AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
What's up darling? [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Dim 20 Jan - 14:47




La Maison des vampires censée aider mes congénères à s’insérer n’était qu’une vaste blague et dissimulait d’autres objectifs de la part de l’administration humaine. A mon sens cette démarche n’avait pour but que de lister les vampires tels des animaux sous couvert d’aide et jusqu’à présent je n’avais pas pris la peine de venir sur place les voir à l’œuvre. Et ce soir j’avais décidé de réparer cet oubli afin d’analyser leur mode de fonctionnement et de déterminer s’ils peuvent représenter un danger à l’avenir. Je passai un jean noir, un pull léger et une veste simple puis vidai une poche de sang avant d’indiquer à Alfred que je sortais ce soir. Je pris le volant de ma Corvette 1962 et mis Holiday de Scorpion en fond sonore et m’élançai dans les rues de la capitale jusqu’à destination.

Pendant les quelques minutes du trajet je réfléchis à l’épreuve à venir de Shane et une nouvelle phase de sa formation. Si jusqu’alors je lui avais inculqué les règles de sa nouvelle vie, je voulais à présent qu’elle apprenne à se défendre notamment contre ses pairs et dans ce but j’avais confié cette tâche à mon outil, le mercenaire Alexei débauché de l’HCV. Le risque que je prenais en lui dévoilant ma Pomme était calculé et la riposte s’il arrivait malheur à Shane déjà prête à être appliquée. Mais ceci n’était pas la seule étape de sa préparation, celle dont j’allai me charger d’ici peu : la préparer à la mort d’autrui, par ma main et par la sienne. Elle devait être capable de tuer sans remord, et ce même s’il me fallait lui faire tuer plusieurs de ses pairs. Néanmoins vu son comportement lorsque j’avais décidé de la mort de son propre père, je n’avais guère d’inquiétude quant à sa capacité d’adaptation et sa dévotion à mon égard. Profitant d’un léger embouteillage je changeai de sujet et me penchai à présent de l’évènement que j’avais commencé à organiser, un concert en faveur d’une paix durable entre vampires et humains. Nul besoin de préciser que cela n’est qu’une façade pour faire bonne figure et pour mon image publique. Le véritable objectif derrière ce concert était pour moi d’essayer d’attirer toutes sortes d’individus voire même certains de nos ennemis, vampires ou non. Si Augustus m’a clairement indiqué qu’il ne fallait aucune perte, si un élément se montrait dangereux je pouvais tout de même l’éliminer soit de manière légale avec mes agents de sécurité et quelques agents de police soit illégale via Alexei et son fusil de précision.

Je sortis de mes projections en passant devant le bâtiment auquel je jetai un rapide coup d’œil avant de me garer dans une ruelle proche. Revenant devant l’édifice à pied je pris quelques instants pour étudier la façade du bâtiment que je trouvais fade et sans goût puis entrai dans l’édifice. Je fis quelques pas avant qu’une humaine vint à ma rencontre.


Bonjour et bienvenue à la maison des vampires, je peux vous être utile ? me demanda-t-elle d’un ton niais mais néanmoins accueillant. Avant de lui répondre je pris un bref instant pour sentir son odeur et écouter les battements de son cœur. Son rythme cardiaque était calme et régulier, signe qu’elle était en confiance en ce lieu. Le parfum de sa peau était plus alléchant que le son de sa voix et m’ouvrit l’appétit, que je réfrénais afin de lui répondre avec une politesse de façade mais crédible.

Bonjour et merci de votre accueil, dis-je en affichant un sourire enjoué mais sérieux. Julien Guillemaud de la Redsecurity, société de sécurité privé. Je suis à la recherche de nouveaux agents sachant que j’emploie aussi bien des vampires que des humains et suis venu voir afin de voir si certains de vos habitués sont à la recherche d’un emploi.

S’ensuivit un entretien dans un bureau où elle m’avait invité à la suivre au cours duquel je lui déballai mon blabla quant à l’intérêt commun que des vampires travaillent avec des humains. Elle semblait ravi de mon initiative et m’indiqua garder en tête les offres d’emplois que je proposais. Je lui glissai aussi du concert à venir puis la laissai pour quitter les lieux, ayant pu me rendre compte de ce qu’était ce lieu. Alors que je sortais je tombai nez à nez sur une humaine, que j’identifia sans mal et saluai d’un sourire radieux.

Bonsoir Makayla, cela fait un moment qu’on ne sait pas croisés, comment vas-tu depuis la dernière fois ? Ton amie n’est pas avec toi ? Je n’aimerais pas encore t’attirer ses foudres.

HJ:
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 25 Jan - 1:21

    Que vais-je faire de ma soirée ? Honnêtement, parfois je me demandais ce qui me passait par la tête. Mais ce soir, je n'avais pas d'idées. Et si je restais chez moi pour une fois ? La dernière fois que j'avais organisé une soirée, je l'avais finie avec Camille qui était complètement bourré alors ce soir ne pourrait pas être pire que cela, non ? On pouvait toujours tombé plus bas que terre, c'était une évidence mais là, je ne voyais pas. Alors que je m’apprêtais à me préparer pour la nuit et dormir tout simplement, je me suis prise de remords. Demain je ne travaillais pas le matin, autrement dit, je pouvais passer toute une partie de la nuit dehors, je pouvais me coucher tard sans que cela ne soit trop risqué pour mes heures de sommeil. Depuis que j'avais vu Camille et l'état dans lequel le mot vampire l'avait mis dans le bar, je me disais qu'il fallait que j'en sache plus à leur sujet ! J'étais encore une ignorante à leur sujet, je me devais de les observer un peu, de voir comment ils agissent dans leur milieu. Loin de moi l'idée de participer à une nocturne rouge, mais dans le East End, il y avait bien des endroits où je pourrais me renseigner discrètement. Ouais, j'allais faire ça, ce pourrait être instructif. Evidemment, si je croisais des gens de connus, je les saluerais, il n'y aurait pas de soucis, même s'ils se douteraient de quelques choses à mon propos. En effet, peu de personnes savent que je crois enfin aux vampires, pour la plupart, je suis cette jeune photographe qui est incrédule à ce propos. Je prenais donc mon appareil photo passe partout, le plus discret, mais aussi le plus lié aux autres appareil mobile. Un petit bijou, je pouvais poster mes photos directement sur facebook si je le désirais même si bon, je n'avais pas de compte mais je pouvais les envoyer par mails. Je me changeais donc pour prendre un pull à col roulé rouge, ainsi qu'un pantalon en velour noir afin de ne pas avoir trop froid, mais aussi, histoire de ne pas attirer quelqu'un qui voudrait me séduire car j'ai une tenue trop sexy. Je prenais également mes bottines marrons ainsi que ma veste noire. Je pouvais donc me rendre dans le quartier en métro, ce n'était pas très loin. Il devait être dans les 23h30 environ quand j'arrivais dans le quartier. J'allais me rendre à la Pomme du Diable, là-bas, j'aurais une bonne vue sur les vampires sans doute. Mais alors que je passais devant la maison des vampires, une sorte de maison pour leur trouver du travail, je vis Julien Guillemaud. Je fus cependant étonné de le voir sortir de ce bâtiment. Il me faisait un petit sourire, je faisais de même. J'essayais de ne pas penser qu'il pouvait être un potentiel vampire. Il me demanda comment j'allais et si je n'étais pas avec Alaina, cela me fit sourire encore plus.

    " Bonsoir Julien. Cela va bien et pour le patron de la RedSecurity ? Non, elle n'ai pas avec moi, elle était fatiguée ce soir, donc je n'ai pas voulu la faire venir, surtout ici. Mais le boulot ne va pas ? Je vois que vous sortez, que tu sors de la House of Vampires. "

    Oui, j'avais hésité entre le vous et le tu, mais on ne s'était pas vu depuis plusieurs semaines, alors j'avais eu un doute. Il m'avait tutoyé, mais je faisais de même ? Oui, sans doute.

    " Désolé, pour le vous, mais quand on ne se voit pas de plusieurs semaines, j'ai tendance à dire ça. "
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Mar 29 Jan - 18:25


Venant de finir ma phrase de salutation et en attendant sa réponse, je l’observai plutôt discrètement et notai une certaine différence chez elle depuis notre dernière rencontre. Bien qu’aucun changement significatif ne m’apparaisse, elle semblait pourtant avoir évoluée bien que ce sentiment soit assez difficile à expliquer. Peut-être que cela n’était simplement dû au fait que nous ne nous étions pas revu depuis ce fameux soir où j’avais fait la connaissance de son amie l’hystérique aussi ne m’attardais-je que peu dans l’immédiat sur ce point et repris la parole pour lui répondre.

Il n’y pas de mal Makayla mais emploie le tutoiement avec moi, à moins que tu considères cela comme déplacé. Lui dis-je en esquissant un léger sourire avant de poursuivre.

Je n’ai pas visité ce bâtiment pour me trouver un emploi mais plutôt pour en proposer. Le déménagement de la Reds sur Glasgow est plutôt bénéfique pour les affaires et je suis à la recherche de nouveaux employés, d’autant que j’organise prochainement un évènement public et que je vais avoir besoin de bras. D’ailleurs si cela t’intéresse tu y seras la bienvenue, il s’agit d’un concert caritatif en mémoire des victimes, humaines et vampires, des attentats. La totalité de la recette sera reversée à une association, l’objectif étant d’exprimer la solidarité possible entre les deux espèces. Tu auras peut-être l’occasion d’y faire quelques photos intéressantes si tu emmènes un appareil.

Bien que mes paroles soient accompagnées d’un sourire sincère quant à mes intentions, la réalité en était tout autre. Le seul objectif était d’attirer l’attention de nos ennemis, de tout horizon qu’ils soient, et de pouvoir avec un peu de chance les apercevoir. Cela induisait de nombreux risques mais bien nécessaires. Augustus m’avait indiqué passer en coup de vent s’il en avait la possibilité, ce qui bien qu’appréciable ajoutait à la pression que je me mettais. Je tenais là une nouvelle occasion de prouver ma loyauté envers mes Maîtres et ne comptais pas les décevoir. Y convier l’humaine, en sus de simplement paraître poli, me permettait de m’assurer d’une couverture médiatique supplémentaire, publicité non négligeable bien qu’à double tranchant si survenait quelque problème.

Et toi de ton côté Makayla, quoi de neuf ? Tu me sembles… différente d’auparavant, plus assurée, plus…vivante. Une nouvelle qui t’aurait apporté quel qu’élément instructif ? Lui demandai-je doucement, d’un ton qui ne se voulait pas trop intrusif. Je voulais lui laisser le choix de répondre sans user de mon don hypnotique pour l’heure. A voir s’il son utilisation serait nécessaire par la suite.

Mais tu veux peut-être poursuivre cette discussion autour d’un verre plutôt que de rester devant ce bâtiment ? Que dirais-tu d’aller à la Pomme du Diable, je connais bien les lieux.

Lui proposer de nous rendre en ce lieu n’était pas anodin. Je voulais, en plus de notre discussion, prendre la température dans le bar où je n’étais pas retourné depuis la destitution de William. Bien que l’établissement ne dépende pas de ma juridiction, étant propriété royale, je pouvais néanmoins y boire un verre sans enfreindre mon engagement envers la couronne et qui sait, peut-être y croiserai-je la servante de William, cette misérable Hannah que j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer personnellement il y a quelques temps de cela.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 7 Fév - 17:22

    C'était bizarre de le revoir après plusieurs semaines quand même. A vrai dire, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais changée, j'avais connue des choses différentes depuis notre dernière rencontre, j'avais des doutes le concernant, mais il ne fallait pas que je fasse de trop grosses bourdes. L'espace d'un instant, j'ai pensé à ce que m'avait dit Drake aux danses enflammées à propos de ces congénères. Guillemaud en faisait partie, assurément puisqu'Alaina me l'avait dit, elle avait un oeil bien plus entraîné que moi pour voir ça à l'époque, même aujourd'hui, elle était mieux à même que moi de voir qui était qui au premier coup d'oeil. Ma langue était un petit peu partie de travers, hésitante entre le tutoiement et le voussoiement. Je pouvais donc le tutoyer, ce sera sans doute plus naturel en effet, même si finalement nous ne nous connaissions pas très bien. Il ne me paraissait pas hostile à vrai dire, j'avais plutôt confiance en lui, mais faisait-il partie de la bonne catégorie, ou de l'autres ? Je n'en avais aucune idée, je préférais ne pas trop y penser d'ailleurs. Il se montra étonnamment très lochasse, bien plus que la dernière fois. Mais ce qu'il me dit fut riche d'enseignement. Il semblait avoir déménagé à Glasgow, notamment son entreprise et il cherchait un peu de monde pour cela. Il était en train d'organiser un concert en hommage aux victimes des attentats humains/vampires qui avaient eu lieu il y a quelques temps. Il avait donc besoin de bras pour assurer la sécurité de l'évènement auquel il me conviait en tant que photographe pour ainsi dire. Il se souvenait bien de notre première entrevue qui avait été particulièrement sportive, avec cet attentat contre la RedSecurity justement. C'était peut être pour cela qu'il l'avait déménagé ici à Glasgow. En tout cas, c'était sympathique de sa part de m'inviter. J'y serais sans doute aller de toute façon, ce genre d'évènements est pour moi ces derniers temps, mais là, j'avais en quelques sortes une carte VIP à ma disposition. Je répondais donc simplement par un sourire pour le moment puisqu'il ne semblait pas avoir fini de parler. Il me demanda les nouvelles de mon côté en me disant qu'il me trouvait différente de la dernière fois, pourtant je n'avais pas spécialement changée. Peut être que c'était les vêtements un peu plus chauds pour la saison, à moins que ce ne soit simplement pour me demander des nouvelles. Mais je n'eus pas le temps de répondre qu'il me proposa de me rendre à ma destination initiale : La Pomme du Diable. Du coup, je répondais à l'inverse de ces questions, j'étais finalement un petit peu déstabilisée par sa présence, je ne pensais pas vraiment le trouver ici.

    " Oui, allons-y, ce sera plus agréable de discuter là-bas. "

    Et je ne disais plus rien, j'avançais en direction du bar qui était à peine plus loin. Je connaissais aussi les lieux, sans doute moins que lui puisque je ne m'y étais rendu que 3 ou 4 fois. La dernière fois, j'y avais croisé William Raybrandt, mais je n'avais plus entendu parler de lui depuis, peut être qu'il s'en était allé vers d'autres cieux ou qu'on l'avait tué, qui sais. C'est un vampire, c'était ? Je ne savais pas, mais en tout cas, on n'entendait plus parler de ces frasques dans la ville. Nous entrions donc dans le bar et je me calais directement au comptoir comme je l'avais fait à chaque fois. Je balayais du regard la salle pour voir si je croisais du regard une connaissance, mais je ne voyais pas Hannah, la serveuse ne devait pas travailler ce soir, tant pis.

    " Donc, je serais ravie de venir à ce concert pour y prendre des photos. Je ne sais pas quand il aura lieu, mais je devrais pouvoir me libérer. Je peux aussi faire la sécurité si ça te dit. "

    Oui, j'essayais de lancer une vanne en l'air pour décompresser un petit peu, parce que finalement, je ne me sentais pas encore à l'aise en sa compagnie, mais rien qu'en riant de ma blague foireuse, j'allais déjà mieux. J'enlevais alors ma veste pour la mettre sur le siège d'à côté. La décoration des lieux étaient toujours mauvaise, mais ça ne me dérangeait pas spécialement, ce n'était pas mon gout, mais après, ceux-ci sont dans la nature et la nature est tellement différente d'un individu à un autre.

    " Il y aura qui comme artistes pour ce concert d'ailleurs ? "

    Oui, je lançais la question comme pour alimenter la conversation alors que je n'avais pas répondue à la moitié de ces questions, mais en fait, je n'avais pas tellement envie d'y répondre, certains évènement étant encore bien trop proche pour que je sois à l'aise avec, mais j'étais persuadée qu'il se montrerait un peu plus insistant.

    " Je peux t'offrir un verre ? Je crois qu'à la RedSecurity tu avais bu la boisson synthétique du sang, non ? "

    Là, d'un coup, j'ai été prise d'un doute. Est ce qu'il buvait ce genre de choses ? Je me souvenais pertinemment que Drake en buvait, mais Guillemaud ? Pas certaines de mon coup, je le laissais parler avant de prendre la commande. S'il en prenait, je prendrais la même chose que lui pour goûter, histoire de voir quel goût cela a.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 8 Fév - 12:20


Rompant avec le fil habituel d’une discussion logique Makayla répondit en premier à mon invitation à nous rendre à la pomme du diable. Nous couvrîmes rapidement, en silence, la distance nous séparant de l’établissement. Profitant de cet instant j’eu quelques réflexions silencieuses concernant l’humaine qui appartenait auparavant à William, cette Hannah. Allait-elle être présente et nous faire une nouvelle fois profiter d’un de ses caprices ? J’espérais que non car ce soir je n’avais pas goût à jouer les baby-sitters pour servante esseulée. Un dont en revanche la rencontre ne m’aurait pas gêné était Camille Fontayn car lui représentait un intérêt particulier. Ou plutôt il attisait ma curiosité notamment sur le vampire inconnu qu’il servait. Le salut du videur du bar, qui ce soir n’était pas Leslie, me tira de mes pensées lorsque nous pénétrions dans le bâtiment, Makayla devant moi, pour nous installer au comptoir. Pour ma part j’aurai préféré une table dans un coin de la salle mais m’accommodant du bar sans souci je n’en pipai mot à l’humaine.

Cette dernière reprit la parole avant qu’un employé ne vienne nous servir pour m’indiquer qu’elle acceptait de venir au concert. Je souris à son trait d’humour sans pour autant être moqueur à son égard, mieux valait ménager pour l’heure mon contact, conscient ou non de l’être, dans la presse.


Je te remercie de ta proposition Makayla mais je pense que je vais me contenter de tes compétences certaines de photographe, bien que je me souvienne de tes aptitudes sur le ring. dis-je en glissant une allusion à notre précédente rencontre tandis qu’elle ôtait sa veste. Elle m’interrogea ensuite sur la programmation musicale du concert, éludant mes questions précédentes en me proposant à boire.

J’ai fait appel U2 car ils sont en tournée mondiale en ce moment et que je trouvais qu’ils correspondaient bien au thème de la soirée. Ce groupe œuvre pas mal pour différentes causes et use de sa renommée pour sensibiliser un maximum de personnes. Lorsque je leur ai parlé du but de ce concert ils ont acceptés, l’estimant nécessaire à l’apaisement entre humains et vampires. Et puis une telle affiche nous assurera un public nombreux et donc une recette plus importe à reverser à l’association bénéficiaire.

Si j’appréciais la musique de ce groupe je n’avais en revanche cure de leur engagement dans leur campagne pour les droits de l’homme et autres causes dérisoires, néanmoins cela me paraissait être une bonne idée pour le concert ne serait-ce que du simple fait d’être certain du coup d’attirer nombre de personnes et de favoriser une bonne image de l’évènement avec une bonne couverture médiatique. Ne restait plus qu’à espérer que tout se passe bien et que nous n’allions pas profiter d’un nouvel attentat, même si j’avais préparé l’organisation de cette soirée avec l’aide des autorités, et d’autres éléments plus secrets, pour limiter ce risque, entre autres.

Avec plaisir Makayla, dis-je en affichant un léger sourire avant de poursuivre. Et toi que vas-tu prendre ? Parce que le Tru-Blood ne plait guère à qui n’a pas l’habitude d’en boire. Pour ma part je trouve qu’il est une très bonne alternative. Dis-je laissant volontairement ma phrase en suspens, juste pour voir sa réaction, si réaction elle aurait. Bien que ne m’en cachant pas je ne lui avais jamais clairement dévoilé ma nature de vampire, quand bien même nous nous étions rencontré de jour à la Reds. Néanmoins lors de cet entretien et même alors qu’il y avait eu l’incident avec les trois extrémistes, j’avais soigneusement évité tout rayon solaire, profitant de l’architecture pensée de l’établissement pour que je puisse m’y mouvoir de jour. Autre indice quant à ma nature de vampire, la réaction de son amie l’hystérique Alaina à mon encontre. Cependant je ne voyais pas Makayla réagir avait autant d’instabilité, à voir si je me trompais.

En attendant sa réponse je laissai une part de mon esprit réfléchir au concert mais aussi à d’autres évènements notamment un qui avait lieu le soir-même du concert. Bien que n’y étant pas convié étant déjà occupé, j’avais eu vent que mes Maîtres réunissaient les quelques vampires dirigeants pour une raison qui elle m’était inconnu jusqu’à présent. Si cela était un poil agaçant, peut-être juste une question d’ego en définitive, je ne chercherai pas à en apprendre davantage tant qu’Augustus ou Krystel n’auront pas jugé que je devais en être au fait. Balayant mes interrogations, je conclue pour moi-même que je devais me concentrer à ce concert et suivre les directives de mon roi. Je servais le couple royal et me devais de le faire honneur.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 8 Fév - 14:11

    Je ne sais pas pourquoi, mais je n'avais nullement envie de rester dehors ce soir, peut être parce que je ne me sentais pas tellement sécurité ici, dans la rue dans le quartier des nocturnes rouges. C'était sans doute implicite, mais il y avait sans doute également le fait que je me trouve en compagnie d'un vampire, enfin, je ne savais pas trop quoi en penser pour le moment. Nous arrivions donc dans la pomme du diable, un bar que j'avais déjà connu, et je choisissais une place plutôt bien en vue à l'intérieur, comme ça au moins, je pourrais observer la salle, et puis, on ne sait jamais, Julien ne tenterait surement rien contre moi où que nous nous soyons assis mais là, il ne ferrait rien c'était certains. Je m'asseyais donc au comptoir, et il était à côté de moi. J'essayais de rester cohérente dans mes propos même si j'éludais bien volontaire tout un tas de ces questions que je trouvais sans intérêt. Je le laissais parler à présent et il ne revint pas sur celles-ci, mais je le sentais, il me testait pour une raison évidente, j'essayerais de ne pas tomber dans le panneau. En tout cas, il se souvenait très bien de notre dernière rencontre, nous avions boxer ensemble, il m'avait complètement eu, physiquement, il était bien au dessus de moi, même si j'arrivais à présent à me défendre. Si nous partions sur le ring, je me débrouillerais mieux que la première fois, mais il avait un gros niveau, il pourrait me mettre KO d'un seul crochet du droit. Je souriais un petit peu à cette remarque comme il avait pu le faire sur ma blague foireuse, mais il ne me voulait que pour mes compétences de journalisme ce qui m'allait très bien.

    Je lui demandais donc la programmation de ce concert et je fus assez impressionnée quand il mentionna U2. Ce n'était pas un petit groupe local qu'il avait réussi à avoir pour ce concert mais bien un groupe d'envergure internationale. Il y aurait assurément beaucoup de monde et même si j'étais la photographe officielle de la soirée, il y en aurait un tas d'autres, les places ont s'arracher comme des petits pains. L'association pour le concert sera donc ravie d'obtenir autant d'argent, car même si les places ne seraient pas à un prix énorme, cela rapporterait gros, c'était une certitude. Il me fit un petit speech sur le pourquoi il avait choisi ce groupe et le pourquoi ils avaient accepté. Je m'en fichais un peu mais j'avais écouté néanmoins. Je n'arrivais pas à savoir si tout cela était vraiment sincère, ou si tout était pour faire bonne figure, pour les apparences afin de gagner le coeur des hommes. Je ne savais pas, je n'arrivais pas à voir clair dans son jeu que je trouvais pour le moment parfait dans le rôle du "gentil" vampire. Il était cependant différent de Drake, mais il m'était sympathique. Je n'avais jamais eu de soucis avec lui, enfin, la dernière fois Alaina m'avait piqué une crise, mais en dehors de ça, notre relation était très cordiale. Pourtant, je m'avançais sur une pente glissante avec ma proposition de lui offrir un verre. Je l'écoutais pourtant attentivement avant de prononcer quelques choses d'autres.

    " Bah, faut bien commencer un jour non ? Je veux dire, si certains aiment en boire, c'est qu'ils ont commencé un jour, c'est comme tout je pense. Au début, je n'aimais pas tellement le vin, j'en ai bu un peu, puis je me suis habituée au goût. Ce sera sans doute pareil pour le Tru-Blood. Au pire, si je n'aime vraiment pas, je te laisserais finir mon verre et je commanderais autre chose. "

    Est ce que j'avais répondu correctement ? Je le pensais, j'avais été plutôt convaincante dans mes propos. C'est vrai après tout. Au début, nous n'aimons pas tout mais il faut goûté pour savoir si la boisson ou les aliments nous plaisent. Lors de mon voyage autour du monde, je n'aurais sans doute pas manger grand chose si je n'avais pas essayé de goûter, alors depuis c'était dans ma nature de tester pour me faire ma propre opinion sur le produit.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 8 Fév - 16:01


Bien que n’en laissant rien transparaître les paroles de l’humaine me firent rire intérieurement. Elle parlait du Tru-Blood comme d’une boisson que tout un chacun pouvait consommer. J’étais curieux de voir sa réaction, après tout elle avait raconté brièvement avoir voyagé de par le monde vers différents horizons aussi il était probable qu’elle eut goûté quelque chose d’aussi infect que le sang synthétique. Car si officiellement nous ne devions plus boire de sang humain mais nous cantonner à cette boisson insipide, en réalité je préférais de loin m’abreuver directement à une jugulaire et me repaître du liquide vital expulsé alors par la plaie.

Ta comparaison du Tru-Blood avec une autre boisson lambda prête à sourire, non pas par moquerie mais plutôt de par son originalité. Si pour ma part j’ai délaissé le sang humain pour cette boisson synthétique c’est plus par choix que par simple goût pour la nouveauté. dis-je à l’attention de mon interlocutrice, lui en dévoilant davantage quant à ma nature. Je ne cachais jamais le fait que j’étais un vampire, me contentant d’arborer le masque sans faille des plus crédibles du gentil vampire. Mais peut-être seras-tu la première humaine à boire régulièrement du Tru-Blood. dis-je en affichant un sourire amusé. Ce disant j’interpellai un serveur d’un geste de la main lui commandant deux verres de sang synthétique. Je décidai de reprendre la parole en attendant nos boissons.

Que sais-tu des vampires Makayla ? lui demandai-je de but en blanc sans plus de préliminaire. Pourquoi l’interroger de la sorte ? Et bien pour en apprendre davantage à son sujet car au-delà de sa profession je ne savais en définitive rien de l’humaine. Bien entendu ce ne serait pas la version que je lui présenterai néanmoins cela n’ôtait rien à mon désir de la connaitre davantage, non pas que je voulais m’attirer son amitié mais plutôt dans le but de déterminer si elle allait pouvoir devenir un pion si un jour le besoin s’en faisait sentir. Après tout le rôle d’un humain n’est-il pas de nous servir, quelle qu’en soit la manière ? Si pour le moment j’ignorais encore quelle pourrait-être son utilité, il ne pourrait pas être vain de mieux cerner le personnage.

Ayant laissé un bref blanc volontaire après ma question soudaine, je me contentai d’accueillir nos deux verres lorsque le serveur nous les apporta, poussant le sien devant elle en attendant sa réponse et en plantant mon regard dans le sien. Je n’utilisai pas encore mon don hypnotique néanmoins j’espérai que ma question subite la déstabiliserait suffisamment, non pas pour la mettre mal à l’aise mais pour qu’un signe quelconque ne lui échappe. A moins qu’aucun élément justement ne transpire, ainsi ferait-elle montre d’une grande maîtrise d’elle-même, point non négligeable s’il survenait. Quoi qu’il en soit j’étais bien décidé à ne pas lui permettre d’éviter cette question-ci.


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 8 Fév - 16:22

    Je savais qu'en abordant ce sujet, la conversation allait profondément dévier vers les vampires, mais je l'avais fait un peu exprès à vrai dire, je voulais savoir ce qu'il voulait savoir de moi. Oui, bizarrement, même si ne nous étions pas croisés depuis des semaines, je sentais qu'il savait que je savais à son sujet et à leurs sujets en général. Il faut dire que mon père n'avait pas fait dans la discrétion à propos de mon ouverture aux vampires. Il l'avait fait dans la rue avec Morgane Raybrandt, leur porte parole officielle, alors sans doute qu'elle en avait parler à d'autres, à Julien peut être ou alors cette histoire était arrivée à ces oreilles, cela ne m'étonnerait pas du tout. En tout cas, Guillemaud savait y faire, il ne m'avait pas habitué à moins que cela de toute façon. Est ce que je pouvais lui faire confiance ? Telle était la véritable question, celle qui me turlupinait depuis que je l'avais croisé, il y a de cela quelques minutes à peine. Il me dit que ma comparaison avec le Tru-Blood le faisait rire, intérieurement sans doute car à part son sourire charmeur habituel, il n'avait pas esquisser plus. Il me dit alors qu'il avait préféré boire cette boisson plutôt que du sang humain par choix, plus que pour la nouveauté. Bizarrement, j'avais du mal à me convaincre de cela, je ne sais pas pourquoi. Il me dit que je serais peut être la première humaine à boire régulièrement du Tru-Blood. Et pourquoi pas ? Je suis sûre que ça lui en boucherait un coin si je réussissais ce pari là. Il interpella alors un serveur pour lui demander donc deux verres de ce breuvage. J'allais donc boire ce truc qui ne me paraissait pas si dégoûtant que cela. Puis d'un coup, il me demanda ce que je savais des vampires. Je l'attendais cette question, mais pas aussi directement. Qu'est ce que je savais à leur sujet ?

    " Ce que je sais sur les vampires ? Je me suis un peu renseigné ces derniers temps. Mon amie qui t'apprécie tant m'a dit que je devais vraiment en savoir plus à ce sujet alors, j'ai emprunté quelques livres à la bibliothèque à ce sujet. J'ai parcouru un peu tout cela, mais ça me fait plus rire qu'autres choses, je suis certaines que la plupart des choses qu'on dit sont fausses. "

    Et là, en disant cela, je m'attendais à ce qu'il me réponde simplement. Serait-il prévisible ou me surprendrait-il ? Je ne saurais vous le dire, il ne m'a jamais semblé être quelqu'un de prévisible, mais le contraire aussi ne semble pas lui ressembler. Alors, je ne savais pas à quoi m'attendre. J'avais quelques idées en tête. J'allais voir ce qu'il me dirait ! J'aviserais de toute façon, il m'était souvent arrivé d'improviser.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Mar 12 Fév - 0:46


Alors que nous n’avions pas encore touché à nos verres, j’écoutais réponse de l’humaine. J’affichai un léger sourire à l’évocation de l’hystérique sans pour autant l’interrompre. Ainsi donc elle avait eu le besoin de se documenter sur nous et avait fouillé une bibliothèque. Choix surprenant de sa part en sachant que les rares écrits possédant un tant soit peu de vérité quant à notre véritable nature ne se trouve pas dans n’importe quel lieu mais en des endroits secrets et réservés à de très petits comités comme les archives du Vatican. Il est donc normal que ces maigres écrits la poussent à rire de leurs informations erronées cependant il pourrait toujours être intéressant ce qu’elle croit vrai ou non et quels seraient ses hypothèses.

Je ne pensais pas que mon espèce pourrait prêter rire, mais pour une fois que quelqu’un n’est pas effrayé par nous autres vampires est plutôt plaisant à vrai dire. Mais dis-moi plutôt ce qui d’après toi serait vrai Makayla, à toi qui me parait plus éclairée comment t’apparaissons-nous ? Et ne vois aucune moquerie dans mes paroles, tes paroles m’intéressent vraiment. lui demandai-je des plus sincères, tout du moins en apparence et sans en faire trop. Je pris ensuite mon verre de Tru-Blood et pris une gorgée du liquide insipide sans montrer mon manque de plaisir à consommer le sang synthétique.

Il y avait cependant un autre sujet que je souhaitais aborder avec elle, celui de son père et du comportement récent de ce dernier. Si je n’avais pas entendu de lui auparavant du fait de l’inutilité de son existence, son action irréfléchie pour se dévoiler à sa fille était des plus idiotes et m’avait été conté par Léopold, le shérif remplaçant de William dirigeant la capitale écossaise sous ma direction. Ce dernier lui a signifié son erreur et lui a flanqué une sacrée raclée à la hauteur de son titre bien que personnellement à sa place je l’aurai simplement éliminé, enfin simplement sentant dans la douleur et le sang mais le shérif avait fait son job et c’était le principal. Aussi repris-je la parole pour aborder ce sujet avec elle.


A propos l’on m’a raconté une histoire à propos de toi Makayla, ou plutôt concernant ton lien de parenté supposé avec l’un de mes congénères. L’un de mes subordonnés a dû se charger de lui rappeler qu’aucune loi n’autorise de tel comportement. J’ai donc appris la manière dont il s’était comporté et je voulais savoir comment tu avais vécu la chose parce que ça ne doit pas être facile à encaisser je pense.

La lancer sur un sujet plus personnel pourrait m’aider à dépasser ses premières couches défensives afin qu’elle se dévoile davantage à moi et peut-être me livre de plus amples informations quant à ce qu’elle sait à mon sujet ou à propos des vampires de manière générale.


Dernière édition par Julien Guillemaud le Mar 12 Fév - 14:41, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Mar 12 Fév - 2:09

    Je ne sais pas comment il savait, mais il savait que je savais que je savais que les vampires étaient vraiment des vampires, et pas des personnes qui se disent vampires, j'en étais persuadé, je ne sais pas pourquoi, mais c'était le cas. Cela ne servait donc à rien que je joue les jeunes femmes ignorantes, enfin, quelques choses dans ce genre là évidemment. Je n'étais plus ignorante, j'étais encore une novice pourtant, mais cela s'améliorerait avec le temps, l'expérience à ce que l'on dit, expérience que je n'avais nullement pour le moment. Je lui disais donc que j'avais du faire quelques recherches sur les vampires pour contenter Alaina, mais en vérité, la plus grande source d'information avait été un vampire. Il m'en avait dit pas mal à leur sujet. Je savais donc ce qui était vrai et ce qui était faux, j'avais pu constaté sur la source d'information. Guillemaud ne savait pas que sa race pouvait faire rire, mais c'était bien le cas. Il trouvait cela d'ailleurs plaisant. Je n'avais pas peur des vampires, mais je ne leur faisais pas pour autant confiance véritablement. Julien faisait parties de ceux en qui je pourrais mettre une pièce, mais ils sont tellement bons dans leurs petits jeux de dupes et de séduction que je ne préférais pas perdre cette pièce. Il me demanda ce que je pensais être vrai à leur sujet. Il savait poser les bonnes questions le bougre. Je n'avais pas droit à l'erreur. Mais j'allais jouer la carte de la réponse à la question en répondant de façon détournée.

    " Et bien, je ne vois pas pourquoi je devrais avoir peur des vampires. Ce n'est pas dans ma nature d'avoir peur à vrai dire, je ne vois pas pourquoi cela changerait du jour au lendemain. En tout cas, je pense que les vampires de Twilight ne reflète pas la réalité. En fait, entre les bouquins romancés, les films et les séries sur les vampires, je ne sais pas trop qui reflète le plus la réalité. True Blood ? The Vampire Diaries ? Je ne sais pas, en tout cas, je ne pense pas que les vampires peuvent marcher au soleil et comme les sorcières sont des mythes, je pense que cela sera toujours le cas. "

    J'avais répondu à sa question sans répondre à sa question à vrai dire, mais ça me convenait. Je ne sais pas si cela lui conviendrait par contre. Je le connaissais un peu, s'il voulait la réponse à sa question, il serait un peu plus insistant dirons-nous, peut être même qu'il me ferra cracher tout ce que je sais à travers son don hypnotique. J'essayais pourtant de bien le regarder, dans les yeux ou au niveau du visage. Cela dit, s'il était si vieux que ça, que je le regarde ou non, cela ne changerait rien à l'histoire, il pourrait me faire dire ce qu'il voulait. Puis il aborda un sujet plus personnel me concernant : mon père. Ainsi donc, il avait eu vent de ma rencontre avec lui et Morgane. J'aurais du me douter que cela ferrait le tour de la ville et peut être même plus. Si mon père avait mis Morgane dans le lot, ce n'était pas anodin, il voulait que tout le monde sache que je savais à propos des vampires. Sans doute que Morgane avait fait un rapport à Julien ou un autre vampire influant dans le coin et que ce bruit de couloir s'était répandu comme une traînée de poudre. Je m'en fichais finalement. Qu'est ce que cela changeait pour moi ? Rien ! En fait, non, cela changeait tout, ma vie, et une partie des choses en lesquelles je croyais. Et dire que j'ai été dans l'ignorance pendant tout ce temps, j'aurais pu me faire tuer, mais ça n'a pas été le cas. A présent, je risque donc encore plus de me faire tuer, mais si je me fais les bons alliés comme mon interlocuteur du soir, peut être que je saurais survivre dans ce monde de brutes. Surtout qu'en agissant de la sorte, mon père m'avait mis dans la tête de mauvaises choses pour ma vie. J'avais envie de lui trancher la gorge simplement pour qu'il arrête de jouer avec moi. Je n'avais qu'un désir de vengeance contre lui mais si j'avais les bonnes relations, je pourrais éradique de la terre cette vermine, ces mauvais vampires mais cela ne se ferrait pas en un clin d'oeil. Et pour le moment mon oeil n'était pas très avisé sur la situation. Je ne pouvais discerner si Guillemaud était bon ou non. Sans doute qu'il jouait à un jeu avec moi, un jeu dangereux pour ma part, mais sans conséquence pour lui, je ne représentais qu'une punaise sur un mur, autrement dit, il pourrait m'enfoncer facilement. Je ne savais pas quoi lui dire par rapport à mon père, honnêtement. J'ai du laisser un blanc de quelques secondes. Comment j'avais encaissé le choc ? Il le savait plus ou moins s'il m'en parlait, mais je ne lui mentirais pas, je n'en voyais pas l'intérêt.

    " J'espère qu'il a eu ce qu'il méritait alors, car en effet, un tel comportement est assez honteux de la part de quelqu'un qui se croit mieux que quiconque. Je pense que tu sais comment j'ai réagis ce soir-là, sinon, tu ne m'en parlerais pas. Je me doutais bien que cela se saurait. La nuit, en pleine rue, à la vue de tous ou presque, avec Morgane en plus, cela ne pouvait que se savoir. Mon père est un idiot, enfin, si je peux le considérer comme tel, je ne veux rien avoir à faire avec lui, c'est aussi simple que ça. Tu le connais bien ou il n'est qu'un larbin parmi tant d'autres ? Non, parce que si tu peux lui faire passer un message, je ne serais pas contre, vois-tu ? "

    Est ce qu'il avait entendu ce qu'il voulait ? Je ne le savais pas non plus, en tout cas, je ne pouvais pas être plus honnête avec lui. Mais vu la prestance de Julien, le fait qu'il dirige une société de sécurité, ils ne devaient pas bien se connaître, ou alors il était l'ami du frère de la soeur de l'oncle, quelques choses comme ça. Mais même s'ils ne se connaissaient pas spécialement, il pourrait lui transmettre un message sans doute.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Mer 13 Fév - 10:59


Que l’humaine soit déjà consciente que nous n’avions rien à voir avec les versions romancés des vampires tels que nous montraient les différentes œuvres qu’elle venait d’énoncer était un bon point pour elle, enfin une qui semblait avoir quelques capacités intellectuelles. Néanmoins savoir que nous ne pouvions marcher au soleil n’était pas crucial aussi décidai-je de tenter de la sonder afin de déterminer si elle savait d’autres choses à notre sujet, plus compromettantes.

Hmm, je m’attendais à davantage de ta part Makayla, je te pensais plus curieuse tout du moins et qui sait, peut-être que les sorcières ne sont pas un mythe. Nous autres vampires en étions encore un il y a peu. lui dis-je en affichant un sourire rieur. Et as-tu rencontré beaucoup de vampires, avant ou après l’apparition de ton père ?

Il pourrait toujours être intéressant de savoir avec quel vampire elle avait pu trainer ou du moins s’entretenir, du moins si elle acceptait de se dévoiler davantage. Si besoin je pourrai toujours user de mon don pour la faire parler. A ce propos d’ailleurs une réflexion me vint à l’esprit, en avait-elle eu conscience lorsque je l’avais utilisé sur elle ? A moins que quelqu’un l’eut mis au fait de nos capacités. Plusieurs interrogations qu’il pourrait être bon de lui faire part éventuellement par la suite, plus ou moins finement. Mais avant que je ne reprenne la parole elle parla de son père, effectuant une requête le concernant.

Je ne parlais pas de ta réaction sur le moment mais plutôt de savoir si tu avais pris un peu de recul sur la situation, histoire de l’analyser correctement. dis-je faisant une courte pause avant de poursuivre, un sourire légèrement différent à présent affiché sur mon visage. Ton père m’est totalement inconnu et je n’aurai pas eu vent de son existence s’il ne s’était comporté de la sorte, néanmoins un de mes subordonnées, spécifiai-je pour l’opposer au terme de larbin, s’est chargé de son cas aussi je peux lui faire passer ton message si tu le souhaites. Quel est-il ?

Servir de coursier à une humaine n’était pas dans mes habitudes néanmoins les paroles n’étaient pas engagement aussi je pourrai toujours lui indiquer avoir transmis sans pour autant le faire. Cela dépendrait du fait de savoir si j’y avais un réel intérêt ou non. En attendant sa réponse je bus une nouvelle gorgée de Tru-Blood, tandis qu’elle n’y avait pas encore gouté tout en m’interrogeant à son sujet. Allai-je faire d’elle un pion à mon service ou ne serait-elle qu’une humaine parmi tant d’autres dont je me nourrirai, d’une manière ou d’une autre ? Je ne voyais pas encore d’intérêt à me soucier d’elle, ni pour mes desseins ni pour mes appétits, encore moins dans ma traque des dissidents. Cela pourrait peut-être changer si elle me citait un nom intéressant de vampire qu’elle aurait pu être amenée à rencontrer. Malheureusement l’Humanité ne comportait pas que des éléments intéressants, la majorité étant inutile autrement qu’à nous servir de repas, et je n’avais pas encore suffisamment de données pour déterminer dans quelle catégorie classer Makayla.


Hrp :
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Fév - 0:57

    Il s'attendait à davantage de ma part donc, je le pensais bien. Mais je n'avais pas tellement envie de lui en dire plus à ce niveau là. Il me dit que les sorcières existaient peut être mais qu'elles ne s'étaient donc pas encore révélées comme eux à l'heure actuelle. En même temps, plus rien ne m'étonnerait dans ce bas monde, alors peut être qu'elles existaient. Il était cependant curieux de savoir si j'avais donc rencontré des vampires avant et après l'apparition de mon père. Je faisais un signe évident de tête. J'en avais croisé un paquet à vrai dire, mais pour la plupart d'entre eux, je ne le pensais pas. Je veux dire, pour moi, même s'ils se disaient vampires, vu que ce n'était qu'un mode de vie à part, je ne faisais pas tellement attention. Pourtant, à cette question, je me souvenais parfaitement de la rencontre que j'avais fait ici, à cette place là. J'étais assise à la même place que maintenant, et Julien avait pris la place d'un certains William Raybrant.

    " Et bien, je me souviens clairement avoir rencontré ici même le propriétaire des lieux, un certains William Raybrant. J'étais assise exactement à cette place. Et il était à ta place. Il m'a bien fait rire, il a voulu me prouver à l'époque qu'il était bien un vampire et se faisant apporter un crucifix en argent je crois. Sa main s'était mise à fumer bien comme il faut, mais quelques instants après, il me la montrait et elle était intact, alors je n'avais pas cru à son petit tour de passe passe. Mais puisqu'il en était bien un, vous autres vampires avaient donc un point faible avec l'argent si je ne m'abuse. Nous avons aussi dansés ici même, j'avais bu un verre de vin ce soir là, je m'en souviens encore clairement, j'avais trouvé ce Prince un peu trop doux et malléable. Depuis je ne l'ai plus revu, vous avez de ces nouvelles peut être ? "

    Oh oui, je me souviens de cette rencontre, de cette joute verbale que j'avais mené avec lui, de cette danse que je lui avais dans un premier temps refusé avant qu'on ne lui apporte son crucifix pour qu'il se brûle la main. Puis nous avions danser d'une drôle de façon, qui avait été marrante. Je lui avais dit de s'affermir mais cela ne lui avait pas plu du tout et il m'avait renvoyé à mes études. J'avais juste eu le temps de finir mon verre de vin que je crois ne pas avoir payé du coup, offert par la maison sans doute. Je parlais donc de mon père, lui demandant une requête le concernant. Il semblait être suffisamment influent pour lui transmettre ce fameux message. Il ne le ferrait pas directement sans doute, il le laisserait faire à l'un de ces subordonnés comme il aimait à dire. Il voulait cependant savoir si j'avais pris du recul sur ce qui m'était arrivé ce soir là. J'en avais pris, un peu, j'étais encore un peu perdue vis à vis de cela.

    " Ce serait bien qu'il arrête de m'épier. Je sais qu'il veut me protéger mais comme je lui ai dit ce soir là, je ne veux pas qu'il soit dans les parages. Néanmoins, j'aimerais pouvoir le rencontrer devant le Bloody Fang, d'ici une semaine à peu près à cette heure là. Il aura le temps d' avoir mon message ainsi. C'est possible de lui transmettre cela alors ? Sinon, j'aurais bien le temps de lui transmettre le message un soir où il me suivra. "

    Je ne savais pas s'il le ferrait, il m'avait bien demander mais bon, peut être que je n'étais pas assez intéressante pour lui vu que je l'avais apparemment déçu. Il s'attendait à davantage de ma part. J'avais du mal à voir où il voulait en venir concrètement, je pensais qu'il pensait que j'en saurais plus à leur sujet, mais ce n'était pas le cas, je n'avais aucune certitude. Pour le moment, mon verre de Tru-Blood restait devant moi, je n'y avais pas touché. Est ce que j'avais peur du goût qu'elle aurait ? Peut être, mais j'essayais surtout de rester concentrer sur la discussion, je sentais que je ne devais pas faire de fausses notes.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Fév - 11:01


Ainsi donc elle avait rencontré William et cet idiot avait voulu lui révéler sa nature en se donnant en spectacle. Décidément mon ancien ami était irrécupérable, à bien des niveaux. Il était stupide d’agir de la sorte sauf s’il avait voulu faire d’elle un vampire ou une pomme à moins que tout cela n’eut été qu’un défi pour lui, et j’imaginais sans mal quelle aurait pu être sa réaction si elle lui avait part de son sentiment à son égard – trop doux et malléable-. Le prince déchu avait tendance à se vexer assez vite dès que l’on touchait à son ego.

Bien qu’en très bons termes à une époque, ce n’est plus le cas. A présent il n’est plus propriétaire de ce lieu et à ce que je sais il est parti pour un long voyage. dis-je sans rien laisser transpirer des sentiments qui bouillonnaient en moi au souvenir du choix de William. Il avait délibérément opté pour la trahison et le pire est qu’il pensa pouvoir m’allier à lui dans sa tâche, quel sombre idiot ! Dissimulant la colère qui grondait en moi, ne laissant échapper qu’un léger crispement de mâchoire fugace, j’écoutai la suite des paroles de l’humaine ayant retrouvé mon calme intérieur.

Je lui ferai transmettre ton message Makayla. Néanmoins j’aimerai savoir une chose encore à ce sujet : Son comportement, passé et présent, a-t-il une incidence sur ton positionnement à l’encontre des vampires ? Nous rend-il détestables à tes yeux ?

Si je l’interrogeai à ce propos c’était pour tenter de déterminer si elle pouvait être animée par une quelconque animosité à notre égard. Les humains ont tendance à généraliser et parfois à éprouver colère et haine à l’encontre d’un groupe du fait des agissements d’un élément non représentatif et comme tout un chacun une propension à passer d’un extrême à l’autre sous le coup d’une forte émotion. En clair je voulais savoir si elle projetait de s’attaquer à un vampire, par défi envers son père.

Anticiper était la meilleure attitude à adopter de manière générale à mon sens, toutefois cela n’était pas chose facile car il faut aussi mettre en perspective la possibilité d’une erreur d’interprétation, aussi bien de celui qui vous fait face que de vous. Et c’était ce que je tentais d’appliquer à la situation présente car je pressentais que son père pouvait représenter une menace pour notre espèce s’il agissait de manière aussi irréfléchie. Je devais donc déterminer s’il devait mourir ou non, tout en sachant que Léopold, le shérif de Glasgow travaillant sous ma juridiction, avait probablement la même réflexion à son sujet. Nous ne pouvons souffrir de nocturnes ne sachant discerner un comportement raisonnable ou non, aussi devais-je collecter suffisamment d’éléments sur cette situation.


Ton père a commis un acte qui déroge à de nombreuses lois aussi s’il s’entête à poursuivre sur cette voie, il risque d’en subir les conséquences et il se pourrait que tu n’aies plus la possibilité de le rencontrer à l’avenir. Je ne sais ce que tu espères de lui lors de cette rencontre à venir, néanmoins préserve-toi Makayla. Humains ou vampires, certains éléments ont du mal à respecter les règles et il est dommage que parfois leurs erreurs peinent leur entourage. dis-je d’un ton posé, mes mots sonnant plus comme un conseil que comme un avertissement.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Fév - 14:23

    Je lui racontais donc ma rencontre avec le Prince, j'en rigolais intérieurement, je m'étais bien amusé avec lui, mais il avait moins apprécié que moi sans doute. Je ne l'avais pas compris, mais bon, j'avais fait part à Julien de mon sentiment à mon égard, sentiment qu'il semblait partagé. Ils étaient donc en bons termes à un moment, mais plus maintenant. En tout cas, si je ne le voyais plus ici, c'était qu'il n'en était plus le propriétaire et qu'il était partie loin, très loin. Je sentais dans son ton un légère pointe de satisfaction sur ce dernier point, comme si nous ne reverrions jamais le Prince ici ou même ailleurs. Je ne savais pas ce qu'il lui était arrivé, mais s'il réagissait de la même manière qu'avec moi avec d'autres, il avait du lui arriver des ennuis.

    " C'est dommage, je m'étais bien amusée avec lui, même s'il n'avait pas autant apprécié que moi sans doute. Il doit être bien là où il est à présent sans doute. "

    Je ne pensais pas si bien dire, même si j'ignorais où il était. S'il avait été un humain, j'aurais bien dit qu'il se trouvait sur une île déserte à se dorer la pilule mais comme il était un vampire, ça ne devait pas être le cas. Allez savoir où il se trouvait, cela ne changerait pas ma vie quoiqu'il arrive, je ne l'avais croisé qu'une fois, alors il n'était qu'une vague connaissance. Mais, cela n'était pas le plus intéressant à présent. Mon père était le sujet central de la discussion, et il le resterait. J'aimais bien Julien, il savait poser les bonnes questions, mais j'avais de la répartie, je ne me laisserais pas faire comme ça. Je pensais à notre combat de boxe de la dernière fois, je m'étais bien améliorée à ce niveau, j'allais à l'entrainement assez souvent 2 à 3 fois par semaine, et mon jeu de jambes s'était considérablement amélioré. Nous étions là dans une sorte de joute verbale, il voulait savoir ce que je savais et je lui en avais dit un peu, suffisamment sans doute pour le contenter. Julien me dit qu'il lui ferrait passer le message et il me demanda si son comportement faisait pencher la balance en la faveur des vampires ou non.

    " Merci pour faire passer le message, en tout cas, non, à part lui, je n'ai rien contre les vampires. Je veux dire, même si avec William ça ne s'est pas très bien fini, il m'a viré d'ici, avec toi, je n'ai pas de soucis, pourquoi voudrais-je te faire du mal ? Nous parlons simplement, je ne vois pas pourquoi je voudrais te tuer, je ne suis pas quelqu'un de sanguin. Je veux juste que mon père comprenne qu'il n'a pas besoin d'être là, que je peux me débrouiller seule. Et le seul moyen de le lui faire comprendre viendra par ma petite personne. "

    Je le savais, même si son subordonné avait donné une bonne rouste à mon père qu'il ne lâcherais pas l'affaire aussi facilement. S'il avait fait ce choix de "protection" envers moi, il se montrerait persévérant. Si je lui montrais que j'étais assez forte pour me défendre contre n'importe qui, alors il saurait qu'il n'a plus besoin d'être là. Pour autant, pas question de généraliser, ce serait idiot de ma part. Il y a du bon en chacun d'entre nous, comme il y a du mauvais. J'avais toujours eu tendance à voir le bon de chacun avant le mauvais. C'était peut être une erreur mais jusqu'à présent cela ne m'avait pas porté préjudice. Jusqu'à quand ? Je ne le savais pas, mais je ne vois pas pourquoi je changerais de fusil d'épaule après tout. Il m'avertit cependant de faire attention à lui. Mais je savais exactement quoi faire.

    " Merci du conseil, je sais que les affaires concernant les vampires doivent te tenir à coeur, mais là, je sais quoi faire pour lui montrer la voie. Après, s'il continue à agir sottement, toi ou quiconque veut le réduire au silence pourra. Il est mon père, par le sang, mais depuis qu'il a voulu se faire plus fort pour soit disant me protéger, il a cessé de l'être vraiment. Il est partie quand j'avais 6 ans alors je ne le connais pas vraiment ... "

    Je ne sais pas s'il me comprendrait, s'il me laisserait agir aussi, peut être qu'il serait là-bas ce soir là pour vérifier que tout aille bien même si je doute que j'en vaille la peine. Je n'étais qu'une petite humaine sans prétention, une jeune femme qui n'avait qu'une force minime. Certes, je connaissais la boxe, je savais me servir d'un arc, mais c'était bien insignifiant face à une force de la nature.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Fév - 16:41


Je ne répondis rien quant à sa remarque à propos de William car je savais la douleur qu’il éprouvait actuellement. A présent enfermé dans un cercueil plein d’argent au fond d’une mer, il souffrira pour l’éternité et finira un jour par en mourir. Pour ma part j’ai connu l’enfermement dans ce type de cercueil, moi aussi pour avoir fauté –pas autant néanmoins- et je sais combien cette punition est dure, bien plus que la mort. Toutefois je n’éprouvais aucune compassion pour lui, l’en estimant entièrement responsable malgré mes avertissements répétés. Tout en repensant une dernière fois à lui je portai mon attention sur les paroles suivantes de Makayla.

Pourquoi ? Et bien disons que ton espèce a une certaine propension à vouloir éliminer tout ce qu’elle ne connait pas ou peu, et souvent par la manière la plus radical possible, d’autant plus quand quelque chose ou quelqu’un agit dans ce sens et c’est ce qu’il fait. Aussi je ne souhaite simplement pas que notre relation se détériore de par sa faute. dis-je en finissant mon verre et je jetant un œil au sien.Toujours envie d’y goûter ? lui demandai-je affichant un sourire.

Cette humaine avait décidément une confiance en elle assez déroutante à en juger par ses paroles suivantes. Ainsi donc que son géniteur soit tué ne la gênait pas outre mesure si jamais sa méthode ne le tenait pas à l’écart. Et bien soit je la laisserai donc agir à sa guise et tenter de raisonner son père, néanmoins je garderai un œil sur eux deux lors de leur prochain rendez-vous au Bloody Fang, soit en personne soit via un subordonné, en fonction de mes disponibilités. Si je prenais autant de précautions concernant ce cas c’était par simple souci de sécurité. Je ne tenais pas à ce qu’un vampire agisse stupidement et tue une humaine en place publique, réduisant à néant l’image que nous offrons à l’Humanité. Mais quoi qu’il en soit son père devra être éliminé sous peu, pour l’exemple. Mais cela Makayla n’est pas obligée de le savoir, encore moins de mon fait.

Mais ce n’était pas la seule menace que représentait son père pour notre espèce. En plus des humains lambda, cet abruti risquait d’attirer l’attention de l’HCV et de leurs traqueurs fanatiques sur nous, et avant le concert cela était loin d’être utile. Raison de plus pour qu’il meure rapidement. L’espace d’un instant une éventualité me chatouilla l’esprit avant de disparaitre. Se pourrait-il que ce vampire agisse pour Renard ou n’était-il qu’un élément isolé ? Non, elle était plus subtile que cela, plus maligne et elle n’avait aucun intérêt à s’allier avec un tel énergumène. Reportant mon attention sur l’humaine, je lui posai une nouvelle question.


Et ta mère dans tout ça ? Est-elle restée humaine ou l’a-t-elle rejoint ?

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 14 Fév - 17:41

    Je ne vois pas pourquoi je devrais devenir hostile envers les vampires en général après tout, tous ne méritaient pas une morte définitive, tous n'agissaient pas comme mon père le faisait. Je n'en saurais donc pas plus sur William mais je m'en fichais, il me dit alors que mon espèce avait tendance à généraliser pour les vampires, qu'elle avait tendance à exterminer ce qu'elle ne connaissait pas. Mais il n'avait pas tord. Les hommes sont bien souvent débiles, ils ne retiennent pas leurs erreurs, et les refont quelques années après. Les américains étaient cependant les rois pour cela. Ils se trouvent toujours un ennemi à abattre pour continuer à jouer à la guerre quelques parts dans le monde : l'Irak était un bon terrain de jeu pour eux, l'Afghanistan et un peu tout ce qui se trouvait dans ce coin là du monde pourtant paisible si on leur foutait la paix. Mais il faut toujours que les soit disant plus puissants agissent pour leur bien. Julien ne voulait donc pas que par la faute de mon père, notre relation se détériore, mais cela ne risquait pas d'avoir lieu. Nous étions amis ? Pouvions-nous nous considérer comme tel ? Peut être, je ne savais pas, en tout cas, nous étions des connaissances positives ce qui était déjà pas mal. Mais je n'eus que le temps d’acquiescer de la tête qu'il me demanda si j'avais envie de goûter ce fameux Tru-Blood. Je souriais à cette remarque.

    " Oui, les hommes sont un peu cons parfois, mais je suis un peu plus sensées que la plupart, du moins je l'espère. Je ne vois pas pourquoi à cause d'un individu, je devrais en faire une généralité. Les préjugés ont la vie dure. En fait, j'attendais le bon moment pour la boire, et je crois que c'est arrivé. "

    Je levais donc le verre pour en boire un petit peu. Le liquide arriva dans ma bouche avait vraiment le goût du sang et je fis un peu la grimace quand celui-ci passa dans ma gorge. Je n'appréciais pas tellement cela. Ce n'était pas la boisson la plus horrible que j'avais bu mais elle ne ferrait assurément pas partie de mes favoris. Toutefois, j'en buvais une deuxième gorgée juste après.

    " Ce n'est pas une boisson que restera dans mes préférées, ce n'est pas terrible mais j'ai déjà bu bien pire dans des contrées plus lointaines. "

    En disant cela, je me souvenais d'une boisson qu'un chef indien m'avait fait goûté, que j'avais recrachée illico presto tellement le goût était horrible. Je ne me souvenais plus exactement du mélange, mais c'était vraiment horrible. Je demandais cependant un verre d'eau au barman qui était juste à côté de nous. Il avait le sourire aux lèvres en voyant que j'avais essayé de boire ce fameux breuvage. Je buvais donc une gorgée d'eau pour apaiser cette sensation, celle de m'être mordu les lèvres, le sang coulant à l'intérieur de ma bouche. Il me parla ensuite de ma mère. Ma mère, je ne la voyais pas énormément depuis que j'avais fait le tour du monde, mais nous étions en bon terme, je l'appelais de temps en temps pour avoir des nouvelles.

    " Ma mère est restée ma mère, elle s'est occupée de moi, du mieux qu'elle a pu. "

    Contrairement à mon père, il n'y avait rien d'autres à dire à propos de ma mère. Une femme courageuse, qui a élevé sa fille seule, du mieux qu'elle a pu, je n'ai pas eu à me plaindre, même si ce n'était pas une enfance rêvée que j'avais eu. Elle ne représenterait pas une menace pour Guillemaud, au moins.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 15 Fév - 15:41


Je souris à l’écoute de ses paroles, aussi bien pour sa réaction en buvant sa gorgée de Tru-Blood que pour sa remarque quant à ses congénères. Ensuite je l’écoutai me parler de sa mère, très brièvement aussi décidai-je de ramener la conversation sur Makayla pour tenter d’obtenir éventuellement d’autres informations à son sujet avant de revenir sur sa mère.

Lors de notre précédente rencontre tu as vaguement évoqué le fait d’avoir voyagé à travers le monde, quelle région du globe t’a le plus marqué ? lui demandai-je avant de poursuivre. Y as-tu rencontré des vampires exotiques ?

Je sortis mon smartphone afin de me renseigner sur l’heure car je devais me pencher sur quelques points de la préparation du concert, notamment quant au rôle de mon outil et la mission de ma Pomme. Si le premier y jouerait un rôle dans la sécurité, la seconde elle devrait observer certains éléments et me faire part de ses remarques, m’apportant un autre regard sur l’organisation et son déroulement. Pour l’heure je décidai de reprendre la parole et de poursuivre notre discussion.

Ta mère sait-elle que ton père est devenu vampire, soi-disant pour te protéger ? Le cas échéant vas-tu la mettre au courant ou souhaites-tu toi aussi la protéger par le silence ?

La réponse de la jeune femme pourrait être intéressante et avoir une utilité un jour, d’autant qu’il serait bon de savoir le positionnement de sa mère. Car si elle sait que son mari les abandonnées pour devenir vampire il est tout à fait probable qu’elle nous déteste, à moins qu’elle aussi soit en mesure de faire la distinction entre son abruti de père et le reste des vampires.

Tu veux peut-être boire autre chose pour faire passer le goût ? lui proposai-je. Certains sont plus à l’aise pour parler avec une boisson qu’ils apprécient, peut-être qu’elle aussi serait plus bavarde avec un verre qu’elle pouvait boire. Puis je choisi ensuite de revenir sur son père collecter davantage de données.

Outre le fait de nous faire passer pour des bêtes sanguinaires, penses-tu que ton père pourrait représenter une menace pour la cohabitation entre nos espèces ? Serait-il capable d’après le peu que tu en sais de par exemple tuer l’un des tiens pour tenter de te convaincre ? Je suis bien conscients que tu ne le connais que peu, néanmoins j’ai besoin d’en apprendre davantage afin qu’il ne commette rien d’irréparable.

Je ne doutais pas que Léopold saurait accomplir son rôle et gérer la situation, cependant je me devais d’avoir un maximum d’informations à propos de la situation, histoire d’avoir un coup d’avance. Le savoir c’est le pouvoir et je ne peux me permettre d’en savoir moins que mes subordonnés. Il me fallait avoir des yeux et des oreilles partout afin d’éviter un autre drame comme la trahison de William.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 15 Fév - 17:23

    Julien posait vraiment beaucoup de questions aujourd'hui, je commençais à avoir l'impression de subir un interrogatoire, comme si j'étais une grande source d'informations et que je pourrais lui révéler pleins de choses qu'il ne savait pas, mais je ne savais pas tellement de choses. Essayait-il se s'intéresser à moi, à ma famille ? S'il parlait de mon père qui avait agis n'importe comment, je pouvais comprendre, mais je ne voyais pas tellement ce que ma mère venait faire dans la conversation. J'avais été brève, le sujet n'avait pas a être abordé mais il insistait pour ainsi dire. Il mit donc sur le tapis mon voyage autour du monde, si j'avais pu rencontré des vampires exotiques. Je souriais à cette remarque. Lorsque j'ai fait mon tour du monde je me fichais bien des vampires, alors si cela se trouve j'en ai rencontré sans le savoir.

    " Il n'y a pas qu'une région, crois moi. Je ne sais pas si tu as l'occasion de voyager un peu, mais il y a dans chaque pays des coins incroyables, alors n'en citer qu'une serait impossible. Pour les vampires exotiques, je dois avouer ne pas en avoir rencontrer, il faut dire que je me fichais pas mal des vampires et puis à l'époque vous n'étiez pas encore révéler aux yeux du monde, sauf à la fin de mon voyage. "

    C'est vrai, mon voyage datait de 4 ans pour le début et il s'était fini quelques semaines après la révélation des vampires, alors je ne savais pas trop si j'en avais rencontré. Si cela avait été le cas, je crois qu'ils ne se seraient pas présentés comme tels de toute façon. Il reparla ensuite de ma mère. Le savait-elle ? S'il me l'avait dit, il avait du lui dire. Je dois avouer que ce n'était pas un sujet de conversation que nous avions toutes les deux. Je m'entendais bien avec elle, mais nous ne parlions pas tellement.

    " Je ne sais pas s'il lui a dit, mais je pense que si cela a de l'importance pour lui, il lui dira de lui-même. Ma mère a d'autres chats à fouetter que de savoir que son ex-mari est un vampire. "

    Je n'en dirais pas plus à son sujet, il n'avait rien besoin de savoir, elle était en dehors de tout cela. Puis, je bu quelques gorgées de Tru-Blood, et il me demanda si je ne voulais pas une autre boisson, comme si cela allait m'aider à me sentir mieux.

    " Non, ça va aller, je vais juste un peu le diluer, là, il est un peu trop pure pour moi dirons nous. "

    Je lui aurais bien fait la comparaison avec un peu de vin, mais le Tru-Blood n'en valait pas la peine, ce n'était pas comparable à mes yeux. Il me dit ensuite que mon père était un danger. Non, sans blague ? Je ne l'aurais pas cru. Après, je ne le connaissais pas, je ne savais pas de quoi il était capable, mais sans doute de bien pire que ce qu'il avait pu me faire pour le moment.

    " Je ne sais pas de quoi il est capable, mais il n'est sans doute pas aussi bête que ce qu'il veut nous faire croire. Il est juste arrogant, et il a se désire de me protéger absolument, donc à toi de juger s'il en serait capable ou pas, moi je ne sais pas, et je m'en fiche. "

    C'est vrai, je voulais faire comprendre à mon père qu'il ne devait plus me protéger, mais le reste, je m'en fichais un peu comme je venais de lui dire. Guillemaud saurait de toute façon agir pour son bien, je ne me faisais pas tellement de soucis pour lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Ven 15 Fév - 17:49


J’écoutai vaguement son récit concernant ses voyages n’y décelant aucune donnée intéressante puis accordai davantage d’attention à ses paroles au sujet de sa mère d’où je perçu une pointe d’irritation légère. Elle ne semblait guère conciliante pour en dire davantage au sujet de celle-ci et là aussi il me sembla que cette piste ne mènerait à rien aussi je continuai à l’écouter. Le fait qu’elle persiste à boire son verre de Tru-blood me fit sourire une nouvelle fois, était-ce un simple défi ou juste par arrogance qu’elle se forçait à boire cette boisson insipide que personne ne lui avait demandé d’ingurgiter d’ailleurs.

Si je te pose autant de questions ce n’est pas pour t’être désagréable Makayla, j’ai juste besoin d’informations. dis-je avant de poser une autre question. Ton père risque d’attirer l’attention de certaines personnes qui nous sont les plus hostiles et cela ne peut être toléré. Bien que nous respectons et suivons les lois humaines, d’autres régissent notre espèce et notre justice est beaucoup plus expéditive que la vôtre, aussi si ton père persiste dans son comportement erratique, il risque d’en subir les conséquences. Je ne sais encore quels sont ses objectifs mais j’ai besoin de savoir une chose. Pourrais-tu me pardonner si je venais à le tuer Makayla?

Si je me souciais de son sentiment au sujet de la mort de son père ce n’était pas par prévenance à son égard, mais simplement par souci de sécurité. Je me devais de déterminer si elle pouvait représenter un danger si son père venait à être exécuté, par ma main ou mon ordre. Je n’avais pas besoin qu’une humaine veuille venger son père vampire s’il mourrait, cela risquant de trop attirer l’attention sur les vampires, d’autant que nombreux sont ceux qui souhaitent notre mort et quoi de plus destructeur qu’une foule en colère appelant au meurtre. Pour l’instant je demeurai silencieux en attendant la réponse de l’humaine.

J’ai conscience que cela pourrait paraître choquant à certains mais tu me sembles plus à même de comprendre certaines choses Makayla, c’est pourquoi je me permets d’être aussi éloquent avec toi.

Je sortis à nouveau mon smartphone pour jeter un coup d’œil à l’horaire et vit qu’il était temps pour moi de m’en aller à présent. Mon entretien à venir était crucial pour l’organisation du concert dont j’avais la charge, je ne devais pas décevoir Augustus.

Je vais devoir t’abandonner dans quelques minutes Makayla, les affaires. Tu recevras dans quelques jours une invitation VIP pour le concert. Entre-temps si tu as besoin d’aide voici ma nouvelle adresse. dids-je en lui tendant ma nouvelle carte. J’attendrai sa réponse à mes questions néanmoins avant de partir du bar.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Mer 20 Fév - 19:13

    Mon père était un danger public, je l'avais bien compris, mais ce que je voulais surtout lui faire comprendre personnellement, c'était qu'il devait arrêté de se prendre pour dieu, qu'il arrête de jouer avec ma vie, tout simplement. Mais je sentais qu'il ne serait plus un problème pour moi d'ici peu de temps. Julien en parlait comme d'un malfrat qu'il fallait boucler, ou abattre tout simplement ce qui m'allait bien finalement. Je ne le connaissais pas, je m'en fichais de lui même si nous avions du sang en commun dans nos veines. Il me demanda toutefois si je le pardonnerais s'il tuait mon père. La question me paraissait fort étonnante cependant. Pourquoi devrais-je lui en vouloir ? Et puis, pourquoi se souciait-il de mes sentiments à son égard ? Il me dit qu'il était conscient que cela pouvait être choquant, mais qu'il sentait que j'étais à même de comprendre tout cela. Que lui dire face à cela ?

    " S'il doit être éliminer, alors qu'il en soit ainsi. Mais avant cela, je dois régler mes affaires avec lui, histoire de lui prouver qu'il agit n'importe comment. "

    Je ne répondais pas directement à sa question sur le fait de savoir si je lui en voudrais ou pas. Je ne pensais pas lui en vouloir, après tout, il ne ferrait que son travail selon ce qu'il me disait et ça me convenait très bien de la sorte. Je ne ferrais pas de sentiments pour mon père, du moins, c'est ce que je me disais en l'instant présent. Après tout, il était mon père, de très loin, j'éprouvais quelques choses pour lui, je ne suis pas une sans coeur, mais je ne le pleurerais sans doute pas beaucoup. Même si ma mère venait à partir pour une quelconque raison, je ne pleurerais pas trop, plus que pour mon père, mais moins que si nous étions proche l'une de l'autre. J'étais quelqu'un qui aime l'aventure, qui ne s'attache pas trop aux gens de peur de les perdre, j'étais quelqu'un de solitaire, je ne pouvais pas me voiler la face. Si je partais de ce monde, je ne manquerais pas à beaucoup de personnes. J'avais quelques amis évidemment, mais je n'étais qu'un grain de poussière sur une balance, je ne pouvais même pas mettre en déséquilibre avec mon seul poids. C'était pour cela que je ne pouvais plus me permettre de rester un grain de poussière. J'en avais bien pris conscience en "sauvant" Camille de la boisson l'autre soir. Notre monde était loin d'être aussi rose que ce que je croyais il n'y a pas si longtemps que cela. Il y avait une grande noirceur dans celui-ci, et je ne pouvais malheureusement pas faire grand chose à ce niveau là. Pourtant, je m'efforcerais de donner des touches de blancs là où je passerais, afin que cette noirceur intense se transforme petit à petit en un mélange grisâtre respirant grâce à une pointe d'espoir. Est ce que je me lançais dans une mission suicide ? Probablement. Est ce que je savais quand quoi je me lançais vraiment ? Absolument pas. Est ce que je pourrais compter sur des personnes pour me sauver la mise ? Sans doute. Est ce que ma vie pourrait devenir pire que ce qu'elle est actuellement ? Assurément. Alors que je venais de lui répondre, j'étais dans mes songes l'espace de quelques instants. Il regarda son téléphone, il semblait attendre quelqu'un, ou en tout cas devoir rencontrer quelqu'un. Il me dit que ces affaires devaient reprendre, et qu'il me donnerait une invitation VIP pour le concert. Il me donna sa carte, pour son nouveau numéro sans doute, ainsi que la nouvelle adresse de la RedSecurity.

    " Merci, j'en ferrais bon usage. Je vais encore rester ici quelques minutes. Bonne soirée à toi. J'espère que les affaires fonctionneront comme tu l'entends. "

    Je n'étais pas venue ici pour simplement boire un verre de Tru-Blood. D'ailleurs, je le finissais, non sans mal alors qu'il allait s'en aller. Je commençais à connaître Guillemaud, mais je n'avais pas pris le temps de bien l'observer pour vérifier qu'il en soit bien un, mais après cette conversation, il ne faisait pas de doute qu'il en était. Alaina avait raison finalement, mais la dernière fois, je n'avais pas autant de ténèbres devant moi pour comprendre l'obscurité qui jaillissait de lui. Je devais m'immerger dans ce monde vampirique cela dit. Je devais comprendre, je devais les voir, les repérer, mon oeil n'était pas assez aiguisé pour cela. Je regardais la nuque des personnes proches de moi, j'arrivais à distinguer leur pouls pour certains, pour d'autres non. Est ce que j'étais trop loin pour voir leur coup bouger pendant qu'ils respiraient ou ne respiraient-ils pas ? Je n'arrivais pas à le savoir, et finalement, il n'y avait pas tellement de signes distinctifs. J'étais encore une novice, mais je devrais faire face à tout cela, sinon, je ne m'en sortirais jamais.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   Jeu 21 Fév - 17:16


J’écoutai les brèves paroles de l’humaine, acquiesçant d’un signe de tête. Ses mots faisaient montre d’une certaine sagesse et d’une grande détermination bien qu’ils suscitèrent néanmoins une question dans mon esprit. Si sa première phrase exprimait un détachement vis-à-vis du sort de son père, pour la seconde dépeignait un besoin de lui montrer qu’il était dans l’erreur et donc d’une certaine manière d’un attachement aussi subtil soit-il? Ces deux sentiments pourtant antinomiques pourraient exprimer que l’humaine soit en proie à certains doutes ou en tout cas à une dualité bien présente chez elle.

Ce serait bien qu’il comprenne le message et qu’il se tienne à carreau. Passe une bonne fin de soirée Makayla, et sois prudente car la nuit tous les chats sont gris mais plus dangereux sont ceux que l’on ne voit pas. Tu passeras le bonjour à ton amie de ma part. lui dis-je en guise de salut, un sourire aux lèvres, avant de quitter le bar. Je sortis de l’établissement en songeant à cette humaine plutôt étrange, et plus précisément à son père. Quel était son objectif réel ? Il y avait tellement de manière toutes plus théâtrales les unes que les autres ou encore autant de plus discrètes pour se révéler à un humain, fut-ce un proche alors pourquoi avait-il choisi celle-ci ? Prendre en otage un humain en public pouvait mettre toute notre espèce en danger. Que cherchait-il ? Etait-ce simplement un défi lancé à l’autorité ou une manière de nous jauger ? Autant de questions qui restaient en suspens pour le moment et auxquelles il me faudrait des réponses.

D’autant qu’un autre point était à explorer : Makayla pouvait-elle représenter un danger après la mort de son père ? Car oui il allait périr bien que la date ne soit pas encore fixée pour l’heure, le mieux étant de la main du shérif compétent, Léopold. Mais quelle serait la réaction de sa fille ? Allait-elle l’accepter comme elle le disait actuellement ou allait-elle vouloir se venger des vampires qui auront exécuté son père comme je le redoutais. Quoi qu’il en soit ce ne serait pas ce soir que j’obtiendrai réponse à ce sujet aussi me mis-je en route vers d’autres lieux. J’avais encore quelques points de l’organisation du concert à peaufiner et pour cela il fallait que j’aie l’esprit clair. Et quoi de mieux que de saigner un humain pour s’éclaircir les idées…

Hrp:
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What's up darling? [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
What's up darling? [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Relax Darling" [terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: East End :: House Of Vampires
-
Sauter vers: