AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 0:18

C'était la nuit. Le meilleur moment de la journée.
Johan avait emmené la jeune femme se promener en forêt avec lui. En fait, ils avaient fait une petite partie de chasse, mais au lieu de retourner immédiatement en ville pour dormir, ou à Wolfheaven, il avait insisté pour qu'ils profitent de la belle température pour se promener un peu en forêt, sous leur forme humaine, après avoir retrouvé leurs vêtements. La nature les apaisait tous les deux, donc ils y passaient le maximum de temps, dès qu'ils quittaient la ville et ses obligations. Son appartement où elle passait de plus en plus de temps. Leur cocon, en quelque sorte. Les petits étaient à la garde de son père, pour la nuit, le seul qui savait ce qu'il désirait faire ce soir. Il avait eu besoin d'en parler, tellement il était nerveux. Isadora devait le sentir, devait tenter de deviner, mais il n'avait rien dit. Rien laissé filtrer.
Elle saurait bien assez tôt.
Les deux lycanthropes arrivèrent aux abords d'une rivière. Il prit ses mains dans les siennes et l'embrassa longuement, se rapprochant de l'eau qui coulait, courait, inondant leurs oreilles sensibles de sa musique. Le baiser se termina, il embrassa le bout du nez de la brunette.

« Tu te souviens quand on avait chassé ensemble? Quand je n'étais pas encore dans la meute. Tu m'avais jeté dans la rivière. » Impossible de lui en vouloir. Il venait de dire ça avec le sourire. La soirée ne s'était pas exactement bien fini, Alexander était intervenu pour lui rappeler qu'il n'était pas à sa place. C'était peu important. Là, ils étaient maintenant. Maintenant, il était heureux avec elle.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et faire ma vie avec toi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 0:45



Comme à notre habitude, Johan et moi avions passés la soirée ensemble. C'était devenue un peu comme un rituel, qu'aucun de nous deux ne voulait laisser tomber. Passer du temps avec lui, apprendre à le connaitre plus, pouvoir le côtoyer, sans prise de tête, sans se demander à chaque fois si c'était bien ou mal… c'était reposant, revigorant même. Il avait cet effet sur moi. En sa présence, je pouvais être moi-même ; je me sentais belle ; je me sentais femme ; je me sentais bien. Comme thérapie, il n'y avait franchement pas mieux. Enfin le considérer comme une thérapie au bonheur serait réducteur. Parce que Johan… C'est Johan quoi. Ce que je ressentais pour lui, je ne pouvais pas le qualifier, pas poser de mot dessus. C'était tellement différent de ce que j'avais pu connaitre par le passé, y compris avec Clayton que j'avais aussi sincèrement aimé. Je sais pas, avec le loup, tout était plus intense, et cela n'était pas seulement du à notre côté animal. J'étais sienne, et il était mien. Ça c'était une évidence que j'avais fini par reconnaitre. Je m'abandonnais totalement avec lui et lui en faisait de même. Plus de quiproquo, plus de poudre aux yeux. Nous étions nous même sans artifice et cela nous avait indéniablement rapproché…

Nous avions passé une bonne partie de la nuit à chasser ensemble. On s'était amusé entre nous, avec notre proie, avant de déguster le fruit de notre labeur. Nous le faisions si souvent que nous étions devenus complètement complémentaires. Moi qui adorais chasser, je ne pouvais pas désirer meilleur coéquipier. Sans avoir besoin de se regarder ou de se concerter, nous arrivions à savoir ce que l'autre allait faire. Sous notre forme lupine, nous n'avions plus aucune contraire et pouvoir parcourir toutes ses distances avec lui sans restrictions occultaient complètement tout ce que j'avais subi de Mary lorsque je lui avais "forcé la main" concernant l'intégration à la meute du libraire. Ça en valait le coup, et si c'était à refaire, je le referais.

Ce soir, même si pourtant tout avait commencé comme d'habitude, je sentais que Johan était un peu… tendu? J'avais essayé de le dérider, de le questionner, mais il n'avait répondu que de manière évasive. Vu que le seul sujet que nous évitions de parler Les concerner, je mis cela sur leur compte. Je le laissais tranquille, faisant mine de ne plus me rendre compte de son état, pour profiter de la balade qu'il m'avait proposé. Il nous guida jusqu'à la rivière ou nous avions joué pour la première fois, et je ne pus m'empêcher de lui sourire tendrement. Il prit mes mains dans les siens et nous nous embrassâmes, à cet endroit où tout finalement avait commencé entre nous, à cet endroit que j'aimais énormément. Lorsqu'il finit par me demander si je me souvenais du jour où nous nous étions rencontrés, je posais ma main sur sa joue et lui répondis :

Comme si c'était hier… Mais toi, tu sembles avoir oublié un détail…

Mon regard et mon sourire se fit taquin, puis je le poussais légèrement, de la même manière que je l'avais fait. Cependant cette fois ci, je le rattrapais juste avant qu'il ne se retrouve dans l'eau et qu'il soit complètement mouillé. Je rigolais, déposais un léger baiser sur les lèvres avant d'ajoutais :

T'as vraiment de la chance que je sois plus sage qu'avant…




_________________