AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 12 Déc - 22:53

Le visage de ce type était loin de lui être inconnu, malgré l'agitation ce soir là, comment oublier un humain donneur dans les circonstances où ils s'étaient trouvés, un humain si arrogant et sur de lui. Ce genre d'hommes qui se mettent une bombe autour du thorax en riant à la mort de baisser les autres même si ça devait le tuer lui aussi. Il s'était assis à ses cotés, charmante cette attribution de place, drôle de hasard... Si hasard il y avait encore dans ce monde. Evidement, il eut le droit à un discours pathétique de cette bouche qui ne semblait pas capable de rester close de temps en temps... Lentement il avait tourné la tête pour le regarder une fois sa vanne achevée, le blondinet mourrait d'envie de lui arracher un bras... Le tout de sa réflexion reposait sur cette question : bras droit ou gauche ? Oui, l'instabilité de Yaâqov le conduisait à des réflexions douteuses, il était en pleine lutte contre lui-même, contre ces vieux démons. C'est alors qu'un type manquait de s'asseoir sur les genoux de son gênant interlocuteur, avant de lui dire que c'était sa place, quel soulagement finalement. De nouveau il avait le droit à une plaisanterie et cette fois le vampire lui fit l'effort de répondre l'air assez évasif « Si toi l'es encore... » Une menace ? Cela dépendait de l'interprétation de cette phrase. Parlait-il de mort ou de hasard quand à sa présence ? Probablement faudra-t-il être fou pour risquer de se mettre une chance d'être dans le collimateur de cet homme, mais cela tombait bien car fou il l'était justement. Le ton c'était fait si naturel, Yaâqov n'était pas vraiment concentré, lui qui devait encore surveiller cette précieuse Jana, son regard ne restait pas figé sur celle-ci comme à son habitude, c'était à peine s'il la regardait de temps à autre. Il ne savait pas pourquoi mais il songeait que s'il arrivait quelque chose il resterait vissé à son fauteuil vide de volonté, cassé, anéantis... Plus qu'avant du moins. Yaâqov observait à peine partir tandis que le type à la mine peu enjouée voir anxieuse. Il fallait dire qu'il venait d'assister à une conversation peu banale. Son nouveau voisin lui fit la politesse de le saluer mais le vampire restait des plus immobiles, le toisant du regard l'air d'évaluer à quel point son sang pourrait le satisfaire. La réponse ? Inespéré...

Un type à l'allure franchement gay se présentait comme l'animateur de la soirée, il fit le tour des célébrités présentes. Jana, le blondinet posait ses yeux bleus vers cette charmante créature rencontrée dans un couloir où elle n'avait su tolérer l'indifférence du vampire à son égard. Le public se mit à les applaudir, il restait une fois de plus immobile alors que le débat allait commencer. Il remarquait que son voisin ne participait pas non plus à cette mascarade. Mais surtout ce fut le stress chez celui-ci qui forçait au vampire de l'observer de nouveau. Plus que du stress... La peur lui sortait de tous les pores de sa peau et encore une fois lui inspirait les pires horreurs. Lentement sa tête basculait de coté comme l'on se veut adorable pour dire des mots tendres à sa voisine au cinéma. « Tu es faite quelque chose de mal petite ? » Soufflait-il. Quelque chose qui le mettait particulièrement mal à l'aise de toute évidence... Doucement se dessinait sur ses lèvres un sourire des plus beaux bien que vide d'émotion. Comme un enfant amnésique qui apprend le genre humain en l'imitant sans grande conviction. Son visage se figeait de nouveau quand il ajoutait toujours à voix basse, cette lueur folle dans ses yeux bleus en redressant la tête « La peurr ne tienne sauverra pas. » Elle ne sauvait personne. Il se montrait rarement si bavard (oui, à ce stade c'était du grand papotage pour le blondinet.), il se fit même insistant en le fixant simplement, ses doigts squelettiques tapotant l'accoudoir qu'ils partageaient avec une douceur velours comme l'était la mort... Ou pas...

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Sam 14 Déc - 16:34




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »




B. B. Nous étions donc en B. Et fort heureusement à côté, merci aux organisateurs. Je me retenais de serrer les poings, saluais brièvement les connaissances que nous croisions… Alors que nous allions atteindre nos sièges, je fronçai les sourcils en apercevant celui qui allait être mon voisin. Encore une connaissance commune. Un ami de Kate plus qu’un de mes amis, d’ailleurs, auquel j’offris un sourire cordial – enfin ce que je pouvais faire de plus cordial dans un tel état de tension – et une poignée de main viril. Un peu trop, peut être, je n’étais pas homme à faire dans la dentelle, et j’avais une poigne assez musclée. « Aaron. J’espère que vous allez bien, c’est une surprise que nous soyons à côté d’une connaissance. » Je fis un tour sur moi-même pour observer nos autres voisins qui se résumaient, pour l’instant, à de simples places vides. - Bonsoir Kate… Monsieur Dougal ! Je vais bien et vous ? C’était une idée d’Elecktra de venir… mais on n’a pas eu autant de chance que vous deux pour l’attribution des places, Elecktra ? Je jetai un regard derrière nous, puis devant, et aperçus la métamorphe à laquelle je fis un signe de tête. Puis un deuxième signe de tête en direction de Camille. Si jamais elle se souvenait de la discussion que j’avais eu avec elle des semaines auparavant… c’était le moment de les mettre en pratique. Ou ça allait être le cas. Protéger Camille plus que tout. Même si elle était à l’opposé de la salle. Protéger Camille si ça tournait mal. Nous étions dans la situation, la mauvaise situation, ou un membre de notre espèce, filmé, allait être mis sous les feux des projecteurs. Et le sort des Métamorphes peut être décidé. Mes yeux glissèrent à nouveau sur les sièges nous entourant. Toujours vides. Espérons que ça allait continuer ainsi : le berger allemand se sentait pris au piège dans ces rangées serrées et inconfortables. Je laissai à Kate le soin de répondre à son ami, et continuai d’étudier la disposition de la pièce, la présence – ou la non-présence même – de certaines personnes, en m’asseyant sur le siège, ouvrant ma veste et me mettant à l’aise. Je ne connaissais pas tout le monde, loin de là et la constante arrivée de personne n’arrangeait rien. Je décidai de faire confiance à mon odorat et mon ouïe pour m’alerter de l’arrivée d’autre métamorphe à proximité, et pris le boitier donné à l’entrée pour y jeter un œil. Des boutons. Rouge et vert. Fonctionnement sommaire. L’idée que le plus simple glandu puisse avoir droit à la parole par ce biais était innovante et intéressante, tout comme l’idée d’inviter des vampires sur la scène était stupide. Le jingle retentit, toute mon attention se focalisa sur la scène. Et lesdites vampires. Je me crispai un peu plus lorsque je me rendis compte du voisin de ma femme. Ce n’était certes pas son voisin direct, mais il n’était pas si loin d’elle, et son regard me glaça le sang. Je me penchai vers Kate pour lui murmurer, alors que le présentateur annonçait l’arrivée des charlatans – pardon, scientifiques : « Chérie, et si on échangeait nos places, pour que tu puisses discuter plus facilement avec Aaron ? » Je passai ma main dans mon cou, et fis un mouvement de menton en direction de l’ébéniste. Le berger allemand gronda. « Comme on le distingue, un homme, et l’instant d’après, un cheval. S’agit-il ici d’une nouvelle espèce ? Est-ce une mutation ? Ou est-ce là l’œuvre d’une espèce déjà connue ? » La voix du présentateur, puis les images diffusées attirèrent mon attention sur ce qu’il se passait. Et j’aperçus les scientifiques. Jezabelle, Matthew… j’avais travaillé avec eux. Non, j’avais travaillé avec elle, surtout. Matthew était arrivé, en bon lèche-botte, après moi. J’offris une remarque acide à Kate, qui dut porter sur les sièges alentours puisque nos voisins se tournèrent une fraction de secondes vers nous : « J’ai toujours trouvé Jezabelle surfaite et incroyablement prétentieuse. Et opportuniste. Ca ne m’étonne pas de la voir ici… » avant de baisser le ton, pour que seule Kate et son ouïe féline profite de mes remarques. « Je l’ai rencontré ce mec, c’est celui qui m’a pris pour un lycan, je t’avais raconté, non ? » Je continuai à persifler pour moi-même, sans appuyer sur le moindre bouton du boitier pour autant : « Ce serait marrant que Jezabelle utilise la nomenclature que j’ai choisie avec elle. Homo Versipellis Versipellis, Homo Versipellis Omnis. » Nous n’en avions pas pour désigner les semi-démons ni les vampires, puisque nous n’avions en rien travaillé sur leurs caractéristiques génétiques. S’il y en avait.


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Dim 15 Déc - 19:11

    Visage fermé lorsque mon regard croisa celui de ma sœur, je ne pouvais l’en blâmer, je me serais bien moi-même privé de cette réunion si je n’avais pas eu la curiosité d’en savoir plus. Non, aujourd’hui je n’étais absolument pas fan des projecteurs sur moi. J’essayais d’afficher une certaine envie afin d’éviter d’afficher une mine affreuse. Déjà que j’étais restée longuement dans ma loge pour qu’ils me coiffent et me maquillent minutieusement même si je n’en avais pas spécialement besoin. Il était vrai que j’avais un corps parfait, conservé par mon immortalité. Mes yeux croisaient ceux de Julien et je lui rendis son sourire. Nous n’attendions pas longtemps avant que le ‘show’ ne commence. Les caméras s’allumèrent et le présentateur entre en scène avec un jingle. Je failli rouler des yeux mais m’en empêchais de peu. Je regardais ma sœur en lui faisant un sourire avant de ne pas quitter des yeux le présentateur alors qu’il nous présenta. Je fus presque offusqué lorsqu’il me présenta comme une Princesse peu connue. Vraiment ? Un fin sourire étira un coin de ma lèvre, l’air vraiment faussement amusé, avant de ne ravir un autre sourire devant les spectateurs. Mes yeux parcoururent simultanément les scientifiques présents sans pour autant les connaître personnellement. Les gens applaudirent une nouvelle fois puis la vidéo fut diffusée.

    Mes yeux observèrent les images alors que ‘on voyait un homme se transformer en cheval. Moi-même je ne pouvais trouver d’explication, je n’avais pas conscience que nous étions en fasse d’une nouvelle espèce ; même si je conservais de véritables doutes. C’était assez intéressant finalement, ils voulaient que les gens se questionnent pour poser des questions. Mais n’était-ce pas encore quelque chose de surnaturel, comme nous les vampires ou comme les loups ou bien les semi-démons ? Je n’étais au courant d’une nouvelle espèce, et si j’avais su que ma mère ou bien mon futur fiancé le savait, j’aurai été terriblement offusquée. J’observais attentivement le présentateur, gardant pour le moment ma parole histoire de voir si d’autres gens allaient vouloir intervenir. Je m’attardais sur les questions qu’il avait soulignées. Nouvelle espèce ? Mutation ? Et si nous avions les deux à la fois ? Je me demandais si j’allais assister à une révélation, ou plutôt à une révolution. L’homme qui s’était changé était-il parmi nous ? En tous les cas, je bénissais celui qui avait pu prendre la photo, car finalement nous avions là un gros show en vue, ainsi qu’un beau débat si les gens y mettaient tout leur cœur. Mon regard balayait les spectateurs cherchant une quelconque réaction, émotion étrange sur des visages autant familiers qu’inconnus. Je savais qu’il fallait attendre le tirage au sort pour choisir qui parlerait, et j’étais extrêmement curieuse de savoir qui se lèverait le premier.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Lun 16 Déc - 17:38

Le visage complètement fermé, je ne pouvais pas exprimer beaucoup plus de choses. Qu'est ce que je pouvais dire, après tout j'attendais juste le début de cette conférence. Sur ce que j'avais pu entendre, un homme était donc capable de se transformer en cheval. Mise à part du surnaturelle, je ne voyais pas grande explication, une erreur génétique ? Bah bien sur... Pourquoi pas ! Après tout on pouvait tout avoir comme explication, c'était comme si on essayait d'exposer quelque chose de rationnel face à quelque chose de totalement irrationnel. Je ne voyais pas trop ce que l'on essayait de nous faire comprendre, mais tout comme ma soeur je n'avais aucune envie d'être présente à cette conférence, réunion ou je ne sais même pas comment ils avaient pu nommer cette mascarade. Oui, je n'avais aucune envie d'être positive vis à vis de cela, après je n'étais là que pour faire bonne figure, pour poser PEUT-ETRE une ou deux questions et point barre. Ah et pour représenter la monarchie accessoirement. J'oubliais ce point non négligeable. Voilà pourquoi j'étais là, et je m'inquiétais plutôt de notre image que de cette conférence. Pourtant autour de moi, je distinguais bon nombre de discussions, de questionnements, de doutes aussi. Apparemment cette transformation, cette image d'homme se transformant d'homme en cheval, ça en avait chatouillé les neurones de plus d'un. Sans oublier le gratin de scientifiques qui se trouvait tout autour de Jana et de moi. Puis d'un coup un jingle et le présentateur avec son discours habituel. Il nous remercia rapidement avec Jana de notre présence. "Récente et tragique perte" oui, bah ça va mon coco, on ne va pas retourner le couteau dans la plaie non plus, je souriais au présentateur me doutant qu'avec les projecteurs il ne verrait très certainement même pas. Ce qui me choqua d'autant plus ce fut le "peu connue" attribué à Jana. Peu connue ? Et bah dis donc ? Ils sont allés le chercher où celui là ? Je ne pensais pas que ma soeur passait inaperçue au sein de notre communauté bien au contraire. Ses questions rhétorique laissaient supposé des réponses de la part des spécialistes présents bien sur. Balayant du regard autour de moi leur visage, j'attendais impatiemment leur réponse, oui parce que quitte à être présente, autant pouvoir un minimum comprendre ce qui était en train de se tramer autour de nous. Qu'un homme se transforme en cheval était certes surnaturel, mais en rien normal non plus. Et ça tout le monde semblait l'avoir compris.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mar 17 Déc - 23:57




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »


Le mercredi 08 novembre est une date que beaucoup attendent. Ce soir, à 20h se réunit une délégation scientifique exceptionnelle. Le sujet ? L’image d’une forme humaine se transformant en cheval au musée, lors de l’ouverture de l’exposition sur les vampires. Des débats et des pistes de réflexions seront lancés, avec une intervention active du public. Personne ne sera laissé de côté. Le but de cette réunion ? Trouver une réponse. On murmure d’ailleurs que des vampires seront présents, pour eux aussi percer le mystère… Cette question concerne tout le monde après tout !

Alors que tout le monde prend place, - et que certains sont reconduits à la bonne place- les caméras s’allument et pointent la scène. Un jingle démarre et le présentateur arrive, alors que le public applaudit comme le prompteur lui indique. Dès lors la soirée commence et le présentateur essaye de lancer le sujet du cheval, en montrant les vidéos. Mais contrairement à ses attentes, les vampires princesses restent silencieuses sur le sujet. Il se tourne alors vers les spécialistes pour les inciter à prendre la parole, ce que fait "Matthew" Scientifique "loup" d'ailleurs :
Je pense que les vidéos parlent d'elles mêmes John. C'est jusque là un cas à part, la preuve même qu'il existe une autre espèce, qui se terre dans l'ombre. Pourquoi n'a-t-elle pas fait son come back plus tôt? Allez savoir ! Peut-être même qu'elle est si proche génétiquement parlant d'une autre connue qu'elle est confondue avec cette première? Il nous faudrait, pour confirmer cette hypothèse une prise de san...
Ou alors vous vous trompez très cher tout simplement ! Une autre espèce? La première fois, vous viendrez nous affirmer que les anges existent et veulent conquérir dans l'ombre notre planète? Un peu de sérieux voyons. Nous l'aurions su s'il existait une autre espèce ! Je pense d'ailleurs que justement, les vampires, ou les loups, qui sont nos alliés justement, nous en auraient parlé. Ils n'auraient pas pu taire un tel fait. Non, il s'agit là dans aucun doute d'un pouvoir de semi-démon. Peut-être même est-ce une illusion ! coupe Jezabelle. Et face à ce débat, le présentateur décide de changer un peu les règles de l’émission, prenant de court la production Et si nous laissions le public donner son avis sur la question et vous interroger justement? Mes ladies, n'hésitez pas à prenre la parole et nous donner également vos princiers avis






Ordre de passage n°1


Sont Inscrits et doivent poster : Makayla siège n°C15 , Elecktra siège n°A8 , Alan siège n°B1 , Dafné siège n°A7 , Aaron siège n°B2 , Philippe siège n°C11 , Julien siège n°B4 , Camille siège n°C14 , Leslie siège n°C10 , Kate siège n°B3 , Ninon siège n°A6 , Eva siège n°C13 , Yaaqov siège n°C12 , Spencer siège n°A5 , Enola siège n°C09 et en invités : Morgane siège n°I5 , et Jana siège n°I7 , . Les PNJ invités : "John" Présentateur, Siège n°I1, "Jezabelle" Scientifique "humain", siège n°I3, "Matthew" Scientifique "loup" n°I4, et "Kimberly" Scientifique "humain", siège n° I6.

Les membres ayant un numéro de siège ont tous été placés de manière aléatoire. Ils seront le public du show. Briffés sur le déroulement du show : applaudir, rire, s'étonner, s'offusquer, taper des pieds... tout cela réglé par un prompteur en hauteur qui leur indique quoi faire. Jusque là, rien d'étonnant.

ATTENTION CHANGEMENT ! Pour rendre la mission plus intéressante pour vous, et vous permettre de participer beaucoup plus a été décidé de changer le système. Après chaque poste, vous pouvez décider de prendre la parole ou non. Vous devez l'indiquer clairement à la fin de votre rp, en indiquant si vous voulez utiliser ou non des coup du destin. Nous lancerons deux dés : 1 - prends la parole / 2- N'a pas l'occasion de parler. Si le score du dé 1 est supérieur au 2, vous pouvez poster une seconde fois en parlant. Si le dé 2 est supérieur au 1, vous devez attendre le prochain ordre de passage. Vous avez, grâce aux coups du destins (qui s'achètent dans le forum "démarches administratrices") de truquer les résultats des dés, et de rajouter jusqu'à +2 sur le résultat du dé 1.

Par exemple, Alan poste et veut prendre la parole. Il n'utilise aucun coup du destin. On lance les deux dés, et nous tombons sur un 2 et un 5. Alan n'a donc pas l'occasion de parler. Yaaqov, lui aussi décide de faire intervenir son personnage. Il poste une première fois, et demande la parole. Pour avoir plus de chance, il utilise deux coups de destin. Les dés tombent respectivement sur 3 et 5. Au score du 3 s'ajoute +2, des coups du destin, ce qui donne un 5. Il y a ici une égalité, et le dé 1 l'emporte. Du coup Yaaqov peut poster une seconde fois en prenant la parole. Si vous n'avez pas compris, envoyez nous un Mp ou postez dans le sujet de la mission dans le forum "mission".

Les scientifiques et le présentateur seront joués en PNJ, par le maitre du jeu.

Le plan de la salle sera donc le suivant :

Vous pouvez poster deux fois, et vous avez une semaine pour poster !

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mer 18 Déc - 10:24

Les lumières commençaient à baisser, le show ne tarderait donc pas à débuter. Les derniers arrivés se mettaient en place, aidés par le staff qui gérait tant bien que mal des spectateurs assez peu disciplinés. En parlant d’indisciplinés, l’un faisait déjà sensation dans sa rangée. Après avoir dérangé à peu près tout le monde pour passer, il s’installa à côté d’elle, non sans la saluer, ainsi que sa voisine de siège. Sûrement une (ex) collègue vu la manière dont la demoiselle lui répondit. Après un bref regard à la jolie blonde, elle se tourna vers lui et le salua également d’un signe de tête.

« Spectacle… oui c’est bien là le mot juste. »

Loin d’être motivée à blablater, elle fut sauvée par le jingle qui retentit dans la salle et annonça le début des hostilités. Le présentateur, à fond dans son rôle, introduisit les différents intervenants, dont les fameuses princesses vampires. Leur présence ne la ravissait pas le moins du monde et elle peinait à comprendre en quoi elles permettraient de faire avancer le débat. Du côté des scientifiques, une belle brochette de crétins en tenues d’apparat à son sens, mais elle garda ses réflexions pour elle, se contentant d’applaudir mollement à chaque fois que le prompteur le lui indiquait.

Lorsque les images de la transformation défilèrent sur l’écran, elle ne put cependant pas s’empêcher d’agripper ses accoudoirs. Elle y était, elle l’avait vu de ses yeux, mais sur cet écran géant, cette scène surréaliste lui paraissaient encore plus invraisemblable. Ce n’était pas les visions folles qui avaient manquées durant cette soirée, mais là c’était tout de même le summum. Même si elle y avait très peu repensé, son esprit accaparé par d’autres réflexion, elle avait toutefois établi sa petite théorie personnelle sur la nature de la bête. A part un semi-démon, elle ne voyait pas ce que cela pouvait être d’autre. Le Vatican n’aurait pas ignoré l’existence d’une autre espèce surnaturelle. C’était tout bonnement impossible.

Mais le débat s’envenima rapidement lorsque deux des scientifiques aux avis fortement opposés commencèrent à se chamailler sur la nature exacte de ce cheval. La discussion semblait teintée d’agacement et le présentateur ne trouva d’autres solutions que d’interrompre ses hôtes et se tourner vers le public pour récolter son avis et ses questions. Une façon tout à fait raisonnable de forcer ces messieurs à se taire. Tout du moins pour l’instant.

Sa télécommande dans la main, Eva l’observa de longues secondes avant de la remettre à sa place. Non, elle ne souhaitait pas prendre la parole, jugeant n’avoir rien de pertinent à dire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mer 18 Déc - 22:35

    Les bras croisés, télécommande en main, je laisse mon regard suivre les images alors que je réfléchis. Jusqu’à ce que l’homme berger allemand se transforme dans mon atelier, je n’avais jamais soupçonné l’existence de pareilles créatures. Le monde était vaste et dans le fond, ça n’avait rien de très surprenant.
    C’est précisément ce qui m’arracha un sourire alors que j’écoutais parler le scientifique. Je n’étais pas calé en génétique, en biologie et tout ce bordel. Mon truc à moi, c’était l’anatomie, le bois et les meubles mais il n’empêche que c’était plus que probable. En revanche, que l’une des scientifiques le coupe dans son élan me fit grincer des dents. Je n’étais pas un tendre, ni un agneau mais la politesse ne coûtait rien à personne que diable ! On n’interrompait pas les gens comme ça en pleine explication, d’autant plus quand il s’agissait de brasser du vent.
    Était-elle vraiment convaincue qu’ils avaient toutes les réponses ou les cartes en main pour se permettre de sauter à des conclusions telles que « nous l’aurions su » ? Imbécile, d’autant plus crétine de penser que nos dirigeants et ceux des loups leurs auraient véritablement tout dit. Peut-être était-ce un pouvoir de semi-démon, peut-être autre chose... Véritablement, cette femme était irritante.

    Fort heureusement, le présentateur savait y faire, du moins, c’était ce qu’il semblait. Les apparences, je connaissais bien. Je pouvais passer pour un homme parfaitement honnête si l’envie m’en prenait, c’était même une couverture plus que raisonnable par les temps qui courraient.
    Enfin, cette fichue télécommande allait servir. Je n’étais pas venu dans le but de prendre la parole mais pourquoi pas après tout. Je n’allais pas parler de mes petites réflexions évidement, ça ne regardait que moi. De plus, j’étais méfiant comme personne, d’autant plus depuis que quelques petits imprévus m’étaient tombés dessus.
    Mon but n’était pas de les aider dans leur réflexion mais bel et bien de jeter de l’huile sur le feu. Leur rappeler qu’il y a quelques années, les espèces qu’ils connaissent aujourd’hui n’étaient que des personnages de fictions, fort mal dépeints du reste. Je décroisais donc les bras pour regarder de nouveau comment fonctionnait leur système et j’appuyais donc sur le bouton bleu, comme indiqué.

    J’allais devoir puiser dans ma patience et mon beau parlé. Revêtir le masque du parfait citoyen vampire au modeste métier d’artisan, un exercice de style que j’appréciais tout particulièrement. J’appréciais que l’on me prenne pour un brave homme, que l’on me prête des qualités qui n’étaient pas les miennes. Certes, tout le monde ne pouvait être dupe mais il fallait m’avoir vu à l’œuvre pour ne pas me donner le Bon Dieu sans confession.



    [Ce cher Spencer souhaite donc prendre la parole si possible et sans coup du destin.]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mer 18 Déc - 23:04

Le membre 'Krystel Raybrandt' a effectué l'action suivante : [ADMIN lancer les dés]

'1' : 2, 4

Comme indiqué dans l'ordre de passage, le premier signifie que Spencer peut prendre la parole, et le second qu'il ne peut pas. En cas d'égalité, il prendre la parole. Dans notre cas : Le premier dé est tombé sur 2 et le second sur 4. 4> 2 donc Spencer n'a pas encore l'occasion de prendre la parole
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Déc - 13:50

Franchement, s'il n'avait tenu qu'à moi... je ne serai pas venu. J'avais vu et revu cette vidéo : et alors ?!!! un métamorphe en cheval... quel risque ? aucun ? ce serait même vachement pratique... pour se déplacer. Bon ! trêve de plaisanterie, j'enfile un manteau trois-quart noir sur un col roulé gris anthracite en torsade irlandaise. Mon pantalon de ville noir passé sur des bottines de cuir de la même couleur. Ce soir, je serai aussi neutre et insignifiant que les autres soirs. Je ne tenais pas à sortir du lot.

* Ordre du Général... * songeais-je... il y avait des nuits où ça me pesait, et là... franchement, j'aurai préféré allé au ciné, comme distraction, c'est quand même plus agréable... avec une petite boite à jus pour couronner la soirée... En fait, même tenir compagnie à la reine m'aurait été plus agréable, c'est dire ! Donc... me voilà parti avec mon billet d'entrée. Je serai placé loin de Julien, mais je garderai un oeil sur lui, l'air de rien. N'étais-je pas son bras droit, après tout ? Je me demandais comment se passerait ce truc... ils commenceraient certainement par montrer la vidéo. Facile à démonter, avec tous les trucages de films... Franchement ! comment un homme pouvait-il devenir un animal si différent en taille ? Des chevaux... je ne connaissais pas grand chose. Ma soeur montait régulièrement... Et puis, il y avait le laitier, avec son énorme Shire de deux mètres de haut et ses pattes poilues et blanches. Ca me faisait flipper quand j'étais petit. En m'approchant, il y eut plus de monde sur le trottoir. West End... j'aimais marcher, simplement, comme un simple mortel, me mêler à eux. J'avais encore ce côté "petit vampire" qui n'avait pas envie de grandir... ce n'était pas par manque ou par mélancolie... autre chose, mais quoi ? on en avait discuté avec Julien... mais sans que j'arrive à une réelle conclusion. Cette nuit, mon besoin de meurtre et de sexe s'était évanoui tellement je m'étais fait à l'idée de cette soirée ennuyeuse à mourir. Je poussais un profond soupir à l'idée de servir de garde du corps aux princesses. Le souvenir douloureux du mariage de William me revint à l'esprit : je devais veiller sur sa Pomme, cette petite garce qui ne m'avait attiré que des ennuis. J'espérais que ce ne serait pas la même chose ce soir.

* Bah... après tout, cette fois, il y aura Yaakov... *

Franchement, la discussion avec lui... m'allait très bien. Pas envie de parler. Je me rassurais en me disant que je regarderais tout ça comme un film, tranquille dans mon coin. Après tout, personne ne m'interrogerait... et je n'éprouvais nul besoin de m'exprimer. Arrivé devant le plan de la salle, je vérifiais rapidement où se trouvait mes oeufs à couver... ah... là, et là... pas loin l'une de l'autre et bien en vue. Par contre, je me trouvais drôlement loin... heureusement que j'étais rapide "maintenant !". Yaakov à un siège de moi... et... ah ! mon boss, là. ok... La vidéo avait déjà été projetée, visiblement, et j'étais un peu à la bourre. En fait, j'espérais qu'on ne verrait pas mon manque d'empressement à venir là.

* Cà va être d'un rasoir... *

Je me coulais sur mon siège, obligé de passé devant le "Poussin" et un type que je ne connaissais pas... mais dont l'odeur me surprit. Je n'en montrais rien et allais me planquer dans mon coin. Pas un mot à Yaakov : on n'était pas sensé se connaître. Quelqu'un à ma droite se pencha discrètement pour m'expliquer ce que j'avais manqué, et le fonctionnement du boîtier...

* M*rde ! va falloir participer à cette mascarade ?... *

Bon, en même temps, si je ne m'exprimais pas... personne saurait... je remerciais la bonne âme, ravi, au passage de son parfum et de l'odeur de son sang... si jeune... si douce... un regard d'une innocence à damner un archange... pourquoi je ne céderai pas....  je lui glissais un baiser dans le cou, elle sursauta, mais ne se défendit pas.... hummm... bon début... Nos regards se croisèrent... le sien, vert, pailleté d'or, si innocent et intelligent... encadré par des boucles châtaines... mmmm... Alors que je me penchais pour mieux la voir, elle, attentive aux explications scientifiques lénifiantes de l'estrade, je reconnu à l'autre bout de la rangée...

* M*rde ! lui ?!!! *

et me rencognais dans mon siège. Philippe Mc Bor.... je sais plus quoi ! ce salopard m'avait filé son sang ! et grâce à qui ? hein ?!!! je vous l'demande ? je lançais un regard furieux sur mon voisin, le tueur. Qu'il ne s'en étonne pas, hein ?!!! avec son regard perdu je ne sais où... J'en étais toujours à me demander si le fait d'avoir bu du sang de ce type créait un lien avec lui ou non. Julien m'avait rassuré, mais... non. Les guignols, en bas, sur l'estrade, avaient commencé à s'agiter... J'avais une envie folle de leur dire que tout ça était un coup monté, mais je n'étais pas là pour ça... Les princesses, ravissantes, comme d'habitude... je devais veiller sur elle. Avec mon pote, Yaakov.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Déc - 23:13

    Je voulais déjà prendre la parole, mais je devrais peut être patienter. Et ce soir, je n'avais pas trop de patience. Je n'observais plus la salle, il pouvait bien y avoir n'importe quoi, j'étais concentré sur le présentateur et ces intervenants. Jana et Morgane restèrent silencieuse sur ce qui avait été dit. Les vampires ne semblaient pas avoir d'avis sur la question, à moins qu'elles n'attendent simplement que le débat soit véritablement lancé pour enfoncer le clou dans un sens ou dans l'autre. Le présentateur se tourne alors vers les scientifiques, et le débat commence directement. Pour Matthew, nous avons à faire à une nouvelle espèce ce que je désapprouve fortement en appuyant sur le bouton rouge de ma télécommande durant tout son discours, puis Jézabelle, je crois que c'est ainsi qu'elle s'appelle, dis que nous avons à faire à des semi-démons. J'approuve ce discours puisque c'est celui que je tiendrais ! J'appuie donc sur le bouton vert de ma télécommande. Puis le présentateur demande son avis à la foule !! C'est le moment d'entrée en jeu, j'appuie fortement sur le bouton bleu de ma télécommande, j'ai déjà envie de me lever mais je dois attendre, même si je n'ai pas du tout envie. Je ne cesse d'appuyer sur ce fichu bouton, mais je ne sais pas quand j'aurais une réponse. J'espère simplement que je vais pouvoir me mettre en avant pour sauver Thomas et ces amis, car je reste convaincu que même s'il ne les connait, qu'ils ne l'ont pas contactés, qu'ils existent, et qu'ils doivent être protégés !


[HJ : Makayla veut donc prendre la parole, et j'utilise un coup du destin pour augmenter mes chances ! Merci d'avance Very Happy ]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Déc - 23:38

Le membre 'Krystel Raybrandt' a effectué l'action suivante : [ADMIN lancer les dés]

'1' : 4, 1

Comme indiqué dans l'ordre de passage, le premier signifie que Makayla peut prendre la parole, et le second qu'il ne peut pas. En cas d'égalité, il prendre la parole. Dans notre cas : Le premier dé est tombé sur 4 et le second sur 1. De plus Mak' utilise un coup du destin, ce qui entraine un +1 sur le premier dé. 05> 01 donc Makayla a l'occasion de prendre la parole
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Ven 20 Déc - 0:25

[hj : Je me permets donc de répondre tout de suite, j'espère que ça ne pose aucun soucis. S'il y a un quelconque problème de cohérence dans mon post, n'hésitez pas à me le signaler que ce soit dans la mise en place des paroles ou le reste Very Happy ]

    J'appuyais donc sur le fameux bouton bleu avec force et abnégation. Je voulais absolument prendre la parole. Il le fallait, je devais absolument dézinguer la théorie de la nouvelle espèce afin que nous puissions rester en lutte contre les semi-démons. Je me devais donc de réagir aux propos de Matthew et de Jézabelle. On me donna alors un micro pour que je puisse m'exprimer correctement et que tout le monde puisse bien m'entendre. Je me lève alors et je tapote machinalement sur le micro pour vérifier qu'il fonctionne. Apparemment c'est le cas. Je commence donc à parler.

    " Bonsoir, Makayla Brown. On peut me voir sur la vidéo, à côté du cheval. Oui, je n'ai pas la même coupe de cheveux, mais c'est bien moi. Pour avoir assister à la scène de près, je peux vous assurer que nous avons à faire à une belle illusion et non à une véritable transformation. J'ai déjà vu des loups se transformer et je peux vous assurer que cela n'avait rien à voir. Je suis tout à fait d'accord avec les propos de Jézabelle. L'humain qui était là doit être un semi-démon capable d'illusion. C'est comme si vous nous disiez que les fantômes existent ! Nos ennemis sont les semi-démons, et cette vidéo en est une nouvelle preuve ! "

    Est ce que j'avais dit tout ce qu'il fallait ? Est ce que je m'étais exprimée correctement ? Est ce que je venais de dire était logique ? Je n'en savais rien, mais j'avais fait ce qu'il fallait pour que la race de Thomas soit protégée. Même si lui devenait en quelques sortes un possible bouc émissaire, je ferrais en sorte de le sauver, lui et les siens. Il était important que tout cela aille dans ce sens. J'avais déjà fait un pas pour cela, mais est ce que ce serait suffisant ? Je n'en savais rien. Je gardais donc le micro en main pour le moment, je ne voulais pas interférer de trop dans ce débat, je voulais juste protéger mes intérêts. L'avais-je fais ? Espérons le !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Ven 20 Déc - 0:43

    Je ne le sentais pas bien ce débat, je sentais surtout que les métamorphes risquaient très très gros, trop gros, mais qu'est ce que j'allais pouvoir faire ? Je n'étais qu'une petite chanteuse, je n'avais donc aucune légitimité à dire certaines choses. Le plus légitime ce soir serait Alan. Il était scientifique, il avait donc la connaissance pour prouver qu'il n'y avait rien entre A et B. Je ne savais pas s'il avait défini une marche à suivre, un discours à prononcer, mais je lui faisait confiance. Je lui rendis son petit signe de tête qu'il me fit, il n'était pas loin d'Aaron, ce qui me rassurait grandement à quelques parts, je savais que le berger allemand pourrait agir. Enfin, ce soir en l'occurrence, je ne voulais pas voir le chien, mais bien l'homme qu'il était, le scientifique, mais peut être n'aurait-il pas la chance de parler. Je ne savais pas, j'espérais en tout cas que tout se passerait comme il le faudrait. J'observais avant tout la scène, j'avais du mal à me retourner, car j'avais Ninon dans mon champs de vision. Je ne voulais pas qu'elle pense que je veuille lui parler, car je n'avais pas du tout envie que cela se passe. Je ne voulais pas devenir amie avec elle. Elle était amie avec Aaron, mais je ne voulais pas l'apprécier, car si je savais qu'elle s'entendait bien avec mon chasseur, si elle devenait mon amie, je la suspecterais beaucoup trop, surtout qu'elle avait le corps pour faire chavirer un homme même si je ne doutais nullement en mon blondinet d'amour. Le présentateur lance donc les hostilités mais sur scène, personne ne parle, en tout cas, les princesses vampires semblent un peu perdues pour le moment, ce qui me fait doucement sourire. Le présentateur se retournent alors vers les scientifiques, et c'est le loup qui prends la parole le premier. Je ne sais pas ce qu'il va dire, mais je ne le sens pas bien. Il serait prêt à vendre sa mère pour nous livrer peut être et ce n'est pas loin d'être le cas? Heureusement l'une des humaines scientifiques le coup avant qu'il ne finisse et le tourne en ridicule. Mon visage se voit rassuré dans un premier temps. Elle mets tout sur le dos des semi-démons ce qui ne me dérange pas. Ils sont déjà les ennemis de la nation, alors un peu plus, un peu moins qu'est ce que ça pourrait faire ? Le présentateur lance alors le débat avec les personnes présentent dans la foule, les doigts s'agitent sur ce fameux bouton bleu, mais je ne fais rien. Je n'ai rien à dire pour le moment, peut être plus tard. Une humaine prends alors la parole, elle était proche du cheval, et donne un gros plus pour la scientifique prônant les semi-démons. Je souris, mais le débat ne fait que commencer. Qu'est ce qui nous attends par la suite ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Sam 21 Déc - 14:30


Alors que je poursuivais mon petit jeu avec ma cible de la soirée, les intervenants avaient commencé à se prendre le bec sur le plateau nous faisant profiter de leur version des faits. L’un évoqua le cas d’une nouvelle espèce confondue avec une autre et la seconde que si nouvelle espèce il y avait elle serait d’ors et déjà connue. Ces deux hypothèses me firent sourire, chacune pour une raison différente.

La version de l’homme car c’était là la vérité selon moi, confirmée par ma rencontre récente avec une louve désireuse de prendre la place de sa lupa. Elle avait crût que ce fait était de notoriété publique alors qu’il en était tout autre. Tant mieux pour moi à vrai dire, cela m’avait permis de confirmer mes doutes et même d’en apprendre davantage. L’humaine par contre elle présentait une argumentation creuse tout à fait propre à l’Humanité. « Nous l’aurions su s’il existait une autre espèce ». De la même manière qu’ils l’avaient su pour nous ? Ridicule. C’était bien-là la preuve que la vermine ne retenait rien de ses erreurs. Me concernant j’avais la prétention d’affirmer le contraire étant donné que j’étais aujourd’hui Général, potentiellement prochainement marié à une Princesse vampire, en dépit de ma punition passée d’une décennie dans un cercueil plein d’argent.

L’intervenante suivante fut une personne parmi le public, une humaine que je connaissais un peu même, Makayla Brown. Cela faisait quelques temps à présent que nous avions passé une soirée ensemble à malmener quelques semi-démons avant que son service ne les arrête. Qu’allait-elle donc dire de divertissant ce soir ? Rien en définitive. Elle ne nous prodiguait qu’un discours habituel de la part d’un humain et était tout aussi ridicule que celui de la « spécialiste » qui s’était prononcé avant elle. J’avais bien envie de m’amuser encore aussi appuyai-je sur le bouton rouge de mon boitier électronique afin de prendre la parole.

En attendant d’éventuellement pourvoir parler, je reportais mon attention sur ma proie et lorsque je croisais une fois encore son regard j’accentuai mon hypnotisme sur elle afin de lui insuffler davantage de désir de me rencontrer encore. Puis alors que je survolais le reste de sa rangée de mes yeux, le jeu des projecteurs me permit de faire une bien surprenante découverte. La semi-démone tueuse de vampires était là ce soir. Tiens-donc. Venait-elle en quête de nouvelles cibles ? Peut-être était-il judicieux de me présenter à elle. Je voulus d’autant plus prendre la parole afin qu’elle ne puisse manquer de me voir et appuyai à nouveau sur le bouton.


Hrp: Julien veut prendre la parole et utilise un coup du destin
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Sam 21 Déc - 14:58


Je ne me pensais pas être un gus marrant mais en entendant la réponse de Ferretti je me demandai si je ne devais pas revoir mon jugement. Il faudrait peut-être que je lui conseille de se faire tringler de temps en temps histoire qu’elle se décoince un peu du fion. Je n’eus pas le temps de poursuivre mes réflexions à son sujet que le débat fut entamé.

J’écoutais le blabla de ces prétendus spécialistes et l’un autant que l’autre m’agacèrent. La nana parce que sa version de Saint Thomas était ridicule à notre époque où nous avions été bernés par nos illusions au sujet des créatures surnaturelles. Le crédo « je ne vois que ce que je vois » n’avait plus aucune valeur aujourd’hui, les Années Sanglantes en avait été bien la preuve. Le mec quant à lui sous-entendait que soit la Brigade avait mal fait son taf pour ne pas avoir confondu une nouvelle espèce avec les lycans soit que les lycans en question s’étaient foutu de nous et avaient cachés cette espèce aux yeux de tous. Dans les deux cas la PES pourrait passer pour une administration de merde, comme si elle avait besoin de ça en ce moment. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque la poursuite éclaira Makayla et qu’elle se mit à parler.


*Putain de merde…*

Etait-elle sérieuse ? A mon sens elle ne venait de débiter qu’un tas de conneries. Avait-elle déjà eu l’occasion de rencontrer un semi-démon illusionniste ? Parce que si tel était le cas elle aurait su que pareille illusion n’avait aucun sens dans l’esprit dérangé d’un semi-démon. Scott, cette démone qui avait justement ce pouvoir et que j’avais rencontrée en plusieurs occasions suite à notre accord, n’avait jamais produit ce genre d’illusion, que ce soit volontairement ou non. Alors qu’elle ne maîtrisait en rien son pouvoir. Alors une démon maître de ses capacités auraient plutôt lancé une illusion macabre ou au moins bien plus effrayante.

De mon côté je penchais plutôt pour la solution du premier spécialiste quand bien même sa réponse m’agaçait car elle pouvait tomber sous le sens. Ceux que nous croyions jusqu’alors ne faire partie que du folklore de nos contes sont apparus comme une réalité tangible. Il ne serait guère étonnant qu’une nouvelle espèce se soit dissimulée à nos yeux. Si Makayla était passée par une formation poussée de l’Eglise, elle aurait appris que bien des choses existent en ce monde que nous ne voyons pas. Pas des fantômes à proprement parler, du moins pas ceux de notre folklore, mais bien pire. Ce que les écris appellent Engeances Démoniaques. Bien plus puissants que les semi-démons. On raconte même que ces derniers en sont même les rejetons.


Hrp : Phil ne prend pas la parole.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Dim 22 Déc - 19:25

    Oui nous avions toutes deux garder le silence, alors que nous aurions très bien pu prendre la parole. Mais non, je souhaitais attendre que les autres invités prennent la parole, que la foule aussi puisse aussi s’exprimer avant que je ne puisse avoir le plaisir d’ouvrir la bouche. Je jetais un coup d’œil à ma sœur, me demandant si elle était bien parmi nous ou totalement ailleurs. Dans tous les cas, si elle souhaitait rester muette, je m’engageais à prendre la parole pour nous deux. C’était certain, pour éviter que mon ennui soit total, je prendrais tôt ou tard la parole. Mes yeux contemplaient encore cette vidéo alors qu’elle s’arrêta sur le cheval en question, nous montrant là une preuve irréfutable qu’il y avait peut-être une nouvelle espèce. Du moins c’était l’idée la plus probable et la plus rapide qui se faisait dans ma tête. Le présentateur avait l’air de ne pas comprendre pourquoi ma sœur et moi-même restions muettes, mais il y avait une raison. Ses yeux se décalèrent donc vers les autres invités qui se firent une joie de prendre la parole. Matthew déjà où j’affirmais ses propos intérieurement, puis Jezabelle part dans un délire vraiment irréaliste. Ne croit-elle pas qu’il puisse y avoir une autre espèce ? Et nous, les vampires, n’avons-nous pas choqué tout un tas de personnes en nous montrant au grand public ? Non, vraiment, il fallait la remettre sur les rails, dans la réalité pure et dure. C’était fort possible, il ne fallait pas écarter cette possibilité. Je me raclais la gorge, mon regard passa de Matthew à Jezabelle où je ne la quittais plus et parlais avant même que le présentateur ne s’occupe du public.

    « Je crois bien qu’il est fort probable que vous vous trompiez également Jezabelle. Il ne faut écarter aucune possibilité, même si je doute que cela soit un pouvoir d’un semi-démon. Combien même il serait à même de créer des illusions, je l’imagine mal s’attarder à faire apparaître un seul cheval alors que la situation dans le musée est dans un état critique. La théorie de Matthew est donc très probable, il ne faut pas oublier qu’avant mars 2007, nous n’existions pas… »

    Je laissais en suspend ma phrase volontairement. Laissant le loisir par la suite au présentateur de faire intervenir le public. Et il avait raison, il nous fallait un véritable débat et finalement, je me plaisais à prendre la parole. Je jetais un autre coup d’œil à Morgane et lui souris avant d’observer la foule après qu’une femme se soit levée et que les projecteurs l’éclairaient. Je la connaissais, je lui avais sauvés la vie il y avait longtemps déjà et l’avait recroisé il y a peu. Elle me devait cette dette et je la retenais toujours dans un coin de ma tête. Ce que j’aimais chez elle c’était sa spontanéité, même si en entendant ses mots, j’aurai préféré qu’elle reste muette. Un petit coup d’œil à la vidéo pour apercevoir en effet qu’elle était dessus. Elle était donc obligé de prendre la parole, et puis la connaissait ce n’était guère une femme qui restait en retrait. Elle accusait ouvertement les semi-démons, j’avais déjà donné mon avis là-dessus et je restais pour le moment muette, attendant de voir si quelqu’un d’autre dans l’assemblée allait prendre la parole pour intervenir aux propos de Makayla.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Lun 23 Déc - 0:57




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »



L’ambiance vira de partiellement angoissante à carrément glauque en quelques secondes à peine. Il sentit son souffle se rapprocher progressivement pour devenir trop imposant, trop étouffant, trop présent sur sa peau. Le métamorphe se raidit à vue d’œil malgré ses faibles tentatives de relaxation intérieure. Le vampire lui souffla quelques mots … intriguant. Il y nota un accent certain qu’il n’identifia pas par simple déconcentration. Soit il se moquait ouvertement de lui, soit… Non, c’était un nocturne. Forcément, il prenait du plaisir à le voir être déconcerté par cette proximité dérangeante et il s’en jouait. Camille essaya de se décrisper en songeant au lieu, aux témoins et surtout à la possibilité d’une fuite – bien que cela ne résolve rien dans l’absolu. La rapidité des buveurs de sang était largement supérieure à la sienne. Il voyait déjà une lutte alors qu’une seule phrase s’était suspendue dans les airs. N’était-ce pas un brin trop dramatique ? Le volatile était sur la défensive, il se croyait encore en guerre très certainement. Sa petite rencontre sur les quais l’avait bien conforté dans ce sentiment. Ils seraient toujours des cibles pour les sangsues – pacte ou non. Cet anonymat commençait réellement à devenir une faiblesse. Et même si ceci faisait l’objet du débat, il n’en restait pas moins secondaire dans la minute qui suivrait. Il se contenta d’un haussement d’épaule à la première remarque de son voisin étrange en espérant qu’il n’insistera. Mais une seconde réplique sortit de sa bouche comme une menace à peine voilée dans un anglais plus que douteux mais déchiffrable. Il n’était pas d’ici, c’était du moins ce que laissait supposer sa façon particulière de s’exprimer. Le corbeau eut alors un sourire ironique à moitié tordu. Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Malgré le danger qu’il semblait souhaiter invoquer, le changeur estimait que se taire aggraverait les choses. Il ne cherchait qu’à l’effrayer. Comment pourrait-il l’attaquer ici comme ça ? Oh c’était possible, il ne l’excluait pas mais il tentait de relativiser. D’une voix basse et posée, il déclara très calmement sans jamais croiser les yeux de son interlocuteur « Me sauver de quoi ? Nous ne sommes plus en guerre. » A quoi pensait-il ? Il n’en savait rien. Il vérifiait juste les intentions de ce type et lui rappeler au passage les circonstances. Ses sens restèrent en éveil après pareil dialogue, il était prêt à bondir.

Quand une silhouette fila devant lui, il ne l’analysa pas directement, trop occupé à jauger les réactions de son voisin de siège. Quand le nouvel arrivant s’assit, il fronça les sourcils. Son visage lui rappelait quelque chose… Du coin de l’œil, il observa le duo improbable de vampires. Le dernier arrivé se pencha sur la nuque d’une femme. Une amie à lui… ? De toute évidence, non. Le voleur ignorait s’il fallait en rire ou s’en inquiéter mais il semblait être entouré de personnages bien inquiétants. Il allait se recaler dans son siège quand soudainement, ça lui revenu. Il se pencha un peu vers l’homme aux lèvres baladeuses et l’interpella d’un « Mercutio ? » sorti tout droit d’une autre époque. Il avait laissé l’insouciance du Camille de 21 ans s’exprimer et très vite l’anxiété du Camille de 28 ans vint le réprimander mentalement. Il se remit à sa place sans attendre une réaction avant que le spectacle commence. Enfin spectacle… Le débat débuta sur les chapeaux de roue. Il fulminait intérieurement sur son siège quand Matthew prit la parole bien qu’il n’en montra rien. Vas-y, je t’en prie, révèle notre existence sans notre accord. Décidément, ils ne pouvaient plus compter sur grand monde pour... Non. Il ne devait pas penser comme ça. Et si c’était un traître ? Peut-être qu’il était forcé vu sa position au gouvernement de… ? Il n’en savait rien mais finalement, ça ne devait pas le surprendre. Il s’était préparé à cette éventualité, non ? Peut-être que ça pourrait avoir des retombées bénéfiques pour eux après tout. L’oiseau dans son crâne s’imaginait une cage là où l’humain voyait peut-être une issue. Il ne savait pas encore comment se positionner par rapport à tout ça mais le bal ne faisait que s’ouvrir. Il brûlait encore trop d’étapes. Les paroles fusaient. Il avait l’impression d’assister à un procès. Coupable ou pas ? Si Makayla – dont l’intervention l’étonna, essaya d’inverser la tendance, la princesse des vampires les enfonça un peu plus. Est-ce qu’elle savait pour eux ? Peut-être que la Reine… Et si c’était le cas, c’en était officiellement terminé. Le métamorphe se passa lentement une main sur le menton. Ça devait arriver tôt ou tard. L’échéance avait été repoussée ces sept dernières années. Mais ça devait bien arriver. Il aurait préféré l’anticiper plutôt que de laisser des buveurs de sang se mêler de leurs histoires mais… Non, c’était trop tard. Il devrait juste s’adapter aux conséquences. Il balaya les environs et veilla toujours à garder un œil sur ses comparses à crocs au cas où. Il gardait le silence volontairement. Il n’allait pas mentir ou encore moins attirer l’attention sur lui. Le seul le plus à même de défendre la cause, c’était Alan. En attendant, il croisa les bras sur sa poitrine et observa les pans de leur secret s’effriter sous ses yeux.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mar 24 Déc - 14:00

Tout à mon analyse des différentes présences dans la salle, ne me préoccupant nullement de mon voisin, puisque le "Poussin" devait s'en être déjà occupé, je sursautais très humainement -je travaillais très bien mon perso, histoire de ne pas dénoter dans les différentes assemblées humaines, comme pour les rassurer sur ce que j'étais : un ancien humain (?...) :

« Mercutio ? »

et me tournais d'un bloc vers lui, ouvrant les yeux de surprise en le reconnaissant... Enfin, le reconnaître était un bien grand mot. Il avait huit ans de plus... -moi, je n'avais pas pris une ride, niark, niark !!!-, un air un peu hagard, dépassé, comme si ce qui se passait se faisait sans lui. Je souris en coin, amusé de la coïncidence de le trouver là :

- Tient, tient... qu'avons-nous là... susurrais-je d'un ton plein de sous-entendu -du genre : "j'ai soif, quel bonheur de te trouver là" ou "t'es encore vivant, toi ? comment ça se fait... t'es tellement nul... y'a pas d'justice"-.

Un coup d'oeil au tueur... il veillait au grain, j'en profitais pour faire plus ample connaissance avec mon voisin si inquiet qu'il en suait de trouille, ou de désagrément...

- Quelque chose ne va pas comme tu veux, mon vieux ? j'insistais sur le "vieux" à dessein, pour l'agacer, ou me moquer, ou me rendre compte enfin de mon immortalité débutante.

Autour de nous, la discussion s'était ouverte sur l'existence ou non d'une nouvelle espèce de cheval... Je crois bien que je l'avais vu, en tout cas, au musée, ou tout au-moins, j'avais eu son odeur dans le nez, bien que faiblard encore, même nourri du sang du chef de la PES.

* Maudit soit-il ! * songeais-je comme à chaque fois que je pensais à lui, en ajoutant *et maudit sois-tu aussi, "Piou-Piou" d'avoir laissé faire une telle abomination*.

Tout ce temps, mon visage demeura de marbre, et finalement, je me penchais de manière à me trouver à quelques centimètres du cou de ce Camille (je crois), et bien sûr, il ne put percevoir mon souffle alors que je murmurais :

- Que penses-tu, sincèrement, de ce remue-ménage... hein ?...

* Confie-toi à tonton Mercutio... *

d'un ton insinuateur, comme si je savais qu'il savait (quoi, je n'en savais rien, mais lui ignorais que j'ignorais tout... compliqué ? non ! limpide ).

- Allez...

Mon nez me piqua, comme quand j'allais chez ma frangine et que je me tapais son p*tain de mainate : j'étais allergique aux plumes, humain, et il m'en était resté un truc vivace -mais non allergène- maintenant. Je le laissais répondre, avant de l'assommer d'un :

- T'as des piafs chez toi ?

en m'écartant vivement de sa personne, comme s'il sentait, tout à coup, très mauvais. Du coin de l'oeil, je vis que mon chef commençait à s'intéresser à quelque chose, et je me promis de savoir "à quoi", histoire de ne rien perdre de la soirée... la fille, à côté de moi, déposa un baiser doux et soyeux sur mon cou, juste derrière l'oreille... Je frémis de plaisir... et humain, j'aurai pâli à l'idée de savoir comment j'allais gérer ma libido de vampire ado.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mar 24 Déc - 16:02

Le membre 'Krystel Raybrandt' a effectué l'action suivante : [ADMIN lancer les dés]

'1' : 9, 9

Comme indiqué dans l'ordre de passage, le premier signifie que Julien peut prendre la parole, et le second qu'il ne peut pas. En cas d'égalité, il prendre la parole. Dans notre cas : Le premier dé est tombé sur 9 et le second sur 9. De plus Julien utilise un coup du destin, ce qui entraine un +1 sur le premier dé. 10> 09 donc Julien a l'occasion de prendre la parole
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mar 24 Déc - 17:03

Ce type fuyait son regard, c'était qu'il était loin d'être stupide et avait de nombreuses connaissances sur les vampires. Pourquoi Yaâqov avait de lui-même engageait une discussion avec son voisin ? Il fallait dire que ces idées étaient de plus en plus désorganisées et qu'il cherchait un quelconque intérêt dans une autre activité plutôt que de passer ses heures à ravaler ce mensonge dont il avait été victime depuis des décennies, cette façon qu'ils avaient eu de le manipuler et cet appel à ses vieux démons qui se faisait de plus en plus pesant. La réponse de l'autre eu le don de lui faire grincer les dents et le blondinet répondait en laissant mourir ce sourire qu'il avait voulu bienveillant mais qui n'était que menteur, aussi menteur que son maitre. « Cela ne pas dire que tu pouvoir te en sortir sauf... » La voix était des plus évasive avant de voir son voisin prendre place, quelle dégoûtante surprise que de découvrir qu'il ne s'agissait d'autre que Leslie. C'était à peine s'il eut un regard pour le bras doit de Julien, cet espèce de canard boiteux qui avait la confiance de Julien, ce boulet qui c'était vidé de son sang en jouant la passoire... A vrai dire, il était si minable que Yaâqov ne savait pas lui accorder la moindre importance. Mais le petit humain stressé avait vraisemblablement de l'intérêt pour le second voisin de Yaâqov en l'appelant « Mercutio ». Lentement le blondinet tournait ses yeux bleus vers Leslie qui affirmait de diagnostique de Kaufman. Ce type avait quelque chose sur la conscience. Il était assez gênant d'être placé entre deux personnes qui discutent. Il décrochait son regard des deux hommes pour regarder Jana s'exprimer sans vraiment écouter ce qu'elle disait. Le débat commençait et les deux idiots continuaient à bavasser sous son nez avant de tourner la tête vers Leslie et de lui dire tout d'abord pour attirer son attention « Mercutio... » Il marquait une légère pause assez railleur dans le fond bien qu'il n'en éprouvait aucune joie à ce sujet « Tu pouvoir fermer tienne gueule ou je arranger ça pourrr toi ? » Entre frères vampires, il pouvait bien l'aider à la boucler n'est-ce pas ? Puisqu'ils étaient de chers semblables... Il lui adressait un sourire des plus charmants alors qu'il semblait apprécier les douceurs de sa voisine... Dire qu'il était obligé d'hypnotiser cette gourde pour ça, c'était tellement inutile... Le débat continuait et l'humaine bavarde avait prit la parole, ils avaient l'air fin à trois à discuter alors que tout le monde faisait silence dans le respect de la parole d'autrui... Quel respect ? Yaâqov n'avait de respect pour personne, ou presque... Lentement il faisait basculer sa tête de coté pour regarder le trouillard avec toujours ce sourire malsain d'un air de dire t'inquiète je te protège pétochard... Mais ce type n'était-il pas davantage en danger avec lui qu'avec Leslie ? A vrai dire, cela avait le don de focaliser l'esprit de Yaâqov sur autre chose et c'était exactement ce qu'il recherchait bien que c'était jusque là absolument pauvre en intérêt... Quant au débat ? Il n'avait vraisemblablement pas besoin de lui. Après tout il n'était là que pour surveiller la bonne santé des princesses si chère à ses « confrères » bien que la seule qui puisse avoir un peu de valeur à ses yeux était Jana qui était la future épouse de son cher menteur de maitre que finalement il ne savait hair.

Finalement il serrait lentement les accoudoirs du bout des doigts et se redressait dans cette assemblée qui était si silencieuse. Il s'en allait en direction de la porte, quittant cette mascarade pathétique, abandonnant même son "role" de surveillance des princesses. Quoi qu'il leur arrive après tout nul avait besoin de lui dans cet état. Il n'était pas vraiment certains qu'on le verrait partir, personne ne lui prêtait attention, il n'existait pas et n'était personne. Qui remarquera son départ si ce n'était ses voisins qui pourront ainsi discuter librement et pour qui aurait-il de l'intérêt aprés tout ? Personne ne le regardait jamais. Ce débat n'avait nullement besoin de sa présence énigmatique qui s'engouffrait dans les rues de la ville plongé dans le noir comme l'étaient ses secrets et pensées.

(Qoqov ne souhaite pas prendre la parole & quitte la mission )


Dernière édition par Yaâqov G. Kaufman le Jeu 26 Déc - 14:18, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Mer 25 Déc - 17:12

Il fallait se rendre l’évidence qu’en effet, il y avait une nouvelle espèce qui était en train de se découvrir. Pour être honnête cela ne me semblait pas invraisemblable et puis les images en témoignaient, cet homme qui se transformait en cheval. Ma sœur avait répondu justement qu’avant 2007 nous aussi aux yeux des humains nous étions inexistants, et pourtant je pouvais raconter les années de 1200 à aujourd’hui avec précision. Les vampires avaient juste vécu cacher jusqu’à maintenant et s’était révélé un soir de 2007, j’étais moi-même l’origine de l’annonce de cette nouvelle. Ce n’est jamais simple à prendre comme décision, comment savoir comment les humains, les gens normaux vont prendre cette décision. Apparemment, ça avait fini par être accepté. Après la réponse de Jana, ce fut le tour de Makayla de prendre la parole. Tous n’étaient pas d’accord sur le fait que nous pouvions avoir d’autres espèces autour de nous apparemment. Ce que je pouvais comprendre parfaitement. Mais il fallait de notre part faire un travail d’humilité et de comprendre ce qui était en train de se passer autour de nous. Je laissais le présentateur prendre la parole pour engager le débat et seulement après je me permettrais de prendre la parole. Après tout, pour le moment je laissais les gens exposés leurs points de vue et après je pourrais les utiliser pour les retourner. Je souriais à ma sœur qui avait très bien répondu à mon avis à Jezabelle. Elle prenait de l’assurance et c’était très bien, à nous deux la monarchie était assurée d’avoir de bons porte-paroles.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 26 Déc - 0:35




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »




La curiosité m’avait légèrement poussé à venir et seule l’envie d’être auprès de ma sirène avait été une motivation à mon déplacement en ces lieux. Je m’étais dit que cela nous ferait une occasion de se faire une sortie entre amoureux et j’avais même prévu de faire quelques croquis de ma douce si le débat n’était pas à la hauteur de mes attentes ! Bref, tout devait bien se passer mais rien ne se déroulait comme je l’avais imaginé… Déjà, je n’étais pas assis auprès d’Elecktra et cela m’agaçait royalement et le fait qu’il faille participé à l’émission qui était en réalité un show ne me plaisait pas du tout ! En plus, j’eus le déplaisir de constater que Ninon s’obstinait à m’ignorer et ce, à deux reprises… *Mais quelle soirée de merde sérieux !* Et cette pensée fut d’autant plus vraie lorsque je constatais que mon voisin de siège n’était autre que Julien Guillemaud. Avais-je le droit de me pendre ? Oui…
Bien sûr je n’en faisais rien mais je ne regardais qu’à moitié la vidéo puisque j’en avais une chez moi de très bonne qualité… que je savais exactement qui était l’homme… et que j’étais persuadé qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce ! Mais tout ça je le garderais pour moi car je n’avais pas envie de m’exprimer… Non ! J’avais envie de me tirer d’ici. D’ailleurs, depuis quelques longues secondes, toute mon attention était portée sur ma rouquine tandis que je me demandais s’il était possible de partir en douce. Tous les légers tracas n’étaient rien comparés au fait que j’avais un mauvais pressentiment concernant cette soirée. J’essayais de me dire que cela était une sorte de stress dû à la présence des vampires mais rien ne changeait… Je rêvais de me barrer et d’embarquer ma sirène avec moi. Du coup, je ne prêtais aucune attention aux propos tenus par les spécialistes…

Cependant, mon attention fut attirée par une voix que je ne connaissais que trop bien… Celle de ma mentor ! Prendre la parole ne m’étonnait pas de sa part. Elle avait du caractère et je trouvais ça génial. Je souris même à ses premiers propos et l’observais… Je devins encore plus attentif lorsque la belle blonde parla de semi-démon ! Elle ne m’avait pas fait part de cette hypothèse lorsqu’elle était venue chez moi… Etait-ce sa façon de protéger son ami ? Car j’étais certain que ce dernier ne faisait pas parti de ce genre de créature mais bien d’une nouvelle. La suite des propos de Makayla me fit me rasseoir au fond de mon siège.
*Des ennemis ! Ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac Mak !!!*
Je jetais un léger coup d’œil à Ninon en me demandant comment elle encaissait le coup mais ne la voyais que de dos ce qui ne m’apportais aucune information. De mon point de vue, les paroles de ma mentor étaient blessantes à entendre pour une s-d car elles mettaient la faute sur les semi-démons alors qu’ils n’y étaient pour rien ce jour-là ! Enfin, je crois… Une des princesses vampires prit la parole mais j’étais de nouveau en train de fixer Elecktra qui semblait être assez attentive à ce qui se disait. L’idée de partir en douce me semblait alors n’être qu’une illusion et je soupirais… *Je sens que ça va être looooong !*





HRp : Aaron ne tente pas de prendre la parole
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Observateur
Points de vie : 13
Coups du Destin: 0
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Messages : 1177
Membre du mois : 6
Je crédite ! : (c) LBG (c) Inconnu
Localisation : Edimbourg
Caractère : Passionné - franc - déterminé - impulsif - rêveur - souvent solitaire.
Vos Liens : Fiche - Liens - Rps - Portable - Facebook

Spoiler:
 


Humeur : A envie de changement !
Autres comptes : Dafné O'Connell & Damon Black
« Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 26 Déc - 1:21




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »




J’avais l’étrange impression d’être présente mais sans l’être complètement… Je ne savais pas ce qui m’arrivait mais mon état bizarre n’avait commencé que depuis que je m’étais installée à ma place où quelques instants après. J’en vins alors à me demander si toute cette histoire de show n’était pas un piège contre nous, les métamorphes. Peut-être étaient-ils parvenus à créer un produit qui pouvait nous rendre malades et nous faire sortirent du rang, nous faire dévoiler notre secret ! *Tu déraille ma pauv’ fille ! Je dois être en train de tomber malade…* Je me massais les tempes tandis qu’un léger sourire bref apparaissait aux coins de mes lèvres en repensant à cette absurde idée. Je jetais un coup d’œil rapide aux autres métas et ils ne semblaient pas être à l’ouest eux ! Cela me rassura et me confirma que je devais couver quelque chose… Un rhume peut-être ! C’était la période non ? J’attardais mon regard sur Camille cependant… Il avait l’air d’être en meilleure forme que lorsque je l’avais vu pour la dernière fois mais ne semblait pas pour autant dans son assiette ! J’aurais voulu lui demander de ses nouvelles mais je n’étais pas à côté de lui et mon voisin n’avait rien de rassurant. Je me faisais donc discrète ! Et puis il ne fallait pas oublier que, pour une raison qui me dépassait, je ne cessais de regarder en direction du canon qui m’avait ‘‘dérangé’’ quelques minutes plus tôt.
Mais ce n’était pas logique ! J’étais en couple et grande première, j’étais amoureuse… Hayden m’apportait tout ce que je pouvais souhaiter ! Alors pourquoi avais-je envie d’aller conter fleurette à un inconnu ? Je n’en savais rien et jetais une nouvelle fois un coup d’œil dans sa direction en zappant une bonne partie de ce qui était dit par le premier intervenant…


*Concentration ! Concentration ! Concentration !* Je fixais alors la scène et écoutais ce qui se disait… Je fus même soulagée par l’intervention d’une magnifique femme blonde dans le public car cette dernière disait que le phénomène vu lors de l’exposition ne pouvait être qu’un coup des semi-démons ! Je n’en connaissais aucun, n’avais pas envie que cela soit le cas et n’étais nullement déranger à ce qu’on leur fasse porter le chapeau. Le principal étant de protéger notre secret. Lorsque l’intervenante du public se tut, comme un automatisme, mon attention se porta en direction de la rangée derrière la mienne ou presque…
En effet, alors que je m’apprêtais à regarder de nouveau le bel inconnu, mon regard était tombé sur Camille ! Je n’en étais pas sûre à cent pour cent mais ce dernier semblait être vraiment soucieux et cela ne me plaisait guère. Je l’observais quelques secondes, assez longtemps pour voir quelqu’un se pencher vers lui ! Ce geste ne me rassura pas et je me penchais en avant pour tenter de voir si Elecktra avait elle aussi perçu le malaise que semblait ressentir notre chef, la personne qui m’avait accueilli ici…






HRp : Dafné ne tente pas de prendre la parole
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Jeu 26 Déc - 10:56


Lorsque la poursuite vint se poser sur moi et m’éclairer j’affichai le même masque qu’à mon habitude en présence de la plupart de mes interlocuteurs. Aimable et courtois, enfin la plupart du temps. Par exemple avec mon voisin le photographe je ne l’avais pas forcément été lors de notre dernière rencontre. Néanmoins il n’était pas temps de s’amuser avec lui ce soir, hormis un léger sourire si nos regards venaient à se croiser.

Bonsoir, Julien Guillemaud.

Pardonnez-moi Mademoiselle mais comme d’autres l’ont dit avant moi votre point de vue est plutôt simpliste. Il y a quelques années vous auriez probablement eu le même avis à l’encontre des créatures surnaturelles connues à ce jour mais la réalité vous aura montré qu’il s’agit là d’une manière de penser erronée non ?

Quant à vous Monsieur, votre avis semble déjà plus « terre à terre » si je puis dire. Néanmoins il soulèverait d’autres questions. Si l’on écarte l’hypothèse d’une illusion, pour l’heure la seule espèce connue pour se transformer est celle des lycans. Dans ce cas cette nouvelle espèce se serait dissimulée derrière eux, peut-être même avec leur assentiment.
dis-je en ricanement silencieusement dans mon esprit sans rien n’en laisser paraître.

Mon entrevue avec la louve m’avait appris que plusieurs métamorphes étaient présents dans les parages sans pour autant me parler d’une quelconque alliance entre eux. Toutefois cela ne m’empêchait pas de semer les graines de la suspicion étant donné qu’elle m’avait indiqué qu’une des changeurs vivait parmi eux. Se pouvait-il que d’autres vivent chez les lycans ?


Votre idée d’une prise de sang semble ingénieuse mais elle soulève un problème. Si une prise de sang généralisée était mise en place, nous ne pourrions être certain d’être à l’abri d’une manipulation si cette espèce est cachée parmi nous ? De plus d’après les vidéos cette espèce n’est pas limitée à prendre l’image d’un loup, mais rien ne l’empêche de la revêtir pour nous tromper lorsqu’elle s’y sent obligée. Mais encore là une question peut être posée. Si ces individus peuvent se « métamorphoser » en loup, les lycans n’auraient-ils pas senti grâce à leur odorat qu’ils n’avaient pas à faire à des loups-garous mais une autre espèce ?

Quelqu’un de suspicieux pourrait imaginer que votre attitude n’ait pour objectif que de vous mettre dans une position qui pourrait amener des esprits simplistes à se dire : « Il ne parlerait pas ainsi si les siens dissimulaient une espèce secrète en leur sein. »
dis-je en évoquant là l’esprit simpliste de la spécialiste.

Bien entendu il ne s’agit là que d’hypothèses. dis-je encore pour conclure avant de m’assoir en affichant un léger sourire de politesse.

En plus d’avoir jeté de l’huile sur le feu, j’étais certain que la femme qui s’amusait à tuer des vampires et des humains à leur service m’avait vu, et ma proie aussi. En parlant de cette dernière, lorsque nos regards se furent croisés une nouvelle fois je lui avais instillé un nouvel ordre muet.


*S’il y a une pause, ou à la fin de cette émission, va aux toilettes des hommes à ma suite et agis comme si tu voulais me conquérir. En cas de rencontre avec une autre personne, décline poliment sa conversation.*

Avec une pratique courante l’hypnose pouvait être très efficace. Si d’ordinaire et pour plus de simplicité il fallait user de la parole pour charmer sa cible, l’on pouvait agir de même mais en silence. Simplement la difficulté en était accrue. Je comptais sur mon expérience en la matière et ma pratique quotidienne de l’hypnose pour compenser cette difficulté.

Hrp:
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   Ven 27 Déc - 18:37




Chapitre 4 « L'union, même de la médiocrité, fait la force. »


Le mercredi 08 novembre est une date que beaucoup attendent. Ce soir, à 20h se réunit une délégation scientifique exceptionnelle. Le sujet ? L’image d’une forme humaine se transformant en cheval au musée, lors de l’ouverture de l’exposition sur les vampires. Des débats et des pistes de réflexions seront lancés, avec une intervention active du public. Personne ne sera laissé de côté. Le but de cette réunion ? Trouver une réponse. On murmure d’ailleurs que des vampires seront présents, pour eux aussi percer le mystère… Cette question concerne tout le monde après tout !

Alors que tout le monde prend place, - et que certains sont reconduits à la bonne place- les caméras s’allument et pointent la scène. Un jingle démarre et le présentateur arrive, alors que le public applaudit comme le prompteur lui indique. Dès lors la soirée commence et le présentateur essaye de lancer le sujet du cheval, en montrant les vidéos. Mais contrairement à ses attentes, les vampires princesses restent silencieuses sur le sujet. Il se tourne alors vers les spécialistes pour les inciter à prendre la parole, ce que fait "Matthew" Scientifique "loup" puis Jesabelle. Leurs propos déclenchent différentes réactions et des débats sont soulevés dans le public, pour le plus grand plaisir de la chaine. Alors que le vampire nommé Julien prend la parole, on fait signe au présentateur discrètement. Ce dernier prend alors la parole Ah, il semblerait que notre invitée spéciale vient d’arriver ! Je suis sûre qu’elle saura nous aider à éclairer cette situation… Mesdames et messieurs, je vous pris d’accueillir… La reine des Vampire, Mme Raybrandt ! Et alors qu’elle est annoncée, >, "Matthew" Scientifique "loup" n°I4, et "Kimberly" Scientifique "humain", siège n° I6 se crispent sur leur fauteuil. Ils ne sont pas à l’aise, ça crève les yeux…






Ordre de passage n°1


Sont Inscrits et doivent poster : Makayla siège n°C15 , Elecktra siège n°A8 , Alan siège n°B1 , Dafné siège n°A7 , Aaron siège n°B2 , Philippe siège n°C11 , Julien siège n°B4 , Camille siège n°C14 , Leslie siège n°C10 , Kate siège n°B3 , Ninon siège n°A6 , Eva siège n°C13 , Yaaqov siège n°C12 , Spencer siège n°A5 , Enola siège n°C09 et en invités : Morgane siège n°I5 , Jana siège n°I7 et Krystel siège n°I2 . Les PNJ invités : "John" Présentateur, Siège n°I1, "Jezabelle" Scientifique "humain", siège n°I3, "Matthew" Scientifique "loup" n°I4, et "Kimberly" Scientifique "humain", siège n° I6.

Les membres ayant un numéro de siège ont tous été placés de manière aléatoire. Ils seront le public du show. Briffés sur le déroulement du show : applaudir, rire, s'étonner, s'offusquer, taper des pieds... tout cela réglé par un prompteur en hauteur qui leur indique quoi faire. Jusque là, rien d'étonnant.

ATTENTION CHANGEMENT ! Pour rendre la mission plus intéressante pour vous, et vous permettre de participer beaucoup plus a été décidé de changer le système. Après chaque poste, vous pouvez décider de prendre la parole ou non. Vous devez l'indiquer clairement à la fin de votre rp, en indiquant si vous voulez utiliser ou non des coup du destin. Nous lancerons deux dés : 1 - prends la parole / 2- N'a pas l'occasion de parler. Si le score du dé 1 est supérieur au 2, vous pouvez poster une seconde fois en parlant. Si le dé 2 est supérieur au 1, vous devez attendre le prochain ordre de passage. Vous avez, grâce aux coups du destins (qui s'achètent dans le forum "démarches administratrices") de truquer les résultats des dés, et de rajouter jusqu'à +2 sur le résultat du dé 1.

Par exemple, Alan poste et veut prendre la parole. Il n'utilise aucun coup du destin. On lance les deux dés, et nous tombons sur un 2 et un 5. Alan n'a donc pas l'occasion de parler. Yaaqov, lui aussi décide de faire intervenir son personnage. Il poste une première fois, et demande la parole. Pour avoir plus de chance, il utilise deux coups de destin. Les dés tombent respectivement sur 3 et 5. Au score du 3 s'ajoute +2, des coups du destin, ce qui donne un 5. Il y a ici une égalité, et le dé 1 l'emporte. Du coup Yaaqov peut poster une seconde fois en prenant la parole. Si vous n'avez pas compris, envoyez nous un Mp ou postez dans le sujet de la mission dans le forum "mission".

Les scientifiques et le présentateur seront joués en PNJ, par le maitre du jeu.

Le plan de la salle sera donc le suivant :

Vous pouvez poster deux fois, et vous avez une semaine pour poster !

avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission Chapitre un : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» Mission Chapitre Quatre : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» Mission Chapitre trois : « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» Mission Chapitre deux: « L'union, même de la médiocrité, fait la force. » [Livre II - Terminé]
» L'union fait la force.... Oui ! Mais....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End :: Immeubles
-
Sauter vers: