AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Dim 8 Sep - 22:46

    Le travail semblait être calme en ce moment. Enfin, il n'y avait pas eu de grosses alertes depuis un petit moment, comme si cela ne présageait rien de bon et que tout allait nous tomber sur la tête. Demain, j'allais assister à cette exposition sur les vampires, et je la sentais mal avec ce fou de terroriste qui disait que les vampires allaient être vus sous un autre jour ou un truc comme ça. Je n'aimais pas ça, mais alors pas du tout mais peu importe, je ferrais mon travail comme il se doit. Alors, avant d'avoir une soirée cauchemardesque en perspective demain, ce soir, je décidais de me faire plaisir, de me prendre une petite soirée pour moi et partir à la pèche au gros. Qu'est ce qui vous étonne dans ce que je dis ? Je n'ai pas le droit à des aventures d'un soir ? Je ne suis officiellement avec personnes, même si je suis assez proche de certains hommes. Quand je dis ça, je parle bien évidemment de Thomas, d'Aaron ou encore de Jeremy. Le premier avait essayé de me draguer sauvagement en me parlant de groseilles. Le second était mon élève en ce qui concerne la photographie, les vampires et le fait d'apprendre à se défendre. Avec le troisième s'était encore autre chose, je lui avais planté une flèche en argent durant les années sanglantes, puis nous nous sommes revus, et le feeling est bien passé. Mais ce soir, ce n'est pas à eux que je pensais, mais à un possible inconnu, ou quelqu'un que j'avais déjà croisé sans vraiment avoir fait connaissance. Il était dans les 22h à présent, et j'étais prête. J'avais pris une bonne douche et je m'étais habillée de façon sensuelle, avec cette belle robe rouge laissant voir une partie de mon dos, mais aussi la commissure de ma poitrine. Ma paire de talon aiguille me faisait gagner 12 bons centimètres. J'avais mon petit sac qui contenait le strict nécessaire, mon badge, mon arme de service, mon téléphone, mon portefeuille et un tampon. Evidemment, si je me rendait ainsi en moto, cela casserait le charme, alors je prenais le taxi. Je disais au chauffeur que je risquais de l'appeler dans le courant de la nuit, et il me dit que cela ne lui posait pas de problème tout en regardant ma poitrine. Un peu plus et je pouvais voir la bave qui sortait de sa bouche, mais j'étais sortie du taxi avant de voir ces horreurs. Dès ma sortie du taxi, je sentais les premières regards vers moi. Je la jouais brune fatale, du genre la fille totalement inaccessible si vous voyez ce que je veux dire. Je rentrais donc à l'intérieur de la boite de nuit, et je me mettais directement au bar dans un coin. Je visualisais mon tableau de chasse lorsque soudain, je vis s'approcher de moi un visage que je croyais reconnaître mais que je n'avais pas vu depuis très longtemps : Ashleigh !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Sam 14 Sep - 11:20

Depuis quelques jours, je m'ennuyais fermemant, et pour cause, je n'ai plus eu l'occasion de retrouver ma forme de louve. Je me sens de moins en moins proche des humains, et le plus grand bonheur que je puisse avoir est de sentir le vent éfleurer mon pelage noir, la souplesse, la force et la rapiditée de ma forme animale, et le gout du sang et de la chair de mes victimes m'attirent plus q'un bon plat de lasagnes. Alors, oui, je m'ennuyais énormément. Ce soir là, étendue sur mon canapée, regardant distraitement la télé, j'eu envie de rompre cet ennui, et quoi de mieux pour cela que de sortir. Je mis les piesd à terre, étins la télé, puis me dirigeais vers ma chambre.
Un quart d'heure plus tard, je ressortis, vétue d'un petite robe noir décoltée, ceintrée à la taille par une grosse ceinture noire à boucle argentée. Je chaussais des talons aiguilles noirs eux aussi, et attrapa un petit sac (encore noir) où je mis quelques petites affaires essentielles dont mon téléphone et mon mascara. Je passai cevant mon miroir et m'arrétant quelques instants : les yeux noirs, la robe noire simple et décoltée ainsi que mes longs cheveux tombant en cascade sur mon épaule. Parfait.
Je sortis dehors, et au moment où je posais le pied sur le trottoir, une question essentielle se posa à moi : où aller ? Tandis que je réfléchissais, je commançais à marcher, jusqu'a tomber devant la lune bleue. J'hésitais quelques secondes avant de me raviser : non, ce n'était pas vraiment le bon endroit pour passer une soirée... diverstissante. J'avais envie de changer d'air.
Je héla un taxi, tout en lui demandant de me mener à la boite de nuit. Oui, passer la soirée dans les bas-fonds de la ville pouvait être intéréssant.
Le trajet fut rapide, je payais mon chauffeur et me hâta vers la discothèque.
En entrant, une musique forte et entrainante parvint jusqu'a mes oreilles. Je repoussais un homme déjà ivre qui ne voulait décidément pas me lâcher. J'allais rejoindre la piste de danse, quand une personne attira mon attention : une femme brune, assise au bar, dans une robe rouge ouverte dans le dos... Décidément, elle me disait quelque chose. Je m'arrétais quelques dixièmes de secondes, puis tout me revint en tête : c'était Makyala ! Je m'approchais du bar, toute contente de revoir une vielle connaissance. Je vis à son expression qu'elle aussi m'avait reconnu. Je pris place à côté d'elle tout en commandant une tequila.
Me tournant vers elle, je lui dis :
"- Alors, tu vas bien depuis le temps ? Qu'est-ce que tu deviens ma belle ?"
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Dim 15 Sep - 16:23

    J'étais en mode chasseuse de beaux jeunes hommes. Ma panoplie de chasseuse de vampire avait été remisé depuis un petit moment au placard, nous n'étions plus en guerre, il fallait que je me fasse une raison, celle qui me disait que je ne pouvais plus traîner avec un arc et des flèches sur moi, mais si jamais la guerre reprends officiellement, croyez-moi que j'agirais de la sorte. Mais ce soir, je n'étais pas là pour parler du boulot, ni même de mon passé, du moins, je le pensais pour ce dernier élément. J'avais donc une tenue plus que sexy, qui faisait très séductrice. Je savais que je pouvais plaire, même si je n'avais pas jouer à ce petit jeu depuis un petit moment mais nous sommes en paix, alors, je courais moins de risques, les autres aussi couraient moins de risques, alors je pouvais prendre du temps pour moi, c'était une certitude. Je m'étais donc rendue directement au comptoir pour visualiser l'espace, pour visualiser de beaux jeunes hommes mais ce que je vis en premier ce fut Ashleigh. Elle venait vers moi, nous nous étions mutuellement reconnue, il n'y avait pas de doutes là-dessus. Une fois à ma hauteur, elle se cala au bar à mes côtés et commanda une tequila. J'arrivais, alors je décidais de la suivre e, commandant la même chose. Puis elle ouvrit la bouche se tournant vers moi pour demander des nouvelles. Elle ne perdait pas de temps, elle ne tournait pas autour du pot de toute évidence. Cela faisait un bon bout de temps que nous ne nous étions pas vue, il faut dire qu'avec les années sanglantes et tout cela, j'ai perdu presque tout le monde de vue, en tout cas, une bonne partie de mes contacts au fil du temps. Je ne savais pas ce qu'était devenue Ash', mais de toute évidence, elle était encore en vie, et elle ne ressemblait pas à un vampire, je n'avais donc pas de raison de la craindre.

    " Je suis étonnée de te voir ici Ashleigh. C'est vrai qu'on s'était perdue de vue, depuis ... un moment. Moi ça va écoute, et toi comment vas-tu ? "

    J'essayais de me souvenir de notre première rencontre. Cela s'était passé dans un cadre beaucoup plus professionnel, dirons-nous, puisque j'avais fait un reportage photo à l'hôpital et qu'elle était là ce jour-ci.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 18 Sep - 13:34

Makayla. Je me rapelle du jour où nous nous sommes rencontrées. Elle était photogrpahe et moi je travaillais à l'hopital. Elle avait était ammenée à faire un reportage photo sur mon lieu de travail, et nous avions vite sympathisé.
Cela faissait longtemps que je n'avais plus aucune nouvelle, et je fus à la fois surprise et contente de la voir ici ce soir là. Je ne m'attendais pas à faire une telle rencontre quand je suis sortie de chez moi tout à l'heure.
Elle commanda elle aussi une tequila, et tandis que je la sirrotai, je la devisageais. Son visage n'avais pas beaucoup changé, à vrai dire, et il correspondait au souvenir que je m'en faisait. Mais tellement de choses s'étaient passées depuis notre dernière rencontre... Savait-elle que j'étais devenue une louve ? Je ne pense pas. D'ailleurs, peut être qu'elle même n'est plus une simple humaine. Vampire ? Je ne pense pas. Lycan non plus, je les connais presque tous, au moins de nom. Je ne la voyais pas semi-démon, mais rien ne pouvait me dire qu'elle n'était pas une méta.
Elle me répondit qu'elle était étonnée de me voir ici, qu'elle allait bien, avant de me demander à son tour comment je me portais.
Je posais mon verre et lui répondit :

" - Je vais très bien, j'ai fini mes études d'infirmières... et volà. Ça roule. C'est vrai qu'avec ces années sanglantes, pas mal de gens se sont perdus de vue, alprs ça fait toujours plaisir de voir une vielle tête connue "

Je finis ma tequila d'un coup sec, en me disant bien fort que je ne devais pas en reprendre si je ne voulais pas finir dans le même état que l'autre jour. Me tournant de mon tabouret, je jetais un coup d'oeil aux gens qui dansaient, emportés par l'ivresse de la nuir et de la musique qui battait son plein.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 18 Sep - 22:36

    Ashleigh faisait partie de ces personnes que vous côtoyez pendant un temps puis que vous perdez de vue avec les évènements de la vie. Vous êtes amies sur les réseaux sociaux, mais comme vous ne dites rien de ce qui vous arrive, elle reste une ancienne connaissance avec qui vous n'avez rien à dire ou presque, qui est l'équivalent d'un pot de fleur ou presque, mais pas totalement. Car si c'était un pot de fleur, quand vous le croisez dans la réalité, vous n'auriez pas envie de lui parler. Oui, je sais, je dis parfois n'importe quoi, mes comparaisons sont nulles, il faut bien se le dire, mais là, jusqu'à ce soir Ashleigh faisait partie des fantômes de mon passé. On devrait avoir peur des fantômes mais en réalité, rien ne me fait peur à présent. Ainsi, son statut évoluait d'un seul coup dans ma tête, passant de fantôme inconnu, à une belle jeune femme qui me rappelait quelques choses. Certes la différence était mince, mais il ne faisait aucun doute que nous allions nous parler, parler du bon vieux temps et de ce que nous étions devenues à présent, et les choses pourraient être pour ainsi dire bizarre, plus que de se retrouver après plusieurs années. Ainsi, elle n'était donc pas morte durant les années sanglantes, elle était une survivante comme je pouvais l'être. Avait-elle combattue comme moi ? Peut être qu'elle avait simplement essayé de soigner les blessés, je ne sais pas trop, nous aurions sans doute l'occasion de parler de tout cela. Je commandais donc une tequila comme elle, et ce fut pour ainsi dire le round d'observation. Qui était-elle à présent ? Je lui répondais que cela allait bien, lui retournant la question. Quoi de plus normal que de prendre des nouvelles. Elle avait donc fini ces études d'infirmière, c'était une bonne chose qu'elle ait pu réussir. Elle finit ensuite sa tequila d'une traite, elle semblait être prête à s'amuser, mais pas moi. Nous allions parler un peu avant de danser, du moins, si elle le désirait, si elle en avait la patience. Je buvais une petite gorgée de tequila à mon tour, mais j'étais loin d'avoir fini mon verre.

    " J'avoue, j'ai perdu plein de monde durant ces années sanglantes. Tu faisais partie de ces personnes jusqu'à aujourd'hui. C'est cool si tu as réussi à devenir infirmière. Tu as donc exercée durant les années sanglantes ? Pas vu trop d'horreur ? "

    En tout cas moi, j'en avais vu un paquet d'horreur, je peux vous le dire, mais je n'étais pas ici pour parler de ça à la base. J'étais venue pour draguer, mais pour le moment, je parlais avec une vieille amie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Sam 21 Sep - 10:18

La tequila me faisait du bien. Elle me remontait le moral. Quoique. Ce n'était peut-être pas que cela. L'effet de revoir Makayla, l'un de ces vieux souvenirs de mon passé, un livre que j'avais rangé dans les archives de ma mémoire depuis longtemps, en pensant n'avoir jamais à le rouvrir. Et pourtant, ce soir, ma vie d'avant les années sanglantes est remontée à la surface, comme un tsunami. Tant de choses c'étaient passées, tant de choses avaient changées, mais elle était là, comme il y a bien longtemps, des siècles il me semble. Un océan, un gigantesque océan nous séparait jusqu'à maintenant. Aujourd'hui, l'eau s'est évaporée de manière si soudaine, si imprévue... Je pensais que tout cela était fini, et bien non. J'étais en train de parler avec Makayla, dans une boite. Je ne savais pas très bien, si, finalement, je devais en être heureuse, mais pour l'instant, je décidais de profiter du moment, et j'analyserais la situation plus tard.
Makayla but aussi sa tequila, mais ne la finit pas. Des milliards de questions et de suppositions devaient tourner dans sa tête, à elle aussi.
Quand je revins face à elle, après avoir scruté les danseurs, elle me dit que je faisais en effet partie des personnes qu'elle croyait avoir perdues pendant les années sanglantes, manifesta sa joie pour mes études d'infirmières réussies. Elle me demandant ensuite si je n'avais pas vue trop d'horreurs à cette époque.
La question me fit sourire intérieurement. Oui, j'avais vu des horreurs, mais j'en avais beaucoup causé égalmement ! Je ferma les yeux quelques instants et me remémora la violence des altércations Lycans-Vampires. N'empêche, je m'étais bien régalée. Et puis après, j'avais eu pleins de loups de la meute à soigner. Mais bon, reprenons nos esprits. Il y avait eu pas mal d'horreurs !

"Oh si ! Mais bon, je pense que certains ont pu voir pire... Et toi ? "

Bon, apparament, elle n'avait pas trop envie d'aller danser. Cela tombait bien, parce que la musique qui commencait ne me plaisait pas trop. Continuons donc cette discussion et voyons où elle nous mènera.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 25 Sep - 23:51


    Durant les années sanglantes j'avais perdu presque tout le monde de vue, mais pas totalement, il y en avait eu quelques uns avec qui j'étais resté en contact comme Rebecca. Elle était l'une de mes meilleures amies, mais je ne l'avais jamais impliquée de trop près à mes activités. Mais récemment, elle s'était fait attrapée par mon chef, elle m'avait dit qu'elle était une semi-démone, ce que je ne soupçonnais pas tellement c'est une chic fille, mais si elle ne voulait pas se faire enfermer, elle devait infiltrer le gang de Maryana, et je l'aiderais pour ça. Ashleigh faisait partie de ces amies que l'on a pendant un temps mais qui avec la vis trépidante que l'on peut avoir, avec tout ces évènement, une amie que l'on finit par perdre totalement de vue. Je ne savais pas ce qu'elle était devenue, et de morte, elle était redevenue vivante, n'étais-ce pas magnifique en fin de compte ? Elle avait réussi à devenir infirmière, j'étais heureuse pour elle. Je lui demandais si elle n'avait pas vue trop d'horreurs et apparemment cela ne l'avait pas marqué plus que ça. Il faut dire qu'il faut avoir le coeur bien accroché quand on devient infirmière dans des périodes aussi dures que celle qui s'était achevé hier encore. Elle me retourna alors la question. A propos des horreurs que j'avais pu voir ou de ce que je faisais dans la vie ? Vu sa façon de répondre, je pensais qu'elle me demandait à propos des horreurs que j'avais vues. Et je pouvais dire sans me tromper que j'en avais vu et que j'en avais aussi causé quelques unes. J'avais tué sans aucune honte, mais je n'allais pas lui dire ça de but en blanc, je ne savais même pas si cela viendrait dans la conversation.

    " Oui, j'ai vu pas mal de choses horribles, j'ai échappé de peu à la mort quelques fois, ces cicatrices de points de suture sur le bas de mon coup en sont une preuve irréfutable. "

    Et je lui montré la cicatrice de 5 ou 6 points de suture, je ne me souviens pas tout à fait. Elle devait savoir ce que c'était, elle était infirmière. Je bus une nouvelle gorgée de tequila, sans vider mon verre, j'aimais bien boire un peu, mais petit à petit c'était encore mieux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 2 Oct - 17:00

Je dois avouer que cela me faisait vraiment drôle del a revoir. Elle était sortie de ma tête, j'avais une nouvelle vie, une double vie, d'autres préocupations... Et puis aujourd'hui, bien des années après notre dernière rencontre, je suis là, assise en face d'elle, en train de lui parler... Je dois avouer que j'étais vraimetn curieuse de savoir... Qui elle était. Mais bon, ça ne se fait pas trop... "Salut ! Tu es une semi-démone ?" Non, ça ne le faisait vraiemetn pas.
Bizarement, le fait de revoir Makayla, cette fille de mon passé, fit resurgir à mes yeux des images encore plus anciennes : Samuel, mon adorable père, qui avait si facilement sombré, mes tant détestés frères, et Portsmouth, la magnifique ville où j'avais grandi... Tout cela était bien loin maintenant. Qu'étaient -ils devenus ? La dernière vision que j'avais eu d'eux, avant qu'on me claque la porte au nez en me traitant de monstre, c'était mon père et mon plus jeune frère, avachis sur les chaises bancales, une grosse bouteille de Wisky sur la table... Tout cela était très vite sorti de ma tête, j'avais tellement d'autres choses à découvrir, car j'étais devenue une louve...
L'entrée de la boite s'ouvrit, faisant entrer de l'air frais. Je sortis de mes pensées. J'avais chaud, et ce courant d'air était le bienvenu.
Makayla me dit qu' elle aussi avait vu pas mal de choses horribles,, me confia t-elle. Elle avait même frolé la mort... Elle me montra une belle cicatrice sur le bas de son coup. Il y avait eu au moins 5 points de souture. Ca avait dû faire mal.

"Quand même ... Mais comment t'es tu fait ça dis moi ?"

La, j'étais vraiment curieuse. Où était-elle allée se frotter pour avoir une cicatrice de 5 ou 6 points, dans le cou, qui plus est !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 3 Oct - 16:53

    Les années sanglantes l'avaient été véritablement pour moi, à un point que certains comme Aaron ne peuvent pas imaginer. Même si je pouvais lui montrer des photos, ce ne sont que des photos, la réalité étant bien plus dure, et vive. Mais bon, il était un chic type, un peu perdu, qui ne savait pas où il avait mis les pieds en venant en Ecosse, alors je devais l'endurcir et l'aider. Concernant Ashleigh c'était quand même un peu différent. Elle n'avait toujours vécues ici mais elle était dans le pays durant cette salle période alors elle savait de quoi je parlais. Après, peut être qu'elle n'avait pas été directement sur le front vu son rôle d'infirmière, mais elle avait du en voir des choses assez peu appétissantes, non ? Elle me dit que ça avait été. Nous n'avions peut être pas la même vision de tout cela vu sa formation. Moi, à la base je suis photographe, alors les horreurs ce n'est pas vraiment mon truc. La porte de l'Adam's Dancing s'ouvrit en grand pendant plusieurs secondes laissant passer un courant d'air frais qui me fit avoir un petit frisson, il faut dire que l'ambiance était terriblement chaude ici avec tout le monde qu'il y avait. Je disais donc à Ashleigh que j'avais frôlé la mort en lui montrant mes points de suture. Curieuse comme elle était, elle me demanda comment j'avais fait ça. J'aurais pu tomber sur elle quand on m'a soigné et fait les points de suture mais ce n'avait pas été le cas.

    " Un loup a failli me vider de mon sang, un méchant coup de griffe, et la gorge s'était ouverte, et je pissais le sang. Et puis, je ne sais plus trop après, mes souvenirs de ce moment son devenus flou, sans doute parce que j'ai du m'évanouir. Ce que je me souviens après ce moment là, c'est me réveiller à l'hôpital avec une perfusion, et la blessure avait été recousue. Mais je suis passé proche de la mort, parce que j'avais dû perdre pas mal de sang. Les aléas des années sanglantes quoi. "

    Je préférais en rire aujourd'hui, parce que c'était loin, 4 ou 5 ans probablement, je ne me souviens pas exactement mais sur le coup, je ne brillais pas du tout. Je lui faisais donc un petit sourire.

    " Et toi, tu n'as pas frôlée la mort durant ces années sanglantes ? Tu n'étais peut être pas sur le front de bataille. "

    Je lui demandais ça pour savoir, si l'humaine que j'avais en face de moi avait combattu ou si elle était resté en retrait. Je sais que personnellement, je n'avais pas pu me résoudre à voir ces combats sans réagir. Peut être qu'elle aussi, je ne savais pas vraiment ...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 10 Oct - 13:07

Les années sanglantes. Un épisode affreux, horrible, dévastateur et désastreux. Mais pour moi, il n'avati pas été aussi négatif que ça. Non, pour moi c'avait été un nouveau départ, le commencement d'une nouvelle vie. Où serai-je aujourd'hui si cette bête ne s'était pas jetée sur moi cette nuit-là ? Je n'ose pas y penser. Je me dis que, si ces années sanglantes n'étaient pas passées par là, je ne serais pas une louve, et ce serait vraiment dommage. J'aimais tellement ma double vie, mon apparance animale et tout ce qui allait avec, je m'y été habitué tellement vite que maintenant je ne pourrais m'imaginer sans. Et peut importe les horreurs qui avaient accompagnés cette époque. J'étais une louve, et je ne pouvais nier que j'y avait participé avec grand plaisir, et si on me proposait une petite chasse sanglante aux vampires, je ne dirais pas non. J'avais changé depuis le jour où j'avais connu Makayla, c'était indéniable, et on ne peut pas dire non plus que mes expériences de louve n'y sont pour rien. Au contraire. Pour certaines humains, tout était fini. La paix aavait été proclamée, et blablabla. Pour moi non. Et je pense ne pas être la seule (rien que les gars de la PES, ils n'ont pas l'air au chomage...).
Au sujet de sa blessure, mon amie m'apprit qu'elle lui avait été causée par un loup. Lequel ? Failli-je demander. Mais je m'abstins. Non, ce n'étais pas bien fin. N'empêche que ca me trottait dans la tête. Quel loup avait bien pu la mordre ? Je le connaisais sûrement, et ça me tracassait. Peut être arriverai-je à introduire discrètement le sujet dans la discussion ?
Elle me demanda ensuite si je n'avais pas moi aussi frôlé la mort pendant ces années, si j'avais été sur le front ou pas. Quelle question embarassante ! Oh oui j'avais frôlé la mort, tout comme je l'avais donné en la dégustant. Je crois que j'ai un petit fond sadique, en fait...
J'optais finalement pour le mensonge effronté :
"Non, pas trop à vrai dire, contrairement à toi. J'avais envie, des fois, d'aller sur le front, mais je ne l'ai pas fait, va savoir pourquoi... Je ne dois pas être aussi courageuse que toi (dis-je en souriant). Tu fais toujours de la photo ? Sur les champs de batailles il devait y avoir des clichés... Intéréssant, non ?"

La grosse menteuse que je faisais! La première partie de ma réplique me faisait rire intérieurement, mais en même temps, je ne pouvais pas tout lui dire !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 10 Oct - 16:35

    Je lui expliquais donc le pourquoi de ma blessure, et je cru voir une petite lueur dans ces yeux quand j'ai parlé de loups. Peut être qu'elle en connaissait, peut être qu'elle était proche d'eux, peut être qu'elle ne les aimait pas, peut être qu'elle en était devenue une, peut être qu'elle les détestait; tellement de possibilité, mais il y en avait une de bonnes parmi celles que j'avais cité, mais je ne savais pas laquelle, mais peut être que cela viendrait dans la conversation ou pas à vrai dire, mais quelle importance, nous étions deux vieilles amies qui se retrouvaient enfin après un certain laps de temps mais en tout cas cela se passait mieux qu'avec Camille que j'avais retrouvé dans le métro il y a de cela quelques semaines à présent, quelques mois même. Il n'y avait de raisons qu'on me suive ici, ou que l'Adam's Dancing soit attaqué, si ? Enfin, il y avait peut de chance quand même. J'avais donc combattu mais est ce que c'était son cas ? Apparemment pas, son métier avait du la faire rester loin du front même si elle avait du soigner des personnes venant de celui-ci. Elle avait eu envie mais n'avait donc jamais sauter le pas, puis elle changea rapidement de sujet me parlant de mon métier à moi. Est ce que je pouvais lui dire que j'étais de la PES ? Non, enfin, pas si la conversation s'y prêtait, peut être qu'elle n'aimait pas les agents venant de la brigade qui sait ?

    " Oui, j'en fait toujours et j'en ferrais toujours c'est ma plus grande passion. Et oui, j'ai pu prendre pleins de clichés plus effrayant les uns que les autres. Je n'ai rien sur moi, mais si un jour tu passe sur Livingston, je pourrais te montrer ça, j'en ai tout un tas. Mais j'y pense, tu me dis que tu as eu envie d'aller sur le front, mais que tu n'as jamais pris le courage de le faire. Qu'est ce qui te bloquais vraiment ? Quand on a l'envie, tout est possible ! "

    Je revenais sur ce sujet car à quelques parts, cela me chiffonnait de savoir qu'elle avait eu envie mais qu'elle n'avait rien fait. Des gens, des centaines de personnes étaient mortes quoi et elle avait laissé faire ça.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 16 Oct - 13:37

Plus les secondes passaient, plus je culpabilisais. C'était bête et inutile, je le savais bien, mais je ne pouvais m'en empécher. J'ai l'habitude de mentir, oh ça, oui, mais il se trouve que même si toutes ces années ont passées, Makayla reste une amie, mon amie. Même si tant de jours nous ont séparés, elle reste la même qu'avant dans mon coeur. Et ca me faisait de la peine d'avoir à mentir à quelqu'un d'aussi bien qu'elle. Mais enfin, je ne pouvais pas faire autrement, non, vraiment, ce serait impossible. Je vais devoir continuer et me débrouiller pour ne pas trop m'enpétrer dans mes mensonges. Normalement, tout devrait bien se passer : il y avait peu de chances que des loups débarquent ici, je ne suis pas non plus recherchée par la PES, donc je ne vois aucun soucis à me faire. J'avais tellement changé depuis la guerre... Je ne sais pas si elle se rendait compte. Non, certainement pas. Je ne voulais pas lui cacher trop de choses, car comme je l'ai déjà dit, elle reste mon amie, je le répète. Mais même à ses proches, on ne peut pas toujours tout dire...
A ma question sur la photographie, elle me dit qu'elle en faisait toujours, car il s'agissait de sa plus grande passion et que si un jour je passais à Livingston, elle pourrait me montrer ses clichés des années sanglantes. Je dois avouer que ça me tenati bien. Si un jour je passais par là-bas, ce qui était rare mais possible, je n'hésiterais pas. Ca sera l'occasion de la revoir. Puis elle repartit sur le sujet qui me causait tant de tracas, me demandant ce qui m'avait enpécher d'aller me battre. "Quant on a l'envie, tout est possible !" Ajouta t-elle.
Et voilà. Qu'est ce que je pouvais bien lui répondre ? Il était trop tard pour rebrousser chemin, je devais continuer dans mes mensonges. Ca me faisait vraiment mal au coeur. Pour une fois !

"Eh bien... Je ne sais pas exactement. Je n'ai pas eu le courage nécéssaire. Et puis je combattais à ma manière, en m'occupant des bléssés, c'est important aussi. C'est sûr, c'est une lutte moins directe, mais c'est tout de même bien utile."

Je voulais changer de sujet... J'étais vraiment génée d'avoir à tout lui cacher. Mais je ne pouvais vraiment pas faire autrement. Espérons que la conversation s'oriente autre part.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Mer 16 Oct - 22:48

    Oui, elle avait combattu à sa manière en étant à l'arrière du front, essayant de faire au mieux pour sauver les blessés qui devaient avoir été très nombreux, elle avait du croiser des loups peut être même, c'était une certitude, car même s'ils guérissent plus facilement, ils ne sont pas immortels. Elle n'avait pas du croiser de vampires, en général, s'ils sont blessés, ils guérissent rapidement, ou ils sont réduits en poussières puisque c'est ce qu'ils sont finalement, n'est ce pas ? Peut être qu'elle avait sauvé des semi-démons sans le savoir, je ne savais pas, peut être qu'elle ne savait pas elle-même à vrai dire.

    " Oui, c'est sur qu'il a fallu des personnes comme toi pour nous sortir de quelques mauvais pas. Ce n'est pas une lutte semblable mais ça y contribue, c'est certains. "

    C'était bizarre, je ne l'avais pas vue depuis longtemps, j'avais de nombreuses questions à lui poser mais là, d'un coup, je ne savais plus quoi lui dire, lui demander à son propos. Elle avait réussi à faire de sa passion son métier, comme moi à vrai dire, même si ce n'était plus le cas à présent. Je me lançais alors dans un autre sujet, je ne savais pas ce qu'elle pensait finalement de toutes ces créatures surnaturelles, peut être qu'elle les appréciait, ou peut être que ce n'était pas du tout le cas, je ne saurais dire.

    " Sinon, qu'est ce que tu penses de toutes ces créatures surnaturelles ? Des vampires, des loups, des semi-démons ? Tu crois qu'il existe d'autres espèces encore ? "

    C'était un vaste sujet, un débat même que je commençais, mais sans doute qu'elle me répondrait franchement, comme elle semblait le faire jusqu'à présent.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Dim 27 Oct - 17:43

Lorsque mon amie ouvrit la bouche, j'éspérais de tout coeur qu'elle change de sujet. Ce qu'elle fit. Mais bon... Je ne suis pas sûre que ce nouveau débat soit mieux que le précédent... Qu'est ce que je pensais des créatures surnaturelles ? La fameuse question. Le fait d'être louve m'avait offert tellement de nouvelles possibilités, de nouveaux horizons, une nouvelle vie toute entière que je m'étais empressée de croquer à pleines dents. Alors je ne pouvais que penser du bien des créatures surnaturelles. En tout cas des loups. Pour ce qui est des Vampires, j'ai la même haine ancestrale que nous avons tous contre les autres. N'empêche que j'allais sûrement avoir besoin d'un des leurs, un jour ou l'autre. Enfin bref, ce n'était pas le moment ni l'endroit pour réfléchir à mes plans. Les vampires ne sont pas mes amis, un point c'est tout. Quant à nos chers métamorphes, j'avoue ne pas les apprécier plus que ça. L'alliance ne me fait ni chaud ni froid, s'ils veulent s'amuser à ça, c'est leur problème, et du moment qu'ils ne me frènent pas dans mon chemin, je ne vois aucun moyen de les embeter. Et puis Duncan est un méta, après tout. Même si je n'ai aucun véritable sentiment à son égard, il a une place dans ma vie, et les moments passés avec lui sont presque aussi important que ceux passés dans les bras d'un loup. Mais je me méfie d'eux, surtout de Camille et de ses rapports avec Mary. Et puis il y a les semi-démons. Je ne les aime pas, c'est sûr, même si, au final, je n'en connais pas tant que ça. Allez raconter ça à Makayla ! Je n'allais pas trop lui mentir, cette fois, je n'en avais plus le coeur. J'allais simplement... omettre des détails ?

Vaste domaine... Commençais-je avec un petit sourire. Je n'ai rien de spécial contre les surnaturels, non. Même s'il y a eu les années sanglantes et tout, je pense que la plus part n'ont pas demandé à être différent des humains, que se soit en vampire, en loup ou en méta. On ne peut pas vraiment leur en vouloir.
Après, cela n'empêche pas que je n'aime pas les vampires. Je ne peux pas les voir, va savoir pourquoi. Peut être parce que je n'aime pas la monarchie ?
Ajoutai-je sur un ton léger, avant de reprendre, sur un ton plus sérieux : Pour moi, les vrais méchants, si on peut dire, se sont les semi-démons. Rien que de savoir qu'ils... Enfin bref, ca fait froid dans le dos.

C'est la que la PES allait débouler dans l'adams dancing. Me prendre par les deux bras et me trainer comme une vulgaire chienne devant mon amie, ... Non ! Je n'avais aucun soucis à me faire. Je n'étais pas recherchée. Ces nuits à fuir à travers le pays, avant de tomber sur Johnatan étaient passées depuis bien longtemps. Tout allait bien depuis, et aucune raison pour que cela change.

Est-ce qu'il existe d'autres espèces ? Tu ne trouve pas qu'il y en a déjà assez ? Non sérieusement... Je n'en sais rien. C'est une bonne question, après tout, mais je n'y ai jamais réfléchi.  n'est pas une lutte semblable mais ça y contribue, c'est certain.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Ven 1 Nov - 15:01

[HJ : Les métas ne sont pas connus officiellement encore ^^. Donc, je vais faire comme si tu ne les avais pas mentionnés ;) ]

    Oui, il a fallu des personnes comme elle qui n'étaient pas sur le front, mais à l'arrière pour réparer la carrosserie, pour réparer les objets endommagés. J'avais eu besoin de tout cela pour survivre, alors je comprenais son rôle; il fallait des personnes comme elle. Puis, alors que j'aurais voulu lui demander des choses, je partais sur le débat des créatures surnaturelles. Quand nous nous sommes connues, il n'y avait pas autant de créatures connues, et puis ce n'était pas tellement nos sujets de conversations. Elle avait un avis sans doute, peut être qu'elle préférait les vampires aux loups, ou vis versa. Elle ne devait pas aimer les semi-démons comme beaucoup sans doute, qui les aimaient après tout ? Pas moi, en tout cas, la plupart, même si certains sont "gentils", tout du moins ne se sont pas laissé emporté par leur côté démoniaque. Quand je dis cela, je pense immédiatement à Rebecca, c'est une semi-démone, mais elle ne l'est pas vraiment. Elle est plus humaine que certains mais cela ne changera jamais. J'écoutais donc ma vieille amie me dire ce qu'elle pensait de tout cela. Elle n'avait donc rien de spécifique contre eux, mais elle n'appréciait pas les vampires, et encore moins les semi-démons. Elle avait donc plus d'affinités avec les loups à en croire ces propos. Elle ne savait pas s'il existait d'autres espèces, me disant qu'il en existait déjà bien assez. Elle n'avait pas tord, mais au fond de moi, je me doutais de quelques choses. Bizarrement, elle ne me retourna pas la question alors j'allais insisté sur ce qu'elle m'avait dit.

    " Donc, si je comprends bien, tu as plus d'affinités avec les loups ? Tu penses que tous n'ont pas choisi de devenir vampires ou loups ? C'est vrai qu'avec les années sanglantes, certains n'ont pas eu le choix, mais je ne pense pas que ça soit le cas de tous. Qu'est ce que tu ferrais toi, si jamais tu avais été transformée en vampire ou en loup ? "

    Je posais peut être trop de questions, mais ma curiosité avait été piquée au vif par ces propos. Peut être qu'elle ne me répondrait pas vraiment, je n'en savais rien après tout, je verrais bien.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Sam 2 Nov - 18:29

[HJ : Mince, désolé :/ ]

Elle comprit immédiatement que j'étais plus proche des loups. Du moment qu'elle ne comprenait pas que j'en étais une, tout allait bien. Nous n'étions pas d'accord sur le point que tous n'avaient pas eu le choix d'être transformé. Pour ma part, je n'avais rien demandé mais je ne l'ai jamais regrétté. Bien au contraire. Passant mes doigts dans mes cheuveux, ils s'arrétèrent une fraction de secondes à l'endroit de la petite cicatrice. Les souvenirs affluèrent. La nuit à l'hopital où on m'a attaquée, celle, quelques jours plus tard, de ma première transformation, ma fuite, Samuel, à moitié ivre, me traitant de monstre en me claquant la porte au nez. La solitude. Le noir, Puis la peur, la police à mes trousses, jusqu'à ce que... Je tombe sur Jonathan. Une lueur d'espoir, une lumière au bout du couloir. Elle me demanda ensuite... Ce que j'aurais fait si j'avais été transformée. Question déroutante et embarassante, je dois l'avouer. Qui sait ce qui aurait pu se passer pour moi ? Je n'ai rien voulu, rien décidé. J'ai simplement fui et suivi mon instinct.

"Question intéréssante... Déjà, il faudrait commencer par se convaincre que voilà, c'est comme ça, on est loup ou vampire et on ne pourra rien y changer. Il faudrait déjà que je m'accepte telle que je serai devenue, et après... Que peut – il se passer ? Tu vas vivre avec les autres de ton espèce, et voilà. Tu ne peux que te laisser porter par ton destin, il me semble."
Je m'arreta quelques secondes avant d'ajouter :
"Et toi alors ? Tu ne m'as pas dit ce que tu en pensais"
J'étais curieuse de savoir ce qu'elle allait me répondre. Après tout, je ne savais rien de son opinion sur la question. A l'époque où j'ai connu Makayla, on ne peut pas dire que c"était notre sujet de discussion habituel.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 7 Nov - 15:05

    Ashleigh était plus proche des loups que des autres races pour une raison que je ne connaissais pas, mais après tout, chacun de nous à des préférences, même si en l'occurrence je ne sais pas pourquoi il en est ainsi, mais elle me le dirait bien assez tôt. Ou alors, elle ne me dirait rien, je ne pouvais pas le prévoir, car elle semblait être tout à fait humaine et dans mes souvenirs elle l'était, mais ce n'était plus le cas, je ne savais pas. J'ai été proche de me faire transformée personnellement j'ai été griffée, mais rien de plus, pas de morsure, sinon, qui sait ce que je serais devenue, une louve ou une vampire, je ne sais pas. Non, je sais, je serais morte, même pas enterré, mon corps joncherait le sol de l'Ecosse comme beaucoup de personnes s'étant sacrifiée pour la patrie, ou pour la survie des humains au choix. J'avais eu cette chance de survivre à mes blessures, si on peut appeler cela une chance, j'ai quelques cicatrices qui prouvent bien que je me suis battue pour je ne sais trop quoi. Mais je suis toujours là, je parle tranquillement avec une ancienne amie que je pensais disparue, nous abordons ces sujets si sensible avec une certaine facilité, comme si après tout ce temps nous ne pouvions pas parler d'autres choses. Je lui demandais alors ce qu'elle pensait des loups, elle ne me confirma pas, ni ne m'infirma qu'elle était plus proche d'eux que les autres. Elle se contenta de répondre à ma dernière question occultant les précédentes, mais bon, je n'insisterais pas, nous venions de nous retrouver, je ne voulais pas déjà lui faire peur pour ainsi dire. Je l'écoutais donc me parler, son discours était assez logique, on aurait presque sentie du vécu à l'intérieur. "Tu ne peux pas te laisser porter par ton destin." Cette phrase pouvait tout et ne rien dire. Je ne crois pas au destin, c'est une bêtise inventée par je ne sais trop qui. Nous ne sommes pas prédestiné à mourir tel jour ou à faire je ne sais trop quoi là maintenant tout de suite. Nous décidons de notre avenir, et même si parfois, il y a des obstacles, votre force de caractère vous forge et vous rends plus fort ou plus faible. Si je n'aimais pas la vie, je ne me serais pas battue pour être encore là devant Ashleigh. Mes restes seraient quelques parts sur un champs de bataille, je n'en ai aucun doute. Puis, elle me retourna la question.

    " Je pense que nous devons vivre dans ce monde avec toutes ces créatures, c'est comme ça, on ne peut rien y faire. Je ne sais pas comment je réagirais si jamais j'étais transformée. J'ai été griffée par des loups, mais jamais mordue, alors je suis l'humaine que j'ai toujours été. "

    Difficile d'en dire plus. Je ne voulais pas la froisser puisqu'elle semblait proche des loups. J'aurais pu lui dire des choses qui lui déplaise, et je ne le voulais pas.

    " En tout cas, ça fait vraiment plaisir de voir que tout semble bien allé pour toi malgré ces années sanglantes. Tu n'as jamais eu envie de partir d'ici ? "

    Oui, j'essayais de parler de tout, comme ça, le bilan de nos années d'égarement serait fait, peut être que nous pourrions nous revoir de temps à autres en fonction de nos emplois du temps respectifs.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Sam 9 Nov - 14:54

Makayla avait été griffée par des loups. Lesquels ? Peut être même moi, on ne sait jamais, dans la précipitation on ne reconnait pas les gens... J'essayais d'imagnier le scénario si elle s'était fait mordre. Mais après tout, même si elle prétend être une humaine normale, rien ne l'empêche de mentir. Peut être est elle un métamorphe depuis le début, par exemple. Enfin, quoi qu'il en soit, elle reste mon amie, la fille avec qui j'ai passé temps de bons moments avant ces années sanglantes et même si tant de choses se sont produites depuis, elle est toujours ce qu'elle a été pour moi. Elle me demanda ensuite si je n'avais jamais eu envie de partir d'ici. Réponse facile, où je n'aurais pas à mentir, ou en tout cas quasiment pas. A Portsmouth, je ne me rapelle pas avoir vécue des moments heureux. Vue la situation familliale houleuse, je ne voie d'ailleurs pas comment il y aurait pu en avoir. Si je devais partir de l'écosse, je n'irai nulle part, car je n'ai vraiment pas envie de retourner dans le lieu de mon enfance, ca ne servivrait strictement à rien, plus rien ni personne ne m'attend. La façon dont Samuel m'a claqué la porte m'a définitivement convaincue que je n'avais plus rien à faire dans cette ville. Au moins à Glasgow j'ai un travail, des gens autour de moi, même s'ils ne sont pas nombreux et que je ne sais pas si j'éprouve vraiment des sentiments pour eux. Je ne parle pas de Jonathan, je parle par exemple de Duncan. Pour moi il est un amant comme un autre avec qui je partage simplement du bon temps. Et puis j'ai des choses à faire dans la vie, notament une Lupa à renverser... Bon, je sais, ce n'est pas le moment de mijoter mes plans.

"Si je partais d'ici, je ne vois pas où j'irais. J'ai grandi à Portsmouth mais je ne vois vraiment pas pourquoi j'y retournerais. Plus rien ne m'y attends, alors qu'ici, j'ai une vie, un boulot et je suis bien, alors pourquoi partir ?"

"Et toi ? Tu est née ici si ma mémoire est bonne. En tout cas il faudra que je passe chez toi quand j'aurais le temps, et toi si tu n'as rien à faire, tu peux venir aussi."

Même si je risquai ne plus être très disponible, vu que je comptais retourner à Wolfheaven – je m'étais un peu éloignée de la meute, mais avec les derniers rebondissements, je comptais bien rerentrer dans la partie – mais je voulais quand même garder le contact avec Makayla.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 14 Nov - 14:38

    Oui, je m'étais bien battue durant ces années sanglantes, trop d'ailleurs, si bien que j'avais frôlé la mort une ou deux fois, mais c'est comme ça qu'on se forge un caractère de battante, n'est ce pas ? Oui, parce qu'avant, j'étais pour ainsi dire une mauviette, à cause de mon père, enfin, c'est une longue, très longue histoire tout cela, il m'avait simplement hypnotisé pour que je ne crois pas à l'existence des vampires, et pendant près de trois années, j'ai vécue ainsi, innocente et insouciante vis à vis d'eux. Il m'a réveillé, juste à temps pour que je puisse combattre durant les années sanglantes. Je me suis entraînée, très dur pour arriver à mon niveau. J'ai réussi quelques coups, mais à mon niveau, je n'ai pas eu d'impact sur ces années sanglantes. Oui, j'aurais voulu être une héroïne qui sauve le monde, mais je ne suis pas ainsi, je suis bien loin de tout cela, je ne suis qu'une petite humaine qui bosse pour la PES. Alors même si j'ai la loi de mon côté, il n'est pas certains que je puisse conserver cette paix actuelle. Enfin, j'avais rencontré Ashleigh que je pensais morte depuis tout ce temps mais elle avait survécu à l'arrière du front de bataille, du moins, c'est ce qu'elle me disait. Je n'avais aucune raison de ne pas la croire après tout. La discussion suivait son cours, et je lui demandais si elle n'avait pas eu envie de partir d'ici. C'est vrai quoi, l'Ecosse est un pays dangereux, l'un des plus dangereux au monde avec toutes ces créatures au mètre carré. Bon, depuis la fin des années sanglantes, leur nombre a chuté, mais quand même, la concentration est plus importante ici. Vous avez plus de chance de tomber sur un nocturne qu'ailleurs. Mais Ashleigh semblait bien se sentir par ici. Elle était originaire de Portsmouth mais plus rien ne l'attendait là-bas, sans doute n'avait-elle plus de famille, plus d'amis dans cette ville, tout ce qu'elle aimait été ici alors pourquoi partir ? Ce n'est pas parce que nous avons une vie ici que nous ne pouvons pas partir, n'est ce pas ? Repartir de zéro ailleurs, dans une autre ville, dans un autre pays, ce n'est pas une chose simple à faire, mais cela peut se faire, croyez-moi.

    " Pourquoi partir ? Et bien, parce que c'est ici que les années sanglantes ont été les plus horribles, c'est ici qu'on risque le plus de se faire tuer par des surnaturels, c'est ici qu'il y a le plus de violence. Partir même si nous avons nos amis, un travail ici, pour un nouveau départ, ailleurs, dans un endroit plus sûr. Refaire sa vie, repartir de rien, c'est envisageable tu sais. Mais c'est vrai. Malgré tout cela, je suis bien ici, j'aime l'Ecosse, ces légendes, ces créatures qui la peuplent. En tout cas, je suis sur Livingston en ce moment, tu n'auras qu'à m'appeler si jamais tu passes par là. Et toi tu as toujours le même appartement sur Glasgow ? "

    Est ce que je me souvenais seulement de son appartement ? Je ne le savais même plus mais au vu de ma question, elle répondrait à cette interrogation.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Sam 16 Nov - 10:00

Les années sanglantes avaient changé ma vie, comme tant d'autres d'ailleurs. Je n'étais plus la même, même si ce passé faisait toujours parti de moi, il est loin, désormais, et je me demande à quel point je suis différente de la petite Ashleigh qui trainait le soir pour avoir moins de temps à passer à la maison avec ses frères et sa mère. Désormais j'avais un but, une raison de vivre. Et ma vie se trouvait ici, en Ecosse. Ici il y a la meute, Jonathan, bref, tout ce qu'il faut. Portsmouth est loi derrière moi, qu'un vague souvenir mal défini. Je n'ai rien gardé de là-bas, rien qui n'en vaille la peine. Je ne suis jamais retourné dans le petit appartement des docs, je n'en ai jamais eu l'occasion et encore moins l'envie. Rien à récupérer. Malgrès le doute et la peur qui m'habitaient quand j'ai fui, je n'ai laissé derrière moi rien qui n'en vaille la peine. Alors pourquoi y penser ? Pourquoi essayer de se souvenir ? Makayla me répondit que c'est ici que les années sanglantes ont été les plus horribles, ici qu'il y a le plus de risques, le plus de surnaturels. C'était vrai pour les humains. Moi, je suis une surnaturelle. Je suis de ceux qui ont fait coulé le sang, quel qu'il soit. Je suis celle qui à tout moment peut tuer ou mordre un humain. Eux ont une raison de partir, pas moi. Je pourrais refaire ma vie, oui, partir loin, très loin. Mais je suis moi, et dans le moi je comprend ma double vie. Partir reviendrait à fuir, essayer en vain de renier ce que je suis, essayer de tirer un trait. Ce n'est même pas envisageable. Tout est en train de rebouger, la meute s'affole d'après ce que j'ai entendu. Je m'étais éloigné de Wolfheaven, mais il est temps de revenir. Pour moi et pour les miens, rien n'est fini. Tout recommence. Mes plans murissent, j'ai peut être trouvé une voie pour atteindre mon but. Ce n'est pas le moment de reculer.
Je regardais mon amie. Elle avait vhangé, depuis le temps. Plus mûre, plus adulte. Moi aussi, je suppose. J'avais une chance de retrouver l'un des rares points positifs de mon ancienne vie, et je n'allais pas le laisser passer. Bien sûr, désormais, le doute sur qui elle était serait toujours là, mais ça en vaut la peine.

"Oui, toujours le petit appartement du centre ville... Je l'aime bien. Il n'est ni trop grand, ni trop petit. Et je suis toujours aussi désordonée..."

Je pensais à la minuscule pièce qui était censée être une chambre mais qui me servait de grand débarras. La même montagne d'affaires s'y entassait depuis longtemps, et même si je n'avais pas grand chose à moi, ce spectacle pouvait paraitre impressionant.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 21 Nov - 15:42

    Elle ne semblait pas vouloir partir d'ici, ce que je comprenais. Il n'est jamais facile de se détacher d'un endroit, d'un lieu que l'on côtoie depuis un petit moment. Pourtant, je n'avais pas eu de mal à quitter Glasgow quand j'en eu besoin. Je ne pouvais plus rester dans cette appartement, même s'il était chargé de bons souvenirs, les mauvais l'emportaient allègrement malheureusement. Alors, je m'étais fait une raison, je devais partir et je l'avais fait, et je me retrouvais à présent à Livingston, un coin plus tranquille, où je me sentais plus en sécurité, même si cela était bien éphémère, car personne ne l'est ici, ou ailleurs. Mais la ville était plus petite, il y avait moins de monde et puis personne ne se préoccupait trop de moi, je pouvais faire ma vie, je connaissais un peu les voisins, mais rien de grandiose. Et cela m'allait très bien, car dans le fond, j'étais devenue quelqu'un d'assez solitaire. Oui, avant j'étais presque tout le temps entourée, mais maintenant que la mort m'avait largement entourée, je préférais resté "seule" pour que personne ne puisse être touchés. Bon, je n'étais jamais vraiment seule, il y avait souvent du monde autour de moi, notamment au travail mais voilà, j'aimais bien me retrouver chez moi, le plus tranquillement possible. Ou alors je suis en perpétuel mouvement. Je bouge à Glasgow, Edimbourg, ou leurs alentours pour fouiller des pistes plus ou moins chaudes concernant des choses plus ou moins importantes. Je suis comme ça, je suis une femme de terrain. Avant je prenais tout en photo, maintenant, c'est un peu moins vrai mais j'en prends toujours pour une utilité différente. Bref, ce soir, je discutais avec Ashleigh, comme si finalement, nous ne nous étions pas vu depuis quelques temps, comme si nous ne nous étions jamais quitté ou presque, pourtant la vérité totale semblait être loin de chacune d'entre nous.

    " Cela fait un moment que je ne suis pas retourné dans cet appartement. Tu laisse toujours accumulé des affaires dans cette petite pièce alors ? Je suis sur que si tu fais le tri, tu vas trouver des choses improbables. Enfin, tout dépends depuis quand tu n'as pas fait le ménage aussi. "

    Et je riais à cette dernière réplique. Elle devait bien faire le ménage quand même, mais si mes souvenirs sont bons, il y avait cette pièce où elle mettait tout et n'importe quoi, en attente de leur trouver une place ou une utilité.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Dim 24 Nov - 11:23

[H-J]: Désolé, c'est pas terrible :/

L'air de rien, j'étais assez attachée à mon petit appartement. IL était la première chose que j'avais pu considérer comme mienne. A Portsmouth, j'avais une petite chambre à moi, oui. Mais comme je ne me suis jamais vraiment sentie bien là-bas, que j'étais le souffre-douleur de mes demi-frères, je n'ai jamais eu l'impression que cette pièce était mon domaine. Quand je suis arrivée ici, je n'avais rien. Un ou deux effectifs personnels, mais c'est tout. Mon travail m'a permis d'avoir assez d'argent pour acheter un appartement, et celui-ci m'a très vite convenu. Cela me faisait drôle d'être seule, personne  pour m'embeter, tout cet espace rien que pour moi. Je me suis rapidement habituée à cette vie tranquille. Et puis j'avais la meute. Ma deuxième maison. A moins que ce soit l'appartement, ma deuxième maison. En tout cas je m'y sens bien. Il est le premier chez moi que je n'ai jamais eu.
Quand à cette petite pièce, au départ c'était une chambre, mais comme personne n'y dormait, elle m'a servie d'abord de bureau, mais très vite... Les choses s'y sont entassées. Je suis quelqu'un qui peut passer en un éclair du coté maniaque au coté bordelique mais bizarrement le coté ordonné n'a jamais eu d'effet sur cette pile d'affaire. Tout le reste de l'appartement étant propre et rangé la plus part du temps.  Enfin quand je dis tout le reste... Il y a des jours où il ne vaut mieux pas mettre les pieds dans ma chambre ou la salle de bains.

Je lui répondis d'un ton amusé
"Le ménage.. Oh oui ça m'arrive quelques fois... Mais j'évite toujours cette petite pièce, bizarement. Tu as raison, je me demande ce que j'y trouverai."

La gène que j'avais éprouvé tout à l'heure face aux mensonges que je lui avais sorti était disparue. Je retrouvais la Makayla souriante que j'avais connue, et je me détendais un petit peu.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 28 Nov - 15:23

    Nous parlions donc de son appartement. Je m'y étais rendu quelques fois, et j'avais pu l'observer. Est ce qu'il était sensiblement le même depuis ? Je n'en savais rien, Ashleigh n'était pas quelqu'un qui aimait trop le changement dans mes souvenirs, mais peut être qu'elle a refait le décoration. Il y avait en tout cas, cette petite pièce qui ressemblait à un grand débarras, elle y mettait tout ce qui n'y était pas indispensable et apparemment, vu sa réponse à ma question c'était toujours le cas. Je m'imaginais trouver tellement de choses, que cela en paraissait presque impossible. Il devait y avoir des photos que j'avais fait sans aucun doute, des journaux et toutes ces choses que vous mettez ici et là puis que vous oubliez simplement. Elle semblait faire le ménage comme tout le monde mais cette pièce ne faisait pas partie des pièces qu'elle nettoyait régulièrement comme si elle n'existait pas, comme si elle enfermait à l'intérieur peut être une partie de son passé qu'elle ne voulait pas voir resurgir, à moins que cela ne soit totalement à l'opposé, et que cela soit simplement une flemme légendaire à s'attaquer à cette pièce historiquement mal rangée, mais je ne savais pas trop. Je lui demanderais donc.

    " C'est bizarre quand même que tu passe à côté de cette pièce, non ? Tu crois que tu pourrais y retrouver quoi dedans ? De vieilles affaires c'est sur mais quoi ? Je suis sûre qu'il doit y avoir quelques unes de mes photos que tu as dû archiver dans cette pièce, de vieux journaux, peut être même des choses ayant de la valeur avec les années qui sait ! "

    Et je souriais à cela. Avec les années sanglantes, certaines choses étaient devenues pour ainsi dire plus rares que d'autres, si cela se trouve, il y a un trésor dans cette pièce, je me serais bien amusée à y fouiller un peu, mais nous venions de nous retrouver. Elle ne m'inviterait pas tout de suite dans cet appartement. Je me souvenais pourtant très bien où il se situait, je pourrais y retourner sans problème.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Jeu 28 Nov - 20:02

En parlant de mon appartement avec Makayla, elle me donnait un peu envie d'aller refouiller dans cette pièce. Il y avait sûrement des photos d'elle et des journaux, des choses qui maintenant auraient beaucoup de valeur. Justement. Des journaux. Il me semblait bien qu'il y en avait, et si je me recreuse la mémoire, il me semble même me rapeller le sujet de certains. Mon demi-frère. Je n'avais pas acheté ces journaux parce qu'il y était, je lisais simplement les nouvelles comme beaucoup, Aleexander y apparaisait souvent. J'avais lu ces articles une fois avant de les archiver; Je savais très bien qu'il ne pourrait jamais complétement disparaitre à mes yeux, comme lui m'a oublié. Mon passé est loin derrière moi mais il me poursuit toujours un petit peu. Alexander est là pour me le rapeller. Je ne suis plus rien pour lui, j'ai été son souffre-douleur pendant toutes ces années de ma jeunesse que lui et mes autres frères m'on gaché puis il est parti et a rompu tout lien; J'en étais bien heureuse. Mais moi je ne pourais jamais totalement l'effacer : il passe à la télé, dans les journaux, il a le pouvoir et a une relation avec Mary. J'ai envie de l'oublier, mais je sais qu'il peut m'être utile et j'aimerais bien voir sa tête s'il se rendait compte que je suis là, encore plus que jamais. Bien sûr, personne ne sais qui il est par rapport à moi, à part Jonathan. Mon Ulfric est le seul à connaitre mon ancien nom et à tout savoir – ou presque – c'est à lui que je dois ma nouvelle identité, le privilège d'avoir chassé le nom Donovan de ma vie.
Tout cela pour revenir à mon appartement et à ma conversation avec mon ancienne amie. Je pense que je vais me mettre à fouiller cette pièce, simplement pour voir. Je risque peut être de regretter, mais si on ne fait rien, on a jamais rien.

"Tu sais quoi ? Je crois que tu m'as donné envie de me replonger là dedans. Dans quelques jours je suis en congée, il va falloir que je m'y mette. Qui sait ce que je peut bien y trouver ? Il y a des photos à toi, j'en suis presque sure. N'hésite pas à passer, un de ces jours. Au pire je t'appellerai. "

Avais-je son numéro ? Je n'en étais même pas sûre. Avec toutes ces années qui avaient entrainées tant de changements avec elles, je ne suis plus très sure de rien.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   Ven 29 Nov - 16:41

    Oui, je me demandais bien ce qu'il pouvait y avoir dans cette pièce, alors j'avais émis des hypothèses pour voir si elle savait ce qu'il y avait dedans, mais elle ne semblait pas mieux le savoir que moi, ce qui était encore plus drôle vu que c'était son appartement quand même, ne l'oublions pas. Peut être qu'en rentrant chez elle, elle se mettrait aussitôt à ranger cette pièce, cela me paraissait être une évidence, ou alors comme à chaque fois ou presque, elle remettrait cela au lendemain, ou à un jour non déterminé. Apparemment, je lui avais bien donné envie de fouiller cette pièce, de trouver ou plutôt de retrouver des choses intéressantes, même si ce n'était pas pour la ranger à priori. Parfois, quand on essaye de ranger des choses, on retrouve des trésors qui à nos yeux, ont une certaine valeur, alors que cela pourrait ne rien signifier pour beaucoup de monde. Ashleigh devait être comme un chacun, cachant certains de ces secrets dans cette boite de Pandore géante. Elle allait l'ouvrir à nouveau, mais les conséquences n'en seraient sans doute pas si importante que dans l'histoire mythologique, à moins que la pièce ne révèle des choses plus importantes qu'on ne pourrait le croire. D'ici quelques jours, elle s'y mettrait donc, et me proposait même de passer. Au pire, elle m’appellerait. Je n'avais pas changer de numéro de téléphone depuis tout ce temps, mais avait-elle conservée mon numéro pour ne pas me donner de nouvelles pendant une si longue période ? J'en doutais, mon numéro avait du passer à la trappe, comme bons nombres d'autres. Je sais que je n'avais pas fait de tri dans ma liste, sans doute qu'il y avait beaucoup de personnes qui ne possédaient plus les numéros, pire, qu'elles étaient mortes, mais je m'en fichais bien. Je n'étais pas une grande utilisatrice de cet appareil. Il était toujours allumé et à porter de main, mais je ne le regardais pas toutes les cinq minutes comme certains le ferraient. Je regardais si je recevais des mails, des messages textes de temps en temps ou quand je l'entendais vibrer, mais sinon, il restait dans mes poches, sur ma table de nuit ou dans mon sac comme ce soir.

    " Oui, si tu veux m'appeler c'est possible, je n'ai pas changé de numéro de téléphone depuis tout ce temps, donc si tu as un créneau et que je suis libre, je viendrais te rendre visite sans problème. Je retrouverais rapidement ton appartement, mais si cela fait un moment que je ne m'y suis pas rendue, ce sont des choses que l'on n'oublie pas aussi facilement. "

    Enfin pour ma part en tout cas. Je ne savais pas si elle possédait toujours mon numéro, au pire, elle me demanderait, ce n'est pas un soucis, je le lui redonnerais avec plaisir.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Et si c'était plus que de simples retrouvailles ? [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et si c'était plus qu'un reportage photo ? [Livre 1 - Terminé ]
» Et si ce n'était pas une nuit si ordinaire que ça ? [Livre 1 - Terminé]
» Il était une fois... Cendrillon et le Vampire ! [Livre II - Terminé]
» Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: West End :: Adam's dancing
-
Sauter vers: