AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyLun 9 Sep - 10:01

La rouquine se regarde une dernière fois dans le miroir avant de partir. Ses cheveux lâchés sur ses épaules. Un haut à lacets et un gilet noirs accompagnés d’un pantalon assez simple, la laissant libre de ses mouvements. Un maquillage très léger, un simple trait de Khôl et du mascara. De quoi perturber ses interlocuteurs pendant qu’elle s’occupera du contenu de leur portefeuille. Il y a un moment qu’elle n’est pas descendue en ville, mais elle a besoin de se remplir un peu les poches.

Le bar qu’elle a pris pour cible se trouve en centre-ville. Elle ne l’a pas choisi par hasard. Elle sait que de nombreux hommes seuls s’y rendent en quête de compagnie, emportant souvent d’importantes sommes d’argent. Des cibles faciles pour la voleuse qu’elle est. En passant la porte elle sait qu’elle ne s’est pas trompée. Les regards de nombreux hommes la suivent tandis qu’elle se rend au bar de sa démarche furtive. Elle se maîtrise. Elle n’aime pas les regards, ni les endroits trop fréquentés. Mais ce sont des choses qu’elle doit surmonter pour se faire un peu d’argent facile.

Arrivée au bar elle commande une vodka limonade qu’elle commence à siroter en prenant un air absent. En réalité elle observe les autres clients du bar. Elle fait un tour olfactif de la pièce. Des odeurs d’alcool principalement, et d’humains. Apparemment pas d’autre métamorphe ce soir. Tant mieux. A chaque fois qu’elle en croise ils tentent de sympathiser avec elle, ce qui a le don de l’énerver. Ce n’est pas parce qu’on est de la même race que l’on doit être amis.  Et elle n’est pas là pour se faire des amis.

Une première victime s’approche. Un homme d’une trentaine d’années,  plutôt alcoolisé. Il entame la conversation sur un compliment peu original. Elle lui répond avec un sourire timide afin de le mettre en confiance. La conversation se poursuit, banale. Lorsque l’homme sort son portefeuille pour payer une prochaine tournée de boisson, elle ne rate pas l’occasion. Faisant semblant d’hésiter sur la boisson qu’elle veut, elle lui fait détourner le regard, laissant par la même occasion son portefeuille posé sur le comptoir. Il ne faut pas plus de 5 secondes à la jolie rousse pour alléger ce dernier d’un billet de 20 livres. Elle ne prend pas plus, pour que l’homme ne remarque rien. Il lui paye une boisson, qu’elle prend en le remerciant (ses remerciements valent également pour les 20 livres qu’elle lui a subtilisé) avant de s’éloigner en feignant d’avoir reconnu quelqu’un de l’autre côté du bar.

Une soirée fructueuse qui s’annonce.
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyLun 9 Sep - 18:57

    La nuit est tombée. Il est l'heure de sortir. A l'instar de ces vampires, sans en être un moi même. Sans pour autant être tout à fait humain. Le temps, les évènements, et Krystel bien sûr, ont changé tout ça. Aujourd'hui, je suis quelqu'un d'autre. Quelqu'un de neuf, au propre comme au figuré, du moins d'une certaine manière. Après tout, mon corps tout entier a été biologiquement « réparé » de presque rien alors que j'étais retrouvé mourant il y a un an dans la lande, lors de la bataille finale des Années Sanglantes. La Reine, dans son infinie mansuétude, a choisi de sauver son serviteur. A ce moment là, je n'étais plus qu'une masse informe d'os, de chairs, de muscles et de nerfs à vifs, les pouvoirs démoniaques m'ayant littéralement mis en pièces alors que je m'attaquais à Caim de manière frontale. Peu importe. Tout cela appartient au passé. Désormais, je ne suis plus le même homme. Plus que jamais proche de la Reine, je suis devenu son Servant Humain. J'ai eu accès à de nouvelles compétences, et acquiert une grande partie de la force de la puissante et ancienne vampire que je sers. Je suis plus que son serviteur dévoué, je suis son compagnon humain. Nos corps et nos consciences communiquent sur un plan incroyablement différent et nettement plus précis que le commun des mortels ou des immortels. Pourtant, cette proximité est parfois très complexe, lourde à assimiler et à accepter. Il faut se faire à l'évidence que je n'aurais plus jamais rien de secret, et que je partagerais chaque instant du reste de ma vie avec cette femme. En soi, j'ai déjà accepté cet état de fait depuis le tout début, mais j'ignore si la réciproque est la même. Après tout, Krystel a l'habitude de ce lien puisqu'a déjà eu d'autres servants par le passé. Parfois, je me sens comme ça ; plein de pensées, de questions. Tout sauf concentré. Or, quand on fait comme moi un travail particulièrement dangereux, on a besoin de toutes ses capacités, physiques ou mentales, si on veut un minimum garantir sa survie et l'efficacité de ses actions.


    Ce soir, je me sens plein de trop de choses, trop de ressentis, de pensées, de souvenirs, me parviennent de Krystel et se superposent aux miens. Je prends ma veste noire, que j'enfile. Ce soir, je sors. Pas d'objectif particulier, et je ne serais meme pas directement armé. Trop dangereux avec toute cette sécurité depuis le carnage du musée Kelvingrove. Je me décide pourtant par prendre un flingue et quelques chargeurs que je laisserais sous mon siège, attaché avec du gros scotch. Dans les quartiers un peu chaud, on a tendance à se faire vite refroidir si on ne prévoit pas une petite laine... A quoi consacrer ma soirée, si ce n'est pas pour le travail ? A boire un verre, s'entretenir des rumeurs en ville, de ce qu'il se dit dans les bas fonds. Tout, dans mon métier, est important à savoir. Des difficultés de telle entreprise à la rumeur de la nomination d'un nouveau chargé de mission urbaine en passant par les délicats ragots sur les vampires, les membres de la PES ou les loups garous. Sans parler des démons. Peut être qu'aller simplement en ville permettra même de me mettre sur la piste d'un autre semi démon ? Allez savoir...


    Je rejoins rapidement le centre, et laisses ma voiture dans un parking sécurisé. Plus épargnés par les contrôles et aussi protégé des découvertes extérieures. J'échoue au Celtic Pub, ce qui me permet de me fondre très vite dans la foule. Je commande un whisky. Je refuse poliment une dame qui me propose un verre à boire, alors qu'elle semble intéressée par tout sauf par le dit verre. Partir si tôt serait improductif. Je continue de regarder et d'écouter ce qu'il se passe autour de moi quand mon regard accroche quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Une crinière rousse, que j'ai déjà vu quelque part. Immédiatement, je suis submergé par des souvenirs d'une fusillade, de mort et de sang. Elle est un loup garou, que je pensais avoir supprimé avec son groupe dans la lande écossaise voici des lustres, en plein cœur des Années Sanglantes. Ainsi, elle en a réchappé ? Comment a t'elle fait ? Bien entourée, je la vois se livrer à un drôle de manège. Je me rends compte que sans les perceptions améliorées héritées de Krystel, je n'aurais pas compris ce qu'elle était en train de faire. Je souris doucement en buvant mon whisky. Je contourne le bar de l'autre sens pour suivre son mouvement. Quand elle arrive, je me retourne et demande au barman deux whisky. Et quand elle arrive à mon niveau et me contourne, je me retourne, les verres à la main.



    | Un verre, mademoiselle ? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMar 10 Sep - 1:44

Pas le temps d’aller s’installer que déjà un autre poisson mord à l’appât. La jolie rousse se retourne pour jauger du regard celui qui l’a ainsi interpellée. Un brun, un peu plus âgé qu’elle, l’air propre sur lui, une tenue plutôt classique. Le genre d’homme qui doit bien avoir quelques billets en trop dans son portefeuille. Preuve en est des deux whiskeys qu’il vient de commander. Un pour lui, et un pour elle.

La métamorphe inspire discrètement, cherchant à déterminer le taux d’alcoolémie de cet homme entreprenant. Odeur banale, comme celle de tout humain, mais surtout vierge de tout alcool. Il va falloir le faire boire un peu, ou user d’autres méthodes pour atténuer sa vigilance. Elle s’apprête à stopper son interrogatoire olfactif et à répondre à son invitation lorsqu’elle décèle une note étrange dans le panel d’odeurs sans intérêt de l’homme. Une note étrangement froide. Comme une absence d’odeur. Un trou. Elle cherche à approfondir ce phénomène mais la note s’est déjà perdue dans les autres, et elle doit lui répondre si elle ne veut pas qu’il s’impatiente et la trouve étrange. Il ne faudrait pas lui donner des raisons de se méfier d’elle.


" Je ne voudrai pas vous laisser boire ces deux verres seul. On dit que boire seul porte malheur. "

Laissant de côté cette impression étrange que lui a laissé ce fantôme d’odeur pour se concentrer sur sa nouvelle cible, elle lui adresse un sourire timide en passant la main dans ses cheveux.

Je ne crois pas vous avoir déjà vu ici. Vous êtes nouveau en ville ?

Elle entame sa boisson tout en le regardant dans les yeux. Une manière de l’inciter à faire de même qu’elle a expérimenté à plusieurs reprises. Elle ne tente rien de concret encore, attendant de voir le niveau de méfiance de l’homme ainsi que sa vivacité. Pour le moment il lui semble bien sûr de lui. Un bon point pour elle. C’est en étant trop sûr de soi que l’on commet des erreurs, où que l’on juge mal les gens.
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMar 10 Sep - 18:47

    Je vois la jeune femme se retourner sur moi quand je l'interpelle à son passage. Elle me jauge du regard, mais je me doute que ce n'est pas pour savoir si je suis un bon parti pour un peu de compagnie masculine en fin de soirée. Non, paradoxalement, son regard ressemble un peu au mien. Détaché, professionnel, elle et moi ne regardons pas quelqu'un sans but précis en tête. Le sien, je l'ignore. Mais elle en a un. Son regard remonte lentement vers mes yeux une fois qu'elle a fait le tour de ma personne, de manière relativement discrète mais non moins évocatrice. Nous restons plantés là un instant, sans bouger et sans réagir, alors qu'elle continue de me regarder. Se souvient elle de moi ? Les choses sont peu probables. Elle en a tellement bavé la nuit de notre rencontre qu'elle n'a pas du remarqué qu'il y avait des humains parmi les vampires qui ont massacré ses congénères loups garous. Et si je suis moi même certain, c'est parce qu'avec le temps et l'expérience j'ai appris à faire attention au moindre détail. Et aussi, parce que n'ayant plus d'existence propre, de loisirs, d'autres occupations que celles qu'on me confie, j'ai développé avec le temps une mémoire importante. Je ne me rappelle pas forcément de tout, mais mon esprit fonctionne par mots clefs. Pas sûr que j'aurais reconnu la jeune femme sans sa tignasse rousse, si particulière qu'on ne pouvait que s'en rappeler. L'instant s'éternisa un moment de plus, avant que finalement la rouquine n'accepte mon invitation à boire un verre.


    Invitation purement sadique et emprunte de curiosité de la part d'un mec qui a tué des copains à cette personne. Je souris à ses paroles. Si boire seul portait malheur, cela expliquait beaucoup de choses dans mon existence.



    | J'admire votre sens du sacrifice! |


    Petite plaisanterie qui me fit sourire un peu plus, et qui balisait notre conversation selon les termes qu'elle définissait ; elle m'accompagnait mais pour une raison particulière. Je souris encore de manière un peu énigmatique à sa question suivante.


    | Oh non, je suis en Ecosse depuis bientôt dix ans. Mais ça fait des années que je ne suis plus un habitué des bars écossais... |


    Elle accroche mon regard et boit. Je vide mon verre d'un trait et le retourne sur le bar, qu'on m'en remette un second.


    | Que faites vous dans la vie, miss....? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyJeu 12 Sep - 1:13

Les sourires de l’homme ne laissent pas de doute à la petite voleuse. Il n’est pas insensible à ses charmes. Cependant elle a l’impression de déceler dans certains de ses regards et de ses gestes une certaine retenue qu’elle ne comprend pas. Est-ce simplement de la maîtrise de soi ? Il va falloir attendre encore avant de passer à l’action. Il est bien trop attentif pour être dupé.

10 ans vraiment ? Et je ne vous ai jamais croisé ? Effectivement vous ne devez pas sortir très souvent ? Puis-je vous demander ce qui vous a fait quitter votre tanière pour atterrir ici ?


Le faire parler de lui afin de reporter son attention sur sa personne. Eviter ainsi qu’il épie ses mouvements. La réponse l’intéresse assez peu. En revanche elle observe avec attention son comportement. Où regarde-t-il lorsqu’il réfléchit ? Quels sont les mots qu’il emploie ? Tous ces détails insignifiants sont pour elle une foule de renseignements qui lui permettront de mieux cerner sa victime, et de frapper au bon moment sans qu’il ne remarque rien.

Sa manœuvre pour l’amener à boire a apparemment fonctionné puisqu’il vide son verre en quelques secondes avant d’en demander un autre. Si il continue sur cette lancée son self-control va en prendre un coup, ce qui arrangerait grandement la rouquine qui attend son heure. Elle reprend une gorgée avant de répondre à sa question.

Sara. Sara Douglas. Je suis secrétaire, rien de bien passionnant malheureusement.


Elle avait donné un faux nom évidemment. Elle ne donnait jamais son vrai nom, au cas où sa victime ne se rende compte de quelque chose. Un faux nom était une mince protection, mais elle se sentait plus à l’aise ainsi.


Vous connaissez maintenant mon nom, il me semble que j’ai le droit de connaître le votre ?


Les doigts de la voleuse commencent à la démanger. Elle a déjà 20 pounds en poche. Une belle somme, mais elle est loin des objectifs qu’elle s’était fixé pour la soirée. Encore quelques minutes et elle passe à un autre pigeon si celui-ci ne baisse pas sa garde.
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMer 18 Sep - 20:02

[HJ désolé c'est vraiment nul >>]


    La jeune femme est décidément immanquable. Plus j'y réfléchis, et plus je me dis qu'elle doit laisser forcément des souvenirs à tous les hommes qui ont croisé sa route. Entre son apparente fragilité et la couleur si forte et vive de ses cheveux, il y a une évidence qui s'impose ; ces différents aspects très particuliers poussent forcément ses interlocuteurs à se rappeler de quelqu'un d'aussi unique, alors que notre regard est forcément attiré vers elle. Je parlais sans tenir compte d'un éventuel désir charnel. Mon interlocutrice lycanthrope était jolie, oui, elle l'était indéniablement. Et charmante. Ce n'était pas forcément le style de femme qui captait physiquement mon attention pour la simple et bonne raison que je m'étais toujours totalement maîtrisé là dessus depuis ma « transformation » sous l'emprise de Krystel. En fait, ce n'était pas tant qu'elle n'était pas mon type de femme, mais tout simplement que je n'avais plus d'idéal physique féminin bien défini. Forcément, ça brouillait encore un peu plus les cartes qui étaient les miennes, et ce n'était pas forcément pour me déplaire. Moins on me comprendrait, moins on pourrait anticiper mes réactions et donc moins je serais vulnérable. Je n'avais plus le droit à l'erreur aujourd'hui quand on me disait que j'avais la sécurité et même la vie elle même de la Reine entre les mains, ou plutôt dans ma tête et dans mon torse. Si n'importe quel rouage de la machinerie biologique qui me tenait en vie se barrait en sucette, les conséquences pourraient être désastreuses. Et je ne parle pas de ma propre mort, qui m'indiffère depuis le temps. Cela dit, ma compagne de whisky me posa plusieurs questions, qui me firent machinalement sourire. Je n'avais plus à me poser de questions sur mon personnage depuis longtemps, puisqu'il avait jadis été une seconde peau.


    | En fait, si. Mais pas vraiment pendant les Années Sanglantes... Auparavant, si. Mais à ce moment là, vous deviez être fort jeune. |


    Ensuite, elle se présente. Sara Douglas, secrétaire. Je n'ai aucun moyen de savoir si elle dit ou non la vérité, alors je préfère considérer de facto qu'elle ment. Par expérience, les gens simplifient toujours la réalité ou la déforment en parlant d'eux mêmes. Tout comme quand ils sont métamorphes, semis démons ou loups garous, ils ont encore plus de choses à cacher et donc à enjoliver pour faire avaler leur histoire à monsieur tout le monde. Je ne sais pas pourquoi, je décide de continuer à compartimenter alors que je ressens l'étrange désir de commettre une imprudence. Pourquoi toutes ces pulsions ? Probablement la connexion psychique avec la Reine, qui obéit en partie aux siennes quand je contrôle les miennes. J'entrechoque mon second verre contre celui de la jeune femme.


    | Philipp Rawne, commercial dans une imprimerie. Vous deviez rejoindre quelqu'un ici, un homme, une femme... Ou des amis? |


    Tes amis sont morts dans la tourbe, le corps truffé de mes propres balles et tapissant la végétation de leur sang. Et bientôt, ce sera ton tour, petite rouquine.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptySam 21 Sep - 1:36

Il avait posé la question qu’ils posaient tous au début de la conversation, ce qui la fit sourire légèrement. Etait-elle venue retrouver quelqu’un. Bien sûr la question pouvait semblait anodine, mais en général c’était une manière de vérifier si elle était disponible, si ils risquaient de voir débarquer un mari jaloux. La petite voleuse était rodée. Elle répondit donc presque aussitôt ce qu’elle savait être la meilleure réponse pour mettre en confiance son interlocuteur et le pousser à baisser encore un peu plus sa garde.

En fait j’étais venue rejoindre une amie, mais elle a eu un empêchement. Malheureusement elle m’a prévenu trop tard, donc tant qu’à être ici, autant passer la soirée en bonne compagnie.


Evidemment elle ponctue sa phrase d’un sourire charmeur et remet en place une mèche de cheveux qui lui tombe devant le visage. Encore quelques minutes et il perdra toute vigilance à son égard, elle en est sure.

Et vous, Philipp, qu’est-ce qui vous amène au Celtic ?


Il n’avait pas répondu la première fois qu’elle avait posé la question. Sans doute un oubli de sa part. Peut-être avait-il été troublé. A moins qu’il ne lui cache quelque chose et qu’il ait donc préféré ne pas répondre, de peur de se révéler. Lui reposer la question de manière anodine lui permettra d’en avoir le cœur net. Tout en l’observant du coin de l’œil derrière la mèche qui a obstinément repris sa place, elle reprend une gorgée de whisky.

Il met du temps à baisser sa garde. Ses cibles précédentes se sont laissé manipuler bien plus facilement. Mais ce n’est pas pour déplaire à la rouquine. Un peu de difficulté ne fait pas de mal. Si elle ne tombait pas de temps à autre sur des hommes plus résistants elle finirait par perdre son habileté et sa prudence.

HRP:
 

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyDim 22 Sep - 16:43

    Le sempiternel masque que j'affichais, cette couverture quasiment parfaite que personne n'avait pour l'instant réussi à percer à jour. Je l'employais au point d'en abuser presque, parfois, mais le plus important était qu'elle fonctionnait dans presque chaque cas que je rencontrais. Réarranger son discours en ponctuant de petits mensonges et de grandes omissions un parcours de vie réel permettait de l'éloigner suffisamment de la vérité pour être un autre, alors qu'il était suffisamment proche d'une histoire personnelle déjà vécue pour pouvoir être facilement approprié et défendu. J'avais beaucoup lu pour me bâtir ce que j'étais venu à appeler mes « identités de travail », c'est à dire mes couvertures. Je bénéficiais en outre de l'avantage d'un appui financier et matériel proprement hallucinant en pouvant utiliser les fonds propres à la monarchie vampirique. L'avantage d'être le servant humain de la plus vieille vampire foulant ce monde... Sans aucun doute ! Enfin, je tirais le principal bénéfice de cette couverture aux relents passéistes ; j'étais à même d'engager des discussions et de jouer sur un terrain éminemment plus social et affectif que ce que j'étais désormais naturellement porté à faire en règle générale. Comme là : je ne pouvais que me sentir comme un poisson dans l'eau en entrant dans un jeu de séduction avec une jeune femme inconnue et séduisante. Je ne devais pas avoir loin de dix ans de plus qu'elle, au moins ! Ou en tous cas pas loin. Mais cela ne me dérangeait pas, puisque ma couverture s'en accommodait très bien. Le tout était de ne pas perdre en concentration, ce que je parvenais pour l'instant à maîtriser. Elle aussi, se débrouille très bien au jeu de la séduction. Une ouverture sur sa disponibilité, un compliment sous jacent à ses propos et une allusion physique lorsqu'elle remet en place sa mèche de cheveux. La jeune loup garou se montre avenante.


    | C'est exactement ce que je pense, ravi que nous soyons sur la même longueur d'onde Sara! |


    Un objectif se dessine peu à peu, issu d'une véritable déformation professionnelle. Je ne suis pas venu pour ça, mais ça peut quand même être l'occasion d'amener encore un peu plus de sécurité dans ce monde, non ? La séduire, nous isoler, et la tuer. Facile, si je réussissais au moins la seconde de ces étapes. Pas besoin de mon arme tant que je parvenais à la surprendre avant sa transformation, mais par sécurité, un petit tour dans ma voiture pour récupérer du matériel ne serait pas de trop. Encore restait il à goupiller correctement cette ébauche de plan ; j'hausse les épaules quand elle me demande ce que je suis venu faire ici.


    | Oh, comme tout le monde j'imagine ! Boire un verre ou deux. Ou trois, dis je en riant en constatant mes deux premiers verres déjà vides. Rencontrer des gens, discuter un peu... sachant que vous n'attendiez pas d'homme, ça vous dérange si je vous dis que je vous trouve très séduisante, Miss Douglas ? Votre compagnie est rafraîchissante quand on trouve beaucoup d'alcoolos dans le coin en temps normal. |


    Oui, l'ancien Torben qui sert de base à cette couverture a un défaut majeur. Il est lourd mais direct dans son approche de la séduction. Mais si je voulais être honnête avec moi même, je me sentais autrefois bien plus conquérant alors que la majorité du temps un seul désir insatisfait me guidait sans cesse : le meurtre.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyDim 29 Sep - 21:30

La jolie rousse commence finalement à trouver la compagnie du brun agréable. Sur que ça lui change de ses cibles habituelles, qui tombent dans le panneau en quelques minutes, et sont en général trop alcoolisés pour que la conversation n’atteigne des sommets. Elle ne perd pas son objectif de vue bien sûr, et elle sautera sur l’occasion lorsque celle-ci se présentera. Mais après tout ce n’est pas un problème si elle doit attendre un peu pour obtenir un billet, une montre ou tout autre objet de valeur.

Il est vrai que vous buvez bien vite, je n’en suis encore qu’à mon premier verre.


Verre qu’elle s’empresse de terminer tout en écoutant le brun enchaîner sur un compliment non dissimulé. Compliment auquel elle répond par un sourire enjôleur et un regard en coin.

Votre compagnie n’est pas désagréable non plus. Il semble que ma soirée ne soit finalement pas si mal partie, malgré le lapin que l’on m’a posé.


Ce sera peut-être son dernier « client » de la soirée. Il n’a toujours pas baissé sa garde, et il semble tenir l’alcool, donc elle ne peut apparemment pas compter sur une négligence de sa part, en tous cas pas due à l’alcool. Si elle continue à le séduire peut-être laissera-t-il tomber sa garde ? Elle pourrait se contenter de trouver une excuse pour partir, et changer de bar, partant à la recherche de cibles plus coopératives, mais ce serait bien trop facile. Et elle a envie de voir où cette petite conversation peut aboutir. Maintenant qu’elle a trouvé un jouet un peu résistant, elle ne va pas le laisser partir sans avoir ramené un petit trophée.

Commercial donc ? Ca consiste en quoi au juste ? Vous allez frapper à la porte des gens pour leur vendre des produits dont ils n’ont pas besoin ?


Un cliché évidemment. Elle se doute que ce n’est pas le cas. Mais le taquiner devrait le faire tomber un peu plus sous son charme. Et les yeux malicieux qu’elle affiche devraient lui faire deviner ses intentions. Enfin pas son but final, qui est de lui dérober quelque chose, mais l’étape intermédiaire.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMar 8 Oct - 16:57

    Le but affiché était tout autre que celui que je poursuivais au fond de moi. Pour autant, il fallait quand même se rendre compte de la corrélation évidente pour le spectateur qui me connaissait, c’est-à-dire que l’attitude que j’affichais était éminemment proche de ce que je faisais en temps normal, mais sous une autre forme. Invariablement, lorsque j’identifiais une cible, il fallait ensuite que je l’isole pour la faire parler ou la mettre à mort. Dans les deux cas, le résultat final était souvent le même ; un nouvel assassinat brutal et inexpliqué et beaucoup plus de questions que de réponses dans la presse ou les dossiers des enquêteurs. Mais si d’ordinaire je manœuvre ou tend des pièges, l’attitude que j’employais ce soir était dictée par la nécessité ; il fallait que je me montre discret pour manœuvrer cette lycanthrope de sorte à pouvoir ensuite m’adonner au genre de tête à tête dans lequel j’excellais le plus. Le charme, la séduction, cela n’avait plus pour moi quoi que ce soit de plaisant ; il s’agissait parfois d’une basse nécessité professionnelle que je me devais d’exécuter. Bien que la jeune femme était jeune, jolie et d’apparence gentille, elle ne pouvait pas vivre. Elle faisait partie d’une engeance qui était brutale et surtout, incontrolable. Je ne pouvais pas prendre le risque qu’elle sorte contaminer quelqu’un sans en avoir conscience ; le risque était bien trop grand et les conséquences bien trop funestes. Comment devais-je m’y prendre ? En utilisant des ressources tout droit venues de mon passé. Je lui offre un sourire mystérieux et complice, quand elle me dit que la situation n’est pas désagréable pour elle. Si elle est sincère, j’ai conscience d’avoir fait une partie du chemin.


    | Espérons que je n’en vienne pas à vous décevoir… |


    Mon ton était amusé, presque taquin. Je laissais sous-entendre que peut être, je pouvais me montrer sous le jour du mauvais garçon. Le bad boy authentique, le type un peu mystérieux qui se cache sous sa veste noire et ses vêtements communs mais pratiques. Un type au visage rude, qu’on ne penserait pas à embêter. Laisser entendre aux femmes que les choses ne sont pas forcément de tout repos a tendance à faire fuir les plus calmes, les plus discrètes. Les plus aventureuses sont le plus souvent curieuses, presque avides d’en savoir plus. Même si au fond d’elles-mêmes elles ont conscience qu’elles finiront probablement déçues. C’est dans leur nature profonde. Et c’est dans la mienne de percer à jour leurs faiblesses. La jeune femme me taquine et me charme. Je rebondis, vaillant dans ma contre offensive.


    | Non, je vais aller chez eux et créer de nouveaux besoins. Si je voulais me montrer présomptueux, peut être vous avouerais je que créer des besoins chez vous… Celui de vous arrêter sur mon passage, de boire un, deux ou trois verres avec moi, de discuter. Et qui sait ? |


    Je signalais au serveur que nos verres étaient vides. Si elle buvait, elle serait une cible plus facile au moins de façon provisoire.


    | Vous seriez opposée à sortir d’ici avec moi. Aller danser peut être, sauf si vous avez mieux à proposer ? |


_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyJeu 10 Oct - 0:50

La taquinerie a porté ses fruits et la réponse de Philipp poursuit sur ce ton de badinage et de séduction.

Et vous offrez des verres comme ça à tous vos clients ?

L’homme, profitant du passage du barman, offre une nouvelle tournée de whisky, que Roxane accepte bien évidemment. Elle ne va pas refuser des verres gratuits, ce n’est pas son genre. La métamorphe lève son verre pour trinquer avec son compagnon de boisson du moment, le remerciant au passage avec un petit sourire.

Aux rencontres aussi inattendues qu’agréables !

La rouquine entame son nouveau verre en riant un peu fort. Espérant donner ainsi l’impression que son niveau d’alcoolémie est en bonne voie. Faire croire qu’elle est bourrée ouvre souvent d’autres portes pour approcher ses cibles plus facilement. Tomber malencontreusement et se rattraper lourdement à la personne la plus proche par exemple. Ou encore se rapprocher en flirtant de manière ostensible pour s’éloigner soudainement avec un air gêné. Ce genre de techniques passent totalement inaperçues lorsque la personne qui les effectue semble avoir bu un ou deux verres de trop.

A quelques gorgées de la fin de leurs verres l’homme propose à la jolie rouquine de quitter le pub. Cette dernière accepte avec enthousiasme, finissant son verre cul-sec avant de le poser brutalement sur le comptoir. Elle réarrange ses cheveux et son haut avant de se lever de la chaise haute sur laquelle elle était installée. Ce faisant elle feint de trébucher et se rattrape au bras du quarantenaire, glissant au passage son autre main dans la poche de sa veste.

La petite voleuse y trouve quelque chose, qu’elle range subrepticement dans sa poche en se redressant. Elle regardera plus tard ce que c’est. Pour l’instant elle ne doit rien laisser paraître. Elle s’excuse de sa maladresse avant de se remettre à une distance décente de l’homme, laissant traîner sa main sur le bras de son sauveur.

Heureusement que vous étiez là, j’ai cru que j’allais me fracasser par terre. Je ne vous ai pas fait mal au moins ?

La métamorphe secoue un peu la tête comme pour reprendre ses esprits.

Je crois que prendre l’air me fera effectivement du bien. Le whisky me tourne un peu la tête. Je vous attends dehors.

La jeune femme se fraie un chemin parmi les occupants du pub qui sont de plus en plus nombreux pour rejoindre la sortie.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyJeu 10 Oct - 16:43

    Mon sourire s’élargit alors que Sara me demande si je paie des verres à tous mes clients. Elle en vient déjà à se considérer elle-même ainsi, et je pense qu’elle n’imagine pas à quel point elle peut être proche de la vérité. Je suis le vendeur et elle est la cliente, et elle ne sait pas encore qu’elle vient acheter sa mort. Avec le sourire. Peut être un poil de désir, même si je ne m’imagine pas encore avoir passé ce stade. Elle rit ; grand bien lui fasse. Je ne peux plus sortir de mon rôle maintenant que j’ai pu constater à quel point il était efficient quand on poursuivait le genre d’objectifs qui était le mien. Je la regardais, toujours séducteur. Et dangereux. Elle ne m’avait toujours pas reconnu.


    | Oh, un petit verre n’est jamais de trop pour faciliter une transaction. |


    Je m’amuse dans le double sens que j’insère à intervalles réguliers dans mes phrases. La transaction que j’allais lui imposer était probablement parmi les plus immorales qui soient. Et aussi, parmi les plus inéquitables qu’on puisse imaginer. Mais elle ne le fait pas. Ma compagne de ce soir ne semble pas s’inquiéter outre mesure de son destin pas plus qu’elle n’anticipe le cercle vicieux et dangereux dans lequel nous venons de rentrer. Les choses semblent évoluer positivement, mais elle semble un peu vite prendre du plomb dans l’aile. Elle sourit comme si elle commençait déjà à ressentir les effets de l’alcool. Mais… Pour quelqu’un qui se targuait de sortir autant et capable d’engloutir d’une traite des verres plein de whisky, pouvait on vraiment imaginer qu’une telle personne souffre de l’éthylisme si rapidement ? Alors que la jeune femme semble accepter ma proposition de sortir, elle trébuche. Par pur réflexe, j’avais avancé sa main pour la soutenir et Sara en profita pour se rattraper sur celle-ci. La légère bousculade qui s’ensuivit lui donna un certain air échevelé. Intérieurement, je sentais que les choses bougeaient dans le bon sens. Elle s’inquiète, reste à distance, mais laisse sa main s’attarder sur mon bras. J’ai un petit sourire conciliant, le regard séducteur et quelque part ravi de ce contact physique impromptu.


    | Non, pas du tout, ne vous en faites pas. Je suis solide ! |


    Et j’ai tué tous tes copains. J’ai traversé la mort pendant des années. Quelque part, je l’ai même vaincue. Au moins provisoirement ; je ne me faisais pas d’illusion sur sa colère vengeresse qui ne manquerait pas de s’abattre sur moi un jour ou l’autre. Elle sort, je paie et je la suis. Astucieux de sa part, de s’être tirée en « m’imposant » de régler la note. Je ne me départis pas de mon sourire. Si elle veut s’amuser, qu’elle en profite. Si je ne me loupe pas, elle sera morte ce soir, et ne disposera plus de la moindre faculté de s’amuser. Quand je la rejoins dehors, je lui propose mon bras.


    | Vous, vous allez bien ? Vous voulez peut être que je vous raccompagne ? Ce serait peut être plus prudent, si ça commence déjà à vous tourner… |


_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptySam 12 Oct - 16:51

L’homme n’a apparemment rien remarqué à la manœuvre de la petite voleuse. Si un jour elle se lasse de voler pour gagner sa vie, elle pourra facilement se reconvertir dans le théâtre. Entrer dans un rôle, un personnage différent du sien. Arborer une émotion qui n’est pas la sienne. Autant de choses qu’elle a appris à maîtriser depuis le temps. Enfin le risque pour qu’elle abandonne le vol est bien faible. C’est un moyen bien trop facile de gagner de quoi vivre pour qu’elle ait envie de l’abandonner un jour.

Le regard qu’il lui lance pendant ses bredouilles d’excuses est amusé et séducteur. Et il n’a pas l’air pressé qu’elle retire la main de son bras. Il s’agit là d’une manière pour la métamorphe de le perturber afin qu’il ne remarque pas ce qu’elle range dans sa poche, mais cela ne l’empêche pas d’apprécier les muscles fermes qu’elle ne peut manquer de sentir sous ses doigts. Des muscles un peu trop fermes d’ailleurs. Un commercial avec des avant-bras aussi musclés ? Etrange. Après tout un commercial doit prendre soin de son apparence c’est évident. Mais ses muscles ne semblent pas être made-in-salles de sport. La rouquine prend note quoi qu’il en soit. Si les choses tournent mal pour une raison ou une autre, elle ne peut pas compter sur sa force physique pour se tirer d’affaire. Bien qu’elle ne voie pas pourquoi les choses tourneraient mal, on ne sait jamais.

Une fois la métamorphe sortie, elle n’attend que quelques minutes devant le pub avant que son compagnon provisoire ne la rejoigne.

Oui oui ça va !
La raccompagner ? La métamorphe sourit intérieurement en imaginant la tête de ce gentleman si elle lui avouait qu’elle vivait à Wolfheaven. Il risquait fort de changer d’avis et de fuir en hurlant au loup.

Pas la peine de me raccompagner. Il n’est pas tard, je ne vais pas rentrer maintenant. Ca va déjà mieux. Je crois que c’est la chaleur qui m’a joué un mauvais tour.

La jeune femme saisit le bras qu’il lui tend avant de poursuivre.

Je marcherai bien un peu moi. Il faut profiter tant qu’il ne fait pas encore trop froid, et que la compagnie est agréable.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyLun 14 Oct - 22:00

    Je ne sais pas encore trop comment cette affaire va tourner, mais je ne compte pas lâcher l'affaire. Ma proposition de la raccompagner était peut être empressée, mais motivée par mes desseins des plus mortels. En sus, le besoin de nous isoler pour accomplir mon forfait, que je considérais plutôt comme une mission sacrée, celle que ma Reine m'avait confié. Je savais que ce n'était qu'au prix du sacrifice depuis longtemps effectué et sans cesse renouvelé de mon innocence que la sécurité de l'humanité ou du moins d'une partie de celle ci pouvait être assurée. Je savais que je devais tuer la jeune femme. Elle était gentille, jolie. Elle ne semblait pas capable de faire de mal à une mouche, cette petite Sara. Pourtant, elle devait mourir pour ce qu'elle était. Ce qu'elle représentait. Les loups ne pouvaient avoir leur place dans notre monde, dans le futur que nous construisions, que s'ils faisaient cause commune avec les autres espèces, et se plient à la volonté de la Reine. Ce qu'ils refusaient obstinément, autant par fierté que par idiotie. Sara me dit qque ça allait. Je pouvais la croire, même si cela remettait forcément l'exécution de mes plans à plus tard. J'étais du genre patient, comme chasseur. Ne jamais quitter l'objectif des yeux, ne jamais perdre de temps en vaines tentatives. Attendre le bon moment, et ne plus le lâcher quand celui ci arrive.


    | Vous connaissez mieux vos limites que moi, de toute évidence. On n'a qu'à faire comme vous dites. Et si vous vous êtes trompée, vous pourrez quand même compter sur moi pour faire le bon samaritain. |


    Ce n'était que partie remise, j'en étais convaincu. Ce ne serait peut être pas ce soir, ni bientôt, mais je savais que je pouvais l'avoir. Alors qu'elle se saisit de mon bras, je percevais l'opportunité, et nous fit lentement dériver vers deux boîtes de nuit qui venaient de rouvrir, un peu plus loin. Qui nécessitaient qu'on s'y rende à pieds, par voies discrètes et obscures, peu utilisées. J'y allais de manière nonchalante, sous prétexte que la jeune femme avait besoin d'air.


    | C'est certain, la compagnie est agréable. L'air chaud, mais léger vent frais. Ca fait du bien. Et ce calme... Il règne une telle effervescence ici d'ordinaire, vous ne trouvez pas ? Comme si les Années Sanglantes ne s'étaient jamais terminées. Vous ne trouvez pas? |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMer 16 Oct - 1:00

Philipp alla dans son sens, et commença à les entraîner tous les deux dans la direction de night clubs qui l’on pouvait apercevoir un peu plus loin. Il avait parlé précédemment d’aller danser, la jeune rouquine présuma donc qu’il voulait se rendre dans l’un de ces endroits. Elle s’était déjà rendu dans l’un d’entre eux, mais ne connaissait pas encore l’autre. Ce serait l’occasion pour elle de repérer l’endroit pour une future opération remplissage de poches.

Tandis qu’il marchait il fit remarquer le calme qui régnait. Roxane ne pouvait qu’approuver. Bien que l’on pouvait entendre les rumeurs provenant du bar qu’ils venaient de quitter lorsqu’un client en ouvrait la porte, c’était à peu près les seules nuisances sonores repérables. Encore que la métamorphe doutait qu’un humain lambda les aurait entendues. Ses sens étaient légèrement plus développés que la moyenne, si bien que dans ce genre de situations par exemple, il lui était impossible de savoir si ce qu’elle entendait était audible d’autres personnes.

En tous les cas l’homme avait certainement raison quant au contraste que formait ce calme comparé à ce que l’on observait habituellement dans cette partie de la ville. Elle avait commencé à répondre lorsque les mots sur lesquels il enchaîna vinrent se coincer comme une boule de pain avalée trop vite au milieu de sa gorge, arrêtant l’avorton de réponse de la rouquine au milieu d’un mot.

oui c’est sûr qu...

Comme si les Années Sanglantes ne s’étaient jamais terminées… La rouquine restait bloquée sur ces mots, qui réveillaient en elle le souvenir de sa dernière bataille durant ces Années Sanglantes. Celle durant laquelle elle avait failli perdre la vie. Celle durant laquelle ces vampires (le simple fait de penser à eux, et à leur reine qui l’avait regardée avec délectation agoniser, raviva dans les yeux de la rouquine la flamme de ses envies de vengeance) avaient tendu une embuscade à sa troupe, et les avaient anéantis. Jamais elle ne l’oublierait. Elle se vengerait, quelles qu’en soient les conséquences.

Sortant de ses pensées assassines pour revenir sur le moment présent, elle se rendit compte qu’elle avait ralenti le pas, et qu’un blanc s’était installé. Sentant qu’elle était supposée répondre à son compagnon, elle bredouilla un
Je … oui, vous avez sans doute raison ...
Avant de reprendre une allure plus rapide et de dériver la conversation sur un sujet qui ne risquait pas de la troubler.


Vous êtes déjà allé dans ces boîtes ? J’ai déjà testé celle avec les palmiers à l’entrée. La musique n’y est pas excellente. J’aimerai mieux tester l’autre, si ça vous dit.

Ils étaient à mi-distance désormais, et même les sens aiguisés de la métamorphe ne percevaient plus les bruits provenant du Celtic . La rue était déserte, si l’on ne tenait pas compte de la rouquine accrochée au bras du brun quarantenaire qui marchait en direction des deux discothèques.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMer 16 Oct - 12:03

    Sara n’émit aucune objection à ma proposition d’aller danser, ou en tous cas de se rendre en boîte de nuit un peu plus loin. Je souris intérieurement sur la drôle d’image que nous devions donner ; cette jeune femme devait avoir facilement une douzaine sinon une quinzaine d’années de moins que moi, et elle marchait avec moi, très proche, prenant mon bras et se montrant quelque part plus proche que n’aurait pu l’être un ami, une connaissance. Nous nous séduisions mutuellement comme le faisaient les humains désespérés de cette ville, cherchant sans cesse à renouveler des plaisirs finalement bien éphémères alors que la guerre n’était jamais très éloignée des pensées du commun des mortels. La question centrale était de savoir quel plaisir nous pouvions encore retirer de la vie avant qu’un prochain cataclysme nous tombe encore dessus ! Sara allait me parler quand je la pris de vitesse et amener à discuter des Années Sanglantes, amener lentement mais sûrement notre rencontre vers son tournant décisif. Amusé de la situation, je l’étais. A tel point que je sacrifiais peut être un peu au fur et à mesure de mon élément de surprise. Inutile de préciser que j’avais toujours apprécier les défis. Je savais que je tapais juste quand je vis la réaction de ma compagne de ce soir ; elle semblait perdue, plongée dans ses souvenirs. Et je vis une drôle de lueur passer dans son regard, même si je ne savais l’identifier du fait que je ne la voyais que de profil ; l’essentiel de sa réaction m’avait donc échappé. Je souris intérieurement quand je la vis éluder, et me parler des boîtes de nuit et de ses propres préférences. J’avais non seulement visé juste, mais je la destabilisais. Ce qui était toujours bon à prendre. Nous nous engagions dans une ruelle déserte, et pour connaître le quartier je nous fis prendre à droite, comme si je manoeuvrais dans un « raccourcis » que je connaissais et que je prenais naturellement. Nous étions isolés, maintenant.


    | Pourquoi pas… Je vous laisse décider, je vous dois au moins ça… |


    Puisque vous allez mourir. Nos pas résonnaient dans la petite ruelle exigue, sans fenêtre, sans rien de spécial à part des briques nues. Je pris un air intéressé, et curieux même.


    | Moi aussi, j’ai connu les Années Sanglantes de plein fouet. J’ai vu votre réaction ; vous en avez souffert. Comme beaucoup de gens. |


    Je passais ma main derrière elle pour l’encadrer par son épaule.


    | Moi-même, j’ai subi des choses horribles. Il n’y a pas si longtemps, on m’a même laissé pour mort. Je pense que vous savez de quoi je parle, n’est ce pas, « Sara » ? |


    J’insistais sur son nom, lui montrant que je n’étais pas dupe. Et d’un geste, je basculais sur le côté en remontant et en tirant sur mon bras sur son épaule. Par surprise et avec brutalité, je me calais derrière son dos, mon avant bras venant presser fortement sur sa gorge pour l’étrangler ; la pression que j’exerçais était déjà forte. Je nétais pas du genre à laisser de deuxième chance ni la moindre ouverture.


    | Je vous ai reconnue. Je suis bien désolé de devoir en arriver là, mais vous êtes dangereuse pour tout le monde. Ne pensez pas que j’y prenne le moindre plaisir, vous aviez l’air de quelqu’un de bien. Dommage qu’on vous ai transformée contre votre volonté, et que vous vous soyez battue du mauvais côté. |


    [HJ et voilà, on en arrive au tournant : comme on en a parlé tu peux te transformer, te battre, me repousser, c’est pas un problème bien au contraire, tu sais te battre !]


_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMer 16 Oct - 22:29

Je vous dois au moins ça ?
La métamorphe buttait sur ces mots prononcés par son compagnon. Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? La jeune femme tentait de trouver un sens à cette phrase. Il ne l’avait pas prononcée par hasard elle en était sûre. Il avait prononcé ces mots avec un ton qui sonnait étrangement. Comme une blague qu’il se faisait à lui-même. Tout en continuant à marcher comme si de rien n’était en le remerciant de la laisser choisir, elle concentra ses sens animaux sur l’homme qui marchait à ses côtés. Le calme et l’absence de présences parasites lui permirent de mieux percevoir.

De nouveau cette sensation de vide, ce flou autour des odeurs de son compagnon. L’homme n’était pas un loup, ni un métamorphe, elle en était certaine. Et derrière le brouillard de néant qui semblait se placer entre l’homme et les sens de la métamorphe, elle décelait malgré tout des odeurs humaines. Mais alors qu’était-il ? Pas un vampire, s’il avait été un vampire elle ne sentirait pas ces odeurs humaines. Un semi-démon ? La rouquine n’en avait rencontré qu’une. Il ne lui avait pas semblé percevoir le même genre de choses, mais la rencontre avait été brève, et remontait à un bon moment maintenant.

La métamorphe n’arrivait pas à comprendre ce qu’elle percevait, mais elle avait la certitude que son compagnon n’était pas le simple commercial sans histoire qu’il avait prétendu être toute la soirée, sans pour autant savoir qui il était. Elle n’avait pas le souvenir de le connaître. Son visage ne lui était pas familier. Elle ne voyait donc pas pourquoi il s’en prendrait spécifiquement à elle. Peut-être était-ce le hasard qui l’avait placée dans les griffes de ce elle-ne-savait-quoi ?

Tout en gardant un rythme de marche naturel, afin de ne pas montrer qu’elle se méfiait, la jeune femme prenait conscience de la ruelle dans laquelle l’homme les avait menés. Une ruelle étroite et isolée, de laquelle personne ne les entendrait ni ne les verrait. Pas de témoin. La jeune femme ne savait pas encore pourquoi mais elle était certaine qu’il avait fait en sorte qu’ils se retrouvent dans cette situation isolée.

L’homme, toujours sur le ton de conversation et de badinage qu’il avait adopté toute la soirée (de manière contrôlée, la métamorphe s’en rendait désormais compte), réorienta la conversation vers les Années Sanglantes. Mais la rouquine ne fut cette fois pas déstabilisée par ses paroles. Elle était sur ses gardes désormais.

Qui ne l’a pas été ?


La jeune femme sentit le bras de celui qui l’avait attirée dans ses filets lâcher le sien pour venir se poser sur son épaule. Les paroles qu’il prononça se faisant éliminèrent l’hypothèse selon laquelle le hasard l’avait fait choisir la rouquine pour cible. L’allusion était claire. Il savait qu’elle avait frôlé la mort. Comment était-ce possible ? La rouquine n’était pas sociable, et peu de gens avaient donc noté qu’elle avait disparu de la circulation pendant quelques temps. Le temps qu’elle se remette de ses blessures aux côtés de Mary. Les loups étaient au courant bien sûr, ainsi que la communauté des métamorphes, bien qu’elle ne leur avait pas manqué. Mais elle était certaine qu’il n’était ni l’un ni l’autre.

Il lui soulignait également qu’il n’avait pas été dupe des mensonges de la belle rousse. Lorsqu’il pivota, bloquant le bras de la jeune femme et appuyant sur son cou, bloquant ainsi sa respiration, elle s’y attendait. Regrettant son butin qu’elle devrait laisser sur place, elle s’apprêtait à changer de forme pour prendre la fuite. Mais les mots qu’elle l’entendit susurrer à son oreille la retinrent dans son élan.

*Transformée contre ma volonté ?* Mais de quoi parlait-il ? Les mots mirent quelques secondes à faire sens. Une lycan. Il pensait que la jeune femme était une lycan. La jeune femme n’avait absolument aucune idée des raisons qui le faisaient penser ça, mais elle n’allait pas le démentir tant qu’elle pourrait faire autrement. Elle voulait en savoir plus. Sa curiosité était sans doute dangereuse, mais elle faisait confiance à son instinct. Elle s’en sortirait, comme toujours. La métamorphe garda donc sa forme humaine, réfrénant ses instincts de fuite dans un coin, mais restant consciente de leur présence, prête à les libérer s’ils se faisaient trop pressants.

La rouquine était certes plus jeune que son agresseur, et moins musclée, elle n’en était pas moins entraînée. Mary lui avait appris de nombreuses techniques tant sous forme humaine que lupine.

Qui êtes-vous ?


Questionna-t-elle entre ses dents en saisissant le bras qui l’étranglait pour le faire pivoter vers le bas, et ainsi se dégager de son emprise. Lui faisant face et l’observant avec animosité elle lui cracha :

Du mauvais côté ? Vraiment ? Je suppose que vous êtes à la botte de ces suceurs de sang ? Ils vous ont hypnotisé pour que vous ne compreniez pas que ce sont des bêtes sanguinaires assoiffées de pouvoir ? Ca vous plait d’être leur toutou ?


La rouquine se laissait déborder par la haine qu’elle vouait aux vampires, exacerbée par cet homme qui avait osé lui rappeler le moment où cette haine était née. Mais elle n’en était pas aveuglée. Elle restait maître de ses mouvements, observant les faits et gestes de son adversaire, et se remémorant les entraînements passés qui lui seraient à n’en pas douter plus utiles que jamais. S’il était du côté des vampires, le tuer serait un plaisir pour la rouquine. Un amuse-gueule pour sa soif de vengeance. Mais si elle pouvait en apprendre plus cela la mènerait peut-être à celle qu’elle désirait anéantir par-dessus tout. Krystel.

HJ:
 

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyJeu 17 Oct - 20:24

    Je savais que je devais agir vite si je voulais la tuer nettement et proprement. Je bénéficiais de la surprise ; si « Sara » s'était doutée de quoi que ce soit elle n'avait pas pour autant eu la moindre occasion de résister à ma prise en étau, apprise en close-combat du temps de l'armée et méthode qui avait fait ses preuves... Sur combien de personnes ? J'avais perdu le compte depuis longtemps. Si je me concentrais, si je faisais mentalement le point, j'arrivais à me rappeler des visages de ceux que j'avais tué, les uns défilant après les autres dans ma tête jusqu'au point où cela formait une véritable litanie funéraire. Je n'avais pas le temps pour ça. Ni maintenant ni d'ordinaire. Je n'en avais pas la possibilité parce que j'étais en train de tuer quelqu'un, de prendre une autre vie. Je serrais plus fort que tout, déchaînant la totalité de la puissance physique dont j'étais capable. Je sentais qu'elle bloquait ses muscles et réquisitionnait la moindre partie de son énergie à me résister. Elle n'abandonna pas, pas plus qu'elle ne paniqua. Les sens aiguisés que je tenais de mon lien avec Krystel me permettait de ressentir jusqu'aux battements de son cœur, de plus en plus forts, mais pas forcément plus rapides. Son cœur battait la vie, mais ne traduisait aucune panique. Elle avait peur, forcément. Personne n'acceptait la mort sans la plus petite once de peur. Mais certains parvenaient à l'occulter presque totalement. Pour moi, c'était une erreur. La peur était salvatrice, elle permettait de ne pas trop présumer de ses forces, et elle nous rendait aussi plus en phase avec notre environnement. Cette fille devait l'avoir lu elle aussi, et avait cette compréhension intime de la relation entre peur et mort, deux alliées dans la tourmente. Les dents serrées, elle me demanda qui j'étais, mais je ne me laissais pas déconcentrer, elle essayait peut être de me faire parler pour détourner mon attention. Je resserrais mon emprise. Non sans expertise, son geste défensif vint. J'aurais pu le bloquer et continuer, mais cela m'aurait mis en situation de déséquilibre vers l'avant. Mieux valait recommencer du début que risquer une petite chance de me laisser au sol. Je lui souriais, les bras relevés, encadrant mon visage, poings serrés. Je me mis à tourner autour de mon ennemie. Lentement, très lentement. Un pas après l'autre. Ivre de fureur, la changeuse de forme me cracha toute la haine que je lui inspirais. Je la regardais fixement, toujours e léger sourire ornant mon visage.


    | Tu ne me connais pas ? J'ai toujours été dans le coin, pourtant. Quand tous tes copains ont été tués. J'étais là, avec mes hommes. Superbe embuscade, n'est ce pas ? Sans accroc, et je pensais qu'on vous avez tous tués. Une erreur de ma part ; ce n'est qu'après que j'ai imposé à tous mes hommes de tirer automatiquement une balle dans la tête des morts ennemis. Histoire d'empêcher toutes ces histoires de régénération miracle, tu vois? |


    Je me jetais contre elle, échangeant quelques coups. Elle para avec vigueur et habileté ; elle était rapide et précise mais n'avait pas mon endurance. Je me ré-éloignais d'elle.


    | Leur toutou ? Je suis leur bourreau autant que le vôtre, louve. Je suis la Mort, et ma tâche est de tuer tous ceux qui menacent la paix. Et tant que vous ne serez pas domestiqués, j'ai bien peur que ça soit votre cas. Pourquoi ne pas te transformer ? C'est ta seule chance. |

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyMer 23 Oct - 0:01

La fureur envahit de nouveau la métamorphe lorsqu’elle entend son agresseur lui décrire la scène qui a changé à jamais son opinion sur les vampires. Cette nuit plus Sanglante que toutes les autres. Celle où elle avait juré de faire payer chacun des vampires qui avaient participé à la détruire.

Il était là.
Et il s’en vante.
Finir le travail ?

La métamorphe ne lui en laissera pas l’occasion. Elle ne voit plus en lui qu’une bouchée de vengeance qu’elle ne laissera pas filer. Sa curiosité s’est tue, étouffée par cette soif de vengeance qui la domine. Elle n’a plus qu’un objectif en tête. Tous ses muscles se tendent et se préparent. Ses pensées sont focalisées sur cet unique but.

Lui en faire baver.
Lui rendre la monnaie.
Le faire souffrir.

Elle en oublierait presque son instinct de survie qui aimerait la pousser dans une autre direction. La rouquine le garde, cet instinct, comme une veilleuse dans un coin. Mais la veilleuse est presqu’invisible sous le feu brûlant de la vengeance qui l’anime.

Elle s’est entraînée sans relâche aux côtés de Mary. En plus de l’entraînement qu’elle a subi pour se battre aux côtés de la meute durant les Années Sanglantes, évidemment. Elle est presque prête à affronter ces suceurs de sang qu’elle exècre. Un humain, bien qu’apparemment bien entraîné et puissant, devrait constituer une cible abordable. Surtout qu’elle a toujours un secret bien gardé. Le traitre qui se targue de la connaître ignore encore tout de ses facultés de métamorphose.

La rousse et le brun entament une danse macabre, se tournant autour et s’observant. L’homme lance quelques attaques que la métamorphe esquive ou pare, mettant en œuvre les techniques qu’elle a affûtées avec la lupa. Elle parvient à déséquilibrer son adversaire lors d’une de ses attaques qu’elle pare avec adresse. Elle tente de profiter de cette ouverture pour le mettre à terre, mais échoue.

Les deux corps s’éloignent et les regards se toisent. La rouquine n’a que sa haine à offrir pour celui qui aimerait la voir morte. Sa respiration est plus saccadée que d’habitude. Elle commence à fatiguer. Elle en prend conscience, et profite de ce répit pour reprendre une respiration plus régulière et détendre ses muscles, alternativement.

Restant concentrée et alerte
A l’affût du moindre mouvement
Prête à bondir

La métamorphe profite des attaques verbales de sa cible pour le conforter dans son erreur. Il ne faut pas qu’il doute un seul instant du fait que la rouquine est une lycan. L’effet de surprise est sa seule véritable arme. Elle n’a rien sur elle, et elle est moins puissante physiquement que son adversaire, elle en est consciente.

Domestiquée ? Laisse-moi rire, sale petit fangbanger. On ne domestique pas un loup.

La métamorphe se prépare. Elle sait que son adversaire est entraîné à combattre des loups. Elle n’a aucune chance si elle prend cette forme. Elle est moins puissante qu’un lycan. En revanche elle peut profiter des nombreuses formes animales qu’elle a travaillé pour ce genre d’occasions. Il veut qu’elle change de forme ? Soit ?

Je préfère toujours jouer un peu avant. Je t’écraserai bien trop facilement sous ma forme lupine. Mais si tu insistes …

La métamorphe se concentre. Elle est entraînée, elle peut changer de forme très rapidement. Elle sait qu’il attend une louve. C’est là-dessus qu’elle compte. Elle choisit un animal bien plus petit et surtout rapide. Un animal qui lui permettra de se faufiler derrière son adversaire.

Des petites pattes. Un museau allongé. Des oreilles rondes. Et larges. Une longue queue. Une fourrure grise. Qui se fond dans la pénombre. Une petite souris. Une dizaine de centimètres à peine. Les pattes s’agitent. Avant qu’il ne baisse la tête. Avant qu’il ne la cherche. Avant qu’il ne la voie. Elle est passée. Entre ses pieds. Sans un bruit.

Roxane reprend sa forme humaine juste derrière sa victime. Silencieuse comme elle l’est toujours lors de ses larcins. Si ce n’est que sa cible n’est pas la cible d’un vol cette fois-ci. Elle a une vengeance à assouvir, une vie à prendre pour venger la sienne qu’elle a failli perdre et qu’il a voulu reprendre une nouvelle fois. Elle ne prend pas trop d’amplitude pour ne pas se faire remarquer trop tôt. Son attaque n’aura pas la force qu’elle aurait pu y mettre. Mais il ne faut pas qu’il se retourne. Cela suffira pour le sonner, et le déséquilibrer. Les mains de la métamorphe prennent de la vitesse en se rapprochant de leur cible, et viennent frapper violemment de leur plat les oreilles de « Philipp ».

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyJeu 24 Oct - 22:21


    Les coups échangés m'ont laissé de marbre. En exagérant un peu, on pouvait presque dire que je faisais deux fois son poids et deux fois sa largeur d'épaules. J'étais musclé, pas comme un bodybuilder mais grand et sec comme une trique de fer. Et tout aussi dangereux. Les coups, s'ils avaient laissé une rougeur certaine sur la peau de mes avant bras ou de mes épaules, ne me faisaient souffrir pas plus qu'ils me ralentissaient. Pas sûr que les miens aient eu aussi peu d'impact sur mon ennemie. Pourtant, malgré mon ascendant physique, je savais que je ne pouvais pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Si elle devait se transformer, je savais que j'aurais l'avantage. Pourquoi, alors qu'elle se changerait en bête à crocs horriblement puissante, dont le venin déjà dangereux pour un humain était mortel pour un vampire, ce que j'étais en partie au niveau psychique ? Tout simplement parce que les transformations de loups garous prenaient un moment très court au regard d'une vie, ou même d'une journée. Mais dans le ralenti du temps de combat, une transformation de plusieurs dizaines de secondes voir de quelques minutes sonnait le glas des individus trop lents. Je savais déjà comment faire ; j'avais exercé mon art sur de nombreux ennemis pendant les Années Sanglantes. Saisir les oreilles grandissantes du loup garou en devenir, main droite par dessus le crâne ennemi pour saisir l'oreille gauche, et inversement. Bloquer entre ses biceps, et tirer d'un coup sec. Un loup garou mourrait aussi d'un écrasement des cervicales. Mais mon adversaire, par expérience, savait sans doute qu'elle n'avait pas beaucoup de chances si elle optait pour cette solution de facilité. Fangbanger ? Un sourire plus franc orna mon visage. Je n'avais rien d'un fangbanger. Je ne couchais pas avec des vampires, je ne rampais pas pour une petite morsure.


    | Pour eux comme pour toi, je suis le fantôme qui vient les chercher pour les envoyer dans l'autre monde. Pour de bon, cette fois. Pourquoi essayer à tout prix de mésestimer son ennemi ? Tu es une louve. Belle et dangereuse. Je te respecte. C'est pour ça que je te ferais grâce d'une mort rapide ; inutile de nourrir la moindre haine. Cela te perdra, crois moi. |


    Je le disais en toute honnêteté, ayant moi même failli mourir des années plus tôt du fait d'une haine viscérale qui m'avait dévoré de l'intérieur et m'avait ôté tout désir de vaincre, et m'avait poussé à la place à vouloir mourir. Je n'en avais réchappé qu'en touchant du bout des doigts la vraie divinité. Krystel, et son véritable pouvoir. Qui changeait tellement de ce que l'on connaissait ailleurs. Finalement, mon ennemie semble lâcher devant mes taquineries fatales, et commence à se concentrer. Je me jette contre elle, vif comme l'éclair... Et tombe en avant. Je trébuche et me rattrape. Où diable est elle passée, cette petite saloperie ? Où est elle ? Je regarde devant, par terre, en l'air, sur les côtés. Je pressens la menace au moment où elle me tombe dessus. Instantanément, je comprends. Mais c'est déjà trop tard. J'ai fait fausse route sur toute la ligne. Une métamorphe, pas une louve. Une alliée des lycans, qui voulait sans doute échapper à la soif des vampires en rejoignant ses cousins changeurs. Mes sens améliorés de servant m'avertissent, trop tard. Des paumes ouvertes s'écrasent sur mes tempes. Me destabilisent. Je chute. Un sursaut né de l'expérience et de l'habitude me pousse à balancer mon coude derrière moi, pour me faire gagner du temps et par chance, par la toucher. Je fais deux pas en avant. D'instinct, je sais qu'en essayant de me reprendre au plus vite en restant sur place me fera tuer. Je bouge, même si ma tête me tourne, que je me sens mal et nauséeux. Je serre les dents, ravalant mes nausées âcres au plus profond de mon corps. Je me tourne vers la métamorphe. Je ne suis plus humain ; à mon tour de la surprendre. A moitié conscient de ce que je fais, j'essaie de porter mes deux mains à son cou. Mais mon manque d'équilibre et mon mal être me font louper ma cible ; je l'empoigne par la clavicule de ma main droite, et la nuque de l'autre côté. Je sens déjà ses bras tenter de se dégager.


    | Tu aurais ta place dans nos rangs. Servir la seule personne apte à faire régner la paix dans ce monde, n'est ce pas un but louable ? Sinon, tu peux mourir aussi. |


    Bien sûr que je compte la tuer, le reste n'est que distractions. Tirant sur mes bras pour la déséquilibrer en avant, je lui envoie mon genou en directon de son bas ventre.[/i]
[/list]

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyDim 3 Nov - 17:31

La rouquine regarde son adversaire vaciller et basculer vers l’avant. Elle lève son genou pour le frapper pendant qu’il tente de reprendre ses esprits, mais reçoit son coude dans le ventre, ce qui stoppe son attaque. Elle jure et tente de réitérer son attaque. Trop tard. Il s’est avancé, se plaçant hors d’atteinte d’une attaque directe. La métamorphe s’avance pour tenter de frapper sa cible, mais se fait surprendre par la rapidité avec laquelle il reprend ses esprits.

Son adversaire s’est déjà retourné et tente d’étrangler la rouquine, qui esquive et vient frapper ses bras avec son coude pour les écarter de leur cible. Elle y parvient, mais il entame déjà une nouvelle attaque, l’immobilisant en maintenant sa clavicule et sa nuque entre ses mains puissantes. La belle rousse tente de se dégager, écoutant d’une oreille distraite les paroles de celui qu’elle voudrait déjà mort.

Jamais je ne vous rejoindrai. Et si tu me voulais morte, il ne fallait pas rater ton coup la dernière fois.


La fin de sa phrase est coupée par le coup qu’elle reçoit dans le bas-ventre. La douleur la paralyse quelques instants. Elle relève la tête pour planter les yeux dans ceux de son adversaire, et son instinct de fuite se réveille brutalement.

Ne pas rester ici.
Abandonner pour aujourd’hui son désir de vengeance.
Sauver sa peau.

La métamorphe comprend qu’il va la tuer. Elle le sent au plus profond d’elle-même. Mais il n’est pas trop tard. Malgré la douleur encore vive qu’elle ressent, elle se concentre pour faire ce que lui crie son instinct. Juste avant cependant elle ne résiste pas à l’envie de lui glisser un au revoir à sa façon. Dégageant ses bras elle envoie son coude vers le haut pour frapper sa mâchoire.

On se retrouvera, promis.


La métamorphe change une nouvelle fois de forme pendant qu’il accuse le coup, prenant sa forme fétiche. C’est celle qu’elle maitrise le mieux, celle qu’elle peut adopter le plus rapidement. Et c’est sous cette forme que son instinct de survie est le plus efficace.

Tu passes une nouvelle fois entre les jambes de ton adversaire. Ne te souciant cette fois pas de ton silence, mais de ta rapidité. Tu plantes tes dents dans son mollet avant de t’enfuir sans un regard en arrière. Tu as perdu ton butin, et tes vêtements, mais ce n’est plus important. Tout ce qui t’importe à toi, la renarde, c’est de t’enfuir, et de survivre. Tu parcours la ruelle en un éclair, et déboule dans la grande rue. Des passants te remarquent, mais ne s’en étonnent pas. L’abondance de parcs d’Edinburgh fait des renards et autres écureuils des visiteurs réguliers des rues de la ville, venant en général piller les poubelles.

Tu cours sans t’arrêter, zigzaguant entre les passants et les voitures, jusqu’à rejoindre la forêt en bordure d’Edinburgh. Tu t’arrêtes, pour t’assurer que tu n’es pas suivie. Tous tes sens sont à l’affût, mais tu ne décèles rien. Pas la moindre odeur, pas le moindre son qui n’appartienne au rythme normal de la forêt, ou de la ville qui s’agite non loin. Ton instinct de survie se calme, et tu prends conscience des douleurs que ta soirée a engendrées.

Tu fais quelques mètres pour te trouver un abri et te rouler en boule. Tu ne te retransformes pas. Tu es fatiguée, et tu sais que la rage d’être passée si proche d’obtenir une vengeance te rattraperas lorsque tu reprendras forme humaine. Tu préfères garder encore quelques temps la sérénité que t’apporte cette forme.

_________________


Disponibilité RP : Dispo ! Me contacter par MP si intéressé !  Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 62166

~~~~~~~~~~~~~~~~

Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] 4_heur11
Fiche  -  Liens  -  RPs
Roxane Emerson

Journal Intime
Spécialisation: Enragé
Points de vie : 15
Coups du Destin: 7
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Messages : 3485
Membre du mois : 77
Je crédite ! : (c) Tatiana (c) Roxane
Vos Liens : Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Meta11

Autres comptes : Darren Stirling
Modératrice
Tu as fais de mon coeur un orphelin, C'est un pieu qui attend le tien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] EmptyDim 3 Nov - 21:02


    Froid, concentré, détaché. Je sais que je joue ma vie sur ce genre de confrontations. Je l'accepte, je l'assume. J'ai conscience de ma propre mortalité. Je sais que mon trépas engendrerait des conséquences dramatiques. Non pas pour des raisons familiales ou affectives, loin de là. Personne ne m'attend, je n'ai pas de maison non plus. Je sais ce qu'il m'attend si je suis pris par l'ennemi. Je fais en sorte que ce ne soit pas le cas ; avec la rouquine c'est une lutte à mort qui s'engage. Mon genou heurte la chair tendre de son bas ventre. Elle se plie en deux de douleur. Mon instinct me pousse à l'attaquer, et je ne le contredis pas. J'enchaîne avec plusieurs coups d'une puissance d'arrêt significative. Je l'attrape ; je sens que je vais la tuer. Lentement, inexorablement. C'est une combattante ; une guerrière de caractère. Mais impétueuse. Fragile. Passionnée. Je peux la briser, comme j'en ai brisé tant d'autres. Sa faiblesse ? Elle tient à la vie. Elle se met en danger, mais de manière mesurée. Notre différence ? Je suis prêt à mourir pour ce que je fais, ce qui n'est pas un vain mot, un idéal poétique. Je suis vraiment prêt à mourir. Je n'ai plus aucune limite, et j'ai conscience que c'est aussi ce qui fait ma faiblesse. Son coude vient rapidement ; cette salope est agile et rapide. Mais manque de puissance nette. S'habituer à combattre vampires et loups garous endurcirait n'importe qui. Son coude me frappe la mâchoire, et le goût du sang se répand dans ma bouche ; j'ai mordu l'intérieur de mes lèvres par mégarde. Je comprends alors que la belle n'a aucune intention de continuer à se battre. Je me jette sur elle pour en terminer, mais c'est déjà trop tard. Elle se retransforme, et je n'ai pas le temps de l'attraper.


    Je sens une douleur aiguë. Mon esprit ne me décontenance pas ; j'analyse l'information de la souffrance avec une rapidité extrême. Mon pied part en arrière pour la frapper dans sa fuite. Trop tard elle est déjà partie. Je ne lui coure pas après ; elle va trop vite pour moi. Je respire, je calme ma respiration. Je reprends un contrôle total de mon corps et de mon esprit.


    J'inspire une grande bouffée d'air.


    La peau de renard en travers du lit sera pour une autre fois.


    Je m'enfonce dans l'obscurité ; j'avale mon sang plutôt que le cracher. Je ne laisse aucune trace derrière moi. Rien qui ne puisse m'identifier à mon insu. Je redeviens ce que je suis avant de tuer.


    Un fantôme.

_________________


Img (c)Kanala. Gif (c)Tumblr
Torben Badenov

Journal Intime
Spécialisation: Tireur
Points de vie : 17
Coups du Destin: 22
Seule la Mort met Fin au Devoir
Messages : 18708
Membre du mois : 108
Je crédite ! : Avatar (c) Seerlena || Signature (c) Kanala
Localisation : Aux côtés de Krystel Raybrandt
Caractère : à Edimbourg
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Impassible
Autres comptes : Pandore Lasalle // Hayden Valentyne
Fondateur de Sc
Seule la Mort met Fin au Devoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]   Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Une voleuse au Celtic Pub [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Montre-moi, apprends-moi, contrôle-moi...! [Livre II - Terminé]
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Oldtown :: Celtic Pub
-
Sauter vers: