AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]
MessageSujet: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Sam 29 Juin - 17:34




"Entretien avec un vampire"
Julien & Daköta

 Quand le téléphone sonna, je ne répondis pas. Pourquoi ? Mais parce qu'on était la nuit et qu'en général, la nuit, je dors. Je dors comme la plupart des gens. Enfin pas tous le monde à priori.
Je n'arrivais plus à dormir du coup. Je m'asseyais sur le lit et regardais mon portable, posé sur la table de nuit. J'allais faire quoi ? Ecouter le message ou l'éteindre ? La curiosité l'emporta et j'écoutais mon répondeur.
Et bien j'avais du travail et comme ce n'était même plus la peine que je pense à me rendormir, j'allais me préparer.
Enfin, j'allais savoir qui nous a fait venir en Ecosse et pourquoi. J'espèrais pour lui qu'il avait une bonne raison car il nous avait fait quitter les Etats-Unis et en plus il m'avait réveillé. Et j'étais mal lunée.

"J'espère qu'il va être gentil avec moi parce que sinon je vais bien lui faire comprendre qu'on ne me réveille pas pour rien. Alors soit il est insomniaque ou alors c'est un vampire ... Bah, de toute façon, il peut être un extra-terrestre, temps qu'il me paye ça m'est égale."

J'allais dans la salle de bain et m'habillais. Même s'il est un vampire, jamais je ne lui dévoilerais ma véritable race. C'est un moyen de pression facile et je ne tiens pas à ce qu'il me menace de révéler que je suis une semi-démone.
Il avait du travail pour moi ... J'avais limité un maximum les meurtres d'humains. Les Années Sanglantes étaient peut-être fini mais tous le monde était méfiant. On n'est jamais à l'abri d'une guerre comme on dit. Je préférais plutôt espionner en ce moment. Me rapprocher des gens et en savoir un maximum sur eux, leur soutirer des informations.
Le moment que je préférais avant de travailler venait. Choisir mes armes. J'étais très méfiante et jamais je ne rencontrais de potentiels patron sans porter sur moi une arme.
J'ouvrais mon placard, enlevais les cintres suspendus et enlevais la planche de bois dans le fond qui cachais toute mes armes. Je restais planté devant et réfléchissais.

"Bien évidemment, il faut qu'elle soit discrète. Pas un flingue, s'il veut qu'on se rencontre la nuit, c'est qu'il est discret. Et puis ça s'entendra plus la nuit où tous est calme. Et j'ai presque plus de balles. Autant prendre juste un poignard."

Je mis le petit couteau dans une poche intérieur de ma veste produit à cet effet, pris mes clef et me dirigeai dehors dans la rue avant d'entrer dans ma voiture. Le quartier où il habitait été pas très loin de chez moi et je fis seulement quelques kilomètres.
A chaque fois que je me déplaçais en ville et que je voyais des gens, je me demandais toujours s'ils étaient humains ou vampires. Ou lycan ou semi-démons. Ou extra-terrestre. Ou alors une autre créature que l'on ne connaissait pas encore et qui provoquerait certainement une nouvelle guerre. Comme à chaque fois qu'un humain devait avoir à faire à quelque chose qu'il ne connait pas. Ce sont eux les barbares, pas nous. 


Je me gare pas loin de la maison. Elle parait impressionnante la nuit et j'essaie d'évaluer si mon potentiel employeur est riche ou s'il est un simple citoyen.
Je touchais la poche où était mon poignard pour m'assurer si je ne l'avais pas oublier. Il m'était pratique quand j'avais à faire avec un homme, vieux, sans ou avec une femme et pervers. En général, ils me trouvaient fortement à leur goût et leur montrer que je maniais parfaitement le couteau leur coupaient l'envie. Ou autre chose si nécessaire.
Je frappais à la porte et attendis quelques minutes que l'on daigne venir m'ouvrir. J'étais pas franchement de très bonne humeur et n'allait pas être patiente. Un homme d'une petite trentaine d'année d'apparence m'ouvrit et pour faire bonne impression je lui fis un sourire charmeur. Il était jeune, bon point pour lui. Il me fit signe d'entré et je pénétrais dans la demeure.
                     

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Jeu 4 Juil - 18:11


Trouver un remplaçant à Ivanov, mon ancien outil - un assassin hors-pair débauché de l’HCV - n’était pas une mince affaire. Malgré ses compétences il est officiellement décédé au cours des Années Sanglantes. Officiellement car son cadavre n’a jamais été trouvé et j’avais bien d’autres choses à gérer que retrouver son corps en plein confit de cette envergure qu’ont été les Années Sanglantes. Maintenant qu’une paix précaire est en place je peux me mettre à la recherche de quelqu’un de compétent pour le remplacer bien que je sois quasiment certain de ne pas retrouver un individu ayant pleinement conscience de n’être qu’un outil que le russe.

J’avais donc mené quelques recherches dans les milieux obscurs de la faune écossaise pour, à force de tractations et/ou grande « incitation » de ma part, obtenir les coordonnées d’une famille de « mercenaires », en réalité des tueurs à gage et espions. Cela me convenait parfaitement car en cette époque instable l’assassinat par un tiers peut s’avérer risqué, tandis que l’espionnage et donc la collecte d’informations pourraient s’avérer une mine de savoir et donc de pouvoir.

Après avoir donc obtenu les moyens de communiquer avec cette famille, les Wonfallen, je leur demandai de venir en Ecosse. Etant encore plus soucieux de connaitre les gens dont j’achetais les services après les Années Sanglantes, j’avais tenté de me renseigner à leur sujet et l’une des rares informations que j’étais parvenu à collecter était que ma proposition de travail tombait à pic pour eux, une de leur dernière mission les exposant un peu trop aux Etats-Unis. Ajouté à cela une rémunération conséquente, j’étais assuré de les voir répondre à mon appel.

Cela faisait quelques temps qu’ils étaient arrivés aussi je revins vers eux et c’est la fille de la famille que l’on m’attribua. Obtenir les services d’une femme n’est pas un problème pour moi, de toute manière elle n’est qu’une humaine à mes yeux aussi homme ou femme peu m’importe. Je lui laissai donc un message pour la convoquer à notre premier entretien, dans ma maison d’Edimbourg par souci de discrétion. Arrivé bien avant l’heure de notre rendez-vous, j’ouvris une bouteille de Tru-Blood et commençai à m’en abreuver.





Appel manqué





Bonsoir,

J'ai besoin de certains services et l'on m'a recommandé de faire appel à vous.
Veuillez me retrouver à cette adresse: Maison de Julien, Edimbourg, ici.

Cordialement.

J.G




Si jusqu’à il y a peu je me nourrissais de poches de sang en provenance de diverses banques de sang, depuis ma dernière entrevue avec Jana j’avais décidé de me mettre au sang synthétique afin de voir si l’attention aurait un quelconque impact sur l’humeur de la Reine à mon attention, suite à son dernier message. A mon avis cela n’aurait aucun effet positif mais bon, au moins j’aurais essayé.

La sonnette de ma demeure me tira de mes réflexions quant à mon union prochaine avec Jana - si tout se passait bien - aussi me levai-je pour aller ouvrir à mon invitée du soir. La demoiselle était plutôt agréable à regarder, je répondis donc à son sourire charmeur par un autre similaire avant de l’inviter à entrer. La porte d’entrée menait directement dans mon salon et ma cuisine américaine ouverte. Si elle était attentive elle pourrait apercevoir la porte de la chambre du rez-de-chaussée, celle de la salle de bain, l’escalier menant à l’étage et enfin la porte menant à ma chère cave.


Bonsoir mademoiselle Wonfallen, lui dis-je une fois installé dans mon fauteuil, après l’avoir invité à en faire de même. Sur la table basse située entre nos deux fauteuils étaient présentés un verre à whisky et une bouteille assez chère pour les humains lambdas. Servez-vous si vous avez soif.

Avez-vous quelques questions avant que nous entamions cette soirée ? Je souhaiterais pour ma part que vous me parliez ensuite un peu de vos compétences en matière d’assassinat et d’espionnage mademoiselle Wonfallen, arme de prédilection, méthode favorite, limites éventuelles quant à des cibles que vous refuseriez d’abattre peut-être ?
lu’i indiquai-je sans plus de préambule.

Je souhaitais ne pas avoir à m’embarrasser du bla bla sans intérêts que nécessitaient d’ordinaire toutes discussions et transactions avec la majorité de mes interlocuteurs. Nous savions tous deux quels types d’activités elle allait avoir à faire pour mon compte aussi, je ne désirais pas perdre de temps avec des paroles inutiles. Autant qu’elle s’habitue au plus vite à ma manière d’être.


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Dim 7 Juil - 14:39




"Entretien avec un vampire"
Julien & Daköta

 L'entretient commençais. J'avais l'habitude. Depuis maintenant trois ans je pratiquais l'assassinat et l'espionnage. Il était toujours très difficile de se faire embaucher étant donné que je suis très jeune et une femme. Mais j'étais la meilleure dans mon domaine. Il était ce que j'appelais l'art de l'assassinat. Tuer quelqu'un à distance était bien trop simple. Je préférais les combats à mort qui me permettaient d'utiliser mon feu démoniaque. Oui, j'aimais donné des petits noms.

Les entretiens étaient dans des endroits discrets comme chez mes clients par exemple. L'avantage était que je pouvais apprendre pleins de choses sur mon employeur. L'inconvénient était que ramener, pour un homme, une femme de vingt ans laisse quelques soupçons.
La pièce centrale de la maison était le salon. Depuis celui-ci j'avais une vue sur toutes les pièces du rez-de-chaussé. Si l'on comparait le prix très élevé de mes services et la simplicité de la maison, on concluait facilement qu'elle n'était qu'une habitation secondaire.

Je m'installai confortablement dans le fauteuil que mon potentiel employeur me désigna. Calmement j'enlevai ma veste et saisis mon petit poignard. Je m'absorbais dans la contemplation du manche où étaient gravées mes initiales, D.W. Je ne répondis donc pas à son invitation à boire un verre. J'avais appris qu'il ne fallait jamais boire une boisson préparé à l'avance. Et aussi je ne buvais pas d'alcool. Ce liquide, qu'on n'en a bu une goutte ou plus, diminuait nos capacités et je tenais à les garder pleinement.

"Je suis ici pour une raison qui ne nous échappe pas à tous les deux et qui la plus simple du monde. Comment pourrais-je avoir des questions ? J'assassine de la manière dont vous le souhaitez, de la mort la plus douce à la plus atroce. Mais lorsque j'ai le feu vert, je favorise le combat à mort. Ce qui est assez simple et rapide avec des humains." Fis-je en soupirant.

"Pour l'espionnage, cela dépend de ce que vous voulez. Je préfère me lier d'amitié - ou plus - avec la personne et d'avoir un maximum d'informations."

"En ce qui concerne mes armes, comme vous pouvez le constatez j'aime utiliser le poignard pour la discrétion mais je préfère de loin les armes à feu comme le Desert Eagle. J'aime aussi causer des brûlures à mes victimes. C'est une sorte de signature."

Ou de pouvoir. Mais je m'en disposais de le préciser. Inutile de lui offrir sur un plateau d'argent un moyen de pression.

"Lorsque que l'on m'emploie je me dévoue corps et âme à mon patron. Jusqu'à ma mort ou la fin de mon contrat."

Je pris soin de prononcer doucement ces deux dernières phrases, qu'il me cerne bien.


                     

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Jeu 11 Juil - 8:21


J’écoutais avec attention la jeune femme me parler un peu de ses compétences et de sa manière de voir les choses. Si elle ne semblait pas moins compétente qu’Alexei, elle était un peu plus bavarde que mon premier outil. Contrairement à lui elle semblait avoir conscience du mot loyauté, à voir jusqu’où celle-ci pourrait aller.

Je suis curieux de vous voir à l’œuvre mademoiselle Wonfallen mais avant tout je m’interroge sur un point. Si j’ai l’habitude de marcher au contrat, j’apprécie néanmoins avoir une certaine exclusivité aussi je souhaite que vous travaillez pour moi mais pour une durée indéterminée ou jusqu’à votre mort. lui indiquai-je simplement avant de poursuivre.

Si cela ne vous pose pas de problème nous allons pouvoir parler de votre première mission pour moi. Il ne s’agira pour l’heure que d’observer les abords d’un établissement, le Laurentia. C’est un bordel de luxe réservé à une élite triée sur le volet. Un de mes hommes est chargé de la surveillance officielle autour du bâtiment pour un temps, les propriétaires dudit lupanar étant au courant de sa présence. En ce qui concerne votre surveillance elle est et doit demeurer confidentielle, nul autre que moi ne doit être au courant.

Votre objectif est de surveiller l’arrivée éventuelle de cet homme. S’il venait à se présenter au Laurentia ou simplement à trainer dans le coin, vous me contacter sur le champ. Il s’agit d’un vampire vieux de plusieurs siècles aussi ne vous faites pas repérer car il ne sera pas facile à éliminer le cas échéant. Vous ne devrez avoir aucun contact, que ce soit avec les clients, mon agent quand bien même il se ferait tuer, ou encore les propriétaires de l’établissement.

Bien entendu mon nom ne devra jamais être cité en quelques circonstances que ce soit.
lui dis-je encore avant de me taire, lui laissant le temps d’assimiler mes paroles et de parler si elle désirait un complément d’information.

Le vampire dont je la chargeais de me prévenir de sa présence n’était nul autre que le traître que m’avait révélé Ruby. Afin de maximiser mes chances de capturer ce félon j’avais fait le choix de ne pas compter que sur un seul de mes hommes, d’autant plus que Constance était au courant de son identité et de sa présence. Bien que siégeant au Conseil Sanglant rien ne m’assurait qu’elle ne pouvait avoir un lien avec le traître, le passé m’ayant appris que les traîtres peuvent être partout. D’où la présence officieuse de mon nouvel assassin.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Jeu 11 Juil - 15:29




"Entretien avec un vampire"
Julien & Daköta

 Je haussai un sourcil. C'est tous ? Je devais juste surveiller un vampire ? Je me sentais grandement sous-estimée. J'avais très envie de lui dire qu'une chose pareille, il pouvait bien le faire tous seul comme grand. J'allais devoir surveiller un bâtiment. Wouah, quelle mission ! J'allais être jalousé, à coup sur. Il me réveillait, au beau milieu de la nuit pour me demander de surveiller le entrée et sortie dont je ne sais rien. Parfait.

"C'est assez simple. Et comment reconnaîtrais-je ce vampire ? Il me semble que le nom des races n'est pas écrit sur le front des gens, même si c'est assez simple à voir."

D'ailleurs, je me demandais s'il n'était pas un vampire. Tous le monde pouvait être debout au beau milieu de la nuit mais quelque chose me laissais penser qu'il n'était pas humain.

"Ecoutez, je vais être franche. Pour la mission, je n'ai pas de problème. Mais depuis l'Ecosse j'aime savoir pour qui je travaille. Ou plutôt pour quoi. Que vous soyez un semi-démon, un loup-garou ou vampire je m'en fiche. Ou même un humain."

J'avais presque craché le dernier mot. J'allais pas faire semblant, je n'aimais pas les humains. Alors travailler pour l'un d'eux encore moins.

"Quoique vous soyez le prix ne changera pas. Il sera toujours aussi élevé. Et j'aimerais savoir aussi si vous avez déjà eu un tueur. Ça me permettrai de savoir si j'ai à faire à un "débutant" ou quelqu'un qui s'y connait. De manière à savoir si vous m'avez choisie ou non."

En général, j'étais très chaudement conseillée pour les gens qui s'y connaissaient déjà pas mal. J’espérais ne pas être tombée sur un débutant.



                     

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Dim 14 Juil - 0:56


Voici sa photo, elle date un peu mais il n’aura pas vieilli. lui dis-je en réponse à sa question. En plus de son identité Ruby m’avait fourni de nombreuses informations au sujet du vampire félon qui avait tenté de la faire chanter. Grâce à la toile de mon réseau j’étais parvenu à récolter quelques données à son sujet, notamment cette photo datant d’un siècle environ.

Quant à ma nature elle n’a rien d’un secret, je suis un vampire au service de Krystel Raybrandt, Reine de notre espèce. Et vous, n’êtes-vous qu’une simple humaine ? lui demandai-je en affichant un léger sourire. Quoi qu’elle me dise je pouvais d’ors et déjà déterminer qu’elle n’était ni lycan ny métamorphe. Elle n’avait aucunement l’odeur caractéristique de ces deux espèces. Elle ne pouvait donc être qu’humaine voire démone.

Lorsqu’elle m’interrogea dans le but de savoir si j’avais déjà eu à mon service quelqu’un comme elle j’affichai un nouveau sourire tout en lui répondant.


J’ai déjà eu recours aux services de quelqu’un comme vous mademoiselle Wonfallen. Il était compétent dans divers domaines, autant que vous semblez l’être. Aussi je m’y connais en matière de tueur à gage et autres professionnels. lui dis-je en guise de réponse avant de poursuivre.

Si pour l’heure vous devrez vous contentez de surveiller l’arrivée éventuelle de ce vampire, il n’est pas à exclure que vous ayez à le tuer par la suite aussi prévoyez des armes en argent, à distance comme au corps à corps. En fonction de la situation et de son évolution, il est probable que vous serez amené à me voir en sa compagnie devant le Laurentia avec d’autres vampires. Suivez alors mes ordres à la lettre quand bien même ils pourraient vous sembler surprenants. Considérez que votre mission commence dès à présent mademoiselle Wonfallen.

Avez-vous des restrictions quant à votre paiement ? Cela peut-être du liquide, un virement sur un compte off-shore.
lui dis-je avant de me lever pour ouvrir un tiroir d’un des meubles de mon salon et de revenir pour déposer sur ma table basse deux téléphones portables plutôt basiques comparés à mon smartphone avant de reprendre la parole.

Tout contact s’effectuera uniquement entre ces deux appareils. Aucun nom, aucune adresse, aucune coordonnée. Lorsque nous aurons besoin de nous rencontrer nous le ferons ici. Chacun de ces deux téléphones n’a que l’autre en mémoire, ne rentrez aucun autre numéro et ne vous en servez pour aucun autre appel. lui dis-je encore avant de me taire.


Dernière édition par Julien Guillemaud le Mar 23 Juil - 7:50, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Sam 20 Juil - 15:50




"Entretien avec un vampire"
Julien & Daköta

 Je pris une grande inspiration. Au début de chaque entretien j'étais toujours un peu vive. Je fermais les yeux un instant, le temps que mon sérieux professionnel reprenne le dessus. J'étais jeune, on pouvait le comprendre. Mais surtout une tueuse professionnelle. Quand je rouvris les yeux, j'étais Daköta Wonfallen, tueuse à gages.
J'observais la photo qu'il me présentait. J'essayais de mémoriser chaque détails physique, défauts et autres signes particuliers. La vampirisation, éternel puits de jouvence. Vivre la nuit et boire du sang. La plupart de mes missions étaient de nuit. Boire du sang, je ne sais pas, mais les vampires ne peuvent boire que ça au risque de mourir. De toute façon je n'en serais jamais un et ça m'allait très bien. Je bossais pour l'un deux qui avait l'air haut placé dans la hiérarchie vampirique. Parfait, mes missions n'en seront que plus risquées. Il voulait savoir ce que j'étais. Je n'allais pas me faire passer pour une humaine, c'était hors de question. Et puis je n'avais pas de lui avouer que j'étais une démone. J'étais fière de ma nature. C'était déjà limite que je ne porte pas un tee-shirt écrit "je suis une semi-démone et j'aime ça, ceux qui sont pas contents je les emmerde !". Qu'ils viennent les membres de la brigade PES, je les attends. J'aimerais bien jouer au chat et à la sourie avec eux.

"Je suis une démone. Pyromane."

Je pensais qu'il était inutile de préciser que j'étais incontrôlable et qu'à la moindre petite chose que je ne supportais pas je faisais tous brûler. En ce moment même je sentais un picotement dans les doigts comme si mon pouvoir me disais "Libère-moi ! Tous les deux on va tous faire péter !". Maudit soit-il ! Il me tentait trop. Mais pas aujourd'hui.

En tous cas j'étais contente qu'il ne m'avait pas prise au hasard. Je l'écoutais religieusement, afin de faire mon boulot à la perfection, comme à chaque fois.

"Je préfère l'argent en liquide."

Logique, placer soudainement plein d'argent à la banque était louche et les Wonfallen se devaient de faire profil bas. Bah ouais. Je ne savais plus si j'avais un compte en banque, n'ayant plus de souvenirs. Peu m'importais.

Je pris le téléphone qu'il me présenta et le fourra dans la poche intérieur de va veste en cuir. Je voulu ranger par la même occasion mon couteau, le faisant glisser le long de ma jambe. Merde ! J'avais complètement oublier mon fourreau pour le ranger. Agacé, je continuais de jouer avec, manquant plusieurs fois de me couper.
Maintenant j'allais m'assurer de ma sécurité. Si un jour j'avais besoin d'un coup de main et que l'on venait m'aider, je ferais une crise. J'étais bien trop fière pour demandé de l'aide. Mais ça ne voulait pas dire que cela me dérangeait.

"Bien. Maintenant c'est à mon tour de poser les questions. Je ne veux pas qu'il y ait des personnes qui me surveillent mes faits et gestes pendant u en dehors de mes missions. Je ne travaille avec personne. Et je ne servirais en aucun cas de garde du corps ou autre chose du genre. Mon boulot c'est tuer, pas protéger."

Y'avais pas plus franc que moi sur ce coup. Mais je prévenais. Des petits malins ont déjà voulu que je les protège. Je protège personne à part moi.
                     

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Mar 23 Juil - 17:40


Lorsque les mots « je suis une démone » sonnèrent à mes oreilles je ne laissai transpirer aucune émotion. Au cours des Années Sanglantes nous avions pu nous rendre compte que son espèce n’avait eu d’autre but que de nous manipuler, comme les lycans ou les humains. Au-delà du simple fait de n’avoir été que des marionnettes entre leurs mains, ce qui pour ma part m’agaçait au plus haut point était de n’avoir rien vu venir. Moi qui tente de découvrir l’ensemble de nos ennemis, connus et inconnus, avant qu’ils ne puissent tenter quoi que ce soit contre nous, j’avais été aveugle les concernant. Néanmoins malgré la rancœur que je pouvais avoir à leur encontre de manière générale, je gardais cela bien au chaud derrière le masque que je présentais à la plupart de mes interlocuteurs.

Les semi-démons étaient officiellement déclarés ennemis publics numéro 1, aussi m’interrogeai-je quelques instants quant à l’attitude à adopter vis-à-vis de la jeune femme. Devais-je tenter de la tuer sur le champ, usant de mes compétences de vampire, ou plutôt tirer parti des siennes ? Pour le moment je décidai d’opter pour la seconde solution. Il serait toujours tant de modifier cela en fonction de l’évolution des choses. Cependant je décidai de prévenir Krystel de cette nouvelle après notre entretien, à voir ce qu’elle déciderait pour la suite. Pendant le temps de ma réflexion l’humaine, qui ne devrait pas avoir perçu mes interrogations muettes, avaient continué et venait tout juste de finir sa phrase.


D’où votre goût à causer des brûlures à vos victimes j’imagine, dis-je pour réagir à son annonce. mais du coup, dois-je m’attendre à ce que votre nature démoniaque prenne subitement le dessus sur votre personnalité et que vous ne tentiez de m’attaquer? lui demandai-je. Quelle que serait sa réponse, je serai désormais sur mais garde à chacun instant en sa compagnie. J’acquiesçai ensuite d’un signe de tête quant à son souhait d’être payé en liquide et l’écoutai poursuivre pour m’exposer ses conditions.

Je ne vous paie pas pour protéger qui que ce soit mademoiselle Wonfallen. Vous êtes une espionne et une tueuse, c’est pour cela que l’on m’a recommandé vos services. Je n’attends rien d’autre de votre part. Vous n’aurez pas à travailler avec d’autres personnes à mon service, néanmoins vous serez surveillée d’une manière ou d’une autre, de temps à autre sans pour autant que vous en soyez prévenu autrement que maintenant. N’y voyez aucune offense mais quiconque travaille pour moi doit accepter ceci. Je garde toujours un œil discret sur ceux que j’emploie, question de sécurité élémentaire. Je suis même prêt à vous donner une prime si ce point de notre accord vous pose problème.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Mar 30 Juil - 15:25




"Entretien avec un vampire"
Julien & Daköta

S'attendre à ce que ma nature démoniaque reprenne subitement le dessu, avait-il dit. C'est un peu comme si je lui demandais de ne plus boire de sang, se serait ridicule. J'étais franche, mais je n'allais pas lui dire qu'un mot de travers et tous risquaient de brûler. Je ne savais pas vraiment s'il cherchait de l'infos ou s'il était inquiet à mon égard. Je ne vois pas vraiment quels serait mes raisons de s'en prendre à lui. C'est mon employeur alors je prendrais pas le risque de tous foutre en l'air. Et puis j'étais peut-être une semi-démone mais j'en avais rien à cirer des vampires. Ils faisaient leur vie comme moi je faisais la mienne.

"Pourquoi m'attaquerais-je à vous ? Je n'ai rien contre les vampires. Temps que aucun de vous ne s'en prennent à moi, vous avez rien à craindre. Et ce serait bête de tuer la personne qui vous file du fric. A t'ont déjà vu un chien mordre la main qui le nourri ?"

Moi qui était sur le coup très fière de mes arguments, mon contentement fut de courte durée. C'était peut-être professionnel de garder un œil sur moi mais ça ne me plaisait pas du tous. Non pas du tous.

"Je comprends parfaitement que vous ne vouliez pas prendre de risques. C'est tout à votre honneur. Et j'accepte votre prime avec grand plaisir. Mais si par malheur cette surveillance n'est pas discrète et que je m'en rends compte, que ce soit un humain ou une machine, ça passera un très mauvais quart d'heure."


                     

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Sam 3 Aoû - 17:31


Son expression au sujet d’un chien mordant la main de son maître me fit sourire intérieurement, mon visage demeurant impassible et sérieux. Sa phrase fit passer devant mes yeux, l’espace d’un court instant, William complotant contre sa mère et Augustus. Lorsque nous étions tous deux Shérif, lui avait déjà le statut de Prince. S’il était resté dans le droit chemin et n’avait pas manqué à son engagement envers nos maîtres, il aurait pu faire de grande chose. Cette pensée fit naître une interrogation dans mon esprit : serais-je à cette place aujourd’hui s’il n’avait pas trahi ? Probablement pas, le dénoncer puis sa destitution officielle m’ayant valu mon accession au titre de Maître vampire.

Le monde est empli de gens qui font des choses bêtes mademoiselle Wonfallen. Combien avaient tout et l’ont perdu pour une bêtise ? Et pour répondre à votre question, lorsqu’un chien trouve une autre main pour le nourrir, il n’hésitera pas à choisir celle-ci si elle le nourrie davantage que la précédente. lui dis-je avant qu’elle ne me fasse part de sa réaction quant à une surveillance de ses actions. Ses paroles me firent même sourire, m’offrant là une nouvelle épreuve pour quelques individus à mon service nécessitant de faire progresser leurs aptitudes.

Cette condition me convient parfaitement mademoiselle Wonfallen. Si vous venez à découvrir quelqu’un qui vous surveille pour mon compte, vous serez libre d’en faire ce que vous souhaitez, de la blessure légère à la mort par combustion. Cela vous irait ? dis-je avant de poursuivre.

Etant une semi-démone, avez-vous quelque lien que ce soit avec d’autres de votre espèce en Ecosse ?

Je n’avais aucune certitude qu’elle me réponde, et quand bien même, aucune encore à ce qu’elle ait rencontré d’autres semi-démons. Si en plus d’avoir une démone à mon service, elle pouvait m’aider à en traquer d’autres, pour les livrer à Krystel ou les éliminer, ou encore les livrer à la PES peut-être si cela pouvait être bénéfique pour notre espèce, alors cette femme serait un atout non négligeable. Encore fallait-il qu’elle accepte de m’en dire davantage à ce sujet.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Dim 4 Aoû - 17:46

Ce qu'il disait était totalement vraiment. Si l'on me demandait mes services en échange d'une plus grosse prime, j'accepterais sans aucunes hésitations. Je ne suis pas folle, et encore plus ambitieuse. J'étais consciente que bosser pour lui m'ouvrirais pas mal de porte et que je me rapprochais des vampires inffluents en Ecosse. Pour les miens je devenais un atout précieux. Mais ça m'étais égal. Tant que je gagnais du fric. Et que je tuais. Pourtant je savais que je profiterais de l'importance que j'avais pour changer le cours des choses, réduire les humains à l'esclavage. Ou un truc du genre.

"Je suis entiérement d'accord avec vous. C'est le cas de tous le monde, mais pas le mien. Je travaille et travaillerais toujours pour vous. Enfin aussi longtemps que je viverais. C'est à dire longtemps."

J'allais pas lui dire que si j'étais mal payée j'irais voir ailleurs. Je passais pour l'employer parfaite. Je souriai quand il confirma ma condition. La cave allait être réhabité !
Merde. Il était pas bête le vampire, son cerveau avait pas ramolie avec les années. Je me mordis la lèvre. J'avais
Pas mal de choix. Je pouvais lui donner autant d'infos sur eux (pas gratuitement, bien sûr) et jouer la taupe chez les semi-demons. Mais dans ce cas ils seraient éliminés très vite et moi comprise. Ou alors je jouais ls taupe chez les vampires. Le choix était dur. Mais j'étais ambitieuse. Et je rais une taupe pour les deux.

"Coment pourrais-je vous donner une information. Je risque ma vie autant du côté des demons que du votre. Sije ous dis quoique ce soi, vous chercherait à tuer tous les démons. Moi comprise."
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Sam 17 Aoû - 15:26


Tuer tous vos semblables ? Probablement, du moins tous ceux qui se sont joués de nous notamment au cours des Années Sanglantes. Vous tuer vous ? Tant que vous travaillez pour moi efficacement et sans tenter de vous servir de cette position pour transmettre des informations à vos semblables, je n’y aurais aucun intérêt. Vous m’êtes bien plus utile en vie que morte mademoiselle Wonfallen. Les bons assassins sont rares, d’autant plus lorsqu’ils ont de solides compétences en espionnage. Voici la garantie de votre survie à mes ordres. Obéissez-moi et ne cherchez jamais à me trahir, ou vous mourrez et ce quel que soit votre pouvoir. dis-je sans aucune menace dans la voix, je lui énonçai là simplement les choses telles que je les concevais.

Oui elle n’était qu’un outil à mes yeux mais tant qu’elle se montrerait compétente et loyale elle n’avait pas à craindre d’être jetée. Cela mis à part elle n’aurait pas pour autant ma confiance avant un bon moment, et quand bien même elle ferait de nombreuses fois ses preuves ma confiance ne lui serait pas acquise. Avant la trahison de William déjà je ne donnais ma confiance qu’à de rares personnes et depuis que mon ancien ami avait trompé la mienne plus personne ne l’avait hormis mes Maîtres, Krystel et Augustus.


Je suis conscient de tout ce qu’impliquent votre position et votre nature mademoiselle Wonfallen croyez-moi. Cependant la véritable question qui importe est là suivante : qui choisiriez-vous de favoriser et/ou d’aider si jamais vous deviez faire un choix entre la sécurité de Watherrey et de son groupe et moi et les miens ?

Quelle que soit la réponse qu’elle me donnerait en réponse à mes paroles rien n’était joué à son sujet. Elle pouvait m’affirmer me rester loyale, par sincérité ou stratégie, ou encore me dire simplement faire passer les siens avant moi que son sort ne serait pas joué. Je pourrais la garder à mon service et ce même si elle optait pour la seconde solution, de manière officieuse ou franche peu importe. Au final il ne s’agirait alors plus pour moi que de prendre certaines précautions sans l’en prévenir pour garder la main et une longueur d’avance quand viendrait le jour de son revirement.

Pourquoi prendre un tel risque au lieu de la dénoncer à la PES ou de l’éliminer purement et simplement ? Tout d’abord par souci pratique, notamment en vue de l’expédition punitive au sujet du traitre, mais aussi parce qu’elle m’était utile maintenant et pour les années suivantes. La durée de son « contrat » à mes ordres dépendrait entièrement d’elle en fait. Qu’elle me trahisse et il se romprait dans l’instant, réduisant de ce fait ses chances de survies.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Dim 18 Aoû - 2:56

Durant les Années Sanglantes, j'avais eu un moment de folie en tuant tous ce qui bougeait mais je ne connaissais pas d'autres si-démons qui avait été présent. Enfin si, Aymerick je crois. Je ne sais pas de quel côté il avait été mais de toute façon si les vampires devaient le trouver se ne serait certainement pas grâce à moi. En tous scas s'il voulait que je lui donne des noms là maintenant, il pouvait toujours attendre. L'avantage dans ma situation c'est qu'il me servait d'assurance vie. Enfin plus où moins, il ne semblait pas un adepte de la deuxième chance. Heureusement pour moi que j'étais douée dans mon domaine. J'étais un outil pour lui comme moi je ne portais d'intérêt pour sa personne uniquement pour l'argent que je gagnais. Ses conditions étaient claires mais je les ignoraient.

Je ne suis pas une débutante, je connais la chanson, merci, fis-je agacée.

Durant quatre ans j'avais eu à faire au même répliques. Je prenais tout de même celles du vampire au sérieux. Je me doûtais que cela n'était pas des paroles en l'air. Je n'avais pas eu une seule seconde peur. Mon visage restait neutre, sans aucune émotions apparente. J'obéirais toujours si j'avais une contre-partie, sinon où était l'intérêt ? Et comme contre-partie, ma vie ne me suffisait pas, vu les risques que je prenais. C'est plutôt rare un semi-démon au service d'un vampire.

Ecoutez-moi bien attentivement. Je ne connais pas Maryana Watherrey alors pourquoi m'intéresserais-je à elle ? Je me fiche de son groupe de semi-démons vu que je n'en fait pas partie. Les vampires font se qu'ils veulent ça m'est égale et si e m'intéresse à vous c'est uniquement pour l'argent. Je conclue en disant que vous choisirais, enfin l'argent.

S'il me parlait franchement autant que j'en fasses de même. Il pouvait arriver quoique se soit à Maryana et son groupe je ne m'y intéresserais pas une seconde. Je ne prenais partie de personne et faisais ma vie de mon côté. Je venais déjà de me fourrer dans une histoire dont je ne sais pas si je m'en sortirais vivante alors j'allais pas en plus me mêler des affaires des autres semi-démons.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Dim 15 Sep - 1:41


Je n’en doute pas mademoiselle Wonfallen, aussi il est bien inutile de vous agacer parce que je vous expose simplement mes conditions et mes règles. lui dis-je d’un ton parfaitement neutre avant qu’elle ne reprenne la parole pour m’en dire davantage quant à son positionnement vis-à-vis des siens.

Ainsi donc elle prétendait ne pas connaitre Watheerey, cela pouvait signifier qu’elle n’avait pas encore été approchée par cette dernière si je partais du principe qu’elle me disait la vérité. Dans le doute je décidai de rester prudent à son sujet. Lorsqu’elle évoqua son rapport à l’argent, le souvenir de mon précédent outil vint flotter à la surface de mon esprit tant la similitude entre eux deux était flagrante. Finirait-elle elle aussi par disparaître ? Espérons que non.


Si l’argent est votre moteur alors faite votre boulot et vous serez bien payée. Je ne tolèrerai pas l’échec. d’un ton toujours neutre mais qui laissait présager que je ne plaisantait pas le moins du monde.

Je pense que nous pouvons à présent conclure cet entretien mademoiselle Wonfallen à présent que vous avez l’ensemble des données nécessaires à l’accomplissement de votre mission. Sur ce, bonne soirée à vous. lui dis-je sans quitter mon fauteuil.

Une fois la demoiselle partie j’avais à faire sur Glasgow et ne m’attarderais pas ici ce soir. Sur le chemin entre Edimbourg et la capitale je réfléchirai à différentes mesures de précaution à prendre afin de ne pas perdre ce nouvel outil. Avoir un autre assassin en dehors de ceux vampires que j’avais à mes ordres était une nécessité et ne pouvait être ignoré. Cependant c’était là un point qui imposait de se montrer prudent, je ne pouvais me permettre de créer des remous ou un quelconque scandale susceptible de retomber sur les miens ou sur mes Maîtres.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   Sam 28 Sep - 18:19

Le vampire avait des doutes en ce qui me concernait vis-à-vis des miens. C'était tout à fait normal. Je pouvais balancer des informations sur les vampires aux semi-démons comme je pouvais faire le contraire. Il s'offrait à moi plusieurs choix. Mais si je faisais le mauvais je le payerais de ma vie tous comme si je calculais mal mes actions à l'avance. Jamais je ne m'étais retrouvée dans une situation pareille. C'étais simple avant. Mais dans ce métier, on est jamais à l'abri de rien. Fallait bien que ça me tombe dessus un jour ou l'autre après tous. Ce qui pouvais m'arriver ne m'inquiétais pas plus que ça en fait. Ce doit arriver, arrivera. On en peut pas prévoir à l'avance de ce qui nous arrivera désormais. Plus maintenant. Tous le monde peut mourir du jour au lendemain. Une guerre peut de nouveau éclater. C'est pour cette raison que je ne me fais pas vraiment de soucis. Comme il a dit, je fais ce que j'ai à faire à la perfection, comme toujours et tous se passera pour le mieux. Rien de plus difficile.

L'entretien était enfin fini. Moi j'avais la journée et la nuit devant moi mais pas lui. Si c'est un vampire important, il doit avoir à faire. Et moi, j'ai envie d'aller me coucher. J'eu droit à la formule qui signifiais que je devais partir mais lui ne bougea pas. Très bien, de toute façon je savais où était la sortie. Poli le vampire. L'aurais-je dégoûté en disant que j'étais une semi-démone ? Ça m'étais égale, tant qu'il me payer pour mon travail, il pouvait penser ce qu'il voulait de moi. Je sortis de la demeure puis regagnai ma voiture. Enfin j'allais pouvoir me recoucher ! Si je faisais un bilan de cette entretien, je dirais que ça c'est bien passé. J'ai eu droit à pire, j'ai eu droit à mieux. Evidemment c'est jamais bon signe quand ton patron se méfie de toi. Mais moi je trouvais ça bien. Au moins il savait que je n'étais pas n'importe qui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec un vampire [Livre II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Cendrillon et le Vampire ! [Livre II - Terminé]
» Entretien avec Magneto [Hypermusic et Magneto] [Terminé]
» Entretien avec un vampire
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Entretien avec un vieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Nightown :: Satanas's Runway
-
Sauter vers: