AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
People are Changing [Livre II - Terminé]
MessageSujet: People are Changing [Livre II - Terminé]   Sam 3 Aoû - 23:37

Le minimum syndicale quand on est un vampire de haut rang ? Avoir une maison bien rangée, oui mais ça on a des domestiques pour le faire, avoir une bonne allure, ça on a l’argent pour le faire aussi. Sinon ? Avoir de bonnes relations, c’était ce que je continuais d’entretenir avec mes collaborateurs. Léopold était parti en début de soirée pour affaire m’avait-il dit avant de m’embrasser très furtivement. Oui il me cachait des choses, j’en étais sure, je n’étais pas née stupide non plus. Il ne me restait qu’à savoir ce qu’il me cachait, c’était une affaire beaucoup plus compliquée. Naïvement, je laissais paraitre que ma vie se passait bien pour continuer comme ça, pour laisser paraitre, pour faire croire que c’était bien comme ça. Après tout c’était une histoire d’apparence, je ne cessais de me le répéter, et cette situation au final me convenait parfaitement. J’étais enfin reconnue par ma mère qui me faisait confiance, ma sœur et moi nous nous entiendons correctement enfin après des années un peu difficile. J’étais mariée, et enfin une vampire respectée, qui avait bien changé. Et bah, pour être honnête, ça fait beaucoup de bien, contrairement à ma situation précédente un peu difficile. Ma demeure que j’avais héritée par ma mère semblait une nouvelle fois déserte, Léopold était parti, il ne restait que moi et Yvonna, une jeune fille de 19 ans qui tenait la propreté du manoir, d’un signe de tête je la congédiai avec même un sourire. Cette demeure me semblait immense dès lors que je m’y retrouvais seule, et dans mes pensées, je faillis en oublier la venue de Julien Guillemaud, dirigeant de la Red Security. D’ailleurs ça devait être lui qui venait de s’annoncer à la porte, je descendais rapidement dans ma robe écrue les escaliers pour le rejoindre, je congédiais une nouvelle fois le domestique qui venait d’ouvrir. Mes cheveux blonds rangeaient correctement sur mon épaule droit et un sourire qui laissait paraitre mon côté heureux de voir le vampire. On ne pouvait pas dire qu’on était les meilleurs amis du monde non plus, mais disons que j’avais un peu plus de sympathie pour lui qu’avant, et j’osais espérer qu’il en avait également pour moi Monsieur Guillemaud, quel plaisir de vous recevoir. Comment allez vous ce soir ? Commençons par la base de la base, avant de rentrer dans le vif du sujet mais plus tard, il y avait encore un peu de temps tout de même avant que les discussions sérieuses commencent.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Dim 4 Aoû - 1:55


Si par le passé Morgane n’était rien à mes yeux qu’une vampire de bas étage, indigne de faire partie de la famille royale du fait de son désir d’égalité entre vampires et humains, il en était tout autrement maintenant. Son mariage avec Léopold, les Années Sanglantes, ceci l’avait peu à peu métamorphosé en une vampire digne de commander notre espèce et de ce fait elle avait à présent un rôle d’importance pour les nôtres, seconder la Reine en plus d’être notre porte-parole face aux yeux de l’Humanité.

Mais malgré le peu de considération que j’avais alors pour elle avant ces changements, je lui avais proposé une alliance afin de traquer les dissidents de Renard. Cela me permettait de traquer nos ennemis, grappillant au passage de nouveaux privilèges et elle redorait son blason vis-à-vis de notre espèce. De cet accord s’est tissé un lien cordial, voire même de la sympathie réciproque entre nous. Et maintenant que les Années Sanglantes étaient closes - pour combien de temps ? - nous entretenions encore cette relation, faisant parfois appel l’un à l’autre si besoin, ou discutant simplement pour le plaisir de se voir.

Lorsque j’arrivai devant le manoir Raybrandt, un souvenir fugace traversa mon esprit avant de s’évanouir aussi rapidement qu’il était venu. Celui d’une nuit dans la couche de Krystel il y a de cela plusieurs années, alors que je n’étais que simple shérif, jouet entre ses mains. Nulle regret ou rancœur, car coucher avec celle qui deviendrait par la suite ma Reine était loin d’être déplaisant. Mais ce soit le programme n’avait rien à voir avec ces nuits passées. Morgane m’avait invité à la rejoindre ce soir et si j’avais accepté l’invitation sans regret, j’espérai tout de même que son époux soit de sortie afin de ne pas le croiser. Après que l’on m’eut fait entré j’observai la Princesse descendre les escaliers de sa demeure, fort séduisante dans ses habits et répondis-je à ses salutations.


Très bien Princesse, d’autant plus avec votre présence ravissante. lui dis-je en lui faisant un baisemain et en poursuivant. Et vous comment vous portez-vous ces temps-ci ?

Si j’évitais soigneusement de ne pas demander des nouvelles de son mari, c’était bien parce que je me contrefichais de sa santé. Alors qu’il avait travaillé pour moi par le passé en tant que shérif, alors que j’étais à cette époque Maître vampire, ce parvenu n’avait rien fait d’autre que d’épouser une princesse pour s’élever parmi les nôtres. Alors que pour ma part une telle union n’était que la finalité de mon évolution et non son seul fait.

Leslie mon second m’a indiqué vous avoir rencontré aux entrepôts de Tru-Blood, j’espère qu’il ne vous à pas importuné ? Disons que malgré sa bonne volonté il lui arrive parfois de faire une rechute quant à sa maladresse légendaire. dis-je en affichant un léger sourire alors que nous discutions toujours dans l’entrée de l’édifice.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Dim 4 Aoû - 22:32

Si notre relation avant la traque de Renart avant les années Sanglantes avec Julien laissait un peu désiré, entre moi qui maintenais mes idées d’égalité entre les humains et les vampires, et lui qui ne me voyait absolument pas digne de la monarchie dont je faisais pourtant partie, aujourd’hui c’était tout autre. Même si je considérai qu’on devait garder un lien avec les humains, depuis les années Sanglantes j’avais aussi rapidement déchanté sur les humains. Non nous n’étions pas égaux, ça je l’avais rapidement compris, quand ils avaient commencé à vouloir tous nous exterminer, puis les loups et autres espèces, tout était devenu si compliqué pendant cette période. En attendant, j’avais vite revu mes objectifs de vampire, comprenant que le True Blood avait également fait son temps, et puis j’avais même trouvé le temps pour unir ma vie à celle de Léopold, le faisant ainsi monter dans la classe des princes. D'ailleurs unique prince de la lignée des Raybrandt désormais, au vue de la disparition de mon frère avant même les Années Sanglantes. Ah lala les choses avaient bien changé quand même, nous avions tous été un peu transformé aussi d’une certaine manière. Mais le passé reste au passé, il fallait désormais penser au présent. Et c’était avec mon entretien avec Julien aujourd’hui. Entre travail et juste discussion sympathique parfois il n’y avait qu’un pas pour être honnête. Je répondais avec un sourire après le baisemain : « Très bien, beaucoup de travail comme d’habitude mais ce soir est relativement calme. » Finis-je avec un sourire. Seconder ma mère n’était quand même pas de tout repos non plus, je devais la suivre un peu de partout et prendre parfois des réunions officielles à sa place quand elle se rendait indisponible ce que je pouvais bien comprendre. Parallèlement, j’aimais bien qu’elle me donne cette confiance qu’elle ne m’avait jamais donnée avant, pendant plus de 800 ans de vie à ses côtés. Mon enfance ? Elle n’avait pratiquement pas élevé ayant disparu quand j’étais encore une enfant, c’était mon frère William qui s’était occupé de moi (et qui s’était débarrassé de moi en donnant ma main au premier comte venu) et puis pendant ma vie de vampire ce n’était pas non plus les meilleurs moments dont je me souvenais. Refusant ma condition, alors aujourd’hui, la situation dans laquelle j’étais me permettait enfin d’avoir un peu de sa reconnaissance. Ce que j’aimais d’autant plus. Toujours dans l’entrée, je répondis du coup à sa remarque sur la rencontre avec Leslie aux entrepôts « Aucunement, bien au contraire. Mais il semblait un peu gêné de ma présence tout de même. Sans quoi, j’ai bien aimé prendre ce petit interlude après ma visite aux entrepôts. » Puis d’un signe de la main j’indiquai le salon « Nous pourrions peut être nous diriger vers le salon nous y serons mieux pour discuter. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Lun 5 Aoû - 7:57


Les paroles de Morgane à propos de Leslie me firent esquisser un petit sourire. Leslie était tellement… divertissant parfois. Qu’il ait été gêné face à la Princesse était plutôt bon signe à mes yeux. Je prendrai cela comme sa crainte de faire une nouvelle erreur, sa dernière sanction encore en tête, et son souhait de ne plus me mettre dans l’embarras vis-à-vis de mes Maîtres. J’optais pour une explication à mon interlocutrice, néanmoins je tournerai cela d’une certaine manière afin de ne pas mentionner William. Il avait été banni de notre monde et était condamné à l’oubli, comme me l’avait précisé Badenov il y a peu.

Je vous suis Princesse, lui dis-je. Malgré notre relation presque amicale, je ne parvenais pas à l’appeler Morgane et continuais à la nommer par son titre. Ce n’était pas là un souhait de ma part mais disons une habitude vis-à-vis de l’étiquette que j’avais du mal à perdre, mais je savais qu’elle n’en prendrait pas ombrage. Une fois que nous fûmes dans le salon du manoir, je pris place après elle et lui répondis au sujet de mon second.

Leslie n’a bénéficié d’une formation au sujet des règles de notre espèce que bien tardivement et aujourd’hui encore, il redoute de commettre une nouvelle erreur lorsqu’il se retrouve face à une personnalité. Sa dernière sanction lui permet de se rappeler nos codes aussi il devrait être en mesure de savoir comment agit et parler. lui précisai-je en évoquant là l’épisode du bracelet en argent.

Voyez-vous Princesse, Leslie était comme un néo-natus et sous couvert d’une certaine instabilité il a un potentiel qui fait de lui un bon second. Et ce même s’il tombe encore facilement dans les pièges de vampires plus expérimentés que lui. poursuivis-je en évoquant cette fois son entrevue avec Jana.

J’ignorai la raison de l’invitation de Morgane néanmoins je n’étais pas inquiet quand bien même elle ne m’en avait pas encore indiqué la teneur. Soit elle désirait parler affaire, que ce soit par la Reds ou au sein de notre espèce, soit elle avait appris quelque chose dont elle voudrait me faire part. Je fis un rapide tour dans ma tête de ce qu’elle pourrait avoir appris d’éventuellement sensible : la disparition de Ruby et du coup la préparation de mon expédition punitive ou encore mes projets d’union avec sa sœur. Dans les deux cas il ne serait que peu surprenant qu’elle en ait eu vent du fait de sa place au sein de notre espèce et auprès de Krystel. Mais il y avait aussi une troisième possibilité : qu’elle veuille m’entretenir d’une autre chose. Quoi qu’il en soit je décidai de rester patient, elle finirait bien par aborder le sujet principal de cette entrevue.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Mar 6 Aoû - 23:02

Dans le salon nous serions beaucoup mieux pour discuter, bien plus au calme, je demandais d’un signe de la main deux bouteilles de True Blood à une des domestiques qui trainaient dans le coin non loin de la cuisine. Il ne fallut que quelques minutes pour que les deux bouteilles nous rejoignent pratiquement aussi rapidement qu’il fallait pour que nous installions. Je pris place l’invitant ainsi à faire de même. Bien que j’eusse grandi avec les coutumes du protocole et de l’étiquette, c’était moi-même qui avais eu le plus de mal à m’y accoutumer. Par exemple, certes j’avais cessé de batailler avec Julien pour qu’il m’appelle par mon prénom et non par Princesse, mais ne serait-ce que ça, j’avais encore du mal à l’entendre, même si comme disait ma mère c’était des choses normales, des choses qui étaient fait dans l’ordre de bienséance. Nos titres devaient être représentés, certes, mais bon je n’étais pas premièrement une Princesse, avant j’avais un prénom et un nom. Enfin bon, je pouvais disserter un moment sur la question tellement j’étais bornée et têtue. Beaucoup de vampires avaient l’habitude de l’étiquette à croire que je devais avoir vécu hors temps pendant un moment pour ne pas vouloir entendre le mot Princesse à toutes les sauces. Même si je reconnaissais que cela pouvait être normal quand on ne me connaissait pas personnellement. Une fois installés, notre conversation reprit là où elle en était, concernant Leslie. J’écoutais attentivement les paroles de Julien comprenant beaucoup mieux son comportement gêné. En effet, s’il n’avait pas eu toutes nos règles clairement défini, s’il était encore un novice et un peu naïf dans notre monde qu’était les vampires, il était normal qu’il soit un peu mal à l’aise. Je vois mieux, enfin je comprends mieux son comportement. Mais avec vous comme dirigeant, je pense qu’il ne peut pas mieux apprendre. Du moins de ce que j’ai pu voir pendant notre entrevue aux Entrepôts, bien qu’il soit gêné, il doit apprendre relativement vite, et se comporte très bien. Du moins c’était ce que j’en avais retenu, plus les sujets que nous avions abordé, mais dans ce cas là qui ne concernait que moi et ma façon de gérer les problèmes au sein de ces entrepôts. J’allai en venir au sujet principal dans peu de temps, dès lors que j’aurai trouvé les mots pour l’exprimer clairement, en attendant je cherchais toujours à en savoir plus. Sans quoi concernant la Reds, tout se passe bien pour vous en ce moment pas de problème en particulier ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Jeu 8 Aoû - 17:04


J’accueilli les paroles de Morgane au sujet de mon second en affichant un léger sourire. Non pas par moquerie mais parce qu’il s’agissait là des premiers compliments que l’on faisait au sujet de Leslie. J’y voyais là une bonne chose, son apprentissage depuis toutes ces années commençait à porter ses fruits.

Apprendre vite oui, mais l’appliquer en chaque instant est plus compliqué car il n’a pas encore l’habitude de contrôler l’ensemble de son être en chaque instant, et ce même dans ses moments plus récréatifs. Cependant il veut bien faire et progresse de manière constante. dis-je encore au sujet de mon bras droit.

Sa question suivante, sous couvert de faire la conversation, attisa ma curiosité. Passer de mon second à mon entreprise faisait trop… état des lieux. Soit elle désirait prendre la température de quelque chose me concernant soit elle tentait d’amorcer un nouveau sujet de discussion avec lequel elle ne semblait pas vraiment à l’aise. En d’autres temps je l’aurais laissé patauger et se débrouiller mais à présent notre lien faisait que je ne désirais pas la voir dans une situation de gêne plus longtemps.


Mon entreprise se porte bien Morgane, mais si nous laissions de côté les mondanités et que vous me faisiez part de ce qui vous trouble ? Vous savez pouvoir me faire confiance. dis-je en l’invitant à ne pas s’embarrasser de manières et de s’exprimer sans crainte de me brusquer ou choquer.

Quand bien même je persistais malgré ses requêtes répétées à l’appeler par son titre de Princesse, dans certains cas je me permettais de la nommer par son prénom. Ceci avait dans ces cas-ci pour but de lui signaler que je saisissais l’importance de ce qu’elle avait à dire. Malgré son évolution, autant de par sa position sociale au sein de notre espèce que de sa personnalité, la sœur de Jana était parfois encore… sensible. Non pas cette sensibilité qui était autrefois l’une de ses nombreuses faiblesses d’alors, mais celle qui l’empêchait de s’exprimer simplement et sans détour.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Ven 13 Sep - 0:07

Je pense que recevoir de ma part des compliments sur son second semblait le ravir, ou du moins c'est ce que j'en convenais quand je vis un léger sourire s'afficher sur ses lèvres. Que c'était agréable de s'entendre dire cela, après tous les jeunes vampires, restaient et resteront jusqu'à ce que les suivants viennent, les vampires les plus durs à éduquer. Tel des enfants lachaient en pleine nature perdant complètement leur repère, forcément, il y avait des catastrophes qui devaient se passer, sans qu'on puisse agir autrement nous autres, anciens par un châtiment des plus horribles. Après tout, comment punir autrement que par la véritable mort.

Du moment que la volonté semble être présente, elle fait beaucoup de choses

Le manoir était particulièrement calme ce soir, en même temps, j'étais la seule à y vivre, et mon mari était parti tôt et ne rentrerait très certainement qu'au moment d'aller se coucher. Pourquoi donc rentrer plus tôt ? J'étais un peu anxieuse, et pourtant je savais que je devais aborder ce sujet d'une quelconque manière. C'est sa proposition qui venait de me mettre sur la piste, le but était désormais pour moi de trouver des mots adéquats pour ne pas être trop brusque. Mais j'étais l'image des vampires, je restais donc la première à même de faire ce genre de boulot. Non ?

Oui vous avez raison. J'ai cru entendre, dites moi si ce sont des rumeurs infondées, ce qui est bien probable, un quelconque rapprochement entre ma soeur et vous-même ? Pouvez vous m'en dire plus ? Que je ne me fasse pas d'illusions, enfin pas exactement ce que je voulais dire, mais que je sache ce qu'il en est dirons nous ?

J'avais parlé d'une voix relativement douce, sans me prendre beaucoup la tête cherchant à aller droit au but comme il me l'avait demandé après tout. J'étais avide de savoir un peu plus des histoires du château, et de son royaume également. Mais surtout pour ce que ça donnerait dans notre famille. En effet, Jana restait la dernière princesse à marier donc je pensais bien que ma mère ne la donnerait pas à n'importe qui. Bien évidemment
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Ven 13 Sep - 17:35


Elle fait en effet beaucoup néanmoins elle doit être encadrée par des limites mesurées et immuables, sinon ne devient qu’ambition folle et pousse à la félonie. dis-je pour lui répondre en faisant un parallèle lointain entre la vie de son frère banni et la mienne.

Aveuglé par son ambition de plaire à sa mère à tout prix William était devenu terriblement naïf face aux manipulations de Renard et en était venu à comploter contre notre Roi. Contrairement à lui je savais jusqu’où pouvait aller mon ambition à savoir devenir Prince. Bien que chacun ait du mal à le croire, je ne visais pas le trône, mon engagement envers mes Maîtres étant le moteur de mes actions. D’autant que ce que j’avais pu observer du trône depuis toutes ces années montrait bien qu’il était plus un fardeau qu’autre chose. Servir pouvait parfois être mieux qu’ordonner.


Ce n’est point une rumeur infondée Princesse, dis-je ensuite en esquissant un léger sourire. bien que cette information n’était pas censée circuler avant notre entrevue avec la Reine votre mère.

Peu de monde était au fait de ce projet que nous avions Jana et moi, cependant cela montrait bien que Morgane avait grandement évoluée ces dernières années si elle était à présent en mesure d’obtenir de telles informations. Il pouvait être intéressant de connaître l’opinion de la vampire au sujet de cette union aussi décidai-je de réponde à sa requête.

Votre sœur et moi avons en effet décidé de nous rapprocher si l’on peut dire car il s’agit en tout et pour tout d’une union officielle purement politique et stratégique, autant pour elle que pour moi. Chacun y gagne un nouvel allié sûr sans pour autant perdre sa liberté grâce à quelques règles que nous avons fixées ensemble Jana et moi. dis-je avant de me taire un instant avant de poursuivre.

Et vous Morgane quel est votre avis sur cette union prochaine ? Quelle est donc votre point de vue sur la question ? Y voyez-vous là une stratégie en vue de prendre le trône par la suite ou une simple union politique entre votre sœur et moi ? Histoire que ce sache ce qu’il en est… dis-je en esquissant un nouveau sourire, ayant volontairement repris ses dernières paroles comme pour une pointe d’humour.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Jeu 14 Nov - 16:34

Depuis la fin des Années Sanglantes, il était vrai que ma place était devenue plus importante. J'étais devenue assez digne pour que les gens puissent me confier des informations plus ou moins importantes. Concernant l'alliance entre ma soeur et Julien j'avais eu vent de cette nouvelle par un heureux hasard entre deux conversations et j'avais cru comprendre aussi qu'il fallait enfin l'accord de ma mère pour valider cette idée qui n'était à mes yeux pas forcément une très mauvaise idée mais plutôt l'occasion de renforcer de nos deux côtés. En mariant les deux filles, les deux Princesses des Vampires, c'était l'occasion de montrer une famille pour le moins forte et présente sur tous les fronts. L'union faisait la force et ça on ne pouvait pas le nier, surtout depuis qu'il n'y avait plus de fils à proprement parler dans la famille royale, nous n'étions plus que des filles, ma mère, ma soeur et moi. Mon mariage avait renforcé l'union familiale (plus que je m'en doutais d'ailleurs...) mais nous étions affaiblis par la perte de mon beau-père, le roi Augustus. Mais nous ne nous laissons pas abattre, et les mariages, le mien avec Leopold avait été accepté par ma mère non pas parce qu'elle y voyait de l'amour entre nous deux mais plutôt parce qu'elle y voyait un intérêt sur mon comportement comme pour le bien être de la royauté. Je n'étais pas complètement naïve non plus.

Politique et stratégique ? J'ai l'impression d'entendre parler ma mère quand vous dites ça. Mais je peux bien vous comprendre, après vous êtes peut être le meilleur prétendant pour ma soeur. Et je serai plutôt prête voire totalement à soutenir cette union. Ma soeur a besoin de quelqu'un comme vous Monsieur Guillemaud, et au niveau des vampires. Je ne vous vois pas essayer un putsh pour essayer de prendre le trône et la place du roi, et si ma mère y voit une quelconque intention je peux vous assurer qu'elle ne vous laissera en aucun cas pour commencer, épouser ma soeur et ensuite elle s'assurera que vous ne veniez pas vous mettre dans le chemin de la Royauté. Non au contraire, je pense que vous êtes quelqu'un de confiance et qui sera très bon dans le rôle que doit endosser un Prince.

J'avais été plutôt claire, nette et précise, en lui faisant passer le message que dans tous les cas si c'était une occasion pour lui de tromper la famille royale ça ne servait à rien qu'il tente de passer devant ma mère. Mais nous savions tous les deux qu'il y avait les vampires en qui nous pouvions faire confiance et pour moi Julien en était un. Si je ne m'embêterai pas de garder une amitié avec lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Mer 20 Nov - 18:13


J’accueilli avec une satisfaction dissimulée les paroles de Morgane, son opinion quant à notre projet de mariage Jana et moi allait dans notre sens. Si d’un côté donc ceci était une bonne nouvelle, mon esprit pragmatique redoutait que la Reine y voit là une tentative de manipulation de ma part et redoute d’autant plus des intentions belliqueuses de ma part.

Vos paroles sont pleines de clairvoyance Morgane, et vos compliments me touchent. dis-je avant de développer à son attention.

Votre soutien nous est assurément précieux à votre sœur et moi, espérons que cela soit une bonne chose aux yeux de votre mère. Je redoute qu’à ces yeux mon ambition soit… excessive et qu’elle ne voit ce projet d’union que comme une marche vers un putsch à l’avenir. D’autant que mon âge ne joue pas non plus en ma faveur, conscients que je suis d’avoir un statut déjà bien exceptionnel pour un vampire de seulement deux-cent cinquante ans.

Oui à l’échelle humaine un vampire de mon âge n’est pas un jeune individu mais appliqué à notre espèce cela devient beaucoup moins effectif. Les évènements de ces dernières années et certaines « opportunités » m’ont offert une progression rapide au sein de notre hiérarchie et c’est probablement cela qui « effraie » notre Reine. A moi de lui montrer que c’est justement là un avantage et non un risque.

Il est normal que notre Reine s’interroge en pareille situation et j’y vois même là un signe de sa prudence, toute légitime. Cependant j’espère pouvoir lui prouver qu’elle n’a aucune raison de douter de ma loyauté envers elle et notre Roi. Ce projet d’union n’a, au-delà de quelques intérêts personnels propre à votre sœur et moi, que pour objectif de renforcer le pouvoir de votre mère ainsi que de rehausser l’image de notre espèce. lui dis-je avant de me taire un instant.

Et vous Princesse, le Prince Léopold semble très occupé ces derniers temps, cela ne vous pèse pas trop ? lui demandai-je d’un ton réconfortant mais pas mielleux pour autant.

Si par le passé je n’avais aucune considération pour elle, Morgane s’était métamorphosée et notre relation aussi. De simples échanges de convenances, ce lien entre nous s’était mu en une certaine amitié. Pas la même que j’avais eu auparavant par le passé, ce dernier m’ayant vacciné en quelque sorte contre toute amitié naïve, mais elle était ce qui se rapprochait le plus d’une amie pour moi, en dépit de tous mes paramètres et protocoles de sécurité quant à placer sa confiance en autrui. J’estimais pouvoir lui en donner une part que nul autre avant elle n’aura pu avoir.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Mar 26 Nov - 16:24

Je me doutais qu’au vue de l’âge de Julien, on pouvait mettre en doute sa bonne foi, et sa volonté de pouvoir pouvait être mise en avant, bien que je fusse certaine qu’il pensait absolument à autre chose. Cette alliance n’était pas à mes yeux quelque chose de foncièrement mauvais bien au contraire. C’était l’occasion de marier Jana, et surtout de permettre de faire oublier mon frère définitivement à ce qu’il avait pu être à la monarchie des Vampires. Ce n’était peut-être pas si mal tout compte fait. C’était pour nous l’occasion de redorer une dernière fois l’image de la famille Raybrandt et de faire comprendre définitivement qui détenait le pouvoir et qu’il était entre de bonnes mains. Aucun ne doute là-dessus et celui qui osait en émettre prenait le risque de finir mal, très mal. Toujours la même question se posait finalement dans des questions comme la nôtre, on ne pouvait pas permettre en mariage volontaire ou c’était remettre en cause le pouvoir. C’était le mettre dans des mains non choisies. Et forcément, je ne doutais pas que pour ma mère cette idée n’était même pas concevable. Être amoureuse dans une famille royale, c’était comme une idiotie, le pouvoir passait bien avant l’amour.

« Certes vous n’avez que deux cent cinquante ans, mais après tout, ça pourrait redonner un peu de jeunesse à la famille royale. Votre couple avec Jana ne pourrait être que de cet œil-là à mon avis. Elle est très jeune également. Et le prince Léopold n’a que deux cents ans de plus que vous à quelques brouettes près à mon avis. »

L’âge faisait beaucoup chez les vampires, certes mais avec mes huit cents ans passés et décalés, je ne représentais la puissance par l’âge mais la jeunesse pouvait permettre de redorer et finir cette image de puissance. J’approuvais ses dernières paroles avec un signe de tête, en même temps je ne pouvais que faire ça ne sachant quoi répondre de plus. Il parlait déjà comme quelqu’un qui avait un haut rang malgré son jeune âge, il se ferait rapidement à la vie princière, bien plus rapidement que même moi qui avais grandi dans ce milieu lors de mon enfance humaine, j’avais eu plus de mal. C’était une simple question d’habitude au final.

« Le prince Léopold se porte bien. C’est ce qui m’importe au final, il mène à bien ses missions confiées par ma mère, la Reine. Cela me pèse bien évidemment mais de mon côté j’ai aussi beaucoup d’occupations ce qui fait que nous nous ennuyons rarement l’un de l’autre vous savez. Il faut apprendre à faire des concessions entre vie de couple et vie professionnelle quand nous sommes dans le milieu de la hiérarchie. »

La sagesse dont je faisais preuve me surprenait moi-même il était vrai qu’il y a une dizaine d’année je n’aurai jamais parlé avec cette même aisance et prestance.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Mer 27 Nov - 1:46


En dépit de son image passée d’une Princesse ayant obtenu son titre uniquement par ses liens du sang et non par le mérite, Morgane renvoyait une image diamétralement opposée et ses paroles allaient dans ce sens. Depuis que Jana et moi avions présenté notre projet d’union à la Reine et à son Servant, Morgane était la seule qui semblait avoir compris l’atout pour notre espèce de cette alliance et cela me rassura un peu quant à cet hypothétique mariage.

Effectivement notre couple apparaitrait comme un souffle jeune sur la famille royale, à nous de prouver par conséquent que la jeunesse vient pour renforcer « les anciens » et non les supplanter. Quant au Prince votre époux, il n’a certes que deux cent ans de plus que moi, mais cela fait deux siècles de plus passés au service de la Reine votre mère. Et cela lui a permis de la rassurer quant à sa loyauté. Mais je ne suis pas là pour me plaindre. dis-je en balayant mes paroles d’un signe de main avant de l’écouter parler de sa vie de couple avec Léopold.

Ses paroles me firent m’interroger sur leur mariage, qui semblait être réellement une union mue par l’amour, contrairement à celle que Jana et moi allions conclure si Krystel nous y autoriserait. Derrière les mots je percevais une peine diffuse, muette et cachée mais réelle. Morgane supportait-elle réellement cette concession de ne pas être autant qu’elle l’espérait avec son époux ? Si la réponse était non en dépit des apparences, un mariage politique et stratégique causerait-il le même type de… peine ? Ou au contraire nous en préserverait-il ? Seul l’avenir pourra m’éclairer à ce sujet car il s’agit là d’une voie inconnue encore pour moi.


La survie du groupe avant celle de l’individu, voici le résumé de notre existence en tant que vampire. J’imagine que lorsque l’amour s’en mêle il peut parfois être moins facile de vivre selon cela. dis-je avant de me taire quelques secondes puis de poursuivre.

Quoi qu’il en soit Morgane, si jamais je peux vous être utile en quoi que ce soit n’hésitez pas à m’appeler. lui dis-je en employant son prénom à dessein. L’objectif en agissant comme tel était d’insister sur le fait que mes paroles n’étaient pas de la flatterie mais bien sincères.

Je vais devoir vous quitter Princesse, de nombreuses tâches requièrent mon attention avant le lever du jour. Ce fut un réel plaisir de converser avec vous et je souhaite que nous puissions discuter à nouveau prochainement. lui dis-je en me levant puis en lui baisant la main après qu’elle m’eut raccompagné à la porte de sa demeure. Une fois les salutations faites, je m’enfonçai dans la noirceur de la nuit courant à pleine vitesse, invisible alors aux yeux humains, pour vaquer à mes occupations.

Hrp :
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   Mer 4 Déc - 0:50

On ne se rendait jamais compte qu'obtenir un rang, ou une renommée via un lien du sang, ce n’était jamais réellement acquis. C’était tout un travail sur nous aussi que ça donnait ce que nous étions au final. Mes pensées vagabondaient un petit peu envers cette idée de ce que j’étais devenue. Aux yeux des humains, j’avais toujours eu plus ou moins sympathie de leur part, juste pour que mon image passe bien. Mon sourire, et ma sympathie avaient toujours eu une bonne publicité. Même si ce n’est pas plus évident que ça au début. Quand on est un vampire, on ne pense pas qu’on puisse partager quoique ce soit avec les humains. On comprend vite que même si ma mère avait raison sur un point, on ne serait jamais sur la même longueur d’ondes. En effet, quand c’est à la base notre aliment principal forcément ça donne un tout autre point de vue.

J’approuvais ses dernières paroles, en effet, le couple avec Jana et Julien serait d’un tout nouvel air pour la famille royale et ça pourrait redorer cette image. En outre, j’approuvais totalement cette décision ne serait-ce que par le sourire que je lui faisais à la fin de ses paroles. « Je vous en remercie Julien » dis-je quant à son soutien, il y a de cela quelques années jamais je n’aurai ce genre de paroles surtout venant de lui ou d’un tout autre vampire de son rang. Ce soutien ne sonnait pas en tant que pitié mais en tant qu’amitié. Je le raccompagnais jusqu’à la porte, il quittait la demeure royale à ce moment-là « Je vous recontacterai dès que nous pourrons avoir une date en commun, le plus rapidement possible, je vous souhaite une bonne soirée. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: People are Changing [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
People are Changing [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Demeure Raybrandt
-
Sauter vers: