AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Jeu 28 Juin - 22:15

Shane & Julien ♥



Depuis cette fameuse nuit avec Julien, qui était désormais mon maître, je passe des nuits agitées entre rêves et cauchemars les nuits depuis cette dernière sont plus que mouvementées. Je me rends de plus en plus chez Julien, souvent parce que j'ai envie de le voir, parfois juste pour le regarder travailler, je me sens assez addict à ce qu'il est ce qu'il laisse paraître sans pour autant savoir réellement ce qu'il ressent au fond de lui.
Mon père vient de découvrir enfin depuis peu que j'étais à un vampire, il en était fou de rage d'ailleurs il l'est toujours, un de ces soirs lors d'un diner entre nous deux les gestes on dépasse la parole, une gifle plus que violente avait laissé un beau bleu sur le haut de ma joue, depuis maïs allés venus chez julien je devais tout faire pour camoufler cela.
Ce matin-là, je me lève le sourire aux lèvres, attrapant directement mon journal et commençant à écrire les premières phrases de ce qui va surement être le jour le plus important de ma vie... mais jusqu'à ce moment-là rien ne prés sentait que d'ici quelques heures mon passé, mon futur et mon présent allaient être chamboulés.
Une fois fini je me dirigeai vers ma salle de bain me glissant sous la douche me lavant en chantonnant, je suis plus que pressée, ce soir mon père et pas dans l'entreprise et je compte bien montrer à mon maître ce dont je vais hériter à la mort de mon paternel. Ma douche finie je m'habille donc (voir ici), oubliant le maquillage je prends donc mon sac mes clés et je sors de l'appartement, me dirigeant vers un café pour prendre mon petit déjeuner à 14 h, longue nuit la veille.
Cette sensation de vide, de fatigue que je ressens après chaque morsure de Julien, je ne dis rien mais j'avoue que maintenant les études sont en second plan. L'univers où mon maître m'a fait entrer me prend plus de temps et sans mentir je ressors plus riche de savoir que si je passais quatre heures dans un amphi.
En cette saison, l'automne le soleil se couche de plus en plus tôt, envoyant un texto à mon maître sachant très bien qu'il est encore dans un sommeil profond je m'installe dans un café commandant un petit déjeuner complet je tapote sur mon smartphone,


Bonjour maître,
Je sais que votre sommeil est profond à cette heure si vampiriquement tôt mais je voulais vous proposer de me rejoindre à cette adresse (donne l'adresse de la société de mon père) je vais vous faire découvrir mes plus sombres secrets en espérant ne pas vous faire peur.
Affecteusement.
Votre Humaine dévouée


Je reposais mon téléphone voyant mon petit déjeuner venir, je mange doucement n'oubliant pas de finir de réviser mon cours sur les runes anciennes, seul cours qui me passionne vraiment. Dégustant mes pancakes, je reçois un SMS du paternel me demandant de venir à 20h pour diner à l'entreprise de ce dernier, je réponds avec vitesse que oui en disant même que je voulais passer.
Je finis donc mes gourmandises, partant maintenant en direction de la fac pour un cours de rune plus qu'absorbant et cela pour 4 h, une fois sur place je suis dans mon univers. Première de la classe, surement même certainement, mais cela m'importait peu je faisais ce que j'aimais.

Le cours terminé, 18h je me rendis encore une fois dans un café mais cette fois pour un thé histoire de me redonner un coup de fouet, me rendant à pied jusqu'à la Clark's transport, j'entre dans le bâtiment hautement sécurisé, un badge en poche, la fifille à son papa sait déjà comment ça fonctionne. Me dirigeant vers le bureau de mon père, je regarde toutes les affiches des publicités prônant le True blood, je souris en sachant pertinemment que le True blood n'a pas du tout le même goût, ni même la même texture en bouche pour un vampire, je n'attends dans la salle d'attente croisant la secrétaire de mon père, qui me dit,


| Shanou ton père arrive-t-il est en conférence avec le directeur de la société True blood |

Je grogne en guise de réponse, si elle savait ô combien je hais quand elle m'appelle Shanou seul ma défunte mère le faisait, je soupire attendant deux heures dans la salle d'attente, toujours aucune réponse de mon maître, je commence vraiment à m'inquiéter...
Mon père sort enfin et me fait signe de rentrer avec toute sa délicatesse bourrue qu'il utilise depuis qu'il sait que ma vie est liée à celle d'un vampire, je m'installe et le regarde,


~ On commande quoi Papa .

Il se replonge dans ses dossiers en me parlant froidement,

|| Comme tu veux de l'ail pour toi comme ça il aura un goût pas appétissant quand ce foutu vampire se sucera le sang ||

Je soupire, en répliquant tout aussi froidement,

~ Manque pas de respect à mon maître papa que je sache c'est grâce à leur révélation que tes affaires fonctionnent alors un peu de respect pour des êtres plus anciens et plus cultivés que toi pauvre...

Je le vois se lever et m'assainir une gifle, coup de bâton à mon insolence, je le regarde, la haine monte et j'entends mon téléphone sonner, un SMS, je me redresse et le lis au fur et à mesure de ma lecture un sourire sadique se dessine sur mes lèvres, je lèche le coin de ma lèvre récupérant la fine goute du sang qui s'y était logée une fraction de seconde avant,

~ Tu veux le voir bien parce que ce soir c'est réunion de familles papa sorti pas de True blood il ne mangera pas devant toi crois- moi il s'est se tenir

Mon paternel se réinstallait sur son fauteuil, me regardant froidement, et moi mon regard plus que rebelle dans les yeux je tapais ma réponse à mon maître,

Bien maître et non soyez patient n'entrez pas seul comme on dit le plaisir vient en mangeant je suis déjà sur les lieux et je vous verrais surement arriver sur les vidéos surveillance. J'aime aiguiser votre curiosité sachez que vous ne serez pas déçu de ce que je vais vous dire et vous soyez prudent je ne risque rien là où je suis maintenant.
S.


Jamais il n'avait autant levé la main sur moi que depuis ses derniers temps, je restais là à le regarder signer voyant sur l'un des écrans de sécurité située sur le mur d'un violent paternel qui m'avait créé la silhouette enfin de mon maître, je murmure doucement,

~ et la fête commence

Je souris sadiquement, en voyant Julien entrer avec une aisance si naturelle dans les lieux, attendant qu'une chose, qu'il entre et les présentations entre père et maître soient enfin faites, maintenant qui savent peut-être que par la peur mon paternel léchera les bottes de mon maître, mais je ne pense pas que ce dernier ait les crans de le faire.
Je joue avec mes bracelets plongeant mon regard sur les dossiers inspirant doucement, enfin Julien allait découvrir quel empire allait un jour m'appartenir allait-il être fière? Où allait-il être encore plus calculateur …
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Ven 29 Juin - 16:02


L'obscurité totale et le silence complet. Voilà l'environnement dans lequel je m'éveille. Calme et apaisement. Voici mon état d'esprit alors que j'ouvre les yeux. Je prends quelques secondes afin de profiter de ce moment de quiétude. Chaque nuit lorsque je sors de mon sommeil diurne je procède ainsi avant de sortir de mon cercueil. Au bout d'une minute environ il est temps pour moi de me lever, aussi après soulever le couvercle de ma boite je me dirige vers la salle de bain de ma chambre. Le coin salle de bain serait plus exacte en réalité, car celle-ci consiste en fait en une grande douche à l'italienne à baies vitrées où il est largement aisé de tenir à deux ainsi qu'une grande baignoire, toutes deux placées dans la même pièce que mon cercueil. J'avais opté pour cette configuration, semblable à celle utilisée dans certains lofts luxueux, par confort. Bien entendu il y avait d'autres salle d'eau pour d'éventuels invités ou encore celle privée pour Angela, ma garde du corps ayant ses quartiers dans mon appartement de Glasgow désormais.

Dormant totalement nu je n'avais pas besoin de me déshabiller, aussi j'entrai directement sous la douche et fit couler l'eau un peu fraiche sur mon corps. Nul doute que ma Pomme saurait apprécié le spectacle, voire me ferait profiter de certains de ses talents dès le réveil. Affichant un sourire à l'idée de nos jeux sexuels, je coupai l'eau afin de me sécher puis de m'habiller. Avant de me pencher sur telle ou telle tenue, j'allumai mon smartphone comme à mon habitude et vit que j'avais un message. Il s'agissait justement de Shane, elle me conviait à un rendez-vous où elle me dévoilerait ses secrets les plus sombres à ce qu'elle disait. Bien, cela était le signe d'une avancée décisive dans son statut de Pomme, elle franchissait un cap émotionnel important en décidant de me montrer certaines choses qu'elle considéraient comme cruciales. Satisfait de ce fait, je lui répondis par un sms, toujours nu.



Bonsoir Shane,

Je serai à l'adresse dans 30 minutes environs, présente y toi aussi, impérativement.
Dans le cas contraire je commencerai la visite des locaux sans toi.

Sois prudente.


Pendant ce temps je me dirigeai dans la partie dressing de ma chambre, posant mon téléphone sur un guéridon et hésitant entre telle ou telle tenue. Avant que je ne fasse mon choix, le mobile se mit à vibrer, m'annonçant une réponse de mon humaine. Ainsi donc elle était déjà sur place, parfait. Je ne savais pas ce qu'elle voulait me montrer, n'ayant pas trop chercher à en apprendre davantage sur sa vie. Enfin disons que sur elle je savais plusieurs choses, mais par exemple je n'avais pas chercher plus de détails à propos de ces parents. Sa mère était morte et son père était à la tête d'une grande entreprise dont j'ignorais la fonction. J'aimais l'idée qu'elle me surprenne aussi je reposai le portable et optai pour une tenue assez élégante ( ici ). Une fois vêtu je passai par la cuisine américaine de mon salon pour me vider deux poches de sang sans m'attarder puis donnai quelques instructions à Alfred mon majordome, avant de quitter les lieux.

Une fois hors de l'immeuble où se trouvait mon appartement, et bientôt le siège de la Reds, je m'engouffrai dans ma corvette et allumai la musique en démarrant. Je jetai un œil au message de Shane afin de relire l'adresse du lieu de rendez-vous et roulai dans la direction souhaitée. Je lui avais indiqué un délai d'une demi heure et comme prévu ce fut après trente minutes que j'arrivai à destination. Sortant de ma voiture et en en verrouillant les portes à distance je levai les yeux sur l'édifice et son enseigne. Clark's transport, société de transport du Tru-Blood. Je fis aussitôt le lien et en déduisis que ce devait être l'entreprise que dirigeait le père de Shane. Je savais que ce dernier n'aimait pas ceux de mon espèce, les jugeant probablement responsable de la mort de sa femme étant donné que cette dernière est morte au cours d'un des attentats de mai.

Je souris en réalisant que ma Pomme venait probablement de me convier à une rencontre entre son père et moi. Une bonne soirée en perspective, enfin surtout pour moi, moins pour lui. Malgré l’excitation qui était mienne, je décidai de n'afficher qu'un air neutre dès à présent et m'avançait devant l'entrée du bâtiment. Avant que je ne pousse la porte qui donnait accès au hall d'entrée, je me rendis compte que j'étais actuellement dans le champ de vision d'au moins deux caméras. Par jeu je choisi de les fixer comme si j'avais en face de moi l'humain qui se trouvait de l'autre côté des appareils de surveillance. Un poil théâtrale certes mais je comptais bien m'amuser un peu cette nuit. Je m'avançai jusqu'au comptoir de l'accueil pour m'annoncer à l'humain qui était derrière son poste. J'estimai que l'entreprise devait être très importante pour employer du personnel de nuit même pour l'accueil. Lorsque l'agent d'accueil me salua je lui répondis d'un ton neutre en prenant la parole.


Julien Guillemaud. Monsieur Clark m'attend.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Ven 29 Juin - 18:00

Du bureau je voyais toute l'entrée, les étages un mur entier d'écran de contrôle, je voyais le veilleur de nuit répondre à Julien lui indiquant le cinquième étage, je vois que le réceptionniste de nuit décèle directement que l'être en face de lui n'était point humain. Ne voulant pas risquer de perdre sa vie il décide donc de ne pas contredire le vampire face à lui.

J'étais assise, je regardais sadiquement mon père plongé dans ses papiers, n'étant pas la servante de Julien je savais qu'il n'avait pas senti les douleurs lancinante des coups portés sur ma personne, je ferme les yeux inspirant lentement, comme si je ne voulais pas faire de bruit, à cet instant je n'ai qu'une envie le tuer, je me lève voulant que Julien tombe au moment où mon paternel lèverait encore une fois la main sur moi,


~ Tu sais papa si maman est morte c'est en partie ta faute...

Je le cherche et on pourrait dire qu'au premier regard je semble masochiste, mais non, ce que je dis est en partie vraie, toute cette haine que les humains ont contre les vampires renforce les tentions et emmené donc aux incidents qui se sont passés plutôt dans l'année, le voir se lever et se dresser devant moi m'effraye jamais, il n'avait pas levé la main sur moi et depuis que j'avais quittée ma vie d'humaine basique pour une vie de pomme il était ivre de range m'assenant un autre coup, mais cette fois si plus fort que les autres, surement la douleur de la perte de ce qui était son épouse, son amante, son tout, je finis sur le sol, au même moment la porte s'ouvre et je reconnais la présence de cet être dans l'entrebâillement de la porte.

Je ferme les yeux, il est arrivé si vite, il faut dire que la secrétaire de mon père ne reste jamais le soir. Rare sont les personnes restant le soir dans l'entreprise. Les plus courageux, surement tous ceux du jour n'ont qu'une peur, croiser un vampire. Mon père avait recruté que des antis-vampires, cette politique de recrutement m'était insupportable. Les gardiens de nuit étaient équipés de deux armes, une avec des balles basics et d'autre avec des balles en bois pointus, cette idée me rend malade à chaque pensés.

Mon père regarde Mon maître, de la tête aux pieds avant de lui lancer froidement,


|| Un vampire c'est rare qui êtes-vous ? ||


Je sens le regard de mon père sur ma personne, je ne bouge pas évitant de rendre les choses plus violentes qu'elles sont malgré que mon désir de vengeance demande l'inverse de ma raison.

~ Père voici Julien mon maître Julien voici mon bourru de père

Je ne savais pas comment Julien pouvait réagir mon père, au contraire, maintenant mon attitude est calme et réfléchis. Je reste sur le sol fermant les yeux, la douleur venait doucement se loger contre ma mâchoire, me redressant doucement pour voir de toute ma hauteur la scène, la tête de mon père mortifié, dégouté de l'être qui venait de pénétrer dans son bien le plus immense de toute sa vie, maintenant c'était à lui de venir chercher mon maître,

|| Bien monsieur Julien un verre de True Blood avant de diner||


Son humour noir m'écoeure, je baisse la tête, Julien était réveillé depuis peu s'il commence comme ça je suis sûr que le diner sera vite commencé et vite terminé, mais avec un changement de menu du tout au tout pour mon maître.

Je soupire en venant près de julien comme une protection, quelques fines rivières de sang couler sur mon visage, être fragile avait ses inconvénients, mais aussi ses avantages, je marque vite, mais je guéris tout aussi vite pour un humain normal entendons nous bien.

Le bureau était dans un style froid, luxueux certes mais d'une froideur d'outre-tombe, je n'aimais pas ce bureau malgré que le choix de l'étage de mon père faisait référence au jour de ma naissance.

Je regarde les vidéos de surveillance voyant les gardiens dans le hall sortant les armes à balle en bois, je serre le bras de mon maître les dés étaient lancés, la traque allait commencer, autant commencer les réjouissances familiales maintenant.

Est-ce que mon maître sentait ma peur, mais mon envie de vengeance? Je ne pense pas.... Allait-il le voir? Ça c'était sûr... Qu'allait-il se passer...

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Sam 30 Juin - 13:52


Après que je me sois annoncé au réceptionniste, ce dernier leva les yeux et croisa mon regard. Je n'eus pas à user de mon don hypnotique pour qu'il comprenne que je n'accepterai aucun contre-temps. Je sentais chez cet humain qu'il avait immédiatement décelé que j'étais un vampire, et malgré le mépris qu'exprima la grimace sur son visage il m'indiqua le bureau de son patron sans plus de cérémonie. En d'autres circonstances je l'aurai vidé de son sang tant l'homme était misérable, mais ce soir j'avais un autre objectif aussi demeurai-je stoïque et pris la direction du cinquième étage. Sur le chemin menant à ma destination, je croisai plusieurs agents de sécurité de la société, tous aussi méprisants à mon égard que le rat à l'accueil, mais ne leur accordant guère plus d'attention je poussai la porte du bureau du père de Shane sans avoir toqué, et m'engouffrai dans la pièce en refermant derrière moi.

J'y découvris alors l'homme qui devait être son paternel devant son bureau, nullement surpris mais bien haineux à mon égard. A ses pieds se trouve Shane, une main sur sa joue bien rouge. Sûrement dû à quelques coups de son père, charmant. Alors que je lui jettai un regard, l'homme m'adressa la parole d'un ton fort déplaisant, mais pour l'instant je ne réagis pas et restai muet.


|| Un vampire c'est rare qui êtes-vous ? ||

~ Père voici Julien mon maître Julien voici mon bourru de père
dit mon humaine en guise de présentation avant de se relever. Pour ma part je demeurai immobile et silencieux tandis que son géniteur poursuivit de plus belle dans sa provocation vaine.

|| Bien monsieur Julien un verre de True Blood avant de diner||

Toujours muet, je posai mon regard sur ma Pomme qui venait de se placer près de moi. Prenant son menton entre mes doigts, j'observai sa mâchoire légèrement gonflée et gâtée d'un hématome. Je caressai son visage de mon pouce afin de récolter les quelques gouttes qui coulaient sur sa joue et portai mon doigt à ma bouche afin de goûter son sang sous le regard horrifié de son père. Hmm, quelle saveur. N'ayant toujours pas pris la parole, je portai mon attention sur les moniteurs des caméras et y vis les gardiens poser leurs armes pour en prendre d'autres. Sans savoir de quel type d'armes il s'agissait je pus tout de même estimer qu'elles étaient adaptées à éliminer ceux de mon espèce vu le sentiment anti-vampire des humains de l'entreprise. Il était temps pour moi d'agir et de prendre la parole. Aussi m'adressai-je à lui en plongeant mes yeux dans les siens.

Monsieur Clark, pourquoi tant de haine à mon égard alors que je n'ai que pour objectif de prendre soin de votre fille? dis-je d'un ton neutre sans sourire, dissimulant l'ironie de mes paroles et ajoutant ainsi un crédit sérieux à mes mots, aussi bien à destination de l'homme que de mon humaine. Ne le lâchant pas du regard je repris la parole. Vos hommes n'auront pas le temps de me toucher avant que je ne vous atteigne, aussi dites leur de ne pas s'approcher de la porte et conversons un peu vous et moi.

Ce faisant je m'approchai de lui d'un pas afin de pouvoir être encore plus réactif si je devais me servir de lui comme bouclier si jamais ses agents intervenaient, mon regard toujours dans le sien. Je pouvais sentir toute sa haine tandis qu'il me fixait lui aussi.

Votre fille est importante à mes yeux, aussi ne posez plus jamais la main sur elle ou je me verrais contraint de vous exprimer mon mécontentement. lui indiquai-je d'un ton moins neutre, légèrement plus froid et un poil incisif. Si j'énonçai de telles paroles c'est parce que j'avais décidé de profiter de cette rencontre pour convaincre Shane qu'elle m'était chère, du moins c'est ce qu'elle allait penser.



avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Dim 8 Juil - 17:53

Sentir mon maître me toucher me rend ivre d'excitation, une sensation d'addiction insatiablement dévorante. Je ferme les yeux sentant sa main effleurer ma joue, grimaçant doucement sentant la douleur monter aux yeux laissant une larme couler sur ma joue. Entendre sa bouche recueillir mon sang et de nouveau le gouter, je regarde le regard de mon père qui lui était tétanisé, horrifié. J'aime cette vision, mon maitre détourne son regard du mien pour l'ancrer dans celui de mon père lui adressant la parole d'un ton neutre,

Monsieur Clark, pourquoi tant de haine à mon égard alors que je n'ai que pour objectif de prendre soin de votre fille?

Je regarde mon père froncer les sourcils balançant plus que froidement à mon maître,

|| Le seul objectif de votre race est de boire le sang des naïfs comme ma fille||

Mon père porte son regard sur moi, me pointant du doigt il rugit, une haine extrême dans le regard et devenant de plus en plus violent dans ses paroles, on pouvait sentir l'envie de me frapper pour me punir de cette trahison, mais on pouvait aussi sentir une envie de tuer une fois pour tout le vampire à qui j'appartenais dorénavant. Il ajoute avec force,

|| Shane tu devrais avoir honte j'espère pour toi que tu es toujours vierge sinon ta mère se retournerait dans sa tombe grand Dieu réveilles-toi tu mérites mieux qu'un cadavre regarde l'et regardes-toi ! ||

Il me hurle dessus le paternel pouvait être violent quand il y avait le sujet des vampires sur le tapis, mais la voix de mon maître se fait entendre et là mon père s'assit regardant Julien haineusement le laissant parler,

Vos hommes n'auront pas le temps de me toucher avant que je ne vous atteigne, aussi dites leur de ne pas s'approcher de la porte et conversons un peu vous et moi.

La haine qui règne dans ce bureau devient oppressent, mon géniteur murmura narquoisement,

|| Hors de question s'il me touche ils vous toucheront soyez en sûr||

Je reste en retrait, regardant à tour de rôle, mon maître puis mon paternel, la tension se faisait sentir entre les deux hommes, je laisse échapper un murmure,

~ Papa... non tout mais pas ça je t'en prie.

Je baisse la tête, le sentiment de le perdre me rend juste dingue, et ivre de rage, les poings serrés je respire calmement, sentir le parfum de mon maître avait un don de m'apaiser, et sa voix de me faire fondre,

Votre fille est importante à mes yeux, aussi ne posez plus jamais la main sur elle ou je me verrais contraint de vous exprimer mon mécontentement.

Le paternel se lève fou de rage en hurlant le visage très proche de celui de Julien,

|| FOUTAISE! cette trainée et importante pour voir que pour vous nourrir, cadavre va et toi Shane tu es une catin! une catin à cadavre! et concernant vos menaces gardait les je n'ai pas peur de plus j'espère que vous aimez autant Shane que vous le dîtes parce que croyez-moi si vous ne prenez pas elle prendra seul moi son père à droit de vie ou de mort sur ma propre fille suis-je clair .||

Je n'en crois pas ce que j'entends, me sentant anéantis, abandonnée, j'ouvre la porte pour partir les larmes trop proches de naître, lui offrir mes larmes ne changerait rien, alors autant oublier mon géniteur, car maintenant il n'était plus que ça … Voyant les gardes dans le fond du couloir je claque la porte affolée,

~ Maître … les gardes sont là !


Mon envie de vengeance, de rage devait être domptée, prenant sur moi je reste à ma place, je vois les deux hommes les plus importants de mon existence, le premier; appartenant à mon passé et mon présent, et le second; appartenant lui a mon nouveau présent et à mon futur. Le choix est cornélien mais qu'importe il venait d'être fait je choisis le futur, un futur rempli de promesse, de protection et de souris. Être la pomme d'un vampire était ce que je voulais le plus durant mon adolescence, alors que maintenant je peux réaliser ce rêve, rien ni même personne ne me fera changer d'avis. Me sortant de mes songes mon passé se mit à parler,

|| Je transporte une utopie, utopie que VOTRE espèce a fait croire à la nôtre, malgré ce sang synthétique vous prenez ma fille je n'ai qu'une envie c'est de vous offre la véritable mort et de plus sous le regard de ma fille! ||

Entendre tout cela me bouleverse, ayant les images dans la tête m'imaginant une seconde ce que pourrait faire mon géniteur me mis un coup froid dans le dos, je m'approche calmement mais le regard plein de haine,


~ Je te préviens papa si tu t'arranges pour le tuer je jure que je te tuerais par la suite et je suis honnête

Mon père me repousse, me poussant violemment, atterrissant dans les bras de mon maître, mon paternel était méconnaissable, haineux, hautain, et froid, je ne le reconnais pas à cet instant, en sécurité contre Julien je sens la rage monter. Sous une pulsion de rage je me jette sur mon paternel le frappant aussi fort que je peux, entre coups de poing, gifle et griffure, une vraie tigresse. Ne ralentissant pas mes coups je sentis les bras de julien me relever avec une aisance si déconcertante, je suis essoufflée et les mains avec du sang, mon paternel lui le nez en sang avec quelques griffures sanguinolentes, les gardes frappant contre la porte.

Qu'allait faire mon maître envers mon paternel? Et mon paternel qu'allait-il faire devant mon maître? La tension est palpable va-t-elle s'atténuer ou à l'inverse s'accentuer ...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mar 10 Juil - 4:41


|| FOUTAISE! cette trainée et importante pour voir que pour vous nourrir, cadavre va et toi Shane tu es une catin! une catin à cadavre! et concernant vos menaces gardait les je n'ai pas peur de plus j'espère que vous aimez autant Shane que vous le dîtes parce que croyez-moi si vous ne prenez pas elle prendra seul moi son père à droit de vie ou de mort sur ma propre fille suis-je clair .||

Après ma prise de parole je demeurai muet, même lorsque l'humain se mit à hurler et à parler de sa propre fille en des termes fort peu reluisant. Je lui aurai bien enfoncé la boite crânienne comme l'on écrase une canette de soda mais je choisi de régler cela autrement. Pas moins violemment, juste autrement. Tandis que son père vociférait tel un chien effrayé, Shane venait de fermer la porte du bureau en me prévenant de l'arrivée des roquets de son géniteur.

~ Maître … les gardes sont là !

Qu'elle était touchante ainsi ma petite Pomme. Étrangement les paroles que vomissait l'humain commencèrent à m'agacer un brin mais pas uniquement parce qu'il se permettait de s'adresser à moi d'une manière que je n'appréciais pas. Serai-je en train de m'attacher à mon humaine? Étrange mais probable, et j'en fus le premier surpris même si je n'en montrai rien tandis que le rat continuait à hurler.

|| Je transporte une utopie, utopie que VOTRE espèce a fait croire à la nôtre, malgré ce sang synthétique vous prenez ma fille je n'ai qu'une envie c'est de vous offre la véritable mort et de plus sous le regard de ma fille! || cria-t-il en s'approchant de moi, tant que j'aurai pu lui briser la nuque d'une main en une fraction de seconde. Mais je n'eu même pas à répliquer, mon humaine se chargeant de la réplique.

~ Je te préviens papa si tu t'arranges pour le tuer je jure que je te tuerais par la suite et je suis honnête. lui dit-elle avec un aplomb ténu mais tellement peu surprenant vu le caractère de Shane. Lorsque son père la repoussa sans aucune douceur, je vis ma belle se défouler de ses petites mains sur l'homme, lui balafrant le visage. Je l'aurai bien laissé se défouler encore un peu mais je vis une lueur dans les yeux de celui-ci caractéristique de celui qui va péter les plombs. Peut-être est-ce le fait de voir que sa fille adorée était dévoué à ma cause qui avait rompu la digue de son contrôle de soi, ou du moins le peu qui en restait. Aussi attrapai-je Shane pour la placer derrière moi mais sur le côté, pas entre la porte et moi. Je déposai un baiser sur ses lèvres avant de m'adresser à elle.

Reste là et quoi qu'il arriv, je n'agis que pour ta sécurité ma belle. lui dis-je en caressant sa joue. L'instant d'après je me jetai sur son père usant de ma vitesse vampirique pour le projeter contre le mur opposé de la pièce, d'un coup de poing dans le foie, lui coupant la respiration pour plusieurs minutes. Le père de Shane n'avait pas eu le temps de crier aussi ses gardes étaient encore dans le couloir. Je m'approchai de l'homme haleta l'attrapant par le cou et le plaquant au mur d'une seule main. Je plantai mon regard dans le sien, resserrant mon emprise et l'étouffant presque. Je voulais réduire ses forces pour qu'il n'ait plus la force de lutter contre mon don hypnotique. Sans cela je le devinai trop déterminer et haineux pour succomber à mon hypnotisme. Une fois que je le sentis fin prêt, malgré sa lutte désespérée, après plusieurs secondes avec un minimum d'air circulant dans sa gorge, je m'adressai à lui.

Renvoie tes gardes immédiatement et dis leur que tout est arrangé. Ce sera ta seule chance de survie. lui dis-je doucement, mes yeux plantés dans les siens afin de commencer à l'hypnotiser J'avais une idée en tête et je commençai à l'appliquer.

|| C...crève ! Tu n'au...ras rien de moi. ||eut-il encore la force de me cracher. Il me fallait encore serrer mes doigts sur son aorte. En plus du manque d’oxygène dans ses poumons, je lui coupai l'irrigation de sang d'une simple pression de ma main.

Oh non Clark, ce n'est pas moi qui vais mourir. lui dis-je d'un ton doux en serrant davantage ma main autour de son cou. Je le sentais de plus en plus faible, ne luttant pratiquement plus, ou lancer quelques coups bien mous. Shane toujours derrière moi observait la scène sans intervenir. Ecoute moi bien. Tu vas dire à tes gardes que la situation est réglée et tu vas leur dire d'entrer sans leurs armes. Tu leur diras la chose suivante:

Moi, monsieur .... Clark, dirigeant de l'entreprise de transport du Tru-Blood ..., cède toutes mes parts sans exceptions et mon titre de propriété de cette société à ma fille ici présente, Shane C. Clark.

Une fois cela dit devant tes gardes, tu t'excuseras auprès de ta fille et tu ouvrira la fenêtre et y passeras pour rejoindre ta femme. A chaque instant tu regardes mes yeux, tu ne les lâches pas.
lui dis-je en usant de tout mon don hypnotique. Avec son état de faiblesse actuel il ne devrait pas pouvoir lutter, d'ailleurs il ne se débattait plus et ne parlait plus. Si tu as compris ce que tu dois faire, répond moi simplement par oui Monsieur Guillemaud.

|| Oui... Monsieur Guillemaud.... || dit-il d'un air hagard alors que je le reposai au sol. Je ne le quittai pas des yeux tandis que je sentis ma Pomme venir près de moi et serrer mon bras de ses mains. J'ignorai quelle allait-être sa réaction aussi sans décrocher mon regard de celui de son père je m'adressai à elle.

Shane, c'est à toi de décider de son sort maintenant. Doit-il vivre? Ou va-t-il se suicider?

Cette fois encore je décidai de tester le dévouement de ma Pomme. Allait-elle renoncer à me laisser tuer son père, ou au contraire allait-elle m'indiquer de poursuivre? Bonne question à vrai dire, mais sa réponse sera surtout déterminante pour elle par la suite.



HJ:
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Dim 29 Juil - 18:16

Je sentis les bras de mon maître m'enlacer pour m'éloigner de mon père, je lui balancer encore mes bras dans le vide sous l'envie de frapper mon paternel. Julien me déposa sur le coté venant effleurer mes lèvres pour les embrasser délicatement, déposant une main sur les boutons de son gilet qui lui rendait un air si sexy, doucement je reporta mon regard au sien l'entendant me parler en me caressant la joue,

Reste là et quoi qu'il arrive, je n'agis que pour ta sécurité ma belle.

J'étais totalement hypnotisée, son allure, sa prestance, son regard tout de lui me met en total soumission devant cet être si imposant. En une fraction de seconde je vis mon maître coller mon géniteur contre le mur, lui donnant un coup qui lui coupa la respiration, je sursauta d'un coup le voyant tenir l'homme grâce à qui j'étais en vie, je ne bougeais pas mais je voyais entre eux le courant électrique remplis de rage et de haine se répandre. Je regardais mon maître, jamais encore il n'avait testé l'hypnose sur moi et le voir faire m'avait foutu un froid monumentale dans le dos je l'écoutais sagement sans rien dire,

Renvoie tes gardes immédiatement et dis leur que tout est arrangé. Ce sera ta seule chance de survie.

Mais malgré la force du maître vampire, j'entendis mon père répliquer avec force,

|| C...crève ! Tu n'au...ras rien de moi. ||

Le bras de fer entre eux était intense, mais mon humain de père perdait déjà et cela était couru d'avance, je restais à ma place comme hypnotisée par la force que pouvait avoir Julien, l'écoutant ne perdant pas une miette de ce que faisait mon maître à mon paternel, petit à petit un sourire sadique se dessina sur mes lèvres, je voyais que maintenant l'hypnose fonctionnait,

Oh non Clark, ce n'est pas moi qui vais mourir

Le ton de mon vampire était si doux ça en devenait glauque, j'écoutais tellement buvant le moindre mot, gardant mon sourire sadique sur mes lèvres finement maquillées, croisant les bras je voyais mon père le regard hagard et surtout totalement soumis et cela était jubilatoire,

Écoute moi bien. Tu vas dire à tes gardes que la situation est réglée et tu vas leur dire d'entrer sans leurs armes. Tu leur diras la chose suivante:

Moi, monsieur .... Clark, dirigeant de l'entreprise de transport du Tru-Blood ..., cède toutes mes parts sans exceptions et mon titre de propriété de cette société à ma fille ici présente, Shane C. Clark.

Une fois cela dit devant tes gardes, tu t'excuseras auprès de ta fille et tu ouvrira la fenêtre et y passeras pour rejoindre ta femme. A chaque instant tu regardes mes yeux, tu ne les lâches pas.


Mon géniteur ne bougeait pas il était docile et assimilant ses nouveaux ordres, il ne luttait plus il en avait surtout pas la force, l'hypnose me rendait encore plus accro au maître vampire que je l'étais déjà et là au fond de moi naissait une part de folie,

Si tu as compris ce que tu dois faire, répond moi simplement par oui Monsieur Guillemaud.


Une fois reposé au sol mon paternel répondit à mon maître, ce qui me conforta d'aller vers mon maître me collant doucement à lui lui serrant le bras,


|| Oui... Monsieur Guillemaud.... ||


Mon regard débordé d'admiration, de folie, et de sadisme, sans que mon maître quitte le regard de mon ingrat de père, il me parla, je savais qu'il me testait de plus en plus pour savoir mais limite, mais depuis peu je n'en avait plus, un sourire sadique resté sur mes lèvres, voir mon père si soumis me donnais une envie de faire joujou comme on joue avec une Barbie, je fus sortis de mon utopie par la voix de Julien,

Shane, c'est à toi de décider de son sort maintenant. Doit-il vivre? Ou va-t-il se suicider?

Je passa doucement une main sur le torse de mon maître, susurrant avec une cruauté que je ne me connaissais pas en moi,

~ Je ne sais pas je me tâte encore... à vrai dire

Je me dirigea vers le bureau l’effleurant du bout de mes doigts continu en regardant Julien,

~ Cela te rendrais plus fort si tu avait une personne proche de toi sur ce fauteuil ?

Je me pencha sur le fauteuil en cuir de luxe caressant le revêtement si sensuellement que cela en devenait limite indécent, je murmura chaudement,

~ Fais-le s'asseoir et on y réfléchis tout les deux … maître


Je regardais droit dans les yeux de Julien en forçant la fin de ma phrase,rendant le « maître » plus érotique. Je pouvais être si naïve, si douce. Tout cela devait rendre Monsieur Guillemaud si confus de me voir si prédatrice, mais cela était maintenant une nouvelle facette que je venais d'apprendre avec les vampires,

~ Je suis même prête à vous donner un petit plaisir

Je pris le coupe papier de mon paternel venant m'ouvrir l'intérieur de la main, sentant mon sang couler doucement le long de mon avant bras. Je voulais le posséder un peu à ma manière avec ce qu'il aimait le plus, le sexe et le sang est-ce qu'il allait se laisser se posséder? ou est-ce que cela allait devenir une possession que d'un sens? Tout cela allait se vérifier maintenant, au fond de moi je rêvais que mon maître vide mon père de son sang, mais après que mon géniteur bien sûr m'ait donné les pleins pouvoir dans cette société.

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mer 1 Aoû - 10:31


J'avais décidé d'adapter la situation dans le but d'en tirer profit et j'eu l'agréable surprise de constater les progrès de ma Pomme. En premier lieu le silence de Shane tout au long de mon "travail" avec son père, symptôme de son admiration pour ma personne et mes méthodes. Et son comportement à suivre n'allait que confirmer mon sentiment. Même si je connaissais déjà la majorité de sa personnalité, je découvris pour la première fois chez elle un nouvel aspect de ma Pomme, et des plus agréables, enfin pour moi contrairement à son père. Malgré le fait que je lui donnais le pouvoir de tuer son géniteur, Shane prenait le temps et le loisirs de jouer autant de la situation de son père qu'avec moi, tout en se gardant bien d'outrepasser les limites de ce que je pouvais accepter. Mais sa question était intéressante car elle nous amenait à un point que j'attendais depuis le début de ce rendez-vous.

Néanmoins avant de reprendre la parole à mon tour je choisis de l'observer, délaissant pour un instant son père. Si je pouvais me le permettre, pour un moment déterminé cependant, c'était parce que je l'avais affaiblis énormément en l'étranglant de ma main, à la limite de la mort. Il fallait bien cela pour qu'un humain ne sorte pas de l'état d'hypnose, d'autant que le père de ma Pomme avait un caractère bien trempé. Toujours est-il que je pus donc observer mon humaine me faire son petit jeu de séduction, jusqu'à ce qu'elle s'entaille légèrement la main et que son sang coule un peu sur son avant-bras. Son geste me fit sourire, non pas par moquerie mais parce qu'elle faisait là preuve d'un érotisme sanguinaire des plus appétissants. Néanmoins j'étais moi aussi joueur aussi m'approchai-je d'elle pour saisir sa main et l'approcher de mes lèvres tout en plongeant mon regard dans le sien et récoltai un peu de son sang sur son bras avec ma langue avant de m'adresser à elle.


Serait-ce une tentative pour m'amener à me plier à ton choix que de m'offrir ainsi ton sang ma belle? lui dis-je d'un air amusé. Je lâchai sa main pour pour déposer un baiser sur sa bouche si délicieuse. Mais avant que cela n'aille plus loin je me décrochai de ses lèvres pour m'adresser de nouveau à elle, tout en étant prêt d'elle. Bien que ton offre ne me laisse pas insensible comme tu t'en doutes et que mon envie de te prendre ici-même sur le champ est réelle, nous avons d'autres impératifs pour l'instant Shane. lui dis-je doucement mais d'un ton qui montrait mon sérieux.

Il est vrai que de t'avoir à la tête de cette entreprise est un atout non négligeable pour moi, mais ce n'est pas le plus important à mes yeux. Si je te donne la possibilité de te libérer de ton père, c'est aussi pour que tu puisses vivre à mes côtés libre de toute contrainte et d'un quelconque risque. Et je ne te cache pas que ton choix aura un intérêt dans ma décision future de faire de toi ma Servante.

Il est temps pour toi de choisir ma belle, et je ferai selon celui-ci.
lui-dis-je d'un ton affectueux avant de me déplacer vers son père. Tu tiens désormais entre tes mains le pouvoir de déterminer ton futur Shane. Subir ta vie d'antan ou choisir d'entrer de plein pied dans ta nouvelle vie à mes côtés. dis-je en regardant mon humaine, tout en me plaçant derrière son père et en entourant son cou de ma main, prêt à l'étouffer dans la seconde et bloquer tout cri de sa part si l'hypnotisme se rompait. En attendant sa réponse j'écoutai d'une oreille les gardes qui attendaient toujours derrière la porte en attendant un signe de leur patron, signe qui ne viendrait pas ou en tout cas qui serait celui que je lui avais ordonné.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Ven 10 Aoû - 17:25

Je regardais mon maître lécher mon sang, par pur réflexe de plaisir je laissa ma tête partir en arrière ouvrant lentement mes lèvres y glissant le bout de ma langue sur ces dernières. Laissant un petit couinement de plaisir sortir de mes fines lèvres je le vis s'adresser à moi d'un air amusé, tout autant que le mien,

Serait-ce une tentative pour m'amener à me plier à ton choix que de m'offrir ainsi ton sang ma belle?

Il lâcha ma main et m'embrassa avec douceur, je profitais de l'avoir rien que pour moi dans un endroit à moi, puis il continua de parler avant même que je réplique,


Bien que ton offre ne me laisse pas insensible comme tu t'en doutes et que mon envie de te prendre ici-même sur le champ est réelle, nous avons d'autres impératifs pour l'instant Shane.

Je le voyais il était sérieux je souriais doucement posant mon regard un peu dégouté sur mon paternel, puis je murmurai,

~ Bien maître concentrons nous sur les impératifs qui nous occupent maintenant.


Je regardais le bureau, en moi montait une sensation de pouvoir, une sensation de force, mais la voix de julien me sortit de mes songes,

Il est vrai que de t'avoir à la tête de cette entreprise est un atout non négligeable pour moi, mais ce n'est pas le plus important à mes yeux. Si je te donne la possibilité de te libérer de ton père, c'est aussi pour que tu puisses vivre à mes côtés libre de toute contrainte et d'un quelconque risque. Et je ne te cache pas que ton choix aura un intérêt dans ma décision future de faire de toi ma Servante.

Je regardais mon maître l'écoutant attentivement, il avait raison il y avait deux raisons pour lesquelles j'étais prête à tuer mon géniteur, être libre et mon avenir en tant que servante auprès de Maitre Guillemaud, je le voyais se déplacer vers mon père en continuant de parler,

Il est temps pour toi de choisir ma belle, et je ferai selon celui-ci. Tu tiens désormais entre tes mains le pouvoir de déterminer ton futur Shane. Subir ta vie d'antan ou choisir d'entrer de plein pied dans ta nouvelle vie à mes côtés.


Je regardais mon père, puis Julien et dans un regard déterminé je murmurai,

~Il va tout me céder et il sautera tout seul

Un sourire sadique se dessina sur mes lèvres, cette part de moi était enfouis depuis longtemps, à vrai dire jamais je ne l'avais découverte et la sensation qu'elle me procurait me rendait totalement ivre de pouvoir, je vins doucement près de mon père et de mon maitre et ordonnant pour la première fois à mon maître un acte qui allait changer ma vie,

~ Faites le s'asseoir au bureau les gardes vont rentrer et il dira tout pour que la totalité de ses capitaux me soit revenu et il sautera suite à l'entrée des gardes restez assis sur un des fauteuils, Maître je ne veux pas qu'il pense que vous l'avez hypnotisé

Arrange quelques objets tombé sur le sol dû au petit chahut des deux hommes de ma vie mon comportement était déterminé et froid, est-ce que mon maître allait me rejeter dû à mes nouveaux sentiments ? Ou à l'inverse allait-il aimer ça ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Ven 10 Aoû - 18:40


La main toujours sur le cou de l’humain, prêt à lui rompre la nuque si besoin mais pour l’heure je n’avais pas repris la parole et j’observai ma Pomme attentivement, les oreilles ouvertes à ses paroles à venir et ce que je vis me rendit fier de mon humaine. Etait-ce moi qui commençais à déteindre sur elle ou alors n’était-ce qu’une facette de sa personnalité, enfouie au fond d’elle ? Quoi qu’il en soit cette observation me fit émettre un sourire non dissimulé. Ceci me conforta dans le désir de faire d’elle ma Servante à l’avenir, et la suite n’en fut que plus savoureuse. Shane, mon humaine à l’apparence si fragile, se révélait une jeune femme des plus machiavélique. Je l’écoutai me donner ses instructions, comme si les rôles étaient inversés et que c’était elle qui commandait. Dans toute autre situation je l’aurai remis en place, mais ce soir il était au contraire important que ce soit elle qui dirige les opérations, du moins sur cette phase. Aussi desserrai-je mon emprise sur la nuque de son père et lui fis de nouveau face, plongeant mon regard dans le sien afin de réaffirmer l’hypnose sur l’homme, en le faisant s’asseoir sur son siège.

Tu feras donc ce que je t’ai dis Clarck. Tu vas dire à tes hommes d’entrer dans cette pièce en leur affirmant que la situation est réglée. Tu leur diras qu’après avoir discuté avec ta fille ici présente, tu as décidé de te racheter auprès d’elle et de lui céder la propriété pleine et entière de cette société ainsi que sa direction. Elle aura dès lors tout pouvoir et commandera à chacun des employés quel que soit leur statut dans l’entreprise. Ensuite tu t’excuseras auprès d’elle et tu sauteras par cette fenêtre après avoir ordonné à tes hommes d’obéir à ta fille. Bien entendu tu t’exprimeras comme à ton habitude, arrange toi pour être convaincant. Est-ce clair Clark ? lui dis-je d’un ton neutre, usant de tout mon pouvoir hypnotique.

Oui Maître. Dit alors l’humain d’une voix sans émotion. Il était telle une marionnette, se mouvant selon mes désirs sans conscience. Tandis que je pris place dans un fauteuil sur le côté de la pièce, je regardai Shane prendre place près du bureau son père alors que ce dernier reprit la parole.

Entrez messieurs, et rangez vos armes car tout danger est à présent écarté. Je vous présente ma fille Shane, et son ami. Ne vous inquiétez pas nous avons trouvé un accord, et j’ai compris qu’il n’était pas un ennemi. Je vous prends maintenant comme témoin car j’ai une nouvelle de taille à annoncer. Je viens de discuter avec ma fille ici présente et j’ai compris bon nombre de chose. Je n’ai pas été présent pour elle et il est temps pour moi de remédier à cela. C’est pourquoi j’annonce de manière officielle que je cède toutes mes parts de cette entreprise à Shane Clark ici présente. Elle est désormais votre supérieure, et vous n’obéirez qu’à elle. Shane a désormais tout pouvoir sur la société et chaque employé de la Clark's transport lui devra obéissance à partir de maintenant.

Ceci étant dit et officialisé devant témoins, il est temps pour moi de prendre ma retraite. Ne déshonorez pas cette entreprise, faites honneur au nom de Clark. Il fait un peu trop chaud non ?
Dit-il avant d’ouvrir la fenêtre et de sauter sous le regard horrifié des agents de sécurité, pour s’écraser plusieurs étages plus bas sur le sol, la boîte crânienne éventrée sous le choc de l’impact. Pour ma part je ne bougeai pas de mon fauteuil, observant Shane. Qu’allait-elle faire à présent ? Je la vis poser ses yeux sur moi et je décidai de lui répondre par un sourire discret qu’elle seule put apercevoir afin de lui montrer ma satisfaction quant à son comportement. Les agents de sécurité quant à eux, après s’être interrogés du regard, se tournèrent vers ma Pomme avant que celui qui semblait le chef de groupe ne s’adresse à elle, sans se préoccuper du cadavre de leur ancien patron. Intérieurement je souris du fait que ces hommes changeaient de patron ainsi, sans s'émouvoir du suicide du père de Shane. Et après ceux sont nous les vampires qui sommes des monstres, quelle blague.

Quels sont vos ordres Madame Clark ? Vous pouvez désormais compter sur nous car nous sommes à vos ordres.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Sam 25 Aoû - 19:23

Je regardais tantôt mon maître tantôt mon géniteur, je souriais haineusement et diaboliquement en regardant l'hypnose marcher je restais calme quand les gardes entrèrent, masquant mon sourire, laissant mon paternel parler,

Entrez messieurs, et rangez vos armes car tout danger est à présent écarté. Je vous présente ma fille Shane, et son ami. Ne vous inquiétez pas nous avons trouvé un accord, et j’ai compris qu’il n’était pas un ennemi. Je vous prends maintenant comme témoin car j’ai une nouvelle de taille à annoncer. Je viens de discuter avec ma fille ici présente et j’ai compris bon nombre de chose. Je n’ai pas été présent pour elle et il est temps pour moi de remédier à cela. C’est pourquoi j’annonce de manière officielle que je cède toutes mes parts de cette entreprise à Shane Clark ici présente. Elle est désormais votre supérieure, et vous n’obéirez qu’à elle. Shane a désormais tout pouvoir sur la société et chaque employé de la Clark's transport lui devra obéissance à partir de maintenant.

Ceci étant dit et officialisé devant témoins, il est temps pour moi de prendre ma retraite. Ne déshonorez pas cette entreprise, faites honneur au nom de Clark. Il fait un peu trop chaud non ?


Je vis alors, mon père, sauter dans le vide, souriant discrètement à mon maître, le garde en chef tourna son regard vers moi en parlant,

Quels sont vos ordres Madame Clark ? Vous pouvez désormais compter sur nous car nous sommes à vos ordres.

Je me levais allant m'installer désormais derrière mon bureau et je les regardais droit dans les yeux en leur déclarant d'une voix neutre,


~ Appelez la police et appelez mon assistante nous avons besoin de préparer un communiqué de presse les choses vont changer messieurs vous pouvez disposer

Les gardes sortirent du bureau et mon regard se posa directement sur mon maître, le regard joueur et un sourire taquin sur mes lèvres,

~ Maintenant qu'on est seul pouvons-nous boire à mon nouveau statut et à votre dévouée pomme, qui maintenant n'a plus de limite pour vous servir


Je restais assise, jouant du regard auprès de mon maître, je me redressais enlevant ma veste, susurrant doucement,

~ Et si vous veniez près de moi je suis sûr que vous avez les crocs

Je jouais érotiquement du regard, en regardant Julien glissant doucement une main dans mon fin chemisier en satin couleur ivoire, j'aimais la tension sexuelle qui naissait dans ce bureau sans âme, je n'attendais qu'une chose qu'il vienne et qu'on mette fin à cette soirée par un peu de plaisir, mais avait-il le temps pour cela et surtout l'envie...

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mar 28 Aoû - 14:22


Tandis que ma Pomme donnait ses instructions à ses employés comme si elle l’avait toujours fait, je l’observais en souriant. Je ne l’aurais pas pensé capable d’assumer le suicide de son père de la sorte si j’avais imaginé cette soirée lorsque j’avais débuté ce jeu avec elle il y a de cela quelques années à présent. Depuis que je l’avais fait mienne elle évoluait dans le bon sens et à mon goût, s’inscrivant un peu plus chaque jour dans son rôle de Pomme de sang telle que je la voulais. Si Krystel me donnait son accord pour que Cora forme la forme à son nouveau statut, je lui en ferai aussi subir une autre mais avec Angela cette fois-ci. Car en plus de savoir comment se tenir et assurer son rôle, je voulais qu’elle soit en mesure de se défendre, quitte à tuer pour cela. Mais pour l’heure j’avais faim, de son sang et de son corps, et j’eu la confirmation que c’était réciproque lorsque je croisai son regard, chargé de désir et d’envie. J’aimais la voir s’offrir à moi, s’abandonnant totalement à moi, mais dans le même temps à jouer de son pouvoir de séduction. Et c’est de cette tension sexuelle latente entre nous qui me donnait plus encore soif d’elle.

Il est vrai que j’ai soif ma belle, mais souhaites-tu me nourrir ce soir ? dis-je en affichant un sourire joueur.

Je m’avançai près d’elle, prenant mon temps afin de susciter davantage encore le désir en elle. Je voulais qu’elle meurt de désir pour moi si je puis dire, aussi frôlais-je ses lèvres de ma bouche sans vraiment y déposer de baiser. Dans le même temps j’ôtai sa main de son chemisier pour effleurer de mes doigts sa peau avant de faire glisser le vêtement satiné qui chût au sol. Tandis que je déposai quelques baisers de-ci de-là au creux de ses épaules et de son cou, je voyais ses veines battre au rythme de son cœur sous sa peau si douce. J’entendais les battements de son organe qui propulsait son sang à travers son corps. Passant ma main dans son dos je lui dégrafai son soutien-gorge le laissant tomber au sol lui aussi puis caressait son sein de mes doigts avec douceur, la sentant vibrer à demie nue devant moi, son excitation augmentant sous mes caresses.


Je suis fière de toi Shane, de ce que tu as accompli ce soir, susurrai-je avant de déposer un baiser près de sa bouche, continue ainsi et je ferai très prochainement de toi ma Servante. Si cela te convient bien entendu. Dis-je en esquissant un léger sourire avant de planter mes crocs dans son cou pour boire de son sang. Son sang était un tel délice qu’il fut difficile pour moi de me stopper et de me défaire de son cou. Tout en l’embrassant je la serrai contre moi et caressait ses formes par-dessus les vêtements qu’il lui restait encore sur le corps, voulant la laisser jouer un peu elle aussi.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Dim 9 Sep - 6:05

Je voyais mon maître s'approcher lentement de moi sa voix était une mélodie, je n'étais pas sous hypnose et pourtant mon comportement était si différent de ce qu'il était il y a quelques mois. J'écoutais Julien parler ma respiration était déjà bien rapide, mon désir pour lui était constant et d'ailleurs je devrais poser cette question à mon maître, mais à l'heure actuel nos occupations étaient autres.

Il est vrai que j’ai soif ma belle, mais souhaites-tu me nourrir ce soir ?


Je le voyais sourire, tout aussi joueur que moi sentir sa présence près de moi avait un don de m'exciter au plus haut point. Je sentais ses lèvres frôler les miennes je fermais instinctivement mes yeux inspirant de plaisir, il avait le dons de me rendre totalement dingue. Je le sentis retirer ma main de mon chemisier, puis après un frisson sentir ses doigts caresser ma peau velouté et si chaude cela m'arracha presque un gémissement. Puis je sentis mon habit de satin choir au sol, je sentais la fraicheur de la nuit s'engouffrer dans le bureau. Je laissais ma tête partir en arrière profitant de tout ce que mon maître m'apportait, j'étais avide de sensation, avide de plaisir -autant charnel que mental-.
Après être à demi-nue devant lui, je sentis ses lèvres se déposer sur mes épaules au hasard de ses envies, de ses pulsions. D'un doigter agile et expert il dégrafa mon soutien-gorge, laissant le haut de mon ensemble de lingerie Chanel rejoindre son homologue satiné mon excitation se faisait plus intense, le laissant me caresser j'entendis de nouveau sa voix retentir,


Je suis fière de toi Shane, de ce que tu as accompli ce soir,


Sa voix, son susurrement, son souffle, me fit me cambrer un petit peu, le savoir si fière me donnait encore plus envie d'aller loin, de lui prouver que je pouvais tout aussi être humain et ne plus posséder d'humanité en moi. Il glissa ses lèvres près de ma bouche, mon réflexe fut de bouger mes lèvres, attendant un baiser comme seul lui savait me donner, mais au lieu de ça il continua de parler,

continue ainsi et je ferai très prochainement de toi ma Servante. Si cela te convient bien entendu.

J'ouvris mes yeux, entendre ce mot ''servante'', me faisait littéralement rêver, je me damnerais pour être sienne, à lui et ressentir ce qu'il ressent être sûr qu'il ressente ce que je ressens, mais je fis vite sortit de mes rêveries. D'un coup, toujours aussi douloureux il planta ses crocs dans mon cou, je laissa un couinement sortir de mes lèvres, la première fois cette douleur était insoutenable maintenant elle me surprenait à m'exciter, un côté un peu sado-masochiste qui rendait mes faits et geste durant nos plaisirs plus excitant encore, que cela soit pour lui ou pour moi. Je sentais que se défaire de son breuvage fut difficile, cela me rassurait cela voulait dire qu'il trouvait mon sang à son goût, puis une fois eut-il repris sa raison et qu'il ôta ses crocs de mon cou, il vint me donner un baiser dont seul lui avait le secret. Laissant ses mains se balader sur mon corps je me surprenais à rendre les choses plus érotique encore, me redressant sans pour autant quitter ses lèvres, pressant mon corps contre le sien, je dirigeais mes mains sur son veston lui déboutonnant et lui enlevant lentement, une fois le veston à terre je déboutonnais sa chemise tout en murmurant entre le baiser,

~Je suis heureuse de vous rendre fière maître

Je donnais un coup de langue sur la commissure de ses lèvres venant gouter mon sang, je me surpris à aimer l'arrière goût de mon fluide vitale, tout en dénudant son torse je murmurais plus suavement,

~Je continuerais maître je vous rendrez le maître le plus fière je vous le jure

Je glissais la chemise sur ses épaules le laissant l'ôter entièrement, l'appel de son torse ne pouvait attendre, déposant lentement mes lèvres sur ses muscles je levais les yeux sur son visage. Voir le plaisir que je pouvais lui procurer me rendait encore plus dévergondée. Je mordillais sa peau, laissant ma langue apaiser par la suite la morsure, laissant mes mains maintenant gagner sa ceinture, ma secrétaire entra sans même frapper, je fermais les yeux d'exaspération, mais continuant à embrasser le torse de mon vampire je m'adressais à elle,

~ La prochaine fois que vous rentrez sans frapper je vous jure que je vous fait envoyer au chargement des camions suis-je clair?!

J'étais froide et très hautaine, étant caché pour le corps imposant de mon maître, la secrétaire n'avait ni vu sur mon corps ni vu sur les fabuleux abdos de mon vampire, je décidais donc de lui faire signe de repartir et de surtout ne pas me déranger pendant la prochaine demie heure. Mon regard se posa sur le torse de mon maitre,

~ Pardonnez ce contre temps je crois que les humains de cette entreprise on encore beaucoup à apprendre


Je déboutonnais avec une agilité sans nom son pantalon, le laissant glisser le long de ses jambes, mon sourire, lui se fit directement plus coquin allait-il apprécier la suite?...

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mar 18 Sep - 15:32


Comme je le présentais, l’annonce de ma part qu’elle me rendait fière et que j’avais en tête de faire d’elle ma servante ne laissait pas Shane indifférente. Il était clair qu’elle en mourrait d’envie et qu’elle abandonnait peu à peu son humanité pour devenir pleinement mienne. Mais elle n’était qu’à l’aube de sa nouvelle existence et j’allais la pousser plus loin encore. Je choisi de patienter un peu encore pour reprendre la parole, la laissant jouer à son tour et commencer à déposer des baisers sur ma peau, tout en exprimant ses désirs similaires à mes attentes. Nous fûmes dérangés un instant par la secrétaire qui servait encore son père il y a peu, mais sans mettre fin à notre jeu sensuel ma Pomme la congédia sans douceur. Ceci eut pour effet de me faire sourire plus encore. J’étais agréablement surpris par cette évolution de mon humaine. Néanmoins je gardais dans un coin de mon esprit le fait que je m’étais découvert chez moi un changement curieux car inattendu.

En effet au gré du temps je m’attachais davantage à Shane, ne la considérant plus que comme mon jouet mais bien comme ma Pomme de sang. Si cela ne représenterait rien d’important pour certains, il s’agit me concernant d’un événement non négligeable. Etais-je en train de m’adoucir et d’apprécier les humains ? Oh non, bien au contraire. Car en y réfléchissant plus j’appréciais Shane, plus mon mépris envers son espèce grandissait. Etais-je en train de m’attacher à elle comme un humain à son animal domestique ? Peut-être, en tout cas il s’agissait là d’une idée plus réaliste. De l’amour ? D’une certaine manière oui, mais simplement d’un vampire pour sa pomme. Le léger son de la chute de mon pantalon sur le sol du bureau me tira de ma réflexion, et mon regard croisa son sourire coquin.

Je lui répondis en souriant et déposai un baiser sur ses lèvres si savoureuses que je perçai légèrement de mes crocs, en y récoltant quelques gouttes de son sang. Ce regard était la promesse d’un moment passionné à venir, de sexe et de sang. Nous n’étions plus qu’en sous-vêtements elle et moi, sans son soutien-gorge néanmoins et nos corps étaient collés l’un à l’autre tandis que nous nous embrassions. Tandis que ses mains caressaient mon corps, les miennes déchirèrent le tissu qui couvrait encore son sexe, frôlant ce dernier de mes doigts sans pour autant y pénétrer, puis je la soulevai sans mal et l’allongeai sur le bureau tout en couvrant sa peau de baiser, et prélevant encore un peu de son sang de-ci de-là. Je plongeai ensuite mon visage entre ses cuisses pour répondre à son désir par ma bouche et ma langue, sentant onduler son corps de plaisir. Glissant mes doigts dans son intimité, je mordis sa cuisse en dessous du pli de l’aine et bu encore de son sang sans cesser mes caresses. Puis je décidai de la relever, la laissant toujours assise sur le bureau puis l’embrassai langoureusement avant de m’adresser à elle sans me détacher d’elle.


D’ici quelques temps je vais te faire rencontrer quelqu’un qui t’aidera à approfondir ton apprentissage de Pomme de sang, afin que tu continue à me rendre fière ma belle. Je veux que chacun soit admiratif devant toi, et même craintif car tu es mienne Shane. Et je souhaite te faire passer une épreuve prochainement, si tu acceptes bien entendu. Néanmoins je ne te cache pas que ce sera difficile, mais j'ai foi en toi et je sais que tu ne me décevras pas. Car tu seras bientôt ma Servante. Dis-je avant de l’embrasser à nouveau et de caresser de nouveau son intimité.

Cette nouvelle épreuve à venir ne serait pas forcément aisée pour ma Pomme, néanmoins je l’estimais nécessaire. Pour cela je devais la préparer un peu à ce nouveau rite de passage car je voulais faire d’elle une Pomme assumée, forte et crainte parmi les humains qui travaillaient au sein de notre espèce. La prochaine étape donc, serait de la pousser à tuer un de ses semblables, de ses propres mains, et d’arriver au point où cela ne lui sera guère plus gênant qu’écraser un cafard. Supporterait-elle cette épreuve ? Je l’ignorais pour le moment mais je ne tarderai pas à le savoir, d’autant que cela ne serait que la continuité de ce qu’elle avait accompli ce soir en décidant de la mort de son père, non sans y trouver un certain plaisir macabre à ce que j’avais pu deviner.


HRp :
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Dim 18 Nov - 20:18

Shane aimait sentir les morsures de son maître, laissant à chaque fois de petits couinements sortir de ses lèvres, elle aimait se faire mordre la douleur qu'elle ressentait, la sensation de perdre peu à peu son humanité. Elle avait l'impression qu'à chaque fois que Julien aspirait son fluide vital elle perdait son humanité sa compassion.
La brune se redressa d'un coup sentant les crocs du maître Guillemaud dans le pli de son aine, mais aucuns couinements sortis de ses lèvres. Elle laissa sa bouche grande ouverte, submergée par la douleur qui lui donnait tant de plaisir. La jeune dirigeante de Clark's transport sentit lentement que son maître satisfaisait son plaisir, sentant ses lèvres sur son intimité elle gémit en glissant une main dans la chevelure du vampire ondulant son corps sous les sensations de pur extase que ressentait la pomme.
Shane sentit son maître la redresser venant sceller ses lèvres à celle de l'humaine, caressant la nuque du vampire prolongeant ce baiser y mettant de la passion, de l'envie mais Julien met fin au baiser et parla doucement,


D’ici quelques temps je vais te faire rencontrer quelqu’un qui t’aidera à approfondir ton apprentissage de Pomme de sang, afin que tu continue à me rendre fière ma belle. Je veux que chacun soit admiratif devant toi, et même craintif car tu es mienne Shane. Et je souhaite te faire passer une épreuve prochainement, si tu acceptes bien entendu. Néanmoins je ne te cache pas que ce sera difficile, mais j'ai foi en toi et je sais que tu ne me décevras pas. Car tu seras bientôt ma Servante.

Julien ré embrassa la jeune pomme, mais cette dernière posa doucement une main sur le torse du vampire, venant déclarer à son tour,

« Julien ... je suis d'accord pour rencontrer cette personne qui m'aidera à approfondir mon apprentissage et j'accepte cette épreuve, qu'importe que ça soit dure, violent ou autre, je veux être ta fierté et bientôt oui bientôt on sera encore plus liée toi et moi »

Après cette déclaration la future servante du maître Guillemaud s'empara des lèvres de ce dernier l'embrassant avec fougue et glissant une main joueuse sur la virilité du vampire le caressant lascivement restant assise sur le bureau, elle voulait que ce moment devienne sensuelle, passionné et ses caresses se faisaient donc en conséquence.
Shane était prête à tout, pour devenir la servante de Julien, elle allait lui montrer. À cet instant rien ne lui faisait peur, car elle n'était pas en condition, mais ce qui est sûr c'est qu'elle ferait n'importe quoi pour rendre le Maître Vampire fière et admiratif de sa personne et elle allait bien entendu essayer de lui faire ressentir cela au moment de cette épreuve.


HRP:
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Lun 26 Nov - 1:02


Les paroles de Shane me satisfirent car elle énonçait être prête à passer mon épreuve quelle qu’en soit sa nature. Il s’agissait là d’une bonne chose qui montrait bien que ma Pomme avait soif de reconnaissance de ma part. Oui nous serons davantage liés elle et moi, bien que cela représente un risque et une faiblesse face à mes ennemis. J’allais devoir assurer la protection de Shane face à ceux qui pourraient vouloir s’attaquer à moi par son biais, aussi avais-je d’ors et déjà chargé Angela d’assurer la sécurité de ma future Servante, avant la mienne même. Cela me fit repenser brièvement que je devais m’entretenir avec elle des avancées de mes plans quant à ma traque aux dissidents, du moins de ce que j’estimais nécessaire de la mettre au fait. Car comme à chacun de mes pions, je ne dévoilais qu’une partie de mes objectifs afin qu’aucun ne puisse comprendre dans sa totalité mon plan réel, c’est en tout cas ce que j’espérais.

Alors que mon humaine jouait de sa main avec mon sexe, me prodiguant de nombreuses caresses aussi excitantes que frustrantes tant j’avais envie de la prendre sur le champ. Shane savait comment faire monter le désir en moins et j’adorais son côté joueuse des plus coquines. Pendant ce temps je laissai moi aussi courir mes mains à la rencontre de ses courbes, en glissant une au creux de ses reins, l’autre sur le galbe d’un sein tout en mordant sa lèvre afin de goûter une nouvelle fois son sang avant de l’embrasser à nouveau. Lorsque le désir en moi atteignit son paroxysme, j’ôtai sa main de mon organe pour la soulever et la serrer contre moi tout en m’insinuant en elle doucement pour ensuite débuter quelques mouvements de bassin, modifiant le rythme de ceux-ci au gré de ses gémissements.

C’est après quelques instants qu’une sonnerie significative de mon smartphone vint légèrement déranger notre étreinte passionnée sans y mettre fin pour autant. Significative car c’était celle que j’avais attribué à Krystel et Augustus, histoire d’identifier leurs appels ou messages dans l’instant. Si j’ignorai lequel d’entre eux me contactaient, j’avais déjà une idée de l’identité de l’auteur. Quel qu’il soit en définitive, je ne pouvais attendre pour regarder ce que voulait l’un de mes Maîtres. Shane toujours contre moi, nos sexes encore soudés, je ramassais mon pantalon au sol et en sortis mon téléphone pour voir que j’avais reçu un message de Krystel, affichant un air contrarié. Avait-elle accepté ma demande ou au contraire avais-je commis un impair ?


Krystel Raybrandt a écrit:
    VOUS VENEZ DE RECEVOIR UN SMS. 03 NOVEMBRE 2010
    CORRESPONDANT : SA MAJESTÉ

    Comment oses-tu me déranger pour pareilles sottises? Dois-je te rappeler la place qui est la tienne? Penses-tu réellement que mes gens sont à ta disposition et là pour former les tiens? De quel droit penses-tu pouvoir me parler de mon humain et fidèle serviteur? Et enfin t'ais-je demandé de mener une enquête et envoyer tes sbires à la recherche de William? Je ne tolère point ce genre d'initiative non consentie avec ma personne ni avec notre roi à tous.

    Ne me déçois plus et ne sort plus des chemins qui sont les tiens. Je serai moins clémente la prochaine fois. Nous n'avons fait une faveur, ne vient pas à la gâcher.

Et bien finalement il semblerait que j’avais commis une bévue, ou du moins que mes intentions aient été mal interprétées. J’aurai dû davantage réfléchir et deviner que ma demande allait paraître outrecuidante aussi devrai-je m’en excuser auprès de ma Reine. Mais ce qui me surprit le plus fut la partie concernant William. Qu’elle soit au courant du fait que j’usai de mes pions pour retrouver mon ancien ami n’était pas surprenant, l’inverse l’aurait été en réalité. Néanmoins ce qui me le parut davantage fut qu’elle semblait ne pas voir quels étaient mes objectifs derrière ces recherches. Il me faudrait donc implorer une entrevue afin de les lui exposer, ainsi elle comprendrait que mes actions n’avaient d’autre but que de les servir elle et Augustus. Je n’avais pas dénoncé mon meilleur ami pour les trahir à mon tour, il me fallait donc les assurer à nouveau de ma loyauté sans faille à leur égard.

Lorsque je laissai choir mon smartphone sur mon pantalon et reposai mon regard sur ma Pomme, je vis son regard inquiet et pris la parole pour la mettre plus ou moins au fait.


Il s’agissait de la Reine ma belle, je lui ai fait une requête qu’elle a refusé. Rien de grave rassure toi, toutefois la personne que je souhaitais te faire rencontrer pour parfaire ton apprentissage n’est plus disponible pour le moment aussi je devrais trouver quelqu’un d’autre. Mais ne t’inquiète pas cela ne change rien à l’épreuve que je te prépare ni au fait que je souhaite faire de toi ma Servante.

Si j’avais souhaité que Shane rencontre Cora afin que cette dernière puisse lui faire partager son expérience auprès de Krystel, je devais à présent modifier ce souhait. La Reine avait refusé tout comme le fait de m’autoriser à rencontrer son humain. J’avais espéré qu’il puisse initier Shane à l’utilisation des armes à feu mais pour l’heure cela aussi m’avait été refusé. Peut-être pourrais-je demander ce service à Leslie ? A voir. Puis comme pour oublier ce léger désappointement, je poursuivis mes caresses sur la peau douce de mon humaine, voulant la faire jouir avant de chercher à avoir un orgasme moi-même, question de savoir-vivre. J'avais vu l'heure sur mon téléphone et je me devais de ne pas tarder à la laisser pour la soirée, néanmoins je souhaitais lui proposer de loger chez moi de manière définitive, comme une nouvelle avancée dans le lien qui nous unissait elle et moi.

Que dirais-tu de poser tes valises dans ma demeure de Glasgow ma belle? Je crois que je ne peux plus me passer de toi à présent et j'aimerai que tu vives avec moi. Lui dis-je en esquissant un léger sourire avant de déposer un baiser sur ses lèvres.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Ven 1 Fév - 18:36

L'ambiance électriquement sensuelle et surtout sexuelle qui demeurait dans le bureau fut interrompue par une sonnerie, la frustration venait se joindre à toutes les émotions déjà présentes dans un grognement de contestation Shane câlinais le torse de son maître signe que son envie ne pouvait attendre, mais voyant le regard du maître elle continua ses caresses cette fois pour le détendre à son visage il n'y avait pas de bonnes nouvelles, peu à peu l'inquiétude guetta la jeune Clark.

Il s’agissait de la Reine ma belle, je lui ai fait une requête qu’elle a refusé. Rien de grave rassure toi, toutefois la personne que je souhaitais te faire rencontrer pour parfaire ton apprentissage n’est plus disponible pour le moment aussi je devrais trouver quelqu’un d’autre. Mais ne t’inquiète pas cela ne change rien à l’épreuve que je te prépare ni au fait que je souhaite faire de toi ma Servante.


Shane arrangea ses cheveux d'un seul côté glissant une de ses mains sur la nuque du vampire effleurant chastement leurs lèvres.


« Oh je vois, mais je m'inquiète quand même pas de répercussion sur toi j'espère je ne veux pas me retrouver un jour seule sans toi sans rien savoir »

Shane frémissait sentant les caresse de son maitre, au fond elle vivait les moments les plus intenses de sa vie depuis qu'elle était avec Julien. Elle sentait le vampire se reconcentrer sur leur ébats, ce qui lui donna un sourire satisfaite leur corps si proche ne réclamant que celui de l'autre. La respiration plus rapide, le coeur battant tout aussi rapidement en sentant les lèvres de son amant elle savourait toutes les attentions et tous les gestes du maître, mais au moment où Shane voulu prendre possession des lèvres du vampire celui-ci fit une demande qui retourna la jeune humaine.


Que dirais-tu de poser tes valises dans ma demeure de Glasgow ma belle? Je crois que je ne peux plus me passer de toi à présent et j'aimerai que tu vives avec moi.

Julien vint doucement embrasser les lèvres de l'humaine, elle recula son visage et fronça les sourcils ne comprenant pas trop si cette demande était par pure possession d'elle ou par envie, elle devait le savoir,

« Pourquoi ? Pour qui ? Et surtout quand ? »

Sa réponse ressemblait plutôt à un interrogatoire plutôt qu'à une réponse nette, mais elle se devait de savoir ce que Julien voulait vraiment à l'heure actuel, mais ne voulant pas détruire ce moment intime, elle glissa une main sur les abdos caressant bien la peau du vampire.

« Met-toi à ma place juste deux minutes ... au fond de moi mon être mon subconscient me dit oui vas-y tu lui appartiens, mais il y a une part qui dit non par peur de t'exposer et que tu sois en danger »

Shane plongea son regard dans celui de Julien cherchant à capter le moindre sentiment du vampire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Sam 2 Fév - 12:17


Toujours en elle j’écoutais les paroles de ma Pomme en affichant un léger sourire. J’aimais son caractère si particulier qui faisait que malgré notre lien elle n’était pas d’une soumission molle mais savait s’affirmer sans pour autant oublier sa place. Peut-être était-ce cela qui était à l’origine de mon attachement si neuf chez moi pour une humaine. Pour la première fois je ressentais d’autres sentiments que le simple appétit, le simple désir et cela me troublait lorsque j’étais seul. Pour l’heure je poursuivis mes caresses alors qu’elle avait plongé son regard dans le mien, attendant ma réponse.

Pour plusieurs raisons ma belle. Pour t’avoir à mes côtés, par égoïsme, pour te protéger, pour t’élever au rang que tu mérites, parce que je souhaite t’élever au rang de ma première et seule servante. Dis-je pour répondre à sa première question, déposant un baiser sur ses lèvres avant de poursuivre et de répondre aux deux derniers points dans le même temps. Pour nous Shane. Tu es ma Pomme, bientôt ma servante, et ta place est à mes côtés, même si cela te paraît trop possessif mais c’est nouveau pour moi aussi ma belle.

Je laissais mes doigts courir sur sa peau tandis qu’elle reprit la parole pour me faire part de ses inquiétudes. L’espace d’un instant je m’interrogeai silencieusement concernant celles-ci, pourraient-elles un jour l’amener à commettre un impair par souci de ma sécurité ? Si tel était le cas alors nul doute que mes ennemis quels qu’ils soient plongeront dans cette faille un jour ou l’autre. Il me fallait pallier à cela au plus vite, d’autant plus que je souhaitais pouvoir la confronter à ceux-ci sans qu’elle ne puisse représenter un danger quelconque pour mes Maîtres.

Tes craintes sont touchantes ma douce et je peux les comprendre, néanmoins il te faut les dépasser où nos ennemis en tireront parti. J’ai besoin que tu ais confiance en moi, ma sécurité n’est pas en danger mais sache ceci : un jour il se peut que l’on cherche à te manipuler en te faisant croire que je suis en danger. Tu ne devras en aucun céder à un quelconque chantage aussi douloureux soit-il, c’est très important Shane. Je dois être certain que tu ne cèderas pas afin de pouvoir reprendre la main si je venais à être en mauvaise position. Penses-tu en être capable ma belle ?

Je passais une main sur son fessier pour la rapprocher de moi, collant nos corps l’un contre l’autre, m’enfonçant encore en elle. Je portai le pouce de mon autre main à mes lèvres et m’en piquai la peau de mes crocs avant de poser celui-ci sur la lèvre inférieur de ma Pomme, dessinant un trait de mon sang.

Je suis conscients que ma demande peut te paraître difficile mais j’ai besoin que tu sois forte en toute occasion Shane, tel est le prix à servir nos Maîtres. Nous ne devons jamais représenter un danger pour eux, en aucune manière. Si jamais nos ennemis en viennent à t’enlever dans le but de faire pression sur moi, je mettrais tout en œuvre pour te libérer mais je ne pourrais trahir Augustus et Krystel, et tu dois être capable d’agir de même. Ne les trahis jamais, ni eux ni moi, même si ma vie en dépend. Quoi qu’il en soit ne crains pas pour ma sécurité Shane, ta seule crainte doit être le courroux de nos souverains si jamais l’on faillit à notre devoir envers eux. Comprends-tu cela ma Pomme ?

Hrp :
Spoiler:
 


Dernière édition par Julien Guillemaud le Mar 19 Fév - 15:27, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Dim 17 Fév - 19:45

Shane fermait les yeux venant doucement humidifier ses lèvres sentir son maître en elle la rendait totalement docile, mais à la fois totalement sauvage en griffa lentement le torse de son vampire sans pour autant lui faire mal. Elle écouta sagement, mais impatiente ce que ce dernier avait à rétorquer après toutes ses questions,

Pour plusieurs raisons ma belle. Pour t’avoir à mes côtés, par égoïsme, pour te protéger, pour t’élever au rang que tu mérites, parce que je souhaite t’élever au rang de ma première et seule servante.

Puis il déposa un doux baiser sur les lèvres de la brune, et par réflexe Shane ferma ses yeux laissant la voix de son maître prendre possession de toutes ses pensées,

Pour nous Shane. Tu es ma Pomme, bientôt ma servante, et ta place est à mes côtés, même si cela te paraît trop possessif mais c’est nouveau pour moi aussi ma belle.

L’inquiétude de la jeune dirigeante de la Clark’s Transport se faisait sentir malgré les caresses Shane sentait que le vampire s’interrogeait intérieurement puis il ajouta,

Tes craintes sont touchantes ma douce et je peux les comprendre, néanmoins il te faut les dépasser où nos ennemis en tireront parti. J’ai besoin que tu ais confiance en moi, ma sécurité n’est pas en danger mais sache ceci : un jour il se peut que l’on cherche à te manipuler en te faisant croire que je suis en danger. Tu ne devras en aucun céder à un quelconque chantage aussi douloureux soit-il, c’est très important Shane. Je dois être certain que tu ne cèderas pas afin de pouvoir reprendre la main si je venais à être en mauvaise position. Penses-tu en être capable ma belle ?

Shane remonta ses mains sur la nuque du vampire assimilant tous ce qu’il venait de lui dire, elle hocha la tête en disant,

« Oui j’en suis capable… enfin je crois »

La brune sentit brusquement que son maître rapprocha leurs corps en couina de plaisir le sentant bien en elle puis ses yeux se porta sur sa main qu'il dirigea vers ses lèvres, il allait lui donner une infime partit de lui, une fois le sang de l'immortel déposé sur les lèvres de la jeune pomme ce dernier continua de parler.

Je suis conscients que ma demande peut te paraître difficile mais j’ai besoin que tu sois forte en toute occasion Shane, tel est le prix à servir nos Maîtres. Nous ne devons jamais représenter un danger pour eux, en aucune manière. Si jamais nos ennemis en viennent à t’enlever dans le but de faire pression sur moi, je mettrais tout en œuvre pour te libérer mais je ne pourrais trahir Augustus et Krystel, et tu dois être capable d’agir de même. Ne les trahis jamais, ni eux ni moi, même si ma vie en dépend. Quoi qu’il en soit ne crains pas pour ma sécurité Shane, ta seule crainte doit être le courroux de nos souverains si jamais l’on faillit à notre devoir envers eux. Comprends-tu cela ma Pomme ?

Shane glissa le bout de sa langue sur le sang de Julien fermant les yeux laissant le fluide rouge envahir le corps entier de la jeune Clark. D'un coup elle ouvra les yeux, elle vit des étoiles partout, une hallucination agréable dû au sang de son vampire. Elle bougea doucement son bassin agrippant son bras autour du cou de son maître murmurant doucement,


« Je comprends Julien ne t'en fais pas »


Soudainement la jeune pomme se surprise à penser à la première fois entre le vampire et elle, ses pensées sexuelles commençait à la rendre excitée bien plus que tout ce qu'elle avait pu connaitre. Croisant ses fines jambes autour du bassin de son partenaire elle se rallongea sur le bureau voulant assouvir tous les fantasmes qui lui venaient en tête, elle murmura en souriant en coin,

« Dieu merci pour ce cadeau je sens que je ne vais jamais oublier ce câlin»
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mar 19 Fév - 16:41


Sa réponse fut brève mais pour autant sincère, je le savais. Shane avait un effet particulier sur moi, elle me faisait évoluer peu à peu ; elle était responsable d’un changement subtil mais brutal chez moi. J’éprouvais pour elle non plus la simple possession d’une humaine comme c’était le cas lorsque je satisfaisais mes appétits sur une femme mais bien un certain amour si tel était le terme adéquat. Bien que différent de celui que je pourrais éprouver pour une de mes semblables, je l’aimais à n’en pas douter. Elle était ma Pomme et m’appartenait, et je la défendrai au péril de ma vie. Cependant comme je venais de lui expliquer je ne pourrai trahir mes Maîtres même pour sauver son existence. Telle était la limite à mon amour pour elle, limite que personne ne pourrait me pousser à franchir, quelle qu’en soit la manière, pas même elle. Si j’éprouvais ce sentiment nouveau pour moi à son égard, ce n’était pas pour autant que le reste de ma personnalité avait changé. Je n’avais toujours qu’une absence totale de considération autre qu’alimentaire et manipulatrice à l’égard de l’Humanité et je traquerai et exécuterai l’ensemble des ennemis d’Augustus et Krystel, qu’il s’agisse aussi bien de vampires dissidents, d’humains ou tout autre menace. Si mon sentiment à l’égard de Shane, passé du simple désir de jouer avec une humaine à l’amour d’un vampire pour sa Pomme, le reste demeurait immuable. J’étais toujours Julien Guillemaud, le plus loyale des serviteurs du Roi et de la Reine des vampires.

Voici ce que je penserai et ressentirai au gré des jours à venir, mais cela je l’ignorai encore à ce jour. Pour l’heure elle n’était que ma Pomme, que je voulais posséder par égoïsme et par jeu. Cette soirée aura été la première preuve de son attachement à moi et de sa détermination à me servir fidèlement mais surtout qu’elle percevait toutes les implications de sa nouvelle vie. Peut-être que j’allai véritablement faire d’elle ma servante en fin de compte…

M’encerclant le bassin de ses jambes si douces, Shane était à présent allongé sur son nouveau bureau de jeune PDG de l’entreprise familiale, mon sexe toujours fiché en elle et s’adressa à moi dans un murmure. Ses paroles me firent sourire, non pas par moquerie mais parce que l’ensemble de nos câlins, pour reprendre le terme qu’elle avait employé, était pour moi source de plaisir et de jeu avec elle. Cependant elle n’avait pas encore répondu à ma requête aussi repris-je la parole dans ce but.


Mais j’y compte bien ma belle, lui dis-je en souriant tout en laissant mes mains courir sur sa peau tout en donnant de sensuels coups de rein.Mon appartement est déjà prêt à t’accueillir Shane, il me tarde de le voir aiguillé de ta présence, toi qui sera très prochainement non plus ma Pomme mais ma Servante.

Tout en lui parlant je desserrai l’étreinte de ses jambes d’autour de mon bassin pour les relever tout en les serrant l’une contre l’autre afin de pouvoir lui prodiguer de plus fortes sensations au rythme de mes mouvements de bassin. Je voulais l’amener à jouir avant de devoir la quitter pour ce soir, aussi m’employai-je à lui prodiguer les caresses qu’elle appréciait le plus avant de jouir à mon tour puis de mettre fin à nos ébats.

Concluant ceux-ci en la prenant dans mes bras puis en l’embrassant, je commençai à me rhabiller après quelques minutes à profiter de la chaleur de son corps contre ma peau, debout au milieu de la pièce aussi nus l’un que l’autre. Toutefois avant de partir je devais encore lui apporter quelques précisions quant à ce que j’attendais d’elle.


Tu es à présent à la tête de cette entreprise ma belle. SI aux yeux des miens tu es d’ors et déjà ma Pomme, ton statut de PDG sera ton image vis-à-vis de tes congénères. Applique-toi à bien l’entretenir, gère cette société au mieux afin de la rendre florissante. Bien entendu si tu as besoin d’aide n’hésite pas à m’en parler. Comme nous avons pu le voir, la sécurité des lieux a été pensée autant pour gérer des humains que des vampires, ceci est une bonne chose et doit demeurer. Je fis une brève pause avant de reprendre.

Je suis fier de ce que tu as accomplis ce soir Shane, tu es digne d’être ma Servante. dis-je en déposant un baiser sur ses lèvres puis de quitter les lieux quelques minutes après. Shane allait être une Pomme des plus efficaces et des plus fidèles, néanmoins je me surpris à ressentir pour elle le début d’un sentiment étranger jusqu’alors, serais-ce de l’attachement ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   Mer 20 Fév - 18:26

Shane posa son regard remplit de plaisir dans celui de son maître ses coups de reins faisant tressauter son corps, sous les gémissements de la brune et les soupires des deux amants le vampire réitère sa demande,

Mon appartement est déjà prêt à t’accueillir Shane, il me tarde de le voir aiguillé de ta présence, toi qui sera très prochainement non plus ma Pomme mais ma Servante.

Ne pouvant répondre trop proche de jouir, la jeune PDG ne put ouvrir la bouche pour parler, ne laissant sortir qu'un long gémissement érotique. Shane laissa Julien prendre les devants et la positionner au mieux pour le plaisir des deux amants, mais avant tout pour le plaisir de la jeune pomme. Aimant les caresses de son maître, la pomme jouit atteignant un orgasme ultime. Se cambrant le plus possible sur son bureau, Shane sourit satisfaite et le souffle court murmurant,

« Oui je viens »

La brune souriait niaisement laissant son regard se porter sur son amant, ce dernier la prit dans ses bras ce qu'elle savoura caressant les bras du vampire, mais cela ne dura pas. Le maître vampire s'éloigna et se rhabilla, mais il s'approcha doucement de Shane ajoutant en plus de sa demande,

Tu es à présent à la tête de cette entreprise ma belle. SI aux yeux des miens tu es d’ors et déjà ma Pomme, ton statut de PDG sera ton image vis-à-vis de tes congénères. Applique-toi à bien l’entretenir, gère cette société au mieux afin de la rendre florissante. Bien entendu si tu as besoin d’aide n’hésite pas à m’en parler. Comme nous avons pu le voir, la sécurité des lieux a été pensée autant pour gérer des humains que des vampires, ceci est une bonne chose et doit demeurer.

Shane ne put parler, assimilant tout ce qu'il disait en hochant positivement la tête, elle caressa doucement la joue du vampire avant qu'il termine ce qu'il avait à dire,

Je suis fier de ce que tu as accomplis ce soir Shane, tu es digne d'être ma Servante.

La PDG se redressa et murmura doucement restant assise nue sur son bureau croisant doucement les jambes.

« Je suis fière d'être ce que m'aide à devenir Julien »

Shane regardait le vampire, elle commençait à l'aimer. Un amour qui, elle le sait, aura des limites pour son maître, mais pour le moment la brune referma les yeux préférant l'insouciance à l'interrogation. Profitant du dernier baiser offert par Julien avant de le laisser partir ce qui donna à Shane un petit pincement au coeur, mais en regardant l'heure elle comprit que maintenant, en vivant chez son maître la pomme ne ressentira plus ce pincement de manque dû au lever du soleil, seul ennemi de cette relation ambigu maître-pomme.

La jeune Clark ressentait tellement de choses, elle descendit du bureau s'habillant lentement se remémorant ce moment charnel, quand après s'être rhabillée elle prit conscience qu'aujourd'hui elle allait enfin avoir le pouvoir qu'elle avait sadiquement gagné. Allait-elle réitérer ce sadisme ? Cela était sûre, car elle aimait cette sensation de pouvoir, mais comment allait finir Shane...

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Là où tout commence pour certain et là où tout fini pour d'autre [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Tout ce que tu crois savoir, n'est rien de plus que le fruit de ton imagination, une joyeuse illusion.
» LUCAS ☀ Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Episode 1: Saut à l'élastique. Saut dans le vide. (Raph')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Edimbourg
 :: Port de Leith :: Entrepots
-
Sauter vers: