne la considérais plus comme ma demi-sœur, nous avions vécue beaucoup trop de chose désormais. Quand bien même cela ne faisait que neuf ans. Sauf qu’il s’était passé des choses en neuf ans. J’avais l’impression de vivre ma vie de vampire depuis bien longtemps déjà, comment se sentait-on lorsqu’on atteignait un haut âge ? Etait-on toujours la même personne ou l’évolution était toujours constante et présente dans notre vie ? J’espérais que la solitude n’y fasse pas partie. C’était aussi pourquoi je n’étais pas contre un nouveau mariage, un nouveau compagnon à mes côtés même si ce n’était pas par amour. Cela m’offrirait des opportunités, des autres voies, des autres réseaux car Julien en avait construit pas mal autour de lui. Je me sentirais mieux à ses côtés finalement. Il serait un soutien et j’espérais que ce mariage ne soit en rien chaotique comme les précédents. Déjà que la Reine nous donnait du fil à retordre… Je me reconcentrais sur ma sœur, alors qu’elle me remerciait. Je fis un signe de tête pour lui dire que ce n’était rien, chaque geste et chaque parole étaient sincères, il ne fallait pas qu’elle me remercie pour cela. D’autant plus que j’arrivais bien tard à mon humble avis. J’aurais dû venir la voir beaucoup plus tôt, lorsque mes blessures étaient guéries.

    J’avais pris mon verre entre mes mains après m’être installé dans le canapé confortablement à la suite de son invitation. Je trempais mes lèvres dans le liquide qui n’était guère goûteux et reportait mon attention sur Morgane. Je posais le verre sur la table et lui souris.

    « Je comprends ne t’en fait pas. Je suis passée par là également même si c’était un peu plus compliqué avec William. Je n’ai peut-être pas senti aussi bien la solitude que toi tu peux la sentir. » je fis une pause, plongeant mon regard dans le sien. « Mais tu verras, après on s’habitue. Même si je n’ai pas une aussi grande demeure, je vis quand même seule dans mon appartement et mes quelques servants. »

    Je la vis sourire et cela me soulagea quelque peu. Je ne voulais en rien la forcer à sortir, à faire la fête ou toute autre chose. Je n’avais pas vécue le deuil de la même façon. Mon premier mariage je ne le connaissais pas, je n’en avais jamais fait le deuil. Mon second avec William s’était… était bien trop compliqué en vérité. J’étais accaparé par le fait que Julien avait essayé de remettre en cause ma loyauté. Même si dans un sens il n’avait pas tout à fait tort car j’avais eu un moment où je croyais en la dissidence et en la paix possible entre les espèces. Est-ce que je le croyais toujours ? C’était une autre histoire. Je lui souris alors qu’elle m’affirmait ce que je venais de lui dire. Je n’en doutais pas de toute façon. Et puis le sujet tourna du tout au tout, vers la presse alors que je lui avais parlé d’eux et de nouveau de Léopold. J’avais réalisé trop tard que peut-être prononcer son prénom serait douloureux, mais apparemment non. Morgane était forte, il lui fallait seulement du temps pour tout remettre en ordre dans sa tête.

    « Je m’en inquiète également. J’ai beau dire que j’ai une toute confiance en mes soldats, seulement je ne peux plus me le permettre. Je dois être suspicieuse pour chacun d’entre eux, et c’est ce à quoi je m’attelle depuis lors. »

    Non sans aucune difficulté. C’était très difficile, j’avais interrogé tous ceux qui était présent pour la sécurité, et j’avais l’impression que personne n’avait vu quoi que ce soit. Entendre cela d’un humain soit, d’un vampire cela commençait à m’énerver. J’en avais tué un… ou deux, mais c’était pour la bonne cause, pour éviter tout écart aux règles et à la déloyauté ; même si je doutais fortement que tout vampire soit loyal à la famille royale. Ses prochains mots me firent presque chauds au cœur. Elle était donc avec nous concernant le mariage ? C’était vrai qu’on ne s’était pas parlé à ce sujet, même après le face à face avec la Reine pour lui annoncer. Je me laissais aller dans le canapé, mon dos touchant le dossier.

    « Ca me rassure finalement que tu ne t’y oppose pas également. » Je lâchais un petit soupire. « Je comprends très bien qu’elle puisse douter de cette union, mais j’ai l’impression qu’elle ne me fait pas confiance… » Je fis une pause avant de tourner la tête vers Morgane. « Crois-tu vraiment que je puisse être suspicieuse envers Julien ? »

    Finalement je tournais la discussion dans un tout autre sens. En même temps ça ne pouvait peut-être que lui faire du bien de parler d’autre chose. Je ne vais pas constamment lui demander comment elle va, et puis j’étais présente aussi pour pouvoir parler de n’importe quoi avec elle. Je voulais avoir son avis, et je me disais qu’il fallait que j’envisage aussi d’en parler en tête à tête avec la Reine.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Ven 3 Jan - 17:55

La sincérité était quelque chose qui faisait entièrement partie de moi même. J'étais bien loin d'être celle qui me mentait ou qui mentait aux autres, et mes relations avec ma soeur, depuis les années Sanglantes avaient pour but d'être les meilleures. J'avais un véritable soutien enfin au sein de ma famille, et je savais à qui confier mes doutes et surtout tout ce qui n'allait pas. Depuis la fin des Années Sanglantes, d'autant que nos responsabilités étaient devenues d'autant plus importantes et avec le recul, sans une amie et sans un soutien suffisamment proche, il y avait de quoi rendre le tablier assez rapidement. J'avais juste appris après 800 ans en tant que vampires, qu'on apprenait juste à appréhender les gens différemment. on apprend forcément des erreurs, on devient de plus en plus méfiant. De même que vivre avec sa famille pendant 800 ans, c'est comme l'apprendre par coeur au début. Et puis, après tu vois les tares. Et enfin. Tu fais avec. Ce n'est pas comme les humains qui vivent avec pendant une cinquantaine ou une soixantaine d'année parfois plus. Au moins pendant 800 ans, on ne peut plus être surpris. Les surprises ne sont plus au programme, au moins c'est une habitude, alors redécouvrir une soeur, il y a dix ans. Ca donne un peu de méfiance, et puis on réapprend à se connaitre et on est reparti pour 800 ans ?

Elle me reparlait également de sa perte de William. Pas dans les mêmes circonstances, c'était beaucoup plus compliqué quand on y pensait. En même temps, vu les circonstances, elle n'avait pas eu le droit de passer par la période de deuil non plus, vu que William ne devait plus être nommé, mais je comprenais parfaitement que c'était dur pour Jana. "Il n'était pas très souvent au manoir après tout il avait aussi beaucoup d'occupations, mais je savais que j'avais quand même quelqu'un à qui parlait de temps à autre." Je reprenais une gorgée de de mon verre. "Mais ça passera, la solitude deviendra une habitude et qui dit que dans quelques années, Mère me remariera peut-être avec un autre vampire de haut rang" C'était très certainement ce qu'il allait se passer. Même si pour le moment je me voyais mal me remarier rapidement. A croire que vie humaine ou vampire, tout était un échec au niveau de mes mariages. Puis, nous arrivions sur la sécurité qui allait finir par tourner au vinaigre. "Nous ne sommes jamais aussi bien protégé que par nous mêmes, Jana. Ne l'oublie pas." C'était ce que j'avais appris, au fur et à mesure de mes années vampiriques. Je lui lâchais un sourire, et vit que le sujet tourna sur son futur potentiel mariage ou alliance avec Julien Guillemaud, PDG de Reds. "A mes yeux non. Mais après, il faut peut-être suffisamment de temps à Mère pour le tester, êtes sure qu'il ne soit pas là pour prendre le pouvoir de manière inopinée. Pour moi, cette idée est complètement saugrenue, mais on ne peut pas lui en vouloir d'être méfiante après ce qui est arrivé."
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Sam 4 Jan - 20:12

    Avais-je peur de dire ouvertement tout ce que je pensais à Morgane ? Peut-être un peu. Ce n’était pas que je ne lui faisais pas confiance, depuis le temps, je pense que je pouvais lui confier ma vie s’il le fallait. Mais disons que nous n’avions pas la même approche concernant notre Mère. J’étais et resterais sa fille adoptive, alors que Morgane avait été entièrement engendrée par Krystel. Le lien qui les unissaient je ne saurais le déchiffrer, j’en avais oublié mon lien avec mon créateur depuis qu’il était mort. Je lui étais entièrement redevable, lui confiant ma vie depuis le début et écoutant ce que le couple royal me dictait. Je n’avais pas de lien qui m’obligeait à suivre leur ordre, mais je les suivais sans rechigner. Il y avait bien eu quelques petits défauts de parcours, qui n’en avaient pas ? Mais au final, j’étais à ma place, je l’avais trouvée même si présentement je ne me sentais pas bien envers ma Reine. J’avais l’impression que je ne la comprenais plus, qu’on se comprenait plus en somme. Je restais jeune bien évidemment, mais même si je ne me permettais pas le moindre échec, n’apprenons-nous pas à vivre à force d’obstacles et de murs ? En tous les cas, j’essayais de me rapprocher au plus proche de ce qu’elle voulait, seulement je ne savais plus trop où elle souhaitait que je sois. J’écartais ses pensées alors que je trouvais qu’elle ternissait mon humeur et déteignait un peu sur mon visage. Je ne voulais pas que Morgane s’inquiète pour moi.

    « Oui, savoir que nous ne sommes pas seules nous rend un peu plus joviale je dirais. »

    Je lui souris alors qu’elle suggérait déjà un mariage. Mais elle avait raison, peut-être que la Reine avait déjà prévu son mariage, tout comme le mien en réalité. Peut-être qu’elle me voyait avec quelqu’un d’autre, peut-être avait-elle d’autres projets. En tous cas, j’espérais qu’elle ne me le divulgue pas trop tard. Je ne tenais pas particulièrement à Julien. Il était bel homme en effet, et je saurais le respecter à mes côtés comme William avant lui ; mais je n’avais aucun attachement envers lui, pas encore tout du moins. Nous nous connaissions que très peu au final, et j’avais envie de le connaître. Oui, j’avais ce sentiment, j’avais envie de connaître son environnement privé. D’ailleurs la rencontre avec sa Pomme était proche. J’étais presque impatiente de savoir comment elle se comporterait avec moi.

    « Tu as raison, peut-être ne resteras-tu pas seule longtemps, Mère a toujours des projets, ce pourquoi elle m’avait marié à William et toi à Leopold. »

    Cela m’étonnait d’ailleurs qu’elle ne m’ait pas attribué déjà quelqu’un. Je lui avais présenté Julien, nous nous étions présentés devant elle pour lui faire part de notre projet d’union. Lamentable échec, et en plus de cela, Torben était dans mes pensées et la nuit qu’on avait passé n’arrangeait absolument rien. Il fallait vraiment que j’évite de le revoir pendant un temps. Puis elle vitn me parler de sécurité et elle n’avait pas tort. Le seul problème qui restait présent dans ma conscience était le fait que je restais jeune et que je ne pouvais surpasser physiquement que les vampires plus jeunes que moi. Et il y en avait très peu à dire vrai, il fallait qu’il soit maximum à huit ans d’âge vampirique, avais-je croisé déjà un vampire aussi jeune ? Nullement. Donc je restais faible quoi qu’il arrive. Je ne voulais pas lui présenter cela comme ça cependant, même si elle allait comprendre très vite.

    « Tu as raison, mais mes capacités sont bien limitées et je ne peux sortir sans être accompagnée, surtout après la fusillade. Des gens se soulèvent, et je pense que ce n’est qu’un commencement. »

    C’était vrai, ça commençait toujours par un événement et celui là restait très prometteur. J’espérais qu’un autre de la famille royal n’allait pas tomber. Parfois je me demandais quand est-ce que notre Roi reviendrait. Je sais combien il peut être cruel et ambitieux quant au pouvoir, mais cela ne calmerait pas les fanatiques ? Questions dans ma tête qui restaient sans réponses présentement.

    « Je ne lui en veux pas d’être méfiante, bien au contraire. Seulement j’ai l’impression qu’on s’éloigne de plus en plus l’une de l’autre. Je n’ai pas de lien avec elle comme tu peux l’avoir car elle est ta créatrice. Je lui suis pas pour autant moins loyale et moins reconnaissante. Je lui dois la vie de toute évidence. » Je m’arrêtais, me perdant moi-même dans mes mots et dans mes pensées. Je pris de nouveau le verre pour boire une gorgée et éviter une grimace alors que je détestais ce mélange rouge.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Dim 12 Jan - 23:44

Les inquiétudes se lisaient sur le visage de Jana, je savais qu’elle devait se voir avec beaucoup de responsabilités. Mais d’un autre côté, je la voyais jeune et fragile. Elle n’avait que huit ans en tant qu’existence de vampires, contrairement au reste de la famille royale, ma mère et moi avions 800 ans passés, le Roi était bien au-delà, et Léopold dépassait les 200 ans. Ce qui imposait en outre le respect bien sur, mais je ne voulais pas qu’elle se mette en idée qu’elle était moins importante que moi, sous prétexte que nous avions presque 800 ans d’écart. Au final j’étais toute aussi fragile qu’elle, j’étais une vampire pour qui on avait du respect que depuis quelques années seulement. Mes lubies de True Blood et de protection de la race humaine avait eu raison de moi. Ce n’est pas que je n’y pensais plus, disons que c’était devenu secondaire, Léopold m’avait fait connaitre beaucoup d’autres choses, et après les années Sanglantes et sa mort, je vous avouerai que les humains n’étaient plus tout à fait à la hauteur que je leur accordais il y a moins d’une dizaine d’année malheureusement pour eux. Je fichais éperdument de savoir s’ils avaient bon fond ou non, ils étaient responsables du meurtre d’un membre de la famille royale, et ça avait fini d’achever tous mes espoirs dans une réconciliation. « Elle en a toujours et en aura toujours, c’est pour ça que je me doute que je ne resterai pas longtemps sans mari, disons que dans moins d’une dizaine d’année je serai peut être avec quelqu’un qu’elle m’aura présenté, ou qu’elle m’aura suggéré, j’en sais rien. Dans tous les cas, elle ne me laissera pas en électron libre. » Quand je disais une dizaine d’années, pour moi cela ne représentait absolument rien, bien sur je savais que ma mère ne me proposerait pas une alliance dans la semaine à venir (enfin je lui priais d’avoir la bienséance de ne pas le faire.) Mais une dizaine d’année pour moi, ne représentait que quelques mois dans la vie d’un humain normal après tout, c’était ce que je voulais faire comprendre tant bien que mal à Jana, qu’une fois que nous avions plus que la nuit à vivre et l’éternité pourtant (deux logiques contradictoires à mes yeux) les années représentaient des mois, et les jours des heures. « Les humains sont naïfs. Mais tu n’es pas limitée Jana, tu es aussi importante que moi aux yeux de la société vampirique. Mais nous ne pourrons plus sortir sans surveillance avant un bon moment crois-moi. Et cela vaut un peu mieux, ils ont eu mon mari, mais imagine que la balle m’ait atteint, et que c’était Léopold qui était en train de te parler ? Ce ne serait pas la même histoire, c’était une des filles de la Reine qu’ils auraient eu, et là pour quelques soit les cinglés qui sont dehors à vouloir notre peau, c’était leur victoire, déjà qu’ils t’ont blessée. Ils savent qu’on n’ait pas intouchable, c’est pourquoi il faut que nous mettions tout en œuvre pour leur éviter un succès. » J’étais clair là-dessus, je ne voulais pas que ce soit le sens inverse. Que ce soit Léopold qui fut anéanti, était certes quelque chose de grave, mais si la balle avait eu Jana ou moi, cela devenait d’autant plus importants aux yeux de cette révolte qui prenait forme dehors et on ne pouvait pas leur donner les outils. « Mon lien avec Mère est complètement différent, elle est ma mère autant dans ma vie humaine que ma créatrice dans ma vie de vampire. Il est sûr que je le suis loyal et reconnaissante. Mais toi, tu n’es peut-être pas sa fille d’un point de vue créatrice, mais tu es devenue celle-ci dès qu’elle t’a ramené. Et tu as un regard jeune par rapport aux nôtres, nous avons 800 ans et à chaque nouveauté je redécouvre. Autant te dire que j’ai bénis les inventeurs du Net, pour moi c’était impossible d’avoir un courrier aussi rapidement que par mail. Tu ne t’éloignes pas, je pense qu’elle est un peu moins disponible, mais si tu as besoin de conseil, tu sais que tu peux toujours venir me voir »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Jeu 16 Jan - 20:00

    Hj:
     

    Oui, la Reine avait toujours des projets, que je sois au courant ou non d’ailleurs. La plupart du temps je ne l’étais pas, ce qui m’interrogeait toujours sur mon statut et la confiance qu’elle avait envers moi. J’espérais que je ne l’ai pas énormément déçue avec cette sécurité ratée et le fait que j’avais bu le sang de son servant. J’étais un peu paumée à dire vrai, mais j’essayais de garder la face devant Morgane. Je ne voulais pas non plus lui avouer à quel point j’étais désemparé, je souhaitais garder un peu de dignité et je savais que ce n’était qu’une passade, comme bons nombres que j’avais pu avoir. J’étais jeune, c’était certain, ce pourquoi je me sentais minorée par rapport à ma sœur ou par rapport à bien d’autres vampires. Je ne pouvais sortir seule, de par mon statut bien sûr, mais parce que je n’avais que neuf ans d’existence et que je ne pouvais contrôler aucun vampire. Pas même ceux qui était dans la garde, ou un petit nombre. Même mes gardes pouvaient se retourner contre moi s’ils le voulaient. Comment être sereine dans ce cas ?
    Je souris alors qu’elle me faisait part des possibles intentions de notre mère et j’étais bien d’accord. Je me demandais aussi pourquoi elle ne m’avait pas déjà replacé. Cela ne faisait pas longtemps que j’étais seule, mais peut-être était-ce pour cela qu’elle n’avait pas accepté l’union avec Julien. Parce qu’elle ne contrôlait pas la situation. Je pouvais la comprendre, je la comprenais, sauf qu’à défaut de l’avoir vu depuis, j’avais l’impression qu’elle me mettait dans le même panneau que Julien. Je n’ajoutais rien, buvant encore de ce sang synthétique qui me faisait toujours horreur. Elle me répondit ensuite, comme quoi je n’étais pas limité, même si je n’étais pas d’accord avec ça. Je l’étais, cruellement en vérité, et je me demandais comment je n’étais pas déjà morte, étant une cible facile au fond. Mais oui, je devais, nous devions être des plus prudentes.

    « Croire que les humains sont naïfs, ce n’est pas pour moi. La globalité l’est, mais si c’est bien des humains qui ont attaqué le musée, ils sont bien loin d’être naïfs. Heureusement que les rôles ne sont pas inversés, même si j’appréciais Leopold, mais je ne l’aimais pas autant que toi. » je fis une pause. « Mais tu as tort, je suis la plus faible de toute, je suis une proie facile. De par mon âge, je ne peux me débrouiller seule pour faire ce que je veux. Même mes gardes qui me suivent peuvent me maîtriser, et un nombre incalculables d’autres vampires. » Je souffle alors que je me laisse tomber sur le dossier. « Je suis désolée, je crois que je deviens un peu parano… » Même si dans le fond j’étais certaine d’avoir raison.

    Ma sœur avait combien d’année ? Beaucoup, ma mère n’en parlons pas. J’étais la dernière, non pas que ça me dérange, j’étais plus qu’honorer lorsque la Reine était venue me chercher et m’avait tout appris. Mais disons que j’aurais préféré qu’elle me trouve avec une décennie de plus. Je souris intérieurement à cette pensée… Je ne savais absolument pas comment ni où je serais. Peut-être serais-je déjà morte, ou subirais encore et toujours les supplices de mon créateur. Je n’avais plus lien d’attache, peut-être que cela faisait peur à la Reine, car personne ne pouvait me soustraire à un ordre. Je le faisais par honneur, parce que je respectais le roi te la reine, la famille royale. Ma famille. Elle me parla justement de son lien avec notre Mère, du mien également lorsque je me souvins de mon arrivée ici et le fait que Morgane ne m’avait pas bien vue au premier abord. Finalement on s’entendait plutôt pas mal, mieux que bien. Je la considérais comme ma vraie sœur. Je lâchais un rire alors qu’elle me parlait d’internet.

    « Oui c’est vrai que tu as dû voir pas mal de chose avec tes 800 ans. A côté je suis très minoritaire avec mes neuf ans d’existence. » Je souffle une nouvelle fois, pas d’exaspération, mais un besoin de décompresser. « Oui, tu as peut-être raison. Mère est très occupée, même si j’aimerais la voir un peu plus sincèrement. C’est elle qui m’a tout appris et parfois j’aurais besoin de ses conseils. Mais je sais que tu es disponible pour moi et le seras toujours. Comme moi je le suis pour toi. » Ajoutai-je en lui faisant un sourire. Oui elle était chère à mes yeux, ce n’était pas bien compliqué à comprendre.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Jeu 20 Fév - 10:08

Les humains naïfs, je n'y croyais absolument plus. Bien au contraire, j'avais fini de croire à cela depuis que j'étais avec Léopold. Il avait fini par me montrer leur vraie nature et combien j'étais moi-même naïve de croire en la bonté de l'humain envers les vampires. Il ne fallait pas se voiler la face non plus, il y avait bien un moment où tout s'arrêterait et tout cela ne serait pas possible de continuer. J'avais fini par ouvrir les yeux avec un peu de retard, mais au moins aujourd'hui, je savais à quoi m'en tenir, et puis au moins, les gens ne pouvaient plus me mentir. On ne pouvait pas non plus me faire croire que l'on était en sécurité depuis les événements récents. La vie était ce qu'elle était, et pourtant avec tout ce qu'on leur présentait ils auraient du finir par essayer de nous faire confiance.

Mais je ne voulais pas que ma soeur se sente la plus faible, déjà parce qu'elle serait la plus vulnérable dans ce monde de brute et qui plus est, elle ne l'était pas. Elle était juste moins expérimentée que ma mère et moi qui avions plus de 800 ans chacune. Forcément en partant de là, on ne pouvait pas avoir la même force, ni même la même sagesse. Alors forcément je ne pouvais pas voir la même chose. "Mais non, ne t'inquiète pas. C'est important que tu me dises aussi ce que tu penses. Il faut que tu penses, que Mère et moi, nous sommes plus vieilles que toi, forcément nous avons plus vécu. Mais ce n'est pas pour autant que tu es plus faible, tu as juste besoin d'apprendre à t'en servir."

Ma mère était pas mal occupée en ce moment c'était vrai, et puis avec le roi, ce n'était pas non plus facile. Je ne pouvais pas nier sur ça, mais il fallait absolument que ma soeur prenne du temps pour prendre rendez vous avec ma mère. Et puis elle restait disponible toujours joignable quand même. "Quand tu as besoin de ses conseils, n'hésite pas à lui envoyer un message, elle y répond relativement rapidement."

HJ ;; c'est pas génial mais ça faisait trop longtemps que je e faisais attendre, surtout que la semaine dernière je t'ai répondu et ça a été perdu
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Dim 9 Mar - 17:45

    Hj:
     

    Je n’avais que neuf ans, et pourtant, j’avais déjà des avis bien tranchés. Pouvais-je me le permettre ? Etait-ce en quelque sorte un défaut d’avoir une opinion aussi sûre sur quelque chose ? Je ne pouvais pas penser autrement. Krystel m’avait aussi appris la méfiance, peut-être devenais-je un peu trop parano, m’en faisais-je un peu trop sur mon cas. Mais tout ce que j’avais pu dire, révéler à Morgane ce soir s’avérait entièrement vrai. J’étais une proie facile, je ne pouvais le nier. Je m’étais toujours dit que de savoir mes défauts allaient toujours pouvoir me permettre d’avancer, de mesurer les obstacles qui se trouvaient devant moi. Mais à présent, j’étais comme dans une sorte d’impasse. Je tournais en rond, ce pourquoi j’avais le désir de parler à Morgane et aussi le désir d’avoir une entrevu avec ma Mère. Morgane essaya de me rassurer. Dans un sens, elle me rassurait, mais je campais toujours sur mes positions. Et pour éviter de tourner en rond, j’essayais de lui faire croire qu’elle avait peut-être raison. Je n’allais pas non plus l’embêter éternellement avec cela. C’était aussi pourquoi je voulais cette union avec Julien. Ma sécurité n’en serait que plus sûre. Du moins, c’est ce que je pensais.

    « C’est important aussi pour moi. Je sais que je peux tout te dire, mais merci de me rassurer, je pense que j’ai encore du chemin à faire à ce niveau-là. »

    C’était certain, et je voulais que les années avancent beaucoup plus vite. Je voulais vieillir, paradoxalement avec les humains qui avaient tendance à vouloir rajeunir. Moi je voulais cumuler les années dernières moi, pour que je puisse me sentir plus à l’aise, moins à l’affut. Quand bien même je gardais tout ça pour moi. Je ne m’ouvrais qu’à Morgane ou ma Mère, les autres ne devaient pas savoir mes doutes et mes faiblesses, sinon je me traçais moi-même une cible sur mon corps. Je n’étais pas suicidaire, pas à ce point-là quand même.
    Lorsqu’elle me suggéra de lui envoyer un message, elle n’avait pas tout à fait tort, car Mère répondait assez rapidement, sauf que j’avais besoin de sa présence aussi. Etait-ce trop égoïste ? C’était un sentiment étrange en tout cas, et je ne savais pas si je devais le partager ou pas.

    « Je sais. » Je pris mon verre et trempa mes lèvres un instant avant de reprendre. « Je n’ai hélas pas toujours mon portable avec moi, et je pense que j’ai vraiment besoin de la voir, de sentir sa présence. Même si je sais qu’elle va certainement me réprimander. » Je fis une nouvelle pause pour poser le verre sur la table. « Je ne veux pas être égoïste, je sais aussi que notre Roi occupe une bonne partie de ses occupations. » J’étais sur le point de rajouter son servant, Torben, mais je me retins. Inutile de le faire entrer dans la conversation comme cela.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Dim 9 Mar - 19:19

La faiblesse de ma soeur ? Même si elle était méfiante, elle avait tendance à se livrer très facilement. Face à moi, je savais que ça ne posait aucun problèmes. Après tout j'étais sa soeur et j'étais bien là pour ça au moins. Je ne pouvais pas lui faire faux-bond et puis avec moi ses idées étaient bien gardés, nous étions soeurs, ce n'était pas le moment de se tirer des balles dans le pied. Bien au contraire. Si on commençait à se faire des faux-plans et des méfiances entre nous deux, nous n'aurions plus personne si ce n'est notre Mère que nous ne voyons pas tant que ça. Mère manquait beaucoup à Jana, peut-être plus qu'à moi, j'étais bien consciente de ce fait, j'avais grandi avec son manque et j'avais compris au bout d'un moment qu'elle avait d'autres préoccupations que nous. Mais il était vrai que nous avions quand même besoin de notre référente au niveau des vampires. Elle avait toujours des conseils avisés et ne pouvait donc que nous aiguiller dans le bon chemin. Même si parfois, ce n'est pas le plus facile. Après tout aujourd'hui, le fait qu'elle fasse de moi, ou qu'elle me fasse devenir une vraie vampire, même si je n'étais pas digne de la famille Raybrandt il y a encore une dizaine d'années. Et pourtant j'étais aujourd'hui une des personnes influentes au niveau de la famille royale, même si sa méthode n'était pas la plus douce j'avais fini par vouloir faire des efforts pour pouvoir moi aussi prétendre être une vraie Raybrandt, la douleur d'avoir une mère qui ne vous parle que pour vous dire que vous la déshonorez ou pour vous dire de faire quelque chose qui ne nuira pas à notre image, il était quand même difficile à accepter. Mais je savais que si elle faisait tout ça c'était qu'elle tenait à moi. Et elle en faisait de même avec Jana, même si en ce moment ce n'était pas une question de honte mais plutôt une question de temps, elle avait tellement d'autres préoccupations en tête qu'elle ne pouvait pas se permettre de prendre du temps pour nous.

Je portais le verre à mes lèvres pour en boire un petit peu tout en l'écoutant, le manque de sa présence se faisait sentir à chacun de ses mots bien évidemment je ne pouvais pas passer à côté. "Dans ce cas-là préviens là par message que tu penses lui rendre visite quitte à te faire réprimander, au moins elle saura que tu as besoin de la voir, et puis un jour il y a fort lointain quelqu'un m'a dit qui ne tente rien n'a rien. Qui te dit que finalement trop préoccupée elle ne pense pas que tu as besoin de sa présence." C'était peut être un peu direct comme solution mais au moins, ça lui permettrait d'en savoir immédiatement un peu plus quant à la situation. "D'ailleurs, en parlant de ses préoccupations, le Roi. Penses tu qu'il va finir par revenir un jour ?" Ce n'était pas dans le sens où il était parti très loin, je savais bien la situation, mais je m'inquiétais de son état, je n'avais aucune envie que des forces commencent à se monter pour lutter contre la royauté en place..
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Lun 10 Mar - 19:13

    Je m’ouvrais énormément, mais cela m’était un tant soit peu nécessaire. Je pouvais tout garder pour moi, mais il y avait des choses que je ne pouvais contrôler par la suite. Je pensais notamment à Torben, suite à notre nuit je m’étais sentie différente, perdant peu à peu le contrôle. J’en avais oublié les priorités, mon chemin en somme. J’avais écarté aussi Morgane et j’en étais navrée. J’aurais dû aller la voir plus tôt ne serait-ce que pour lui faire part de mon soutien, combien même elle en devait pas en douter. Nous étions sœur, le fait qu’elle ne soit que demi-sœur ne m’interpelait pas. Cela faisait bien longtemps que j’avais été accepté dans la famille royale et bien longtemps aussi que Morgane et moi nous soutenions. Plus elle envers moi d’ailleurs et désormais il me semblait normal que je sois là pour elle. Je me demandais aussi ce qu’avait prévu notre Mère pour elle. Je pensais qu’elle ne serait pas bien seule pour longtemps. Je ne l’étais pas non plus, et j’étais certaine qu’elle avait déjà des plans nous concernant. Autant elle que moi. Je ne lui cachais pas que j’avais un vide cruel en moi qui se faisait sentir de plus en plus. J’avais peur de dériver complètement à cause de cela, combien de temps encore arriverais-je à tenir ? En tout cas, je ressentais le besoin de plus en plus pesant et pressant. Et Morgane ne pouvait que le voir en moi. Je n’avais pas la possibilité de sentir ce qu’elle éprouvait pour moi, car elle n’était pas ma créatrice, même si je la considérais un peu comme telle. Après tout, elle avait été un mentor beaucoup plus fiable et efficace que mon vrai créateur qui m’avait juste créer pour être sa poupée, même si tous ses souvenirs étaient bien loin pour moi à présent.

    Je l’écoutais attentivement et souriais à ses paroles alors qu’elle avait raison. Je me ferais de toute façon réprimander, alors une de plus sur la liste…

    « En effet, je pourrais faire cela. J’y réfléchirais en tout cas. Et cette phrase est plutôt un proverbe non ? » J’essayais de plaisanter, même si je ne savais comment cela passerait. « Je n’imagine pas qu’elle se tourne les pouces en effet, elle a bien d’autres choses plus importante… mais c’est vrai que je ressens le besoin de sa présence parfois, et ce sentiment ne fait qu’augmenter. Est-ce parce que je suis jeune ? Je me demande finalement si ce n’est pas un problème avec moi, tu vis très bien son absence, sauf si je me trompe. » C’était vrai, je ne la voyais pas aussi préoccupée par son absence, alors que moi j’en ressentais toujours le besoin. Il fallait que je me dise que cela était dû à mon jeune âge, comme un enfant avait besoin de sa mère finalement. Etait-ce un défaut qu’il fallait que je corrige ? En tout cas, j’essayerais de lui en parler directement si jamais j’arrive à avoir un rendez-vous avec la Reine.

    Nous en venions à parler du Roi. Chose qui fut soudaine mais cela me ravissait, peut-être que Morgane en savait plus que moi ? Mais la suite de sa phrase me dictait un peu le contraire. Je repris le verre entre mes mains et trempais de nouveau mes lèvres dans ce liquide qui n’avait rien de goûteux. Je pris le temps de réfléchir, même si la réponse était claire dans ma tête.

    « Je le pense, oui. Je pense qu’il se remettra de toutes ses blessures, je ne sais juste pas combien de temps encore il lui faut pour se remettre totalement. En sais-tu davantage ? Je me demande également comment sera son retour… Cela va sûrement tout chambouler… » En effet, s’il avait un désir de vengeance, ou bien si son désir aussi d’assouvir sa pulsion qu’était son pouvoir, nous entrerions dans une nouvelle ère, où il n’y aurait de place pour personne, excepté les vampires. Je le voyais comme ça, alors j’étais partagée. Rien ne pourrait prédire ce qu’il se passerait finalement.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Dim 16 Mar - 21:24

Je pouvais bien voir ma soeur comme une enfant, qui avait besoin d'une mère pour avoir des conseils. Ce que je pouvais comprendre. De mon côté ce n'était pas le cas pour la simple et bonne raison que je n'avais pas la même conception de relation avec ma mère. J'avais une relation beaucoup moins fusionnelle et j'avais eu beaucoup de difficulté à lui montrer la confiance que je méritais de ce côté. Aujourd'hui, j'en étais à ce que j'en étais. Ma mère et moi nous avions une relation qui n'avait pas besoin de proximité, je me confiais à elle de mon téléphone très souvent et ça n'avait pas beaucoup d'impacts. Du moment qu'elle savait que je lui étais loyale. C'était le plus important et puis nous vivions très bien comme ça, mais je pouvais parfaitement comprendre que ce n'était pas facile quand on était plus jeune, j'avais 800 ans il y avait un moment on avait quand même besoin d'indépendance, moi ce qui me manquait c'était plutôt compliqué... C'était la présence de Léopold dans mon manoir ou de n'importe quel autre vampire, je ne me sentais seule plus que jamais. J'avais besoin de la présence de quelqu'un d'autres et heureusement que ma soeur me rendait encore visite encore de temps à autres. Je ne resterai peut-être pas seule très longtemps. Je ne savais pas les projets que ma mère avait pour moi, ni même pour ma soeur, si elle allait oui ou non épouser officiellement Julien ce qui à mes yeux et je ne cessais de le soutenir pour que ma mère pense la même chose, c'était du renouveau. "Oui un proverbe, mais je l'ai entendu il y a peut être deux cent ans pour la première fois. En même temps, je suis quand même vieille donc j'ai l'impression que ce sont des proverbes mais qui ont un auteur quoiqu'il en soit. C'est un peu compliqué non ?" dis-je en parlant avec les mains et avec un sourire "Ne t'inquiète pas en attendant. Tu as besoin de conseils différemment tu as besoin d'être rassurée. Plus que moi, de sa présence. Déjà dans ma vie humaine, elle a disparu j'étais une toute petite fille, je n'ai jamais vraiment eu une relation de mère-fille tu sais. C'est complètement différent." essayai-je de lui faire comprendre.

Puis la discussion vint s'orienter sur la roi, et sur l'évolution de la situation ce qui pouvait être un changement bouleversant pour la société actuellement. "Oui, je ne sais pas trop, je ne suis pas beaucoup plus au courant. Il lui faudra du temps, mais j'espère que sa remise en état sera pour bientôt, on a besoin de sa présence. Au niveau de la monarchie, il est celui qui mène le royaume à la baguette, alors forcément, j'ai l'impression que les gens peuvent se permettre des choses en sachant que pour le moment il est 'inactif' si je puis dire comme ça."
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Mer 19 Mar - 18:18

    Je me confiais de plus en plus à Morgane. Disons qu’elle était celle qui ne me jugerait pas directement sans chercher à comprendre. Elle avait assez d’âge derrière elle pour pouvoir comprendre les choses. Qui plus est, si elle-même n’en ressent pas le besoin. Tout comme le besoin de se savoir reconnue et aimé. Je ne me souvenais rien de ma vie d’avant, donc de l’affection de ma potentiel mère ou père. Ce que j’avais à présent, c’était Krystel et Augustus. Même si pour le moment il n’y avait que la Reine. Pour autant, j’éprouvais ce besoin perpétuel. Je me demandais s’il allait cesser dans quelques années ou si j’allais être toujours accroché à lui. Morgane n’avait guère ce besoin, et je ne saurais dire si je l’enviais ou non. Sûrement était-ce dû à son âge. Après un tel vécu, je pensais bien qu’on ne devait pas avoir besoin de grand-chose, et encore moins d’un quelconque mentor. Et puis elle m’avouait aussi n’avoir jamais eu cette relation de mère-fille que l’on pouvait avoir humainement, et dans toutes les races d’ailleurs. Elle m’apprenait là quelque chose, même si en soit cela ne m’avançait pas pour autant. Je me demandais toujours pourquoi j’avais un tel besoin, un espèce de vide qu’il fallait que je comble de sa présence. Je la décevais sans cesse, pour ne pas arranger les choses. Je me sentais régresser en somme.

    « J’essaie de ne pas m’inquiéter, mais pour le moment j’attends patiemment… ou plutôt impatiemment. Je n’ai pas envie de la forcer à me voir. Mais de toute façon, il va bien falloir que l’on parle de tout un tas de choses qu’il s’est passé. J’aviserais à ce moment-là. » Je fis une pause, lui souriant. « Tu ne m’avais jamais parlé de votre relation, mais j’imagine que tout ça est loin derrière toi désormais. C’est vrai que je ne peux pas comprendre dans un sens, puisque je ne me souviens de rien de ma vie d’humaine et que la seule à s’être occupée de moi convenablement était la Reine et le Roi. »

    La conversation tourna autour de lui justement. Je le gardais dans un coin de ma tête, car non, je ne l’avais pas oublié. J’avais l’impression qu’il avait été absent durant des années, alors que cela ne faisait pas beaucoup de temps finalement. J’espérais qu’il puisse se relevé un jour, peut-être diminuera-t-il le fardeau qui pèse sur les épaule de Krystel continuellement. J’eu une brève pensée comme quoi elle pourrait peut-être même permettre qu’on se voit plus fréquemment. Là encore, je refermais immédiatement cette idée. Je me demandais aussi comment serait son retour, son état actuel également. Morgane ne savait me répondre aux questions que je lui posais. Ce qui était normal, j’aurais fait de même si j’avais été la compagne du Roi, je l’aurais caché et ne l’aurais dit à personne. Qui sait si une personne l’atteignait dans son état.

    « C’est vrai que nous en avons besoin. Je ne sais pas à quel point il a été touché, mais j’espère que son rétablissement se fera sous peu. Car oui, j’espère également que les gens resteront dans le droit chemin grâce à lui. Du moins j’espère que ça freinera tout désir de vengeance, dissidence ou tout autre groupe forgé contre nous, vampires. J’espère que la situation s’arrangera et je ferais de toute façon tout pour. J’essaie de faire du mieux que je peux et je pense que la Reine s’affaire aussi de son côté avec T… son servant. » Comment pourrais-je prononcé son prénom ? Je ne le voulais pas. Quoi qu’il en soit, j’étais certaine que la Reine elle, n’était inactive. Bientôt nous aurions des noms et des victimes à décimer. J’espérais que cela soit pour un avenir proche. Je pris les mains de Morgane dans les miennes. « Ça me fait vraiment plaisir de te voir, je crois que j’ai vraiment trop tardé mais je ne voulais pas venir trop tôt pour te donner le temps nécessaire à ton deuil. » Je fis une pause, mes paroles étaient sincères bien sûr. « J’espère ne pas t’avoir ennuyé avec tout ce qui me chamboule. Je crois que c’est une passade que je dois mettre derrière moi. » ajoutais-je comme pour m’en convaincre moi-même également. Je m’avançais et lui déposa un baiser sur sa joue avant de me lever. « J’aimerais bien rester plus longtemps, hélas, on m’attends à la Pomme du Diable pour affaire. Je n’ai pas besoin de te le dire, mais si tu as besoin de quoi que ce soit n’hésite pas. » Terminais-je alors avant de rejoindre tranquillement ma voiture qui m’attendait dehors avec mes gardes.

    Hj:
     
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   Ven 28 Mar - 0:35

La conversation commençait à tourner un peu autour du pot d’une certaine manière même si avoir ma sœur auprès de moi était quelque chose que j’affectionnais particulièrement surtout ces derniers temps depuis que ma mère était trop occupée pour pouvoir nous consacrer du temps. Ce que je comprenais parfaitement d’une certaine manière, moi-même je commençais à voir beaucoup de travail, de dossier à s’accumuler et je me posais la question de comment tout gérer comme il faut ! Et pourtant, parfois si on pouvait avoir des nuits longues ça pourrait nous permettre de nous en sortir. Ce que j’enviais aux humains dans ces moments là ? Eux, n’étaient pas obligés de se coucher dès lors que le soleil se levait ou se couchait. Non, ils pouvaient allonger leur journée, tandis que nous, c’était vite limité. Nous pouvions vivre bien sur dans le noir complet mais ça nous permettait pas toujours d’avancer de la manière que nous le souhaitions surtout que j’étais rarement cloitrée chez moi. Bien au contraire, plus souvent en déplacement, je ne pouvais pas jouer contre la nuit. Une fois le soleil levait il m’était impossible de rentrer à la demeure. C’était tout une stratégie, mais que nous finissions par avoir et à laquelle nous habituions rapidement. « Je ne me fais pas de souci pour ça, d’une certaine manière, Mère gère au mieux ses affaires et elle saura très bien gérer ce qu’elle a à gérer. Quant à toi, du moment que tu fais correctement les affaires qui te sont confiées c’est très bien aussi, nous en sommes là, il faut assurer l’image tant que le Roi n’ira pas mieux, en ne laissant rien paraitre. » dis-je avec un sourire, ma sœur m’attrapa les mains, je la remerciais du regard. « Cela m’a fait très plaisir de t’avoir auprès de moi, Jana et ma porte t’ait ouverte. Ne t’inquiète pas pour ça. » Une fois remerciée et assurée qu’elle montait dans sa voiture je claquais la porte de la demeure Raybrandt pour retrouver le silence du Manoir et retournait à mes activités.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: - les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
- les événements ont impact sur chacun d'entre nous | [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort est une dette que chacun ne peut payer qu'une fois [Livre III - Terminé]
» " NUCLEAIRE - " L'impact est très difficile à évaluer ".
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» [Résultat] Impact Wrestling - 23/06/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: