AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Jeu 7 Mar - 17:04

Alors que la demoiselle allait partir, une idée lumineuse lui vint à l’esprit. Et pourquoi ne pas affronter ses vampires afin de nettoyer sa fierté, car oui la reine l’avait sacrément salie. Emmanuelle sortit donc de sa voiture et se dirigea vers le manoir en prenant le soin de montrer son laissez-passer aux gardes. L’avocate se disait qu’au final bien que les vampires soient plus rapides, ils étaient au final moins dangereux qu’une semi-démone avec des pouvoirs élémentaire. Le torse gonflé, la jolie brune avançait sous la pluie à la manière d’un Rocky jusqu’au moment où elle entra dans le manoir. Une fois dans la bâtisse, une boule au ventre se fit sentir chez Denlon, si bien qu’elle prit son temps avant d’arriver dans la salle. La jeune femme prenait le soin de contempler le mobilier qui semblait ancien mais tellement chic tout en avançant vers son objectif. Une fois devant la porte, elle colla l’oreille pour entendre la discutions qui devait suivre son cours, mais son ouïe n’était pas aussi développé que celle des loups ou des métamorphes si bien qu’Emma abandonna l’idée rapidement. La représentante de la justice inspira un grand coup puis elle ouvrit les portes de façon théâtrale afin que tout le monde s’aperçoivent de son retour et visiblement certains d’entre eux semblaient surpris. Sans doute que son supérieur et sa compagne l’étaient aussi, mais leur visage semblait impassible. Denlon pouvait voir un semblant de surprise que chez les jeunes princesses, mais cependant ce fût des plus brefs, ce qui l’attrista plus ou moins. En effet l’avocate avait prévu que son retour soit célébré dans la joie et non l’ignorance la plus totale. En tout cas la hargne et la violence des minutes précédentes semblaient s’être envolées, si bien que la demoiselle s’interposa plus ou moins en ce mettant à côté de son maître à penser, et tout en se mettant à genoux elle dit au roi

Monsieur King, mon comportement n’était pas certes des plus exemplaires, mais je pense que si vous ou votre compagne a un quelconque problème envers ma personne, il faudrait régler ça à l’amiable, pourquoi faire couler du sang pour des détails si anodins.

Le côté avocat du diable semblait revenir sur le devant de la scène, ce qui était plutôt intéressant. Peut-être était-ce le côté de la personnalité d’Emma que Caïm souhaitait voir depuis le début. Quoi qu’il en soit la demoiselle arriva visiblement à un moment crucial puisque le roi et le démon échangèrent des propos pas très élogieux l’un envers l’autre. Emma regarda son potentiel paternel puis celle-ci regarda Augustus tout en lui disant

On ne vous insulte point mon cher, tout ce que mon père veut vous dire, c’est que les vampires ne sont pas invincible, la preuve est qu’il aurait pu vous tuer lorsqu’il a utilisé ses pouvoirs, mais il a préféré faire dans le folklorique afin de pouvoir discuter avec vous… Vous savez tout comme moi que nul est invincible et que s’entourer d’alliés est toujours plus agréable que de se retrouver seul, il suffit de voir lors des grandes guerres etc.

Pourquoi un calme si légendaire ? C’était l’une des caractéristiques de l’avocate. Emma avait l’art et la manière de passer d’un extrême à l’autre, ce qui ne s’arrangeait pas avec l’âge et son pouvoir. Cependant cette dernière n’était pas des plus parfaite car elle dévisageait la reine lorsque la demoiselle parlait avec le roi. C’était peut-être de la provocation, mais Denlon ne pouvait pas tout laisser sur la touche, la fierté reste importante malgré son grand calme du moment. La suite des évènements n’étaient pas des plus glamours, car le roi semblaient avoir dit quelque chose aux princesses que la semi-démone n’avait pas compris, cependant ce chuchotement ne signait pas une bonne nouvelle. Restant droite et propre sur elle, Emma tourna la tête vers son maître à penser et lui chuchota

Ca sent pas bon, vous lui avez fait quoi en mon absence ?

L’atmosphère était très tendue et tout n’était pas de la faute de la jolie brune, même si elle y avait fortement contribué. Se demandant toujours ce qu’il allait se passer, la météorologue du dimanche voulait dire autre chose à Caïm, mais elle hésita pendant plusieurs secondes, puis au final Emma dit à Monsieur Gordon avec sincérité

Ca peut vous sembler lâche mon comportement de tout à l’heure, mais j’avais besoin de prendre l’air… Si jamais la suite des évènements ne se déroule pas en notre avantage, je souhaite vous dire que je serai là pour vous, car mine de rien je suis certaine que vous pourrez m’être utile…

Être utile dans la maitrise de ses pouvoirs, tel était la phrase que la demoiselle aurait dû utiliser, car oui en lui disant cela elle savait que le mystérieux brun le prendrait mal, mais bon lui aussi semblait agir de la sorte avec Emma, ce qui la gênait pas car au final l’un a besoin de l’autre dans sa quête pour la gloire et la puissance.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Ven 8 Mar - 6:17

C’est avec une attitude détachée que Maryana regarda la suite des évènements. Aussi discrètement qu’elle s’était révélée pour répondre à la vampire brune, elle s’effaça à nouveau dans le décor et observa la suite des évènements. Cela était-il dû à son instinct de survie ou bien à une simple analyse de la situation, elle n’aurait su le dire. Mais il s’avéra qu’elle eût plus que raison de ne pas s’imposer face à la « royauté » ci-présente. Sans broncher ou même bouger ne serait-ce qu’un cil, elle contempla la scène qui se déroulait devant elle. Non, elle ne se contentait pas de regarder, elle se délectait de ce qu’elle voyait. Oh oui, elle avait bien reçu les directives de Caïm. Considérer Emmanuelle Denlon comme sa propre sœur. Un mot bien humain pour dire que deux personnes sont liées par le sang et la chair. Etait-ce le cas ? Cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Pas plus que de la voir se faire humilier devant tous. D’où lui venait cette antipathie, elle n’aurait su l’expliquer avec certitude, mais elle comprenait parfaitement la réaction de la « reine ». Elle-même lui aurait bien infligée une correction si elle en avait eu l’opportunité. Des propos déplacés, une suffisance qui n’avait pas lieu d’être. Oui, elles semi-démones pouvaient être fières de leur capacité, mais atteindre cette vanité était une bêtise monumentale. Il n’y avait donc pas de mot assez puissant pour parler de la sottise de sa « sœur ». Comment Caïm avait-il pu l’amener sans en avoir conscience ? Ne tenait-il donc pas à cette alliance ? Tout cela était-il un jeu pour lui ? Peut-être. Maryana aurait souhaité en cet instant pouvoir entrer dans son crâne et savoir ce qu’il attendait réellement d’elle. Elle avait la désagréable sensation d’être à l’écart de ses desseins. C’est avec une profonde satisfaction qu’elle la vit quitter les lieux. Enfin, elle se sentait libre et entière, comme si la semi-démone lui avait jusque-là fait de l’ombre.

Ce n’est pas pour autant que Maryana se mit à prendre la parole ou les devants. Elle ne savait toujours pas la façon de procéder et souhaitait avant tout ne pas mettre les pieds dans le plat comme elle l’avait fait avec les fameux lycanthropes dont il était question. Une fois de plus, elle regarda son géniteur prendre les choses en main. Bu ses paroles, en apprenant d’avantage sur cette Lilith. Depuis qu’il lui avait révélé sa nature, jamais elle n’avait envisagé de faire quelques recherches, de connaître les légendes nées sous leurs noms. Elle devinait pourtant qu’il devait y en avoir. Peut-être cela l’aurait-il effrayée à l’époque, mais au jour d’aujourd’hui elle brûlait d’en savoir d’avantage. Mieux, elle se demandait si elle-même pourrait imposer ce respect rien que par le nom et posséder d’avantage de puissance qu’elle n’en avait à présent. Silencieuse, elle constata que le roi s’était dorénavant bien calmé, mais n’en appela pas moins si ce n’est à la revanche, à une certaine équité qui éveilla des instincts bien malsains chez la semi-démone.
Oui, elle imaginait se confronter à Emmanuelle, cette compère prétentieuse, pouvoir l’écraser et lui montrer que faire étalage de ses dons ne signifiait pas être au-dessus des autres. Particulièrement pas lorsqu’ils se trouvaient à priori devant une bande de vampires apparemment âgés et maîtres de chacun de leurs mouvements. Cependant, elle devinait que ce n’était pas là le désir de Caïm. Qu’il ne souhaiterait pas l’évincer sitôt qu’elle eût rejoint leurs rangs. Sans compter qu’elle ne supportait pas le ton qu’il avait employé. Il avait beau être une tête couronnée, elle n’était aucunement une de ses fidèles et ne lui devait rien. Alors elle s’imaginait d’ores et déjà quoi répondre, pour ne pas froisser l’égo surdimensionné de ce roi. Rangeant son apathie. Mais lorsque la brune se mit à lui parler, elle y vit une nouvelle occasion de se fondre dans l’ombre. Persuadée que cette attitude leur serait bien utile pour plus tard. Se faire oublier pour être un médiateur de force, ou pour surprendre. Le choix restait encore flou.

Le reste des évènements s’enchaîna par la suite avec une vitesse ahurie. Le retour en fanfare de sa collègue pour commencer. Si son visage n’afficha aucune émotion, elle n’en resta pas moins exaspérée. La réunion ci-présente n’était pas de celle où l’on pouvait s’éclipser et revenir aux grés de ses envies. Cela ne montrait qu’une instabilité profonde et mettait en doute toute preuve de fidélité. A y regarder de plus près, il s’agissait probablement là de l’adjectif qui pouvait la décrire au mieux. Puis l’attaque oratoire de Caïm qui mit instantanément trouva écho en elle et la rendit des plus alertes. Enfin, elle remarqua qu’il était loin de posséder la même attitude que face à la meute de loups. Non, il allait à la confrontation, provoquait. Imaginait-il qu’elle jouerait le rôle de tampon ou souhaitait-il simplement que cette bataille éclate ? Les pousser dans leurs retranchements pour qu’ils perdent contrôle. Maryana ignorait tout de ce qu’elle était censée faire, et sentait que l’heure de parler était bien achevée. Il n’y avait désormais plus que deux issues possibles et elle avait la sensation que cela ne se règlerait pas d’une poignée de main amicale. N’ayant rien à ajouter, elle se contenta de se connecter avec tous fluides qui pouvaient se trouver à porter de main. Ceux de leurs hôtes, de la garde, aux alentours du manoir, à l’intérieur. Un tour de poignet et elle pourrait tout faire exploser. Elle jeta un regard à Caïm, baissa légèrement les paupières et reporta son attention aux quatre « dirigeants ». Elle était prête.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Dim 10 Mar - 17:05

Des intrus. Des parasites. Des vermines à exterminer. Voilà ce qu'était nos invités. Enfin invités… c'est un grand mot, une insulte même envers tous ceux que nous avions pu recevoir en ces lieux. Plus ils ouvraient la bouche, plus l'envie de leur arracher leur langue de vipère se faisait sentir. Ils avaient de la chance, beaucoup de chance même. Je savais me contrôler, et rester calme. Ma colère était terrible, et il n'était pas bon de la provoquer. Je la contenais pour l'heure, mais cela ne saurait continuer. Je ne pouvais absolument pas tolérer de tels comportements. Naïve, Jana appelait à la conciliation et à la tolérance. De telles paroles faisaient bien sentir sa jeunesse. Car, en ces lieux, cela n'avait pas été ni mon roi ni moi-même qui avions été offensant et provoquant, mais eux. Ils venaient dans notre demeure nous insulter, et nous traiter comme des moins que rien. Nous ne pouvions pas rester de marbre et laisser passer cela. Ce serait un signe évident de faiblesse, faiblesse qui nous amènerait à notre perte, et notre destruction. Notre espèce était forte et nos "invités" le savaient très bien. Ils avaient beau fanfaronner, ils étaient venus nous demander notre aide, signe évident qu'ils ne pouvaient pas en finir tous seuls. S'ils étaient autant en position de force qu'ils le prétendaient, ils nous auraient tué et éradiqué tous leur ennemi. Les voir ainsi se comporter en maitre dans ma demeure alors que ce n'était pas le cas ne pouvait que me mettre en colère. D'ailleurs l'autre insecte avait fini par revenir. Je laissais mon Roi leur faire comprendre également que nous laisserions personne nous insulter, et continuer de le faire. Il autorisa même Jana et Morgane d'ouvrir ouvertement les hostilités et cela me décrocha un sourire on ne peut plus terrible et sadique. Mes yeux jusque-là de marbre se mirent à pétiller. Je me mouvais rapidement de telle sorte à venir me placer entre mon Roi et mes invités, les crocs sortis.

Vous avez agi ici comme si vous étiez en territoire conquis, en oubliant quels étaient les maitres de ses lieux. Vous êtes sans doute dotés de pouvoir, mais le fait est que vous avez malgré tout besoin de notre aide. Je serai curieuse de voir ce qu'aurait à nous offrir cette Lilith -que vous semblez redouter- en échange de votre tête. Car il ne fait à présent aucun doute que si elle a trouvé des alliés en ces êtres abjects que sont les hurleurs, c'est qu'elle se langui d'un désir de vengeance à votre encontre. Soyez assurez qu'à partir de ce soir, vous vous êtes attiré les foudres des Majestés présentes en ses lieux et de toute leur espèce. Malgré tous vos pouvoirs, et votre vantardise, vous ne survivrez pas avec autant d'ennemis. Je vous félicite pour votre diplomatie ainsi que celle dont à fait preuve votre chère "fille": vous venez d'ajouter de nouveaux noms à la liste de ceux désirant vous faire retourner à la terre.

Je me tournais vers la plus silencieuse des jeunes femmes


Je me montrerais clémente cependant envers vous. Rejoignez nous, et rien ne vous sera fait. Restez avec cet homme, et il vous conduira à la mort avec lui.

Je regardais ensuite l'avocate et lui dit, un sourire encore plus malsain aux lèvres

Pour vous très chère, vous aurez l'honneur d'être souillée par mes gens avant de lâcher votre dernier souffle. Vous n'allez y prendre aucun plaisir, je peux vous le promettre et avant qu'ils en aient finit avec vous, vous maudirez votre père pour vous avez amené ici, ainsi que cette langue trop pendue que vous possédez…


Mon ton était empreint d'un sadisme sans limite. Je ne rigolais pas le moins du monde et sur leur dos, je faisais peser le poids de ma puissance de mon vieil âge. Elles avaient beau être doté de pouvoir, elles ne pouvaient cependant pas égaler le mien. J'arpentais la terre depuis trop longtemps, et j'avais une totale maitrise de mon corps, de mon âme – ou du moins de ce qui en restait – et de toute ma puissance. J'avais appris avec mon Roi lui-même, le meilleur enseignant qui soit. Nous aurions sans doute du mal à exterminer le "père". Sans doute Morgane ou Jana y laisseront la vie, mais avec mon Créateur présent dans la pièce, nous finirions par arriver à bout de lui, je n'en doutais absolument pas. De toute façon, si les choses commençaient à tourner mal, ce n'était pas si le manoir ne regorgeait pas d'humains ou de vampires prêts à donner leurs vies pour nous.

Oui vraiment, nous provoquer n'avait pas été un choix judicieux…

_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Mar 12 Mar - 11:08





La Nuit porte conseil... Dangereuse et Perfide...




« Trois animaux se battent entre eux. Un loup, fort et féroce. Un serpent, au venin mortel mais à l'enveloppe fragile. Un lion, arrogant et sanguinaire. Chaque animal veut dominer les autres. Le lion, indolent animal, ne sait pas qu'il a des ennemis et ne raisonne qu'en terme de proies. Le Loup s'entend fort mal avec le serpent, et est prêt à le tuer. Le serpent, s'il pourrait tuer le loup, ne peut le faire que par surprise. Qui est le plus fort ? Le lion qui domine les autres en les ignorant, sûr de sa force, le loup qui grogne, comptant sur sa meute et sa sauvagerie, ou le serpent qui cherche de nouvelles complicités, grâce à sa langue fourchue mais habile ?


Caim, démon millénaire, a pris rendez vous avec le Roi des Vampires. Il veut lui proposer son alliance, montrant au monarque des nocturnes rouges quelle puissance il peut apporter à ce dernier, en échange de la destruction d'un ennemi commun qu'il n'a pas encore nommé. Augustus accorde audience à celui qui s'est présenté comme l'un des responsables des troubles actuels, et s'est entouré de ses proches ; les membres de sa propre lignée. Caim se rend devant le Roi avec les premiers semis démons de ce qu'il appelle son ost démoniaque. Ce premier décembre à minuit pile, les deux parties se rencontrent dans la salle du trône...

Une fois les présentations faites, un jeu de pouvoir s'installe dès à présent, chacun voulant intimider l'autre. Les princesses vampires se font discrètes, alors que les semis démons se tiennent prêts et entament les "hostilités" de ce soir. Par ailleurs, leur entrée ne fait qu'énerver la Reine, qui juge les salutations malséantes vis à vis de son rang. Bien vite, le démon entre dans le vif du sujet, et révèle à la fois proposition d'alliance et survie des loups garous à une épuration lancée voilà des siècles. Sous le choc de la révélation, Augustus perd le contrôle, alors que les princesses prennent les choses en main pour poser des questions pertinentes sur les évènements. Les semi démones quant à elles, défendent par leur verve et leur pouvoir les arguments de leur "père"...

La Reine réagit au quart de tour, et remet les pendules à l'heure des démons venus avec un terrible aplomb. Elle s'en prend physiquement à Emmanuelle, qui sous la brutalité de l'assaut, ploie le genou face à leurs majestés et s'en va, laissant place à sa "famille" pour mener la suite des négociations. Caim temporise même s'il commence à perdre patience, alors qu'Augustus réclame la tête de celle qui a insulté sa lignée par son absence de déférence. Jana quant à elle, déterminée, accepte le rôle qui lui incombe tout en réclamant clémence de la part du Roi. Bien entendu, Caim continue de provoquer leurs majestés du fait de son tempérament démoniaque, tandis qu'Augustus semble avoir décidé de la réponse à apporter à la proposition qui lui a été faite. Emmanuelle temporise sur un joli retour, mais sa "soeur" Maryana se tient prêt à se livrer au carnage. Krystel quant à elle, est prête à tout pour sauver la face et défendre son honneur, quitte à sacrifier sa fille et sa pupille. Ce mélodrame entre créatures millénaires semble capable d'éclater sous peu... »



Ordre de passage:


Vous avez une semaine pour répondre. C'est court, mais nous préférons des posts courts et une certaine rapidité dans l'exécution de la mission ^^. Si vous avez des questions, n'hésitez pas!
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Mar 12 Mar - 13:01

Emma regardait tout autour d’elle et ce qui la choquait était impassibilité de sa consœur, car oui c’est à peine si la demoiselle avait décroché un mot depuis le début des festivités. Celle-ci se contentait juste de nous parler avec le langage des yeux, chose que l’avocate n’arrivait pas à faire. Apparemment elle semblait tout à fait à l’aise avec son pouvoir car la demoiselle ressentit une puissance étrangère qui jusque lors ne s’était pas manifesté.

Denlon se contenta d’exploser de rire intérieurement lorsque la reine commença à dire que Caïm et la semi-démone étaient dés à présent recherché. Cette joie se vit à l’extérieur par des larmes de joies. La forte autorité du royaume semblait trop sûre d’elle, chose qui pourrait causer sa perte. La dernière phrase concernant le retour à la terre la fît rigoler littéralement si bien qu’elle dit à la reine

Je vois que la diplomatie n’est pas votre fort non plus, c’est l’hôpital qui se fout de la charité… Tout de façon ce n’est pas comme si l’on devait tous mourir un jour où l’autre, quitte à mourir de la main de quelqu’un je préfère que ce soit d’une personne de grande renommée !

Dit-elle tout en restant parfaitement calme, car oui la jeune demoiselle avait constaté que la reine tout comme le roi avait tendance à s’énerver en entendant des vérités. La vérité blesse et remet aussi en question, mais il semblerait que la suceuse de sang est ignoré la deuxième option. S’en suit des propos de la reine qui était pour la jolie brune complètement hilarant. Avait-elle peur de sa comparse semi-démon en lui offrant la possibilité de s’en aller. Pour Emma il était évident que la semi-démone à ses côtés était une demoiselle beaucoup plus à l’aise avec ses pouvoirs, malgré qu’elle ignore tout de ses derniers. Téléportation, télékinésie, pyrokinésie, empathie, voyage dans le temps ou encore hydrokinésie, mais quelle était le pouvoir de celle qui se faisait nommer la fille de Gordon ? Dans tout les cas il était sûr que cette femme soit un challenger de taille pour l’avocate, ce genre de rival qui permet de se surpasser et devenir encore plus puissant. Enfin bref la reine se dirigea ensuite vers Emmanuelle et lui lança un discours qui amusa fortement la semi-démone. En gros elle expliqua à l’avocat du diable qu’elle allait mourir de façon plutôt atroce par tous les vampires de son empire. Ceci est totalement marrant car la plupart se fiche royalement de leur roi et leur reine, ils vivent même sans connaître la haute sphère de l’autorité. Quoi qu’il en soit Denlon se contenta de répondre la chose suivante

Vous savez la mort n’est jamais facile… (S’énervant de plus en plus) Et ce n’est pas avec vos menaces en l’air que je vais me rabaisser et satisfaire vos désirs… Le maudire est un grand mot, au contraire je fais des éloges de lui, même si je ne connais pas grand-chose de lui, car mine de rien il m’a donné une chose que vous posséderez jamais !

Dit-elle en s’énervant et en fonçant sur la reine tout en lui collant un coup de poing dans le visage. Ce moment fût interminable pour la jeune femme et elle jouissait littéralement à cette instant précis. Toute la frustration qu’elle avait en elle et toute la haine vis-à-vis de ses vampires s’envola soudainement, enfin plus précisément s’installa sur la joue du vampire. Car oui la semi-démon lui avait collé un pain qui ne la fit pas bouger, mais qui lui laissa une forte marque sur le visage. Malgré que cette action fût jouissive elle provoqua le début d’une lutte acharnée et sans doute le début de la fin pour la jeune avocate pleine d’ambition.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Mar - 14:10

Son sens inné de l’observation et de l’analyse ne lui était pas, ce soir d’un si grand avantage. Pour la simple et bonne raison que même le plus benêt des humains aurait pu se rendre compte de la tension qui régnait. Des réseaux de haine liant chacun des êtres présents dans cette pièce. Etrangement, la majorité d’entre eux étaient dirigés contre cette autre semi-démone. Réflexion bien entendu purement sarcastique. L’avocate avait ouvertement défié ceux chez qui ils s’étaient annoncés, avait lancé des menaces. Un rendu était donc des plus prévisibles. Est-ce que cela dérangeait Maryana ? Nous avions d’ores et déjà conclu qu’elle se sentait autant concernée par le destin de sa « sœur » que par celui de l’humanité. Aucunement. En revanche que Caïm soit également la cible de leur exécration ne l’enchantait pas. Etait-ce à cause des liens biologiques qui les unissaient, de son statut de mentor ou tout simplement parce qu’elle lui vouait une admiration presque malsaine, elle n’aurait su le dire. Mais qu’elle que fut la raison, elle avait comme cette envie de se jeter au-devant de la scène et de le protéger de quiconque se dresserait en son chemin. Envie stupide puisqu’il était bien plus à-même de se défendre qu’elle ne l’était. C’est bien entendu sans surprise qu’elle écouta les menaces proférées par celle qui s’était annoncée comme la reine des lieux. Etait-ce là le but recherché par son géniteur ? Elle n’en avait toujours pas la moindre idée. Et si tel était le cas, elle ne comprenait toujours pas ses desseins. Cependant, elle ne s’attendit pas à la suite.

La proposition ne manquait pas d’attrait. Maryana pouvait sentir que la vampire n’essaierait en rien de refreiner ses désirs démoniaques et qu’elle pourrait s’exprimer tout en bénéficiant d’appuis haut-placés. Mieux, qu’elle pourrait pousser encore plus loin son sadisme, son envie de pousser autrui dans ses retranchements et l’anéantir psychologiquement de façon si profonde qu’il ne souhaiterait qu’une chose, que quelqu’un passe et vienne l’achever. Elle savait parfaitement que cette reine la comprendrait et la soutiendrait, ses paroles et ses menaces ayant depuis le début de la soirée éveillé tous ses instincts. Elle se mettait à rêver des supplices auquel elle promettait Emmanuelle. D’y participer. Son antipathie combinée au sadisme profond des menaces ne faisait que l’attirer comme une abeille à son miel. Les mots trouvaient écho en elle, la faisait vibrer. Elle n’eût cependant pas moyen de prononcer sa réponse, sa collègue répliquant physiquement. Elle était d’un ridicule ! Peut-être n’avait-elle pas l’habitude de les côtoyer, mais il lui semblait qu’il était de notoriété publique que les vampires étaient dotés d’une vitesse et d’une puissance bien supérieure à la leur. Etre à moitié démon ne les rendait pas invincible et il semblait qu’elle avait tendance à l’oublier. Souhaitant pour la première fois de la soirée émettre son opinion, et répondre à la proposition qui lui était faite, Maryana laissa une bribe de son pouvoir lui échapper, se servant des liquides présent dans le corps de la semi-démone afin de l’expulser quelques mètres plus loin et tendit une main devant elle pour attirer l’attention de tout un chacun.

Majesté, sachez que votre proposition me paraît des plus intéressantes. Je ne doute pas d’avoir d’excellentes opportunités en choisissant votre camp. Mieux, j’ai la sensation de pouvoir m’épanouir en étant à vos côtés. Cependant, comme vous l’a peu subtilement fait remarqué ma… sœur, la mort n’est pas quelque chose à laquelle j’accorde une grande importance. Vous parlez de m’épargner, mais pensez-vous réellement que monsieur Gordon ici présent vous laissera faire si j’en viens à le… trahir ? Il sait ma valeur, et devinez bien qu’il ne prendra aucunement le risque de me laisser m’allier avec ses ennemis. Voilà ce à quoi votre proposition ressemble à mes yeux. Mourir dans la loyauté ou mourir en ne respectant pas le peu de principes qu’il me reste. Quoi qu’il en soit, êtes-vous certaine de vouloir d’une personne prête à trahir les siens si facilement ? Ce serait faire une bien piètre acquisition. J’ai bien la sensation que nous sommes partis sur de mauvaises bases, mais cela peut être revu ne croyez-vous pas ? Que savez-vous des desseins de Lilith ? Ne pensez-vous pas que s’il avait voulu s’allier avec vous cela aurait déjà été fait ? Seriez-vous prêt à courir le risque ? Cela ne dépend que de vous. Vous connaissez désormais ma réponse et savez que si cela devait en arriver aux mains, je ne serai aucunement délicate. Si cependant vous nous accordez une minute de réflexion supplémentaire, je ne vois aucune raison qui vous empêcherait d'inculquer les bonnes manières à ma soeur.

Si elle espérait encore à un traité de paix, pas réellement, mais il était évident qu'elle ne pourrait jamais laisser son géniteur derrière elle. Il était tout à ses yeux. Son passé, son présent, son futur, et cela rien ne pourrait le changer.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Ven 15 Mar - 23:08

    Je ne décidais plus de rien, mon instinct ou plutôt ma raison de vivre reprenait tout simplement le dessus sur tout le reste, et je ne pensais plus vraiment à ce que j'étais venu chercher ce soir en cette demeure, mais ce que le chaos aurait à gagner à ce que je me laisse totalement aller. Je laisser mon pouvoir contrebalancer la vague de celui des vampires, pour la simple et bonne raison que je savais fort bien qu'au duel de celui qui avait la plus grosse j'avais toutes mes chances de gagner. Fort bien sûr, de la conscience et de la confiance que j'avais de mes propres pouvoirs, qui surpassaient de fort loin celui des vampires présents dans cette pièce. Je ne niais pas que tous les affronter à la fois serait problématique, mais je savais pour autant me défendre, et ils ne pourrait l'apprendre qu'à leurs cruels dépends. S'il restait un doute infime dans les paroles du Roi, je me préparais pourtant au « pire », ce qui n'avait certes pas réellement de sens mais que je défendais pourtant. Chance gachée ? Je n'en étais pas aussi sûr. Nous autres créatures de l'éther, ne manquions pas de nous nourrir du désordre et de l'instabilité, quoi de plus problématique pour ce monde que des vampires sans chef ? S'ils ne voulaient pas de notre alliance, l'alternative était tout aussi envisageable. Réduire à néant les têtes pensantes de toute la société de la nuit aurait de graves et profondes répercussions, et il n'en fallait pas moins pour que les choses prennent un tout nouveau tournant jusque là insoupçonné. Que de sang ne manquerait il pas de couler ! J'en frémissais par avance, des avantages à tirer d'un tel désordre ! Mais que Lilith nous supplante, et même ce grandiose divertissement serait par trop gâté par ses conséquences. J'espérais que quelque chose de totalement extérieur à moi même allait terminer par retourner la situation, de sorte à enfin avancer un peu dans une direction clairement définie, alors que j'avais identifié chacune comme potentiellement bonne ou mauvaise. C'est alors que l'une de mes « filles » revint de sa petite colère.


    Navrant. Elle revenait alors qu'à ce genre de partie, tout avait continué d'avancer sans elle. Reprendre le train en marche serait aussi mal aisé que malhabile, elle n'avait pas pour autant le choix. Toutes choses égales par ailleurs, elle ne s'y était pourtant pas si mal prise pour son espèce de retour en grâce. Nous verrions bien jusqu'où cela terminerait par la mener...C'est alors qu'elle constitua une seconde erreur ; indiquer aux vampires leur vulnérabilité. D'aucuns n'y verrait là le signe d'une certaine menace... Je me tournais tout sourire vers Emmanuelle quand elle me chuchota quelques mots.



    | Rien d'autre que ce que vous aviez vous même entamé, ma chère. Les choses ne semblent pas se passer comme prévu. Mais cela m'agrée tout aussi bien. |


    Peut être étais je trop confiant, c'était ce qui m'avait d'ailleurs souvent perdu au fil des millénaires. Dans le fond, quelle importance, quand nous avions l'éternité devant nous pour parvenir à la ruine de l'humanité ? Elle finirait bien par tomber tôt ou tard. La Reine, cette délicate petite chatte, vint nous menacer encore plus fermement en dévoilant ses crocs et en se fichant droit devant nous. D'un regard, j'étais capable de la démolir, s'en souciait elle seulement ? Certes, son pouvoir était puissant, mais je me sentais capable de passer par au dessus. A ses cruelles paroles répliqua Emmanuelle. Elle frappa la Reine. Je savais que celle ci aurait pu choisir d'esquiver attaque physique si malhabile pour quelqu'un d'aussi fort, rapide et expérimenté qu'elle. Elle désirait simplement nous montrer que nous n'étions que des insectes. Maryana répondit à son tour, et sa voix était tout aussi menaçante que son ton était égal là où le tempérament coléreux d'Emmanuelle faisait jaillir des éclairs. Je partais d'un petit rire.


    | Pourquoi nous battons nous, amis ? Nous ne sommes plus des enfants. Les hurleurs viennent pour vous, et feront gicler votre sang jusqu'à la lune. Lilith veut nous renvoyer dans l'enfer d'où nous venons. Laissez nous être vos alliés. J'altère, détruis et crée la matière. Miss Watheerey a totu contrôle sur les fluides de toutes sortes, y compris sur votre sang bien aimé. Et ma chère Miss Denlon déchaîne les éléments. Nierez vous une alliance aussi favorable au profit d'un bain de sang? |


    Je me retournais vers Emmanuelle. Un regard de plomb, dans mes prunelles le noir insondable de l'infini. Menaces.


    | Vous en avez mal agit ; ce n'était à vous de donner le premier coup. Si ces monarques veulent de vous, vous pairez votre dette auprès d'eux pendant quelques mois. |
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Je n'ai pas encore de Rang, mais ça arrive !
Messages : 87
Membre du mois : 105
Je crédite ! : (c)holy fool(c) Créateur de votre signature
Localisation : Dans les Limbes
Caractère : persifleur - menteur - manipulateur
Humeur : Excellente
Je n'ai pas encore de Rang, mais ça arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Dim 17 Mar - 14:37

Je ne comprenais plus rien, comment avions-pu en arriver là ? Comment ? Je ne savais plus quoi faire. Pourquoi avoir demandé la clémence de cette jeune démone ? Tout simplement car il m’avait semblée que nous étions là pour écouter l’offre de ces créatures. D’abord hostile à une alliance avec eux, car oui, je croyais en mon espèce et me fier à cet homme – si c’était bel et bien un homme – qui m’appelait beauté était hors de question. J’avais sa parole ? J’avais bon dos tiens… Je me foutais pas mal de sa parole, elle n’avait aucune valeur à mes yeux. Je ne disais rien, je me tue mais je n’en pensais pas moins. Je n’étais pas sa beauté, et je n’en avais aucune confiance en lui. Il se jouait de nous, il avait besoin des vampires pour mettre fin à sa querelle avec cette Lilith ! C’était le genre d’homme qui voulait le pouvoir, cela crevait les yeux comme il vantait ses filles et leurs pouvoirs, comme il se pensait invincibles. Quand nous en aurions finis avec les loups, et les changeurs une guerre vampire et démon aurait lieu. C’était une alliance à double tranchant, mais il me semblait bien que nous étions là pour ça. La peur m’avait envahie, comment pouvait-il en être autrement ? Une guerre ? Moi faire la guerre… C’était Torben qui était partie à la guerre, pas moi. Le roi avait des paroles sages, j’étais d’accord avec lui que nos hôtes ne faisaient aucuns efforts. Même si tout ceci menait à une alliance, elle ne tiendrait qu’à un fil. Elle serait fragile et pleine de conflit - c’était le bon moyen pour perdre la partie, perdre pied, et mourir tous vaincus par une meilleure entente dans le camp adverse. Je regardais cette symphonie macabre, peut-être avais-je un regard plus humain que pouvait l’avoir le roi et la reine. Que ce soit d’un côté comme de l’autre, offenser la personne avec qui nous voulions une alliance ne me semblait pas à mon sens fort judicieux. Je n’osais agir. Nos actes étaient imprévisibles, j’ignorais ce qui allait se passer. J’avais encore un maigre espoir. Nos hôtes ne mettaient pas du leur, mais la Reine était une dure à cuire et ne lâcherait pas son morceau de viande aussi facilement. J’admirais mes parents, et cette force de caractère. Comment pouvaient-ils être aussi forts ? La force de l’âge ? Des années ? De l’expérience ? Je n’avais pas cette maturité. Autant, pour les humains, j’étais en âge de devenir mère et donc assez grande pour m’occuper d’un autre que moi mais ici, dans ce monde de nocturnes rouges j’étais une nouvelle née, une petite chose incontrôlable, qui fait des bêtises et qui apprend avec les grands. Je savais, et cela depuis le début de mon arrivée ici, que c’était en côtoyant mon mentor Krystel Raybrandt que j’avais gagné en maturité, peut-être étais-je plus intelligente que William car moi j’étais toujours en vie.

Il fallait tomber une, deux fois. Tu tombes, tu restes à terre. Tu apprends de tes erreurs. Tu tombes, tu ne peux te relever. Tu réfléchis à tes erreurs. Tu te relèves, tu ne retomberas plus. C’était comme cela que je fonctionnais. J’étais tombée plusieurs fois, mais j’en avais besoin pour me rendre compte de quoi était fait ma nouvelle vie. Etre princesse héritière en si peu de temps, ceux qui adulaient les vampires en rêvaient sans doute, je devais grandir plus vite que les nouveau-nés vampires qui errent dans la nature. Je côtoyais, je vivais avec le Roi et la Reine. Je devais être à la hauteur. J’étais profondément choquée par les paroles de l’avocate, ne tenait-elle pas à la vie ? Etait-elle folle ? Je tenais plus à la vie qu’elle à la sienne. Quelle mauvaise impression. Que de mauvais à priori par rapport à nos hôtes. Une lâche qui voulait mourir plutôt qu’aider ses frères, sa famille, son clan à vaincre le fléau que représentait Lilith. Quel comportement … Elle était jeune, je l’étais aussi mais je soutenais ma famille. Je n’avais pas le choix, mais je leur devais d’être toujours en vie, et de m’avoir toujours épargnée malgré mes erreurs. Soutenir ma famille n’est-ce-pas ? Ordre du roi pour les princesses : Ouvrir les hostilités, pour le coup j’étais un peu effrayée par cet ordre, ne me sentant pas à la hauteur de la tâche. La Reine prit les devants, et je la suivis. Les crocs sortis moi aussi. La colère de voir autant de belles paroles, des provocations ect… je trouvais cela inadmissibles ! Ils auraient plutôt du nous caresser dans le sens du poil plutôt que de vouloir la guerre entre nous et pour cause Mr. Gordon re suggéra une alliance avec nous. Il avait terriblement besoin de nous. J’étais à côté de ma Reine, et en rester encore plus ébahis avec l’acte de l’avocate. Quel manque d’éducation, ne serait-ce que ça ! Savait-elle seulement à qui elle avait à faire.

    « Une alliance basée sur un conflit interne entre nous, mènera à notre perte commune. Est-ce là ce que vous voulez ? Je ne crois pas. » Mr. Gordon n’était pas idiot, il s’adressa à Emmanuelle, et ses paroles étaient sages et justes. « Tenez votre fille qui devrait contrôler ses manières à notre égard, et envers la Reine et nous pourrons, peut-être, re considérer votre offre ! »

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Mar 19 Mar - 14:41





La Nuit porte conseil... Dangereuse et Perfide...




« Trois animaux se battent entre eux. Un loup, fort et féroce. Un serpent, au venin mortel mais à l'enveloppe fragile. Un lion, arrogant et sanguinaire. Chaque animal veut dominer les autres. Le lion, indolent animal, ne sait pas qu'il a des ennemis et ne raisonne qu'en terme de proies. Le Loup s'entend fort mal avec le serpent, et est prêt à le tuer. Le serpent, s'il pourrait tuer le loup, ne peut le faire que par surprise. Qui est le plus fort ? Le lion qui domine les autres en les ignorant, sûr de sa force, le loup qui grogne, comptant sur sa meute et sa sauvagerie, ou le serpent qui cherche de nouvelles complicités, grâce à sa langue fourchue mais habile ?


Caim, démon millénaire, a pris rendez vous avec le Roi des Vampires. Il veut lui proposer son alliance, montrant au monarque des nocturnes rouges quelle puissance il peut apporter à ce dernier, en échange de la destruction d'un ennemi commun qu'il n'a pas encore nommé. Augustus accorde audience à celui qui s'est présenté comme l'un des responsables des troubles actuels, et s'est entouré de ses proches ; les membres de sa propre lignée. Caim se rend devant le Roi avec les premiers semis démons de ce qu'il appelle son ost démoniaque. Ce premier décembre à minuit pile, les deux parties se rencontrent dans la salle du trône...

Une fois les présentations faites, un jeu de pouvoir s'installe dès à présent, chacun voulant intimider l'autre. Les princesses vampires se font discrètes, alors que les semis démons se tiennent prêts et entament les "hostilités" de ce soir. Par ailleurs, leur entrée ne fait qu'énerver la Reine, qui juge les salutations malséantes vis à vis de son rang. Bien vite, le démon entre dans le vif du sujet, et révèle à la fois proposition d'alliance et survie des loups garous à une épuration lancée voilà des siècles. Sous le choc de la révélation, Augustus perd le contrôle, alors que les princesses prennent les choses en main pour poser des questions pertinentes sur les évènements. Les semi démones quant à elles, défendent par leur verve et leur pouvoir les arguments de leur "père"...

La Reine réagit au quart de tour, et remet les pendules à l'heure des démons venus avec un terrible aplomb. Elle s'en prend physiquement à Emmanuelle, qui sous la brutalité de l'assaut, ploie le genou face à leurs majestés et s'en va, laissant place à sa "famille" pour mener la suite des négociations. Caim temporise même s'il commence à perdre patience, alors qu'Augustus réclame la tête de celle qui a insulté sa lignée par son absence de déférence. Jana quant à elle, déterminée, accepte le rôle qui lui incombe tout en réclamant clémence de la part du Roi. Bien entendu, Caim continue de provoquer leurs majestés du fait de son tempérament démoniaque, tandis qu'Augustus semble avoir décidé de la réponse à apporter à la proposition qui lui a été faite. Emmanuelle temporise sur un joli retour, mais sa "soeur" Maryana se tient prêt à se livrer au carnage. Krystel quant à elle, est prête à tout pour sauver la face et défendre son honneur, quitte à sacrifier sa fille et sa pupille. Ce mélodrame entre créatures millénaires semble capable d'éclater sous peu... D'autant plus qu'Emmanuelle, à peine revenue, répond aux menaces de la Reine tandis que Maryana tente une dernière fois de décider assez habilement leurs majestés. Mais le pire n'a pas été provoqué par le coup envoyé par Emmanuelle sur la Reine? Jana temporise elle aussi efficacement, mais tout va dépendre désormais du caractère impétueux du couple royal...»



Ordre de passage:


Vous avez une semaine pour répondre. C'est court, mais nous préférons des posts courts et une certaine rapidité dans l'exécution de la mission ^^. Si vous avez des questions, n'hésitez pas!
avatar

Journal Intime
Spécialisation:
Points de vie :
Coups du Destin: 0
Votre destin est entre mes mains.
Messages : 8501
Membre du mois : 7544
Je crédite ! : Avatar (c) Kanala
Localisation : Nulle part et à la fois partout
Compte Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Jeu 21 Mar - 11:26

[list][justify]Krystel avait habilement manoeuvré pour ne pas faire capoter toutes les négociations, alors que j'étais moi même prêt à le faire tout seul comme un grand. Elle s'adressait à la grande beauté au teint cuivré, essayant de la détacher de celle qui commis, d'ailleurs, un crime de lèse majesté en la provoquant plus seulement textuellement mais aussi physiquement. Ce qui était tout bonnement impardonnable, en aucun cas je n'avais à prendre le risque de laisser passer cela. Heureusement, l'attitude des autres calma doucement le jeu, alors que je sentais Jana comme Krystel prête à bondir sur la fautive pour la déchiqueter. Quel spectacle que ce serait, deux guerrières meurtrissant à mains nues la personne qui avait eu le front de frapper une reine comme on s'en serait pris à un vulgaire du commun. Cependant, je réprimais la sourde fureur qui germait en moi pour me contenir efficacement et aller au bout de cette entrevue. Je n'oubliais pas le geste de la belle brunette, et elle serait justement rétribuée pour son front en temps voulu. Mais pour l'heure, il fallait que je prête oreille attentive à ma lignée, qui avait elle aussi son mot à dire. Ce qui me plaisait dans l'échange, c'était qu'en se modérant, l'autre personne, celle qui parlait d'un ton monocorde, elle parvenait à la fois à se défendre en proférant des menaces à peine voilées en cas de confrontation tout en restant ouverte à la discussion. De toute évidence, elle savait négocier, et cela me plaisait qu'elle eut le courage de laisser sous entendre qu'on y laisserait des plumes en cas de confrontation directe. Ce que je désirais par dessus tout, c'était que l'on parvienne quoiqu'il arrive à la fin de cette histoire, que l'on s'affronte ou que l'on s'allie, car je sentais que je commençais à perdre patience. Gordon, ou le dit Caim, semblait me tendre la perche qui me permettait de rebondir dessus, alors que Jana ajoutait de la diplomatie à son attitude prête au combat. J'hochais la tête vers Jana, en signe d'accord, et tendais la main vers le chef du groupe d'en face.


| je suis prêt à passer outre les paroles et les gestes qui auront été faits envers moi même et ma maisonnée. Je ne saurais laisser passer le geste de votre... camarade, envers ma Reine. J'agrée à votre proposition. Je prends Miss Denlon pour réparation,e t comme garantie de votre conduite. Toutes les informations dont vous disposez, vous les transmettrez à la Reine et à la princesse Jana. |


Je me retournais vers ma lignée, les jaugeant une à une du regard.


| Krystel, vas dans ton bureau avec Mrs Watheerey. Garanties lui un logement et nettoyons l'ardoise qu'elle laisse aux autorités... Nous aurons besoin d'elle. Je compte sur toi pour rassembler dès ce soir nos bannerets du Royaume Uni, et dès demain ceux d'Europe. Jana et Morgane, quant à vous, faites ce que vous savez faire le mieux. Jana, la guerre, Morgane, la presse. On a besoin d'une couverture médiatique efficace. Il va falloir dire partout que... |


Simultanément, deux intendants humains entrèrent sans toquer. Me retournant vers eux vif de colère, je vis leur mine épouvantée. Ils se mirent à parler à deux en même temps, avant que j'indique celui de gauche du doigt. L'autre se tut.


| Sire... C'est une catastrophe ! On nous signale une attaque massive de la HCV au concert organisé par le grand maître Guillemaud, les vampires blessés se repaissent des humains, et Guillemaud a ordonné à son service de sécurité d'abattre tous ceux qui s'en prennent aux humains ! |


Je restais coi, le regard sombre. Nos ennemis se bousculaient pour nous abattre, semblait il. L'autre se tourna vers la Reine.


| Badenov cherche à vous contacter, Majesté. Il suspecte quelque chose d'étrange à la Lune Bleue, la nouvelle boîte de nuit en ville. |


Se pouvait il qu'il y eut un lien? C'est alors que Gordon partit d'un grand rire.


| Lune Bleue ? Pas étonnant, que votre homme y ai découvert quelque chose. La gérante, cette délicieuse Mary Wellesley, n'est autre que la Lupa, la Reine, de la meute locale. L'endroit doit d-é-b-o-r-d-e-r de loups garous. |


Ainsi, on en était là ? La guerre nous tombait dessus, et plongeait mon environnement dans les ténèbres. Je me tournais vers Krystel, Jana et Morgane.


| Je prends Gordon et ses suivantes avec moi, je vais gérer le désastre de l'Arena.Rendez vous au Lune Bleue. Et tuez tout ce qui hurle à la lune. Gare à leur vitesse et à leur morsure ; si vous êtes mordues, vous êtes condamnées. Je vais sauver ce qui peut l'être vis à vis des humains, il faut à tout prix éviter qu'ils se retournent contre nous. |



[HJ j'ai joué Caim dans ce post pour éviter le doublon, vu qu'on arrive au terme de cette mission ci.]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Jeu 21 Mar - 15:53

Alors qu’Emma venait de frapper la reine, elle sentit une sensation qu’elle n’avait ressentie dans son corps. C’était comme ci l’intérieur de son corps était en ébullition. L’avocate se demandait bien de quoi il s’agissait, mais avant même de pouvoir réagir cette dernière fût propulsée contre le mur se situant à l’ouest de la pièce. Sa tête frappant le mur, la jolie brune tomba au sol et resta donc assise adossée au mur. La semi-démone voulait retrouver ses esprits mais malheureusement elle semblait à moitié inconsciente, si bien qu’elle entendit que des bribes de ce qui se passait, si bien que celle-ci ne comprenait pas tout ce qu’il se passait. Denlon vit sa sœur parler au roi et la reine mais le corps du texte semblait n’avoir aucun sens pour elle. Que pouvait bien-t-elle lui dire. Emma n’était pas trop d’humeur à réfléchir, mais le peu de ce qu’elle entendait ne la rassurait pas. En effet l’avocate du diable semblait entendre des propos qui la concernait, mais rien de bien fondé. Cependant la météorologue était sûre de ce qu’elle avait entendu de la bouche de Caïm. Ce dernier évoqua le pouvoir de Maryana et de la jolie brune, ce qui la choqua énormément, mais bien sûr elle ne pouvait pas réagir car trop occupé à retrouver ses esprits. Alors comme ça la demoiselle qui se faisait discrète utilisait des fluides. Elle n’eut pas besoin de réfléchir pour trouver la responsable de sa fameuse bosse sur la tête. Cependant Emma n’avait même pas le courage ou l’envie de l’engueuler ou autre.

A la suite de cela l’avocate se releva tout en se frottant la tête, et elle constata que l’entité lui lançait un regard de plomb tout en lui avouant qu’elle n’avait pas à lancer le premier coup. Suite à cela la jolie brune lança un regard des plus menaçants à Gordon et Maryana. En effet Denlon ne comprit pas pourquoi ses soit disant alliés l’avaient vendu si facilement, malgré le fait qu’elle soit revenue pour les aider. Ce qui la faisait rire intérieurement, c’est le fait que tout le monde lui donnait des leçons sur son comportement. Ok la demoiselle n’avait pas à agir en premier, mais à un moment il faut savoir être modeste malgré que l’on dirige un royaume. Ce qui insupportait la semi-démone, ce n’était pas tant le fait que l’homme de maison soit un vampire, puisqu’elle-même avait déjà éprouvé des sentiments pour un vampire, mais le problème était que les Raybrandt semblaient totalement mégalos, ce qui avait tendance à la mettre hors d’elle. Suite à cela les évènements s’enchainèrent plutôt vite. Des humains entrèrent pour parler d’un lieu regorgeait de loups, d’un accident lors d’un concert etc. Cela ne la concernait pas, mais cependant Emma était interloquée par les paroles du roi. Sachant que la beauté n’avait aucune chance face à lui, elle se contenta de lui dire simplement

Et dire que vous faite confiance à un homme qui est capable de vendre sa propre descendance…

Car oui dans l’histoire ce qui l’avait choqué c’est avant tout le fait que Caïm se servait d’Emma comme d’un simple pion. Il avait soit disant besoin d’elle pour assouvir ses projets, mais il la donna simplement à un vampire pour je ne sais quelle raison. Se demandant bien ce qu’il allait advenir de sa petite vie, la demoiselle se contenta d’écouter le roi qui voulait s’occuper plus particulièrement de ses hôtes.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Dim 24 Mar - 22:20

La réunion était clairement en train de partir en cacachuète entre la rivalité qu’il y avait avec les vampires et les démons pour en venir même jusqu’aux mains. Cette Emmanuelle était-elle folle ou lui manquait-il juste un neurone pour avoir osé frapper ma mère ouvertement. Quiconque oser lever la main sur ma mère, devenez réellement avoir un sacré problème dans sa tête. Enfin en parallèle, on pouvait dire que sa sœur tentait coute que coute de sauver les meubles pour essayer de caresser le roi dans le sens du poil. D’une certaine manière, elle n’avait pas tort, essayons d’arrondir les bords pour que la situation évite de devenir trop catastrophique. En fait, je donnais à peu près la durée de vie d’Emmanuelle équivalente à celle d’un nouveau-né sanglant devant un vampire. Oui réjouissant n’est-il pas comme idée, mais tellement réelle, je ne pouvais pas vraiment avoir quelque chose d’autre à vous montrer là de suite. Dans tous les cas ma sœur, Jana en l’occurrence ne pouvait pas avoir plus raison que ça, l’alliance basait sur un conflit, ne pouvait que mener à un conflit interne et donc une autodestruction entre nous, et j’étais en confiance avec mon beau-père pour qu’il ne laisse en aucun cas les démons prendre main sur nous.

Dans tous les cas dans les paroles de mon père, j’étais à nouveau repartie pour une partie de presse bien évidemment. Je ne pouvais faire que ça, l’image des vampires dépendait en grande partie de mes performances avec la presse, et ce que je comprenais personnellement, la seule tâche où je pouvais être à ma place… J’approuvais donc d’un signe de tête, avant que deux humains débarquent paniqués à propos d’un évènement à la Lune Bleue mais également à une réception avec Julien Guillemaud. En gros pendant que nous nous étions tranquillement en train de trouver un commun accord avec les démons, les autres n’avaient du coup pas tardé à agir, et c’est là que j’entendis les paroles de la petite idiote de démone. « Nous faisons confiance à ceux qui savent respecter le roi et la reine. » dis-je très calmement avec un regard noir en sa direction, ce n’est pas parce que je n’avais pas parlé du début à la fin de cette réunion que j’étais muette pour autant bien au contraire. Prête à repartir du coup pour combattre les loups garous dans le même constat, à mon avis la nuit ne serait pas de tout repos.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Mar 26 Mar - 4:53

Tout était une question de masque. Savoir lequel jouer, lequel présenter. Celui de Maryana était froid, comme à son habitude, et ne reflétait pour ainsi dire pas ce qu’elle pouvait ressentir en cet instant. Ce qui était parfaitement le but recherché en soi. Chacun de ses membres contenait une puissance meurtrière comme elle n’en avait ressenti depuis quelques semaines. Elle haïssait se l’avouer, mais elle avait conscience que cela était dû à cette… crainte qui était belle et bien présente. Pour avoir déjà eu à faire à des gens de leur espèce, elle connaissait certaines des capacités de leurs interlocuteurs et ne ressentait nullement l’envie de se battre. Oh, elle n’aurait pas refusé une petite effusion de sang, mais de là à y laisser la vie. Non pas qu’elle y attache une si grande importance, mais elle savait que sa route ne devait pas s’arrêter ce soir, qu’il lui restait bien des choses à accomplir avant de livrer son reste d’âme aux entrailles de la Terre. Dire que tout cela pouvait arriver à cause de cette inconsciente. Considère-la comme ta sœur… Maryana était persuadée que Caïm devait avoir changé d’avis concernant cet ordre. Ce qui la réjouissait. Rapidement ses propos furent confirmés alors qu’il appuyait ses propos et acceptait l’idée que les « souverains » punissent son impertinence.

Aussi surprenant que cela lui parût, leur hôte accepta cette idée d’alliance, n’exigeant qu’une seule chose, la soumission de Denlon. Ce qui fit amplement sourire le démon intérieur de Maryana. Comme garantie… Elle-même n’avait aucun envie de la reprendre un jour. Ils pouvaient la garder, l’écarteler, la fouetter. Rien ne pourrait lui faire d’avantage plaisir. Certes, Caïm et elle perdraient une précieuse alliée. Leur première alliée pour être parfaitement honnête, mais elle ne valait pas la peine que l’on se donne autant de mal à ses yeux. Preuve en était, elle ne faisait rien pour arranger son cas. Ne se rendait-elle pas compte qu’elle avait manqué de peu la mort à de nombreuses reprises en cette soirée ? Si s’allier avec des vampires lui plaisait. Non, loin de là, mais elle pourrait garder ses à priori et sa rancœur après un tel geste. Et ce premier n’était rien comparé au second. La liberté. Celle qu’elle espérait depuis des mois. Celle qu’elle avait tenté d’arracher auprès de l’agent Oppenheimer. Déjà elle se voyait célébrer cela à sa manière, dans un endroit bondé à laisser son don s’exprimer et à entraîner les pauvres humains qui l’entouraient dans une déchéance perverse, cependant sa félicité fut de courte durée, interrompue par l’arrivée de deux humains en sueur.

Ainsi, ils allaient d’ores et déjà prouver leur honnêteté et faire front commun ? Les aider ? Ceci était loin d’être ce dont ils avaient convenu. Pourquoi partir dans un endroit infesté de vampires et d’humains sous leurs ordres ? Qu’ils se rendent à ce bar à loup-garou eût été plus logique étant donné qu’il s’agissait là de la raison de leur alliance. Rapidement la semi-démone se demanda s’il ne s’agissait pas là d’un traquenard et aurait souhaité questionner son géniteur. Malheureusement cela était impossible. La seule chose qu’elle pouvait à l’évident faire était de se renseigner sur ce qui les attendait et peut-être qu’un mot ou deux lui mettraient la puce à l’oreille. Elle se tourna vers le roi.

Maintenant que vous connaissez nos capacités et approximativement l’ampleur de nos forces, avez-vous un rôle en tête pour chacun d’entre nous ? Je ne suis pas du genre à aimer les surprises et préfère savoir à quoi nous devons nous attendre une fois là-bas et mon efficacité s’en trouvera probablement affectée.

Quelques hypothèses commencèrent à se former dans sa tête, si bien que Maryana se félicita de sa question qui pourrait être un bon moyen de jauger la situation présente. Prudence est mère de sureté.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Lun 1 Avr - 22:26

J’étais prête pour le combat, le roi me fit un signe de la tête. En ce moment même, j’étais fière d’être sa fille. La Reine avait sauvé le peu cette réunion privée, et le roi prenait des sages décisions. Je n’en attendais pas moins de lui. L’avocate allait nous rejoindre, cela allait donner des étincelles si elle ne tenait pas sa langue, et ses mains. Elle devrait apprendre le respect, et les bonnes manières ici. La bonne tenue, un seul faux pas et c’était le bûcher. J’exagérais ? Peut-être un peu … Mais, tout était une justification à recevoir une punition. Un régime trop dur, non sans faille puisque les loups étaient prêts à agir accompagnés de métamorphes. Le roi se retourna vers nous, nous jaugeant une à une de son regard noir et ténébreux. La guerre était à nos portes, c’était si soudain, si prématuré. L’ordre était clair aller à La Lune Bleue et tuer les enfants de la lune. C’était très rassurant d’aller à l’encontre du danger sans connaitre son ennemi. Les lycans, ces créatures ancestrales qui n’étaient jusqu’à il n’y a que quelques minutes un mythe, une légende, un passé oublié et révolue. Une morsure et nous étions condamnés. Je tâchais de rester calme, mais j’étais loin d’être rassurée par cette annonce. La peur de l’inconnue. La peur de tout perdre, car là c’était nous ou eux. Il y avait tout à perdre. Nous allions nous battre pour notre survie, celle de notre espèce, et de ce cadre de vie confortable auquel je prenais gout.

    « Message reçu, Majesté. Pour ma part, je pars immédiatement pour La Lune Bleue. »


Quelle soirée, mais quelle soirée. En me préparant tout à l’heure, je n’avais pas prévu une telle chose. Comment était-ce possible ? Comment avions-nous pu en arriver là ? Comment aucun d’entre nous n’avait vu cela arriver ? Rien ne le prévoyait. Comment cela avait pu nous échapper ? Je restais choquer, et je voyais que la politique vampirique n’était pas infaillible. Je savais, au fond de moi, que cela ne serait pas l’affaire d’une soirée de massacre, d’une soirée dangereuse et perfide. Non … cela prendrait plus de temps pour mettre à feu et à sang les villes d’Ecosse. Nous étions menacés, et nous devions agir. Au plus vite. Etais-je réellement à la hauteur d’un si grand ampleur ? D’un si grand destin ? J’allais en avoir le cœur net dés que je mettrais les pieds à la Lune Bleue. J’allais voir pour la première fois des loups garous, j’étais à la fois excitée et terriblement inquiète. On y laisserait nos ailes au passage, nous n’étions pas préparés à cela. Il fallait prendre des décisions trop hâtives, trop vite, nous étions pris de cours et malgré nous à faire partie d’une guerre préparée dans l’ombre. Quelque chose m’arrêta net également quand j’entendis le nom de Badenov… décidément, il était partout. Je serais forcée de le revoir à la Lune Bleue. Ce qui serait un poids auquel je devrais faire face en plus des hurleurs de la lune. La soirée ne faisait que commencer. La soirée promettait d’être animée.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   Ven 5 Avr - 11:20

Les choses tournaient de plus en plus à notre avantage, cela ne faisait pas de doute. Nous, nous étions unis, alors qu’eux, se bouffaient la figure mutuellement. Finalement, il en ressortirait des choses intéressantes ce soir. Tout changeait du tout au tout ce soir, et on pouvait voir des tensions au sein même de ce groupe qui nous rendait visite. Une belle faille que nous pourrions exploiter à notre avantage, sans l’ombre d’un doute. Pour l’heure, je laissais les autres agirent et se mêlaient de ce qui était en train de se passer. Il était temps que Morgane prenne position et que Jana fasse aussi quelque chose. Elles avaient été conviées à ce titre après tout, surtout que notre Roi leur demandait justement de ne pas rester là, à servir de décoration dans la pièce.

Les évènements s’enchainèrent très vite. Nous passions finalement de l’instant où on leur tapait dessus, à l’instant où ils se vendaient mutuellement, à celui où nous découvrions le QG des loup-garou, via l’humaine que j’avais complètement endoctriné et qui n’avait pour seule envie et ambition que celle de me servir. Mon Roi voulait nous envoyer tout de suite là bas, mais je n’étais pas certaine que cela soit une bonne idée. Non pas que je remettais en doute la parole de mon seigneur… Disons juste que cette affaire lui tenait beaucoup à cœur et dans son envie de les détruire une nouvelle fois – chose que je comprenais parfaitement – il en oubliait la sécurité des notre. Je fis signe à Jana de rester où elle était, et je fis de même avec Morgane. Je me tournais vers mon seigneur et posa un genou à terre, courbant l’échine devant lui. Je n’étais pas ici sa Reine, mais sa main noire, sa conseillère, la chef de ses armées, sa guerrière la plus fidèle


Sir… Une attaque anticipée contre nos ennemis ne peut que nous nuire. Nous ne devions pas nous diviser et partir sans ordre de bataille. Nous devons nous occuper du plus urgent, à savoir ce qui se passe à l’Arena. Morgane serait plus utile devant une caméra à plaider notre cause, à énoncer nos pertes et à montrer le véritable visage de cette soit disant église. Jana sera plus utile ici, à rassembler nos troupes. Je vous serais plus utile à vous suivre, et à assurer votre défense. Nos ennemis ne bougeront sans doute pas de place forte en une nuit. Et s’ils le font, dans ces cas là, nous saurons que nous ne pouvons pas nous fier à nos… convives..


_________________
*
avatar

Journal Intime
Spécialisation: Attaquant
Points de vie : 26
Coups du Destin: 29
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Messages : 6072
Membre du mois : 22
Je crédite ! : (c)Kanala
Localisation : Devant une toile ou dans l'ombre.
Caractère : Associable – Blasée – Cachotière – Combattante – Habile – Insaisissable – Loyale – Mystérieuse – Prude – Taciturne
Vos Liens : A venir

Humeur : Egale.
Autres comptes : Isadora Jayden Doyle
Fondatrice pour vous servir
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-chute.forums-actifs.com
MessageSujet: Re: La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
» Autres : Présentation de la guilde 'La Nuit Porte Conseil'
» La Nuit porte Conseil... Sensuelle et Lascive [Livre 1 - Terminé]
» La nuit porte conseil [Livre 1 - Terminé]
» La nuit porte conseil [Lukas/Crixus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Manoir Royal
-
Sauter vers: