AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Compte-rendu [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Dim 1 Déc - 16:30




Compte-rendu




Hayden avait suffisamment insisté sur le caractère secret de la mission qu’il avait confiée à Roxane. Aussi lui avait-elle donné rendez-vous en dehors de Wolfheaven pour lui communiquer les résultats. Elle était un peu en avance. Elle avait donné sa parole, et n’avait donc rien dit à Mary de ses investigations, lui donnant une excuse pour justifier ses absences. Heureusement l’esprit de Mary était assez occupé ces derniers temps, elle n’avait donc pas cherché plus loin et ne soupçonnait rien.

Roxane était convaincue qu’Hayden était du côté de Mary, c’est pourquoi elle avait accepté de lui cacher momentanément le fait qu’elle espionnait Jonathan. Et ce qu’elle avait pu découvrir n’avait fait que renforcer son instinct qui lui dictait de faire confiance à Hayden. L’ulfric avait des plans, et ces plans n’allaient pas dans le sens de la protection de Mary. Elle avait été même choquée du vocabulaire et du ton qu’il avait employés à l’égard de sa Lupa.

Perdue dans ses pensées elle n’en sentit pas moins le lycan qui s’approchait. C’était pour cette raison qu’elle avait choisit ce lieu. En pleine nature, ils ne risquaient pas d’être dérangés par qui que ce soit, et ils évitaient les oreilles indiscrètes qui peuvent trainer dans les lieux publics. Et la particularité de ce lieu était que les vents y convergeaient. Toute approche était donc systématiquement remarquée par l’odorat développé de n’importe quel métamorphe ou loup qui s’y trouvait.

La rouquine le laissa approcher sans se manifester. Elle était presque sûre qu’il s’agissait de l’exécuteur, cependant elle n’en était pas certaine. L’odeur était encore trop dispersée et il était trop loin pour qu’elle ne le voie émerger du couvert des arbres. Elle concentra tous ses sens sur l’arrivant, conservant toutefois sa forme humaine, ce qui réduisait ses perceptions, jusqu’à être certaine de son identité.

« Hayden »


Elle ne dit rien de plus. Juste une façon de lui signaler qu’elle l’avait repéré, et également un moyen pour lui de la situer, afin qu’il la rejoigne plus facilement. Elle attendit patiemment qu’il la rejoigne et poursuivit.

« Vous aviez raison. »


La métamorphe gardait une distance respectueuse avec le fils de l’ulfric. Il était l’exécuteur, et elle n’était qu’une métamorphe. Elle ne faisait pas partie de la meute, mais elle en connaissait les règles et le fonctionnement. L’exécuteur avait droit au respect. Roxane n’était qu’un pion, elle ne faisait même pas partie de l’échelle de hiérarchie. Elle l’acceptait et ne tentait pas de renverser cet ordre. Elle appréciait la meute, et elle savait qu’elle n’y aurait sa place que tant qu’elle n’en perturbait pas le fonctionnement. Malgré l’affection qu’elle lui portait, Mary ne la ferait sans doute pas passer avant le bien-être de la meute. La meute était tout pour elle, et Roxane le comprenait.



HRP:
 

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Mar 3 Déc - 14:39

    Je ressentais toujours ce besoin urgent, pressant, absolu, de découvrir le pot aux roses. Pour la première fois de mon existence, j’avais fait appel à l’aide de quelqu’un pour régler mes propres problèmes. Je ne l’avais jamais fait auparavant, même pas avec Isadora. J’avais toujours tout fait tout seul, ou à la tête d’équipes de mes frères et sœurs lycanthropes. Jamais encore je ne m’étais tourné vers un non-loup pour faire quoi que ce soit, et je ne l’aurais jamais fait pour quelque chose d’aussi primordial en temps normal. Mais il n’y avait plus grand-chose en ce moment qui eut trait à la normalité, c’était du moins le peu que je puisse dire. Tout était parti en vrille, il n’y avait plus rien dans mon existence qui obéissait au bon sens ou à la logique des choses, même pour des créatures surnaturelles. Tout ce que je savais, c’était que mon père avait un comportement louche, qu’il avait été pointé du doigt par un traître, et qu’il était à même, bien sûr, de nous avoir à tous planté un poignard dans le dos. Mais il restait mon père… Et dans le même temps, les jumeaux commençaient à déjà montrer des signes de première transformation ; un cap dans leur vie, celle d’Isadora, et la mienne. Savannah acceptait de plus en plus ma relation avec sa mère. Et j’allais d’ailleurs épouser cette dernière, si tout se passait bien et si rien ne s’écrasait d’ici là. Aucune certitude sur rien, toutes les caractéristiques de mon existence en mouvement. Cela faisait trop, parfois, mais je n’avais pas trop le choix. J’étais Bolverk, exécuteur de la Meute. Un titre ancien et respecté, honorifique. Si mon père avait franchi la ligne rouge, il en allait de ma responsabilité de le contrer. Mais comment faire, puisqu’il était mon père ? Balayant ces questions pour plus tard, j’avais fait appel à une métamorphe, une changeuse de forme. Une amie à Mary, que j’espérais mon alliée. Si j’avais fait une erreur de casting, cela allait peut être me conduire à la mort, moi et tous ceux que je considérais désormais comme ma famille.

    Je marchais sur le sol tourbeux de la forêt, ne faisant pas de bruit par habitude sachant très bien que si la petite rouquine était là, elle m’aurait déjà senti. Je ne mis pas longtemps à la voir, et à la sentir. C’était bien elle. D’apparence menue et fragile, elle ne m’avait jamais paru bien dangereuse physiquement parlant, mais je savais bien qu’elle s’était battue à nos côtés pendant les Années Sanglantes, et donc qu’elle retirait une très forte expérience des combats désespérés et sanglants. Je la respectais, et ce n’était pas une amie. C’était d’ailleurs pour ces deux raisons que j’avais choisi de recourir à ses services. La jeune beauté me salua sobrement, et je répondis dans la même veine d’un simple signe de tête, m’immobilisant à quelques pas de sa position. Et là, elle lâcha la bombe. J’avais raison. Un poignard d’acier froid me perça le cœur, et m’occasionna une vive douleur. Je fermais les yeux, inspirant profondément. Gardant les yeux clos, je revoyais toute ma vie avec mon père défilé sous mes yeux. Tous ces moments, souvent mauvais, parfois très bons. J’avais raison. Etait ce possible de me faire subir pareille torture ? Je réfléchissais un instant, déglutissant, assimilant la nouvelle. Puis, je reportais mon attention sur la jeune métamorphe.



    | Qu’est ce que vous avez découvert exactement… Et Mary est elle au courant ? |

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Jeu 5 Déc - 2:15




Compte-rendu



Roxane le laisse accuser le coup. Elle sait que même si c’est lui qui l’a envoyée espionner l’ulfric, même si il a des doutes, et qu’il a commencé à comprendre, il y a toujours une part de lui qui espérait qu’il se trompait. Jonathan reste son père. L’exécuteur doit être partagé entre son devoir qui lui dicte d’agir pour le bien-être de la meute, et ses sentiments envers son père, qui lui font garder une certaine confiance et admiration pour lui. Elle n’est pas dans ses pensées, mais elle essaie de se mettre à sa place, de le comprendre, afin de savoir choisir les bons mots.

D’abord le rassurer. Faire comprendre à l’exécuteur qu’il a eu raison de lui faire confiance. Après tout il n’est pas réputé pour faire dans la dentelle. Roxane sait se défendre, et surtout elle sait fuir. Surtout lorsqu’elle n’a pas à se soucier de cacher sa nature. Elle n’hésitera pas si il décide tout à coup de se retourner contre elle. Mais elle espère ne pas devoir en arriver là. Surtout qu’elle est de son côté. Il lui a fait confiance en la mandatant, en la mettant dans le secret. Elle doit lui prouver qu’elle est digne de la confiance qu’il lui a accordée.

Mary ne sait rien. Et elle ne saura rien tant que ce sera votre volonté.


La métamorphe laisse passer quelques secondes avant de poursuivre. Elle réfléchit à la meilleure façon de lui présenter les choses. Elle a découvert plusieurs éléments, très différents. Tous sont importants. Elle ne sait pas de quel côté aborder ses découvertes. Elle y a réfléchi plusieurs fois, mais chaque fois elle change d’avis. Résultat elle n’a toujours aucune idée de par quoi elle va commencer. Elle prend une inspiration et se décide à commencer par ce qui la soucie le plus.

Mais elle est en danger. J’ai surpris quelques conversations entre Jonathan et Graham. Il ne porte pas Mary dans son cœur. Les propos que j’ai surpris m’ont choquée. Elle est sa Lupa, et il la considère comme une vulgaire cabote à ce que j’ai pu entendre. Et c’est la moins vulgaire des expressions que j’ai pu entendre. Je l’ai surpris à discuter avec un autre loup, l’un de ceux de l’ancienne meute d’Angleterre. Je le connais peu, et je ne suis pas sure de son nom, mais j’ai entendu distinctement « elle ne va pas rester dans nos pattes très longtemps de toutes façons, tu peux me faire confiance là-dessus ». Ils n’ont pas explicitement précisé de qui ils parlaient, mais je suis quasiment certaine qu’ils parlaient de Mary.


La métamorphe hésite quelques secondes avant de continuer, se laissant guider par ses angoisses au sujet de Mary. Sans s’en rendre compte elle passe au tutoiement. S’en rend compte un peu trop tard mais décide de continuer ainsi. Elle a besoin de créer un lien, un pacte avec l’exécuteur. Laisser son instinct et ses intuitions parler pour elle, peu importe les conséquences.

J’ai promis de ne rien dire à Mary, je tiendrai ma parole. Mais je ne serai pas suffisante pour la protéger. J’ai besoin d’être certaine que tu es de mon côté, et que tu feras toi aussi ton possible pour assurer sa sécurité. Peux-tu me l’assurer ?


Le pari est risqué. Il est l’exécuteur. Elle devrait avoir confiance en lui, et en son serment de protection de la meute. Mais Roxane est une renarde, pas une louve. Même si elle comprend le fonctionnement de la meute, elle a du mal à accorder sa confiance sur ce simple principe de meute. Elle a besoin d’être sûre. Elle aurait préféré être à la hauteur seule. Mais elle a l’impression que le danger qui plane sur Mary est bien trop grand pour que la métamorphe le gère à elle seule.



_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Jeu 5 Déc - 16:49


    J’étais désemparé, démoli. Comment pouvais affronter la cruelle réalité ? Mon propre père nous avait vendus. Roxane ne semblait pas avoir des infos sur qui avait poussé mon père à pareille traîtrise, mais si le vendu que j’avais capturé ne m’avait pas menti, il s’agissait des vampires. Je n’avais pas cru à ces mensonges, mais j’avais été tellement loin dans la recherche d’informations avec ce loup qui avait tourné le dos aux siens, que j’estimais assez bien avoir bouleversé toutes ses résistances possibles à la douleur. Il n’avait pu me dire que la vérité… Mais était ce ce qu’il avait lui-même perçu, ou avait il forcé le trait pour sauver sa peau ? Je me sentais déboussolé. Quoiqu’on en dise, quoiqu’on en pense, j’aimais mon père. Je l’avais toujours aimé. Nous avions eu quantité de moments difficiles, à tel point que cela avait fini par empoisonner notre relation et nous maintenir à jamais dans une profonde distance l’un envers l’autre, mais je l’aimais. Il m’avait rendu fort, bien que j’en avais énormément souffert. Jamais je n’aurais pu tenir ma position actuelle s’il n’avait pas marqué ma conscience au fer rouge des responsabilités de son héritage. Et voilà que j’apprenais que ce type que je haïssais parfois, mais qui m’avait servi de modèle, avait tourné le dos à tous ses principes et trahi la confiance de la Meute. La Meute… quelque chose que personne d’extérieur ne pourrait jamais comprendre dans sa globalité. C’était la chose la plus structurante qui soit dans notre existence. Plus même que nos liens du sang véritable ou que notre avenir ; la Meute était tout cela et bien plus encore. Je me rends compte que je tremble de fureur tout juste contenue. Je relève un regard plein de rage et de haine vers la métamorphe. Elle n’y est pour rien, mais elle vient d’entériner le bouleversement de mon existence et l’émergence d’un danger auquel nous n’avons jamais eu à faire face auparavant et qui risque de tout détruire, mettre à bas tout ce que nous avions peiné à reconstruire depuis la fin de la guerre. Mon ton se fait plus vif que je ne l’aurais souhaité, même si je parvins à réprimer la rancœur latente dans mon attitude corporelle. Je suis désormais plus bouleversé qu’en colère, mais il suffit d’une étincelle pour que j’explose.


    | Merci, j’imagine que c’est toujours ça de pris ! |


    La Lupa ne sait rien. J’ai une carte à jouer, mais cela implique bien des dangers que je ne saurais maîtriser. La voix de la métamorphe, non sans douceur, semble essayer de me pousser à lui faire confiance. Intérieurement, je ris jaune. A qui d’autre pouvais je me fier ? Isadora ? Elle voulait bien m’épouser, mais ne voulait surtout pas entendre parler de devenir ma Lupa si j’en venais à provoquer mon propre père en duel. Roxane continue sur sa lancée. Elle me confie le danger qui pèse sur celle qui, je le sais, et son amie. Je la regarde, écoutant attentivement ce qu’elle avait à me dire. L’ensemble de ses paroles ne faisait que confirmer mes craintes les plus terribles. Tout allait bientôt voler en éclats… je repensais à la fête d’anniversaire des jumeaux, qui devait arriver bientôt. Comment allions nous pouvoir affronter ça alors que « nos » enfants allaient être sur le devant de la scène, avec Isadora ? Je notais au passage que la métamorphe me tutoyait. Cela m’indifférait ; j’avais de soucis plus urgents et je nourrissais un certain respect pour elle, même si une partie de moi-même n’arrivait pas à croire tout ce qu’elle me disait. Mais cela s’imbriquait tellement bien avec ce que je savais déjà. Roxane continue, s’inquiète, visiblement. Elle veut que j’assure la sécurité de Mary. Je la dévisage un moment, avant de lui répondre.


    | Je suis exécuteur de la Meute. Bien que je vienne d’Angleterre et non d’Ecosse, mon serment à la Meute et à la Lupa veut que je la protège de la vie s’il le faut. Tant qu’elle ne s’en prend ni à moi ni aux miens, je n’ai aucune raison de revenir sur ce serment. Et si tout ce que tu m’as dit sur mon père est vrai, je la protégerais plutôt elle que lui. |


    Je franchissais en deux pas vifs la distance qui nous séparait, me fixant juste devant elle.


    | Tu es avec nous depuis longtemps maintenant, Roxane. J’ai tendance à te faire confiance. Mais tu dois comprendre que si tu m’as menti, et dans ce cas là fais moi confiance ; je le découvrirais, rien ni personne, pas même Mary, ne pourra te protéger de moi. | regard pénétrant, presque belliqueux, sûr de ma supériorité. On m’a élevé pour cette place. | As-tu réussi à apprendre d’autres choses sur ce qu’il se passe ? |

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Sam 7 Déc - 14:59




Compte-rendu




La métamorphe sent la tension dans le corps de l’exécuteur. Sa voix devient dure, sèche. Il retient sa colère, ou sa déception. Roxane ne saurait le dire exactement. Mais il est perturbé par ce qu’elle vient de lui apprendre. Un peu stressée elle attend sa réponse, sa promesse de protéger Mary. Elle espère vraiment qu’il ne prendra pas mal qu’elle lui demande de confirmer sa dévotion à la Lupa.

Sa réponse, bien qu’un peu sèche, comme l’ont été ses précédentes paroles, la rassure. Il protègera Mary, même si la protéger doit passer par se lever contre son propre père. En tous cas si il est avéré que Jonathan est un traitre. Mais Roxane est sure que c’est le cas, en tous cas après tout ce qu’elle a entendu elle a vraiment du mal à en douter. Et si vraiment ce n’était pas le cas. Mary ne serait pas en danger, donc n’aurait pas besoin de la protection sans restriction de son exécuteur.

Merci.


La métamorphe est sincère. Elle avait besoin de les entendre ces mots. Vraiment. Besoin de se rassurer. Sa vie tourne en stress permanent ces derniers temps. Elle enchaîne les mauvaises rencontres et les évènements ne cessent de tourner en catastrophe. Roxane est fatiguée, physiquement et moralement. Et son mensonge permanent à Mary pour garder le secret sur Jonathan lui pèse. Elle n’arrive plus à profiter totalement du bien-être et du calme qu’elle tirait de leur relation.

Hayden s’approche, les yeux fixés dans les siens. Son regard est dur, noir. La métamorphe a envie de disparaître, de devenir invisible, de fuir ce regard qui la défie et la menace. Elle a compris le message. La trahison sera la dernière chose qu’elle fera de sa vie si il lui en prenait l’envie. Elle n’en a jamais eu l’intention. Elle n’a pas menti, et ne mentira pas. Ses découvertes peuvent sembler inventées tant elles sont choquantes, mais elles ne le sont pas.

Je ne mentirai pas.

La métamorphe a repris une contenance. Après tout elle ne craint rien puisqu’elle ne compte pas lui mentir, ni le trahir. Ses yeux se sont fixés dans ceux d’Hayden lorsqu’elle a prononcé ces mots. Afin de lui montrer qu’elle n’a rien à lui cacher, et que ce qu’elle a à lui dire n’est rien d’autre que la vérité.

Oui. Je l’ai aussi vu à deux reprises en compagnie d’un homme.


La métamorphe cherche un peu ses mots pour expliquer à Hayden qui il est.

Je l’ai déjà rencontré. Notre rencontre s’était terminée assez mal.
Euphémisme …
Il faisait partie de l’escouade qui m’est tombé dessus à la fin des Années Sanglantes. Il était avec la Reine ce jour-là. Je ne sais pas qui il est exactement, mais il est du côté des suceurs de sang, il me l’a confirmé lors de notre rencontre.





_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Mer 11 Déc - 16:15

    Je me fiche bien, à cet instant précis, de me montrer vindicatif, belliqueux, totalement inamical. Je n’étais pas ici pour me faire une amie ; par extension de la Meute elle l’était déjà au niveau symbolique puisque nous partagions dans l’idéal les mêmes liens. Quand bien même nous ne partagions pas la même nature ni les mêmes liens qu’elle pouvait en avoir avec la Lupa, son implication dans notre combat, dans notre survie, suffisait à mes yeux pour la rendre digne d’une certaine confiance et susceptible de développer un lien plus étroit que je n’aurais pu l’imaginer de prime abord avec un métamorphe. Bon, il fallait quand même l’avouer, nous n’en étions pas encore là c’était un fait que quiconque ne saurait nier en nous voyant ici et maintenant ! Roxane parut cependant rassurée de mes paroles, de la décision que je prenais. Elle tenait à Mary et je respectais ça. Avant, j’avais beaucoup de mal avec ma Lupa. Elle me tournait autour, parfois, et je la savais capable d’une réelle cruauté et d’une absence quasi-totale de compassion, une rigueur que je n’avais jamais atteinte car je l’avais trop assimilée à mon père. Mais maintenant que je savais comment celui-ci s’était détourné de nous, je ne pouvais que revoir mon jugement à la hausse sur notre Reine de clan, elle était bien plus à la hauteur de son rang que ne le supposait son caractère de prime abord. La métamorphe me remercia d’un ton neutre, mais que je sentais soulagé tout de même. Je continuais de la regarder, mais sans trop la voir. J’étais bien trop perdu dans mes pensées pour ça et j’avais un mal fou à me focaliser sur autre chose que la douleur liée à ce sentiment d’abandon tenace, et à la cruauté de ce qui m’attendait sans aucun doute. Je réponds négligemment à la métamorphe d’un léger signe de tête pour tout acquiescement, ce qui me permet de me dire qu’il faudrait peut être que je reste un minimum concentré pour que mes menaces puissent exercer une pression légitime sur ma vis-à-vis. Je vois dans son regard que nous sommes sur la même longueur d’ondes.

    | Je le sais. Mais comme ça, les choses sont claires. |


    La phrase suivante de Roxane m’interpelle. Elle l’a vu en compagnie d’un homme ? j’en déduis immédiatement d’après son ton et son choix de mot qu’il s’agit d’un humain. Mon père, avec un humain ? Qu’est ce qu’il faisait ? Le connaissant, il abhorrait les relations avec les humains que ce n’était pas pour se reproduire avec leurs femelles. Il prenait sa mission de combat contre les vampires et de protecteur de l’humanité au sérieux même s’il ne les aimait pas. Roxane détailla au fur et à mesure, d’une voix hachée comme si elle expliquait quelque chose d’intime, qui la touchait de près. Elle me parlait de quelqu’un dont je n’avais jamais entendu que des rumeurs. Mon regard s’écarquilla et je perdis la voix. Comment était il possible que je sois encore plus bouleversé que cinq minutes plus tôt ? Non, mon père n’avait pas pu traiter avec lui, c’était impossible ! Mais cela collait avec toute l’histoire. Atone, brisé au plus profond de mon âme par le poids sans cesse grandissant des révélations, mon regard dévia par delà l’épaule de la jeune femme.


    | Je… Putain… C’est la Mort que vous avez rencontrée. Je ne sais pas quel est son nom, certains d’entre nous le savent. L’âme damnée de la Reine des Vampires. Son homme de main, qui exécute ses sentences dans l’obscurité. Un salaud. C’est lui qui a déclenché les Années Sanglantes. C’est lui qui a débarqué à la lune bleue avec ses hommes et a tiré dans la foule. On dit qu’il a infiltré la Meute quand celle-ci se mêlait aux hommes, pour mieux la détruire. Il a recommencé. Il a corrompu mon propre père. Mais comment est ce possible ? Certains le disaient mort, tué à la fin des Années Sanglantes. |


    Je redressais un regard où se mêlait haine et désespoir vers celui de Roxane.


    | Mon propre père nous a infligé le pire qu’il pouvait faire. Il doit mourir. Pour notre bien à tous, c’est la seule solution. |

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Dim 15 Déc - 0:39




Compte-rendu




La mort ? La métamorphe ne comprend pas ce que lui explique l’exécuteur. Elle a vu sa réaction lorsqu’elle a tenté de lui expliquer sa découverte. Elle a vu sa mine se décomposer au fur et à mesure qu’elle trouvait les mots pour lui décrire ce « Philip ». La mort ? La métamorphe ne peut s’empêcher de penser que ce nom sonne bien prétentieux. Malgré la gravité de la situation, elle se demande intérieurement si c’est lui qui a fait en sorte qu’on l’appelle ainsi. Imbu de lui-même. Ne pouvant se résoudre à garder le prénom de « Philip » qu’elle sait faux, ni à le désigner par ce nom qu’il s’est probablement choisi, elle décide de le rebaptiser « Le mort ». Voilà qui lui plait bien plus, et qui correspond à ce qu’il deviendra lorsqu’elle se vengera. Mort.

« Je peux garantir qu’il ne l’était pas. Il était bien vivant, j’en ai gardé des traces. Par contre j’ai senti quelque chose d’étrange. Je ne saurai vraiment décrire avec précision l’impression que j’ai eue. C’était dans son odeur surtout. Une sorte de vide. Comme si il manquait quelque chose. Pas cette odeur de mort que trainent les suceurs de sang. Quelque chose de plus subtil, de moins défini. En tous cas il est rapide, et résistant. »

Roxane a encore en travers de la gorge son échec. Elle le lui fera payer. Elle s’est retenue lorsqu’elle l’a vu en compagnie de l’ulfric. Retenue d’intervenir de manière pulsionelle afin de lui faire payer. Retenue de le suivre, de le pister. Sa cible était l’ulfric. C’est lui qu’elle devait avoir à l’œil. Lui qui était une menace pour Mary. Mais elle ne perdait le perdrait pas de vue, « Le mort ». Elle lui ferait regretter.

« Il paiera un jour. Pour ce qu’il m’a fait, et pour ce qu’il a fait à la Meute. Je lui ferai payer. Ceux qui le disaient mort ne tarderont pas à avoir raison. »


Si la métamorphe reste obsédée par le sort qu’elle veut infliger au Mort, elle comprend rapidement que c’est le sort de l’ulfric qui importe à Hayden. Et la métamorphe est d’accord pour en faire sa priorité. Après tout si le Mort l’a corrompu, tourné contre la meute, c’est que la réussite de l’ulfric fait partie de ses plans. Si l’ulfric meurt, ces plans sont compromis, et la rouquine aura ainsi un petit avant-goût de vengeance. Si elle pouvait être celle qui met fin aux jours de l’ulfric, et si le Mort pouvait l’apprendre, elle serait ravie. Un début de vengeance qui la réjouirait.

Bien sûr elle a confiance de ses capacités physiques et de leurs limites. Elle est entraînée, c’est un fait. Mais l’ulfric aussi. Et il a une force physique supérieure à la sienne. Elle en a conscience. Mais il ne sait pas ce qu’elle sait sur lui, et ne s’attendra sans doute pas à quoi que ce soit venant de sa part. Surtout au regard du mépris qu’il porte aux métamorphes. Elle n’est pas impuissante.

« J’imagine que ça ne doit pas être une décision facile pour un fils. Mais je pense aussi qu’il ne nous laisse pas le choix. Je suis prête à faire ce qu’il faudra, pour protéger Mary et la meute. »


La métamorphe est décidée à se battre pour protéger ce auquel elle tient. Presqu’autant qu’elle se bat au quotidien pour sa vie. Malgré la fatigue, et l’impression que la traitrise est partout. Malgré les le stress et l’inquiétude qui hantent sa vie ces derniers jours. Avec douceur, presque avec gentillesse, mais pourtant avec confiance et détermination, Roxane s’adresse à l’exécuteur.

« Si la décision est prise, il nous faut décider de comment, et quand la mettre à exécution. Et de qui doit être dans la confidence. Est-ce qu’Isadora sait quelque chose ? »




_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Mar 17 Déc - 23:25

[HJ Tadaaaaaaaaaam me v'la avec mes gros sabots!]


    La rouquine ne semble pas comprendre, et j'ai mal au crâne de devoir lui expliquer quelque chose d'aussi terrifiant et potentiellement mortel alors que d'intenses réflexions et d'innombrables images défilaient dans mon esprit. Je ne pouvais pas dire que tout ce que j'apprenais de m'infligeait pas un rude coup ; ce serait totalement faux et je ne pourrais probablement rien dire contre ça. J'essayais de me focaliser sur ce que me disait la métamorphe mais c'était vraiment compliqué et je n'y parvenais qu'à moitié, ce qui était terriblement frustrant puisque j'avais l'impression d'échouer tout ce que j'entreprenais ce soir. Je me perdais dans ce que je devais dire à Roxane et dans ce que je devais penser vis à vis de la situation générale de mon espèce et la mienne vis à vis de mon père. Tout n'était plus qu'un effroyable imbroglio qui me filait la nausée, c'était incroyable. Elle continue de me parler de la mort, de cet infâme connard qui a tué tant des nôtres pendant la guerre. Contre toute logique, nous n'avons jamais été amenés à nous rencontrer face à face. J'imagine qu'Isadora doit en remercier le ciel tous les jours, car ce type n'a presque jamais laissé de survivants. La vue de la seule que je connaisse a lui avoir survécu me pousse à un certain optimisme sinon à de l'espoir, mais il ne faut pas oublier que ce type n'a jamais laissé qu'un long sillage de cadavres derrière lui en des années d'exercice. Il paraît donc compliqué de prendre sa survie pour beaucoup plus que de la chance... Pourtant je lis une froide et terrible détermination dans le regard de la métamorphe. Elle sait où elle va et comment elle y va. Je ne peux pas décemment m'interposer entre elle et sa vengeance, quand bien même je redoute le fait que celle ci ne l'amène à mourir prématurément.


    | Ne vas pas te lancer dans ce genre de vendetta. Le type dispose d'équipements, d'appuis. On dit qu'il n'est même plus humain. Je n'ai pas peur de lui et si je dois me retrouver sur sa route ou inversement, je me battrais bec et ongles. Mais je n'irais pas de moi même le traquer actuellement... Prends garde à toi. C'est vraiment un gros morceau. |


    Trop gros pour toi, avais je envie de dire. Mais qui étais je pour juger des chances et/ou de l'honneur de quelqu'un ? Je ne voudrais pas qu'on se mette entre moi et ma vengeance, alors je ne le ferais pas non plus. Et je ne peux donner de leçon à quelqu'un qui comme moi a survécu des années durant pendant la pire guerre que nous autres changeurs de formes ayons connu depuis des siècles. Roxane doit savoir ce qu'elle fait, si elle se dit en capacité de le tuer elle l'est peut être effectivement. Je l'espère pour elle en tous cas. Une personne si jeune qui a déjà rendu de si grands services à la Meute, et pire encore, sans jamais en avoir fait partie à cent pour cent... De mon côté, la prise de conscience liée à la nécessité du parricide est terrible, dévastatrice. Je me sens mal à l'intérieur comme à l'extérieur. J'ai envie de vite en finir, pour pouvoir passer à autre chose. Roxane me tire de mes pensées en établissant un semblant de plan.


    | Elle sait oui. Elle... Isadora me pousse à défier mon père, et à prendre sa place en tant qu'Ulfric. Je suis d'accord pour la première partie mais pas la seconde. Elle m'a clairement dit qu'elle ne voudrait pas prolonger notre union si je devenais Roi, et que je serais forcé de prendre Mary comme Lupa... Je ne sais pas ce que je dois faire, pour la première fois de ma vie. J'ai déjà connu la mort et la peur, mais jamais l'indécision. Je ne sais pas si l'on doit mettre Mary dans la confidence. Elle a pourri la vie d'Isa pendant des années. Si elle a une opportunité de sauver ses fesses tout en piétinant Isadora, elle le fera. Je pense que je vais devoir faire ça très bientôt, pour ne pas risquer d'autres vies. Est ce que les métamorphes sont susceptibles d'aider? |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Jeu 26 Déc - 20:19




Compte-rendu




La métamorphe entend les avertissement d’Hayden. S’ils ne la feront pas changer d’avis pour autant, elle les entend, et les écoute avec attention. Elle sait que le tuer ne sera pas facile. Peut-être presqu’aussi difficile que tuer la reine. Mais Roxane n’abandonnera pas. Rien ne se mettra jamais entre elle et sa vengeance. Il ne mourra pas demain, mais il mourra. Roxane ne lui laissera aucune chance. Leur prochaine rencontre marquera la mort de l’un des deux, et contrairement à ce à quoi il est habitué, ce ne sera pas celle de son adversaire. Mais elle ne commettra pas d’imprudence. La renarde tient à sa vie autant qu’elle tient à prendre celle de ceux qui lui ont fait du mal. Et elle sait que le sort de ce larbin à vampires n’est pas la priorité.

« Je suis toujours prudente. Mais je n’abandonne jamais. »


Les paroles de Roxane sortent l’exécuteur de son tourbillon de pensées. Prendre la décision de tuer son propre père. Elle qui a perdu les siens trop tôt ne peut imaginer ce qu’il ressent. Mais elle sait que cette décision lui coûtera, et changera le cours de sa vie. Si l’ulfric meurt, qu’adviendra-t-il de la meute ? L’avenir n’a jamais été aussi incertains pour la meute et ses membres. Si les Années Sanglantes avaient unies la meute plus que jamais, la paix semblait au contraire la déstabiliser, la pousser à la discorde et à l’explosion.

Qu’Hayden prenne la place de son père, c’était le plan qu’Isadora et lui avaient en tête. La métamorphe voyait qu’il s’agissait sans doute là de la meilleure solution. Et Mary approuverait probablement. Non par désir de se venger d'Isadora, mais simplement parce qu'elle ne pouvait laisser sa meute sous le joug d'un ulfric qui l'avait trahi. Elle avait confiance en Hayden. Et elle avait confiance en Roxane. Si jamais elle ne croyait pas Hayden, elle la croirait, elle, lorsqu'ils lui révèleraient ce qu'elle avait appris.

« Il va falloir le lui dire, c'est sûr. A toi de voir quel est le meilleur moment pour lui en parler. Je suppose que tu préfères que ce soit toi qui lui en parle. Mary fera passer la meute avant sa vengeance personnelle. Je ne pense pas que ses différends avec Isadora interviendront dans sa décision. Elle fera ce qu'il faut pour la meute, comme toujours. »

La dernière question d'Hayden laisse Roxane perplexe. Elle ne sait pas. Les métamorphes sont divisés. La dernière fois qu'elle les a vus, la réunion qu'ils ont tenue s'est terminée en baston générale. Elle ne sait pas où ils en sont. Les métamorphes ne sont pas surs de voiloir poursuivre l'alliance. Pas tous en tous cas. Et les trahisons qui se révèlent dans les deux camps ne sont pas pour les rassurer. Comment réagiraient-ils en apprenant que les vampires et l'ulfric sont à l'origine de ces actes de trahison ? Feraient-ils de nouveau confiance à Mary ? Roxane n'en sait rien.

« A l'heure actuelle, les métamorphes ne sont pas sûrs de vouloir se mettre en danger pour les loups. Certains doutent de l'utilité de cette alliance, maintenant que les Années Sanglantes sont derrière nous. Certains la voient même comme un danger. A mon avis il vaut mieux ne pas trop ébruiter l'affaire de ce côté-là. Si il y a besoin de métamorphes, je peux en parler à ceux qui croient encore en l'alliance. Mais je ne pense pas que ce soit la meilleure idée. »


Roxane ne sait pas quoi lui dire de plus. Elle aimerait elle aussi savoir ce qui les attend. Mais elle n'en sait pas plus que lui. Elle est dans le flou. Dans le flou quand à l'avenir de la meute, celui de la communauté méta, et le sien. Coincée entre ces deux groupes déstabilisés, prêts à éclater.

« Il faudrait en parler à Mary rapidement. Savoir ce qu'elle pense de tout ça. L'anniversaire des jumeaux qui arrive sera peut-être l'occasion de lui en toucher deux mots. Je garderai le secret jusqu'à ce tu l'aies mise au courant. Et si tu as besoin de mon appui pour lui ouvrir les yeux sur les trahisons de son ulfric, je serai là. »




_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Dim 29 Déc - 16:52

    La fille semblait décidée. Grand bien lui fasse ; elle était assez grande pour savoir se gérer toute seule n'est ce pas ? Je ne pouvais pas me mettre en travers de la vengeance d'un changeur de forme même s'il n'était pas de la même race que moi. C'était une question de fierté, et sur ce coup là j'étais assez vieux jeu, éduqué comme je l'avais été par mon père, cet Ulfric sans peur et sans compassion, qui avait fait de mon éducation un devoir tout particulier. Je me sentais parfois très vieux jeu, c'était un fait. Pourtant, on ne pouvait pas dire que je sois particulièrement fermé d'esprit, non ce n'était pas un vrai problème en soi. Il fallait simplement garder à l'esprit que les valeurs inculquées aux loups anglais étaient assez proches de celles que l'on enseignait de manière intemporelle parmi les jeunes lycanthropes. Amour des siens, traditions diverses, primauté accordée à l'honneur et à la dignité. Le sens de l'honneur était de toute évidence bien plus développé chez moi que chez mon propre père ; il ne fallait pourtant pas que j'occulte cette valeur sous prétexte qu'elle n'avait été que mensonge pour celui qui me l'avait transmise. L'honneur impliquait qu'on le défende, et je respectais les vendettas de chacun quand bien même j'imaginais assez souvent qu'elles soient un simple point de passage sanglant et potentiellement fatal. Jespérais que la jeune métamorphe était en tous cas assez intelligente pour mettre de côté son ressentiment suffisamment longtemps pour pouvoir attendre le bon moment pour frapper. De cette manière, on risquait forcément moins qu'à attaquer frontalement, bien que face à de tels adversaires aucune victoire ne pouvait être assurée, aucune certitude ne pouvait être acquise. Ces gens étaient en guerre depuis tellement longtemps avec le monde entier qu'ils devaient être constamment sur le mode survie de leur existence que sur leur vie elle même.


    Pour le coup, déballer les secrets de mon existence et les tensions qui m'habitaient était quelque peu salvateur, cela me permettait d'isoler mentalement les différentes solutions et de continuer le pour et le contre de chacune selon ce que j'en pensais et selon ce que cela éveillait chez mon alliée. Je ne savais pas s'il y avait vraiment une solution optimale qui me permettrait de résoudre tous nos problèmes d'un seul coup. J'en doutais fortement, la vie n'était jamais aussi simple que cela. A priori, même si le visage de la métamorphe semblait figé et ne transparaissait aucune émotion, il semblait qu'elle acceptait mes idées. Etait elle vraiment pour ou contre ? Je n'en savais rien. Peut être réfléchissait elle au bénéfice que pourrait tirer sa grande amie de la situation présente... Je n'en savais rien. Je ne la connaissais pas suffisamment bien pour le dire. Je me doutais en tous cas que tout lui révéler recelait un certain danger, mais je n'avais pas le choix. Et puis maintenant, Roxane était embarquée dans le même bateau que moi. Elle me dit d'ailleurs qu'il était effectivement préférable d'en parler à la Lupa, et elle même pensait que la décision de Mary ne pouvait se faire qu'en faveur des siens. J'osais l'espérer, même si je n'avais pas totalement confiance en ma Lupa. D'où la présence ce soir de la métamorphe plutôt que de ma chef de meute, d'ailleurs... Je constate en tous cas que ma demande relative à ses « frères » la met mal à l'aise. En moi, la colère gronde de plus belle et une ombre passe dans mon regard. Alors que nous avons besoin d'eux, nous feront ils encore défaut ? La belle rouquine me confirme ce que je pensais déjà. L'alliance mourrait par manque d'intérêt des deux côtés, alors que nous en avions toujours besoin...



    | Comment avons nous pu en arriver là ? Pendant la guerre, tout le monde survivait ensemble, on avait une cohésion incroyable pour des gens d'espèces si proches et si différentes. Et aujourd'hui, chacun laisse l'autre dans sa merde. Cela confirme ce que tu dis. Mon père n'avait aucun intérêt à la maintenir. Si la... Si le destin veut que je devienne un jour Ulfric, je ferais en sorte que cela change. |


    Je lâchais un profond soupir, les pièces du puzzle étaient là, devant nous. Ne restait qu'à savoir l'assembler à temps.


    | Bien, je risque d'avoir besoin de toi de toute façon. Le cas échéant, puis je compter sur toi pour que Mary accepte certaines... Réformes ? Si je dois devenir Ulfric, je ne peux faire d'elle ma Lupa au sens... Proche... du terme. Tu comprends ce que je veux dire ? J'ai une vie que je ne peux pas laisser derrière moi comme ça. |
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Lun 6 Jan - 0:27




Compte-rendu




Hayden a l'air surpris par la réponse de la métamorphe, ce qui n'est pas sans la rassurer. Si il avait encore foi dans le fait que les métamorphes soient prêts à se battre pour la meute, c'est qu'il croit encore en l'alliance. Elle sait qu'ils sont encore peu nombreux à penser que l'alliance est une bonne chose. Certains loups ont même commencé à mépriser les métamorphes, et ne s'en cachent plus, ce qui ne manque jamais de lui hérisser le pelage.

Les paroles d'Hayden ne sont plus celles de l'exécuteur de la meute. Dans l'esprit de Roxane, elles sont déjà celles du futur ulfric. Elle a compris que la confrontation est inévitable, et elle préfère le voir comme le futur chef de meute que comme un futur cadavre. Lui aussi a conscience de ça, mais il semble l'accepter avec difficulté. Si son discours est celui d'un futur ulfric, le ton lui est celui d'un fils qui se retrouve trop tôt avec la responsabilité d'une famille entière.

« Espérons que ces trahisons n'auront pas pourri trop profondément la confiance que nos espèces avaient placée l'une en l'autre. Les loups comme les métamorphes ont quelque chose à tirer d'une entente entre nos espèces. Nous en avons déjà eu les preuves. Mais lorsque les esprits sont dirigés par la haine, difficile d'offrir de nouveau sa confiance. »


Sans compter que les métamorphes vont déjà avoir du mal à se refaire confiance entre eux. Ce n'est pas une espèce communautaire par nature. Ce sont les évènements qui les ont amenés à se regrouper.

« Je t'aiderai à recoller les morceaux avec les métamorphes. L'alliance est le bébé de Mary, et j'aimerai qu'elle survive malgré les trahisons et les coups bas. »

Roxane acquiesce d'un signe de tête lorsqu'Hayden lui demande son aide. Si certains métamorphes ont perdu confiance en la race lupine, ce n'est pas son cas. Elle tient à Mary, et à la meute. Hayden saura éliminer l'auteur de toutes ces trahisons, et réunifier la meute, elle en est certaine. Il est droit, puissant et juste. Sa cruauté n'est pas disproportionné, et surtout il est fidèle à la Meute, et il ne souhaite que son bien-être.

« Réformes ? C'est-à-dire ? »


Les explications un peu hésitantes d'Hayden font petit à petit sens dans la tête de Roxane. Elle connaît le fonctionnement de la Meute. Elle connaît ses règles et ses traditions. L'ufric et la Lupa forment un couple. C'est ainsi que ça a toujours fonctionné. Si il prend la place d'ulfric, il devient le compagnon de Mary.

« Tu ne veux pas abandonner Isadora. Mais tu ne comptes pas non plus la mettre à la place de Mary. »


Ce n'est pas vraiment une question, plus une façon de mettre des mots sur ce qu'il essaie maladroitement de dire.

« Je comprends. Tu vas déjà devoir tuer ton père pour sauver l'honneur et l'unité de la Meute, tu ne veux pas sacrifier ton couple pour le respect d'une de ses traditions. Cependant la Meute est déjà fragilisée par les coups bas de Jonathan. Et leur révélation va la briser et la déséquilibrer. Est-ce que c'est vraiment une bonne idée de changer les choses maintenant ? Est-ce que ça ne risque pas de créer des tensions supplémentaires ? »


Roxane n'a jamais vraiment connu ça, être en couple. Tout ce qu'elle voit pour le moment, c'est l'importance des traditions pour une meute. Elle n'en a jamais vu aucune changer, et a du mal à imaginer les conséquences qu'une décision pareille pourrait entraîner.



_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Lun 6 Jan - 22:39

    Je tâte le terrain. Je me perds ; j'ai mal au crâne. Je n'arrivais pas à croire que j'anticipais réellement la mort de mon père, pire encore, son assassinat. C'était quelque chose que je n'arrivais absolument pas à concevoir. Et pourtant... Il le fallait bien. Qui d'autre que moi devait le faire ? Le truc, c'est que je ne me sentais pas du tout devenir Ulfric. Ce n'était pas comme ça que je voulais faire les choses. Ce n'était pas ce à quoi je me destinais. Bien sûr, j'avais été élevé, entraîné dans ce seul but. Certains diraient même que ma naissance elle même avait pour vocation à répondre à cet impératif bien précis de diriger un jour les miens. Mon père avait toujours craint pour sa sécurité, et avait toujours eu la paranoïa de devoir un jour se faire supplanter et que son « oeuvre » comme il l'appelle disparaisse avec lui. Quand je voyais aujourd'hui quel héritage il comptait laisser... Je me passerais bien de cela, sans aucun doute. Des cendres, des larmes, du sang. Mon père avait la responsabilité des milliers de personnes transformées de force pendant les sept dernières années. Certes, beaucoup de meutes étrrangères venues se battre avec nous avaient eu leur content d'atrocités, mais la nôtre avait remporté la palme. Nos forces saignaient à blanc, Jonathan avait décidé de passer au recrutement de masse. Je me rappelais ces nuits, où je devais attaquer et mordre autant d'humains que possible. Certains avaient refusé et avaient été punis. J'avais obtempéré, parce que même si la méthode était atroce et contestable, elle n'en restait pas moins la seule solution pour affronter les vampires et éviter l'extinction. Et finalement où en étions nous aujourd'hui ? Bien peu de survivants des meutes d'origine, et beaucoup de remords et de culpabilité. Roxane me parle de l'alliance et je suis de son avis. De celui de Mary. Même si je n'aurais pas cru cela possible quelques années en arrière.


    | Je suis d'accord. Ca va être un sacré travail. Et pas sûr que ces deux gusses qui sont à votre tête sont les plus à même de recimenter cette alliance. Toi, tu es forte. |


    Elle l'était assurément. Je savais que les métamorphes n'étaient pas des guerriers par nature, et donc qu'il fallait avant tout se concentrer sur leur nature discrète. Pourtant, certains à l'instar de Roxane étaient des individus de conviction. Ils se battaient même s'ils n'étaient pas taillés naturellement pour ça. Et de ce que j'en savais, on ne devient pas super amie de la Lupa d'une Meute de tueurs juste en claquant des doigts. La rouquine me prouve une fois de plus son efficacité et son attachement à la Meute et à l'alliance en me disant qu'elle va s'occuper des siens. J'hoche la tête, la remerciant. Je comprends qu'il peut être facile de gouverner quand on sait s'entourer. Je comprends plus encore l'attachement de Mary envers l'avisée changeuse de formes. Je continue d'expliquer les brides de plan, de pensées, qui me viennent. Je ne sais pas pourquoi je me confie autant à elle, sinon que je sais que je peux lui faire infiniment plus confiance que beaucoup. Il semble en tous cas que ça soit possible, malgré nos natures si différentes... ce qui continue de m'étonner. La belle comprend ce que je veux lui dire, à propos de ma vie affective. Ce qui me surprend plus que tout le reste réunit, puisque je n'aborde normalement jamais ce sujet avec quiconque, et j'ai même du mal de l'aborder avec la principale intéressée. Je redresse le regard vers elle quand elle en arrive à sa conclusion.


    | Tu sais, traditionnellement l'Ulfric et la Lupa forment un couple. Cruel, bien souvent. La Lupa s'occupe d'apprendre la reproduction aux jeunes loups, et l'Ulfric forme les jeunes. Mais au delà de ça, y'a toute une portée symbolique. Il existe des rituels... Disons que je ne me vois pas coucher avec Mary devant toute la Meute pour honorer la Lune. J'aime Isadora, et elle ferait une excellente Lupa même si ce n'est son choix. Soit on change les choses, soit la Meute se trouvera un autre Ulfric que moi après que j'ai exécuté la sentence de mon propre père. Je ne peux aller contre ma nature. |


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Mar 7 Jan - 22:39




Compte-rendu




« Ces deux gus » ? Roxane lève un sourcil en entendant ces mots. Elle respecte énormément les deux leaders de la communauté. Surtout Alan en qui elle a confiance, et avec qui elle aurait aimé partager de nouveau ce qu’ils avaient vécu. Une amitié naissante, et plus si affinités, que la métamorphe avait grandement apprécié. Mais le berger allemand était marié, et Roxane l’avait donc laissé à son bonheur. En tous les cas elle n’appréciait guère qu’on parle de lui ainsi.

Et la suite du discours d’Hayden continua de perturber la rouquine. Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? Qu’elle devrait prendre la tête de la communauté ? Il avait perdu la sienne, de tête ? Roxane n’avait rien d’un chef. Et les métamorphes ne lui faisaient pas confiance, voyant sa relation privilégiée avec leurs cousins d’un mauvais œil. Les métamorphes n’étaient pas des loups. Ils ne faisaient pas confiance à leur chef et ne donnaient pas leur vie pour lui, en tous cas pas de manière spontanée et naturelle.

« Sans Camille et Alan la communauté métamorphe n’existerait même pas. Ils vivent pour cette communauté. Les métas ne sont pas des loups, les rassembler n’a pas été facile. Ils ont mérité leur place de leader. Moi je ne suis qu’une méta qui fricote avec les loups à leurs yeux. Peu me font confiance. Je n’ai pas l’étoffe d’un leader. La communauté a besoin de Camille et d’Alan, pas de moi. Je ferai ce qui est en mon pouvoir pour assurer la survie de l’alliance, mais la communauté restera dans les mains de ses pères. »


La métamorphe se calme un peu tandis que la conversation dérive sur les conséquences du changement d’ulfric. Elle ne se voit pas leader, et cette pensée la stresse. Roxane n’est pas faite pour vivre en communauté, pas comme ça. Elle peut donner sa fidélité, son dévouement, à une personne, mais pas à une communauté. Les métamorphes sont bien trop sages et réservés pour qu’elle les apprécie suffisamment. Tant qu’ils resteront ainsi, elle ne pourrait pas les guider dans la direction qu’ils souhaitent. Ils ne la comprendraient pas.

Hayden lui explique ce qu’elle sait déjà sur le fonctionnement du couple dirigeant de la meute, sur un ton presque scolaire, avant de laisser sortir ce qui le tracassait vraiment. Les relations sexuelles avec Mary, et le manque de respect que le respect de cette tradition engendrerait vis-à-vis d’Isadora.


« Mary serait vexée en apprenant que coucher avec elle te rebute tant »


Elle a lancé cette phrase spontanément, sur le ton de la rigolade, mais elle a bien compris combien ça pèse sur le cœur du Loup.


« Alors c’est quoi que tu veux ? Un Ulfric et une Lupa qui guident la meute sans former un couple ? »


La métamorphe essaie de visualiser la chose, et les conséquences que ce changement aurait sur la Meute et son fonctionnement.


« En soi ça me paraît pas impossible, d’un point de vue pratique. Mais reste le problème des traditions. Celle-ci est ancestrale. La changer, c’est délicat. Comment les loups de la meute verraient-ils un Loup qui veut prendre la place d’Ulfric sans respecter l’ordre et les conditions qui ont toujours fait loi dans les meutes ? »


Après tout ce n’est pas comme si il s’agissait de changer une règle sans importance. Il s’agissait là des chefs de meute. Ce qui les concernait concerner toute la meute, et de très près. Certains pourraient voir ce changement comme une faiblesse de la part de leur nouvel ulfric, qui faisait passer son cœur et ses histoires personnelles avant la meute et ses traditions.


« Je peux essayer de préparer Mary à cette idée, en tous cas. Là-dessus je peux essayer de faire quelque chose. Mais restera le reste de la Meute. Ca risque de les chambouler, et ça je ne peux pas faire grand-chose pour l’éviter. »



_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Sam 11 Jan - 18:54

    J'essayais maintenant d'orienter Roxane vers ce qu'elle savait des métamorphes et comment elle pouvait se positionner vis à vis d'eux. Bien évidemment, les choses n'étaient pas de tout repos de leur côté, et je savais d'expérience que cela avait tout à voir avec les faiblesses inhérentes à leur structure communautaire des plus fragiles. Il semblait après tout que leurs difficultés constantes les empêchent carrément de se rassembler, ce qui forcément induisait tout un tas de problèmes. Leurs chefs n'en étaient pas de vrais, tout comme il semblait qu'ils avaient tous leurs propres intérêts qui primaient sur la communauté. Bien sûr, cela semblait impensable quand on s'intéressait de plus près à l'histoire des loups garous. Mais bon, s'il fallait être vraiment honnête... Nos deux groupes étaient gangrénés par la même merde, et c'était quelque chose contre lequel on ne pouvait malheureusement pas faire grand chose sans d'abord châtier les traîtres qui saperaient immanquablement le moindre de nos efforts. Je remarque cependant que la métamorphe hausse un sourcil quand je lui parle un peu vulgairement de ses deux chefs. J'imagine qu'elle doit tenir à eux. En attendant, d'un autre métamorphe qu'elle je n'en ai toujours pas vu la queue... Je ne savais pas vraiment quels étaient les rapports internes à leur groupe, puisque je n'avais jamais été à une de leur réunion. Tiens, ça m'étonnait d'ailleurs. Eux qui disaient volontiers qu'on les écartait, on n'était pas beaucoup invités chez eux... comment changer les choses ? Pour moi, il ne pouvait pas y avoir trente six solutions. Il fallait changer les chefs, un point c'est tout. Sinon, rien ne bougerait jamais. Ce qu'elle me dit ensuite ne me convainquait pas, mais bon, n'était elle pas mieux placée que moi pour faire ce genre de constat ? Sans nul doute que si...


    | Peut être, mais ce n'est pas parce qu'ils vivent pour la communauté qu'ils vivent pour l'alliance. Camille est en retrait depuis un moment. Et je ne connais pas Alan. Tu es la seule chez les loups qui fasse vraiment sens. Pour beaucoup tu fais presque partie de la Meute, alors que tes autres congénères... Beaucoup ont l'impression que nous sommes de supers alliés, tant qu'on vous protège, mais que passé outre de ça, il n'y a plus grand chose. |


    Je ne peux m'empêcher de remarquer que la plaisanterie de la jeune rouquine me touche bien plus que je ne l'aurais avoué de prime abord ; vexée en apprenant que coucher avec elle me rebute. Ce n'était pas ça... Mary était désirable, et mon loup désirait sa louve, c'était un fait. Bestiale et dominante... Elle avait bien plus à voir avec Isadora que toutes deux ne pourraient jamais l'avouer. Mais je n'aimais pas Mary, mes sentiments allaient à Isadora. Je me rendais compte également que cela pouvait, outre l'attaque contre son égo, toucher profondément Mary dans le sens où cela amènerait des ruptures profondes à nos traditions les plus anciennes. Cela l'atteindrait personnellement, mais aussi de manière plus collective. Je lui refusais le droit d'avoir un Ulfric, ce qu'elle avait cherché à avoir pendant des années avant mon père. Je lui refusais ce droit en même temps que celui d'exercer son pouvoir selon nos règles les plus ancestrales. Inutile de préciser que cela me touchait forcément de près... Roxane cherchait à comprendre ce que je voulais, du coup. J'offre un sourire triste à ma comparse.


    | Voilà Roxane, tu as compris mon dilemme. Ou je deviens Ulfric et tout change, bouleversant un peu plus les miens. Ou je deviens Ulfric et je tourne le dos à la femme que j'aime, et à ses enfants dont je suis terriblement attaché. Ou je tue mon père, et je m'évite tous ces problèmes, mais reste la question de la succession... Question insoluble que je dois résoudre seul. Je te remercie en tous cas, pour tes informations et tes conseils. Sans toi, beaucoup de loups et probablement de métamorphes mourraient encore de la folie de certains. Je te suis redevable. Et quoiqu'il puisse arriver à l'avenir, tu auras mon appui. |


    Je lui dis ça de manière assez solennelle ; l'honneur n'est pas un vain mot chez les loups garous. Je m'approche d'elle, lui souhaite bonne soirée après lui avoir déposé un baiser sur la joue. Roxane était gentille, impliquée et courageuse. Mais elle avait ses propres combats à mener. Restaient les miens que je me devais de remporter.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   Dim 12 Jan - 22:07




Compte-rendu




Roxane comprend qu’Hayden la voit un peu comme le ciment qui lie les métamorphes aux loups. C’est certainement elle la plus attachée à l’alliance parmi les métamorphes, et elle est la plus connue de son espèce parmi les loups. Mais elle ne souhaite pas prendre en main la communauté, pour la guider vers le maintien et le renforcement de cette alliance. Elle ne se voit tout simplement pas à une place de leader. Travailler main dans la main avec Camille et Alan, pour l’alliance, pourquoi pas ? Enfin si ces deux là sont encore capables de travailler ensemble.

« Oui je comprends, c’est normal que la meute aie plus confiance en moi qu’en les autres métamorphes. J’ai eu suffisamment l’occasion de prouver mon attachement à mes cousins lycans, mais ce même attachement à la meute a l’effet inverse sur les métamorphes. Je n’ai pas leur confiance. En tous cas pas suffisamment. »


Il a l’air triste. Fatigué et triste. Le sujet lui pèse. Prendre la place d’ulfric entraîne des conséquences dont il a parfaitement conscience. Et il ne veut pas avoir à les affronter sans s’y être préparé un minimum. Roxane ne voit pas pourquoi il lui raconte tout ça. Il lui fait confiance, ça ne fait maintenant aucun doute. Mais elle n’est pas la plus à même de l’aider à prendre ces décisions. C’est avec Isadora, avec Mary qu’il faut qu’il en parle. La métamorphe peut lui donner son avis, ou l’aider à réfléchir aux conséquences de l’une ou l’autre des solutions, mais elle doute que son avis lui soit vraiment utile.

Elle a écouté ce qu’il lui a confié, et elle se rend compte qu’il avait besoin d’en parler. Peut-être qu’en parler à quelqu’un d’ « extérieur » lui a fait du bien au final. Peut-être avait-il juste besoin de verbaliser ses peurs, sans crainte d’être jugé ou qu’une rumeur se crée. Car la métamorphe était digne de confiance, et il l’avait certainement compris. Aussi ne cherche-t-elle pas à le retenir lorsqu’il lui fait comprendre que leur entretien est terminé.


« De rien. J’espère que tout ça ne se terminera pas trop mal pour la meute »


Après une courte hésitation elle ajoute

« Et pour toi. Sois sûr de tes choix, et quels qu’ils soient, ne laisse jamais le regret t’envahir. Tu sauras faire les bons choix, et tu ne seras pas seul pour les assumer. »


La renarde le salue et l’observe quelques secondes s’éloigner, avant de s’éloigner à son tour, par un autre chemin. Personne ne doit savoir qu’ils se sont vus. Personne ne doit connaître l’objet de leur entretien.


_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  

~~~~~~~~~~~~~~~~


Fiche  -  Liens  -  RPs
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens :

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte-rendu [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommet CARICOM/USA: Compte-rendu du Forum de la diaspora
» Compte-rendu de partie 2 : Infinity Gauntlet
» [SAGA] petit compte rendu de bataille
» Compte rendu RP Enragé J4
» Compte rendu de la réunion du 21/10/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Forêts
-
Sauter vers: