AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Jeu 12 Déc - 20:53

Je ne savais au juste comment le prendre... La décision de Mak' de m'imposer son aide me mit du baume au coeur : je ne serai pas seul. Pas cette fois.

* J'ai de l'importance pour elle... j'existe... *

Peu importait jusqu'où cette jeune femme pourrait aller pour moi, cette constatation me fit du bien. On m'aimait. Tout le monde a besoin d'amour, d'exister aux yeux de quelqu'un. A la voir si déterminée, argumentant sur sa survie aux Années Sanglantes, je me dis que oui, Maka pouvait faire face à ce qui m'arriverait si jamais on s'occupait un peu trop de moi. Je souris doucement, heureux, mais aussi désireux de lui donner cette douceur qui semblait tant lui manquer, cet appui d'une épaule solide. Bon, d'accord, je suis un trouillard né, même maréchal ferrant et batailleur au besoin, j'ai la trouille de tout. Mon instinct équin, sans doute, balançant entre bagarre et fuite, suivant les situations.

Et puis, d'un autre côté, la savoir près de moi m'inquiétait... d'habitude, je devais seul me tirer d'affaire. Si Makayla s'engageait à me "sauver", ou en tout cas à m'aider... je devrais penser à elle en retour. Pas évident quand le premier mouvement est la fuite. Ou la morsure. Ou la ruade. Mes instincts animaux me forçaient souvent la main. Jusqu'ici, ça n'avait eu que peu d'impact, mais... là-bas, au musée... le Kelpie était apparu pour la sauver, elle, Makayla. Elle était un danger autant qu'une amie. Involontairement, je fronçais les sourcils à cette réflexion. Jamais encore je ne m'étais transformé pour protéger autrui, seulement pour me sauver, ou pour le plaisir de galoper, le nez au vent, frappant la terre ou la mer de mes sabots, sentir les muscles rouler sous ma peau, le souffle me porter toujours plus vite... La légende veut que Dieu nous ai créé de sable et de vent... et pour les Kelpie, il aurait rajouté un peu d'océan...

En attendant, les réponses de Makayla n'était pas faite pour me rassurer...

- Appelle-çà "recherche" si tu veux... c'est pareil...

Ils utiliseraient quoi ? des films ? des électrodes ? des courants électriques ? ou ils me tortureraient vraiment pour établir un tableau de correspondance "action-réaction" ? c'était très inquiétant, et je sentis ma peau frissonner comme si une mouche se posait sur la robe de l'étalon que j'étais, pour un peu, j'aurai couché les oreilles !!! c'était drôle de penser à ces réactions équines, là, dans le salon de ma petite maison de pierre battue par les vents. Dehors, les chiens ne faisaient plus de bruit, mais je les sentais tout proches, sans doute fatigués par leurs ébats. Le vent se levait, froissant les herbes sèches des dunes qui me coupaient du grand large, et faisant courir le sable au ras du sol, pour le moment, sans doute avant de le faire voler d'ici une heure, jusqu'à ce qu'il pique le visage imprudent qui pointerait le bout de son nez dehors. Les bourrasques, dans le coin, étaient terribles, mais je pressentais un vent constant, et fort. Les chevaux savent ces choses là, et tourne le cul au vent, en attendant que ça passe. Ou alors, ils galopent comme des fous, pour jouer avec lui... Je m'approchais de Makayla, lentement, ne la quittant pas des yeux, dans ce silence relatif où l'on entendait le feu derrière moi, et le souffle du large, timide encore, mais de plus en plus présent. Ma visiteuse n'avait pas relevé pour garder Failth au cas où... J'insistais pas...

- A deux... c'est mieux... murmurais-je comme en écho. Puis, plus fort : Tu comptes t'y prendre comment ?


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Jeu 19 Déc - 21:26

    Je ne savais pas trop dans quelle direction nous allions, mais nous y allions bien comme il fallait, c'était plus qu'une certitude. Ce ne serait pas simple, mais pour le moment, je n'avais pas véritablement de plan en tête, je voulais surtout aider mon ami et être un soutien quand il en aurait besoin. Après je ne pouvais pas être tout le temps avec lui. Il voulait continuer à vivre sa vie, alors je le laissais faire, il avait le droit. Mais s'il avait un problème, ou simplement pour discuter, se rassurer, il pourrait me contacter sans aucun soucis. En tout cas, je ne lui cachais pas les possibles vérités qui pourrait lui arriver si jamais il se faisait avoir. Je l'aiderais, mais je n'étais pas là pour lui voiler la face, qu'on se le dise. Je n'étais pas comme ça, j'étais franche, toujours ou presque. Il n'aimait pas que je lui dise ça, ça ne le rassurait pas apparemment, et si j'étais à sa place, je me ferrais du soucis, c'est sur mais il prenait les choses de façon plutôt positive, non ?

    " Oui, c'est ce qui pourrait arriver si jamais ils arrivaient à t'avoir, que tu le veuille ou non. Mais il n'y a pas de raison qu'ils te kidnappent ! "

    Je lui faisais un petit sourire, il n'y avait pas de raisons que ça arrive, vraiment pas. La réalité était dure à encaisser, cela ne faisait pas de doute, on pouvait faire pire comme situation, même si on était à un niveau que je n'avais pas rencontré souvent. Là dans l'immédiat, ça allait mais quand la tempête serait au dessus de notre tête, ce ne sera pas du tout la même chose assurément. Mais je n'avais pas beaucoup d'autres choses à offrir pour le moment, c'était comme ça. Il me dit qu'à deux c'était mieux me demandant comment j'allais m'y prendre.

    " Oui, à deux, on y arrivera plus facilement, de toute façon, il n'y a pas 36 solutions. Je ne peux pas rester à côté de toi en permanence. Si tu sens qu'il y a le moindre problème, tu m'envois un sms, ou tu m'appelle carrément, même si c'est une fausse alerte. Je ne suis jamais très loin, et je peux prétexter au boulot, une alerte quelconque pour déguerpir rapidement. Dans l'immédiat, il n'y a que ça à faire, et attendre que les choses se tassent. Peut être qu'au final, nous nous serons alarmés pour rien, mais il faut mieux prendre les devants ! "

    Oui, peut être qu'il ne se passerait rien même si je n'en étais pas du tout convaincue. Il y aurait des conséquences à un tel geste, même involontaire de sa part.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Mar 24 Déc - 13:34

Maka avait l'air tellement décidée à me protéger, y compris de moi-même, que cela forçait l'admiration. Et si je m'y mettais un peu, aussi, histoire de ne pas la laisser pédaler toute seule ? Que voulais-je ? et que ne voulais-je pas ?

"1 - vivre tranquille. Première certitude, sur laquelle je ne comptais pas revenir. D'un autre côté... si cette affaire tournait au vinaigre, serait-ce encore possible une fois découvert ?
2 - cesser de fuir. Le problème, je le sais, étant de vivre caché pour être heureux. Tout ce qui arrivait était entièrement ma faute.
(je souris). "Comment avais-je pu croire un instant que Mak' ait pu avoir besoin d'aide ?!!! elle était membre de la H.... je sais plus quoi ! L'élite humaine de la protection humaine.
3 - m'assumer, donc... faire une sorte de "coming out" à la gay. Ici, la plupart des gens croient aux Kelpies... J'ai donc une chance de m'intégrer... -au-moins, je ne suis ni un lupin, ni un non-mort !- : je fais partie du folklore, comme les fantômes.
Je sentais que mes arguments étaient franchement courts...


La faiblesse de mes idées en disaient longs sur mes véritables pensées : comment réagiraient les autres créatures à l'annonce d'une nouvelle race ?!!! à moins qu'elles ne sachent déjà que les Chevaux Ondins existent... Enfin, la jeune femme prit la parole. Visiblement elle avait cogité un petit moment, elle aussi... J'écoutais attentivement, me déplaçant pour m'installer sur l'accoudoir du canapé, face au feu. J'écoutais, et je regardais les flammes danser : voulaient-elles me dire quelque chose ? y avait-il aussi des lutins, des elfes et tout ça ? Mes pupilles scrutaient chaque mouvement d'ombre et de lumière tandis que la nuit noire nous protégeait désormais. Pas une lumière n'était encore allumée à la maison, juste celle, mouvante, vivante, des flammes léchant les restes d'une bûche. Cette ambiance semblait faite pour rassurer, et curieusement, je me sentais bien, malgré ce que disait Maka. Par des hochements de tête, je lui montrais que j'écoutais attentivement. Curieusement, le coup de ne pas avoir de raison pour me kidnapper ne fit rien pour me rassurer : était-elle si naïve ? ou tentait-elle de se convaincre elle-même ? Moi, je comptais toujours sur ces sociétés secrètes qui criaient toujours à la manipulation... Dieu seul sait ce qu'ils inventeraient cette fois : vampires ou loups-garous tentant de faire suivre une autre piste à l'ancienne HCV, trucages, malédiction divine, retour des anciens dieux, ... Même Mak' savaient que ses arguments étaient trop courts, comme les miens, d'ailleurs... on essayait tous les deux de se rassurer en se racontant n'importe quoi.

- D'accord, finis-je par dire. Je l'appellerai en cas de nécessité absolu, bien résolu à la laisser un maximum en dehors de ce... m*rdier.

Pour ce qui était de prendre les devants, ma copine avait raison. Mais on ne pouvait trop les prendre, au risque de passer à côté de la stratégie que les autres emploieraient -peut-être !- contre le Kelpie de la vidéo -moi !!!-.

- D'autres participants à cette nuit de cauchemars ont témoigné avoir vu un cheval ou pas ?

* Forcément !!! * m'écriais-je intérieurement : il y avait là humains, vampires et loups-garous, et je ne sais quoi d'autre encore. Je me repris en me raclant la gorge :

- Je veux dire... devant une commission de l'HCV ou un truc comme ça, pas seulement aux journalistes. Bref, vous avez eu des "plaintes" dans ce sens ?

Conscient de lui parler de son boulot, je me demandais si elle répondrait au non à cette question stratégique, ou si elle se contenterait de l'éluder. Je savais que si jamais les témoignages avaient été aussi loin, j'avais un sacré problème. Ouep...

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Jeu 2 Jan - 22:43

    Thomas voulait conserver certaines choses, ce que je comprenais pleinement, même si ça ne serait pas aussi simple que ce qu'il voulait bien croire. Il voulait donc vivre tranquille, cesser de fuir et s'assumer. Je ne disais rien de plus à ce niveau, si c'était ce qu'il voulait alors, je le laisserais agir à sa guise, sans toutefois faire en sorte de trop le livrer. On ne sait pas à qui nous avons à faire, parfois même nos plus proches collaborateurs peuvent se révéler être nos pires ennemis, mais que voulez-vous que l'on y fasse ? C'est comme ça. Si nous avions la capacité de lire dans les pensées et dans les coeurs, tout ce qui m'entoure serait tellement plus simple à vivre, je saurais à qui faire confiance et à qui ne pas faire confiance, mais je n'avais pas cette capacité là. Je ne faisais pas partie de ces personnes sur-humaines, différentes. J'étais une simple mortelle, et je le resterais encore un moment. Je n'avais pas l'intention de mourir ou de devenir une louve. Est ce que je pouvais devenir comme Thomas s'il me mordait ? Ou bien est ce que ce qu'il était se transmettait à la naissance ? Je me posais la question sans véritablement vouloir la réponse. J'étais humaine et je ne voulais pas changer, il faudrait me contraindre de façon violente pour que je change de nature. Mais je ne sais pas, ce genre de chose arrive parfois. Je disais donc à Thomas qu'il pouvait vivre sa vie, mais que si jamais ça tournait mal, il pouvait m'appeler. Je savais qu'il ne m’appellerait sans doute pas souvent, qu'il voulait me tenir éloigner de tout ça, alors je ferrais l'effort de l'appeler moi pour prendre de ces nouvelles. Il me demanda alors par la suite si des gens avaient témoigné avoir vu un cheval cette nuit là. Je souriais presque nerveusement à la question. Les gens l'avaient vu, l'avaient même filmé.

    " Les gens ont vu un cheval, oui. Ils t'ont même filmé. Mais cela ne sert à rien de reparler de cela. Les choses sont ce qu'elles sont, personne n'a encore la capacité à revenir dans le temps pour annuler les effets de tout ceci. "

    Même si cela arrangerait tellement de monde que cela ne soit jamais arrivé. Si j'avais cette capacité, je serais déjà revenue dans le temps, dès que j'aurais croisé Thomas, je l'aurais emmené vers la sortie la plus proche et quand tout se serait déclenché, je l'aurais évacué sans qu'il ne se transforme. Mais je n'étais pas une super héroïne. Je n'avais pas de capacité hors du commun. Je venais de lui ça de façon presque résignée. Peut être que je m'attachais trop à lui, je ne saurais dire.

    " Ecoute, on va faire comme on a dit, on verra bien ce qui se passe de toute façon. Il n'y a que le temps qui répondra à ces interrogations, mais ça ne va pas se calmer comme ça d'un seul coup, il va y avoir des remous ... "
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Sam 4 Jan - 9:27

J'aimais bien son idée de revenir dans le temps pour effacer certaines choses... je m'en serai servi... mais pour rester en Ecosse au lieu de fuir comme je l'avais fait pendant les Années Sanglantes. J'acquiesçais d'un simple signe de tête, un peu grave, peut-être. Maka se tut un instant avant de reprendre sur le thème des remous...

* Sûr qu'il va y en avoir, des vagues... *

Je ne me faisais aucune illusion, finalement. Mon instinct de protection à l'égard de Mak' s'avérait une véritable catastrophe pour moi. Ce qui m'étonnait était tout de même que personne n'ai songé à l'interroger, elle, puisqu'elle était la plus proche du "cataclysme"... Cà viendrait sans doute. J'insistais :

- A la PES... vous n'avez jamais relevé de cas comme moi ?

Etait-ce un mince espoir de trouver un autre Kelpie ? sans me l'avouer, j'espérais secrètement que la jeune femme me dirait : "oui... après des recherches poussées, on a retrouvé telle et telle chose concernant....". Je voyais bien qu'elle cogitait dur... Quelle sorte de questions pouvaient bien l'agiter ? Je tentais de deviner...

* Comment il est au lit ? il ressemble à un homme ou à un cheval ? * Je faillis pouffer à cette idée : valait mieux que je ressemble à un homme ! ah ah ah !!!

ou alors : * Quand il est un cheval, il mange du foin... est-il vraiment un animal dans ce cas, ou a-t-il encore son esprit humain ? * : c'était déjà plus intelligent, comme question, non ? Je la regardais par en-dessous mes sourcils, l'air parfaitement innocent :

- T'as quelque chose à me dire ? à me demander, peut-être... vas-y... c'est le moment ou jamais, tu sais... même si je ne sais moi-même pas grand chose sur moi.


Dehors, le vent se mit à souffler plus fort. Une tempête se préparait, et elle venait du nord. Bientôt, les vents balaieraient tout sur leur passage. C'est pour ça que la maison était bâtie à l'abri des dunes. Les herbes sèches se froissaient et se brisaient sous l'effet des bourrasques. J'observais un instant le feu : la cheminée tirait bien et aucun retour de fumée pour le moment. Juste les flammes qui montèrent un peu plus haut, attirée par la liberté iodée qui les attiraient.

- Je ne sais rien de ce qui existe... enfin, à part les lupins et les suceurs de sang... tu peux me parler des autres ? à quoi ils ressemblent, leurs habitudes, leurs caractéristiques...

J'avais une spécialiste sous la main, alors autant en profiter avant de me retrouver devant mes vieux ennemis, et sans doute d'autres choses qui ne manqueraient de rôder autour de chez moi, maintenant qu'ils soupçonnaient mon existence. La perspective d'aller vivre au fond de la mer, dans les eaux froides et noires de la mer du nord ne m'enchantait guère. J'avais lu tout ce qu'on pouvait trouver sur ces demeures abyssales où vivaient les Kelpies. Franchement, la chaleur de ma forge me manquerait... mais au-moins, là-bas, personne n'oserait me suivre. Sauf que j'ignorais où se trouvait ma maison sous les eaux, celle de mes parents, et que jamais encore, je n'avais tenté de fendre les vagues pour plonger dans les profondeurs.

* Et puis, j'ai dit : plus de fuite ! *

Mon regard se durcit. Oui, j'étais bien décidé à conserver ce que j'avais si chèrement acquis ici.

- Tu veux passer la nuit ici ? le vent pourrait te causer un accident... c'est pas très prudent, à moto... Je dormirai sur le canapé, et toi, dans ma chambre, en haut. Ou inversement, comme tu veux.

* Oh mon Dieu ! faites qu'elle dise "oui"... *

Une brutale envie de ne pas resté seul avec les ombres qui me menaçaient. Cette trouille viscérale et tellement équine... Evidemment, je ne montrais pas cette peur, mais ajoutais un peu précipitamment, pour qu'il n'y ait pas de mauvaise interprétation :

- En tout bien tout honneur, bien sûr !

Mais si des méchants se pointaient et la trouvaient là ? J'étais inquiet, tout de même... cheval, mon muscle peaussier aurait agité ma peau, mes oreilles se seraient tournées en tous sens, et mes naseaux se seraient dilatés, à la recherche d'indices... ma tête se serait redressée, et un antérieur aurait fébrilement frappé le sol. Mais... humain... je demeurais simplement immobile, quoiqu'aux aguets, l'oreille tendue, l'air de rien, et en silence pour ne rien rater de ce qui se passait autour de moi.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Mer 15 Jan - 22:15

    Il va y avoir des remous, ou alors, tout cela passera comme une lettre à la poste. Je n'en savais rien, mais à vrai dire, je ne voulais pas savoir. Adviendra ce qu'il adviendra, c'est tout, qu'est ce que je peux vous dire de plus à part reparler de ça en boucle, encore et encore ? Thomas me demanda donc si on avait relevé des cas comme lui, mais ce n'était pas le cas, à moins que l'on me cache des choses. Tous étaient des lycanthropes se transformant en loup, et non en cheval comme s'était son cas. Alors, à moins que des analyses soient falsifiées ce qui ne m'étonnerait pas au vue de tout le ramdam, il n'y avait pas eu de cas comme lui, pas de cas recensés officiellement. Peut être qu'il y a donc eu des précédents à son cas, mais que les experts scientifiques ne nous ont rien dit ou alors dès qu'il y avait un cas comme ça, ils en réferraient à l’échelon au dessus et nous n'en savions rien.

    " Je n'en ai pas connu, à moins qu'on ne me l'ai caché, ce qui au vu des évènements il y a quelques jours ne m'étonneraient guère Thomas. Peut être que dans la masse de lycanthropes, il y a aussi des kelpies, je ne sais pas. "

    Et j'étais franche avec lui. Si je connaissais quelqu'un comme lui, je le lui aurais dit, mais ce n'était pas le cas. Donc aucune piste où je pourrais chercher. Et je n'allais pas m'amuser à titiller les loups. Thomas me demanda alors si j'avais quelques choses à lui demander de plus sur ce qu'il était. Il n'en savait pas tellement lui-même alors, comment pourrait-il m'en dire plus ?

    " Tu sais que tu es un kelpie depuis quel âge ? Tu ne maîtrise pas ta transformation, si ? Euh, je crois que c'est tout après, je pense que je le sais, non ? "

    Oui, j'avais quand même trouver quelques questions à lui poser. Est ce qu'il saurait me répondre ? Sans doute, cela était vraisemblablement à sa portée. Mais lui aussi était avide de questions et de réponses surtout. Il voulait en savoir plus sur les semi-démons donc. Même s'ils étaient officiellement ennemis de la nation, ils n'avaient aucune caractéristique spécifique.

    " C'est bien ça le gros du problème. Les semi-démons n'ont rien de particulier. Ils n'ont pas d'odeur particulière, à côté de moi, tu ne fais pas la différence. Après, s'ils utilisent leur capacité, il y a moyen de le voir mais ce n'est que très rarement le cas. Ils ne font pas étalage de leurs capacités en général, donc c'est difficile de les repérer. "

    Et oui, impossible de faire la différence à l'oeil nu. Vous me direz, si les vampires sont un peu plus spécifique, il est difficile de voir si on croise un lupin ou pas, même s'il est possible de voir une différence. Puis, il me demanda si je voulais dormir ici. Il me disait que la tempête arrivait que je pourrais avoir un accident et tout. La tempête ressemblait à un prétexte pour que je reste ici, pour que je le protège.

    " Je n'ai pas peur de la tempête tu sais. Mais si tu veux que je veille sur toi cette nuit, je peux dormir sur le canapé et toi dormir sans crainte dans ton petit lit douillet ! "

    Enfin, si j'arrivais à dormir, parce que je sentais que je serais sur le qui-vive dès le moindre bruit suspect. J'étais comme ça, une femme d'action, et ça ne changerait sans doute jamais.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Lun 27 Jan - 15:32

Maka me semblait si forte, si déterminée... je l'étais aussi, avant, jeune, insouciant, fort, découvrant la vie, la croquant à pleines dents, ravi d'être humain, ravi d'être cheval... mais plus les années passaient, plus je devenais prudent, précautionneux, soupçonneux. Je me posais des questions sur ma nature, mais plus sur mes parents. Ado, je ne pensais qu'à eux. Maintenant, plus du tout. Je fronçais les sourcils à l'évocation de la possibilité d'un lien possible entre lycans et kelpies... Non ! je n'avais rien à voir avec cette engeance sauvage et avide de sang ! en même temps... dans les légendes, les Kelpies sanguinaires existaient aussi. Troublé, je gardais le silence.

- Je ne sais pas trop... La première fois que je me suis transformé, j'étais ado, peut-être 14 ou 15 ans... Une bande de gamins me poursuivaient pour me flanquer une rouste, seulement parce que j'étais un orphelin. D'autres étaient revenus à l'orphelinat salement amoché... alors, au début, je me suis battu (je souris) : distribution de coups de poings ! (je me rembrunis). Mais ils étaient trop nombreux, alors, j'ai fui... j'ai couru, comme un fou. Ils allaient me rattraper, et je mourrais. Je ne voulais pas mourir. Quand j'ai "repris confiance", j'étais au bord de la mer, les pieds dans l'eau. Mais ce n'étaient pas mes pieds, mais ceux d'un cheval ! J'ai eu peur. Je me suis évanoui. Un vieux pêcheur m'a ramassé et ramené dans sa bicoque. C'est lui qui a parlé du Kelpie, me demandant si j'en étais un, car j'étais nu sur la plage...

Je laissais du temps au silence, le temps de baigner la conscience de Mak', qu'elle assimile ce que je venais de lui dire, avant de poursuivre :

- Après j'ai essayé, en vain. Au début, je me transformais sous le coup de l'émotion, mais heureusement, toujours loin de tout le monde. Et puis, peu à peu, je l'ai maîtrisée... C'est absolument fabuleux, d'être un cheval !

Je semblais croire ce que je disais, en fait, je le croyais. Failth gratta à la porte, et je lui ouvris. Il rentra, trempé, heureux, sa copine sur les talons, et les chiens s'installèrent devant la cheminée, me passant devant juste en donnant un coup de truffe sur ma main, comme pour me remercier. Je leur dis : "je vous en prie !", et refermais la porte, tirant le verrou. Vu ce qui s'annonçait dehors, je préférais vraiment que Maka reste ici :

- Je te ferai un petit lit bien douillet, devant le feu de cheminée, alors !

Le vent redoublait de violence à l'extérieur, froissant les herbes sèches des dunes et fouettant la maison de grains de sable. Cet étrange bruit, moi, je le connaissais, mais je me demandais ce qu'en penserait Makayla. La soirée pouvait être longue, ou courte... Dans tous les cas, je ne voulais pas indisposer la jeune femme, aussi allais-je à la cuisine, remuer quelques casseroles, et concocter un plat de spaghettis. Je savais bien faire ça. La sauce tomate toute faite, je n'avais qu'à faire revenir des oignons... bientôt, de bonnes odeurs envahirent la maison. J'aimais ça.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Jeu 30 Jan - 15:53

[HJ : Vu que le sujet est là depuis un petit moment, je te propose qu'on le finisse rapidement, on pourra en faire un autre si tu veux ;) ]

    Il voulait donc que je lui pose encore des questions, pour que j'en sache autant que lui ou presque. J'en avais donc quelques unes qui m'étaient venues en tête et auxquelles il ne m'avait pas répondu me semblait-il. Il me répondit alors simplement mais assez sûrement à propos de ce qu'il était. Il ne se souvenait pas s'être transformé avant l'âge de 14 ou 15 ans. Est ce que c'était le cycle normal pour un kelpie ? Je ne savais pas trop, mais cet âge me semblait être bien tardif. Je pensais que cela se faisait plutôt en même temps que l'âge de raison ou de compréhension vers les 7-8 ans mais c'était sans doute différent pour lui. Il me raconta donc qu'il s'était transformé sans vraiment comprendre comment, comme il y a quelques jours durant cette soirée d'exposition devant les tirs des autres. Étrange qu'il ne se souvienne pas mieux de tout ça, et qu'il n'arrive pas à prendre conscience qu'il se transforme. Un pécheur l'avait alors retrouvé nu, lui parlant du kelpie. C'était logique, s'il s'était transformé sans en avoir conscience, ces vêtements avaient été détruits ou pratiquement. Mais depuis tout ce temps, c'était fou qu'il ne se maîtrise pas mieux. Il me dit alors que peu à peu il arrivait à se maîtriser mais de toute évidence, ce n'était pas encore ça.

    " Pourtant, à l'exposition tu n'es pas arrivé à te maîtriser. C'est étrange, non ? Tu as eu si peur que ça ? "

    Parce que s'il arrive à se maîtriser, et que ce soir là, il ne l'a pas fait, c'était qu'il avait du avoir une très vive émotion en lui, enfin, je ne vois que ça. En tout cas, il semblait aimé sa seconde nature, si l'on pouvait parler ainsi. Tant mieux vous me direz, il ne manquerait plus qu'il n'aime pas être un cheval. Il fit alors rentrer son chien qui était dehors en train de s'amuser. Il tira alors le verrou. Visiblement, il ne voulait pas que je prenne de risque à rentrer chez moi. Cela ne me plaisait pas tellement mais bon, il voulait quelqu'un pour le rassurer après tout ce que nous avions pu dire.

    " D'accord, je dormirais devant la cheminée alors. "

    Enfin, j'essayerais car je sentais que mon esprit serait sur le qui-vive au moindre bruit. Thomas s'en alla dans la cuisine, pour préparer le repas. Il était déjà bien tard.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Mar 4 Fév - 9:21

Comment lui avouer que... oui ! j'ai eu peur. Mais pas pour moi. Pour elle ! mais pas moyen d'avouer ça... alors :

- Je sais pas, oui... peut-être la proximité de tous ces vampires, là, juste au bout du couloir, la cohue... je... je devais sortir.

Ouhhhh ! l'affreux mensonge !!!! mais, je parvins à rester crédible, avec une voix assurer, et un regard visiblement tourné vers le passé, revivant la scène, sans doute. La buche craqua dans le foyer, me tirant de ma rêverie. Dehors, le vent soufflait de plus belle, accentuant encore l'impression de froid sur qui se promènerait par ce temps de chien. Je me rendis compte qu'en fait, c'était la première fois que je parlais ouvertement de moi, enfin, de moi dans ma globalité : mon moi cheval et mon moi humain. Et c'était bon, de pouvoir se confier, après toute une vie de fuite et de secret. Vraiment, cette fille me faisait du bien. En même temps, ce qui venait de se passer entre nous... pouvait aisément se retourner contre moi, comme cette vidéo pouvait le montrer. Soit que je sortirai de mon anonymat pour la protéger, soit qu'elle me trahisse un jour. C'était donc aussi la première fois que je me mettais sciemment en danger. Il était temps ! à 48 ans... je me demandais si les vampires avaient éprouvés le même sentiment de soulagement quand ils avaient fait leur coming out... peut-être... Maka voulait la cheminée, sans doute par peur du froid, je cédais rapidement, puis fis cuire des spaghettis que je mélangeais à un pot de sauce tomate toute prête, qu'on mangerait devant la cheminée. Ensuite, après la vaisselle, j'ai installée ma protégée dans un canapé débarrassé de ses coussins, tendu d'un drap housse, recouvert d'une couette bien chaude. Dès qu'elle fut couchée, je passais par la porte de la cuisine, emmenant Failth avec moi, pour nourrir les chevaux. Le vent m'appelait si fort...

Le Kelpie partit au galop, cette nuit là, après que l'humain eut ouvert l'enclos des chevaux. Ils galopèrent furieusement sur la plage, cette nuit là, dans la tempête qui se fracassait sur les côtes nords de ce morceau d'Ecosse, sauvage, où la mer semblait vouloir tout engloutir... Il me vint à l'esprit que, peut-être, je devrais aller voir au fond de l'eau, si je trouverais mes parents... Les chevaux poursuivirent leur cavalcade sur la plage, jusqu'à Aberlady, mais Failth aboya longtemps face à la mer où je venais de m'abîmer, luttant contre les vagues noires aux crêtes phosphorescentes...

Et puis, plus rien.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   Lun 10 Fév - 17:59

    Ainsi, il n'était pas arrivé à se maîtriser pour une raison qui m'échappait un peu, je dois l'avouer. Il s'était senti oppressé, il devait sortir de là, tout simplement. Et le meilleur moyen qu'il avait trouvé avait été de se transformer en cheval, pour sortir sans doute plus rapidement. Bref, cela n'avait plus tellement d'importance à présent. Je resterais là pour la nuit, ça ne me coûterait pas grand chose de toute façon. Demain, je retournerais au boulot, tout simplement. Enfin, rien de tout cela ne serait aussi simple à présent, c'était une évidence. La PES était en danger, elle était mise sur la touche, plus ou moins, mais peu importe, je continuerais à faire mon job. La conversation entre Thomas et moi se fit rare, il préparait à manger, quelques choses de simple mais qui allait très bien, puis il m'installa mon lit de fortune devant la cheminée. Je ne voulais pas dormir au cas où, mais au final, je ne luttais plus et j'arrivais à m'endormir, même si le sommeil n'était pas le plus profond que j'avais pu connaître. La nuit fut courte, je n'arrivais plus à dormir alors qu'il était encore très tôt. Je n'entendais pas de bruits dans la demeure. Avait-il finalement choisi de fuir loin d'ici ? Le kelpie l'avait-il emporté sur l'humain cette nuit-là ? Possible, je ne savais rien. Il n'y avait pas de mots sur la table, ni ailleurs. Il était partie pendant que je dormais sans doute pour ne pas m'alarmer plus qu'il ne fallait. La tempête au dehors semblait s'être un peu calmée. Je cherchais alors un morceau de papier, ainsi qu'un stylo. Je ne pouvais pas partir comme ça. J'écrivais ainsi ces quelques lignes.

    " Salut Thomas.
    Je ne sais pas où tu es, mais je sais que tu reviendra ici alors je t'écris ces quelques mots. Tu sais comment me trouver et me contacter. Alors si tu es en danger, je compte sur toi ! J'espère bientôt te revoir. Maka. "


    Simple, mais je n'avais pas besoin d'en dire plus. Surtout si sa maison venait à être fouillée, ou sacagée et qu'il n'avait pas le temps de voir le petit mot. Je prenais donc mes chaussures, ma veste et mon casque, et je prenais la route, pour voir l'avenir d'un oeil nouveau, connaissant à présent l'existence d'une nouvelle race, qu'il faudra protéger, coûte que coûte, quitte à prendre de gros risques, je n'étais plus à ça près.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Il me faudrait quelques explications - [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» On ne se serait pas déjà croiser quelques parts ? [Livre 1 - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Alentours
-
Sauter vers: