AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 0:18

C'était la nuit. Le meilleur moment de la journée.
Johan avait emmené la jeune femme se promener en forêt avec lui. En fait, ils avaient fait une petite partie de chasse, mais au lieu de retourner immédiatement en ville pour dormir, ou à Wolfheaven, il avait insisté pour qu'ils profitent de la belle température pour se promener un peu en forêt, sous leur forme humaine, après avoir retrouvé leurs vêtements. La nature les apaisait tous les deux, donc ils y passaient le maximum de temps, dès qu'ils quittaient la ville et ses obligations. Son appartement où elle passait de plus en plus de temps. Leur cocon, en quelque sorte. Les petits étaient à la garde de son père, pour la nuit, le seul qui savait ce qu'il désirait faire ce soir. Il avait eu besoin d'en parler, tellement il était nerveux. Isadora devait le sentir, devait tenter de deviner, mais il n'avait rien dit. Rien laissé filtrer.
Elle saurait bien assez tôt.
Les deux lycanthropes arrivèrent aux abords d'une rivière. Il prit ses mains dans les siennes et l'embrassa longuement, se rapprochant de l'eau qui coulait, courait, inondant leurs oreilles sensibles de sa musique. Le baiser se termina, il embrassa le bout du nez de la brunette.

« Tu te souviens quand on avait chassé ensemble? Quand je n'étais pas encore dans la meute. Tu m'avais jeté dans la rivière. » Impossible de lui en vouloir. Il venait de dire ça avec le sourire. La soirée ne s'était pas exactement bien fini, Alexander était intervenu pour lui rappeler qu'il n'était pas à sa place. C'était peu important. Là, ils étaient maintenant. Maintenant, il était heureux avec elle.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 0:45



Comme à notre habitude, Johan et moi avions passés la soirée ensemble. C'était devenue un peu comme un rituel, qu'aucun de nous deux ne voulait laisser tomber. Passer du temps avec lui, apprendre à le connaitre plus, pouvoir le côtoyer, sans prise de tête, sans se demander à chaque fois si c'était bien ou mal… c'était reposant, revigorant même. Il avait cet effet sur moi. En sa présence, je pouvais être moi-même ; je me sentais belle ; je me sentais femme ; je me sentais bien. Comme thérapie, il n'y avait franchement pas mieux. Enfin le considérer comme une thérapie au bonheur serait réducteur. Parce que Johan… C'est Johan quoi. Ce que je ressentais pour lui, je ne pouvais pas le qualifier, pas poser de mot dessus. C'était tellement différent de ce que j'avais pu connaitre par le passé, y compris avec Clayton que j'avais aussi sincèrement aimé. Je sais pas, avec le loup, tout était plus intense, et cela n'était pas seulement du à notre côté animal. J'étais sienne, et il était mien. Ça c'était une évidence que j'avais fini par reconnaitre. Je m'abandonnais totalement avec lui et lui en faisait de même. Plus de quiproquo, plus de poudre aux yeux. Nous étions nous même sans artifice et cela nous avait indéniablement rapproché…

Nous avions passé une bonne partie de la nuit à chasser ensemble. On s'était amusé entre nous, avec notre proie, avant de déguster le fruit de notre labeur. Nous le faisions si souvent que nous étions devenus complètement complémentaires. Moi qui adorais chasser, je ne pouvais pas désirer meilleur coéquipier. Sans avoir besoin de se regarder ou de se concerter, nous arrivions à savoir ce que l'autre allait faire. Sous notre forme lupine, nous n'avions plus aucune contraire et pouvoir parcourir toutes ses distances avec lui sans restrictions occultaient complètement tout ce que j'avais subi de Mary lorsque je lui avais "forcé la main" concernant l'intégration à la meute du libraire. Ça en valait le coup, et si c'était à refaire, je le referais.

Ce soir, même si pourtant tout avait commencé comme d'habitude, je sentais que Johan était un peu… tendu? J'avais essayé de le dérider, de le questionner, mais il n'avait répondu que de manière évasive. Vu que le seul sujet que nous évitions de parler Les concerner, je mis cela sur leur compte. Je le laissais tranquille, faisant mine de ne plus me rendre compte de son état, pour profiter de la balade qu'il m'avait proposé. Il nous guida jusqu'à la rivière ou nous avions joué pour la première fois, et je ne pus m'empêcher de lui sourire tendrement. Il prit mes mains dans les siens et nous nous embrassâmes, à cet endroit où tout finalement avait commencé entre nous, à cet endroit que j'aimais énormément. Lorsqu'il finit par me demander si je me souvenais du jour où nous nous étions rencontrés, je posais ma main sur sa joue et lui répondis :

Comme si c'était hier… Mais toi, tu sembles avoir oublié un détail…

Mon regard et mon sourire se fit taquin, puis je le poussais légèrement, de la même manière que je l'avais fait. Cependant cette fois ci, je le rattrapais juste avant qu'il ne se retrouve dans l'eau et qu'il soit complètement mouillé. Je rigolais, déposais un léger baiser sur les lèvres avant d'ajoutais :

T'as vraiment de la chance que je sois plus sage qu'avant…




_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 20:29

La main de la jeune femme sur sa joue était douce. Johan ne doutait pas qu'elle se rappelait de leur première rencontre, mais l'entendre le dire le rassurait. Il avait choisi le bon endroit. Il ne se méfia évidemment pas d'elle et lorsqu'elle le poussa... il tomba. Il avait presque crié de surprise – il s'était retenu de justesse, mais la surprise était lisible sur son visage et dans ses yeux. Heureusement, la louve le rattrapa avant qu'il s'échoue sans grâce dans la rivière, lui servant une petite phrase qui le fit franchement rire. Prudemment, il s'écarta de quelques pas de la berge de la rivière, histoire qu'elle ne profite pas de sa distraction naturelle pour terminer son geste et lui rafraîchir l'esprit d'une manière bien particulière. « Plus sage ? Je n'avais pas remarqué. » Johan lui tira la langue, puis baissa les yeux sur ses mains qui tenaient toujours les siennes. Il en caressa doucement, pensivement, la peau brûlante. C'était le moment. Le meilleur moment. Celui qu'il avait imaginé. Sous la lune, à côté de la rivière, au même endroit où tout avait commencé. Il ne suffisait donc qu'à lui d'oser franchir le pas.

« Si je t'ai emmenée ici, c'est parce que... j'ai besoin de te parler. Sérieusement. » Il regardait encore ses mains, mais il leva bien vite les yeux pour capter son regard sombre. Pour s'y accrocher. « Je ne pensais jamais, quand tu m'as jeté dans la rivière, que tout ça allait arriver. Que j'allais t'aimer autant et que tu deviendrais si importante dans ma vie. » Johan n'était pas un bavard, même s'il était émotif, et outre s'étendre pendant des heures sur à quel point il aimait l'éclat de rage dans ses yeux autant que l'affection, la lueur de la lune dans ses cheveux, son rire, ses murmures, sa voix, son sourire, le moindre de ses gestes, sa façon de se protéger elle-même, de se dévoiler petit à petit, de fuir pour mieux revenir, de craindre, d'affronter, d'attaquer...
Il lâcha sa main et fouilla dans la poche de son jeans, en sortant un petit boîtier de velours noir. À l'intérieur, dès qu'il l'ouvrit, une alliance. Fine, délicate, qu'il savait être de la taille du doigt d'Isadora. Il mit un genou en terre, toujours souriant. Ses yeux, encore, son sourire, sa voix douce. « Isadora, veux-tu m'épouser ? »


Dernière édition par Johan O'More le Jeu 14 Mar - 22:00, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 21:59


Mon geste avait surpris Johan et je m'en félicitais. Il me connaissait de plus en plus si bien que le surprendre était devenu de plus en plus difficile. Du coup, c'était devenu comme un petit défi personnel, qui m'amusait ainsi, beaucoup. Bien entendu, je le rattrapais avant qu'il ne finisse dans la rivière. Il n'était pas question de pousser la blague trop loin. Passé la surprise première, il se reprit et s'écarte un peu de la rivière, en m'entrainant dans son sillage et en reprenant mes mains dans les siennes. Je rigolais à sa remarque et lui tira aussi la langue. C'était vraiment dans ce genre de moment que je me rendais compte combien j'avais la chance de l'avoir. Il arrivait à me faire rire, à me rendre vraiment heureuse. Et c'est vrai qu'on s'accordait plutôt bien finalement. Bon, on n'était pas toujours d'accord, mais ce n'était pas grave en fait. On s'écoutait, et on acceptait l'autre dans son intégralité. Je n'aurais pas cru que notre relation marcherait si bien, et j'étais vraiment contente qu'on se soit –enfin- décidé à en entamer une. Tout le temps que je passais avec lui… Ça valait vraiment de l'or à mes yeux. Notre lien n'en était que plus fort, tout comme nos sentiments envers l'un l'autre.

L'air du loup se fit plus sérieux tout à coup, alors qu'il caressait délicatement mes mains. Je le regardais un peu inquiète et cela ne s'arrangea pas lorsqu'il m'annonça qu'il devait me parler sérieusement. J'eu vraiment peur qu'il me dise qu'entre nous tout était finalement fini. Surtout qu'il n'osait pas me regarder. Je restais sans bouger, appréhendant vraiment la suite, réfléchissant déjà à ce que je pourrais lui répondre. Je ne le laisserais pas partir comme ça, hors de question. Parce que je l'aimais trop pour ne pas réagir. J'allais ouvrir la bouche pour lui dire mais il releva la tête pour continuer, me coupant l'herbe sous le pied…. Ces paroles, si douces à mon oreille me rassurèrent tout de suite et me firent lui sourire tendrement. Non, bien sûr que non, il ne voulait pas rompre avec moi. J'étais cruche ! Il ne m'aurait pas emmené ici sinon. Ces quelques mots suffisaient pour me toucher. Il n'avait pas besoin d'en dire plus pour que je le sache sincère. De la même manière qu'il n'attendait pas que j'étale tout ce que j'aimais en lui.

La suite par contre, je ne m'y attendis pas. Lorsqu'il sorti de sa poche un écran et mis un genou à terre je plaquais mes mains sur ma bouche. Surprise. Chamboulée. Mon cœur battait très fort dans ma poitrine, et j'avais l'impression qu'il avait sortir de mon corps. Il l'ouvrit, me faisant voir une fine alliance, sans fioriture inutile. Et puis, il me demanda si je voulais l'épouser…

Cela me fit un choc, un vrai choc, si bien que je restais là, sans bouger, sans parler pendant une longue minute. J'étais… chamboulée, complètement même. J'avais déjà été mariée, mais ce n'était pas pour autant qu'on est "rodé" à une telle demande. Surtout que Clayton s'était contenté de me dire qu'il m'épouserait parce que c'était son devoir. Là, Johan le faisait par amour pour moi et pas parce qu'il était obligé de le faire. Et franchement, ça change tout. Je sentais d'ailleurs des larmes me monter aux yeux. Moi qui était si peu démonstratrice en temps normal… C'était plus fort que moi, je ne pouvais pas les retenir. Je fis un sourire tendre au loup, qui attendait toujours que je lui réponde. Je n'étais pas du genre à prendre des décisions sur un coup de tête, surtout aussi important que cela, sans y avoir réfléchi avant. Il m'avait prise au dépourvu, ça c'était sûr.

Oh Johan… Je… Oui.. Oui Johan… Je t'aime et oui.

Je rigolais tout en pleurant, émotive à souhait en cet instant. C'était sans doute une folie, mais je m'en fichais complètement. Je l'aimais, et c'était ça le plus important.


_________________



avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie : 19/24
Coups du Destin: voir profil Persé
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Messages : 1226
Membre du mois : 0
Je crédite ! : Avatar © pink friday
Localisation : Avec Hayden, ou Savannah
Caractère : Forte - Courageuse - Combative - Meurtrie - Endurante - Haineuse
Vos Liens :
Spoiler:
 


Humeur : Indescriptible
Autres comptes : Perséphone Gallagher
Double compte de Perséphone - Fondatrice
N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Mar 2 Avr - 21:57

L'attente,

Si courte et si longue.

Jusqu'à ce qu'elle dise oui.

Oui.

Il n'y crût pas, pendant un instant. Il avait fait des cauchemars de ce matin, s'imaginant qu'elle refuserait cette demande un peu folle, inattendue. Qu'elle le repousserait, finalement. Le temps qu'elle avait mis pour répondre avait suffit pour raviver ces mauvais rêves – c'est son sourire paisible qui l'avait ramené sur terre (ou expédié au ciel). Elle disait oui. Elle commença à rire et à pleurer, et submergé par cette même émotion qui émanait de la louve, de cet amour trop puissant, trop fou, il rit également. Il pleura aussi. Elle l'aimait. Ils allaient se marier parce qu'ils s'aimaient, profondément, parfois maladroitement, mais qu'ils s'aimaient. Être une famille. Ensemble. Johan se releva du sol, retira l'alliance du boîtier et la passa à son doigt, prenant sa main avec douceur. Elle glissa le long de l'annulaire sans accroc et se cala parfaitement à l'emplacement qui était le sien. Si elle savait les heures qu'il avait passé à trouver la bague parfaite pour finalement se décider pour cette fine alliance sans flaflas, toute à l'image de celle à laquelle elle appartenait. Le lycanthrope prit la louve dans ses bras, la serrant avec force contre lui. Il pleurait cette fois définitivement, enveloppé dans l'odeur de la forêt et le parfum d'Isadora. Son parfum de louve et de femme, qui ne faisait qu'un dans son esprit. Non, jamais il n'aurait pensé, la première fois, que tout ceci arriverait, et il n'était pas contre tous les coups que le Destin leur avait asséné. Ils ne l'avaient pas eu facile, mais ils y avaient quand même trouvé leur bonheur. Un dernier murmure, pour cet instant qui resterait un des plus beaux de sa vie, il le savait :

« Je t'aime. »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut pas faire traîner les angines [Livre I - Terminé]
» [How To...] Faire votre propre affiche Wanted avec Photoshop.
» La perfection ce n'est pas de faire quelque chose de grand et beau, mais de faire ce que l'on fait avec grandeur et beauté
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-
» Nouvelle nuit avec Sylvie [PV Sylvie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Lacs et Rivières
-
Sauter vers: