AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]
MessageSujet: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Lun 28 Mai - 22:15

Ji Chang a écrit:
Citation :
Vous avez un nouveau message. De : "Irving la tapette".

Salut Ji, tu te rappelles de moi ? Je suis Irving, on s'est croisés dans la forêt... D'ailleurs, tu t'es vautrée contre un arbre ! [Rire étouffé] ... Euh... Il y a une balade tous terrains organisée dans la forêt de Glasgow, ça te dit de venir ? C'est samedi prochain. Bye !

Message de Ji Chang

Salut Irving.
Je ne reculerais pas devant un défi venant de toi. Peut-être même que là, c'est toi qui va te prendre un arbre. Je serais là samedi pile à 10 h 00. C'est organisé par qui ? Tes amis ou des professionnels plus intelligents ? (voix sarcastique)


Le défi se déroulait dans la forêt de Glasgow. Organisé par des professionnels - pas plus intelligents que ses amis ! - le parcours se situait sur tout le périmètre de la forêt et comprenait bon nombre de bosses, pentes, obstacles à éviter, tels que des arbres... Irving eut un sourire en pensant au niveau de difficulté que cela représenterait pour Ji, puisqu'apparemment éviter un simple arbre lui demandait beaucoup d'efforts ! Il comptait bien s'amuser, écraser une nouvelle fois Ji, mais pas seulement. Son plaisir ne consistait pas seulement à montrer sa supériorité, mais à passer un bon moment. Or, sa rencontre avec la chinoise lui avait plu. Elle était vive, répliquant du tac au tac et plutôt casse-cou, comme lui. En fait, ils se ressemblaient pas mal. Bien sûr, il ne la connaissait pas encore assez pour définir avec précision son caractère, mais elle paraissait être une fille sympa, malgré leur différence de seulement trois ans.

Non, ce n'était pas organisé par ses amis. Déjà parce qu'il n'en avait pas beaucoup - d'humains entendons-nous bien - et parce que les autres loups n'étaient pas fanas de vélo. Tous avaient besoin d'exercice, que ce soit la course à pied (en forêt), la boxe (dans la cave près des chaînes) ou le sexe (dans le lit ou dans les grottes). Irving se dépensait en faisant du vélo, en courant, parfois en nageant (il aimait l'eau) mais ne savait pas ni boxer ni... si, il savait faire... CA... mais comme il n'avait pas ni copine ni louve de son âge dans la meute, et bien... disons qu'il pratiquait l'abstinence.
concernant le combat, il luttait comme un bourrin, c'est-à-dire en fonçant dans le tas. Il aurait aimé apprendre à se battre mais ni James ni Mary n'étaient pour. Vu comment il attirait les ennuis, il valait mieux éviter de lui apprendre à attaquer !

Irving avait déjà enfourché son VTT, casque au bras - il ne voulait pas avoir les cheveux plaqués par la sueur, du moins pas tout de suite - brassières et jambières, et un pantalon souple, ayant déjà servi pour ce genre d'activité, en attestaient les tâches de boues et d'herbe mouillée. Il consulta sa montre. Il lui avait dit "départ vers 14h30", il espérait qu'elle ne serait pas en retard. Il était 14h15. Lui-même était en avance. Soupirant, il vérifia que sa bouteille était bien attachée. Il adressa un signe de tête aux autres participants.
En bref, il tua le temps.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 31 Mai - 5:01

Évidemment, il lui fallut inventer quelque chose. La vérité aurait plutôt été sensible pour sa parfaite mère prenant que trop grand soin de sa petite fille. Elle avait 16 ans voyons ! Elle n’était plus une petite fille. Elle savait parfaitement se débrouiller. Bon, enfin non. Son vélo fut de trop et sa mère ne la crut pas. Entre les cris cassant les oreilles de son petit frère désirant y aller aussi – Ji l’aurait bien mi entre les crocs d’un Vampire celui-là – et sa mère qui préparait la trousse de premiers soins, l’adolescente se sentait prise entre deux fronts. Mais dans quelle famille se trouvait-elle ? Pourquoi son père n’était jamais là aussi ? Lui aimait les courses de VTT. Oui, Ji savait que ce fut la moto pour son papa. Toutefois, cela se ressemblait hein. Notre jeune fille fut donc débarquée à au bord de la route à plusieurs mètres du manoir bien connu ou pas. Ne pouvant pas s’empêcher de jeter un œil derrière la haute clôture de fer forgée du manoir Raybrandt, Ji fut décue d’être la journée … Ouais, pas moyen d’apercevoir la belle Princesse et le magnifique Prince pensa-t-elle innocemment.

Mais bon, alors qu’elle se retrouva enfin à l’intérieur de la sécurité des arbres, Ji se rendit compte n’être nullement la seule participante à cette course. Eh bien, apparemment Irving n’était pas un idiot de premier ordre. Il connaissait un peu les événements courants de Glasgow. Oh ! Un sourire en coin s’offrit au visage de notre chère adolescente. Le voilà justement casque au bras plutôt mignon … Ouais idiot, mais beau. En tout cas, pour sa part, Ji portait des jeans, car sa mère poule prônait que le denim offrait aussi une protection par sa force. – Ah, cette mère. – Puis, des chaussures de course, un petit chandail rose, une veste en cuir noire pour le look.

- Salut Irving ! Je croyais que tu m’avais invité à un truc avec tes amis. Finalement, cela va être plus intéressant. Il doit y avoir 20 personnes ici au moins.

Dit-elle machinalement tout en attachant ses longs cheveux noirs. Elle posa ensuite son sac de sport au sol et en retira tous les accessoires soit les jambières, les brassards et son casque le tout de couleur noire. Ji ne lâche pas le jeune homme des yeux évitant ainsi qu’il lui fasse une mauvaise blague pendant qu’elle attachait son casque sur la tête. S’appuyant sur son vélo, la jeune fille posa un regard vers l’arrière apercevant les diverses personnes. Mary refusa de venir : elle n’aimait pas ce sport. Toutefois, l’adolescente reconnu l’un de ses amis accompagné de sa petite bande. Ok, elle lui fit un signe de la main … Il semblait tellement excité : on avait l’impression qu’il prit un peu de trop de boisson énergisante. Enfin, un monsieur soit l’un des organisateurs passait dans les rangs donnant des brassards de papier avec un numéro sur chacun d’eux.

- Il faut que vous l’attacher à votre bras droit.

Dit ce dernier un petit sourire à la jeune fille. Un petit sourire de nervosité, car une si petite fille pour ce sport. Il espérait rudement qu’elle ne se fasse pas mal. Certes, Ji ne songeait nullement à cela vous l’avez deviné. Actuellement, elle posait un regard sur son numéro : le numéro 15. Une petite brise passa et la jeune fille se rendit compte des nuages – comme l’habitude le laissait entendre en Écosse – et le temps frais du mois d’octobre. Vivement que la course commence.

- J’ai le numéro 15. Attends, je vais te le mettre et ensuite tu mettras le mien … Comme ça, on sera quitte.

Dit-elle dans un sourire avenant, mais aussi de sembler être plus forte qu’Irving. Le sourire fut un peu tendu subitement. Oui, il ne faut pas vous leurrer. Depuis que Ji arriva parmi tous ces gens, elle était passablement nerveuse. Des papillons traversaient son estomac. Elle avait peur de tomber, de se faire mal et de se prendre la honte devant tous ces gens. Juste Irving, c’était déjà assez à vrai dire.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Dim 10 Juin - 20:24

Irving trouvait le temps anormalement long, et consultait sa montre toutes les deux secondes. Alors évidemment, le temps n'avancerait pas bien vite ! Il ne savait pas bien pourquoi il réagissait ainsi : il serait bientôt l'heure de commencer et qu'elle soit là ou pas, il se mettrait à pédaler ! S'il avait eu un peu plus de jugeote, il aurait peut être exploré la possibilité suivante : il avait peur que Ji ne vienne pas, qu'elle lui ait posé un lapin pour le simple plaisir de se venger de son comportement de la dernière fois. Il n'avait pas descendu de vélo pour l'aider après sa chute contre l'arbre ; il l'avait regardée en rigolant. Sa surprise avait été encore plus grande quand il l'avait vu se relever sans trop de mal, sans même pleurer, et venir vers lui d'un pas déterminé. Et elle lui avait demandé de tenter un ride avec lui ! Fils unique, il n'avait donc pas l'habitude des petites soeurs, mais on lui avait souvent dit qu'elles étaient toutes des pleurnicheuses. Ce n'était pas le cas de Ji. Même si elle n'avait pas gagné cette fois-là, il était intérieurement impressionné par sa volonté.

Ouf ! Il la vit arriver vers lui. Aussitôt, il se composa un petit sourire, mi narquois mi content, et déclara :
_ J'avais cru que tu n'oserais pas venir !
*J'avais cru que tu ne viendrais pas, que tu me laisserais tomber.* Il était soulagé, mais le cacha bien.
_ Prête à me voir filer devant toi ?

Quand elle se déclara surprise de voir autant de monde, il haussa simplement les épaules pour lui signifier que ce n'était rien, qu'il restait modeste devant les résultats que des bonnes relations pouvaient donner.
_ Que crois-tu ? Je connais du monde.
Quand il se balade en forêt, il rencontre pas mal de cyclistes, de randonneurs : de temps en temps, il en fait avec eux, quand le temps le permet, quand ses envies le permettent aussi ! Au moment où il disait ça, un groupe de mecs passa à côté et le saluèrent à grand bruit. Ouais ! Tout était au rendez-vous pour l'impressionner. Sauf peut être les nuages qui s'amoncelaient plus haut. Il sentait dans l'air l'électricité qui précédait un orage.
Un homme passa pour leur distribuer leurs brassards. Il accepta la proposition de Ji. Il descendit du vélo, mit la sécurité pour qu'il ne tombe pas par terre, et s'approcha d'elle. Elle était un peu plus petite que lui et portait un sous pull rose. Une tenue de fille. Au cas où on la confondrait avec les gars ici présents ? Il y avait quand même quelques nanas mais aucune n'avait le sourire de Ji. Avec beaucoup de boue, on ne distinguerait plus les couleurs, rien qu'un amas marron. Pendant qu'elle installait le sien, il déclara d'un air sérieux, mais où transparaissait la blague :

_ Tu penses vraiment que m'attacher mon brassard va tout effacer entre nous ?
dit-il en prenant une voix d'acteur sinistre, au moment où il annonce que l'affront est terrible et que jamais il ne pourra pardonner à son ex qui a couché avec son meilleur ami.
Il lui attacha ensuite le sien. Il était temps, il était enfin 14h30. L'heure de commencer. Il prit son vélo et l'avança jusqu'à la ligne. Ji prit place à côté de lui. Ca allait démarrer, ce n'était plus qu'une question de minutes. Il eut le temps de glisser un conseil à l'oreille de Ji :
_ L'orage menace. Fais attention à ne pas glisser. Si jamais ça arrive, sors vite de la piste, pour ne pas te faire écraser.
Bon ce n'était pas très rassurant comme conseil. Il omit de lui dire que s'il lui arrivait quelque chose, il le sentirait. Il connaissait son odeur particulière et saurait noter la différence si Ji tombait, ou se blessait.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Ven 15 Juin - 5:35

Évidemment, Ji aurait du se douter. Dès que cet idiot la vit arriver, il ne put nullement s’empêcher de reprendre son petit air arrogant. Ouais, elle n’allait pas faire faux bond à Irving tout de même. Parce que bon, il lui avait ravi sa fierté précédemment. Il fallait absolument que notre jeune fille se reprenne au-devant du jeune homme. Les phrases d’Irving agacèrent plus qu’elles firent mal, intimidèrent, notre chère Ji. Oui, elle se fit légèrement intimidée. Ne vous rappelez-vous pas ? Oui, notre jeune fille posa momentanément le regard en direction du sol. Ouais, mais elle le remonta aussitôt. Un regard fier au visage jusqu’à ce que l’homme passa entre les rangs pour distribuer les brassards. Elle se fut tenu droite et les mains sur les hanches.

Pourquoi je lui proposai cela aussi songea-t-elle désespérée ? Ji se remémorait l’arrogance d’Irving et se disait : non, cet idiot ne méritait pas de l’aide. Puis bon, il l’avoua de lui-même plutôt … Sérieux subitement. Les yeux noirs de la jeune fille avaient alors percé droit devant soit droit en ceux du jeune homme. Ouais, je veux être gentille avait-elle tâché de lui faire comprendre. Ses gestes furent plus rudes, mais au moins, l’adolescente réussit à attacher le brassard autour du bras de … Ouais, du jeune homme. Pff ! Il lui en faudrait beaucoup plus pour devenir son ami. Alors qu’elle s’éloignait un peu pour reprendre son vélo et poser son sac tout contre un arbre, son regard scruta le ciel. Revenant au pas de course sur la ligne de départ, Ji eut un sourire parfait, fort et brave.

- Ouais, je ferai attention. À faire attention à moi, tu risques toi de entrer dans un tronc d’arbre par contre.

Un sourire ironique tout comme un jolie rire dans ces airs-là surgirent d’entres les lèvres de Ji. Étrangement, même malgré le sarcasme elle ne pouvait pas l’enlaidir et l’aider à devenir méchant. Apparemment, notre jeune fille avait un rire aigu et chatoyant, un peu trop joyeux et chaleureux pour permettre la méchanceté de parvenir à le changer. Un coup de sifflet tonitruant la fit sursauter. Elle lança un regard plein de détermination à Irving et monta sur son propre vélo tout comme les autres concurrents. Un pied au sol pour se retenir, Ji voulait absolument démontrer à Irving pouvoir partir plus vite que n’importe qui.

- Tu vas voir ! Je suis meilleure que tu le penses !

Lança-t-elle en un cri de joie mêlé surtout à la provocation. Peut-être lui avait-elle fait peur ? Ce serait drôle. Elle lui avait peut-être fermé la bouche pour un moment ce qui serait admirable. Il se concentrait alors un peu plus. Argh … Et elle qui n’avait nullement posé un regard sur ses devants. Aussitôt, la jeune fille le fit et … Et le sifflet sonna une autre fois. Ouais bien, les orgnisateurs avaient énoncé les règles : règles que Ji écouta seulement à moitié. Justement, excepté le sifflet, elles étaient quoi encore ? Tant pis, car tout le monde allaient la dépasser.

- Hé ! Faites …

Oui, un coup de pédale effleura la jambe droite de notre jeune fille. Wow, heureusement ne le savait-t-elle pas : une large égratignure ornée de sang ruisselant sur la jambe tanguait au gré des mouvements. Une frustration força sa voie en-dehors de la bouche de Ji. Cette dernière voyait les concurrents partir et réussit enfin à passer la ligne de départ. Elle ne voyait plus Irving … Tant pis, maintenant il fallait continuer et tâcher de le rattraper et le dépasser. Les quelques premières bosses furent passées avec aisance et plaisir tellement que l’adolescente adorait le ressentiment. Elle faillit perdre le contrôle à la première courbe, mais ralentit pour reprendre correctement contact avec le sol. Puis, on eut droit à une autre séquence de trois bosses. Aucun sourire ne trônait sur le visage de Ji Chang. Elle avait posé ses yeux déterminés sur ses devants soit sur la première personne à dépasser.


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Sam 16 Juin - 23:33

On aurait dit que Ji prenait tout ça à la légère. Pourtant, il y avait un vrai risque qu'il lui arrive quelque chose: autour d'eux, se trouvaient de nombreux cyclistes aguerris, voire dangereux. Ils voulaient à tout prix gagner, et étaient bien capables de faire dévier la trajectoire de Ji pour l'écarter de la course. Il le savait d'expérience. Mais elle l'ignorait. Alors il essayait de la mettre en garde, tant bien que mal. Tant pis si elle ne prêtait pas attention à ses paroles !
*Oh, elle s'en rendra bien compte tôt ou tard. Et là, elle se demandera quoi faire : les laisser gagner ou tenter de les battre.* Irving se demandait oui comment elle réagirait. Peut être aussi qu'il ne lui arrivera rien. Il ne pouvait en être sûr. Elle semblait en effet bien jeune par rapport à la moyenne d'âge des participants. Il fallait avoir au minimum 15 ans : elle entrait donc dans la course de justesse.

_ Mouais, rétorqua t-il d'un ton songeur quand Ji lui assura qu'elle était bien plus douée qu'il ne le pensait. Elle était bien jeune pour être meilleure que les autres, mais peut-être Irving verrait-il un miracle aujourd'hui ? Il eut un sourire amusé à cette pensée.

Peu après avoir attaché leurs brassards, un homme s'avança, casquette vissée sur les oreilles et sifflet pendant au cou. Il s'agissait manifestement de l'organisateur, celui qui allait lancer le départ. Irving mit son casque et s'approcha de la ligne. Il ne voulait pas rater le coup de sifflet. Il ne le connaissait pas ; ce n'était pas celui de d'habitude.
L'homme s'éclaircit la voix dans son haut parleur. Son raclement de gorge se répercuta sur la ligne des cyclistes. Elle faisait bien dix mètres. Irving jeta un oeil à son voisin de gauche. Plus âgé que lui. Il l'avait déjà vu courir ; ses mollets puissants avalaient les lignes droites, mais il avait du mal à accuser les chocs des bosses. A sa droite, il y avait Ji. Tant mieux, elle ne raterait rien quand il la dépasserait en trombe.

"Bonjour à tous ! La course va bientôt commencer. Vérifiez bien que vos casques sont ferment attachés, ainsi que vos protections. Le parcours fait 3 km ; il y a des checks points tous les 500 mètres, si vous avez besoin de faire une pause ou de boire. Les conduites déloyales, telles que s'approcher trop près d'un concurrent pour le déséquilibrer ou freiner devant lui, sont strictement interdites. Vous risquez la disqualification en cas de manquement à la règle simple : conduire pour vous et non contre les autres."

*Mm... Bien naïf comme pensée.* Irving courrait bien sûr contre les autres, et pour lui aussi. Il voulait gagner et ferait tomber son voisin de gauche si l'occasion se présentait.

"La récompense est la somme de 50 livres et la médaille d'or."
Sur ce, l'homme leva les bras au ciel. C'était le signal. Irving se leva sur son vélo, prépara son meilleur pied et attendit le coup de sifflet. Il était tout entier concentré sur sa course. Aucune pensée ne venait le troubler.
"Prêts ? Un, deux, trois... " Coup de sifflet !

Irving se lança aussitôt. A gauche, son voisin partit bien vite, vu que la piste était droite. Il dépassa Ji puisqu'il ne vit pas ses cheveux noirs dans son champ de vision. Quelques secondes après le départ, il se trouvait en cinquième position. Il sentit une odeur légère lui piquer les narines : le sang de Ji. Elle s'était blessée mais cela ne semblait pas grave. Il laissa de côté cette information.

Il laissa derrière lui un premier check point et continua sur sa lancée. Après une suite de plusieurs bosses, il rattrapa le voisin de gauche. Ce dernier galérait sur le dénivelé. Irving le dépassa sans problèmes et prit le virage suivant très serré. Il dérapa un peu ; il allait trop vite. Ensuite une ligne droite. Zut, il allait se faire rattraper. Ses mollets n'étaient pas assez musclés. En effet, deux cyclistes vinrent l'encadrer : deux amis dangereux, contre qui il avait mis en garde Ji.

"Salut petite merde, tu penses pouvoir gagner cette fois-ci ?"
_ Lâchez-moi les baskets !
Ils avaient bien choisi leur moment. Le voisin de gauche aux mollets musclés les dépassa en rigolant. *Rira bien qui rira le dernier, toi aussi, tu vas te faire embêter par ces deux-là !* Ils approchaient d'un fossé d'environ trois mètres de profondeur sur six mètres de diamètre, empli de feuilles et de boue. Irving n'aima pas ça du tout.
_ Tu aimes la boue hein ? Dis-nous que tu aimes te rouler dedans !"
Ils faisaient allusion à une autre course où il avait valsé dans une étendue de boue. Il avait remporté la 2ème place, mais tout le monde s'était moqué de lui. Irving voulut se dégager mais ils lui tenaient le guidon. Ils se rapprochèrent du fossé sur leur gauche et le cycliste de gauche s'écarta.
_ Non ! s'écria Irving mais c'était trop tard. L'autre dirigea son guidon droit vers le fossé. Dans cette situation, mieux valait ne pas écraser les freins pour ne pas passer par dessus le guidon.
Son vélo s'engagea à fond dans le trou. Irving sauta de l'engin, se propulsant sur le côté. Quand un vélo te tombe dessus, ça fait mal. Ou quand on tombe un trou.
*Aïe*
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Dim 17 Juin - 22:48


Un imbécile décida de lui effleurer la jambe dès le départ. Heureusement, notre jeune fille portait le jeans. Merci maman de toujours penser à moi. Néanmoins, cela n’enleva pas le fait que le jeune homme costaud comme un boxeur – on se demandait alors s’il l’était tout simplement – passa ajoutant une petite insulte à la faiblarde de gamine. Peut-être fut-il cette phrase qui détermina plus Ji Chang dans cette course. Elle était en colère et désirait se venger de cet abruti la croyant faible. Oh cela non ! Ils en verraient de toutes les couleurs lui et son ami. Oui, ils disparurent assez vite sur ses devants. Elle refusa que ces deux là remportent la médaille d’or et les 50 livres. Ils trichent … Ouais, Ji avait entendu quelques informations au moins. On n’avait pas le droit de frapper les autres. Puis, une jeune femme semblant de l’âge des idiots vint à ses côtés et lui sourire franchement.

- C’est mon petit copain. On peut le venger ensemble si tu veux. Tu vas voir qu’il abois plus qu’il ne mord.

Dit la jeune femme à la magnifique longue chevelure rousse attachée en queue de cheval – tout comme Ji – actuellement. Elle ne semblait même pas fatiguée. Ok, il fallait dire que nous étions à un peu plus de 500 mètres sur 3 kilomètres totaux. La jeune femme était belle habillée de jeans tout comme l’adolescente et d’un petit manteau agréable à la vue sans oublier ses protections. Hochant la tête farouchement, Ji approuva l’idée. Toutes deux tentèrent d’aller le plus vite possible. Oups ! Ji manqua de peu de se faire écraser par un autre garçon alors que sa nouvelle amie envoya un juron à ce dernier. Tss ! Où étaient-ils passés les Chevaliers ? Nous n’avions que des idiots à ce début de 21e siècle. Un sourire et un petit rire avait rattrapé Ji alors qu’elles arrivèrent enfin en vue de … Wah ! Trop loin encore, car ils disparaissaient à leur vue et les bosses n’aidaient en rien. Notre adolescente faillit tomber de son vélo, mais réussi à se retenir pour malheureusement arriver sur le bord de … Là, elle poussa un rire amusé. Incapable de continuer, elle mit les freins pour perdre légèrement l’équilibre réussissant tout de même à mettre les pieds au sol.

- Tu fais quoi ? Tu fais une pause ? Ce n’est pas le moment pourtant.

- C’est mon petit ami qui a du lui faire cela. Il est jaloux de lui, car Irving est arrivé 2e la dernière fois. Ne te moque pas surtout.

Avoua la jeune femme semblant mettre en garde Ji contre Irving Anderson. La jeune fille fronça les sourcils intriguée. Ouais, car probablement que cette personne connaissait beaucoup mieux Irving qu’elle et … Elle avait peut-être vécu plus que son arrogance finit et ses sarcasmes. Certes, Ji n’en avait pas peur. 2e la dernière fois ? Wow. Elle fut venue ici pour le vaincre donc voilà. Alors que la jeune femme partie en trombe, Ji vit passer la plupart des autres coureurs sachant que si elle ne repartait pas maintenant, il n’y aurait plus aucun moyen de remonter la file. La jeune fille soupira et retourna son regard portant un petit sourire en coin vers le jeune homme.

- Tu te relèves où il faut que j’appelle les secours ? Je croyais que tu voulais gagner finalement tu ne vaux pas plus que moi.

Pourquoi Ji restait-là ? Oui, elle l’avait agacé. Certes, la jeune fille toute fière actuellement ne pouvait pas l’abandonner. C’était la seule personne connue ici celle lui ayant fait découvrir cette course où … Bien, elle s’y amusait en somme. Croisant les bras sur sa poitrine, elle vit arriver de ses arrières le 4 roues tirant une petite remorque. Oui, c’était apparemment pour ceux et celles se blessant comme le pauvre idiot couvert de boue justement. Le monsieur – le même qui siffla le départ – la héla.

- Hé ! Il y a quelqu’un de blessé ?

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mar 24 Juil - 22:02

hrj: Ji je suis vraiment désolée de cette attente dans notre rp. j'espère que tu m'en veux pas trop.

Le choc de la chute l'avait laissé sans voix et sans souffle. Les yeux grand ouverts, il contemplait le ciel recouvert de feuilles - les branches des arbres l'entourant comme un cocon protecteur. Irving ne sentait rien de cassé : apparemment, il avait frôlé une blessure plus grave, mais sa chance naturelle l'avait sauvé. Au loin, il entendit les rires des deux abrutis qui l'avaient conduit dans ce trou rempli de boue et de feuilles. Soudain fulminant à l'idée qu'il allait perdre la course, il prit sur lui et se redressa - doucement - en vérifiant que tout allait effectivement bien dans son corps. Un peu étourdi, le sang remontant dans son cerveau, il eut le déplaisir d'entendre aussi une voix féminine très familière : trop. Ji.

*La honte !*
Mortifié, énervé, Irving se redressa complètement. Il dut lever la tête vers elle, et l'aperçut en compagnie d'une fille rousse. Inconnue au bataillon. Grrr... Son loup se mit à grogner soudain. Incapable de le laisser se taire, Irving grogna lui aussi :

_ Ca va ! Laisse-moi et va finir la course ! Qu'est ce que t'attends ? T'es bête ou quoi ?

La dernière exclamation était de trop, Irving le sentait. Il allait sûrement blesser Ji avec cette phrase mal placée. En fait, il ne comprenait pas pourquoi elle restait là à le regarder. *Ca lui fait plaisir de me voir en mauvaise posture, la sadique !*

Pire encore, un homme arrivait et lui demandai s'il était blessé. Toute la fanfare était là pour découvrir son échec, on dirait bien ! Irving redressa son vélo et lui cria :

_ Non, tout va bien, vous embêtez pas. Je vais remonter par un autre côté.
Le côté d'où il était descendu était impraticable. Les flaques l'empêcheraient de grimper dignement.
Aussitôt dit, aussitôt fait, il partit dans l'autre sens et entreprit de grimper sur les pierres en pente raide jusqu'au sommet. Le vélo le gênait mais il ne laissa pas paraître. Il avait l'intention de rejoindre la course par un autre côté. Irving décida de se fier à son sens de l'orientation. Une fois en haut, il jeta un regard en arrière. Ji était toujours là.

_ Je continue la course ! Je te conseille d'en faire autant.
Et il enfourcha son vélo et démarra en trombe. Même s'il arrivait dernier, il allait quand même tenter de remonter la piste. Et quand il retrouverait les abrutis, ils allaient passer un mauvais quart d'heure ! L'heure de la vengeance a sonné !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mer 1 Aoû - 3:52

Ah ! Et il lui renvoyait tout au visage maintenant. Et elle qui … Qui se faisait réellement du souci pour lui. Pff ! Bah quoi, cela peut arriver parfois malgré que Ji le détestait totalement. Toutefois, on se demande si cette affirmation reste vraie. Impossible au vu de l’acceptation du défi en premier lieu. Peu importe, Ji avait croisé fortement les bras au niveau de sa poitrine. Elle mordait largement ses lèvres prête à … Ok, il fallait rester calmer. Irving n’était qu’un idiot fini voilà tout ! Et la jeune femme lui demandant de faire attention. Même pas vrai ! Ji pourrait le mettre au sol en moins de secondes à ce vantard qui le mériterait totalement.

- Au moins, on est quitte. Tu n’es plus aussi fort que moi.

Marmonna la jeune fille entre ses dents. Ji avait penché la tête vers le bas ne cachant pas vraiment son rire et l’ironie bien sentie. En fait, elle tâchait simplement de faire bonne figure devant l’adulte demandant s’il y avait un blessé. Non, juste un blessé mental pensa-t-elle sans alors que ceci lui arriva à la manière d’un fouet dans son esprit. Tellement qu’elle se remit à rigoler. Ouais, l’homme au tout terrain l’observait maintenant en soupirant et s’imaginant tous les scénarios possibles et inimaginables concernant la relation de ses deux jeunes gens.

- Hé ! Attends-moi ! Où vas-tu en plus ?

S’écria Ji qui, dans son attitude colérique ne remarqua aucunement qu’il fut impossible à Irving de remonter par où il fut descendu. L’adolescente laissa sortir de l’air fermement et remonta sur son vélo … Quelques secondes plus tard, après un léger déséquilibrage lui donnant un peu la frousse, la jeune fille accéléra comme une trombe. Foutu Irving ! Il allait lui faire rater la course. Et elle désirait uniquement être gentille. Elle se faisait du souci non ? Non ? Tss … Un véritable idiot tout comme son ancien petit ami ne pensa, lui aussi, qu’à sa propre personne. Les hommes étaient tous les mêmes : des immatures.

Le vent lui fouetta le visage alors que l’humus, la terre filait vite sous les coups de pédales. Bien vite, Ji trouva un autre obstacle soit … Oui, ce fut bien une côte à monter. Changeant sa vitesse à la plus faible, la jeune fille s’entreprit de la montée. Sa respiration fut haletante, mais notre petite dynamique finit par y arriver pour trouver le sommet. On se situait encore sous le couvert des arbres. La pente était raide alors l’adolescente changea rapidement ses vitesses à la plus haute cette fois pour se laisser aller, aller … Elle heurta un caillou et faillit tomber alors que son pied était suspendu dans les airs.

- Argh ! Attends ! J’arrive !

Malgré son cri empli de détermination, qui elle l’espéra, rejoignit Irving Ji ramenant sa jambe sur la pédale. Elle ne voyait plus le jeune homme. C’était tout à fait normal, car une énorme courbe trônait sur le chemin. Ji adorait ce genre d’obstacle. Elle l’a fit rapidement et avec le sourire. Sitôt traversée, l’adolescente aperçu à nouveau Irving tout comme le peloton … En tout cas, la fin de celui-ci. Ses jambes se mirent à pédaler extrêmement fortement plus qu’elle ne le devrait. C’était une ligne droite pour un bon moment et donc Ji désirait ardemment dépasser le vantard de service. Mais il était rapide dis donc. Malgré tout, elle n’abandonnait pas et fière encore sous la colère prédédente, elle jeta un énième avertissement – hm, comme si cela allait faire quelque chose, mais passons voulez-vous – au jeune homme.

- Je suis juste derrière toi !

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mer 1 Aoû - 21:24

Avez-vous déjà vu un loup faire du vélo ? Non, je vois à vos têtes qu'une telle image peine à surgir de votre imagination. On va faire plus simple. Vous voyez Irving qui pédale furieusement dans les broussailles, se prenant des branches en pleine figure parce qu'il a pris un détour pour rejoindre la piste ?
Je vous aide un peu : il est sorti du fossé plein de boue, d'un autre côté plus plat, et tout ce qu'il veut, c'est remonter le plus vite possible le pelonton, arriver avant Ji de préférence et casser la gueule aux abrutis qu'ils l'ont mis dans le dit-trou. "Balancé" serait plus juste. Ils ont tenu son vélo de chaque côté pour qu'il ne puisse s'échapper et vlan ! dans les feuilles et la boue ! Comble de son malheur, au lieu de continuer la course comme si de rien n'était, Ji aperçoit sa mésaventure et se moque de lui !

Après lui avoir dit gentiment de continuer la course sans se préoccuper de lui - non mais qu'est ce qui lui prend à se mêler de ses affaires comme ça ? Elle n'est pas son amie ? Si ? - Irving remonte la pente aussi vite que ses petites jambes d'humain le peuvent. Une fois en haut, il a une idée. Il profite de sa colère -noire- pour se transformer. Attention, pas totalement, mais assez pour tirer parti de sa force pour foncer vers le chemin. Il a peut être plus de poils aux joues, et plus de muscles, et ses membres sont plus longs que d'habitude - je parle des bras et des jambes hein! - mais de loin, on ne verrait pas de différence.
Ca y est : vous pouvez imaginer un loup-garou sur un vélo ? Bravo !

Irving se positionnait donc tant bien que mal en fin de queue : il allait y arriver enfin, remonter vers les autres, arriver au niveau de ces deux idiots, peut être gagner quelques places.

Je suis juste derrière toi !

La voix inattendue de Ji lui fit faire une embardée. Il partit sur le côté et revint maladroitement sur le chemin, mais ce virage malencontreux permit à la jeune fille de le rejoindre enfin. C'était la panique dans la tête et le corps d'Irving : il pensait se détransformer une fois passée la ligne, calmement.
Il ne répondit rien, n'usant pas d'un don de réplique légendaire qui lui valait d'être détesté par beaucoup de monde. Il se concentrait pour se calmer et perdait du terrain.

_ Grrr... grogna t-il. C'était tout ce qui pouvait sortir de sa bouche dans un moment pareil. Pas très constructif.
En plus, la course était loin d'être finie. Que faire ? Irving choisit de ne pas risquer sa couverture : il ralentit encore et put retrouver un corps normal. Ji devait se demander ce qu'il lui arrivait. Il avait changé d'attitude : d'abord, il voulait à tout prix gagner, et maintenant il ralentissait tellement qu'il anéantissait toute chance de remporter la course. Irving ne trouvait pas d'excuse valable pour son comportement. Sauf peut être une envie de se rattraper pour sa brutalité.

_ Maintenant, tu peux remporter notre défi. Vas-y et tu arriveras peut être avant dernière ! dit-il d'une voix lasse, pleine d'amertume. Irving se sentait dégoûté d'avoir fait tout ça pour rien. Mais il ne pouvait pas la laisser deviner ce qu'il était vraiment.

hrj: j'avais les idées mal placées moi^^
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mer 22 Aoû - 3:27

Une surprise plus qu’autre chose. Oui, car Irving faillit tomber de son vélo au cri de notre téméraire Ji Chang. Et puis, elle était très loin. Certes, l’adolescente savait parfaitement que c’était l’idiot de service ne sachant même pas comment s’y prendre pour dire merci … Pourquoi l’aurait-il fait ? Hm ? N’essayons pas de faire changer Ji Chang d’idée : pas maintenant lors de son impulsivité allant tout contre le type plus loin sur ses devants.

Quelques personnes se tournèrent aussi brusquement face au cri de la jeune fille ce qui leur fit, malheureusement, terminer la course pour un bon moment à eux. L’un fut déséquilibré et le vélo tomba sur celui tout près alors que le troisième suivant de près attrapa la roue arrière du deuxième. En gros, voici un beau petit tas de vélo et de jeunes gens pestant contre Ji Chang les ayant faits dérapés. Ouais, s’ils avaient été plus concentrés aussi. Observant cela, notre dynamique voulut accélérer et tenter gagner quelques places … C’était avant d’entendre un grognement. Évidemment, Ji Chang avait réagi. Ouais, très rapidement et sa réaction fut sans crier gare évidemment.

- Hé ! Arrêtes de grogner comme un chien … Non mais !

Fit-elle tout en tournant son air boudeur vers Irving. Non mais, on n’avait pas idée de grogner comme un immature. Irving Anderson manquait fichtrement de respect pour agir de la sorte. Ji tâcha de le rattraper et … Ce fut facile. Effectivement, Irving ralentit brusquement pour laisser entendre des paroles totalement paradoxales quant à ses précédentes et ce que cet idiot était en général. Ji ne put pas faire autrement que de ralentir aussi. Elle posait son regard sur lui tâchant de comprendre le pourquoi du comment … Pourquoi faisait-elle cela ? Parce qu’elle se souciait de lui : voilà ! Oh ! Oh mais non, il ne fallait pas. Alors que ses yeux observaient l’entièreté du corps de son rival, elle laissa entendre croire en une blessure.

- Tss … Pourquoi tu me dis ça tout à coup ? Tu es blessé quelque part à cause de ta chute peut-être ?

Continua la jeune fille commençant volontairement à reprendre une plus grande vitesse avec son vélo. Étrangement, elle aurait voulut que Irving soit toujours en course pour que … Pour qu’ils finissent la course ensemble. Bien, c’était plus amusant non ? Lorsqu’un de tes amis abandonne, c’était totalement nul. Bon, Ji remets-toi en selle avant de devenir sentimentale … Trop tard, n’est-ce-pas ? Son ton fut déjà moins impulsif, insultant que précédemment. Il n’était en rien inquiété tanguant plutôt vers l’incrédulité. Ji voyait une autre série de pentes à venir soit quelque chose de très amusant dans ce genre de course. Certes, elle revint à la hauteur d’Irving.

- Je ne comprends pas pourquoi tu ne veux plus faire la course. C’est juste parce que tu es blessé et je ne le vois pas. Je te préviens que je le suis aussi et depuis le début. Alors, c’est qui le plus courageux de nous deux ?

Fit-elle déterminant cette phrase sur un ton fier. Pour cela, Ji releva même le menton vers le haut un sourire trônant en ses lèvres. Elle rigola un peu ne pouvant nettement plus s’en empêcher. C’était si … Subit que cela en devenait loufoque. Ce n’était pas lui. C’était comme si une entité s’empara de son corps.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mer 5 Sep - 20:25

Irving se sentait démoralisé d'avoir raté toute chance d'arriver premier. Ou même dans le peloton de tête. Tout ça à cause d'une bande d'abrutis qui l'avait catapulté dans un fossé, une adversaire incompréhensible - comprenez Ji - qui voulait l'aider alors que ce qu'elle avait de mieux à faire, c'était le planter là et aller vite finir la course ! Elle devait être enchantée que son concurrent, celui qu'elle aimait défier, se retrouve hors chemin et ne puisse plus continuer ! Au lieu de cela, on aurait dit qu'elle ne voulait pas l'abandonner, mais pour quelle raison ? Pourquoi s'attacher à un garçon maussade, de caractère difficile et orgueilleux ? Irving ne comprenait pas Ji. Il y avait entre eux quelque chose qui avait du mal à passer, un noeud serré. Il leur faudrait des explications, mais Irving ne pourrait ps lui dire exactement ce qu'il s'était passé quand il état remonté de l''autre côté, sa course éperdue pour rejoindre le peloton, sa demi-transformation, et l'effet que lui a causé le cri imprévisible de Ji.

Irving ne devait rien lui dire. C'était parfois pesant, mais il considérait que c'était un mal nécessaire. Et que Ji était la dernière personne à qui il se confierait sur ce sujet. A vrai dire, il n'y avait pas grand monde. Shane non plus n'était pas une fille de confiance, loin de là ! Il ne connaissait pas beaucoup d'humains qui pourraient comprendre. Shane, de par son lien atroce avec l'un d'entre eux, devenait pour lui comme une ennemie. Et Ji prendrait peur s'il lui disait la vérité, elle le verrait en monstre et irait raconter son histoire aux policiers. Ils la croiraient peut-être, et l'affaire remonterait aux oreilles des vampires.

Ji ne le comprenait pas non plus, il en avait conscience. Rien de ce qu'il pourrait dire n'arrangerait la situation entre eux. Si elle le prenait pour un chien, tant mieux ! Oui, il était mal élevé, et malpoli, mais quand on vit quasiment tout seul, on se débrouille comme on peut !

"Grr, non je suis pas blessé, arrête de me poser des questions !"
Toute cette situation le mettait en rogne, additionnée à son envie d'en découdre avec les petits c*** qui l'avaient fait tomber du vélo. Il avait envie de lui crier qu'il était méchant, qu'elle devait le laisser tranquille. Qu'il avait plus de parents, qu'on venait de lui casser sa fierté, qu'il avait besoin de courir, de se battre, de faire couler le sang même, pour se sentir mieux. *Non pas couler le sang* Il n'allait pas bien ; il était très en colère contre la tournure des évènements. En prenant un peu de recul, il aurait compris que ce n'était pas si grave, mais il ne pouvait plus réfléchir correctement.

Les dernières paroles de Ji le galvanisèrent, tout en entretenant sa rage.
"Je suis pas un lâche ! Tu sais pas qui je suis, mais tu le sauras jamais !"
Et retrouvant la force et l'envie folle de gagner, Irving reprit ses pédales et repartit aussi vite qu'il le pouvait, désirant mettre le plus de distance entre lui et cette fille.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Jeu 4 Oct - 5:59

- Argh ! Arrête !

Oups, cette fureur faillit lui coûter quelques égratignures, de la boue, des bleus un peu partout sur son corps. Oui, notre chère Ji Chang perdit momentanément l’équilibre sur son vélo alors qu’Irving ne faisait que grogner et rager contre elle. Non mais ! Il pouvait tenter d’être gentil. Mais non ! Monsieur était trop bon, trop génial pour penser avoir besoin de conseils. Ji pensait à sa meilleure amie Mary. Dommage qu’elle détestait le «Bmx», car les deux adolescentes se seraient largement amusées à tourner en bourrique l’idiot de jeune homme trop sûr de sa personne.

Elle voulut uniquement aider ce dernier. C’était tout simple non ? Aider, mais une fois encore il avait rejeté celle-ci. Pas tout à fait au final. À la suite de son sourire fier, Ji continua d’être contente. Un sourire en coin naquit même. Pourquoi ? Les propos crachés par un Irving semblant totalement furieux la firent rire pratiquement aux éclats. Alors, c’était de cette manière que le jeune homme devait être poussé dans le dos. Parfait ! Ji Chang connaissait la recette dorénavant. Non ! Ji refusait d’abandonner Irving. Elle refusait de le laisser derrière. Pourquoi ? Bien, elle était gentille et … et …

- Bon alors, c’est facile avec toi avec ton égo surdimensionné !

Cria-t-elle ramenant, tout de même, une cadence plus rapide pour passer les bosses et les pentes à venir. Un rire persistait à sortir de sa bouche : un fou rire. Un rire qu’Irving Anderson dut entendre évidemment. Mais bon, Ji s’en fichait totalement. Elle souhaitait ardemment qu’il l’entende. De cette manière, il saurait qu’elle n’était pas loin derrière. Et hop ! Quelques montées et descentes plus tard, Ji se retrouvait dans une courbe en non loin d’un autre compétiteur. Un garçon inconnu à ses yeux et dont l’équipement n’aidait pas. Il était couvert de terre, mais semblait aussi étrangement agacé. Il lui barra subitement le passage en freinant et aspergeant de terre ses arrières. En un battement de cœur, Ji avait freiné. Trop tard ! Freiner lui fit perdre un peu trop de distance face à l’autre.

- Au lieu de crier comme une hystérique, continue à avancer !

Ses oreilles bourdonnaient déjà des dires d’Irving, Ji serra fortement les lèvres ensemble. Le garçon qui semblait avoir à peu près son âge n’ajouta rien de plus. Je ne suis pas une hystérique pensa-t-elle ne perdant point son optimisme et continuant à pédaler et éviter autant d’obstacles un peu trop difficiles pour son statut de débutante. Ji voyait, dès lors, un peu plus les autres concurrents. Ils s’apercevaient sur ses devants. Irving devait être là-dedans. La détermination de l’adolescente était grande. Soudainement, une idée de génie – ou pas – lui passa par la tête. La jeune fille bifurqua du sentier battu pour la course et s’aventura dans la forêt. Le sentier formait un coude donc si la jeune fille allait toujours tout droit, c’était certain qu’elle allait aboutir à la ligne d’arrivée. Enfin, c’était ce qu’elle croyait. Le terrain était plutôt plat et assez aisé à traverser. Quelques plantes et petits arbustes trônaient parfois sur son passage lui arrachant un gémissement de peur à chaque fois qu’ils agrippèrent ses pédales. Pas question de reculer ! Irving allait voir et ce garçon aussi et les trois autres abrutis aussi ! Elle allait probablement gagner de nombreuses positions de cette manière.

- Ah zut ! Je suis où ?

Malheureusement, à un moment, les cris et les applaudissements ne provenaient plus des devants de Ji Chang, mais plutôt de son côté gauche. Elle laissa échapper une exclamation de peur. Oh non ! Il ne fallait pas se perdre ! La jeune fille bifurqua dangereusement vers la gauche puis, descendit une petite pente pour remonter et … Et la catastrophe arriva.

Un tronc d’arbre se trouvait juste là. Ji le vit à la dernière seconde et fut incapable de l’éviter. Elle fut propulsée à bas du vélo. La jeune fille se retrouva au sol et on sut parfaitement que le casque la sauva peut-être d'une petite commotion cérébrale. Les jambes encore un peu accrochées dans le tronc d’arbre, Ji avait mal un peu partout. Elle tremblait de ses membres tentant de se relever par la seule force de sa détermination. Rien à faire, le choc était trop récent. L’environnement se mit à tourner autour d’elle. Les cris, les voix non loin se firent encore entendre, mais plus par bourdonnement comme si Ji perdait progressivement l’ouïe. Sa bouche bougeait légèrement par mouvement saccadé. Aucun son n’en sortit. Elle savait parfaitement être dans la bonne direction maintenant, il lui fallait juste se rendre. Le choc, la douleur lui fit perdre toute envie de laisser entendre aux organisateurs d’être là. Patience … Un peu de patience se dit-elle. Bientôt, le choc sera passé et elle pourra se relever pour poursuivre sa route. Non ? À moins que quelqu’un s’aperçoive de sa disparition de la course.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Ven 5 Oct - 22:41

Impossible de se concentrer avec cette petite folle ! Irving sentait la moutarde lui monter au nez et était incapable de continuer à l'écouter. Il ne voulait plus discuter avec elle. En fait, il ne trouvait pas ses mots, ne trouvait pas d'excuse valable pour son comportement étrange, qu'on pourrait qualifier... d'inqualifiable. Alors, il puisait dans sa colère débordante une énergie folle pour remonter la piste. Il avait déjà commis pas mal de bourdes et négociait très mal les bosses. Il avait mal à un certain endroit, même s'il l'avait protégé de son mieux, il ne possédait pas les protections des rugbymans... Ji ne pouvait pas imaginer à quel point cela pouvait faire mal une *Censuré* coincée entre la jambe et la selle ! Aie !

Ji se mit à rager contre lui et "son ego sur-dimensionné". Irving se retourna à demi sur sa selle. Non, pas de doutes, elle se moquait bien de lui ! Elle riait ouvertement de sa personne. Cela lui donna encore plus envie de la planter là. De mettre le plus de distance possible entre elle et lui. Il se suréleva un peu pour décoincer ce qui était coincé chez lui *ouf ça va mieux* et accéléra, mettant la gomme. Cette fois-ci, il parvint à remonter jusqu'au deuxième peloton sans rencontrer de participants avides d'en découdre. Le comportement de l'un d'eux le prit un peu au dépourvu : un garçon tâché de boue jetait de fréquents regards derrière lui, c'est-à-dire dans la direction d'Irving. *S'il veut m''empêcher de passer, je lui grogne dessus et le fait tomber de son vélo le premier. Je ne me laisserais plus déstabiliser !* pensa farouchement le loup. Pourtant, quand il le dépassa en le contournant, le garçon ne lui accorda pas un regard. Irving tourna aussi brièvement la tête mais ne comprit pas pourquoi ce garçon agissait ainsi. Tant pis pour lui, car Irving l'avait dépassé maintenant.

Maintenant, il lui fallait se concentrer uniquement sur son but premier : gagner. Mais Ji l'avait tellement perturbé qu'il avait cumulé les erreurs. Il n'allait plus se laisser distancer. Juré. Pourtant, quelque chose changea dans l'air ; ses sens affinés l'avertirent d'un problème. Irving voulut le repousser mais en vain. Il sentait qu'il devait s'y intéresser, que c'était urgent, vital. Il jeta un oeil en avant : oui, il s'approchait vraiment du peloton de tête mais... il ralentit. Et fit faire demi tour à son vélo. En pédalant en sens inverse, il se demandait pourquoi il agissait ainsi. Impossible d'expliquer. Il y avait comme une odeur de sang dans l'air, une odeur de peur. Il croisa le garçon tâché de boue en sens inverse. Ce dernier restait bouche bée de voir débarquer un vélo dans l'autre sens. Irving croisa son regard, des yeux ébahis mais où perçait un je ne sais quoi de... mauvais. Au dernier moment, alors que sa roue avant frôlait la roue arrière du garçon, Irving poussa légèrement son guidon assez fort pour faire tomber le garçon.

- Hey ! Aie ! Qu'est ce que ?

Mais Irving était déjà reparti. Il parvint rapidement à un endroit où l'odeur se faisait la plus présente. Il commençait à deviner ce qui s'était passé. Il descendit de son vélo, et courut dans le chemin de traverse qu'avait emprunté Ji. Pour quelle raison ? Rattraper le peloton sûrement. Sauf que les chemins sont trompeurs et mal délimités. Le mieux est de rester dans la piste tracée exprès par les organisateurs ! Irving aussi avait décidé de prendre un raccourci mais c'était différent, il avait un sens inné de l'orientation ! Il n'eut pas longtemps à courir. Ji était étendue à terre, le casque recouvrant son visage ne lui permettait pas de dire si elle était évanouie ou pas.

Irving courut vers elle et s'agenouilla pour soulever délicatement son buste en l'attrapant sous les bras. Il posa la tête sur ses genoux et desserra la boucle du casque. Il avait fait tout cela par instinct. Quand il libéra les cheveux soyeux de la jeune fille et découvrit son visage crispé et fin, Irving sentit une inexplicable angoisse étreindre son coeur.

"Ji ? Tu m'entends ?"
Pas de réponse.
Fébrile, il sortit un mouchoir pas trop sale de sa poche, l'imbiba avec l'eau de sa gourde et passa doucement le papier sur le visage de Ji. Il espérait qu'elle se réveillerait. Il n'avait pas de formation de secouriste, lui.

"Ji, je sais que la dernière fois tu t'es pris un tronc d'arbre, mais vraiment je n'avais pas envie que tu recommences, hein ? Ji ?"
Il tendit la main et caressa sa joue. C'est alors qu'elle ouvrit les yeux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Sam 6 Oct - 5:25

Elle dut avoir perdu conscience momentanément. Ou simplement la jeune fille se retrouva dans une demi-conscience. Comme si le corps eut besoin du repos bien mérité. On eut cette impression que le corps plongea lui-même l’esprit dans un demi-sommeil. Ensuite, il irait beaucoup mieux. Il pourrait mieux fonctionner et notre adolescente téméraire reprendrait le vélo pour trouver enfin la ligne d’arrivée.

Mais non … Apparemment, on la retrouva avant que tout ceci se produise. Quelque chose de doux, mais sentant la terre – probablement pour cause de terre accumulée – frotta près de ses yeux. Aussitôt, Ji Chang sursauta. Son corps sembla avoir eu l’effet d’un défibrillateur telle une certaine énergie y passa à toute vitesse. Ji ne reconnue pas de suite la personne se tenant au-dessus d’elle, mais se sentait en sécurité. Après tout, qui ne se sentirait pas en sécurité dans les bras d’une personne … Enfin, beaucoup de monde. Toutefois, Ji savait parfaitement que cette personne en particulier ne lui ferait pas de mal bien au contraire. Seules les paroles, les mots lui rappelant des souvenirs puis, le ton employé lui rappela qui celle-ci était.

- Irving … Je crois que je n’aime pas les arbres.

Fit-elle dans un souffle, un souffle endormi même et incapable de traiter le jeune homme d’idiot ou de personne avec un ego surdimensionné. La jeune fille avait tenté de répondre à la blague du jeune homme. Elle se sentait un peu fatiguée et surtout blessée. Comme si un rouleau compresseur aurait put lui rouler dessus. – Apparemment, elle n’avait pas la même endurance que William Raybrandt, mais passons. – Étrangement donc, elle ne se débattit pas. Simplement, la jeune fille trouva la force de toucher l’humus du sol avec sa main droite et donc retrouver ce dernier descendant d’entre les bras du jeune homme. Elle était encore sous le choc. Ses mains vinrent agripper la tête et la faire pencher vers le bas. La chevelure lisse et noire était enchevêtrée face aux actions vécues précédemment et l’élastique ne tenait plus beaucoup les cheveux maintenant. Ji avait mal aux fesses tout comme ses jambes en surface et on ne parlait même pas du mal de tête qui commençait.

- Je suis vraiment désolée. Je t’ai fais rater la course …

Commença-t-elle sur un ton nettement moins enjoué et pis moins colérique que précédemment. Elle ne remarqua nullement le miracle par lequel Irving a pu la retrouver aussi vite. Après tout, Ji n’avait nullement crié. Des cris, justement, se firent entendre au loin signifiant la victoire pour certains et la défaite pour d’autres. Aussitôt, la jeune fille tourna le buste dans cette direction, mais … Mais s’exclama d’une douleur à la jambe qui bougea pas mégarde.

- Je crois que je me suis blessée une deuxième fois en plus … Je voulais rattraper tout le monde, mais je tombe contre ce stupide tronc d’arbre !

Termina-t-elle en donnant un coup de poing – ganté – à ce dernier sur un ton plus impulsif, en colère. Son sourire fut gêné subitement. Elle reprenait graduellement ses sens et se rappela sa stupidité d’avoir insulté Irving Anderson longtemps, souvent durant cette course. Son cœur se sentit brisé, coupable. Les lèvres se firent mordre légèrement et le regard se baissa pendant que les mains observèrent la belle et gigantesque deuxième égratignure sur la jambe droite. Ah bravo ! Maintenant qu’elle voyait cela, c’était vraiment douloureux. Sa voix repartit encore sans pour autant observer son camarade trop timide face à ses erreurs envers lui. Ji était gentille après tout.

- Désolée Irving de t’avoir dit toutes ces choses. Merci eh d’être venue me chercher.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Mer 24 Oct - 21:37

Le corps de Ji reposait entre ses bras, inerte. Irving n'avait que peu conscience de son propre état. Le souffle court après sa course, il était assis par terre sur les feuilles, sans se soucier le moins du monde de la boue, et surtout de l'avancée des participants. Le marathon allait finir sans lui ; il n'y aurait pas de place pour Irving. On dénombrerait deux cyclistes absents et on viendrait les chercher. Le jeune homme ne pensait même pas à cela. Il tenait une jeune fille évanouie auprès de lui et l'appelait par son prénom, espérant qu'elle finirait par ouvrir les yeux. Ses bras et son dos commençaient à le tirailler, lui indiquant que cette position ne convenait pas à des muscles fatigués. Ils voulaient être étirés, criaient-ils, non être pliés dans des angles peu propices à la circulation sanguine ! Le visage clos de Ji était crispé, comme dans une lutte intérieure. Irving avait envie de savoir sonder son esprit pour y trouver comment actionner le réveil en douceur, pour qu'elle ne souffre pas trop. Enfin, alors qu'il allait paniquer, il la sentit se tendre contre lui et elle ouvrit soudain les yeux.

*Elle me reconnaît* pensa t-il avec soulagement, comme elle prononçait en tout premier son nom. Il esquissa un sourire pour la forme mais le coeur n'y était pas. Plus tard, il repenserait à la phrase ironique de Ji et en rigolerait, mais là tout de suite, il ne saisit pas la nuance. Ji le regardait, mais il voyait bien qu'elle avait les yeux dans le vague. Conscient d'un coup de sa position, Irving sentit le rouge lui monter aux joues, inexplicablement. Heureusement, sous le choc, la jeune fille ne verrait rien, pensa t-il, mais il préféra s'écarter alors qu'elle faisait des gestes pour se relever.

"Vas y doucement" réussit-il à bredouiller mais la jeune fille n'alla pas plus loin. Elle se prit la tête entre les mains. Ses cheveux sombres dénoués tombaient devant ses yeux. Irving eut envie d'y passer la main. Il se sentait bizarre. Pourquoi donc sa fureur avait-elle disparu ? Pourquoi sentait-il une grande douceur le traverser de part en part ? Pourquoi l'idée même de rejoindre la course et de punir les imbéciles de tout à l'heure ne lui semblait plus aussi importante ?

Il soupira quand Ji évoqua la course ratée. Que dire ? Il n'arrivait pas à comprendre la raison de son retour près d'elle. Cette espèce de sixième sens qui lui avait fait abandonner la piste pour Ji.

"C'est pas grave" marmonna t-il. Il préféra ne pas s'étendre sur le sujet. Si elle pouvait croire qu'il évitait d'en parler parce que ça l'énervait, cela arrangerait bien son affaire.

Dans un autre contexte, il aurait rigolé de sa colère dirigée contre le tronc d'arbre. Qu'elle soit entrée une deuxième fois en sa présence en collision avec un tronc.
*On se demande si c'est l'arbre ou moi qui la perturbe comme ça...* songea t-il, et cette pensée même le perturba.

"Une chose est certaine, Ji : ne fais plus de course en forêt avec moi. C'est trop dangereux pour toi."
Allez, hop, une petite blague ! Irving espérait avoir réussi à adopter un ton léger.

Mais découvrir avec elle sa plaie à la jambe lui fit comprendre qu'elle ne se relèverait pas sans aide. L'émotion s'empara de lui quand elle le remercia. Gêné, il se releva d'abord pour mettre un peu de distance entre elle et lui.

"C'est rien. Je pouvais pas te laisser évanouie comme ça."
*Ahh ! Ma voix s'est cassée quand j'ai parlé. Prends une voix d'homme, Irving, graave.*
"Tu te sens capable de marcher ou veux-tu que je te porte ?"
*Ah c'est mieux.*
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   Ven 2 Nov - 2:41

Ji Chang se sentait bien près d’Irving. Subitement, ce jeune homme arrogant et batailleur semblait s’être transformé en une personne plutôt attentionnée. Il lui avait dit de faire attention … C’était dans ces conditions que la jeune fille découvrit que toutes ses colères envers lui furent stupides. Pourquoi lui avait-elle dit tout cela ? C’était elle qui fut stupide et non lui. Il l’aidait malgré tout. Il désira l’aider à se relever, à aller mieux bien malgré les insultes reçues précédemment. Sensible ? Point du tout voyons ! Ji n’allait pas se mettre à pleurer au beau milieu de cette forêt pour sa culpabilité envers Irving. Non mais !

Néanmoins, une boule se fut formée dans sa gorge. Pendant un certain temps, l’adolescente avait baissé la tête. Elle semblait alors fortement intéressée par sa jambe plutôt ensanglantée. Heureusement qu’on se trouvait l’après-midi. Un manoir où vivaient de vieux et puissants Vampires se trouvait non loin : le sang. Ce sang dégoûtait Ji Chang actuellement. Son index sur la jambe lui indiqua qu’il était bien réel. C’était bien son sang rejeté en-dehors de son corps. Coupable oui … Elle avait marmonné un «désolé» quant à celui d’Irving. Elle savait qu’il était en colère : oh oui, tout ceci se trouvait rudement clair. Pour cela, l’adolescente se sentit doublement coupable. Machinalement l’air de rien, elle frotta ses yeux. Des larmes voulurent s’apposer en ceux-ci la faisant passer pour une faiblarde. Elle monta son regard sur un Irving blaguant, mais ne put point rappliquer.

- Merci … Je crois que je vais marcher …

Dit-elle tout en tentant de se relever. Une main au sol et l’autre dans les airs, les yeux de l’adolescente eurent tôt fait de se remplir à nouveaux de larmes n’y voyant plus clair. Elle ressentit alors un hoquet de tristesse. Une douleur à la jambe droite lui fit aussitôt devoir mettre tout son poids en la jambe gauche. Des bruits se firent de plus en plus dans la forêt. Apparemment, celui qui trouva Irving en sens inverse fut allé prévenir d’autres personnes.

- Hé ho ! Où êtes-vous jeune homme ?

Cria-t-on soit une voix d’homme de quelques mètres de la position de nos deux personnages. Ji porta alors son regard en cette direction, mais ne laissa entendre aucun mot. Premièrement, elle se sentit affreusement gênée qu’on la retrouve blessée après ne pas avoir respecté le règlement. Deuxièmement, cette foutue boule dans sa gorge ne partait point. Elle déglutit.

- Je me sens stupide. Tout le monde te recherche maintenant parce que tu as quitté la course pour moi. Je ne veux pas …

Ji soupira désespérément laissant passer une voix cassée tout comme celle d’Irving précédemment. Ses yeux tâchèrent d’éliminer toute cette eau et paraître déterminés, forts alors que notre chère adolescente voulut faire un pas dans la direction d’où provenait les bruits. Aïe ! Elle se fut certainement fait une entorse. Heureusement le jeune homme était présent, car sans crier gare Ji Chang s’accrocha à ses bras.

- Zut … Désolée.

Fit-elle plus en colère contre sa stupidité qu’autre chose.

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau défi [Livre 1 - Terminé]
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» Kit pour le nouveau Sagittaire -> Commande terminée
» Autour du Nouveau Livre du Dr Jean Bertrand Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
†Priez pour nous † :: 
Bienvenue à Glasgow
 :: Alentours :: Forêts
-
Sauter vers: